Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Green
La Perfection Imparfaite
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   Dim 13 Avr 2014 - 22:18


Deux ennemis sur cinq étaient tombés. Mais aussi un allié. Et plus que ceci, ce furent les grimaces qui furent les plus plaisantes - Green ayant les oreilles bouchées, il était incapable de savourer les hurlements des deux commandants, c'était dommage, il aurait vraiment apprécié ce don son. Mais voilà que les Zodiacs se relevaient, fatigués, mais heureux. Heureux ? Mais pourquoi ? Pensaient-ils vraiment qu'il était si difficile que ça pour l'Aéromite de produire une telle attaque ? Si c'était le cas, ils avaient tord de sous-estimer l'insecte. Même s'il ne pouvait pas enchaîner immédiatement sur la même attaque, il était encore en pleine forme et allait pouvoir continuer l'offensive.

L'autre point positif était la réactivité de la vieille mégère. Elle s'était immédiatement bouchée les oreilles, se protégeant ainsi du Bourdon et de ses effets psychiques. Et mieux encore, elle continuait l'offensive, attaquant tous les ennemis sur la zone à l'aide d'un séisme qui semblait amélioré. C'était bien, qu'elle continue ainsi, et Green serait capable de sauver la ville. Enfin, ce qu'il en restait : certaines attaques n'avaient pas du laisser la cité portuaire intacte. Mais cela importait peu au Maitre.

En tout cas, si les deux Commandants semblaient ne pas avoir perdu le contrôle de leur langue - d'ailleurs, Green avait très envie d'arracher celle du dénommé Pisces -, au moins, le débris ambulant avait décidé de surveiller la sienne, et de caresser le Héros dans le sens du poil. Celui-ci appréciait d'ailleurs ce traitement et cela le poussa à continuer le combat. Quelques instants auparavant, il songeait à abandonner la ville à son sort, mais maintenant qu'il goûtait au doux plaisir des louanges - même sous-jacentes -, il souhaitait plus. Il voulait que son nom soit scandé, qu'il soit adulé. Qu'il soit craint.

Mais pour ça, il fallait d'abord survivre à l'offensive. Le Démolosse avait méga-évolué - tiens, un Pokémon arrivait à apprécier un mec aussi insupportable ? Comme quoi, tous les goûts étaient dans la nature. Mais voilà que le Arbok, bien que très affaibli, trouvait les forces de percer le mur de rocs dressé devant lui. L'ordre fusa aussitôt, et fut effectué dans l'instant, grâce à la grande vitesse de l'insecte, combinée au Vent Arrière et aux Papillodanses.


"Clonage vers l'avant."

La mite sembla se diviser en deux, une copie d'elle-même s'arracha de son corps, prélevant une partie de sa vitalité. Mais contrairement à de vulgaires reflets, le clone était capable d'agir. Et en l’occurrence, il était capable d'encaisser le Méga-Démolosse qui arrivait droit sur lui. La première frappe - complètement inconnue du fait d'un manque flagrant de clarté - fut encaissée, douloureusement, mais encaissée. En revanche, la Déflagration calcina le double qui prit immédiatement feu et qui s'écrasa sur l'assaillant, tel un phénix, tout en se dissipant. Et derrière ça, la vraie mite battait des ailes, en hauteur, à l'abri du Séisme Lourd en approche.

"Rayon Signal !"

La cible était évidente : ce chien infernal. Sa puissance était horriblement élevée et s'en débarrasser était l'objectif numéro un. Et Green ne pouvait pas se contenter du contrecoup de Force Soleil pour qu'il clamse. Il allait falloir l'aider un peu. Et le rayon insectoïde et multicolore était là pour ça. Dans sa position, bien trop en avant, le clebs avait peu de chance d'y réchapper. Surtout avec l'attaque sol qui se préparait.

Si tout se passait bien, il ne resterait plus que l'Empiflor chromatique à vaincre. Ce qui devrait être faisable, grâce à la maîtrise des arts psychiques de l'Aéromite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Commandante Libra
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   Lun 14 Avr 2014 - 0:06

Dommage, la Déflagration surboostée n'avait pas suffit. C'était pourtant bien tenté, mais le Clonage avait eu le dernier mot. Tant pis, la commandante avait toutes les cartes en main pour continuer la bataille. L'Aéromite avait dû sacrifier une partie de son énergie pour ce clone. Et elle ne pourrait se battre indéfiniment en utilisant de puissantes attaques à plusieurs reprises. A moins qu'elle possède elle aussi de multiples capacités de soins.

Quant aux pokémons de la vieille, la bonne nouvelle était que le Kaorine était tombé. Par contre, le golem restait encore là, à narguer le duo de commandants. Ça ne durerait pas éternellement. En attendant, il avait provoqué un puissant séisme. Nepentha n'apprécia étrangement pas l'attaque, contrairement aux habituels séismes qu'il avait enduré. Néanmoins, son Stockage précédent avait contribué à renforcer ses défenses et les racines à le soigner avec les restes du Champ Herbu. Champ Herbu qui avait évidemment disparu désormais. C'était juste ce qu'il fallait pour permettre à la plante de tenir encore et encore. Juste ce qu'il fallait pour que Violeta reprenne pour de bon ses esprits après la violente frappe de Green. D'ailleurs, il préféra continuer de s'acharner sur le Démolosse. D'un côté, ça arrangeait la Balance. Mais en même temps, elle s'inquiétait pour les pokémons de son collègue. Elle n'avait rien pour le défendre assez rapidement face à ce Rayon Signal.

Le combat était terriblement tendu. En cas d'échec, Libra se consolerai en se disant qu'elle aura opposé une résistance rare face à l'un des plus puissants dresseurs du monde aidé d'une championne. Cependant, encore faudrait qu'il que la défaite se montre réellement. Pour l'instant, le soleil brillait encore et ce n'était pas pour déplaire au chromatique. S'il ne pouvait plus se délecter du doux gazon, il pouvait encore absorber l'intense lumière du soleil. En voilà un qui ne craignait pas les coups de soleil.


« Une nouvelle Croissance, Nepentha. »

Une nouvelle croissance sous le soleil. Ça voulait dire une nouvelle forte augmentation de son attaque et de son attaque spéciale. De quoi posséder une plus que violente force de frappe, vu qu'il avait déjà fait une Croissance auparavant. Et le golem allait bientôt découvrir pourquoi. Vu son séisme et sa faible vitesse, il devrait mettre du temps à pouvoir se remettre en position pour parer ce qui l'attendait. La plante bénéficiait toujours de son imposante vitesse, et ne laisserait au spectre aucune chance de se mouvoir.

« Megafouet sur le Golemastoc ! »

A l'origine, l'Empiflor avait l'habitude de faire cette attaque avec la liane qui pend dans son dos. Mais vous vous doutez bien qu'à cette distance, il ne pouvait l'atteindre à cause de ses racines. Ce n'était pas un problème en réalité, justement grâce aux racines. Il avait la capacité d'en étendre et de les faire sortir de sous terre à grande vitesse. Nepentha en fit alors sortir trois autour de son adversaire et les contrôla de manière à le frapper avec violence. C'était un peu comme un Végé-attack vu comme ça. En plus efficace grâce aux deux boosts de Croissances sous le soleil. Et avec le contrecoup en moins. Le pokémon de la vieille, résister à ça ? Hors de question !

~~~~~~

Thème de Violeta
Wrath of the forces of Nature

DC d'Angstorm, privilégiez les MPs sur le compte du tapis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Runefield
L'inquisiteur / Commandant Pisces
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 10/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   Lun 28 Avr 2014 - 12:30

Sam se demandait comment c’était possible, qu’est ce qui était possible, un truc très simple, il ne comprenait pas comment la mite avait pu réussir à placer un clonage pour bloquer l’attaque de Shaïtan. En fait, ça devait être techniquement impossible, ce genre d’attaque, non, elle aurait dû s’arrêter. Et puis y’avait l’autre chose, comment avait-il pu oublier ce truc là, ce Golemastoc, encore un pokémon qu’il ne pouvait pas supporter, un symbole de la souillure l’homme. Décidément, Samuel détestait les types spectres, il lui faisait froid dans le dos.
En plus de ça, le commandant Pisces était arrivé au bout de ses forces, comme il l’avait pensé, c’était la dernière attaque pour Shaïtan, c’était pour ça aussi qu’il avait lancé la Méga évolution, pour finir en beauté, même si ça avait lamentablement échoué. Et donc le chien des enfers tomba avant même que le Rayon Signal eut le temps de frapper et puis, il y avait le séisme lourd, Méphisto était sans doute un pokémon puissant, mais résister à un séisme surboosté ça avait trop lui demander. Deux pokémons à rappeler et plus de force en jeu, le constat était mauvais, voir même très mauvais. En fait, le poisson n’avait plus que deux pokémons à sa ceinture, Beck et Agnel, le combo de la mort, sauf qu’il les avait prévus en cas de repli. Fin dans tous les cas, ça devait être l’heure, Sam était entrain d’y réfléchir et plus il y réfléchissait, plus il se disait qu’il n’y avait aucune raison de s’emparer de la ville. Trop dangereux, après tout, ça supposerait qu’il faille la tenir face à la riposte qui risquait de venir dans la foulée ce qui risquait d’être compliqué.
Mais pour autant, Sam n’allait pas laisser la victoire aux forces de la ligue. Non, il lui restait deux pokémons pour ça, les deux qui avaient l’habitude de travailler ensemble. Enfin, il se tourna tout de même vers sa collègue.

Libra, il va falloir s’en aller je crois, dans tous les cas, à quoi nous servirais cette ville, j’ai trouvé un meilleur moyen de les humilier.

Et puis deux balls volèrent, révélant deux pokémons, Beck la Beckipan, la mère protectrice, et l’agneau qui lavait des péchés. Sam adorait les jouer ensemble, la synergie entre les deux pokémons était hallucinante. Puis Sam s’adressa une dernière fois à ses adversaires.

Vous avez de la chance, on va vous laisser votre pauvre petite ville, mais dites vous que si nous avions pu, on vous aurait anéanti. Au plaisir de vous revoir Monsieur Chen. Rayon Divin.

L’attaque en elle-même était pas compliqué c’était ses conséquences qui était dévastatrice, déjà, le pélican effectua une sorte de danse qui le porta au niveau pour rejoindre son camarade de lutte et en moins d’une minute le ciel se couvrit et commença à faire tomber le déluge. Deuxième étape, Vibraqua, tiré sur les deux pokémons adverse, en commençant par cette mite affreuse. Cela c’était la partie de Beck, la partie d’Agnel en ferait l’une des attaques les plus dangereuses à la disposition de l’inquisiteur. Parce que sous la pluie, la foudre n’en devient que plus dangereuse, aussi Agnel n’avait qu’à concentrer sa puissance pour envoyer ses forces dans le rayon formé par sa camarade de lutte. En bref, une sorte d’ultime attaque. Le temps de l’exécution, Samuel avait réveillé son aigle et était prêt à partir. Beck, l’immense pélican était déjà prête à recueillir la championne au plante. Sam n’avait plus qu’un ordre à donner avant la fin de cette bataille.

Flash.


Et voilà, le Commandant tourna les talons et s'envola sur son oiseau, il attendait que sa collègue ne le suive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Championne de Port Sableye
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 19
Localisation : J'ai vraiment beaucoup aimé ce forum. Qui me manque, quand même. Mais j'ai tourné la page, maintenant, je pense ... J'ai beaucoup trop de souvenirs ici, revenir ici, c'est presque revenir dans mon enfance, même si ça n'était qu'il y a 3 ans.

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   Lun 28 Avr 2014 - 17:33

Elizabeth, avec son attaque, avait eu l’espoir que la situation se résolve rapidement, sans dégâts collatéraux, dans une frappe chirurgicale – ce qui était assez paradoxal vu la puissance incontrôlable du Séisme. Mais, si le résultat avait été efficace sur les Pokémons de l’homme, ça n’avait pas suffi à emmener au tapis le grand Pokémon Plante, à la puissance démesurée, d’autant plus boostée par la Croissance. Le Mégafouet eut tout simplement raison du Pokémon Sol, détruisant les dernières forces de la Championne. Le résultat était d’une remarquable symétrie : l’un des Zodiacs n’avait plus rien à apporter, l’autre avait encore un spécimen surboosté ; Elizabeth devait maintenant se débrouiller seule, et Green avait encore son Aéromite et ses deux Papillodanses sous les ailes.

Seulement, les deux défenseurs de la ville – ou, au moins, les ennemis des Zodiacs – avaient deux gros avantages. Primo, ils étaient sur un terrain favorable. Certes, les deux Commandants pouvaient gagner rapidement, et les mettre à mal, mais le pôle central de la Ligue avait été prévenu, et allait rapidement dépêcher des envoyés. Aussi, le Zodiac censé être à bout de Pokémons possédait en fait encore deux Pokémons, qui invoquèrent la pluie, empêchant la Commandante d’être tout à fait efficace avec son Empiflor qui tirait vraisemblablement une bonne partie de sa force de la force des rayons du soleil.

La symétrie n’était malheureusement plus, car la biologiste était, elle, réellement à court de forces auquel recourir. Djinn n’avait pas su trouver des camarades, et Elizabeth ne pouvait pas faire de miracles. Enfin, elle, non. Green, en revanche, avait encore un Pokémon sur qui compter. Il pouvait débarrasser la place de l’insecte, et du même coup des deux criminels en puissance. Elle avait du mal à le supporter, mais après, « l’ennemi de mon ennemi est mon ami ».

Mais la provocation ultime du grand homme aux cheveux blancs allait risquer d’envenimer la situation, alors qu’ils étaient peut-être sur le point de partir. S’il se mettait à vouloir les mettre à terre ici, il risquait d’attirer de nouvelles troupes, ce qui engendrerait un conflit important. Et, plus que l’issue, elle craignait les conséquences matérielles d’une telle bataille. C’était peut-être de l’extrapolation, mais elle ne voulait pas prendre ce risque.


« Résistez à la provocation, Monsieur Chen. Il n’a pas su vous résister, montrez que vous savez le faire. »

Puis elle se tourna vers les deux individus masqués. Les provoquer n’arrangerait pas la situation et ne convaincrait sûrement pas la blonde de s’en aller : seulement, si elle ne montrait pas que la Ligue était présente, elle risquait une nouvelle attaque. Port Sableye était une place dangereuse, et il était tout à fait plausible que la Zodiac s’y attaque de nouveau.

« Maintenant, partez. Une partie du Conseil 4 est partie en direction de la ville. Alors partez, et ne revenez jamais. »

La phrase avait été donnée sur un ton extrêmement sérieux. Il était tout à fait exclus de se moquer de leur défaite. Elle devait seulement s’assurer de leur non-retour. Certes, ce qu'elle disait était un bluff total, mais c'était tout à fait réaliste. Le Commandant aux cheveux blancs avait fait un dernier coup d’éclat – c’était le cas de la dire – leur laissant le temps de s’enfuir.

Véritablement, même si c’était sa tâche, elle ne voulait pas les capturer. Sa priorité actuelle était de reconstruire les bâtiments détruits de la ville et surtout la confiance qu’avaient les habitants en elle. Elle savait bien que plusieurs d’entre eux doutaient de ses capacités vu son statut de doyenne de la Ligue, mais elle devait leur prouver qu’elle restait active. Et elle devait commencer par s’occuper de ses ennemis.

~~~~~~

The age of gold, the strength of vermilion

Merci à Lyndia pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
La Perfection Imparfaite
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   Lun 28 Avr 2014 - 22:03


C'était terminé. L'Arbok et le Démolosse succombèrent juste après leur offensive. Malheureusement, il en fut de même pour le Golemastoc. Il ne restait plus que l'Aéromite, la Terreur de Kanto, et l'Empiflor. Les deux bénéficiaient de nombreux bonus, mais malgré ça, Green n'avait pas peur.

Il avait gagné.

Libra pouvait faire tout ce qu'elle voulait, le Pokémon de Green vaincrait. Le nombre d'attaques Psy, ainsi que sa capacité à se régénérer via un Atterrissage lui permettraient d'exterminer la plante. Un énorme sourire de carnassier apparût sur le visage du Maître. Il avait enfin pris sa revanche. Un rire machiavélique commença à se faire attendre, juste après que le Poisson ait déclamé sa première tirade, toute aussi ridicule que les autres.

La pluie commençait à s'abattre, signant l'arrivée de deux nouveaux Pokémons. Le rire s'arrêta aussitôt. C'était inattendu, et une mauvaise nouvelle. Il fallait que son Pokémon soit prêt à encaisser une potentielle prochaine attaque. Les Commandants semblaient déterminés à partir, mais si le dernier bastion tombait maintenant, ils risquaient de changer d'avis.


"Atterrissage !"

L'ordre avait claqué, sec. Et sans perdre une seconde, il fut exécuté. Le "Rayon Divin" frappa la mite à l'instant d'après. Mais entre les soins et la défense spéciale accrue grace aux Papillodanses, la Terreur de Kanto survécut.

La vieille tentait de caresser le Héros de Sableye dans le sens du poil, mais c'était inutile. L'adrénaline coulait à flot dans les veines du sauveur, mais il n'était pas suicidaire. En restant ferme et en donnant une apparence de puissance, il les forcerait à partir. Les agresser les pousseraient à se défendre, et donc à potentiellement le vaincre. Il était bien plus sage de ne pas tenter le diable, et de savourer cette victoire.

Un nouvel éclat de rire, bref, résonna.


"Toujours aussi grande gueule, hé ? Dommage que tes compétences de Dresseur ne soient pas au niveau ! Tu sais t'entourer, mais tu n'arrives pas à la cheville de tes collègues, pourtant minables. Et pourtant, tu es celui qui parle en permanence. Fuis donc, pars t’entraîner. A notre prochaine rencontre, tu ne t'en sortiras pas aussi bien."

Libra et Cancer étaient doués. Mais lui ? Non, c'était un incapable. Un faible. Il était surprenant qu'Ophiuchus accepte de faire confiance à cet abruti. Mais d'un côté, c'était rassurant. Il y en avait peut-être d'autres comme ça, dans les rangs des Commandants.

Green croisa les bras sur son torse tout en contemplant ses adversaires partir. Il avait vaincu. Et accessoirement, la ville était sauvée. Mais pour lui, ce n'était qu'un détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Commandante Libra
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   Mar 29 Avr 2014 - 9:33

Les pokémons de Pisces n'avaient pas tenu le choc ? Pas un problème. Il ne restait que l'Aeromite à abattre. Nepentha possédait une multitude de coups pouvant mener la vie dure à cet adversaire. Réduire ses boosts à néant avec un bain de smog, dévaster l'endroit d'un nouveau Soleil-sangsue, profiter de la toute puissance de tempêteverte ou bien le cramer pour de bon avec une Ball'météo sous le soleil... Tout profitait de ses Croissances. Sans compter sa capacité d'Avale et de Tenacité, et des soins prodiguaient par les racines... Et pourtant. Il y avait un élément qui gâcha le tout. Au lieu de laisser Libra gérer la situation, monsieur le poisson déclarait qu'ils devaient se replier. Parce qu'il a perdu cette manche ? Sur le coup, elle l'ignora. Elle était sur le point de rétamer la ligue par ici et d'assassiner la vieille pour de bon. Se débarrasser d'une championne était véritablement l'occasion rêvée pour faire trembler la ligue. Mais évidemment, rien ne se passa comme prévu. Pisces envoyait ses pokémons dans l'optique d'une fuite, sans attendre l'avis de la commandante... Et pire encore ! Il osait exécuter une Danse-Pluie, anéantissant la stratégie de Violeta pour vaincre ! Elle allait profiter de ce dernier tour de soleil pour parfaire tout son stratagème et voilà que lui gâchait tout !

La maîtresse des plantes entra intérieurement dans une colère noire. Désormais, elle était obligée d'abandonner toute sa stratégie à cause de son collègue. Sans ces derniers instants de soleil, sa stratégie millimétrée tombée complètement à l'eau. Elle se serait volontiers transformait en un Basilique pour tuer d'un regard. Non, ce n'était pas une défaite. Trois autres de ses pokémons étaient encore en pleine forme. Sauf que, le commandant l'invitait à monter sur son pokémon... Hors de question ! Elle voulait rester ! Sauf que lui commençait déjà à plier bagages. De ce fait, elle ne pouvait rester seul ici. Soit, elle rentrerait par ses propres moyens. Ce qu'il venait de faire en était de trop ! Croyait-il d'ailleurs qu'elle n'avait pas de moyens pour rentrer d'elle-même ? Le Flash eut donc lieu, laissant l'autre faire le poisson volant... Tandis que la balance resta sur place, pour glisser une dernière fois une partie de son venin. Un venin dont Sableye n'avait strictement pas à ignorer. Car cette obligation de repli par la fuite de son collègue n'était qu'une remise à plus tard d'un combat plus hostile encore.


« Une partie du Conseil 4 sur la route de Sableye ? Alors le sort de cette ville les préoccupe plus qu'Electhor ? Vous êtes bien naïve, ma vieille. Ce n'est que partie remise. Quelque soit les issues des futures batailles, sachez que je reviendrais. Vous vivrez un enfer. »

Violeta avait les crocs. L'échec de maintenant la poussait à menacer cette championne ainsi qu'à lui promettre une revanche. Enfin, elle n'avait pas une haine vouée à elle spécifiquement, mais surtout contre la ligue. Ce n'est donc pas la personne humaine qu'elle mettait en garde, mais l'institut qui était derrière. A vrai dire, la blonde n'avait même pas quelque chose à reprocher à Green. Lui ne faisait que confirmer sa réputation, et venait apparemment se satisfaire d'une vengeance envers le prêtre. Comme quoi ce qui l'animait semblait  plus être des affaires personnelles que le sort de l'île. Elle rappela alors son Empiflor, et sortit son Tropius pour s'installer dessus. Dire qu'elle aurait pu utiliser ses autres pokémons si son collègue n'avait pas lâchement abandonner la bataille et ainsi la contraindre à repartir également... Ce n'est certainement pas son créateur qui le sauvera du mépris profond dont Violeta veillerait à ce qu'il reste caché pour mieux faire pénétrer le poison de ses épines. Autant dire qu'avant même de partir, elle réfléchissait déjà à comment mieux savourer sa vengeance sur ce qui a causé leur retrait et la vieille. Par ailleurs, cette dernière pouvait être certaine que si la Zodiac atteignait son but, elle serait la première à subir les nouvelles forces dont la mère nature possédera dans ce cas là. Si cependant la team ne parvenait pas à avoir l'étoile... Ce serait une toute autre forme de danger dont la ville aura à faire. Autant dire que madame avait déjà ses projets tout tracés pour l'avenir.

Elle n'adressa cependant aucune parole à Green. Elle se fichait de lui pour le coup. Tant qu'il ne remettrait pas son nez dans ses affaires, elle n'avait pas à le haïr profondément. Peu importe comment lui la considérerait. De toute manière, il ignorait qui était réellement cette femme. Et il ignorait que même une telle personnalité devrait se méfier d'une telle dresseuse aux sombres intentions. Après tout, si l'étoile tombait entre leurs mains, c'est bien elle qui serait capable de transformer un timide et gentil petit pokémon en une redoutable 'éco-machine de guerre'. Il y avait donc une chose à retenir : cette femme était capable du pire pour arriver à ses fins.

Son pokémon Fruit s'envola alors dans une toute autre direction de celle de Pisces. Clairement, elle n'avait pas envie de le suivre. Le pokémon se dépêcha d'aller hors de la zone affectée par la pluie. Franchement, ce temps n'était pas le bienvenue. A ce moment, il était même détestable. Revenant ainsi dans une zone sèche, elle prit un des fruits qui poussait sur le cou de son pokémon, le croquant un bon coup comme pour tenter de faire disparaître cette colère. Néanmoins, elle ne pouvait s'empêcher de divaguer sur quelques pensées qu'elle chuchota à son pokémon.


« Crimson a intérêt de capturer l'oiseau... S'il échoue, autant dire que toutes nos opérations auront été un échec. Si seulement il avait utilisé sa tête, l'autre... Je crois qu'il est temps de jouer un peu plus solo et accélérer les choses. »
« Trooopius. » C'était ce qu'un humain pouvait entendre. Mais quiconque pouvait comprendre les pokémons comprendrait par là : « On te suivra jusqu'au bout. ». Et heureusement. C'était bien les seuls sur qui elle pouvait compter. Ou presque les seuls.

HJ:
 

~~~~~~

Thème de Violeta
Wrath of the forces of Nature

DC d'Angstorm, privilégiez les MPs sur le compte du tapis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'assaut sur Port Sableye [Vio, Khaïl, Mamie et Green]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Drop pods / largage / assaut planétaire : portée déploiement
» 1er Bataillon de Chasseurs Portés
» [ROM MAGIC 32B]09/11 - (V1.6) Qteknology HTC HERO PORT from [2.73.405.5]
» Coucher de soleil sur le vieux port de Cayenne
» Le tableau "L'approche du port de Plymouth"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Sableye-
Sauter vers: