Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 12 Juin 2013 - 13:16


Michelle était stressée. Mais alors, complètement paniquée. Elle s'était fixée une date pour le premier Badge, et elle avait l'impression de s'être ratée. Certes, elle avait gagné ses premiers matchs, mais c'était quand même un Champion, qu'elle affrontait. Le premier Champion. Dont l'identité avait l'air de changer à chaque combat, ces derniers temps. Parce qu'elle s'était quand même un peu renseignée, la mère Michelle, et elle avait vu que depuis deux mois, date du départ de la Championne Shyinmey, le poste changeait de titulaire tous les deux ou trois jours. Alors elle ne savait pas vraiment sur qui tomber. Le joueur de saxo ? Le culturiste ? Le gros Oba-Man ? Ses ongles étaient si petits qu'on aurait pu se demander si elle en avait jamais eu. Elle ouvrit donc la porte du bâtiment officiel, qui n'avait pas changé d'allure depuis le début. Elle savait ça, aussi. Ah,les bienfaits d'Internet. La Ligue fournissait une photo des stades sur le site officiel, et elle savait qu'elle allait avoir affaire à du sable. Beaucoup de sable. Elle avait donc mis des baskets, histoire de ne pas s'enfoncer dans le sol.


Elle fit alors quelques pas, et vit la mer, qui allait et revenait sur la plage. Ohlala. Elle avait cru que le terrain allait être du sable, juste du sable ! Elle ne s'attendait pas vraiment à ce que la mer pointe le bout de son nez ! Elle avança alors, et grimpa pas à pas l'escalier qui semblait monter jusqu'à l'estrade des challengers. Le terrain était à sa hauteur, et le bassin montrait clairement que l'Arène ne risquait pas d'être de type Feu. Des petites plates-formes de bois flottantes étaient disséminées ça et là sur la surface liquide.


Bon, bah, maintenant, il était temps pour un match mémorable.



« WOUHOU ! JE VIENS POUR LE BADGE ! Y A QUELQU'UN ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 12 Juin 2013 - 17:49


La personne qui venait d'entrer dans l'arène était une dame, âgée d'une quarantaine d'années peut-être, en baskets et jogging de sport. Son maquillage était simple mais distingué, tandis que son haut lui permettait une liberté de mouvement optimale, ainsi qu'une bonne aération pour ne pas transpirer.

Elle n'était pas débraillée pour le moins du monde, mais lorsqu'elle la vit, la Championne tiqua. Des baskets blanches, dont le bord de la semelle portait encore des traces de marron-boue et de vert-herbe ? Dégoûtant. Des traces de poussière sur le bas du jogging ? Inimaginable !! Et le pire du pire... C'était une tache de vernis à ongles, entre l'ongle et le doigt, sur un pouce. SAINTE HORREUR. La pauvre dame n'avait certainement pas eu le temps de passer un coup de dissolvant sur ses ongles... 



La Championne, habillée et maquillée à la perfection, n'avait rien laissé au hasard, ELLE. Son tailleur était parfaitement ajusté à sa taille et à ses épaules, sa jupe retombait impeccablement sur ses jambes lisses et ses escarpins claquaient sur le bois de la plateforme. Son maquillage était insensible à l'eau, ses bijoux étincelants ne rouilleraient pas, et comble du comble, elle avait assorti le vernis de ses ongles (ainsi que de ses orteils) à la couleur de son rouge à lèvre.

Imparable. 

Parfaite, elle ajusta une mèche de ses cheveux d'un roux brillant derrière son oreille, et s'adressa à la challenger :


"Bien le bonjour, madame. Vous souhaitez relever le défi de cette arène ? Fort bien. Veuillez vous diriger vers la plateforme du challenger. Mais, s'il vous plaît, d'abord..."

Elle bondit souplement au bas de la plateforme où elle se tenait, et sortit un coton d'une poche. Elle se précipita vers Michelle en faisant des petits pas, ses escarpins s'enfonçant à chaque foulée dans le sable, et s'arrêta près d'elle. Avant qu'elle ne puisse réagit, elle lui prit la main et frotta vigoureusement l'ongle de son pouce gauche, où la tache de vernis lui était insupportable. 

Une seconde après, l'ongle de Michelle brillait de mille feux, comme le diamant de la bague au doigt de la Championne. Celle-ci lui annonça :


"Je suis Bree Van De Kamp, Championne provisoire de cette Arène. Veuillez vous déchausser pour monter sur la plateforme, je vous remercie. J'ai passé une heure à la cirer ce matin."

Sans ôter ses chaussures - tout de même, elle n'avait pas marché dans l'herbe ou dans la BOUE dégoûtante, elle - la Championne monta les quelques marches qui la conduisirent à sa plateforme, et attendit que la challenger se mette en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 12 Juin 2013 - 22:10


Michelle était encore plus stressée. Elle allait affronter ça ? On aurait dit Mme Freddie, son ancienne voisine qui n'arrêtait pas de cancanner et de préparer des petits fours pour tous les clubs auquel elle appartenait. Et elle appartenait à un sacré nombre de clubs. De bowling, d'échecs, de lecture, de jardinage, de musique baroque, et autres. Elle avait un peu peur de la championne qu'elle allait affronter, parce qu'elle lui rappelait vraiment les commères de son ancienne vie de mère au foyer. Elle laissa la rousse lui frotter l'ongle vigoureusement. Elle savait pourquoi elle faisait ça, mais depuis qu'elle avait entrepris son voyage, son apparence n'avait plus vraiment d'importance. Et vu la tête qu'avait fait la championne, elle avait au moins un point de pression sur elle. Bonne nouvelle.


Elle déchaussa rapidement ses chaussures, et abandonna même ses chaussettes. Parce que vu leur état, ça allait pas sentir très bon. Il était très probable que l'état des pieds de Michelle allait dégoûter Mrs Van De Kamp. Ce qui serait sûrement un avantage non négligeable. Les deux femmes se firent alors face à face, l'une en tenue impeccable, l'autre complètement débraillée.


Un homme en costume noir se mit aux limites du bassin, apportant un drapeau blanc pour Michelle et rouge pour Bree. Il s'avança aux bords du bassin, et commença à énoncer les règles :



« Trois Pokémons chacun. Le match se terminera lorsque les trois Pokémons d'une des deux combattantes tomberont K.O.. Les switchs ne sont pas autorisés en cours de manche. Que le match commence ! »


La brune prit alors une Pokéball, et lança son rayon rouge sur le terrain.


« Anatina, go ! »


Elle s'était dit, de manière très objective, qu'il fallait mieux la lancer tout de suite au lieu de la prendre tout à la fin. Ce serait vraiment risqué. Et puis Fulgur et Apis pouvait très bien se débrouiller pour réussir à vaincre trois Pokémons à eux seuls, non ?


Désormais, elle était prête à combattre. Et surtout à gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Jeu 13 Juin 2013 - 5:55


HRP:
 

L'arbitre énonça les règles avec sa voix neutre. Miss Van De Kamp l'observa attentivement : la veille, elle l'avait longuement sermonné vis-à-vis de la propreté de ses habits, des poils de chats qui traînaient sur ses vêtements et de la boue qu'il ramenait toujours dans ses chaussures... Mais aujourd'hui, il était irréprochable : mocassins cirés, costume noir et sobre, lunettes de vue parfaitement ajustées... Et même d'ici, elle ne détecta pas la moindre trace de doigts sur ses verres. Parfait, tout comme elle.

Le premier Pokémon de la challenger (lui avait-elle demandé son nom?) était un Couaneton, dénommé Anatina. Intéressant. La dame avait donc des notions de latin. Les Dresseurs, à son âge, étaient rares, et ceux qui se risquaient à prendre la route étaient souvent des rustres. Mais pas elle, non : elle était cultivée, avait l'air plutôt en forme et très déterminée. Bree VDK (appelons-la ainsi pour éviter les phrases à rallonge) décida de l'inviter à prendre le thé, un de ces jours, pour discuter de ses motivations et ambitions.


Mais pour l'instant, l'heure n'était pas au thé, même si Bree aurait adoré un plat de petits fours avec ce combat. Elle sortit de son sac à main verni une Pokéball, tout aussi rutilante, qu'elle envoya avec grâce dans les airs. Celle-ci s'éleva, s'éleva, s'éleva, puis retomba, retomba, retomba, et heurta l'eau avec un petit "plouf". Un ange passa, durant une seconde. Puis la Ball se décida à s'ouvrir, et en sortit un petit Pokémon, qui se cacha aussitôt sous la plate-forme de sa Dresseuse, pour ne pas qu'on le voie.

Celle-ci tapa trois fois du pied, mécontente. Ce Pokémon était bien trop farceur à son goût, et pas assez organisé. Elle lança :


"Je choisis Carapagos ! En avant, mon petit !"

Presque à contrecoeur, le jeune Carapagos sortit la tête de sous la plateforme et observa son adversaire, la tête à l'envers, en souriant. Il cracha quelques bulles d'air par le nez pour le saluer, puis se mit à nager de droite à gauche, prêt à en découdre.

Bree lança :


"Carapagos, utilise Pistolet à O pour faire redescendre le Couaneton ! Puis utilise Repli pour te protéger d'une éventuelle riposte !"

La petite tortue opina, et toisa le canard bleu qui voletait non loin. Il le visa, puis lança un puissant Pistolet à O dans sa direction. Le Couaneton se trouvant juste au-dessus de sa Dresseuse, il espéra que celle-ci se ferait mouiller un peu par l'assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Ven 14 Juin 2013 - 8:03


Michelle ne savait pas si elle devait rire ou pleurer. La championne ne réussissait même pas à se faire respecter de son Pokémon. Qui avait l'air apeuré comme pas possible. Elle avait honte pour la rousse … mais surtout pour son Pokémon. Se balader avec une femme aussi stricte et … particulière, pour le moins, ne devait pas être une épreuve de vie facile. Mrs (ou Miss?) VDK se mit alors à taper discrètement du pied droit. On sentait bien qu'elle était vraiment gênée. Michelle, elle avait l'habitude, d'avoir un Pokémon bizarre. Anatina ne lui faisait plus peur, désormais. Et elle se sentait prête à faire ce combat aux côtés du volatile.

La tortue préhistorique commença sur les chapeaux de roue en lançant directement un Pistolet à O. Rien que ça. Et le jet lancé par le reptile surprit la brune. Waah. C'était équivalent au tir assez puissant d'Anatina. Bon, elle ne pourrait pas jouer sur ça. Donc elle devait profiter de ses avantages. Dont sa vitesse.


« Anatina, file sous l'eau, et prépare une Cru'Aile ! »

Oui, une Cru'Aile sous l'eau. Ça vous scotche, hein ? Mais c'est logique : qui dit qu'une attaque Vol doit avoir lieu dans les airs ? Personne. Donc elle pouvait parfaitement le faire sous l'eau.


Par contre, elle n'avait pas tout prévu. Le tir du fossile la trempa comme pas possible. Son haut était fichu. Son jogging était trempé. Ah, la chipie. Elle voulait la guerre ? Elle allait avoir la guerre. Mais la vengeance étant un plat qui se mange froid, ce ne serait pas pour maintenant.

Quant au palmipède, son entrée aquatique se déroula parfaitement. Rien n'entrava sa course sous-marine, et le déploiement de ces ailes ne la gêna que peu. Mais Michelle n'était pas folle, non plus.


« Vise ses nageoires ! »

La quadragénaire avait bien vu que la tortue avait une carapace solide. Et donc que foncer dessus était inutile. Mais ses nageoires, qui n'étaient pas en roche, seraient plus sensibles. Pas stupide, la mère au foyer.

Elle regarda alors la championne avec un regard des plus haineux. Elle avait lu dans un livre que provoquer son adversaire le forçait à faire des erreurs. Elle devait se donner à fond pour avoir ce badge, et y laisser son éducation puritaine ne la gênait pas. Et enquiquiner la coincée en face non plus. Mais il fallait être plus incisive que ça, il fallait la faire sortir de ses gonds. Ce ne serait pas facile, mais il faut toujours avoir de l'espoir.


« J'espère que vous avez pas trop payé pour avoir ce poste de Championne … »

C'était souvent ce genre de phrase qui mettait le feu aux poudres dans le voisinage. Et vu l'attitude que prenait Miss VDK (elle ne pouvait pas être mariée, celle-là), elle ne pouvait qu'être touchée de plein fouet. Elle n'avait pas fit ça pour la blesser, non. Elle avait fait ça pour avoir son badge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Ven 14 Juin 2013 - 10:22

La Dresseuse avait de la ressource, mais Bree avait déjà prévu le coup. Lorsque son petit canard bleu plongea dans l'eau, Carapagos avait déjà entrepris le mouvement de Repli : il avait rentré la tête, les pattes et la queue dans sa carapace, presque intouchable pour l'instant.

Bon, sa respiration n'était pas non plus illimitée, mais le coup d'ailes assez violent que lui asséna le canard l'envoya simplement tournoyer deux mètres plus loin. Parce que oui, on peut lancer un Cru-Ailes sous l'eau, mais l'eau a toujours eu pour propriété d'atténuer les chocs. La petite tortue s'en sortit donc sans encombre si ce n'est un léger tournis, et sortit la tête pour remarquer que son adversaire n'était qu'à quelques mètres de lui.

Bree eut un petit sourire satisfait lorsque le canard comprit que son attaque n'avait pas vraiment marché comme il l'avait voulu. Et lorsque Michelle lui lança sa pique, elle lui renvoya un sourire étincelant.


"J'espère que vous avez pas trop payé pour avoir ce poste de Championne …"
"Ma chère, votre sollicitude me touche. Mais à votre place, je m'en ferais plus pour les habits trempés que vous portez. Attention au courant d'air, hm ? La santé se fragilise avec l'âge, vous savez..."

Et bim, dans les dents. Bree avait depuis longtemps appris à rabattre le caquet des mégères de son quartier qui parlaient dans son dos ou devant elle. Bon, elle y était peut-être allée un peu fort, cette fois. Elle fit un signe discret au jeune homme qui nettoyait la grande piscine derrière elle - oui, le combat se déroulait dans la "petite piscine" qui se terminait sur la fausse plage qui avait été installée par Shiynmey. Tandis que celui-ci s'affairait, elle lança :

"Carapagos, utilise Aqua-Jet pour éjecter ce Couaneton de ma jolie piscine, je ne voudrais pas qu'il la salisse. Et ensuite, lance Anti-Air pour l'empêcher de s'envoler !"

Bree savait que cette CT lui aurait servi à quelque chose, tôt ou tard. Voilà l'occasion rêvée de se servir de cette attaque qui donnerait du fil à retordre à Michelle et son Couaneton !

Le boy qui nettoyait la piscine s'approcha discrètement de la challenger, et lui posa une épaisse serviette de bain rouge sur les épaules. Quand même, Bree répondait aux insultes, mais elle n'allait pas laisser mourir de froid cette dame qui, tout de même, avait un courage respectable et une volonté de fer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Ven 14 Juin 2013 - 15:56


Michelle eut un sourire jaune. L'autre avait à la fois un sens de la répartie aiguisé et une capacité au combat à ne pas négliger. Elle savait que ça allait être dur et compliqué, mais elle ne s'attendait pas à un challenge aussi compliqué. Bon, vu qu'il n'était plus essentiel de se faire de Miss VDK une ennemie, s'en faire une amie ne serait pas une mauvaise chose.

« Je vois que vous n'êtes pas facilement atteignable … Vous comprenez bien que j'ai dit ça dans le seul but de vous énerver et de vous pousser à la faute, ma chère. Au juste, je m'appelle Michelle Dreston. »

Elle n'était pas lèche-bottes. Elle préférait plutôt être fair-play, même dans une situation aussi critique. Combattre dans un climat plus détendu serait plus simple que dans une atmosphère froide où seule le victoire compte. Et c'était plus classe de triompher comme ça que pour des coups bas.

Mais Michelle avait encore quelques tours dans sa poche, et n'allait pas s'abaisser devant l'adversité.


« Aéropiqué ! »

Toujours dans l'eau, la canne battit des palmes et fonça sur le Carapagos. Le choc promettait d'être rude, car les deux résisterait l'un à l'autre, et là où la tortue serait rapide, Anatina serait solide. Mais La canne ne risquait pas de sortir du bassin, maintenant. Elle prendrait des dégâts, mais elle y resterait.

Michelle commençait à réfléchir à une stratégie à mettre en place, et cogita sérieusement. Mais elle devait aussi continuer la conversation comme si de rien n'était.


« Merci pour cette attention délicate, Miss VDK. Cela fait longtemps que vous êtes ici ? »

Ça y est, la technique avait été trouvée. Restait plus qu'à la mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 6:22


Bree envoya un sourire radieux à la challenger, dénommée donc Michelle Dreston. Celle-ci avait non seulement renoncé à essayer de la déstabiliser, mais elle avait en plus décidé d'avouer son intention première, et d'essayer de poser les bases d'une conversation détendue. Tout à son honneur. Bree détestait les hypocrites, et avait tendance à oublier tout fair-play lorsqu'elle se trouvait en face de ce genre de personne. Mais là, que Michelle avoue son intention de la déstabiliser et lui parle plus sereinement, ça lui faisait plaisir, quand même.

Elle nota sur son petit calepin mental le nom de la dame, et se promit de lui demander son numéro, pour le thé qu'elle avait déjà prévu.

Michelle ordonna à son Pokémon un Aéropiqué. Ca n'était pas une mauvaise idée, mais les deux Pokémon n'en ressortiraient pas indemnes. Le caneton et la tortue foncèrent tête baissée, l'un en piqué, l'autre propulsé par un puissant jet d'eau, et se percutèrent.

Tous deux n'étaient pas très puissants, mais à leur échelle, ce combat avait tout d'un duel de titans. L'onde causée par le choc envoya valdinguer les deux combattants : Carapagos fut expulsé du bassin pour atterrir sur une plateforme de bois, non loin de celle de la Championne ; Couaneton fut projeté vers le fond de l'eau, où poussaient des algues gluantes (et dégoûtantes). 

Micelle fit un effort pour poursuivre la conversation, et Bree lui répondit :


"Je ne souhaite pas que vous attrapiez froid, voyons. Carapagos est farceur, mais il ne pense pas vraiment aux conséquences de ses actes. Pour ce qui est de mon poste de Championne, c'est malheureusement une donnée confidentielle que je ne peux vous dévoiler, ma chère. Carapagos, Repli puis Roulade ! Et vous, comment avez-vous décidé de devenir Dresseuse ?"

Faire deux choses à la fois était une des spécialités de Bree VDK. Avec, évidemment, nettoyer et faire des gâteaux. Alors une petite conversation en même temps qu'un combat, ce n'était pas beaucoup de fil à retordre pour elle. Mais elle eut l'impression que son adversaire avait déjà une stratégie en tête, ce qui la ravit : rien de pire que les jeunes Dresseurs inconscients qui arrivaient pour taper dans le tas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Dim 16 Juin 2013 - 20:43

La force du choc surprit vraiment la challenger. Elle ne s'attendait pas à ce qu'une rencontre marine puisse avoir des effets aussi grands, surtout avec deux Pokémons qui n'étaient pas spécialement puissants. Elle devait se ressaisir, sinon, ce match allait se clôturer par une défaite pour elle.

« Va en l'air ! »

La femelle Couaneton, ayant entendu l'ordre, se redressa sous l'eau et remonta à la surface. Mais la tortue commença alors lui foncer dessus, enroulée sur elle-même. Michelle avait été trop optimiste sur la vitesse de son Pokémon à se sortir de là, elle devait trouver quelque chose …

« Pistolet à O sur la plateforme ! »

La présence d'esprit de la quadragénaire la sauva du choc : le cercle de bois, poussé par le jet, se décala vers le fond, et la tortue, au lieu de continuer sa route sur la terre ferme, se jeta dans l'eau. Ouf.

« Vas-y, envole-toi ! »

La canne battit alors des ailes et gagna les airs, qui lui procuraient une aire de sûreté. Car il suffisait alors de dévier les Anti-Air qui, elle l'imaginait bien, portaient bien leur nom. Sa stratégie consistait donc à attaquer d'ici, à dévier les attaques pour la faire atterrir et à éviter les attaques de front en général. Stratégie pas très poussée, mais probablement assez efficace pour gagner cette manche.

Maintenant, il fallait faire croire à l'adversaire qu'elle aussi pouvait faire deux choses en même temps.


« C'est aussi une donnée confidentielle, Miss … Je préfère ne pas en parler. L'histoire est trop longue. Et vous, comment avez-vous basculé dans le combat ? J'imagine que ce devait être une passion de l'enfance … Et j'imagine que vous êtes aussi originaire de Mailys, non ? Personnellement, je viens d'Unionpolis, à Sinnoh. Il pleut souvent, mais on s'y fait. »

Lancer une discussion à propos des origines des gens était souvent prometteur d'une longue discussion.Et elle espérait que la rousse n'échapperait pas à la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Lun 17 Juin 2013 - 17:43


La quadragénaire, si elle débutait dans l'expérience du combat, n'était pas bête, loin de là. Son Couaneton remonta en piqué, pendant que Carapagos (qui avait déjà oublié l'Anti-Air ordonné précédemment) lançait l'attaque Repli. Puis, lorsqu'elle vit la tortue foncer à toute vitesse vers son Pokémon en prenant de l'élan sur la plateforme, elle lui ordonna de dévier sa trajectoire avec un Pistolet à O judicieux.

Intéressant, vraiment. Elle avait appris à penser hors des règles, et c'était ça qui rendait le combat attractif.

Bree n'aimait pas vraiment cela, jouer hors des règles. Mais là, elle sentit que c'était nécessaire. Elle lança :


"Carapagos, lance Boule Beurk !"

Fière de son petit effet, Bree regarda son Carapagos - interrompu dans sa Roulade, mais désormais solide comme le roc grâce aux deux Repli qu'il avait lancés - plonger vers la partie vert foncé de l'eau et y arracher quelques algues. Il sortit de l'eau à toute vitesse et, au sommet de son saut, lança un Pistolet à O avec les algues devant la bouche. Résultat : une énorme boule d'algues fonça en direction du Couaneton. Aussi efficace qu'un Anti-Air, et bien plus gros.

Avec un peu de chance, la petite cane se prendrait les algues, tomberait dans l'eau et ne pourrait plus se dépêtrait, ce qui lui assurait la victoire pour cette manche. Sinon... On aviserait. Mais Bree doutait que son Pokémon subisse quelque dégât que ce soit de ce petit canard bleu. Elle répondit, sur le ton de la conversation :


"Je suis originaire de Johto, d'une banlieue de Doublonville. Très sympathique, voisins adorables, mais j'ai dû partir lorsque... des choses se sont passées autour de moi, vous voyez, le genre de chose qui vous pousse à chercher plus loin le bonheur."

Petite confidence, pour mettre Michelle en confiance. Bree espérait sincèrement que la challenger lui révèle son propre secret, à savoir pourquoi elle avait décidé de se lancer si tard dans l'aventure des Dresseurs. Parce que oui, elle mourrait de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 19 Juin 2013 - 14:43


Rôôôh, mais elle lâcherait jamais le coup, celle-là ! Et que je te lance des Anti-Air, et que je te lance des boules d'algues, non mais oh !Mais elle était embêtante, la rousse, là ! Elle avait fini de vouloir la faire atterrir, oui ? Oh …

« Aéropiqué de l'autre côté ! »

Alors que Michelle ronchonnait intérieurement face à l'acharnement de la Championne, la canne bleue fonça dans le vide. Cette technique paraissait étrange, mais c'était en fait dans le but d'éviter la boule d'herbe aquatique. Décidément, elle voulait vraiment la faire atterrir … Bon, il était temps maintenant de se lancer. Elle ne pouvait pas se contenter de rester en l'air, en esquivant les attaques de l'ennemi. Ça ne suffirait pas pour avoir le badge.

« Bombarde avec Vibraqua ! »

Vous avez toujours voulu assister aux lâchers des bombes nucléaires ? Et bien, il fallait être à l'arène, ce jour-là. La canne avait compris ce que la brune avait voulu signifier, et produisait des Vibraqua à gogo. Des petites, des grosses, des difformes, qu'importe. Dans tous les cas, elle les lâchait à peine elles étaient commencées. Le résultat fut assez chaotique : certaines balles, trop fragiles, explosaient des la rencontre avec la surface de la piscine, et d'autres attendaient de toucher le fond pour se disloquer plus ou moins doucement. Du coup, l'eau n'arrêtait pas de tanguer, et le Carapagos au fond devait être sacrément ballotté, s'il ne s'était pas pris une attaque dessus. La quadragénaire, fière de son attaque, se tourna vers la rousse :

« Oh, nous avons donc plus de points communs que je ne l'aurai cru. Mais nous ne sommes pas là pour déballer nos vies l'une à l'autre, n'est-ce pas ? Après tout, nous sommes dans un sérieux combat de Pokémon pour savoir si je suis une assez bonne Dresseuse pour avoir le Badge, non ? Si je suis ici, comme vous tenez tant à le savoir, c'est pour me prouver et pour prouver au monde que je ne suis pas - qu'une potiche - à peine capable – d'élever ses GAMINS ! »

Sa dernière phrase avait été presque hurlée. L'indifférence de sa famille était son véritable point faible. Elle se rendit compte trop tard de sa pointe de colère, et sut dès lors qu'elle ne devait pas se laisser surpasser par ça. Mais Miss VDK était probablement assez sournoise pour retourner ça en sa faveur …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Jeu 20 Juin 2013 - 6:53

Bree ne s'attendait pas à ça. Mais c'est vrai que pour devenir Dresseuse à cet âge, il fallait une sacrée motivation. Motivation qui, pour cette dame, venait de sa famille... Et apparemment aussi de l'envie de prouver à tous qu'elle n'était pas une bonne à rien.

Sur le terrain, le combat faisait rage : Anatina la Couaneton lâchait ses Vibraqua un peu partout, et la piscine était devenue une mer déchaînée par une tempête. Les vagues ballotaient les plate-formes des deux protagonistes, et Bree regretta soudain d'avoir mis ses belles chaussures à talons. Mais c'était les aléas du métier, et elle ne l'aurait abandonné pour rien au monde. Elle lança :


"Carapagos, à ton tour : bombarde-le d'Anti-Air ! Faisons-le redescendre de son piédestale !"

La tortue nagea, tant bien que mal, parmi les flots agités, en essayant d'esquiver les Vibraqua. Malheureusement, l'eau ne lui permettait pas un appui assez stable pour lancer son attaque. Il se rapprocha d'une plateforme, nageant de toute la force de ses petites pattes, et s'y accrocha, comme une barque perdue dans la tempête.

Mais Anatina était maligne, on dirait. Au moment où Carapagos avait saisi la plateforme et essayait de s'extirper de l'eau, il lui avait lancé un Vibraqua bien puissant en pleine face. Au moment où il était le plus vulnérable.

Carapagos fut projeté vers le fond de l'eau, où les remous étaient plus calmes, mais il s'était pris un bon coup. Bree lança un regard inquiet vers le fond de l'eau, mais le Pokémon lui fit un signe de la nageoire. Il n'était pas encore hors-combat, même si la nage intense l'avait fatigué.

Bree observa Michelle, et lui lança :


"Quelle que soit la raison qui vous pousse à agir ainsi, n'abandonnez pas vos rêves, Michelle. Mais abandonner ceux que vous aimez au profit de ce rêve... n'est pas forcément la meilleure solution. Carapagos, remonte : c'est le moment d'envoyer la sauce !"

Après avoir lancé tous ses Vibraqua et volé en tous sens, le Couaneton aurait forcément besoin de se poser, ou au moins de se reposer un moment. L'instant était rêvé pour "envoyer la sauce" : Carapagos remonta, visa le caneton et prépara son Anti-Air, le premier d'une série de cinq.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Jeu 20 Juin 2013 - 13:57


Les nerfs de Michelle, au lieu de se calmer comme elle l'avait espéré, s'étaient remis en pelote. Non mais de quoi elle se mêle, l'autre ? Est-ce qu'elle s'occupe de sa vie, à l'autre pimbêche ? Non. Alors elle ferait bien de déjà fonder une famille avant de donner des conseils, non mais !

« Atterris ! »

Elle avait un peu hurlé son ordre. Elle faisait maintenant montre d'une autorité sans failles, ce qui bouleversa Anatina. Un peu déconcentrée par la force de l'ordre, elle tenta d'esquiver les balles de pierre et de se poser sur l'une des plates-formes. Elle se prit malheureusement deux tirs, l'un sur la bout de l'aile droite (ce qui lui arracha une poignée de plumes) et une dans la palme droite. Heureusement pour elle, aucun ne réussit à se loger assez pour la faire chuter brutalement dans l'eau. Elle réussit donc tant bien que mal à se poser sur la plaque de bois, blessée par le reptile préhistorique.

Mais maintenant, elle ne savait pas quoi faire. Réellement. Bloquée par terre, elle ne savait pas comment toucher Carapagos. Elle retournait la situation dans sa tête, réfléchit à toutes les situations possibles, mais ne trouvait pas. Lui pouvait se mouvoir dans le bassin sans problèmes, et pouvait tirer des balles rocheuses sans que le palmipède ne puisse riposter. Que faire, que faire …

Pour une fois, ce fut l'excentricité de l'oiseau azur qui la sauva. Elle avait été préparée pour obéir pendant ce match, mais en l'absence d'ordre, elle s'ennuyait. Elle avait attendu une vingtaine de secondes, et n'avait rien eu à faire. Elle fit donc ce qu'elle faisait d'habitude : elle observa son adversaire. Elle plongea la tête sous la surface, et tourna la tête jusqu'à voir la tortue. Elle était rigolote, elle n'arrêtait pas de tourner dans le bassin … Elle voulait jouer avec lui, mais elle ne voulait pas plonger. Elle lança donc ce qui pourrait amuser le reptile.

Une attaque Bulles D'O. La quadragénaire n'était même pas au courant qu'Anatina possédait cette attaque, et fut très surprise. Au moins autant que son adversaire, qui ne s'attendait pas à une attaque sans ordre. Ce n'était sûrement pas une technique habituelle, surtout pour le premier Badge. La brune sortit le petit livre sur les Couaneton qu'elle avait acheté hier, et regarda quelle attaque ce pouvait être. C'était probablement Bulles D'O. La bonne nouvelle qui s'annonçait refroidit immédiatement les ardeurs de Michelle. Elle devait se concentrer à nouveau sur son match à tout prix : elle n'aurait pas deux occasions de surprendre l'adversaire, à qui elle dit :


« Vous ne savez pas ce que c'est que d'être ignorée par sa propre famille. D'ailleurs, j'imagine que vous n'avez pas d'enfants, puisque vous n'êtes pas mariée et que vous avez l'air assez jeune. Et puis, arrêtez de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. C'est ma vie, j'ai mes raisons d'entreprendre ce voyage. »

Il était temps de lui fermer la clapet, à cette stupide bonne femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Jeu 20 Juin 2013 - 16:36


La Championne plissa les yeux. La Michelle était un peu... étrange. Et dire qu'elle lui avait juste sorti une maxime de grand-mère, et voilà qu'elle lui hurlait dessus ? Non mais, quelle ingrate. Elle avait simplement voulu être aimable, et elle se faisait enguirlander comme une chiffonnière.

Elle regarda Michelle, et lui sourit doucement. Elle mit toute la pitié qu'elle put dans son regard maternel, et secoua la tête d'un air désolé. Elle n'ajouta pas une phrase, mais se contenta d'observer avec l'air le plus compatissant possible son adversaire, qui visiblement attendait une réponse. Réponse qu'elle n'obtint pas.


Le Couaneton avait encore de la réserve : il envoya une salve de Bulle d'O vers Carapagos, qui ne put éviter toutes les mini-explosions. Heureusement, il était résistant, mais ne tiendrait pas la cadence très longtemps. Il était temps pour un dernier assaut :


"Roulade, et attention aux bulles !"

La petite tortue se propulsa sous l'eau, évitant les dernières bulles qui ricochèrent sur sa carapace, et fonça vers le canard. Il esquiverait sûrement le premier coup, mais le second serait plus meurtrier. Et le troisième aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mar 25 Juin 2013 - 17:07


Bon. Elle lui fichait enfin la paix. Parce que ça commençait à lui courir sur le haricot, à Michelle, qu'on lui dise « Tu es méchante pas belle, tu as abandonné ta famille, et c'est pas bien ». Elle en avait assez, des discours moralistes. Elle avait déjà eu des parents, merci bien. Elle n'avait plus besoin de personne pour décider de sa vie. Surtout pas maintenant.

Bon, maintenant, le reptile se mettait à foncer, la tête dans la carapace, prêt à défoncer le canard. Il était temps de mettre fin à ce combat si long et irritant. Michelle était de plus en plus détruite intérieurement. Ses coups étaient évités, et peu des siens touchaient sa cible. Heureusement pour elle, la manche allait être bientôt finie. Les deux combattants fatiguaient à force de donner des attaques et d'en recevoir. Elle espérait juste que le premier à tomber serait la tortue.


« Esquive ! »

L'oiseau, collé au sol, se dandina jusque de l'autre côté de la plate-forme. Le Carapagos, trop lent, ne put toucher son adversaire. Mais il allait de plus en plus vite, devenant une véritable torpille vivante. Elle ne devait pas se faire toucher. Surtout pas.

« Pistolet à O ! »

Lorsque le reptile brisa une deuxième fois la surface de l'eau, Anatina projeta un jet d'eau des plus fournis. Cela ne suffirait pas à le stopper ni même à le ralentir, mais le blesser, oui. Et il fallait finir la manche. En tout cas, quel que soit l'impact sur le reptile, le palmipède, lui, prit le choc de plein fouet. Sur le bord de la plate-forme, elle fut percutée et tomba dans l'eau. Elle avait l'air mal en point, et revient sur le disque de bois. Michelle était inquiétée par l'état de l'excentrique canard. Elle craignait que la prochaine offensive soit celle de trop. Elle se tourna vers la Championne pour lui confier ce qu'elle avait sur le cœur :

« Vraiment, j'ai pensé un temps que j'étais dans le tort, que je devais revenir chez moi. Puis j'ai téléphoné, et ils m'ont ignorée. Complètement. Comme si je leur étais inconnue. Je suis une inconnue dans ma propre famille. C'est depuis ce moment-là que je suis sûre d'avoir bien fait d'abandonner ma famille. »

Des gouttes perlèrent aux coins des yeux de la quadragénaire. Elle voulait être forte, maintenant. Elle ne voulait pas s'écrouler bêtement. Tenir. Elle devait tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 26 Juin 2013 - 7:11

...Oh. La Championne ne s'attendait pas à ce coup là. Comme ça, elle avait autant abandonné ses proches que ceux-ci l'avaient délaissée? C'était à la fois intéressant et terrible pour cette dame. Car elle n'était plus toute jeune, oh non, mais pourtant elle avait une volonté de fer et une envie de gagner à tout prix qui lui provenaient sûrement de cette déchirure dans sa vie.

Sur le terrain, la tortue d'eau s'était pris de plein fouet le Pistolet à O, qui l'avait stoppé dans sa course après avoir percuté le Couaneton. Celui-ci était remonté avec difficultés sur la plateforme, mais Carapagos s'étala de tout son long sur le bois et ne bougea plus. L'arbitre brisa le silence en levant son drapeau rouge :


"Carapagos est KO, la première manche est en faveur du challenger !"

La Championne rappela la petite tortue dans sa Ball. Elle avait bien combattu, et le caneton était plutôt affaibli maintenant. Il était temps d'envoyer son second Pokémon, qui n'était pas le plus puissant mais le plus résistant, pour en finir avec ce petit canard qui la narguait.

"A ton tour, Ramoloss ! Montre à ce canard que la vitesse ne fait pas tout !"

Ouais, parce que là, effectivement, niveau vitesse, y'avait de la marge. Mais ses attaques étaient terriblement puissantes. Le temps que l'oiseau reprenne son souffle de l'assaut précédent, Bree ordonna :

"Lance-lui un Pistolet à O ! Ne le rate pas, mais n'en mets pas partout, d'accord ?"

Son Ramoloss n'était pas comme Carapagos, loin de là. Lui, il aimait la sieste et les repas. Il ouvrit la gueule en grand, inspira un grand coup et relâcha soudain un jet d'eau un peu plus puissant que ceux de la tortue de mer, vu son niveau. L'oiseau aurait du mal à l'éviter vue la portée du jet, mais celui-ci suffirait-il à le mettre KO ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 26 Juin 2013 - 10:19


Michelle était soulagée. Elle avait gagné la première manche. Mais ce n'était pas le moment de se reposer sur ses lauriers. Anatina était exténuée, elle ne risquait pas de tenir bien longtemps. Il fallait réussir à blesser sérieusement le nouveau Pokémon pour avoir une avance solide. Et pour cela, il fallait l'approcher. Mais avec des attaques aussi puissantes, ça ne risquait pas. Le tir, à courte portée, heurta puissamment l'oiseau qui tomba de nouveau dans l'eau. Heureusement pour Michelle que le canard résistait aux attaques Eau. Il fallait rendre le coup avant d'en prendre un autre et de s'écrouler.

« Reste dans l'eau ! »

L'adversaire avait l'air d'être lent, très lent. Complètement léthargique. Il ne risquait pas de la suivre dans l'eau. Et c'était là le dernier avantage que Michelle pouvait tirer. La surprise depuis l'eau.

« Bulles d'O ! »

L'attaque fraîchement apprise sortit brusquement. Anatina avait sauté vivement hors de l'eau pour tirer. Son visage exprimait toute la douleur que chaque mouvement lui arrachait. Michelle savait qu'elle ne pourrait pas faire grand-chose d'autre. La nage avait fini de l'épuiser, et une attaque suffirait à la couler. Mais il fallait continuer, il le fallait …

« Et vous, quelle terrible histoire a-t-il bien pu vous arriver ? Être experte de type Eau quand on habite en banlieue, voilà qui est original. Des parents poissonniers ou originaire du littoral, peut-être ? »

Tant qu'à combattre, autant le faire plus détendue. Elle lui avait révélé ses motivations, à elle de lui dire les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Jeu 27 Juin 2013 - 6:26

Cette Michelle était vraiment bizarre. D'abord elle voulait discuter tranquillement. Puis elle lui hurlait dessus au milieu de la conversation. Et là elle voulait relancer le chit-chat comme si de rien n'était ? Mais c'était le monde à l'envers.

Cependant, Bree se sentait de bonne humeur, aujourd'hui. Même si Carapagos avait perdu, et que son arène était trempée de partout à cause des vagues provoquées par les Vibraqua à répétition du canard bleuté, elle était de bonne humeur. Michelle avait du potentiel. Et quoi de plus réjouissant pour une Championne de trouver un adversaire qui mérite le Badge ?

Anatina était à bout de forces. Elle tenta une Bulles d'O, mais chaque mouvement lui arrachait une grimace de douleur. Les bulles explosèrent à la figure du Ramoloss, qui se contenta de fermer les yeux sous le piquant de l'eau salée. Il était temps d'en finir. Lorsque le canard se posa, exténué, Bree dit :


"Ramoloss, Choc Mental."

Les yeux du patapouf devinrent luisants, et l'attaque psychique se dirigea droit vers le Couaneton. Bree entendit la question de son adversaire, et lui répondit tranquillement :

"C'est bien simple. Ma meilleure amie s'est suicidée, mon mari a été assassiné, et mon quartier commençait à devenir un peu trop lourd de décès en tous genres. Au bout de plusieurs années, j'ai décidé de partir vivre ma vie ailleurs. Mes enfants sont grands aujourd'hui, ils vivent chacun leur vie, et moi je suis revenue à ma passion : les Pokémon Eau. J'ai combattu, fait mes preuves, et aujourd'hui je suis ici devant vous."

Elle se tut un instant. Elle avait conté son histoire avec légèreté, car ça faisait plusieurs années qu'elle avait appris à se détacher de son lourd passé. Elle avait fait son deuil, accepté les horreurs qui avaient été commises. Et aujourd'hui, elle racontait ce récit avec le sourire, sans violence. Juste une acceptation de ce qu'on a vécu.

Elle attendit que Michelle choisisse le Pokémon qu'elle enverrai ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Dim 30 Juin 2013 - 19:57

Michelle ferma les yeux. Elle était presque heureuse que le gros patapouf rose ait achevé Anatina, stoppant au passage sa souffrance et ses blessures. Elle appuya sur le bouton central de la sphère bicolore. Bon. Maintenant, elle devait gagner ce match. L'adversaire était lent, mais capable de tir puissant. Il était temps de l'utiliser maintenant, sinon, elle passerait trop tard.

« Apis, go ! »

L'abeille tricéphale sortit, toute bourdonnante. La veille, Michelle avait fait un débriefing à son équipe : il fallait donner le maximum pour ce match. Et l'insecte avait de l'énergie à revendre. Il fallait maintenant ouvrir les hostilités. Michelle se doutait des compétences psychiques de son adversaire, vu qu'il avait utilisé Choc Mental. Il devait donc être de type Eau-Psy. Or, les attaques insectes étaient super efficaces. C'était donc le meilleur choix possible. La quadragénaire sourit alors, fière de ses révisions de la veille.

« Tornade ! »

Elle savait que l'attaquer directement aurait été de la folie. Un Pistolet à O aurait suffi à la renvoyer dans les choux. Une simple attaque de loin allait permettre une approche, et donc probablement une Piqûre. Elle allait devoir se battre pour pouvoir faire ça, mais elle n'était pas effrayée, bien au contraire. Elle avait passé le premier cap, plus qu'à tenir jusqu'au bout.

Quant à l'histoire de Miss VDK, cela gêna un peu la mère de famille. Elle s'était énervée pour quelque chose qui devait paraître particulièrement anodin aux yeux de la Championne, alors que celle-ci avait dit son horrible histoire tranquillement, sans ciller. Ce fut rude, pour elle. Se dire qu'elle n'était pas si à plaindre que ça, c'était un coup dans son ego nouvellement né. Pas fatal, mais terrible.

Elle quitta alors ces pensées pour se concentrer sur le match. Elle ne devait pas se déconcentrer, elle devait rester dans le match. Même si elle avait l'impression que des clous s'enfonçaient dans son corps à chaque fois qu'elle se disait : « Ignore ses douleurs, ce ne sont pas les tiennes ».


« C'est assez particulier, comme vie. J'espère ne jamais avoir à vivre dans votre ancienne ville. »

Elle avait dû se forcer pour sortir ce trait d'ironie. Elle avait toujours détesté ça. En fait, pour être plus exact, elle ne le comprenait pas la plupart du temps. Mais ce n'était pas le moment de faire la fine bouche à propos d'humour. Elle devait surprendre son adversaire, la faire se concentrer plus sur la discussions que sur le match. Et oui, Michelle aimait les coups bas.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Lun 1 Juil 2013 - 4:27


La Championne sourit en apercevant la petite abeille tricéphale surexcitée entrer sur le terrain. Le match promettait de devenir de plus en plus intéressant. Les Insectes étaient redoutables face aux Pokémon Psy.

Elle sourit également en entendant la pointe d'humour pâlichon de la challenger. Elle n'avait pas l'air bien. Mais Bree savait qu'un jour ou l'autre, elle saurait accepter son passé et son présent pour trouver un sens à ses actes, et pour atteindre son objectif coûte que coûte, quel qu'il soit.


En voyant la Tornade arriver vers Ramoloss, Bree dit simplement :


"Malédiction, puis Bâillement."

Le Ramoloss réagit lentement, laissant la Malédiction le ralentir pour augmenter ses forces. Pour le moment, Bree comptait surtout sur l'amélioration de sa Défense plutôt que de son Attaque, mais ça pourrait toujours servir. La Tornade arriva, frappant le Pokémon mou et rose de plein fouet. Celui-ci ferma les yeux et attendit que ça passe. Il ne bougea pas d'un poil, trop lourd pour être soulevé d'aussi loin par la petite abeille.

Oh, l'attaque lui avait fait mal. Mais son manque de réaction pousserait sûrement Michelle à penser le contraire, et à peut-être commettre l'erreur de mettre toute sa puissance dans des attaques inutiles. Elle était peut-être trop maligne pour tomber dans le panneau, mais peut-être pas. Le temps le dirait bien assez vite.


Le Ramoloss observa l'Apitrini de ses yeux mornes, avant d'ouvrir la bouche pour révéler ses quatre petites dents carrées. Il laissa échapper un long Bâillement, et s'étira. Nul doute que la Miniabeille serait somnolente après ce coup-là, et risquerait de s'endormir sous peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Lun 1 Juil 2013 - 7:39

Michelle ne comprenait pas vraiment la situation. Elle devait avouer que le coup de vent avait été assez fort, et normalement, les dégâts auraient dû se faire ressentir. Elle savait que normalement, le gros patapouf n'aurait pas dû résister. Mais alors, comment avait-il pu tenir avec autant de relax le coup ? Et surtout, devait-elle continuer les Tornades ou enchaîner sur les Piqûres ? D'un côté, ça pouvait être puissant et lui éviter des attaques qui pourraient être terribles. De l'autre, c'était super efficace et ça ferait plus de dégâts. Alors que faire ? Michelle choisit alors l'option du risque.

« Tornade ! Vas-y ! »

L'abeille créa une spirale venteuse. Elle n'était pas des plus efficaces, mais elle était tout de même particulièrement rapide. Et c'était l'effet recherché. Michelle avait mis au point cette technique avec Apis. Lorsqu'elle accompagnait l'ordre de l'attaque d'un « Vas-y ! », cela signifiait que c'était pour se déplacer. Oui, pour se déplacer.

L'insecte, sûr de lui, rentra dans la Tornade. Elle virevolta et fut éjectée à pleine vitesse la rousse. Ainsi, elle put esquiver le Bâillement, dirigé vers l'endroit où elle était précédemment.


« Piqûre ! »

Apis s'approcha de la queue du tas rose, le dard illuminé. L'attaque promettait d'être puissante, vu l'avantage du type. Elle ne pouvait pas savoir que la Malédiction avait prodigué au Ramoloss une solide défense. Enfin, si elle savait tout, elle ne serait pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mar 2 Juil 2013 - 10:29

La petite abeille, mobile et en pleine forme, avait évité le Bâillement. Soit. Elle fonçait à présent droit sur Ramoloss, prête à envoyer une attaque Piqûre. Bree avait prévu le coup, le renforçant grâce à Malédiction. Elle allait laisser cet avantage jouer en sa faveur.

"Ramoloss, Ecrasement, puis Bâillement à nouveau."

Le temps que le pachyderme (?) entende et comprenne l'ordre, l'abeille était déjà sur lui. Son dard cribla le mollasson de piqûres douloureuses, mais celui-ci se redressa pour asséner un grand coup à l'Apitrini de ses deux pattes avant. Cette fois-ci, il avait eu mal, et ses sourcils froncés en témoignaient.

Il ouvrit grand la bouche, et lança un nouveau Bâillement droit sur l'abeille qu'il avait propulsée plus loin. Bree ne comptait pas sur l'effet apeurant de cette attaque, mais surtout sur la puissance prodiguée par Malédiction. Et le Bâillement, s'il réussissait, ne serait que l'assurance de gagner contre ce Pokémon peu résistant mais très rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Mer 3 Juil 2013 - 20:48

« AAH ! »

Le cri sortit tout droit du cœur de Michelle. Elle se boucha alors vite la bouche, par dignité pure. Elle ne s'attendait pas vraiment à la violence du choc qui l'abeille se prit. Elle fut éjectée à une dizaine de mètres, tournant sur elle-même comme une planète en roue libre. Le coup avait été violent, et l'abeille ne pourrait pas en supporter plus de quatre de ce goût. Mais il fallait continuer, haut les cœurs ! La Piqûre avait fait son effet, il fallait renchérir !

« Allez, Piqûre ! »

L'insecte s'approcha vivement du tas rose, le dard prêt à attaquer. Elle survola la boule rose, envoyant une salve de coups. Mais, pour le plus grand malheur de la challenger, elle se mit à bâiller. Et à peine vingt secondes après ce premier signe de fatigue, elle s'écroula sur la plate-forme juste en face de Michelle. Et cela la perturba grandement.

« Eh ! Apis ! Mais qu'est-ce que tu fiches ? Allez, debout, c'est pas le moment de faire la sieste ! »

C'est à ce moment-là que ses neurones se connectèrent et que la lumière fut.

« Mais … C'est ça, Bâillement ? Ça fait dormir l'adversaire ? Rôôh, mince … Bon, la prochaine fois, je le saurai ! »

La brune ne se laissa pas abattre. Maintenant, il fallait juste réveiller l'abeille qui était en train de rêver de … miel. Oui, c'était particulièrement original.

« ALLEZ, DEBOUT ! IL FAUT DU NECTAR POUR LA REINE ! OUVRIERE, AU TRAVAIL ! »

La Championne ne devait pas s'attendre à ce qu'elle crie ça. Et pourtant, c'était bien simple. Apis était un peu complexée de n'appartenir à aucune ruche, et réagissait sans cesse comme si Michelle était une Apireine. Et pour la réveiller, le matin, il n'y avait pas trente-six mille moyens.

Mais cette fois, ça n'avait pas très bien marché. Certes, l'abeille avait l'air de se tirer de ses rêves profonds, mais elle n'allait ses réveiller que dans une minute ou deux. La quadragénaire hésita alors : devait-elle se plonger dans le combat au sens propre, ou rester sur la berge à voir l'insecte se faire laminer ? Le dilemme était intense, et la décision fut prise. La dignité avant tout. Elle la réveillerait de là où elle était.


« APIS ! DEBOUT ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Ven 5 Juil 2013 - 17:57

Qu'est-ce que c'était encore que cette histoire de miel et de reine ? Décidément, cette Michelle était vraiment une drôle de dame.

L'abeille ne se réveilla pas tout de suite, mais Bree avait tout son temps. Elle lança à son Pokémon :


"Malédiction encore une fois, et Rugissement. Enchaîne ensuite avec Charge !"

Le Ramoloss se concentra davantage, perdant de sa mobilité pour endurcir son corps et améliorer ses attaques. La prochaine serait dévastatrice pour l'abeille, peu résistance aux chocs physiques. Il ouvrit ensuite grand la bouche pour lancer une sorte de cri assez horrible, un mélange entre un gémissement , un bâillement et un cri de douleur atroce.

Ceci eut pour effet de réveiller l'abeille tout de suite. Elle serait certainement assez stressée pour que ces attaques perdent de l'efficacité après ça. Patiemment, le Ramoloss attendit que l'Apitrini s'approche pour lui envoyer ses Charges faites de coups de tête et de queue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelle
Mère en voyage


Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   Dim 7 Juil 2013 - 16:50

Michelle était complètement paniquée. Ses yeux faisaient des allers-retours entre le Pokémon Crétin qui se boostait et l'abeille qui dormait. Et elle qui ne pouvait rien faire … Quoique … Elle sortit alors sa Pokémontre (en bonne habitante de Sinnoh, elle se devait d'en avoir une) et chercha la fonction Musique. Elle fouilla dans sa playlist avant de trouver ce qu'elle cherchait. C'était quelque chose qu'elle avait enregistré pour pouvoir réveiller Apis. Et là, c'était une urgence. Elle avait bien le droit de faire ça, non ? Elle appuya sur le bouton play, et le bruit arriva alors.

On aurait dit qu'une ruche entière était entrée dans l'Arène. Les bourdonnements paraissaient incessants, vibraient de manière anarchique, et seul le désordre avait l'air de régner dans cet enregistrement. Elle l'avait téléchargé via le Wi-Fi d'un Centre Pokémon. Elle s'en servait lorsqu'il fallait booster l'abeille pendant les entraînements. Eh bien, pour une fois, ça allait servir en combat réel.

En entendant le bruit, des grimaces se formèrent sur les visages de l'abeille. Elle commençait à prendre conscience de la réalité qui l'entourait. L'adversaire avait eu le temps d'augmenter sa puissance et d'apeurer inconsciemment l'insecte. Elle émergeait enfin !

Mais le gros tas lui fonçait dessus. A peine sortie du sommeil et déjà attaquée, voilà qui n'était pas très amical !


« Piqûre statique ! »

La technique avait été mise au point lors du combat contre la membre du Conseil 4, Lyndia. Apis réagit au quart de tour, et se retourna, le dard brillant. Le principe était de laisser l'adversaire se blesser tout seul lors du choc. Simple, efficace, avec des dangers de chocs, mais l'abeille n'avait pas encore trop souffert. La rencontre était inévitable, et allait faire des dégâts importants des deux côtés. L'abeille, elle, avait encore pris un sérieux coup. Elle ne risquait pas de tenir un autre coup aussi puissant. Michelle allait devoir jouer le tout pour le tout, et profiter des derniers atouts qu'elle n'avait pas encore dévoilé. Elle avait certes remporté la première manche, mais si elle perdait la deuxième, ce serait sans intérêt. Donc, prochain défi : ne pas se faire toucher jusqu'à l'élimination du Ramoloss. Ce qui risquait d'être un sacré challenge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mère que l'on voit danser le long des golfes clairs ... [CHAMPION] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mer, Qu’on voit danser le long des golfes clair (trenet)
» La ceinture et la cicatrice de Giroro
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» [RESOLU] Mon HTC HD2 ne voit plus ma SD
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: