Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Jeu 14 Mar 2013 - 12:58

Le temps était frais mais ensoleillé en cette belle journée du début du Printemps. Port Lieucca grouillait, comme à son habitude, de monde : marchands, Dresseurs et leurs Pokémon, touristes, chercheurs des régions voisines... Une foule compacte s'agitait sur le port et dans les rues de la ville en riant, habillée de tenues légères et de couvre-chefs colorés.

La forme frêle et longiligne d'Athéna se frayait un chemin entre les passants, tête baissée et épaules voutées. La jeune Dresseuse essayait de ne pas se faire bousculer ou marcher sur les pieds, mais c'était l'heure de pointe à Port Lieucca, l'heure où les estomacs gargouillent et où les restaurants attirent les clients avec leur belle terrasse et leur petits prix. A croire que les gens se transformaient tous en Rhinoféros à midi tapante : la jeune blonde reçu un coup de coude dans les côtes, qui, bien qu'involontaire, fut assez costaud pour lui couper le souffle.

Excédée, Athéna se réfugia sous une fontaine très haute, qui représentait le Professeur Chen, trônant au milieu d'une place un peu moins bondée que les rues. A l'ombre et enfin tranquille, la Dresseuse prit le temps de réfléchir à sa situation.


Sa vie avait été chamboulée, ces derniers temps... En partant en quête des Badges, elle avait croisé et vaincu des Zodiac, connu (au sens biblique) Lyndia, l'impressionnante Membre du Conseil des Quatre, rencontré Mewtwo et Lugia (et elle avait survécu, fichtre!), découvert de drôles de gens en les personnes de Michelle et Ryujii (sans compter le très flippant Adweyrin), et, finalement, obtenu son premier Badge.

Mais ce qui lui pesait le plus, plus que de douter de ses compétences de Dresseuse, plus que d'avoir frôlé la mort, c'était le dernier événement chamboulant de sa vie : le départ de Lyndia.
La Championne avait quitté l'île, sans pouvoir donner une date de retour précise. Athéna, se sentant plus seule que jamais, en avait oublié tout le reste : ce deuxième Badge qu'il fallait décrocher à Megapagopolis, l'entrainement, Elèraine et ses promesses de l’accueillir en cas de soucis... tout ça lui passer bien au dessus de la tête.

Mais dans un coin de sa boîte crânienne embrumée, elle s'était souvenue, entre deux glaces en pot devant la télé pour noyer sa déprime, qu'elle avait une chose à faire qui lui ferait surement plus de bien que d'aller affronter une Arène pour laquelle elle ne se sentait pas prête :

Revoir Khaïl!


C'est donc adossée à cette fontaine d'une place de Port Lieucca qu'Athéna eu son premier sourire sincère depuis une éternité. Elle avait hâte de revoir le jeune homme, qu'elle considérait comme une sorte de... hé bien... disons... ami? Oui, ça ressemblait bien à un ami.

La blonde se redressa et se dirigea vers le parc dans lequel ils avaient combattu des Zodiac, lors de leur première rencontre. L'endroit était charmant, maintenant qu'elle pouvait y attarder son regard. De grands arbres en fleurs, de l'herbe verte, de petits bancs en bois tout à fait adorables. Quelques Apitrini inoffensifs voletaient autour des fleurs de ce qu'Athéna identifia comme étant des cerisiers. L'ambiance mielleuse et chaude, le soleil au zénith... la blonde se serait presque endormie sur ce banc, sa veste, devenue trop chaude, roulée en boule sous sa tête.

Au lieu de ça, elle s'étira les jambes, épousseta son pantacourt, bailla, et sortit son nouveau Vokit dernier cri, replaçant de son défunt PokéMatos, mort noyé à Esperantown.
En affichant son répertoire, la jeune blonde s'attarda un instant sur le numéro de Lyndia (enregistré à "Lyndia Dukos", parce qu'elle se sentait moins coupable d'avoir passé la nuit avec quelqu'un dont elle connaissait le nom de famille, plutôt que de laisser le prénom tout seul). Sentant venir la crise de sentimentalisme, Athéna cliqua rapidement sur "Khaïl" (elle avait dû lui demander l'orthographe de son prénom avant qu'ils ne se séparent, en rougissant bien sûr comme une tomate) et écouta les bips d'attente s'enchaîner dans l'enceinte du Vokit.

Au bout de quelques sonneries, Khaïl décrocha, et lui répondit qu'il arriverait dans peu de temps au parc.
La jeune femme raccrocha en souriant, rangea son Vokit dans son sac en bandoulière, et décrocha l'un des Pokéball de sa ceinture, libérant Arktos.

Le Teddiursa apparu à ses côtés, debout sur le banc. Reposé et nourri, l'ourson bailla en se grattant une oreille.


"Gnnnnnh... Quoi de neuf?" demanda-t-il, la bouche pâteuse, à Athéna.

"Salut toi. J'ai rendez-vous avec Khaïl, il ne va pas tarder. Je me suis dit que tu voudrais peut-être discuter avec son petit Atchoum? Et puis il fait beau, profite-en." lui dit-elle en désignant la longue pelouse du parc d'une main.

Arktos regarda sa Dresseuse en soulevant un sourcil interrogateur. Elle semblait être sortie de sa torpeur récente, mais l'ourson restait persuadé que ses nerfs fragiles pouvaient lâcher à tout moment. D'une patte douce et affectueuse, le Pokémon à tête de peluche lui toucha l'avant-bras en poussant un petit couinement soucieux.
Athéna pinça les lèvres en une esquisse de sourire, le prit sur ses genoux, et enfouit son visage dans l'épais pelage marron clair de l'ourson (qui avait repoussé depuis la Roulade reçu dans son dernier combat). Arktos sentait le bois coupé et le miel. La blonde le garda ainsi collé à elle comme un doudou d'enfance pendant une minute, puis se recula en levant un poing vers le ciel.

"Haut les cœurs, Arktos! Il faut faire bonne impression devant Khaïl. Peut-être qu'il acceptera un combat d'entraînement... Qu'en dis-tu? Comme ça, j'aurais mon deuxième Badge quand Lyndia rentrera, et je pourrais me pavaner devant elle en riant aux éclats!" déclara-t-elle avec un enthousiasme feint qui sonnait plutôt comme de l'auto-persuasion.

L'ourson rentra dans son jeu et leva une griffe vers les nuages, en signe d'approbation. Rassuré sur l'état mental de sa Dresseuse, il sauta par terre et entreprit de renifler toutes les fleurs du parc, le buste penché en avant et la queue en l'air.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 


Dernière édition par Athéna le Ven 31 Mai 2013 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Jeu 14 Mar 2013 - 13:29

Je raccrochai mon PokéNav. Cela faisait une éternité que je n'avais pas discuté avec Athéna, notre dernière conversation remontant à... la fois où nous avons dû repousser notre rendez-vous, tous les deux trop occupés à courir de tous les côtés.

Je le glissai dans ma poche, et enfouis une main dans mes cheveux. Je me sentais misérable. Depuis l'incident du Carnaval... Je n'avais pas vraiment osé sortir de chez moi. Non pas que j'avais peur que Rin me retrouve, ou quoi que ce soit - j'imaginais bien qu'il s'était tiré depuis longtemps de cette ville - mais j'avais l'impression que plus rien ne tournait rond.

J'avais vu un gamin de 16 ans essayer de m'assassiner en pleine ville. Je ne savais pas ce qu'était devenu Martyr. J'avais bien essayé de le joindre sur son PokéNav mais aucune réponse. J'avais décidé que c'était mieux pour moi de ne pas le savoir.

Tout était détraqué dans ma tête. Pourquoi de telles choses devaient arriver ? Ces crimes horribles dénués de sens et de motif, le comportement de Martyr, bref. Tout ce qui avait rapport à ce type me bouleversait. Qu'est-ce qu'il était, au juste ? Un gamin grandi trop vite au sein d'une organisation qui avait façonné sa façon de penser ? Un petit enfant trop gâté qui n'agissait que par égoïsme pur, sans avoir jamais appris le respect et la bonté ?

Les larmes de Rin me revinrent en mémoire. Ce gosse avait des sentiments, malgré tout. Juste avant d'avoir envoyé cet Ultralaser vers moi... Il pleurait, parce que son Lucario avait été gravement blessé. Par sa propre Aurasphère.


KHAÏL ARRETE DE TE RESSASSER LE PASSE. C'est fini, maintenant. Aujourd'hui est un nouveau jour. Aujourd'hui tu vas te relever.

Je levai donc mes fesses du lit grinçant que j'occupais dans les combles d'un hôtel en bordure de la ville, depuis quelques semaines. La chambre ne coûtait presque rien, et ça me convenait.

Douche. Je restai un long moment sous l'eau chaude, en espérant que celle-ci réussisse à me laver de mes pensées noires. Je défis mon bandage au bras, et lavai la plaie. Les chairs étaient gravement brûlées, il faudrait une longue rééducation avant que je puisse en retrouver l'usage complet. Et je garderai la cicatrice de cette brûlure horrible à vie, probablement... En sortant, je passai rapidement une main dans mes cheveux. J'étais en retard, tant pis, ils sècheraient sur la route.

Un jean, un t-shirt, des baskets, mon sac, et j'étais parti. Je dévalai les huit étages d'escaliers en colimaçon quatre à quatre, manquant de renverser une petite vieille qui promenait son Ponchiot, et sortis en trombe de l'hôtel.

J'étais à cinq minutes à pieds de la ville.

Trois minutes plus tard, j'y étais. Essoufflé comme un boeuf, certes, mais passons. J'avais dit que j'y serais à et demie, il était... vingt-huit ! J'étais dans les temps.

Je bondis au-dessus d'une clôture, puis d'une autre. A force de traîner dans la ville, j'avais fini par en connaître les moindres recoins. Je glissai sur une rampe d'escaliers pour éviter le flot de touristes qui montait, pris une ruelle pleine de poubelles et escaladai un muret, pour me retrouver sur la petite place.

Je soufflai. Il était et demie. Et le parc était à 100m. J'avais le temps de reprendre mon souffle et d'arriver bien frais devant Athéna. Quel timing de folie, tout de même.

J'ébouriffai mes cheveux - qui avaient effectivement séché durant ma course - et tripotai machinalement le masque de nacre dans mon sac. Ce geste était devenu une habitude, son contact froid et son bruit cristallin m'apaisaient, malgré la nature de l'objet.

Lentement, une idée s'implanta dans mon esprit. Il fallait que je détruise la Team Zodiac, pour les empêcher de nuire encore.

Mais cette idée non formulée n'était que dans le recoin de mes pensées. Pour l'instant, ce qui m'importait, c'était la petite tête blonde que j'apercevais sur un banc, et son ourson qui reniflait un peu partout et sautillant. Athéna et Arktos.

Mon coeur s'allégea un peu. Je portai mes doigts à ma bouche, et émis un sifflement à leur intention. Je leur fis un signe de la main, et m'avançai vers eux.

Une fraction de seconde avant que j'arrive, le visage d'Athéna me parut tourmenté, blessé, comme si son être était déchiré. La seconde d'après, son sourire effaça cette vision. En arrivant devant elle, un sourire jusqu'aux oreilles, j'avais envie de rire, de bondir partout, de danser.

Cette fille m'inspirait la joie, voilà tout.

Je fis alors la seule chose qui me paraissait naturelle lorsque j'arrivai devant elle. Je la pris dans mes bras, et lui demandai :


"Comment ça va? Ca fait un bail dis donc..."

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Lun 18 Mar 2013 - 21:20

Le long sifflement de Khaïl fit tourner la tête à Athéna à plus d'un titre : la jeune femme se tourna vivement sur sa gauche en s'appliquant à paraitre détendue, puis, apercevant le jeune homme, elle eu comme un vertige tant l'émotion était grande. Son sourire devint totalement sincère, et le bout de ses oreilles prit la couleur des cheveux de Khaïl. Tant pis, elle mettrait ça sur le compte d'un coup de soleil...

Khaïl, l'allure décontractée dans un simple ensemble jeans-tee shirt-baskets, s'approcha d'elle avec une mine réjouie. La blonde se leva, un peu raide et hésitante sur la procédure à suivre dans ce cas-là... fallait-il lui serrer la main, lui faire la bise, se contenter d'un signe de la tête et de-- AU NOM D'ARCEUS, c'était quoi ça?!

Le rouquin venait de la prendre dans ses bras et de la serrer contre son torse, les deux mains plaquées sur les omoplates de la jeune Dresseuse.

La blonde se figea sur place, les bras le long du corps, la bouche ouverte en un cri de surprise qu'elle ne poussa jamais. Deux longues secondes de silence passèrent.

Puis, lentement, elle leva la main droite le long du corps de Khaïl, et la posa maladroitement dans le creux de son dos, les doigts juste en dessous de la pointe de sa queue de cheval. Son menton se posa sur l'épaule du jeune homme, et elle poussa un soupir avant de murmurer lentement :


"Oui, ça fait un bail..."

Elle profita encore un peu de la chaleur de l'étreinte et du parfum de Khaïl (lessive, gel douche à quelque chose de sucré, comme des fruits, et une pointe de noix de muscade), puis se recula en lui souriant.

A ce moment Arktos arriva en courant sur ses deux petites pattes, le museau jaune de pollen. Il freina en dérapant sur l'herbe, et se planta aux pieds de Khaïl, séparant physiquement le jeune homme et la Dresseuse. L'ourson gonfla le torse et fixa Khaïl dans le blanc de l’œil d'un air qui se voulait viril.


"Toi." dit-il en retroussant les babines.

Athéna ouvrit la bouche pour gronder son Pokémon, voyant venir la crise de jalousie, mais Arktos enchaina :

"Je t'aime bien." et il attrapa le tibia de Khaïl pour lui faire un câlin, essuyant au passage tout le pollen qu'il avait sur la figure dans le jeans du rouquin.

La blonde écarquilla les yeux, puis éclata de rire. Elle rit si fort qu'elle en pleura, pliée en deux, les mains sur les côtes, sa tresse ballotant par dessus son épaule au rythme de ses hoquets.

Il lui fallut bien une minute entière pour s'en remettre, minute pendant laquelle son Teddiursa finit par se vexer, lâcher la jambe de Khaïl et retourner voler le miel des Apitrini.

Athéna sécha ses larmes de joie d'un revers de main et observa les dégâts sur les vêtements du jeune homme. Elle s'apprêtait à s'excuser pour la tâche de pollen quand son regard tomba sur l'avant-bras gauche du roux : un bandage le recouvrait.

Son attachement tout récent au jeune homme la poussait à s’inquiéter pour lui, et par conséquent, elle lui demanda d'une voix douce :

"C'est en poursuivant la Zodiac que tu t'es fait ça?..." et elle désigna son bandage du bout de l'index.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Lun 18 Mar 2013 - 22:28


L'étreinte avec Athéna dura plus longtemps que je l'avais imaginé. Etrangement, j'avais l'impression de me raccrocher à elle comme à une bouée de sauvetage, ma seule certitude dans un monde qui partait à la dérive autour de moi.

Etreinte qui fut interrompue par Arktos, le mignon petit Teddiursa, qui vint me câliner après m'avoir fait un regard de killer. Le passage de l'un à l'autre fut si soudain que je ne pus m'empêcher de rire, tout comme Athéna. Rapidement, une crise de fou rire s'installa, vexant un peu l'ourson qui s'éloigna pour chasser les papillons semble-t-il.

Bref. Lorsque je repris mon souffle pour écraser une larme qui s'était pointée au coin de mon oeil, Athéna me demanda en regardant mon bras :


"C'est en poursuivant la Zodiac que tu t'es fait ça?..."
"Ah... Ca, c'est... En quelque sorte, oui."

Je passai machinalement mes doigts dans mes cheveux en serrant les lèvres. Pas le moment, vraiment, pas le moment. Je repris mon sourire, chassant l'ombre qui était passée sur mon visage. Je lui raconterai tout, je me le promis. Mais pas maintenant.
C'était l'heure des retrouvailles, et je voulais lui partager tout ce que j'avais vécu durant les semaines qui nous avaient séparés.


"Je te raconterai ça plus tard, promis. Arktos a l'air plus fort qu'avant, je me trompe ?"

En effet, l'ourson avait l'air plus costaud que lorsque je l'avais vu pour la première fois. Peut-être un peu plus mature, aussi? Va savoir. Peut-être qu'Alcyon aussi avait pris du poil de la bête. Et Ladon... Finalement, je n'avais pas tellement envie de le savoir, pour Ladon. J'aurais peur qu'il m'attaque, je crois.

Je décidai de montrer à mon tour à Athéna les progrès de mes Pokémon. Je sortis donc Shiza de sa ball, la dernière venue dans l'équipe, puis Shaka, qui s'approcha tout de suite d'Arktos. Je lui fis les gros yeux, pour le dissuader d'embêter l'ourson, et les présentai à Athéna :


"Je te présente donc Shaka, mon Baggiguane que j'ai recueilli à Lakit le lendemain de notre rencontre. Et voilà Shiza, elle avait été enlevée par des Sbires Zodiac, et j'essaie de retrouver son Dresseur pour l'instant..."

Shiza se blottit dans mes bras, encore intimidée par la présence d'inconnus. Je lui caressai doucement le crâne, et lui murmurai :

"Shiza, Athéna est une amie. Tu peux lui faire confiance, elle est très gentille avec les Pokémon."
"Je... Tu es sûr?"
"Je t'assure qu'elle est la personne en qui j'ai le plus confiance."

Heu, oups. Je ne savais pas si Athéna m'avait entendu, mais le fait est que Shiza se retourna et renifla la jolie blonde, avant de retourner cacher sa tête entre mes bras. Je rigolai un peu, la timidité de Shiza était tout à fait compréhensible vu ce qui lui était arrivé.


Shaka, de son côté, faisait connaissance avec Arktos... De sa façon très particulière de faire connaissance, bien sûr. Il s'approcha furtivement par derrière l'ourson, occupé à renifler une fleur ou observer un Apitrini qui rentrait à la ruche, je ne le savais pas trop. Bref. Le fait est que Shaka se glissa derrière Arktos, et au moment où il s'y attendait le moins, il se mit à hurler :


"BOUAAAAAAAAAAAAAAHHHH !!!"

Il poussa le cri le plus dément que j'avais jamais entendu, nous faisant sursauter, Athéna et moi. Et Arktos... Je me mis a espérer qu'il n'avait pas fait une crise cardiaque sur le coup, parce que Shaka était en train de se rouler de rire par terre. Et ça se faisait pas de rire quand si on avait tué un ourson innocent, quand même.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mar 26 Mar 2013 - 15:13

Khaïl avait l'air beaucoup trop mal à l'aise à propos de cette blessure au bras pour que la jeune Dresseuse n'insiste. Elle-même réservée de nature, elle n'eut aucun mal à passer à un autre sujet, laissant tout le temps au rouquin de reprendre contenance.

Ce dernier saisit l'occasion pour parler de leurs Pokémon. Athéna lui sourit en entendant les compliments du jeune homme sur la force d'Arktos, mais le cœur n'y était pas... Elle sentait toujours le poids du doute sur ses qualités de Dresseuse, et elle pensait encore par instants qu'elle n'avait rien à voir avec les progrès de ses Pokémon.

Heureusement la bonne humeur contagieuse du rouquin l'aida à sortir de ses sombres pensées. Khaïl fit les présentations : Shaka, le Baggiguane aussi tête brûlée que son Furaiglon, qui s'empressa d'aller jouer avec Arktos ; et Shiza, une petite Kaiminus qui n'osait pas descendre des bras du jeune homme. Athéna était impressionnée par les nouveaux Pokémon du jeune homme. Il avait clairement un don pour le dressage. Une pointe de jalousie lui perça la poitrine, mais la blonde l'étouffa au plus vite. Khaïl méritait des félicitaitons, rien d'autre.

Shiza était absolument adorable. Athéna lui fit un grand sourire, mais elle cacha sa grande mâchoire de crocodile dans les vêtements de Khaïl. Le jeune homme lui chuchota quelques mots pour la rassurer. Ils allaient bien ensemble, ces deux-là. A tel point qu'Athéna pensa, en son for intérieur, que Shiza et Khaïl seraient tout aussi malheureux l'un que l'autre s'ils retrouvaient le Dresseur d'origine de la Kaiminus...


"Je t'assure qu'elle est la personne en qui j'ai le plus confiance." chuchota le jeune homme à son Pokémon à cet instant, apparemment dans un élan de sincérité incontrôlé.

Oh, fichtre.

Athéna ouvrit la bouche, la referma, l'ouvrit, la referma, puis fit comme si elle n'avait rien entendu, et comme si son visage n'avait pas prit une couleur Octillery, même si elle pouvait sentir ses oreilles et ses pommettes chauffer de cinq degrés. Khaïl était tellement... gentil! et mignon! et joyeux et fiable et tendre et...
... un mec. C'était son seul défaut, d'après Athéna.

Heureusement, Shiza trouva quoi faire à la place de la blonde tétanisée sur place. Elle pointa son nez écailleux et froid vers Athéna, la renifla, et retourna se cacher contre le torse du rouquin. Athéna eut un sourire, et demanda en rigolant (histoire de combler le silence gêné après la remarque de Khaïl) :


"Je sens le pâté, c'est ça?"


Pendant ce temps, Arktos avait repéré une ruche d'Apitrini dans un grand arbre du parc. Une ruche. Avec. Du. Miel. Dedans.
La grosse boule de sucre se trouvait dans le coude d'une branche épaisse de cerisier, une des plus basses. Arktos observait et réfléchissait. Peut-être qu'en montant sur quelque chose... ou en courant vers le tronc et en plantant les griffes dedans... il devait bien y avoir un moyen de voler du miel!
L'ourson se mit au pied de l'arbre, les pattes avant contre l'écorce, jugeant de la hauteur à atteindre. Il n'entendit pas le Baggiguane s'approcher de lui et...

"BOUAAAAAAAAAAAAAAHHHH !!!" hurla le reptile à en collant sa bouche à l'oreille d'Arktos.

L'ourson bondit de peur plus vite qu'un Magicarpe avec Rebond. Il décolla telle une fusée en hurlant de trouille comme une soprane, avant de planter ses griffes dans le tronc de l'arbre. Le souffle court, Arktos baissa les yeux pour voir si, comme il le pensait, un Démolosse ne l'attendait pas en bas, prêt à lui briser tout les os.

Sauf qu'au pied de l'arbre, il n'y avait pas de Démolosse enragé.
Il n'y avait qu'un Baggiguane se tordant de rire aux dépends de l'ourson.


"NAN MAIS ÇA VA PAS LA TÊTE??!" hurla Arktos à l'intention du reptile, qui n'en avait rien à cirer et continuait à se rouler par terre en pouffant.

Arktos s'apprêtait à descendre pour en découdre avec ce petit farceur, quand une goutte de quelque chose de lourd et épais lui tomba sur le haut du crâne. L'ourson leva la tête, et découvrit que son super bond l'avait amené pile sous la ruche d'Apitrini qu'il convoitait! Il y avait tellement de miel que celui-ci coulait le long de l'écorce.

Oublié le Baggiguane et son humour douteux, l'ourson avait une mission :

Trouver le moyen de voler du miel sans décrocher ses griffes de l'arbre, sous peine de tomber dans l'herbe, l'estomac vide.

Oh well.

Spoiler:
 

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mer 27 Mar 2013 - 15:40


Après avoir reniflé Athéna, Shiza replongea dans les pans de mon T-shirt pour se planquer, estimant qu'elle avait suffisament fait connaissance pour aujourd'hui. Athéna demanda alors en rigolant :

"Je sens le pâté, c'est ça?"
"Haha estime-toi heureuse que non ! Je pense que malgré sa timidité elle t'aurait croqué un morceau, on ne dirait pas mais c'est un estomac cette Shiza..."

Un oeil indigné émergea du tissu, avant de replonger se cacher. Je ris de bon coeur. Shiza était vraiment adorable quand elle faisait sa timide. Je la rappelai dans sa ball avant qu'elle ne décide de rentrer SOUS mon T-shirt pour se cacher encore mieux - la peau de crocodile humide et glacée sur mon ventre, non merci.


Mais j'avais mieux que Shaka et Shiza à montre à Athéna. J'avais Atchoum, qu'elle connaissait déjà, et qui avait évolué ! Et quoi de mieux pour lui montrer que...


"Tu me devais pas un combat, au fait ?"

Avec un sourire un peu forcé, je sortis la Ball d'Atchoum. Atchoum, que je n'avais pas osé refaire sortir depuis l'incident avec Rin et Martyr, où il avait failli mourir pour me protéger...


Un bruit étrange attira mon attention. Un bruit infime mais tellement horrible qu'il fit manquer un battement à mon coeur. Un hurlement de douleur. Je me tournai vers Athéna, en alerte :


"T'as entendu ça ? On aurait dit... Un Pokémon qu'on frappe..."

Un nouveau cri. D'un regard, on se comprit : elle rappela Arktos et moi Shaka, et on se dirigea tous les deux en courant vers la source du bruit.

J'enjambai une clôture derrière les arbres qui marquait la fin du parc, qui débouchait dans une rue déserte. Un nouveau cri, beaucoup plus proche. La ruelle de droite.


Athéna sur mes talons, je tournai dans la ruelle, et le spectacle qui s'offrit à ma vue me terrifia. Un homme gras, aussi large que haut, un tablier crasseux autour de la taille et un couteau à la main, donnait de violents coups de pieds dans une petite boule de fourrure foncée qui gémissait au sol. Derrière lui, deux autres se serraient l'une contre l'autre, blessées.


Mon sang ne fit qu'un tour. Un homme qui frappait des Pokémon sans défense n'était pas digne de vivre. Pas plus que ces lâches de la Team Zodiac.

En deux enjambées j'étais près de lui. Un quart de seconde plus tard, mon poing percutait sa joue grasse et sale. Sa tête partit sur le côté et percuta la poignée de porte en métal. Il s'étala de tout son long dans la ruelle.


Je serrai mon poing douloureux contre moi et m'approchai des Pokémon blessés. Un Evoli couvert de saleté et de traces de coups gisait au sol. Derrière lui, un Caninos et un deuxième Evoli se serraient l'un contre l'autre.

Je saisis le Pokémon au sol - un mâle - et le pris dans mes bras. Celui-ci, encore conscient, grogna légèrement et tenta de me mordre, mais sa tête retomba, trop faible pour continuer. Le deuxième Evoli, une femelle un peu plus claire, s'approcha de moi en boitant, et me donna un petit coup de patte. Etaient-ils... frère et soeur?

Je la pris dans mes bras à son tour, pour qu'elle tienne compagnie au blessé. Le troisième Pokémon était déjà dans les bras d'Athéna, blessé lui aussi.


"Il faut les emmener au Centre Pokémon... Je ne sais pas ce que ce type leur voulait mais..."

Je fus interrompu par un grognement mécontent. Mon petit coup de poing, même combiné à la rage et à la poignée de porte, n'était pas suffisant pour sonner un mastodonte de cette taille pendant plus d'une minute.

On s'enfuit en moins de temps qu'il ne fallait pour dire "Ursaring en colère". Heureusement, le centre Pokémon n'était pas loin...


En voyant l'état des pauvres petits qu'on lui amenait, l'infirmière nous jeta un regard scandalisé.


"Mais vous êtes complètement mal..."
"Ils ont été battus à mort par un mec dans une ruelle à vingt mètres d'ici. Ils ont vécu un traumatisme grave, on vient tout juste de les sauver d'une mort certaine !"

...Bon, j'avais peut-être exagéré, mais l'infirmière eut le message. Rapidement, avec l'aide d'un Leveinard et d'un Leuphorie, elle emmena les trois Pokémon affaiblis sur des civières.


Je m'affalai dans un canapé de la salle d'attente. Tout s'était déroulé si vite... Je posai une main sur mon bandage. Porter les deux petits Pokémon avait réveillé la douleur de ma brûlure, à peine cicatrisée.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mer 3 Avr 2013 - 15:19

Shaka le Baggiguane allait bientôt battre le record du plus long fou rire, tandis qu'Arktos le Teddiursa essayait d'attendre le miel coulant juste au dessus de son museau en tirant la langue la plus loin possible. Athéna leva les yeux au ciel et décida de les laisser faire, puisqu'ils n'avaient pas l'air de vouloir s'entretuer.

Khaïl, pas dérangé par le remue-ménage en arrière plan, continua leur conversation en attrapant sa dernière Ball. Athéna lui fit un grand sourire, impatiente de voir à nouveau le petit Salamèche toujours enrhumé qui avait accidentellement grillé les plumes d'Alcyon. Un combat amical lui ferait du bien : pas d'enjeu, juste le plaisir de la compétition, et un bon entraînement pour ses Pokémon.

Mais à l'instant où Khaïl allait sortir Atchoum, un cri retentit au loin. Un son ténu, faible, mais vibrant de peur et de souffrance. Khaïl tendit l'oreille, puis se tourna vers Athéna, le visage soudainement pâle.


"T'as entendu ça ? On aurait dit... Un Pokémon qu'on frappe..."


Sans avoir besoin de se concerter, Athéna rappela Arktos (qui s'apprêtait à enfin atteindre le miel et qui poussa un "Nooooooon!" que personne n'entendit), puis les deux Dresseurs s'élancèrent vers la source du cri.
Pendant leur course folle, Athéna se demanda si des Zodiac osaient de nouveau commettre un vol de Pokémon en plein jour, ou même un crime plus odieux encore. Elle craignait de tomber sur plus forts qu'eux, ou d'arriver trop tard, et d'être, encore une fois, inutile.
Mais rien de ce qu'elle imaginait n'aurait pu la préparer à la scène qui l'attendait dans cette ruelle sombre.

Un homme, dégoulinant de sueur et de graisse, engoncé dans un tablier de boucher, broyait avec délectation tout les os d'une petite créature poilue. Il se tourna soudain vers les deux jeunes gens qui venait d'arriver en trombe sur les lieux du crime en les dévisageant de ses deux petits yeux noirs couverts par d'épais sourcils froncés. Athéna eut un mouvement de recul en voyant la lame d'un couteau dépasser des doigts boudinés du gros géant. Khaïl, au contraire, se rua sur le colosse et lui décocha un coup de poing vengeur en pleine tête. Athéna ne vit presque rien tant l'action avait été rapide, mais à la fin, l'inconnu gisait au sol, inerte.

Elle voulut s'approcher de Khaïl pour savoir si le jeune allait bien, mais celui-ci avait l'esprit ailleurs. Comme s'il était en transe, le rouquin délaissa Athéna et se rapprocha de la créature qui respirait faiblement, couchée par terre. Athéna découvrit alors que c'était un Évoli, et que deux autres Pokémon s'étaient cachés un peu plus loin : on voyait le poil orangé d'un Caninos jurant contre la peinture sale du mur, et un deuxième Évoli blottit entre ses pattes.
Khaïl attrapa l'Évoli devant lui. Athéna hésita un instant en le voyant faire, consciente du fait que des Pokémon blessés risquaient d'attaquer par peur et, en plus de leur manger un doigt, de se faire encore plus mal en se débattant. Mais ces trois-là ne semblaient même plus en état d'être dangereux. De plus, les prendre dans les bras était le seul moyen de les amener dans un Centre Pokémon.

L'Évoli roulé en boule se leva en boitant et rejoint Khaïl. Athéna se retrouva les bras ballants, accroupie près du Caninos.
Le chiot était plus gros que les deux Évoli réunis, et sa mâchoire aurait pu arracher deux doigts à la jeune Dresseuse en un battement de cil. Mais avant même qu'Athéna ne tente de l'approcher, la tête du petit Pokémon Feu tomba sur ses pattes avant et ses yeux se fermèrent. Il s'était évanoui. La blonde en profita pour l'attraper et le prendre dans ses bras. En temps normal, elle aurait eu du mal à soulever ce type de Pokémon au physique lourd et dense, mais celui-ci était si maigre qu'elle put le porter sans s'essouffler.

Au moment où Khaïl lui proposait d'aller au Centre Pokémon (à croire que ce garçon pouvait lire dans ses pensées!), l'homme au tablier se releva.

Athéna courut comme elle n'avait jamais couru de sa vie, et failli s'étaler dans la porte vitrée du Centre Pokémon, emportée par sa vitesse.

Arceus merci, Khaïl sut trouver les mots "justes" pour renvoyer l'infirmière dans ses buts avant que celle-ci ne fasse un scandale dans le lobby du Centre.
Avec un long soupir, Athéna imita le jeune homme et tomba à côté de lui dans le canapé moelleux de la salle d'attente (les impôts locaux de Port Lieucca devaient être salés pour avoir des canapés dans le Centre Pokémon!). Le rouquin se massait le bras. Un petit rictus sur son visage juvénile confirma à Athéna que sa blessure s'était sans doute rouverte.

Comme souvent depuis que la blonde avait entreprit son voyage Pokémon, les événements s'étaient déroulés trop vite pour qu'elle ait le temps de paniquer. A force de se retrouver dans des situations dangereuses et inattendues, elle avait même développé une sorte d'humour de circonstance, un cynisme étrange mais salvateur qui lui avait permis de résister à la pression psychique de Mewtwo et Lugia, entre autres événements traumatisants récents.

Cela ne l'empêcherait pas de cauchemarder plus tard, de revoir le couteau, les tâches brunes comme du sang séché sur le tablier de l'homme, la pointe de sa chaussure couverte de poils marrons, et l'ombre de défaite et de douleur dans le regard de ce jeune Caninos, juste avant qu'il ne s'évanouisse.


Mais pour le moment, elle était en pilote automatique, dopée à l'adrénaline.

"Khaïl, ton pansement est tâché. Tu ne veux pas te faire examiner par une infirmière, pendant qu'on est là?" demanda-t-elle au rouquin avec douceur, comme si un rien pouvait faire sursauter le jeune homme.

Avant que Khaïl ne puisse répondre, Arktos sortit tout seul de sa Pokéball et apparut sur les genoux de la blonde. Même s'il n'avait pas vu la scène, il avait entendu et partagé les émotions de sa Dresseuse. En conséquence, il avait des commentaires à faire.

"Mon gars, t'es un grand malade." dit-il à Khaïl qui, évidement, ne comprenait rien.

"Mais t'es un grand malade courageux."

Et là dessus, l'ourson tandis le bras vers Khaïl, serra le poing, et leva la griffe de son pouce vers le ciel.
Athéna, même si elle n'avait pas les sous-titres, comprit où voulait en venir Arktos.


"Oh, c'est vrai ça." dit-elle en se tournant de nouveau vers le jeune homme.

"Bravo, Khaïl! C'était de la folie, mais sans toi, on n'aurait pas sauvé ces Pokémon. Tu cognes dur dis donc!" s'exclama-t-elle avec un petit rire sensé alléger l'ambiance.

Elle se pencha vers les genoux de son interlocuteur, où étaient posés ses mains.


"Mh, d'ailleurs, tu as les phalanges toutes bleues..."

En effet, sa main droite était déjà enflée, et de vilaines tâches bleues et violettes étaient apparues sur le dessus du poing.

"Il faut vraiment que tu te fasses examiner. Allez, viens!"

Athéna se leva, (Arktos sauta par terre et croisa les bras) puis tendit une main au jeune homme en lui souriant. Ils avaient tout les deux besoin de s'occuper, plutôt que d'attendre sans rien faire, à part s'angoisser et imaginer le pire pour trois petits Pokémon qu'ils aimaient déjà.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Jeu 4 Avr 2013 - 14:37

Mon bras me faisait vraiment mal. Le poids des petits Evoli, même s'ils n'étaient pas bien gros, avait déchiré ma peau encore fragile, et voilà que ça saignait encore.

C'est vrai que je n'avais pas vu de médecin pour cette blessure, on m'aurait demandé comment c'était arrivé, et sur le coup, j'avais pas vraiment envie d'en parler.

Mais là, aujourd'hui, en compagnie d'Athéna, j'eus l'impression que c'était loin, tout ça. Aussi saisis-je sa main lorsqu'elle me la tendis, et je me laissai guider vers l'infirmerie.
Oui, les infirmières dans les Centres Pokémon ne soignent pas QUE les Pokémon. Après tout, vu le nombre de jeunes Dresseurs en vadrouille qui devaient se faire des bleus et des égratignures tous les jours à dix ans à peine, il valait mieux qu'il y ait quelqu'un pour les aider, ici.


Enfin bref. Athéna m'emmena jusqu'à l'infirmerie, où une Infirmière au visage doux nous accueillit d'un sourire. A ses côtés, un Leveinard et un Ptiravi nous observaient, l'un de son air joyeux, l'autre avec une curiosité maladive. Un apprenti ? Probablement. Je m'assis sur le lit/fauteuil (comment ça s'appelle, de toute façon, ce truc ?) et l'infirmière commença à défaire mon bandage.


"Vous vous êtes fait ça comment ?"
"Je... me suis brûlé. Et pour la main, c'est..."
"Un coup de poing dans la mâchoire d'un gars plus gros que vous, non ?"

Je ne puis qu'hocher la tête en esquissant un sourire gêné. Derrière moi, je supposai qu'Athéna sourirait aussi. Lorsque l'infirmière enleva le dernier pan de bandage et la compresse, je serrai les dents pour contenir la douleur.

La plaie n'était pas belle à voir. Là où la peau rosâtre s'était à peine reformée, une déchirure tachée de sang zébrait toute la surface, laissant la chair à vif.


"Une brûlure...? Avec un chalumeau de chantier, peut-être, ou un Dracaufeu en colère..."
"Un Clamiral, à vrai dire."

L'infirmière haussa un sourcil, avant de commencer à nettoyer la blessure. Cette fois, le gémissement de douleur vint droit de mes tripes sans que je puisse le retenir. Il était temps que j'aille voir quelqu'un, la plaie était un peu noire sur les côtés. Elle m'allongea sur le lit, et commença à... Je ne sais pas à quoi, vu que j'avais immédiatement tourné la tête pour ne pas voir.

Je me retrouvai donc face à Athéna, qui avait me semble-t-il l'air soucieux, et lui demandai :


"Ca va, toi ?"

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Sam 27 Avr 2013 - 22:03

Athéna ne put s'empêcher de hausser les sourcils en prenant la main de Khaïl, car sa paume, certes douce, était froide contre la sienne. La jeune blonde se demanda si c'était parce que le rythme cardiaque du roux était brusquement redescendu quand ils s'étaient installés dans la salle d'attente après leur "aventure" au dehors. Elle repensa au Caninos qu'elle avait porté, et se rappela que le corps du chiot n'était pas très chaud pour un Pokémon Feu... Heureusement qu'une Infirmière vint la distraite de ses pensées anxiogènes.

La dame, qui avait un visage presque angélique et une expression compatissante, défit le bandage de Khaïl sous les yeux de plus en plus écarquillés d'Athéna.
Quand l’Infirmière commença à interroger le jeune homme tout embarrassé, Athéna ouvrit grand ses oreilles, curieuse de savoir ce que le rouquin allait dire à propos de la brûlure sur son bras.


"Je... me suis brûlé. Et pour la main, c'est..."
"Un coup de poing dans la mâchoire d'un gars plus gros que vous, non ?"

Athéna pouffa de rire dans le dos de Khaïl, les deux mains sur sa bouche pour ne pas être entendue. L'Infirmière, elle, pouvait la voir, et lui décocha un grand sourire joyeux. Sourire qu'elle ne perdit pas en enlevant le reste du bandage. Elle devait en avoir vu de pires, mais la plaie était vraiment très, très moche au goût d'Athéna, qui déglutit en voyant le bras de son ami. On aurait dit qu'il s'était enfoncé l'avant-bras dans un barbecue pendant plusieurs minutes, avant de passer du papier de verre sur la chair brûlée. Même en se frottant à Mewtwo, Athéna n'avait pas été aussi malmenée.

Quand Khaïl admit qu'un Clamiral était responsable de cette boucherie, la jeune blonde regarda l'Infirmière, aussi surprise qu'elle, puis regarda la bras du rouquin, puis regarda l'arrière de la tête de Khaïl, le tout avec la bouche grande ouverte et le menton touchant le linoléum du Centre.
Mais au nom d'Arceus le Créateur, qu'avait donc fichu Khaïl pendant ces quelques semaines?!

La gentille Infirmière cessa son interrogatoire peu fructueux, et s'attaqua au nettoyage de la plaie. Khaïl gémit, et Athéna se dit qu'à sa place, elle aurait surement tourné de l’œil tant cela avait l'air douloureux. L'Infirmière frotta les chairs calcinées d'un geste ferme, sans un regard pour son patient. Clairement, il fallait en passer par là, alors autant faire vite, un peu comme pour enlever un sparadrap. Sauf que c'était nettement plus atroce que s'arracher quelques poils... Au bout de quelques secondes de nettoyage à peine, l'odeur de la plaie, autrefois contenue par le bandage, commença à se répandre autour d'eux. La blonde reconnut l'odeur du pus. Elle sentit son estomac faire des bonds, et préféra détourner les yeux de ce spectacle peu ragoutant. Elle avait vu assez de sang dans la soirée.

Khaïl avait fait le même choix (c'était compréhensible!), et leva soudain le regard vers elle. Il était pâle, et de petites gouttes de sueur commençaient à perler sur son front. Surement que son estomac à lui aussi essayait de s'en aller dans ses chaussettes...

Mais même dans cet état, le jeune homme lui demanda, à elle, comment elle se sentait. Athéna n'en cru pas ses tympans. Khaïl était tout simplement trop altruiste pour son propre bien!


"Moi? C'est à moi de te poser la question! Khaïl, sérieusement, il manque au moins 100 grammes de muscle sur ton bras!" dit-elle en ayant le mauvais réflexe de regarder de nouveau la plaie, avant de vivement tourner la tête quand elle comprit que l'Infirmière en était arrivée à l'étape "couper les lambeaux de peau morte avec de petits ciseaux de chirurgie".

Si Khaïl trouva la force de lui répondre, il n'en eut pas le temps. Une autre femme en blouse blanche, beaucoup plus jeune que sa collègue en train de torturer le rouquin, et avec une coiffe blanche marquée d'une croix rouge sur ses longs cheveux roses se jeta presque sur eux en leur demandant d'un air pressé :


"C'est vous le couple qui a amené deux Évoli et un Caninos y'a une petite demie heure?"


Athéna tiqua en entendant "couple", mais se fichait pas mal de ce que pensait la jeune Infirmière stagiaire. Tout ce qu'elle voulait, c'était des nouvelles de leurs trois petits blessés.

"Comment vont-ils? Ils vont s'en remettre? On peut les voir?" demanda la jeune Dresseuse en se penchant de plus en plus par dessus Khaïl pour s'approcher de la jeune Infirmière complétement prise au dépourvu.

Sa collègue plus âgée saisi un bandage propre et l'enroula tout autour de l'avant-bras de Khaïl pendant qu'Athéna bombardait la stagiaire de questions. Le Leveinard à ses côtés attrapa le bout de la bande pour la tenir en place pendant qu'elle coupait un bout de sparadrap pour finir son œuvre. Le Ptiravi regardait tout le monde s'agiter en poussant des petits gloussements amusés. En un tour de main expert, la plaie était propre, sèche, et à l'abri sous un bandage neuf.


"Voilà jeune homme. Mais c'est provisoire! Vous devez passer dans un hôpital pour être sûr que l'infection ne se propage pas, et pour nettoyer régulièrement. N'attendez pas aussi longtemps la prochaine fois qu'il faudra changer le bandage, mh?" dit-elle au roux en fronçant les sourcils comme une mère qui gronde son petit garçon.

Pendant ce temps, Athéna avait fait le tour du lit-fauteuil de Khaïl et était sur le point de saisir la jeune maigrichonne aux cheveux roses par le col de sa blouse.


"Dites-moi! Où sont-ils?"

L’Infirmière tenait un dossier à la main contenant des dizaines de feuilles de "patients". Elle tournait les pages une par une, le plus vite possible, à la recherche de la fiche des deux Évoli et du Caninos... mais ça n'allait pas assez vite pour Athéna, qui bouillait d'impatience en tapant du pied par terre.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Dim 28 Avr 2013 - 15:52

"Moi? C'est à moi de te poser la question! Khaïl, sérieusement, il manque au moins 100 grammes de muscle sur ton bras!"

J'ouvris la bouche pour tenter de m'expliquer, mais une autre Infirmière entra et détourna l'attention d'Athéna.

"C'est vous le couple qui a amené deux Évoli et un Caninos y'a une petite demie heure?"
"Comment vont-ils? Ils vont s'en remettre? On peut les voir?"

Le mot "couple" me fit sourire, mais Athéna et moi étions trop préoccupés pour nous en soucier. Je tentai de me relever pour parler à la nouvelle venue, mais l'Infirmière qui s'occupait de moi me plaqua fermement contre la table d'opération en me faisant les gros yeux.

Deux minutes et un bon mètre de bandage plus tard, mon bras était à nouveau regardable, emmitouflé dans la bande blanche. J'avais eu un mal de chien, et ça piquait encore sous l'effet du désinfectant et des lambeaux entiers de peau qu'elle m'avait retirés, mais je me sentais un peu mieux.


"Voilà jeune homme. Mais c'est provisoire! Vous devez passer dans un hôpital pour être sûr que l'infection ne se propage pas, et pour nettoyer régulièrement. N'attendez pas aussi longtemps la prochaine fois qu'il faudra changer le bandage, mh?"
"Oui, oui, désolé, j'oublierai pas..."

Je me relevai en faisant la moue, comme un enfant qu'on vient de gronder pour s'être battu à l'école. Athéna avait déjà assailli l'autre Infirmière :

"Dites-moi! Où sont-ils?"
"Est-ce qu'ils s'en sont sortis ? S'il vous plaît, on peut les voir ?" renchéris-je à sa suite.

L'infirmière recula, un peu étonnée de notre verve soudaine, farfouilla dans ses feuilles et nous fit enfin signe de la suivre dans la salle d'attente, puis vers la salle de soins. Sous trois cloches de verre, les trois Pokémon étaient allongés, les yeux clos. Mon coeur rata un battement, avant de comprendre qu'ils n'étaient pas morts mais sous oxygène, tout simplement. Je laissai échapper un léger soupir, tandis qu'on les observait à travers leur paroi de verre.


"Un des deux Evoli était très amoché, mais nous avons réussi à lui remettre les côtes en place pour le mettre hors de danger. Le Caninos avait une patte foulée, et tous trois avaient des plaies ouvertes qui saignaient... Nous avons pu les soigner grâce aux compétences de nos chirurgiens et aides-soignants, mais si vous les aviez ramenés trop tard, au moins l'un d'eux serait mort..."

Un lourd silence accueillit sa déclaration. Ma main me faisait beaucoup moins mal, et je ne regrettait pas le moins du monde le coup que j'avais donné. Je me rapprochai d'Athéna tandis que l'infirmière s'en allait, et lui demandai :

"Si tu recueilles ce Caninos, comment est-ce que tu voudrais l'appeler ?"

Je lui fis un petit sourire. Après tout, il était inutile de s'en faire pour eux à présent, tout ce qu'il leur fallait, c'était une bonne nuit de repos dans leur caisson à oxygène.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mar 30 Avr 2013 - 13:58

Athéna oublia de réagir au départ de l'Infirmière tant ses propos l'avait figée sur place. C'était une chose de voir ces petits Pokémon blessés, mais une autre d'entendre qu'au moins l'un d'eux serait mort si Khaïl et elle n'étaient pas intervenus.

Après avoir déglutit, la jeune Dresseuse tenta de relativiser les événements. Les trois Pokémon étaient vivants, et d'après cette stagiaire, hors de danger. Elle aurait dû féliciter un peu plus Khaïl ; c'était lui le sauveur, dans l'affaire.

"Si tu recueilles ce Caninos, comment est-ce que tu voudrais l'appeler?" lui demanda le jeune homme, la tirant de ses pensées.

Athéna tourna la tête vers lui, contente de voir qu'il avait repris un peu de couleurs. Elle réfléchit à sa question. Elle revoyait le pelage orange foncé rayé de noir du chiot, ses grandes oreilles toutes molles, sa queue touffue de longs poils qui devaient être soyeux si on les brossait souvent... Elle se souvenait aussi de son regard plein de douleur et de fatigue, mais où brillait encore une lumière qui, elle en était certaine, devait être comme un lever de soleil quand ce petit être était heureux de vivre.

"Orthros. Je l'appellerai Orthros. J'ai un faible pour les noms grecs, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué!" dit-elle en riant de bon cœur.

"Pourquoi cette question?" enchaina-t-elle en levant un sourcil.

"Tu penses qu'ils ne sont à personne? On pourrait les adopter...?"

La fin de sa phrase n'était plus tout à fait une question, mais plutôt le début d'une réflexion intérieure. L'idée plaisait beaucoup à Athéna, et elle savait qu'au fond, si elle avait trouvé un nom si vite pour le petit Caninos, c'était que son inconscient avait déjà pensé à recueillir le jeune chiot.

Athéna se passa une main dans les cheveux et soupira, profitant que Khaïl prenait le temps de réfléchir avant de lui répondre. Dire qu'elle avait eu envie de voir le jeune homme pour une journée tranquille au parc! Mais qu'à cela ne tienne, il n'y avait pas de fatalité.


"Hé, ça te dirait d'aller boire un chocolat en terrasse? Avec beaucoup de sucre pour toi... tu en as bien besoin." dit-elle en inspectant le rouquin sous toutes les coutures.

Le pauvre semblait ragaillardi, mais pas au poids de rester l'estomac vide jusqu'au soir. Et puis on n'avait plus besoin d'eux dans le Centre, et ils avaient du temps à tuer avant de pouvoir voir les trois Pokémon.

Après ça, peut-être que Khaïl se sentirait assez en forme pour un combat? Athéna ne ruisselait pas la confiance en elle, mais elle avait eu une bonne expérience de combat avec Lyndia (avant que celle-ci ne se tire à l'autre bout du monde... sans Vokit... et pour un bon moment... bref...), et peut-être qu'un combat amical, sans enjeu, lui ferait évacuer un peu de la pression des dernières semaines et de cette journée complétement loufoque!


~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Ven 3 Mai 2013 - 17:21

Je pris le temps de réfléchir avant de répondre à la question d'Athéna. C'est vrai que j'avais déjà l'idée de recueillir les deux petits Evoli, mais je ne m'étais pas posé la question du Dresseur. Je répondis :

"A vrai dire... Lorsque j'ai recueilli Shiza, j'avais décidé de retrouver son Dresseur. Mais rapidement, je me suis rendu compte que c'était impossible... J'ai posé des affiches, épluché les annonces de Pokémon perdu, en vain. Personne dans la région de Lieucca n'avait réclamé de Kaiminus perdu ou volé. Du coup... C'est vrai que ces trois petits avaient l'air plutôt sauvage, à y repenser. Et très, très sales. Un Dresseur n'aurait pas laissé ses Pokémon agir de la sorte, donc j'en viens à penser qu'ils n'en ont jamais eu, qu'ils ont été abandonnés ou qu'ils se sont enfuis. Mais dans tous les cas, ils étaient livrés à eux-mêmes."

Ma tirade m'avait conforté dans mon idée d'adopter les deux Evoli. On resta songeurs un moment, à observer les cloches de verre dans lesquelles reposaient les Pokémon, jusqu'à ce qu'Athéna me demande :

"Hé, ça te dirait d'aller boire un chocolat en terrasse? Avec beaucoup de sucre pour toi... tu en as bien besoin."

Je souris et passai une main sur mon visage, un peu étonné de la fraîcheur et de la moiteur de ma peau. Elle avait bien raison.

"Je te suis, j'ai l'impression que l'opération-expresse de ma brûlure m'a vidé du peu de forces qu'il me restait..."

On se leva, je lui proposai mon bras et on sortit du Centre Pokémon en direction du petit café juste en face. Le serveur nous mena à une table dans le patio intérieur, dans un coin avec deux gros fauteuils qui se faisaient face. Je ne pensai même pas à cacher mon large sourire de gamin lorsque j'aperçus les fauteuils : je bondis dans l'un d'eux, et faillis me noyer dedans tellement il était moelleux.

Après mes déboires du fauteuil, il fallut commander : des dizaines et des dizaines de noms de chocolats chauds et cafés attiraient mon regard sur la carte, mais... Que choisir ? Athéna avait l'air dans le même doute que moi. Après mûre réflexion, je demandai au serveur :


"Je pense que je vais prendre un Afla'choco, avec de la chantilly et des marshmallows. S'il vous plaît."

J'en salivais d'avance.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Jeu 9 Mai 2013 - 14:59

Khaïl n'était pas le seul à fondre de bonheur dans son fauteuil. Athéna n'avait simplement pas l'habitude de se laisser aller en publique, et resta plus discrète, mais intérieurement elle jubilait en s'enfonçant dans le moelleux des coussins, en soupirant d'aise. Arktos, qui les avait suivi à pied, imita sa Dresseuse et bondit sur ses genoux. Il posa les pattes avant sur la table entre les deux fauteuils et attrapa la carte des boissons avec ses griffes avant de la passer à Athéna. La jeune blonde n'eut pas la force de décoller son dos du dossier terriblement confortable de son fauteuil, et se contenta de tendre mollement une main vers la carte, avant de la porter à son visage et de hausser les sourcils en voyant le nombre astronomique de boissons chaudes disponibles. Il y en avait même quelques unes dont elle ne pouvait pas prononcer le nom.

Le serveur devait avoir l'habitude que ses clients mettent trois minutes à choisir un chocolat, car il ne bougea pas d'un pouce, carnet de notes en main, tandis que Khaïl et Athéna se creusaient les méninges.

Quand le jeune rouquin commanda, Athéna leva le nez de sa carte et utilisa la technique des gens qui ne savent pas se décider assez vite :

"Je vais prendre la même chose, s'il vous plait."

Après tout, de la chantilly et des marshmallows, ça ne pouvait pas être mauvais!

Arktos bavait déjà à grosses gouttes quand les boissons arrivèrent. Il n'y avait pas grand monde dans le café, et le service était en conséquence très rapide. L'ourson mis son museau au dessus de la coupe de chocolat chaud, avant d'entendre un raclement de gorge qui ressemblait plutôt au grognement d'une maman Ursaring. Arktos se retourna avec un air innocent et sourit de toutes ses dents à sa Dresseuse, les deux pattes au dessus de la tête dans le signe universel d'abdication. Athéna ne sourit pas. Arktos se leva de ses genoux et s'assit cette fois sur l'accoudoir du fauteuil, les pattes loin de la table.

La jeune femme se pencha vers son chocolat et huma la délicieuse odeur de cacao et de crème chantilly qui s'en élevait. Tout autour de sa tasse, dans une large coupelle, étaient disposés des marshmallows blancs et roses, piqués avec des cure-dents en bois. La blonde attrapa une petit cuillère et commença à manger la chantilly sur le dessus de sa boisson en essayant de ne pas gémir de plaisir.

Passé le premier contact de la crème faite maison sur sa langue qui lui déconnecta tout les neurones pendant quelques secondes, Athéna se mit ensuite à réfléchir à ce qu'avait dit le jeune homme.
Son ami avait raison, ils n'avaient aucune raison de penser que les Pokémon qu'ils avaient sauvé appartenaient à quelqu'un, ou alors c'était un quelqu'un aussi horrible que le 'boucher' qui avait failli les tuer. Athéna avait de moins en moins de scrupules à vouloir adopter le Caninos. Et encore moins de scrupules à ne pas chercher pendant six mois si quelqu'un le réclamait...

La blonde leva le menton vers Khaïl. Le roux regardait son chocolat chaud comme la huitième Merveille du monde. Après tout ce qu'il s'était passé, c'était compréhensible qu'un peu de douceur sur cette île de brutes devienne un petit miracle.


"J'ai réfléchis à ce que tu as dit tout l'heure... J'ai vraiment envie de récupérer ce Caninos. Je pense que je vais signer une déclaration d'adoption au Centre, demain matin, en allant le chercher. Je vais me prendre une chambre à l'hôtel et dormir sur place. Je préfère être au Centre à la première heure demain, j'ai un peu peur qu'ils ne le mettent dans un refuge pour Pokémon si personne ne le réclame..."

Arktos leva les yeux vers Athéna en ouvrant la bouche comme un Magicarpe hors de l'eau. Okay, parler de nom et tout ça, c'était mignon, mais l'adopter? Un chien? Avec des crocs? Et à moitié sauvage en plus! C'était dangereux, non?

"Athéna, ma chérie, je pense que je dois imposer la voix de la raison à tes oreilles, car clairement--"

"Tiens Ark', du chocolat." le coupa Athéna en lui présentant une cuillère de chocolat chaud avec un gros marshmallow posé dedans.

L'ourson oublia aussitôt cette histoire de chiot et engouffra la cuillère dans sa bouche jusqu'à la moitié du manche en remuant les griffes d'excitation.

Athéna cacha un petit rire derrière sa main et reporta son attention sur Khaïl.


~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Jeu 9 Mai 2013 - 16:16

J'écoutai attentivement la réponse d'Athéna, après avoir bugué pendant 30 secondes devant la magnificence du chocolat qui venait d'arriver devant moi. Et c'est avec un marshmallow dans la bouche que je lui répondis :

"Hm, ch'as raichon. Pour les Evoli, che penche que *glps* hrm, je pense que je vais en faire de même. La femelle avait l'air de me demander de l'aider, enfin je sais pas si t'as déjà ressenti ça avec tes Pokémon... Je savais qu'elle me demandait de les tirer de là. Je... C'est bizarre, je sais."

Marrant ça... Athéna était une des personnes en qui j'avais le plus confiance aujourd'hui, avec tout ce qu'on avait partagé. Et pourtant, il ne m'était pas venu à l'esprit de lui parler de... ce talent ? ce don ? cette malédiction ? ...bref, de ce truc que j'avais depuis que j'étais gosse. Le truc qui faisait que les Pokémon m'écoutaient, et me répondaient. J'avais déjà entendu parler de gens qui étaient comme moi. Dont un très célèbre qui s'appelait... N, de la team Plasma.

J'avalai mon marshmallow un peu de travers, puis me repris. Après tout, on n'était pas là pour rien. A la base, on s'était retrouvés pour...


"On devait pas faire un combat, nous ?"

J'observai le petit ourson qui dégustait avec délices la cuillère de chocolat qu'Athéna lui avait fourrée dans la bouche. J'en fis de même, j'avalai une énorme cuillère de chocolat.

Avant de soudain me rappeler d'un fait insolite, caché au fond de ma mémoire. Le Pokémon Aflamanoir, dont le chocolat tirait son nom, était également à l'origine du piment Aflamanoir, réputé pour être l'un des plus puissants du monde. Peut-être était-ce le hasard, ou l'incroyable sensation de piment qui me prit à la gorge, mais cette pensée oblitéra mon cerveau pendant quelques secondes, jusqu'à ce que mes joues deviennent incroyablement rouges et qu'une légère larme perle à côté de mon oeil.

J'enfournai trois marshmallow dans ma bouche pour faire passer le goût du piment, avant d'essayer de dire :


"Achenchion au chocholat, cha piquche pas mal..."

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Jeu 9 Mai 2013 - 20:46

Athéna souriait de bon cœur en regardant Khaïl parler la bouche pleine. C'était la seule personne de l'entourage de la blonde à pouvoir manquer de manières tout en étant adorable. Le jeune homme faisait ressortir chez elle un instinct maternel (mal venu vu leurs âges presque identiques) qu'elle ne pouvait nullement supprimer, mêlé de l'attachement qu'elle aurait pu avoir pour son petit frère... enfin, un petit frère assez sexy pour qu'elle l'enferme à la maison jusqu'à ses vingt-cinq ans, quand même.

*Arceus! Je serais une sœur atrocement étouffante, en fait...* se dit Athéna en touillant distraitement son chocolat.

Et puis Khaïl eut l'air embêté par ses propres paroles. La jeune Dresseuse ne voyait pas ce qu'il y avait de bizarre à sentir des émotions émaner des Pokémon. Après tout, c'étaient des êtres beaucoup plus complexes et plus intelligents que des animaux lambdas. Ils ressentaient une palette de sentiments peut-être aussi large et intense que celle des humains, alors pourquoi les humains ne pourraient-ils pas les comprendre, sans avoir besoin de parler? Tout cela paraissait assez naturel à Athéna, même si elle n'aurait pas su l'expliquer de vive voix.


Sauf qu'avant qu'Athéna ne rassure le jeune homme, celui-ci se souvint de leur idée de combat.

"Oh! Si! Ça serait chouette, un entrainement entre nous. On pourrait retourner dans le parc d'à côté après le chocolat, on ne gênera personne." lui dit-elle avec un large sourire.

Mais Khaïl n'eut pas le temps de donner son accord pour ce plan, car son visage changea de couleur en un instant, passant de pâle à rouge écarlate.


"Euh... Khaïl? Ça va?" demanda Athéna en haussant un sourcil inquiet.

"Achenchion au chocholat, cha piquche pas mal..."

"Oh..."

Arktos leva la tête vers eux.

Puis il ouvrit la bouche, tira une langue gonflée et fumante, et hurla :


"Raaaaaaaaaaaglh!" avant de se jeter sur le reste de crème chantilly et de tout dévorer en une bouchée.

Athéna se sentit soudain d'humeur plus partageuse et le laissa faire en se retenant de rire, une main sur sa bouche et les yeux brillants d'un gros fou rire contenu. Entre la tête de Khaïl et celle d'Arktos, il était difficile de dire qui avait le plus changé de couleur. Quand l'ourson réussi à rentrer sa langue dans sa bouche, il dévisagea sa Dresseuse avec l'air d'un Skelenox qui lance Malédiction à son pire ennemi.

"Ça va aller?" demanda la jeune femme au roux dont même les yeux étaient devenus rouges.
Khaïl acquiesça en pinçant les lèvres.

"Tu sais, je ne trouve pas ça bizarre, ce que tu m'as dit avant votre concours de quinte de toux..." dit-elle en désignant Arktos et Khaïl d'un mouvement de menton.

"J'ai eu l'impression de voir le renoncement dans le regard de ce Caninos... c'était troublant. Et douloureux." ajouta-t-elle en baissant la voix, étonnée elle-même de révéler son ressenti à quelqu'un.

Mais pour une fois, elle était contente de le faire, car ce n'était pas "quelqu'un"... C'était Khaïl. C'était son ami.


Sur ce, la blonde prit une gorgée prudente de chocolat. Qu'elle trouva très bon, même si, effectivement, un peu piquant. Mais Athéna ne craignait pas le pimenté. Elle se mit donc à boire sans sourciller sa boisson chaude, en accompagnant le tout des marshmallows qu'elle arrivait à sauver des griffes d'Arktos.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Sam 11 Mai 2013 - 11:15

Après la première surprise due au bout de piment qui avait atterri entre mes dents, j'avalai mes trois marshmallows (non sans difficulté) et bus une seconde gorgée, plus prudemment. Effectivement, c'était un peu fort mais délicieux.

J'écoutai la confession d'Athéna sur le Caninos. Je savais ce qu'elle ressentait, parce que... Je ressentais la même chose avec chaque Pokémon que je rencontrais.


"Je comprends ce que tu veux dire... En fait, ce que je voulais te dire tout à l'heure, c'est que, comment dire... Je sais pas si je devrais en parler à vrai dire."

Comment dire ça ? Comment lui expliquer que je ne ressentais pas seulement les émotions et les liens avec les Pokémon, mais que je communiquais réellement avec eux ? J'inspirai un coup, et tentai de lui expliquer :

"La sensation que tu as ressentie avec ce Caninos au regard si expressif, je... peux la ressentir avec chaque Pokémon que je rencontre. Plus les Pokémon sauvages que ceux qui ont un Dresseur. Par exemple... Quand j'ai rencontré Shaka, il était enfermé dans un sac poubelle depuis des heures. Je l'ai libéré, et n'importe quel autre Pokémon m'aurait sauté au visage pour me lacérer. Et au lieu de ça, je lui ai juste tendu la main, et on s'est tout de suite compris."

Okay, là ça devenait bizarre. C'était le moment où la jolie fille partait en courant. Ceci dit... N de la Team Plasma était un peu comme moi, et pourtant il faisait fondre les filles. Enfin bref. Je continuai.

"Depuis que je suis gosse, on m'appelle "l'enfant aux pokémon". J'habitais dans le village de Cimetronelle, à Hoenn, et pour m'amuser, j'allais à la pêche aux Barpau. Et ils venaient naturellement vers moi, je jouais avec eux, et je les relâchais ensuite. Tu penses bien que les collectionneurs qui attendaient des heures de pêcher un seul Barpau me regardaient de travers... Enfin bref, depuis toujours, j'ai cette espèce de faculté à comprendre les Pokémon... Par exemple, là, je sais qu'Arktos n'a qu'une envie, c'est de manger toute ta chantilly d'un seul coup de langue."

J'observais le petit ourson depuis un moment, et ses yeux gourmands en disaient beaucoup plus que mon talent de compréhension... Je me mis à rire devant les petits yeux du Teddiursa, tellement mignon avec son air innocent, comme pour dire "mais j'ai rien fait il est fou celui-là".

Je finis mon chocolat, et croquai dans le dernier de mes marshmallows, un peu gêné. J'avais complètement monopolisé la conversation... Je devenais très bavard lorsque j'étais avec des gens que j'appréciais. Lorsque Athéna eut fini son chocolat à son tour, je me raclai la gorge pour briser le silence et déclarai :


"Bon, on se le fait ce combat ?"

Je passai une main dans mes cheveux, ce qui les ébouriffa encore un peu plus. J'avais hâte de montrer mes progrès à Athéna.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Dim 12 Mai 2013 - 21:06


La jeune Dresseuse ne sut pas quoi dire à Khaïl en entendant sa confession. Le rouquin avait l'air terriblement gêné de l'avouer, pourtant Athéna ne voyait pas ce qu'il y avait de surnaturel à avoir une aussi grande sensibilité avec les Pokémon. La plupart des gens qui travaillaient dans les Centres étaient comme lui, capables de pressentir la réaction d'un Pokémon ou de les apaiser d'une seule caresse.

Là où ses paroles devenaient plus intrigantes, c'est quand il admit pouvoir attirer des Pokémon sauvages à lui. Athéna doutait fortement que des Barpau viennent voir le jeune Khaïl uniquement pour ses beaux yeux. C'était certainement plus que de l'empathie, dans ce cas-là. Étrange, certes, mais Athéna était plus curieuse que rebutée. Peut-être que Khaïl avait l'habitude qu'on se moque de lui à cause de ça? Quel dommage, il aurait pu être le meilleur Professeur Pokémon du monde avec cette faculté, s'il acceptait de ne plus en faire un secret. Mais c'était peu probable de la part d'un jeune homme qui osait à peine montrer ses dessins alors qu'il avait un réel talent.

Plutôt que pousser à la roue, Athéna laissa le silence s'installer tout en gardant un grand sourire amical sur ses lèvres. Elle ne voulait pas embêter Khaïl avec mille et unes questions sur son "pouvoir", mais elle n'allait pas non plus le laisser croire qu'elle en avait peur.

Le roux lui proposa de nouveau un combat, et fichtre, elle avait bien envie de se changer les idées!

"Pressé?" dit-elle en haussant un sourcil amusé et en posant un billet de PokéFlouz sur la table.

"Allez Arktos, on va éliminer tout ces marshmallows... et toute la chantilly, dans ton cas." ajouta-t-elle en pointant un index accusateur sur le ventre de l'ourson.

Arktos fit semblant de n'avoir rien entendu et sauta en bas du fauteuil.


"Allons-y." déclara-t-elle en invitant Khaïl à la suivre jusqu'au parc qu'ils avaient quittés plus tôt dans la journée.

Le soleil était bas à l'horizon mais encore vif. La place, éclairée d'une lumière orangée, sentait bon les cerisiers en fleur et l'herbe chaude. Athéna s'avança de son pas le plus léger depuis des jours, suivie de près par Arktos qui jetait des coups d’œil mélancolique au nid d'Apitrini trop haut pour lui.


"Alors, à qui l'honneur?" demanda la blonde avec un sourire en désignant les Pokéballs à sa ceinture d'un geste de la main.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Lun 13 Mai 2013 - 18:08

Nous étions de retour dans le parc. Ce fameux parc qui nous avait vus, Athéna et moi, combattre des Zodiacs aux prémices de notre amitié. Ce fameux parc qui nous avait également vus nous retrouver, pas plus tard que le matin même. Et aujourd'hui, il allait assister à un combat de titans.

Enfin, titans, il fallait le dire vite. Je saisis ma première Ball, et la lançai en l'air.


"Shiza, à toi ! Montre nous ce que tu vaux, ma belle."

La petite Kaiminus se matérialisa sur l'herbe moelleuse juste devant moi, prête à en découdre. Mais lorsque son regard croisa celui d'Athéna qui lançait sa Ball, elle courut à toute vitesse pour se cacher derrière mes jambes.

Je souris. Malgré les expériences qu'elle avait vécues, Shiza avait encore du mal avec les étrangers, aussi gentils et doux soient-ils. Je la pris dans mes bras, et lui murmurai :


"Courage ma grande. Ce n'est qu'un petit combat d'entraînement. Athéna et ses Pokémon ne te feront aucun mal, d'accord ? Je te demande juste de m'aider sur ce coup-là. Je te promets qu'après... Tu auras droit à un énorme plat de spaghettis."

Shiza me regarda d'un air gentiment boudeur. Je savais qu'elle ne pourrait pas refuser un plat de ses pâtes favorites... Elle me donna un petit coup de nez sur la joue, et sauta de mes bras pour se mettre en position de combat. J'attendis de voir qui Athéna allait envoyer pour lancer la première attaque.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Lun 13 Mai 2013 - 19:16


Ah, la petite Kaïminus pour ce premier round! Elle faisait la même taille et sans doute presque le même poids qu'Arktos. Avec un peu de chance, ils étaient à peu près du même niveau... Très bien, le choix était donc fait!

"Arktos, motivé?" demanda Athéna avec un sourire complice à son Pokémon.

"Non. Je veux du miel. Mais quelque chose me dit que tu ne vas pas m'écouter." répondit-il en croisant les bras sur son torse.

"Ark'. Tu t'es battu contre un Scalproie. Ne me dis pas que tu crains une Kaiminus...?"

"Je déteste quand tu fais ça." répliqua l'ourson en se mettant en position d'attaque.

Athéna étouffa un petit rire et se concentra sur le match.
Un terrain d'herbe et de fleurs, le soleil bas les éclairant d'une lumière rasante, personne dans les parages. Environ dix mètres entre Shiza et Arktos, leur Dresseur respectif juste derrière leur Pokémon. On pouvait commencer.

Le visage de la jeune femme retrouva son habituelle expression neutre et ses yeux fixèrent ceux de Khaïl.

"Feinte!" lança-t-elle d'un ton déterminé.

Arktos se mit à courir et un clone d'énergie noire apparu devant lui. Ce double fantomatique fonça sur Shiza, cachant le vrai Arktos à la vue du crocodile. En cherchant à esquiver d'un coté ou de l'autre, le Pokémon visé se mettrait automatiquement à portée du Teddiursa, qui arriverait après son double. Feinte avait la réputation de ne pas pouvoir échouer, et Athéna n'avait jamais eu à s'en plaindre.


La petite Kaiminus aurait-elle le temps de réagir avant que neuf kilos d'ourson ne lui tombent dessus...?

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Lun 13 Mai 2013 - 19:37

Hm, une attaque Feinte, alors. Intéressant, et surtout inévitable. Je réfléchis une demi-seconde, avant de lancer à Shiza :

"Résiste tant que tu peux à cette attaque, et dès qu'il t'aura touchée, envoie-lui ton Pistolet à O le plus puissant !"

Un peu troublée, Shiza trembla et recula vers moi, en voyant l'ourson arriver à tout allure. Elle me regarda d'un air craintif, mais je lui répondis :

"Fais-moi confiance, ma grande. Je sais que tu peux y résister. N'essaie pas d'esquiver, et prépare ton jet d'eau !"

Shiza se remit en garde, les yeux rivés sur le faux ourson qui s'approchait à vive allure. Elle se prépara à l'impact, ferma les yeux et... La boule de poils frappa dans son dos. L'attaque Feinte était réputée pour être inévitable, et Shiza avait été remarquablement feintée... Elle tomba en avant, surprise, mais se releva et dirigea vers l'ourson son arme la plus puissante : le Pistolet à O.

Car si Shiza était peureuse et timide, et si elle détestait le combat au corps à corps, elle excellait tout bonnement dans les attaques à distance. Et vu la puissance du tir, je doutai fort qu'Arktos s'en sorte sans se mouiller quelques poils...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 8:18

Athéna haussa discrètement un sourcil intrigué. Elle s'attendait à des attaques au corps à corps avec un Pokémon comme Kaiminus, réputé pour avoir un broyeur en guise de mâchoire. Mais en y réfléchissant, Shiza n'était pas comme les autres Kaiminus.

A cette distance très réduite, Arktos allait se faire éjecter comme un fétu de paille face à une lance à incendie. Mais Shiza était tombée, devait se relever et charger l'attaque, ce qui laissait une ou deux secondes à Athéna pour...


"Léchouille!"

Arktos, tout proche de son adversaire, s'élança d'un bond au visage de Shiza et sortit une langue disproportionnée et couverte d'une bave gluante étrangement abondante.

Athéna, éloignée de la scène, ne voyait que le dos de Shiza et ne sut pas dire si Léchouille avait fonctionné ou non quand le Pistolet à O parti comme un vrai coup de feu.

Arktos le prit dans les dents et vola aux pieds de Khaïl avant de retomber sur ses fesses, le poil trempé et les yeux pleins d'eau. Cela lui rappela le combat contre Shiynmey, et ça n'était pas un bon souvenir. Il se releva en grognant et en frottant ses yeux d'une patte humide.


"Prépare-toi!" lui dit sa Dresseuse en scrutant la réaction de Shiza pour savoir si elle était paralysée ou non... la chance serait-elle du côté de la blonde pour ce combat?...

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 10:24

Artktos rebondit plusieurs fois sur la pelouse mouillée, avant d'atterir à mes pieds. Athéna avait été imprudente en lui demandant de s'approcher de Shiza, parce qu'un Pistolet à O à bout portant, ça faisait mal. Mais mon Pokémon n'était pas mieux loti...

En effet, la Léchouille du Teddiursa avait complètement tétanisé Shiza. Elle tremblait de tous ses membres, assise au sol, comme terrifiée. Je lui lançai :


"Shiza, courage, tu peux l'avoir ! Réessaie Pistolet à O, il ne résistera pas à un second assaut !"

Shiza ouvrit un oeil, qu'elle referma aussitôt. Je serrai les dents : la paralysie était le pire fléau des Pokémon aquatiques... Je l'encourageai à se relever, tandis qu'Arktos se préparait pour sa prochaine attaque.

Enfin, alors qu'Athéna lançait son ordre à l'ourson, Shiza réussit à prendre le dessus sur la paralysie musculaire qui la maintenait au sol et, d'un effort colossal, se remit debout pour envoyer son Pistolet à O en direction de l'ourson. Mais restait à savoir si celui-ci n'aurait pas réussi à la toucher avant...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 11:53

Athéna s'étonna des paroles de Khaïl. Le jeune homme comptait vraiment sur la puissance du Pistolet à O de Shiza, pourtant Athéna croyait se souvenir que la famille des Aligatueur n'excellait pas en attaque spéciale... Ou alors sa mémoire lui jouait des tours? Elle avait beau être une lectrice assidue et curieuse des facultés de chaque Pokémon, ça n'était pas évident de retenir plus que six cents définitions de Pokédex... surtout sans Pokédex, ce qui voulait dire n'avoir accès à ces informations que depuis sa bibliothèque personnelle.

La blonde fronça les sourcils. Arktos était mouillé mais pas sonné, sa nature costaude et sa bonne endurance lui permettant d'encaisser quelques coups supplémentaires. Khaïl avait-il une idée en tête, un plan B? Ou comptait-il tellement sur la puissance de tir de Shiza qu'il allait se contenter de répéter les Pistolets à O jusqu'à ce qu'Arktos boive la tasse?
Dans les deux cas, Athéna était fébrile, hésitant entre plusieurs façon de se battre.

Par chance, la petite Kaiminus fut prise de spasmes et ne bougea pas. La paralysie faisait son effet, tandis qu'Arktos était prêt à l'attaque, même si son poil était gorgé d'eau. Tandis que Shiza se reprenait, la jeune Dresseuse ordonna :


"Groz'Yeux!"

Arktos poussa un cri et pendant un instant, de gigantesques yeux jaunes apparurent devant son museau comme une sorte de masque effrayant. Les deux yeux immenses fixèrent Shiza avec la gourmandise d'un prédateur devant sa proie. Cela suffirait-il à déstabiliser le croco?

Comptant de nouveau sur sa chance, Athéna pria pour que la Kaiminus soit saisie de crampes ou de peur, et elle cria :

"Combo-Griffe!"

Cette attaque n'était pas la plus puissante d'Arktos... sauf s'il pouvait faire, comme le nom de l'attaque l'indiquait, un 'combo' de plusieurs coups successifs. Dans ce cas, ça faisait mal. Et si Shiza ne trouvait pas le moyen d'empêcher Arktos de lui sauter dessus et d'enchaîner, surtout en comptant l'effet de Groz'Yeux sur sa défense, la petite créature à grosse mâchoire allait y perdre quelques écailles...

Arktos sauta de nouveau sur son adversaire, toutes griffes dehors. Au même instant, Shiza se remettait debout et ouvrait la gueule pour faire Pistolet à O.

De nouveau, c'était à qui toucherait en premier...


~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaïl
Le charme à l'état roux !


Messages : 822
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 22

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mar 14 Mai 2013 - 20:07

Argh, ça tournait mal. Arktos était résistant, et bien que Shiza soit plus puissante que la plupart des membres de son espèce pour ses attaques à distance, ça ne suffisait pas. L'ourson se rapprocha à vive allure, après avoir lancé un Groz'yeux pendant que Shiza souffrait de sa paralisie. Une attaque Combo-griffe, hm... Une trois chances sur quatres de prendre des dommages assez importants, quoi. Sauf si Arktos ratait son coup. Manque de bol, c'était mal barré pour esquiver...

L'ourson ne rata pas son coup, il lança un coup de griffe qui frappa Shiza au bras, puis un deuxième sur le nez. Le Pistolet à O partit à ce moment-là, et l'ourson s'envola à un petit mètre d'elle.

Je serrai une main dans mes cheveux. J'étais assez stressé pour deux raisons. 1, Shiza n'était pas assez en confiance pour que je lui demande d'utiliser des attaques au corps à corps, même si ça l'avantagerait, parce qu'elle détestait ça. Elle pourrait prendre peur et refuser de me faire confiance par la suite.
Mais 2, si elle perdait, elle aurait encore moins confiance en elle. Alors... Autant tenter le tout pour le tout... Malheureusement je n'avais pas d'objet de soin avec moi. Je lançai donc, pendant que le Teddiursa se relevait :


"Shiza, essaie une attaque Morsure ! Fais attention à ses griffes !"

Elle bougea avec difficulté, et tourna la tête pour me regarder d'un air implorant. Je sentis mon coeur se tordre devant ses yeux tristes. Je sentais sa douleur d'être paralysée, et sa volonté de bien faire, mais je sus que je lui en demandais trop. Elle ouvrit grand la bouche pour tenter d'attraper l'ourson de ses puissantes mâchoires, mais le coeur n'y était pas... Au moment de l'impact, je sus que la manche était finie.

HRP:
 

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna



Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Mer 15 Mai 2013 - 10:24

Arktos secoua la tête pour chasser l'eau de ses poils et de ses narines. Il venait de se faire rincer les sinus pour la deuxième fois de la journée : deux fois de trop. Ses yeux le démangeaient et l'herbe sous ses pattes glissait à cause de l'eau répandue tout autour des deux Pokémon. Le second Pistolet à O avait fait moins de dégâts mais l'ourson sentait la fatigue et le stress faire leur effet.

Shiza se jeta sur lui, une bouche pleine de dents pointues grande ouverte et prête à lui arracher une oreille. Sauf que le bébé crocodile avait presque les yeux fermés de peur et la tête à moitié tournée sur le côté, comme si elle voulait éviter un coup qui n'était pas encore parti.

L'esprit de compétition d'Athéna lui susurrait d'en finir avec Feinte ou Griffe et de mettre KO son adversaire, mais son amitié pour Khaïl lui souffla de ne pas être inutilement violente. Il n'y avait pas d'enjeu dans ce match, sinon un peu d'entraînement pour les Pokémon. Elle la pauvre petit Shiza avait besoin de confiance en elle, pas de se faire tabasser jusqu'à l'évanouissement.
Fait intéressant avec les Pokémon comme Kaiminus ou Mascaïman, leur mâchoire est surpuissante à la fermeture, pour broyer leur nourriture et leur ennemi, mais toute faiblarde à l'ouverture, les muscles n'étant développés que pour un mouvement et pas l'autre.


"Attrape sa mâchoire et bloque-la!"

Arktos croisa le regard de sa Dresseuse. Lui non plus n'avait pas envie de cogner sur une femelle aussi timide et effrayée que Shiza. Il évita l'attaque Morsure de justesse (heureusement que Shiza n'y mettait aucune volonté, sinon il n'aurait pas eu le temps de se pousser et aurait probablement perdu connaissance), et répliqua en posant une patte sur le museau de Shiza, et l'autre sous son menton. D'un geste brusque, il lui ferma la bouche avec un "Clac!" de dents qui s'entrechoquent. L'ourson s'agrippa au long museau de Shiza et ne lâcha plus. Il n'avait pas besoin d'utiliser d'attaques ou de porter des coups pour gagner ce match. A vrai dire, si Shiza n'avait pas envie de gagner, Arktos n'avait pas grand chose à faire pour vaincre.

La petite Kaiminus tomba face contre terre, emportée par le poids d'Arktos. Elle et l'ourson se retrouvèrent allongés sur le ventre dans l'herbe humide, Shiza poussant de petits cris étouffés, et le Teddiursa tenant toujours fermement sa mâchoire.

Athéna regarda Khaïl à l'autre bout du terrain.


"On arrête là pour cette manche?" lui cria-t-elle avec un sourire.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]   Aujourd'hui à 8:09

Revenir en haut Aller en bas
 
L'acupuncture ne fonctionne toujours pas sur les castors [Khaïl] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» James : toujours partant pour un spin-off sur Spike
» le mensonge est toujours puni
» Les Seconds Couteaux, ces acteurs dont on ne sait pas toujours le nom
» Scout toujours
» J'entends toujours le bruit de ces talons qui claquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: