Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Jeu 3 Jan 2013 - 3:36

~ Chocolat chaud et Commandants ~


Citation :
Rapport du 25/12/12 : Page blanche.
Rapport du 26/12/12 : Page blanche aussi...
Rapport du 27/12/12 : Page blanche encore une fois...
Rapport du 28/12/12 : Blanche.
Rapport du 29/12/12 : Encore du blanc...
Rapport du 30/12/12 : Rien.
Rapport du 31/12/12 : Que dalle.

"Que dalle, que dalle, encore et toujours que dalle... ! QUE DALLE ! Sept malheureux jours sans aucun rapport ! Mais je rêve ! Quelle bande d'incapables !"
"Luca...rio..."
"Ne les défends pas toi ! Nah mais regarde, regarde Lucario ! Y'a rien ! Tu peux m'expliquer ?"


Et Lucario soupira, comme à son grand habitude. Il était devenu habituel d'assister à ce genre de petite crise enfantine venant du Commandant Leo, Rin Phantomhive. A la longue, il les supportait plutôt bien, tant qu'il était avec son dresseur. Pour éviter cette discussion de sourd, le Pokémon bleuté regardait de côté, à travers la vitre de la limousine. Les gens défilaient, la faible vitesse de la limousine laissait au Pokémon le droit de découvrir une ville qu'il connaissait déjà si bien au final. Les jours passent, et les rues se ressemblent toutes. Au final, tout cela devenait très vite lassant, et ce fut doucement que Lucario tourna et baissa sa tête pour regarder le jeune homme qui se trouvait couché sur les larges sièges, la tête blonde posée sur les genoux du Pokémon. Ce dernier admirait le Commandant lire les récents rapports - ou plutôt ce qui étaient censés être des rapports. Lorsqu'un soupir se fit entendre de l'humain, le Pokémon ne put s'empêcher de sourire et de laisser paraître un petit rire. Le jeune Rin n'y prêta guère attention. Il était consterné, mais surtout fatigué.

Jetant la multitude de feuilles blanches vers une quelconque direction, Rin souffla et ferma les yeux. Il avait l'impression de ne plus pouvoir se relever, il aurait voulu sauter dans le premier lit qui se présenterait à lui, afin d'y piquer un mémorable somme. Mais pour le moment, il devait se contenter des genoux de son Lucario, son fidèle et grand ami Lucario, et ce n'était guère pour lui déplaire. En ouvrant les yeux, le jeune adolescent et Commandant remarqua que son Pokémon continuait de le regarder.


"Maintenant que j'y pense, Lucario, sais-tu où nous allons ?"
"Luca..."
"T'es jamais au courant d'rien toi !"
"Lucario"
répondit le Pokémon, l'air blasé.
"Oui bon... moi non plus visiblement."

Essayant tant bien que mal de se relever un peu, le jeune homme se tourna vers l'avant de la limousine, afin d'actionner l'interrupteur du microphone. Un bruit sourd se fit entendre, et à peine Rin avait-il ouvert la bouche pour parler au chauffeur que ce dernier semblait savoir de quoi il en retournait. "Nous allons au café Reshiram. Vous avez un entretien d'affaires avec la Commandante Scorpio, Nemesis." Oh non... Le restant de la journée s’annonçait forte pénible. Rin soupira une fois de plus, puis retourna à sa place habituelle tout en jetant un œil aux feuilles dispersées par-ci par-là. Il se positionna de côté, la tête tournée vers le Pokémon, et ferma les yeux, tentant de se reposer un peu, quelques minutes.

"Quel bordel, j'te jure ! Lucario, tu m'nettoieras tout ça quand on rentrera."
"Lu ?!"
s'écria le Pokémon, avant de soupirer à son tour.

Rin n'avait dormit que seulement quelques minutes. Ce ne fut que peu, mais assez pour redonner un petit peu d'aplomb au Commandant. En revanche, le réveil fut d'une toute autre histoire. Forcé de s'arrêter plus que brusquement, le chauffeur freina d'un coup sec, Rin tombant "propulsé" et se retrouvant lamentablement sur les tapis de la limousine.

"Monsieur, nous sommes arrivés."
"Ouais, j'crois que j'avais bien compris !"
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Jeu 3 Jan 2013 - 16:27

Bonk ! Oui, un joli "bonk !" sans grande résonance, prouvant que la tête du malheureux dont la tête venait de se cogner à une porte de limousine était bien pleine. Enfin, pleine ou vide... Peut-être aurait-elle était vide, que le dresseur aurait eu moins mal ? ... Bon en fait pas sur, toujours était-il que Martyr tombait lamentablement au sol, tête évidement la première, produisant un autre bonk sonore. Et maintenant, en prime, sa tête saignait.

Il y avait des jours, comme ça, il fallait pas se lever, maintenant Martyr était sur qu'aujourd'hui en était une. Comment dire... La veille avait été trop facile. Pas d'accident. Il n'avait pas trébuché une seule fois. Son écharpe s'était tenue tranquille, elle n'avait pas fait de tentative d'homicide sur lui. Oui, hier avait été une accalmie particulièrement agréable. Trop agréable, il aurait du sentir venir le coup fourré. Mais non. Et depuis ce matin, ça s'enchaînait, à un rythme ininterrompu. Comme une mitraillette, ra-ta-ta-ta-ta-ta.

Pourtant, ça avait bien commencé, et l'albinos avait cru à la fin de sa malédiction ! Mais c'était sans compter sur son ennemi numéro un, écharpe, dont le premier réflexe fut de se coincé dans la porte de sa chambre, au centre Pokémon, allez hop, vite-fait tiré en arrière, et on se cogne, plutôt violemment, contre la porte. Temps d'inconscience : deux minutes.

Ensuite, il y avait eu cet incident avec le thé brûlant de la cafétéria, qu'un malheureux jeune homme, bousculé par son Judokrak, lui avait renversé dessus. Droit sur le jardin secret, il avait cru mourir ébouillanté tant la douleur était... ce qu'elle était. Sans compter que son pantalon était fichu, il était bon pour se changer. Mais ce n'était pas fini, loin de là, ça ne faisait que commencer, et après avoir trébuché contre le pas de la porte des toilettes du centre, il s'était retrouvé, tête la première, dans la cuvette. La précédente personne n'avait pas tiré la chasse. Charmant, n'était-il pas ?

Après, il avait tout de même été relativement tranquille, encore qu'avec Lucifer fraîchement capturée, c'était pas gagné. Et là, justement, il la poursuivait alors que la Chacripan s'était amusée a chiper de la nourriture dans son sac, aidé par Pollen, qui craignait déjà moins les chutes imprévues. Ce qui nous ramenait à la situation présente, Martyr, koncked out par une porte de limousine, une Chacripan morte de rire et une Arko courroucée contre la limousine, ses occupants, et les voitures en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Nemesis
Commandant Scorpio
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Jeu 3 Jan 2013 - 17:08

Bon, ça commençait vraiment bien, mais archi-bien cette journée ! Non, ironiquement ... Comme d'habitude, le réveil avait été dur, très dur même. Les sbires qui passaient devant mes quartiers ne pouvaient s'empêcher d'hurler comme des putois (ou plutôt des moufouettes ...) à leur moindre blague stupide. Et pour une fois, même décoiffée, j'avais osé sortir juste ma tête de l'entrebâillement de la porte, en dévisageant les sbires d'un air ... Comment dire ... Méprisant, hautain, énervé, emmerdé, agacé, hérissé, et tout ce qui s'y apparentait de près ou de loin, excepté les adjectifs positifs.

"Mais ... FERMEZ VOS GUEULES UN PEU, BOULETS SANS CERVELLES !"

Sur ce coup, on devait m'avoir attendue depuis fiou ... Je ne sais quel endroit. Mais au moins c'était clair. Le petit groupe de bons à rien s'en était allé en courant, sans dire le moindre mot. Mais au juste, qu'est-ce qui leur avait fait si peur ? Ma tyrannie du matin, ou bien ma coupe de cheveux ? Humpf ... Peu importe. Au moins, j'avais le temps de me préparer maintenant. Je regardais l'heure et il était que ... QUE ONZE HEURES ?! Et bah en fait non, j'ai pas le temps ... Enfin, si on pouvait croire que trois heures c'était assez pour me déplacer d'ici à Megapagopolis tout en m'étant préparée ... En gros, il me restera que une heure pour y arriver quoi. Et encore, j'aime pas me préparer qu'en deux heures, beaucoup trop rapide. Mais puisqu'il n'y avait pas le choix ... Mais d'ailleurs, pourquoi est-ce que je devais être à Megapagopolis à quatorze heures ? Hum ... Simplement pour une sorte d'entretien avec le jeune Leo. Mais d'ailleurs, y'avait quoi à dire à part que les sbires ne sont bons à rien ? Bah en fait, rien du tout. Mais ça valait toujours la peine d'y aller.

Finalement, deux heures étaient passées, et j'avais réussi à faire dans l'extrême pour être prête. Par la suite, j'étais discrètement sortie du Q.G, histoire d'éviter de croiser un sbire entre deux. Et le reste de la route ne se fit pas à pied, encore heureux, c'était beaucoup trop long. Non, à dos d'Etouraptor c'était bien plus rapide et plus reposant. Donc on va faire comme ça. Puis, par la suite, j'étais arrivée à Megapagopolis sans encombres, ou plutôt dans les calmes périphéries où je rangeais mon Etouraptor en vérifiant si il n'y avait bien personne dans les alentours. Après tout, j'étais censé être dresseuse, hors du Q.G Zodiac. Sauf que là bah ... D'après vous, est-ce qu'un Lilia est assez rapide pour parcourir la moitié de la région en une heure ? Non, pas du tout. Enfin bref ! Quinze minutes pour marcher et arriver en ville, c'était assez. Et d'ailleurs, c'était même assez pour s'arrêter devant un petit spectacle amusant se trouvant juste devant le point de rendez-vous. Une limousine plus un gamin qui ne faisait pas gaffe égal à porte dans la poire. Sur le coup, je n'avais pas pu retenir un petit rire que je cachais avec ma main. Mais cette limousine, elle m'intriguait. Elle signifiait plusieurs choses. Soit un champion de la Ligue de Maïlys, soit une célébrité, ou soit mon interlocuteur. Enfin ... Quoique ce soit, m'attirer les bonnes grâces d'un gars fortuné, ça ne me fera pas de mal au contraire.


"Bouges de là morpion."

Tel sont les mots que j'avais prononcé en dégageant le petit qui s'était cogné de la voix en tirant par ... Par son écharpe. Elle était bizarre d'ailleurs. Et pourquoi il l'enlevait pas ? Il ne faisait pas si froid après tout ! M'enfin, c'était son problème. Si il finit étranglé, par ma faute, ce sera son écharpe, pour moi. Enfin bref. Je lâchais ensuite le petit, en regardant d'un oeil attentif la limousine, histoire de voir ce qui allait en sortir.

~~~~~~



Carte:
 


Avatar virtuel:
 


<(^o^<) Double Compte d'Arcania (>^o^)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Jeu 3 Jan 2013 - 22:49

La flemme. Le jeune Commandant avait une foutue et débile... flemme... de se relever. Ce n'était pas vraiment sa journée, visiblement. Et ce Lucario qui ne cessait de rire en voyant son jeune dresseur étendu là, dans la limousine, tel un insecte. Rox soupira, mais fut tout compte fait remis sur pieds par son Pokémon. Maintenant qu'ils étaient arrivés, les deux êtres n'avaient plus qu'à sortir, et entrer dans ce fameux café Reshiram. Mais au fond, Rin se posait une question : quel genre d'être était cette Scorpio ? Il n'avait entendu parler d'elle que peu de fois, et ne l'avait encore jamais rencontré auparavant. Il la connaissait seulement de nom, à vrai dire, même pas de réputation. Il savait au moins à quoi elle ressemblait, enfin, approximativement. Mais qu'importe : ils avaient vraisemblablement pas mal de choses à discuter, des choses qui ne plaisaient pas tellement au jeune Commandant Leo. Mais ils verront cela plus tard.

Le jeune homme aux yeux bleutés fit signe à Lucario d'ouvrir la porte de la limousine. En général, cela était une tâche confiée au chauffeur, mais Rin détestait cela. Il savait se débrouiller, nul besoin d'un sous-fifre pour ouvrir une misérable porte. Mais où va ce foutu monde... ? Soudainement, lorsque Lucario ouvrit la porte, un bruit sourd se fit entendre, venant apparemment de l'extérieur, comme si la portière venait de percuter quelque chose. Rin et son Lucario se regardèrent, l'air surpris.


"T'as pas entendu quelque chose ?"
"Rio." répondit le Pokémon.

Bon, eh bien... c'est qu'ils étaient en train de rêver. Oh oui, un doux et joli rêve. Cela fait longtemps que Rin n'avait pas rêvé. Il ne se contentait que d'affreux cauchemars, toujours les mêmes. Et finalement, il n'en avait pas droit, car c'est en sortant de la limousine qu'il devait faire face au monde réel. Lucario sortit le premier, laissant ensuite la place au jeune Commandant qui sortit doucement. Le Pokémon ferma la portière alors que Rin s'apprêtait à le faire. Et comme par coïncidence, les deux êtres tournèrent la tête d'un côté. Ce qu'ils voyaient ne les étonnèrent pas spécialement : là, au sol, se trouvant un jeune homme, visiblement du même âge - ou environ - que Rin. Il saignait un petit peu, et tout laissait à penser que ce fameux bruit qu'ils avaient entendu à l'instant n'était d'autre que celui du fracas entre la portière et ce jeune homme. Rin eut un sourire en coin. A quoi bon s'en préoccuper ? Il s'était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Et en même temps, pour se prendre une portière... Faut vraiment avoir une vie pourrie.

Rin se saisit d'une petite pièce dans sa poche droite, à l'intérieur de son manteau de civil noir et chic, puis la lança en direction du jeune homme au sol. Le Commandant ajouta en regardant son Lucario :


"Fais-moi penser à changer de chauffeur. Il s'est arrêté en plein dans l'emplacement d'un clochard."
"Lucario..." répondit le Pokémon en levant les deux bras, le visage blasé.

Sur le coup, le Commandant Leo n'avait pas remarqué la présence d'une jeune femme, se trouvant juste à côté du gosse au sol. Cette jeune femme avait - il faut l'avouer - un physique des plus convenants, les cheveux longs noirs et le style vestimentaire un peu chic. Elle semblait le fixer du regard, et soudainement, Rin avait une impression de savoir qui elle était. Le jeune Commandant, le visage neutre et la voix sérieuse, l'aborda finalement, sans pour autant bouger de là où il était.

- Je suppose savoir à qui j'ai à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Jeu 3 Jan 2013 - 23:24

"Bouges de là morpion."

... C'était insultant et plutôt dur comme comparatif, de même qu'incorrect, mollusque aurait certainement été plus juste vu la situation, au vu du fait que Martyr était incapable de bouger. Oh, et puis ça à la limite, il s'en fichait un peu, peut-être même aurait-il pu prendre ça à la rigolade, songeant qu'il aurait peut-être pu devenir ami avec cette femme, un peu plus tard, en sirotant tranquillement un thé glacé. Non, le problème n'était pas là. Le coup de la pièce non plus, en soi, même si ça avait été à ses dépends, en fait, il avait même trouvé ça plutôt drôle, pour être tout à fait franc. Alors, le problème, d'où diable pouvait-il bien venir ? Qu'est-ce qui avait fait que le bleu lumineux de son regard s'assombrisse un instant ? L'écharpe. Elle avait touché l'écharpe, poussant l'albinos à violemment se dégager.

La suite est assez aisée à deviner, non, connaissant le personnage ? En l'occurrence, et malgré sa petite taille, Pollen avait voulu prévenir la chute plus qu'évidente à venir en tirant son dresseur par l'écharpe, ce qui se solda évidement par un échec, mais le hic c'était que Lucifer aussi avait essayé, comprenant vite que la situation pourrait plus mal tourner que ce à quoi elle était habituée. Conclusion ? Les deux petits Pokémons s'étaient retrouvés dans les airs, à une hauteur assez conséquente pour qu'ils puissent se blesser si rien ne venait ralentir ou stopper leur chute avant. Evidement, Martyr s'était jeté sur les deux petites bêtes pour leur éviter une douloureuse chute, glissant par la même sur son écharpe, tombant tête la première... sur l'autre adolescent. Court moment de silence, avant qu'il ne se relève vite, très vite, faisant la courbette, ses Pokémons encore un peu sonnés dans les mains

"Uwaah, je suis désolé !"

... Avec une personne normale, ce serait peut-être passé. Mais au vu des personnes qu'il avait devant et derrière lui... Avait-il encore une chance de survie ?

~~~~~~

PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Nemesis
Commandant Scorpio
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 0:05

Ce petit, soi il comprenait pas notre langue, soi il mettait un temps fou à dégager. Il était handicapé ou quoi, pour ne pas bouger ainsi ? Visiblement, c'était à croire que oui. Cette petite t'aide d'innocent, cette bouille d'enfant ... Ce sont ces têtes là qui me donnent des envies de meurtres, parfois. C'est pour ainsi dire que je n'aurai jamais d'enfants, que ce soi avec Mister Univers, ou non. En même temps, qui résisterait à l'envie irrépressible de violenter un peu ces enfants ? De mon point de vue, personne. Enfin bref. Bien que j'avais envie d'étrangler ce petit, un meurtre serait trop risqué, surtout ici, en plein milieu d'une foule innombrable. Alors à la place, pourquoi ne pas simplement se contenter de le maltraiter un peu ? D'ailleurs, le coup de la pièce du blondinet qui était sorti de la limousine, c'était plutôt bien vu. Enfin, si on ignorait le fait qu'il ne méritait pas une pièce, ça passait. Par la suite, il s'était décidé à se ridiculiser lui-même. A peine que j'en avais tout de suite déduit à qui j'avais à faire par les paroles du blond, que l'autre s'était rétamé sur lui en tentant de rattraper ses Pokémons. Ce gosse, il enchaînait les gaffes. Enfin bref. Ce n'était qu'un insecte entre les pattes en plus. Il fallait s'en débarrasser, pour le bon déroulement des affaires.

"La providence ou bien la chance ? Aucun des deux n'est capable de dire si je suis la personne que tu cherches. Si l'on peut qualifier que tu parles du noble lion recherchant le venimeux scorpion, alors on peut dire qu'il y a dard sous griffes."

Bon, c'était un peu bizarre je vous l'accorde. Mais pourquoi crier que vous êtes commandant de la Team Zodiac au beau milieu d'une foule admirant la scène ? A moins de vouloir finir tête coupée, il n'y avait aucune raison. Enfin ... La phrase était tournée pour être bizarre de toute façon. Seul un zodiac la prononcerait, et seul un zodiac la comprendrait. N'empêche, je me demande bien pourquoi un tel rendez-vous. Qu'est-ce qu'il y avait de si urgent pour que ce ne soit pas dit au Q.G ? Humpf ... Quoique ce soit, ce sera vite réglé. Enfin, peut-être pas ... Avec ce gosse maladroit, c'était pas prêt de finir, on dirait bien. Mais comment s'en débarrasser ? Surtout qu'il était pas prêt de lâcher l'affaire, avec ses excuses inutiles. M'enfin ... Pour cet enchaînement de boulettes, le Lion était plus concerné que moi. Après tout, ce gosse a chuté sur lui. Reste à voir si il va le décapiter, ou autre. Il me tarde de voir cela.

Bref ! J'en lâchais un bâillement, ennuyée par la situation. Ce sera totalement impossible de parler avec ce gosse. Mais bon ... Qu'est-ce qu'il irait foutre dans le café hein ? On pourrait peut-être enfin finalement parler tranquillement. Je regardais alors une dernière fois le blond.


"L'ombre est toujours le meilleur endroit pour se camoufler. C'est là que les chasseurs attendent leurs proies."

Sur ces paroles, je m'en allais pour rentrer dans la café, plus précisément vers le coin le plus ombré de celui-ci.

~~~~~~



Carte:
 


Avatar virtuel:
 


<(^o^<) Double Compte d'Arcania (>^o^)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 0:41

On dit souvent "Tu tombes, je tombe". Eh bien non. "Tu tombes, j'tombe pas, et par la même occasion j'te kick, mais d'une force". Mais d'où sortait ce gosse ? Quelle mouche l'avait donc piqué pour qu'il soit un pur abruti, qui est plus maladroit comme pas deux ? Lorsque l'adolescent chuta, emportant avec lui le Commandant Leo, le Lion d'Or, Rin sentit en lui comme une tension qui montait, encore et encore. Il ne s'était rendu compte de rien, il n'avait guère capté qu'il était sur le point de se ramasser comme une daube, tel un insecte qu'on écrabouille du pied. Il allait se couvrir de honte devant cette femme qui semblait être celle qu'il attendait. Par chance, lors de sa courte chute, le jeune Commandant sentit son corps tenu : avec ses deux pattes, Lucario venait de le rattraper, l'empêchant de tomber. Regardant Lucario avec un petit sourire en coin pour le remercier, Rin changea de visage pour un air sérieux et grave, puis dévisagea l'adolescent maladroit.

"Toi je te jure que tu me tapes sur les nerfs... !"

A peine avait-il finit sa phrase que Lucario décida seul d'agir, poussant un peu plus loin l'adolescent. Rin jeta un regard à son Lucario, fusilla l'adolescent du regard, maintenant qu'il semblait s'en être débarrassé. Il tourna ensuite la tête, pouvant discuter avec cette femme. Et que serait mieux qu'une belle métaphore pour faire connaissance ? Désormais, plus aucun doute ne demeurait. Cette femme était belle et bien la Commande Scorpio. Rin eut un sourire en coin, alors que soudainement, son Lucario se positionna devant lui, comme pour prévenir d'un éventuel danger. Rin le rassura, l'écarta de peu, puis s'adressa à la Commandante.

"Face au Scorpion, le Lion fait part de ses salutations distinguées. Certainement le dard et les griffes trouveront un terrain d'entente."


Pendant que les Commandants entraient dans le café, Rin ne pouvait s'empêcher d'examiner Scorpio. Elle paraissait être comme lui, sur certains points. Sérieuse, grave, et vraisemblablement dotée d'une poigne de fer. Ceci lui plaisait bien, mais les à priori ne sont jamais exhaustifs au début même d'une rencontre. Le Commandant Leo examina les lieux d'un simple coup d’œil. La table qu'avait choisit Scorpio était un bon choix, un endroit un peu sombre, à l'abri de trop de regards et d'oreilles un peu trop curieuses. A peine s'étaient-ils assis qu'un serveur s'approcha des deux Commandants, habillé de son boléro noir et équipé de son carnet de note.

"Puis-je prendre votre commande ?" demanda le serveur.
"Un chocolat chaud." répondit Rin. "Et un second pour Pokémon." ajouta-t-il en faisant un signe de la tête pour mentionner Lucario.

Le Pokémon, lui, se contentait d'observer Scorpio. Le Pokémon semblait peu confiant, mais ce fut une chose normale. Le Pokémon se méfiait de toute personne s'approchant de son dresseur. Comme un sentiment de protection, à n'importe quel prix. Soudain, le jeune Rin tourna son regard de côté, comme s'il semblait avoir surpris quelque chose. Quelque chose qui l'intéressait visiblement, et ce quelque chose, ce fut une coupelle pleine de bonbons, posée sur une autre table, à peine quelques mètres plus loin. Des bonbons. Cela faisait longtemps qu'il n'en avait pas mangé. Ce dont il raffolait, c'était le fameux bonbons à la fraise que l'on appelait "Fraise Pokégada". Il adorait cela, et pour lui, cette coupelle devait absolument se trouver dans ses mains.

C'est alors qu'il se saisit discrètement d'une de ses Pokéballs, qu'il ouvrit sous la table, et où il pouvait avoir une petite visibilité sur le Pokémon qui allait en sortir. Ce fut un Noctali qui en sortit. Le Pokémon pouvait légèrement voir son dresseur pointer du doigt, sous la table, la coupelle de bonbons plus loin, et ses lèvres bougeant. Très vite, le Pokémon compris et partit à la tâche, prenant rapidement et très discrètement l'objet tant convoité, et le rapporta sous la table à son dresseur. Rappelant son Noctali dans sa Pokéball, le jeune Commandant plaça la coupelle de bonbons à côté de lui, faisant en sorte de la cacher de sorte que le serveur ne remarque rien.



Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 2:11

Dire qu'il comptait s'excuser de nouveau. En fait, là pour le coup Martyr portait bien son nom, il n'avait même pas eu le temps d'ouvrir la bouche qu'il s'était fait pousser par le Lucario. A coup sur que c'était un mâle, il les énervait naturellement. N'empêche, c'était si violent que ça, mais voilà quoi, c'était Martyr. La simple impulsion avait suffit pour qu'il glisse sur un bout de papier qui se trouvait là au bon endroit au mauvais moment, faisant chuter le dresseur albinos en arrière, droit dans les poubelles ! Là, ses vêtements étaient foutus. Définitivement foutus. Ou pas, même si son écharpe était une ennemie mortel... Il y avait des moments où elle pouvait se montrer utile, comme maintenant, en se coinçant à un endroit improbable : Entre les pattes d'une Arko accrochée à un mur qui tirait de toutes ses forces. Finalement, ses vêtements étaient pas foutus. Par contre, son front saignait encore plus. Temps d'inconscience : 40 secondes. Dans une étrange position, le front contre un mur, pour le plus grand plaisir d'une Chacripan se moquant allégrement de son dresseur. Saleté.

L'albinos prit un long, loooong moment après sa reprise de conscience pour se remettre les idées en place, avant de reprendre une position normale, l'air légèrement abattu : en moins de quelques minutes, sa maladresse naturelle l'avait tourné en ridicule, et énervé une autre personne, vraiment, il était maudit ! Ceci dit, il reprit vite le sourire, ramassant Pollen comme Lucifer (qui s'attendait à se faire sévèrement disputer...)

"Vous allez bien..."

Il avait l'air soulagé. Après tout, il ne manquerait plus que ça, qu'il ai blessé ses Pokémons dans le flot de ses maladresses ! Le Chacripan ronronna même, s'attendant tout naturellement à une réaction d'un autre ordre. Enfin, maintenant, que faire ? Le dresseur suivit la foule du regard un moment, son moral tombé au plus bas, avant de se décider à repartir de son côté, quand il se fit héler par un des serveurs du café. Il semblait avoir assisté à toute la mésaventure du maladroit jeune homme et l'avoir prit en pitié. Conclusion ? Un peu de chance pour sa malchance, il était attablé à une des tables en terrasse, et un bon gros chocolat chaud viennois gratuit allait arriver, sans oublier un peu de nourriture pour ses Pokémons... Une dépense sur laquelle il serait qui plus est à même de rogner pour le coup, la petite Décibel aussi de sortie du coup, piaillant doucement, un poil effrayée par tant de monde. Enfin, pour l'instant, rien de bien méchant, et pas de catastrophe imminente à l'occasion. ... Ca redevenait calme. Trop calme.

~~~~~~

PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Nemesis
Commandant Scorpio
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 11:59

Et bien, finalement ce rendez-vous promettait d'être intéressant. Ce lion était la première personne à répondre ainsi. Enfin ... Peut-être parce que c'est à la première personne que je fais un coup de ce genre, aussi. Mais bon ... En même temps, peut-être parce que c'est le premier Zodiac à qui je dois parler hors du Q.G et ce, dans une ville bondée de monde. Même ce bar l'était. Encore heureux que dans ce petit coin d'ombre, nous étions un peu en paix. Seul le serveur venait nous déranger, uniquement pour demander si l'on prenait quelque chose. Ah oui c'est vrai. Nous sommes dans un bar après tout. Être ici juste pour parler ne se fait pas, il faut consommer ... Hu hu, dépense d'argent inutile. Enfin, c'est toujours mieux que d'avoir des nuisibles dans les pattes, vous me direz.

"Un thé vert, simplement."

Répondis-je alors, pendant que l'autre commandant tentait un truc plutôt ... Osé si l'on peut dire ainsi. Il avait envoyé un de ses Pokémons pour aller chiper des bonbons sur une table à côté. L'avantage avec les lunettes de soleil, c'est que personne ne voit où vous rivez vos yeux. Mais bon, fallait le comprendre. Succomber aux pêchés mignons et en profiter gratuitement, quoi de mieux ? Enfin ... Je n'étais pas là pour le regarder manger, non plus. Puisque c'était gratuit, autant se servir. D'ailleurs, j'avais osé le faire sans réfléchir. J'avais d'abord tendu mon bras, pour prendre un de ces bonbons rapidement, et de le fourrer dans ma bouche. Hum ... Il fallait avouer que ça avait un goût bien sympathique. Je penchais ensuite la tête sur le côté, avec un "sourire d'ange" sur le visage l'air de dire "tu permets ?" tout en me servant une seconde fois, histoire de calmer au minimum ma faim. Enfin bref ! On était là pour quelque chose de précis, pas pour s'empiffrer. Je regardais alors le lion, en prenant un air déjà plus sérieux qu'avant.

"Alors, qu'est-ce qu'il y a de si urgent et de confidentiel pour devoir en parler ici ? Je suppose que c'est pas pure logique, de parler de ça ici ? Mais quoique ce soit, il n'y a pas de temps à perdre. Racontes-moi tout."

Enfin, mon air sérieux disparu peu de temps après, relaissant une nouvelle fois place à ce faux sourire angélique. Et oui, j'avais repris un de ces bonbons. Il fallait dire que c'était délicieux, pour de simples friandises ! Puis, j'avais bien évidemment arrêté lorsque le serveur était venu avec les commandes, histoire qu'il ne se rende pas compte de la petite fraude que son café était en train de subir. Sur le coup, s'en était presque jouissif. Lui n'en savait rien, et nous apportait les boissons comme si de rien était. Vous voyez, ça, c'est vraiment bien, de profiter des gens. Qu'ils sont crédules, d'ailleurs.

~~~~~~



Carte:
 


Avatar virtuel:
 


<(^o^<) Double Compte d'Arcania (>^o^)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 17:19

Le Noctali du jeune Commandant est un vrai petit voleur dans l'âme. Et en même temps, pour se servir, Rin n'attendait guère de se faire prier. Et même si le serveur n'avait rien demandé, il fallait bien lui faire un sale coup dans son dos. C'était à la fois amusant, simple, et osé. Rin observa la Commandante Scorpio prendre d'abord un bonbon, la dévisageant. *Vas y, te gêne surtout pas t'sais...* se disait-il dans sa tête. Il prit un air décontenancé et blasé, et à son grand regret, cette femme continua à se servir, alors que Rin n'en avait encore prit aucun. Alors ce fut à lui de faire le sale boulot, pour que cette chipie se serve ? Qui est plus sans lui demander la permission ? Cette femme était une bien Commandante tiens. Cela se confirmait à son sourire angélique lorsqu'elle chipait les bonbons, histoire de dire au jeune Rin "J'veux pas dire, mais t'es un bon pigeon".

Au même moment où le serveur arriva enfin avec les commandes, Rin s'apprêtait à manger un bonbon, mais il se hâta très vite. Un, deux chocolats chaud. Un pour lui, un spécialement préparé pour les Pokémon. Un thé vert pour la demoiselle... ce qui semblait être un tableau des plus étranges. Un Commandant, un haut gradé avec un chocolat chaud, c'était limite risible. Mais qu'importe, Rin détestait le thé, le café, ou toute autre boisson. *Y'a que le chocolat chaud qui roxx* se disait-il. Au moment où le serveur se décida à afficher son horrible tête à une autre table, Rin s'empressa de se servir, saisissant un bonbon... en même temps que Lucario, qui lui prit une poignée. Le jeune Commandant fusilla du regard son Lucario, avant d'avoir un petit rire en voyant alors le Lucario tout bouffie, les joues grosses et remplies de bonbons.

Tiens, mais... Le Commandant Leo jurait avoir entendu quelqu'un lui parler. Regardant la Commande Scorpio, celle-ci semblait attendre quelque chose, ou plutôt une réponse de la part du jeune homme. Eh ben mince... A la vue des bonbons et du chocolat chaud, Rin n'avait même plus fait attention à ce qu'elle radotait. Mais étrangement, le jeune homme se souvint légèrement de ce qu'elle lui avait dit. Il prit son air sérieux, et sortit une feuille de son manteau. La dépliant, il la lança doucement sur la table.

Sur cette fiche demeuraient un rapport, ainsi qu'une photo.


"Imaginez que vous soupçonner un capitaine de traîtrise et de complot envers vos confrères. Vous croyez vraiment que "là-bas" serait le meilleur endroit pour en discuter ? Même là-bas, les Douzes Animaux sont à portée."


Le bonbon dans la bouche, le jeune Commandant Leo continua :

"Bwef, che penche qu'il pachera à l'offensive… Il chemblerait qu'il veut ma tête, allez chaloir pourquoi. Cha doit être à cause de l'humuliachion que che lui ai fait subir l'autre fois."

Soudainement, Rin avait une très mauvaise impression, même si cela ne se voyait pas sur son fin visage clair. En revanche, cela se voyait sur celui du Pokémon bleuté. Lucario regardait à la fois les Commandant, mais aussi la fenêtre juste un peu plus loin, donnant vue sur la rue d'en face. C'était tout de même inquiétant, mais Rin tentait de détendre un peu son fidèle ami. Lui tendant un bonbon, le Pokémon ne se fit guère prit, et l'attraper pour vite mettre la friandise dans sa bouche.


"J'ajoute qu'il semble sérieux. Il a déjà convaincu quelques sbires de se rallier à lui. En tout cas, mon Lucario serait fier de lui botter le cul."
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 21:41

Donc on avait, à une distance respectable et surtout de sécurité, deux commandants de la Team Zodiac qui discutaient tranquillement dirons-nous, et surtout, assez loin pour que Martyr, installé sur une chaise et immobile, soit incapable de les entendre ou de les voir. C'était bien parti, pas de potentielles mauvaises fréquentations ou rencontre fatale dans son champ perception donc. Autre bon point, pour les oreilles de tout le monde celui-là; c'était que Décibel s'était calmée, et ne menaçait plus de s'effrayer avec ses propres cris. En fait, elle gazouillait presque, grattouillée par une Lucifer qui avait l'air grandement amusée de voir ça. Pour une fois, la Chacripan s'était trouvée une occupation calme et qui n'impliquait pas de voler quelqu'un (son propre dresseur étant évidement en tête de la liste de ses victimes potentielles) et Pollen jouait les sentinelles, foudroyant du regard quiconque regardait mal son dresseur (et ça pouvait faire un paquet de personnes, suivant son humeur). Le dresseur lui restait toujours immobile, complètement immobile, une vraie statue qui faisait de son mieux pour ne provoquer aucune catastrophe, ayez pitié vous qui le regardez et qui vous amusez à ses dépends !

Finalement, l'immobilité du maudit ne fut pas longue, tout juste cinq minutes le temps que la boisson promise arrive entre ses mains et les bols de nourriture devant ses Pokémons qui ne se firent pas prier pour se servir. Gratuit, c'est pas cher après tout ! Un frisson désagréable parcourut pourtant l'échine de l'albinos. Quelque chose n'allait pas, on ne l'avait ni ébouillanté avec sa boisson, ni étouffé avec la nourriture de ses Pokémons. Ni la chaise ni la table ne l'avaient lâché (pas pour l'instant du moins) et aucun projectile n'était rentré dans son nez ou sa bouche de telle manière qu'il en serait étouffé. ... La boisson ! Oui, c'était la boisson le problème ! On avait utilisé du lait périmé ! Confondu le chocolat avec le poivre ! Prudemment, il approcha la tasse de ses lèvres, craignant mille autres problèmes possibles, comme le récipient explosant une fois porté à sa bouche à cause de la chaleur, ou encore la chantilly remplacée par la mousse du liquide vaisselle. Mais non, rien, ce n'était même pas assez chaud pour l'ébouillanter de l'intérieur ! Et c'était délicieux ! Pour le coup, on repose calmement la tasse sur la table, de peur de la briser et de gaspiller son précieux contenu. Pour l'instant, tout allait bien en fait, c'était plutôt calme, mais ça poussait Martyr à savourer sa boisson. *Le calme avant la tempête, le calme avant la tempêêêêêêête !* qu'il prophétisait dans sa tête.

Et en un sens, il n'avait certainement pas tort. Ce qu'il ne savait pas, c'était que la tempête dont il parlait, elle avait démarré à l'instant où il avait levé la tête pour prendre son chocolat. Laissez-moi m'expliquer, tout partait, pour ne pas changer, de son écharpe qui traînait alors au sol. En bougeant la tête, cette dernière à donc bougé avec lui, provoquant un léger courant d'air, emportant sur son sillage une morceau de papier qui traînait par là. Ce même papier eu là son occasion de se prendre dans les divers courants d'air causés par les passants, arrivant sur le trottoir opposé où arrivait un Poichigeon dont le bec fut pris dans le papier : les orifices permettant au pauvre Pokémon de respirer se retrouvaient donc bouchés et en paniquant pour avoir de l'air ce dernier s'était inutilement agité, avait décollé, avant de se cogner à un pot de fleur, retombant sonné, mais avoir cessé de tenter d'inspirer un court instant l'avait au moins permit de se débarrasser de ce meurtrier bout de bois raffiné. Mais revenons-en au maillon présent, le pot de fleur qui, du à sa collision avec le Poichigeon était rentré à l'intérieur de la maison à laquelle il appartenait, répandant son contenu à l'intérieur, gâchant par la même le ménage pourtant récent de la maîtresse de maison qui, de rage, lança par la fenêtre une babouche, espérant avoir l'importun ayant osé commettre une telle ignominie... La suite de cette réaction ? Elle viendra plus tard, ne vous en faites pas, pour l'instant sachez juste que la babouche n'avait au final rencontré que le sol goudronné.

~~~~~~

PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Nemesis
Commandant Scorpio
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Ven 4 Jan 2013 - 22:56

Le temps passait, les oiseaux chantaient, le temps était beau, et la coupelle de bonbons se vidait plutôt rapidement. Mon dieu ce que c'était bon ! Enfin ... C'est pas tous les jours que je me permets des petits plaisirs comme ça. Je vais généralement attention à ma ligne. Mais là, pourquoi s'en priver ? C'est gratuit, c'est bon, et une petite exception ne me fera pas prendre deux mauvais kilos comme ça ! De plus, lire c'était un exercice ! Bah oui quoi, ça brûlait la graisse dans yeux ! D'ailleurs, c'était l'heure de lire ce petit rapport. Un traître, en gros. Raah, juste ça ... En fait, la chose sur laquelle je m'attardai le plus c'était le "Mon Dieu, ce qu'il a une sale tête !". En même temps, qui raffolerait d'un gars aux dents de lapins, aux tâches de rousseurs innombrables et avec une coupe de pecnot, sans compter la petite houppette à la Tintin qui allait avec ? Enfin ... Il est vrai le Q.G était plus très sûr avec ce traître. Et qui sait, il comptait peut-être vendre l'identité des commandants au grand jour. Et là, je ne doute pas cher de notre peau. Quoique la vie de fugitif, c'est peut-être bien ? Qui sait. Et apparemment, il avait rallier des sbires à sa cause. Fufufu ... Les boulets avec les boulets, comme on dit.

"Hum je vois ... Mais, si l'on prend en compte le fait qu'il ait rallié des sous-fifres à lui, cela veut dire qu'il compte bien viser autre chose. Car un rassemblement général d'idiots incapables, ça ne présage rien de bon généralement." Dis-je en sirotant mon thé entre deux. "Je doute qu'il s'arrêtera à nous après. Si jamais il a le dessus - ce qui n'arrivera pas désormais - il prendra forcément la grosse tête et continuera, visant plus loin. M'enfin ... Pour s'attaquer aux Douze, il doit être instable mentalement celui-là ..."

C'est vrai quoi ! Il fallait vraiment qu'il soit con pour s'attaquer à nous comme ça, avec une poignée de sbires. Surtout que nous, on était treize finalement, si l'on comptait Maître Ophiuchus. Hu hu ... Il s'est jeté dans la marre aux Crocoribles, lui. Enfin, quoi qu'il en soit, je renvoyais le rapport à mon collègue, n'en ayant absolument plus besoin. J'avais eu ma dose de blagues et de sales têtes pour aujourd'hui. Mais une seconde ... Si ça se trouve, il avait peut-être pas prévu de nous régler notre compte en combat. Si ça se trouve, il a prévu des explosifs dans nos quartiers, voir même dans la limousine du lion. Certes j'étais un peu paranoïaque sur le coup, mais ça pouvait toujours nous sauver la vie, ne sait-on jamais.

"Mais, à en déduire qu'il ne soit qu'un simple capitaine, peut importe le nombre de sbires qu'il aura avec lui, c'est toujours une idée suicidaire. Il a très certainement l'intention de nous avoir autrement, peut-être." Et juste histoire d'en rajouter un peu ... "Et si ça se trouve, il a déjà empoisonné nos boissons, qui sait."

~~~~~~



Carte:
 


Avatar virtuel:
 


<(^o^<) Double Compte d'Arcania (>^o^)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Sam 5 Jan 2013 - 23:20

"Et si ça se trouve, il a déjà empoisonné nos boissons, qui sait."

Oh, oui. Oh oui... OH OUIIIIII ! Ca, c'était de la réplique de la mort qui tue ! Ca, c'était une réplique dans un registre que Rin adorait écouter. Surtout lorsqu'il constatait le visage inquiet et surprit de son Lucario qui, buvant au même moment une gorgée de son délicieux chocolat Pokémon, eut la malchance et le malheur d'entendre une telle réplique venant d'une Commandante qui semblait on ne peut plus sérieuse. En voyant cela, le jeune Commandant Leo se mit à éclater de rire, à la vue de tous les gens présents qui trouvaient comme loisir de le regarder. A un certain moment, l'adolescent n'arrivait plus à se contrôler, mais finalement, ce dernier se calma. Il en profita pour chiper la tasse de chocolat chaud du Pokémon pour en goûter une petite gorgée. Histoire de s'amuser. Après tout, un Capitaine au visage dégueulasse et au mental d'un mioche ne méritait pas que l'on occupe trop de discussions envers lui.

- C'est dégueu' !!

Cette chose qui servait de boisson n'avait même pas le goût d'un chocolat ! Alors peut-être que son Pokémon le sentait, mais ce qui était sûr, c'était que Rin n'aurait jamais du boire cela. Lucario se mit lui aussi à rire, prenant du plaisir à se moquer gentiment de son jeune dresseur. Le Commandant Leo ne faisait même plus attention à son interlocuteur, la Commandante Scorpio, qui elle trouvait cela affligeant et puérile. Qu'à cela ne tienne, Rin voulait en faire s'assurer que la boisson n'était guère empoisonnée. Et étrangement, pour un adolescent lunatique, manipulateur, et associable, il venait de s'assurer que son Pokémon n'était guère en danger... avant de penser à lui-même. Il aurait pu simplement penser à lui, ne se préoccuper que de sa vie premièrement, mais c'en fut le contraire. Évidemment, Rin voulait faire passer cela sous forme de délires enfantins et idiots, au lieu de dévoiler une de ses facettes comme cela. Il y avait toujours une part de méfiance envers cette Commandante. Et si, finalement, cette femme énigmatique et étrange n'était pas une de ces traîtres ? Le Commandant Leo reprit son air sérieux, fixant Scorpio droit dans les yeux.

"On dit que le Scorpion reste discret afin de s'en prendre à sa proie, derrière son dos. Et que cette dernière, se pensant en sécurité, s'est en fait retrouvée face à un mur."


Puis il continua :

"Mais sachez le Lion plantera ses griffes à la moindre occasion."

C'était malheureux à dire - ou pas - mais il fallait se méfier de tout le monde. Et en parlant de méfiance, Lucario devint tout d'un coup bizarre, tant dans sa façon de regarder l'environnement qui les entourait que dans l'onde négative qui se dégageait de lui. Il était là, fixant cette fameuse fenêtre qu'il fixait tout à l'heure, encore et encore...

"Lucario ne se trompe jamais, et j'ai comme l'impression... Que le chaperon rouge ne vienne de pénétrer dans la gueule du Lion... Mais aussi le dard du Scorpion." clama-t-il en buvant une autre gorgée de son chocolat.

Le jeune Commandant tourna la tête pour fixer du regard son Pokémon bleuté.

"Lucario. Sois gentil, ouvres la porte. Ne faisons pas attendre nos invités. Et si... tu leur offrais à nonosse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Dim 6 Jan 2013 - 3:00

Pour l'instant, à part avoir assisté à la scène cocasse en étant rendu curieux en voyant les gens tourner la tête, Martyr n'avait pas encore grand-chose à faire dans cette scène. ... A part peut-être rire, discrètement, et compatir quand au goût horrible que ça avait, pour avoir lui-même essayé, sur le ferry... C'était imbuvable, comment ils pouvaient aimer ça les Pokémons, d'ailleurs ? Peut-être que leur "chocolat" provenait d'une Baie ? Allez savoir, mais là n'était pas la question après tout... De toute façons, siroter le sien de chocolat lui suffisait amplement.

Mais, si vous le voulez bien, retournons donc à notre réaction en chaîne laissée interrompue au post précédent ? Alors, où en étions-nous ?
Citation :
pour l'instant sachez juste que la babouche n'avait au final rencontré que le sol goudronné.
Ah, voilà, merci, voix dans ma tête, nous en étions donc à la babouche. Pour comprendre ce qui va suivre, vous devez savoir ce qui s'apprête à avoir lieu à l'intérieur de la salle, à savoir un Lucarion ouvrant une porte en préparant une attaque Charge Os. OK, vous vous mettez le présent ? Bien, alors retour vers le passé chers amis. Nous en étions donc à la babouche écrasée au sol, attirant par la même un Chacripan et un Caninos citadins intrigués par le bruit, allant donc vers sa source, les conduisant à la fameuse chaussure, devenue l'objet d'une âpre bataille entre les deux Pokémons pour savoir lequel des deux pourrait l'emporter dans son terrier (si ça vous intéresse de savoir, c'est le Caninos qui a gagné)... Babouche qu'aucun d'eux n'obtiendrait au final, volée par un... coup de vent. Oui, encore un. Non, il n'était pas conséquence du coup d'écharpe précédent de Martyr, mais bel et bien de l'ouverture de porte et de l'attaque Charge-os somme toute violente du Lucario (en passant savoir si il avait touché quelqu'un ou pas, c'était une autre question...) Par contre, le coup de vent s'était alors fait amplifier par une attaque Vent Arrière, sans doute due au Poichigeon de tout à l'heure ou à l'une de ses évolutions, propulsant ainsi la babouche haut dans le ciel, plus haut que ce n'importe quelle autre babouche aurait jamais pu espérer au cours de sa triste existence à traîner au sol.

Mais, enfin, la babouche vole, oui, mais à quoi cela rime-t-il ? Eh bien, pour l'instant, à proprement rien, du moins, jusqu'à ce qu'elle retombe, cognant alors une innocente jeune fille à capuche de Miaouss lisant dans la rue... Un manga de type yaoi que nous déconseillerons aux personnes âgées de moins de dix-huit ans mettant en scène les si célèbres dresseurs Red et Blue dans positions tout aussi célèbres et bien plus compromettantes, croyez-moi. En tombant, ce manga s'est alors ouvert à une page qu'il aurait mieux valu éviter pour un jeune garçon fan absolu de Red âgé d'environs huit ans, provoquant force cri, pleurs, et "Pourquoi Red il a un truc blanc qui lui sort du *censored* ?!", le tout en courant pour espérer effacer cette image traumatisante de son cerveau. (et il y arrivera certainement, ne vous inquiétez pas pour lui va... avec un peu de malchance, ça influera son orientation sexuelle de manière inconsciente, mais rien de bien méchant hein)

Au cours de cette course désespérée, le petit garçon cogna alors un respecté Gentleman et braconnier de renom, qui ramenait justement une patte d'Aligatueur empaillé chez lui, à défaut de pouvoir ramener tout le corps de la bête froidement assassinée. Donc, en se faisant bousculer, ce respectable gentleman, appelons-le Giovanni, avait fait tomber le sac contenant la précieuse patte empaillée, qui s'est alors mise à dévaler une pente, poussant notre pauvre Giovanni à poursuivre son trophée, sans se rendre compte des gens et des pokémons qu'il bousculait sur son sillage (dont un Chacripan en duel de mano à mano avec un Caninos, si ça vous intéresse), et quand enfin la précieuse patte pu être récupérée... ... Quoi ? Fin du temps d'antenne ? Mais, mais, nous avions encore tellement à raconter...

PS : Le truc blanc, c'est du sucre, le censored, c'est son trou de nez. ... Non mais vous pensiez à quoi vous autres là ?
PS2 : Toute l'équipe de la Martyr Catastrophy Forecast, ou M.C.F., remercie Rin et son Lucario pour leur participation dans la présente catastrophe.

~~~~~~

PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Nemesis
Commandant Scorpio
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Dim 6 Jan 2013 - 15:32

Il était légèrement bizarre, lui ... Il avait goûté dans la tasse de son Lucario. Ouais, carrément. Mais depuis quand on boit après un Pokémon hein ? C'est sûr que de peut-être retrouver des poils de Pokémon dans son chocolat, c'était dégoûtant. Et si ça se trouve, c'était ça en fait. Peut-être le goût des poils qui ne passait pas, pour lui. Cette scène entre lui et son Pokémon, ça les faisait rire. Non mais franchement, comment ou pouvait rire pour si peu ? A moins que ce soit moi qui ne rit jamais. Enfin soit. Si il était comme ça de nature, on ne pouvait pas trop lui en vouloir, bien que dans certains cas ça devait être plutôt dérangeant. Si si, au moins un peu. Imaginez quelqu'un qui rigole tout le temps quand on lui parle, l'enfer. Une personne même pas capable d'être sérieuse pour un cours laps de temps. Moi en gros, j'appelle ça une personne qui se fout littéralement de votre gueule, et pas qu'un peu croyez-moi. Rigoler quand on vous parle, c'est une énorme marque de manque de respect envers autrui, et quelque chose que je n'appréciais pas tant que ça en passant. Mais le pire était qu'après cette petite pause "comique", il se permettait de porter des soupçons à mon égard. Non mais ! Si ça se trouve, il a beau dire ça, mais lui en était peut-être un, de traître. Ne sait-on jamais, les gens sont fourbes.

"Vois-tu, le scorpion est tout comme le serpent, un utilisateur du venin. Point commun qui les lient tout particulièrement, et qui vaut l'admiration du scorpion envers le serpent. Crois-tu que le scorpion oserait alors s'en prendre ainsi à son idole ?"

Répliquais-je alors. Mais bon ... Il n'en valait finalement pas la peine. Non non, pas le commandant, l'autre type, le traître. Avant même d'avoir fait son carnage, il était déjà repéré. Qu'est-ce qu'il n'était pas discret, celui-là. Et dire qu'il est censé être capitaine, c'est déplorable quand même. Je suis bien contente qu'il soit traître finalement, il aurait donné une mauvaise image de la Zodiac. Enfin bref. Je me levais alors en poussant un soupire malgré tout agacé. Traître ou pas, il fallait s'en charger et vite fait, histoire que je puisse avoir une bonne journée de repos devant moi.

"Bon ... Le moucheron est là. Sors les tapettes et l'insecticide."

~~~~~~



Carte:
 


Avatar virtuel:
 


<(^o^<) Double Compte d'Arcania (>^o^)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Lun 7 Jan 2013 - 21:34

"Crois-tu que le scorpion oserait alors s'en prendre ainsi à son idole ?"

Le Commandant Leo se devait de l'avouer, la commande Scorpio avait raison, et l'avait bien remis à sa place avec une réplique des mieux placées. M'enfin, Rin n'allait tout de même pas trop y prêter attention, ni même montrer qu'il s'était bien fait avoir pour une fois. Il ne laissait rien transparaître sur son visage, il ne voulait pas donner ce plaisir à une pimbêche de Commandante pour qu'elle ne puisse pas s'en délecter. Et de toute façon, elle n'en aurait pas eu le temps, puisque visiblement, les choses allaient devenir on ne peut plus sérieuses. Enfin... plutôt fatiguantes. En un certain sens, Rin avait une flemme indescriptible de s'occuper de ce maudit traître. Et en même temps... Nom d'Arceus, que c'était un plaisir de pouvoir botter le cul d'un moins que rien ! Lorsque Scorpio se leva, le jeune Commandant en fit de même. Et il se demandait bien ce qu'était en train de faire son Lucario qui apparemment était partit accueillir leurs visiteurs. Mais il ne s'en faisait pas tellement pour lui, il savait bien que Lucario s'en sortirait haut la main. Le Pokémon bleuté était assez autonome lorsqu'il le fallait, pas comme la plupart des Pokémon qui ne sont pas foutus de choisir une attaque dans leur dresseur - quand ce dernier n'est pas trop imbécile.

Et finalement, à peine Rin pensait-il à son Lucario que le Pokémon semblait être déjà occupé. Un bruit sourd se fit entendre, puis comme le son de verre qui se brise en une multitudes d'éclats. Un panache de fumé envahit doucement le coin du bar où les deux Commandants demeuraient. Encore du verre qui se brise, accompagné d'un son strident, mais cette fois ce furent la vaisselle du bar qui était victime des attaques de Pokémon. La populace qui se trouvait à l'intérieur semblait paniquée, mais qu'importe. A la vue de ces gens, Rin se demandait si finalement la situation ne paraissait guère... ironique. En se débarrassant des traîtres, ils allaient donc secourir ces personnes, ce qui ne rentrait guère dans la politique de la Team Zodiac. Et Rin soupira, se disant que le terrain n'était franchement pas adéquate.

Subitement, un Pokémon loup humanoïde sortit du panache de fumé en apparaissant au dessus du sol. Lucario, par chance, n'avait encaissé aucun dommage. En voyant Lucario revenir vers lui, Rin n'hésita pas à lui soutirer quelques informations.


"Lucario, tu as pu voir le capitaine ?"
"Lu", répondit le Pokémon en faisant un signe de tête.

Quel idiot ce capitaine. Un idiot finit, dans toute sa splendeur. Le traître s'était jeté dans la gueule du Lion et du Scorpion, droit devant. Il osait s'opposer à deux Commandants, comme ça, par caprice sans aucun doute. Rin posa une main sur une hanche, puis se positionna bien à côté de son Lucario. Il ne leur fallait plus qu'à attendre que le panache de fumé se dissipe pour que les deux camps se fassent face. Le Commandant Leo tourna son regard vers Scorpio.

"Le Lion aime la chair fraîche. Qu'en est-il du Scorpion ? Voudrait-il se joindre au Lion ?"
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Lun 7 Jan 2013 - 23:49

Et voilà. Il le savait. Il en était sur. Ca devait arriver. Il fallait que ça arrive quand IL était là. Bien sur. Martyr en était sur. Il le savait, il le sentait jusque dans ses tripes. Plus d'un quart d'heure sans accident, et une veille calme. Quelque chose allait et devait arriver, ce n'était qu'une question de temps, et il en avait la confirmation maintenant. Déjà, un Lucario qui attaque après avoir ouvert une porte, c'était pas normal, en partant de là on ne pouvait qu'être certain que quelque chose allait se passer. En plus, des vitres qui explosent, c'était certainement pas normal. Bref, tout ça pour dire, une catastrophe arrivait ici et maintenant au café Reishiram, et Martyr et sa malchance en étaient certainement une cause indirecte.

En d'autres termes, et même lui pouvait le deviner, dans ce genre de situation il valait mieux faire profil bas, surtout avec une attaque Ultrason dans les oreilles, bouger n'était pas la chose la plus recommandée : sur les Pokémons, une simple confusion, mais la majeure partie des êtres humains étaient bons pour d'interminables migraines et des vertiges pendant un bout de temps. Bref, les rares Pokémons en liberté étaient certainement dans un état semblable à Lucifer, en train de voir des étoiles (qu'est-ce qui la faisait ronronner comme ça d'ailleurs ? En un sens, c'était légèrement effrayant...). Sauf évidement une certaine Décibel, immunisée aux effets des attaques sonores. Ce qui ne l'a pas empêché d'être effrayée. Et de pleurer. Fort. Réflexe salvateur, à l'instant où il l'avait vue ouvrir la bouche, il l'avait rappelée dans sa Ball, de même que pour Lucifer, visiblement hors-jeu jusqu'à sa prochaine sortie. Restait, stoïque, une imperturbable Arko qui, pour une raison ou une autre, n'avait pas été affectée par les ultrasons. Bah, après tout, ce n'était pas une attaque très précise, sans doute sans cible fixe, alors d'autres Pokémons et d'autres personnes avaient du être épargnées, sans doute. Restait le problème de la fumée. A l'exception de quelques Pokémons avec des capacités sensorielles plus fines que les autres. On y voyait pas à trois mètres, littéralement. Enfin, pour lui ça n'était pas vraiment un souci, mais... Il s'inquiétait plutôt pour les personnes qui visiblement étaient visées, puisque c'était elles qui s'étaient retrouvées coincées dans le nuage de fumée... En sortir comme rester à l'intérieur serait risquer, quelle option allaient-ils choisir ? Visiblement, le Lucario se jetant à l'intérieur confirma qu'ils comptaient utiliser le nuage comme place forte. A la fois risqué et pourtant ça pourrait se révéler terriblement efficace. Certes, ils ne pouvaient en aucun cas prévoir par où les éventuels attaquants allaient charger (encore que, avec les capacités de perception d'un Lucario...), mais en contrepartie, leurs adversaires non plus n'étaient pas en mesure de remarquer ce qui pourrait arriver. *C'est du fifty-fifty, et à moins d'une aide extérieure...*

Et pas vraiment de réfléchir plus, déjà, un Médhyéna s'approchait... Il n'avait pas l'air si fort que ça, mais en prenant en compte tout les précédents paramètres, et aussi le fait que le Lucario, pour jouer les radars, devait faire preuve d'un minimum de concentration... Pas le temps de gamberger, Martyr sauta, enfin chuta de sa chaise, suivi par Pollen... la fenêtre d'action était réduite, et les conséquences risquaient d'être catastrophiques pour lui, mais contre mauvaise fortune, bon coeur...

"Pollen, vive-attaque !"

La réaction ne se fit pas attendre, l'Arcko réagit au quart de tour, interceptant le pokémon ténébres avant qu'il n'aie le temps de pénétrer le nuage de fumée. ... Martyr aurait du faire l'autruche. Maintenant, il se trouvait dans le collimateur d'un sbire. Voire d'un second, avec un peu de malchance. ... D'accord, de deux sbires. Décibel n'était pas une bonne idée, Brouhaha était une attaque trop imprécise. Lucifer ressortit de sa ball, feulant de tout son être.

*Je suis inconscient. Un inconscient maudit. Et avec une migraine.*

Mais laissons-la les élans héroïques et sans aucun doute suicidaires de la catastrophe ambulante, et revenons à notre réaction en chaîne. Voix dans ma tête ?

Citation :
et quand enfin la précieuse patte pu être récupérée...

Merci. Donc, notre cher Giovani vit enfin sa précieuse patte chèrement braconnée se stopper et se baissa pour la récupérer. A son âge, avec une alimentation principalement basée sur la soupe de caratroc et les pommes de terre, c'était pas une si bonne idée que ça, et son squelette le lui fit comprendre par un bon crac, et un "MON DOS" se fit entendre jusqu'à l'autre bout de la ville. Ce cri, en plus d'alerter des policiers en patrouille dans le coin (et un braconnier derrière les barreaux, un !) eu le mérite d'effrayer un Chuchmur qui traînait non loin de là avec son dresseur. Besoin de vous faire un dessin ? Les Chuchmur pleurent, s'effraient à cause de leurs propres cris et se mettent à crier plus fort encore. Bilan, des vitres éclatées et un jeune garçon bon pour porter des prothèses auditives le restant de sa vie, sans compter que, parmi les vitres brisées, eh bien, l'une d'elles étaient la vitrine d'un magasin de vêtement en soldes, par où se ruèrent une horde de clientes. Ca criait, ça se tirait les cheveux et ça se mettait des coudes dans le ventre pour telle ou telle robe, tel ou tel petit haut... Parmi cette horde de... ... on ne peut plus appeler ça des femmes, donc disons, parmi cette horde de femmes en état d'incontrôlée furie, une petite blonde fut éjectée de la foule, petit haut en main qu'elle n'aurait donc pas à payer en main. Victoire, joie, une catastrophe menait à une journée gagnée ! Toute contente, la potelée, appelons-la, voyons... Inezia ? Se mit à courir en direction de chez elle, donnant accidentellement un coup de pied à un caninos qui semblait désespérément chercher une babouche durement gagnée qui, plein d'incompréhension, se vengea au lance-flamme sur la première chose à portée. Un Germignion.

~~~~~~

PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Nemesis
Commandant Scorpio
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Sam 12 Jan 2013 - 10:36

Cette partie d'échecs allait-elle vite être achevée ? C'est bien parti pour, en tout cas. D'abord le capitaine qui se jette directement à nous, et qui plus est, il semblerait ne pas être tout seul. Ou du moins, si les choses que retenaient le gosse à l'écharpe étaient humaines. Qui sait, maladroit comme il est, il pouvait très bien se battre contre un poteau ... Bizarrement, ça ne m'étonnerait pas le moins du monde. Enfin bref ... En quelques sortes, on me demandait de combattre aux côtés du lion contre le capitaine. Bah ... C'est pas que je voulais pas, mais je veux pas faire un carnage en ville pour que ma couverture saute peut-être en l'air. J'aurai fais des efforts pour me masquer, tout ça pour rien. Quant à l'autre commandant, c'était soi il cherchait pas à se cacher et aimait avoir les autorités aux fesses, soi il était simplement un peu fou, ou encore suicidaire. M'enfin ... Peut-être importe qu'est-ce qu'il est, je ne vais pas toujours suivre ses traces.

"Le Scorpion préfère de loin agir dans l'ombre. Les braconniers sont déjà sûrement sur le coup."

Bien évidemment, les braconniers étaient les autorités en quelques sortes, vu qu'ils chassaient la Zodiac. Enfin bref ... Sur ces paroles, j'avais tout d'abord fait comme si que j'étais partie, alors que non. Je m'étais juste cachée dans la rue la plus sombre, et à la fois assez banale. De plus, cette ruelle était encadrée par le Café en question, ainsi qu'une boutique pour dresseur débutant. Qui viendrait voir si quelqu'un se cacherait dans un endroit si simple ? Et oui, la simplicité peut être la meilleure des choses. Enfin bref. De cette ruelle, j'en sortis discrètement Claw mon Etouraptor, tout en lui ordonnant de contourner discrètement le bâtiment, et de harceler par "pur hasard" le capitaine. Après tout, un volatile sauvage enragé, ça peut très bien arriver. Surtout quand on a déjà un tas de prétexte tout prêts. Du genre que la victime lui a volé une baie, ou encore plein d'autres trucs. L'avantage quand on est une femme, c'est que les autorités croient plus vos témoignages que ceux de n'importe quel homme ! Et puis dans le pire des cas, la corruption existe, et elle est mon amie. Enfin bref ! Je regardais discrètement la scène, l'Etouraptor qui tournait dans les cieux avant de fondre droit sur le traître, les serres armées, et se mit à passer au dessus de lui successivement, tel un vautour essayant d'attraper un cadavre. La scène était drôlement amusante ... C'était presque comme un jeu de qui l'attrapera en premier. Et ça commençait tout juste ...

~~~~~~



Carte:
 


Avatar virtuel:
 


<(^o^<) Double Compte d'Arcania (>^o^)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Mar 15 Jan 2013 - 21:46

Il était temps d'analyser la situation... et elle n'était franchement pas clémente. Plutôt ennuyeuse, voire lourde. La Commandante Scorpio venait se presque s'enfuir, mais avait visiblement mis un bon plan à exécution. Le panache de fumée s'était peu à peu dissipé, et un tableau assez classique apparaissait au Commandant Leo. Devant lui se trouvait... Trois sbires, dont le capitaine traître. C'est... une blague. Était-ce une vulgaire blague ? Non mais, Rin se sentit soudainement blasé. Lui qui était tout de même un Commandant semblait - avec Scorpio - pourchassé par trois bons à rien. Il avait l'impression de n'être considéré que comme un moucheron, et à cette pensée, Rin serra les dents et souffla longuement. Mais ce qui était sûr, c'est que le capitaine était bien là, et visiblement... il était occupé à autre chose. Il faisait mumuse avec un Etouraptor qui semblait lui causer bien du soucis, ce qui amusait Rin. Mis à part lui, les deux autres sbires avaient l'air occupé avec le gosse à l'écharpe qui vraisemblablement s'était engouffré dans un sacré pétrin. Cela importait peu au Commandant finalement, puisque tout ce qu'il voulait, c'était foutre un bon coup de pied au derrière du traître. Et Lucario semblait être de cet avis.

Soudainement, des sons semblaient se reprocher, très vite. Comme une sorte de musique, mais ce fut en réalité le son des sirènes policières. Chouette, il ne manquait plus que cela. Le police était sur les lieux, devant le café, prête à entrer dans le bâtiment. Il fallait faire un choix, et vite. Tout compte fait, au lieu de se battre, Rin opta pour une solution plus subtile. En aucun cas il ne fallait que son identité de Commandant soit découverte par la police.


- Lucario, on s'en va ! Désolé, mais tu vas devoir rentrer un instant dans ta Pokéball.

Lucario fit une tête bizarre, et n'avait pas l'air d'accepter le choix de son dresseur. Mais pas le temps de jouer, il fallait agir. Alors que le Pokémon fut aspiré par une lumière écarlate, Rin se tourna en direction de la porte la plus proche. Lorsqu'il sortit, la police était déjà sur les lieux et venait à peine d'arriver, et dès lors un défenseur de l'ordre sortit de sa voiture de police et s'approcha rapidement du jeune homme.


- A l'intérieur ! Monsieur s'il vous plaît, faites quelque chose ! cria-t-il en toussant.

C'en était presque risible. Et d'ailleurs, le jeune homme se contenait. Il venait d'opter pour un visage et un comportement paniqués, histoire de se mettre dans la peau du personnage. Et visiblement, ça marchait bien ! En même temps, qui aurait soupçonné un jeune garçon ? C'était tellement facile...


- Rentre chez toi mon garçon ! On s'en occupe, assura le policier.

Et Rin ne se fit guère prier deux fois. Il jeta un œil au café, puis partit se cacher à deux rues plus loin, dans un coin sombre histoire de garder une vue sur le café. En fait, il avait une bonne vue sur les sbires et le gosse à l'écharpe, histoire de voir comment les choses allaient se dérouler maintenant que la police était là. Subitement, Rin se saisit d'une de ses Pokéballs dans sa main droite, puis l'objet sphérique s'ouvrit pour laisser apparaître un Pokémon bleu. Et ce Pokémon n'avait franchement pas l'air content.


- C'est bon, ne râle pas Lucario. Si ces pigeons t'avaient vu, ils auraient eu des soupçons.
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
L'écharpe de la mort !
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Mar 15 Jan 2013 - 23:29

Au final la police était arrivée. Enfin, la police, salvatrice, eux, il pourraient faire quelque chose !... En fait, Martyr ne s'en était pas réellement rendu compte, mais même si il était seul contre deux sbires, il faisait plus, bien plus que simplement les retenir. Il les maintenait dans une situation où ils se retrouvaient bloqués contre un dresseur bien plus jeune et inexpérimenté, mais plus intelligent qu'eux. Là où ils se contenaient de donner des ordres au hasard, l'albinos se débrouillait toujours pour avoir un ou deux coups d'avances, comme une partie d'échec, bien plus réaliste, ou la moindre erreur pouvait se payer cher.

Martyr en était conscient, comme dans une sorte d'état second où tout était clair, les Pokémons présents, un Medhyena et un Skelenox pour le camp adverse, mais sans doute en avaient-ils plus sous le coude. Pour Martyr, il y avait Pollen et Lucifer, même à niveaux inférieurs, il était avantagé par les types de ses Pokémons, et c'était déjà ça. Aucun avantage du côté adverse, mais Martyr avait l'avantage du type sur au moins un Pokémon.

"Lucifer, Tranche-Nuit... Sur Medhyena, prends appui sur la chaise !"

L'ordre était inhabituel, et la manœuvre en elle-même pas idiote. Martyr avait, dès le départ, su prendre parti de l'environnement. Les chaises renversées par les gens qui, une fois sortis de la catatonie causée par les ultrasons s'étaient mises à couvert dans l'arrière boutique du café. Le comptoir du bar. Tout. Tout était là pour contribuer au combat. Après, quel était l'intérêt d'une telle action ? Eh bien, tout d'abord, la Chacripan avait ainsi pu esquiver une attaque Ombre Portée qui se dirigeait dangereusement vers elle, laissant le Skélénox sur le carreau, ensuite, l'ordre incongru avait, du moins pour un temps, déstabilisé les sbires, permettant à Martyr de changer d'abri pour éviter une éventuelle attaque en traître alors que le Medhyena, même en ayant subit des dégâts sans très grande gravité s'était retrouvé à valser sur une courte distance, juste devant Pollen qui n'eut pas besoin d'ordre pour pivoter sur elle-même, assénant un violent Ecras'Face au malheureux avec sa queue... Et d'un out !

Restait le problème du Skélénox, qui fut alors assez simple à régler... Un vol-vie de la part d'une Pollen qui s'était servie de la poussée de son coup précédent pour se coller à un mur, attaquant le spectre par derrière, prisonnier des tentacules luminescents caractéristiques à cette série d'attaques avant de finir lancé vers Lucifer, qui le finit proprement avec une attaque Tranche-Nuit.

... En fait, ça c'était fini assez rapidement, et la police, un peu bêbête pour le coup, s'était contentée d'observer Martyr faire avant d'intervenir, évacuant l'albinos et ses Pokémons plutôt rudement... vexés de s'être fait prendre le beau rôle ? Toujours était-il qu'encore une fois, il trébucha sur son écharpe, tombant bieeen plus loin que là où il avait prévu de se stopper. Aux pied d'un certain commandant Leo.

~~~~~~

PAS DE POWERPLAY SANS AUTORISATION, MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stellarionworld.forumgratuit.org/
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Mar 19 Mar 2013 - 13:05

Martyr[/i][i] Runefield a écrit:
Toute contente, la potelée, appelons-la, voyons... Inezia ? Se mit à courir en direction de chez elle, donnant accidentellement un coup de pied à un caninos qui semblait désespérément chercher une babouche durement gagnée qui, plein d'incompréhension, se vengea au lance-flamme sur la première chose à portée. Un Germignion.

Nemesis a écrit:
De cette ruelle, j'en sortis discrètement Claw mon Etouraptor, tout en lui ordonnant de contourner discrètement le bâtiment, et de harceler par "pur hasard" le capitaine. Après tout, un volatile sauvage enragé, ça peut très bien arriver.


Le rapport en cette réaction en chaîne des moins sérieuses fournie par Martyr et cette scène des plus sérieuses fournie par Nemesis ? Nous y venons. Donc, notre ami Caninos se venge au lance-flamme sur ce pauvre Germignon qui n'a rien demandé à personne. Ce dernier, plus stupéfait que courroucé, et se sentant plus en danger qu'autre chose, se mit à... tout bêtement courir, sans pour autant avoir le réflexe de se rouler au sol pour éteindre le feu qui consumait sa feuille, mais alors... ? L'intérêt de grandes villes comme Mégapagopolis, c'est qu'on finit toujours pas trouver des fontaines, et le Pokémon alla s'y jeter avec délice, éteignant la flamme qui le consumait de l'extérieur. ... l'eau était glacé. Et tout Pokémon plante qu'il soit, le froid restait le froid, pas vrai ? Poussant ainsi le petit Pokémon à éternuer juste dans l'oreille d'un pauvre Keunotor qui passait par là, effrayant la pauvre bête.

Effrayé, ce dernier se mit alors à courir partout en criant à tout va, sortant du parc dans laquelle notre précédent maillon était allé trouver refuge (... Eh, il a couru loin quand même, vous croyez que sa feuille est encore en bon état après ça ?), retournant au, je vous le donne en mille... le quartier commercial dévasté par les cris du Chuchmur et mis à sac par Inezia et ses comparses... l'endroit était calme et, éclats de verres et employés chargés du nettoyage à part, vidé de toute présence, humaine comme Pokémon. Enfin ça, c'était avant que Keunotor n'arrive, évitant miraculeusement de se blesser les papattes sur les éclats tranchants. Mais pas un employé occupé à nettoyer, qu'il percutta de toute la force d'un Coup d'Boule involontaire, lui faisant lâcher son balai qui percuta une écharde de sable chauffé posée en équilibre sur une partie de ses consoeurs. Au lieu de se briser, le bout de verre tranchant vola et... fut porté par un courant d'air, encore.

Pendant ce temps, plus loin dans une autre ruelle, un Hypnomade aux penchants anthropophiles plus que douteux avait réussi à coincer un pauvre gosse entre lui et... un congélateur (fichus déménageurs, foutus de prendre une pause alors que c'est pas le moment). C'est alors qu'intervient notre éclat de verre. Qui eu cru que le verre et les pouvoirs psys d'un Pokémon caricature de jui - de Louis de Funès faisaient mauvais ménage ? Car oui, au moment ou notre ami jaune au regard dérangeant allait lancer son attaque Hypnose sur le pauvre enfant, le morceau de verre se mit sur la trajectoire de l'attaque, la muant en... Psyko qui, à défaut d'être mortelle, fut assez puissante pour éjecter le pauvre enfant droit dans le congélateur, et expédiant par ailleurs le cercueil blanc dans les airs (une fois plus la Team Bosch s'envole vers d'autres cieux... !). Haut, haut dans les airs, et loin, loin... assez pour tomber sur un trampoline qui ré-éjecta l'appareil électroménager au loin (à ce point de l'histoire, sans son gosse car la porte s'était rouverte au moment où le trampoline avait été percuté, libérant l'enfant qui par contre était bon pour une bonne séance de vomissements et une phobie des hypnomades et/ou des congélateurs).

Et donc, notre congélateur rebondit et, poussé par la gravité, finit immanquablement par redescendre. Par contre, qui eu crut que l'électroménager pouvait être une arme de destruction massive ? Et pourtant. Masse, vitesse, et hauteur de la chute (quelques dizaines d'étages tout de même) combinés au bon angle d'attaque transformèrent le congélateur en un missile blanchâtre qui n'a rien à envier à ceux équipés par les avions de la Guér-force one. Le congélateur explosa les vitres d'un vieux bâtiment désafecté, et détruisit littéralement la SEULE colonne encore en état qui stabilisait l'édifice sur lui-même. Incapable de supporter leurs propres poids, les autres s'affaissèrent sur elles-mêmes, provoquant l'effondrement de ce petit bâtiment (objectif secondaire n°1 atteint !) qui souleva force poussière et débris, dont un en particulier.

Oui, un morceau de parpaing, l'air pourtant tout innocent, enfin pas tellement maintenant qu'il se retrouvait hors de son carcan de béton et d'acier. Il volait. Volait plus haut et plus loin que n'importe quel autre morceau de parpaing ne l'avait jamais fait dans sa triste vie. Arceus ! Il voyait Arceus ! Mon Arceus, ce parpaing voyait le Grand, le Seul, l'Unique Arceus, descendu de la salle origine pour... lui faire un troll face ? Quoi ? Attends, non ! Reviens Arceus ! Re... SBOOONG ! Et c'est ainsi que Parpaing fit connaissance avec l'amour de sa vie un panneau publicitaire de l'Imaginarium. Amour qui fut de courte durée, puisque le parpaing, à défaut de parvenir à s'encastrer dans la tôle, était parvenu a la trouer. Et le voilà qui maintenant chutait lamentablement, mais de haut. Et devinez qui se prit le dit parpaing ? Non pas Martyr, et encore moins Rin. Nemesis non plus. Mais qui, alors ? Un certain Etouraptor occupé à punir un capitaine traître à sa propre cause dans le sang. Oui. Et pourtant, le volatile ne fut pas assommé, mais suffisamment sonné pour devenir incapable de se concentrer sur son objectif, et finit par s’assommer contre un mur, à force de voler de façon complètement désordonnée.

Sauf que le mur cogné n'était pas n'importe quel mur. C'était le mur d'une boucherie, et un Etouraptor qui cogne un mur, ça ne passe pas innaperçu, au contraire même. Ca fait un gros " BOOM " et ça fait trembler la salle. Pauvre bouché, alors occupé à dépecer un Wattwouat de lait, fraîchement obtenu, et qu'il comptait vendre à un de ses clients favoris... en effet, il fit tomber la carcasse sur le sol, au demeurant poussiéreux, de son arrière-boutique. Et oui, un Wattwouat dépecé de foutu, un. Soupirant, notre pauvre et humble commerçant fourra la viande dans un sac poubelle, et alla jeter le dit sac dans une benne à ordure (… un énorme gaspillage de nourriture au demeurant).

Mais voilà, ce genre d'odeurs, qu'est-ce que ça attire fatalement ? Les Pokémons sauvages carnivores du coin. C'est ainsi qu'un Typhlosion errant (… en ville, oui, tout à fait.) fût attirer par la forte odeur dégagée par la viande fraîche que la chaleur régnant à l'intérieur du nid à microbe, en accélérant disons légèrement le processus de pourrissement. C'est ainsi que lorsqu'il se retourna après son festin, il tomba nez à nez avec une jeune fille sortant tout juste de la boutique Dolce et Capumain, combinaison de ski horriblement rose, surchargée de paillettes et au prix très certainement tout autant surchargé dans les bras. Typhlosion. La fourrure pleine de sang au niveau de la gueule. Il n'en fallut pas plus pour que la greluche s'évanouisse, amusant très clairement le Pokémon qui trouva tout aussi amusant de lui prendre sa combinaison toute neuve en ricanant bêtement.

Et donc OUI, à cette heure, on pouvait voir passer un Typhlosion dans les rues de Mégapagopolis, une combinaison de ski sur le dos. Allez trouver plus bizarre ? Eh bien le hasard voulu que, à ce moment précis... une enclume tombe juste devant lui, au moment où il passait devant une boutique vendant des feux d'artifices. Pourquoi ? Comment ? Jamais nous ne le saurons. Ce que par contre nous avons pu constater, c'est que la surprise provoquée chez le Pokémon le poussa à allumer se célèbre collerette de flammes, embrasant ainsi sa nouvelle acquisition rosâtre qu'il n'eut d'autre choix que de laisser choir. Mais comme c'était un troll, plutôt que de simplement la jeter au sol, il la jeta dans la boutique... le plafond explosa, et un véritable feu d'artifice diurne eut lieu. (objectif secondaire numéro 2 : atteint!)


Hors, connaissez-vous les Abra ? Ces pokémons capables de se téléporter à l'instant où il sentent un danger, même en dormant ? Il s'avèrait justement que l'un d'eux avait élu pour domicile temporaire cet endroit et, en sentant l'explosion arriver, s'était téléporté. Les hasards de la chose avaient fait qu'il s'était retrouvé sur la tête d'une certaine Nemesis qui l'avait saisi... sentant le danger imminent, il s'était téléporté une fois quand il s'était fait saisir, et une autre fois après qu'elle l'ai lancé. … entre les deux téléportation, il s'était retrouvé dans une cellule vide de la prison de la Ligue Maïlys. C'est ainsi que Nemesis, commandante Scorpio, se retrouva, de la manière la plus random qui soit, en prison.


Et l'Abra ? Oh, rassurez-vous. Il était en sureté, sa seconde téléportation l'ayant conduit dans un lit.


… even randomness has a reason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   Jeu 21 Mar 2013 - 2:53

Le jeune Commandant Leo pensait encore à la façon dont il avait réussit à bêtement s'échapper du bâtiment, et donc par la même occasion aux forces de police qui ne voyaient qu'en lui un enfant paniqué. Non, Rin n'avait pas l'air... si paniqué que cela... ? Quoi qu'il en soit, le Zodaic observait de loin ce qu'il se passait à ce maudit café. Visiblement, la Commandante Scorpio prenait un malin plaisir à se moquer des sbires traîtres ainsi que de leur capitaine, au grand plaisir de Rin qui ne pouvait s'empêcher d'esquisser un sourire en coin. Et très soudainement, Nemesis quitta le champ de vision de Rin. Elle venait de subitement disparaître, par "magie". Rin n'avait rien vu venir, il avait comme perdu l'esprit durant quelques secondes seulement, mais n'arrivait plus à trouver la Commandante du regard.

Peu importe. Dans tous les cas, Rin ne comptait pas vraiment continuer la discussion avec elle. Cela sera pour une prochaine fois.

Alors qu'il voulait s'en aller en tournant les talons, il sentit une présence près de lui. Très près. En se retournant, il aperçut alors un jeune garçon, s'étant retrouvé aux pieds du Commandant. Un albinos. Lui. Le gosse à l'écharpe. En le voyant, Rin fut d'abord surpris de le voir ici, puis jeta un regard à Lucario. Le Pokémon semblait aussitôt comprendre. La créature s'approcha du gosse à l'écharpe, le prit par le vêtement et le releva.


- Faudra qu'un jour tu m'expliques pourquoi tu me suis comme ça...

Rin soupira. M'enfin. Ce n'était qu'un gosse de son âge qui certainement le trouvait hyper cool. Pas de quoi en faire toute une histoire. Nemesis partit, les traitres sans doute arrêtés par la police... Eh bien eh bien, Rin n'avait plus qu'à s'en aller. Il se retourna sans regarder Martyr, commença à faire deux pas, et s'adressa à l'albinos à l'écharpe maudite.

- Rin. C'mon nom. Peut-être nous reverrons-nous une prochaine fois. Par pitié, arrête de me suivre... !


Spoiler:
 

RP TERMINE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Chocolat chaud et Commandants ~ [Nemesis & Martyr] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon chocolat chaud des temps des Fetes.....
» Philosophie du matin devant le chocolat chaud...
» Mélange pour chocolat chaud
» Chocolat chaud espagnol
» Chocolat chaud maison : la vraie recette.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: