Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mar 26 Nov 2013 - 11:20


L'automne. La saison de la fatigue, des maladies, d'un temps gris et froid. En automne, les plantes et les animaux se laissent mourir pour mieux hiberner en hiver, et pour mieux renaître au printemps. En automne, les orages sont rares, et un temps gris et sec prend la place du soleil radieux.

Mais pas cette année là.

Cette année, sur Maïlys, l'automne est noir. L'automne est nuageux. L'assaut furieux de Lugia quelques mois plus tôt a laissé une cicatrice indélébile dans les cieux de l'île, et a provoqué des pluies que le monde ne s'attendait plus à voir à cette période de l'année. Malgré tout il fait chaud. Et si la canicule n'est pas de la partie, les orages, eux, continuent de sévir ça et là sur le croissant.

Et ce soir, un orage particulièrement redoutable naît dans les cieux de l'Imaginarium.

Depuis quelques jours, d'épais nuages noirs se déplaçaient vers Maïlys. Et aussi étrange que cela puisse paraître, leur progression sembla s'interrompre au dessus de la capitale virtuelle de l'île. Les installations électriques flanchent, les paratonnerres sont surchargés, la foudre s'abat sur les toits les plus hauts et sur les stations les plus sensibles. Et la raison est plus complexe qu'une simple affaire de climat. Ou plutôt, devrions nous dire, elle est beaucoup plus simple qu'un problème de climat.

La Zodiac n'a pas attendu pour réagir. Aux hommes déjà présents se sont joints des Commandants, chargés de surveiller la zone et d'agir au moindre mouvement suspect d'un potentiel responsable pour ces anomalies. Du côté de la Ligue, on n'a pas attendu d'avantage. Les services d'ordre d'élite récemment engagés ont été envoyés sur places, menés exceptionnellement par un petit nombre de Champions.

Le responsable attend, au sommet du gigantesque immeuble de la chaîne télévisée Quick TV. Derrière lui, il sent quelqu'un qui arrive. Plusieurs personnes. Déboulant sur le toit où il trône paisible par les deux ou trois accès que le bâtiment offre.

Il se retourne. Il ouvre sa gueule et déploie son corps. La foudre s'abat sur lui et il en absorbe l'électricité comme s'il s'en était nourri toute sa vie.

Chose amusante : C'est le cas.

Spoiler:
 

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mer 27 Nov 2013 - 14:10

Deux mots : Hayato Ash. Ces deux mots furent les premiers auquel pensa Crimson en regardant les relevés météo de l’île. Le commandant se remémora l’entretien plutôt intéressant avec le bonze et en compagnie du Maître. Le moine leur avait donné de précieuses informations concernant Electhor et ses apparitions. Il avait dit qu’il se manifestait lors de grands orages pour le moins effrayants. Et qu’est-ce que Crimson lisait sur les cartes météo ? Des orages. En fait, un orage en particulier, une importante dépression dans le ciel de l’Imaginarium. Le sang d’Aries ne fit qu’un tour. Cela ne pouvait être que le signe de l’arrivée du dieu des éclairs.

Il sortit alors de son bureau et se dirigea vers celui du Serpentaire pour lui dire qu’il allait à l’Imaginarium pour capturer ce piaf. C’était au commandant de rapporter l’oiseau et personne n’allait lui prendre cet honneur. Il prévint seulement un ou deux autres commandants pour qu’ils organisent un soutien. Aries partit ensuite pour la ville qui ne s’éteint jamais.

Plus le commandant se rapprochait de l’Imaginarium, plus le vent se faisait fort. Il essuyait de fortes bourrasques ainsi que des pluies torrentielles. Electhor avait bel et bien fait son apparition, Aries en était sûr.

Il arriva aux portes de la ville. Des scènes de liesse apparurent devant Crimson. Les gens, paniqués par ce déchainement du climat, essayaient de fuir la ville. Des embouteillages immenses et des gens qui couraient dans tous les sens. Voilà, ce qu’Aries pouvait observer. Le commandant se dirigea vers l’endroit que tout le monde fuyait. Il s’agissait forcément de l’endroit où se trouvait le roi des orages. Crimson fuyait la police. Il ne voulait pas que ces moutons de panurge lui demandent de rebrousser chemin parce que c’était trop dangereux.

Finalement, le commandant put arriver au lieu qu’il désirait. La place devant le siège de Quick TV était déserte. Apparemment c’était là l’épicentre de l’orage. Crimson leva la tête et posa les yeux sur une merveille. L’oiseau de foudre était là, voletant au-dessus du toit de l’immeuble. Il était si beau et si … impétueux. L’essence même de l’orage. Une créature qui représentait son élément avec une telle justesse. C’était magnifique.

Aries mit son masque et grimpa rapidement sur le toit de l’immeuble. Ce majestueux oiseau allait devenir un précieux atout pour la team et représentait un pas de plus vers l’étoile de Sydarta. Crimson ramènerait le pokémon au Serpentaire, il se le jura mais il était hors de question de commettre la même erreur qu’avec Latios. Crimson allait rester caché et attendre qu’une personne de la ligue se monte contre lui, faisant alors l’ennemi premier du légendaire. Alors et seulement alors, Crimson se montrera et interviendra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Ven 29 Nov 2013 - 20:08


  Le Conseil des Quatre de Maïlys surveillait les nuages noirs et inquiétants depuis leur apparition au dessus de l'île. Cela faisait plusieurs jours que Gabrielle regardait les cieux, tantôt à l’œil nu, tantôt avec des jumelles, et il était évident que ces nuages n'étaient pas naturels.
   
   Tout les instruments de mesures de Maïlys s'affolaient. Le ciel était si sombre que les villes se trouvaient plongées dans le noir les unes après les autres, comme lors d'une éclipse totale de Soleil.
   
   Et aujourd'hui, les nuages avaient cessé de se déplacer, et l'Imaginarium était frappé en continu par la foudre. Les plombs de toute la ville étaient carbonisés, plus aucune antenne ne fonctionnait, les éclairages fumaient encore. La foudre tombait, tombait, tombait, avec son bruit assourdissant et si violente qu'elle perforait le béton des immeubles et faisait fondre le plastique des paraboles. Une odeur de pneu qui brûle flottait dans l'Imaginarium, avec son lot de fumée noire et d'yeux qui pleurent.
   
   La Ligue s'était précipitée dans la capitale, consciente à la fois du danger de cet orage titanesque mais aussi de la chance, inespérée, que le créateur de cet orage soit à portée de leur main. Il fallait débusquer le responsable avant la Zodiac. Ne pas se faire piéger comme avec Sulfura.
   
   Gabrielle resserra son trenchcoat violet sombre autour de son cou et vérifia pour la cinquième fois que la semelle de ses chaussures était bien en caoutchouc. A sa ceinture, presque tout ses Pokémon les plus puissants. A côté d'elle, Ya Long sa Charmina croisait et décroisait ses bras sur son torse, les sourcils froncés. Elle tira soudain la manche de Gabrielle et pointa le toit d'un immeuble du doigt.

   
   "Bingo!"
   
   L’Améthyste s'élança, son Pokémon sur les talons. Les rues de l'Imaginarium étaient désertes, les habitants avaient tous fuit, paniqués à l'idée que leur ville subisse le même sort qu'Esperantown.
   Les nuages s'étaient concentrés au-dessus de Quick TV, le plus haut bâtiment de la ville. Les portes battaient aux quatre vents, les antennes de la chaîne télé brulaient lentement et dégoulinaient le long de la façade en dégageant une atroce odeur de plastique fondu. Gabrielle entra et trouva les escaliers (pas question de prendre un ascenseur dont les câbles pouvaient rompre à tout moment). Elle aurait pu demander à son Xatu de la soulever jusqu'en haut de Quick TV, mais elle craignait que la foudre s'abatte sur eux. Il lui fallut plus de dix minutes pour monter tout les étages au pas de course, et elle arriva au toit en sueur et essoufflée. Ya Long, elle, n'avait même pas changé de rythme cardiaque.
   
   L’Améthyste hésita à attendre que ses collègues de la Ligue et les Forces Spéciales de la Police arrivent sur place. A cet instant, un cri aigu retentit juste derrière la porte devant laquelle se tenait la Championne, et la foudre frappa le toit, faisant trembler tout l'immeuble. Gabrielle s'imaginait déjà la Zodiac en train d'agir et choisit de foncer. Elle ouvrit la porte, sortit, et s'arrêta, le souffle court, devant l'Oiseau Légendaire de la Foudre.
   
   Electhor se retourna et déploya d'immenses ailes jaunes et noires. Ses yeux cerclés de plumes noires se posèrent sur l'intruse, et Gabrielle ne put retenir une exclamation de peur. Le Pokémon la toisa, majestueux et sauvage. Tout son corps était parcouru d'étincelles et les nuages au dessus de leurs têtes tourbillonnaient goulûment en direction de l'Oiseau de légende. La foudre tomba, et Electhor l'absorba sans même tressaillir.

   
   "Ya Long, prépare-toi." chuchota Gabrielle sans détacher ses yeux du maître incontesté de l'Orage.

Par prudence, la Championne avait donné à chacun de ses Pokémon un Objet qu'ils portaient sur eux, et qui leur seraient sans doute utiles contre une créature aussi puissante qu'Electhor. Mais en voulant intervenir au plus vite, et se sachant épaulée, elle n'avait pas pris de sac, et donc pas d'Objets de Soin. En voyant l'Oiseau de la Foudre face à elle, elle douta soudainement de la justesse de ce dernier choix. Les Forces Spéciales ne seraient pas de trop...


~~~~~~

Avatar (c) Lyndia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Ven 6 Déc 2013 - 13:40


Quel était ce pathétique petit spectacle qui se jouait sous ses yeux. Deux dresseurs et leurs pokémons venaient de faire leur apparition. L'une tous poings dehors, prête à en découdre, toisant l'oiseau légendaire l'oeil plein de défi, l'autre plus discret, dissimulé en arrière plan, mais dont la présence nocive dans l'air lourd qui englobait la scène était plus que palpable pour le maître des climats.

Leur nombre importait peu. Tout comme leurs petits stratagèmes d'humains. Si l'individu planqué un peu plus loin pensait pouvoir le prendre par surprise, il se mettait le doigt dans l'oeil jusqu'à l’œsophage. Le type de leurs pokémons importait peu. Il n'y avait qu'à sentir les auras qui émanaient de ces pokéball pour savoir qu'il n'y avait là que des adversaires de faible gabarit. C'était ça qu'on lui présentait? Pas de duel magnifique? Pas de dresseur assez doué, assez valeureux, assez génial pour avoir un jour capturé Sulfura ou Artikodin? Quelle vaste blague. Lui qui était venu à Maïlys pour retrouver, et peut-être affronter ses deux frères disparus... S'il suffisait de jouer sur les avantages de types pour pouvoir se débarrasser d'un Dieu, alors il ne serait pas un Dieu.


"THOOOOOOOOOOOOOR!!!!"

D'un geste ample, l'oiseau battit des ailes et les ouvrit en hurlant. Le ciel s'ouvrit au dessus de lui et un éclair s'abattit sur l'oiseau dont le corps fit office de réceptacle absorbant la foudre. Celle-ci ne resta pas contenue très longtemps. Un mouvement plus tard, la Fatale Foudre quittait le corps majestueux d'Elekthor pour fondre vers ses proies dans un mouvement légèrement circulaire qui frapperait d'abord Gabrielle et son pokémon, mais qui s'achèverait sur la section du bâtiment où était planqué Crimson. Celle-ci exploserait aussitôt au contact de la langue électrique qui s'abattait dessus. Si la foudre atteignait ses deux cibles, ca n'étaient pas les pokémons qui étaient en danger, c'étaient les dresseurs.

Ils voulaient avoir l'avantage du nombre? Ils auraient surtout le plaisir de se faire balayer plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Sam 7 Déc 2013 - 13:57

Alors que Crimson se tenait toujours caché derrière sa section de l’immeuble, un envoyé de la ligue arriva. Ou plutôt une envoyée. A la vue de cette dernière, Aries s’autorisa un petit rictus bien fugace. En premier lieu, la vue de sa future adversaire lui assurait un avantage certain. Et pour cause, il s’agissait de Gabrielle Mindd, la conseillère de type psy. Mais en second lieu, le commandant se rappela bien vite de l’affrontement qui l’avait opposé à Leane Laubru ainsi qu’à Latios. Le même scénario se répétait à nouveau. Mais comme Crimson avait déjà assisté à quelque chose du genre, il savait à présent comment faire pour ne pas finir dans le vide. D’autant plus que le combat se déroulait lui aussi au dessus du vide.

La rousse libéra sa charmina et se prépara à attaquer le maître des orages. Cette préparation à l’attaque ne parut pas plaire au volatile qui en prit ombrage. Ainsi piqué au vif, il décida de frapper avant tout le monde. Criant bien fort en ouvrant grand ses ailes jaune or, il libéra une décharge électrique de grande intensité … qui visait à la fois Gabrielle mais aussi Crimson.

Surpris, le commandant ne put faire autre chose que de se jeter au sol en espérant que la fatale foudre ne le touche pas trop. Il s’élança bras devant et sortit de sa cachette qui explosa bientôt dans un vacarme assourdissant. D’ailleurs le Bélier espéra même que le bruit à réveiller les morts ait couvert son apparition, du moins le bruit de sa chute.

Bon, il semblerait que le légendaire oiseau de la foudre ait remarqué la présence du Zodiac. Dommage pour ce dernier. Si Electhor l’avait attaqué ouvertement, Mindd remarquerait bien vite qu’elle n’était pas seule sur ce toit. Crimson prit alors la décision de passer à l’action. Ayant tiré les enseignements de son combat contre l’éon, Crimson avait comprit que s’il avait perdu ce jour-là, c’était parce qu’il s’était attaqué à deux individus extrêmement puissants d’un seul coup. Il était hors de question de refaire la même erreur. Et ce, même si Electhor ne semblait pas vouloir être ignoré.
Le sombre bélier sortit alors Yon, sa tenefix en toute discrétion. Il lui ordonna alors de s’en prendre à la charmina. L’attaque surprise était l’une des spécialités d’Aries comme rester dans l’ombre et se confondre avec elle.


« Onde folie, Sabotage. »


Le premier ordre allait rendre la tâche beaucoup moins aisée à Gabrielle. Si l’onde touchait le pokémon méditation, la championne aurait une épine dans le pied en plus. Pour ce qui était du second, il était là histoire d’empêcher l’utilisation d’un objet si la charmina en possédait un.

Yon créa une onde aux couleurs changeantes qui se dirigea vers le pokémon combat. Ensuite, le pokémon obscurité partit en direction de sa proie. Prestement, il repéra l’objet tenu par la charmina et fondit dessus et tenta de le frapper violement pour le rendre inutilisable. Les deux spectres se fichaient bien de savoir ce qu’était l’objet tenu par leur adversaire. Tant qu’il n’agissait plus, ça leur convenait parfaitement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mar 17 Déc 2013 - 19:09


Quand une Championne du Conseil des Quatre dit à son Pokémon de "se préparer", il est bien rare que cela soit une parole en l'air. Et il est encore plus rare que ladite Championne ne se prépare pas elle-même.

Gabrielle était venue ici pour empêcher la Zodiac de capturer Electhor, l'Oiseau légendaire de la Foudre. Elle n'avait peut-être pas eu le temps de remplir un sac à dos entier de Soins, mais elle n'était pas venue les mains dans les poches, l'esprit aussi calme qu'une vacancière de Port Lieucca!

Avec un claquement de langue dédaigneux, la Championne décocha une Pokéball et libéra son Kaorine, Dagos, juste sous ses pieds. La poupée d'argile apparue courbée sous sa maîtresse, et Gabrielle n'eut qu'à sauter sur sa large tête plate pour se mettre à l'abri de l’électricité dégagée par Electhor. L'énorme langue de foudre frappa le toit là où se trouvaient un instant plus tôt les orteils de la rouquine, et rebondit furieusement avant de faire exploser les installations qui se trouvaient derrière elle. Dagos se redressa, lévitant à quelques centimètres du sol, et vola sur le côté, dans l'angle mort de la Fatale-Foudre. Posant ses multiples yeux roses sur l'Oiseau de légende pour la première fois, la poupée cligna des paupières lentement, complétement immunisée au charisme et aux attaques du grand volatile.

Ya Long suivit le mouvement, et s'élança d'un bond presque félin sur Dagos, un pied sur la tête du Pokémon Sol, l'autre dans le vide, une main tenant fermement la petite corne de sa nouvelle monture.


"Poing-Glace." ordonna Gabrielle sans savoir qu'on l'attaquait dans le dos.

Si elle avait eu certains membres de son équipe hors de leurs Balls, ses plus puissants télépathes auraient sans doute senti la présence d'intrus humains et Pokémon. Mais à vouloir être si prudente avec Electhor, elle en avait un peu oublié de prendre garde à la Zodiac.

Ya Long s'élança en prenant fortement appui sur Dagos, qui s'abaissa légèrement, inexpressif et silencieux. La Charmina tenta d'attaquer l'Oiseau de Légende sur son côté droit, plutôt que de face, prédisant déjà sa retombée sur le coin opposé du toit. Si quelque chose se passait mal pendant sa charge, ses pouvoirs psy amortiraient sans doute une chute, une contre-attaque ou tout autre imprévu.

Et alors que la Charmina sautait, un poing entouré d'une épaisse couche de glace bleutée, visant la jonction entre le corps et l'aile d'Electhor, une série d'ondes formant un rayon étrange passa dans son dos, au dessus de la tête quelque peu étonnée de Gabrielle.

Charmina ne se déconcentra nullement, puisqu'elle n'avait pas conscience de l'Onde Folie, mais Gabrielle tourna la tête comme une chouette vers l'endroit d'où était parti le rayon, et fixa un regard courroucé sur son nouvel attaquant.


"Dagos, Telluriforce." dit-elle en pointant un index vengeur sur le jeune homme qui venait de sortir de derrière des installations éventrées et fumantes, et sur son Pokémon, complétement à découvert au milieu du toit. Le petit Tenefix semblait s'être concentré sur Ya Long, qui était déjà loin dans les airs, occupée avec Electhor. Tant pis pour lui, car son ennemi serait pour l'instant Dagos, qui avait eu amplement le temps de se retourner (sa maîtresse toujours en accroupie sur sa grosse tête) et de lever ses bras atrophiés vers le ciel, comme pour prier Arceus. Tandis que Tenefix partait en direction de sa proie, c'est à dire courrait au milieu du toit de toute la médiocre vélocité de ses petites pattes dans l'espoir de faire un Sabotage, Kaorine abaissait ses bras, stoppant net l'attaque du Pokémon Spectre.

Soudain, la partie du toit où se trouvait l'homme inconnu et son Pokémon trembla. Le béton s'effrita, craquela, se fissura dans un bruit de crâne qu'on frappe avec une batte. Gabrielle savait qu'elle prenait le risque d'affaiblir la résistance du toit. Peu lui importait. Si elle devait finir ce combat à dos de Pokémon Vol ou sur le plancher des Ecremeuh, ce n'était nullement un problème pour la Championne. Et si cela handicapait son adversaire, qui était très certainement un Zodiac, elle en serait ravie.

Telluriforce allait forcer l'homme à bouger ou à se protéger s'il ne voulait pas faire rompre tout les ligaments de sa cheville entre deux plaques de béton défoncées. Et son Tenefix avait tout intérêt à faire quelque chose, plutôt que de recevoir une attaque Sol, de la part d'un Pokémon Sol, dans une défense spéciale qui laissait à désirer.

Gabrielle frôla une autre Ball du bout de ses doigts. Être prise entre deux feux ne lui convenait pas du tout. Elle avait besoin de renforts, et de reprendre l'avantage. Gardant autant que possible un œil sur Electhor, et l'autre sur le Zodiac, la Championne banda les muscles, prête à répliquer à de nouveaux assauts.

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Ven 27 Déc 2013 - 21:41


Non content d'esquiver l'immense bande électrique qu'il venait de tirer, les deux dresseurs attisèrent la haine du maître des orages en agissant de la façon la plus outrecuidante qui soit à son égard. Le premier, planqué derrière sa cachette désormais en ruine, utilisa l'effetde surprise pour essayer d'attaquer l'humaine. En un mot, il la snobait. A peine eut-il pris conscience de ce fait qu'Electhor voulut foncer sur l'insolent pour lui apprendre à l'ignorer de la sorte. Mais il n'eut pas le temps d'agir que, un battement d'ailes plus tard, la Charmina lui fonça dessus et utilisa Poing Glace pour lui mettre du plomb dans l'aile. L'attaque fit mouche. Et l'oiseau électrique eut mal. Terriblement mal. Le Talent Coloforce du pokémon psy avait rendu ce coup redoutable. Ce ne serait pas suffisant pour le mettre à terre, bien entendu, mais assez pour lui faire prendre conscience de son erreur.

Ca ne se reproduirait plus. Et avec cette attaque, la Charmina avait attiré sur elle toute la haine que le Légendaire avait décidé de focaliser sur Crimson. Tant pis pour elle. Si elle pensait qu'elle était la seule à pouvoir jouer sur la table des types, elle se trompait.


"THOOOOORRR!!!!"

Le hurlement qui jaillit du gosier du monstre fit trembler l'air et les cables qui pendaient ça et là. Electhor battit de nouveau des ailes et effectua un vaste looping alors que le Kaorine s'occupait du Tenefix et bloquait sa course avec une attaque Telluriforce. Dans son mouvement, l'immense pokémon Electrique laissa jaillir de ses plumes aiguisées une attaque Tranch'Air qui fondit vers la Charmina qui retombait à peine sur le toit, et qui, au vu de la rapidité de l'action, n'aurait probablement pas le temps de réagir. Cette attaque n'était pas la plus puissant qui soit, mais au vu de sa faiblesse aux attaques vol et vu l'incroyable pouvoir qui émanait d'Electhor, il allait tout de même la sentir franchement passer.

Mais l'oiseau ne s'arrêta pas là. Profitant de l'élan donné par son looping, il traversa le toit et fusa du côté opposé de celui-ci, tournoyant sur lui-même, ailes repliées en arrière, et libérant autour de lui une vague d'électricité statique qui ne manquerait pas de paralyser tous les pokémons présents sur le terrain. Une Cage Eclair géante en somme. Mais une cage éclair qui ne ferait aucune distinction entre humains et pokémons. A la fin de son action, l'oiseau se rétablit loin au dessus du sol, dans le dos de Crimson. Il s'assurerait cette fois que si un pokémon voulait l'atteindre, il le verrait venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Sam 28 Déc 2013 - 14:07

Alors que Yon avait agit dans l'ombre, la charmina, usant sûrement de ses dons de prescience, esquiva souplement l'onde folie. Et comme si cela ne suffisait pas, le petit spectre ne put effectuer son sabotage car la championne exerça immédiatement son courroux sur Yon. Tournant la tête d’une façon étrange, elle fixa Crimson de ses yeux de jade écarquillés. Oh, elle n’avait pas l’air contente, c’était sûr. Mais Crimson n’en avait que faire, les émotions de son adversaire n’avaient aucune importance, seule comptait son annihilation. Alors oui, Mlle Mindd pouvait être de mauvaise humeur, ça n’affectait pas Aries. Et d’ailleurs, ça pouvait allait dans le sens du commandant. Ne pas maîtriser ses émotions dans de telles situations pouvait mener à agir sans logique et donc mener à sa perte. Et ça, c’était bénéfique pour Aries.

Malheureusement, dans sa colère, Gabrielle en appela à la force de la terre par le biais de sa poupée de glaise. Le kaorine invoqua telluriforce. Pendant un instant, Crimson crut avoir mal entendu. Elle était complètement folle, se dit-il. Elle allait faire s’effondrer le gratte-ciel avec cette attaque. Mais en fait, ça ne la touchait pas le moins du monde. La conseillère était juchée sur son pokémon, lévitant à quelques mètres du sol. Elle n’avait pas à s’inquiéter si le bâtiment était réduit à l’état de poussière. C’était plutôt à Crimson de s’en faire.

Alors que la poupée relâcha son attaque dévastatrice sur Yon et son maître, Crimson chercha à se mettre à l’abri. Mais où ? Il ne pouvait se protéger de la fureur de la terre sur ce toit. Mais heureusement qu’il était grand. Le commandant, se mit alors à l’autre bout de l’immeuble, faisant i du sort de Yon pour tenter d’échapper à l’attaque. Par chance, la telluriforce ne se propagea pas jusque là où se trouvait le sombre bélier. Il s’en sortit donc indemne. Mais ce n’était pas le cas pour son pokémon et le bâtiment. Yon avait été pas mal touchée par l’attaque et le toit était parcouru par d’immenses fissures n’augurant rien de très bon. Malgré tout, le siège de la QuickTV tenait, pour le moment du moins.

Un grand cri empli de rage et de fureur rappela Crimson à sa tâche. Electhor était furieux. Furieux de n’être pas l’objet de toutes les attentions. Aries regarda calmement l’oiseau de la foudre. Non, ce n’était en rien Latios. Il ne faisait pas preuve de l’intelligence de l’éon. Ce n’était que rage et puissance destructrice. Jamais il ne pourrait comprendre ô combien la mission des Zodiacs était importante. Il n’était là que pour se battre, affirmer sa puissance. Rien d’autre. Le Bélier observa son ennemi et analysa. C’était un pokémon électrique, ses attaques étaient donc parcourue par la foudre et pouvaient donc paralyser ses adversaires. Ce n’était pas quelque chose que Crimson souhaitait. En tout cas, pas pour lui et ses pokémons. C’est alors qu’il saisit une nouvelle pokéball et en sortit Kyubî, son feunard.

Il lui ordonna de lancer rune protect juste avant que l’oiseau de l’orage ne passe à l’attaque. La technique s’étendit autour de Kyu, Crimson et Yon qui venait de les rejoindre. Bien. Maintenant Electhor pouvait toujours tenter de paralyser l’équipe du Bélier, ça n’allait pas marcher. Enfin pendant quelques temps. Le Maître des éclairs s’élança, frappant la charmina qui avait lui avait porté atteinte avec une lame d’air. Puis il fit un looping et passa au dessus de Grabrielle et Crimson, lâchant ainsi de l’électricité statique. Le Zodiac se permit de sourire, il avait bien fait de lancer une rune protect.

Maintenant qu’Electhor en avait fini, le commandant pouvait à nouveau passer à l’attaque. Kyu étant trop occupé à maintenir sa capacité pour le moment, c’était à nouveau à Yon de se mettre en avant. La tenefix attendit patiemment que son dresseur lui donne un ordre en regardant impassiblement l’oiseau qui voletait au dessus de sa tête.


« Rayon gemme. »



Yon s’exécuta immédiatement. Elle invoqua des gemmes plus ou moins grosses qui, lorsque leur lanceur fut prêt, partirent en direction d’Electhor en laissant des trainées lumineuses derrière elles.


Dernière édition par Crimson Lastdawn le Mar 7 Jan 2014 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mar 7 Jan 2014 - 17:14

Ya Long tenta d'en appeler à ses pouvoirs psychiques pour changer la trajectoire de sa chute après son attaque Poing-Glace. Mais Electhor était extrêmement rapide. La vivacité de l'Oiseau Légendaire lui permit de percuter le Pokémon Psy avant que celle-ci ne touche le sol. Tranch'Air la percuta à l'épaule (elle n'avait pu que se retourner misérablement pour protéger son torse) et l'envoya valser tout au bout du toit. La Charmina tomba lourdement sur le béton, les bras enroulés autour d'elle en guise de faible protection. Son corps glissa d'un mètre dans la poussière avant de heurter le rebord du toit qui fut le seul rempart à sa chute.

Si l'attaque ne l'avait pas mise KO, elle avait tout de même bien secouer Ya Long. Cette dernière se releva le plus vite possible, ses lèvres charnues pincées dans un rictus de colère. Saleté de piaf. Ce n'était pas parce qu'il était unique et "légendaire" qu'elle allait se laisser impressionner!

Malheureusement Electhor était déjà loin quand elle fut en état d'attaquer. L'oiseau avait traversé toute la longueur du toit et s'en prenait aux autres protagonistes. Cela eut un avantage, néanmoins : la Cage-Éclair manqua Charmina, trop proche du bord du toit pour être affectée. Et tandis que le Légendaire malmenait ses alliés tout comme ses ennemis, personne ne s'occupait d'elle. Le Pokémon Méditation, se basant sur son expérience, décida de mettre ce laps de temps à profit... en utilisant Yoga.
Elle se rapprocha un peu du centre du toit (de crainte de passer par dessus bord au prochain assaut), et se concentra pour augmenter son Attaque (déjà impressionnante).


Pendant ce temps, Gabrielle fulminait.
Le type aux cheveux rouges, ce sale petit Zodiac avait trouvé le moyen de reculer juste assez pour ne pas être attrapé par Telluriforce. Petit garnement. Il ne perdait rien pour attendre, celui-là.

Mais la Championne n'eut pas le temps de trouver de nouveaux épithètes pour le Zodiac, car Electhor lui passa au dessus de la tête en libérant une Cage-Éclair. Si Dagos se fichait bien de cette attaque électrique (et au fond de quoi la poupée ne se fichait-elle pas?), Gabrielle n'avait pas tellement envie de se faire électriser. Même à bas voltage.

Cependant, cette Cage-Éclair, même largement répandue, n'était pas si dangereuse. Pourquoi utiliser un Pokémon et perdre du temps à la contrer? La Championne serra les dents, agrippa la tête de Kaorine de toutes ses forces et se fit méchamment roussir les sourcils par l'attaque d'Electhor. Le courant lui traversa le corps et l'engourdi, comme si elle s'était jetée la tête la première sur une clôture électrique. Pendant quelques secondes son cœur s'emballa et ses dents claquèrent, mais au-delà de l'impression générale d'avoir dormi sur un lave-linge en marche, Gabrielle s'en tira sans la moindre égratignure.

D'une main tremblante et crispée, la Championne libéra Sugar, sa Girafarig, qui apparut dans un flash lumineux, juste après l'attaque d'Electhor. La girafe frappa le sol de ses sabots noirs et posa un regard intimidé sur Electhor.


"Éclat Ma-ma-magique sur Tenefi-i-i-x. Mais laisse-le blesser Eéééélecthor." bredouilla une Gabrielle parcourue de spasmes, avant d'ajouter en tapotant la tête de Dagos :

"Éboulem-en-en-ent sur Feunard."

Les deux Pokémon se tournèrent vers leurs adversaires. Sugar scruta le petit Pokémon Spectre. A l'instant même où les gemmes lumineuses s'élancèrent vers Electhor (et avant de savoir si celles-ci faisaient mouche), Sugar lança son attaque à pleine puissance.

De même, Dagos fit apparaitre de très gros rochers au dessus du renard de feu qui maintenait une Rune Protect autour de ses alliés. L'idée de se faire écraser par une avalanche de roches pouvait  effrayer le Pokémon aux neuf queues, en plus de faire des dégâts.

Gabrielle, littéralement paralysée sur la tête de sa poupée vivante, observait Electhor. Elle avait encore des PokéBalls à la ceinture, mais elle hésitait à faire appel à d'autres compagnons. Sous le corps lévitant de Dagos, elle pouvait voir de nouvelles craquelures se faufiler dans le béton du toit de QuickTV. Et son attaque physique contre le Zodiac n'allait pas arranger les choses. Qui céderait en premier, du toit, de l'Oiseau de la Foudre, ou des deux humains présents sur cette scène d'apocalypse?

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Ven 10 Jan 2014 - 15:14


Contrairement au coup de poing porté par la Charmina, Electhor était de face quand le Tenefix lança le Rayon Gemme. Et si ces petits spectres étaient des combattants assez polyvalents, sans réelle faiblesse, leur rapidité ne méritaient que rarement les hommages. A l'inverse, la puissance et la vivacité du Dieu de la foudre étaient son plus grand atout. Il se connaissait. Il connaissait ses limites. Il savait que son endurance était sa faiblesse et que sa résistance physique laissait à désirer. Il l'avait d'autant plus ressenti en recevant le Poing Glace un peu plus tôt. Il était donc hors de question qu'il se laisse faire de nouveau.

On l'attaquait derechef. Et pendant que le Zodiac l'attaquait, la psychiste continuait de le snobber sans autre forme de cérémonie. Bande de microbes.

Plusieurs choix s'offraient à lui. Esquiver, utiliser Détection, ou Contre-attaquer. Sa décision fut mue par un instinct ancestral plus que par un choix stratégique réel. Il savait que bouger l'empêchait d'attaquer comme bon lui semblait. Si diffuser de l'électricité pouvait être amusant, le fait qu'aucun des pokémons du terrain n'ait été affecté l'était beaucoup moins. Et il savait aussi que Détection le laisserait à découvert pour un assaut prochain.

Alors il attaquerait. Il attaquerait plus vite et plus fort que le Tenefix. Une attaque qui réduirait les quelques gemmes en poussière et qui fondrait vers l'ensemble de ses adversaires.

Pouvoir Antique.

L'oiseau légendaire poussa un nouveau cri en battant des ailes de plus en plus vite. Autour de lui, une à une, des roches enveloppées d'une aura mauve firent leur apparition, avant d'être décochées comme des boulets de canon sur l'ensemble du toit. Tous étaient visés. Le Feunard, le Tenefix, Le Kaorine, la Charmina, la Girafarig et les deux dresseurs. Il n'y aurait pas de place pour l'approximation ici. Le coup avait été lancé à pleine puissance et à pleine vitesse, seuls les plus réactifs en réchapperaient. Évidemment, au passage, les quelques Rayons Gemmes du spectre furent interceptés par l'une des roches immenses qui les dispersa sans arrêter sa course folle.

Mais le malheur des deux dresseurs ne s'arrêterait pas là. Car si l'immense Cage Eclair du maître des Cieux avait été totalement vaine, et même si les protagonistes parvenaient à éviter un ou deux de ses rochers, Electhor sentit une énergie nouvelle l'envahir. L'énergie que pouvait, parfois, accorder Pouvoir Antique. En un mot, toutes ses aptitudes venaient de se voir améliorées. Et ce changement se manifesta par une aura électrique qui se forma autour de lui en diffusant des filaments bleus pâles dans l'air.

Au loin, l'orage frappa à nouveau, et une pluie commença à tomber, goutte par goutte, sur la scène. La tempête n'était pas encore assez proche ni assez dense pour influer sur le combat. Mais si Electhor continuait d'augmenter sa puissance déjà démentielle, nul doute que les cieux seraient tôt ou tard déchirés par un déluge redoutable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Ven 10 Jan 2014 - 19:09

Hors-RP:
 

A l’inverse de Crimson, la misérable championne de la ligue ne fut pas capable de se mettre à couvert de la cage-éclair. A cela, le commandant répondit par un petit sourire en coin. Gabrielle Mindd elle-même avait été touchée par la capacité et était à présent fortement électrisée et handicapée par l’électricité statique qu’avait dégagée le dieu. Et ça, c’était bénéfique pour le Zodiac. Son adversaire gênée, il pourrait, lui, agir sans trop de problèmes. Mais ça, c’était en théorie seulement. En pratique, cela risquait de se révéler moins vrai, malheureusement.

La situation qui, pendant un instant, avait semblé tourner à l’avantage du Bélier s’empira en quelques secondes seulement. Cela commença avec un nouvel allié pour la maîtresse psychiste. Elle en appela à son girafarig, jugeant sûrement que la situation n’était pas assez équilibrée pour le moment. De cette apparition s’accompagna un ordre qui fit perdre tout sourire à Crimson. Éclat magique, une attaque de type fée qui avait pour cible la tenefix. Bien sûr, celle-ci était en train de lancer son attaque sur Electhor et n’avait certainement pas le temps de s’occuper de l’attaque fourbe qui survenait.
Dans tant de malheur survint une maigre consolation. Le dieu de la foudre avait décidé de répondre aux rayons gemmes de Yon par une autre attaque roche : pouvoir antique. C’était en effet une bien maigre consolation. Et ce dans le sens où les roches étranges frappèrent Yon avant l’éclat magique, l’envoyant plus loin et lui permettant d’éviter l’attaque dévastatrice qu’aurait été l’attaque fée. Mais le coté négatif était que les rayons gemmes avaient été balayés et que l’attaque surpuissante allait frapper tout le monde, y compris le bâtiment. Celui-ci, déjà en mauvais état, allait avoir du mal à tenir après avoir reçu un jet de rochers massifs.

Si Crimson pouvait se réjouir que l’attaque frappe aussi Gabrielle et son équipe, il n’en avait pas le temps. Il devait trouver un moyen d’échapper à ce ciel qui lui tombait sur la tête. Et malheureusement, il n’avait d’autres choix que de fuir. Et faute d’avoir encore un abri potable sur ce toit, il se mit à courir, tentant d’éviter les gros rochers. Pour ses pokémons, à eux de se débrouiller. Yon avait déjà été touché et était passé à travers du barrage. Mais pour Kyu, c’était une autre histoire. Il était encore en train de terminer sa rune protect lorsque les roches tombèrent. De fait, il réagit un peu tard et se prit un rocher plus ou moins massif qui, à l’instar de Yon, l’envoya contre le rebord du toit. La plupart de roches qu’avait lancées la poupée de pierre de la championne avaient été contrées par le pouvoir antique comme le rayon gemme de Yon. Grâce à cela, Kyubî ne souffrit pas outre mesure de l’attaque du kaorine.

Electhor fit à nouveau savoir qu’il était là. Comme si on l’avait oublié, d’ailleurs. Pendant un instant, Crimson pensa à quel point ce piaf était égoïste et tellement contradictoire. Ça se voyait qu’il voulait avoir l’attention de tous et frappait pour le faire comprendre. Mais de l’autre coté, il n’appréciait pas quand il était le centre de toutes les attaques. Oui, il avait beau être un dieu, il était idiot et … beaucoup trop sûr de lui.

La pluie commença alors à tomber, comme si elle répondait à l’appel du maître de l’orage. Ignorant ce nouveau facteur, le sombre Bélier décida qu’il était temps de contre-attaquer. Tant pis si Electhor n’appréciait pas le fait de ne pas être l’objet des intentions de Crimson mais il n’était pas seul ici et tout le monde devait avoir sa part. Et ce à commencer par le kaorine de Mindd.

Puisqu’elle avait sortit un nouveau pokémon pourquoi Aries n’en serait-il pas de même ? D’un geste rapide, il attrapa l’une de ses balls et en fit sortir l’un des derniers arrivants dans son équipe : Go, le desséliandre.

A peine l’arbre maléfique était-il sortit que son dresseur ordonna à lui ainsi qu’à Kyu sur un ton un peu moins détaché qu’avant :


« Hantise, éco-sphère sur le kaorine. »


Il n’y avait pas besoin de préciser qui devait lancer quelle attaque tout simplement parce que Kyu ne pouvait effectuer une hantise. Les deux firent ce qu’on leur demandait. Le frêne démoniaque disparu un court instant dans le but de frapper furtivement la poupée pendant que le kitsune créait une sphère d’énergie verte qui ne tarderait pas à se diriger vivement sur la même cible.

Pour ce qui était de Yon, Crimson avait comprit que le dieu n’allait pas se laisser toucher par la tenefix. Du coup, il changea de cible. Peut-être allait-il jeter son pokémon dans la gueule du loup. Mais comme on dit : Qui ne tente rien, n’a rien.


« Griffe ombre sur la charmina. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Dim 26 Jan 2014 - 21:05

Hors RP:
 

Gabrielle eut envie d'insulter Electhor.

Ce maudit piaf lui ruinait sa stratégie! Sa cervelle d'Etourmi ne comprenait donc pas que la Championne voulait lui rendre service? Sérieusement, ils avaient le même ennemi, au fond. Si ce Zodiac voulait attraper le Légendaire, ce n'était pas pour lui faire découvrir de nouveaux horizons et se battre à ses côtés avec respect, amitié et toutes ses bêtises qu'on trouve dans les séries B! Arg! Fichu piaf imbécile!

Mais tous les jurons de la langue française n'empêchèrent par le Pouvoir Antique d'Electhor de rendre ses Éclat Magique et Éboulement complétement inutiles. Et, bien sûr, de mettre ses Pokémon en danger.


En première ligne se trouvaient Sugar et Dagos (avec Gabrielle sur sa tête).

1* Dagos n'avait pas grand chose à craindre d'une attaque du Type Roche dans ses Défenses naturellement excellentes. Voyant de gros rochers leur foncer dessus, la poupée d'argile s'interposa pour protéger Sugar. Gabrielle glissa illico presto le long du corps de son Pokémon, les mains accrochées aux épaules du Pokémon Sol. Ses cheveux encore dressés sur son crâne à cause de la Cage-Eclair disparurent juste avant que les rochers ne se fracassent sur le torse et les yeux fermés de Dagos. La poupée absorba le choc de son mieux, mais Gabrielle dû se cramponner de toutes ses forces pour ne pas finir par terre. Sugar, quant à elle, se faisait toute petite derrière Kaorine, le temps que le déluge de roches cesse. Des débris volèrent tout autour d'eux, mais Dagos ne céda pas.

1* Soudain, le corps d'Electhor crépita. De petits éclairs bleus se mirent à palpiter le long des plumes du Maître de la Foudre. Gabrielle, qui se tenait à Dagos comme un bébé koala dans le dos de sa mère, écarquilla les yeux de surprise. Il ne manquait plus que ça! Le Pouvoir Antique d'Electhor venait d'augmenter sa puissance!
Immédiatement la Championne chercha un moyen de contrer cet avantage. Elle tourna la tête vers sa Girafarig qui était inerte, recroquevillée derrière Dagos.


"PermuForce!" ordonna la rousse avec une pointe d'impatience dans la voix.

Sugar bondit hors de sa cachette et fixa ses grands yeux noirs sur Electhor. Dans son esprit, elle visualisa la nouvelle puissance de l'Oiseau comme des boules d'énergie lumineuses qu'elle pouvait manipuler à souhait. Et c'est ce qu'elle fit.
La Girafarig toucha, avec sa force psychique, l'aura d'Electhor, et la tira vers elle. Des points de lumière, semblables à d'énormes lucioles, s'échappèrent du plumage du Légendaire et vinrent caresser la peau de Sugar. En un instant, elle avait volé la nouvelle puissance de l'Oiseau. Mais PermuForce ne lui permit de prendre que la force d'Attaque et d'Attaque Spéciale du Maître de la Foudre... le reste lui appartenait toujours.

1* Au même instant, Ya Long voyait arriver de gros rochers pesant certainement trois fois son poids par voie aérienne, et n'avait pas du tout envie de se faire aplatir comme une crêpe. Le Pokémon Combat croisa les bras, et utilisa Détection. Pourquoi faire plus compliqué?


2* La pluie de roche passée, Gabrielle ouvrit la bouche pour attaquer. Sauf que le Zodiac lui coupa la parole. Sale petit cafard.
Forcée de contre-attaquer plutôt que de prendre l'initiative, la Championne ravala les ordres qu'elle s’apprêtait à donner, et changea de plan.
Un Desséliande fraichement sortit de sa Ball disparut pour tenter une attaque Hantise. L'arbre maléfique serait intouchable pendant quelques instants, mais au moins Gabrielle savait quel serait son prochain mouvement. Elle songea à une riposte, et garda un oeil sur le Pokémon Vieillarbre, en attendant que celui-ci daigne refaire surface.
Au même moment, une Eco-sphère grosse comme un Baudrive fila en direction de Dagos. Gabrielle haussa un sourcil.

"Sugar, protège Dagos."

Le Pokémon Normal n'attendait que cela, trop contente de pouvoir renvoyer l’ascenseur à son ami(e?) inexpressif. La girafe se planta fermement sur ses appuis, devant le Pokémon Sol. L'attaque lui fonça dessus. Sugar rua, et la boule d'énergie végétale se dissipa à l'instant où elle toucha la poitrine fièrement bombée du Pokémon Long-Cou.

Sugar possédait le Talent Herbivore. Eco-sphère ne lui fit aucun mal. Mieux, elle augmenta sa propre puissance d'Attaque. La même puissance qui avait déjà été améliorée par PermuForce...

2* Tandis que Sugar servait de bouclier, Dagos ne devait pas rester les bras croisés. Enfin... les moignons croisés...?


"Anti-soin." susurra Gabrielle avec satisfaction. Elle avait réussi à remonter sur la tête de son Pokémon. Tout en donnant son ordre, elle lécha le bout de ses doigts et éteignit la fumée qui s'échappait de ses sourcils. Electhor avait ruiné son sex-appeal pour au moins deux semaines. La Championne avait vraiment très envie de le mettre K.O., maintenant.

Dagos ferma les yeux. Quand il/elle les rouvrit, l'air autour des Pokémon du Zodiac et d'Electhor lui-même sembla s'alourdir, se densifier, se contracter lentement autour de leurs gorges. Pour les minutes à venir, les adversaires de Gabrielle ne pourrait utiliser aucune technique de régénération. La Championne sourit.

2* A l'autre bout du toit, Ya Long commençait à se demander si Gabrielle l'avait oublié. En réalité, ce n'était absolument pas le cas, mais la Maîtresse des Pokémon Psy savait que sa Charmina n'avait pas besoin d'ordres pour se battre correctement. D'ailleurs, quand le petit Tenefix se rua sur elle, Ya Long n'attendit pas que Gabrielle lui fasse signe pour décider d'attaquer.

Le petit Spectre bondit sur elle. Son premier réflexe fut de se protéger, mais au même instant Ya Long se souvint qu'elle venait de faire Détection... impossible de dresser une barrière deux fois de suite. Ya Long banda les muscles juste avant que la Griffe Ombre ne lui secoue toutes les dents comme une bonne grosse baffe et que l'énergie Spectre ne lui brule la joue avec toute l'efficacité d'un Type qu'elle craignait naturellement. L'attaque lui fit mal, au moins aussi mal que Tranch'Air. Blessée, mais trop fière pour se laisser abattre, elle se redressa et leva un Poing dont les phalanges se mirent à briller.


"Va voir à Unys si j'y suis, bouffeur de cailloux!" cri Ya Long en décochant un Poing-Éclair en direction du petit Spectre qui se tenait tout près d'elle. Certes, l'électricité n'était pas son fort, mais le pouvoir du Yoga compensait cela en améliorant sa force physique.


3* Ya Long frappa donc, mais ne se soucia pas de savoir dans quel état elle mettait son adversaire. De toute façon, s'il recevait l'attaque (ce qui était très probable au vu de la faible distance entre eux et de la lenteur du Tenefix), il serait sonné et/ou éjecté plusieurs mètres en arrière. Elle avait le temps de faire une dernière action... et elle en avait bien besoin! Son souffle était court, et la sueur lui coulait le long des tempes. Ya Long connaissait ses limites, et elle savait qu'elle les frôlait dangereusement. Le plus vite possible, elle avala une grande goulée d'air et joint ses mains devant elle, comme pour prier. Une aura rose l'entoura tandis qu'elle essayait de lancer un Soin sur son corps fatigué.

3* Les attaques du Légendaire et du Zodiac avaient été évitées ou repoussées. Il était temps de se venger.

"Sug', Don Naturel."

Le Pokémon Long-Cou ouvrit la bouche. Du moins, son autre bouche, celle qui se trouvait à l'extrémité de sa queue, et qui déplia une langue rose et gluante sur laquelle se trouvait une Baie Lansat. La tête noire au se tourna vers sa jumelle jaune et jeta la Baie en l'air. Sugar l'attrapa au vol, et croqua le fruit à la peau couleur sable. Puis, elle rassembla ses forces, et projeta une vague d'ondes bleutées en direction du Feunard et du Desséliande.
Don Naturel était une attaque vraiment étrange. Toujours Physique, mais son Type et sa puissance dépendaient de la Baie mangée par le Pokémon juste avant de lancer l'attaque. Avec une Baie Lansat, l'attaque était aussi puissante que possible, et prenait le Type Vol. Mais surtout, grâce à PermuForce et au Talent Herbivore, Sugar attaquait désormais avec une force physique doublée!

Le seul inconvénient était que Sugar ne pouvait faire cela qu'une seule fois... puisqu'elle n'avait qu'une seule Baie Lansat avec elle.


3* "Maintenant! Telluriforce." demanda Gabrielle à Dagos, qui leva de nouveau ses bras trop courts au ciel et déchaina de violentes secousses sur le toit de l'immeuble, juste sous les pattes du Feunard et du Desséliande, ainsi que sous les pieds de ce cher Zodiac. Si ces Pokémon et lui-même ne s'était pas déjà fait assommer par Don Naturel, alors Telluriforce les ferait tomber sur leurs derrières surpris.

Mais aussitôt cette dernière offensive lancée, Gabrielle baissa les yeux et frémit.

Une fissure aussi large que le dos d'un Arcanin brisa le béton du toit entre les protagonistes, séparant Gabrielle et son équipe d'un côté (avec, au loin Ya Long et le Tenefix), et le Zodiac et ses deux Pokémon de l'autre.
La Championne resserra son étreinte autour de Dagos.
Le toit allait s'éffondrer.

"Préparez-vous!" cria-t-elle à ses Pokémon en priant pour qu'ils ne chutent que d'un étage et pas plus. Ce genre de bâtiment récent devait pouvoir supporter un séisme, donc les étages inférieurs étaient sensés ne pas craquer à leur tour si le toit s'écroulait sur lui-même, mais la rousse n'était pas tout à fait sûre de son calcul...
Dagos léviterait quoi qu'il arrive, mais Sugar et Ya Long allaient la maudire... l'une n'avait pas encore reçu de coup, et l'autre avait probablement eu le temps de faire un Soin, mais ce n'était pas pour autant qu'elles allaient apprécier de tomber de plusieurs mètres, droit dans des débris 'bétonneux'...

Hors RP 2:
 

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia




Dernière édition par Gabrielle le Mar 28 Jan 2014 - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mar 28 Jan 2014 - 17:51


Mais. Mais. Mais. Je. Qu. Quoi?

Il y eut un moment de flottement dans l'esprit centenaire du Maître de la Foudre. Son attaque avait été magnifique, magistrale. Et avait fait les dégâts qu'elle devait faire. Sauf sur ce foutu Kaorine qui le raillait de son foutu type Sol. Il avait senti une puissance nouvelle l'envahir, une puissance enivrante, digne de lui, à la hauteur de son statut de pokémon Légendaire. Une puissance qui, si elle était améliorable, restait on ne peut plus grisante.

Et cette puissance, cette soif insatiable de pouvoir qui ne réclamait qu'à se déverser comme une cascade sur tous ses opposants, voilà qu'elle lui était retirée par... par... par cette humaine et son équipe pitoyable?

L'oiseau légendaire resta incrédule pendant quelques secondes. Il sentait les décharges d'énergie incontrôlée qu'il avait déverser depuis le début du combat commencer à lui coûter ses ressources. Il voulut se poser, utiliser Atterrissage pour se recharger les batteries malgré qu'il n'ait pas pris tant de dégâts que cela. Mais il ne le put pas. Quelque chose l'en empêchait. Encore cette Championne.

Le Zodiac l'avait snobé, ignoré pour les dernières secondes qui venaient de s'écouler. Et en temps normal le maître des cieux s'en serait offusqué derechef. Mais pas cette fois. Cette fois toute sa haine, toute sa colère sembla se focaliser sur Gabrielle. Il avait gardé les bénéfices de vitesse, de défense et de précision que lui avaient apporté le Pouvoir Antique? Qu'à cela ne tienne. Ce serait amplement suffisant pour réclamer vengeance. Alors que les pokémons se battaient les uns après les autres, son regard de prédateur remarqua l'instabilité du sol après la nouvelle Telluriforce.

S'il avait pu, il aurait souri.

D'un battement d'ailes qui semblait déjà plus vif que le précédent, l'oiseau se posa au dessus de la scène et, pendant un bref instant, chargea son énergie, comme pour déverser une vague électrique sur le terrain et mener le bâtiment à sa perte. Sauf qu'il ne voulait pas utiliser son électricité pour attaquer. Il voulait déverser une vague brute, violente, il voulait utiliser une attaque si pure, si puissante, si dense en énergie qu'elle ne pourrait être soufflée par le type du Kaorine. Une attaque qui ferait taire tous ces insolents d'un seul coup, en les ensevelissant sous les décombres d'un toit déjà fragilisé par le temps.

Au fond de son coeur et de son âme brilla une perle cyan qui, d'un coup, sembla exploser.

Electhor ouvrit les ailes en poussant un hurlement bestial. La foudre s'abattit sur lui, nourrissant son corps d'une énergie incontrôlable. Et soudain sa silhouette toute entière laissa s'échouer sur le bâtiment un rayon bleu et blanc qui diffusa autour de lui des flocons de givre et de neige. Un rayon qui visait principalement le centre du toit, où se trouvaient le Desseliande, la Kaorine et la Girafarig, mais qui créerait une onde de choc si vaste que personne n'y échapperait.

Une Puissance Cachée de type Glace.

Le Kaorine et le Desséliande allaient prendre cher. Mais il n'en n'avait même pas conscience. Il voulait juste détruire. Détruire tout ce qui pouvait l'insupporter au plus haut point. Détruire cette mascarade risible qui se jouait sous ses yeux et retrouver ses deux frères disparus pour gouverner les climats comme il se devait.

L'attaque fondit sur la scène, percuta le sol, et provoqua une explosion de glace qui acheva l'immeuble, forçant l'effondrement total du toit, et même de l'étage d'en dessous. Une explosion de froid et une chute d'une bonne quinzaine de mètres. Voila ce qui attendait tout ce beau monde.

L'attaque passée, Electhor voulut reprendre son rythme de vol pour constater des dégâts. Mais pendant un instant, son corps ne lui répondit plus. Il avait dépensé trop d'énergie dans ce coup. Cela ne durerait pas longtemps, mais pour les quelques secondes qui allaient venir, il serait totalement incapable de se défendre.



HJ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mer 29 Jan 2014 - 15:05

Crimson jubilait. La destruction du kaorine allait être magnifique. Peut-être la succession de Hantise et d’éco-sphère ne serait pas suffisante pour en finir définitivement avec la poupée mais au moins, ça aurait le mérite de la mettre à mal pour ensuite, enfoncer le clou pour la terminer par la suite. Mais la satisfaction d’avoir ordonné un tel combo avait été préjudiciable pour le commandant. Il n’avait fait attention à l’entourage du kaorine et notamment le girafarig. Le long-coup s’interposa entre la bulle herbeuse et son compagnon. Aries ne comprit pas pourquoi mais se doutait bien que ça avait son importance. A la grande stupéfaction du sombre Bélier, la girafe avala goulument la balle comme s’il s’agissait d’une simple pomme. Il se passa alors un long instant avant que Crimson ne comprenne ce qu’il venait de se passer. Herbivore était la réponse. Il devait sûrement s’agir du talent du double-tête et de fait, les attaques plantes n’avaient aucun effet sur lui. Pire même, elle le renforçait. Le commandant poussa alors un cri rageur. La championne le manipulait donc comme si c’était un débutant. C’était inacceptable !

Comme pour châtier Crimson de son impudence, Gabrielle Mindd ordonna un anti-soin. Alors que son kaorine usait de moyen loin de la compréhension humaine, Aries poussa un nouveau juron. Ça faisait deux fois qu’il combattait un légendaire et il n’y eut pas une fois un combat où anti-soin ne fut pas lancé. La dernière fois, le commandant avait bien failli finir sa vie sur le plateau montagneux ou même succomber à une hémorragie à cause d’une telle capacité. Et Crimson avait tiré des enseignements de la dernière et il n’allait pas faire des folies s’il était victime d’un anti-soin. D’un coté, la championne venait de museler en partie son adversaire.

Loin à l’autre bout du toit, le combat entre Yon et la charmina se continuait toujours. Lorsque le Zodiac porta son attention au face à face, il aperçut sa tenefix assener la griffe ombre qui lui avait demandé. Mais la contre-attaque se fit sentir immédiatement. Le pokémon méditation enchaîna avec un poing-éclair auquel Yon ne put se soustraire. Il semblerait que Crimson était en train de perdre un pokémon. La tenefix était dans un état déplorable mais c’était aussi le cas pour son adversaire.

Peut-être était-ce tout de la part de la championne … ou peut-être pas. Gabrielle en avait encore en réserve. La girafarig fut sommée d’avaler la baie qu’elle gardait en bouche. Crimson était bien trop loin pour distinguer le type de baie, ce qui aurait été bien utile pour se préparer à recevoir l’attaque. La girafe émit une vague d’ondes de couleur bleue ciel. Aries comprit alors de quel type il s’agissait : Vol. Gô allait souffrir et pas mal.

L’attaque était rapide, plus que ce à quoi Crimson se serait attendu. Son desséliandre n’aurait jamais le temps de se mettre à l’abri mais Kyu le pouvait. Le feunard d’argent s’élança pour arriver derrière son ‘’ami’’ dans le but de se protéger. Le vieilarbre fit de son mieux pour encaisser le choc en plantant ses racines dans le sol et poussa un grincement, une de ses branches craqua même. Pour sa part, Crimson faisait face. Il devait voir comment ses pokémons réagissaient pour décider de la suite des évènements. Il fut un peu secouer par l’attaque mais, comme son pokémon, tint bon sur ses pieds.

La rafale passée, les Zodiacs soufflèrent un peu. Ils espéraient pouvoir à nouveau déchaîner leur puissance mais cette furie de Mindd n’en avait toujours pas fini. Rahhh ! Elle ne perdait rien pour attendre, celle-là. Elle ordonna un nouveau telluriforce. Sa poupée avait déjà lancé une telle attaque auparavant et la puissance de la suivante serait réduite. Mais ce n’était pas vraiment l’attaque en elle-même qui inquiétait le commandant. Les conséquences de l’utilisation d’une telle technique sur le bâtiment, déjà branlant, pourraient être désastreuses.

Le kaorine effectua alors les ordres de sa maîtresse et leva les bras en signe d’imploration. Le mieux était de se séparer. Telluriforce ouvrait une faille sous les cibles et se séparer augmenterait les chances de ne pas être victime d’une crevasse.


« Séparez-vous ! »


La sommation était claire et personne ne discuta plus longtemps. Gô et Kyu partirent dans deux sens opposés et l’arbre s’était rapproché de son dresseur. Crimson se dit que son pokémon était quelque peu idiot alors que la faille s’ouvrait sous ses pieds. Il allait tomber, encore une fois … et encore à cause d’une championne. Vraiment, Aries était maudit.

Alors que Crimson se sentait tomber dans le vide, il sentit quelque chose lui prendre la main. C’était rugueux et dur. Vraiment pas agréable, en somme. Mais le Zodiac fut soulagé de voir son desséliandre ainsi penché au-dessus de lui. La patte crochue du pokémon serrait bien fort la main de son maître et le remontait prestement. Encore une fois, Crimson avait été sauvé d’une mort certaine. Finalement, Gô n’avait rien d’un limité mentalement.

Le sombre Bélier observa la crevasse, incrédule. Puis il reporta son attention sur Kyu, il était sain et sauf, loin du trou. Il regarda Gô et vit quelques brindilles roussit par le feu terrestre qui s’échappait de la crevasse. La crevasse ! Crimson se releva et observa, affolé, la faille qui s’étendait d’un bout à l’autre du toit. Le bâtiment semblait tenir bon … pour le moment.

Et apparemment, quelqu’un ne voulait pas qu’il tienne bon. Electhor, qu’on n’avait pas entendu pendant toutes les actions de Gabrielle, semblait se réveiller. Et il donnait l’impression de vouloir tout détruire. Evidemment que le sol s’effondre, il n’en avait rien à faire. Il dominait les cieux et non la terre.

Le Dieu de la foudre chargea son énergie. L’attaque qu’il allait délivrer promettait d’être dévastatrice.  Que faire ? Crimson devait réagir et mettre ses pokémons et lui-même à l’abri. Mais après une rapide évaluation du terrain, il se révélait qu’il ne restait plus de quoi de cacher. Le Bélier devait donc faire face. Mais il était hors de question d’encaisser simplement l’attaque. Il allait la bloquer en partie. Pendant qu’Electhor chargeait son attaque, Gô allait en faire de même. Crimson lui ordonna un éboulement. L’attaque n’allait certainement pas être aussi puissante que celle que préparait le roi des foudres mais elle aurait le mérite de lui faire perdre de la puissance. Et c’était déjà bien.

Lorsque qu’Electhor relâcha son attaque, Gô fit de même. Il arracha des blocs de roches et les envoya à l’adversaire. Certaines roches se firent tout simplement éjecter de leurs trajectoires et volèrent vers Gabrielle et ses pokémons. Le reste fit son office. Elles servirent de bouclier contre une partie de la puissance cachée. La majeure partie restante balaya le terrain et ses occupants qui furent plus que secoués.

Mais ce n’était pas le pire … et de loin. Le choc de l’attaque avait définitivement eut raison du toit et des étages d’en dessous. Dans un fracas assourdissant, le béton craqua et tomba. Ce fut la même chose pour Crimson, Kyu, Gô, Yon ainsi que sûrement les pokémons de la championne (mis à part le kaorine).

Dans sa chute, Crimson émit un rire jaune. Il avait été sauvé d’une faille pour terminer dans un effondrement. C’était pathétique. Mais encore une fois, dans sa malchance, il eut une chance extrême. Il retomba sur son desséliandre, plus précisément dans son feuillage, ce qui limita les dégâts.

Gô avait encaissé le choc plus ou moins bien et Yon, qui avait la patte bloquée sous une dalle, la mangea pour s’en défaire. Kyu, vif comme il était, se réceptionna du mieux qu’il le put. Crimson le vit retomber gracieusement sur ses pattes mais le canidé émit un cri étouffé de douleur. Aïe, pendant un instant, son maître crut le pire. Mais le feunard ne s’était rien cassé, la chute avait été simplement un peu trop lourde.

Le commandant regarda autour de lui. Ses pokémons étaient saufs, bien que plus affaiblis. Ils venaient de chuter d’au moins un voire deux étages. Des débris de toutes tailles les entouraient et rendaient le terrain bien moins praticable. Certaines roches avaient même atterries sur des bureaux ou des ordinateurs. Ça ressemblait vraiment à l’apocalypse. Crimson leva les yeux au ciel. Il était noir de nuages et il pleuvait dru. Rien de très avantageux pour son renard d’argent. Mais surtout, c’était ce maudit piaf et cette championne de malheur qui énervait Crimson. Elle avait joué à la cavalière pour éviter si facilement les attaques d'Electhor alors qu'Aries s'était tout prit et avait résisté tant bien que mal. Et Gabrielle se pointait, là, juste devant lui avec ses deux pokémons si peu affaiblis.

Et puis, il y avait ce kaorine qui volait juste au-dessus du roi des cieux. Et c'est alors que, surprenant la cible ainsi que le Zodiac, il se laissa tomber sur le Dieu, l'emportant dans sa chute et le plaquant contre le sol dévasté. Mais ce n'était pas encore le pire. La championne fit un petit signe de tête à son pokémon qui réagit en ouvrant un seul de ses multiples yeux, passant de sa maîtresse puis sur Crimson et ses compagnons. Ça n'augurait vraiment rien de bon et Aries ne pouvait pas prendre le risque de laisser ses pokémons ainsi compactés autour de lui. Gô n'allait plus tenir longtemps et fuir n'était pas dans sa nature. Par contre, Kyu pouvait aisément fuir.

"Feinte !"


Le commandant avait indiqué le charmina de la championne alors que le corps du Kaorine commença à s'illuminer de l'intérieur. Crimson déglutit, ils allaient souffrir. Et pour cause, cette attaque, c'était ... explosion. Ha ! Gabrielle préférait sacrifier un pokémon pour faire le plus de dégâts possible. Elle allait vite regretter d'avoir fait ça. Mais pour l'instant, il fallait faire face. Etant donné que le desseliandre était déjà condamné, son dresseur se protégea du mieux qu'il le put derrière lui. Et le moment fatidique arriva. Une vive lumière jaillit du corps de la poupée et se déversa sur les opposants. Les bouts de bétons, des bureaux volèrent dans tous les sens. Mais Crimson ne voyait pas cela, il les fermait du plus qu'il le pouvait. Et le vruit, un bruit d'apocalypse, un terrible grondement ... puis plus rien.

C'était fini. Ça avait prit fin. Mais Aries ne pouvait s'empêcher de se demander si il y avait vraiment un silence oppressant ou si c'était lui, si ses tympans n'avaient pas résister au bruit. Mais finalement, il perçut un bruit lointainement qui provenait pourtant de si près. C'était Gô qui venait de s'affaler, incapable de poursuivre le combat.

Bon, il avait bien combattu et surtout bien servit de bouclier. Crimson tituba et finit par attraper la ball de l'arbre. Malgré sa vision quelque peu floue et en étant désorienté, il aperçut Yon le fixant. Il lui fit un signe de tête, lui indiquant qu'elle pouvait passer à l'attaque. Et que fit-elle ? Un rayon gemme à nouveau avec pour cible le dieu vivant à terre. Il fallait agir avant qu'il ne se relève et prenne à nouveau son envol.


Hors-RP:
 


Dernière édition par Crimson Lastdawn le Lun 3 Mar 2014 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Dim 2 Mar 2014 - 20:35

Hors RP:
 

La plupart des attaques de la Championne avaient fait mouche.
La Tenefix du Zodiac titubait, les muscles parcourus de spasmes après le Poing-Éclair de Ya Long, tandis que cette dernière se soignait.
L'attaque Vol de Sugar avait presque déraciné le Desseliande, mais le Feunard s'était protégé au détriment de son collègue végétal.
D'ailleurs, toujours grâce à sa vitesse, le renard avait eu le temps de filer avant que Telluriforce ne lui broie les pattes entre deux plaques de béton, mais l'arbre faisait moins le malin, et s'obligea à recevoir de nouvelles blessures pour sauver son maître d'une chute qui lui aurait couté quelques os. Le Pokémon Spectre/Plante semblait bien affaibli, tout comme le mangeur de cailloux.

Du côté de la Ligue, les trois Pokémon de la Championne tenaient vaillamment debout, bien campés sur leurs pattes et avec encore de belles réserves d'énergie, hormis pour Dagos, qui, s'il en avait été capable, aurait été en train de suer à grosses gouttes.
Ya Long avait eu le temps d'utiliser Soin, ce qui avait refermé ses plaies et rendu de la vigueur à son corps fatigué.
Sugar n'avait reçu aucun coup ; au contraire, elle passait son temps à voler la force des autres, et se portait donc très bien.
Seul Dagos, le Kaorine, n'avait pas eu le temps de panser ses blessures, et savait que l'épuisement le guettait. Tout ce que la poupée d'argile avait pu faire, c'était de prévoir les actions de Desseliande et de se protéger un peu avant que Hantise ne le touche. Ce n'était pas suffisant pour absorber une attaque aussi violente que celle-ci, mais cela empêcha au moins Dagos d'être assommé par l'arbre, et de lancer ensuite sa Telluriforce. Ce coup Spectre avait fait mal. Encore deux comme celui-ci environ, et Dagos, malgré ses défenses impressionnantes, s’évanouirait.

Bref, le combat semblait tout de même être à l'avantage de Gabrielle.

Jusqu'à ce qu'Électhor commence à charger de l'énergie.
Une Puissance Cachée. Type Glace.

Sale. Crétin. De. Piaf.

Gabrielle le vit faire. Elle vit la foudre s'abattre sur son Maître, elle vit les gouttes de pluie doubler de taille, elle vit la lumière décroitre, chassée par d'épais nuages noirs. Elle sentit même l'air se rafraichir, et le vent lui fouetter le visage.

Et tandis que les Pokémon du Zodiac courraient partout pour échapper à ses attaques, tandis qu'elle-même se cramponnait à Dagos, l'esprit déjà affairé à son prochain mouvement offensif, Gabrielle comprit.

Elle comprit qu'elle allait en prendre plein la gueule.

Une minute, peut-être moins : c'était le temps dont disposait la rousse pour sauver sa peau et celle de ses Pokémon.
Que faire, face à une puissance aussi titanesque? Abri, Détection? Pfff, inutile, Électhor passerait au travers de ses protections comme dans du beurre. Renforcer ses défenses? Peut-être, mais à part Sugar, Dagos n'avait plus l'endurance nécessaire pour résister à un tel choc et Ya Long n'était pas un Pokémon défensif. Alors... contrer? Répliquer au Déluge par un Tsunami?...

Gabrielle serra les dents. Au dessus d'elle, Electhor hurla, et l'air déjà chargé d'électricité statique sembla crépiter, illuminant le visage blême de la Championne.
Elle n'avait plus le choix. Il fallait agir, ou périr.

Ya Long était loin, assez loin pour ne pas se faire congeler sur place.
Sugar, Dagos et Gabrielle se trouvaient à l'épicentre de la future attaque du Dieu des orages, tout comme le Zodiac et deux de ses Pokémon. Gabrielle, au milieu de la mêlée, consciente que le toit allait céder, se résolue à employer les grands moyens...


"Ya Long!" cria-t-elle à plein poumons pour couvrir le bruit du vent, des hurlements d'Électhor et de la foudre. "Clairvoyance sur Desseliande!"

Aussitôt la Charmina fixa le vieil arbre qui se tenait à l'autre bout du toit. Les trois petites sphères jaunes sur son front brillèrent, et le Pokémon Spectre sembla devenir plus opaque, plus tangible... plus matériel. Comme s'il n'avait plus rien d'un fantôme.

"Sugar, par ici!" ordonna Gabrielle, puis, quand la girafe fut sous le duo lévitant, elle murmura :
"Dagos... ultime recours, mon ami. Je te revaudrai ça."

La poupée d'argile hocha lentement la tête. Les paroles mystérieuses de sa maîtresse n'avaient pas de secret pour lui. Impassible, n'éprouvant ni peur ni rancune, le Pokémon Sol se pencha en avant et laissa sa Championne sauter de son dos pour atterrir sur celui de la Girafarig, qui, n'étant pas très haute, s'affaissa sous le poids de Gabrielle en faisant la grimace. La Championne dû remonter ses jambes le long des flancs de Sugar pour que ses pieds ne touchent pas le sol.

Dagos se tourna vers l'Oiseau Légendaire dont le pouvoir quasi infini ruisselait le long de son plumage d'or. Et soudain, la poupée disparut.

Pour réapparaitre instantanément au dessus d'Électhor, grâce à
Téléport.

Gabrielle attrapa l'encolure de Sugar à deux mains et serra les genoux.

"Éloigne-toi Sug'! Vite!"

Le Pokémon Long-Cou s'élança vers le coin de toit où se tenait Ya Long, filant plus vite que le vent, tandis que le Légendaire frappait le toit de son attaque dévastatrice. Un jet de glace pure percuta le béton, gela tout sur son passage, puis explosa en millier de faisceaux blancs et bleus qui allèrent se ficher dans les Pokémon du Zodiac, renversant tout le monde et faisant chuter la température ambiante de plusieurs degrés.

Sugar échappa de justesse aux échardes de glace. Mais la secousse sous ses sabots lui fit perdre l'équilibre, et elle trébucha, faisant tomber à terre sa cavalière. Sortis de nulle part, un lourd rocher se fracassa juste à côté de la girafe, bientôt suivi par un autre. Sugar se releva en même temps que Gabrielle, qui s'accrocha de nouveau au cou de son Pokémon avec des mouvements frénétiques et réussit à remonter en selle. Une pluie de glace et de roches s'abattait toujours sur les fuyardes, menaçant de les broyer ou de les transpercer.


"Hâte!" cria une Gabrielle un peu à court d'idée...

Mais cela suffit à donner la vitesse nécessaire à Sugar pour zigzaguait entre les rochers et à arriver presque en un seul morceau à l'autre bout du toit, assez loin d'Électhor et du Zodiac pour ne pas se faire toucher.


Dagos, parfaitement à l'abri au dessus de son adversaire, fut trop lent et trop fatigué par sa Téléportation pour attaquer. Alors il se laissa retomber lourdement sur l'Oiseau de la Foudre. Plus de cent kilos d'argile s'écrasèrent entre les omoplates du Maître au moment où celui-ci cessait enfin sa Puissance Cachée, l'envoyant bec le premier dans le trou désormais béant qu'était devenu le toit de QuickTV.

Gabrielle, Ya Long et Sugar avaient certes évité le pire, mais elles ne purent rien faire pour prévenir leur chute, un étage plus bas. Le béton craqua sous leurs pieds, l'immeuble entier trembla, et avant que l'une d'elle n'ait pu reprendre son souffle, la Championne et ses deux Pokémon sentir le sol se dérober et leur corps plonger dans le vide. Sans les pouvoirs psychiques combinés de la Girafarig et de la Charmina, elles se seraient toutes cassées une jambe. Par miracle, par chance, et par talent, les deux Pokémon ralentir un minimum la chute, mais celle-ci resta douloureuse pour Sugar, qui portait Gabrielle... et sans doute pour Électhor, désormais écrabouillé sous Dagos.

Gabrielle se releva. Péniblement.


"Dagos!"

Le Kaorine, affalé de tout son poids dans le dos du Légendaire, ouvrit un gros œil rose, qu'il fixa d'abord sur sa maîtresse, puis sur les Pokémon adverses. La Tenefix était trop loin de lui. Mais le Feunard et le Desseliande, ainsi que leur maître, se trouvaient près du corps inerte d'Électhor. Ils avaient cherché à encaisser la Puissance Cachée : ils ne s'étaient donc pas éloignés du Légendaire, contrairement à Gabrielle et au reste de sa troupe.

Dagos enclencha la deuxième phase de "l'ultime recours". La phase qui faisait le plus mal. Pour lui (elle) comme pour les autres. Mais cela ne l'embêtait pas. C'était la volonté de sa maîtresse. C'était donc la meilleure chose à faire.

La poupée se redressa, mais ne décolla pas. Électhor était un siège confortable. Et un bon endroit pour lancer sa prochaine attaque. Au loin, Gabrielle lui fit un signe de tête, comme pour le remercier. Dagos ferma les yeux.

Et
explosa.

Le souffle balaya tout le centre de l'étage déjà à demi pulvérisé par les débris du toit qui venait de s'effondrer. Gabrielle porta la main devant ses yeux pour se protéger de la poussière et de l'intense lumière que dégagea le corps de Dagos. Sugar et Charmina baissèrent la tête, elles aussi aveuglées.

Sous les kilos de poussière et de béton soulevés par l'Explosion, Électhor demeura invisible un instant, tandis que le Desseliande et le Feunard, ainsi que le garçon Zodiac, venaient sans doute de se faire bruler les rétines et déchirer les tympans, si ce n'était pire. En théorie, l'arbre aurait dû s'en sortir indemne. Mais la Clairvoyance de Charmina avait remédié à ce problème. Gabrielle ne faisait jamais les choses sans un ou deux coups d'avance.

Dans le chaos général, le Zodiac avait tout de même réussi à donner des ordres à ses Pokémon avant que Gabrielle n'agisse.

Traversant le nuage de fumée comme un éclair d'argent, le renard aux neufs queues fut plus rapide, encore, que l'explosion, et réussit (Dialga et Palkia seuls savaient comment) à traverser tout l'étage dans la longueur sans se faire souffler par la bombe-Dagos. Auréolé d'une énergie sombre, le renard bondit sur Ya Long, qui répliqua aussitôt avec Forte-Paume. Le quadrupède et la combattante se jetèrent l'un sur l'autre, crocs en avant et poing levé.

Quant à elle, la Tenefix, le seul Pokémon qui se fichait éperdument que Dagos joue au kamikaze, lança un attaque Roche sur Électhor. Décidément le pauvre Légendaire n'avait pas le droit à une seconde de répit...

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Lun 3 Mar 2014 - 16:55


La perte de tension qui suivit la déferlante de la Puissance Cachée ne fut pas sans conséquences. Tout d'abord, le Kaorine apparut littéralement au dessus d'Electhor, retombant sur son dos comme une imposante masse qui l'emporta avec lui vers le sol. L'Oiseau de Légende était à court d'énergie pour le moment, il ne pouvait rien faire contre cette chute et ce "plaquage" improvisé. Et il ne fit rien. Il encaissa, hurlant à la mort lorsque le pokémon sol et lui s'effondrèrent au sol de concert. Mais le chaos ne s'arrêta pas là. A peine eurent-ils atterri qu'une lueur blanchâtre luit dans son dos. Il connaissait cette action. Il avait tout vu, tout affronté, il avait observé le monde et les pokémons depuis des siècles. Et jamais n'aurait-il pensé qu'un pokémon n'utilise ce genre de méthode pour le mettre, lui, au tapis.

L'explosion l'avala littéralement, recrachant quelques plumes brûlées et quelques lambeaux de chair et de sang qui tombèrent de parts et d'autres de la scène comme une averse morbide accompagnée de bruits immondes. Puis il y eut un moment de répit. Si Crimson avait eu peur que ses tympans n'éclatent, Electhor put confirmer que ce fut son cas. Son esprit était ailleurs. Des pics de douleurs se firent sentir dans ses ailes : le Rayon Gemme du Ténéfix. Il ne les avait ni vu, ni sentis arrivés, et la souffrance qui en émanèrent alors lui parut insoutenable. Une attaque roche, certes, mais d'un simple pokémon! Lui, le Dieu des orages, le Maitre des cieux, le Seigneur de la Foudre... Comment pouvait-il être vaincu par des mortels?

Il n'en n'était pas question.

Son oeil s'ouvrit, son bec poussa un dernier hurlement de rage, plus violent que jamais, plus plaintif et plus furieux à la fois. L'oiseau se redressa en criant de toutes ses forces, un cri si assourdissant, si abject, qu'il planta sur place tous les participants de cette Divine Comédie.

Le Feunard fut interrompu dans sa Feinte avant d'avoir atteint sa cible. La Charmina dû se boucher les oreilles sans avoir pu porter sa Forte Paume. Gabrielle et Crimson également allaient devoir se rappeler que leurs chamailleries n'étaient rien comparé à ce qu'allait maintenant leur faire subir Electhor.

Ce dernier cessa enfin son cri, et il y eut une seconde de silence. Un silence tout juste perturbé par le bruits des débris qui finissent de s'échouer au sol, et par le clapotis de la pluie qui commença à tomber à cet étage. Ils se pensaient plus fort que lui? Plus malins? Plus endurants? Ils allaient vite déchanter.

Electhor se releva net, écarta les ailes, les plumes maculées de sang et de suie, et leva les yeux vers le ciel. Une aura blanche commença à l'envelopper. Atterrissage. Il allait enfin pouvoir se soigner, et rendre la monaie de leur pièce à ces insolents.

Mais la lueur ne décolla pas du sol.

Silence gêné.

L'oiseau, incrédule, piétinant le béton sous ses pieds avant d'essayer de recommencer. Derechef l'aura d'atterrissage ne donna rien. C'est alors que ses yeux rouges se posèrent sur la psychiste et son équipe et qu'il se rappela d'un ordre qu'elle avait donné quelques minutes plus tôt. Anti-Soin. Il ne pouvait pas se soigner. Il ne pouvait pas regagner ses forces, il ne pouvait pas retrouver son énergie perdue.

Au sein de la déflagration qu'était sa colère naquit une lueur de désespoir. La peur commençait à s'installer en lui. Mais son orgueil trop grand se refusa à admettre cette vérité, et en poussant un nouveau cri, l'oiseau lança une attaque Tonnerre en direction de la responsable de cette humiliation : Gabrielle et sa Girafarig.

L'attaque électrique qui jaillit du pokémon légendaire était redoutable, il est vrai. Mais à côté de ce qu'il avait réalisé pendant la soirée, elle semblait bien dérisoire. Electhor était épuisé, éreinté.

Il ne supporterait probablement pas une nouvelle attaque.



_________________________________________________________________________

HRP - ETAT DES LIEUX:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mar 4 Mar 2014 - 10:07

Crimson, bien qu’il ait souffert de façon non-négligeable à cause de l’explosion, n’était certainement pas le plus à plaindre. Electhor, l’oiseau de foudre, avait été à l’épicentre de l’attaque, directement sujet au rayon dévastateur de la capacité. Mais la faiblesse du Dieu était bénéfique pour le Zodiac et aussi pour la championne, alors ce n’allait pas être Aries qui allait verser une larme pour lui.

Et d’ailleurs, cette petite initiative de la part de Gabrielle ne plut absolument au Dieu vivant. Il poussa un cri perçant et horriblement aigu. Au moins, Crimson savait qu’il n’était pas sourd après l’explosion. Mais le niveau sonore était tel que le commandant aurait pu devenir sourd même après avoir résisté au grondement de l’explosion. Maudit piaf, il ne pouvait pas se taire ?
En plus, le cri suraigu surprit tout le monde et stoppa net Kyu ainsi que la charmina dans leurs attaques respectives. Tss. Il ne perdait rien pour attendre ce pseudo-dieu. Aries allait bien vite le faire descendre de son perchoir. Mais d’abord, Electhor voulut reprendre des forces … mais il avait apparemment oublié que l’anti-soin de la championne faisait toujours effet. L’aura bienfaitrice d’atterrissage se dissipa bien vite et ce par deux fois. Vraiment digne d’un oiseau, ce comportement. Et en plus, cet échec cuisant énerva encore plus l’aigle. Crimson resta là à le regarder si indigné. Vraiment susceptible, cet electhor.

Et puis, dans sa rage, l’oiseau voulut forcément se venger de celle qui l’avait tant malmené en à peine une ou deux minutes. Il en appela à son élément, invoquant la foudre sur cette chouette de Gabrielle. Mais Crimson ne porta pas plus attention à cette scène plutôt … électrique. Il avait quelque chose de bien plus important à faire. Il avait, un jour, manqué de justesse de capturer Latios. Il avait été faible et compatissant. Il avait laissé au légendaire le choix de le rejoindre et Laubru était intervenue, brisant ce moment et laissant à l’éon une chance de liberté. Mais là, c’était différent. Gabrielle était occupée à se protéger de la foudre et Electhor, si faible qu’il était et si préoccupé par son châtiment, n’allait pas faire attention au fantôme qui se dirigeait droit sur lui.

Le sombre Bélier agrippa la ball noire à bandes jaunes formant un H. L’hyperball allait bientôt se refermer sur le Dieu de la foudre. Le commandant se rapprocha assez du Dieu pour être sûr de ne pas le rater. Puis il lança la sphère qui allait inexorablement enfermer Electhor … mais pour combien de temps, telle était la question.

La ball allait faire son travail, il fallait juste espérer que la chance soit avec Crimson et que l’oiseau se fasse enfermer. En effet, le commandant n’avait pas trop envie de se retrouver face un Dieu en colère si la sphère cédait. Et pour le moment, il fallait s’occuper de l’autre et de ses maudits pokémons. Parce que si jamais, Electhor venait à être capturé, inutile de dire que Mlle Mindd va mettre encore plus d’ardeur à la tâche pour vaincre le Zodiac. Et Crimson était clairement en mauvaise position contre elle. Alors s’il arrivait à mettre à mal encore un de ses acolytes, ça serait bon à prendre.

Il se retourna alors vers Kyu et Yon et analysa une seconde la situation. Ils étaient deux face au plus faible des pokémons de la championne. Ainsi en position de force, ils allaient pouvoir frapper fort ou planter une épine dans le pied de la championne. Le Bélier sourit à nouveau en pensant à ce qu’il allait faire.


« Kyu, hypnose ! Yon, punition ! »


Le charmina devait avoir effectué plus qu’un yoga à en juger par sa force physique et la tenefix allait la punir pour avoir ainsi porté si violement la main su elle. Mais d’abord, Kyu allait l’endormir pour, de un, qu’elle ne puisse éviter la punition, et de deux, planter un pieu dans la stratégie de la championne. Aries demanda aussi à son renard de revenir chez lui une fois qu’il aurait délivré son petit cadeau. Parce que si Electhor venait à être capturé, ou même si non, Crimson allait avoir droit à subir les foudres de Gabrielle ou de l’oiseau. Et il ne voulait certainement pas faire face seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Jeu 6 Mar 2014 - 20:18


Hors RP:
 

Gabrielle observa l'Oiseau jaune et noir se débattre dans les mailles d'un filet invisible. Bientôt, l'immense Légendaire n'aurait plus la force de repousser ses assauts. Elle devait forcer le jeune Zodiac à battre en retraite avant que celui-ci n'attrape Electhor à sa place.

Mais le jeune homme refusait de lâcher prise. Ses deux Pokémon encore en état de se battre tenaient tête à ceux de la Championne, et cela exaspérait la rousse, qui commençait à craindre que la poussière et les gaz volants dans l'air gris des ruines qui leur servaient d'arène ne viennent à bout de ses poumons et de ses yeux avant qu'Electhor ne s'évanouisse.

Soudain, l'Oiseau furieux déchargea un arc électrique sur elle et sa Girafarig. Heureusement, le Maître des Orages, au bort de l'épuisement, ne put que tenter un Tonnerre puissant, mais prévisible. Gabrielle éperonna sa monture d'un petit coup de talon et Sugar bondit sur le côté ; la foudre frôla sa queue noire qui poussa un cri aigu. Quelques poils roussis plus tard, Gabrielle mit pied à terre et s'écria en pointant l'index sur Feunard :


"Sug', Rafale Psy."

La girafe ouvrit la bouche et libéra un jet de lumière semblable à des encres roses et jaunes diluées dans un verre d'eau. L'étrange ligne colorée fonça sur le Feunard qui tentait une attaque Hypnose. S'il ne voulait pas se faire griller les neurones par une attaque spéciale boostée, le Pokémon Feu allait devoir réagir et donc cesser de se concentrer sur Ya Long. De plus, s'il se laissait toucher, il risquait de subir les effets néfastes de Rafale Psy et d'être confus.

Pendant ce temps, Ya Long était attaquée sur les deux flancs. Grâce à l'attaque de Sugar, elle n'avait plus à s’inquiéter d'Hypnose : la technique était déjà très peu précise, et si le Feunard se faisait chatouiller la cervelle en même temps, il était alors très facile de ne pas se faire attraper par les ondes hypnotiques. Mais la Tenefix restait un problème. Son attaque n'était pas très méchante, mais le Yoga effectué plus tôt lui donnait un vilain petit boost. Heureusement que Ya Long ne craignait pas spécialement les Ténèbres. Gabrielle aurait pu contrer cette attaque, mais elle préféra encaisser pour avoir le temps de faire quelque chose de plus vicieux...


"Lire-Esprit sur Feunard!" cria-t-elle à l'intention de Ya Long.

La Charmina reçu Punition dans ses avant-bras levés en guise de maigre défense. L'offensive lui fit mal. Elle n'allait pas pouvoir jouer à ce petit jeu très longtemps, et elle ne pouvait plus se soigner par elle-même. Quand le minuscule Pokémon Spectre retomba sur ses pattes, elle lui balança un coup de genou qui avait pour but de le faire reculer plus que de lui faire des dégâts, et au passage de bien le séparer de son collègue. Puis, dans une pirouette de danseuse, elle se tourna vers le renard argenté et planta ses yeux noirs dans les iris rouges de son adversaire. Le prochain coup de la Charmina n'échouerait pas et ne manquerait pas sa cible spécifique : le Pokémon Chromatique.


"Maintenant, Pied Voltige!"

Ya Long s'élança au dessus du Feunard, et retomba avec violence, un pied en avant et dégageant une énergie rougeâtre. L'attaque était outrageusement puissante, et encore améliorée par son Type identique à celui de Ya Long et au renfort de Yoga.
Certes, la Charmina suait, soufflait, peinait. Elle fatiguait. Mais avec un coup pareil, son adversaire pouvait peut-être s’effondrer avant elle.

La Championne se permit un sourire. Elle n'avait pas encore perdu le contrôle de la situation.
Son regard se posa sur Electhor. Il tenait encore sur ses pattes tremblantes, et à l'instant où Gabrielle se disait qu'il faudrait bientôt tenter de le capturer, le Zodiac eut la même idée! Son Ultra Ball rebondit sur le Légendaire et s'ouvrit avec un flash de lumière. Ah le sal**d!

Dans la précipitation, la Championne tenta à son tour de capturer l'Oiseau, mais aussi de se débarrasser définitivement de son ennemi.


"Sugar, Éclat Magique."

Ce Zodiac allait le lui payer, et cher! D'un geste brusque et agacé, Gabrielle décocha une Speed Ball et la lança en l'air, direction la tête de l'Oiseau. Au même instant, le Pokémon Long-Cou poussa un cri de guerre et envoya une vague multicolore sur Tenefix, tandis que dans les airs, la Speed Ball tombait comme un couperet.

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia




Dernière édition par Gabrielle le Jeu 6 Mar 2014 - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Jeu 6 Mar 2014 - 20:38


Avant même qu'il n'ait pu voir si son attaque Tonnerre faisait mouche ou non, Electhor sentit quelque chose rebondir dans son dos. Quelque chose qui ne lui fit aucun dégât. Ah! Il était peut être épuisé et affaiblit, mais de simples cailloux lancés sans plus de force n'allaient pas lui f... Oh merde.

La ball s'ouvrit, l'engloutit intégralement, absorbant son corps, son âme et sa conscience dans cet espace temps indéfinissable et inconnu qu'était celui des pokéball. Pendant une fraction de seconde, il ne sentit plus rien. Mais son esprit furieux continuait de combattre. La peur ayant désormais rejoint la colère, les forces restantes d'Electhor se déchainaient de façon plus véhémente que jamais. L'Hyperball trembla, trembla encore pendant ce qui semblait une éternité...

... mais finit par exploser en mille morceaux, libérant le Maître des Orages dans un nouvel éclat de lumière blanche. L'oiseau jeta alors son dévolu sur Crimson, et envisagea de réunir ses dernières forces dans une nouvelle attaque Tonnerre, cette fois adressée au Commandant Zodiac. Mais alors que son corps commençait à crépiter de rage, Gabrielle lança une Speed ball qui l'avala derechef.

En vain, encore une fois. Après un seul tremblement la sphère éclata en miettes.

C'en était trop pour Electhor. La fatigue croissante, le changement d'état induit par les pokéball, ses blessures, plus rien n'allait. Il fallait en finir. D'un battement d'ailes, le pokémon s'éleva d'un pauvre mètre au dessus du sol. Son corps tremblait, flanchait, il n'avait même plus l'air de pouvoir voler. Une dernière Fatale Foudre, ou un Elecanon, pour emporter ces insolents dans la tombe avant de sombrer dans les bras de Morphée.

Non.

Son corps libéra une faible décharge électrique avant qu'un jet de sang ne s'échappe de son bec qui claqua dans l'air. Son corps se tendit et s'affaissa lourdement au sol, roulant plusieurs mètres en arrière après un dernier coup d'ailes qui tenait plus du réflexe qu'autre chose.

L'immense masse jaune hérissée de plumes électrifiées s'approchait dangereusement du bord de l'immeuble et ce qui devait arriver arriva : il chuta, quelques mètres plus bas, hors de la zone de combat. Par chance un autre bâtiment adjacent à celui-ci l'empêcha de choir du haut des quinze ou vingt étages de QuickTV. Mais il était fini. Il ne pourrait plus se relever avant d'avoir reçu des soins.

La millice de la Ligue et les sbires Zodiac qui grouillaient dans les rues ne remarquèrent même pas que le prince était tombé de son trône et n'envisagèrent même pas de monter dans ce building en voie de rompre après avoir tant plié.

Gabrielle et Crimson allaient pouvoir finir leur combat tranquilles, Electhor n'allait pas s'enfuir.

Plus maintenant.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Ven 7 Mar 2014 - 10:00

Ça ne fonctionnait absolument pas comme prévu. Mais ça allait vraiment mal pour le Zodiac et son équipe. Cette chouette de Mindd avait ordonné une rafale psy qui vint frapper Kyu, lui interdisant d’endormir sa charmina si précieuse à ses yeux. Et en plus, la combattante utilisa un lire-esprit qui empêchait toute esquive de la part du renard chromatique. Cela n’augurait rien de bon, si Gabrielle ordonnait une telle chose, c’est qu’elle prévoyait quelque chose de vraiment monstrueux. Et son maudit acolyte ne se gêna pas pour frapper Kyu d’un pied voltige, le faisant valser à quelques mètres de là.

Les dents du commandant se seraient. Son meilleur pokémon crachait du sang et la fatigue commençait à prendre une place de plus en plus conséquente dans le camp Zodiac. Kyu n’allait pas résister à une prochaine attaque et ce maudit anti-soin faisait toujours effet. Rahh !

Et en plus, Electhor, jusqu’à présent retenu dans son hyperball, venait de se libérer en faisant exploser la sphère en mille morceaux. Et merde. Il fallait qu’il soit encore assez vigoureux pour réussir à briser la ball qui le retenait. Et en plus, il n’était pas le seul à vouloir se venger de l’initiative de Crimson. Gabrielle n’apprécia pas cela et répliqua d’un éclat magique sur Yon. Aries eut tout juste le temps d’ordonner une détection pour que son pokémon passe outre l’attaque fée dévastatrice.

Mais ce n’était pas tout. Alors que le commandant s’occupait de ses pokémons, la psychiste avait lancé une ball sur la légende vivante. Celle-ci fut à nouveau aspiré comme s’il s’agissait d’une poussière contre un aspirateur. Mais heureusement, il se libéra comme il y a quelques instants. Le Dieu voulu faire savoir sa colère aux deux humains qui s’étaient présentés à lui mais il était à bout de force, incapable de continuer le combat. Alors qu’il s’élevait dans les airs, une courte décharge électrique fut libérée ainsi qu’un filet de sang. Puis, le Dieu tomba … pour s’écraser sur le toit d’un immeuble proche de la QuickTV.


« Sbires ! Electhor est à terre. Je répète, Electhor est à terre ! »


Mais Crimson n’eut pour réponse qu’un grésillement, aucune réponse de quelconque sbire ou capitaine. Rien, ils étaient tous occupés à défaire les agents de la ligue qui se trouvaient en bas avec eux. Personne n’avait le temps pour aller capturer l’oiseau de la foudre. Aries était le seul à pouvoir le faire mais il avait quelqu’un en face de lui qu’i l’empêchait de le faire. Et le commandant devait défaire son adversaire s’il voulait avoir la main mise sur le légendaire.

Mais encore fallait-il pouvoir faire quelque chose contre l’ennemi. Et dans une situation comme celle-ci, c’était tout sauf gagné. Mais Crimson avait peut-être une solution à tout cela. Son feunard d’argent était peut-être assez proche du K.O, ça ne l’empêchait de réaliser une ultime attaque avec panache. Et même si Crimson aurait bien voulu lancer un de ses combos, il se contenta d’une variante qui, de part sa vitesse, devrait assez surprendre l’adversaire pour qu’il ne puisse tenter une esquive correcte.


« Vif-acier sur le charmina. »


Cette combinaison était un mix entre une queue de fer et une vive-attaque. Le renard d’élança en direction de son adversaire, ses multiples queues s’illuminant, signe de l’attaque acier. Bien que Crimson aurait bien voulu voir comment se déroulait l’attaque de son chromatique, il devait aussi s’occuper de la girafe et de sa dresseuse de malheur.

« Tricherie ! »


L’attaque de type ténèbres, frapperait en utilisant l’attaque du girafarig au lieu de la force de Yon. En plus de frapper dans la faiblesse de l’herbivore, la tenefix frapperait plus fort son adversaire à quatre pattes que la combattante aux prises avec Kyubî. Mais maintenant, il fallait que Yon arrive à son but.

Pourvu de ça marche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Dim 16 Mar 2014 - 22:16

Electhor était hors de portée.
Dans un mouvement de rage, l'Améthyste se mordit le poing jusqu'au sang, son regard brillant de haine fixé sur le seul obstacle à se dresser sur sa route : le Commandant Zodiac. Un homme et ses deux Pokémon, pas plus que trois petits cailloux dans ses chaussures, osaient interrompre sa capture du Légendaire. Ils ne savaient pas à Qui ils se mesuraient. Et ils étaient trop limités pour pouvoir seulement l'imaginer.

Près de la chair que Gabrielle découpait avec ses dents, sur le majeur droit, se trouvait une bague. Contrairement à ses bijoux habituels, tous fait d'améthyste, cette bague-ci était décorée d'une perle aux reflets multicolores, dans laquelle une fine amande semblable à une flamme rappelait le symbole bien connu des Méga-Évolutions.

La Gemme réagit à la colère de Gabrielle tout comme à la détermination de Ya Long, et à la Charminite qu'elle portait depuis le début du combat. Et à l'instant où le Fenard allait la percuter, cette dernière se transforma grâce à la Méga-Évolution.
Un turban blanc entoura la tête du Pokémon Psy, et des saphirs se mirent à briller contre ses hanches. Mais surtout, deux paires de bras, plats et ondulants, firent leur apparition dans le dos de Ya Long, sans y être toutefois attachés. Ils glissèrent au vent comme des bannières pendant un court instant, puis vinrent protéger la Charmina en lui servant de bouclier contre l'attaquer Acier du renard.

Le changement n'était pas qu'esthétique. Ya Long, sous cette forme, était plus endurante, plus résistante, plus difficile à mettre à terre ; et rapide. Elle perdait malheureusement une partie de sa force physique en contrepartie. Néanmoins la Méga-Évolution lui permit de survivre au combo du Pokémon Feu, ce qu'elle n'aurait surement pas réussi sa sous forme courante.

Quelques mètres derrière elle, sa Championne fulminait. Hirsute, de la suie à la place des sourcils et maintenant une main en sang, Gabrielle semblait avoir perdu l'esprit. Bien au contraire, elle savait ce qu'elle faisait. Elle le faisait simplement avec beaucoup plus de violence.


"Psykoud'Boul!!" hurla-t-elle par dessus le bruit de la tempête.

La Charmina déplia ses nouveaux bras en un éclair et saisit le renard qui se trouvait tout près d'elle. Deux mains attrapèrent la gorge, deux autres le corps, les dernières -les habituelles- prirent les côtés de la mâchoire. Avant que le canidé ne puisse pousser un seul couinement, Ya Long fracassa son crâne et toute son énergie Psy contre le front du renard. A moins de savoir se téléporter, il y avait peu de chances qu'il en réchappe.

Malgré son apparente assurance, Gabrielle savait qu'elle venait de jouer le dernier As dans son jeu. Après cela, Ya Long ne tiendrait plus très longtemps, et elle n'avait plus de Soin.

Pendant ce temps sa Girafarig luttait contre Tenefix, et la sale petite peste lui donnait bien du travail. Heureusement, la girafe se déplaçait plus vite que le mangeur de roches. Gabrielle en profita.

"Protection!"

Sugar tendit le cou vers le ciel, et un large mur de lumière que l'on aurait pu prendre pour un miroir apparu devant elle et Ya Long (un peu tard pour réduire l'attaque trop rapide du Feunard... mais cela servirait peut-être plus tard). Grâce à cette technique, les dégâts causés par la Tenefix seraient réduits de moitié.

"Éclat Magique!"

Sugar encaissa Tricherie. L'attaque l'obligea à freiner de toutes ses forces pour ne pas reculer, et elle trembla en sentant l'énergie sombre glisser contre sa peau. Mais une telle attaque avait obligé le minuscule démon à s'approcher d'elle et à commettre le même impair que Feunard : rester sous le nez de l'ennemi.

La jeune girafe ouvrit la bouche, et décocha son rayon arc-en-ciel droit sur Tenefix, planté à deux mètres d'elle. Elle n'avait pas résister à son coup pour rien, et elle allait le lui prouver!

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia




Dernière édition par Gabrielle le Lun 17 Mar 2014 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Lun 17 Mar 2014 - 13:25


Un vif éclat de lumière engloutit la charmina juste avant que Kyu ne la frappe. Et à l’instar de cette lumière, un cristal apparut autour de la combattante, illuminant les opposants de son éclat aux couleurs chatoyantes. Généralement, les gens s‘émerveillaient de voir de telles choses, de voir un pokémon en train de méga-évoluer. Mais inutile de dire qu’Aries ne ressentait pas du tout cet émerveillement, déjà parce que ce n’était pas dans sa nature. Et puis aussi parce qu’un sentiment tout autre avait remplacé les bribes de bonheur. Il ne ressentait que du mépris envers la chouette, du dégout et rien d’autre. Enfin si, de la culpabilité pointait aussi. Oui, il regrettait de ne pas avoir prit Ichi avec lui. Il aurait pu renverser la balance comme venait de le faire Gabrielle en méga-évoluant à son tour.

Mais malheureusement, il n’avait pas jugé utile d’amener Ichi pour affronter Electhor et maintenant, il se retrouvait dans une position bien difficile. Son regard se perdit dans le combat où Kyu affrontait âprement la charmina. Il avait réussit à délivrer son attaque mais à quel prix ? La combattante aux bras étranges l’avait agrippé de toutes ses forces, le bloquant en l’étranglant presque. Et à l’ordre de sa maîtresse, elle lui asséna un coup de boule magistral en plein front. Malgré les liens qui le tenait fermement, le feunard poussa un glapissement à fendre le cœur de Crimson s’il n’avait pas été aussi insensible.

Crimson était crispé, tout comme la championne d’ailleurs. Il serrait tellement fort son poing que ses ongles n’allaient pas tarder à percer sa peau, faisant ainsi couler son sang pour rien. Et l’action suivante de la rousse le poussa à serrer encore plus, faisant cette fois-ci ruisseler finement le liquide écarlate dans sa paume. Elle avait ordonné un éclat magique sur Yon alors que celle-ci était à moins de deux mètres, ne pouvant donc pas esquiver le coup ni même lancer une détection. Raaaaaah ! Le démon inférieur valsa sur un mètre au moins avant de se relever difficilement et respirait avec peine. Pour sa part, le combat était fini pour Kyu. trop d'attaques bien trop puissantes même pour lui avaient eu raison de lui. Le coeur du Bélier se serra lorsqu'il rappela son ami dans sa ball, laissant les multiples bras du charmina étreindre le vide.

Le regard d’Aries se posa sur le corps inerte du Dieu des orages, là, quelques mètres plus bas. Il était si proche mais à la fois si loin. Cette garce de Mindd se mettait en travers du chemin de la Zodiac et la victoire échappait peu à peu à Crimson. Non, non ! Il ne pouvait pas s’avouer vaincu maintenant, son compagnon étaient encore debout, bien que très faibles. Ce ne serait pas fini tant que qu’elle ne serait pas K.O.

La méga-évolution de la charmina semblait l’avoir en partie vidée. Nul doute qu’elle aussi, elle était proche de la fin. Yon tentait de s’économiser pour son prochain mouvement. Et il y avait des chances pour que cette action soit décisive. Maintenant que Kyubi n'était plus, la ténéfix se battait seul face à deux monstres de puissance psy. De fait, elle devait couvrir le terrain, frapper ses adversaires sans distinction.


« Vibrobscur ! »

L'attaque ténèbres avait été choisie pour son rayon d'action conséquent. Bien sûr, la girafarig étant la plus proche, les dégâts n'en seraient qu'accrues. Pour sa part, la charmina devait être assez proche du know out donc les dégâts que lui infligerait les mauvaises vibrations devraient suffisantes pour venger Kyu.

A ce moment, Aries priait. Oui, il priait Arceus pour qu’il lui offre la bonne fortune et lui permette de vaincre mlle Mindd.  Sinon, tout était fini.


Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Dim 23 Mar 2014 - 17:40


H-RP:
 

Gabrielle respirait bruyamment. Ses yeux se posaient tour à tour sur le Feunard enfin KO, et sur cette Tenefix qui ne voulait pas subir le même sort que son acolyte. Plus d'une fois la Championne avait cru mener la danse, et plus d'une fois le Zodiac avait réussi à se tirer de ses filets in extremis. Le Commandant ne payait pas de mine, tout comme son dernier Pokémon, mais il avait de la réserve, le bougre.

La fatigue pesait sur les épaules de la rousse et sur celles de Ya Long. Seule Sugar n'avait pas le corps couvert de bleus et d'égratignures, et Gabrielle espérait bien que cette situation ne change pas. Il lui fallait un allié encore en état de se battre si elle voulait s'emparer d'Electhor.

Mais avant de songer à la capture du grand Légendaire, il fallait détruire son adversaire. Si la Championne n'avait pas eu un semblant de morale (étrangement c'était une qualité obligatoire pour entrer à la Ligue), elle aurait volontiers pousser le Commandant dans le vide...
Ne voulant pas s'abaisser au niveau de la Team Zodiac, Gabrielle préféra s'en prendre à son Pokémon.


Le petit mangeur de gemmes en était réduit à attaquer dans les rares failles que la défense de la Championne laissait entrevoir. Il tenta une attaque spéciale, Vibroscur, que Girafarig craignait particulièrement, mais dont les dégâts se trouvaient réduits quand plusieurs cibles étaient visées.

C'était sans compter sur le fait que Ya Long, désormais en forme Méga, était très rapide, en plus d'être endurante. Et de même, Sugar bénéficiait d'une Hâte. Gabrielle pouvait compter sur les réflexes aiguisés de ses amies :


"Sug', à couvert. Ya Long, encaisse et Clairvoyance!"

La girafe bondit en arrière tandis que la Tenefix lançait lentement son attaque. Elle se plaça dans le dos de la Charmina, qui se campa sur ses appuis, plia les genoux, et se servit de ses multiples bras pour se défendre contre Vibroscur.

L'attaque se fracassa contre les bras de Ya Long et se dispersa sans avoir touché Sugar, mais la Charmina tomba, un genou au sol, des gouttes de sueur ruisselant le long de son visage. Avec un râle de douleur, elle fixa son adversaire et lança Clairvoyance.

"Retour et Vampipoing!" ordonna Gabrielle. Il fallait frapper fort et en finir : Ya Long ne supporterait pas que le combat se prolonge... sauf si elle volait l'énergie vitale de son ennemi... héhé.

Le Pokémon Long-Cou fut le plus vif. Elle doubla Ya Long et se rua sur son adversaire en l'attaquant de face. Son corps entier s'auréola d'une lumière blanche dont l'intensité reflétait la confiance et l'admiration qu'elle éprouvait pour sa maîtresse, Gabrielle. Le coup porté serait terrible, et avec Clairvoyance, Tenefix ne pouvait pas l'ignorer.

Ya Long s'élança à la suite de sa camarade, le poing levé. Si Sugar rencontrait des difficultés avec son adversaire, la Charmina interviendrait juste après et s'adapterait ainsi à l'éventuelle réplique du Tenefix. De plus, perdant son Type Spectre, le Pokémon n'était plus que Ténèbres : Tenefix serait ultra sensible à une attaque Combat.


La pluie tombait toujours sur les cheveux roussis de la Championne, et Electhor ne bougeait pas d'une plume. Si elle ne se dépêchait pas de rejoindre l'Oiseau de la Foudre, celui-ci pouvait avoir la mauvaise idée de se réveiller et de s'enfuir. Quoique, avec son sale caractère, il serait sans doute plus enclin à la foudroyer sur place.

Dans le bruit du vent et de l'orage, ses Pokémon s'élançaient sur celui du Zodiac, et Gabrielle Mindd retenait son souffle...

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Lun 24 Mar 2014 - 17:53

Tss, la différence évidente de célérité entre Yon et ses deux adversaires était bien trop élevée pour que le précédent vibrobscur puisse toucher et prendre l’un des ennemis. Crimson aurait bien aimé que la girafarig qui répondait au pathétique nom de ‘’Sugar’’ se fasse happer par l’attaque. Mais c’était bien sûr sans compter sur l’action plus qu’énervante de la championne qui remua encore une fois le couteau dans la plaie en exhortant son pokémon de se mettre à l’abri de la vague de ténèbres. Aries fit une moue qui devait paraître bien étrange pour celui qui la voyait.

Mais il avait néanmoins quelque chose pour se consoler, si tant est qu’il devait l’être. La dénommée Ya long se protégea du mieux qu’elle put, supportant bien mieux que sa camarade l’assaut des ténèbres à l’aide des ses multiples bras. Malheureusement, le déferlement noir ne suffit pas à abattre la psychiste indoue qui, sur ordre de sa maîtresse, résista une ultime fois pour lancer une clairvoyance qui n’annonçait rien de très joyaux pour Yon et son dresseur.

Alors que la mangeuse de gemmes avait terminé son assaut vengeur qui n’avait pas franchement eu l’effet escompté, les suppôts de cette chouette de Gabrielle effectuèrent l’ingrate tâche qu’était d’essayer d’en finir avec la tenefix. Les ordres montraient très bien que la conseillère était au bout du rouleau. Elle tentait par tous les moyens de garder une certaine marge pour en finir au plus vite. Le vampipoing illustrait cela très bien. Elle savait que le combat et donc Electhor lui échappait des mains et récupérer de l’énergie était sûrement l’unique moyen de s’assurer de la victoire.

Mais Crimson n’allait pas laisser faire la championne. Il était hors de question que Yon défaille ainsi. Aries ne laisserait pas une victoire qui lui était si proche lui échapper des mains à cause de Gabrielle. Ce n’était pas négociable. D’ailleurs, Yon elle-même et le sort parurent apporter les clés de la victoire au commandant. Comment ça ? Dans la respiration lourde et saccadée de son pokémon, Crimson décela un mieux, une aisance qui était survenue comme cela, comme si un poids venait d’être retiré de la poitrine de la tenefix. Le commandant mit un certain temps à comprendre mais quand ce fut fait, un large sourire du genre de celui du chat du Cheshire apparu sur son visage si froid d’habitude. Un sourire sadique, promettant à la championne de rager en voyant ce qu’il allait se passer.


« Yon, soin. »

L’ordre avait été calme malgré la relative joie qui parcourait Crimson. Oui, l’anti-soin venait enfin de prendre fin, laissant son pokémon libre de s’occuper de ses blessures, les refermer et continuer le combat presque plus énergique que jamais. D’ailleurs, Yon n’attendit pas le déluge pour lancer les soins qui allaitent la remettre d’aplomb.

Mais comme on pouvait s’y attendre, les deux pokémons adverses n’attendirent pas que la tenefix puisse attaquer à nouveau pour la châtier et s’élancèrent donc. Un retour ainsi qu’un vampipoing. L’attaque normale pouvait facilement être encaissable maintenant. Mais l’autre elle n’allait pas toucher, hors de question. Il était inacceptable que cette charmina se régénère encore une fois.

La girafarig, malgré sa distance avec son ennemie, parvint à dépasser sa collègue pour frapper en premier. De fait, Yon fut renvoyée aux pieds de son dresseur par le coup puissant. Mais toute fois, Ya long n’allait pas pouvoir terminer son attaque.


« Coup bas ! »

L’imminence de la situation fait qu’Aries n’avait pu faire autrement que de crier à s’en décrocher les cordes vocales pour garantir le succès de l’attaque. Etant une capacité fourbe, coup bas frappait avant l’adversaire et c’était particulièrement utile dans cette situation. Bien sûr, Yon visa la charmina pour en finir avec elle et l’empêcher de se régénérer une nouvelle fois.
Concentrée dans sa charge, Ya long ne put se soustraire à son ennemi et fut frappé par le coup fourbe et sans honneur du pokémon ténèbres. Et comme l’avait escomptait Aries, ce fut le coup de trop pour la psychiste qui défaillit avant d’avoir porté son coup.

Le combat n’était pas encore fini.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
L'Améthyste / Conseil des 4 – Psy
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 15/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   Mer 16 Avr 2014 - 12:35


Hors RP:
 

Oui, Gabrielle perdait patience. Oui, elle était en colère, à bout de forces et d'idées. Sous ses sourcils grillés et ses cheveux électrifiés, la Championne grinçait des dents. La préparation de ses Pokémon n'avait pas suffit à vaincre ceux du Commandant, qui pourtant s'étaient contentés de frapper.
Peut-être s'était-elle trop concentrée sur Electhor? Avait-elle laissé trop de temps et de latitude au Zodiac? Non, cela ne suffisait pas à expliquer que l'homme aux cheveux rouge sombre la talonnait désormais, alors qu'elle avait tout fait pour garder l'avantage.

Mais le mal était fait. Gabrielle pouvait s'en mordre les doigts, poussait des centaines de jurons, cela ne changerait rien au fait que le Commandant Zodiac et son Tenefix venaient de mettre à terre Ya Long. Seule sur le terrain pour défendre sa maitresse, Sugar toisait son adversaire régénéré avec haine et mépris. Tout comme Gabrielle foudroyait son ennemi du regard avec la même intensité qu'une Fatale-Foudre d'Electhor.

Gabrielle fulminait. Elle ouvrit la bouche pour ordonner Retour, mais savait que l'attaque serait un peu diminuée en puissance maintenant que Sugar venait de l'utiliser. Par les oreilles de Mew, ce type lui donnait vraiment du fil à retordre! Rapidement la Championne passa en revue tout ce qu'elle avait appris à sa Girafarig. Et à vrai dire il y avait de quoi faire, le souci était simplement de trouver la meilleure parade.

Soudain, la rousse eut une illumination. Si Ya Long, qu'elle avait rappelé dans sa Ball à l'instant, n'était plus là pour distribuer des Forte-Paume, Sugar pouvait prendre la relève! Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt!?


"Double Pied!" ordonna la Championne tandis que la Tenefix se redressait après son attaque Coup Bas.

Le petit Pokémon mangeur de pierres se tenait assez près de son maître, et la girafe en face de lui, à seulement quelques mètres de distance. Le Pokémon Long Cou se précipita sur son adversaire et, arrivé à sa hauteur, fit une ruade avant.

En un instant, les deux sabots avant de Sugar s'illuminèrent. L'attaque Combat frapperait deux fois de suite le tout petit Pokémon dont la minuscule silhouette avait disparue sous celle, dressée, de Sugar.
Rien sur cette partie déserte du terrain ne pourrait servir d'abri au Spectre. Détection ne fonctionnerait pas deux fois non plus. Gabrielle plaçait de bons espoirs dans cette offensive.


Une fine pluie tombait toujours sur les têtes échauffées des participants. Elle ne suffisait pas à apaiser Gabrielle qui grognait toujours comme un Némélios en cage, les poings serrés le long de son corps parcouru de tremblements de rage. On entendait plus que les sirènes lointaines et les gouttes d'eau tombant sur le béton éventré de Quick TV. Parfois, le bruit sourd de deux Pokémon se fracassant l'un contre l'autre.

A cet instant, Gabrielle Mindd se jura de gagner ce combat.
Puis de dépecer vivant le Zodiac. Lentement.

~~~~~~

Avatar (c) Lyndia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de foudre à l'Imaginarium [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: