Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Parce que le sucre, c'est la vie ! [PV : Athéna]   Jeu 13 Juin 2013 - 18:02

Mégapagopolis, en fin d'après-midi. A l'heure où les employés de bureau commençaient à finir de travailler, et commençaient à rentrer, pour les moins occupés. Un peu comme Sugil quoi, le match d'arène avec Athéna lui avait bouffé pas mal de temps, attendre un autre challenger à cette heure ci serait peine perdue. Du coup ouais, l'arène était fermée pour ce qui restait de la journée.

Et le champion était allé boire un verre à la pâtisserie du coin, avec la dresseuse qui venait de gagner le badge de son arène. Ouais, seriously guys, Sugil avait encore frappé. Mais bon, là, il était pas là pour draguer. En fait, il était là pour écouter les problèmes de cette parfaite inconnue, Koori sur le genoux, un des tasses de chocolat chaud devant eux.

... wait, cette situation... Oh non. Il allait être catalogué comme étant un "meilleur ami gay". ... oh well, whatever.

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Sam 15 Juin 2013 - 14:12

"... Y'a un sens caché c'est ça ?" Athéna écarquilla les yeux.
"Enfin, je vais pas non plus forcer la main moi... Si tu veux, je connais une pâtisserie qui fait de bons chocolats chauds pas chers..."

Avec un petit rire, la jeune Dresseuse comprit que Sugil ne faisait pas dans la subtilité. Il lui proposait un verre... pour boire un verre. Pas de double niveau de compréhension. Ça simplifiait les choses.

Elle suivit donc le jeune homme aux cheveux bleus dans les rues de Megapagopolis, après que celui-ci ait fermé son Arène. Avec l'après-midi déjà bien entamé, il n'y avait aucun risque qu'un Dresseur vienne l'affronter à la tombée de la nuit.

La pâtisserie où l'entraina le Champion était chaleureuse et sentait bon le beurre, même à cette heure de la journée. Il était un peu tard pour un goûter, mais quelques clients isolés à leur table trainaient encore là, une tasse de café ou de chocolat devant eux, le nez dans un magazine ou sur l'écran d'un ordinateur portable.

Une dame d'une quarantaine d'année, cheveux bruns tirés en un sévère chignon et petites lunettes carrées posées sur un nez en trompette les accueillit avec un sourire tout professionnel. Sugil passa commande de deux tasses de chocolat que la gérante leur servit dans de la vaisselle blanche et épaisse, avec des touillettes en inox et du sucre en morceaux dans un petit pot assorti aux tasses. Elle suivit des yeux le Champion (qu'elle avait probablement reconnu) et l'inconnue blonde qui le suivait avec une expression neutre sur le visage.

Installés dans la véranda de la pâtisserie, à une table éloignée des autres clients et du comptoir, Sugil et Athéna s'enfoncèrent dans leur chaise respective, le Champion avec sa Givrali sur les genoux, la Dresseuse avec son Caninos assis contre elle (Athéna ne prenait pas beaucoup de place dans un siège aussi large). Le jeune chien se coucha sur le dos et posa sa tête contre la poitrine de sa Dresseuse, le ventre à l'air en attendant qu'elle le lui grattouille. Il n'avait pas oublié sa fascination pour la Givrali, mais sa faculté de concentration (hors combat) n’excédait pas cinq minutes... Il reprendrait sans doute son observation après une séance de grattouillage. Au moins, il ne bavait plus des torrents de salive.

La jeune femme ne cessait de s'étonner de la gentillesse de Sugil. Elle n'avait pour l'instant nullement confirmé son état de détresse au Champion, et n'avait d'ailleurs pas l'intention d'entrer dans les détails, mais une bonne tasse de chocolat après le combat et quelqu'un de charmant avec qui discuter, c'était la meilleure chose qui puisse lui arriver en ce moment, et peut-être ce dont elle avait besoin.

Orthros leva la tête vers elle et frotta sa truffe humide sous le menton d'Athéna. Elle le souleva et l'assit sur ses genoux. Ce n'était pas très gentil pour Sugil de laisser le chiot exposer tout son ventre de la sorte. Surtout à table.
Elle prit un morceau de sucre, le posa dans sa petite cuillère et le fit tremper dans le chocolat. Tout en croquant son morceau de sucre imbibé, elle observa le Champion et son Pokémon. Aussi calme et gracile l'un que l'autre, ils allaient très bien ensemble. D'autant que la ressemble physique allait jusqu'à leur couleur de cheveux et de poils!

"Désolée pour tout à l'heure, je ne voulais pas vous mettre dans l'embarras, mais je craignais un peu vos réelles intentions à mon égard... Vous comprenez, un homme qui offre un verre à une femme, en général, ce n'est pas que pour le plaisir de la boisson. Mais je suis contente de constater que ce n'est pas le cas!" ajouta-t-elle rapidement, histoire que le Champion n'ait pas la tentation de changer d'avis.

"Encore merci pour la CT." dit-elle après avoir bu une gorgée de chocolat chaud. Orthros renifla la tasse mais Athéna lui fit les gros yeux. Pas question qu'il se goinfre de chocolat. Mauvais pour les chiens. Débouté, le Caninos posa la tête sur la table et couina. Son regard croisa celui de la Givrali, et il entreprit de la fixer sans cligner des yeux, la queue battant le ventre de sa Dresseuse.

La gérante de la pâtisserie passa à côté d'eux pour aller débarrasser une autre table. Elle leur fit un sourire discret et ses yeux marrons s'attardèrent sur Athéna avec curiosité. La jeune blonde ne leva même pas le nez de sa tasse et se contenta de l'ignorer. Elle ne voulait pas être malpolie, mais elle ne voulait pas non lui donner matière à créer des ragots.

Les deux derniers clients étaient un duo d'adolescentes qui s'amusaient à regarder les rares piétons par la vitre de la véranda et à critiquer leur tenue vestimentaire. Elles riaient fort et caquetaient bêtement à chaque jeune garçon à peu près comestible qui passait dans la rue.

Ne sachant plus quoi dire pour faire avancer la conversation, Athéna se mit à touiller inutilement son chocolat déjà parfaitement homogène. Elle jetait de petits coups d’œil hésitants à Sugil, tout en se demandant si le Champion avait déjà rencontré Lyndia. Évidement, cette ligne de pensée l'amena directement à retomber dans sa dépression, et elle poussa un minuscule soupir au dessus de son chocolat qui tourbillonnait de plus en plus mollement.

- Hors RP -:
 

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Sam 15 Juin 2013 - 16:57

Ah ça, pour le reconnaître, la patronne de la pâtisserie ne devait pas avoir de très gros problèmes pour ça, Sugil venait ici tout les jours ou presque depuis qu'il s'était installé à Mégapagopolis ! Alors oui forcément, il était reconnu, et sans grand mal, et en s'installant, il écouta Athéna parler, et justifier sa méfiance vis à vis de ses intentions... justification qui lui valut un haussement d'épaule du champion de glace.

"L'idée aurait été d'essayer de t'attirer dans mon lit à la fin de la soirée que je l'aurais directement dit."

... Perfectly normal. ... bah, Sugil quoi. ... au cas où vous vous poseriez la question, la ressemblance entre le jeune homme et son Givrali s'étendait jusqu'à ce point. Bon même si pour l'instant ça restait du trivial fact, et qu'elle se demandait très sérieusement ce que ce Caninos avait à la fixer. Maintenant qu'il ne bavait plus, elle était au moins sûre que sa mâchoire n'avait pas subit de quelconques dommages, mais tout de même ? Enfin, elle haussa les épaules de ses pattes avant et se mot à tirer sur la manche de son dresseur alors que ce dernier allait porter sa tasse de chocolat à ses lèvres... elle voulait la première gorgée !... que le dresseur lui refusa en lui jetant un regard presque mesquin. Oh le sale petit *censored* elle allait lui... ... chocolaaaaaaaaat ! ♥

Oui, Sugil venait de descendre le récipient aux lèvres de son Pokémon, qui s'empressa de laper le liquide... c'était chaud, sucré, et réconfortant. Bref, le pied absolu. ... par contre, fallait aborder le social, et ça, ça allait être plus difficile. ... oh et puis on a jamais été subtil après tout. Straight to the point !


"Bon, et le truc qui te prend la tête, c'est quoi ? ... Oh et pas besoin de me vouvoyer."

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 11:47


Athéna faillit recracher tout son chocolat à la figure de Sugil. Elle avala sa gorgée en plissant les yeux, se racla la gorge, et retint à grand peine un fou rire tonitruant.

Dire que le Champion manquait de tact était l'euphémisme du millénaire. Celui-ci haussa encore les épaules, détendu et naturel. La jeune femme hocha la tête pour marquer qu'elle avait compris, et essuya discrètement une larme de rire qui perlait au coin de son œil.

Orthros regarda sa Dresseuse s'étouffer avec son chocolat et couina d'inquiétude. Voyant qu'en réalité elle allait bien, le chiot en profita pour laper les gouttes du breuvage tombées sur la soucoupe en porcelaine. La Givrali n'avait pas l'air de vouloir entrer en communication avec lui, et c'était tant mieux, car il n'aurait pas pu répondre. Mais ça ne lui coutait rien de l'observer du coin de l’œil, admiratif devant tant de grâce et d'aisance. Il n'avait rencontré jusque là que des Pokémon sauvages hirsutes et bagarreurs, alors cette belle créature bleutée lui paraissait très exotique.

Athéna eut un petit sourire en voyant le Pokémon du Champion boire directement dans sa tasse. Avec ce qu'il était capable de baver à la seconde, elle n'aurait pas laisser Orthros faire de même!

Puis Sugil lui posa la question fatidique. Maintenant qu'elle l'avait un peu mieux cerné, elle ne s'étonna pas de façon très directe d'aborder le sujet. La jeune blonde n'aimait pas mentir, et n'avait pas l'intention de le faire. Sauf par omission. Elle ne pouvait pas évoquer Lyndia, encore moins leur relation, et elle hésitait même à parler de Solem, car comment parler de la brune sociopathe sans parler de la Championne du Conseil des Quatre?

Il y avait des choses qu'elle pouvait dire sans crainte : ses inquiétudes de Dresseuse et ses hésitations, ses Pokémon, ses ambitions pour la Ligue et ses projets. Peut-être que Sugil trouverait que son état et ses réactions étaient excessifs pour des problèmes aussi petits, mais mieux valait ce discours plutôt que la vérité toute nue.

Elle sourit au Champion.
"J'ai rencontré une Dresseuse beaucoup, beaucoup plus forte que moi. Elle allait me battre à plate couture, mais le combat a été interrompu. Depuis, je rêve de la retrouver et de la battre. Je dois devenir meilleure, et rapidement. Malheureusement, j'ai beau m'entrainer, j'ai toujours l'impression de gagner mes combats raz les pâquerettes, ou même par chance. Pour moi, c'est frustrant, et humiliant. Pendant notre combat dans l'Arène, je me sentais emportée par les événements, ballotée par votre-- ta stratégie. Je n'avais pas l'impression d'avoir le moindre contrôle sur la situation. Ne te méprends pas, je suis très heureuse d'avoir le Badge! Mais une part de moi ne se sent pas méritante."

Elle s'arrêta et soupira. La dernière fois qu'elle s'était confiée, Lyndia était en face d'elle et l'avait épaulée. Clairement, la Championne avait une bonne influence sur la jeune Dresseuse puisque cette dernière arrivait désormais à parler plus librement, même si dans le cas présent elle couvrait une énorme partie de la vérité. Mais tout les sentiments qu'elle disait avoir ressenti étaient réels, véritables et ô combien douloureux. Pour elle, c'était une confession.

Et c'était très intimidant.

Elle replongea dans la contemplation de sa tasse et se mit à ronger l'ongle de son petit doigt gauche.
Orthros cessa de s'intéresser à la Givrali et colla sa grosse tête contre la poitrine de sa Dresseuse. Il pouvait entendre son cœur battre la chamade, et, en levant les yeux, il la vit rougir de gêne.

Au fond de la pâtisserie, les deux ados s'étaient lassées de leur petit jeu et commençaient à se lever pour partir. La gérante leur fonça dessus comme un oiseau de proie sur des mulots, bien campée sur ses deux larges pieds et prête à intercepter les deux jeunes, qui, semblait-il, avaient oublié de payer.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 12:21

... Oooh. Ainsi donc, c'était des interrogations normales de dresseur normal ? Un peu banal, en un sens, mais après tout, Martyr allait certainement passer par là, lui aussi. Alors pour Sugil, ça lui ferait un bon entraînement pour savoir quoi dire, tiens.

Du coup, tout en buvant sa tasse à petite gorgée, il l'écouta déballer son sac, avec son éternel air détaché... pourtant, elle avait toute son attention, preuve en était du fait que Koori, elle, ne quittait pas la blonde des yeux, bien au contraire.

Finalement, le champion reposa sa tasse, avec un micro sourire... qui était rendu tout de même moins crédible avec la petite moustache de chocolat qu'il arborait fièrement (ou pas) mais passons.


"Les combats entre dresseur et avec un champion sont différents, particulièrement à ton niveau, mon arène n'est que la seconde sur la liste. Notre différence de niveau est au-delà de ce que tu peux imaginer pour l'instant... donc c'est normal. Cette stratégie, c'est tout simplement de la répétition d'un même schéma, encore et encore... Tu n'as pas à avoir honte de t'être sentie débordée. C'est normal, ce qui est admirable par contre, c'est que même dans ces conditions tu aies réussi à me battre. Nous sommes des tests, des paliers qui évaluent la force des dresseurs."

Le champion reprit la tasse, et la porta à ses lèvres, prenant une brève gorgée... et se rendant compte dans les reflets du liquide de sa légère moustache qu'il essuya d'un geste rapide avec sa serviette. Bien, reprenons maintenant.

"Que tu veuilles devenir plus forte, c'est normal. Moi-même en tant que champion, j'estime continuer de progresser au fil des matches, et j'ai hâte de voir si ma pupille sera capable de me battre, en arrivant à l'arène. Mais passons. Devenir plus fort, c'est normal et naturel. Mais si tu force trop sur l'entraînement, alors tu ne progresseras pas. Pire, tu régresseras. Si tu t'entraîne sans penser à comment le faire, sans penser aux conséquences, alors oui, c'est normal de n'arracher que des victoires in extremis. Et c'est normal aussi, d'être frustré. Chacun avance à son rythme, forcer les choses à avancer est la pire des décisions possibles."

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 16:05


Il était difficile de dire si Sugil était dupe ou non. Dans tout les cas, il ne fit aucun commentaire. Athéna se sentit soulagée. Elle n'avait pas envie de se retrouver à en dire plus.

Si le Champion portait toujours une expression de visage totalement neutre et presque détachée, son Pokémon fixait de ses deux yeux saphir la jeune Dresseuse, qui se demandait bien ce qui pouvait passer par la tête du Pokémon Poudreuse.

Orthros quant à lui s'était roulé en boule sur les genoux d'Athéna et sa respiration se faisait plus profonde. Encore quelques minutes ainsi, et il s'endormirait surement.

Sugil releva la tête et Athéna eut du mal à l'écouter en découvrant sa moustache de chocolat aux dessus de ses lèvres. Il l'avait l'apparence d'un jeune homme de bonne famille pris en flagrant délit de grignotage. Seulement Sugil n'était pas du genre à ressentir la moindre culpabilité, d'après elle.

Avec un petit sourire, elle le laissa parler sans lui dire qu'il avait gagné de la pilosité chocolaté par accident. Le Champion parla de leur combat d'Arène, et elle opina de la tête. Il avait raison, leur différence de niveau ne s'arrêtait pas aux seules compétences de leurs Pokémon. Malgré son jeune âge apparent, Sugil avait certainement des connaissances et une expérience auxquelles elle ne pouvait pas prétendre.

Il s'essuya sans trop marquer sa gêne (ce type était vraiment doué pour masquer ses émotions!), et continua son discours. Athéna était subjuguée. Elle n'avait jamais vu les choses sous cet angle... Même en remettant le problème dans son contexte d'origine : Solem, et sa tentative de meurtre.
Athéna s'était entrainée dur, avait poussé ses Pokémon toujours plus loin, mais elle n'avait pas songé aux conséquences de son futur combat contre cette folle de Solem. Elle s'entrainait dans le seul but de "devenir plus forte" et il fallait bien avouer que c'était un objectif flou, et pas très stimulant. Si elle songeait un instant à ce qu'elle ferait à Solem quand elle la reverrait, elle s’apercevait qu'elle n'était pas allée plus loin dans ses réflexions que : trouver, combattre, gagner.

Mais ensuite?

La Police? Une option peu sûre.
La Ligue? Lyndia n'était pas là, et les autres n'avaient pas de raison de la croire sur parole. Gabrielle risquait de vouloir l'interroger jusqu'à ce que sa cervelle explose, et avec la Championne des Pokémon Psy, cela pouvait ne pas être qu'une image.

Athéna se mordillait la lèvre en réfléchissant. Il lui fallait un plan. Et même si Sugil lui conseillait de ne pas forcer son rythme naturel, la jeune Dresseuse n'était pas certaine d'avoir le choix pour le moment.
Le fil de ses pensées se rompit un instant quand le jeune homme parla d'un, ou d'une, elle n'avait pas très bien entendu, "pupille". Sugil avait un élève ou un protégé?


"Je n'avais jamais pensé à tout cela. J'imagine que l'expérience de Champion te donne un recul que je n'ai pas." dit-elle en souriant au Champion fraichement "rasé".

"Dis-moi, tu parles de pupille... Je suis curieuse, que se passera-t-il quand il ou elle arrivera à ton Arène? Tu n'as pas peur que tes collègues de la Ligue t'accusent de lui faciliter le deuxième Badge?" ajouta-t-elle d'un ton curieux.

Du peu qu'elle connaissait de Sugil, elle ne l'imaginait pas en train de donner le Badge sans un combat bien rude, mais elle mourrait d'envie d'entendre l'avis de Sugil sur la question.

Après un sourire commerçant bien appuyé de la part de la propriétaire, les deux jeunes clientes du fond de la salle avaient tendu de la monnaie et s'étaient éclipsées sans bruit. La dame essuyait son comptoir avec nonchalance, attendant d'autres clients avec un œil sur la pendule.

Derrière la vitre épaisse de la véranda, dans la rue étroite où la lumière du soleil déclinait rapidement, les derniers travailleurs rentraient chez eux en soupirant et quelques Chacripan reniflaient les poubelles en prévision d'un festin nocturne.

Athéna s'étonna du manque de lumière au dehors, et songea que si elle trainait trop, elle rentrerait de nuit chez elle. Chose qu'elle n'avait pas faite depuis deux semaines.

Orthros se retourna en grognant et se mit à ronfler légèrement. La jeune femme se dit qu'après la réponse de Sugil, il faudrait qu'elle lui suggère de sortir de la pâtisserie. Et peut-être de se revoir, en tout bien tout honneur. Le Champion était sympathique, en dehors des combats, même si pas très expressif...

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 16:51

... Il avait mentionné Martyr ? Oups, et il ne s'en était même pas rendu compte en plus ! Enfin, en fait, elle posait une question intéressante qui... ne se posait même pas ! A vrai dire, personne, ou en tout cas personne dans le circuit de les Ligue n'était au courant de sa relation avec le dresseur à l'écharpe, à l'exception de Ryuji qui à son tour l'avait prit sous son aile, donc... peu de choses à craindre du côté des fuites, et ce n'était pas comme si le champion feu avait à craindre qu'il y aille doucement avec l'albinos... Le champion sourit, en achevant finalement sa tasse de chocolat, laissant à Koori le privilège de finir le précieux liquide, pendant qu'il répondait à la blonde.

"A part Ryuji, personne n'est au courant de ma relation avec Martyr... Et il ne me pardonnerait sans doute pas de lui faciliter la tâche." Un autre sourire transparu sur les lèvres du champion. "Surtout qu'il n'est pas au courant que je suis à Maïlys... Si tu le croise, garde le secret, j'aimerais autant pouvoir lui réserver la surprise."

Et c'était à ce moment que Koori finit le chocolat... hm... il était temps de partir non, peut-être ? Le champion se releva, dardant sur elle son regard bleu.

"Ca t'as soulagé un peu ?"

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 17:20

Une explosion.

Rapidement suivie par un amas de cris et par un brouhaha progressif qui s'élevèrent par delà les rues de Megapagopolis. Une explosion dont la déflagration laissa en feu tout un bâtiment du centre ville, renversa deux voitures de police, et laissèrent s'échapper un grand nombre de pokémons captifs dont les pokéballs venaient de se briser sous la puissance de l'assaut. La raison de cet enfer de flammes s'éleva sur les débris qui faisaient face au bâtiment en ruines avec un rire caricatural.


"Oooooh oh oh oh oh!!"

Longue veste noire, bandeau rouge sur le bras, visage couvert par un masque ridicule. Il était difficile de ne pas avoir l'impression d'avoir à faire à un cinglé de service. La vérité? Il s'agissait là d'un Capitaine Zodiac, escorté par deux sbires qui avaient, tant bien que mal, évité l'explosion, tandis que l'on pouvait voir les masques de ses autres collègues rouler au sol ou crépiter dans les flammes en retrait.

"Une bande de minables, assurément. Oh oh oh! Ou plutot devrais-je dire... Oh oh oh oh!"

Le second rire avait été lancé avec une imitation forcée de voix féminine. L'uniforme appartenait cependant aux équipes d'élite engagées par la Gabrielle et Lyndia après leur réunion avec Inézia. Le masque resta dissimulé dans l'ombre un moment, à contre-jour de l'immense feu de joie qui s'élevait dans son dos.

"Chef! On devrait peut-être détaler! On a eu les pokémons qu'on voulait, rentrons à la base!" Une main gantée lui agrippa le col avant de se retourner brusquement et de jeter l'individu dans l'immense incendie qui continuait de s'élever. Le sbire poussa un hurlement ignoble en sentant son corps flamber de parts et d'autres, et s'effondra après quelques secondes d'agitation désespérée.

"On ne me dit pas quoi faire!!!" La voix était toujours faussement féminine. Autour du gradé, quatre pokémons firent leur apparition. Un Absol, un Staross, un Solaroc et un Séléroc. "M'affronter, c'est affronter la Championne des Ténèbres!" Le visage dément levé vers le ciel s'abaissa sur la ville paniquée dont la luminosité commençait à décroitre. "AFFRONTER LYNDIA, C'EST AFFRONTER LA NUIT!!!"

Sur le masque de nacre, deux meches rouges peintes comme par des doigts maladroits, et un des yeux était bouché par un cache-oeil noir. Un maquillage de geisha ridicule complétait l'apparence grotesque mais terrifiante de ce taré.

Et ce taré, c'était Aidnyl. Un Zodiac qui, depuis quelques années, était tombé fou amoureux de la Championne. Mais lorsque cette dernière avait repoussé ses avances, pas bien sûr de le rejeter à cause de ses chromosomes ou à cause de ses problèmes mentaux, il jura de la détruire et de détruire son image de marque.

Bien sur, sans succès, jusqu'à présent.


"LET'S BURN STUFF!!!!! ON A VOLE QUE VINGT POKEMON OHOHOHOH. DIX DE PLUS CE SOIR MES ENFANTS! DIX DE PLUUUUS!!!"

Le seul sbire Zodiac debout derrière son Capitaine tremblait, incapable d'oser faire quoique ce soit d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Lun 17 Juin 2013 - 12:26


Athéna s'était levée, tournant et retournant les paroles de Sugil dans sa tête. Il semblait de plus en plus évident que tout les Champions avaient un sens de l'honneur et une honnêteté à toute épreuve. Et le Champion des Pokémon Glace, malgré une personnalité pour le moins étrange, ne faisait pas exception à la règle.

Tout en pensant à Lyndia et à leur dernier combat, la jeune blonde posa de la monnaie sur la table et fit signe à Orhtros de la suivre. Une fois dehors, elle libérerait ses autres Pokémon qu'elle avait soigné en sortant de l'Arène, mais pour le moment elle ne voulait pas que sa bande de petits monstres hyperactifs se baladent dans la pâtisserie.

Avec un sourire, elle répondit à Sugil qui s'apprêtait lui aussi à sortir :


"Ça m'a fait réfléchir. Merci."

Elle se demandait si elle devait ajouter quelque chose quand le sol trembla. Elle se cramponna à la table en regardant Sugil avec surprise et crainte. Au loin, on entendit le bruit d'une explosion et les cris affolés des passants.

"Qu'est-ce que...!"

A travers les vitres, des éclats de lumière parvinrent jusqu'à eux, suivit rapidement par des reflets oranges et une odeur de brûlé.

Athéna se précipita dehors.
Des gens remontaient la rue en hurlant, leur Vokit à l'oreille ou leur clefs de voiture dans la main, prêts à fuir. Un homme lui passa à côté en criant
"Au feu!", tandis qu'une jeune femme filmait la scène en marchant à reculons, les yeux rivés sur son écran.
Athéna tourna la tête sur la droite et vit, tout au fond de la rue à une cinquante de mètres, un bâtiment en feu et partiellement écroulé. Si elle n'avait pas vécu ces derniers mois de multiples catastrophes et assauts en tout genre, elle aurait pensé à une fuite de gaz. Mais aujourd'hui, une suspicion s'imposait aux autres :
La Team Zodiac était responsable de ce carnage.

Elle aurait pu fuir, comme tout le monde. Elle aurait pu courir jusqu'à être loin des flammes, rentrer chez elle, se barricader dans son appartement et attendre que les Pompiers et la Police aient fait leur boulot.

D'immondes cris de douleur s'élevèrent de l'incendie, et la silhouette sombre et fumante d'un homme se dressa dans les flammes avant de s'y effondrer en hurlant, ses vêtements, ses cheveux, sa peau déjà calcinés. Il mourut aux bouts de plusieurs interminables secondes. L'odeur de chair brûlée était si forte qu'elle remonta la rue jusqu'au nez d'Athéna, qui porta une main à sa bouche et sentit son estomac se retourner.

Elle aurait pu fuir. Elle aurait dû fuir.

Elle fit volte-face et chercha Sugil des yeux.


"Il y a des gens sous les débris! Il faut les aider!"

Sans attendre de réponse ou même de réaction du Champion, elle s'élança vers l'incendie, Orthros sur ses talons. Elle priait pour avoir tort, pour que ce feu ne soit qu'un horrible accident, mais plus elle s'approchait, plus elle distinguait les formes d'hommes en noir, et, bien sûr, masqués.
Au centre de l'assemblée de Zodiac triomphants se tenait ce qui devait être le chef, ou la chef, une créature asexuée camouflée sous une longue veste noire et entourée par quatre gros Pokémon.

Piquée par la colère et l'adrénaline, Athéna ne ralentit pas sa course avant d'être arrivée aux monticule de béton et de ferraille, en contre-bas du fier Zodiac et de ce qui devait être un Sbire mort de trouille.
L'odeur de viande calcinée donnait la nausée à la Dresseuse, et la fumée noire qui sortait de l'immeuble ne tarderait pas à la faire tourner de l’œil (elle et les Zodiac, d'ailleurs) si le vent ne se levait pas bientôt.

Alors que personne ne semblait se préoccuper d'elle, Orthros éternua bruyamment.

Toutes les têtes se tournèrent vers Athéna.


*Oh, la boulette...*

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Lun 17 Juin 2013 - 13:10

"Koori, Laser Glace."

C'était une attaque sans cible. Un missile lancé de façon sauvage, qui frôla la joue d'Athéna, déposant une fine couche de givre dessus et la pénétrant d'un froid mordant. Un froid terrifiant. Un froid de mort.

Tout s'était passé très vite. Une explosion, du feu, des morts. Athéna était partie devant lui, et elle était à coup sur bien plus athlétique que lui, expliquant le retard du champion. Parce que dès le départ, dès que cette scène s'était montrée sous ses yeux, le Champion était décidé à trouver ce qui s'était passé. Et il avait pas été déçu.

Si les adversaires utilisaient des Pokémons il était de son devoir de Champion d'intervenir, en place et lieu de la police. Il avait les mêmes droits qu'eux. Et il était plus puissant. A ce moment là, si elle s'était retournée, Athéna aurait eu l'impression d'être face à une déité des glaces : le visage de Sugil n'exprimait rien, rien d'autre qu'une rage froide et à peine contenue, quand à son regard, on aurait pu croire y voir régner un Blizzard, dans toute sa furie. Koori à ses pieds ne donnait pas une meilleure impression. Au contraire, elle renforçait cette impression. Un Blizzaroi ne tarda pas à sortir d'une Pokéball à la ceinture du dresseur des glaces, et Emperor déclencha immédiatement son Alerte Neige. Les grêlons étaient d'un tout autre niveau que ceux crées grâce aux canons à neige et Cadoizo. Ils étaient sans commune mesure, et fondrait en rentrant en contact avec les flammes. Petit à petit, elles s'éteindrait.

Suivit Lilith la Feurisson, déjà prête à rôtir du dresseur. Mais son maître avait d'autres projets en tête.


"Lilith, tu es immunisée aux flammes. Cherche des survivants. Aide-les à s'échapper."

La feurisson grogna, jeta un regard en biai à Koori. Puis partit à toute allure. Sugil fixa les Zodiac de son regard glacé.

"Vous allez regretté de vous être attaqués à ma ville."

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Lun 17 Juin 2013 - 13:34

Aidnyl se retourna vivement vers les deux gêneurs qui venaient d'apparaitre. A la seconde ou le Laser Glace aurait dû le percuter, le Staross s'élança et activa un Abri qui laissa l'attaque se disperser à un mètre de lui. Le masque Lyndiaesque du Zodiac se baissa vers le Champion de Megapagopolis et un nouveau rire éxagéré en jaillit.

"Oh oh oh! Mais de quoi tu parles, Sugil? Je suis Lyndia! Je suis la justice! Regarde mon uniforme, je suis de ton côté oh oh oh! TRANCHE NUIT!"

Aussitôt dit aussitôt fait. L'Absol bondit en avant, passa devant l'étoile de mer qui désactiva son bouclier, et laissa sa lame frontale briller d'une intense lueur noire avant de lancer le coup, non pas vers les pokémons mais vers le Champion lui-même. La dresseuse qui trainait avec lui n'avait pas vraiment son attention. A dire vrai, Aidnyl était tellement euphorique à l'idée de trucider un membre de la Ligue ce soir là que tout le reste avait assez peu d'importance.

Toutefois il serait dommage qu'elle sauve un peu trop de gens à son gout. Aussi claqua-t-il du doigt à l'attention de son sbire avant de désigner la petite blonde. Sans un mot de plus, son subordonné comprit et descendit du tas de ruines pour tomber face à Athéna et sortir une pokéball qu'il lança en avant. Un Prinplouf en jaillit. Il avait l'air un peu perdu, mais dès que son dresseur lui ordonna de porter une attaque Bulle d'O, il ne sembla pas pouvoir faire autrement qu'obéir.


"Un pokémon fraichement volé à un de ces habitants que t'essaie de sauver! J'espère que ca te plait, gamine!!"

En fait, les détenteurs originaux du pokémon avaient péri quelques minutes plus tôt lors de l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mer 19 Juin 2013 - 10:20


Athéna se retourna vivement vers Sugil, une main sur la joue et les sourcils froncés. Mais voyant le Champion à ses côtés, déjà dans la bataille, et ne put lui tenir rigueur de cette attaque dangereusement proche de son visage. Il savait ce qu'il faisait, et elle devait lui faire confiance pour la suite. Même si ça ne l'enchantait guère.

Grâce à un Blizzaroi, Sugil déclencha une Grêle puissante et soudaine. Ça n'était pas de la pluie mais l'effet serait le même. Dommage pour Orthros, qui leva un regard courroucé au Blizarroi, l'air de dire
"Pas sympa, mec. J'en sors à peine, moi, de la Grêle!", mais le temps n'était pas aux caprices.

"Orthros, va, aide son Feurisson."

Le chiot bondit en avant et alla rejoindre le Pokémon Feu du Champion. Avec son flair, Orthros pouvait facilement trouver la trace des survivants. Il se mit à renifler les décombres tout en restant attentif à d'éventuelles chutes de débris.

Le chef Zodiac efféminé se tourna vers ses deux assaillants, et Athéna sentit sa mâchoire toucher le sol.


"Je suis Lyndia! Je suis la justice!"

Athéna regarda le masque mal peint du Zodiac, les fausses mèches rouges, le faux cache-œil, la fausse voix de femme, la fausse force et la fausse classe de cet imbécile et décida qu'elle allait le battre, le ligoter, l'obliger à demander pardon et le finir à coup de pelle.

Elle ne savait pas dans quel genre de delirium tremens cet abruti vivait, ni pourquoi il avait choisi d'imiter (mal) Lyndia, mais elle ne lui pardonnerait pas. Jamais.

Le Zodiac attaqua Sugil et avant que la jeune Dresseuse ne puisse réagir et sortir un autre Pokémon, le Sbire qui l'accompagnait bondit devant elle et amorça un combat. La poisse. Un autre abruti qui allait retarder sa terrible vengeance. Tant pis, elle allait expédier le Sbire dans le décor au plus vite et s'occuper du chef avec Sugil. Le fait que les Pokémon du chef soient six fois plus puissants que les siens ne lui traversa jamais l'esprit.

Néanmoins, le Sbire attira son attention quand il précisa l'origine de son Pokémon. C'était sans gêne ni remords qu'il avoua l'avoir volé. Le pauvre Prinplouf, condamné à obéir au détenteur de sa Ball, lança des Bulles d'O sans conviction réelle.

"Arktos, Feinte!"

Elle jeta une PokéBall qui libéra l'ourson. Le Teddiursa poussa un cri de guerre et se rua sur son adversaire, tandis qu'un clone d'ombre se formait devant lui. Le clone prit les devants, masquant le vrai Pokémon aux yeux du Prinplouf. Les Bulles d'O s'écrasèrent sur le clone qui s'évapora aussitôt. Arktos fendit le nuage de fumée sombre et se jeta sur son adversaire.

"Combo-Griffe!"

L'ourson leva une patte dont les griffes luisaient d'énergie et l'abattit sur Prinplouf, prêt à recommencer l'action avec l'autre patte.

Athéna n'aimait pas l'idée de se battre contre un Pokémon volé, mais elle savait que le seul moyen de récupérer la Ball et de la rendre à ses propriétaires était de battre ce Sbire et de lui reprendre son bien mal acquis. Si toutefois ce Pokémon avait encore des propriétaires...

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mer 19 Juin 2013 - 16:37

... Seriously, now ? Sugil en avait vu des vertes et des pas mures, en voyageant à travers le monde Pokémon. Mais ça, sérieusement, ça battait des records. Enfin, y avait ça, et y avait aussi le fait que BORDEL CE FAUX TRAVELO L'ATTAQUAIT DIRECTEMENT. Sérieux quoi, abusé ce bordel là ! Enfin, dans le fond, Sugil ne craignait pas grand chose, il n'était certes pas habitué à être visé par les attaques de Pokémons dressés. Mais il n'empêchait que ce genre de tactiques, face à des types qui volaient des Pokémons et mettaient une partie de SA ville à feu et à sang, c'était prévisible.

La lame noire du Tranche-Nuit arrivait sur lui. Et fut proprement explosée après avoir gelée, bloquée à quelques millimètres de son visage par l'attaque Poinglace d'Emperor.


"Lyndia ? Premièrement, tu es loin d'être aussi classe qu'elle. Secondement, elle n'aurait nullement besoin d'un masque. Troisièmement, tu es loin d'avoir assez de poitrine."

... Et ouais, Sugil quoi. Ceci dit, en même temps qu'il parlait (et allait certainement s'attirer l'ire de son adversaire, il réfléchissait, en intégrant les nouvelles données. Athéna se battait, et il doutait qu'elle dispose d'un Pokémon Glace, ou bien disposant d'Envelocape ou Ciel Gris. En bref, il allait devoir penser à trouver un moyen de faire stopper la grêle déclenchée par son Blizarroi, mais ça attendrait.

"Koori, Emperor, Blizzard."

En temps normal cette attaque Glace, bien qu'étant parmi les plus puissantes existantes, consommait beaucoup d'énergie, pour une précision qui sans être faible n'était pas non plus la panacée. Mais sous la grêle, tout était différent. Elle était plus précise, moins coûteuse car elle prenait place dans  un lieu où l'air été déjà refroidi. Et plus puissante. De concert les deux Pokémons glace crachèrent leur puissant souffle gelé, droit vers leurs adversaires. Sans distinguer les Pokémons et les humains. Discrètement, Sugil ouvrit alors la ball de sa Momartik, qui profita de la confusion et du camouflage que lui offrait la grêle pour contourner la scène. Bientôt, elle serait derrière eux.

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Jeu 20 Juin 2013 - 17:11

Ce furent au tour de Seleroc et Solaroc de s'avancer pour créer deux immenses Abri qui enveloppèrent le Zodiac et son équipe, et qui le protégèrent ainsi de l'attaque du Champion. Sugil n'était pas idiot. Il savait qu'il avait largement le niveau de mettre son adversaire au tapis. Mais à défaut d'être sain d'esprit, l'adversaire en question, lui non plus, n'était pas idiot. Il savait que sa seule chance face au Maître de Megapagopolis était de jouer la carte de la Défensive et d'alterner les attaques Abri tant que possible, laissant ainsi son adversaire s'épuiser en attaques puissantes que, malgré le climat créé, il ne pourrait pas tenir indéfiniment.

"Ohohoh! Staross! Ebullition sur le Blizzaroi!!"

L'étoile s'élanca, laissa son joyau briller de milles feux et un flot d'eau brulant en jaillit pour se déverser sur son adversaire. L'attaque ne serait pas très puissante. Et il le savait. Mais il avait bien l'intention de l’exécuter jusqu'à ce que la brûlure prenne place sur le corps du géant de glace. Car ainsi handicapé, et au vu de sa crainte naturelle pour le feu, le Blizzaroi serait, grâce à un simple petit changement de statut, une menace de moins. Et ça, c'était pas négligeable. L'Absol, quant à lui, recula un peu, préférant attendre un moment plus sur pour reprendre les devants de la scène, et se rapprochant sans le savoir de la Momartik.


"Hey! C'pas juste! Griffe Acier!"

Le petit ourson d'en face venait tout juste d'envoyer le premier coup de Combo Griffe que le pingouin ne put rien faire d'autre que le contempler envoyer le second. Puis le troisième. Saleté. S'il avait été un Pingoléon, cette attaque aurait été surprenante de faiblesse. Apres le troisième coup cependant, le pokémon eau reprit juste assez ses esprits pour envoyer de toutes ses forces un coup de nageoire vers le Teddiursa. Nageoire qui s'auréola pour l'occasion d'une aura argentée et métallique. Malgré sa lenteur naturelle, le Zodiac comptait bien sur la proximité de son opposant pour faire mouche tout de même.

Au loin, des sirènes de police et de pompiers commencèrent à se faire entendre. Mais des bruits approchants et de leur interruption soudaine, on pouvait deviner qu'ils étaient arrivés par le coté opposé de l'immeuble, et qu'ils n'avaient peut-être même pas envisager de s'occuper de ce côté-ci. Ce qui laissa à Sugil et Athéna le soin de sécuriser la zone. Fuck their lives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Lun 24 Juin 2013 - 14:35


La jeune Dresseuse n'avait pas le temps de féliciter Sugil pour sa répartie mais le cœur y était. Par contre, la Grêle était nettement moins bien venue. Au loin, Orthros se secouait la fourrure en grognant, mécontent de recevoir des grêlons sur le museau. Malgré tout il continuait son travail de sauvetage avec la Feurisson, reniflait et grattait les débris à la recherche de survivants. Malheureusement, il n'avait jusque là trouvé aucune personne en vie.

Les Blizzards combinés des Pokémon du Champion refroidir tout le quartier et Athéna frissonna malgré la proximité de l'incendie. Elle jeta un coup d’œil inquiet aux Pokémon du chef Zodiac qui se déplaçaient sur le monticule de béton effondré. Sugil semblait maîtriser la situation mais ses attaques de grande envergure menaçaient les jeunes Pokémon de la Dresseuse et la stabilité de ce qu'il restait du bâtiment devant eux.

Prinplouf reprit ses esprits à cet instant et répliqua au Combo-Griffe avec un Griffe Acier qui percuta Arktos en pleine mâchoire. L'ourson s'écroula au sol avec l'impression d'avoir une bille de flipper rebondissant dans sa boîte crânienne.


"Ark!!" s'écria Athéna en posant une main sur une autre Pokéball, prête à envoyer un autre Pokémon épauler Arktos.

Mais l'ourson se releva en se massant la joue. Il cracha du sang et un bout de canine brisée, puis redressa la tête en aplatissant ses oreilles. Ses petits yeux noirs brillèrent d'une lueur enragée. Un grondement comme un roulement de tonnerre s'éleva du fond de sa gorge et son poil se dressa sur sa nuque. Des filets de sang coulaient le long de son menton et quelques gouttes tombèrent par terre.


"Arktos?" interrogea Athéna sans oser approcher. Même leurs adversaires paraissaient hésiter à agir.

L'ourson banda les muscles. La demi-lune sur son front s'illumina progressivement jusqu'à briller d'une lumière aveuglante. Athéna contempla son Pokémon bouche bée, plantée sur place à essayer de comprendre quel genre d'attaque le petit Pokémon essayait de faire.

Soudain, la lumière sur le front du Teddiursa l'engloba entièrement. Athéna dû se cacher les yeux. Quand elle les rouvrit, son Pokémon avait disparu. A sa place, une masse blanche de presque deux mètres de haut continuait à briller faiblement, immobile.

La masse blanche se fractura comme du verre et éclata, en silence. Les bris de verre ne tombèrent pas au sol, mais se mirent à fondre. Et de ce cocon étrange sortit un énorme ours brun aux larges épaules, aux longues griffes toutes sorties, et aux yeux noirs reconnaissables entre mille : Arktos se tourna vers Athéna, le menton toujours en sang, et lui fit un grand sourire où toutes les dents avaient repoussé, plus épaisses et plus tranchantes.

Athéna ferma la bouche, la rouvrit, la ferma, fit un sourire nerveux à son Pokémon et attendit. Elle n'avait aucune idée de quoi faire avec un Ursaring d'un mètre quatre-vingt en combat.

Arktos tourna son nouveau corps de plus de cent kilos vers le Prinplouf qui lui paraissait soudainement tout petit. A vrai dire, le monde paraissait petit. Et cassable.
Le grizzli s'avança d'un pas parfaitement sûr et fier vers le pingouin terrorisé. Il leva une patte hérissée de griffes et... la posa doucement sur la frêle épaule du Prinplouf, puis le poussa un peu sur le côté. Il leva le nez, s'avança, et fixa le Sbire Zodiac qui avait l'air d'un lapin prit dans les phares d'une voiture.


"Alors comme ça, tu voles des Pokémon. J'aime pas les voleurs. Tu sais ce que je fais aux gens que je n'aime pas?" demanda l'ours tout en sachant que l'humain ne le comprenait pas, mais que des grognements mécontents de gros ours suffiraient à lui fiche la trouille de sa vie.

"Je les mange."

Arktos leva une patte et lança sa première attaque Tranche droit entre les deux yeux du Sbire.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Lun 24 Juin 2013 - 22:25

... Well fuck. Ça l'éclatait l'autre travelo de balancer Abri sur Abri ? Sérieusement là, il avait qu'une envie, c'était d'aller lui coller son poing dans la figure pour anti-jeu ! Surtout qu'il ne pourrait pas faire durer la grêle éternellement... enfin théoriquement si, tant qu'Emperor serait de sortie, et même un peu plus longtemps en fait, mais le truc c'était que les Pokémon d'Athéna aussi allaient en souffrir. ... D'ailleurs, en parlant d'Athéna... WTF UN URSARING ?! ... Oh, après tout, c'était pour elle, et le champion était plutôt content que le Pokémon n'aie pas évolué dans SON arène en fait. Le match aurait certainement été expédié bien plus rapidement.

Mais lui, il devait se concentrer sur son adversaire. C'était une guerre d'usure qu'il voulait ? Il l'aurait. Et pour ça, Sugil avait pile l'attaque qu'il lui fallait. Ou, pour être plus précis, deux attaque. Déjà, le fait que son Blizzaroi ait été bel et bien atteint par l'Ébullition était un peu problématique en soi, mais ça allait le nourrir. Ensuite, il pouvait sortir un coup équivalent à Blizzard, mais qui lui coûterait bien moins en énergie pour ses Pokémons. Deux des attaques signatures du type glace. Avalanche et Souffle Glacé.


"Emperor, Avalanche. Koori, Souffle Glacé."

Simple, mais efficace. Avalanche avait beau être une attaque de type physique, Sugil avait su, avec le temps, apprendre au Blizzaroi de s'en servir d'une autre façon... l'aura blanche entoura bien le Pokémon, de même qu'elle doubla de volume suite à l'attaque Ébullition qu'il avait subit. Mais il ne fonça pas dans le tas comme Koori l'aurait fait. Non. A la place il... fit comme l'avait fait l'Ursaring d'Athéna dans l'arène : il concentra l'aura dans sa main, qui forma une boule, et la lança de toutes ses forces d'abominable pokémon des neiges contre ses opposants. Quand à Souffle Glacé, nul besoin d'explications, n'est-ce pas ? A mi-course, le souffle pourtant paisible augmenta brutalement en force et en portée, maintenant comparable à une attaque Blizzard, de part sa puissance.

Sugil sorti ensuite deux autres balls, et lâcha leur contenu, dévoilant son Kaimorse et son Lokhlass, prêts à agir en renforts, et à se placer devant leurs compagnons une fois leurs attaques effectuées (encore que le Lokhlass mettrait certainement plus de temps à se mettre devant la Givrali, que le Kaimorse devant le Blizzaroi...)

Quand à la Momartik, elle exultait. L'Absol reculait, et sans qu'il ne s'en rende compte, elle avait pu arriver dans son dos... Yukino allait se montrer utile plus vite que prévu, et attaqua sans attendre son ennemi, avec une onde folie brillant d'une sombre lueur, avant d'enchaîner immédiatement sur un Rayon Signal.

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 25 Juin 2013 - 9:12

"A oui mais nan mais sinon j'ai ma tante qui est malade et..."

Slash.

Un coup de griffe porté par un immense ours brun qui pope littéralement devant vous sans crier gare et qui s'en prend à vous plutôt qu'à votre pokémon, c'était pas facile à éviter. Et c'était pas facile de savoir comment réagir ou quoi dire pour améliorer les choses. Aussi le Zodiac ne put que rester ébahi et recevoir l'attaque de plein fouet. Bordel, il n'était qu'un sbire! C'était sensé être lui le méchant qui attaquait les dresseurs plutôt que les pokémons! Depuis quand les Champions et Dresseurs lambdas la jouaient crade?

Toujours est-il que si le sbire en question n'avait pas eu le reflexe de se baisser, ca n'aurait pas été que son épaule qui aurait pris cher. Mais bien tout son torse. Avec un cri de douleur l'individu tomba au sol les quatre fers en l'air et la main plaquée sur sa blessure béante d'où jaillit un geyser de sang. Bordel que ca faisait mal. Machinalement, comme par réflexe, le Zodiac lança une nouvelle pokéball. Un Kicklee apparut.


"ME LAISSEZ PAS COMME CA ESPECES DE SALES BOUFFONS! ATTAQUEZ! ATTAAAQUEZ!!"

A la surprise fit place la panique. Et désormais acculé et gravement blessé, les ordres du Zodiac n'avaient déjà plus aucune logique. Le Prinplouf regarda son maître de substitution intrigué, haussa ce qui semblait être un sourcil, puis quelque chose en lui lui rappela qu'il était son maître. Enfin, qu'il avait sa pokéball quoi. Foutu lien artificiel qui les conditionnait. Pas de choix donc. Le pingouin ouvrit son bec et lança une attaque Ecume sous les huées humiliées de son propriétaire qui ordonnait une attaque plus puissante.

En fait, le choix du pokémon eau était tout à fait réfléchi. Il avait vu l'Ursaring se mouvoir. Et il savait désespérément que s'il ne commençait pas par baisser sa vitesse, il ne pourrait jamais tenir le rythme. Leurs niveaux n'étaient pas si éloignés que cela pourtant. Mais ce pokémon avait autre chose qui le motivait. Et le Pingouin ne sut pas dire quoi de suite...

Le Kicklee, quant à lui, s’exécuta bien plus rapidement. Lui, n'était pas volé. Il appartenait au jeune Zodiac depuis toujours. Et était donc bien plus prompte à réagir que son collègue de fortune. D'un bon le pokémon lança une attaque Mawashi-Geri du plus bel effet qui ne manquerait pas de pourrir la tronche du bisounours qui allait vite être dépassé par le nombre de ses adversaires.

De son côté le supérieur Zodiac jubilait sans faire attention à ce que devenait son sbire. Sugil avait de nouveau lançé l'offensive et sortit le reste de son équipe. En plus, l'ebullition avait porté ses fruits. Il était temps pour lui de contre-attaquer.


"Staross : Psyko! Seleroc : Lame de Roc! Solaroc : Danse Flamme! Absol : Coup bas!"

Le but n'était, cette fois, pas de se défendre. Mais plutôt d'encaisser les attaques et de profiter de l'immobilité adverse pour être sûr de placer les siennes. L'étoile psychiste lança son attaque Psyko à l'attention du Kaimorse qui venait de surgir. Le Seleroc envoya ses roches pointues et aiguisées traverser le Souffle Glacé du Givrali. Les flammes du Solaroc entreprirent de submerger le Blizzarroi de leur ardeur flambante.

L'Absol, quant à lui, voulut bondir vers le Lokhlass, mais une Onde Folie le percuta et le fit trébucher. En se retournant, il apperçut finalement la Momartik qui se tenait en hauteur. Furieux, il se concentra de toutes ses forces pour lancer l'attaque Coup-Bas de nouveau. Laquelle fut rendue possible par le Rayon Signal de son adversaire. Une aura noire enveloppa le quadrupède qui, en l'espace d'une seconde, se retrouva face à la spectre et lui balanca un coup de lame tranchante dans le flanc. L'attaque Rayon Signal, quant à elle, lui brûla une patte arrière. Mais ca vaudrait le coup s'il pouvait faire mouche. Sa force physique était sans commune mesure avec la faible puissance d'attaque de la Momartik. Il survivrait.

Pour ce qui était des autres pokémons, tous reçurent les assauts de Sugil en pleine tronche. Le Zodiac n'avait clairement pas l'intention de les faire esquiver, et ils n'en firent donc rien, survivant aux tempêtes de glace du mieux qu'ils pouvaient. La force du Champion de Megapagopolis était redoutable. Et il y avait fort à parier que le Zodiac au masque de Lyndia ne s'en rende, en fait, absolument pas compte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Lun 1 Juil 2013 - 21:46


Athéna poussa un petit cri plaintif quand son Ursaring planta ses griffes dans l'épaule du Sbire Zodiac. Le jet de sang qui en sortit la rappela à la réalité du combat.
Les derniers mois de son voyage et de sa tentative de devenir Maître Pokémon l'avaient conduite à affronter bien des dangers et bien des malheurs, mais laisser l'un de ses Pokémon éventrer un homme alors que cela n'était pas absolument nécessaire restait contre tout ses principes.

Alors qu'elle allait ouvrir la bouche pour stopper une deuxième attaque d'Arktos, le Sbire reprit le dessus en lançant son Kicklee. L'Écume du Pinplouf et le Mawashi Geri firent tout les deux mouche et Arktos tomba à la renverse, sonné le puissant coup de pied du Pokémon Combat.

Athéna changea d'avis à propos du Sbire. Il pouvait bien se vider de son sang, elle s'en tamponnait.


"Alcyon, à toi! Aéropique sur Kicklee!"

La blonde lança la PokéBall haut dans les airs et l'aiglon chromatique descendit du ciel comme une flèche, droit sur son adversaire qui repliait sa jambe vers son corps. Le corps sans nuque de Kicklee se retrouva soudainement d'assaillant en supériorité numérique à assailli. Alcyon s'entoura d'énergie blanche et fonça en piquet.

"Ladon, Double Baffe sur Prinplouf!"

Une seconde PokéBall s'ouvrit, et le petit Dragon vert s'élança vers le pingouin en hurlant, les pattes entourées d'énergie bleue-violette. Arrivé à hauteur de son adversaire, il sauta, visant le court bec du Prinplouf avec ses griffes.


La Grêle tombait toujours, et Arktos, même plus grand et plus gros, n'aimait toujours pas ça. Son poil mouillé se cristallisait, sa fatigue doublait à cause du froid. Les Pokémon du Sbire, eux aussi, tremblaient sous les grêlons. Plus loin dans les décombres, Orthros finit par renoncer. Il n'y avait plus personne à sauver sous les restes de l'immeuble, et le climat était trop rude pour lui. Il fit un signe de tête à la Feurisson qui l'accompagnait, et fit demi-tour pour rejoindre sa Dresseuse.

Quelle surprise quand il arriva sur le champ de bataille! Un immense Ursaring, à terre, se tenait la tête entre les pattes. Un Kicklee se faisait attaquer par Alcyon et un Prinplouf à l'air perdu était face à un Ladon fou furieux. Le chiot au pelage rayé renifla les odeurs flottants dans l'air. Ses oreilles se dressèrent et son regard se posa de nouveau sur le grand ours brun assommé. Arktos!

Orthros sauta en contre-bas et rejoint l'Ursaring. Il activa une Roue de Feu et son corps tout entier s'entoura de flammes rougeoyantes qui tourbillonnèrent vivement autour du Caninos. Plutôt que de lancer l'attaque sur un autre Pokémon, Orthros laissa la chaleur de ses flammes réchauffer l'air près de lui et d'Arktos. En quelques secondes à peine, l'Ursaring se redressa et ouvrit les yeux, étonné d'avoir les poils secs et un peu moins froid.

Pendant ce temps, la bataille faisait rage, tant du côté d'Athéna et du Sbire que du côté de Sugil et de cette pâle imitation ratée de Lyndia...

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 1:25

Ah, il voulait jouer à ça ? Dans ce cas là, c'était à Sugil de se mettre sur la défensive, pas vrai ? Après tout, quitte à jouer, ils pourraient être deux, et le champion glace n'allait certainement pas s'en priver alors qu'il pouvait montrer à la parodie de Lyndia qu'il n'était pas le seul à savoir jouer...

"Lullaby, Thoundra, Abri."

Après tout, c'était si simple de mettre en place des stratégies se basant sur ce genre de techniques mesquines, avant tout destinées à briser le rythme d'une attaque adverse mais qui pouvait aussi se révéler utile dans ce genre de situation, après tout. Et sitôt que les deux Pokémons en furent en mesure, ils érigèrent devant eux deux belles sphères incolores qui virent contenir, annuler les attaques qui leurs étaient destinés, à eux et à leurs compagnons à l'abri derrière.

Du coin de l'oeil, Sugil regarda Lilith revenir, et se contenta de hocher la tête. Ils allaient changer de tactique, la Grêle avait fait son œuvre, mais maintenant, elle désavantageait aussi son alliée, et Sugil, aussi puissant soit-il, ne pouvait pas se permettre ce genre de situation où le désavantage numérique se ferait sentir. Bref, il allait devoir changer la météo, et vite.


"Lilith, Zénith."

A l'ordre lancé par son dresseur la Feurisson hocha la tête, sa fougue et sa motivation soudain retrouvées, et se cambra, libérant soudainement de ses poches de flammes une boule de feu qui fila immédiatement vers le ciel, avant de soudainement s'étendre, gonfler, gagner en largeur, dissiper les nuages de Grêle jusqu'à l'annuler, et à la place, illuminer complètement la place de sa lueur. On se serait cru en plein jour, si les étoiles ne brillaient pas dans le ciel. Bien, ensuite...

"Tunnel. Emperor, Lance-Soleil, sans cible."

Les ordres étaient clairs, on ne peut plus clairs. En l'occurence, le principal problème était que Zénith allait être un véritable problème pour ses attaques glace, puisque leur force serait réduite, même si elle lui offrait certains bonus, comme par exemple le fait que le joker de son équipe, Lilith, pouvait montrer son plein potentiel, ou encore le fait qu'Emperor pouvait attaquer de loin avec plus de facilités encore, boosté par le soleil artificiel. D'ailleurs ce dernier ne tarda pas à réagir, et lança avec toute la vigueur dont il était capable un puissant rayon d'énergie émeraude, visant directement le Solaroc. Si un Pokémon de l'adversaire allait devenir problématique, c'était bien lui, et le fait qu'il soit en mesure de lancer des attaques Feu... Le rôle de la Feurisson, lui, était similaire à celui de la Momartik un peu plus tôt : prendre l'adversaire à revers, en ressortant de son tunnel derrière eux... enfin, il fallait aussi prier pour qu'aucun des pokémons adverses ne connaisse l'attaque Séisme, sinon elle l'aurait mauvaise...

D'ailleurs, en parlant de prendre à revers, la Momartik elle se retrouvait en plutôt mauvaise posture, tenant son flanc agressé par la puissance d'un Coup Bas d'Absol... c'était là qu'elle sentait l'écart de puissance avec les Pokémons Tenebr, mais pourtant, elle se contentait de ricaner de sa voix cristalline, et la raison en apparu bien vite : Yukino n'allait-elle point de pair avec un autre Pokémon de Sugil, toujours à ses côtés ? Plus gros, mais pourtant moins remarqué, Sir Gregory s'était forcé à léviter assez haut pour ne pas être remarqué lors de la tempête de grêle, et si l'effort avait été conséquent, il payait maintenant ses fruits. Ceci dit, il n'allait plus tenir très longtemps à ce rythme, et avait, depuis un moment déjà, entamé sa descente... là, il n'était plus qu'à quelques mètres du sol, mais il n'aurait pas besoin de plus, et sa coordination avec Yukino était parfaite. Les yeux de la Momartik brillèrent, lançant une puissante attaque Entrave, empêchant l'Absol de mener une riposte basée de nouveau sur Coup Bas. Et à cet instant, Sir Gregory se laissa tomber sur le Pokémon Désastre en lançant un Abri pour se protéger de l'impact avec le sol, et maximiser celui que subirait le type Ténèbres. 265 kilos, même sans être une attaque Écrasement, ça devrait donner un beau résultat...

Quand à Koori, la Givrali silencieuse avait commencé, sans attendre d'ordre, à se parer d'attaques Bouclier, prête à agir quand son moment viendrait.

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 9:18

Le début de la fin. Dans sa folle hilarité, le Zodiac au masque de Lyndia ne put qu'à peine réaliser ce qui se déroulait autour de lui. Il était difficile de choisir un terme entre désastre et hécatombe.

Le Kicklee, qui avait porté son attaque avec maestria, tenta en vain d'éviter l'attaque Aéropique du Furaiglon chromatique. Dans un coin de sa tête, le Sbire se dit que ce serait cool de dérober ce piaf de malheur, mais que franchement, c'était clairement pas gagné. Le pokémon combat fut ainsi projeté en arrière, franchement blessé par la puissance de son adversaire. La dresseuse n'avait pas "que" de bons pokémons. L'évolution récente de l'Ursaring le lui avait prouvé: elle était bien meilleure que lui en terme même d'expérience. Aussi, l'attaque Aéropique, bien que naturellement peu puissante, fit bien plus mal que prévu au pokémon Latteur.


"Hey! Te laisse pas faire! Utilise Pied Brûleur!! ET TOI REMUE TOI UN PEU!!"

Kicklee laissa de puissantes gerbes de flammes jaillir sous ses pieds et bondit en avant, étendant son membre inférieur vers l'aiglon comme un boulet de canon enflammé. De son côté, le Prinplouf parvint à parer de sa nageoire une des doubles baffes, mais reçut la seconde en pleine tronche, tombant de nouveau au sol. Il n'était pas assez puissant pour résister à ça. Il essaya de se relever. En vain. Son crâne resta affalé au sol pendant que ses forces le quittaient. Le sbire put sentir en voyant cela que ca sentait vraiment pas bon pour lui. Heureusement que son Kicklee était un bien meilleur pokémon, mais même lui ne pourrait pas grand chose contre tous ces adversaires...

Du côté du Capitaine, les choses étaient à peine plus glorieuses.

A sous-estimer le Champion de glace, l'individu ne réalisa même pas que son Solaroc reçut le Lance Soleil dans sa face stellaire et que le coup avait été si redoutable qu'il le mit KO d'entrée de jeu. Ainsi cramé de toutes parts, le pokémon astre gît au sol, incapable de s'élever à nouveau, sous les regards inquiets de ses collègues qui virent une petite goute de sueur perler le long de leur tempe. Le sort d'Absol fut à peu près similaire puisque, privé d'ordres de son maître, le quadrupède voulut lancer un nouveau Coup Bas au moment où l'Oniglali surgit de derrière sa compagne. Coup Bas qui se fit entraver à ce moment précis, et qui surprit tellement le pokémon Ténèbres qu'il ne put que se faire lamentablement applatir par son adversaire. Là encore, peu de chance de se relever. L'écart de puissance entre eux était trop grand. Bien trop grand.

Après avoir achevé son éclat de rire, le Zodiac constata qu'il lui manquait soudain deux pokémons et que son larbin s'en sortait à peine mieux. C'était pas cool. Vraiment. En hurlant de rage, il pointa du doigt le Coupenotte d'Athéna et le Lokhlass du champion:


"ALLEZ ALLEZ ALLEEEZZ! STAROSS, LASER GLACE!!! SELEROC! EBOULEMENT!"

Bien que peu convaincus, les deux pokémons s'éxecutèrent. L'étoile concentra un rayon de givre sur sa pierre rouge et le décocha à toute allure vers le petit dragon qui ne regardait pas dans sa direction, tandis qu'un amas de roches apparut autour de Sugil et son équipe, ou plus précisément de son Lokhlass.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 10:20


Athéna vit son Caninos revenir et aider Arktos avec bonheur. Elle préférait avoir tout ses Pokémon sous ses yeux. Malheureusement, cela voulait aussi dire qu'il n'y avait plus rien à faire dans les décombres...

Les nuages de grêlons s'estompèrent soudainement, bientôt remplacé par les rayons du Soleil... au début de la nuit? La jeune Dresseuse leva la tête et aperçut la Feurisson de Sugil utilisant Zénith. Le Champion devait avoir eu pitié de ses Pokémon sensibles à la glace, ou alors il avait changé de stratégie. Dans les deux cas, c'était un bienfait pour Athéna.

Le Prinplouf tomba au sol et y resta, assommé par une Baffe de Ladon. Un de moins. Athéna vit que le Sbire ne le rappelait pas immédiatement dans sa Ball, et le détesta encore plus. Il laissait ce Pokémon par terre, sur le sol encore gelé, alors qu'il pouvait le mettre à l'abri en une seconde. Elle allait reprendre la PokéBall de ce Prinplouf et le rendre à des propriétaires aimants, eux!

Ladon se retrouva sans adversaire, occasion rêvée pour aider Alcyon.

"Ladon!" cria Athéna sans avoir le temps de préciser sa pensée tandis que le pied enflammé du Kicklee se détendait droit sur le Furaiglon.

Le petit Dragon courut aussi vite que possible sur son nouvel adversaire et lança ses griffes en avant sans réfléchir. Le résultat fut étonnant : sans le savoir, Ladon utilisa pour la première fois Dracogriffe, la puissante attaque Dragon. Mais il n'était pas très rapide et Alcyon eut à peine le temps de battre des ailes pour esquiver que le coup de pied lui cramait déjà toutes les plumes de la queue. L'aiglon perdit de l'altitude et se rattrapa juste avant de heurter le sol, mal en point mais toujours en état de combattre.

A l'instant où Ladon allait toucher Kicklee, le chef Zodiac ordonna Laser Glace.

Athéna leva la tête vers l'étoile violette qui s'apprêtait à geler sur place son Dragon. Les Pokémon du chef étaient très puissants, beaucoup plus puissants que les siens. Une attaque Glace de cette force contre Ladon n'allait pas seulement le mettre K.O.

Elle allait le tuer.

Orthros était trop loin, et trop faible pour contrer un Laser Glace. Arktos ne pouvait presque pas se lever. Alcyon venait de recevoir une attaque, et Ladon, inconscient du danger, attaquait Kicklee.

Il ne restait qu'Athéna.

La jeune femme se jeta au milieu des Pokémon, tout comme elle l'avait fait contre la Lame de Roc du Scalproie de Lyndia. Sauf que cette fois, l'attaque était à pleine puissance et ce n'était pas un entraînement.
Le Laser Glace la percuta sur le côté, dévorant son bras droit. L'impact la projeta sur le sol où elle fit un roulé-boulé avant de s'arrêter près du Prinplouf évanoui. La Glace du Pokémon étoile grimpa le long de son avant-bras, gagna son biceps et durcit jusqu'à former un étau autour de la peau et des os. Athéna serra les dents pour ne pas hurler, mais la douleur était atroce. Elle avait l'impression d'avoir le bras dans une presse, et la glace lui brûlait la peau comme si on l'avait plongé dans les braises encore chaudes d'une cheminée. Son membre pesait une tonne, et elle ne pouvait plus le bouger. Rapidement, elle perdit le contrôle de ses doigts, privés de sang chaud.

"Ggh... Orthros, Crocs Feu sur Kicklee..." articula-t-elle péniblement.

Le chiot sortit de sa stupeur et attaqua lui aussi le Pokémon Combat, au cas où Dracogriffe ne l'ait pas atteint. Dans l'agitation actuelle, c'était impossible d'être sûre.

Arktos, encore faible mais réchauffé, se leva et traversa lentement les quelques mètres qui le séparaient de sa Dresseuse. Quand il arriva à sa hauteur, Athéna avait les yeux mi-clos et respirait difficilement. Sa main droite était devenu rouge et raide. Elle leva les yeux vers la nouvelle forme de son Pokémon et fit un sourire crispé mais sincère. L'ours brun attrapa le bras congelé de sa Dresseuse et entreprit de casser la glace avec ses griffes. L'idée était bonne, et il fallait se débarrasser très vite de ce cocon de glace, mais les vibrations des coups de l'Ursaring dans le bras de la jeune femme étaient insupportables.
Athéna poussa un cri de douleur et sa tête retomba au sol, à demi inconsciente.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 13:32

Lilith ne jaillit de terre, sous le Staross, que trop tard pour empêcher le Laser Glace de frapper Athéna. La Feurisson pesta en constatant que si elle avait pu intervenir quelques secondes plus tôt, elle aurait été en mesure d'éviter ce fâcheux, très fâcheux incident... mais le mal était fait, et maintenant, il lui fallait de toute façons lancer la suite. Elle était en plein milieu du camp ennemi, et en théorie, ce genre d'attaques étaient suicidaires. En théorie. Dans la pratique, c'était déjà réfléchit, et pleinement préparé. Ses flammes dorsales, une nouvelle fois, gagnèrent soudain en intensité, de façon drastique, jusqu'à entièrement entourer son corps ignifugé, avant de soudainement virer à un blanc intense : Feu d'Enfer, et elle n'aurait qu'une fenêtre de temps très réduite... elle fonça droit sur le Seleroc, et laissa soudainement tout exploser, emportant tout ce qu'elle pourrait emporter dans ce soudain déchaînement de flammes, qui soudain s'évanouirent, aussi soudainement qu'elles avaient atteint leur température maximale. Maintenant, elle fort intérêt à avoir atteint un maximum de cible qui, à coup sûr, auraient à subir le contrecoup de violentes brûlure, quel que soit leur type, avec cette soudaine explosion de flammes des plus exténuantes pour le Pokémon Volcan, qui maintenant était une cible facile.

Son effort ne serait pas vain. Visant Staross, deux Ball'Météo filèrent, lancées par la Momartik... les dégâts seraient minimes compte tenu du type de l'attaque, défini par le temps, mais l'idée était toute autre : un bombardement qui empêcherait la cible de bouger. L'empêcher d'échapper à un soudain et redoutable couloir de neige, de glace et de givre sous lequel, même malgré le Zénith, le sol et les cailloux alentour gelaient. Étant un type Glace elle-même, se trouver dans ce couloir ne la gênait pas outre mesure. Mais en serait-il de même pour la cible ? Si elle se faisait atteindre, serait-elle à même de survivre à une attaque Glaciation ?

En ce qui concernait Eboulement, Koori la Givrali remercia soudain sa prévoyance d'avoir lancé deux Boucliers successifs, plus tôt, pour consolider sa défense, parce que ce qu'elle allait faire, autrement, aurait tenu du suicide : sans la moindre once d'hésitation, elle fonça, droit vers le roches de l'attaque du Séléroc, en se servant de sa Vive-attaque, de façon à prendre les rochers à sa place. Ça lui faisait mal, mais après s'être renforcée, elle survivrait, sans aucun doute. Et Lullaby était sauf, lui permettant de chanter. Chanter un Glas de Soin, dont l'écho effaça la brûlure qui dévorait le bras d'Emperor, due à l'Ebullition portée plus tôt.

C'était parfait, ça ferait ça qui le consumerait en moins. Puisqu'il s'apprêtait, de nouveau, à lancer un puissant Lance-Soleil vers Seleroc cette fois. Sugil n'était pas dupe, après ça, un enchaînement d'attaques de si haut niveau, son Blizzaroi serait à coup sur hors d'état de combattre, et il serait obligé de compter sans lui pour la suite du combat : il DEVAIT toucher son adversaire.

Enfin, dernier membre de la troupe de Sugil sans occupation, Thoundra se trouva rapidement une cible : une Onde Boréale du Pokémon Brise Glace serait elle assez pour venir à bout du Kicklee, ou du moins contribuer à sa chute ?

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 18:19


La... heu.. La fin de la fin? L'enchainement amorcé par le Champion de Glace laissa le Capitaine Zodiac totalement impuissant. A la seconde où ses pokémon se mirent en position pour contrer, esquiver ou encaisser un des assauts, un autre leur éclatait dans le dos. Ils avaient perdu deux de leurs camarades avant ce déluge d'attaques, et c'avait causé leur perte. Sans doute le Zodiac au masque de Lyndia avait-il jadis été un brillant stratège pour tenir tête aussi longtemps à l'équipe de Sugil avec des pokémons à ce point inférieurs, mais sa folie actuelle lui empêchait de garder la tête froide, et lui avait fait prendre des décisions idiotes qui lui avaient couté la victoire.

Et même beaucoup plus que cela.

Alors que le second Lance Soleil s'abattit sur le Seleroc, le Staross et son maître se virent englobés dans l'attaque Glaciations, contraints à l'immobilité par le bombardement de Ball Météos déclenché par la Momartik. La morsure de glace qu'Athéna avait ressenti dans son bras, le Capitaine la ressentit dans l'ensemble de son corps, puisque le givre et les stalactites qui jaillirent du sol enveloppèrent son corps qui ne tarderait pas à tomber en hypothermie.


"Fils... de...."

Evanouissement. Les insultes, ce serait pour les geôliers...

Le sbires Zodiac n'était pas en reste. Si Son Kicklee n'avait pas été si expérimenté, nul doute qu'il aurait succombé aux assauts trop nombreux qui lui tombaient dessus. L'attaque Dracogriffe le percuta de plein fouet, avec une telle force que le pokémon aurait dû succomber... s'il n'avait pas porté à sa ceinture une Baie Sitrus qui lui rendit un tout petit peu d'énergie, et qui lui permit d'activer sa capacité spéciale Délestage. Le pokémon Latteur atteignit alors une vitesse absolument démentielle qui lui permit, d'un simple bond, d'éviter les Crocs Feux et l'Onde Boréale qui lui tombaient dessus.

Mais le pokémon combat n'était pas aussi idiot que son boss. Il était le pokémon du sbire, et il avait bien l'intention de sauver ce dernier du sort réservé au Capitaine. Prenant son dresseur sur son dos, le Kicklee se planta sur ses appuis avant de bondir dans le ciel comme s'il avait été une sauterelle. En l'espace de quelques secondes, il avait rejoint les toits et utilisa sa nouvelle vitesse pour s'enfuir à toutes jambes, sous les invectives humiliées et furieuses de son dresseur. Peu importait. Il vivrait et éviterait la prison. C'était tout ce qui comptait pour lui.

L'incendie s'était calmé, les autorités parvenaient peu à peu à rejoindre ce côté du bâtiment.

Et dans ce chaos total, le Prinplouf trainait, toujours KO, au milieu des décombres où le combat avait eu lieu, à quelques mètres des dépouilles de Seleroc, Solaroc et Absol, avec en leur centre les statues gelées du Capitaine Zodiac et de son Staross, prisonniers des glaces.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 22:46


Quand Athéna rouvrit les yeux, Arktos se tenait au dessus d'elle, quelques gémissements plaintifs s'élevant de sa gorge. Ou étaient-ce les siens?
La blonde se redressa et regretta immédiatement son geste. Le roulé-boulé sur le bitume lui avait valu quelques bleus et écorchures dont elle se souviendrait encore dans une semaine, et son bras était parcouru de fourmis, mais des fourmis de la taille de grosses termites qui passaient dans ses veines en y injectant de l'acide. Elle grogna et scanna le champ de bataille de ses yeux verts.

Le Sbire et son Kicklee avaient tout simplement disparu. Alcyon, Orthros, et Ladon, bouche-bée, regardaient en hauteur, l'air aussi surpris que leur Dresseuse. Ils étaient tous sains et saufs.
Elle tourna la tête vers le combat de Sugil. A vrai dire, il n'y avait plus de combat. Le chef Zodiac qui avait eu la folie et la bêtise d'imiter Lyndia était prisonnier d'une coque de glace avec son Staross, et ni l'un ni l'autre ne pouvait bouger d'un millimètre. Athéna se sentit presque déçue de ne pas pouvoir aller coller un marron à cet imposteur ridicule.

La jeune Dresseuse se releva en massant son avant-bras brûlé par la glace. Une teinte rouge vif couvrait son bras, du poignet au biceps. Tandis qu'elle maugréait en remuant ses doigts endoloris, elle remarqua enfin le Prinplouf inconscient près d'elle.

Abandonné, le Pokémon Eau gisait dans une flaque de grêlons fondus. Le Sbire avait dû le laisser derrière lui, mécontent de son comportement en combat. Athéna se demanda un moment si Arktos serait en état de porter le Prinplouf jusqu'à un Centre Pokémon, puisqu'elle n'avait pas sa Ball d'origine. Mais alors qu'elle se grattait la tête en réfléchissant, un rayon de soleil se prit sur le métal d'une ScubaBall et attira son attention. De sa main gauche encore opérationnelle, Athéna recueillit la Ball bleue et blanche. Un "clic!" plus tard, et Prinplouf entrait dedans, aspiré par une lumière rouge. Une fois soigné, elle pourrait envisager de retrouver les propriétaires de ce Pokémon.

Alcyon se posa à ses pieds, suivit de près par Ladon et Orthros qui se frotta à ses tibias en aplatissant les oreilles. Arktos se tenait derrière elle, projetant son ombre sur sa Dresseuse désormais plus petite que lui.


"Merci, les gars. Vous étiez géniaux." dit-elle avec un grand sourire fatigué.
"Prochain arrêt, le Centre, et après, promis-juré, on rentre à la maison."

Les petits Pokémon opinèrent et se rentrèrent dans leurs Balls sans se faire prier. Seul Arktos resta à l'air libre, épuisé mais bien décidé à ne pas quitter sa Dresseuse des yeux.

Athéna se tourna vers l'ours brun et posa sa main valide sur le torse poilu de la créature.


"Je suis si fière de toi..."

L'ours retroussa une babine pour lui faire un sourire et se carra sur ses pieds avec satisfaction. Très vite, il cessa de jouer la comédie et baissa la tête pour poser le bout de son museau humide sur le front d'Athéna, qui se mit à rire devant le nouveau geste d'affection de son Pokémon.

Après s'être remis de leurs émotions, Pokémon et Dresseuse partirent à la recherche du Champion de la ville. Il n'était pas bien loin, entouré de ses Pokémon victorieux, et de ceux, K.O., de leur adversaire.

Athéna s'avança vers le jeune homme aux cheveux bleus.

"Je crois que j'ai manqué la fin... Jolie sculpture sur glace." déclara-t-elle ironiquement en pointant l'abomination déguisée en Lyndia du bout du doigt.

Elle échangea encore quelques mots amicaux avec Sugil, puis les premiers Policiers firent leur apparition et elle préféra laisser le Champion s'expliquer avec eux. Elle ne se sentait pas en état de répondre à leurs questions. Elle laissa son numéro de Vokit et déclara qu'elle était "trop choquée" pour répondre aujourd'hui. Un Policier compatissant lui proposa de se faire examiner par un médecin des urgences appelé sur le sinistre, mais la jeune blonde refusa tout net. Elle avait mal au bras, au flanc, au dos, à la tête, mais elle survivrait. Elle avait d'autres choses à faire, comme dormir pendant trois semaines et retrouver le Dresseur/la Dresseuse du Prinplouf. Ah, et puis casser la figure à Solem, aussi.

Après avoir dit au revoir à Sugil avec une pointe de regret (il était vraiment charmant, malgré le manque d'expression de son visage), Athéna rejoint le Centre Pokémon de la ville, puis son appartement.

Arktos faillit s'assommer en entrant dans le hall de son immeuble, dont les linteaux de portes étaient maintenant trop bas pour lui. La petite affiche devant l'immeuble stipulant que les Pokémon de plus d'un mètre n'étaient pas autorisé à l'intérieur lui fit les gros yeux jusqu'à ce qu'Athéna décide de simplement le rappeler dans sa Ball. Pauvre Arktos, il allait lui falloir un peu de temps avant de se faire à sa nouvelle stature. Sa Dresseuse aussi avait du mal à se faire à l'idée...

Enfin chez elle, la blonde s'enferma à double-tours et s'effondra sur son lit en prenant seulement le temps d'enlever ses chaussures.

Elle tenta de dormir. Longtemps. Elle tourna et se retourna dans les draps, sans trouver le sommeil. Son esprit refusait de se calmer. Elle essaya de compter les Wattouwat, mais à la place, elle comptait les morts dans l'explosion de l'immeuble.

Quelques mois auparavant, elle aurait choisi de quitter l'île et de refaire sa vie ailleurs, à Kanto ou à Unys, de fuir la Zodiac et les attentats... Il y avait des Ligues là-bas aussi, plus vieilles et plus réputées qu'à Maïlys. Mais maintenant, elle avait une bonne raison de rester.

Elle attendait le retour de Lyndia.



- Hors RP -:
 

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugil Hyôro
Even melted snow lives...
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 21/03/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   Mer 3 Juil 2013 - 0:24

Ca y était. C'était fini, à l'exception du sbire au Kicklee, tout les Pokémons avaient mis hors d'état de nuire, d'une façon ou d'une autre. Solaroc et Séléroc avaient été atomisés par de puissants Lance-soleils, Absol avait fini écrasé, comme un fruit trop mûr qu'on aurait écrasé. Quand au Staross, il était incapable de bouger, prit dans une gangue de glace, aux côtés de son dresseur.

Sugil ne souriait pas, mais c'était tout comme, mais cette fierté à l'égard de ses Pokémons qu'il ressentait, elle était teintée d'amertume. Mégapagopolis était sa ville, et il avait été incapable de savoir que la Team Zodiac y préparait un attentat. Pire, à cause de ce manque de prévoyance, des gens étaient morts, et des pokémons orphelins de dresseurs. Il avait pu agir vite, avant qu'il n'y ai plus de dégâts, et Athéna avait été, il devait le reconnaître, une aide non-négligeable. Mais il n'empêchait, il aurait du pouvoir intervenir plus tôt, savoir que quelque chose se préparait !

Finalement, le champion glace n'eut pas le temps de se lamenter plus que ça sur son impuissance, dérangé dans le fil de ses pensées par Athéna, qui jugeait d'un oeil amusé la "sculpture" commune de Sir Gregory et Yukino... l'Oniglali et la Momartik éclatèrent de rire en coeur, visiblement très flattés par le compliment : c'est qu'on en mangerait presque ! Après quelques instants de discussion, la police finit par arriver sur les lieux, et la blonde s'esquiva, en laissant son numéro de Vokit... que le champion récupérera par la suite, prétextant qu'il aimerait aussi avoir la version des faits de la dresseuse, et si elle avait par hasard vu quelque chose qui aurait pu présager de l'incident... et ce n'était qu'à moitié faux. Finalement, le champion régla avec les représentants de l'ordre la plupart des questions administratives en peu de temps, mais il lui restait un problème majeur : tout ces pokémons qui se retrouvaient sans dresseurs, et qui ne pourraient sans doute pas, pour la plupart, vivre dans la nature à l'avenir, qu'allaient-ils devenir ?

Cette question empêcha le champion de dormir durant toute cette longue nuit.


HRP:
 

~~~~~~


Merci à Rin pour le kit~
Doublette de Martyr, merci de ne pas envoyer de mp sur ce compte
Sugil's theme - All right, let's fight... - "Welcome to my frozen shelter..." - Gym fight's theme
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que le sucre, c'est la vie ! [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sucre ou pas?
» Fleurs en pâte à sucre
» Sucre à la crème in-ra-ta-ble de °zabel° !
» Parce qu'après tout, c'est aussi des créatures chaotique...
» gateau de sucre Cht'i!!hummmm trop bon!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: