Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 7:51


Il faisait chaud. Très chaud. Vraiment, vraiment trop chaud. Ca faisait plusieurs jours que la canicule d'été s'était abattue sur Megapagopolis. Plusieurs jours que mes Pokémon et moi on s'entraînait malgré le soleil qui tapait.

Nos progrès devenaient visibles. Shiza n'avait plus peur de rien maintenant, ses attaques physiques redevenaient dans la norme, tandis que ses tirs d'eau gagnaient en précision. Atchoum n'hésitait pas à prendre au sérieux ses entraînements, et leurs affrontements au corps-à-corps se soldaient souvent par des matchs nuls.
Shaka, quand à lui, progressait vite. Il faisait toujours le pitre, ça oui, mais savait que l'entraînement lui permettrait de devenir plus fort, et de séduire plus de filles. Chacun sa motivation, hein.

Quand à Ivory et Ebony, leur travail de coopération était meilleur que jamais. Frère et soeur, ils étaient toujours là à veiller l'un sur l'autre malgré leurs différences, et gagnaient chaque jour en confiance. L'un et l'autre s'épanouissaient au sein de notre petite équipe. Notre famille.


Mais aujourd'hui, j'avais décidé que c'était un jour de congé. Ca faisait des mois qu'on s'entraînait sans relâche. Il fallait bien s'accorder une pause de temps en temps.


Lorsque je sortis de chez Lyndia, je vérifiai que le Post-It que je laissais à son intention n'avait pas bougé. Depuis que j'étais arrivé, je laissais le petit mot bien en évidence sur la table, pour expliquer à Lyndia que j'étais chez elle et qu'il fallait que je lui parle de So', qui m'avait l'air en mauvais état mental... Mais chaque fois que je revenais, le papier n'avait pas bougé.

Avait-elle disparu de la circulation ? J'espérais bien que non, j'avais besoin de réponses sur cette fille.


BREF. Je laissai Shaka et Ebony à l'appartement, l'un étant soi-disant "trop fatigué pour sortir", et l'autre dormant à poings fermés, donnai un tour de clés et partit, mes trois autres acolytes sur les talons.

Une fois de plus, Ivory gagna la course de descente d'escalier, avantagée par ses quatre pattes, et c'est en riant qu'on sortit tous les quatre sous le soleil de plomb. Aujourd'hui, pas question de mettre une chemise, ou même un jean... Un simple débardeur d'entraînement un peu lâche et un bermuda suffisaient déjà amplement, et si j'avais pu, j'aurais enlevé tout ça et me serais baladé avec mon seul maillot de bain.

MAIS BON. On était dans une grande ville. Si ce comportement était largement toléré à Lieucca, je risquais une amende, voire la prison ici. Ouais, les gens n'étaient pas spécialement tolérants, et les flics un peu sur les nerfs depuis que la Team Zodiac frappait un peu partout à la fois sans qu'on ne puisse rien y faire...

Enfin bref. Au bout de cinq minutes de marches, j'étais en sueur. Ivory était de loin la plus touchée, avec sa fourrure pourtant fraîchement tondue. Tant pis pour elle ! Elle avait choisi de marcher, et ne se plaignait pas malgré le fait qu'elle soit un peu à la traîne. Atchoum adorait ce climat chaud, et Shiza s'aspergeait régulièrement d'eau pour ne pas ressentir les effets de la déshydratation.

A cette période de l'année, tout le monde travaillait encore. Les rues étaient presque désertes. Je réfléchis une seconde. On n'allait pas aller à la plage, c'était un peu loin et j'aurais préféré emmener tout le monde. La forêt aussi, et ça pouvait être dangereux de s'y promener seul. Alors... Où est-ce qu'on pourrait se rafraîchir un peu ?


Shiza tira sur mon bermuda, et me montra une enseigne de la main avec un grand sourire plein de crocs. Je suivis son regard, et lui retournai son sourire : la piscine, c'était une sacrément bonne idée ! On courut tous les quatre jusqu'à l'entrée. C'était un petit établissement privé, qui acceptait les Pokémon, et dont l'entrée était payante. Qu'à cela ne tienne : je déboursai les quelques cent cinquante Pokédollars pour payer l'entrée à ma troupe, et une minute plus tard, j'étais en maillot de bain, prêt à plonger.

Ce qui était bien avec une piscine privée, c'est qu'il n'y avait personne. Pas de gosses pour pisser dans l'eau, pas de gros lard qui squatte le plongeoir, pas de pré-ados pour ricaner sur les tenues des gens. Seulement un maître-nageur, un couple de touristes qui bronzait sur leurs transats en compagnie d'un Joliflor qui prenait le soleil, et ma troupe.


Je plongeai en compagnie de Shiza dans l'eau claire et salée, avant de remonter et crever la surface en poussant un soupir d'aise. L'eau était à température parfaite. Ivory, restée sur le bord, nous regardait avec un peu d'anxiété. Elle avait toujours eu peur des grandes étendues d'eau. Je m'approchai d'elle, une idée en tête...

Deux minutes plus tard, Ivory, équipée de bouées à chaque patte, tentait de barboter dans le petit bain, soutenue par mes mains. Elle avait l'air plutôt contente de réussir à vaincre sa peur... Le bruit de la porte d'entrée me fit lever la tête : une jeune femme venait de la pousser, et regardait autour d'elle pour découvrir les lieux.

HRP:
 

~~~~~~



Dernière édition par Khaïl le Sam 9 Nov 2013 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 12:48

Quatre jours. Cela faisait quatre jours que j'étais arrivée à Maïlys, et autant de jours que je souffrais de la chaleur.
J'avais débarqué à Port Lieucca, et dormi là-bas la première nuit, sur la plage. C'était une expérience intéressante, mais que je ne risquais pas de recommencer. Peu de confort, beaucoup de bruits, et le réveil à l'aube à cause de la lumière de soleil. Ah oui, et la peur de se faire submerger par la marée. Bref, j'avais passé une première nuit épouvantable. Ma nouvelle vie commençait bien !

J'avais passé toute la journée du lendemain à passer les différentes options de logement en revue. J'avais cru m'étouffer en voyant le prix d'un appartement sur le bord de plage. Et il était exclu que je dorme à l'hôtel ; je souhaitais commencer une vie, pas devenir une touriste ! L'homme de l'agence, qui me regardait avec une lueur lubrique dans les yeux, me proposa de passer la nuit chez lui, en attendant que je prenne une décision. Je lui souris gentiment, et lui assurai que je réfléchirais à sa proposition.

Il était hors de question que je commence ma nouvelle vie comme ça !
A peine sortie dehors, je sentis le découragement m'envahir. Je pensais que tout serait plus simple. Après tout, j'avais de l'argent que j'avais gagné lors de mes défilés et publicités à Méanville, et j'avais une valise pleine d'affaires. J'étais loin d'être démunie !

Et pourtant, je me sentais dépourvue que tout ce qui comptait. Une famille, des amis, du travail. Ce fut cette dernière pensée qui me réorienta ; j'avais fait des études, mais n'avait pas eu le temps de les terminer.

J'allais à la bibliothèque de Port Lieucca, et demandais des renseignements sur les différents types d'enseignements qui étaient prodigués sur l'île, et où. J’eus très rapidement la réponse que j'attendais : une faculté d'Histoire à Mégapagopolis (sérieusement, pourquoi faire un nom aussi compliqué ?! C'est difficile pour les étrangers !). Malheureusement, il ne s'agissait pas d'un internat, et j'allais devoir me débrouiller pour le logement.

L'après-midi touchait à sa fin lorsque je montai dans le bus qui devait m'amener jusqu'à la capitale de l'île. J'avais préféré le bus au train, tout simplement pour économiser mon argent ; mon petit doigt me disait que j'allais avoir besoin de chaque Pokéflouz que j'avais en poche.

Il était presque 21h lorsque je descendis du bus, et sorti à l'air libre. Le trajet avait été épuisant ; le bus était rempli de touristes qui n'arrêtaient pas de prendre des photos, rire à gorge déployée, et poser des tas de questions. Pour ma part, j'étais bien trop fatiguée pour prêter attention à tout ça, je voulais juste arriver, et dormir.

Dormir... Ah! Quelle merveilleuse idée ! Encore une fois dans le but de garder mes économies, j'effleurais l'idée de dormir sous un pont. Idée que mon instinct de survie repoussa aussitôt. En plus, je commençais à ne plus être très fraîche, et j'avais encore une dure journée qui m'attendait, le lendemain. Je suivis donc les autres touristes jusqu'à l'hôtel le plus proche.

Je me payai une petite chambre, équipée d'un lit, et d'un cabinet de toilette, et parti m'y réfugier. Ce fut une fois lavée, récurée, et allongée sur mon lit que je me rendis compte de la faim qui me tenaillait. Rien d'étonnant, mon dernier repas datait de mon arrivée sur l'île, c'est-à-dire il y avait plus de 24 heures. Je pestais à voix basse, enfilai une tenue décontractée, et descendis manger au restaurant de l'hôtel.

Je pris un plat du jour, que je dévorais sans prendre la peine de regarder de quoi il était fait, trop occupée que j'étais à me sustenter et à éviter le clins d’œils lubriques du serveur. Il avait beau être assez mignon, et j'avais beau en avoir terriblement envie, je me forçai à résister. Je voulais démarrer une vie normale, je ne souhaitais pas redémarrer une vie de luxure.

Je remontais dans la chambre, et tentais de m'endormir.
Mais c'était sans compter les occupants de la chambre d'à coté, qui décidèrent d'occuper leur nuit d'une autre façon. Je finis par sombrer dans le sommeil vers deux-trois heures du matin.

Le réveil m'obligea à sortir du lit à huit heures. Je passais un moment dans le cabinet de toilette, essayant de masquer mes traits tirés. J'avais pas mal de choses à faire dans la journée, et il fallait que je paraisse au sommet de ma forme. Je payai l'hôtel, et sortis dehors.

J'avais deux choses à faire. M'inscrire aux cours qui commenceraient bientôt, et me trouver un logement. Ah oui, et puis faire des courses, remplir la paperasse administrative, et tout ça. Je soupirais en constatant que ma journée serait en plus dure que prévu.

Je décidais de passer à la faculté en premier. J'eus le plaisir de constater que la formation que je suivais à Méanville existait également ici, et qu'il y avait équivalence des diplômes, et que je n'avais donc pas besoin de tout recommencer du début. Ce fut un premier soulagement.

Il était 10 heures que je contactais la première agence.
Il était 15 heures quand je visitais mon futur appartement. J'eus le coup de foudre, et le pris aussitôt. Il était assez ancien, meublé, et plutôt bien situé. Je n'en demandais pas plus ! Le prix était une autre histoire, mais heureusement pour moi, les prix étaient en chute libre depuis qu'une organisation criminelle du nom de "Team Zodiac" sévissait sur l'île.

Je fis des courses, et triais les documents que j'aurais à remplir dans la semaine. Je me cuisinais un petit quelque chose, le moins cher possible. C'était absolument immonde, mais il fallait bien que je mange. J'allais dormir assez tôt, libérant mes deux Pokémons, Amor et Hada. Ceux-ci commencèrent à prendre leurs aises dans l'appartement, découvrant leur nouveau chez-eux. La Kirlia et la petite Evoli me rejoignirent bientôt sur le lit, et nous nous endormîmes ensemble.

Je me réveillai en sueur, vers 8 heures du matin. La nuit avait été chaude, et la journée s'annonçait encore plus chaude. Je pris une douche glacée, mais ce n'était pas assez. Je réveillais Amor et Hada, et nous nous mimes en route vers une zone plus fraîche. La plage et la piscine municipale étaient à exclure. Je ne voulais pas avoir à supporter les sifflements et harcèlement qui allait inévitablement avec. J'optai finalement pour une piscine privée, certes payante, mais qui pouvait m'offrir ce que je recherchais : fraîcheur et tranquillité.

Et pour le coup, il n'y avait vraiment pas grand monde. Un jeune homme roux faisait prendre un bain à son Evoli, et un couple qui bronzait. J’aperçus également un Reptincel qui prenait un bain de soleil ainsi qu'une Crocodil qui nageait tout au fond de la piscine.

Je me laissais glisser dans l'eau, appréciant le contact frais de l'eau. Amor alla se balader du coté du petit bassin, tandis qu'Hada regardait les bouées de l'Evoli du roux avec envie. Je compris aussitôt qu'elle souhaitait avoir le même traitement.

Je rassemblais mon courage, et m'approchais du jeune homme.



« Salut, excuse-moi de te déranger... mais ma petite Evoli semble apprécier les bouées de la tienne, et je me demandais si elles étaient à toi ou à la piscine... »


J'étais mal à l'aise, chose très surprenante. Je me sentis légèrement rougir, après avoir très rapidement jaugé le roux ; il était craquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 14:48

La jeune femme blonde détailla les environs, avant d'aller poser ses affaires sur un transat inoccupé. Ses deux Pokémon, un Evoli et un Kirlia, la suivaient. Je reportai mon attention sur Ivory, qui faisait des progrès et parvenait presque à flotter toute seule sans tomber. Je ris lorsqu'elle fit mine de m'envoyer de l'eau et perdit l'équilibre : tel est pris qui croyait prendre, comme on dit !

Une voix me fit lever la tête :


"Salut, excuse-moi de te déranger... mais ma petite Evoli semble apprécier les bouées de la tienne, et je me demandais si elles étaient à toi ou à la piscine..."

La blonde s'était approchée de moi, l'air un peu timide, et son Evoli pointait le bout de son museau vers moi. Je souris et pris Ivory dans mes bras pour ne pas qu'elle coule, avant de répondre :

"Ah, c'est la piscine qui me les a prêtées ! La gérante t'en donnera si tu lui demandes..."
"Hé, toi aussi tu veux apprendre à nager ? Viens avec moi ! Tu verras, c'est super !"

Visiblement, Ivory s'était trouvé une nouvelle copine à embêter. Je souris en désignant de la main le comptoir où j'avais emprunté les bouées, et l'observai alors qu'elle s'éloignait. Son maillot de bain vert s'accordait à ses yeux. Bon sang, il y a vraiment des filles qui font attention à leur look jusque là ?

Ceci dit, je pouvais pas dire que ça ne rendait pas bien. Sa peau légèrement hâlée faisait ressortir la couleur, et l'or de ses cheveux s'éparpillait en cascades sur ses épaules nues. Ivory bondit de mes bras pour sortir de la piscine, et demanda à la nouvelle venue avec un sourire joueur :


"Comment tu t'appelles ? Moi c'est Ivory."

Dans le même temps, la dresseuse revint avec des bouées à fixer à la taille de son Pokémon pour lui éviter de couler. J'attendis de voir si elle arrivait à fixer les sangles avant de me proposer pour l'aider, au cas où.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 17:30

Le jeune homme parût surpris que je l'aborde comme ça, mais il fut très aimable, et m'indiqua le comptoir où il avait récupéré les petites bouées. Je le remerciais d'un grand sourire, et laissai Hada discuter avec l'Evoli du roux.


« Oui, Mlle Lina nous a amenées à la piscine, Amor et moi ! Amor, c'est la Kirlia, là-bas ! Et oui, j'aimerai bien apprendre à nager, mais je dois avouer que j'ai un peu peur... Ça fait longtemps que tu apprends, toi ? Et ton dresseur, il est gentil ? Il s'appelle comment ? Moi je m'appelle Hada ! Et elle c'est Lina ! Mais je crois que je te l'ai déjà dit... Tu le connais depuis longtemps ? Vous vous êtes rencontrés comment ? »


Comme à son habitude, Hada avait commencé son monologue. J'allais jusqu'au comptoir, sentant le regard du propriétaire de l'Evoli posé sur moi ; pour une fois, je ne me sentais pas déshabillée par le roux, je sentais juste un regard de curiosité. Je demandai poliment à l'employée si je pouvais emprunter des bouées, souhait qui fut exhaussé sans la demie-minute qui suivit. Lorsque je fus de retour auprès de Hada, du jeune dresseur et de son Pokémon, ma petite boule de poil marron finissait tout juste sa tirade. Je la grondais gentiment.


« Allons Hada, respire un petit peu, et laisse à cette pauvre Evoli le temps de te répondre. »


Je retournai dans l'eau, et commençai à attacher les bouées aux pattes de Hada, prenant pour exemple sa comparse. Enfin, je tentai tant bien que mal d'y arriver, mais ma petite Evoli bougeait beaucoup trop, rendant la tâche sacrément ardue. Je lançais un regard désespéré au jeune homme, tout en lâchant un petit :


« Hada, tiens-toi un peu tranquille, le temps que je t'attache ces bouées, après tu pourrais gigoter autant que tu veux ! »


Et bien évidemment, elle ne se calma absolument pas. Je vis qu'Amor nous avait rejointes, et qu'elle contemplait le spectacle avec un petit air amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 18:15

Ivory, trop contente d'avoir trouvé une copine, se mit à courir partout sur les carreaux au bord de l'eau, tandis que la propriétaire de la dénommée Hada tentait - tant bien que mal - de lui mettre les bouées autour des pattes.

De loin, Atchoum regardait la scène. Deux grands nigauds avec deux Evoli hyperactives et surexcitées qui veulent apprendre à nager... Il rigola dans son coin, crachant un rond de fumée par les naseaux, avant de reporter son regard sur Shiza, qui elle faisait des ronds d'air sous l'eau. Il eut un faible sourire. Comment deux êtres aussi différents pourraient-il se rapprocher ? Et comment cette Crocrodil, fusse-t'elle sa meilleure amie, pourrait-elle l'aimer un jour malgré leurs différences ?

Il coupa à ses réflexions d'un grognement. Il n'avait pas envie de se prendre la tête avec ça. Il ajusta donc ses lunettes de soleil CaraGang© et profita de la chaleur ambiante.


Pendant ce temps, Ivory courait toujours et Hada gigotait comme une folle. Bon. Il fallait faire quelque chose. Je réussis à attraper mon Evoli par la peau du cou alors qu'elle refaisait un tour du bassin, et la lâchai dans l'eau. Sans la présence rassurante de mes mains, elle se figea complètement, de peur de tomber à l'eau. Bon, elle était calmée, du moins pour une minute.

Je me rapprochai de la jeune blonde, l'eau nous arrivant jusqu'au nombril environ, et lui proposai mon aide en riant :


"Je vais t'aider, attends ! Maintiens-la hors de l'eau pendant que j'attache les bouées, ça sera plus facile à deux !"

Une fois la manoeuvre effectuée, je récupérai Ivory et lançai avec un grand sourire aux lèvres :

"Bah dis donc... C'est une sacrée paire d'Evoli qu'on a là, pas vrai... Au fait, tu t'appelles comment ? Moi c'est Khaïl, enchanté !"
"Toi tu t'appelles Hada ? Ouah c'est un joli nom ! Pourquoi ta Lina t'a appelé comme ça ? Moi c'est parce que j'ai un frère plus foncé que moi qui s'appelle Ebony, comme l'ébène, et Ivory ça veut dire ivoire ! Mes copains là-bas, ils s'appellent Atchoum et Shiza, mais Shiza est sous l'eau donc tu la verras tout à l'heure. C'est la première fois que je vois un Kirlia ! Dis donc ! Moi ça fait un bon moment que je connais mon Khaïl ! Au moins... Cent jours ! Il m'a sauvé d'un gros bonhomme qui sentait le Rattata mort, et après il nous a adopté avec mon frère. Et toi ? Tu as rencontré ta Lina comment ? Vous faites des combats Pokémon ? Tiens, regarde, pour nager, il suffit de secouer les pattes en même temps : droite devant, gauche derrière, puis gauche devant et droite derrière ! Allez essaie !"

... Woah. Ben dis donc. Et pipelettes avec ça. Rapidement, un concert de "Evo, évo évooolii ! Liii ! Evoliii, li évo évooo, volii !" résonna dans la piscine. Non pas qu'elles parlaient spécialement fort, mais surtout BEAUCOUP. La gérante nous jeta un regard amusé, tandis que je me mis à rire tout seul de la situation. Lina ne pouvait peut-être pas comprendre ce que les deux Evoli se racontaient, mais moi si... Et même si je comprenais leurs mots, le sens de leur conversation m'échappait totalement !

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 21:24

Pendant une seconde Hada se tint tranquille, le temps de se remettre de sa stupeur ; elle avait enfin trouvé quelqu'un qui supportait ses monologues. Et d'après ce que j'entendais, qui semblait même faire pareil. Décidément, les deux Evoli se ressemblaient énormément. Je me tournai vers Khaïl pour le remercier.


« Enchantée ! Je m'appelle Lina Desparya ! Je suis arrivée à Maïlys il y a quatre jours ! Et oui, on a une sacré paire d'Evolis superactifs et surexcitées ! La mienne ne se calme jamais... C'est épuisant à la longue, mais bon, je l'aime comme elle est ! ♥ »

« Oui, j'aime beaucoup mon nom ! C'est très joli ! A la base, c'est mon ancien dresseur qui appelait Mlle Lina comme ça, je crois que ça veut dire "fée" dans sa langue natale. Il semblait beaucoup l'apprécier, et moi aussi, alors il a décidé de me donner comme cadeau ! Il avait beaucoup de Pokémons, et tous très exotiques et du coup il n'avait pas beaucoup de temps à me consacrer, alors que Lina, elle a que Amor et moi ! Du coup elle a plein de temps pour nous ! Tu as un frère ? Ooooh, j'aimerai tant le rencontrer ! Il n'est pas ici ? Oh dis-donc, tes copains sont impressionnants, ils font même plutôt peur ! Surtout le Reptincel ! Ah, c'est la première fois que tu vois une Kirlia ? Elle est super douce et super gentille ! Mais elle ne parle quasiment pas, je ne comprends pas... Elle ne doit pas être très bavarde ! Cent jours, c'est vraiment un cap ! Moi ça doit faire deux ou trois ans, je ne sais plus exactement, on a beaucoup voyagé ces derniers mois, et puis il s'est passé des choses terribles, j'en frissonne encore la nuit ! Encore pire que ton gros bonhomme qui sentait le Rattata mort ! En tout cas, tu as eu bien de la chance de tomber sur un dresseur aussi gentil ! Et tu fais des combats Pokémons toi ? Olalah ! Moi j'en ai fait un tout petit peu, contre les Pokémons d'amis à Lina, mais je ne suis pas très forte, je préfère parler et manger que me battre ! Aïeeuuh ! »

Tout en monologuant à toute vitesse dans un concert de petits "Evo-evoli ! li !", ma petite Hada tentait de nager. Et surexcitée comme elle était, elle se mit à traverser la piscine à toute vitesse et n'importe comment, rencontrant finalement l'autre extrémité du bassin. Je souris malgré moi devant cet exploit ; pour une première mise à l'eau, c'était une réussite ! Je l'aperçu en train de faire demi-tour et de revenir vers nous tout aussi frénétiquement. Je l'interceptai lorsqu'elle passa près de moi, en la prenant dans mes bras.


« Hé, calme-toi, petite bête ! Il faut y aller progressivement, pas d'un coup ! »


Elle semblait complètement épuisée, mais également loin de vouloir s'arrêter. Amor leva les yeux vers le ciel, et s'éloigna. Ses pas la guidèrent près du Reptincel qui prenait toujours un bain de soleil. Elle le regarda, apparemment sans rien dire.

Je regardais à nouveau ma petite Hada, qui continuait à remuer des pattes dans le vide, même en étant dans mes bras, et hors de l'eau. Décidément, elle était intenable.



« Ma Lina est gentille, mais parfois elle me laisse pas faire ce que je veux ! Et là je veux nager ! Linaaaaaaaa ! Lâche-moi ! Dis, je nage bien ? Et tes copains, malgré leur apparence effrayante, ils sont gentils ? Le Reptincel, il va pas faire de mal à Amor, hein, hein, hein ? Parce qu'Amor, elle est super gentille, hein ! Mais elle parle pas beaucoup ! Mais je crois que je l'ai déjà dit, ça. Et toi, comment ça se passe avec tes copains ? Tu arrives à parler avec eux ? Ils sont gentils avec toi ? Et à part tes copains qui sont ici, et ton frère, tu as d'autres amis ? Ils ressemblent à quoi ? Ils sont mignons ? »


J'avais beau ne pas les comprendre, ils m'épuisaient, comme des enfants en bas âge qui parlent en permanence et qui courent partout. Exactement pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Ven 26 Juil 2013 - 5:30


Nos deux Evoli barbotaient dans le bassin, en devisant absolument pas tranquillement. Leurs petits piaillements ravis me faisaient sourire, mais leur conversation sans queue ni tête me donnait mal au crâne...

L'une et l'autre parlaient en même temps, sautaient du coq à l'âne, répondaient à une question pour en poser douze autres... C'était un cercle sans fin.


"Ouah ! Tu es une fée ! C'est super ! J'aimerais bien être une fée aussi, moi ! Mon frère il est pas là, il est resté à la maison avec Shaka. Shaka c'est un Baggiguane ! Il est gentil mais pas très malin, il tombe tout le temps dans mes pièges ! Ebony je l'adore, il est grognon mais tout gentil avec moi. Et il est très fort aussi ! Cent jours c'est beaucoup ? Je ne sais compter que jusqu'à cent de toute façon... C'est quoi un "an" ? C'est plus grand que cent jours ? Oh la la tu as du vivre des choses horribles, heureusement que tu as une Lina pour te protéger maintenant ! Moi mon Khaïl et mes copains ils sont super forts pour me protéger. Le Reptincel il s'appelle Atchoum ! Parce qu'il éternue tout le temps ! Ah mais je t'ai déjà dit, non ? Moi aussi je fais des combats de Pokémon ! Notre Khaïl nous entraîne tous les jours pour pouvoir vaincre les méchants de la Team Zozo ! C'est des voleurs de Pokémon qui les arrachent à leur Dresseur, alors nous on va devenir super forts et leur botter les fesses ! Yaah ! Je suis pas très forte pour le moment, mais si un jour j'évolue, je serai super forte ! Tu voudrais évoluer un jour toi ? Ouais tu nages vraiment bien ! Regarde c'est trop facile ! Hihi ! T'inquiète pas pour Atchoum, il a l'air grognon mais il est adorable. Il veut faire son fort parce que c'est le plus vieux mais en vrai, il sont amoureux avec Shiza ! Ah mais faut pas le dire sinon ils se fâchent. C'est bizarre non ? Ah mes copains, ben y'a Shaka, et Ebony mon frère, et puis Atchoum et Shiza. J'ai aussi un copain Caninos qui ne sait dire que Wouf ! Il est très très gentil, mais c'est une humaine qui l'a recueilli en même temps que Khaïl nous a adoptés. L'humaine elle est gentille aussi ! Mais j'ai oublié son nom... Alors ton évolution ça sera quoi toi ? Moi j'aimerais bien être... Peut-être un Phyllali... Ou un Aquali ! Pour pouvoir nager tout le temps ! Hihi !"

Je soupirai en levant les yeux au ciel, puis regardai Lina avec un sourire amusé (et un peu désespéré). Je lui demandai :

"Tu viens tout juste d'arriver, alors ? Tu venais d'où ? Enfin, si c'est pas indiscret bien sûr, te sens pas obligée de me répondre si, heu, si t'as pas envie hein..."

Bravo Khaïl, discrétion élémentaire : zéro pointé. Si ça se trouve, elle avait juste envie de changer d'air, ou bien elle fuyait la police locale parce que c'était une criminelle multi-récidiviste, ou bien...

Ahem. Oui, mais non. On arrête de se faire des petits films dans sa tête, et on se concentre sur la réalité. Je jetai un coup d'oeil en arrière pour regarder ce que faisaient Atchoum et Shiza, puis revint sur Lina en moins d'une seconde. Mon Reptincel était bien assez grand pour ne pas se noyer, et ma Crocrodil assez forte pour l'en empêcher, de toute façon.



Atchoum sentit une étrange présence près de lui. Il se redressa, ouvrit les yeux et leva ses lunettes noires pour découvrir une petite Kirlia, qui l'observait de ses grands yeux. Il leva un sourcil (imaginaire, les Reptincel n'ont pas de sourcils, mais passons), jeta un oeil vers moi et m'aperçut en grande conversation avec Lina. Il reporta son regard sur Amor, et lui dit :


"Heu, bonjour ? Qu'est-ce que tu fais là ?"

Ah, oui. Ce qui était bien avec Atchoum, c'est que son sens du tact égalait le mien : il tendait vers le zéro absolu. Shiza sortit du bassin en silence, et observa l'échange avec un sourire amusé. Après tout, ce n'était pas facile de mettre Atchoum mal à l'aise, alors autant en profiter un peu...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Ven 26 Juil 2013 - 14:14

Je finis par lâcher Hada, qui recommença à nager, et surtout qui s'éloigna de moi. Aaah... un peu de calme ! Je plongeai un petit coup, histoire de immerger totalement, et ressorti, prête à répondre aux questions de Khaïl.


« Je suis origine de Méanville, à Unys, tu connais ? Je suis venue ici pour changer de vie, il y a certaines choses que je préférerai oublier... Et toi, tu es originaire d'ici ? »


La curiosité allait probablement le ronger, mais s'il avait une once de bon sens, il n'aborderait pas le sujet. Et s'il le faisait... et bien il n'aurait pas de réponses. Certaines choses devaient sombrer dans l'oubli. A cette pensée, mon bas-ventre se contracta légèrement, et la tête me tourna. Prise par surprise, je dérapai sur le fond de la piscine, et commençai à tomber. Je réussi à me retrouver l'équilibre avant de commencer à me noyer, et espérai que le jeune homme n'ait rien vu. Sinon, il allait s'inquiéter...


« Oooh, j'aimerai beaucoup rencontrer tes autres amis ! Vous avez l'air de super bien vous entendre ! Moi aussi j'avais fait des pièges, à une époque, mais une fois Amor s'est blessée, et Mlle Lina m'a grondée très fort... Depuis je n'ai pas osé recommencer, parce que je ne veux pas faire de mal à Amor, ni à Mlle Lina d'ailleurs ! Parfois je me sens seule, parce que je n'ai personne avec qui parler comme ça ! Parce qu'Amor, elle ne parle pas beaucoup, je sais pas pourquoi... Et oui, cent jours c'est beaucoup ! Mais un an, c'est plusieurs fois cent jours ! Je crois que ça doit faire dix fois cent jours que je connais Mlle Lina ! Ah mais en fait, ça fait super longtemps ! Olalah, je ne m'en étais jamais rendue compte ! Mlle Lina n'est pas très forte, mais elle prend toujours bien soin de nous, et nous garde loin des ennuis, donc on est en sécurité avec elle, et on l'aime beaucoup, la Mlle Lina ! Tu as de la chance d'avoir ton Khaïl et tes amis ! Tu peux visiter des endroits dangereux sans être inquiétée du coup ! Oh, j'aimerai tellement visiter des endroits exotiques ! Et me faire des tas de nouveaux amis ! Mais ces derniers jours, je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup sortir de ma Pokéball... Mlle Lina était très occupée ! On a beaucoup voyagé ces derniers jours, et Mlle Lina a passé beaucoup de temps à s'entretenir avec des hommes qui la regardait bizarrement ! J'aimais pas ça du tout, moi ! Mais ton Khaïl, il regarde pas Mlle Lina comme ça, il a l'air super gentil ! Et comment ça se fait qu'Atchoum éternue tout le temps ? Il est malade ? C'est pas grave, j'espère ? Et ton Khaïl ne le fait pas soigner ? Oh, tu t'entraines pour devenir plus forte ? C'est génial ! Ça ne fait pas longtemps que je suis arrivée ici, et c'est la première fois que j'entends parler de la Team Zozo ! Ils ont l'air super méchants d'après ce que tu me dis ! J'espère qu'ils ne viendront pas nous embêter, Mlle Lina et nous ! En tout cas, je compte sur vous pour les punir et leur faire comprendre que c'est pas bien ! Toi aussi tu nages bien ! On est trop fortes en fait ! C'est vrai ?! Ils sont amoureux ! Oooh, c'est trop mignon ! Et comment ça se fait que ton ami Caninos ne dise que "Wouf" ? Il est malade ? Ce n'est pas grave, j'espère ?! En tout cas, si sa Maitresse est gentille, elle va bien s'occuper de lui, hein ? Oooh, je n'ai jamais vraiment pensé à mon évolution ! Je voudrais bien être une Pyroli pour pouvoir rester au soleil et bronzer sans avoir trop chaud ! Ou alors Aquali ! Pour pouvoir nager super bien ! Ou alors Voltali ! Pour électrocuter les hommes qui regardent Mlle Lina ! Ou bien Givrali, pour pouvoir prendre des bains de neige, et faire du ski ! Ou encore Phyllali, parce que j'adore la forêt ! Même si Mlle Lina n'aime pas ça... Sinon, devenir une Mentali ! Afin de comprendre ce que pensent les gens ! Ça serait la classe ! Ou Noctali, parce qu'elles sont vraiment trop belles ! Tu as déjà vu des Noctali ? Ah oui ! Mon ancien maître, il m'avait parlé d'une autre évolution ! Il avait vu ça à coté de son pays, loin d'ici ! Il m'a dit que ça s'appelait Nymphali ! Et qu'on devenait blanche et violette ! Et que c'était super rare ! J'aimerai bien être une Nymphali, pour pouvoir être super rare et unique ! »


De son coté, Amor semblait "parler" avec le Reptincel. Parler était un bien grand mot, vu son caractère.


« Bonjour. Je voulais seulement m'éloigner de ces deux pipelettes d'Evolis avant qu'elles ne commencent à m’énerver. Et mes pas m'ont conduite jusqu'à toi. C'est tout. »


Connaissant ma Kirlia, je me doutais qu'il n'y aurait aucun problème. Il était même possible qu'elle reste à coté du Pokémon Feu, sans rien dire, sans rien faire. Juste pour avoir un peu de calme. Chose dont elle rêvait depuis que j'avais Hada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Dim 28 Juil 2013 - 7:46

Rapidement, j'arrêtai d'écouter le babil incessant des petites Evoli, qui apparemment étaient devenues copines comme Mammochons. Je reportai plutôt mon attention sur le discours de Lina. Originaire d'Unys, elle avait décidé de s'expatrier pour changer de vie, disait-elle. Ca pouvait se comprendre...

"Oh, tu viens d'Unys ? Je n'y suis jamais allé... Ca doit être sympa comme région. J'adorerais visiter le Désert Délassant. ...Quoi, moi ? A vrai dire, je suis né à Cimetronelle, dans la région de Hoenn. J'ai pas mal voyagé avec mon oncle dans mes jeunes années, j'ai découvert Kanto et Johto, et puis on s'est posés ici quand j'avais, quoi, seize ans ? Et depuis, il s'est passé un paquet de trucs, mais je suis quand même resté. Parce que bah... Maïlys est plutôt sympa à vivre je trouve !"

J'eus un petit rire. C'était vrai que la région était agréable, avec ses grandes plages et son climat tempéré. Soudain, un mot dans la conversation de Hada et Ivory retint mon attention. Passant du coq à l'âne, je demandai à Lina, les yeux posés sur son Evoli :

"Au fait ? Désolé de changer de sujet un peu brusquement, mais tu connais le Pokémon... Nymphali ?"

Je n'avais jamais entendu ce nom auparavant. Je savais qu'il existait de nombreux Pokémon dont j'ignorais l'existence, notamment en provenances des régions plus lointaines. "Nymphali" devait en faire partie. Mon regard empli de curiosité passa de Hada à Lina, en espérant une réponse.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Dim 28 Juil 2013 - 15:11

Apparemment, il n'avait rien remarqué. Tant mieux !
Je me concentrai sur sa réponse. Visiblement, il avait beaucoup voyagé, mais n'était pas jamais allé à Unys. Ma région avait beaucoup changé depuis les événements de la Team Plasma et Neo Team Plasma. Et puis, chaque jour, le désert était repoussé, et la civilisation s'étendait.



« Oh, tu sais... Le désert Délassant est en train de disparaître, petit à petit. Il y a quelques années, la Route 4 était entièrement couverte par le désert. Aujourd'hui, elle est couverte par les immeubles. Et il y a de grandes chances que ce phénomène s'étende au Désert. Et puis, contrairement à son nom, de Désert Délassant est loin de l'être ! »


Je finis ma phrase avec un petit rire. J'avais vécu juste à coté du désert en question, et de ce fait, je m'y étais déjà aventurée plusieurs fois. Avant de retenir la leçon, et de me tenir loin de cette zone.

Je surveillai Amor et Hada du coin de l'oeil ; exactement comme je le pensais, le premier se tenait à coté du Reptincel, sans bouger et sans rien dire ; et la deuxième... continuait à vivre sa vie avec sa nouvelle meilleure amie.

Je fus surprise par la question du jeune homme. Nymphali ? Oui, ça me disait quelque chose.



« Nymphali... Oui, un... ami m'en avait parlé. Il s'agit d'une évolution d'Evoli, je crois ? Originaire de la région de Kalos, il me semble. Je n'en sais pas beaucoup plus, malheureusement. Pourquoi cette question ? »


J'étais intriguée, peu de personnes avaient entendu parler de Nymphali. Après tout, la région de Kalos était plutôt loin d'ici, et il y avait peu de contact avec les autres régions.
Et il n'avait pas dit qu'il avait voyagé à Kalos. Ce Khaïl était définitivement intéressant ! Il semblait très cultivé, et en savoir beaucoup sur la région et sur les Pokémons.



« Au fait, tu as dit que tu étais à Maïlys depuis un moment, non ? J'ai quelques mois de libres avant de reprendre mes études ; qu'est-ce que tu me conseillerais de faire, en attendant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Mar 30 Juil 2013 - 5:59

Lina me parla un peu de sa région natale et du Désert Délassant, qui disparaissait peu à peu sous les immeubles et les constructions humaines. Quel gâchis. Si on se mettait à construire partout où il y avait de l'espace, où vivraient les Pokémon ?

Elle embraya sur Nymphali. Le Pokémon serait originaire de la région de Kalos... C'était sacrément loin, ça. Jamais je n'avais pensé à y mettre les pieds, rien qu'à imaginer le prix du billet d'avion, ça me faisait froid dans le dos.

A sa question suivante, je répondis quelques instant avant de répondre :


"Hm... Si tu viens de t'inscrire et que tu reprends en Septembre les cours, tu devrais pouvoir t'organiser un voyage pour visiter l'île, si t'aimes marcher bien sûr. En partant d'ici tu pourrais aller vers l'Ouest visiter l'Imaginarium, si t'es une fêtarde, ou aller tout de suite à l'Est pour voir les Ruines de Lakit et le Canyon Antique. C'est super beau, dans le coin. Après, les villes comme Esperantown ou Port Sableye valent le détour, mais c'est beaucoup plus loin... Mais si t'as trois mois de pause, ça te fera un super répit avant les études !"

Je souris doucement en finissant ma phrase. Les études... Si seulement j'avais eu le courage d'en faire. J'aurais accédé beaucoup plus facilement au poste de chercheur, ou d'assistant de professeur Pokémon. Je n'avais pas choisi la voie la plus facile, mais j'étais tout simplement incapable de rester dans un amphi bondé pendant quatre heures d'affilée à écouter un vieux barbant débiter des inepties qui étaient fausses depuis dix ans !

La seule fois où j'avais mis les pieds dans une université, c'était à mon arrivée à Avalaville avec Silver, avant que le prof. Pokémon me prenne comme élève. Le vieil homme rabougri qui nous avait fait cours avait soutenu bec et ongles que les Magnéti et Magnéton n'avaient que le type Electrik, et qu'ils gagnaient un type Acier en évoluant en Magnézone. Ce n'était plus dix, mais quinze ans de retard qu'il avait, le bougre...


ENFIN BREF. Heureusement que je pensais vite, parce que Lina se serait demandée pourquoi je restais vingt minutes silencieux, les yeux dans le vague. Donc, quelques secondes après avoir fini ma phrase, je me souvins de sa question précédente sur Nymphali, et lançai d'un air détaché :


"Ah, pour Nymphali, c'est juste Hada qui en a parlé tout à l'heure lorsque Ivory lui a demandé en quoi elle voudrait... évoluer..."

Bravo Khaïl. Encore une fois, la discrétion, c'est pas ton fort. POURQUOI faut-il que dès que je me sens en confiance avec une personne, je deviens un moulin à parole incapable de contrôler ce qu'il dit ?

Allez. Pourvu qu'elle ne fasse pas le rapprochement. Pourvu qu'elle pense juste que je fais une blague. Ou que je suis juste débile. Ou bien qu'elle connaisse N, la célébrité d'Unys, qui avait le même talent que moi, et qu'elle n'en tienne pas rigueur.

Et surtout, qu'elle ne s'enfuie pas en courant en me traitant de monstre. Je manquais trop de contact humain en ce moment pour supporter qu'elle me rejette...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Mar 30 Juil 2013 - 14:52

Khaïl me parla de Maïlys ; il y avait apparemment pas mal de choses à faire, il faudrait que j'y réfléchisse à tête reposée, et que je me renseigne sur ces différentes destinations. Je m'imaginais déjà en train de visiter l'Imaginarium, et de rencontrer des tas de personnalités importantes... Non. Non, non. Ça, c'était mon ancienne vie, et c'était fini. Je balayai immédiatement l'idée ; hors de question que je recommence la même chose.


"Ah, pour Nymphali, c'est juste Hada qui en a parlé tout à l'heure lorsque Ivory lui a demandé en quoi elle voudrait... évoluer..."


Il y eut un moment de silence. Il avait entendu Hada en parler ? Il comprenait le langage des Pokémons ?


« Tu... Comprends ce qu'elles... disent ? »


J'étais stupéfaite. Je n'avais entendu parler que d'une seule personne comprenant le langage des Pokémons. Le Roi de la Team Plasma, N. J'avais toujours admiré cet homme, qui s'était préoccupé du bien-être des Pokémons, et qui était prêt à changer le monde pour eux. De ce fait, j'avais toujours essayé de bien traiter mes Pokémons. Je rêvai de le rencontrer depuis bien des années, mais il avait complètement disparu de la circulation... Quelle tristesse !

Je revins à l'instant présent, et rassurai Khaïl qui semblait mal à l'aise d'avoir révélé son talent.



« Mais c'est génial ! Ca doit être génial de pouvoir comprendre ce que les Pokémons te disent ! Tu es la deuxième personne avec ce talent dont j'entends parler ; l'autre c'est N, tu en as entendu parler ? »


Je me sentis rougir légèrement. Pourquoi ? C'était le fait de parler de N qui me faisait cet effet là ? Décidément, ce rêve de jeune femme ne m'avait jamais lâchée, même après cinq ans.

Je tournai la tête vers mes Pokémons, songeuse. Que pensaient-elles de moi ? Que voudraient-elles me dire ? Je n'en savais rien, j'essayai juste de les rendre heureuses avec moi. Mais... était-ce ça qu'elles voulaient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Mar 30 Juil 2013 - 15:51

Je me détendis un peu, mais le rouge tenace qui m'était monté aux joues ne partit pas. Au contraire, lorsqu'elle me parla de N, mon visage vira carrément à l'écarlate. Etre comparé à une telle légende... A vrai dire, ça ne m'était jamais arrivé.

Je n'avais jamais vraiment parlé de mon talent à mes parents, je leur répétais ce que disaient les Pokémon mais ils choisissaient de l'ignorer plutôt que de chercher à comprendre. Rapidement, je m'étais éloigné de ma famille et des autres enfants pour rester à parler avec les Pokémon. Au début, ce "don" n'était pas très fort. Il suffisait que j'appelle un Pokémon par son nom pour qu'il vienne pour jouer avec moi. Et puis, au fur et à mesure, j'avais commencé à écouter leurs babillements, leurs cris, et ils s'étaient transformés en mots et en phrases.

Depuis tout ce temps, j'avais discuté avec les Pokémon comme avec des humains normaux. Et si ma capacité à socialiser s'était améliorée, mon don n'avait pas régressé, loin de là. Je relevai mon regard vers Lina, qui avait l'air plutôt contente de parler de N.


"Mais c'est génial ! Ca doit être génial de pouvoir comprendre ce que les Pokémons te disent ! Tu es la deuxième personne avec ce talent dont j'entends parler ; l'autre c'est N, tu en as entendu parler ? "
"N... Oui, il est plutôt connu, même s'il a disparu depuis la destruction de la Team Plasma. Je n'ai jamais eu la chance de le rencontrer, mais il paraît que je suis un peu comme lui... Enfin, le charisme en moins bien sûr !"

Parce que c'est vrai, on a ou on n'a pas l'étoffe d'un leader. Et moi, clairement, j'étais tout sauf ça ! Je me laissai un peu couler, ne laissant dépasser de l'eau que mes yeux bleus et ma touffe de cheveux. L'eau refroidirait peut-être mes joues qui reprendraient leur couleur normale...?


Pendant ce temps, Atchoum observait la petite Kirlia qui parlait dans sa tête. Il essaya de penser très fort pour faire comme elle, mais n'y parvint absolument pas. Il dit donc à voix basse :


"Tu... peux communiquer par la pensée ? C'est intéressant. Et tu as bien fait de t'éloigner. Je ne sais pas si ton amie Evoli est comme Ivory, mais en tous cas, elles ont l'air de trop bien s'entendre pour que cette piscine reste paisible..."

Atchoum resta assis face à la Kirlia, à discuter avec elle dans une conversation qui semblait à sens unique pour tout observateur extérieur. Shiza, quand à elle, remonta du fond de la piscine, et observa son ami qui discutait avec le Pokémon indubitablement féminin. Elle fronça les sourcils, et attendit de voir ce qui se passerait.

Oh, non, Atchoum et elle n'étaient pas ensemble. Ils étaient... Simplement... Liés par une relation plus puissante que les mots qu'on pourrait y placer. A la fois de maître et d'élève, de protection mutuelle, et de besoin l'un de l'autre.

Et puis après tout, s'il ne faisait que lui parler, Shiza n'aurait pas besoin d'user de ses mâchoires pour les séparer...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Mer 31 Juil 2013 - 17:29

Khaïl sembla se détendre un peu. Il avait peut-être eu peur que je ne le traite de monstre, ou que je ne le croie pas. Il avait bien entendu parler de N, et savait qui il était ; il évoqua le fait que personne ne l'avait revu depuis la défaite de la Team Plasma, mais je n'étais pas certaine de ça. J'avais entendu dire qu'il avait été vu au moment où la Neo Team Plasma était apparue. Le roux sembla regretter de n'avoir jamais eu l'occasion de rencontrer cette légende vivante ; regret que je partageais avec lui. Il rigola en disant que les gens lui trouvaient une ressemblance avec N, à part sur le charisme. Je ne me retins de rigoler ; je ne le connaissais pas assez, et j'avais peur qu'il ne le prenne mal.

Le jeune homme plongea dans l'eau, laissant juste une touffe rousse dépasser de la surface de l'eau. Quant à moi, je me propulsais loin du bord de la piscine d'une poussée de jambes, et me laissa flotter en faisant la planche.

L'eau était bonne, la piscine était calme - mis à part les deux petites Evolis qui étaient instoppables - bref, un régal.



« Au fait, tu vis toujours avec ton oncle depuis ton arrivée ? Où ça ? Ici, à Mégapagopolis ? »


Je me mis à rougir. Qu'est-ce qui m'avais pris de poser une question pareille ?! C'était terriblement indiscret, et j'espérais que Khaïl ne se ferait pas d'illusions, et n'attendrait pas quelque chose de moi.

Je frémis à cette idée. Je ne pouvais pas séduire la première personne gentille que je croisais, ce n'était pas correct ! Décidément, les habitudes ont la vie dure.

--------------


Le Reptincel me parla. Je daignais me retourner vers lui, même temps que je lui répondais. Par télépathie bien entendu.


« Oui, je parle par télépathie. Je ne sais pas comment est Ivory, mais Hada est absolument insupportable. Gentille, mais insupportable. Je rêvais d'un moment de calme depuis bien longtemps. »


Je m'adressai ensuite à la Crocodil qui nous observait depuis la piscine.


« Ne t'en fais pas, je ne suis pas intéressée. Tu peux le garder. »


Je lui transmis un sourire télépathique, puis me retournais un direction de la piscine. J'avais bien envie d'aller me baigner, mais la présence des deux Evolis me dissuadais de me lancer dans une telle aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Ven 2 Aoû 2013 - 10:56

Je commençai à nager un peu, laissant Hada et Ivory dans le petit bassin délimité par une rangée de bouées. Lina, non loin de moi, me demanda :

"Au fait, tu vis toujours avec ton oncle depuis ton arrivée ? Où ça ? Ici, à Mégapagopolis ?"

...Heu. Qu'est-ce que je devais lui répondre ? Que mon oncle avait été forcé de suivre la Team Zodiac, et que j'avais du me débrouiller tout seul, sombrant dans le deal de Poudre de Rappel ? Que ladite Team m'avait arraché l'un de mes Pokémon, le transformant en monstre sans coeur ni âme qui m'a torturé afin de me faire parler sur un Commandant qui m'avait brûlé la moitié du bras et avait failli tuer mon second Pokémon ?

Je revins à la réalité. Bien sûr que je n'allais pas répondre ça. J'allais simplement lui servir la même excuse que je servais à tout le monde. Excuse très utile, et très crédible qui plus est.


"Non, mon oncle est reparti. En ce moment je suis chez ma soeur à Mégapagopolis, je garde son appartement vu qu'elle est en voyage. Et toi ? Tu es arrivée récemment mais tu as déjà un logement du coup ?"

Rediriger la conversation, voilà. Je retournai mon regard vers elle, et remarquai que son teint oscillait entre la pivoine et l'Ecrapince. Et puis, je me mis à réfléchir. Pourquoi elle m'avait demandé ça ?

Je rougis à mon tour. Là, à tous les coups, elle allait penser que j'étais un gros pervers qui ne voulait qu'une chose : la retrouver dans mon lit. J'attendis sa réponse pour essayer de retourner la conversation à mon avantage... Mais ça n'allait pas être gagné.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Dim 18 Aoû 2013 - 18:21

Mon "dégout" à l'idée de coucher avec Khaïl s'évanouit très rapidement. Mon bas-ventre se contracta sous l'effet de l'envie et du manque, tandis que mon regard et mon esprit s'embrumaient, perdus dans le voile rouge.

C'était la première fois depuis les événements de l'Autel Abondance que le Voile Rouge se manifestait d'une façon aussi prononcée, aussi marquée.

Et sans que je ne me puisse me contrôler, voilà que je nageais droit sur Khaïl, et que je passais mes bras autour de son cou, et que je posais ma tête dans le creux entre son cou et son épaule.

Le contact humain sembla suffire à me ramener à la réalité, et je me retrouvais dans une situation terriblement embarrassante. Je me voyais mal expliquer mon comportement à Khaïl, et surtout, j'avais peur de sa réaction.

Je frémis en pensant que j'avais peut-être détruit une amitié naissante sans le vouloir... Pour le coup, ce n'était vraiment pas ma faute ! Je sentis des larmes commencer à couler le long de mes joues.

Décidément, je me faisais honte.



« Désolée... Je ne sais pas ce qui m'a prise... »


Et dire que pendant un moment, j'avais espérer que mes soucis auraient disparus avec la mort du Mackogneur. J'avais eu tord, une fois de plus. Est-ce que ceci prendrait fin, un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Lun 19 Aoû 2013 - 5:08

Alors que j'étais tranquillement en train de détourner la conversation qui ne m'arrangeait pas trop vers un sujet plus tranquille, la jolie blonde nagea négligemment vers moi et passa ses mains autour de moi, pour poser sa tête contre mon épaule.

... Ahem. Qu'est-ce que...


Je penchai la tête vers elle, carrément gêné, mais ce que je découvris me fit voir les choses autrement. Des larmes chaudes coulaient sur le visage de Lina, et elle me dit presque aussitôt :


"Désolée... Je ne sais pas ce qui m'a prise..."
"C'est pas grave... Je... Ca va aller ? Je ne voulais pas te blesser, si c'est quelque chose que j'ai dit..."

Je me sentais super-mal, du coup. Elle devait avoir eu un problème durant son déménagement, ou quelque chose de son passé qui l'avait troublée par rapport à ça...?

Je refermai doucement mes bras sur elle en lui disant :


"Si... si tu veux en parler..."

J'étais vraiment, vraiment pas doué avec les filles, décidément.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 22 Aoû 2013 - 4:30


    Le roux murmura quelques mots, essayant tant bien que mal de dire quelque chose de gentil, et j'appréciais l'intention, même si le résultat n'était pas forcément là. Je lâchais son cou, et priais Archeus de disparaître dans le sol, tant je me sentais mal. Evidemment, ce fut en vain, et je me retrouvais face à Khaïl, à devoir répondre quelque chose. Plusieurs choix s'offraient à moi. Tout lui dire, comme je l'avais fait avec le Marin, à l'Autel Abondance, lui dire un tout petit peu, refuser de lui en parler, prendre la fuite, mentir, faire semblant...

    En fait, j'avais beaucoup (trop) de solutions. Je n'avais pas l'intention de mentir, et je considérais qu'il avait le droit d'avoir une explication. Mais je me voyais mal tout lui dire. Après tout, on ne se connaissait que depuis... On ne se connaissait pas en fait. J'optais donc pour la deuxième solution.



    « Oui, ça va aller, merci... Encore désolée... Et non, ce n'est pas quelque chose que tu as dit, c'est juste... Une sorte de maladie, qui fait que je ne sais pas toujours ce que je fais, et souvent, je me retrouve dans des situations embarrassantes... »


    Voilà, ça c'était bien. Pas vraiment un mensonge, mais pas vraiment la vérité non plus. En tout cas, il en savait assez avec ça. Je repensais à ce que je venais de dire. A vrai dire, je n'avais jamais considéré ceci comme une maladie, mais c'était probablement le terme le plus approprié, vu que "malédiction" faisait un peu extravagant. Mais le problème avec "maladie", c'était que c'était inquiétant.


    « Enfin, quand je dis "maladie", ce n'en est pas vraiment une, hein, c'est juste que c'est plus simple à expliquer. Et ne t'en fais pas, ce n'est pas contagieux, tu ne risques rien. »


    J'avais fini mon explication sur un petit sourire, pour le rassurer. J'espérais juste qu'il n'en ferait pas trois tonnes, et n'allait pas vouloir m'envoyer à l’hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Jeu 22 Aoû 2013 - 13:42


Alors comme ça, Lina était atteinte d'une sorte de dérangement mental qui lui faisait perdre le contrôle d'elle-même sans qu'elle s'en rende compte ? Ce n'était pas commun. Et pourtant...

Elle s'éloigna un peu, pour reprendre ses distances et son souffle par la même occasion. Tandis qu'elle m'expliquait son problème, je réfléchis quelques instants, avant de répondre :


"En fait, si je comprends bien... Ton subconscient prend parfois le contrôle, et c'est comme si tu te réveillais après une crise de somnambulisme ? Comme si tu étais juste narcoleptique, en fait ! C'est marrant, mon frère est comme toi. Lui aussi, il faisait des choses sans s'en rendre compte. Au début, on pensait qu'il faisait semblant pour ne pas être puni, mais il s'est avéré qu'il ne savait vraiment pas ce qu'il faisait. Un peu... comme de la schizophrénie, quoi."

Je réfléchissais à haute voix, pour montrer à Lina que sa "maladie" n'était pas vraiment quelque chose qui pouvait la rendre repoussante ou faire fuir les gens autour d'elle.

Mais en même temps, parler de ça me fis soudain me sentir plus léger. Avec le recul des années, toute la rancoeur loin derrière moi et la certitude de ne plus avoir à subir ce que j'avais vécu avec lui... Je me sentais presque mieux, d'avoir parlé de ce vieux problème à quelqu'un. Même à une parfaite inconnue qui présentait simplement des symptômes similaires.

Comme une vieille blessure mal cicatrisée qu'on gratte, les vieux souvenirs que j'avais tenté d'enterrer remontèrent à la surface. Sans attendre de réponse de Lina, je m'immerge totalement.


________



Cimetronelle. Plus de dix ans plus tôt.



"Arrête de bouger... C'est qu'un jeu, fais pas ta chochotte, allez !"
"Nan ! Lâche moi ! Tu me fais mal... Arrête... Tu..."

Son poids m'écrase les poumons, m'empêchant de respirer. Autour de mon cou, ses mains se resserrent encore. Je ne suis pas assez fort pour l'en empêcher. Je n'ai plus d'air pour crier. Ses yeux déments fixent le vide. Je sais qu'il n'est pas vraiment là.

J'essaie de le frapper, mais je suis trop petit. Je donne des coups de pieds dans le lit, en espérant que quelqu'un entende. Je ne veux pas mourir ici, de la main de mon frère.


La porte s'ouvre à la volée. Je l'entends à peine, les papillons noirs ont déjà envahi mon champ de vision. L'air entre à nouveau dans mes poumons. Le poids sur mon torse s'écarte. J'essaie de respirer. Je suffoque. Je sens de mieux en mieux les claques sur mes joues.

J'ouvre les yeux.


________



J'ouvre les yeux. Mes poumons réclament de l'air. Aussitôt, je donne un coup de pieds sur le carrelage, et remonte à la surface.

Shiza s'était rapprochée de moi, inquiète, et Atchoum m'observait de l'autre côté de la piscine, la Kirlia près de lui. Ivory, toujours avec ses bouées, n'avait même pas remarqué mon moment d'absence, occupée à discuter avec sa nouvelle grande copine.

Je repris doucement mon souffle, puis tournai la tête vers Lina avec un sourire :


"Tu fais quelque chose après ? Si ça te dit, je connais un bon resto pas très loin..."

~~~~~~



Dernière édition par Khaïl le Mar 27 Aoû 2013 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Sam 24 Aoû 2013 - 12:24

    Une autre possibilité que je n'avais pas envisagée était qu'il me prenne pour une folle, ou un monstre. Il me parla rapidement de son frère, qui, selon lui, avait un peu le même problème que moi. Ou pas. J'avais un petit doute sur le fait que son frère tente de coucher avec tout ce qui bouge dans ses accès de "crise". Puis il prononça un mot. Schizophrénie.

    La tête me tourna doucement. Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle. Et je refusais d'y penser. Je n'étais pas folle !

    Du moins je l'espérais.



    « Non, ce n'est pas de la... »


    Khaïl avait plongé. Je respirais profondément, chassant cette idée de mon esprit, et tentant de me calmer. Il n'avait pas l'intention de me blesser, au contraire, il voulait me rassurer. Mais bon, il ne semblait pas être très doué pour rassurer les gens.

    Lorsqu'il ressorti de l'eau, il me proposa d'aller au restaurant. Eh bien, après tout, pourquoi pas ? Et puis, je pourrais peut-être en apprendre plus sur son frère, s'il avait réussi à "guérir" de son problème, et surtout, comment...



    « Rien, de prévu, donc pourquoi pas ? Laisse moi le temps de me changer et j'arrive. Rendez-vous à la sortie ? »


    Sans attendre sa réponse, je fis signe à Amor, et appela Hada, qui BIEN ENTENDU, commença à piailler de consternation. Elle finit néanmoins par nous rejoindre, et pour éviter qu'elle ne commence à harceler Amor, je les rappelai toutes les deux dans leurs Pokéballs.

    J'allais rendre les bouées, puis me dirigea vers les vestiaires.

    Je me rinçais, en prenant mon temps, et savourant la fraîcheur de l'eau. Je finis par me rappeler que Khaïl devait m'attendre, et me dépêchais.

    Ce jour-ci, je portais un simple jean et un chemisier avec des baskets ; vu la chaleur je n'avais pas eu le courage de mettre une robe, surtout qu'elles n'étaient pas vraiment adaptée à une telle chaleur.

    Ce n'était clairement pas la tenue que j'aurais voulu porter pour aller au restaurant, mais j'allais devoir faire avec.

    Je finis donc par sortir du vestiaire, et je cherchais Khaïl du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Mer 28 Aoû 2013 - 13:10

Lina accepta ma demande. J'étais un peu étonné, mais je me sentais étrangement léger et un peu euphorique. Je lui répondis par un sourire sincère, avant d'appeler Shiza et Atchoum pour rentrer. Ivory tenta de nager de toutes ses forces pour m'échapper, mais je la rattrapai en riant au bout de dix secondes de course. Elle râla quelques instants lorsqu'il fallut sortir, mais ses tremblements de froid et ses claquements de dents la persuadèrent de s'enrouler dans la serviette moelleuse que j'avais apportée.

Au vestiaire, je passai rapidement sous la douche chaude pour me débarrasser du chlore de la piscine, et rinçai Ivory avec moi. Sa fourrure, malgré la tonte qu'elle avait subie, était encore assez épaisse (étonnant ça, les Evoli ont une faculté à faire repousser leurs poils à une vitesse incroyable, et ce en toutes saisons). Aussi, je décidai de la passer au sèche-cheveux, tant qu'à faire.

Résultat : elle ressortit en boule de poils soyeux et bouffants. On aurait dit un Obalie en fourrure. Atchoum et Shiza riaient à gorge déployée, tandis qu'elle essayait de me faire tomber pour lui avoir "infligé" ce traitement (en plus, elle allait revoir sa copine dans quelques minutes, alors il fallait qu'elle soit présentable, non mais) !

Tandis qu'elle continuait à râler (décidément), je séchai rapidement mes cheveux avec la serviette, enfilai mes vêtements et repartis, Ivory dans les bras et Atchoum et Shiza sur les talons.


... Il se passait quelque chose. Les deux reptiles derrière moi riaient sous cape, masquant leur sourire dès que je me retournais. Je levai un sourcil, mais le regard moqueur et hilare d'Atchoum me poussa à chercher ce qui n'allait pas. J'avais quelque chose sur la tronche ou quoi ?

J'aperçus Lina à la sortie, et m'avançai vers elle. Trois seconde avant d'arriver à ses côtés, je croisai un miroir, et y jetai machinalement un oeil.

... Oh. Ok. Je compris soudain pourquoi Shiza et Atchoum se bidonnaient depuis dix minutes. Si Ivory ressemblait à un Pomdepik couvert de fourrure, moi, j'avais une tête de Caninos mal réveillé... On était aussi ébouriffés l'un que l'autre.

Je passai une main nerveuse dans mes cheveux pour les aplatir, mais rien à faire. On aurait dit Bouledisco, c'était dire. Pour ne pas avoir l'air (encore plus) con, je continuai d'avancer vers Lina, et lui demandai comme si de rien n'était :


"On y va ?"

Je lui proposai galamment mon bras afin de la guider vers le petit restaurant où j'avais l'intention de l'emmener manger. Ce n'était certes pas le Fouinett's, mais une brasserie sympa avec des hamburgers de folie. Et pas trop cher, avec ça !

HJ:
 

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Ven 30 Aoû 2013 - 8:34

    Je vis Khaïl arriver, et je pouffai doucement de rire. C'était étrange, il avait mis plus de temps que moi, alors que j'avais trainé... Je compris immédiatement en voyant son Evoli. Il avait rincé et lavé son Pokémon, chose à laquelle je n'avais absolument pas pensé, vu à quel point j'étais plongé dans mes pensées. J'avais honte de moi, et je n'avais pas particulièrement envie de laisser Hada dans un tel état. Surtout qu'elle risquait d'être de mauvaise humeur, et de me le faire payer.

    Je fis mine de tapoter mes poches, comme si j'avais oublié quelque chose. Bonne comédienne; je pris un air un peu inquiet, et m'exclamai :



    « Oh non, j'ai oublié quelque chose ! Je suis désolée, je reviens ! »


    Vu que je n'étais pas encore vraiment sortie de la piscine, j'avais encore le droit de rentrer, et j'en profitai. Je déposai mes affaires dans le vestiaire, libérai Hada de sa Pokéball, qui commença évidemment à piailler de consternation. Je lui adressai quelques excuses, et retournai sous les douches. Evidemment, vu que je ne tenais pas particulièrement à mouiller mes habits avant de partir au restaurant, et de ce fait, je me déshabillai. Je rinçai et savonnai Hada à toute vitesse, et elle piailla ENCORE.

    Une fois ma mission accomplie, je récupérai mes affaires, et revint vers Khaïl, le visage légèrement rouge à l'idée de devoir mentir pour camoufler ma honte. Cette fois-ci, j'avais fait comme le jeune homme, et j'avais libéré Amor et Hada, qui me suivaient d'un pas calme pour la première, et surexcité pour la deuxième, qui était dans le même état que sa nouvelle amie.



    « Vraiment désolée, j'avais la tête ailleurs, et j'avais laissé traîner la moitié de mes affaires... Enfin, je suis prête, on peut y aller ! »


    Il me tendit le bras, galamment, et surprise, j'acceptai. Malgré son air légèrement rustre et son manque de tact, il était gentil, et attentionné. Je rougis, et je le suivi.

    Nos Pokémons étaient derrière nous, les deux Evolis avaient l'air en grande conversation, encore une fois, et mon instinct me disait qu'elles se plaignaient du manque d'attention que nous portions à leur fourrure. Amor fermait la marche, et impossible de savoir si elle discutait avec quelqu'un.

    Nous arrivâmes finalement à destination, et je fus quelque peu surprise. Il avait parlé d'un restaurant, mais apparemment, nous n'avions pas forcément la même définition. En fait, ça devait être moi qui n'avait pas la même définition que les autres. Après tout, j'avais été une habituée du Fouinett's. Mais cette vie était finie, et il était temps que je devienne "normale".

    Je venais de me considérer comme anormale. Coup dur.

    Nous nous installâmes à une table, et un serveur vint nous accueillir et nous apporter la carte. Je restais stupéfaite devant ce que l'on nous proposait. Je n'étais vraiment pas habituée à ça. Et je n'avais aucune idée de ce que j'allais prendre. Je levais la tête, et demandai à Khaïl :



    « Euh...Tu vas prendre quoi ? Et pour les Pokémons ..? »


    J'étais vraiment mal à l'aise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Ven 30 Aoû 2013 - 18:11

Lorsqu'on arriva dans le petit restaurant, le serveur nous conduit à une table ombragée, loin de l'agitation de la rue. Je détaillais la carte, quand Lina me demanda ce que j'allais prendre. Elle regardait autour d'elle d'un air que je ne savais pas interpréter, et ses yeux parcouraient la carte de droite à gauche.

En bref, elle avait l'air... stressée ? Par un repas aux Trois Branettes ? C'était pourtant assez courant comme bistrot... Enfin bref. Je lui souris, et répondis :


"Hm... Je vais sûrement prendre un Double Burger au bacon... Pour les Pokémon, ils servent des Poké-boulettes, la liste des parfums est à l'arrière de ta carte. Heu, si t'aimes pas les hamburgers, il y a aussi des salades à l'arrière..."

J'avais même pas pensé à lui demander ça. Si ça se trouve, elle était végétarienne ? Quel boulet. J'espérais seulement qu'elle se détendrait un peu... Là, tout de suite, c'est vrai que je n'étais pas spécialement doué pour la faire se dérider, mais fallait espérer que ça irait mieux au fil du repas...? Bon sang que c'était compliqué de faire plaisir à une fille...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Lun 2 Sep 2013 - 16:34

    Khaïl me sourit, et me répondit. En même temps qu'il parlait, je regardais la carte, pour suivre ce qu'il disait. Je sentis mon estomac se manifester. Mes derniers repas avaient été assez espacés, et plutôt légers, ou immondes. Et effectivement, le Double Burger au bacon me tentait. Mon choix était fait. Je jetais un rapide coup d’œil aux parfums des Poké-boulettes. Encore une fois, un choix rapide : deux portions, une aux 5 légumes, et une aux 5 viandes, et mes Pokémons se partageraient les deux plats, histoire de goûter à tout.


    « Et bien, ce burger me tente bien, je vais aussi prendre ça. »


    Je commençais à reprendre confiance, et à me sentir un petit peu mieux. Le bistrot avait l'air agréable, et l'odeur de nourriture était alléchante. Le serveur revint, et je donnais ma commande.


    « Aloooors, je vais prendre un... Double Burger au bacon, saignant, une ration de Poké-boulettes aux cinq légumes, et une aux cinq viandes, s'il vous plait. Oh, par contre, c'est possible de séparer les rations en deux, et d'en donner une moitié à chacun, s'il vous plait ? »


    Le serveur me fit un grand sourire, et m'assura qu'il n'y avait pas de problème. Nous nous tournâmes tous les deux vers Khaïl, en attendant sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   Lun 9 Sep 2013 - 3:50

Finalement, Lina choisit un burger que je lui aurais chaudement recommandé pour être mon préféré depuis le temps que je connaissais ce resto. Enthousiasmé qu'elle ait les mêmes goûts que moi, je me lançai :

"Le même burger pour moi, saignant aussi. Avec deux portions de méga-boulettes au Tauros et une... tu veux quoi, Ivo ?"
"Du poisson ! Du poisson ! Je veux être un Aquali et nager avec les poissons !"
"Héhéhé, calme-toi voyons ! Une portion de croquettes de Magicarpe avec ça, s'il vous plaît."

Ivory sauta de joie, près de sa nouvelle meilleure-amie-du-monde. Près d'elles, Amor semblait... Neutre ? Sans visage, en même temps, c'était pas évident de déceler une émotion. Et elle ne semblait pas du genre à s'exprimer sans cesse (contrairement aux deux pipelettes sous la table qui avaient déjà repris leur fort passionnante conversation au sujet de leur pelage).

Je levai les yeux au ciel avec un sourire. Elles étaient vraiment épuisantes, mais je savais que jamais je ne pourrais en vouloir à Ivory pour ça. Elle était... vraiment trop adorable. Je posai mon regard sur Lina, plus calme que tout à l'heure, et lui demandai :


"Au fait, je ne t'ai pas demandé : tu vas faire quoi comme études ?"

Bon, c'était pas hyper-intéressant comme début de conversation, mais c'était déjà ça, non ?

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quitte à fondre, autant que ce soit à la piscine... [Lina] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appréciez-vous toujours autant Disney après y avoir travaillé?
» [Tropper, Jonathan] C'est ici que l'on se quitte
» Christiane Naffah quitte la restauration - Libération le 23.04.2010
» [AIDE] Impossible d'installer quoi que ce soit rom radio rom offi etc....
» Un Hall Of Famer nous quitte :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: