Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 28 Avr 2013 - 14:23

Mégapagopolis, la plus grande ville de Maïlys. Et aussi celle qui abritait la seconde arène de sa ligue. Par bien des aspects, la ville lui rappelait Volucité, à Unys. Grand, trop grands, humains comme Pokémons étaient incapables de faire attention les uns aux autres. Et ça, il n'y avait pas à dire, c'était frustrant.

Frustrant, énervant, de quoi vous faire très rapidement péter une durit'. En particulier pour lui qui avait grandi à Renouet. ... Enfin bon, pour lui à l'époque, faire attention signifiait "tabasser et briser une jambe/un bras/la mâchoire/les bijoux de famille". (aucune pitié !)

Bref, les grandes villes comme ça, c'était pas son kiff, il se demandait même comment le champion de la ville faisait pour supporter cet endroit. Il devrait peut-être le lui demander ? ... Non. Pas envie de fréquenter un humain qu'il ne connaissait pas, ça l'énervait à l'avance. En plus, il comptait sur Inézia pour faire les relations humaines, mais pas moyen de lui mettre le grappin dessus. Bref, ça le faisait pas, vraiment pas.

Et puis, en consultant la carte de la ville, miracle ! Il y a une grande serre, et qu'on peut laisser les Pokémons sortir. C'était parfait ça, parfaitement parfait, et Touya se permit un sourire. Le temps d'aller au centre Pokémon changer quelques Pokémons, et on était parti, une bonne portion d'entre eux n'étaient pas sortis depuis un bon moment, c'était l'occasion, être entourés de plantes leur irait bien...

Et c'était ainsi que Touya, ex-Maître de la Ligue Unys, se baladait dans la grande serre de Mégapagopolis, Menthe sur les talons, Meringue sur sa tête. Jalapeño le Daradargnan était un peu en avance, ses ailes vibrant furieusement. Marshmallow la Shaofouine suivait, presque hypnotisée, Meringue, et Caramel la Pikachu observait le tout l'air blasée. Puis, fallait pas oublier Cacao. Le Zoroark s'amusait à alterner les formes, et semblait réellement s'amuser. Restait à espérer que lui, il ne perturbe personne. Parce que là, justement, il s'était Déguisé en un Phylali. Shiney.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI


Dernière édition par Touya le Lun 20 Mai 2013 - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 28 Avr 2013 - 16:13


    Aaaaaaaaah ! Que la journée avait été longue et épuisante aujourd’hui ! Les professeurs ont dû se donner le mot, ce n’était pas possible autrement de nous faire autant travailler, en tout cas, plus que d’habitude. J’en avais la tête grosse comme une pastèque à la fin des cours ! Mais la journée n’était pas encore terminée, bien au contraire ! Pour moi, elle ne faisait encore que commencer : je veux bien sûr parler de mon boulot à mi-temps dans la grande serre de Megapagolis. Aha ! C’est un travail que j’ai acquis il n’y a pas si longtemps que cela, mais qui me plait déjà énormément ! Ne serait-ce parce que pour son environnement vert et familier, mais surtout parce qu’il me permet de libérer mes pokémons dans un milieu autre que ma chambre et faire dégourdir leurs petites pattes à leur aise. Aha !

    Je me dirigeai donc vers mon lieu de travail, Ko’kun, mon Phyllali chromatique marchant à mes côtés, en me permettant un léger détour vers ma pâtisserie préférée. Même si ce n’est pas la première fois que je venais ici, j’étais toujours autant émerveillée en entrant dans cette boutique : il faut voir tous ses délicieux gâteaux, biscuits et autres sucreries entreposés élégamment derrière les vitres et les pieds montés. Olala, on en a l’eau à la bouche rien que les regarder ! C’est avec une gourmandise évidente que je m’achètais un paquet de biscuits à la pomme caramel beurre salé relevés à la cannelle. Konoha m’attendait patiemment devant la porte du magasin, la tête légèrement inclinée sur le côté.


    - Phyyyyyyyyy ? fit-il, l’étincelle de la gourmandise brillant dans les yeux.
    - Hm ? Tu en veux ? Mais bien sûr, prends en un ! Tiens ! Régale toi !
    Le phyllali croqua avec avidité dans le biscuit que je lui tendais.
    - Phyllali !
    - C’est bon, n’est-ce pas ? Aha ! Mais il faut en garder pour les autres tout à l’heure, ou Shin’kun me fera la tête… on y va ? Nous sommes déjà en retard !
    - Lali !


    Et je poursuivis ma route en courant jusqu’à la serre.

    Je me sentais presque comme chez moi ! Enfin, quand je dis comme chez moi, je ne parlais pas de ma maison, mais des montagnes et des forêts d’Avalaville. Qu’elle me manquait d’ailleurs, cette ville ! Qu’il me tardait de m’y rendre de nouveau ! Enfin, pour le moment, je savais me satisfaire de ce lieu unique de la grande métropole. A peine les grandes portes de verre passées, je libérai mes pokémons.

    - Shin’kun ! You’chii ! Yu’chii ! Allez, dehors tout le monde ! m’exclamai-je en lançant leurs pokéballs dans les airs.

    Les pokéballs s’ouvrirent dans un éclat rougeoyant, mon Coxy, mon Joliflor et mon Azurill apparurent.

    - Coxy coxy cocoxyyyyyyyyyyyy !
    - Naaaaan ! Du calme Shin’kun ! On doit partager ! Il y en aura pour tout le monde !
    rispostai-je en évitant les assauts du pokémon insecte.

    Et quelques biscuits plus tard, ils étaient tous en train de gambader. Shinkou voletait parmi les feuillages des arbres, You’chii dansait dans les parts-terres de fleurs et l’azurill poursuivait les papillons en poussant les petits cris amusés.

    - Yosh ! Tout le monde à l’air OK. Ko’kun, est-ce que tu pourrais surveiller Yu’chii quelques instants pour moi ? Je dois aller parler au gardien.
    - Phyllaliiiii !
    - Merci, mon petit prince. Aha ! A tout de suite !
    lui criai-je en me dirigeant vers le bureau du gardien, tandis que le pokémon se rapprochait de l’azurill.

    Je n’avais rien à craindre pour mon Coxy ou mon Joliflor, mais Yuki, lui, était si insouciant et distrait ! J’avais peur qu’il lui arrive malheur en mon absence. Après tout, il avait déjà assez souffert comme ça ce petit ! Je savais que Konoha à ses côtés, il ne cra…


    - Ko’kun ?! m’exclamai-je d’un coup en apercevant un phyllali chromatique. Mais, qu’est-ce que tu fais là ?... Tout seul ?! Et où est passé Yu’chii ?! Mais… enfin… qu’est-ce qu’il t‘arrive ?

    Je me suis approchée du pokémon et m’accroupit devant lui. Le phyllali me dévisageait avec de grands yeux curieux.

    - Yu’chii ? Où est-il ? Il lui est arrivé quelque chose ?! Mais… ça fait à peine 5 minutes que je vous ai quittés…

    Je saisis le chromatique pour le prendre dans mes bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Lun 29 Avr 2013 - 10:36

... Bon, visiblement, il s'en passait des choses ! Dire que Cacao s'était juste éclaté à changer de forme au hasard, il avait fallu que cette humaine vienne, et le confonde avec son Pokémon à elle. ... Super. Et humiliant en un sens ! ... Oh wait, nan, il était donc une parfaite réplique de son Phyllali à elle, ça voulait dire que son Déguisement était parfait. Et ça, c'était trop la classe en fait. L'oscar du meilleur acteur revient à Cacao, dans le rôle de Ko'kun ! ... Quel nom pourri. Bref, tout ça pour dire, elle l'avait prit dans ses bras, et ça, il avait pas apprécié.

Et il comptait bien le lui faire comprendre, et pour ça, quoi de mieux que de prendre un air mauvais, de ricaner de la pire des façons possibles, et de se dégager de son étreinte, de préférence en effectuant une pirouette avant de la fixer en la gratifiant d'un regard noir ? Puis on s'approche, en changeant progressivement de forme. Bientôt, l'Illusion du Phyllali se dissipe, pour laisser place à une autre forme, bien plus intimidante et imposante. Le Pokémon Plante a cédé sa place, pour être remplacé par un Scarabrute dans toute sa splendeur, les pinces brillantes et claquantes. On adresse un regard goguenard à l'impudente, et...


"... Cacao."

... Oups. Playtime's over. Touya n'avait pas l'air content du tout ! En même temps, c'était normal. Même si c'était une humaine à qui il jouait un mauvais tour, il n'empêchait qu'il s'était peut-être montré un peu trop... extrême ? Bref, prenons un faux air désolé, et reprenons notre forme originelle, en retournant vers notre dresseur. ... A lui de faire les relations humaines, ça lui apprendra, tiens !

... Inutile de vous dire que s'en suivi un long silence durant lequel l'ex-Maître ne su que dire ?

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mar 30 Avr 2013 - 5:33





    Le phyllali se débattait avec férocité dans mes bras, et se dégagea sans mal de mon étreinte. Je ne comprenais pas grand-chose à la scène, c’était bien la première fois que Konoha se montrait aussi agressif à mon égard, lui qui était toujours si doux et protecteur. Il s’éloigna de quelques pas avant de se retourner dans ma direction, le regard mauvais, un éclat presque malsain au fond des yeux. Ses poils se mirent à hérisser de colère, puis, se rapprochant petit à petit, ses contours se brouillèrent…



    - Ko…kun ?



    Je l’appelais, la voix tremblante, pétrifiée par ce qui se déroulait sous mes yeux : mon petit phyllali, mon Konoha que j’aimais de tout mon cœur, se métamorphosait en une créature immense bien loin de sa forme initiale. Ses traits s’agrandirent pour prendre peu à peu l’apparence d’un autre pokémon. La scène était inouïe, aussi fascinante… que terrifiante. La carrure du nouveau pokémon était beaucoup plus imposante, et me dominait peu à peu. Mes jambes ne purent que se dérober sous moi. Bon sang ! Mais que se passait-il donc ?! Ko’kun était pourtant encore normal il y avait à peine quelques minutes ! Mon Konoha, le prince de mon cœur ! Que lui arrivait-il ?! Etait-il gravement malade sans que je n’en sache rien ?!

     Bientôt, ce fut un scarabrute qui se dressa devant moi, menaçant, le regard haineux, les pinces luisantes, plus dangereuses que jamais. Je le regardais, ébahie, incapable de réagir. Alors qu’il s’approchait d’un pas de plus vers moi, et que mes yeux se remplissaient d’avantage des larmes de l’effroi…



    - … Cacao

     Aussitôt, le pokémon cessa son avancée et regarda dans la direction de la voix. Elle provenait d’un jeune homme situait un peu plus loin, que je n’avais encore jamais aperçu jusque là. Le scarabrute se transforma immédiatement en un Zoroark. Ce pokémon, je l’avais déjà vu en photo dans le laboratoire de mes parents, mais je n’en avais jamais rencontré un pour de vrai. On disait que ce pokémon était capable de prendre ou d’imiter n’importe quels pokémons ou n’importe quelle forme. Mais… n’est-il pas tout rose normalement ? …Oh ? Mais non ! Suis-je bête ! Ce pokémon rose est un métamorphe, et non un zoroark ! Mais d’où vient cette extraordinaire capacité d’imitation alors ? Rah, c’est bête, je ne m’en souviens plus !



    Pendant que mes pensées se mélangeaient, entre peur et curiosité, le pokémon retournait hâtivement près de son maître : un jeune homme au regard que l’on devinait intriguant, malgré l’ombre de la casquette qu’il portait : d’un rouge aux reflets orangés. Olala, quelle dommage que de tels yeux soient en parti dissimulés ! Qu’ils devaient être magnifiques à regarder ! Enfin, Sakuranbo, ce n’est pas le moment de penser à de telles choses, voyons ! Ressaisie toi, et vite ! Mais l’inconnu ne disait toujours rien.



    - Euuuuuuuh…



    Un silence gênant commença à s’installer…


    - Euuuuuuuh…



    … et se prolongeait…



    - Euuuuuuuh…

    … sans qu’aucun d’entre nous ne prit la parole. Mais enfin Saku’chan ! Fais quelque chose voyons ! Dis au moins  un truc!


    - Euuuuuuuuh… j’ai très eu peur... fis-je misérablement en m’essuyant maladroitement les yeux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mer 1 Mai 2013 - 10:33

... Bon et bien. Silence, hein ? A première vu, elle allait pas ouvrir sa gueule, et pour être franc, lui non plus. Mais vraiment quoi, il ne savait vraiment PAS quoi dire. ... En même temps, fallait quoi ? Lui balancer un "désolé" vaseux ? Sérieusement ? C'était à Cacao de s'excuser, pas à lui et... ... Oh well, Cacao savait pas parler après tout... ... donc c'était à lui de faire le social ? Oh super. POURQUOI lui ? Pourquoi, sur tout les dresseurs que cette région devait compter, il avait fallu que ça tombe sur lui ? Sérieusement ? Il avait du faire qui avait pas plu à Arceus, mais quoi ? Bref, plutôt crever que d'aller balancer des excuses, elle repasserait dans cent ans !

C'était après s'être fait cette petite réflexion personnelle que Touya s'apprêtait à tourner les talons, et voir si Menthe faisait pas de conneries dans son coin, que l'autre prit la parole, finalement


Sakuranbo a écrit:
Euuuuuuuuh… j’ai très eu peur...

... Pauvre petite choute. Elle avait eu très peur ? Ben pas de bol, y avait bien pire qu'un Zoroark mal luné dans ce vaste monde, et si ça suffisait à lui faire peur, et que tout le monde à Maïlys était comme elle, alors la région était définitivement fichue. Il était temps que des dresseurs de son acabit interviennent. D'ailleurs, le Héros de Reshiram s'apprêtait à lancer une réplique bien sentie, mais avant qu'il n'aie le temps d'ouvrir la bouche, une Emolga vint se poser... dans les cheveux de la potiche, en riant gaiement, tandis qu'un Majaspic shiney venait se ranger aux côtés de Touya. ... Super, il semblerait que Meringue, elle, aie décidé qu'elle aimait bien les tifs roses. Il manquait vraiment plus que ça. Maintenant Touya était comme qui dirait forcé de parler, hein ?

"... Désolé, je suppose que vous avez du toucher Cacao ? Il a horreur du contact avec les étrangers."

... Meringue, c'était vraiment pour toi hein !

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mer 1 Mai 2013 - 16:51


    L’azurill galopait gaiement dans les hautes herbes, poursuivant les papillons qui passaient sous ses yeux et poussait des exclamations ravies lorsque l’un d’entre eux se poser au milieu de son visage. Il semblait bien s’amuser, celui-là ! Konoha l’observait sagement, assis un peu plus loin à l’ombre d’un arbre. Il devait faire bien attention à ce garnement, il était si maladroit et distrait ! Une fois, et le pokémon s’en rappelait encore, Yuki était tombé dans une rivière non loin d’Avalaville et hurlait qu’il ne savait pas nager… alors qu'il avait pied… Depuis ce fameux accident, Sakuranbo lui avait toujours demandé de veiller sur lui lorsqu’elle devait s’absenter. Le phyllali soupira ; il aimait beaucoup sa maîtresse mais il se disait qu’elle aurait quand même pu confier cette tâche à Youkou ou Shinkou :, il aurait pu rester à ses côtés pendant ce temps. Parce qu’il fallait avouer, Saku aussi était pas mal dans le genre, toujours à se fourrer dans des pétrins pas possibles. Ses oreilles remuèrent au passage d’une légère brise.

    Ko… kun…

    Quoi ?! Qu’est-ce que c’était ?! Saku ?! Elle l’avait appelé ?! Konoha bondit sur ses pattes, les sens en alerte. Elle devait être en danger ! Il en était sûr ! Il en était certain ! Pourquoi devait-il être aussi loin d’elle dans des moments pareils ?!


    - Yuki ! Reviens ici immédiatement ! aboya-t-il sèchement.
    - Ooooooooh ? C’est quoi qui se passe ? fit-il l’azurill en se rapprochant
    - Grimpe sur mon dos, vite ! On n’a pas de temps à perdre, Sakuranbo est en danger !
    - En danger ? Elle est aussi tombée dans l’eau ? demanda –t-il très inquiet.

    Le phyllali s’allongea et aida l’azurill à monter. Puis, sans perdre un instant, fonça en direction du bureau. C’est par là qu’elle se dirigeait, elle ne devait donc pas en être très loin. Bientôt, ils aperçurent la coiffure rose de leur maîtresse, agenouillée devant ses agresseurs. Ils étaient deux, un dresseur et son pokémon : un immense Majaspic, certainement chromatique (rien que pour la rime !). Bon sang ! Pourvu qu’il n’arrivait pas trop tard ! Konoha se précipita vers elle, laissa tomber Yuki à côté de Sakuranbo, et se positionna face aux inconnus, les poils hérissés, les crocs à découvert.


    - Touche à un cheveu de ma maîtresse, et je te crève les yeux ! feula-t-il au pokémon plante.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Bien évidemment, il avait fallu que je sorte la phrase la plus stupide qui m’était venue à l’esprit, même si ça n’empêchait pas que ça avait été vrai. Je devais vraiment avoir l’air idiote devant ce garçon maintenant ! Je n’osais pas le regarder, j’avais vraiment honte de ma situation… Néanmoins, je risquais un coup d’œil en sa direction… avant que quelque chose m’atterrisse sur la tête dans un éclat de rire joyeux. Tiens ? Mais qu’est-ce que c’était ? Je posais une main sur cette « chose » qui venait visiblement d’arriver. Je ne savais pas ce que c’était, mais au moins c’était tout doux !


    - ...Désolé, je suppose que vous avez du toucher Cacao ? Il a horreur du contact avec les étrangers
    - C’est à moi de m’excuser, je l’ai pris pour mon poké…

    Ko’kun surgit de nulle part, Yuki sur le dos. Ce dernier descendit et vint se poser à mes côtés, tandis que le pokémon plante se plaçait en avant crocs et griffes toutes sorties, prêt à bondir.

    - … Ah ! Ko’kun ! Ne fais pas ça : ils ne me veulent aucun mal, regaaaaaaaaaaaaarde ! criai-je en lui montrant du doigt les deux personnages.

    Konoha feula encore pendant quelques secondes avant de cesser, mais bien contre son gré. Il se retourna en adressant un dernier regard rempli de méfiance et de défi, puis revint vers moi avant de s’asseoir à mes pieds, encore sur ses gardes. Yuki me regardait avec de grands yeux curieux, avant de me dévisageait, les joues gonflés et rouges de jalousie.

    - C'est pour Ko'kun que je l'ai pris, en lui désignant le phyllali. Et... ce pokémon sur ma tête, c’est aussi le tien je suppose. fis-je avec un grand sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Jeu 2 Mai 2013 - 21:39

... Ooooh ? Qu'avions-nous là ? Un Phyllali un peut trop excité du citron ? Menthe ricana devant la plus qu'évidente agressivité du Pokémon Plante, et se permit même de pousser la provocation en se soulevant en sifflant doucement, faussement menaçant. ... dans la pratique, il ne toucherai en réalité bien évidement pas à la cruche au cheveux roses. En tout cas, pas tant qu'elle aurait Meringue sur la tête, ça c'était sur. Donc en fait, tout ça, c'était que de la frime. Touya le savait, et ricana sous cape devant le comportement de son compagnon de toujours. De toutes façons, ce n'était pas comme si la petite protégée du Majaspic était incapable de se débrouiller seule, loin de là, elle était très certainement une des plus puissantes, si ce n'était la plus puissante, des Emolgas actuellement en circulation à Maïlys. Bref, pas grand chose à craindre.

Malgré les apparences, Touya était en position évidente de force si un conflit devait éclater entre les deux Pokémons Plante, et puis dans le pire des cas, une simple attaque Draco-Queue suffirait à renvoyer l'exalté dans sa Ball, tout simplement. Bref. Non. C'était pas ça le véritable affrontement, le véritable défi. Le véritable combat, c'était de s'arranger pour maintenir un semblant de conversation, et ne pas envoyer bouler la gosse aux cheveux roses. Du moins, tant qu'elle avait Meringue sur la tête. ... D'ailleurs. Ses cheveux, si on les teignait en blond, est-ce que par hasard. ... Merde ouais. Bianca. Il était tombé sur un clone rosé de Bianca. Dix régions, dont six avec des ligues, et une avec un système s'en rapprochant. Et sur le total, il avait malgré tout fallut que, sur toutes les potiches existantes; il en tombe sur une qui ressemblait, du moins au niveau du caractère à Bianca. THE BIANCA. Il était foutu. Enfin, passons, essayons malgré tout, courage, mais déjà, le dresseur à la casquette sentait monter une sévère migraine. Pitié, que ce ne soit pas trop long...


"... Ouais. Elle s'appelle Meringue."

Et d'ailleurs, à l'entente de son nom, l'Emolga gémit joyeusement et décolla du crâne rose de la gamine avant de faire quelques pirouettes dans les airs en riant doucement, avant de lâcher une gerbe d'étincelles. Elle, cette situation semblait beaucoup l'amuser, et elle retourna s'installer sur le cuir chevelu de l'inconnue. ... 'tain non mais sérieusement Meringue, ton père t'avait jamais apprit que les étrangers, fallait les électrocuter avec un air mauvais avant de rire comme une psychopathe contente de son œuvre ? Non ?

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI


Dernière édition par Touya le Ven 3 Mai 2013 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Ven 3 Mai 2013 - 15:23

    - … Ouais. Elle s’appelle Meringue.
    - Meringue… répétai-je d’un air absent, un sourire béat aux lèvres.

    « Alors il s’agissait d’une petite Emolga ! » pensai-je toute réjouie en admirant les acrobaties du pokémon. Qu’elle était toute mignonne dis donc ! Avec ses petites oreilles et son rire joyeux. Aha ! Quelle adorable créature ! Elle s’appelait Meringue en plus, comme ses délicieuses friandises blanches et sucrées qui fondent dans la bouche… Olala ! Je m’imaginais déjà en train de croquer et de fondre de bonheur en n’en mangeant une ! Ça me mettait tellement l’eau à la bouche qu’une goutte de salive se mit à dégouliner tandis que j’avais les étoiles plein les yeux des démonstrations aériennes de l’Emolga. Puis, le pokémon volant revint se reposer sur ma tête, et par la même occasion, me fit descendre du petit nuage sur lequel je m’étais élevée.

    - Tu fais faim Meringue ?! Tu veux un biscuit ?! fis-je, enthousiaste, au pokémon trônant sur ma tête.

    D’une main, je fouillais mon sac à la recherche des pâtisseries rescapées de Shin’kun, puis tendis un des gâteaux à l’Emolga.

    - Tiens ! Prends en un ! Aha !

    Puis… il me semblait encore oublier quelque chose ? Mais quoi ? Hmm… c’était problématique. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Ca devait être quelque chose d’important, mais je ne savais plus quoi. Ralala Sakuranbo quelle tête en l’air tu fais, aha ! Ca ne devait pas être si important que ça en fin de compte si tu oub… Ah ! Mais…

    - … oui ! J’ai oublié de me présenter ! Au fait, moi c’est Sakuranbo, Sakuranbo Yamazakura ! Ravie de faire ta connaissance ! Aha ! Je travaille à mi-temps ici, dans la serre municipale ! ajoutai-je dans un immense sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Sam 4 Mai 2013 - 11:48

... Bon, au moins, ze bianca avait un nom, et c'était Sakuranbo. ... Mouais, c'était plus long que Bianca, il était sur de pas retenir et donc de pas pouvoir la saluer, si il la croisait dans la rue. ... tant mieux. Non, sérieusement, cette fille avait ce petit quelque chose de cruche et horriblement gourde que Bianca dégageait, mais en PIRE. ... Bon peut-être parce que la blonde, aussi, avait eu l'avantage énorme d'être son amie d'enfance et que rien que ça, mine de rie, ça aidait. Genre, beaucoup.

Bon OK, on allait pas être totalement mauvaise langue non plus, les filles comme Bianca avaient cet incroyable capacité à dégager une espèce d'aura de joie et d'optimisme qui... bizarrement, avait la capacité de le calmer, mais à un point plutôt élevé. Peut-être était-ce parce que ça contrebalançait avec son côté froid et agressif à lui ? En tout cas, Touya était obligé de reconnaître une chose : aussi horripilantes et énervantes puissent être ce genre de filles, elles ne lui... déplaisaient pas complètement. ... n'empêche, elles l'énervaient grave quand même. ... Au final, il les appréciait ou pas ? ... Oooooh, bobo la tête, trop réfléchi, pas assez tapé...

D'ailleurs, en parlant de taper, où était passé le reste de sa troupe ? Bon, Cacao était là, et il s'était amusé à reprendre l'apparence du Phyllali, très certainement JUSTE pour le faire chier un coup. Et ça amusait énormément Menthe en prime. ... Ah, il apercevait Marshmallow qui faisait les yeux doux à Meringue qui, comme d'habitude, ne comprit pas... elle pensait qu'elle voulait un peu de biscuit, et l'Emolga descendit de son perchoir, à savoir les cheveux de Sakuranbo, pour aller partager ça avec la Shaofouine qui rougit, bégaya, prit un morceau de biscuit, le fourra dans sa bouche et alla se cacher derrière Jalapeño qui... ah ben, qui revenait juste à l'instant. Okay, l'équipe était au complet, le Dardargnan s'énervait déjà contre la Shaofouine énamourée. ... Oh wait. Où était Caramel ? ... Ah, elle aussi elle gueulait sur Marshmallow. Okay, tout le monde était là, no panic.

Le dresseur se permit alors de reporter son attention sur la potiche, l'air toujours aussi inexpressif, mais pourtant terriblement tendre, quand il avait observé son équipe... le changement était radical, et presque effrayant, en fait.


"Touya. Touya Makoto."

Pas besoin de donner plus d'informations. De toutes façons, son nom était déjà largement assez connu. Enfin, son titre de Maître d'Unys remontait à il y avait cinq ans déjà, peut-être sa réputation s'était-elle, avec le temps, amoindrie ? On verrait bien.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Sam 4 Mai 2013 - 14:32


    Hm ? Tiens ? Quel était ce regard si particulier qu’adressait mon inconnu à l’instant à ses pokémons ? Il avait une expression si douce et prévenante qu’on aurait pu qualifier d’adorable ou plus : de … « mignon »… Hihi ! Mais chut chut hein ! C’est exactement le genre de terme que les garçons n’assumaient pas ; ces hommes, toujours à s’énerver pour un rien de toute manière !

    « Il a vraiment l’air d’adorer ses pokémons… » fis-je pour moi-même. Oui, c’était ça ! Ça ne pouvait qu’être ça ! Et puis, les gens qui aiment leurs pokémons sont forcément des gens bien ! … sauf les dresseurs… Bientôt, toute son équipe se rassembla autour de lui. Et olala ! Qu’ils étaient nombreux ! Il y avait Meringue l’Emolga, et un immense Majaspic ! J’espère qu’il n’en voudra pas à Ko’kun d’avoir été aussi agressif tout à l’heure. J’apercevais aussi un Dardagnan qui volait pas loin. Brrrrrrrrr, il n’avait pas l’air commode lui. Un Shaofouine qui me semblait bien timide vu sa réaction lorsque Meringue était venue le voir … et ooooooooooooooooh ! Un a-do-ra-ble PIKACHU ! A la vue de ce pokémon je ne pus m’empêcher de lâcher une exclamation de ravissement. Et il ne fallait pas oublier le Zoroark qui était redevenu un phyllali. Je me jetais un coup d’œil à Ko’kun qui regardait d’un air intrigué la nouvelle forme de Cacao. Je sentais bien qu’il hésitait à aller le voir, partagé entre curiosité et méfiance, comme il s’était depuis son arrivée.

    Quelle belle équipe pokémon ! Je devais avouer que j’avais aussi envie d’appeler la mienne, mais je me sentais ridicule de le faire si soudainement. Et puis, ils devraient être en train de s’amuser dans leur coin habituel : Shinkou doit être en train de piller les arbres à baie, et Youkou danser au milieu des fleurs. Je n’allais tout de même pas les déranger pour les exhiber… Mais j’étais persuadée que ça aurait beaucoup plu à Shin’kun de rencontrer le pokémon insecte de ce garçon ! D’ailleurs, comment s’appeler-t il déjà ? … mais quelle idiote tu fais, décidément Sakuranbo ! Il n’a pas encore eu le temps de se présenter
    !

    - Touya. Touya Makoto.
    - Touya Makoto…Hmmmm… Touya… Makoto... Touya Makoto ?! Mais… Touya ! Tu portes le même prénom que mon père ! m’exclamai-je à cette révélation. Oh… Ce n’était peut-être quelque chose à dire en fait… ajoutai-je en parlant à moi-même à haute voix, gênée.

    Je lui tournai le dos un instant, embarrassée de cette soudaine déclaration, et tenant ma tête entre les deux mains. GNIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH ! Quelle idiote je fais, vraiment ! Toujours à sortir les choses les plus stupides qui soient ! Touya me prenait certainement pour une imbécile maintenant !

    « Alala ! Quelle situation compliquée ! » pensai-je fortement en me tapant sur la tête.

    Je mis quelques secondes avant de me calmer et lui faire face à nouveau.


    - Enchantée Touya ! repris-je dans un grand sourire. Mais dis-moi… c’est la première fois que je te vois dans le coin. Tu es en voyage ou quelque chose comme..ç... AAAAAAAAAAAAH ?!!!!

    Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase : Shinkou venait manifester sa grande affection pour moi... en me sautant dessus par derrière. Je me retrouvais étaler par terre comme une grosse gourde, écraser par le pokémon insecte.

    - COXYYYYY ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Sam 4 Mai 2013 - 21:03

... Oh. Non. Si ça pouvait te rassurer, Touya te prenait pour une imbécile. Depuis le début. Tu ne faisais que confirmer ses pensées, alors t'inquiète pas pour ça, y avait pas de souci.

... En plus cette fille agissait et pensait vraiment comme Bianca. Limite, leurs parents étaient pas eux aussi es copies carbones et, très prochainement, il allait voir arriver le père de Sakuranbo en grande panique de la voir ainsi entourée par un inconnu et ses Pokémons, et lui dire que les gens étaient dangereux, les pokémons étaient dangereux, que le monde en général était dangereux ! ... Nan, sérieusement, selon ses calculs, ça devrait arriver dans... trois... deux... un... ... Ah non ? Pas d'explosion paternelle ? Dommage, ça aurait pu être presque amusant, mais bon, passons...

Parce que là; la scène, elle était réellement des plus amusantes. Maintenant, il se souvenait pourquoi il aimait bien Bianca, de temps en temps : CE genre de scènes, où elle se retrouvait submergée par ses Pokémons, sans aucune chance de dominer la situation de quelque manière que ce soit. C'était beau, culte, impayable. Et ça faisait aussi beaucoup ricaner Menthe, qui se fit du coup gentiment réprimander par Meringue... provoquant une bouderie de Marshmallow, et un autre soupir de Caramel... Entre le côté fleur bleue de la première, et le caractère blasé de la seconde, ces deux là n'étaient clairement pas faites pour s'entendre !

Et puis, il y avait Jalapeño. Il fixait le Coxy. Il le fixait, fixait, fiiiixaaaaait... Oh non. Touya le voyait venir. Gros comme une maison.


"Jalapeño, ce n'est PAS une proie."

... Et à première vue, il avait visé juste. Le Dardargnan rabaissa ses dards, et il se mit à fixer la coccinelle grassouillette. Hum, bien dodue, il était persuadé qu'il ferait un très bon repas pourtant, mais bon, les ordres étaient les ordres...

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 5 Mai 2013 - 8:07


    Le coxy était surexcité à l’idée de rencontrer un nouveau pokémon insecte ! Pour le moment, il n’avait fait que la rencontre des charmillons qui le chassaient lorsqu’ils l’apercevaient trop près de leurs arbres… ce n’était pas comme s’il avait essayé de piquer leur réserve tout de même ! Enfin… il faut dire que le pokémon s’était fait une certaine réputation dans la serre depuis son arrivée, et pas des meilleures : « Là où Shinkou passe, les baies trépassent ». Alors faire la rencontre d’un Dardagnan qui ne prenait pas la fuite … et qui avait l’air sympa ! Ça le remplissait d’une joie incommensurable ! En fait, les autres pokémons insectes le fuyaient d’où le fait qu’il n’ait rencontré que des Charmillons revêches depuis son arrivée. Une rumeur assez sombre s’était répandue à propos de son légendaire appétit : celle qu’il dévorait tout sur son passage. Ce n’était pas faux, mais ce n’était pas entièrement vrai pour autant : le coxy, ne s’en prenait qu’aux fruits, et non aux pokémons !

    Après avoir écrasé sa maîtresse, Shinkou s’envola et tourna autour du Dardagnan, visiblement très enthousiaste.


    -Salutmoic’estShinkou!Jesuisuncoxyetc’esttropcooldeterencontrerici!Surtoutquetuasl’airvachement
    plussympaquetescongénèresdelaforêtd’Avalavilleparcequelàbaslesdardagnanssontfranchement
    tropagressifsilsn’arrêtaientdem’attaquersansraisondèsquej’essayaisdem’approcherd’euxetpourêtre
    sincèreilsmedonnaientlapétoche!Maistoit’asl’airsimplementtropcoolalorssituveuxvenirmangerdesbaies
    jesaisoùestcequ’onpourraentrouversansqu’onnouschasseàcoupdecyclone !
    Very Happy

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    - Aïeuuuuuuh… fis-je en l’agenouillant.

    Shin’kun n’y était pas allé de main morte cette fois-ci, en plus, il faisait au moins trois fois le poids d’un Coxy normal ! Mes parents étaient toujours inquiets à propos de sa santé et de sa trop grosse proportion à manger. Et puis il m’avait de nouveau mis dans une situation extrêmement embarrassante. Mais… Shinkou et Japañelo (si c’était bien comme qu’il s’appelait le Dardagnan ! Parce que olala, c'était compliqué comme nom !) voulaient devenir amis ? Mais c’était trop génial !

    Yuki me dévisageait avec de grands yeux. Je le pris dans mes bras en relevant, et affichée un air désolé.


    - Pardon pour cette interruption… voici Shinkou, mon Coxy. Il a l’air de bien vouloir s’entendre avec ton pokémon ! fis-je avec le même sourire. Qu’est-ce que je disais au juste ?... hm…

    Je réfléchissais en regardant le toit de la serre, la bouche légèrement entrouverte. Alala Sakuranbo, tu es si distraite ! Ah mais…

    - … oui ! C’est la première fois que je te vois dans la serre ! C’est que tu viens d'arriver en ville, n’est-ce pas ? demandai-je en conservant la même expression.


    HRP:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 5 Mai 2013 - 12:50

... Oh. My. God. Jalapeño le Dardargnan fixait le Coxy avec de gros yeux. ... enfin de grosses facettes. ... ENFIN VOUS M'AVEZ COMPRIS, IL LE FIXAIT D'UN AIR STUPÉFAIT. Mais vraiment. Enfin, il était un Dardargnan ! Un des pires insectes des forêts, connus pour leur grande agressivité, et leur manie d'essayer de tuer tout ce qui rentrait dans leur territoire ! (pour ensuite l'enfermer dans de la soie et en faire un repas pour les aspicots, mais c'était autre histoire). Bref, le Dardargnan se demandait si il devait pas l'empaler genre ici et maintenant, histoire de bien lui faire comprendre que NON, ils étaient pas potes, et NON, il ne contait pas devenir son ami, il comptait faire de lui son quatre heure. ET RIEN DE PLUS. AAAARGH.

Allez, courage, on se calmait, c'était pas comme si... ... MAIS SI, MAIS SI. CET *censuré* DE MENTHE SE MARRAIT ! ET TOUYA AUSSI, EN PRIME. OK. Lui et ce Coxy, ils allaient pas devenir potes. Mais genre, pas du tout. Et il allait le lui faire comprendre. Maintenant, dard pointé sur sa gorge de grosse friandise bruyante.

"Ecoute petit. On se connaît pas, on a pas gardé les larves ensemble. Et de base je suis plus du genre à dévorer de mignons petits coxys qu'à gentiment taper la discut' avec eux, alors t'es gentil, et tu... ... RAH MAIS ME REGARDE PAS AVEC CES YEUX LA SINON J'TE... ... C'est bon, t'as gagné."

Evidement, suite à pareille scène, il ne put que s'attirer un rire sarcastique de menthe et un "un problème, besoin d'aide peut-être ?" de la part du Majaspic, qui visiblement semblait énormément s'amuser aux dépens du type Insecte, qui n'aimait PAS ça.

Enfin, revenons du côté des humains. Parce que bon, avec tout ça, Touya avait été obligé de prêter de nouveau l'oreille à... zut, c'était quoi son nom déjà ? ... Oh bof, on va l'appeler Cruche jusqu'à ce qu'on se souvienne, et ça irait très bien. Voilà. Donc, elle lui demandait si il venait d'arriver en ville, puisque c'était la première fois qu'elle le voyait dans la serre. Donc, ça voulait dire que elle, elle était là depuis un moment, en tout cas, suffisement pour repérer de nouvelles têtes au sein de ce lieu. Elle bossait dans le coin ? Mouais, ça pourrait ne pas être étonnant, enfin passons. De toutes façons; là, il n'avait aucun intérêt à sortir la pokerface, elle ne l'avait même pas reconnu de nom. Et ça l'arrangeait, d'ailleurs.


"Ouais. J'suis arrivé ce matin."

... Genre vous espériez une belle et longue réponse ? Même pas en rêve !

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Lun 6 Mai 2013 - 6:53


    Wow, il était plutôt coriace celui-là, genre, celui qu’on place immédiatement dans le panier des tsunderes qui ne s’assument pas. Mais il avait un côté tellement charmant… comme un prince. Comme Ko’kun ! Aha ! Et puis, ces réponses courtes et directes ne me dérangeaient absolument pas : bien au contraire ! Elles ne faisaient que renforçaient cette impression de timidité qui émanait de lui… et ça lui donnait un air tellement a-do-rable ! Intérieurement, je me réjouissais d’avoir rencontré un garçon aussi gentil aujourd’hui, il fallait avouer qu’il était plutôt pas mal, ce Touya. Même carrément mignon… je dirais même plus : tout à fait mon genre ! En plus, il semblait être tellement attentionné envers ses pokémons, comme un père aimant avec ses enfants, et ça, ça me faisait totalement fondre. Je ne pouvais m’empêcher de le regarder avec un regard à la fois attendri et amusée. Il ne devait pas à l’aise et ne savait pas comment réagir si ça se trouvait… le pauvre ! Et dire que je le mettais dans des situations pas possibles. C’est-il pas trop chou tout plein, ça ? Mais je comptais bien rattraper mon erreur !

    - Hihi ! Je m’en suis bien doutée ! Alors je te souhaite la bienvenue à Megapagopolis ! J’espère que cette ville te plaira ! Aha ! Si tu veux, je pourrais te servir de guide ! fis-je avec un clin d’œil.

    « Même si je ne suis pas sûre de ne pas me perdre moi-même » ajoutai-je à moi-même en gardant un grand sourire.

    - Et puis je pourrais acheter d’autres biscuits pour Meringue si elle aime bien ça. Aha ! Hein Meringue ? Qu’est-ce que tu en dis ? Ça te plairait d’autres biscuits ?

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    - Ohfranchementtum’asfaittroppeurpendantunmomentj’aivraimentcruquetunem’aimaispasetquetuvoulais
    memangertoutcrunentier,maiscen’étaitpaspourdevrai?Hein?Hein?hein?hein?HEIN?!Oh,etpuistunevaspasêtredeçu,
    icilesbaiessontbiengrossesetbienjuteuses!Unefoisj’enaitrouvéunequiétaitplusgrossequemoi.
    TUIMAGINES?!PLUSGROSSEQUEMOI!


    Le Coxy avait les étoiles plein de yeux de raconter ses aventures à un camarade. De plus, évoquer ses souvenirs de ce fruit gigantesque ravivait ses sens. Il se revoyait, dansant tout autour de sa découverte (c’était une baie papaya : sa préférée !), avant de s’en approcher et de la dévorer à grosses bouchées gloutonnes. Il salivait abondamment de ce souvenir. Shinkou emmenait en même temps le Dardagnan un peu plus loin dans le bosquet rejoindre le fameux coin tranquille dont il avait parlé plus tôt... et il faisait bien attention à ce que Jalapeño le suivait parce qu’il était HORS DE QUESTION que son nouvel ami se perde en forêt, ce serait trop bête, vraiment !

    - …ohetcemomentlà,tusaiscequ’ilsm’ontdit?TUSAISCEQU’ILSM’ONTDIT?!
    - Shinkou, calme toi et laisse ce Dardagnan respirer un peu… Tu ne vois pas qu’il a l’air embêté ?

    C’était une douce voix qui s’était élevée de nulle part. Une voix légère et agréable à entendre. Empreinte d’une gentillesse et d’une compassion sans borne.

    - Oh… c’était toi, Youkou. Je ne t’avais pas vu.

    La Joliflor sortit de son buisson. Il lui avait bien semblait entendre son ami le Coxy s’exclamer depuis l’autre côté du bois. Il était bien gentil, mais il fallait avouer qu’il était collant lorsqu’il s’y mettait. Elle, elle était toujours indulgente avec lui. Le pauvre pokémon n’avait jamais eu beaucoup eu d’amis parmi ses congères insectes. Cela pouvait se comprendre en un sens, mais le brave Shinkou faisait de son mieux pourtant…

    - Je vous présente toutes mes sincères excuses pour mon ami, fit-elle en effectuant une gracieuse révérence à Jalapeño. J’espère qu’il ne vous a pas trop importuné avec ses histoires…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mer 8 Mai 2013 - 16:27

... D'accord. Cette fille avait un grain. Définitivement, et Touya ne put cette fois masquer un sourire, mi-amusé mi-ironique. Cruche se comportait pile comme Bianca l'aurait fait à sa place, et c'était réellement amusant en un sens, une fois la stupéfaction consternée passée. ... Encore que si à ce moment là il avait été dans sa tête, il lui aurait très certainement fait payer ses pensées cher. En l'étranglant. Avec ses cheveux. Longtemps, puis il aurait abandonné son cadavre sous un arbre, où elle se serait lentement décomposée tout en nourrissant la flore environnante.

Mais c'était une autre histoire, et le merveilleux cycle de la vie n'était hélas pas au programme de ce rp ! ... Enfin passons, et revenons donc à la tite aux cheveux roses... ... oh attendez voir ! Cette fois ci ça y était, il se remettait son nom, Sakuranbo ! ... La pauvre, elle avait l'air de se faire de sérieuses idées quand à son statut, par contre... visiblement, elle avait comprit qu'il emménageait ici ? ... Ah la pauvre, il allait falloir la désillusioner. Et la chute risquait d'être dure, elle semblait l'apprécier, il en aurait presque mal pour elle. Presque. ... bon et pour Meringue, parce qu'elle avait eu l'air d'apprécier les biscuits. Mais c'était bien tout, et de toutes façons, le dresseur à la casquette n'avait aucun intérêt à entretenir ses illusions hein ?


"... Je t'arrête tout de suite, j'emménage pas ici. Je repars demain soir, au plus tard. Juste le temps de trouver quelque chose."

... Le quelque chose qu'il cherchait ? N'était-ce pas évident ? Il était à Maïlys pour une seule et unique raison. La Team Zodiac. Et déjà, il était sur la trace de membres de l'organisation. L'objectif était simple : les trouver, les tabasser, les livrer à la ligue. Et il se donnait, maximum, jusqu'au lendemain pour faire ça. Pas plus, pas moins. Donc ouais, elle était mignonne la gosse aux cheveux roses, mais la capitale et tout son bruit, c'était loin, trèèès loin d'être son trip.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Et pendant ce temps Jalapeño souffrait, souffrait... d'une force... Non seulement ce Coxy parlait à une vitesse impressionnante, mais en plus il parlait beaucoup ! De sa vie de Dardargnan, jamais il n'avait pensé autant vouloir trucider un autre Pokémon. Pour avoir, tout simplement, le SILENCE. Un silence qui promettait d'être, à n'en pas douter, long et apaisant pour sa pauvre tête après coup. ... Oh oui, allez. Un petit coup de dard dans le bide, personne n'en saurait rien ! Oui, allez, il allait faire ça, il aurait le silence, ça irait mieux après... ... Et en fait non. Tout simplement parce qu'avant que ses nerfs de frelon ne craquent, un autre Pokémon fini par les interrompre, et obtenir le SILENCE. ENFIN le SILENCE, appaisant, presque autant que la voix de la Joliflor d'ailleurs, mais nous passerons. Parce qu'enfin, il avait le silence, la paix !

"... Y'a pas de mal, mais la prochaine fois je garantis pas que j'me retiendrais de lui enfoncer mes dards là où je pense et le faire longuement souffrir."

... Juste, il était parfaitement sérieux et sincère, en passant.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 10:26


    - ... Je t'arrête tout de suite, je n’emménage pas ici. Je repars demain soir, au plus tard.
    - Oh, mais ne t’inquiète pas ! J’avais bien compris que tu ne res…
    - Juste le temps de trouver quelque chose.
    - … de trouver… quelque chose … ?


    Que Touya était de simple passage dans la ville, je pouvais aisément le comprendre: il y a avait plein de voyageurs itinérants qui ne faisaient que visiter Megapagopolis. Par exemple, la semaine dernière, j’avais fait la rencontre d’une randonneuse qui voulait visiter toutes les plus grandes villes du monde. Elle s’appelait Marie, et elle était très gentille d’ailleurs ! Elle m’avait montré des photos toutes les métropoles qu’elle avait déjà vu : Cédalopole, Safrania, Doublonville, Nenucrique, Poivressel, Méanville, Volucité… pour moi qui n’avais jamais quitté Maïlys, c’était un émerveillement de voir ses paysages nouveaux mais à la fois si familier. Mais il n’y avait pas que des personnes aussi adorables qu’elle qui venaient à Megapagopolis. Des personnes pas super fréquentables et pas franchement sympas…

    Ainsi, Touya Makoto était venu cherche quelque chose à Megapagopolis, qui ne devrait lui prendre quelque qu’une journée tout au plus pour le trouver… ? Quelque chose comme… un badge par exemple ? Olala ! Mais quel sale môme ce type en fait ! Touya serait un dresseur Pokémon ?! C’était absolument inconcevable ! Il avait d’être tellement gentil avec son équipe ! Mais si c’était effectivement un dresseur, je ne voyais pas du tout ce qui m’avait plu chez lui ! Non mais vraiment… il n’y a qu’à voir son gros nez et ses yeux inexpressifs ! Il ne dégageait absolument aucun charisme, ni même de dignité ou d’intelligence ce gros rustre !

    Mais… peut-être que je me trompais ? Oui hein ? Si ça se trouve, je me trompais totalement ! Il fallait en avoir le cœur net.


    - Quelque chose… comme… un badge peut être… ? fis-je d’une toute petite voix.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    - ... Y'a pas de mal, mais la prochaine fois je garantis pas que j'me retiendrais de lui enfoncer mes dards là où je pense et le faire longuement souffrir.
    - Alors je ferai en sorte qu’il ne vous importunera plus du tout
    , répondit la Joliflor le plus sérieusement du monde. Veuillez nous excuser une nouvelle fois…

    Et elle s’inclina de nouveau.

    - Mais… Youkou ! On…
    - Shinkou, coupa t-elle doucement, mais fermement, tu en as déjà assez fait. Allez viens, on doit retrouver Sakuranbo.

    « Oh… ce n’est pas juste ! se dit le Coxy, juste quand je me trouvais un nouvel ami…! » Puis il lança un dernier regard au Dardagnan, sans retenir cette petite larme qui lui coulait de l’œil avant de suivre maussade le pokémon plante et de disparaître dans les buissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 13:36

... A la masse. Cette fille était; c'était un fait, complètement, définitivement à la masse, et pas qu'un peu. Genre, sévèrement atteinte. Son nom ne lui disait vraiment rien ? ... Wah, en fait, être une célébrité dans le monde du dressage, ça restait pas hyper longtemps ! Dire qu'il avait même capturé un Pokémon légendaire. Enfin, passons, cet anonymat complet avait un côté réellement amusant quelque part, et reposant ! Au moins, on ne lui demandait pas d'autographe. Par contre, c'était quoi cette petite voix ? ... Oh bof, il pourrait bien la faire marcher, mais l'arène de Mégapagopolis était de toutes façons d'un niveau trop bas pour que l'on croie réellement qu'un dresseur possédant un Majaspic et un Zoroark dans son équipe soit réellement là pour en relever le challenge.

Bref, Cruche était gourde, youpi, mais il avait genre vraiment la flemme de la faire marcher. Et puis quel intérêt dans le fond, franchement, c'était pas amusant de jouer avec une gosse a l'air aussi naïf et... .. presque abruti, en fait.


"Non."

Après, hors de question de lui dire quoi, elle serait à coup sur capable de venir essayer de lui mettre des bâtons dans les roues, alors bon, on allait juste faire en sorte qu'elle évite de fourrer son nez, hein ?

"Disons juste que c'est quelque chose de personnel."

Et justement, Jalapeño revenait vers Touya à ce moment là... ... attendez voir. Où était le Coxy ? Et pourquoi est-ce que... ? Il était brûlé ? Il avait lancé Boutefeu, visiblement, mais pourquoi, qu'est-ce qui se passait au juste ? Le Dardargnan arriva en catastrophe, empoigna Touya par le col, et le força à le suivre... quelque chose n'allait pas. N'allait définitivement pas. Ni une ni deux, l'élu de Reshiram suivi son Pokémon, très rapidement suivi par le reste de sa troupe. Sakuranbo avait été oubliée. Si quelque chose d'assez grave pour que son Pokémon aie volontairement utilisé Boutefeu était arrivé, il se devait d'intervenir.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 14:49


    - Non. Disons juste que c'est quelque chose de personnel.
    - Ah !


    Heureusemeeeeeeeeeeeeent ! Je soupirai intérieurement de joie en apprenant cette nouvelle. Ce n’était pas le badge qu’il cherchait en fin de compte ! Alors il ne devait certainement pas faire partie de ces stupides dresseurs qui livrent des combats inutiles en arène ! J’aurai dû m’en douter dès le début… ou plutôt je n’aurai pas dû douter de lui, et je me sentais honteuse à présent d'avoir pu nourrir de telles pensées à son égard. J'aurai voulu contrôler mes expressions, mais ce soulagement si intense et cette brève gène ont dû se lire sur mon visage comme dans un livre ouvert. Je baissai les yeux pour qu'on ne puisse pas en deviner d'avantage. Yuki me dévisageait avec un regard très interrogateur. N'empêche... j'avais une soudaine envie de scruter son visage, il me semblait à la fois si impassible et si doux... même s'il regardait parfois dans le vide l'air de rien. Oh non mais... est-ce... ? Est-ce que je rougissais ? Oh nooon, surtout pas ! Je cachai précipitamment mes joues rosies avec mes mains et levai les yeux pour... pour le voir se faire kidnapper par son Dardagnan... et tous ses pokémons à sa suite...

    - Tou... ya... ? fis-je un peu démunie.

    Peu de temps après, un grand bruit sourd résonna plus loin dans la serre, et une volée de pokémons s'enfuyait des arbres dans un brouahaha assourdissant.

    - Qu'est ce que c'est ? Qu'est ce qu'il se passe ?!
    - Phyllali !
    - Oui ! Allons voir ça !


    Puis je me précipitais vers le lieu de l'explosion par un autre chemin. Le pokémon du jeune homme, ce Jalapeño... je n'en suis pas sûre... mais n'était-il pas... blessé ? Et Shinkou ?! Il le suivait tout à l'heure, non ?! Mon coeur se mit à battre à tout rompre à mesure que j'arrivais sur le site. Oh non ! Cet endroit ! Youkou y était pas plus tard que tout à l'heure ! VITE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Lun 13 Mai 2013 - 20:54

"Cacao; Explonuit ! Caramel, Fatal-Foudre !"

Les ordre avaient fusé. Implacables, tout comme les attaques qui avaient suivies. Cacao avait, sans l'once d'une hésitation, frappé le sol de ses deux pattes avant en hurlant, libérant l'onde négative avec une force et une rapidité incroyables, dignes d'un Pokémon entraîné par un Maître. Puis avait suivi la Fatal-Foudre de la Pikachu, tout aussi implacable et dangereuse. Et avant qu'il ne comprenne ce qui se passait, le sbire Zodiac qui essayait de détruire un abri composé d'arbres calcinés et écrasés les uns sur les autres à l'aide de ses Pokémons se fit proprement écraser par les mêmes Pokémons, K.O et projetés par la force de l'attaque. Touya était dans la place, et la teinte d'un bleu profond qu'avait prit son regard en disait long sur son état psychologique actuel. Furieux, il était proprement furieux.

Mais, que s'était-il passé ? L'objectif de Touya se présentait à lui. La Team Zodiac. ... pourquoi, ceci dit, avoir commis un attentat de cette envergure ? Que croyaient-ils faire ? Mettre la main sur un Pokémon rare ? ... non. Peu importait. ils étaient là, et c'était tout ce qui comptait. Jalapeño avait du utiliser Boutefeu pour leur échapper. Et de ce qu'il voyait des arbres, il avait mis des Pokémons à l'abri. Très certainement le gros Coxy s'y trouvait-il, ainsi que les autres Pokémons que le Dardargnan avait mis à l'abri. Ce dernier fut rappelé dans sa ball, et remercié, avant que l'attention du dresseur à la casquette ne se tourne vers les Zodiacs. Ils étaient foutus, définitivement foutus. Touya n'avait peut-être pas son équipe complète, et était en désavantage numérique sévère. Mais il était Touya Makoto, ex-Maître de la Ligue d'Unys. Il n'était pas n'importe quel dresseur. Menthe Siffla à ses côtés, et un hochement de tête du dresseur lui suffit. Le Majaspic rentra dans l'arène.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 8:14


    Olala ! Mais c’était quoi tous ces arbres en feu ? Qu’est ce qu’il s’était passé par ici pendant mon absence ? Je ne pouvais pas avoir le dos tourné pendant cinq minutes dans la serre sans que tout dégénère ou quoi ? J’arrivais sur les lieux de la dite explosion pour y découvrir une scène apocalypique : des attaques qui fusaient dans tous les sens et qui atteignaient n’importe qui, n’importe comment, une puissante onde de choc me propulsa par terre par la même occasion, des pokémons qui s’élançaient dans la foulée à point perdu. Olala ! Mais quel enfer ! C’est quoi qui provoquer tout ce ravage ?! Ko’kun grondait à côté de moi en fixant un nuage de poussière, puis me somma de me relever en me tirant avec force sur la manche. Sans y rien comprendre, je m’exécutai, confiante en son instinct et ses sens aiguisés. Parce que je ne voyais absolument rien de ce qui se passer ici… !

    Bientôt, je vis émerger de ce tourbillon opaque, des hommes masqués habillés en noir. Mais qu’est ce que c’était à la fin ? Une manifestation cosplayée ? Je n’en avais pas été avertie pourtant ! Konoha feula de plus bel, mais je n’y fis pas attention. Les rayons colorés continuaient de jaillir de nulle part comme si leur source d’énergie n’était plus contrôlable. Un nouveau souffle me fit reculer, et je dus plier en deux pour supporter la rafale. Yuki commençait à gesticuler dans mes bras, mais je le tenais bon. C’était eux l’origine de cette pagaille ? Qui étaient-ils d’ailleurs ? Ils avaient une autorisation de la mairie pour faire leur spectacle là ? Si c’était le cas, je n’avais pas été prévenue. Puis, je ne la trouvais pas très réussi leur prestation... et je comptais bien le leur faire comprendre !


    - Hé vous là !
    criai-je à l’intention des types aux masques. Je peux savoir que vous êtes en train de fai…
    - … CAPTUREZ TOUS LES POKEMONS QUE VOUS CROISEZ !
    - …re… ?
    - BAUDRIVE , ATTAQUE TORNADE ! s’exclama l’un d’entre eux en me remarquant.
    - PHYLLALIIIIIII !

    -HRP-:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 12:00

... sérieusement ? Elle l'avait suivi ? Sakuranbo l'avait suivi ?... Quelle conne ! Et en plus elle pouvait pas voir qu'elle se trouvait dans une zone dangereuse ? ... Attendez, elle habitait ici, et elle était pas fichue de reconnaître des Zodiacs ? ... sérieusement là, c'était lui l'étranger ici !

Mais c'était pas pour autant que Touya pouvait la laisser tomber. Même si l'envie ne lui manquait pas, mais pas du tout, cette gosse restait une civile. Il avait horreur des dommages collatéraux. En particulier si ils avaient des Pokémons avec eux.


" Meringue, Acrobatie ! "

Un "Emolgaaa !" joyeux retenti alors que l'écureuil volant décollait de l'épaule de son dresseur avant d'effectuer un looping, prenant de la vitesse avant d'aller percuter de toutes ses forces le Baudrive... le choc était loin d'être suffisant vu la masse du Pokémon Ptéromys, mais peu importait. Ici, l'intérêt avait plutôt été de se rapprocher de l'adversaire. Et maintenant...

"ChangÉclair."

Le petit Pokémon parti d'un rire joyeux alors qu'elle déchargeait l'électricité de ses joues... et soudainement tout éclata, et quand la lumière de l'attaque se dissipa, Meringue était de retour aux côtés de son dresseur. Derrière lui, Cacao mattait un Seviper pensant pouvoir l'avoir par derrière.

"Sakuranbo, dégage ! Je vais pas pouvoir m'occuper de la Team Zodiac, protéger les Pokémon et te protéger toi indéfiniment ! "

En colère ? À peine.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 17:22


    - Meringue, Acrobatie ! ChangeEclair !
    - … hein … ?


    Dans tout ce chaos, cette voix familière retentit. Et puis, Meringue ? Il ne devait pas quand même s’agir de… et pourtant si : quelques secondes plus tard, la petite Emolga apparut dans les airs, et alla percuter avec force et vitesse la cible. Meringue… mais… pourquoi est-ce qu’elle se battait ? Elle allait se faire mal si elle continuait la pauvre ! Il eut un flash aveuglant et le pokémon volant avait disparu de mon champ de vision. Olala, la pauvre ! Elle devait être blessée maintenant ! Il fallait la retrouver avant qu’elle n’ait encore plus de dommage ! Je la cherchais activement du regard… pour la retrouver perchée sur l’épaule de Touya… qui me regardait d’un air meurtrier… ?

    - Sakuranbo, dégage ! Je vais pas pouvoir m'occuper de la Team Zodiac, protéger les Pokémon et te protéger toi indéfiniment !

    *Otome filter vision*
    - Sakuranbo, tu n'as rien ? Je suis soulagé. Mais ne reste pas ici, la Team Zodiac est dangeureuse, tu risquerais de te faire blesser ! Et si cela arrivait, je ne me pardonnerai jamais ! Les pokémons sont à l'abri, va les rejoindre ! Tu y seras plus en sécurité qu'ici !
    *Otome filter vision*


    Je commençais à bafouiller quelque chose en rougissant lorsque Konoha me tira de nouveau sur ma jupe pour m’inciter à dégager au plus vite. Oui, il avait raison, on n’avait pas le temps de rêvasser au milieu de toute cette cohue. Quand les pokémons y mettaient du leur, les proportions des dégâts devenaient considérables. C'était la première fois qu'il me parlait autant... mais il avait bien dit la Team Zodiac ? J’en avais déjà entendu parler, de cette organisation de malfaiteurs qui volaient et maltraitent les pokémons, mais je n’aurai jamais pensé qu’ils puissent un jour s’attaquer à la serre ! Pas en pleine ville, et pas à Megapagopolis quand même ! Olala, mais qu’est-ce qui pouvait bien les emmener ici ? Je m’apprêtai à rejoindre le jeune homme quand…

    - Ah… ! Yuki !

    La petite silhouette de l’azurill clignota dans le vide, signalant son absence dans mes bras. OH NON ! Il avait dû s’échapper pendant que je ne faisais pas attention ! Je tournai autour de moi-même en espérant le retrouver mais rien ! Il n’était nulle part !

    - Phyyyyllaliiii ! me dépéchait Konoha.

    Oui mais… Oh ! Là bas ! Au milieu de toute cette agitation ! Je m'apprêtai à faire demi-tour pour le récupérer.

    - Phy ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 22:13

... OK. Elle avait QUOI à rougir comme une adolescente en chaleur maintenant ? Il lui avait dit de dégager et elle rougissait avec un air stupidement béat ? C'était quoi son délire à cette fille, sérieusement ? Enfin, son Phyllali lui avait l'air d'avoir plus de jugeote que sa propriétaire, et le lui prouva rapidement en la tirant par la jupe, lui signifiant d'aller se mettre à l'abri. Parfait, maintenant il allait pouvoir se battre sans boulet dans les pattes, et son attention se reporta sur les Zodiacs présents...

Bien. Il y avait environs huit de sbires restant, plus leur capitaine. A en moyenne trois à quatre Pokémons par sbire, ça lui faisait entre vingt-quatre et trente-deux Pokémons à neutraliser, sans compter le capitaine qu'il se réservait pour la fin. Ca allait être dur, très dur... Aaah, il se souvenait encore de l'époque ou Cheren et lui se battaient en duo. Y avait pas à dire, ça réduisait quand même vachement le boulot. En plus, il était pas avec son équipe régulière, même si une septième Ball était accrochée à sa ceinture... disons qu'il aimerait autant que faire se peut éviter de sortir son joker face à des bas de gamme. Surtout quand son équipe actuelle était malgré tout suffisante pour les contenir.

Tss. Il espérait au moins que les niveaux des élites de la Zodiac était supérieur à ça, sinon ils ne vaudraient même pas qu'il se donne la peine de se déplacer lui-même. Un Mangriff tenta une attaque en traître sur le côté de Touya, mais fut immédiatement contré par Menthe, qui reparti à l'attaque. De toutes façons, il n'avait fait ça que pour rappeler à son entraîneur qu'il était sur un champ de bataille. Il n'avait pas besoin de son soutien outre mesure. Il était Touya. Il avait formé par et pour les combats contre les masses. La Team Plasma avait été le terreau sur lequel il avait grandit. Il était aisé pour lui de se gérer seul tout en donnant des ordres. Et puis, Jalapeño avait reprit du poil de la bête. Pas assez pour que son dresseur le juge à même de retourner sur le champ bataille, mais assez pour qu'il puisse combattre en restant près de lui.

Puis là, c'est le drame. Devinez qui était arrivé dans le champ de vision de Touya ? Sakuranbo, oui, visiblement, non seulement elle n'avait pas entendu son avertissement, mais en plus elle s'exposait elle-même au danger. Le dersseur à la casquette allait lui dire sa façon de penser, quand il se rendit compte qu'il n'en aurait pas le temps. Visiblement, on avait cru bon d'envoyer vers elle un Arbok pour la mordre. ... merde. Il pouvait pas laisser faire ça. Et avant qu'il ne s'en rend compte, le dresseur s'était interposé entre la fille aux cheveux roses et le Pokémon Serpent qui le mordit violement dans l'épaule, avant de se faire proprement éjecter par une attaque Furie de Jalapeño. Mais le mal était fait, et le poison se répandit vite, très vite dans ses veines... une attaque Toxic ? Déjà, il sentait sa conscience partir...


"... Dans le genre chiante... T'as la palme..."

Puis le noir absolu. Remarquant la scène Menthe, dans sa furie, déclencha sans plus chercher à réfléchir sa Vege-Attak. Et rapidement, le champ de bataille fut envahi par les racines folles, détruisant tout sur leur passage. La serre allait être méconnaissable après le passage du furieux Majaspic Shiney.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mer 15 Mai 2013 - 15:29


    - ... Dans le genre chiante... T'as la palme...
    - … Touya ? TOUYA !


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Je changeai l’eau du vase et remplaçai les fleurs de la veille : elles s’étaient déjà fanées, malgré la température relativement fraîche de la chambre. Ce n’était pas grand-chose, mais au moins, ça égayait un peu plus la pièce bien qu’elle n’eût pas le besoin d’être plus coquette. C’était peut-être un petit caprice de ma part, mais elle ne changeait rien au fait que j’avais le cœur lourd. Je repris ma place sur le fauteuil à côté du lit avant de m’attarder une nouvelle fois de plus sur le visage du jeune homme inconscient. « Touya… » l’interpellai-je intérieurement. Puis je reportai mon attention sur mes genoux… en fait, je n’avais plus le courage de le regarder en face, car c’était entièrement de ma faute s’il était alité maintenant. Je serrai encore du poing en repensant à ce qu’il s’était passé…

    *flash back*
    - ... Dans le genre chiante... T'as la palme...
    - … Touya ? TOUYA !

    Puis je le voyais clairement s’effondrer devant moi, d’ores et déjà inconscient avant d’avoir touché le sol, une énorme blessure lui meurtrissant l’épaule.
    *flash back*

    J’essayai tant bien que mal de retenir mes larmes, une nouvelle fois. Non, pas encore… Ca suffit de pleurnicher maintenant, j’avais fait assez de dégâts comme ça… et en plus, ça ne servait strictement à rien. « Comme moi lors de l’attaque de la team Zodiac. » me fis-je remarquer. Et je savais que c’était pourtant entièrement vrai...

    - Il ne s’est toujours pas réveillé ? fit une voix douce à l’entrée de la chambre.
    - Infirmière Joelle… non. Toujours pas…
    - Ce n’est pas étonnant. Il a été gravement blessé… mais il s’en sortira sans problème, c’est sur !
    ajouta-t-elle rapidement devant mon expression abattue. Il doit seulement récupérer et se reposer autant que possible. Toi aussi d’ailleurs, tu devrais te reposer.
    - Non… non, moi ça ira. Je m’en suis beaucoup mieux sortie que lui… grâce à lui…
    - Mais ne te ménage pas trop quand même,
    m’avertit-elle avant de fermer la porte.

    Puis je reprenais le fil de mes pensées. En fin de compte, tout au long de l’attaque, je n’avais fait que le déranger et le gêner dans ses manœuvres. J’avais été un poids mort sur toute la ligne… et plus j’y repensais, et plus je me trouvais parfaitement pathétique, rongée par un profond sentiment de culpabilité.

    Je crus entendre le jeune homme gémir.


    - Touya… ? Tu es réveillé ? lui murmurai-je en me rapprochant du lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touya
The Yang
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   Mer 15 Mai 2013 - 17:54

Vingt-quatre heures, quarante-cinq minutes, et dix-huit secondes. C'était le temps qu'avait duré l'inconscience de Touya, due au poison de l'attaque Toxik qui circulait dans ses veines. Heureusement semblait-il que la furie de Menthe avait été suffisamment destructrice pour au mieux neutraliser, au pire effrayer ces très chers sbires. Bref, dans tout les cas, le Majaspic avait réglé la crise, et Touya avait pu être, rapidement, transporté au centre Pokémon.

Et depuis, il était là, inconscient, son équipe veillant sur lui au même titre que Sakuranbo, et Menthe lui lançant régulièrement des regards noirs par ailleurs. Et après tout, comment pourrait-il en être autrement ? Par sa faute, sa seule faute à elle, son précieux partenaire s'était fait blesser, et pas quelque chose de joli ! Oh, d'ici quelque temps la blessure aura disparu, et on en parlerait plus, mais que se serait-il passé si le poison avait eu le temps de se répandre dans les veines du Héros de Reshiram, hein ? Sans compter que Menthe, et certains autres n'auraient nulle part où aller après ça... Mais ça allait. Il allait bien.

Le seul problème était que, du coup, la couverture d'anonymat relatif de Touya avait sauté. Maintenant, tous étaient au courant que le célèbre Touya Makoto se trouvait à Mégapagopolis, et un nombre incroyable de personnes s'étaient rassemblées autour du centre Pokémon, espérant pouvoir prendre une photo, avoir un autographe... Bref, sa couverture avait sauté, et même Cruche (oui, pour Menthe, elle était et restait Cruche, elle était pas digne d'avoir un nom) devait maintenant avoir comprit qui son dresseur était.

Mais là, c'était pas le moment de s'en inquiéter. Touya se réveillait, et le Pokémon se dirigea aussi vite que sa vitesse de reptation le lui permettait vers lui.


"Oh ma tête... ... Menthe ? Menthe, tu es là ?"

Le Pokémon siffla, et posa sa tête sur le ventre de l'entraîneur. Ca allait, tout allait bien, son compagnon de toujours s'était réveillé. Dès qu'il serait mieux ils repartiraient, et il n'auraient plus à entendre parler de cette fille.

~~~~~~

Spoiler:
 

Touya's ThemeTouya's AngerTouya and Menthe's themeFace the Reality
Triple compte de Martyr Runefield, merci d'envoyer vos mp à ce compte !
PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
You hate them ? Well, I'm everything you hate, girl. [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I...HATE YOU !
» 2NE1 - Hate You ( version Japonaise)
» Le clip Hate you des 2NE1 ... un clip anti Japonais ?
» [Brown, Jennifer] Hate List
» [Jennifer Brown] Hate List

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: