Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Dim 14 Juil 2013 - 18:15

Comme entre chaque mission et dans chaque temps libre qu'on lui accordait, Sienne était désœuvrée et se promenait à la recherche d'une crasse à faire à quelqu'un. Pourrir la vie de quelqu'un éclairerait à coup sûr sa journée et lui permettrait de se coucher de bonne humeur...
Elle était donc perdue dans ses pensées, rêvant à ce qu'elle allait pouvoir faire pour noircir l'humeur d'autrui en attendant que l'occasion s'en présente. Le coup du Pachirisu mouillé ? Naaan, ça avait trop bien marché avec le précédent, ça pouvait pas réussir comme ça à tous les coups... Elle ne voulait pas terir sa dernière victoire avec cette technique... De plus, la pluie menaçait, elle ne voulait se fatiguer à s'arranger une place sur un toit pour finir trempée...

Ce sont ces dernières pensées qui furent interrompue quand quelque chose la tira de sa rêverie. Elle cligna des yeux. Quelque chose avait attiré son attention, mais elle ne se souvenait déjà plus de quoi. Arf, Pachiant et sa stupidité congénitale commençaient  à déteindre sur elle... C'était très, très mauvais... Bref. Qu'est-ce qu'il y avait de si spécial dans le paysage ? La sbire intriguée commença à scruter les environs.

Elle était devant l'entrée d'un parc, qui n'était pas sans lui rappeler celui dans lequel elle avait ridiculisé ces abruti d'étudiant qui avait fait un câlin aux ronces... Enfin bref, un parc, quoi, avec heeeu... des arbres, des banc, une fontaine au milieu, un sol en gravier, des gens assis sur les ba... Elle n'eut pas le temps de finir sa pensée, qu'elle avait découvert la raison de son retour sur Terre. Lui, là, oui, lui, sur le banc, c'était un collègue ! Et pas n'importe quel collègue, c'était un commandant ! Aaah, comment il s'appelait, et quel était son titre ? Il fallait qu'elle se les rappelle avant qu'il ne la remarque !

A... Ad.. Adweyrin ! Oui, c'était ça. Et c'était le commandant Cancer, ça, elle s'en souvenait car elle avait été déçue de voir qu'il n'avait pas de pinces de crabe. C'aurait été drôle ça, un commandant avec des pinces de crabe. Il aurait pu décapiter les champions avec. Elle avait cru comprendre, en entendant les rumeurs que colportaient les autres sbires, que la décapitation, entre autres, c'était sa tasse de thé, au commandant Cancer...

Bon. Il semblait ne pas l'avoir remarquée. Il était temps qu'elle aille le saluer. Elle était partie pour se mettre au garde-à-vous devant lui, mais se réprimanda mentalement. On était pas au QG ! Il fallait être discret dans la rue... Hors de question cependant de déroger à la règle de "je suis poli avec mes supérieurs" qu'elle avait établie pour elle-même au sein de la team Zodiac. Elle ne voulait pas être mal vue par ses chefs, car elle avait l'ambition de devenir l'un des leurs. Pas coûte que coûte, mais bon, elle devrait bien faire quelques sacrifices si elle voulait parvenir à ses fins. Comme... Ne pas emmerder les commandants...

Elle se contenta donc simplement d'aller s'assoir à côté de lui et de le saluer dans ses termes, avec un petit sourire :


_Bonjour. Vous prenez une pause ? Je ne pensais pas croiser l'un de mes ainés ici, je dois l'avouer... J'en suis ravie.


Dernière édition par Sienne Ve'ilcar le Jeu 22 Aoû 2013 - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Lun 15 Juil 2013 - 17:56

Ces derniers jours avaient été très mouvementés. La bataille de Port Sableye avait détruit une bonne partie de la ville et envoyé je ne sais combien de flics à l'hôpital. Aussi je me faisais discret depuis ces événements. La police connaissait mon visage mais ne semblait pas plus que ça vouloir me capturer. Aucun avis de recherche n'avait été lancé et aucune enquête ne semblait voir le jour. Sans doute avaient il peur des représailles au vu du désastre de la nouvelle unité de la Ligue face au Soleil Noir et moi. De plus, ils ne voulaient sans doute pas pousser la Zodiac à agir en grande pompe. Tant mieux pour moi mais j'allais rester prudent pour la semaine à venir.

Ainsi, pour tromper mon ennui, étais-je venu à Megapagolopis, la capitale, pour visiter et prendre du repos. Et pourquoi pas visiter quelques échoppes pour acheter quelques objets ou CD de musique. Pour l'instant, j'étais venu dans un parc pour voir ce que mes congénères trouvaient à faire quand ils étaient en pause ou en vacances. En effet, j'ignorais tout des actes de la vie de tous les jours des gens lambda, et me renseigner pourrait toujours servir en plus de m'occuper. Ce parc en plein coeur de la ville était parfait. Il faisait beau et je pourrais réfléchir tranquillement au frais, à l'ombre d'un grand chêne (non, pas le professeur de Kanto). Et ici, ça ne risquait pas de partir en bataille rangée, tout était trop tranquille. Même pas de forces de l'ordre à l'horizon.

Nekho était sur mes genoux, détendu. Il pouvait enfin se reposer des derniers affrontements auxquels on avait du participer. Mes autres amis étaient dans leurs Balls, profitant également de leur repos bien mérité.

Ce banc était très bien placé. On avait une belle vue sur l'ensemble du parc. Il y avait des coureurs et des promeneurs avec parfois un Pokémon canin tel un Ponchien. Toute cette scène était pathétique et si j'avais pu et n'était pas en pause, j'aurais détruis toute cette zone et massacré tous ces incapables. Certaines personnes en costards se dépêchaient de se rendre sur leur lieu de travail alors même que des mômes jouaient en braillant et souriant. Une jeunesse heureuse, tout ce dont j'avais été privé. Mais je ne devais pas penser à ça ou on se dirigerait réellement vers un bain de sang ici même.

Soudain, une jeune femme assez mignonne aux cheveux verts s'arrêta devant moi et me dévisagea brièvement. Qui était-elle ? Elle semblait réfléchir à quelque chose en évitant mon regard, comme si elle priait pour ne pas avoir été repérée. Etrange comportement... Alors, elle s'agita et vint s'asseoir à côté de moi en me saluant chaleureusement comme si elle me connaissait. Aussitôt, Nekho ouvrit les yeux et fixa l'inconnue de ses grands yeux.

Au vu de ce qu'elle venait de dire, elle était une membre de la Zodiac. En effet, elle me connaissait mais pas moi. En revanche, pour son grade, j'hésitais. Elle venait comme ça et devait avoir un certain grade ou être complètement inconsciente. Après, je ne pouvais le savoir qu'en engageant la conversation, à mon grand dam. Quoique parler avec une jolie fille, alliée qui plus est, me changerait agréablement de la guerre avec les autorités, même si elle n'était qu'une ridicule sbire suicidaire. Aussi, je ne la tuerai pas dans l'immédiat si c'était bel et bien le cas, son courage devant être salué.

"Bonjour, oui je me pause ici pour le moment. Puis-je savoir à qui j'ai affaire ? Ainsi que votre grade ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Lun 15 Juil 2013 - 20:54

En s'approchant, Sienne avait noté le Mentali qui sommeillait sur les genoux du commandant. Le jeune homme avait un regard lointain et semblait perdu dans ses pensées. Il la regarda se diriger vers lui et s'assoir d'un air légèrement interrogateur. En réponse à sa question, il admit prendre une pause, puis lui demanda de décliner son identité et son grade. Évidemment, il était hautement improbable qu'il sache qui elle était... Quelle idiote.

Tout en s'asseyant, un petit sourire un peu timide non feint sur le visage (même hors de la base, c'était tout de même à un commandant qu'elle s'adressait... De plus, il avait une présence qui en imposait...), elle répondit à sa question.


_Je m'appelle Sienne Ve'ilcar. J'espère bientôt être quartier-maître, mais je n'en suis pas encore là. Pardonnez mon intrusion, mais je me suis dit que vous croiser ici et ne pas pas prendre la peine de vous saluer serait hautement impoli de ma part. De plus, les rares personnes dont la compagnie m'est agréable sont bien des membres de la team Zodiac...

Si elle avait entendu les réflexions du commandant Cancer à cet instant, elle n'aurait sans doute pas demandé son reste... Seulement elle ne se doutait de rien et était même plutôt contente d'être tombée sur son supérieur au hasard de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Mar 16 Juil 2013 - 20:33

La jeune femme qui était venue m'adresser la parole venait de confirmer mes pensées. Elle était une sbire, folle et inconsciente. Mais il était également possible qu'elle ignore que je ne supportais pas la compagnie d'êtres humains ou qu'elle soir courageuse. Aussi commençait-elle à parler comme si j'étais son ami.

Néanmoins et curieusement, elle ne me dérangeait pas le moins du monde. Sans doute au vu de son humilité malgré son rang ridicule ou de son ambition. En effet, elle vise le rang de quartier-maître mais je peux voir dans ses yeux qu'elle n'a qu'un objectif : les douze. Et c'est une attitude qui me plaît.

De plus, elle semble ne pas apprécier les autres Hommes plus que ça, comme moi. Ce qui fait d'elle quelqu'un de relativement sympathique à mes yeux. Elle m'avait reconnu et état venu saluer son supérieur, et j'avais apprécié l'initiative même si en l'état, j'aurais pu vouloir sa mort pour m'avoir dérangé mais j'allais quand même discuter un peu. Et puis, à défaut d'observer les autres pantins ridicules, je pourrais apprendre comment étaient vus les commandants, et surtout moi, par les sbires et autres rangs inférieurs de l'organisation.

"Bien, vous êtes donc une sbire. Et une sbire ambitieuse, j'aime bien cet état d'esprit. Heureux de vous connaître dans ce cas. Je ne supporte pas les minables qui se complaisent dans leur nullité comme nombre de vos collègues. Autant prévenir tout de suite, je n'aime pas spécialement parler mais je suis d'humeur bavarde aujourd'hui. Et je vais profiter de discuter avec quelqu'un de votre rang pour poser quelques questions. Tout d'abord, j'aimerais savoir ce qui se dit dans les couloirs du QG au sujet des commandants et du maître. Soyez franches, je ne vous massacrerai pas si la réponse ne me convient pas."

J'allais vite en besogne car je n'aimais pas m'éterniser lors des présentations. Et surtout, je ne savais comment m'y prendre lors de réelles conversations amicales ou non tendues ou focalisées sur le boulot comme c'était le cas ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Jeu 18 Juil 2013 - 12:26

[HRP] Si jamais Sienne dit quelque chose qu'elle n'est pas censé savoir ou qu'elle parle trop d'un coup, n'hésite pas à me le faire savoir par MP et j'éditerai. [HRP]

Le commandant fit remarquer que sont attitude ambitieuse lui plaisait, et ajouta même qu'il était heureux de la rencontrer. Sienne se retint d'afficher une mine surprise. Que ce soit vrai ou pas, c'était rare qu'on lui dise être satisfait de la voir... Surtout pour un gradé. Décidément, le commandant Cancer semblait être une personne bien plus appréciable que les quelques de ses homologues qu'elle avait rencontrés. Comme il venait de le dire, peut-être était-ce dans un élan de bonne humeur...

Il lui demanda de lui raconter ce qu'elle avait entendu sur les commandants et sur le Maître, tout en étant franche. Elle hésita u instant, faisant mine de réfléchir. C'était difficile de dire à quelqu'un ce qu'il veut entendre quand on n'a pas la moindre idée de ce qu'il veut entendre... Dans ce cas, autant obéir et dire l'exacte vérité. De toute manière, mentir pourrait lui retomber lourdement dessus plus tard... Elle commença son rapport d'un air sérieux.


_Hé bien... J'ai passé mes trois premiers jours dans la team à écouter ce qui se disait sur les gradés et sur le maître, afin de me faire une idée, mais comme vous le dites, nombre de mes collègues se complaisent dans leur bas rang et en profitent pour raconter n'importe quoi, surtout quand ils ont bu un peu... Je ne fais que vous retransmettre des rumeurs ; je suis membre de la team Zodiac depuis trop peu de temps pour forger ma propre opinion et n'ai rencontré qu'un nombre limité de gradés.
Au sujet du Maître, pour commencer, je n'ai entendu qu'une masse de rumeurs contradictoires. Pas mal de gens prétendent l'avoir rencontré, mais la moitié prétende qu'il est un homme, l'autre moitié qu'il es une femme... Et même au sein de chaque partie, les descriptions physiques divergent. Cependant, il semble être aimé et surtout très admiré par le plus grand nombre. Je ne l'ai jamais rencontré en personne, pour ma part.


La sbire s'interrompit un très court instant et rajusta ses opulentes couettes vertes.

_Sans vouloir vous froisser, commandant, on m'a parlé de vous comme étant cruel et assez porté sur les exécutions... Vous me semblez être à parts égales respecté et craint par ceux qui m'ont parlé de vous.
J'ai eu l'honneur de rencontrer les commandants jumeaux Gemini ; ce sont eux qui se sont occupés de la recrue que j'ai engagé... hum... de force, je crois qu'aucune autre expression ne peut décrire ma démarche. Ils m'ont apparu telle que la rumeurs me les a décrits : difficiles à cerner. Je ne les ai vus l'un sans l'autre qu'une fois, à l'occasion de mon combat d'entraînement avec d'autres sbires contre le commandant Scorpio.
Je n'ai pas réussi à entendre de rumeurs sur lui ; il semblerait qu'il ait été absent longtemps, et il n'était pas encore revenu à mon arrivée dans la team.
La commandante Libra n'est vraiment pas aimée, pour ce que j'ai entendu d'elle. Vraiment, vraiment pas. Il paraît que certains sbires ont failli déserter après avoir eu affaire avec elle.
On m'a raconté que le commandant Aries est très renfermé et très attaché au respect porté aux autres commandants et au Maître. Je ne l'ai jamais rencontré personnellement non plus.
Le commandant Leo est dit porté disparu. Je n'ai presque entendu aucune autre rumeur à son sujet.
Pour le commandant Virgo, beaucoup de sbires l'aiment, voire l'idolâtrent. Elle serait très indulgente et aimable avec mes collègues. On la dit chimiste.
Quant au commandant Taurus, il est considéré comme mégalomane à l'humour douteux par la plupart des autres peu gradés. Je me méfie des rumeurs qui disent que les gens sont fous. Il y en a tellement à mon sujet...


Sur ce, elle s'autorisa un petit rire jaune.


_Pour ce qui est des autres commandant... Je n'ai rien entendu. Strictement rien.

Elle regarda son supérieur dans l'attente d'une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Sam 20 Juil 2013 - 21:12

Eh bien, elle parlait beaucoup celle là. Aucune timidité ou peur n'émanait de sa personne, ce qui était relativement étonnant. D'ordinaire, les sbires fuyaient rien qu'à mon approche et elle était venue volontairement pour me parler, et sans crainte.

Et ce qu'elle avait dit n'était pas sans intérêt. En effet, elle avait parlé avec franchise et raconté tout ce qu'elle savait. Exactement ce que je voulais. Ainsi, je faisais peur à ses collègues qui me qualifiaient de cruel. Parfait, je me foutais complètement d'être bien vu d'une bande de minables dans leur genre et me réjouissais de savoir comment ils me voyaient. Cependant, une chose me perturbait.

"Bien, je vous remercie de votre franchise. Effectivement, les rumeurs à notre sujet sont bien fondées. Néanmoins, je ne suis pas une bête sans coeur, loin de là. Je méprise seulement la quasi-totalité de l'espèce humaine et ai un profond respect pour les Pokémon. Regardez mon Nekho ici, il est tout sauf malheureux. Mais il est vrai que je n'ai que dédain envers les sbires et autres grades inférieurs. Mais, vous-même, après avoir entendu ces rumeurs, pourquoi êtes-vous venu me parler. Vous saviez que le risque était grand. Est-ce de l'inconscience ?"

Cette sbire m'intriguait. C'était la première fois que cela m'arrivait. Comment une faiblarde pareille pouvait attirer mon attention ? Peut-être avait-elle le potentiel de devenir un jour une Commandante.

"Maintenant, j'aimerais voir vos Pokémon afin de me faire une idée de quel type de sbire vous êtes et si vous avez les capacités pour un jour rejoindre un grade supérieur que Capitaine. Et pour récompenser votre courage, peut-être pourrais-je faire quelque-chose..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Dim 21 Juil 2013 - 21:20

Le commandant parut satisfait du rapport de sa subordonnée. C'était un petit plaisir en soi. Cependant, la suite de sa réaction surprit et inquiéta un peu la sbire. Alors comme ça ces rumeurs représentaient la réalité ? Ou peut-être testait-il son courage face à une telle révélation ? Dans un cas comme dans l'autre, hors de question de s'enfuir en criant... Il lui demanda pour quelle raison elle était venue le saluer tout en ayant connaissance des rumeurs courant à son sujet. Elle réfléchit un instant durant lequel Adweyrin lui déclara qu'il voulait voir ses pokémons et qu'elle pourrait être récompensée pour son courage. Elle exécuta les ordres dans l'ordre.

_Comme vous le dites très bien, la plupart de mes collègues sont des mauviettes qui ont peur de leur propre ombre et ne brillent pas par grand chose, et certainement pas par leur intelligence. C'est triste mais vrai... Aussi, je n'ai absolument pas confiance en leur jugement et il était absolument impensable de croire sur parole à ces rumeurs. Je voulais me faire ma propre opinion. De plus, quoiqu'on dise sur vous, je ne regrette pas d'être venue vous présenter mes respects.


Tout en terminant sa phrase, elle libéra ses pokémons.

_Mon nosférapti s'appelle Aubergine, mon psykokwak s'appelle Alice, et mon Pachirisu s'appelle Pachiant. Je suppose que vous aurez tôt fait de les cerner... A part Alice, ils ne sont pas très subtils. Pachiant est stupide mais patient, Aubergine est un crâneur et Alice est... hé bien... Un psykokwak.

Ce disant, elle adressa un petit sourire à ses pokémons qui la regardaient d'un air un peu intrigué. Pourquoi elle les sortait là au milieu, et surtout, c'était qui, celui-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Mar 23 Juil 2013 - 19:16

Cette fille était vraiment cinglée ! Elle semblait heureuse d'être venue me voir et de me montrer son équipe. D'ailleurs j'avais ri à leurs noms, surtout pour le Nosferapti. Aubergine, c'était à la fois ridicule et bien pensé. Amusant quoi. Nekho partageait mon avis.

Et j'avais apprécié sa réponse à ma question piège. Pour une sbire, elle méprisait ses pathétiques collègues et regardait vers le haut. Très intéressant. Elle avait également l'air intelligente. Peut-être atteindrait-elle un jour le grade de commandante. En tout cas je l'espérais, quelqu'un d'intéressant parmi les Commandants. Certains actuellement en place n'avaient pas son courage et son cran. Mais ils avaient la puissance, ce qui lui manquait pour l'heure. Sans doute cela allait-il changer.

L'équipe de cette fille était certes faible et passablement ridicule, mais elle avait largement les capacités de la faire progresser. Ca se voyait, et également au vu de leur réaction à leur apparition. Ils étaient déjà prêts à se battre et étonnés de ne pas voir d'ennemi ou autre créature malfaisante à l'encontre de leur maîtresse. C'était une bonne mentalité pour progresser rapidement.

"Je vois, vous n'avez donc aucune confiance en vos camarades et collègues. Et c'est une bonne chose au vu de ce qu'ils valent. Vous me semblez ainsi mieux qu'eux, et de loin. Vous avez de l'ambition et êtes venue me voir, ce qu'aucun autre n'aurait osé de peur de ma colère due à mon dérangement. De plus, vos Pokémon sont intéressants. Ils ont à première vue une forte attitude combative surtout Aubergine haha. Néanmoins, pourquoi ne regrettez vous pas d'être venue ?"

Les trois Pokémon de la sbire me regardaient étrangement, comme intrigués par mon identité. Je leur souris, et Nekho sonda leur esprit pour comprendre dans quel état d'esprit ils étaient vraiment. J'avais hâte de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Mar 23 Juil 2013 - 20:25

Adweyrin sembla satisfait de sa réponse, et déclara qu'elle avait raison de ne pas croire en ses collègues sbires, et ajouta qu'elle était meilleure qu'eux. Hé bien, elle n'aurait pas imaginé de tels compliments de la part d'un commandant... Il lui dit également que ses pokémons étaient "intéressants". Ca sonnait comme un compliment aussi. Il semblait cependant intrigué par le fait qu'elle ne regrette pas d'être venue le saluer.

_Oui, Aubergine et Alice sont combatifs. Aubergine par goût, et Alice par... heu... mal de tête. Pachiant, c'est un peu différent. Il est tellement stupide qu'il est malléable à souhait. Je ne suis même pas sure qu'il sache lui-même ce qu'il veut faire... Enfin, il comprend les ordres, c'est l'essentiel...

Comme pour confirmer ses propos, Pachiant adressa un regard si vide et dénué d'intelligence au commandant qu'on aurait dit celui d'un Magicarpe frit. Comme il s'ennuyait un peu, à rien faire, Aubergine commença à tourner en rond autours de sa propriétaire. Ca lui musclait les ailes... Ainsi, il pourrait coller une bonne grosse raclée au prochain pokémon qu'il combattrait. Quant à Alice, hé bien... Elle se tenait la tête, en changeant de temps en temps son appuis d'une patte sur l'autre. Ca avait l'air douloureux, mais à la connaissance de Sienne, les migraines chroniques des Psykokwak étaient incurables. De toute manière, elle préférait ne pas essayer ; si jamais cela transformait le canard en légume, ça ne l'arrangerait pas du tout.

Tout en les observant d'un oeil amusé, la verte réfléchissait à la réponse à fournir à son supérieur. Pourquoi ne regrettait-elle pas, hein ? Elle décida de continuer sur sa lancée, à savoir : être honnête. Elle espérait qu'elle n'allait pas trop loin dans l'expression de ses pensées, mais elle n'avait pas vraiment envie de mentir, et en craignait de toute manière bien plus les conséquences que celles d'un excès de franchise.


_Pour ce qui est de mon absence de regrets... Hé bien... Je suis satisfaite d'avoir pu me faire ma propre idée de vous. Vous me semblez quelqu'un de dangereux, mais un chef en qui on peut avoir confiance pour être compétent. Tout ce qu'on veut voir chez un Commandant. De plus, je suis vraiment contente que qu'un des gradés de la team Zodiac au moins me considère comme une sbire plus prometteuse que le gros de mes collègues. Et enfin... C'est de loin la discussion la plus intéressante que j'aie pu tenir avec un membre de la team Zodiac depuis mon arrivée sur cette île. Beaucoup me taxent de folie et ne cherchent pas plus loin. Pour beaucoup, ça m'arrange, mais parfois ce n'est pas le cas... Dans tous les cas, votre présence ne me met pas non plus mal à l'aise comme celle de certains de vos collègues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Jeu 25 Juil 2013 - 20:07

Etonnant ! Cette fille était bien folle ou totalement inconsciente. Elle n'hésitait pas à me faire ses commentaires. Alors comme ça, j'étais tout ce qu'on attendait chez un commandant ? Comme si son avis avait le moindre poids. Mais ça me plaisait qu'un bas gradée ait ce genre de réaction. Ca changeait des abrutis qui se mettaient au garde à vous à moitié en chialant dès que je les approchais à moins d'un kilomètre.

Les Pokémon de la sbire m'amusaient au plus haut point. Le Nosferapti aimait combattre, ça se voyait. Ses mouvements ridicules en tournant en rond pour s'échauffer et s'entraîner alors qu'on était pas du tout dans ce genre de situation étaient intrigants. J'avais trouvé un vrai fana de combat qui semblait ne vouloir qu'une chose : taper. Le Pachirisu, en revanche, avait l'air d'un idiot fini. La réaction méprisante de Nekho me le confirma, de même que les dires de la sbire. Quant à la Psykokwak, elle avait du potentiel. Néanmoins il ne se révélerait que lors de sa prochaine évolution. Pour le moment, elle n'était qu'un canard faiblard et inutile en combat réel.

"Ils ont effectivement l'air d'aimer combattre. Surtout Aubergine au vu de sa façon d'agir maintenant. Il doit mourir d'envie de trouver un adversaire. Et j'aimerais bien le voir en action. Un jour en mission probablement..."

Je laissais un blanc, pour laisser un instant à la sbire pour comprendre ce que je venais de lui dire, avant de poursuivre.

"Je vois que vous n'hésitez pas à me faire des commentaires alors que je pourrais vous faire abattre d'un simple mot. Excellent, je n'avais jamais rencontré de sbires ainsi ! Mais j'ai encore quelques questions : pourquoi êtes vous mal à l'aise avec mes homologues et lesquels ? Mais je voudrais également savoir pourquoi vous taxe-t-on de folie. Et sachez que je ne vous considère pas supérieure aux autres sbires. Vous l'êtes, c'est un fait. Quoi que peuvent en dire les autres commandants. Mais, remarquez, ce n'est pas bien difficile, le compliment reste donc relatif."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Ven 26 Juil 2013 - 12:03

Sienne attrapa Aubergine par une patte et le posa de force sur son épaule. Sa façon de tourner autours de sa tête était agaçante à la longue. Le commandant termina te commenter les pokémons de la sbire. Hé bien, voilà qui était plutôt rassurant, contrairement aux phrases qui suivirent. Elle s'autorisa un moment de réflexion pour ruminer les paroles de son supérieur. Elle rajusta une fois de plus ses opulentes couettes vertes tout en commençant à répondre.

_Les commandants Gemini. Vous affichez pleinement votre droit d'envoyer ma tête valser sur un coup de la vôtre... Ce n'est pas leur cas, j'ai l'impression... Je ne sais pas si c'est pour ça, ou à cause du fait qu'ils soient difficile à cerner, ou pour une toute autre raison, mais quelque chose chez eux me met mal à l'aise. Pour le fait qu'on me taxe de folie... Je suppose que je ne pense pas comme il faudrait aux yeux de la plupart des gens. Si je suis là, c'est parce que je me suis enfuie de la tutelle de mes parents quand je les ai entendu parler de leur projet de m'envoyer dans un asile à cause de mon "tempérament dangereux".
Enfin. tout relatif qu'il soit, j'apprécie énormément votre compliment.


Sur ce, elle rappela Pachiant et Alice, mais garda Aubergine sur son épaule. Elle aimait bien garder la chauve-souris comme cela. Il pouvait ainsi se muscler les ailes à loisir si il le désirait, et sa couleur allait bien avec ses couettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Dim 28 Juil 2013 - 21:08

La sbire venait de rattraper son Nosferapti qui lui tapit sur les nerfs à force de tourner en rond. Attitude compréhensible au vu de l'hyperactivité de la chauve souris aveugle.

J'avais écouté avec attention sa réponse. Elle avait parlé sans crainte de deux de mes homologues, les Gemini. Et je dois dire qu'elle avait raison. Ils étaient étranges, toujours collés l'un à l'autre en tant que frère et soeur. Je dois dire que c'était une attitude qui me répugnait et me laissait dans l'incompréhension la plus totale ; moi-même ayant toujours haï mon propre frère. Tout en rêvant de le revoir pour le réduire à l'état de cadavre. L'analyse de ma subordonnée était intéressante, ces deux Commandants qui n'en formaient qu'un seul étaient des personnes déroutantes, impossibles à cerner et c'est quelque chose qui m'insupportait. J'appréciais de savoir à quelle sorte de personne je parlais et c'était chose impossible avec eux. Je ne les avais rencontré qu'en de rares occasions, mais j'étais d'accord avec cette Sienne.

J'avais également beaucoup apprécié la suite de sa tirade. Elle était taxée de folie par des imbéciles qui ne comprenaient pas la différence. Je connaissais bien ce sentiment, moi-même ayant été mis à l'écart presque toute ma vie durant à cause du fait que je ne pensais pas comme tout les pathétiques Wattouat de cette planète. Alors elle aussi avait fui sa famille..; Décidément, elle m'intéressait de plus en plus.

C'est alors qu'elle renvoya dans leur Balls la Psykokwak et le Pachirisu stupide.

"Je suis bien d'accord avec vous en ce qui concerne mes homologues du Gémeau, ils sont différents de moi en de nombreux points. Mais ils sont de plus difficiles à comprendre et discuter avec ces inséparables est comme se heurter à un mur. C'est comme si ils ne vivaient que l'un pour l'autre, ce qui doit être le cas, remarquez.
Donc vous aussi, vous avez été traitée de folle et rejetée par vos parents..."

Je laissais un blanc, sinon ma colère risquait de ressortir à 'encontre de ma famille et du monde entier. Aussi, m'efforçais-je de me calmer avant de massacrer tout le monde dans ce foutu parc.

Soudain, un cri de douleur Pokémonesque me parvint de derrière nous. Je me retournai immédiatement. Un Bulbizarre venait de se faire frapper par deux ados pré pubères qui riaient aux éclats devant la faiblesse de ce pauvre Pokémon. Deux vieux passants les regardaient outrés mais ne réagissaient pas.

Bon, trop tard, ma colère explosait devant ces deux pourritures. Il était temps d'agir, quitte à me faire remarquer, je n'en avais plus rien à foutre. Neferhet serait le plus à même de leur régler leur compte, à mon avis, de par la terreur qu'il leur provoquerait.

Mon Ectoplasma fut donc libéré de sa Poké Ball, un regard de ma part et il fondit vers les deux vauriens, avec pour seul objectif de les anéantir. Et ce fut fait en un temps record. Il jaillit de l'ombre de la pauvre victime de ces pourris et les percuta tous les deux d'une Casse-Brique chacun. Ils furent projetés contre un arbre cinq bon mètres derrière eux. La réaction des gens du parc ne se ferait pas attendre mais je m'en foutais. Botter le cul à d'autres incapables me botterait (haha) si ils venaient me chercher des noises. Je regardai la sbire :

'Désolé de ma réaction, je ne peux pas supporter ce genre de types qui maltraitent des Pokémon qui méritent plus qu'eux de vivre. Je ne pense pas qu'il y aura du grabuge mais je vous conseille d'être prudente dans les minutes à venir au cas ou un autre idiot se ramène pour venger les deux dans le coma derrière nous.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Mar 30 Juil 2013 - 8:53

Encore une fois, le commandant semblait plutôt satisfait par les dire de la sbire verte, et il l'avait écoutée de même sans l'interrompre. Il acquiesça quant au fait que les jumeaux soient incompréhensibles... Si seulement tous les Zodiacs haut placés pouvaient être aussi agréables... Décidément, le commandant Cancer était loin de la brute sanguinaire et sans coeur que lui avaient dépeint ses collègues... Enfin, sans doute était-ce des ragots de six ou septième main qu'on lui avait racontés... La plupart de ses homologues étaient trop pleutres pour oser aller adresser la parole à un suppérieur de plus de trois rangs au dessus d'eux... Abrutis.

Cependant, la suite de sa phrase l'étonna un peu. Sa phrase sonnait comme s'ils partageaient un passé plus ou moins similaire. Hé bien, de plus en plus fascinant... Un chef aussi capable de comprendre sa condition donnait à Sienne une bonne raison de le respecter bien plus que d'autres, comme les Gemini par exemple. Voilà quelqu'un sous les ordres de qui elle serait presque fière de servir. Presque, oui : car son but était d'en donner aussi, des ordres, et elle espérait bien être son égale en rang un jour. Juste un peu de patience...

Alors qu'elle pensait ainsi, le regard un peu vague, un cri de douleur retenti derrière eux. Ce n'était pas un cri humain, ça... Comme tous deux se retournaient, autant par réflexe que par curiosité pour la sbire qui n'était jamais vraiment tranquille quand elle n'était pas dans une de ses planques où à une base de la Zodiac, ils assistèrent à un spectacle qui sembla mettre son supérieur hors de lui. Deux jeunes adolescents semblaient bien s'amuser à martyriser un Bulbizarre qui se recroquevillait dans un coin, tout tremblant. Elle ne pouvait objectivement pas en vouloir à quelqu'un de martyriser autrui, mais... Mais là, c'était pas pareil. Déjà, elle ne s'en prenait qu'aux humains ; elle avait beau voir les pokémons avant tout comme des atouts de combat, eux ne l'avaient jamais rejetée... Et les rires stupides et suffisants de ces deux gamins lui portaient sur les nerfs. Elle avait bien envie de leur faire manger leurs dents...

Elle avait à peine eu le temps de serrer les poings et d'amorcer un pas dans leur direction qu'Adweyrin avait envoyé un Ectoplasma qui les avait envoyé voler contre un arbre. Aaaah, lui aussi avait voulu maraver la tronche à ces deux petits cons ? Le moins qu'on puisse dire est qu'il avait été efficace... Non. TRES efficace. Il s'excusa pour sa réaction "un poil" violente.


_Ma foi, je ne peux pas vous en vouloir... Je m'apprêtais à faire de même... Avec moins d'efficacité, ceci dit. Ils ont eu ce qu'ils méritaient, avec un petit bonus pour le spectaculaire... Si un "autre idiot" se ramène, j'ai confiance dans le fait que nous saurons nous en occuper... Je sais me débrouiller contre des humains, même si les pokémons sont généralement trop forts pour moi...


Ce disant, elle porta sa main à sa crinoline et en sortit un petit couteau papillon tout en métal et très peu décoré, plus utile que joli, qu'elle rangea dans son escarcelle, où il serait plus accessible si jamais cela devenait nécessaire. Elle s'autorisa à l'admirer un instant avant de l'enfermer de le petit sac en cuir, sans toutefois le laisser trop longtemps là où un passant pourrait le voir ; même si les regards choqués étaient pour l'instant portés sur le commandant. Décidément, elle aimait cet objet... Elle n'avait jamais tué personne avec, mais elle avait effrayé et blessé plus d'un pour se sortir d'un mauvais pas ou comme simple loisir.

Aurait-elle été seule et auteur de l'attaque contre les deux abrutis qui gisaient désormais brisés sur le sol, elle l'aurait fait en douce et se serait enfuie en prenant un air stupide et apeuré, ce qui marchait plutôt bien pour rester hors de tout soupçon de la police (et si possible elle aurait montré un passant innocent en poussant des cris apeurés, pour faire accuser au moins temporairement quelqu'un d'autre qu'elle-même), mais là... La situation allait certainement devenir intéressante. Elle jeta un oeil au Bulbizarre, toujours recroquevillé dans son coin, et le pointa du doigt, prenant par inadvertance un ton moins formel.


_On fait quoi à propos de celui-là ? Ce serait pas très glorieux pour lui d'être abandonné là au milieu, à devoir se débrouiller tout seul en ville... Pour ma part, j'ai pu me débrouiller en volant, mais je ne suis pas sure qu'il en ait la possibilité, et faire les poubelles pour se nourrir n'est pas un destin enviable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Mer 31 Juil 2013 - 21:03

Après le massacre des deux idiots martyrisant le pauvre Bulbizarre, les regards choqués et coléreux des passants se tournaient vers moi. Certains murmuraient à leurs voisins qui avaient raté la scène ce qui venait de se produire. Et aussitôt, les nouveaux venus me fixaient et s'éloignaient de Neferhet, qu'ils venaient d'identifier comme une menace potentielle.

Comment ces gens pouvaient cautionner ce que les deux types avaient fait et me mépriser moi ? Enfin, j'avais affaire à l'espèce humaine, donc rien ne devrait m'étonner... Bref, nous étions dans de beaux draps. J'étais venu ici pour la tranquillité et le spectacle ridicule de mes congénères. Et c'était tout l'inverse qui se produisait à présent. La sbire et moi étions devenu le centre de l'attraction, enfin surtout moi. Comment donc virer ces idiots de là pour nous laisser poursuivre notre discussion ?

"Que se passe-t-il, chers concitoyens ? Deux voyous tabassent un pauvre Pokémon et c'est celui qui les empêche de nuire que vous dévisagez comme un monstre ? J'aimerais vous demander de vous tirer pour me foutre la paix mais je sais que cela ne fonctionnera pas. Je vais donc devoir être plus persuasif. Nekho, Neferhet, à vous !"

Mes deux Pokémon bondirent pour se positionner devant la foule. Apparemment, ils avaient compris et aucun suicidaire ne semblait vouloir m'affronter. Ah on dirait que si.

Un jeune homme, sans doute un ami des deux autres, me regardait d'un oeil noir, fou de rage. A côté de moi, Sienne avait sorti un joli couteau papillon après m'avoir "remercié" d'avoir fait taire ces types. Le morveux n'en demanda pas plus et fuit misérablement.

La foule avait commencé à se disperser, les gens poussant des cris indignés, les plus téméraires m'insultant au passage. Ma fureur atteignit le rang supérieur. Aussi, Amasis fut libéré. Mon Steelix poussa un rugissement qui fit dégager prestement tous les badauds. Aussitôt fait, le serpent géant en acier rentra de nouveau dans sa Ball.

Je me dirigeais à présent vers le Bulbizarre. Il était recroquevillé contre un arbre en me regardant, terrorisé. Il n'avait vu que Neferhet agir et croyait que je venais prendre la relève des vauriens. Mon Ectoplasma vint alors à mes côtés pour le rassurer. Ainsi comme pour répondre à la sbire, qui commençait à prendre ses aises, au vu de sa façon de s'adresser à moi, je prenais le petit Pokémon Plante dans mes bras.

"Il ne faut pas rester ici. Que diriez-vous de quitter cette insupportable ville et de poursuivre notre conversation au QG ? Nous pourrions ainsi éviter d'autre débordement de ce genre et la probable apparition des forces de Police d'ici quelques instants."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Ven 2 Aoû 2013 - 21:14

Le commandant fit disparaître la foule avec efficacité. De toute manière aucun d'entre eux n'avait le courage de venir défier le misanthrope en colère. Certains l'insultèrent, ce qui ne sembla pas améliorer son humeur, mais il les fit fuir en faisant hurler son Steelix. Voilà qui était expéditif... Adweyrin prit le Bulbizarre terrorisé dans ses bras et suggéra qu'ils quittent la ville pour poursuivre leur conversation au QG. Ouais, il fallait détaller, quoi... Ça, elle en avait l'habitude, mais généralement dans des conditions beaucoup moins spectaculaires. Elle ne pouvait qu'acquiescer.

Elle avait déjà eu affaire à des policiers suivis de pokémons canins ; ceux-ci étaient des obstacles de taille pour la fuite et mieux valait avoir disparu avant qu'ils ne débarquent sous peine d'y laisser quelques plumes...


_Je crois en effet que c'est la meilleure chose à faire... Si la police est pas trop occupée, ils vont se ramener d'ici peu. Je vous suis.


Sur ce, elle rappela Aubergine pour ne pas qu'il risque de rester à la traîne (elle s'était beaucoup attachée à lui au fil du temps et avait toujours un peu peur qu'il se perde dans sa fuite. Il était parti pour être très fort, mais ne brillait pas par son intelligence, même s'il n'était pas au niveau de Pachiant dans cette catégorie.

Elle rangea son couteau dans son escarcelle et rajusta une dernière fois ses couettes, s'apprêtant à emboîter le pas à son supérieur. Si il voulait continuer cette discussion aux QG, elle le suivrait sans discuter, et avec plaisir.


[HRP]On fait comment, on continue sur ce topic ou on clôt et on continue au QG ?[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adweyrin
Commandant Cancer
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   Ven 30 Aoû 2013 - 17:33

Bon, la sbire avait l'air d'avoir envie de me suivre au QG, comme je l'espérais. Elle deviendrait sans aucun doute un très bon élément dans le futur. Aussi, je rappelais Neferhet dans sa Ball. Je fis signe à ma subordonnée de me suivre.

Le Bulbizarre tremblait comme une feuille (haha), mais avait l'air de se calmer petit à petit. Nous nous dirigions vers la sortie du Parc, les quelques crétins restants se cachant en hâte à notre approche.

Je libérai Heruben, fit signe à la sbire de monter puis la suivit. Le corbeau avait assez de force pour nous porter tous plus Nekho. En chemin, nous pourrions discuter avant d'arriver.

HRP : navré de ce message court et mauvais. Mais je ne savais pas comment conclure ce RP, syndrome de la page blanche quoi...
Je me rattraperai pour la suite, au QG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tiens, les commandants, ils ont une vie ? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Geyser - 3.000 - Garde Impériale et DeathWatch - Terminé
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Parce que tu me tiens à coeur.......
» Tiens, des nouvelles du LUZOLO !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: