Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Ven 29 Nov 2013 - 16:50

S’éloigner de l'enfer de la ville, une bonne idée au premier abord, c'est vrai, mais quand cette idée sort de nos quatre supers cerveaux: on ne peut pas prédire que cela sera forcément une réussite!

Voila bien deux jours et deux nuits que nous marchions dans la forêt qui entourait la capitale et nous en voyons enfin le bout.

Je ne m'attendais vraiment pas a tomber la dessus: Un village entouré de rien, comme une fleur enterrée au beau milieu de son pot en terre cuite.
Mes yeux et ceux de mon ami cailloux se croisèrent l'espace d'un instant. Je vis le désespoir naître au fond de ceci.


"Oui, nous avons quitté la ville pour nous planter dans un pauvre village perdu au milieux de je ne sais quoi ... Pathétique, oui."

Cependant, nous n'allions pas rebrousser chemin par peur du paysan. Nous nous empressâmes donc, de dévaler la légère pente, certain descendant le dénivelé sur les fesses et d'autre avec un peu plus de sobriété.
Une fois pénétré dans l'enceinte de la petite ville, nous voulûmes , rapidement, trouver nos repères et nous essayâmes alors d'aborder un passant, sachant qu'au départ, la majorité du groupe voulait agresser un autochtone plutôt que de parler calmement. Je pris alors rapidement l'initiative de me placer devant un type plutôt étrange.

"Salut, l'ami...Mec... Enfin toi. Peux-tu m'indiquer le bistro le plus proche? Où un hôtel avec un débit de boisson, nous ne sommes pas bien exigent."
Ma question fut ponctuée par un énorme rot, sortant de mon sac, venant de Dodu, qui malgré les jours de marche subissait encore des effets d'une cuite. Certainement que celui-ci avait mit la main sur notre petite réserve de secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Dim 1 Déc 2013 - 11:55

Les Ruines de Lakit. Ce lieu avait longtemps éveillé mes fantasmes les plus fous. Le domaine des morts, le royaume des spectres, la demeure d'une ancienne civilisation ne laissant sur le présent que son immense empreinte lugubre. Ce peuple antique avait disparu, détruit par sa propre folie, par sa propre outrecuidance, et pourtant ils étaient toujours là, influençant les vivants, ne leur laissant à disposition que quelques mystères avec lesquels jouer pendant qu'ils se gaussent dans l'au delà. Bref, un lieu tout à fait adapté à mes propres visites.

Du temps avait passé depuis mon départ de ma base secrète, et je n'avais désormais plus de mal à agir au grand jour. Les passants ennuyant me prenaient pour un Zodiac et fuyaient sur mon passage, tandis que les autorités ne parvenaient pas à me rattraper quand je me mettais à fuir. En cela, mes Pokémon et moi nous étions bien améliorés. J'avais revu mon équipement au fil des jours. Mon masque, s'il représentait toujours un Tutankafer chromatique, était désormais plus fin, plus léger, et plus adapté à mon visage. Ma cape m'enveloppait toujours, mais dissimulait cette fois une tenue plus cintrée et plus adaptée à la course. Mes gants et mes chaussures avaient cédé leurs places à des gantelets et des bottes pour m'aider à courir, à grimper, et à me battre efficacement.


Hélas je n'étais pas là pour faire du tourisme. Le soir n'allait pas tarder à tomber, et j'avais besoin d'une auberge où passer la nuit avant de repartir le lendemain matin pour mon prochain objectif. Et alors que j'avais repéré mon point de chute, un illustre inconnu aussi subtil qu'élégant se plaça devant moi et m'interrogea de tout son soûl.

Ezekiel : "Salut, l'ami...Mec... Enfin toi. Peux-tu m'indiquer le bistro le plus proche? Où un hôtel avec un débit de boisson, nous ne sommes pas bien exigent."

Apparemment mon apparence ne l'effrayait pas plus que cela. Tant mieux, cela m'évitait les ennuis. Sans un mot je levais la main vers le bâtiment très précisément derrière lui, pointant du doigt l’hôtel restaurant que j'avais choisi pour passer la nuit. Un hôtel pas bien glorieux, mais assez discret pour n'attirer l'attention de personne, et assez bien loti pour avoir toutes sortes de plats et de liqueurs à offrir à leurs clients. Il semblerait que cet individu ne me serve d'ici peu de compagnon de bâtiment. En espérant qu'il ne soit pas trop collant. Bah. Au pire cela me rappellerait les souvenirs de beuverie d'avant mon incarcération. A consommer avec modération bien sûr.

HJ:
 

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mar 3 Déc 2013 - 12:15

Le gars, bien que louche, m'indiqua une direction. Il est vrai qu'au départ je pensais que celui-ci me pointait du doigt mais après un bref effort de mon cerveau encore bien imbibé j'en suis arrivé à la conclusion que l'individu pointait un bâtiment dans mon dos.
Après un rapide coup d’œil, où j'entrevu une enseigne conséquente, peinturlurée de rouge et estampillée d'un gros "HOTEL" en majuscule et en gras.

Sur le coup je me demandais si il n'allait pas me prendre pour un imbécile mais bon, ce qui est fait est fait, je n'allais pas rougir pour si peu.
Je le gratifia donc de tous mes remerciements. Concrètement, ce qui sortit de ma bouche était plutôt un vague:


Ezekiel:"Ah ouai pas con!"

Et nous nous éloignions,enfin, d'un pas pressé, vers l’établissement indiqué, laissant l’étrange, mais pourtant honnête citoyen à ses occupations.

Une fois passé le seuil de la porte, je m'empressa de saluer ce que je crois être le gérant, un vieux débris assit derrière son comptoir à moitié bouffé par les termites.


Ezekiel:"Hey, Patron! C'est quoi le prix des chambres ici? Surement pas des masses quand je vois l'endroit!" Fis-je en m’esclaffant et, face au silence général des autres occupants de la pièce, s'en suivit un grand moment de solitude.
Le vieux type tapota à la vitesse d'une tortue une pancarte désignant les divers prix des nuits dans son établissement.

*Décidément, ils ne sont pas vraiment causant les gens par ici...* Pensais-je alors.

Le prix des chambres était plutôt exorbitant pour un village si éloigné de la capitale mais, dans tout les cas, c’était bien au dessus de mes moyens. Je fis donc un léger signe à L.P.A, le Racailloux qui se tenait juste en dessous du tabouret sur lequel je me tenais. Celui-ci comprit rapidement la situation et s'empressa de fouiller dans notre sac pour y sortir, finalement, Dodu, encore en pleine cuite et il le balança sans remord au beau milieu de la pièce.

Toute aussi bonne qu'était la diversion, nous n'avions pas beaucoup de temps. Il est vrai qu'un Pokemon alcoolique n'est pas courant mais, cependant, ce spectacle n'est attrayant que deux ou trois minutes, pas plus. Je fis donc discrètement un autre signe, mais cette fois destiné au Fantominus qui, une fois le signe décodé, se jeta sur le panneau où se trouvait les clefs des chambres. Il en subtilisa une et revint discrètement prés du comptoir.
Nous avions notre chambre, la méthode n’était pas honnête mais nous n'allions tout de même pas nous contenter des rues poussiéreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mer 4 Déc 2013 - 17:15

L'individu était étonnant. Il ne cachait ni sa grossièreté ni ses états d'âme. Un poivrot/alcoolique/égocentrique/tonitruant comme on en voyait rarement. Je haussais un sourcil sous mon masque en me demandant ce que pourrait m'apporter de côtoyer un énergumène pareil. Après tout, si je voulais déceler les mystères de la nature humaine, je devais observer, analyser, comprendre. Particulièrement des caractères aussi diamétralement opposés au mien. D'autant que vu ce que je pourchassais en secret, comprendre un type pareil s'avérerait forcément bénéfique sur le long terme. Je décidais donc de ne pas me cacher et de le suivre sans autre forme de cérémonie.

Sa petite manigance pour subtiliser une clé de chambre me fit sourire. La mienne fut moins subtile mais toute aussi osée. J'attendis que l'inconnu aux Pokémon ivrognes se soit un peu éloigné dans le couloir, je m'approchais du comptoir et, d'un coup sec derrière la nuque, je laissais au vieillard tenant l’hôtel s'effondrer dans les bras de Morphée. Il serait KO pour la nuit probablement. Cela me laisserait le temps de me reposer et de repartir à l'aube. Avec les bonnes prévisions, même s'il se réveillait avant moi, je ne risquais pas grand chose. Aussi me dépêchais-je de sortir de sous ledit comptoir une bouteille de rhum que je déversais sous son nez et que je laissais ostensiblement proche de sa main. Mes gants détruisirent la possibilité que j'avais de laisser mes traces sur la bouteille. Comme ça en reprenant ses esprits il croira avoir trop picolé. C'était tout bénef.

Je saisis un trousseau de clés au hasard, regardais le numéro de la chambre et me dirigeais vers celle-ci avant de me rendre compte que j'étais le voisin de l'illustre chapardeur d'un peu plus tôt. Formidable. Ce serait un phénomène de société tout à fait fascinant. Me retrouvant ainsi seul face à lui sur le seuil de ma chambre, lui devant le sien, je le regardais en silence un moment avant de sortir la phrase la plus idiote que j'aurais pu choisir au vu des circonstances, et surtout la plus déplacée au vu de ma propre situation.


Rephakn'athut : "Voler, c'est mal."

Dans ma tête, je me percutais le front avec ma main droite. Bah. Il n'était pas sensé savoir que j'étais un criminel, et que je ne tarderais pas à être recherché par les forces de l'ordre...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Jeu 5 Déc 2013 - 13:18

Une drôle de situation qu’était c'elle qui venait de se dérouler devant le seuil de ma porte de chambre.
L'homme étrange que nous avions rencontré dans la rue se tenait, droit comme un i, en face de moi et, lui aussi, avait un trousseau en main. Nous serions donc voisin pour une nuit, soit. Cependant, la chose la plus étrange n’était pas ce qu'il faisait là mais surtout ce qu'il dit:
"Voler, c'est mal." Comme cela, sans rien ajouter d'autre.
Cet homme avait surprit notre petit manège au rez-de-chaussé. C'est donc, sans un mot que moi et le reste de la bande, entrâmes dans la chambre. Je ferma rapidement la porte et resta un léger instant l'oreille collée à la porte.


Ezekiel: "Ce type nous a grillé!" Fis-je alors a mes amis.

Ezekiel: "Qui sait si il ne va pas appeler les flics ou je ne sais quoi?!..."

Mon inspection auditive n'amenait rien de concluant, surement que celui-ci n’était pas resté dans le couloir et, après tout, pourquoi y resterait-il seul?!

Ezekiel: "Vous n'avez pas repéré si le vieux avait un registre? Si nous arrivons a écrire un faux nom à la case de cette chambre pour cette nuit..."

Une bien mauvaise idée, de toute façon, si l'homme appelait la police, ce n'est pas un simple nom qui les empêchera de venir nous interroger.
L.P.A semblait être de mon avis et pointa la boule de gaz de son doigt.


Ezekiel: "Oui, tu as raison.

Je m'agenouilla donc, manquant même de m'étaler au sol et lui expliquas le plan.

Ezekiel: "Bon, écoute mon vieux, on va encore avoir besoin de tes talents... Tu vois ce mur? Derrière, c'est la chambre du gars. Tu va devoir l'observer et si il y a le moindre danger, tu reviens aussi sec. D'accord?

Une fois le fantôme partit au front, je m'empressa d'ouvrir la fenêtre et L.P.A condamna la porte avec une chaise et la table de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Lun 9 Déc 2013 - 12:32

Ma phrase choc avait du faire son petit effet puisqu'à peine mon voisin l'eut-il entendu qu'il entra dans sa chambre comme un forcené. Probablement pensait-il que j'allais le dénoncer ou quelle qu'autre sottise du genre. Cela voulait au moins dire qu'il n'avait pas vu mon propre petit manège, c'était déjà ça. Qu'à cela ne tienne, je rentrais également dans ma chambre et déposais mon sac sur le lit. L'endroit n'était pas bien luxueux, mais ferait amplement l'affaire pour la nuit. Bon. Si tentante que puisse être l'idée d'espionner mon voisin, j'avais dans un premier temps d'autres choses à faire. D'un clic maintenu et glissant le long de mes pokéball, je libérais mes quatre petit camarades qui se répartirent dans la chambre et d'un claquement de doigts j'attirais leur attention.

Rephakn'athut : "Bon. De ce que je sais, cet hôtel a servi de temps en temps à héberger quelques dresseurs en route pour l'arène ou quelques zodiacs en route pour les ruines. Avec un peu de chance, ils ont laissé trainer deux-trois objets ça et là dans les chambre. Je compte sur vous pour les fouiller et me les raporter si vous trouvez quoi que ce soit d'intéressant. C'est compris?"

A l'unisson, ils hochèrent la tête en guise d'approbation et se répartir à travers les murs de la chambre, parés à aller scruter les moindres recoins de chaque pièce de l'hôtel pour trouver quelque chose. J'en fis d'ailleurs autant en commençant par ma propre chambre, et fus agréablement surpris de trouver, au fond d'une poubelle de la salle de bain, un trognon de pomme à l'état trop propre et trop brillant pour être un vrai résidus de fruits. Je le ramassais du bout des doigts et l'observais un instant avant de tourner la tête vers la seule et unique présence restante de mon équipe: la stèle de mon Spiritomb. Puis je me penchais en sa direction et accrochais le trognon par la queue à l'un des orifices verdâtres de mon Pokémon, pour constater que, comme je le pensais, l'objet sembla s'y adapter parfaitement et brilla de nouveau, comme s'il réagissais à la présence d'Ankou.

Comme je l'avais soupçonné, je venais de trouver des Restes. Un de ces objets dans lesquels les Pokémon pouvaient puiser indéfiniment pour régénérer petit à petit leur énergie vitale. Dans le cas de mon Spiritomb, c'était d'autant plus intéressant que cela le rendrait d'autant plus difficile à abattre. Je souriais sous mon masque. Cette chasse aux trésors s'annonçait fructueuse. J'espérais que mes autres camarades trouvent également des merveilles.

Mais sans que je ne le sache, la seule chose qu'Atropos, ma Polichombr, trouva en passant à travers le mur, fut un Fantominus qui croisait son chemin. Chemin qui reliait ma chambre à celle de mon voisin croisé un peu plus tôt dans la soirée.


Atropos : "Heu.... Salut?"

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mer 11 Déc 2013 - 11:41

J’étais calme, même trop calme au vue de la situation. Nous attendions patiemment que Fantominus revienne de son observation furtive et pourtant, de mon coté, j'observais le ciel d'encre aux travers de la fenêtre recouverte d'un film gras.
La nuit était tombée bien vite et, contrairement à la capitale, ici on pouvait observer les étoiles bien visible car privées d'un nuage de pollution.
De son coté, L.P.A, le Racaillou, faisait les cent pas devant la porte, comme si celui-ci pouvait repousser tout et n'importe-quoi. Il me jetait parfois quelques regards, révélant son agacement quand au retard du petit espion.

Pendant ce petit laps de temps, au sein des cloisons de ma chambre, la boule de gaz fit une rencontre qu'il n'attendait pas.

Une petite poupée volante l'interpella avec un bref salut fort interrogatif. Le Pokemon gazeux fit d'abord les gros yeux puis, si il avait eut des joues, il serait déjà rouge comme un tomate, il se précipita ensuite vers le bas du mur et ne fit dépasser du sol que ses yeux effrayés, fixant le drôle de Pokemon inconnu.


Fantominus: "Heu... Va t'en! Je... Je pourrai me fâcher... Dit-il, d'une voix tremblotante.
Ce pauvre petit diable ne ferait même pas peur à un chenipan, alors pourquoi cela marcherait-il sur l'inconnu? Il reprit alors son discourt.


Fantominus: "Je suis en mission, je n'ai pas le temps de bavarder... Si je ne me dépêche pas, ma famille et moi allons nous retrouver devant le juge, ou je ne sais quoi d'autre..."

Il ne voulait qu'une chose, que son interlocuteur continue son chemin, même si il allait dans la direction de la chambre de son groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mar 17 Déc 2013 - 9:18

Une mission? Ca avait l'air dangereux. Et palpitant. Et jamais vu. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire les yeux de ma Polichombr semblèrent briller de mille feux et s'émerveillient du récit du spectre qu'elle venait de rencontrer. Il n'en fallut pas plus à Atropos pour révéler sa vraie nature, nature qu'elle avait l'habitude de dissimuler à mes côtés tant je la considérais.... bruyante.

Atropos : "Cooool! C'est quoi comme mission? Ils sont comment ta famille? Est-ce qu'elle est comme la mienne et qu'elle ressemble à rien ou est-ce qu'ils sont tous aussi moches que toi? Et pourquoi vous risquez d'aller devant le juge? Et c'est quoi un juge? Et pourquoi t'as peur du juge? Et pourquoi ta famille t'envoie en mission tout seul? D'ailleurs c'est tout seul ou toute seule? J'arrive pas à savoir. T'es un garçon ou une fille? Et quel est ton nom? Et c'est quoi comme mission? D'ailleurs c'est quoi un juge? Et elle est comment ta famille et..."

Je haussais un sourcil en me tournant vers le mur d'où semblaient venir les murmures d'Atropos, sans savoir ce qu'il se passait ou ce qu'elle racontait. J'espérais sincèrement qu'elle ne se soit pas mise dans un plus sale pétrin que d'habitude, elle était passée maîtresse dans ce domaine.

Si la suite de l'exploration de ma chambre fut infructueuse, ce ne fut pas le cas des autres. Alors que mon Spiritomb avait toujours le visage plongé dans le mur, envoyant son ombre dieu sait où dans l'hôtel, ma Feuforêve revint avec, dans la bouche, un trésor auquel je ne m'attendais pas: une disquette. Une CT pour être précise. Et quelle CT! L'attaque Toxic. Il ne fallait pas s'attendre à autre chose dans un hôtel comme celui-ci, mais je m'étonnais tout de même que quiconque puisse oublier ce genre d'objet derrière soi... A moins que...

"Tu l'as trouvée ou tu l'as volée?..."

Izanami sembla rougir et avoir l'air faussement gênée. J'eus un bref éclat de rire et lui tapotait le haut du crâne avec affection. Cette petite avait de l'avenir. Cette attaque serait d'autant plus redoutable que je pouvais l'utilier sur nombre de mes partenaires (présents comme futurs) pour l'exploiter à son maximum. Et je n'allais d'ailleurs pas m'en priver.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mar 17 Déc 2013 - 23:26

La boule de gaz fut soufflée par tant de mot à la seconde. L’étrange petite chose venait de faire passer son bouton sur marche et n’était plus décidée à s’arrêter. Le Fantominus sortit tout de même de sa semi-cachette, ne voyant pas l'ombre d'un danger et fixa le moulin à parole, totalement hypnotisé par ce spectacle. Cependant, cet etat de torpeur ne dura qu'un moment et rapidement, le Pokemon gazeux essaya, tant bien que mal, de répondre aux innombrables questions qui lui remplissaient peu à peu la tête:

Fantominus:"Oui....Quoi?!.... Je dois aller dans cette... Un Garç... Moi? Je suis simplement Fant..."

La pression commençait à monter à l’intérieur, lui qui n'arrivait pas à placer deux mots à la suite abandonna rapidement la manière douce et commença à hausser le ton.


Fantominus:"JE SUIS FANTOMINUS!!!"

Malgré cela, la chose n’arrêta pas le flot incessant de mot qui sortait de sa bouche et, devant ce spectacle d'horreur, Fantominus se rendit donc à l’évidence et se plaça, face contre terre pour la supplier:

Fantominus:"S'il te plait, je répondrais à toutes tes questions mais arrête de parler..." Fit-il alors qu'un torrent de larme inonda le sol.

Pendant ce temps là, de l'autre coté du mur, moi et le reste de la bande entendîmes très distinctement les malheurs de notre ami et c'est donc avec toute la compassion du monde que L.P.A, qui quitta donc son poste de surveillance, roula jusqu’à la fine cloison et frappa à trois reprises dans celle-ci en hurlant:


L.P.A:"NAN MAIS C'EST PAS BIENTÔT FINI DE CHOUINER?! TU VA FAIRE CE QU'ON TE DEMANDE A LA FIN?!"

Je lui jeta alors un regard noir, celui ci ne comprit pas tout de suite alors j'ajouta la parole au geste.

Ezekiel:"Félicitation tête de pierre... Maintenant si notre ami de l'autre coté pensait que l'on dormait tu as gentillement dissipé ses doutes. Tu es trop aimable! Va le prévenir qu'on veut l'espionner temps que tu y es, ça facilitera les choses!" Dis-je en oubliant moi même mes recommandations et en hurlant à pleins poumons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Dim 22 Déc 2013 - 13:03

Je me retournais vivement vers le mur d'où semblait venir tout le tapage que j'entendais soudain. Ca n'était pas une chute, un accident ou quel qu'autre choc de ce genre. C'était bien quelqu'un qui tapait contre un mur de façon répétée. Et avec une sacré force vu combien la structure de l’hôtel sembla trembler sous le poids de ces assauts. Un de mes spectres aurait-il rencontré une résistance imprévue? En cas de problème, ils savaient qu'ils devenaient revenir ici au plus vite. D'ailleurs, de mon petit groupe, seule Atropos ne donnait pas de nouvelles. Je devais rapidement la rappeler à l'ordre avant qu'elle ne cause plus de problèmes. D'un geste rapide je rappelais dans leurs pokéballs mes trois Pokémons, même mon Spiritomb dont le crâne violacé était encore perdu dans les méandres de l'hôtel. En rentrant dans sa pokéball, rien ne quitta sa poigne spectrale. J'en conclus que son exploration n'avait pas été aussi fructueuse que celle de mes petits camarades.

Restait à rappeler ma Polichombr à mes côtés. Mais je ne savais pas vraiment comment faire.


En entendant la série de chocs répétés sur le mur, Atropos sursauta, oublia un instant le Fantominus et traversa la cloison... d'une façon bien moins subtile que son collègue: en passant simplement la tête par le mur sans se cacher plus que ca et tomba nez à nez avec le Racaillou et son dresseur.

"Oh." Lanca-t-elle simplement.

Il y eut un silence gêné.

Ma Polichombr se retourna d'un coup, traversa de nouveau la cloison à toute allure et déboula dans notre chambre en me faisant sursauter et en poussant un signal d'alarme qui, s'il devait être assez significatif pour elle, ne me dit pas grand chose:

"CHOOOMBR!!!!!"

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Ven 27 Déc 2013 - 12:25

Après notre discutions des plus virulente, le ton revint à la normal et nous nous regardâmes fixement, sans qu'aucun ne veuille baisser les yeux. Dans notre groupe, il n'y avait jamais vraiment eut d’élection et nous co-existions comme cela sans incident majeur.
Notre silence fut alors rompu par un
"Dou?.." d'étonnement; Dodu venait de quitter sa dixième sieste de la journée et fixait quelque chose.

Moi et le cailloux à bras tournèrent nos tête au même instant vers le mur désigné par l'alcoolique et je fus alors très surpris quand je vis, sortant directement de la cloison, un Pokemon inconnu qui ne lâcha qu'un "Chombre"... "Chombre"? Mais qu'est ce que cela pouvait bien vouloir dire?!

Nous restâmes un moment comme cela, sans qu'aucun ne bouge, comme si la situation allait se débloquer toute seule.
Et d'un coup d'un seul, la petite tête fit marche arrière.


Ezekiel:"Un espion? Mais pourquoi nous espionner bordel?!"
L.P.A haussa alors les épaules et désigna le mur en faisant un signe de tête dans la même direction.

Ezekiel:"Ouep... On ne va pas attendre, il va falloir lui parler d'homme à homme... Enfin Façon de parler, je sais bien que vous n’êtes pas des hommes..."

Je pris donc Dodu sous le coude tandis que le Pokemon roche jetait les meubles qui faisaient barrages, ne se souciant pas plus que cela de leurs états à la réception.
Une fois la porte dégagée, nous pénétrâmes dans le couloir et je désigna alors Dodu du regard.


Ezekiel:"Tu vois bien que j'ai les mains prises...

L.P.A tambourina alors à la porte sans attendre, sans avoir peur que celle-ci s’effondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Dim 5 Jan 2014 - 14:21

HJ:
 

Le cri d'Atropos se voyant rapidement suivis par un capharnaüm innommable dans la chambre voisine, je devinais sans peine ce qui venait de se passer et me plaquais une main dépitée sur le front en songeant à ce qu'avait pu faire ma petite spectre comme nouvelle bêtise. Tant pis, le mal était fait, et de ce que je pouvais entendre (et du martellement qui n'allait pas tarder à s'abattre sur ma porte), mon voisin ne tarderait pas à débouler chez moi sans prévenir. Enfin, en considérant que faire un raffut pareil n'était pas synonyme de "me prévenir".

Je jetais un coup d'œil rapide à la chambre et rappelais mes derniers alliés dans leurs sphères avant de les raccrocher à ma ceinture et de reboucler ma cape autour de mes épaules. Inutile d'avoir l'air agressif. Ce voisin de fortune n'était pas une menace pour moi (ou du moins, pas pour le moment) et j'avais encore l'intention de m'en servir comme sujet d'étude et de compréhension de l'esprit humain. Si embrumé eût-il été. Aussi décidais-je de ranger mes affaires, et de m'asseoir en tailleurs sur le lit sans prendre le temps de retirer mes bottes, le corps enveloppé dans le tissus noir que j'avais sur les épaules, me donnant un air de statut. J'ajustais mon masque une dernière fois et attendais.

Je n'avais pas besoin d'ouvrir la porte. Vu l'état de l'hôtel, je me doutais bien qu'elle ne tiendrait pas longtemps. Et j'avais eu raison, en effet en quelques secondes de chocs répétés l'épaisse plaque de bois quitta ses gonds et vint s'effondrer au sol. Enfin presque.

J'avais à peu près tout calculé dans cette mise en scène glorieuse, théâtrale et magnifique. Sauf le fait que ma chambre était tellement étroite que la porte, au lieu de s'effondrer sur le sol, vint s'effondrer sur le lit où je me trouvais. Ou, pour être plus précis, sur mon front heureusement (ou malheureusement, vu la douleur qui suivit) protégé par un masque en métal. Je me sentis ridicule. Il fallait VRAIMENT que j'apprenne à réfléchir efficacement et à arrêter de me mettre dans des situations embarrassantes. Dieu merci il n'y avait personne d'autre que moi et ce poivrot pour assister à cette scène pathétique.

Avec un murmure de douleur étouffé, je saisis les côtés de la porte qui s'était abattue sur mon crâne et le repoussai du mieux que je pus sur ma gauche avant de faire comme si de rien n'était et de m'envelopper de nouveau de ma cape sombre pour accueillir mon invité. Il me fallait une formule belle et capable de rattraper mon échec de mise en scène. Quelque chose comme "je t'attendais, étranger" lancé du plus profond de ma voix grave et asexuée.


Rephakn'athut : "Heu... Entrez?"

Quel con.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Dim 5 Jan 2014 - 23:22

Apres un vacarme infernal qui ne semblait plus finir, la porte s’effondra sous un nuage de plâtre. Cet abrutit de bourrin venait de faire exploser les gonds. Je n'avais jamais vu une entrée aussi barbare, surtout que je voulais juste qu'il frappe à la porte.

Un rapide coup d’œil avant d’engueuler le boulet de démolition ne me permit pas d’apercevoir l'homme recherché. Il avait sans doute quitté les lieux depuis un moment, il faut dire que nous n'avions pas été des plus discrets.


Ezekiel:"Voila... Content de toi?" Fis-je en montrant du doigt la porte qui faisait un pont jusqu'au milieu de la pièce. Ezekiel:"Alors quand je te dis: Frappe à la porte, toi tu entend: DÉFONCE MOI CETTE PLANCHE JUSQU'A FAIRE UN TROU DANS LE MUR?!! Ah ben il est beau celui qui se dit être la force tranquille du groupe!"

C'est pendant cette fin de monologue que j'entendis derrière moi un "Heu... Entrez?" des plus discret. Je n'y pris pas vraiment attention et continuais de fusiller L.P.A du regard. Mon état de rage fut tout de même estompé quand je m'aperçu que ma cible n'en avait plus rien à faire de ce que je pouvais dire ou faire et tendait les poings là où trônait le cadavre de la porte.
Je détourna alors le regard vers ce qui était l'attraction principale de la pièce et que ne fut pas ma surprise de voir l'étrange personnage, fièrement assit sur son lit, qui nous fixait.


Ezekiel:"Ha bah tu es revenu toi?" M’exclamais-je alors.

C'est étrange comme l'alcool rend les actions incontrôlables ou, tout du moins, sans raccord avec le cerveau. Il était pourtant évident avec le recul que cet homme était dans la pièce, caché par un subterfuge dont lui seul avait le secret. Était-ce donc un magicien? Bordel, rien que cette idée me fit avoir un renvoi, je porta la main devant ma bouche comme faisaient les hommes respectables et continua d'une seule traite:

Ezekiel:"Enfin je veux dire... Pourquoi appeler les autorités, l'ami? On peut toujours trouver un arrangement. Tu m'as l'air d’être une personne..."

Étrange, asociale, fourbe...

Ezekiel:"...de confiance."

C'est alors, qu'étrangement, ma phrase fut ponctuée par une sirène, hurlant dans la rue et en pleine nuit. Mes craintes étaient donc fondées: les flics étaient déjà là mais, coup de chance, ils partageant aussi notre légendaire discrétion. Mes mots dépassèrent alors ma pensée, du moins, plus qu'à l'habitude, et je lâcha donc un royal:

Ezekiel:"Et merde..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Sam 11 Jan 2014 - 8:50

Au fur et à mesure que mon interlocuteur déblatérait ses inepties, je compris rapidement que le surnom de "poivrot" que je lui aurais donné rien qu'à l'odeur se justifiait désormais dans ses propos. Propos on ne peut plus... embrumés je crois. Mais au final, je compris d'où venait le quiproquo. Pour une raison que j'ignorais, ce type ne sembla pas me confondre avec un sbire de la Team Zodiac. Et je devais, à ses yeux, représenter quelqu'un de normal (quoi qu'un peu excentrique) mais dont les valeurs profondes devaient être supérieures aux siennes.

Il ne pouvait pas se tromper d'avantage. Et j'avais l'intention de le lui expliquer lorsque j'entendis une sirène au loin. Sirène qui fit sursauter mon camarade et lui fit pousser un juron. Aussitôt je me relevais et époussetais ma cape, calmement, sans me précipiter, et lui répondit enfin:


Rephakn'athut : "Désolé de vous avoir inquiété de la sorte. Mais, au risque de vous décevoir, je n'ai pas appelé la police. Ce serait fort idiot de ma part puisque je suis également recherché."

Voilà. Au moins on se mettait dans le même panier, et il comprendrait qu'il n'avait rien à craindre de moi. Pour l'instant en tout cas. Car du coup je me demandais ce que pouvaient signifier ce chant lugubre qui annonçait d'ordinaire la venue des forces de l'ordre. A part assomer le propriétaire, nous n'avions rien fait de mal (pour l'instant) dans cet hôtel. Et ce dernier avait été si bien mis K.O. qu'il ne devait pas encore s'être réveillé. Alors quoi? La police ne venait pas pour nous? Il fallait bien avouer que ce quartier de Lakit était assez craignos pour contenir d'autres criminels ou pour dissimuler quelques Zodiacs, mais dans le doute je décidais de m'enquérir des futures ambitions de mon allié de fortune.

Rephakn'athut : "Je ne sais pas ce qu'ils veulent, mais s'ils viennent dans cet hôtel, nous serons tous deux dans l'embarras. Que suggérez-vous? A part attendre, bien sûr."

Attendre que les voitures s'éloigne était une possibilité. Mais si par malheur elles venaient pour nous, attendre signifiait aussi nous couper notre principale chance de nous enfuir, et notre principal avantage sur eux : la connaissance de leur présence. Si ca n'avait tenu qu'à moi, je n'aurais pas hésité à me planquer ailleurs dans l'hôtel, quitte à trouver un ou une inconnu célibataire que j'aurais assommé et aux côtés duquel je me serais allongé en faisant mine de dormir. Mais là encore c'était risqué. L'absence de toit accessible de ce bâtiment était une plaie.

Bah. Après tout, peut-être m'inquiétais-je pour rien.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mar 14 Jan 2014 - 14:37

Trompé, depuis le début nous étions dans le faux. Cet homme était donc, à ses dires pas la sources de la venue des forces de l'ordre, mais alors qui l'aurait fait et pourquoi?! Bien des questions sans réponses immédiates. Qui plus est, comment réfléchir alors que cet homme tanguait de gauche à droite sans aucune raison! Quoique ceci n’était pas si compliqué à comprendre, cela faisait déjà une heure que tout tangué en réalité, je n'avais juste pas fait  gaffe que nous étions arrivés à un tel taux, surement l'habitude.

J'essaya tout de même de fixait le Racailloux à mes pieds, comme nous avions l'habitude de toujours nous concerter. Celui-ci fit cogner ses poings ensemble. De toute manière, je ne vois pas pourquoi je lui demande puisque, peut importe la situation, sa réponse reste la même, je lui répondis tout de même des plus poliment:


Ezekiel:"Nan j'crois pas! Les flics n'ont pas des Pokemons bas niveaux généralement alors je ne crois pas que tu tiendrais deux minutes en face!"

Mais il persistait, le bougre, tapant maintenant sur le sol comme un enfant gâté. Je décida donc de l'ignorer pour le moment et refixa mon regard avec peine sur mon compagnon d'infortune.

Il semblait vraiment attendre mon avis, très étrange, je m’étais fait une toute autre opinion sur lui la première fois que je l'avais vu.
Bah! Ce n’était pas le moment de se réjouir du fait que je m’étais trompé, je n'avais aucune idée du moyen de se sortir de ce guêpier. Tout ce qui était à portée de vue était inutile. Un lit? Une bonne barricade mais ça reste temporaire et encore plus maintenant qu'il n'y avait plus de porte. Une table de chevet? A jeter contre un des poulets, guère mieux! La fenêtre?...
Il est vrai que j'avais observé la vue de la fenêtre, quelques minutes auparavant, une jolie vue sur la rue principale, pas de quoi fouetter un Miaouss mais cela pourrait nous donner de plus ample information.

Je titubas donc jusqu’à ce point d'observation et effaça d'un coup de manche tout le gras qui c’était accumulés à la surface de la vitre.
Il n'y avait pas grand chose d'utile dans cette rue, mais mes craintes étaient fondées: Une jolie voiture de Police, aussi belle et luisante que si elle venait de sortir d'usine. Voila qui faisait tache au beau milieu de ce coin pommé!
Je me retourna alors, observant mes compagnons.


Ezekiel: "Est ce que, par hasard, l'un d'entre vous sait démarrer une voiture sans les clefs?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Sam 18 Jan 2014 - 9:18

Mon camarade de fortune n'avait pas l'air de vouloir prendre les mêmes risques que moi, et préférais s'enfuir sans chercher à comprendre ce qui pouvait justifier la présence de la police. Je haussais les épaules sans avoir quoi que ce soit à redire à cette ambition que je pouvais, à défaut de la partager, au moins comprendre. Sans chercher à répondre à mon camarade, je sortais à nouveau la pokéball d'Ankou, mon Spiritomb, j'ouvrais la fenêtre et, d'un bond, je sautais par celle-ci, non sans avoir récupéré mon sac au préalable.

Dans ma chute, j'ouvrais la pokéball de mon camarade dont la stèle tomba lourdement au sol, libéra le gaz mauve et vert d'Ankou, qui se déforma comme une immense main qui me rattrapa et me déposa doucement sur la terre ferme. Ma forme physique n'était peut-être plus ce qu'elle était, mais grâce à mes Pokémon j'étais désormais capable de pirouettes que je n'aurais imaginé avant.

Bon. Démarrer une voiture. J'appelais cette fois ma Feuforêve, laquelle était une habituée du piratage de véhicules et de systèmes électriques divers et variés, et lui demander de faire démarrer le moteur. Elle me fit 'oui' de la tête et se plongea dans les méandres goudroneux de la bête. Cela prit quelques longues minutes. Minutes durant lesquelles je dus me cacher à la vue d'une voiture de police qui passait par cette même rue. Minutes durant lesquelles on entendit quelqu'un frapper à la porte de l’hôtel, dans la rue perpendiculaire à celle où je me trouvais. Ils venaient donc bel et bien fouiller l'endroit. Il fallait faire vite.

Enfin, la voiture démarra, et le moteur commença à vrombir comme un bien heureux. Izanami sortit la tête du capot, couverte d'huile et d'essence, le visage radieux comme si elle cherchait à me dire "et voila!". Je levais les yeux vers l'inconnu qui partageait mon malheur, et lui lançai simplement:


"Vous descendez?"

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Mer 22 Jan 2014 - 0:04

L'étrange homme ne prononça aucun mot et se contenta de faire un saut de l'ange par la fenêtre. Avant même que mes neurones affaiblis n’eurent le temps de m'ordonner de regarder par cette même ouverture, l'homme était déjà au sol, à deux pas de la voiture et il venait visiblement de se faire réceptionner par un de ses acolytes.

J'avais donc là affaire à un artiste de cirque, ou je ne sais quoi d'autre de plus flamboyant.
Ni une, ni deux, l'homme s'engouffra dans les entrailles de la voiture et n'en ressortit que lorsque le moteur de celle-ci n'hurla à la mort.  
Pendant ce court instant, mon ami Cailloux me tapotait la jambe et me lançait des regards qui laissaient transparaître ses pensées.

Il est vrai que cette homme ne nous connaissait ni d'Eve ni d'Adam, alors pourquoi diable ne profiterait-il pas de cette occasion pour filer sans nous attendre.
C'est alors qu'une tête casquée dépassa de la portière et nous lança un royal
"Vous descendez?".

Ah merde... Deux fois que ce type me fait mentir, cela devient agaçant! Je lui fis tout de même un signe de la tête signifiant que nous allions entamer notre descente.
Cependant nous n'avons pas de gêne d’équilibriste dans notre groupe, si ce n'est que Fantominus, lui, était déjà en bas et nous regardait avec ses gros yeux globuleux.

L.P.A fit un léger signe de tête, me montrant Dodu et me montra, avec ses petits bras, la fenêtre. Le bougre avait pour idée d'utiliser le pauvre Rondoudou comme point de chute.


Ezekiel:"C'est pas l'idée du siècle mais on va faire ça à un détail prêt.
Le Pokemon roche commençait alors à s'approcher de sa proie comme un zombie.

Ezekiel:"Mais nan, imbécile! Aide moi plutôt à balancer le matelas par la fenêtre!

Une fois chose faite, et que le nuage de poussière que cela avait entraîné fut dissipé, j'envoya d'abord la boule rose en première comme pour tester. Une fois que nous constatâmes qu'il était arrivé en un seul morceau ,et que le vieux matelas avait résisté au choc, je m’élança alors dans les airs avec la grâce d'un Ronflex. Je fis un rebond puis quelques roulé-boulé, voila qui fut amusant en plus d’être extrêmement risqué.

Ce court instant de semi-inconscience passé, je me releva, me débarrassa les yeux de la tonne de sable qui m'harcelait les yeux et constata que mes amis avait déjà rejoint le véhicule de Police.
Je tituba alors, plus qu'a l'habitude, vers la voiture, forçais de constater que la chute m'avait un peu amoché la jambe.
Mes vieux os prirent alors place coté passager, ne sachant pas si l'homme savait réellement conduire mais je lui lâcha tout de même, avec un regard amical:


Ezekiel:"Alors, taxi, ça va être tout droit et je payerais pas un rond!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Ven 24 Jan 2014 - 10:15

Rephakn'athut : "Oh, vous n'avez pas de soucis à vous faire à ce niveau, très cher. Je ne sais pas conduire."

Bah quoi? J'étais entré chez les fous avant d'être majeur et je n'en n'étais pas ressorti. J'allais pas savoir conduire quelque véhicule que ce soit. Surtout à une époque où les Pokémon faisaient amplement l'affaire. Aussi décidais-je de ressortir Ankou. Entre mes jambes, la stèle de mon Spiritomb libéra soudain le gaz mauve et vert du spectre qui s'infiltra, à travers le volant, dans le moteur de la bécane. Izanami s'ébroua, rejetant de toutes parts l'huile et la graisse qui la recouvrait, et nous rejoignit sur le siège arrière alors que la pédale de vitesse s'enfonça d'elle même et que les pneus de la voiture crissèrent sous l'effort avant de nous faire décamper à toute allure dans les rues sombres de Lakit.

C'était pas ce qu'il y avait de plus discret, mais au moins on était parti. Un rapide coup d'oeil en arrière me permit de constater que la police, pour l'instant du moins, ne nous prenait pas en chasse. C'était à se demander s'ils savaient seulement qu'on était partis. A l'avant du véhicule, les phares brillants avaient été remplacés par deux yeux verts, et le pare-choc par un sourire hilare de la même couleur. L'idée que Ankou ait pu hanter cette voiture me donna à penser sur le prochain Pokémon qui rejoindrait mon équipe.

Un Motisma. Je capturerai un Motisma. Mais avant cela il me fallait un deuxième badge. Au moins, je savais quoi faire une fois mes activités de Lakit terminées.

Obéissant à l'ordre de l'inconnu, mon Spiritomb fonça tout droit et ne sembla pas vouloir s'arrêter. Aussi, après quelques minutes de course à toute berzingues, je me permis de tourner le masque vers l'individu (dont l'état ne semblait pas vraiment s'améliorer), et de lui demander:


Rephakn'athut : "Si on va encore tout droit, on risque de se prendre un mur. Genre, celui qui nous fonce dessus. On va où ensuite?"

S'en remettre aux décisions ambrumées d'un homme envahi par l'alcool. Mon étude de cas de l'espèce humaine devenait décidément de plus en plus dangereuse...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel McDougal
La famille avant tout
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Lun 27 Jan 2014 - 15:55

Je resta bouche bée un long, très long moment. Cet homme aussi classieux que mystérieux ne savait pas conduire?! Qui de nos jours ne sait pas conduire? Moi même j'ai appris à conduire et, accessoirement, a voler ma première voiture à l'age de 15 ans.

Bon, cet individus n'en restait pas moins un hommes avec de nombreuses ressources puisque, ni une, ni deux, il envoya un de ses acolytes posséder la voiture... Oui, posséder une voiture, c’était bien la première fois que je voyais cela et cela me crispait. Je m'empressa de m'agripper à ce que je pensais être un accoudoir qui en réalité etait la jambe de l'homme sur le fauteuil du chauffeur.

Cela faisait bien Deux bonnes minutes que ma main était ainsi quand je me rendis compte de mon erreur. Je retira ma patte sans un mot, il ne l'avait surement pas vu, du moins je l’espérais...

C'est à ce moment précis que l'autre Homme de la voiture m'interpella:


"Si on va encore tout droit, on risque de se prendre un mur. Genre, celui qui nous fonce dessus. On va où ensuite?" Dit-il.

Ah oui, vu comme ça, la situation ne pouvait pas être pire. Pourquoi tout le monde veux que je prenne des décisions?! Si j'avais su cela hier je n'aurais pas plongé mon nez dans deux ou trois... bouteilles!
Cependant la situation devenait urgente, on pouvait même apercevoir les fissures qui apparaissaient sur l’édifice et la voiture vivante ne comptait pas s’arrêter pour admirer la vue.


Ezekiel: "Heu et bien... Gauche? C'est bien Gauche?"
Dis je sans être sûr de rien. Je n'osais même pas regarder la route, alors je ne savais même pas si ce "Gauche" existait.

J'ajouta donc:

Ezekiel: "Mais vous comptez vous rendre quelque part avec cet engin de malheur que l'on bouffe des kilomètres? La police n'est même pas a nos trousses." M'exclamais-je en me retournant moi aussi et en observant la vision du par-brise arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   Lun 3 Fév 2014 - 8:48

Mon interlocuteur marquait un point. Dans mon ivresse de connaissance, dans ma quête de compréhension de l'esprit humain sous ses formes les plus larves, j'en aurais presque oublié mes objectifs principaux, et ce que j'étais venu faire ici. Et pour un peu je me serais perdu dans les banlieues autour de Lakit et n'aurais pu rejoindre mon but à l'aube. Aube qui commençait à dangereusement s'approcher. Je n'avais plus vraiment le temps de crapahuter dans les ruines. Ca n'était bon ni pour ma mission, ni pour ma santé. Tant pis pour la séance de psychanalyse, il ne me restait plus qu'à me séparer de mon invité de fortune, si instructif aurait-il pu être.

L'absence de la police, je l'avais déjà notée. Je ne pouvais simplement pas m'empêcher de me sentir grisé par cette course poursuite en voiture après ces longues années d'enfermement. Je n'aurais pas cru que quelque chose que je n'avais jamais connu pourrait me manquer. Cette réalisation soudaine me fit comprendre quelque chose. J'étais moi-même trop hors norme pour pouvoir juger efficacement les autres. Avant d'analyser les hommes, il me faudrait me comprendre et savoir ce que je voulais. Me rappeler de celui que j'étais autrefois, et savoir ce qui me tenait à cœur aujourd'hui.

En un mot, il fallait peut être que je vois un psy.

J'arrêtais la voiture net. Le véhicule crissa des pneus avant, l'arrière de la bagnole s'éleva à un mètre du sol et manqua de faire un roulé boulé face à la violence du geste. Sans demander son reste à mon collègue, j'ouvrais la porte de son côté et, d'un coup de pied, le foutais dehors ainsi que ses Pokémon. Ankou referma la porte derrière lui et baissa la vitre. En levant amicalement la main je lui lançais:


"Veuillez excuser mes manières quelque peu cavalières. Mais je viens de me souvenir de quelque chose d'important. Vous avez été d'une grande aide ce soir monsieur. Au plaisir de vous retrouver."

Et, sans demander mon reste, j'appuyais sur le champignon pour foncer à toute allure dans les ruelles sombres des ruines. Ne sachant pas conduire et mon Spiritomb gérant le véhicule, ce geste n'avait absolument aucun intérêt, mais j'avais toujours trouvé ça classe quand ils le faisaient dans les films. Donc bon tant qu'à faire.

"Dans la banlieue où qu'il fait nuit, la petite route est déserte, Rephakn'athut rentre chez lui, dans le lointain les mobylettes poussent des cris."

Comment me souvenais-je de cette chanson d'autrefois? Difficile à dire. Elle me revenait simplement en mémoire (laquelle n'avait pas été des plus intactes récemment). Je penchais la tête sur le dossier et tapotais le tableau de bord du véhicule.


"Direction les ruines. Je dormirai plus tard."

Ankou poussa un rire approbateur et fit ronfler le moteur de plus belle, nous amenant tous ensemble vers le centre archéologique de la ville. La soirée promettait d'être intéressante.

HJ:
 

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crapahuter dans les ruines, bon pour la santé? [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fumer est dangereux pour votre santé >>>
» De l'humour, parce que c'est bon pour la santé.
» marchez messieurs..c'est bon pour la santé
» Le vinaigre de cidre de pommes pour la santé
» La musice, un danger pour la santé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Les Ruines de Lakit-
Sauter vers: