Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rude réveil [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Rude réveil [Terminé]   Ven 17 Mai 2013 - 21:11

Megapagopolis, 17h00.

Deux mois et cinq jours sans nouvelles de Lyndia.
Athéna remplissait ses journées avec des combats contre d'autres Dresseurs (il fallait bien gagner un peu de PokéFlouz), des entraînements, et de la lecture. Elle manquait d'enthousiasme pour tout. La moindre sonnerie de Vokit la rendait hystérique, et chaque personne au bout du fil qui n'était pas la ténébreuse Championne se faisait envoyer sur les roses (à l'exception de Khaïl... selon l'humeur de la blonde).
Après une journée passée à tester de nouvelles attaques avec ses Pokémon, et surtout avec Orthros le jeune Caninos, la Dresseuse et ses petits monstres se sentaient fatigués. Ils rentrèrent tous en trainant les pieds dans l'appartement d'Athéna, avec comme objectif de tenir debout assez longtemps pour préparer le gouter. Quand tout le monde fut rassasié, la jeune femme choisit un livre dans sa bibliothèque et se blottit dans le canapé, Orthros lové à ses pieds et Arktos contre son ventre. Elle pouvait à peine bouger et elle avait trop chaud, mais le contact des deux Pokémon lui apportait un peu de douceur et de réconfort au milieu de toute sa solitude.

Au bout d'une heure de lecture, elle baillait à s'en décrocher la mâchoire. Ses Pokémon s'étaient endormis, et les deux autres étaient dans leur Pokéball. Athéna tourna la tête vers la bibliothèque dans son dos, où un petit réveil égrainait les heures et les minutes tout en bloquant une rangée de livres.
18h00.
La blonde pinça les lèvres. Elle était épuisée sans avoir l'impression d'avoir accompli quoique se soit dans la journée. Ses Pokémon ne réclameraient pas de nourriture avant un long moment, et elle n'avait rien à faire. Elle opta pour une courte sieste et se tira délicatement du canapé pour aller se coucher dans sa chambre.

Son immense lit l'attendait à draps ouverts. Elle se jeta dedans en enlevant ses baskets de deux coups de pieds habitués. D'une main, elle déposa ses lunettes de lecture sur la table de nuit, et de l'autre elle programma un réveil sur son Vokit, à 19h00. Elle s'endormit en quatre minutes seulement.

Mais vingt minutes plus tard, Athéna se retournait dans son grand lit, les draps enroulés autour de son corps en sueur. Elle gémissait, sourcils froncés, les yeux agités sous ses paupières.


Athéna ne savait pas où elle se trouvait. Tout autour d'elle, il n'y avait que du noir. Elle avait l'impression d'être entourée de pétrole. Il n'y avait pas de lumière mais pourtant elle pouvait voir devant elle. Une silhouette de jeune homme s'approcha. Qui était-ce? Khaïl? Non, c'était quelqu'un de très grand, maigre, et ses cheveux étaient noirs. Adweyrin! Il venait. Il courait, maintenant! En un instant il était devant elle, il la surplombait de toute sa hauteur, avec un sourire sadique aux lèvres et des yeux qui brillaient de méchanceté. Sa main attrapa le menton d'Athéna et lui griffa la joue. Il se pencha sur son visage et hurla.

"Athéna, dresse mieux ce demeuré! Il aurait pu se faire tuer à cause de son idiotie et de sa faiblesse plus que navrante!!"

La jeune Dresseuse était pétrifiée. Son corps refusait de lui obéir, ses bras restaient ballants, son cœur s'emballa. La main crochue d'Adweyrin lui faisait mal. Il tendit son autre bras devant lui et lui montra ce qu'il tenait dans la main. Alcyon! Son pauvre Furaiglon était inconscient, porté par les plumes de la queue. Sa tête oscillait lentement au rythme du mouvement de pendule de la main d'Adweyrin.
Soudain, l'adolescent la poussa en arrière. Elle tomba sur ses fesses, et quand elle releva la tête, son agresseur avait disparu. Alcyon aussi.

Le décor se transforma. Des rides se formèrent à la surface du liquide noir qui fut chassé par un violet sombre. Cette fois, la couleur était animée par des battements, comme si la jeune femme se trouvait au centre du cœur d'une créature géante.
Une main épaisse et difforme se posa sur son épaule. Athéna sursauta et se retourna en poussant un cri. Un être plus grand qu'Adweyrin se tenait près d'elle et écumait de rage. Mewtwo la saisit à la gorge et la souleva au dessus du sol violet. Les veines sur le front du Pokémon pulsaient au rythme des parois autour d'eux. Sa voix résonna dans l'esprit d'Athéna, amplifiée et multipliée par les pouvoirs psychiques du Clone.

"Toi et les tiens êtes tous les mêmes!"

Athéna tenta de donner un coup de pied à Mewtwo, qui lui rit au nez comme s'il n'avait rien senti.

"Tes gigotements ne sont que perte de temps! La détermination sans la force d'agir est aussi vaine que la force sans la volonté de s'en servir."

Derrière lui, une ombre aussi massive que celle d'un gratte-ciel s'allongea jusqu'à les couvrir. Deux ailes s'ouvrirent et s'abattirent de chaque côté de Mewtwo, qui ne bougea pas d'un centimètre. La membrane sous leur pied gémit de douleur. La créature d'ombre passa son long cou au dessus du Clone et s'approcha du visage d'Athéna. Sa tête à elle seule était aussi grande que la jeune femme. Dans un rugissement assourdissant, Lugia ouvrit la gueule et l'avala.

Athéna crut être dans un sarcophage rempli de mélasse. Elle glissa le long de la gorge du Gardien des Mers puis, sans raison, réapparut sur une avancée rocheuse des Falaises Abruptes, à trente mètres au dessus d'Esperantown. Elle tomba à quatre pattes dans les cailloux, en toussant et en crachant. Ses vêtements étaient bizarrement secs.

Elle se releva sur des jambes en coton, en tremblant de peur. Elle connaissait cet endroit : elle y avait rencontré Elizabeth Hammington pendant l'attaque de Lugia. La blonde s'approcha du bord et se pencha. Son regard se posa sur la ville en contrebas. Mais il n'y avait plus de ville. A la place, un cratère de plusieurs kilomètres carrés, comme après une bombe. Athéna recula vivement, une main sur la bouche.

"Tu ne sais donc rien faire d'utile?" lui demanda une voix masculine.

"Père?"

L'homme avait le visage caché par un feutre marron et le col remonté de son manteau. En dessous, il portait un costume-cravate. Ses chaussures cirées crissaient sur le gravier comme sa voix aux oreilles d'Athéna.

"Toi et les Pokémon... Tu as toujours adoré les choses futiles. Ta mère et moi espérions plus de ta part, tu sais?"

La jeune femme prit une inspiration pour répondre, mais une bourrasque emporta l'homme comme un nuage de fumée. Seul son feutre ne se dématérialisa pas, mais il s'envola lui aussi aux quatre vents.

Un craquement retentit sous les pieds d'Athéna. Elle baissa les yeux. Une fissure se creusait juste devant elle! Elle bondit en avant, mais la roche céda sous son poids et elle tomba dans le vide en hurlant. Alors qu'elle se croyait perdue, une main attrapa la sienne fermement et la remonta à l'abri comme si elle pesait deux kilos seulement.

Lyndia se tenait au dessus d'elle, souriante et splendide dans une robe de soirée vert clair qui lui collait à la peau de façon très révélatrice. Athéna se mit à pleurer de joie et se jeta dans ses bras. La Championne la serra contre elle en lui chuchotant des mots d'apaisement. L'étreinte de Lyndia se relâcha progressivement, mais Athéna serrait pour deux. Quelque chose de chaud passait à travers son t-shirt. Elle n'y prêta pas attention, pensant que c'était la chaleur du corps de son amante. La sensation s'étendit encore, et Lyndia se mit à peser sur son épaule, jusqu'à ce que la jeune femme ne puisse plus la tenir et doive s'agenouiller par terre. Lyndia roula sur le dos, la tête sur les cuisses de la blonde. Son regard était vide, ses pupilles dilatées. Une tâche plus rouge et plus sombre que ses cheveux jurait sur la robe verte, de l'estomac à la hanche. Devant elles, un gros homme gras en tablier de boucher tenait un couteau sanguinolent et riait aux éclats. Le boucher de Port Lieucca.

"Tu vaux moins que ces Évoli que j'ai voulu éviscérer. Tu ne mérites pas de l'avoir." dit-il en désignant le cadavre de Lyndia.

"Tu ne mérites rien."

19h00.
Le Vokit sonna et Athéna se réveilla en poussant un cri strident. Pendant quelques secondes elle chercha le visage de Lyndia dans les couvertures, avant de comprendre qu'elle n'était plus aux Falaises Abruptes, mais dans son lit, à l'abri. Même si cela ne lui donna pas la certitude que Lyndia, elle, était à l'abri. Ou même encore en vie.

D'un geste furieux, la jeune femme s'extirpa de son lit et alla se passer de l'eau froide sur le visage. Arktos leva ses yeux inquiets sur elle, mais elle l'ignora et l'ourson n'osa pas montrer qu'il était réveillé. Il avait appris à attendre que sa Dresseuse se remette de ses émotions après un cauchemar. Et Arceus seul savait à quel point ils étaient nombreux.

Athéna retrouva son souffle et ses esprits au bout d'une dizaine de minutes passées à s'asperger d'eau froide. Son estomac se contractait douloureusement et sa peau ruisselait de sueur. Pas question de manger, ou de rester chez elle à ne rien faire. Elle allait devenir folle d'inquiétude. Elle changea de t-shirt et enfila une veste en jean. Les clefs de son appartement à la main, elle se pencha sur Arktos qui fronçait les sourcils.


"Je sors un moment. Surveille les autres pour moi, et pas de bêtises. Je rentre pour le diner."

L'ourson ne put qu'acquiescer. Athéna hésita, puis prit le livre qu'elle lisait un peu plus tôt et le fourra dans son sac en bandoulière. Elle sortit en fermant la porte à clef et se mit à marcher au hasard dans les rues de Megapagopolis. A force d'errer sans but, son cerveau se remit en veille et toutes ses inquiétudes refirent surface. Elle secoua la tête et entra dans le premier bar qu'elle trouva. Elle ne buvait pas d'alcool, et de toute façon elle avait trop mal au ventre pour picoler, mais une grenadine fraîche lui ferait le plus grand bien. Et puis elle passerait le temps en regardant les gens dans le bar, cela l'empêcherait de réfléchir et de se torturer.

L'endroit était sympathique, bien que pas très luxueux sachant qu'Athéna habitait un quartier loin du centre. Deux types d'une quarantaine d'années refaisaient le monde, accoudés au zinc, tandis qu'une silhouette indéfinie trônait à une table, seule. Tout au fond, un billard pool attendait qu'on s'intéresse à lui. Le patron regarda cette frêle jeune femme blonde passer la porte de son établissement en levant un sourcil intrigué mais poli.


"B'soir. Qu'est-ce que je vous sers?"

Athéna s'approcha du bar et répondit discrètement :

"Une grenadine, s'il vous plait."

Le patron eut un léger sourire et lui mélangea du sirop et de la limonade en un tour de main. Athéna prit son verre et déguerpit pour s'installer à une table libre. Elle avait le choix entre loin de tout les autres clients, mais sur une chaise en métal, ou à la table voisine de la silhouette dans l'ombre (une femme, peut-être), mais avec une banquette moelleuse.
La banquette l'emporta, et la jeune Dresseuse s'y assit avec un long soupir de fatigue. Elle se mit à touiller sa grenadine avec un air absent.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 7:36

Megapagopolis, 19h30.

Darmani a évolué. Solem veut fêter l'événement. Et quand Solem fête un événement, ca veut généralement dire bière. Et Vodka. Et Wisky. Et Scotch. Et Coca. Et généralement les 5 dans le même verre. En général elle tenait pas plus d'une demi heure avant de s'effondrer comme un Tadmorv sur la table, le nez dans son breuvage et un filet de bave jaunâtre coulant de ses lèvres. Du coup, Solem rêvait.


Solem se bourre la gueule.

Soudain, un bruit proche la fait se réveiller en sursaut. Bon dieu qui diable osait la tirer d'un rêve aussi sympa? Y'avait de la bière! Et de la Vodka! Et plein d'autres trucs que son cerveau embué aurait été parfaitement incapable de nommer! Et on la sortait de son sommeil? Bordel le monde est une merde. Le Soleil Noir tourna la tête pour voir ce qui lui avait vallu d'être dérangée. A moins de deux mètres d'elle, sur le même canapé, venait de s'installer une jeune femme blonde, assez belle en soi, bien que la brune n'en distingue alors qu'une vague silhouette brumeuse, et qui buvait un truc bizarre. Rouge. Du vin? Naah. Elle connaissait bien l'endroit. Ils servaient pas de vin. Ou alors elle en avait jamais commandé. Mais ca avait pas l'odeur du vin. Une odeur sucrée.

Ce serait quand même pas un de ces sirops pour fillettes attardées genre Diabolo menthe ou fraise ou un truc comme ça? Pourquoi pas un Lait Grenadine tant qu'on y est. Pfeh! Solem essaya de se redresser. Aïe. Migraine. Finalement, le lait grenadine c'était peut-être pas une mauvaise idée. Ouh. AOUCH. Ca allait être une dure soirée. Elle s'était mis la patée, fallait bien l'admettre. En même temps, en commençant à boire à 16h15, on peut difficilement être dans un meilleur état à 19h30. Après s'etre redressée tant bien que mal et s'être pris le front dans les mains pendant au moins quatre minutes avant de se souvenir de son prénom, la brune regarda sa voisine et sa boisson d'un air dépité.


"Gah... Bon dieu... Avec les alcools qu'ils servent ici je me demande si j'aurais pas mieux fait de vous imiter..."

Peu à peu ses neurones se reconnectent. La silhouette se dessine plus précisément. Une belle jeune femme blonde. Seule en plus. Si Solem avait été en état, elle l'aurait draguée. Mais là, une seule question lui traversait l'esprit: qu'est-ce qu'une belle jeune femme blonde seule en plus faisait dans un bar vide et perdu à c't'heure ci? J'veux dire... aller dans ce genre d'endroit, en général, c'pas pour bouquiner, voyez. Interrogation que le Soleil Noir exprima de la façon la plus distincte possible. Soit un truc du genre:

"Kesvoufoutéla?"

Ouais. Une Solem heureuse, c'est une Solem bourrée. Et une Solem bourrée, c'est une Solem sociale.

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 8:50


Voilà ce qui arrivait quand on faisait le vœu d'avoir de l'animation pour chasser ses idées noires. L'animation venait vous trouver, sous sa forme la plus bizarre bien sûr. Comme le dit l'expression, attention à ce que vous souhaitez, vous pourriez l'obtenir.

La voisine de table d'Athéna s'avérait être une femme, sans doute jeune mais aux traits tellement tirés et maigres qu'elle paraissait avoir plus de trente ans. Une masse de cheveux noirs bouclés prenait toute la place sur ses épaules osseuses et entourait le visage jaunâtre de l'inconnue d'une aura sombre et inquiétante. Quelque part sous les cheveux, un débardeur noir couvrait une paire de seins... inexistante ou presque, et un pantalon noir couvrait ses jambes. Quand la brune bougea sur sa chaise, Athéna reconnut le bruit du cuir qui craque. Une choppe de bière faisait de la condensation sur la table, devant le visage penché de sa propriétaire, mais à la couleur étrange du breuvage, la jeune Dresseuse se demanda s'il n'y avait vraiment que de l'orge et du houblon là-dedans...

Athéna n'aimait pas les fêtes, ni les foules, ni l'alcool. Mais elle n'était pas sans savoir qu'être beurrée comme un petit Lu à 19h30 à peine, c'était louche. Surtout si la descente de verre se faisait en solitaire.

Avec prudence, la blonde garda une expression neutre et répondit en prenant soin d'articuler chaque mot :

"Je m'ennuyais. Et je n'avais plus de grenadine au frais."

Elle n'avait pas l'intention de raconter sa vie privée à une étrangère, mais un peu de conversation polie, même avec le demi-cerveau pâteux de sa voisine, ne pouvait pas être dangereuse. De plus, Athéna avait très rarement l'occasion de se détendre réellement. Ce soir, ses Pokémon étaient au chaud dans son appartement, elle n'avait pas de rendez-vous le lendemain, bref, elle pouvait s'amuser.

Elle ne put néanmoins pas empêcher sa main de chercher son Vokit dans son sac, simplement pour vérifier que celui-ci était bien allumé. L'objet était tout au fond, sous son livre. La blonde sortit le gros volume et le posa sur la table devant elle, quatrième de couverture visible. Elle attrapa ensuite son Vokit, qui n'affichait aucun nouveau message. Elle le jeta de nouveau au fond de son sac avec une petite moue déçue.

L'envie de bavarder se fit plus forte. Elle se retourna vers sa voisine aux yeux rougis et lui demanda avec un micro sourire :


"Vous vous appelez comment? Moi, c'est Athéna."

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 9:10

Un bouquin. Tournée face cachée. Comme dans Yu-Gi-Oh. La vision de Solem était trop imprécise pour qu'elle puisse distinguer le livre en question. Pour elle, ce n'était qu'une surface noire avec des petites lettres blanches dessus. Et puis c'est pas vraiment comme si le Soleil Noir avait envie de s'instruire. Aussi se focalisa-t-elle de nouveau sur la blonde qui avait décidé de se présenter. Athéna. C'est quoi ce nom? Pourquoi pas Kim ou Rain tant qu'on y est? Bah... Il faut de tout pour faire un monde. Il était toutefois surprenant qu'une fille comme ça daigne répondre et relancer la conversation avec quelqu'un comme elle. Elle devait être bien déprimée pour en arriver là. D'un air épuisé, elle le va une main vaguement polie et répondit:

"Solem. Mais appelle moi So."

Elle commençait à décuver. Elle ne vouvoyait plus son interlocutrice. Par contre, le petit manège du Vokit ne lui avait pas échappée. Avec un sourire goguenard qui, étrangement, n'arrivait pas à sembler moqueur ou méchant au vu de son état, la brune effectua un hochement de tête en direction du sac d'Athéna. Elle l'avait checké et rangé en pinçant les lèvres. Solem était peut-être ivre, mais elle n'était pas aveugle.

"Plaquée? Ou posée un lapin?"
Sans attendre véritablement de réponse, elle leva les yeux vers une horloge suspendue au mur du bar et rajouta : "J'crois bien que j'étais sensée retrouver des gens. Peut-être moi le lapin au fond. Lol."

Oui. Elle prononça le mot "lol" à voix haute.

Difficile pour Solem de dire si la petite réunion qui devait avoir lieu ce soir là était réelle ou quelque résidus de son précédent rêve. Dans la mesure où elle semblait se souvenir d'un début d'orgie, elle optait cependant d'avantage pour la seconde option. Du coup, la voilà qui se trouvait à faire amie-amie avec une illustre inconnue en attendant de pouvoir à nouveau marcher droit. Bah. Ca lui ferait passer le temps plus agréablement que les cacahuètes.

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 9:44

Solem. Drôle de prénom. On dirait une contraction de plusieurs mots, un peu comme une bouillie verbale. Vu le taux d'alcool dans le sang de la brune, c'était peut-être une contraction de son vrai nom.

Athéna ne sut pas comment interpréter le sourire à la fois compatissant et moqueur de sa voisine de table. Cette créature était comme un poisson des abysses : fascinante par sa rareté et son aspect hors du monde, mais d'un comportement si imprévisible et carnassier qu'on avait peur d'y laisser une main.
Et surtout, pas si bête qu'au premier abord.

La jeune Dresseuse déglutit sans savoir quoi répondre. Elle n'aurait jamais cru avoir à ce point la dégaine d'une fille larguée. Khaïl avait dû être trop poli pour le lui faire remarquer.

Par chance la brune continua sur sa lancée, ce qui donna à Athéna le temps de trouver quelque chose à dire, et de remarquer que son interlocutrice la tutoyait. Pourquoi pas. La jeune femme avait l'habitude d'être tutoyée, avec sa bouille enfantine et son air innocent, tout Maïlys la prenait pour une gamine. Elle, au contraire, ne tutoyait jamais ; une question d'éducation.

"Ça fait beaucoup de lapins." remarqua la Dresseuse pour éviter d'avoir à répondre à la question de la brune.

A l'autre bout du bar, le patron leva un œil curieux vers elle. Comme il n'y avait presque personne dans l'établissement, tout le monde entendait leur petite conversation. La blonde glissa sur sa banquette pour se rapprocher de la table de Solem. Ce n'était pas parce qu'elle n'avait aucune intention de se confier qu'il fallait pour autant que tout le bar les écoute.


"Je vais me lever pour commander quelque chose de solide. Ça vous dit de manger un bout?"

La blonde ne se permit pas de faire remarquer à haute voix qu'il était temps d'éponger tout cet alcool, mais elle le pensait tout de même très fort. Quant à elle, son estomac se remettait de son terrible cauchemar, et elle n'avait pas envie d'avoir à cuisiner en rentrant chez elle. Une part de quiche froide ou même deux poignées de pistaches auraient fait l'affaire pour combler son petit appétit.
Elle invitait avec plaisir la brune, d'abord parce qu'elle décuverait peut-être plus vite (Athéna aimait rendre service), et aussi parce qu'elle était plutôt rigolote, avec ses "Lol" à voix haute et son air cynique.

La jeune femme posa une main sur son sac en attendant la réponse de Solem, prête à aller payer sa grenadine et leur futur grignotage. Maintenant qu'elle s'était approchée de la brune, son visage lui disait vaguement quelque chose. Pourtant elle était certaine de n'avoir jamais rencontré Solem. C'était peut-être une journaliste, ou quelqu'un qui passait à la télé? Pas moyen de se souvenir...

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 10:06

Oh. On lui proposait à bouffer maintenant. C'était cool ça. Ca lui ferait du bien et sûrement que ca l'aiderait à décuver. Après tout, il serait bientôt l'heure de diner et Solem avait pas spécialement gouté. Il lui fallait un truc sympa. Un peu gourmand. Avec de l'alcool dedans. Ouais. Ca c'était bien. De l'alcool pour tuer l'alcool. Best medicine ever. Solem posa sa grosse tête brune sur sa main accoudée à la table, fit une moue de réfléchissation, et lança avec un sourire béat, presque idiot:

"Une ch'tite part de leur baba au rhum pour moi!"

Dire merci ou un simple "thanks" ne lui vint même pas à l'idée. Tout ce qui comptait, c'était de MANGEAY. Du coup, en attendant qu'Athéna se lève et aille chercher le repas (enfin, si on pouvait appeler ça un repas), la brune posa de nouveau ses yeux sur le livre resté sur la table. Elle parvenait un peu mieux à en déchiffrer les caractères et commença à essayer de lire la quatrième de couverture qui lui faisait face. "Dans cette étude comportementale des..." BORING. Comment on pouvait feuilleter ce genre de trucs sérieux. Ca ressemblait aux bouquins que Lyndia écrivait. L'angoisse. Elle ne continua pas d'avantage sa lecture et s'avachit au fin fond de son canapé en s'étirant dans un bruit aussi discret que glamour.

Un truc genre "HAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNIIIIIIIIIIHHHHHHHHHHHHHGRBRMBMBMBMGL." Suivi par une forte expiration et par un "scrotch scrotch" synonyme de "je me gratte le bide, deal with it". Son regard vitreux se perdit dans le vide un long moment. Moment durant lequel elle ne pensa très exactement à rien. Puis des bruits de pas se firent entendre, de plus en plus proches, et une part de gateau lui arriva sous le nez. D'un coup, elle leva les bras au ciel, poings fermés, tendit ses jambes sous sa table, fit une grosse moue qui lui donna un air de Magikarp et exprima sa satisfaction de la façon la plus subtile qui soit:


"OUUUH BABA!"

Une bouchée. Une. Putain. De. Bouchée. En fait, elle ne mangea pas le Baba au rhum. Elle le goba. Comme un flan. Bon, le truc était pas assez gros pour être vraiment effrayant mais tout de même. Les joues pleines, les lèvres couvertes de miettes et de rhum, elle se tourna vers Athéna, resta ainsi un moment, puis, dans une action absolument divine, demanda, la bouche pleine, et en s'assurant d'en mettre partout en postillonnant:

"Oopch. Tchenveu?"

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 10:41

Un baba au rhum. Pour éponger l'alcool. Athéna écarquilla les yeux puis se retint de pouffer de rire. Bon, elle n'empêcherait pas Solem de vomir ce soir, mais si elle pouvait l'occuper assez longtemps pour que la brune n'ait pas l'idée de rentrer en voiture, c'était déjà ça. D'ailleurs, elle avait plutôt le look à conduire une moto. C'était pire.

La patron lui trouva un baba acceptable et une part de gâteau au chocolat un peu sec. Ça n'était pas un repas équilibré, mais Athéna voyait de l'amélioration dans la pâtisserie après les glaces en pot dans sa déprime post départ de Lyndia.

Solem ressemblait à un Chimpenfeu sauvage. Elle n'avait aucune tenue, aucune manière, aucun savoir-vivre. Et c'était marrant. La jeune Dresseuse ne se vexa pas du manque de politesse de la brune : elle ne lui offrait pas à manger pour entendre des remerciements, mais pour s'acheter de la compagnie. Et Solem remplissait très bien ce rôle! Elle bougeait dans tout les sens et s'excita encore plus en voyant arriver son baba. Son visage élastique et maigrichon s'alluma comme celui d'un môme le jour de Noël et elle goba son dessert comme un Gloupti.

Elle eut la délicatesse de demander à Athéna si elle en voulait, mais la jeune blonde déclina gentiment l'invitation en se reculant pour éviter quelques projectiles humides échappés de la bouche de Solem.


"Non, merci. Je vais rester sur mon chocolat."

Elle prit le temps de découper sa part à la petite cuillère tout en observant la brune. Elle l'avait déjà vu. Mais avec moins de cernes et une expression plus naïve. Mmmh, une actrice adolescente dans une vieille série? ...elle avait bien la coupe de Fran Fine, après tout.

"J'ai l'impression d'avoir déjà vu votre visage quelque part... Vous êtes déjà passée à la télé?" demanda une Athéna rongée par la curiosité.

La Dresseuse enfourna une cuillère de gâteau dans sa bouche. Pas fameux, mais son estomac ne fit aucun bond surpris. Elle but tout de même une gorgée de grenadine pour mouiller la pâte farineuse collée à son palais.

Quelques nouveaux clients jouaient au billard en buvant de la bière. Ils n'étaient pas mauvais, mais leur niveau allait vers le bas à chaque gorgée d'alcool. Athéna leur jetait parfois un coup d’œil en essayant de comprendre les règles. Elle n'avait jamais approché un billard de sa vie.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 12:09

...

Ok, trois possibilités: soit elle était une membre de la Zodiac qu'elle avait jadis humiliée, soit elle était une dresseuse qu'elle avait jadis humiliée, soit elle se faisait draguer éhontément. Un froncement de sourcils glissa sur son visage avant que, d'un coup d'oeil absolument pas discret, Solem ne déshabille Athéna du regard et n'ait une expression qu'elle ne parvint pas à masquer, mais qui ne resta sur son visage que trop peu de temps pour que cela soit véritablement remarquable. Puis elle se dit que 2 chances sur 3 de se prendre un coup de poing dans la gueule alors qu'elle était pas foutue de marcher droit, c'était quand même pas glop, et qu'il vaudrait mieux jouer la carte de la sincérité. Pour une fois. Aussi avala-t-elle goulument le petit gâteau qu'elle avait happé dans son vortex facial, s'essuya la joue d'un revers de main (de main hein, pas de manche), avant de s'affaler à nouveau, accoudée, sur la table en répondant à la blonde d'un haussement d'épaules.


"Boarf. J'suis pas connue pour deux sous et j'aime pas spécialement les photos. Donc y'a assez peu d'chances je pense. Pis j'dois t'avouer que ta *hips!*... pardon, que ta tronche me revient pas des masses. M'enfin j'peux m'tromper hein. Ou me trompignon. Ahaha. T'as compris?"

Aussitôt Solem fut prit d'une hilarité silencieuse, un de ces rires qui vous gratifie d'un rictus euphorique mais où vos cordes vocales n'émettent presque aucun son. Associé à cet état second qui dura de longues secondes, Solem poussa l'épaule d'Athéna du bout du bras, comme pour l'inviter à faire des jeux de mots débiles en sa compagnie.

En vérité, son esprit était de plus en plus lucide. Elle était juste fatiguée. Et une Solem fatiguée, ca fait des jeux de mots pourris. Toujours était-il que, lentement mais sûrement, le Soleil Noir reprenait peu à peu sa prise sur la réalité. Son regard se dirigea ensuite vers l'assiette qui avait jadis contenu son baba au rhum et elle y laissa tomber son visage pour en ramasser le jus à grands coups de langue. Au passage, ses yeux glissèrent sur le bouquin toujours fermé de sa voisine. Cette fois, quelque chose l'interpela. Mais elle n'était pas encore assez fraîche pour pouvoir dire quoi. Aussi plissa-t-elle les yeux vers l'ouvrage, cherchant à en décrypter certains mots, comme à la recherche de celui qui avait attiré son attention. Mais elle ne sembla pas le trouver.


"Ce bouquin..."
lança-t-elle à demi-voix, comme pour elle-même, dans la plus totale incapacité à dire ce qui avait attiré son attention.

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 13:00

Athéna arrêta de respirer pendant quelques secondes. Secondes durant lesquelles le regard embué de Solem lui retira tout ses vêtements. Eurk, c'était très, très désagréable. Et gênant. D'autant que la brune n'émit aucun commentaire, ce qui froissa légèrement l'égo de la blonde. Qu'on la mate, d'accord, mais comme un vulgaire bout de viande dénué d'âme, pas chouette. Et sans faire de compliment, alors là, non.

Toujours avec élégance, Solem finit son assiette (jusqu'à la rendre parfaitement propre à grands coups de langue) et baragouina qu'elles ne se connaissaient pas. Athéna fronça les sourcils en se massant le menton. Étrange. Elle pensait avoir une bonne mémoire visuelle, pourtant.

La brune enchaîna avec un jeu de mot vraiment naze. Mais Athéna était d'humeur bon publique, et accorda un
"Hin-hin" presque sincère accompagné d'un demi sourire. Sa voisine en était presque à lui tapoter le dos comme si elles étaient de vieilles amies : effet attendu de l'alcool. La jeune Dresseuse ne trouva pas de jeu de mot aussi joyeusement débile pour répondre, mais elle gratifia Solem d'un pouce levé pour souligner la qualité de sa blague.

Derrière elles, la bande de lycéens agglutinée sur le billard en étaient arrivés au stade où le nombre de billes sur le tapis s'était multiplié par deux. L'un d'eux manqua son coup et fit sauter une bille, qu'un camarade un peu moins soûl rattrapa avant qu'elle ne tombe au sol. Le patron leur lança un regard meurtrier et posa bruyamment le verre qu'il était en train d'essuyer sur le comptoir, l'air menaçant.

Solem plissa les yeux. Athéna pouvait presque voir ses neurones surchauffer et de la fumée sortir de ses oreilles. La brune était peut-être alcoolisée et à moitié timbrée, mais elle était vraiment rigolote. La jeune Dresseuse lui laissa le temps de formuler une idée. Ou plutôt, un début d'idée.

C'était le livre d'Athéna qui attirait son attention. Ce n'était pas n'importe quel livre, à vrai dire. L'auteure était Lyndia elle-même, et elle le lui avait offert après la destruction d'Esperantown, en le parafant d'une belle dédicace à la première page. Athéna y tenait beaucoup pour un simple bien matériel, et avait pris l'habitude de l'emmener avec elle comme un objet rassurant.
Elle ne pouvait malheureusement pas se venter de sa relation avec la Championne, mais elle pouvait toujours prétendre avoir participé à une séance de dédicaces et être une lectrice assidue, comme plein d'autres gens sur Maïlys.

Intriguée par les murmures de Solem, la jeune blonde attrapa le livre et le tendit vers la brune sans rien dire. Elle était tentée de voir si Solem pouvait encore lire ne serait-ce que le titre dans son état... ce qui n'avait pas l'air gagné d'avance.

Dans un geste imprécis, l'étrange femme agrippa le livre de travers et le laissa tomber sur sa table. La couverture, ouverte de nombreuses fois et déjà bien souple, s'ouvrit sous le choc et resta à l'horizontale, tandis que la première page s'était dressée, toute droite, comme demandant à être lue.


~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 13:27

Hugh. Thanks God. Trop dur de lire un bouquin à vingt centimètres de distance. La blonde pas rigolote qui faisait pas des blagues eut au moins la décence de lui tendre l'ouvrage en question afin que Solem puisse voir plus facilement ce dont il s'agissait. La pauvre Athéna avait bien du mérite pour confier ainsi un bouquin à une poivrote qui n'en prendrait très certainement aucun soin. D'ailleurs, avant même de l'avoir en main, le Soleil Noir se foira dans l'aggripage de l'ouvrage et le fit tomber devant elle. Ouf. Un peu plus et le bouquin tombait par terre. Et vu ce que Solem avait foutu par terre pendant qu'elle buvait, c'était plutôt à éviter. Quoique vu ce qu'elle avait foutu sur sa table, c'était un miracle que le livre en question ne soit pas plus abimé que cela. Bref. Ses yeux purent au moins se poser sur le titre du livre et sur la dédicace écrite dessus au feutre noir.

Et le temps s'arrêta.

Le titre du livre, écrit en gros et en noir sur cette feuille pâle, lui sauta littéralement au visage. "Lune et étoiles : effets de la nuit sur les types Ténèbres".

Le nom de l'auteure du livre en question, quant à lui, fut plus comme une rapière plantée dans le ventre. "Lyndia Ducos."

Mais le coup de grâce fut donné par la dédicace. Une dédicace neutre, mais pleine de sous-entendus. Une dédicace tendre, ambigüe, et qui ne semblait pas s'adresser à un simple fan. "Pour Athéna, une dresseuse qui a su apprécier la chaleur des Ténèbres."

Le coeur du Soleil Noir s'arrêta de battre. Elle se redressa lentement, fixant ces deux pages comme si elle ne parvenait pas à croire ce qu'elle lisait. Ses mains, désormais posées sur la table, tenant le livre par les bords, se mirent à trembler. Sa conscience lui était parfaitement revenue. Sa vue aussi. En l'espace de cinq secondes, son ébriété s'était volatilisée. Sous ses yeux se tenait... un déclencheur. Un objet qui lui rappela beaucoup trop de choses d'un coup pour que cela puisse être sain. Bordel, mais c'était qui cette fille? Cette... Cette Athéna? Une dresseuse qui avait su apprécier la chaleur des Ténèbres? La brune ne connaissait que trop bien les goûts de Lyndia en matières de femmes. Elle s'était d'ailleurs, pendant quelques années après l'incident, fait un malin plaisir de ruiner toutes ses relations à distance.

Mais là, c'était différent.

Tout était différent.

Quelque chose explosa en elle. Ni larmes, ni colère. Une explosion rouge et noire qui remontait au plus loin de ses souvenirs.


"L... Lyndia?..." articula-t-elle péniblement, son visage figé dans une expression d'indicible surprise.

L'information semblait avoir du mal à monter au cerveau.

Cette gamine... Etait-elle vraiment...?

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 13:49

Athéna écarquilla les yeux. Elle ne s'attendait pas à une réaction aussi vive de la part de Solem. Les livres de Lyndia étaient très connus et faciles à trouver sur l'île, et cet exemplaire n'avait rien de rare ou de précieux, à part sa dédicace.

Les doigts de la femme se crispèrent sur le livre. La blonde se tendit. Ses yeux se posèrent sur son volume, puis sur Solem, et de nouveau sur le livre. Elle n'était pas du genre à mettre ses livres sous plastique et à les conserver comme des objets de collection, mais de là à les tordre et à planter les ongles dedans, il ne fallait pas exagérer.

D'un geste prudent mais ferme, elle attrapa un bout de couverture et tira le livre à elle, qu'elle serra ensuite dans ses bras comme un animal blessé.

Solem semblait catatonique. Avec tout ce qu'elle avait bu, Athéna se mit à penser qu'elle ressentait enfin les effets dévastateurs de l'alcool sur son système digestif, et que la brune allait tout simplement rendre tripes et bière sur la table.

Avec un sourire de compassion, la blonde rangea son livre dans son sac et se prépara mentalement à devoir porter Solem jusqu'aux toilettes du bar... si elle en avait le temps.

Au même moment, le patron du bar déplaçait ses cent kilos jusqu'au billard pool pour enguirlander les jeunes tapageurs qui massacraient son tapis vert. Il ne prêta pas attention aux deux femmes sur la banquette.


"Hum... Vous vous sentez bien?" demanda poliment Athéna en penchant la tête sur le côté comme un Caninos qui ne comprend pas ce qu'on lui demande.

Dans la pénombre du bar et sans être en face de Solem, la jeune Dresseuse ne voyait pas si bien son visage. Elle avait surement le teint vert et le front en sueur. Dommage que le patron soit occupé, Athéna aurait bien voulu quelqu'un pour l'aider à gérer la brune, même si cette dernière devait peser trente kilos, vêtements compris.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 14:16

//// Dix ans plus tôt...////

"Sebastian... es-tu vraiment sûr de toi?"

Le jeune homme aux cheveux châtains se tourna vers Solem. Il portait une chemise bleue, un jean noir, gardait les mains dans les poches et la regarda en haussant les sourcils.

"Tu doutes de l'efficacité de mon plan?"

"Non! Non non non non! Loin de là! Mais... C'est des autres que je doute..."

Le Roi Blanc fronça les sourcils.

"Lyndia et Elèraine t'ont donné des raisons de douter?"

"Oui... Enfin non... Enfin... Pas directement!" Un silence. Sebastian avait l'air sceptique. La jeune fille brune, bien moins maigre qu'au présent, mais tout de même frêle, semblait anxieuse. Elle reprit aussitôt : "Elèraine est un véritable trouillard... Je suis pas sûr qu'il reste jusqu'au bout. Et s'il disparait avant la fin du rituel, tout cela n'aura servi à rien! Et Lyndia..." elle eut un rire nerveux et méprisant en secouant négativement la tête, "... Lyndia est trop sage! Si quelqu'un doit nous balancer, ce sera elle!"

Le jeune adolescent se tourna complètement face au Fou Blanc et lui tapotta le crâne d'un air rassurant, un grand sourire serein sur son visage:

"Rien de tout cela n'arrivera. Ce que tu dis est vrai, mais tous ensemble nous sommes unis. Rien ne peut nous arriver."

"Mais... je..." La main de Sebastian se leva, Solem se tu aussitôt.

"En revanche, j'aurais un service à te demander."

"Oui?"

"Je suis sûr de moi. Mais je ne suis pas Arceus. Je peux aussi me tromper. Et si quoi que ce soit devait arriver, si quiconque, qu'il s'agisse d'Elèraine, de Lyndia ou de qui que ce soit d'autre, venait à vouloir nous mettre des batons dans les roues, j'ai besoin de savoir que tu seras toujours là pour moi."

"Bien sûr! Qu'est-ce que tu..." Il la coupa net:

"Même si je ne suis plus là pour mener le combat?" Un nouveau silence. Les lèvres de Solem se fermèrent en tremblotant. Son corps se crispa et ses poings se fermèrent. Puis, après une minute de long mutisme, elle fit un mouvement de tête affirmatif et déterminé. Sebastian sourit à nouveau. Un sourire innocent et doux. Presque enfantin.

"That's my girl. Viens. On va s'acheter des boosters!"

/////////////////

Le livre lui échappa des mains, Athéna se pencha vers elle. Cette fille. Cette fille était une amie de Lyndia. Ou pire. Une amante. Cette fille... Elle contribuait au bonheur de la Reine Noire. Au bonheur de la traitresse. Au bonheur de la fausse bergère qui avait trucidé le prophète de sa fourberie assassine! Elle servait d'amie, de confidente, de FAN, peu importait, à la borgne qui possédait toujours un oeil de trop...

Les tremblements s'amplifièrent dans le corps de Solem, jusqu'à devenir de véritables spasmes.

Peu importait sa relation réelle avec Lyndia. De très près ou de très loin, elle l'admirait, et peu ou proue elle contribuait à son bonheur. La bouche de Solem se ferma, ses dents se mirent à frotter les unes contre les autres. Son visage se tendit, ses sourcils se froncèrent, ses yeux manquèrent de quitter leurs orbites lorsqu'ils se rivèrent sur Athéna comme deux canons de Tortank parés à faire feu.

Peu importait sa relation réelle avec Lyndia. Athéna méritait de mourir.

Solem bondit. Comme une panthère qui traque sa proie depuis des heures et qui trouve enfin le moment parfait pour passer à l'attaque. L'alcool semble avoir disparu, et sa faible constitution n'a aucune importance. La lourde table du bar est violemment poussée et tombe à la renverse tandis que le Soleil Noir plaque ses deux mains sur le cou frêle et pâle de la blonde. Son étreinte furieuse saisit sa gorge, l'écrase totallement. Elle reste ainsi, presque assise au dessus d'elle, et serre de toutes ses forces. Elle étouffe ce visage doux qui l'exaspère, cet ennemi inconnu qui nourrit la force de sa rivale.

Athéna doit crever. Clamser comme une merde dans ce bar miteux! Seule! Sans famille, sans pokémons, sans rien! Rien d'autre que le visage fou de Solem qui la regarde, furieuse, le souffle court et une écume de rage coulant de ses lèvres.

Crève! Crève crève crève! CREVE!!


"CREVE! CREVE! CREVE!!!!!!!!!!!"

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 16:04

Rien n'aurait pu préparer Athéna à cette attaque furieuse. Le poids de Solem, même dérisoire pour sa taille, la cloua à la banquette et avant qu'elle n'ait pu articuler un mot, sa trachée fut broyée par les mains de la brune. Le choc et la douleur l'empêchèrent un instant de se débattre. Son esprit se vida de toutes pensées cohérentes, remplacées par une peur indicible.

Au dessus d'elle, les yeux exorbités de Solem essayaient de la tuer au moins aussi bien que ses mains. Les iris marrons de la brune la fixaient comme si elle était devenue sa pire ennemie, quelqu'un qu'elle haïssait depuis des années. Mais par Arceus, elle ne connaissait même pas cette femme!

Athéna se remit de sa surprise et tenta de se défendre avant que son cerveau soit trop privé d'oxygène pour ordonner quoique ce soit à ses muscles. Elle leva les bras et plaqua ses mains contre les clavicules de Solem pour la faire reculer. Mais la démone avait la force d'une rage sans limite et de sa folie ; on ne l'arrêterait pas si facilement.
La jeune Dresseuse remonta brusquement un genou vers l'abdomen de la brune en espérant lui faire lâcher prise de douleur.

Les secondes passaient dangereusement vite. Déjà Athéna avait du mal à coordonner ses mouvements. La pression dans sa tête devenait insoutenable, le bruit des doigts de Solem écrasants son cou était la seule chose qu'elle pouvait entendre. Le visage au dessus d'elle se déformait pour prendre l'apparence d'une Gorgone monstrueuse avec ses cheveux faits de serpents noirs et de la bave coulant d'une bouche aux dents pointues.

Quelque part, très loin dans les méandres de ses souvenirs, Athéna reconnut Solem. Mais son instinct de survie supprima toute pensée inutile et lui ordonna de frapper plus fort avec son genou. Avec un gargouillis pathétique, Athéna frappa une deuxième fois le ventre de Solem de toute la force de sa cuisse de karatéka.

Au même instant, les clients tournèrent la tête vers elles en entendant la table tomber et la brune hurler. Le patron, à l'autre bout du bar, se mit à courir vers la bagarre.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 16:21

L'expression de rage de Solem se transformait peu à peu en une expression victorieuse. Un sourire ravi et hilare, qui s'élargissait au fur et à mesure que le visage d'Athéna tendait vers le rouge, puis vers le violet. Elle imaginait déjà la scène : Lyndia, rentrant de Arceus sait quelle mission, pour découvrir que le Roi Blanc est réveillé, que Solem trône à ses côtés, que sur une lance balance la petite tête blonde de son amie. Ahaha. Elle en avait des papillons dans le string rien que d'y penser. Malheureusement, la proie ne se laissa pas faire comme prévu. Et si sa tentative de repousser le Soleil Noir du bout des bras fut vaine, ses deux coups de genoux, à défaut de faire vraiment mal vu le manque de recul, parvinrent à être assez bien placés pour lui couper net la respiration, forçant la brune à lacher son étreinte folle pour prendre appui sur la table d'Athéna, qui elle était encore debout.

Solem toussota, se massa le ventre sous la douleur. Tout son corps s'était contracté d'un coup, et contre ses abdos crispés venaient de se plaquer deux coups puissants malgré leur faible étendue. Elle eut besoin de quelques secondes pour reprendre son souffle. Pile le temps nécessaire à Athéna pour, elle aussi, reprendre ses esprits et l'usage de son larynx. Mais le Soleil Noir n'avait pas l'intention de laisser là les choses. Alors que le patron du bar s'approchait dangereusement, Solem saisit à pleines poignes la table d'Athéna et la retourna sur le côté, comme pour se débarrasser de cet obstacle qui l'empêchait d'atteindre sa cible. Dans le même mouvement, le patron reçut la table sur le pied et ne put que se mettre à genoux de douleur à son tour.

La brune furieuse faisait de nouveau face à la dresseuse qu'elle n'avait pas l'intention de laisser s'enfuir si facilement. Son regard restait le regard d'une démente, tout juste bonne à enfermer et avait quitté la lueur d'ébriété qui l'habitait jusqu'alors. Sa voix n'avait, elle non plus, plus grand chose à voir avec ce qu'Athéna avait pu entendre au début de la soirée. Ses poings serrés se levèrent vers la blonde et Solem cracha enfin son venin:


"Toi... Tu crois que Lyndia pourra m'échapper éternellement!? La volonté du Roi Blanc sera accomplie! Que vous le vouliez ou non!!"

Solem était déjà ailleurs. Son discours perdait peu à peu en cohérence. Comme lors de sa rencontre avec Khaïl. Pourquoi luter? Elle n'avait jamais compris. A vrai dire, Solem n'avait même jamais compris comment Lyndia avait pu oser trahir Sebastian comme elle l'avait fait. Et comme l'avait fait Elèraine avec elle. Son poing serré se leva et elle bondit en avant, avec la ferme intention de décocher le plus beau direct du droit dont elle disposait dans la mâchoire d'Athéna. Si, après cela, elle pouvait enchaîner avec un coup de genou dans l'os pubien, ce serait parfait...

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 16:47

Athéna recula dès que Solem lâcha prise. Elle ne put que ramper sur le dos avec les coudes, trainant son corps engourdi sur la banquette. Elle essaya de crier, mais poussa seulement un grognement inintelligible en guise d'appel à l'aide.

De toute façon le patron venait déjà à la rescousse. Du moins c'est ce qu'il faisait avant qu'une table ne lui écrase les orteils dans un craquement qui promettait des os brisés. Les autres clients restèrent figés à leur place, trop peureux, ou trop soûls, ou les deux en même temps, pour oser s'en prendre à Solem.

Athéna s'était mordue la langue au moment où Solem l'avait plaquée contre la banquette, et un filet de sang coulait le long de ses lèvres et de son cou. Le gout de rouille dans sa bouche et sa respiration haletante lui donnaient envie de vomir. La blonde recula encore et s'appuya au mur pour se mettre debout. Toute la pièce se mit à tourner autour d'elle et la silhouette squelettique de Solem sortit de son champ de vision avant de réapparaitre juste devant elle, le poing levé. La folle hurla quelque chose à propos de Lyndia et d'un roi blanc, et Athéna eut un flash très rapide de souvenir.

Une photo chez Élèraine, le jour de sa rencontre avec Lyndia. Une bande d'amis, bras dessous, bras dessus, souriants et jeunes. Ils étaient quatre. Élèraine, Lyndia, un jeune homme châtain, et Solem. Oui, elle l'avait bien reconnu tout à l'heure. Une vieille amie de la Championne. Et apparemment, maintenant, une vieille ennemie.

Qui voulait la mort d'Athéna.

La blonde leva des yeux dilatés de panique sur Solem et sur son poing prêt à frapper. Elle saisit la première chose qui lui tomba sous la main -une bouteille vide de 50cl posée sur une table- et cogna la tempe de la brune à l'instant où un poing dévastateur lui aplatissait la pommette.

Les reins d'Athéna percutèrent la table derrière elle. Cela laisserait des bleus mais la table l'empêcha au moins de tomber par terre. Sa vision se couvrit d'un voile noir parsemé de tâches blanches, vertes et violettes, et pendant deux secondes la jeune femme resta complétement inerte, une main sur la table, sonnée par le coup.

Le patron avait cessé de grogner et venait de soulever le bord de table qui lui écrasait le pied. Avec un juron, il claudiqua en direction de Solem, rempli de la ferme intention de lui faire ravaler son envie de se battre.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem
† Personnage Décédé †
avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 07/02/2013
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 17:17

Aouch.

Like AOUCH. La bouteille en pleine tronche, bien que le coup de poing soit passé comme prévu, lui avait fait un mal de chien, et avait été lancé avec assez de force pour déséquilibrer Solem qui fut projetée au mur, bien sonnée à son tour. Bordel d'Arceus, cette pét*sse ne se laissait pas faire! Pourquoi elle se laissait pas faire?! Elle devait crever, clamser, claquer! C'était son ROLE!

"Creve!" Cracha-t-elle en se tenant la tête, tentant tant bien que mal de se redresser en s'appuyant au mur. En vain. Sa gueule de bois refit surface, accompagnée par un mal de crâne doublé d'une perte totale d'équilibre. En s'éloignant du mur, elle ne fit que deux pas et demi sur le côté avant de tomber, à genoux, vers la table qu'elle avait faite tomber sur le pied du patron.

"CREVE!" Son poing partit dans un coup horizontal lançé au hasard. Elle avait l'impression de ne plus rien voir pendant quelques secondes. Autour d'elle, tout était flou et remuant. En ordonnant à ses jambes d'avancer, elle ne faisait que retomber. La chance voulut que le coup de poing mit Athéna dans une situation à peu près similaire, et que Solem fut en mesure de se tenir droite la première. La main sur le crâne qui commençait à saigner, elle toisait cette inconnue dont elle voulait la peau. Sa main se ferma à nouveau, et elle partit pour lui flanquer une nouvelle raclée.

"CREEEVE!!!!"

Mais son corps s'arrêta net lorsque, dans son dos, les 100kg qui composaient le patron du bar s’abattirent sur elle, l'enveloppant dans ses gros bras pleins de sueurs et d'alcool, et l'empêchèrent aussitôt de bouger. Elle se débattit tant bien que mal, essayant de flanquer des coups de talons dans les tibias et dans les pieds de son agresseur qui, habitué à ce genre d'énergumènes, savait précisément quoi faire pour éviter de trop prendre cher. D'ailleurs, le coup de la table qui lui tombait dessus l'avait assez assommé pour lui passer l'envie de subir un nouveau choc au même endroit.

"On se calme, espèce de dingue!"

Un coup de boule lancé en arrière par Solem aurait bien décollé une dent au colosse si celui-ci n'avait pas fait 30cm de plus qu'elle et s'il n'avait, par conséquent, pas pris le coup en plein dans les clavicules. Coup qui ne fit pas grand chose puisque encaissé aux trois-quarts par l'épaisse chevelure brune du Soleil Noir.

Un des ados eut la présence d'esprit d'ouvrir la porte du bar pour que le tenancier puisse la foutre dehors. Ce qu'il fit, avec un magnifique coup de pied dans l'arrière train de la brune qui alla s'effondrer au sol dans une flaque de boue. Solem n'en pouvait plus. Elle se retourna, toujours à genoux, et donna de grands coups de poings et de griffes dans la porte vitrée que le proprio venait de verrouiller. Elle voulut appeler Fay, mais avait laissé ses pokéball à la planque. Elle voulut détruire une vitre et rentrer à nouveau, mais ses forces la quittaient.

En se relevant péniblement, le Soleil Noir se tourna de nouveau vers Athéna à laquelle elle lança un regard noir par l'une des fenêtres. Sa main se leva, la pointa du doigt et lui lança, comme une promesse:

"Toi... Tu seras le sacrifice... Profite bien de tes putains de derniers jours. Je jure sur ma vie que tu seras morte avant le retour de l'autre pétasse."

Le patron eut un geste de la main pour désigner la folie de la brune. Puis il se tourna vers Athéna qui reprenait peu à peu ses esprits:

"Ca va aller?"

Son invective lancée, la brune décida de quitter les lieux en titubant. Elle n'avait plus une seule seconde à perdre. Il fallait retourner à la planque, reprendre l'entraînement, et ne plus fêter de victoire avant d'avoir réveillé le Roi Blanc. Elle avait perdu une soirée à célébrer l'évolution d'un pokémon. Elle en avait encore cinq à faire progresser. Une force nouvelle habitait Solem. Une détermination sans bornes, une rage insatiable. Une envie de vaincre. Une envie de tuer.

Un besoin épidermique de trucider Athéna dès qu'elle le pourrait.

~~~~~~

-Personnage décédé. Ne pas envoyer de MP sous ce compte-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   Sam 18 Mai 2013 - 20:07

Spoiler:
 
Athéna regarda Solem s'éloigner sans comprendre un mot de ce que la brune disait, à part qu'elle voulait sa mort (c'était déjà clair) et qu'elle connaissait Lyndia (on était bien d'accord là dessus). La jeune Dresseuse reprenait lentement son souffle. Son cœur cognait toujours dans sa poitrine et le sang avait tâché le devant de son t-shirt. Tout son corps trembla. Elle aurait voulu se cacher sous terre et dormir pour le reste de sa vie. Solem disparut dans les rues de Megapagopolis, mais Athéna ne quitta pas la fenêtre des yeux, terrifiée à l'idée que la brune change d'avis et ne défonce la porte du bar pour se jeter de nouveau à sa gorge.

Elle entendit le patron lui dire quelque chose. Elle répondit au hasard par un hochement de tête positif. Son œil gauche lui faisait atrocement mal ; d'ailleurs, les paupières devaient commencer à gonfler, car elle y voyait de moins en moins bien de ce côté-là. Elle porta une main à son cou et tressaillit.

Sans voir le visage des clients ou du patron, sans avoir conscience des chaises, des tables renversées, elle attrapa lentement son sac et le mit sur son épaule. Le tenancier, aimable et inquiet pour elle, lui proposa de la raccompagner, il n'avait qu'à demander à son voisin, qu'il connaissait bien, de tenir le bar pour lui une petite heure. Et puis il devait appeler la Police, l'assurance, bref, il pouvait bien marcher avec elle en téléphonant. Athéna hocha la tête sans le regarder.

L'immense patron lui ouvrit la porte et la jeune Dresseuse se mit à scruter chaque ombre, chaque passant, morte de peur. Pendant tout le trajet, elle claqua des dents en serrant son sac contre elle. Quand elle s'arrêta devant son immeuble, le patron lui demanda de nouveau si elle se sentait en état de rester seule chez elle, si elle ne ferait pas mieux de voir un médecin, mais Athéna ne l'écoutait pas. Elle ouvrit la porte du hall et prononça un
"Merci" du bout des lèvres, avant de monter quatre à quatre les escaliers et de s'enfermer à double tours chez elle.

Orthros l'attendait en remuant la queue, langue pendante. Le chiot bondit autour d'elle en jappant, tout content de la voir rentrer à la maison. Il avait faim. Mais quelque chose clochait avec sa Dresseuse, elle n'avait pas l'air en forme. Orthros leva la truffe en l'air et couina piteusement en voyant la tête de la jeune blonde.
Arktos bondit du canapé où il attendait avec impatience le retour d'Athéna et vit tout de suite les horribles marques de doigts sur le cou de la jeune femme, le filet de sang à sa bouche et la moitié de son visage gonflé et rouge. Il s'agrippa au pantalon d'Athéna et grogna son inquiétude en langage Pokémon, mais fut complétement ignoré.

Athéna traversa son salon d'un pas mal assuré et tomba sur une chaise. Elle resta assise sans bouger pendant de longues minutes. Ni les jappements d'Orthros, ni les coups de pattes d'Arktos ne la tirèrent de son état de choc. Ses autres Pokémon finirent par venir près d'elle, et tous attendirent à ses pieds qu'elle réagisse.

Au bout de plusieurs dizaines de minutes, la douleur sous son œil et autour de sa gorge était telle, qu'elle dû se lever pour prendre des glaçons. Elle revint s'assoir avec un sac plastique remplit de glace et se remit exactement dans la même position, le regard dans le vide.

Quand il n'y eut plus que de l'eau dans son sac, la jeune femme se leva de nouveau et le vida dans l'évier de la cuisine. Elle fit demi-tour, posa son sac sur la table du salon, prit ses clefs d'appartement et descendit au PC publique juste en bas de chez elle.
Elle savait que le numéro que lui avait donné Lyndia ne répondrait pas. Il n'avait jamais fonctionné depuis son départ. Pourtant, Athéna avait besoin de faire passer l'information à la Championne. Elle composa donc le numéro officiel du Conseil des Quatre de Maïlys, disponible dans n'importe quel annuaire.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Au volcan de Maïlys, le PC central du Conseil se mit à sonner. Gabrielle était en pleine peinture murale. Elle décida de laisser faire. Sauf que la personne qui appelait insistait lourdement. Lyndia n'était pas là, Ryujii était parti faire aller savoir quoi, et la secrétaire du Conseil avait finit sa journée.

Gabrielle changea son pinceau de main en grommelant. Ce coup de fil avait intérêt à être important. Elle n'était pas sensée prendre les appels de toutes les personnes qui décidaient d'appeler la Ligue sur un coup de tête.

Elle remonta ses lunettes sur son nez et décrocha en déclarant d'une voix énervée :


"Gabrielle Mindd, j'écoute."

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Athéna n'espérait pas tomber sur un Membre du premier coup. Tant mieux, tout cela irait plus vite.

"J'ai des informations importantes à communiquer à Lyndia Ducos. Je sais qu'elle n'est pas au volcan en ce moment. Je veux que vous lui donniez mon message dès qu'elle entrera en communication avec vous."

Gabrielle explosa. Pour qui se prenait cette gamine effrontée?!

"Dites donc, les Membres du Conseil n'ont pas à se coltiner vos enfantillages! Arrêtez de vous payer ma tête, et puis donnez moi votre nom." cria-t-elle dans le combiné en remuant son pinceau dans les airs.

"Une femme brune, très maigre, yeux marrons et accessoirement complétement dingue, a tenté de m'étrangler ce soir, sans aucune raison, sinon que j'avais avec moi un livre écrit par Lyndia Ducos. Elle a juré qu'elle retrouverait Lyndia et qu'elle exercerait sa vengeance sur elle. Elle a dit s'appeler Solem."

Un long silence s'installa entre les deux femmes. Gabrielle n'en croyait pas ses oreilles. La motarde qui avait volé un Fantominus sous son nez! Cette garce! C'était elle, aucun doute, et cela confirmait ce que la Championne Psy pensait déjà : cette folle connaissait Lyndia. Me*de!

"Je vois." déclara plus calmement l'Améthyste. "Mais quel est votre nom? D'où appelez-vous? Le Conseil peut vous aider--"

Bip, bip, bip, bip...

La jeune femme avait raccroché. Gabrielle jura et écrasa le combiné sur sa base. Elle n'avait aucun moyen de joindre Lyndia, cette étourdie ne répondait pas au Vokit depuis son départ. Si cette "Solem" lui en voulait vraiment personnellement, il fallait la trouver et la mettre hors d'état de nuire... et c'était précisément ce que Gabrielle essayait de faire sans succès depuis sa rencontre avec la brune squelettique.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Athéna remonta chez elle sans faire de bruit. Elle s'enferma de nouveau à double tours et vérifia plusieurs fois qu'il n'y avait personne dans le couloir par le judas de sa porte. Enfin, elle s'écroula dans son canapé, entourée par Arktos, Alcyon, Ladon et Orthros.

Elle pleura jusqu'à s'endormir d'épuisement.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rude réveil [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rude réveil [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉE] La belle au bois dormant (Le réveil)
» [AIDE] [HD2] Comment mettre uen musique pour le réveil
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» William Somerset MAUGHAM : The Painted Veil ...
» Offre terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: