Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Là-haut sur la montagne [Event Réservé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mer 6 Nov 2013 - 16:02

Ma réaction sembla surprendre Leane. Elle ne fut pas choquée ou en colère après que mon régurgitation - qui était un peu de sa faute, après tout, ne l'oublions pas - mais mes paroles eurent un effet presque appaisant. Il ne me fallut pas très longtemps pour en comprendre la raison. Visiblement, la Championne pensait que j'étais sous l'influence directe de Latios, et que je n'étais plus maitresse de mes pensées. Absurde. J'allais lui retorquer qu'elle disait n'importe quoi lorsque le Zodiac décida de passer à l'attaque.

Sans que j'ai le temps de faire quoi que ce soit, Leane m'empoigna et me jeta en arrière. Je poussai un petit cri de surprise et d'effroi. Attristés durement sur le dos, en plein sur une pierre. Sous la douleur, ma vision se brouilla, mais je discernais néanmoins les reflets bleuâtre émanant des deux évolitions, synonyme d'un abri. Leane et ses Pokémons avaient pris la peine de me protéger, et ce, malgré mes menaces et mon opposition.

Mes Pokémons ! Sestican et Hada étaient restés sans défense ! Je me retournais péniblement et aperçus finalement Latios devant mes deux protégés.

Latios et Leane nous avait protégés. Nous étions tous en sécurité. Arceus merci...

L'Eon envoya un Anti-Soin sur le Zodiac. Au final, j'étais la seule humaine encore capable de subir des soins. C'était plutôt rassurant. Toutefois, Latios était impartial et juste : il laissa également une deuxième chance au Commandant.

Je profitais de ce cours instant de répit pour me relever et répondre - enfin - à Leane.



« Je suis tout à fait maitresse de mes pensées. Si je soutiens Latios, c'est parce que je le veux. Je fais des études sur l'histoire des Pokémons Légendaires... pouvoir en rencontrer un, c'est la chance de ma vie. Et pouvoir lui venir en aide, c'est un miracle. »


J'ignorai comment expliquer ce que je ressentais, mais une chose était sure : c'étaient mes sentiments, et ma volonté.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mer 6 Nov 2013 - 17:33

Et la vague de ténèbres et de mauvaises pensées s’abattit sur les ennemis de Crimson. Une chape d’ombre engloba pendant quelques secondes le plateau. Et malgré le manque de visibilité, le commandant aperçut des éclats de lumière bleue. Non ! Ces faibles s’étaient réfugiés derrière leurs abris, écartant ainsi la puissante attaque des spectres. Non ! Cela ne se pouvait pas ! Crimson avait-il fait preuve d’une confiance en soi trop prononcée ? Tel était ce qu’il se demandait. Avait-il était aveuglé par sa puissance et par la volonté d’en finir au plus vite qu’il en avait sous-estimé ses adversaires ? Comment est-ce que lui, un des douze, une des plus puissantes personnes sur cette île, avait-il pu faire à ce point preuve d’un tel manque de discernement et avait usé une énergie considérable pour rien ? Aries se sentait honteux.

Oui, il avait honte … et peur. Surtout lorsqu’il ressentit un choc dans sa poitrine. Il s’était passé quelque chose. Une chose qui lui faisait froid dans le dos. Une affliction qu’il ne mit pas longtemps à comprendre : Latios l’avait puni pour son insolence. Il l’avait privé de tous moyens de soins. Aries était condamné à subir les foudres de l’éon sans la moindre possibilité de se guérir. A ce moment dans la tête du Bélier, tous se chamboulaient. Devait-il fuir le combat en espérant que le légendaire ne décide pas de le tuer en le rattrapant ? Où bien devait-il continuer le combat en faisant fi des risques encourus ? La deuxième option se résumait à quitte ou double ; le commandant attrape l’éon ou meurt sous ses assauts psychiques. Sans compter qu’il restait les deux femmes qui semblaient bien décider à en finir avec Aries. Merde ! Crimson était dans une mauvaise passe, une très mauvaise passe.

Alors que la voix mentale de Latios s’infiltrait dans l’esprit du commandant aux spectres, lui sommant de retirer Yon, Aries vit que Leane ne semblait plus aussi déterminée à envoyer Latios six pieds sous terre. Le commandant décida d’ignorer la voix dans sa tête à ses risques et périls, se concentrant plutôt sur Leane. Le légendaire et la championne devaient sûrement avoir eu une conversation brève et l’éon devait l’avoir invité à le rejoindre pour punir Aries. Non ! Crimson ne pouvait pas perdre un ‘’allié’’ au profit de son adversaire. Non ! Ça ne se passerait pas comme ça ! Le sombre bélier allait faire ce que les Zodiacs savaient le mieux faire : soudoyer et corrompre. Il devait se montrer convaincant et surtout ne devait pas montrer le moindre signe de sa tromperie.


« Leane ! Ne me dites pas que vous êtes en train de changer d’avis ! Il y a à peine une minute vous vouliez en finir avec ce pokémon et maintenant vous vous rangez de son coté ?! Je ne vous comprends pas. Vous me faite pensé à un sbire Zodiac lorsque je vous vois retourner votre veste comme une opportuniste. C’est donc cela une représentante de la Ligue ? Quelqu’un qui se range du coté du plus fort ? C’est pathétique… »


Le sombre bélier fit une pause avant de reprendre, faisant comme s’il venant de comprendre quelque chose pour insinuer le doute dans l’esprit de son ‘’homologue’’ :

« A moins que … Latios vous manipule, qu’il s’est infiltré dans votre esprit et vous force à reporter votre rage sur moi. Oui … Latios vous manipule et vous vous laissez faire comme une pauvre marionnette. Honnêtement, j’attendais plus de combattivité de votre part, Leane Laubru. Finissez-en avec ce pokémon et vous pourrez repartir la tête haute dans votre arène en disant que vous avez résisté à l’intellect et à la persuasion d’un éon. »


C’était dit. Mais Crimson ne s’attendait pas vraiment à ce que la championne l’écoute et décide de réattaquer le légendaire. De ce fait, Aries prononça quelques derniers mots dans le but de convaincre une bonne fois pour toute Leane.

« Souvenez-vous qu’il a voulu vous tuer. Vous n’êtes pas une vulgaire poupée … »


Une fois cela dit, le Bélier jaugea le reste du plateau. Il n’avait pas répondu à l’éon et donc n’avait pas retiré Yon. Il devait donc s’attendre à recevoir le courroux de Latios. De plus, le commandant n’avait pas choisi d’attaquer, il préférait que ses pokémons se reposent un maximum pour pouvoir encaisser la riposte du pokémon et si possible contre-attaquer.

Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Lun 18 Nov 2013 - 20:30

Latios semblait enfin disposé à ne pas être un volatile débile, mais ça n'allait pas me faire rejoindre son camp. J'hésitai donc un moment sur quoi faire, et ce fut l'appel du Zodiac qui me fit prendre une décision.

Déjà, parce qu'il y avait le niveau zéro de la manipulation et qu'il creusait encore, et de plus je me rappelai d'une ancienne règle: dans le doute, tape le Zodiaque.

De toute ma carrière, ces six mots ne m'avaient jamais trahi. Je n'allai donc pas les trahir moi-même. Ca ne voulait pas dire pour autant que j'étais dans le camp de l'Eon; il était au mieux neutre pour moi.

Je me retournai donc vers l'adversaire que j'avais fini par choisir, mes deux pokémons se préparant à l'attaque à mes côtés. Avant de m'occuper de lui, je m'adressai à la civile sans tourner la tête.

"Reste en retrait, tu peux essayer de neutraliser ses effets si tu t'en sens capable, mais n'attaque pas; c'est un combat au delà de tes capacités."

Je n'étais pas encore sûre de son état mental, après tout, qui aurait avoué être manipulé, mais vu que Latios semblait en avoir terminé avec son agression, elle ne me ferait probablement rien. Il faudrait juste que je la ramène avec moi lorsque tout cela serait fini, pas qu'elle disparaisse dans la nature.

"Dis moi, Zodiaque, connais-tu le taux de pertes que ton organisation subit dans ma ville? Tu penses vraiment que j'ai besoin d'être manipulée pour faire de toi mon ennemi? Non, avec un peu de chance, ce que je vais te faire sera un exemple suffisant pour me gagner une semaine tranquille."

Et franchement, il y avait peu de chances de représailles. Sérieusement, une attaque tous les trois jours environs... Ou est-ce qu'ils trouvaient toutes ces troupes, pour commencer?

"Psyko," annonçai-je bien fort avant d'ajouter discrètement "Eclat Magique".

Ma Noctali lancerait un Psyko sur le dresseur, qui, j'imagine, enverrai son pokémon ténèbres pour l'encaisser. Ce dernier subirait ensuite de plein fouet l'attaque de ma Mentali, qu'il encaisserait immédiatement beaucoup moins bien.

Ou sinon, il ne ferait rien et il subirait deux attaques à pleine puissance et il mourrait. Ca m'allait aussi.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mar 19 Nov 2013 - 10:02

Finalement, la plus puissante dresseuse avait décidé de l'écouter. Peu importe comment elle le considérait au final, tant qu'ils s'entraidaient pour vaincre cet homme, il n'aurait rien à leur dire et pourrait repartir. Après tout, chacun pourrait recevoir sa part du gâteau s'ils se débarrassaient du Zodiac. L'une aurait gagné une bataille contre un de ses ennemis et n'aurait plus à faire face à l'éon, tandis que l'autre bénéficierait sûrement de quelque chose pour son aide, bien qu'il ne savait pas quoi encore. Quant à lui, il gagnerait la liberté. Toute cette histoire ne lui avait aucunement envie de prendre part à la bataille une bonne fois pour toute.

Alors que faire à ce moment précis ? Il voyait que la dresseuse des évolitions allait attaquer. Très bon choix, étant donné que l'adversaire n'avait toujours pas retirer son pokémon. Le psyko devrait le calmer une bonne fois pour toute, si ce Ténéfix ne s'exposait pas pour le protéger... L'attaque serait de trop pour la dame gelée à tous les coups. Et si par malheur un nouvel abri venait à avoir lieu ? Analyse rapide de la situation, résultat clair : attendre que l'assaut du Noctali cesse pour pouvoir ensuite attaquer si besoin, en ne laissant aucune chance à l'adversaire.

Mais que faisait le Mentali ? De là où il était, il n'avait pas perçut d'ordre pour lancer une quelconque attaque. Bah, pas grave. Ça l'arrangeait. Et si lui ne s'y attendait pas, peu de chances pour que le Zodiac ne s'y attende. Cependant, il ne resterait pas là à rien faire. Non, en attendant, le dragon profitait de cet assaut pour devenir plus puissant encore. D'un mouvement vif, il se mit à faire de tout petits cercles à grande vitesse, s'entourant d'une aura un peu bleuté. Ses yeux brillèrent à nouveau. Puis il s'arrêta d'un coup. L'aura fut comme aspiré par cet arrêt. Le dragon sentit alors comme de l'adrénaline en lui remonter. Un boost d'énergie conséquent, quelque chose lui procurant une plus grande vitesse encore et une force physique plus importante.

C'était une Danse Draco. Il était déjà très rapide et puissant, il n'en était que plus redoutable, bien que son panel de mouvements à contact physique était limité, surtout contre des pokémons ténèbres. Mais il n'en avait rien à faire désormais du type des pokémons présents. Sa cible était l'humain, et cette fois-ci, il ne pourrait échapper à une frappe dévastatrice s'il ne retirait pas ce Ténéfix. Surtout qu'il avait l'habitude d'associer sa vitesse de déplacements à ses frappes physiques, assurant des chances de coups critiques.

Cependant, peut-être faudrait-il avoir à nouveau le soutien de cette fille qui s'était montré des plus courageuses dans tout cela. Elle possédait une faible force de frappe, mais toute action de sa part était le bienvenue. L'éon n'hésiterait pas à soigner les plaies de ses alliés surs. S'il avait besoin d'un soutien à nouveau, c'était bien en cas d'un nouveau plan tordu de cet homme, qui s'était montré à plusieurs reprises bien plus stratège que prévu, malgré son inconscience.

A moins que l'un d'eux ne tenterait le dialogue à nouveau ? S'il était bien amené, l'éon ne serait peut-être pas contre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mar 19 Nov 2013 - 19:38

Je ne comprenais pas. Après l'attaque du Zodiac, celui-ci tentait de persuader Leane que Latios l'utilisait ; il retournait le discours de la Championne à mon égard à son avantage. Mais heureusement, celle-ci ne se laissa pas duper, mais passa à l'attaque. Ce que je ne comprenais pas, c'était sa cible. Elle visait le Zodiac ! Ce homme avait beau être un ennemi, il restait un être humain, et s'il se faisait blesser... il n'en réchapperait probablement pas, à cause de l'Anti-Soin. Ils allaient le tuer ! Malgré ma haine envers la Team Zodiac, je ne pouvais pas les laisser commettre un meurtre.


« STOP ! Avez-vous réellement l'intention de le tuer ? Etes-vous des monstres ? C'est un être humain, et malgré ses crimes, il a le droit de vivre ! Je suis sûre qu'il préfère fuir plutôt que de mourir ici... Je me trompe ? »


Ces derniers mots étaient adressés au Commandant, j'espérais véritablement qu'il saisirait la perche que je lui tendais et qu'il fuirait. Et j'espérais vraiment que Latios le laisserait partir, s'il décidait de se rendre sans combattre d'avantage.

HRP:
 

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mer 20 Nov 2013 - 16:24

Leane ne mordit pas à l’hameçon. Elle ne semblait vraisemblablement pas croire qu’elle aurait pu être manipulée par l’éon. Dommage, Crimson aurait au moins essayé. D’ailleurs la froide championne lui répondit sur un ton détaché :

"Dis moi, Zodiaque, connais-tu le taux de pertes que ton organisation subit dans ma ville? Tu penses vraiment que j'ai besoin d'être manipulée pour faire de toi mon ennemi? Non, avec un peu de chance, ce que je vais te faire sera un exemple suffisant pour me gagner une semaine tranquille."


Aïe, elle venait de taper là où ça faisait mal. Les taux d’échec des Zodiacs à Lakit étaient exorbitants et même si Aries les connaissait, il ne préféra pas répondre à cette pique. De plus, Leane avait totalement raison, elle n’avait pas besoin d’être possédé par Latios pour s’en prendre au commandant. Par contre, la dernière phrase de la championne éveilla l’intérêt de Crimson. Ce qu’elle allait lui faire ? Le commandant se prépara à recevoir une attaque des pokémons de son adversaire. C’était sûr, ils allaient directement s’en prendre au Bélier pour en finir le plus vite. La situation s’annonçait vraiment mal.
En plus de cela, Latios faisait des cercles dans les cieux, créant ainsi une aura bleue/pourpre. C’était le signe d’une danse draco. Oui, la situation échappait à Crimson. Merde faut la seule pensée du commandant lorsqu’il vit cela. Aussitôt la championne demanda un psyko sur le sombre Bélier.

La jeune femme, pleine de bonnes intentions, se mit alors à crier sa désapprobation. Malheureusement, le mal était fait et l’attaque psychique avait frappé Crimson sans qu’il puisse y faire quelque chose. Le choc fut atroce. Tellement que le commandant fut repoussé en arrière. Il se tint la tête en grognant. Oui, il devait avoir perdu pas mal de neurones.
La jeune blonde continua de parler pendant tout cela.


« … Je suis sûre qu'il préfère fuir plutôt que de mourir ici... Je me trompe ? »

Crimson trouva la force de lever le bras dans sa direction et d’articuler non sans difficulté :

« Assez … Assez de palabre … Et non, je ne fuirais pas. Il me reste encore assez de force pour en finir avec cette catin de Leane … Elle va me le payer de sa vie … ! Et toi !» il se tourna vers le dragon « Je vais en finir aussi avec toi ! »


Crimson était devenu fou de rage, ivre de colère. Qu’importaient la douleur et les attaques ennemies, le commandant avancerait et ferait tomber la championne et ce maudit dragon emplumé. Aries fit un pas en avant, puis un deuxième. Chacun de plus en plus difficile mais il continuait d’avancer. Il ne devait pas s’arrêter. Non, pas avant d’avoir le sang de la championne et celui de l’éon sur les mains.

« Yon, punition … Jû, blizzard … »


La tenefix fit alors volte-face et fixa intensément Latios. Oui, c’était lui la proie du pokémon ténèbres. Il allait souffrir et Crimson allait lui apprendre à augmenter ses stats. Yon sauta prestement en direction de sa cible, prêt à lui asséner un coup magistral. Pour sa part, Jû se tourna vers Leane. Si elle avait osé s’en prendre à Crimson alors lui aussi ferait de même. La dame des neiges invoqua une tempête cinglante qui s’abattit sur le plateau.

Personne ne repartirait vivant de ces montagnes. Le sang entacherait les pierres millénaires dans un carnage atroce …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mar 26 Nov 2013 - 18:11

Visiblement, après moi, c'était au tour du Zodiaque de péter les plombs. Etant donné que tout comme moi, c'était après avoir subi une attaque psychique, je me demandais si ça avait un rapport. Tout en restant attentive, je m'adresasi à la civile.

"Ca répond à ta question? Et oui, bien sûr, si je peux le capturer, je le ferai, c'est ce qu'on attend de moi... mais entre sa fuite et sa mort, je choisirai sa mort à tous les coups. Je ne te demande pas de m'aider à faire ça. Au contraire, je préférerais que tu n'aies pas faire ce choix de toute ta vie, mais ne te mets pas sur mon chemin. Crois moi, les membres du Zodiaque méritent tout ce que je pourrais leur faire."

Et, pour conclure cette rare fois où je faisais preuve de diplomatie, de compréhension et surtout de dialogue, l'attaque du Zodiaque arriva. Par instinct, je me mis sur son chemin dans l'espoir que cela épargnerait la civile, mais l'absence de temps pour encore un autre abri, sans compter le fait que cette technique était épuisante et avait déjà été utilisée à de nombreuses reprises dans ce combat, me valu de la subir de plein fouet. Heureusement, le zénith qui avait été lancé plus tôt dû atténuer un peu sa puissance, mais, comme toujours, une attaque sur un humain ne présageait jamais rien de bon pour ce dernier.

Oh, et j'étais encore sous l'influence de l'Anti-Soin.

Foutu dragon. Foutu légendaires avec leurs foutues techniques et ces foutus Zodiaques avec leurs foutus Blizzards et ces foutus civiles et leurs foutus avis et dilemmes moraux.

Mon côté droit, qui avait fait face à mon ennemi au moment de l'attaque, était complètement gelé alors que le reste de mon corps était simplement frigorifié. C'était dans ce genre de situation que je regrettais de ne pas en savoir plus sur ce type, car je n'étais pas sûre des conséquences de mes mouvements de cet état. Mes veines étaient-elles gelées et prêtes à se briser au moindre mouvement? Y avait-il des fragments gelés qui se baladaient dans mon corps, prêts à détruire mon cœur dès qu'ils y arriveraient?

J'aurais sans doute dû demander ces infos au champion de ce type...

Mais avec le recul, fuck Sugil. Je n'osais pas imaginer sa réaction à ma demande de... quoi que ce soit en fait.

Dans le doute, j'étais donc immobilisée, à la merci d'un Zodiaque hors de sa tête eeeet... ouais, plutôt mal barrée dans l'ensemble.

Surtout, j'étais terrifiée. Ce n'était pas mon premier face à face avec la mort, loin de la, mais ce n'était pas exactement ma démise qui m'effrayait. Non, c'était le fait que j'allais lui faire face impuissante. L'incertitude, peut-être que mon destin était déjà scellé, que je n'étais déjà qu'un cadavre qui ne s'était pas rendu compte qu'il devait s'arrêter.

Mon immobilisation et le fait que je ne sentais pas la majeure partie de mon corps ne faisaient que renforcer ce sentiment. Je ne pouvais, n'osais, pas baisser les yeux et ne voyais donc pas ce qu'il m'était arrivé. Peut-être qu'il était déjà brisé, que ce n'était que l'absence de douleur causée par le froid qui m'empêchait de réaliser que je n'avais aucune chance de m'en sortir.

Dans mon état, je n'avais pas pu donner d'ordre à mes pokémons et, bien que suffisamment habitués à combattre à mes côtés ils étaient d'ordinaire capables de s'en sortir seuls, ils avaient du sentir ma peur et étaient tout aussi figés que moi.

Je ne pouvais même pas regarder autour de moi pour savoir ce qui était en train de se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Jeu 28 Nov 2013 - 19:39

Finalement, c'était la blonde qui tenta le dialogue. Elle demandait de ne pas le tuer ? Latios lui avait laissé assez de fois l'opportunité. Il les avait toutes refusées, c'était son choix. Qu'il en assume les conséquences.

« Je lui ai laissé le choix. Il a tout refusé. Si je dois sacrifier une vie pour ne pas être forcé à en tuer beaucoup plus, je ferai ce qui est à faire. Surtout si la vie en question est un être aussi noir que lui. »

Sauf que, il pouvait parler, mais cela laissa en contrepartie quelques secondes d'inattention. Cette fille avait fait le contraire de ce qu'il espérait. Elle l'avait distrait au lieu de lui apporter soutient. Elle avait tendu une perche pour permettre à ce Zodiac de vivre alors qu'il avait choisit la mort. Et qu'es-ce que ça faisait ? Ca faisait que l'éon ne pouvait pas avoir le temps de terminer cet humain. Ca faisait que l'ennemi eut le temps de donner ses ordres.

La Danse Draco lui permettait tout de même quelques mouvements. Des mouvements cruciaux, rapides, puissants. Un déplacement qui faisait qu'il fonçait à une vitesse digne du légendaire qu'il était pour empêcher le Ténéfix d'accomplir son acte terrible. Dans cette vitesse, il avait attrapé le pokémon aux yeux de diamants et l'avait plaqué au sol. Ses yeux, de part ses pouvoirs psychiques, se teintèrent légèrement de rouge vu sa colère. Et il libéra un Dracochoc sur le Ténéfix bloqué. Ce-dernier allait regretter amèrement son Regard Noir.

Malheureusement, le blizzard commençait à se déverser vers la dresseuse aux évolitions, ainsi que leurs pokémons. Très gros problèmes, l'humaine était soumise à son anti-soin ! La menace qu'il avait fait pour calmer son jeu aller servir au monstre présent face à eux ! Non, ça ne pouvait pas se passer aussi mal. Les deux humaines et leurs pokémons ne pourraient supporter plus longtemps le blizzard. Il n'eut pas trop de choix que de tenter le tout pour le tout, pour stopper ce vent glacial qui se déversait.

Le dragon détenait le Ténéfix sous son emprise, hein ? Peut-être que cela allait être fort utile... Le légendaire fonça, tenant toujours le pokémon adverse pour s'infiltrer dans le blizzard, horriblement douloureux pour lui. Mais sa danse draco lui procurait une vitesse nécessaire et sa résistance naturelle lui permit de mettre en œuvre son plan, dans le peu de secondes qui s'écoulaient. Il jeta le pokémon ténèbres sur celle soumise aux anti-soins tout en déclenchant un nouveau Lumi-Eclat. Le stratégie était simple : s'interposer pour protéger un maximum les autres du vent glacial qui allaient leur infliger la morsure glaciale de la mort, et utiliser l'attaque signature de l'éon pour contrer cet enfer gelé. Le ténéfix, de type ténèbres, absorberait la vague de psy éblouissante au niveau des deux femmes, les protégeant ainsi de sa propre attaque.

Cependant, il ne pouvait savoir ce qu'il en était des autres pokémons. Tout ce qu'il savait, c'était que les humaines étaient sauvées, peu importe leur état. Le Zodiac avait-il subit le Lumi-Eclat ? La dame des neiges avait-elle survécu à ça ? En tout cas, Latios était quant à lui à terre, gravement blessé. Il arrivait tout juste à lever la tête, tout en tremblant de tout son corps étant donné l'horrible tempête qu'il avait supporté pour sauver la mise...

Tout cela aurait pu être évité s'il ne s'était pas concentré sur les paroles de la blonde. Il aurait pu déclenché un abri s'il avait eu le temps de s'interposer avant que le blizzard n'atteigne sa cible. Dans ce cas là, la tempête ne lui aurait pas dérobé l'énergie nécessaire pour créer cette protection. En effet, la capacité d'immunité lui demandait bien plus d'énergie que le Lumi-Eclat, attaque dont seul lui avait le secret. Attaque qui ne lui demandait que peu d'efforts tellement il la maîtriser parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Jeu 28 Nov 2013 - 20:59

En un instant, tout changea.

Le Zodiac se prit l'attaque psychique de plein fouet et sembla perdre la tête après ça. Il entama un discours plein de haine et de promesses sanglantes, avant de finalement donner ses ordres. De toute évidence, l'attaque Ténèbres visait le Dragon, et donc, en toute logique le Blizzard visait...

Le vent souffla brutalement. La température ambiante baissa de plusieurs degrés et de nombreux fragments de glace firent leur apparition dans le ciel. Une fois de plus, Leane s'interposa entre le Blizzard et moi, mais je ne le vis pas immédiatement. Par réflexe, j'avais fermé les yeux, me préparant à la mort. Mais le plus gros de l'attaque fut encaissé par la Championne, et je fus "seulement" jeté à terre, et mise en hypothermie.

J'étais incapable de comprendre quoi que ce soit, ni même de comprendre ce qu'il se passait. Ma tête était sur le point d'exploser à cause du froid. Je sanglotais et je grelottais. Est-ce que j'allais mourir là ? J'eus une pensée pour Hada et Sestican qui avaient probablement été épargnés par le Blizzard, vu qu'ils étaient à l'écart ; puis pour Amor et Kelaro qui se trouvaient en sécurité, à l'écart du combat. Je fermais les yeux.

Je commençai à me réchauffer. Est-ce que j'étais morte ? Je finis par ouvrir les yeux, et le spectacle qui s'offrait à moi me fit frissonner.

Latios était à terre, le souffle court, visiblement mal en point. Hada était de nouveau à ses cotés tentant de lui redonner quelques forces, entre le Dragon et moi, et donc à l'abri de toute attaque directe. En revanche, où que je regarde, je ne voyais plus Sestican. Où était passé le Nidorino ?

Je finis par l'apercevoir dans le dos du Zodiac. Visiblement, il avait profité de la confusion générale et du chaos qui régnait sur le plateau pour s'approcher en douce du Commandant. Je retins ma respiration lorsque je le vis se préparer à attaquer. J'aperçus un reflet sur le sommet de sa corne, preuve qu'il avait secrété du poison.

Cette fois-ci, je ne dis rien. Ils avaient raison, il ne fallait pas qu'il s'échappe, il était bien trop dangereux. Et s'il se faisait empoisonner, alors qu'il était sous Anti-Soin... ses chances d'en réchapper étaient infimes. Seules les installations médicales les plus avancées pourraient purger le poison avant qu'il ne fasse trop de ravage.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Sam 30 Nov 2013 - 10:25

Un spectacle horrible se dessinait sous les yeux du commandant. Mais, comme à son habitude, ces scènes de ravages et de morts imminentes ne lui firent ni chaud ni froid. Aries resta totalement impassible devant le désastre qu’il avait créé. En fait, on aurait pu même dire qu’il était fier de ses actions. La mort guettait tous ceux qui se trouvaient devant lui et lui allait s’en sortir, malgré quelques blessures.

Alors que Jû avait lancé son blizzard, la championne, pleine de bonnes intentions totalement pathétiques, s’interposa entre le vent polaire et la jeune civile. Cette action était absolument dénué de bon sens et Leane avait sûrement mit sa vie en péril en tentant de protéger la blonde. Mais bien sûr, ce n’était certainement pas Crimson qui allait s’en émouvoir.

Le dragon, qu’en à lui, avait aussi décidé de mettre sa vie en péril en traversant le souffle glacial pour protéger de futiles vies humaines. Mais il le faisait d’une manière bien différente de Leane. Il utilisa Yon comme projectile et la lança en direction des deux femmes. Il émit aussitôt un lumi-éclat qui se diffusa sur tout le plateau. La lumière intense mit Crimson à genoux. Il hurla de douleur et avait l’impression que sa tête allait exploser. C’était atroce.
Malgré son état très faible, Aries voulu voir le nombre de ces victimes. Laubru était piégée dans une couche de glace plutôt épaisse et n’allait plus pouvoir s’interposer avant quelques temps. La jeune femme était à terre, apparemment en hypothermie. Mais en ce qui concernait les pokémons ? Latios était à terre, tremblant comme une feuille, apparemment bien amoché par l’attaque de Jû. Les évolitions s’étaient mise à l’abri du blizzard, mais les autres ? Quatre pokémons avaient été lâchés par la blonde mais où étaient-ils ? La kirlia et le solochi avaient, eux aussi, fuit. L’évoli était auprès de l’éon, invoquant ses pouvoirs lunaires pour tenter de le remettre sur pied. Mais où était passé le dernier ? Crimson se releva avec difficulté et regarda dans tous les sens. Personne, pas l’ombre d’un nidorino.

C’est alors que Jû poussa son maître violement. Celui-ci, trop surpris pour faire quelque chose, s’affala lourdement sur le sol. Il vit alors sa momartik se faire empaler par la corne du nidorino. Le poison suintait de la plaie béant de la femme des neiges. Le liquide délétère allait bien évidement faire son horrible office sur Jû. Ça ne servait donc à rien de la laisser plus longtemps sur le terrain. Mais avant, il fallait écarter ce gêneur. Crimson trouva la force nécessaire pour donner un ordre :


« Poudreuse … »


Le pokémon glace invoqua une légère brise glacée parsemée d’éclats de glace en usant de ses dernières forces. Elle vint s’abattre sur le pokémon poison. Juste après cela, Aries rappela sa momartik. Le combat était fini pour elle.

Mais il n’était pas fini pour Crimson. Il devait encore tuer Latios. Il trouva la force de se trainer jusqu’à l’éon mal en point et fit totalement fi de l’évoli qui tentait de redonner des forces au pokémon légendaire. Bien, il était temps de mettre son plan macabre à exécution.

Le commandant sortit un couteau ainsi qu’une ball. L’éon allait bien gentiment rentrer dans cette sphère sinon il goûterait à la douceur de la mort. Aries posa la lame effilée de son canif contre la gorge du pokémon psy et mit la ball à quelques centimètres de son front. Crimson dit alors sur un ton plus qu’exténué :


« Je crois qu’on est tous deux au bord du gouffre … Vous voyez, je pourrais vous tuer en à peine quelques secondes … Mais alors, dites-moi ce qui retient ma main. »


Le sombre Bélier fit une pause pour reprendre son souffle et attendre une hypothétique réponse de l’éon. Puis il reprit :


« C’est simplement parce que je pense que votre pouvoir serait bien plus utile à une cause qui à cause de ses nombreux sbires incompétents se fait passer pour une cause illégitime et mauvaise. Mais je peux vous assurer que notre quête ne veut en rien anéantir les hommes ou quoi que ce soit. Nous voulons simplement ramener cette étoile là où elle se trouvait il y a tellement d’années. Mais pour cela, j’ai besoin de votre pouvoir, j’ai besoin de votre force. Je ne peux me permettre de déshonorer celui qui m’a offert la vie. Alors, je vous en supplie, prêtez-moi les pouvoirs extraordinaires qui sont votre. Et une fois que l’étoile sera à nouveau sur terre, vous serez libre. Libre de voler dans les cieux azur et libre de ne plus avoir de liens avec les hommes … »


Crimson n’attendait alors qu’une chose, une seule : que l’éon pose son front contre la ball que lui tendait Aries. Mais aussi, il espérait que Latios n’est plus assez de puissance pour attaquer une dernière fois. A cette si proche distance, un lumi-éclat même affaibli serait fatal au Bélier. De plus, Yon était à bout de force et même si le regard faisait encore faiblement effet, l'éon aurait pu s'enfuir, s'il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Sam 30 Nov 2013 - 15:03

Il n'y avait qu'une seule chose à faire. Toutes les dernières cartes avaient été jouées, et il était temps de faire de même. Peinant à bouger ma mâchoire tout en faisant des efforts pour ne pas déplacer mes autres membres, j'ordonnai d'une voix faible.

"Tuez-le."

Je crus entendre de légers mouvements alors que mes Evolitions partaient exécuter mes instructions.

~~~~~~~~~~

L'indécision qui avait frappé les deux pokémons fut brisée lorsque son ordre leur parvint et ils se mirent aussitôt en route. Ils avaient réussi à se mettre à couvert lors de la dernière attaque et, bien que ne s'en étant pas sorti sans blessure, ils étaient encore capables de bouger, ce qui était plus qu'on ne pouvait dire sur la majorité des acteurs de cette sinistre scène.

Ils arrivèrent en quelques secondes au dragon, qui était menacé par le Zodiaque dans le but de le soumettre. Un simple couteau manié par un humain presque inconscient pourrait-il même blesser la créature? Peu importait. Le premier psyko projeta la lame dans l'épaule de son utilisateur alors que le second broya la pokéball et une partie des doigts qui la tenaient.

Le troisiemme, lancé par les deux pokémons à la fois, envoya le dresseur et son équipe par delà la falaise, pour une longue chute. Entre l'impact qui l'attendait en bas et les pokémons qui rodaient dans les passages, il était peu probable que l'on retrouve le corps un jour.

Ceci fait, les Evolitions se tournèrent pour faire face au légendaire. D'un côté, s'il était assez vulnérable pour être vaincu par l'équipe de la championne, c'était parce qu'il avait aidé cette dernière. De l'autre, sa mort annulerait peut-être son anti-soin qui menaçait leur maîtresse chaque seconde...

Les deux pokémons restaient en face du dragon, attendant un nouvel ordre ou une réaction qui les aideraient à faire leur choix.

HRP:
 

EDIT: VOUS POUVEZ POSTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mar 3 Déc 2013 - 19:05

Le couteau du Zodiac n'était rien pour l'éon. Mais la ball, si. La ball était surement la pire arme qu'il pouvait posséder. Surtout vu son état, beaucoup plus exposé... Mais méritait-il réellement d'être enfermé là-dedans ? Lui qui était réputé pour ses voyages et apparitions éphémères ? Un légendaire mériterait-il d'être enfermé ainsi d'ailleurs ? Chaque légendaire avait son propre rôle ou ses agissements, ses caractéristiques uniques. Et il n'y avait rien de plus gratifiant que d'en rencontrer un à l'état sauvage. Pourquoi ne leur pas laisser le choix entre la liberté et le choix de quelqu'un à qui prêter ses forces ? Toutes ces questions perturbaient Latios. Mais il n'avait plus trop le choix étant donné son état. Si on le forçait, ses chances de s'échapper étaient amoindries...

Heureusement pour lui, les Evolitions se chargèrent de régler ce point. La balle avait été détruite, et l'autre fut jeté purement et simplement pour une chute violente. Difficile d'y survivre, à moins d'un miracle... Il ne récoltait que ce qu'il méritait. Le dragon avait d'ailleurs réfléchit par rapport aux dernières paroles de cet humain. L'étoile de Sydarta, une étoile capable de réaliser n'importe quel vœu. Leur but partait d'une noble intention : permettre à chacun de réaliser son vœu pour avoir son bonheur. Mais c'était de l'inconscience. Un vœu pourrait permettre à n'importe qui de faire ce qu'il veut. Un vœu pourrait rendre quelqu'un plus puissant même que les pokémons créateurs de ce monde... C'était de la folie que de laisser une telle puissance aux humains. Et puis, toute personne raisonnée le saurait. Pour Latios, celui qui désirait la faire revenir ne souhaiterait sûrement pas la partager. Non, c'était surtout une quête de pouvoir, déchaînant l'inconscience humaine. Personne ne pourrait résister à la possibilité de faire un vœu si l'étoile en était à leur portée. Cela ne pourrait que provoquer des guerres plus violentes que le conflit actuel... Elle était source de destruction, de malheur plutôt que bonheur.

En pensant à tout cela, le dragon ferma longuement les yeux. Devait-il réellement fuir le combat ? Ne devrait-il pas plutôt venir en aide aux autres légendaires, et protéger innocents et pokémons ? La fuite serait-elle digne de lui ? Il n'aimait pas se battre... Et alors ? Beaucoup de pokémons s'y retrouvaient forcés d'ailleurs. Rien que pour eux, il devrait pouvoir agir. L'aide d'un dresseur serait peut-être la bienvenue ? Ou pas en fait. Il se sentait bien plus efficace en apparition brève et aux actes concluants.

Enfin, encore faudrait-il qu'il soit en forme. D'ailleurs, il put apercevoir les deux femmes. Elles étaient mal en point. Et l'une d'elle particulièrement en danger à cause de lui... Il se sentait coupable sur ce point.


« L'anti-soin n'est pas indéfini, vous pourrez bientôt vous soigner... Aidez-moi à me relever... Au moins que je puisse vous aider. Et vous offrir de quoi lutter contre ces Hommes... »

C'était tout ce qu'il avait à dire. Tout ce qu'il trouvait à dire pour leur demander de l'aide, alors que ses premières intentions étaient la fuite. Mais le croiraient-elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Jeu 5 Déc 2013 - 13:17

Hors-RP:
 

Douleur. Ce mot s’était lentement insinué dans l’esprit d’Aries. Depuis le début des combats, ce mot avait fait son apparition mais le commandant avait choisi de l’ignorer, d’en faire fi pour être plus efficace. Pourtant, à ce moment précis, seule la douleur importait pour Crimson. Son esprit en était submergé et il lui était à présent difficile de penser à autre chose.

Quelques secondes plus tôt, il était en train de parler à l’éon pour tenter de lui prendre son magnifique pouvoir pour servir les desseins de la Zodiac. Pourtant, là, maintenant, la souffrance était telle qu’il en ferma les yeux. Crimson avait été habitué à la douleur, il n’aurait donc pas plié sous le poids certes accablant de la douleur. A peine avait-il ressenti le cri de son épaule blessée qu’il voulu poignarder Latios. Malheureusement, ce fut hors de sa portée. Et ce pour une raison simple, il n’avait plus de poignard. Le bélier ouvrit les yeux sur son bras meurtri et y découvrit son couteau, planté profondément dans ses chairs. Un instant il crut que c’était l’œuvre du dragon et voulu le soumettre de force en lui apposant la ball sur le front. Et encore une fois, manque de chance, la douleur se fit encore plus forte. Un bruit sourd se fit entendre. Un son de métal froissé et … d’os qui se rompent, ses os.

La douleur était devenue insupportable. Crimson ne put retenir un cri de douleur. Sa voix grave se répercuta d’ailleurs dans toute la vallée. Accablé par la souffrance et par le désespoir, le commandant voulu terminer ce qu’il n’avait pas eu le temps de mettre en œuvre : tuer l’éon. Il se jeta sur lui pour porter atteinte à son intégrité par n’importe quel moyen. Mais ce fut là qu’il fut soudainement repoussé en arrière. Si seulement Aries s’était trouvé face à la falaise … Malheureusement, encore une fois le sort était contre lui. La force extérieure qui l’avait repoussé avait décidé de le faire basculer dans le vide et Crimson ne put rien faire pour ne pas s’y soumettre.

Juste avant de sentir qu’il n’était plus sur la falaise, le commandant aperçu les deux évolitions. Et alors il comprit. Ce n’était en rien Latios qui l’avait poussé vers une mort certaine. Non, c’étaient ces deux saloperies d’évolitions qui avaient fait tomber la sentence. Ces deux aberrations avaient froidement obéis aux ordres de leur maîtresse. Tel maître, tel pokémon disait-on. La noctali et la mentali en étaient les parfaits exemples ainsi que bien sûr leur dresseuse : cette catin de Leane Laubru. Si seulement elle n’avait pas était là. Si seulement.

Mais là, Crimson ne pouvait plus rien faire. Le sol s’était dérobé sous ses pieds et maintenant le vide s’offrait à lui. Ou plutôt, le commandant s’offrait au vide. La sensation de vitesse et du vent qui se frottait à Aries était tellement grisante. Pourtant, il ne voulu même pas en profiter. La mort était là, en bas, et ça ne servait à rien de vouloir profiter d’une dernière chose avant de fermer définitivement les yeux sur le monde. Ce avec quoi Crimson était travaillé et joué pendant tant de temps lui tendait à présent les bras et allait refermer son voile éternel et immuable sur le commandant.

Un rictus anima une dernière fois le visage de Crimson. Jamais il n’aurait cru mourir en ce jour, de la main d’une autre maîtresse des ombres. C’était tellement … pathétique et incompétent de sa part. Crimson aurait pu en finir avec Leane quand il le voulait mais ne l’avait pas fait. Il avait voulu jouer avec elle et voilà là où ça l’avait mené : vers une mort stupide et tellement déshonorante.

Aries se résigna alors que les mètres qui le séparaient du sol se faisaient à chaque seconde plus petits. Il sentit à un moment un choc, ça y est, il avait rejoint le sol pour finir sa vertigineuse chute. Etait-il mort ? Non, il se sentait encore vivre, il sentait son cœur battre. Mais alors, était-il gravement blessé ? Apparemment non, hormis son épaule qui le lançait et sa main gauche en miette, il n’avait pas l’impression de s’être brisé autre chose. Mais alors que s’était-il passé ? Le vent caressait toujours le visage d’Aries. Comment était-ce possible s’il s’était abattu au sol ? Et ce d’autant plus que le vent était fort. Le sombre bélier s’autorisa à ouvrir les yeux. Pour la première il s’émerveilla sur la beauté du ciel. Ces couleurs chatoyantes, l’immensité bleutée et les quelques nuages cotonneux éveillèrent un sentiment en Crimson : L’apaisement, le soulagement d’être encore en vie.

Mais il ne savait toujours pas pourquoi il était encore de ce monde. Que s’était-il passé ? Plus il attendait de bouger, plus insupportable se faisait l’idée de ne pas savoir. Finalement, n’en pouvant plus, il tourna la tête (ce qui, à sa grande surprise, ne lui fit aucun mal) et tomba nez à nez avec un visage qu’il connaissait bien. Une autre tête rousse lui faisait face et des yeux bleus l’examinaient avec avidité. Bien que Crimson sache qu’il connaissait cette personne, il m’y du temps à retrouver de qui il s’agissait vraiment.

C’était le commandant Scorpio, Mamoru Yamazakura. Mais que faisait-il là ? Comme si le scorpion lisait dans les pensées de son homologue, il lui donna la réponse sans même avoir besoin de la question :


« Je suis parti du QG dès que j’ai repéré les affrontements qui se déroulaient ici. Il semblerait que je sois arrivé à temps, n’est-ce pas Aries ? »


Exténué, ce dernier mit du temps à assimiler les paroles de Mamoru. Finalement, il rassembla ses dernières forces pour lui répondre :

« Mer … ci, Scorpio … »


Et c’est ainsi que se termina l’altercation entre Latios et Crimson. Le Zodiac avait joué et avait perdu. Il n’avait pas réussit à ramener le pouvoir de l’éon pour la team. Mais Crimson avait apprit une chose en ce jour : il avait apprit à profiter du temps qui passe. La vie n’est jamais que trop courte et il l’avait bien comprit ce jour-là. Scorpio ramena alors son collègue à dos d’airmure en faisant dos à un magnifique coucher de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Dim 8 Déc 2013 - 13:47

La Momartik avait sauvé le Zodiac en le poussant et en s'interposant entre lui et la corne de Sestican. Celle-ci fit son office et empoisonna la Dame des Neiges, mais d'une attaque, il fut projeté dans les buissons, plus loin. Heureusement, il semblait que le poison fut de trop pour le Pokémon Spectre, qui fut renvoyé dans sa ball.

La suite me glaça le sang. Le Zodiac s'approcha de Latios, lui demandant de choisir entre la mort et une vie au service de l'organisation criminelle. Je voulus me lever, mais mon corps refusait d'obéir. J'ignorai si c'était les effets secondaires du Blizzard, ou bien la peur qui me clouait au sol. Si je me levais pour tenter de l'arrêter, ça ne lui poserait aucun problème de me tuer d'abord, avant de reporter son attention sur le légendaire.

J'étais impuissante.



« Tuez-le. »


Leane était encore vivante ! C'était une bonne nouvelle. En parallèle, je vis les deux Evolitions passer à l'attaque. Quelques secondes plus tard, le roux était projeté dans le vide, tombant vers une mort certaine.

C'était fini. Latios était libre.

Il me fallut encore quelques instants avant de comprendre ce qu'il se passait. Le Mentali et le Noctali se tenaient face à l'Eon, en attendant une quelconque consigne. Ils voulaient protéger leur maîtresse et ils semblaient vouloir mettre Latios hors d'état de nuire - au moins - en espérant que l'Anti-Soin prenne fin. Je voulais intervenir, dire quelque chose, les rassurer, leur dire que ce n'était pas la peine, mais je ne savais rien de cette capacité et il était possible que Leane soit condamnée.

Ce fut avec plaisir que j'entendis la voix télépathique de Latios, nous rassurant tous sur le sort de la Championne. Je retentais de me lever, avec succès, cette fois-ci. Ce fut à ce moment là que je me rendis compte de mon état. Contrairement à ce que je pensais, le Blizzard ne m'avait pas laissée intacte : mes bras et mes épaules étaient recouverts d'une trace rougeâtre, là où l'attaque Glaciale m'avait touchée. Il y avait peu de chances que cette marque disparaisse avec le temps.

Je vis Sestican sortir des buissons en boitant, visiblement mal en point. L'attaque Poudreuse l'avait bien blessé, principalement à cause de la différence de niveau entre les deux Pokémons. Je fus également heureuse de voir Amor et Kelaro arriver vers moi. Je fermais les yeux et poussais un soupir, rassurée. Ils étaient tous là. Nous avions tous survécus à cette épreuve.

Un petit cri me fit rouvrir les yeux. Hada était par terre, à bout de souffle, à bout de forces. Elle avait passé son temps à essayer de soigner Latios, au détriment de sa propre santé. Je me précipitais à son côté. Ça n'avait pas l'air très grave, mais elle avait besoin de repos. Je la renvoyais dans sa Pokéball, avant de faire de même avec les autres.



« Merci Hada.. Je suis fière de toi. Toi aussi, Sestican. »


Je me relevais et regardais Latios.


« Ces Zodiacs... C'est la deuxième fois que j'en croise. Et à chaque fois, ils étaient prêts à tout pour atteindre leurs buts. La première fois, ils ont brûlé une forêt, risquant la vie de tout en village pour s'enfuir, et maintenant, il était prêt à tous nous tuer pour récupérer votre pouvoir. J'avais déjà pris la décision de m'opposer à eux dès que l'occasion se présenterait. Mais je sais que ça ne suffira pas. Je dois devenir plus forte, plus puissante. Sans ça, je ne serais qu'un poids mort. »


J'étais prête à me battre pour défendre la liberté des Légendaires. Ils étaient les Éléments de ce monde, ils étaient nos Dieux. S'attaquer à eux de cette façon était un blasphème.

~~~~~~



Dernière édition par Lina le Mer 15 Jan 2014 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Sam 11 Jan 2014 - 22:48

C'était fait. Le Zodiaque était mort et le légendaire ne tarderait pas à partir (oh oui, l'anti-soin disparaîtrait au bout d'un moment, ce n'est pas comme si mes veines risquaient d'exploser avec le gel ou de créer des caillots mortels lorsqu'elles se réchaufferaient... saloperie) et la civile comprenait que les Zodiaques étaient maléfiques et que j'avais bien fait de tuer celui qui était là. Ou du moins, elle ne me reprochait pas cet acte. C'était toujours ça.

Ah oui, un dernier détail, de la diplomatie.

"Je vais te donner la même aide que tu m'as offert: je ne vais pas t'achever sur place. Si tu préfère, je peux demander à mon pokémons de te faire tomber de la falaise, ce serait plus proche, mais je n'aime pas me considérer comme quelqu'un de mesquin."

Puis, me reprenant, je fis de mon mieux pour ignorer tout ce qui m'entourait dans le but de ne pas bouger afin de ne risquer aucune blessure supplémentaire. Pendant ce temps, mes pokémons se rassemblèrent à mes pieds et lancèrent des regards mauvais au légendaire étant donné que je ne pouvais pas le faire dans mon état.

S'ensuivit un moment qui me parut une éternité alors que j'attendais les renforts qu'on m'avait promis, qui feraient en l’occurrence plus office de secours qu'autre chose, et hormis lui demander de ne pas me faire bouger sous aucun prétexte et de rester pour que les autorités puissent lui demander sa version des faits, je n’interagis pas vraiment avec la civile.

Quand les secours arrivèrent, Lindy se retint de me sauter dessus, ce qui aurait été une fin plutôt décevante pour moi, et elle s'occupa plutôt à ordonner à un maximum de personne de me déplacer jusqu'à un transport qui me vit partir à l'hôpital le plus proche. Après une opération, heureusement réussie (l'anti-soin avait effectivement pris fin, mais c'était trop tard à ce moment), je me retrouvai dans un lit d'hôpital, une série de rendez vous chez un psychologue de prévues et un plan de rééducation qui me paraissait bien trop long devant moi, je m'attelai à écrire mon rapport.

Taper avec une seule  main prend un temps fou. Ou plutôt, n'avoir qu'un seul côté de son corps de fonctionnel est bien ennuyeux.

Foutu légendaire.

Après avoir conclu que malgré sa déclaration, je recommandais d'envoyer de nombreux champions afin de l'abattre à sa prochaine apparition, je fermai mon portable et m'allongeai.

J’espère que mon côté droit n'était pas perdu à jamais. Bah, je suis en vie, au moins... C'est toujours ça de pris.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Lun 13 Jan 2014 - 20:27

Pauvre femme... Ils avaient au final vaincu un puissant Zodiac et elle lui en voulait à mort. Lui aussi avait risqué sa vie pour les protéger sur le coup. Si même ceux qui luttent contre ces gens mauvais désirent s'en prendre à des légendaires prêt à les aider... L'éon ne savait plus quoi faire. L'île devenait bien trop hostile pour lui, même s'il sentait qu'il devait pouvoir faire quelque chose. Mais il faut en saisir l'occasion. Et qui sait comment les rumeurs vont se répandre sur lui ? Et si ce Zodiac avait survécu et attiserait grâce à un anonymat une haine envers lui ? Et cette championne ? De quoi était-elle capable ? La seule se révélant véritablement humaine ici était donc la plus jeune. Celle qui possédait les pokémons les plus faibles, mais sûrement l'une des plus fortes humainement parlant : il s'agissait de la seule s'étant démarquée des autres grâce à sa présence d'esprit, son sens critique de la situation, et des connaissances à propos de lui-même. Latios ne faisait donc plus aucunement attention à cette femme rancunière. Pour lui, il n'y avait plus que la blonde et lui. Il s'adressa donc plus qu'à elle.

« Voilà pourquoi je n'aime pas le conflit. Les personnes sensées être bonnes se retrouvent avoir un fond plus noir que ce que l'on imagine. Jeune fille, je te dois ma gratitude pour ton aide. Puis-je compter une nouvelle fois sur toi ? »

Les pokémons de cette jeune femme l'avaient un peu soigné, suffisamment pour qu'il puisse prendre son envol. Il se remit donc à léviter légèrement, se dirigeant vers un petit lac non loin de là. Un petit lac pur auquel il s'était abreuvé au départ. Un petit lac possédant une richesse infinie : de petits pokémons dont si on s'occupait d'eux comme il le fallait, ils deviendraient les êtres les plus magnifiques en ce monde. Ces petits pokémons vivaient tranquillement, régit par une « chef », ou plutôt une protectrice. Ensemble, ils vivaient paisiblement. Cette petite chose était pourtant l'une des plus belles à voir dans une vie. Voilà quel était le véritable miracle de la nature.

Le dragon en était donc proche, et s'adressa au lac. Et de ce lac, sortit légèrement une tête . Une tête sorte de serpent géant à première vue. Mais une sorte de serpent aux couleurs ors et argents. Et puis non, ce n'était pas un serpent. Les yeux inspirés l'émerveillement. Le visage si calme et doux apaisé toute forme de tension. Il s'agissait nul autre que d'une Milobellus chromatique, qui donna l'un de ses œufs à l'éon. A vrai dire, elle avait été témoin de la scène, mais n'osait pas intervenir pour protéger ses Barpaus. Le dragon comprenait parfaitement, l'instinct maternelle qui la pousse à protéger ce qui lui est encore plus magnifique qu'un légendaire.

L'éon apporta donc l'oeuf à la jeune fille.


« J'aimerai que tu t'en occupes. Tu t'en es montré digne. Accepte ceci comme gage de ma reconnaissance, et d'une aide indirecte que je t'offre. Pense à apporter aux gens bons qu'ils possèdent mon soutien, et que mon apparition dans votre lutte n'est pas impossible. »

Sur ces mots, le dragon posa un dernier regard, plus doux et sincère que jamais sur cette fille avant de s'envoler dans une autre région. Il avait besoin de réfléchir à ce conflit au calme avant de véritablement prendre une décision.

Parmi toute cette violence, il en existait toujours qui était les exemples à suivre dans un espoir de paix. Lina était l'un de ces exemples à suivre.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   Mer 15 Jan 2014 - 18:21


Leane dévoila encore un peu plus la haine qu'elle avait pour Latios - comme si ses remarques précédentes n'avaient pas été suffisantes - avant de se tenir tranquille et d'attendre l'arrivée des secours. L'Eon s'adressa encore une fois à moi, parlant de la noirceur contenue dans le cœur de chacun, même des personnes dites "bonnes". Je ne pus qu'acquiescer à cette affirmation. Je m'étais attendue à autre chose de la part d'une Championne, en fait, à tout, sauf à ça. Après ça, il me demanda un autre service. Encore une fois, j'acceptais. J'étais prête à tout pour lui.

Il revint peu de temps après, avec un oeuf, qu'il me donna, et il me demanda d'en prendre soin. C'était la première fois que j'en tenais un. Je m’émerveillais un moment devant sa forme, sa grâce, sa beauté. Des lignes fines, d'or et d'argent parcouraient la coquille, telles des veines. Pendant un moment, il me sembla sentir la vie palpiter à travers les rainures colorées, mais c'était probablement le fruit de mon imagination.

Je relevais la tête pour regarder le dragon alors qu'il continuait à s'adresser à moi. J'avais pour mission d'aider, en son nom, ceux qui méritaient le soutien de l'Eon. Il me confia également que son apparition lors du conflit n'était pas improbable.

Et sur ces mots, il partit. Après ça, je fus prise d'assaut par les autorités qui me questionnèrent pendant un long moment. Une fois qu'ils eurent les informations dont ils avaient besoin, ils décidèrent de me laisser partir, non sans me proposer de me ramener. Je déclinais, il fallait encore que je récupère mes affaires, et je préférai rester seule un moment. Sans un mot pour Leane, je m'éloignais. Je fis le tour du plateau, rassemblant mes affaires, tombées lorsque Latios m'avait prise en "otage". Je fourrais l'oeuf dans mon sac à dos, et remis celui-ci sur mes épaules. Le poids du sac, avec les bretelles posées sur mes épaules encore douloureuses me fit pousser un cri. J'étais incapable de porter quoi que ce soit sur mes épaules pour le moment.

Il me fallut une éternité pour descendre de la montagne. Arrivée en bas, je fis du stop jusqu'à Mégapagopolis. Vu la tête que je tirai et l'état de mes fringues, je n'attirais aucun jeune homme me voyant comme une proie. A la place, je tombais sur un couple de cinquantenaires, rentrant de weekend. Ils furent extrêmement gentils avec moi, et me déposèrent devant ma porte.

Je rentrai, jetai déposai mon sac sur mon lit, et filai à la douche. Ce fut une expérience incroyablement douloureuse. Mes bras et mes épaules étaient à vif et je supportais à peine le contact de l'eau. Après m'être lavée, je passai une pommade cicatrisantes sur les plaies et laissai sécher.

Je partis m'allonger sur mon lit lorsque la vision de mon sac me ramena à la réalité. J'avais un oeuf dedans ! J'espérais qu'il ne s'était pas brisé lors de mon lancer négligeant. Mon coeur manqua un battement lorsque j'aperçu la coquille brisée. Mais je fus rapidement rassurée. Le Pokémon était sorti naturellement de son enveloppe protectrice. Une grosse Barpau nageait au milieu des bouts de coquille en me regardant avec des yeux ronds.

J'allais chercher un bac et la posai dedans. Attrapant un livre, je cherchai rapidement la page consacrée aux Barpaux. La première chose qui me choqua fut la couleur. Au lieu d'être blanc cassé, le mien était couleur saumon.

...

Un Barpau chromatique.



« ...Sérieusement ? »


Après Sestican, qui était le premier chromatique que j'ai jamais vu, voilà que j'en récupérais un autre, à peine quelques jours plus tard. Incroyable. Mais vrai. Maintenant, il lui fallait un nom. Alors que je réfléchissais, un souvenir de mon enfance remonta à la surface. A partir de là, impossible de l'en déloger.

« Maurice. »


Quel nom de merde.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là-haut sur la montagne [Event Réservé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là-haut sur la montagne [Event Réservé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Là haut sur la montagne ... Le SCHAFBERG .... 3ème série
» Là-haut sur la montagne
» Puciers, vide-greniers, brocantes, farfouilles, bouquinistes 2011
» Là- haut sur la montagne
» En haut du Salève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Naturelles :: Les Hauts Monts-
Sauter vers: