Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moon, petrify my ennemies... [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 29 Nov 2012 - 18:29

L'entité gigantesque qui était responsable de cet assaut était enfin apparue. Et alors que certains avaient décidé de fuir, d'autres s'étaient réunis et avaient pris leur courage à deux main pour combattre, ou du moins pour faire face. Tant mieux. Il n'espérait pas que les hommes se rendent. Ces hommes qui avaient souillé son territoire et qui ne cesseraient que s'il les nettoyaient de la surface de l'île. Ces hommes que personne ne semblait vouloir combattre. Il voulait, lui, devenir leur pire cauchemar et les faire plier sous ses assauts. Un tir fusa vers la ville, la réduisant un peu plus en cendres. Oh, ils pouvaient courir, ils pouvaient s'agiter, ils n'échapperaient pas à son courroux.

Le monstre poussa un rugissement. Désormais entouré par la foudre et par les flammes qu'il avait provoqué, il ne faisait plus le moindre doute quant à son identité...

Spoiler:
 

La créature leva son cou vers les cieux, poussa un dernier cri bestial avant d'ouvrir sa gueule gigantesque et d'y charger une sphère pourpre qui trembla avant de fuser, comme un boulet de canon, vers l'arène d'Esperantown, qui jusque là avait été miraculeusement épargnée. En contrebas, les océans semblaient apaisés, comme si la fureur de Lugia avait finalement décidé de se focaliser sur la surface.

Les hommes l'avaient mis en colère. Maintenant les hommes allaient devoir en subir les conséquences.



HJ – Topic réservé à Athéna, Mewtwo, Eggman, Elizabeth et Missingno. Postez une fois chacun dans l'ordre que vous voulez, puis nous conserverons cet ordre. Pour chacun d'entre vous une récompense adaptée est prévue. Libre à vous de vous battre, de vous unir, de parlementer, bref, jouez comme vos persos réagiraient en pareille situation ! Bonne chance à tous ! -HJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Championne de Port Sableye
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : J'ai vraiment beaucoup aimé ce forum. Qui me manque, quand même. Mais j'ai tourné la page, maintenant, je pense ... J'ai beaucoup trop de souvenirs ici, revenir ici, c'est presque revenir dans mon enfance, même si ça n'était qu'il y a 3 ans.

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Sam 1 Déc 2012 - 19:06

Dans le paysage observé par le roi des mers se trouvait une bien pittoresque vieille dame sur un Vibraninf. En équilibre instable sur sa jaunâtre monture, elle fit des yeux ronds comme des soucoupes. Sa bouche se fit tellement qu'elle goba trois litres d'eau salée telle un Békipan. Le Pokémon Plongeon n'avait pas été vu depuis des années. La communauté scientifique pensait que soit un drame avait eu lieu et il était mort, soit il était retourné dans un calme olympien. La deuxième hypothèse venait d'être certifiée, sous les yeux de la plus grande biologiste du siècle. Rien que ça.
Le créateur de tempêtes était particulièrement impressionnant. Son ire semblait à son paroxysme, ce genre de paroxysme qui ne semblait jamais connaître de fin. Mais pour la survie de l'île, elle devait tenter d'arrêter le monstre. Gloups.


« D-de-demi t-tou-tour ! »

Le Vibraninf ne réussirait sûrement pas à essuyer toutes les attaques du magnanime empreur des océans. Elle revint donc sur la terre ferme et plus exactement sur le pic le plus proche du Lugia. Il était à l'opposé d'Esperantown, la ville dépotoir. Elle devait sauver les courageux habitants de la ville. Elle devait donc sacrifier quelque chose. Et ce serait les Falaises Abruptes.
La petite caméra qui était fixée à la machine du Dr Robotnik ne résista pas à l'appel des tornades, et alla se noyer dans les eaux agitées de l'océan. Elle n'aura donc servi à rien.
Elle sortit l'une des Pokéballs dont elle ne se séparait jamais. Ce Pokémon était l'une de ses plus grandes fiertés. Il était l'un des plus puissants de son espèce. Et c'était ce Pokémon qui allait empêcher le gargantuesque Lugia d'arracher les toits d'Esperantown. L'avenir de l'île pouvait être sauvé par un Pokémon que personne n'aime, le Pokémon Serpillère …


« Cérès, vas-y ! Cage-Eclair ! »

Un Pokémon Sol qui pouvait utiliser Cage-Eclair. Elle aurait pu avoir Groudon. Mais Groudon, c'est classique, c'est pas original … Elle avait donc l'autre Pokémon qui pouvait lancer l'arc électrique aux propriétés paralysantes. Bien plus original, bien plus mignon, bien plus classe. Limonde.
La paralysie serait une grande aide pour calmer le Pokémon qui tentait de détruire l'île. Pourquoi ? Elle n'en savait rien. Mais elle savait qu'elle devait sauver Mailys.

~~~~~~

The age of gold, the strength of vermilion

Merci à Lyndia pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mewtwo
Badass Spoon User
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 25

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Mar 11 Déc 2012 - 23:55






I want a flashy intro too !
Lugia is fabulouuuus










La décharge d'énergie de Lugia s'abattit sur l'arène dans un éclair de puissance dévastatrice à laquelle s'ajoutait le rugissement d'une tempête. Toitures et murs de briques s'envolèrent en tous sens, balayés par cette force plusieurs fois centenaire. Les flammes léchèrent les ruines de ce qui était autrefois une ville paisible, le brasier venant faire concurrence à la pluie battante qui ravageait la côte depuis déjà trop longtemps.
Mais soudain, tant les colonnades de fumée que le rideau de gouttelettes tombantes se déchirèrent, littéralement coupés en deux par une main invisible. Et au milieu de ce trou se tenait une haute silhouette, lévitant à plusieurs mètres du sol, fière et droite face à la fureur du colosse volant. Dans les esprits à proximité, une voix autoritaire résonna depuis les méandres de leurs neurones.

*Tu n'iras pas plus loin...*


Mewtwo irradiait d'une puissance destructrice comme on en trouvait peu en ce monde. Son aura psychique était si dense qu'elle en devenait clairement visible à l'œil nue, distordant même les plus infimes gouttes de pluie à son simple contact. Sa pression mentale était fabuleuse, pesant sur la conscience de toutes les formes de vie aux alentours, rien de comparable à sa piètre démonstration de force devant Athéna.
"Botte lui les fesses" cette humaine ô combien singulière avait quitté le Pokémon psychique sur ces mots. Cette incitation soudaine à la violence lui arracha presque un ricanement ironique... Comme s'il avait besoin de pareil conseil. Cette chose avait profané son territoire, c'était donc un ennemi. Et tous les ennemis de Mewtwo seraient broyés sans merci.
Il n'était pas ici pour s'amuser. Il était sérieux, et pour la première fois depuis bien longtemps, il devrait donner son maximum, pousser ses pouvoirs destructeurs à leur paroxysme. Il aurait pu tenter d'attaquer par surprise, mais un tel gibier demandait qu'on y mette les formes. Sa fierté de combattant était en jeu. Son regard flamboyant était baigné d'une détermination farouche à en découdre, tant pour laver son honneur bafouer que pour protéger l'île.

Lugia, le Seigneur des Profondeurs. L'aberration génétique possédait une bonne connaissance des mythes et savoirs humains, un grand nombre de connaissances en la matière ayant été implantées dans son cortex afin d'en faire une arme plus performante, mais jamais il n'aurait imaginé se retrouver un jour face à si terrible adversaire. C'était une créature des temps anciens, un Pokémon qui commandait aux éléments et que nombreux n'hésiteraient pas à élever au rang de semi-Deité. Son battement d'aile provoquait des typhons, et son cri pouvait faire trembler des montagnes. Son existence faisait partie intégrante de l'équilibre du monde. Et le Psychique allait réduire ce symbole légendaire à l'état de pulpe sanglante.
Les effets de sa dernière crise cardiaque n'étaient pas encore tout à fait dissipés. Le Dieu des Océans face à l'Arme Absolue, une confrontation au sommet comme on en voyait qu'une durant toute une vie... Ne serait-ce que parce que peu sortent vivant d'un tel spectacle.
Mewtwo pouvait encore sentir la fébrilité de ses muscles et un fond de migraine continuait de parasiter sa concentration. En termes de puissance brute, il se savait supérieur à sa proie, ne serait-ce qu'un peu, mais leurs expériences du combat étaient incomparables. Le clone était jeune, terriblement jeune face au poids des siècles d'existence de son ennemi. Il lui manquait la maîtrise qui ne pouvait s'acquérir qu'au gré des saisons... Et il n'aurait sans doute jamais l'occasion de l'obtenir hélas.

Ne pas être en supériorité était un sentiment nouveau pour lui. Aucun humain, aucun Pokémon n'avait jamais représenté un véritable défi face à sa suprématie. Depuis sa naissance, c'était peut être la première fois qu'il se sentait menacé sur ce plan... Et son sang de guerrier n'en bouillait que davantage. Il allait prouver une fois pour toute qu'il était au sommet de la chaîne alimentaire, l'unique et indiscuté occupant du trône de Plus Puissant Pokémon existant.
Il n'était pas le seul sur le coup d'ailleurs. Il pouvait sentir une autre présence humaine... mais la petite flamme de son esprit était négligeable face au phare incroyable que représentait Lugia, comme une bougie mise à côté du Soleil. Mewtwo n'avait les yeux fixés que sur une chose : La victoire, et ne se préoccupait guère de ceux qui pourraient malencontreusement être embarqué dans ce qu'il considérait, à tort, comme son combat. Son esprit était embrumé par la colère et l'obsession de venger l'affront qui lui avait été fait. La machine de destruction massive était en marche, et ça n'allait pas être joli à voir.

*Tu vas payer pour ce que tu as fait !*


Profitant de l'ouverture provoquée par la foudre engendré par le serviteur de cette humaine, le Monstre de Laboratoire décida qu'il serait le premier à frapper. Une sphère tourbillonnante plus noire que la nuit se forma entre ses doigts boudinés, véritable messagère de mort qui fila vers le souverain des flots comme un boulet de canon sur une forteresse en guise de salutation courtoise.



/J'étais d'humeur à me la péter un peu pour rien ° °/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missingno.
Crawling Chaos
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Ven 14 Déc 2012 - 20:21

L'avancée de Missingno. sur les vagues pour aller jusqu'à la fontaine d'âmes qui venait d'émerger des profondeurs fut en vain étant donné que sa proie s'était envolée plus loin, et certainement en dehors de la portée de la petite forme humaine que l'Indéfini avait sur le moment. A travers la tempête, au centre des vagues, il aurait été impossible pour n'importe quelle créature de voir sa proie. Ce n'était pas un problème.

͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞a̮͚͎̖͇͋ͨ̇͛͌̾̆ͬ́͘͟ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̨̘̆ͣ̈͟ ̬̫͍͈̗ͪͤ̓́l̡͓ͥͩͯ̏͢ͅ ͕͇̳̠̺̇ͤ̆ͅ ̶̊̏ͯw̋ͯͩͧ̽a̮͚͎̖͇͋ͨ̇͛͌̾̆ͬ́͘͟ ̨̘̆ͣ̈͟y̻̗̟͉̐̿͆͐̄̿͛ͅ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̩͙͓̮͍̺̏͐͛̚s͑̊ͬͬͮ̑̇w̫̯͍̥̰͚ͯ̽̊́͒́̉ ̛̰̼̝̦̰͙̞̗̇͒̒ͭ͒̉͘ ͫ͑ͬ͒̓́͏͏̷̺̜͎̻͓͘͜r̴̸͈̙͍̩̱͇̔ͯ̄̑͢͢͢ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̆͆͞a̮͚͎̖͇͋ͨ̇͛͌̾̆ͬ́͘͟ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠t̬͍̺͚̩ͩ̇͂̈̓͠ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ͉̜͇̥̰̅c̵͎̹͆ͬ̅h̸̹̣͕̩̔ͨͯ̀͢ ̸̢̙͓̱̜͈͕̹̠ͣͥ͘ ̢̥̰̽ê̝͚̦̤̩͇͍͆͞ s̫̬̱̦̘̹͂ͯ̔ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠N ̘͚͙̺̒ͤ͑͒͜͟͟ ̫͈͕̼̙ͭͧͩ͒̄ ͉͔͎̱̟̜̩ͬ̓̎̈ŏ͈͔̲̫͇̪̫͆ͨ͜e̮͓͇̹̐ ͕͇̳̠̺̇ͤ̆ͅ ̯͉̺͈̫̀ ̶̊̏ͯy̻̗̟͉̐̿͆͐̄̿͛ͅ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ê̝͚̦̤̩͇͍͆͞ s̫̬̱̦̘̹͂ͯ̔ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽

Ca savait exactement où se trouvait Sa proie, et Ca se remit en chemin, sans se presser, calme dans Sa certitude que rien ne pourrait Lui échapper.

͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ͘ ͈̭̹̣̉̔͋ͣͯͭ̾͘ ̮̰̋ͧ̀ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̨̘̆ͣ̈͟F ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ol ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ̫͈͕̼̙ͭͧͩ͒̄ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕l ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢o ̆͆͞ ̴̺̆̈̓w s̫̬̱̦̘̹͂ͯ̔ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕

Peu importe, si la proie pouvait voler, peu importe si elle était l'égale d'un dieu... Son destin était scellé.

C ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̩͙͓̮͍̺̏͐͛̚a̮͚͎̖͇͋ͨ̇͛͌̾̆ͬ́͘͟n' ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠t̬͍̺͚̩ͩ̇͂̈̓͠ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ r ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠un

Cependant, en chemin, Missingno. vit que d'autres âmes tentaient de mettre Sa proie à terre... Et ça L'amusait. Ca pourrait bien attendre un peu avant de manger, d'autant plus que pareil festin était rare et devait s'apprécier.

Rien de mieux qu'un spectacle de bouffons avant un grand repas, et si l'oiseau se rendait compte de la présence de l'indéfini...


̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ͉̜͇̥̰̅ ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕N ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̆͆͞o ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠N ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ̨̘̆ͣ̈͟ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠o ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕No ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̆͆͞N ̘͚͙̺̒ͤ͑͒͜͟͟ ̫͈͕̼̙ͭͧͩ͒̄ ͉͔͎̱̟̜̩ͬ̓̎̈ŏ͈͔̲̫͇̪̫͆ͨ͜ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢No ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉N ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢o ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠No ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠No ̯͉̺͈̫̀ ̶̊̏ͯN ̢̥̰̽o ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉NoNo ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠No

Cela marquerait la fin du spectacle et le début des festivités.

͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̆͆͞D ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ͉̜͇̥̰̅ ̠ͧ̓̏o ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉n ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ͘ ͈̭̹̣̉̔͋ͣͯͭ̾͘ ̮̰̋ͧ̀ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ ̨̘̆ͣ̈͟'tl ̨̘̆ͣ̈͟ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯo ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ̨̘̆ͣ̈͟ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉o ́̅ͬ͘ ̫͈͕̼̙ͭͧͩ͒̄ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕l ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ko ̠ͧ̓̏ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ̨̘̆ͣ̈͟ ̢̥̰̽ ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉r ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠itt ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠ ̶͖̥͚̲̀̊̄͐̍̇̈͑ͦ͆̇̿̄͌́ͨ͗̇͡͠ ̴̡̗̲̖̗͔̪̌̄ͫ͗ͤͦ̒̄̓̍̀͢ake ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̙̺̺̤̳̪̱͑͋ͯ ̵̛̥̠̬͓̱ͦ̒́ ́̅ͬ͘ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉ ̼̣̟͎͉̲̆ͅ ͮ͗ͥ͊҉҉̶̡͙͎̠͚̖͓̘̙̯͚̤̺̥̹̮͈͠sy ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉o ͖͚͈̼̱̟͖̿̕ ̆͆͞ ̴̺̆̈̓ ͉͚̠ͬ͐̎̅̌̅̉u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Ivo Robotnik
Génie de la robotique / Commandant Taurus
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Ven 14 Déc 2012 - 21:18

Le docteur, ne voulant agir le premier, et bien voir la situation avant de faire quoi que ce soit. Inutile de se précipiter, le pokémon allait bientôt se dévoiler afin de paralyser de terreur ceux qui ne s'y était pas préparé au travers de sa haine envers cette pauvre île qui n'avait pour le moment rien fait. C'était vrai quoi, la team zodiac était encore trop jeune et désorganisé pour espérer avoir la moindre influence sur l'île. Ce n'est pas comme la team Rocket qui a su pendant de longues années mener une mafia organisée, incrusté dans les plus haut coins de la société. Là au moins on y menait des actions dangereuses et dignes d’intérêt, pas comme cette pseudo guérilla qui n'avait que peu de buts... Surtout pour lui qui ne voyait aucun intérêt profond à servir le "Big Boss"... Quoi qu'il en soit, un créature ultra puissante était en marche...

Restant à distance dans son espèce d'OVNI, Ivo pu voir apparaitre pas très loin le mythique Lugia. Contrôleur des courant marin, il avait aussi un grand pouvoir sur le climat et son équilibre, les légendes racontaient qu'il apparaissait lorsque celui-ci était menacé... Cela avait surement un lien avec la capture de Fulguris... Même si le savant s'attendait plus à une attaque de Boreas afin de contester le territoire de sont rival qui brillait désormais par son incapacité à faire quoi que ce soit... Cela était très gênant... On ne compare pas la puissance d'un esprit des tempêtes avec celle d'un oiseau dont son pouvoir et sa présence régularise le monde... Entre une sorte d'esprit frappeur et une semi divinité... Du coup l'instrument encore bien à l'abri dans la montagne n'était pas dimensionné correctement, pas assez puissante, le pokémon devrait être extrêmement affaibli pour qu'il ai une chance de fonctionner... Il n'allait surement pas essayer de l'affaiblir, très loin de lui cette idée.

Il fallait donc qu'il compte sur les actions d'autres personnes... Mais qui serait assez fou pour se mesurer à une telle puissance ? Qui oserait faire front à une si grande signature énergétique... Croyant son plan à l'eau, c'est son moufouette qui fit remarquer que les capteurs avaient détecté une autre source d'énergie presque aussi grande que celle de la semi divinité...


-COMMENT ?!? Mais que fait-il ici ?!? Est-ce bien lui ?!?

Une longue vu lui confirma les dires de ses instruments... Mewtwo, clone génétique de Mew, un projet mené en secret par la Team Rocket afin de bénéficier d'une arme ultime... Un projet mené par son grand père... Qui devint à moitié fou lorsqu'il s'enfuit... Mais une fois la surprise passé, le docteur y voyait une solution à son problème... Commençant à rire, il expliqua le tout à son pokémon, même si il n'allait jamais lui répondre...

-Mewtwo a surement du venir se réfugier ici, à force de chercher un lieu de vie. Son tempérament de guerrier impitoyable va surement l'amener à défier Lugia, et il est parfaitement capable de l'affaiblir suffisamment pour que mon plan fonctionne...
*Si jamais son métabolisme tien le coup... D'après les recherches de mon grand père, il était fort possible qu'il ait déjà disparu à l'heure qu'il est...*


Il enquêterait sur ses dossiers plus tard, le plus urgent était d'aider suffisamment implicitement Mewtwo pour pas qu'il ne considère que quelqu'un le dérange dans ce qu'il doit considérer comme "Son combat"... Encore une fois c'est son moufouette qui remarqua quelque chose d'anormal... Une signature énergétique négative ? De l'anti-énergie ? Mais quoi donc pouvait être à l'origine de ceci?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 20 Déc 2012 - 22:11

"Arceus..." chuchote Athéna devant l'immense créature blanche et bleue qui venait de perforer les flots et de pulvériser l'Arène de la ville d'une seule attaque.

La blonde, les yeux rougis par les larmes, agenouillée sur le sol mouillé, respirait bruyamment en répétant le nom de la divinité Pokémon comme une litanie.

L'explosion qui suivit l'attaque de Lugia fit trembler toute l'île (du moins c'était l'impression qu'avait Athéna) et secoua violemment une maison devant la jeune Dresseuse.
Un mur en béton se lézarda soudain, puis céda complétement et s'abattit sur la jeune femme qui n'avait rien vu venir, et qui put seulement se jeter sur le côté en hurlant de peur.

Quand le sol cessa de trembler et que la poussière retomba, Athéna, roulée en position fœtale, entrouvrit un œil et constata que la rue qu'elle s'apprêtait à prendre pour sortir de cette foutue ville était totalement bouchée par des ruines de béton, d'acier et de verre.

Elle remua les jambes, les bras. Impression générale de douleur, mais rien de cassé. La blonde se redressa, compta ses Pokéballs et se releva sur deux pieds pas très stables. Par dessus les dizaines de bâtiments écroulés, Athéna observa l'ordonnateur de ce massacre.

Au loin, au dessus de l'océan étrangement plus calme, le gardien des sept Mers hurlait en battant ses immenses ailes blanches pour se maintenir en l'air. Quelque chose l'avait chatouillé, et sa gueule gigantesque se tourna vers la source de cette pichenette. Au même instant, une boule d'énergie noire s'envola en direction du monstre marin. La blonde reconnue l'attaque signature de Mewtwo. Elle lui souhaita silencieusement bonne chance, et entreprit de revenir sur ses pas ; elle n'avait pas d'autre choix maintenant que la route de sortie était coupée.

Elle agrippa son sac et se mit à courir en descendant vers le port. Elle ne voulait pas trop s'approcher, juste assez pour trouver un endroit dégagé qui ne l'obligerait pas à faire de l'escalade sans cordes ni baudrier.


*Si j'avais eu un Gueriaigle, la question ne se serait pas posée!* pensa-t-elle rageusement à l'encontre d'Alcyon, qui n'y était pour rien.

Elle manqua de tomber plusieurs fois à cause des flaques et de ses chaussures trempées, mais l'énergie du désespoir lui faisait battre tout ses records d'endurance.

Elle ne savait même plus pourquoi elle était venue dans cette ville, elle ne savait plus comment en sortir, elle ne savait plus si elle vivait quelque chose de réel, ou le pire de ses cauchemars.

Elle leva les yeux vers Lugia, priant pour que le puissant Pokémon ne choisisse pas d'attaquer son pâté de maisons...


~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Sam 22 Déc 2012 - 11:49

Les humains et les pokémons sur place semblaient travailler hardiment à lui mettre des bâtons dans les roues. A sa droite, une humaine avait ordonné à son pokémon de le paralyser. A sa gauche, une rafale sombre et surpuissante lui foncait dessus. Un battement d'ailes suffit à rendre ces deux assauts vains. Lugia était au summum de sa force et de sa colère. Et si les hommes pourraient le vaincre sur le long terme, tout le problème était de seulement réussir à commencer à le blesser. En levant les ailes, le corps massif et blanc de l'oiseau des mers descendit de plusieurs mètres, laissant la Cage Eclair lui passer au dessus de la tête. Lorsque ses deux membres s’abattirent dans l'air, il s'éleva et la Ball'Ombre de Mewtwo lui passa en dessous.

Mais ses mouvements étaient trop chaotiques pour être précis. Il devait s'arrêter pour agir comme il l'entendait. Le battement d'ailes qu'il venait de réaliser l'amena dans la ville où ses deux grosses pattes se posèrent loudement sur les toits d'Esperantown qu'elles broyèrent sous leur poids. Lugia venait de se poser, sans s'en rendre compte lui-même, à quelques mètres d'Athéna.

Mewtwo était le plus gros danger. L'incroyable puissance qu'il dégageait semblait immature mais problématique. D'ailleurs, le mélanges d'ondes cérébrales pokémons et humaines qu'il émettait énervait au plus haut point l'Oiseau des Mers.

Un dernier élément perturbait le maître des Océans. Missingno. Il ne l'avait pas repéré, il ne savait pas où il était, mais il sentait que, quelque part non loin de là, quelque chose clochait. Comme ces personnages du Disque Monde qui rencontrent la Mort sans être capable de se souvenir à quoi il ressemble au moment où ils lui parlent. Et cette incompréhension acheva de l'exaspérer. En criant Lugia pivota sur lui-même, libérant une titanesque attaque Cyclone qui se déversa dans toute la ville.

En contrebas, Athéna ne serait que légèrement déstabilisée. Au tour de lui, Missingno, Mewtwo et Elizabeth risquaient fort de se voir repoussés à plusieurs dizaines de mètres en arrière. Cette distance permit à Lugia de s'exprimer sans risquer de nouvelles attaques indésirables. Un message télépathique jaillit de son corps pour résonner dans les cervelles de tous les protagonistes.


*Humains, vos inventions, votre cupidité, vos pêchés empoisonnent nos océans. Votre soif de pouvoir et de conquête massacre des centaines des miens chaque semaine. C'en est assez! Votre règne criminel s'arrête ici, en même temps que l'existence même de cette île pécheresse.*

Il se tourna vers Mewtwo:

*Et toi, Monstre Factice, tu es la preuve même du mal des Hommes. Si tu veux réparer les pêchés de tes créateurs, choisis ton camps et aide moi à nettoyer cette île de la vermine qui l'habite!*

Parmi les différents protagonistes de la scène, un seul pourrait vraiment comprendre ce dont Lugia parlait. Ivo Robotnik. La Zodiac, depuis son arrivée, avait installé des laboratoires sous marins du coté du Vaste Désert, en extension de leur base. Des laboratoires qui polluaient l'eau par ce flanc de l'île et laissaient mourir des dizaines de pokémons chaque jour, sans compter ceux qu'ils capturaient. La Ligue avait jusqu'alors cru à des fuites de gaz ou de lave sous-marine du Volcan de Maïlys. Ils s'étaient trompé.

En attaquant par Esperantown, l'Oiseau des Mers espérait en vérité les prendre à revers et les attaquer par surprise. Mais sa puissance démesurée l'avait précédé et avait averti Maïlys de son arrivée par de vastes raz de marrées. Qu'à cela ne tienne. Une fois Mewtwo mis hors d'état de nuire, éradiquer les hommes du reste de l'île ne poserait plus de problème. Connaître son existence, être au courant de sa présence, ça ne les sauverait pas.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Championne de Port Sableye
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : J'ai vraiment beaucoup aimé ce forum. Qui me manque, quand même. Mais j'ai tourné la page, maintenant, je pense ... J'ai beaucoup trop de souvenirs ici, revenir ici, c'est presque revenir dans mon enfance, même si ça n'était qu'il y a 3 ans.

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Sam 22 Déc 2012 - 15:51

Alors qu'elle avait tenté une attaque sans le moindre espoir de réussite, elle vit des Ball'Ombre jaillir de l'île. De formidables sphères d'une puissance gigantesque qui aurait mis K.O. un Leuphorie. Elle se demandait qui pouvait bien avoir émis l'attaque. Et lorsqu'elle vit le lanceur des balles noires, elle n'en crut pas ses yeux. Mewtwo, en personne, avait daigné venir à Mailys pour les aider à remonter le défi que représentait Lugia. Elle hésitait entre la peur de se faire réduire en miettes par le clone ou la joie qu'il soit là à combattre Lugia (et pas dans l'autre camp). Et alors que la situation avait l'air de ne pas trop mal tourner, le maître incontesté des mers esquiva comme une danseuse aérienne sa Cage-Éclair (rien de très étonnant), mais surtout évita les Ball'ombre de l'être psychique. Puis, il se mit à « s'asseoir » sur Esperantown, détruisant au passage tout un lotissement. Il battit ensuite des ailes comme une Ecremeuh chasse les mouches avec sa queue. Seulement, elle était l'une des mouches.

La minute qui suivit fut l'une des plus horribles qu'elle ait jamais vécu. La dame était frêle, et le cyclone créé par le roi des océans l'avait fait s'envoler comme une feuille morte. Et ce ne fut pas l'envol qui posa problème, mais l'atterrissage. Elle atterrit plusieurs mètres plus bas, sur un rocher plus important que les autres. La douleur qui s'ensuivit avait sûrement été ressentie par les Pokémons des environs. Elle n'avait jamais vécu une telle chute et une telle souffrance. Le coup avait été trop fort. Une terrible sensation avait envahi Elizabeth. Celle de la mort imminente. Elle avait vécu une bonne partie de sa vie, et donc l'idée que le souffle froid allait bientôt l'emporter n'était pas une aberration pour elle. Et si elle ne mourrait pas, elle ne s'en sortirait pas indemne. Son dos avait été particulièrement touché, et elle sut qu'elle risquait la paralysie. Dans son état d'hypnose consciente, elle ne savait pas si elle pouvait bouger le moindre muscle. Elle avait la seule sensation du vent qui s'abattait sur elle, aussi impitoyable que la lame acérée d'une épée. Elle avait peur que sa moelle épinière ne soit touchée et ne la rende paraplégique. Tel serait le destin d'Elizabeth Hammington, celui d'une femme ayant traversé tous les déserts du monde et ayant une réputation d'exceptionnelle marcheuse. Elle deviendrait une handicapée incapable de ne serait-ce que faire trembloter l'un de ses orteils.

Le message télépathique de Lugia lui fit comme un nouveau coup de poignard. La puissance de l'oiseau aquatique additionnée au supplice de sa blessure ne fit qu'empirer son état. Après l'attaque physique, c'était l'attaque mentale. Une fois l'information passée, elle ne se posa pas de question, contrairement à son habitude. Elle n'avait pas la force de suivre une pensée logique et digne de ce nom. Son esprit était tout tourné vers le sauvetage de Mailys. Même si elle mourrait, elle devait sauver l'île. Ses responsabilités de championne étaient sa seule préoccupation. Elle eut la force d'appuyer sur les boutons de ses Pokéballs, libérant tous les Pokémons qu'elle avait emmené. Sept Pokémons sortirent : sa Steelix Mélusine, son Vibraninf Apophis, sa Limonde Cérès, son Tritosor Sokaris, sa Ossatueur Shiva, son Kaorine Horrible et son dernier Pokémon. Celui-là était très particulier. C'était celui sous lequel ses autres Pokémons se rangerait. Elle avait une pleine confiance en lui, comme il avait une pleine confiance en elle. Il était le Pokémon qui avait le plus influé sur le cours de sa vie. C'était Djinn le Golemastoc. Elle fit un dernier effort pour donner ses ordres à ses Pokémons.


« Vous devez écouter Djinn. Et aussi Mewtwo. Aidez-le à sauver Mailys. Je compte sur vous. »

Elle pensait qu'ils ne pourraient sauver l'île qu'avec l'aide de l'erreur génétique. Il était assez puissant pour pouvoir faire tomber Lugia. Elle se dit qu'avec l'aide de sept Pokémons, il pourrait calmer l'antique oiseau. Elle ne leur donna pas d'ordres pour sa propre personne. Elle préférait mourir que faire tomber Mailys aux mains du colérique volatile. C'était peut-être son dernier sacrifice.

~~~~~~

The age of gold, the strength of vermilion

Merci à Lyndia pour l'avatar !


Dernière édition par Elizabeth le Lun 24 Déc 2012 - 10:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mewtwo
Badass Spoon User
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 25

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Lun 24 Déc 2012 - 2:19

Les ruines en proie aux flammes, une mer agitée et une bête mystique animée par une rage centenaire dont la silhouette massive se dessinait au travers des colonnades de fumées noire qui s'élevaient de ce qui avait jadis était Esperantown... Pouvait-on rêver meilleur paysage pour un affrontement au sommet entre une créature de légende et l'armure ultime façonnée par les hommes ? C'était le clash inévitable entre deux mondes, non, entre deux forces séparées par leur nature même qui allait avoir lieu ici et maintenant.
Le Seigneur des Océans n'était définitivement pas un adversaire à prendre à la légère comme l'espérait Mewtwo... Avec une aisance presque insultante, il avait esquivé la première estocade du clone d'un simple battement d'aile, et la Ball'Ombre se dissipa dans le lointain sans provoquer plus de dégâts. Sa queue fouetta l'air d'agacement. Tss, ce n'était pas si il avait espéré en finir d'un seul coup, mais le Pokémon artificiel avait au moins espérer que la cage éclair lui permette d'infliger quelques dégâts. Quelle naïveté que d'avoir compté sur une aide extérieure dans sa stratégie. Il était le seul capable de tenir tête à ce monstre.

Ou bien y avait-il autre chose ?

En effet, plus loin dans les profondeurs, une nouvelle présence avait fait son apparition au sens développés du clone... Quelque chose comme il n'en avait jamais senti auparavant. C'était une aura diffusive, si étrange qu'elle en devenait à peine perceptible malgré sa puissance évidente. Son essence même n'avait à voir avec celle de Lugia, ni même celle pourtant déjà aliénée du clone... C'était... Un trou noir. L'analyser s'apparentait à fixer un précipice sans en apercevoir le fond ou un soleil diffusant de la lumière noire. Mewtwo était quelque chose que la nature révulsait, qui n'aurait pas du exister mais ce... phénomène, quoi qu'il puisse être se trouvait à une autre extrême, une inversion pure et simple du concept de vie. C'était à la fois fascinant et terrifiant, et si le psychique n'avait pas eut un oiseau légendaire sur les bras il n'aurait pas hésité une seconde à se pencher sur ce cas. Hélas, il y avait plus urgent pour le moment. Tout ce qu'il pouvait espérer c'est que rien ne l'attaque par derrière alors qu'il focalisait son attention sur son ennemi. Il ne pouvait pas se payer le luxe de garder un œil sur son dos dans face à une proie si fantastique.

Proie qui bien sûr ne tarda guère à contre-attaquer à grand coups de cyclones dans la figure. Le battement de ses ailes était vraiment d'une puissance inimaginable, capable d'arracher les arbres les plus massifs comme s'il s'agissait de vulgaires fétus de pailles. Même en usant de ses pouvoirs pour se maintenir en place, Mewtwo eut toutes les peines du monde à ne pas être envoyé dans le décor à nouveau, parvenant tant bien que mal à n'être repoussé que de quelques mètres en arrière. Tout ceci le frustrait. Certes il avait évité de gros dégâts, mais la riposte lui semblait compromise. Il ne disposait pas de son potentiel maximum, et il manquait d'expérience face à ce type d'ennemi. Il avait toujours croisé le fer avec plus faible que lui.

Mais alors qu'il combattait son agacement grandissant, un message télépathique résonna dans son crâne, porté par une voix plusieurs fois centenaire. Et ce qu'il dit à son égard ne fit qu'attiser sa colère. Son aura s'embrasa plus follement encore.
"Monstre"... Même Lugia le qualifiait ainsi. Combien de fois avait-il entendu ces mots ? Peu importe où il allait, on le considérait toujours comme une aberration. Le clone était rejeté par les Pokémons, traité en inférieur par les humains, il n'y avait pas de côté avec lequel il désirait se ranger. Tous méritaient son courroux avec une égale sévérité à ses yeux.

-Ne m'insulte pas, Je ne suis pas dans le camp des humains, je ne le serais jamais. Mes "créateurs" ne méritent ni que l'on rachète leurs pêchés ni mon allégeance et je n'ai que haine et mépris à leur égard. Mais je ne suis pas dans le tien non plus ! Tes raisons et ta rancune ne me regardent pas. Je ne laisserais personne m'utiliser, ni humain, ni Pokémon. J'ai déjà choisi mon camp bien avant que ne commence ce combat : Le mien.
Je suis Mewtwo, le plus puissant de tous les Pokémons, et j'ai décidé de faire de cette île mon refuge. Si ces primates doivent en être chassés, je le ferais sans avoir besoin de ton aide ! Mais en cet instant, c'est toi qui profane mon domaine que je veux voir disparaître !


Mais alors qu'il s'apprêtait à attaquer de nouveaux, une troupe de nouveaux arrivants décidèrent de se joindre à la mêlée. Des Pokémons domestiqués, sans doute envoyés par leur dresseur pour protéger ce village... Il ne ferait pas deux fois l'erreur de baser ses gestes sur des éléments extérieurs. Qu'ils combattent si leur cœur leur en disait, mais il n'hésiterait pas à les broyer en même temps que Lugia si par malheur ils se dressaient sur sa route au mauvais moment.
Un peu d'aide n'était pas de refus, loin de là, mais il n'avait aucune intention d'assurer leur protection à eux ou à qui que ce soit. Mewtwo commença à concentrer son énergie, une puissante vague psychique bien plus large qui serait cette fois bien plus difficile à étudier. Si elle était touché, même une créature de la trempe du Seigneur des Mers en subirait les effets et...

Et quelle était cette présence non loin de l'endroit où le légendaire piaf s'était posé ? Athéna ? Encore cette humaine ? Pourquoi diable était-elle revenue sur le champ de bataille ? Ne pouvait-elle donc pas se tenir à une direction choisie plus de 8 secondes sans faire volte face vers le danger ? Etait-ce donc une manie incurable ou bien un genre de tic idiot ? Et pourquoi le nombre de "?" augmente dés que j'écris à son sujet exactement ?! Sans trop comprendre la logique derrière ses propres gestes, le clone retint sa propre attaque, laissant l'énergie s'évanouir plutôt que de frapper l'endroit où elle se trouvait avec sa cible et vint toucher son esprit directement.

*Pauvre inconsciente ! Pourquoi n'as-tu pas fuit le combat quand tu le pouvais encore ?! Tu ne pourras pas sortir indemne d'un tel affrontement !*


Damn it ! Pourquoi ici et maintenant ?! Et pourquoi ne Mewtwo ne pouvait-il pas se résoudre tout simplement à la réduire en miette avec le reste de la ville ? Il ne lui devait rien, strictement rien. Et en plus de ça, maintenant que sa concentration avait été faussée, il se laissait plus ouvert à une contre attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missingno.
Crawling Chaos
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Shinryaku! Lugia-musume   Mer 2 Jan 2013 - 16:59

En temps normal, Missingno. aurait simplement pu lolnoer l'attaque de Lugia. Malheureusement, Ce n'était pas vraiment concentré sur les actions du volatile, volatile inférieur, bien sûr, car C'était le seul type oiseau à jamais exister, et Ce fut envoyé valser à travers les airs avant de s'écraser sur un rocher.

Ou plutôt quelque chose qui ressemblait à un rocher. Il s'agissait probablement d'un débris des nombreux bâtiment qui étaient déjà tombés alors que ce conflit ne faisait que commencer.

Ca n'était pas amusé.

Dans un atroce bruit de claquements, de grincements et de cassure, l'Indéfini changea de forme. Le corps d'enfant que Ca portait auparavant fut immobile pendant un instant puis, de sous ce qui tenait lieu de peau, une bosse sembla bouger, tirer les tissus, avant d'éclater la chair tandis qu'une aile squelettique s'arrachait de son dos. Sa machoir s’allongea, arrachant son visage, de longues dents perçant ce qui restait des gencives avant que ses yeux ne tombent au sol et ne s'embrasent. Enfin, ce fut le corps entier qui fut parcouru de soubresauts alors que la colonne vertébrale semblait se mouvoir tel un serpent, puis sa forme explosa, laissant ce qui semblait être un fossile sanglant de Ptéra à sa place, si ce n'est que le squelette bougeait, ses ailes vides n'ayant aucune peine à le projeter dans les airs.

Laissant dans son sillage un tracé écarlate, l'oiseau s'élança dans les hauteurs, traversant les nuages desquels tombaient de véritables seaux d'eau, avant de se laisser retomber en piqué sur le légendaire tel une comète, la gravité ajoutant à sa vitesse afin qu'il puisse atteindre le gardien des tempêtes qui était tout de même plus vif que lui.

Cependant, contrairement à ce que l'on aurait pu attendre d'un pokémon, il ne frappa pas le légendaire au terme de son mouvement mais tenta de se poser dessus, son corps se changeant en un instant en la forme humaine que Ca possédait juste avant. Oui, la scène de transformation perturbante était facultative.

Après tout, si Ca avant simplement voulu se débarrasser du volatile, Ca aurait utilisé d'autres méthodes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Ivo Robotnik
Génie de la robotique / Commandant Taurus
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 10 Jan 2013 - 14:59

Robotnik regardait de loin la scène, inutile d’entamer quoi que ce soit à un moment inopportun, car ses munitions étaient plus que limité. Il se devait de guetter le bon moment... Si celui apparaissait... Car rien n'était dit. Même connaissant la puissance de Mewtwo, il ne pouvait être certain de l'issu du combat, surtout avec prise en compte du facteur unique qui était présent, mais personne ne savait dans quel camp... Cette mystérieuse anti énergie... Qui... Ou plutôt : Qu'était-ce ? Cette chose avait surement un rôle important à jouer, mais dans quel camp était-elle? Enfin, si elle avait un camp... Et si c'était une chose pensante, car pour le moment tout cela reste des suppositions...

Lugia se moqua des attaques qui furent lancé contre lui, puis se "posa" sur la ville, détruisant pour ainsi dire tout sur son aire d’atterrissage. Étant suffisamment éloigné et en hauteur, le vaisseau du docteur ne fut que secoué par les vents générés par le monstre légendaire. Même si s'attendait à une énorme puissance de sa part, il ne s'attendait pas à que celle-ci l’atteigne, déjà qu'il était pour lui bien loin pour bien comprendre la scène... Survint alors la puissante pensé de Lugia, qu'il écouta attentivement...

Il avait oublié ces trucs là...

Des labos... Des destructeurs oui ! Le docteur était bien contre la position des labo ainsi que leur habitude de tout rejeter dans l'océan. Conquérir, terroriser le monde, oui, le détruire non ! Régner sur personne ne peut pas avoir la même savoir qu'imposer sa dictature. La vie est bien trop précieux pour être ainsi gâché... Il bouillonnait intérieurement contre les raisons qui ont poussé Lugia à se manifester... La team Rocket n'aurait jamais causé ce genre de soucis elle...

Néanmoins, la rage du pokémon n'était pas factice. Et par conséquent il allait être impossible de le raisonner. Il faudra donc attendre que quelque chose se produise, afin de pouvoir essayer de le neutraliser. Dans ces "quelques choses", Mewtwo avait une forte carte à jouer. Sa puissance peux déstabiliser, voir vaincre Lugia, mais l'inverse est également possible, d'autant plus qu'il est loin d'être à l'abri d'un problème plus que sérieux... D'ailleurs celui-ci interrompis brusquement son mouvement offensif, sans raison apparente... En prenant sa longue vue, il aperçu une fille au pied du pokémon ultime... Repliant sa longue il s'interrogea... Mewtwo avait-il enfin cessé de ne penser qu'à lui même? Cela serait fort surprenant mais pas impossible... Si la situation se dégénère, peut être qu'il l’emmènera pour que le clone de Mew puisse se battre sans se restreindre...

La signaure d'anti énergie pour sa part avait bougé pour se positionner à proximité de Lugia... Avec sa longue vue il remarqua la fille qui était désormais sur l'oiseau mythique... Aucun doute n'était possible, c'était elle qui était à l'origine de la perturbation de ses instrument... Même si cela ne le renseignait guère...

Dans l'impossibilité d'activer quoi que ce soit d'utile en l'instant présent, le docteur se contenta de ses observations, tout en essayant à la fois de comprendre cette fille anti énergie et de surveiller la fille qui semble avoir réussi d'une certaine manière à briser le mur de Mewtwo... Tout en évitant de se faire détruire par l'oiseau... Pari difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Dim 20 Jan 2013 - 16:28

Si l'atterrissage de Lugia avait paru impressionnant aux autres spectateurs de la scène, il était cataclysmique pour Athéna.

La jeune femme ne put que lever la tête vers le ciel, impuissante, quand une ombre titanesque passa au dessus d'elle, oblitérant le Soleil. Seuls deux fentes lumineuses, d'un bleu sombre menaçant, brillaient tout là-haut avec colère. Les deux grands yeux du Maître des Océans reflétaient les flammes en contrebas sans jamais se poser longtemps sur le carnage qu'il avait perpétré : tout ceci n'était que pacotille pour Lui, des amas de pierres et quelques fourmis à écraser avant que la fourmilière ne devienne plus énervante encore.

Athéna resta paralysée par la peur quand l'Oiseau-Dragon posa ses pattes larges comme des bus sur les immeubles devant elle. De nouveau la terre trembla, et Athéna tomba sur le dos avant d'avoir eu le temps de s'accrocher à quelque chose. Le bruit du ciment s'effondrant sous le poids monumental de la bête était tel que la jeune femme se couvrit les oreilles avec ses mains dans un réflexe bien dérisoire. A quelques mètres en face d'elle, Lugia leva la gueule vers les cieux et hurla. Son cri ne ressemblait à rien de connu pour Athéna, mais il transperça ses tympans pourtant couverts par ses paumes et résonna dans son crâne bien après que le Pokémon légendaire eut claqué sa mâchoire avec rage.

L'air, au niveau du sol, était devenu presque irrespirable. Un épais nuage de poussière de ciment recouvrait tout, irritant les yeux et la gorge, et agissant comme du brouillard. Athéna, assise par terre, toussa plusieurs fois jusqu'à cracher des glaires devenus marrons. Une part anormalement calme et logique de sa cervelle lui fit remarquer qu'à ce rythme, elle allait mourir asphyxiée par de la poudre de plâtre plutôt qu'écrabouillée par le mythique Lugia, ce qui était quand même vachement moins glorieux.

C'est alors que le monstre blanc se retourna bien rapidement pour un colosse de plus de cinq mètres de haut, et envoya une attaque Cyclone sur les moucherons qu'étaient ses adversaires. Des tuiles s'arrachèrent des toits d'Esperantown et sifflèrent dans le ciel comme un millier de flèches. Par Arceus seul sait quel miracle, Athéna se trouvait si proche de Lugia qu'elle fut protégée, littéralement à l'abri dans l'œil du cyclone. Elle n'eut à affronter qu'une grosse rafale de vent, qui souleva l'épaisse poussière échappée des débris et rendit, ironiquement, l'atmosphère plus respirable qu'auparavant.

L'élastique qui serrait la pointe de la tresse de la jeune femme s'était rompu pendant l'assaut de Lugia, et ses longs cheveux blonds s'envolèrent au vent comme si elle avait été au volant d'une décapotable sur une autoroute déserte. Rien de glamour ici pourtant. Le Gardien des sept Mers allongea son long cou vers ce qu'il restait de la ville et sembla entrouvrir la bouche.

Soudain une voix profonde, grave et furieuse résonna dans la tête déjà meurtrie d'Athéna. Aucune des accusations du Pokémon légendaire n'avait de sens pour la jeune femme. Cupidité? Soif de pouvoir? Massacrer le siens? Ah! certainement, elle n'avait pas la meilleure image de l'Humanité, mais au nom du Créateur de quoi parlait Lugia? Maïlys était l'endroit le plus naturel connu à ce jour! On n'est pas dans la Ville Noire quand même!

L'Oiseau Marin tourna la tête vers Mewtwo, et Athéna, enfin sortie du nuage de poussière, put voir le puissant Clone léviter aux dessus de bâtiments en ruine, apparemment pas trop déstabiliser par le Cyclone. Une aura terrifiante suintait du Pokémon Psy, le rendant aussi effrayant que le colossal Lugia.
Athéna entendit mentalement les paroles destinées à Mewtwo. Avant même que le Clone ne réponde, elle fit la grimace.


*Mauvaise approche, Lugia…* pensa-t-elle pour elle-même en regardant Mewtwo bouillir de rage.

Quelque chose bougea au dessus de la jeune blonde, qui releva la tête à temps pour voir passer une bande de Pokémon. Elle en reconnu certains, et ce demanda si c'était le signe que la Ligue était arrivée sur place.
Lyndia serait-elle là? Pouvait-elle espérer de l'aide?

Au même instant, Mewtwo chargea une nouvelle attaque. Lugia se raidit devant elle, ses pattes s'enfonçant plus profondément encore dans les ruines d'Esperantown. Le sol trembla sous le corps frêle d'Athéna, pétrifiée face à cette puissance incommensurable. Des blocs de béton se détachèrent des maisons encore debout autour d'elle, et s'écrasèrent sur la route, frôlant les jambes de la jeune femme. Son instinct de survie reprit les commandes et elle se redressa d'un bond, tentant de s'éloigner de Lugia alors que la terre sous ses pieds ne cessait de bouger.

Peut-être parce qu'elle avait bougé, peut-être parce qu'il avait senti sa présence, mais pour une raison ou pour une autre Mewtwo n'attaqua pas. Athéna se rua en avant, dans la direction opposée à l'Oiseau-Dragon. Elle fit quelques mètres et bondit sous le tronc d'un gros arbre abattu par les vents de Lugia. Le dos contre l'écorce, haletante, elle leva les yeux vers Mewtwo, qui la regardait.

Et qui l'engueula aussi sec.


*Pas eu le choix! Les routes sont coupées par des immeubles de huit étages couchés sur le flanc! Cette ville est un putain de labyrinthe sans issue!* hurla-t-elle au Clone en espérant se découvrir un don pour la télépathie.

Non mais et puis quoi encore? Il la croyait assez timbrée pour revenir taper la bise à Lugia, par pure politesse? Tout le monde ne peut pas léviter au dessus d'une cité en flammes et se faire la malle discrètement!

Occupée à se faire réprimander par Mewtwo, Athéna ne vit pas passer un zombi-Ptéra qui se jeta sur la nuque du Légendaire. Elle ne vit pas non plus l'immonde créature se changer en fillette et tenter d'atterrir sur le corps de Lugia. Il valait peut-être mieux qu'elle ne voit pas tout cela. Elle se serait sans doute mise à rire, prise d'une crise d'hystérie incontrôlable, tout en répétant "All work and no play makes Athéna a dull girl!" et en s'arrachant les cheveux par poignées.

Cachée derrière l'arbre, Athéna se trouvait maintenant à équidistance de Mewtwo et de Lugia. Parfait. Au centre d'un champ de bataille. Entre deux des plus puissants Pokémon du monde. Cool. No problem.


*Je vais mourir.* pensa la blonde en avalant sa salive.

*Je ne veux pas mourir.* ajouta-elle en fronçant les sourcils.

Ses émotions étaient si fortes, si contradictoires et si changeantes qu'elle n'arrivait même plus à paniquer correctement. L'invraisemblance de la situation s'imprégnait lentement en elle, transformant l'impossible en possible, puis en normal. Et avec ce sentiment que tout était normal, elle put enfin réfléchir.

Elle se releva comme une furie et s'appuya avec les mains sur le tronc d'arbre couché, tendant tout son corps vers Mewtwo. Moins de deux secondes s'étaient écoulées, mais depuis le début de cette catastrophe, les secondes étaient si remplies qu'elles semblaient compter pour des heures pour la jeune femme.

Une idée. Elle venait d'avoir une idée!


*Mewtwo!* pensa-t-elle de toutes ses forces en regardant le Clone.

*Mewtwo, je dois te parler! A toi seul! Je sais comment affaiblir Lugia!*

Pas certaine de pouvoir lancer un message télépathique au Clone de Mew sans que le Légendaire Gardien des Océans ne l'entende, Athéna tentait d'attirer l'attention de Mewtwo pour que celui-ci la rejoigne au sol, ou qu'il puisse sécuriser d'une façon ou d'une autre leur "ligne téléphatique". Seul le Pokémon Psy avait une chance de mettre le plan de la blonde à exécution, et si cela marchait, Lugia n'en sortirait vraiment pas indemne. Athéna, même si elle faisait confiance à la puissance du Clone, l'avait aussi vu s'effondrer, a priori sans raison extérieure. La jeune femme sentait que plus ce combat s'éternisait, plus les chances de survie de la population de Maïlys se réduisaient. Il fallait porter un grand coup sur la tête de Lugia, avec une très, très grosse batte de base-ball métaphorique. Et elle savait où en trouvait une.

Mais il aurait été trop facile que Mewtwo vienne se poser près d'elle, la prenne dans ses bras et la mette à l'abri le temps qu'elle lui expose son plan génial.

A peine eut-elle terminé sa phrase, à peine Mewtwo leva-t-il un sourcil en la regardant comme si elle était folle à lier, que Lugia se rappela à leur (mauvais) souvenir en hurlant de rage.

Quelle imbécile! Elle avait joué la parfaite distraction! Mewtwo s'était mis à découvert à cause d'elle!
Athéna tourna la tête, et vit le gigantesque monstre blanc qui n'avait plus qu'à ouvrir la gueule ou battre des ailes pour tous les réduire en miettes.

"Oups…" murmura-t-elle en se faisant toute petite contre son tronc d'arbre.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Dim 3 Fév 2013 - 9:46

L'Oiseau des Mers hurla de rage face à ses adversaires. Mewtwo était face à lui, prêt à mener ce combat, tandis que la plupart des humains avaient été soufflés par les rafales de vent. Cependant, deux choses le perturbaient.

La première, c'était que Mewtwo avait l'air déconcentré. Il s'était mis à découvert et avait penché la tête sur le côté, comme s'il... parlait à quelqu'un.

La deuxième, c'est qu'il avait repéré Missingno. Et pas seulement repéré, d'ailleurs. La... créature s'était posée sur lui, lui conférant à la fois une sensation de brûlure, de gel, de frissons et d'engourdissement. Une douleur atroce qui ne le faisait pas souffrir. Un baume brûlant. La sensation du Néant qui rencontre la Matière...


Sans plus se préoccuper de Mewtwo, Lugia hurla soudain de toutes ses forces, de toute son âme. Cet évènement imprévu pouvait lui causer beaucoup plus de tort qu'il ne l'avait pensé. La chose était sur son dos, et il fallait qu'il s'en débarrasse. Il avait l'intime conviction que si elle le touchait une seconde de plus... Il disparaîtrait, aspiré dans le trou noir qu'était Missingno.

Son Hurlement fit ployer les arbres (ceux qui n'étaient pas encore tombés) aux alentours, et humains et Pokémon se couchèrent au sol, bouchant ce qui leur servait d'oreilles. Une troupe de Pokémon Sol, guidés par un Golemastoc, s'était approchée assez près pour se prendre la plus grosse décharge sonore. Athéna, derrière son arbre, se retrouva propulsée plus loin, et sa tête heurta un tronc au sol. Vu sa proximité, elle n'entendrait probablement plus rien pendant une bonne heure. Mewtwo, lui, eut l'air surpris par ce cri soudain. Mais Lugia n'était déjà plus là.

D'un battement d'ailes démesuré, il s'éleva dans les airs à la vitesse d'une fusée, la Créature toujours sur son dos. Il se dirigea vers l'océan, sa demeure, son essence, et y plongea à pleine vitesse, espérant que cette Chose lâcherait prise. Peine perdue. Il remonta en flèche, tournoya au-dessus d'Esperantown, heurta d'un coup de queue l'engin du Dr. Robotnik, et tenta alors le tout pour le tout en essayant de parler à la Chose.


"Créature du Chaos, Néant Infini. Laisse-moi mener ma mission à bien. Un être suprême tel que toi ne saurait trouver sa place parmi des humains ou des Pokémon."

Lugia fit un soubresaut soudain, pris d'une douleur incontrôlable. La Créature était en train de le... ronger ?! Il sentait sa peau comme s'arracher et disparaître. Il s'écrasa sur le sol, à quelques mètres de l'endroit où il s'était posé. Il fallait qu'il se débarrasse de Ça. A tout prix.


Maintenant, tout le monde pouvait voir Missingno. sur le dos de Lugia, sous son apparence de fillette.
Et tout le monde pouvait ressentir sa non-aura de vide et de néant affamé.
Elizabeth sur son rocher, ses Pokémon qui se relevaient dans les débris, Mewtwo qui planait au-dessus du champ de bataille, Athéna dont la tête bourdonnait, et Robotnik qui s'extirpait des débris de son vaisseau, propulsé contre un immeuble en ruines.
Et Missingno., chevauchant l'Oiseau des Mers, commençait à se délecter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Championne de Port Sableye
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : J'ai vraiment beaucoup aimé ce forum. Qui me manque, quand même. Mais j'ai tourné la page, maintenant, je pense ... J'ai beaucoup trop de souvenirs ici, revenir ici, c'est presque revenir dans mon enfance, même si ça n'était qu'il y a 3 ans.

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 7 Fév 2013 - 21:47

Le Golemastoc prit ses fonctions de nouveau chef très à cœur. Il ne pouvait pas laisser sa Maîtresse en danger. La situation était compliquée, et sans sa Maîtresse, il aurait encore plus de mal. Car d'habitude, c'était sa Maîtresse qui dirigeait les opérations du genre. Sa Maîtresse s'était occupée de lui depuis qu'il était né, et Elle lui avait tout de suite beaucoup plu. Au fur et à mesure du temps, leur relation s'était renforcée. Elle avait toujours eu de bonnes idées. Il avait appris auprès d'Elle comment réfléchir logiquement. Elle lui avait enseigné comment penser par soi-même, au cas où Elle ne pourrait plus le faire. Et à ce moment-là, c'était le cas. Les affres du temps avaient eu raison d'Elle, qui avait toujours eu pourtant une grande dose d'énergie. Pourquoi était-Elle si faible ?

A peine s'était-il posé la question qu'il vit Lugia. Il était en train de se tortiller assez ridiculement dans les airs … avec une fillette sur son dos ?! Mais qu'avait-il bien pu se passer ? Était-ce Lugia qui avait projeté d'un coup de vent sa Maîtresse ? Ou bien était-ce la jeune fille qui L'avait poussé ? Il ne savait pas quelle était la situation, mais Elle lui avait dit de suivre les ordres de Mewtwo. Il savait aussi qu'il devait protéger sa Maîtresse coûte que coûte, même si elle ne lui avait pas indiqué. Il mit donc un plan tout simple sur pattes. Après tout, la simplicité est souvent la meilleure des solutions.


« Cérès, Mélusine, Shiva, vous restez pour protéger la Maîtresse ! Elle ne doit être atteinte par aucun coup ! Sa survie dépend grandement de vous ! Apophis, Sokaris, avec moi ! Horrible, communique avec Mewtwo pour savoir ses volontés et ce qu'il compte faire ! »

Le gigantesque spectre avança sur la pointe d'où la Maîtresse était tombée. Sa taille imposante lui permettait d'être visible de loin. Autour de lui lévitait un Vibraninf, rampait un Tritosor et tournoyait un Kaorine. Celui-ci était obligé de faire cela pour pouvoir entrer en communication télépathique avec les autres Pokémons Psys. Et discuter avec Mewtwo, ce n'était pas de la tarte, même pour un Pokémon aussi puissant qu'Horrible. Après avoir brisé les premiers barrages psychiques difficilement, il était entré dans la zone psychique d'où le clone pouvait l'entendre. Il cria donc télépathiquement le message pour le mieux retenir l'attention de la dégénérescence génétique :

« Mewtwo, écoute-nous ! Nous sommes le groupe de Pokémons sur la pointe ! Nous pouvons t'aider si tu le veux ! Nous sommes un très puissant Golemastoc, un puissant Kaorine, un assez puissant Tritosor et un assez faible Vibraninf ! Nous sommes destinés à t'aider ! Nous répondrons à tes ordres, quels qu'ils soient à part ceux qui nous indiquent de tuer notre Maîtresse ! »

Il ne savait pas s'il avait plus gêné Mewtwo qu'aidé, mais il devait respecter les ordres du Gardien. Le Gardien avait toujours raison, puisqu'il avait appris la vérité auprès de la Maîtresse. Il savait qu'il devait être objectif : rien ne servait de mentir, cela empirerait plus la situation que ce ne la débloquerait. Il se doutait aussi qu'il devait indiquer au clone qu'ils étaient des Pokémons domestiques ; si c'était lui qui l'avait découvert, il serait dans une fureur trop grande envers les humains pour rester concentré. Il avait donc suivi un raisonnement logique, et espérait être entendu par le Pokémon Psy. Et surtout, il aimerait servir à Mewtwo. Parce que s'il avait fait tout ça pour rien, il n'aurait vraiment pas aimé. Enfin, il avait fait ce qu'il avait pu. Il se prépara alors à recevoir le message réponse du légendaire, observant au passage l'air guerrier de la troupe de Golemastoc.

Quant aux trois autres Pokémons, ils avaient installé un périmètre de sécurité. Trois couches de sécurité, plus précisément : au centre, Cérès était juxtaposée à sa Maîtresse, puis venait Shiva, qui faisait des tours dix mètres plus loin, et enfin Mélusine, qui s'occupait de faire fuir les petits Pokémons sauvages qui, curieux, voulaient s'approcher du corps de la vielle dame. Elle n'avait aucune chance de mourir d'une attaque. A part celle de son cœur.

~~~~~~

The age of gold, the strength of vermilion

Merci à Lyndia pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mewtwo
Badass Spoon User
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 25

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Sam 23 Fév 2013 - 17:14

Voilà un spectacle qu'on ne voyait pas tous les jours. Alors que Mewtwo et Lugia continuaient leur joute autant verbale que psychique, la troisième entité dont le Clone avait sentit la présence décida d'entrer dans la danse à son tour. La créature grotesque était même parvenue à se poser sur le maître des Océans, et ce simple contact semblait suffire à provoquer chez ce seigneur des profondeurs. Malgré cette apparence juvénile, pour en pas dire faible, il n'y avait pas d'erreur possible. Les yeux de son esprit révélait à Mewtwo tout le vide, toute la noirceur de cette soit disant fillette. Ce néant infini prêt à engloutir toute existence, une erreur de la nature à une toute autre échelle que le Pokémon génétique. Quelle était cette... cette chose ?! Il n'y avait pas de mot pour décrire le sentiment que sa simple vue engendrait. Il était à la fois glacé et brûlant, infini et inexistant... mais quoiqu'il en soit, il était assurément terrifiant. Sa simple présence menaçait le voile fragile de la réalité, cette engeance n'appartenait ni à ce monde, ni à aucun autre. Si Mewtwo aurait put se sentir rassuré de voir un être encore plus rejeté par l'univers que lui, il devait reconnaître que cette apparition l'effrayait bien plus qu'elle ne le rassurait. C'était une menace bien pire que Lugia au sommet de sa fureur. Ce n'était pas un adversaire que l'on pouvait combattre avec des méthodes habituelles ! Mais une voix qu'il commençait à bien connaître perça ses inquiétudes, résonnant au sein même de sa conscience qui avait capté l'appel qui lui était destiné.

*Mewtwo, je dois te parler! A toi seul! Je sais comment affaiblir Lugia!*


Cette humaine commençait à s'adresser à lui d'une manière un tantinet trop familière. Mais il n'avait pas le temps de la réprimander sur la question. Les choses s'enchainaient vite, trop vite, et la possibilité qu'une telle fillette débutante soit parvenue à mettre un plan au point dans cette situation le surprenait presque autant que l'apparition de Missingo. Athéna avait-elle pétée les plombs sous la pression ?
Pensait-elle vraiment avoir mit au point un stratagème qui aurait échappé même à l'intellect du plus Puissant Pokémon de tous les temps ? C'était une belle preuve de vanité.... Mais Mewtwo la considérait avec suffisamment d'estime pour prêter l'oreille à sa proposition. Et puis, il n'avait plus tellement le luxe de se priver d'un coup de main. S'il était persuadé de sa capacité à défaire Lugia par lui même, ce n'était plus le même tempo avec une entité apocalyptique en plus dans l'équation.
Malheureusement, il ne pouvait pas prendre le risque que leur conversation soit espionnée par les oreilles mentales de Lugia... ou celles de cette chose. La seule solution était de descendre en personne à ses côtés, mais pouvait-il vraiment détourner son regard de la mêlée un instant pour s'encombrer d'une humaine fragile comme un tas de brindilles ? A la moindre erreur, il risquait de finir broyer... Il ne pourrait pas se battre au maximum de ses capacités avec un fardeau.

Lugia se fit un plaisir de couper court aux interrogations de son adversaire. La douleur engendrée par le monstre faussement innocent devait être insupportable, car le colosse des Mers poussa un cri si déchirant, si puissant, qu'on ne trouverait pas à des lieues à la ronde une créature ne l'ayant pas entendu. C'était insupportable ! Le vacarme pénétrait les tympans pour résonner directement dans le crâne de ses victimes, un assaut mentale d'une telle violence que tant Athéna que les autres mouches présentes sur place furent balayés comme des feuilles d'automnes sous une bourrasque. Seul Mewtwo eut les capacités psychiques nécessaires pour encaisser le choc d'aussi prêt... mais pas assez pour empêcher sa "protégée" de se cogner dans la foulée.
L'oiseau légendaire aurait pu en profiter pour attaquer, mais au lieu de quoi il préféra s'enfuir dans son domaine sous marin pour se débarrasser de son parasite. Il osait fuir leur duel ainsi ?! L'orgueil du Clone en était vexé, mais il lui ferait payer cet affront plus tard. Profitant de cette alcamie, il se rapprocha d'Athéna, autant pour la baffer que la réveiller. Et alors qu'il focalisait son attention sur l'humaine sonnée, voilà que de nouveau, un intrus se permettait de venir faire un brin de causette dans son esprit.

« Mewtwo, écoute-nous ! Nous sommes le groupe de Pokémons sur la pointe ! Nous pouvons t'aider si tu le veux ! Nous sommes un très puissant Golemastoc, un puissant Kaorine, un assez puissant Tritosor et un assez faible Vibraninf ! Nous sommes destinés à t'aider ! Nous répondrons à tes ordres, quels qu'ils soient à part ceux qui nous indiquent de tuer notre Maîtresse ! »


Qu'est-ce que c'était que cette farce ? A ses ordres ? Un attroupement de Pokémons domestiques prêts à répondre à ses instructions afin de défaire la bête ? Il n'était pas d'humeur à jouer, une poignée de combattants asservis par la race humaine ne méritaient pas de pavaner ainsi leurs talents.

-Prend garde avant de prononcer le terme "puissance" a la légère, Pokémon, si toi et les tiens ne voulez pas que je vous montre sa véritable signification.

En temps normal, il n'y aurait pas réfléchi à deux fois avant de remettre à sa place un imprudent ayant eut l'audace d'infiltrer ses barrières télépathiques, mais quand son regard se posa sur Athéna, il se contenta d'un reniflement agacé. Une poigne invisible se saisit de la dresseuse amateur et les emmena tous deux vers la pointe où se trouvait son interlocuteur surprise. Le légendaire passa un regard circulaire sur l'équipe prête à en découdre. Son regard brillait d'une lueur impérieuse, celle d'une entité qu'il valait mieux ne pas trop chatouiller si on espérait partir en un seul morceau. Il les prenait de haut, c'était évident : Il leur était supérieur et tous ici en avaient parfaitement conscience. Son intérêt s'attarda plus longuement sur le Golemastoc dont il jaugea la force.

*Intéressant...*


Ce golem de pierre et de métal avait un certain potentiel, il fallait le lui reconnaître... du moins pour un Pokémon de sa nature. La main invisible qui tenait Athéna disparut, déposant la dresseuse sur le sol.

-Occupez vous de cette humaine. S'il lui arrive malheur, vous et votre dresseuse n'aurez pas assez de toute vos vies pour regretter de m'avoir convoqué.


Pourquoi faisait-il tout ça ? Pourquoi se faire tant de soucis pour une quasi inconnue ? Son propre comportement le dépassait. Il ne lui devait rien, absolument rien, alors pourquoi ? ... Quoiqu'il en soit, elle avait un plan à proposer, et il désirait l'entendre. L'esprit du clone s'infiltrait dans sa conscience, espérant la secouer mentalement. Il n'avait pas la patience d'attendre qu'elle se remette du choc en douceur.

*Parle, humaine ! Toi qui était tant en verve tout à l'heure, es-tu encore plus faible que je l'avais envisagé ?!*

En attendant, il s'adressa à ses "nouveaux soldats". Tsss, des toutous bien obéissants qui avaient reniés leur liberté pour obéir aux ordres d'une dresseuse qui n'osait même pas venir lutter avec eux. Quelle vision détestable. Ils ne valaient guère mieux que leurs geôliers.

-Vous avez quelques talents. Je vous laisserais combattre à mes côtés, pour cette fois, au moins le temps de se débarrasser de cette chose étrange qui a interrompu mon duel. Mais sachez que si l'un d'entre vous en venait à me gêner lors de mon combat, il subira le même sort que mon ennemi... Où est votre Maîtresse ? Est-elle lâche au point de se cacher en sureté après avoir envoyé ses serviteurs au front ?

C'était rare de voir Mewtwo "faire équipe", pour ne pas dire inédit. Il n'acceptait la compagnie ni des humains ni des Pokémons, et une journée il avait toléré les deux. S'il n'était pas moins méprisant envers ceux assez faibles pour se laisser dominer, il ferait avec au moins quelques minutes... Il aurait tout le temps de s'en charger plus tard.

/sorry du retard, ca m'était sortit de la tête j'avoue ^^"/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missingno.
Crawling Chaos
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Mar 26 Fév 2013 - 20:00

Au moment où l’Innommable s'était posé sur le seigneur des océans, une multitude de bouches affamées étaient apparues sur Son corps, entamant un sinistre festin sans même que l’Indescriptible n'en soit conscient.

Ce n'est que lorsque Lugia hurla à la fois physiquement et mentalement, envoyant toute sa douleur à travers sa considérable puissance psychique que le Grand Ancien ne se rendit compte de ce qu'il se passait. Puis le légendaire plongea dans l'eau, éclatant le visage de Missingno. qui tint bon.

La série d'acrobaties sous-marines et de tentatives de La déloger était plutôt amusante, bien qu'inutiles. Cependant, il y a bien une chose que l'on apprend durant une éternité d’existence, c'est que lorsque l'on a un jouet, il vaut mieux ne pas le casser trop vite sans quoi on retourne à l'ennui. Par conséquent, Ca se maîtrisa et fit disparaître Ses bouches afin de ne pas tuer l'oiseau qui semblait déjà mal en point.

Cela dit, au bout d'un moment, tout devient lassant... D'un autre côté, il y avait bien un autre pokémon qui semblait relativement puissant qui se battait contre Lugia.

Oui, ça pourrait faire un spectacle amusant, et ne dévorer que le perdant donnerait l'illusion qu'il contrôle son destin à l'autre.

Cela dit, le gardien des tempêtes venait d'être assez amoché par le Chaos, ce qui déséquilibrerait le combat, d'autant plus que quelques insectes semblaient aider le pokémon artificiel.

C'est là que Missingno eut une idée
brillante.

"DYNAMIC!"

Bon, à vrai dire, étant donné qu'ils étaient sous l'eau et à une vitesse approchant mach 1, ça sonna plutôt comme "Dvlmglubglubglub", mais c'était l'intention qui comptait.

L'Affamé changea alors la position de l'oiseau et de son cavalier afin de les faire se trouver juste en face de Mewtwo, sans pour autant changer de vitesse ou de direction.


"ENTRY!"

Ca ne pouvait pas être sûr à cent pour cent, mais Ca supposait qu'un impact à cette vitesse rattraperait sûrement l'handicap du camp ailé.

Dans le doute, Ca lança un magicarp qui s'était trouvé transporté avec le reste dans la direction du psychique. A présent, les dégâts devaient être équivalents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Ivo Robotnik
Génie de la robotique / Commandant Taurus
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Ven 1 Mar 2013 - 23:38

Pari manqué, le vaisseau venait tout bonnement de se faire balayer par une rafale de vent générée par le monstre légendaire, il avait un peu surestimé ses calculs, et avait fini brutalement sa course dans une veille bâtisse. Néanmoins les dégâts avaient été des plus minime. Mis à part la coque entièrement cabossé et les moteurs HS, le reste de l’électronique embarqué et des commandes étaient parfaitement oppérationnel. La machine à café marchait parfaitement, et cela était d'autant plus utile que la porte du vaisseau était à moitié enfoncée et donc parfaitement bloqué, piégeant pour ainsi dire le savant. Tant pis, les commandes de son arme à usage unique étant fonctionnelle, il allait se contenter d'essayer de capturer l'une des 3 entités puissantes de ce lieu.

Une inspection un peu plus poussé le fit se rendre compte que la batterie ne tiendrai pas très longtemps à ce rythme, et envoya donc son electrode remplir le rôle de générateur de secours, comme à son habitude. Un autre avantage qui pouvait très vite tourner en inconvénient était que maintenant il était bien loin du combat... Trop loin pour comprendre la situation, et donc pourvoir tirer. Rapidement, il entra dans le hangar de son vaisseau et prit son Egg Walker afin de se rendre sur place. Electrode avait pour consigne de continuer à alimenter le vaisseau, qui allait lui servir de relai pour activer son arme.

Le temps qu'il arrive sur les lieux du combat la situation avait bien changée : le monstre légendaire venait de disparaitre sous les flots, visiblement dérangé par la gamine d'anti énergie, tandis que d'autres pokémons étaient arrivé en renforts... Quand soudainement l'oiseau réapparu brutalement au milieu de la zone de combat, se précipitant dans une charge incontrôlée vers Mewtwo, qui allait surement devoir réagir très vite pour ne pas se retrouver écrasé. Cette apparition soudaine était due à la source d'anti énergie, ses capteurs en était formel...

La situation actuelle était désagréable pour le scientifique. Entre Mewtwo et Lugia, le vainqueur n'était clairement pas défini, sans compter la présence de l'anti énergie, dont les capacités ne semblent pas avoir de limite réelle... Et comme il ou elle venait de le montrer, sa neutralité était évidente... Mais elle devait bien être motivé par quelque chose...

La source s'étant affaibli, le terrible oiseau des mers reprit ses esprits et se montra agressif envers la position de Mewtwo. Comme sauver l'île était la priorité la plus urgente, ni une ni deux Robotnik déclencha un barrage de missiles en direction du légendaire. Etant complètement de coté et n'ayant pas encore agi, il y avait fort à parier que Lugia ne voit même pas les missiles lui arriver dessus. Une bonne chose, du moment que l'anti énergie ne refaisait pas des siennes...

Avait-il la moindre chance de capturer cette entité? Peut être une infime, et encore... Mewtwo étant pour le moment de son coté, et ayant probablement des envies de protection de l'île, ne devait pas être neutralisé dans l'immédiat, et Lugia était bien trop imposant pour un appareil destiné à un Boréas... Il était à court d'options, et cela ne lui plaisait guère... D'autant plus qu'il détestait le bénévolat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Lun 4 Mar 2013 - 14:35

"… Huh?" s’interrogea Athéna en se redressant.

Avait-elle manqué un épisode?
La blonde secoua la tête, et regretta immédiatement son geste. Elle avait sacrément mal au crâne! Et pourquoi était-elle allongée par terre? On l’avait assommé? Sérieusement?! Elle avait affronté Mewtwo, maintenant Lugia, et il fallait en plus qu’on lui cogne dessus par surprise? Ce n’était pas bientôt fini, cet acharnement?!

C’est alors que la jeune femme ouvrit grand les yeux et fit le tour de son environnement.
Ah. Elle avait vraiment manqué un épisode. Ou peut-être une saison entière.

Elle était toujours à Esperantown, mais bien au dessus de sa précédente localisation, sans doute quelque part en haut des falaises, sur une pointe rocheuse. Autour d’elle, les puissants Pokémon Sol qu’elle avait vu passer au dessus de sa tête quelques minutes auparavant. De près, ils avaient l’air plus impressionnants encore, et pas très sympathiques. Pourquoi étaient-ils tous réunis ici? Pourquoi était-elle avec eux? Comment était-elle arrivée là?

Beaucoup de questions dans sa cervelle déjà bien secouée, cervelle qui se fit de nouveau retourner comme une crêpe par une voix que la blonde reconnue dans un frisson de peur :

*PARLE, HUMAINE!* hurla Mewtwo avec impatience.

Athéna s’écrasa encore plus au sol en essayant de se faire toute petite, le temps que la colère du Clone s’apaise. Enfin, dans la mesure du possible, connaissant le mauvais caractère du Pokémon Psy.

Avec un geste de lassitude, Mewtwo se désintéressa d’elle et s’adressa aux autres Pokémon de vive voix.
La jeune femme resta silencieuse, couchée par terre en gémissant de douleur, se massant discrètement les tempes. Quelle fichue journée de mer**. Pourquoi était-elle venue, déjà?


*Nom d’Arceus!* s’exclama-t-elle en se souvenant justement de la raison de sa présence, ou tout du moins de la dernière idée qui lui avait traversé l’esprit avant que Lugia ne se prenne pour une rock star.

"Mewtwo! Ce que je voulais te dire avant que... euh… je ne sois téléportée ou que sais-je ici, ça me revient : il y a un Poste électrique Haute Tension à Esperantown, une installation immense, un champ de pylônes électriques sous très haute tension. Si Lugia touche les lignes, d’une façon ou d’une autre, il grille à coup sûr. Il faut l’amener à se prendre les pattes là-dedans!"

Elle se leva d’un bond, vacilla un peu mais trouva l’équilibre et fit face au Clone. Elle leva vers lui ses grands yeux verts hallucinés, les deux poings serrés contre sa poitrine comme si elle priait pour que le Pokémon la croit et accepte son idée. Une bourrasque souleva ses longs cheveux défaits, lui donnant des airs de statue ancienne taillée à même la roche des Falaises Abruptes.


Mais avant que Mewtwo n’ait pu ouvrir la bouche, une ombre gigantesque apparut comme par enchantement dans les airs, juste à côté de la troupe réunie sur cette avancée rocheuse. Le corps massif de Lugia se matérialisa sans raison à quelques dizaines de mètres d’eux, hurlant à la mort dans une charge si rapide qu’Athéna eut à peine le temps de reconnaître le Pokémon Légendaire avant que son instinct de survie ne prenne le relais et qu’elle ne se jette à terre, dans l’espoir fou que le Gardien des Sept Mers passe au dessus d’elle.

Elle se serait bien jetée dans le vide pour éviter l’attaque, mais elle n’avait rien ni personne pour la rattraper avant de se broyer tout les os au sol (Mewtwo n'était pas une valeur sûre)... Il était grand temps qu’elle obtienne un Gueriaigle.

Dans ce moment de panique, elle ne vit pas une volée de missiles foncer sur l’Oiseau de légende à toute allure en dégageant une épaisse fumée blanche. Et au point où elle en était, elle les aurait peut-être prit pour une hallucination...
Quelle fichue, fichue, fichue journée de mer**.

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 7 Mar 2013 - 16:32

Lugia était une entité ancestrale. Il avait vu défiler les hommes, les pokémons, les climats, les époques, les civilisations. Il avait contemplé les atrocités des criminels, et admiré les constructions des ingénieux. Au fil des siècles, la vie dans tout ce qu'elle avait de diversifié et de complexe lui était apparue, scène après scène, comme un diaporama extrêmement vaste et riche. Que ce soit à Kanto, à Johto, à Sinnoh ou à Unys, et même maintenant à Maïlys, le Seigneur des Mers n'avait fait qu'élargir ses horizons et découvrir de nouvelles vérités. Avec le temps, l'esprit de Lugia s'était affiné, amélioré. A force de dormir sous les profondeurs, son mental s'était développé afin de pouvoir communiquer autrement. Faisant de lui un pokémon psychiste qui, a défaut d'un grand pouvoir, disposait d'un grand savoir et d'une grande résistance.

Ainsi, les assauts répétés de la Chose, bien qu'incompréhensibles, n'étaient pas ce qui l'inquiétaient le plus. Résister pendant des siècles à la pression des profondeurs marines vous apprend à ne pas craindre quelques bestioles qui vous dévorent de l'intérieur. En revanche, les conséquences qu'avaient sur son esprit les assauts de Missingno étaient bien plus inquiétants. La réalité se déformait autour de lui, il était sous l'eau, le voila dans les airs. En un clin d'oeil, le décor avait changé, comme si de rien n'était.

Il fallait agir. Et agir vite.

Lugia prit une profonde inspiration et ferma les yeux. De son corps jaillit une aura rose qui ne dura qu'un instant. De son point de vue, le monde extérieur fonctionna alors au ralentit. Ses sens étaient aiguisés, sa perception des choses lui revint peu à peu. L'espace de quelques minutes la douleur disparut. Il venait d'utiliser, à sa façon, l'attaque Plénitude. Douleur. Source: le dos. Situation. Charge vers pokémons et humains.

L'idée d'écraser ces insolents était tentante. Mais l'idée de recevoir de gros dégats en tombant sur la montagne tête la première l'était beaucoup moins. Il allait donc falloir faire d'une pierre deux coups.

L'air s'agitait. Des missiles. Des missiles humains qui lui furent décoché dessus à toute allure. Bien. Il allait pouvoir en tirer profit.

Lugia ouvrit les yeux, le monde reprit sa vitesse apocalyptique.

Un mouvement. Un simple mouvement des clavicules entraina ses ailes dans un tourbillon qui lui permit de dévier sa trajectoire. L'oiseau décrivit un arc de cercle très fin au dessus de ce qui aurait dû être sa cible et reçut les missiles de plein fouet... Mais dans son dos. La douleur était insoutenable, et sa colère ne fit que redoubler, mais Lugia ne sentait plus rien le parasiter. Surement la Chose avait, comme prévu, subi l'assaut des tirs d'Ivo.

Dans la continuité de son mouvement, Lugia retomba lourdement au sol, mais sur ses jambes, quelques mètres plus loin. Ses membres supérieurs s'étendirent pour freiner son recul. Maintenant il fallait attaquer. Et ca, il savait faire.

Arrivé à une bonne hauteur, le Roi des Mers s'étendit, jeta le visage vers Mewtwo et ouvra la gueule d'où émana soudain une lueur bleuté intense.

La terrifiante attaque Aéroblast ne tarderait pas à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Championne de Port Sableye
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : J'ai vraiment beaucoup aimé ce forum. Qui me manque, quand même. Mais j'ai tourné la page, maintenant, je pense ... J'ai beaucoup trop de souvenirs ici, revenir ici, c'est presque revenir dans mon enfance, même si ça n'était qu'il y a 3 ans.

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Sam 16 Mar 2013 - 20:59





Djinn le Golemastoc était, comme son nom l'indique si bien, un golem. Et les golems ont pour particularité de ne jamais s'énerver. Jamais un seul sentiment, jamais d'ennui, jamais de fatigue en dehors du combat. Mais pour la première fois depuis le début de son existence, qui remontait à 47 ans, il ressentit une forme de ce que l'on appelait de la colère. Mewtwo pensait que la Maîtresse était une couarde incapable d'affronter Lugia ? A vrai dire, c'était vrai. La Maîtresse était totalement incapable d'engager un combat contre le terrible roi des mers. Mais n'importe qui dans son état physique en serait incapable.

« Notre Maîtresse est une vieille humaine. Elle gît inconsciente en bas de ce ravin. Elle a l'air d'avoir été poussée, probablement par un puissant vent. »

Horrible le Kaorine était lui bien plus en colère. Il était certes censé n'être qu'une poupée psychique, mais son existence découlait quand même de l'absorption d'une conscience. Il connaissait la palette d'émotions inconnues du robot géant. Son attachement à la Maîtresse et le ton provoquant du Clone fit naître chez lui un sentiment mille fois plus grand que celui de Djinn. Néanmoins, Mewtwo n'était pas un être dont il devait provoquer l'ire. Au contraire. Mais il ne pouvait pas laisser la situation telle qu'elle était.

« Nous connaissons ta méfiance face aux humains et aux Pokémons que tu dis asservis. Mais notre Maîtresse ne mérite pas l'irrespect dont tu fais preuve, car .... »

Djinn lança un regard qui intima le Kaorine à se taire le plus vite possible. Ce n'était pas la moment de lancer un débat entre les Pokémons sauvages et les Pokémons capturés. Ils n'avaient pas le temps. Ils devaient obéir aux ordres qu'ils avaient reçu. Pour le bien de la région. Et surtout de la Maîtresse. Le golem devait absolument mener d'une main de fer (ou plutôt de terre) l'équipe de la Championne effondrée.

« Nous avons deux objectifs. Sauver la Maîtresse et lui obéir. Dans les deux cas, il faut obéir à Mewtwo. Et il nous a ordonné de sauver la fille ici présente. Shivah, tu vas donc venir la chercher pour la mettre avec la Maîtresse. »

Mais alors que l’Ossatueur allait chercher leur nouvelle protégée, Lugia se mit soudainement à foncer sur le petit groupe. Heureusement, Horrible et ses quatre paires d'yeux repérèrent assez vite la manœuvre et avertirent rapidement le groupe.


« Attention, Lugia attaque ! », cria-t-il télépathiquement.

La panique et la précipitation s'emparèrent du groupe de Pokémons domestiques. Ou du moins d'une partie d'entre eux. Le Vibraninf, encore jeune, n'était pas habitué à une situation aussi délicate. Il s'était mis à virevolter dans les airs comme un moustique effrayé par la tapette à mouche. Mélusine la Steelix s'était redressée de tout son long et s'était mise à ramper de plus en plus rapidement pour pouvoir encercler le groupe de l’humaine blessée, de la Limonde et de l'Ossatueur. Sokaris la Tritosor ne bougea pas. L'attaque ne lui faisait ni chaud ni froid. Puisque de toute façon, elle n'était pas assez rapide pour sauver sa peau. Par contre, elle l'était assez pour protéger celle des autres. Une gigantesque Abri s'éleva entre les trois grands Pokémons domestiques qui étaient les plus proches de Mewtwo et le roi des mers. Elle n'avait pas osé protéger le Clone car il avait spécifié qu'il ne voulait pas qu'on le gêne. Et il risquait de contre-attaquer. Elle aurait empêché le monstre psychique de riposter si elle avait édifié la barrière. Elle se félicita intérieurement de cette lueur d'esprit qui venait très sûrement de la sauver de la fureur des deux légendaires.

Face à l'assaut du dragon marin, Shivah ne devait pas se laisser démonter. Et il ne devait surtout pas perdre cette probable précieuse aide qu'était l'humaine blonde. Il se rapprocha donc du groupe des combattants et se cacha, derrière la protection de la limace. Il était hors de question qu’il reparte vers le point de « soin » derrière. Ce serait trop long, trop dangereux, trop inutile. Il était là pour y emmener la jeune humaine, pas pour y revenir les mains vides ! C’est ainsi que malgré les regards des quatre autres Pokémons désignés au combat par le golem, il resta bravement pour aller chercher la princesse.


Finalement, Lugia atterrit à une dizaine de mètres du point de « sauvetage et soin » composé de la Maîtresse et des deux derniers Pokémons Sols. Mélusine, en ressentant les vibrations du sol, accéléra comme personne ne l'aurait cru. Elle lançait une Poliroche pour ne pas pouvoir être prise de court. Puis elle se dressa comme une barrière entre le monstre antique et le petit groupe mêlant humains et Pokémons. Elle se prépara à prendre la terrible attaque. Elle enserra sa gigantesque queue autour du groupe, l'encerclant et l’empêchant d’être touché par une attaque sur le côté. Elle avait néanmoins laissé une petite ouverture pour que Shivah puisse revenir avec possiblement la jeune blonde.

Quant au groupe des six autres Pokémons, la situation était plus délicate. Sokaris ne pouvait pas lancer d'autre Abri, elle s'était déjà épuisée pour lancer la première. Horrible arriva alors comme triomphant. Il communiqua le plus rapidement possible avec Djinn avant de commencer son plan, ce qu'il fit le plus vite qu'il put. Djinn avertit à l'aide de sa voix (chose que ne possédait pas le Kaorine) l'Erreur génétique de ce qui était en train d'être fait :


« Kaorine crée une Mur Lumière qui amoindrira la puissance de l'attaque de Lugia, sans pour autant amoindrir tes propres attaques. »

En effet, Horrible avait commencé à tournoyer sur lui-même, comme une toupie. Mais elle laissait derrière lui une ombre lumineuse, formant un sillon assez particulier. La trace laissée était jaune vif et avait vraiment l'air d'être composé uniquement de poussière d'or. Le niveau de puissance du Kaorine permettrait de beaucoup mieux tenir l'attaque sans affaiblir celles de Mewtwo. Il avait acquis ça avec de l'entraînement. Mais elle ferait quand même de sacrés dégâts …

L'Ossatueur se déplaça le plus rapidement qu'il put et attrapa la blonde par … les pieds. En effet, elle s’était jetée sur le sol comme si elle tentait d’aller à la chasse à la crêpe. Et il le savait, cette chasse avait toujours été infructueuse. Il était hors de question qu’elle reste ici au côté de cet inconscient de Mewtwo qui n’avait pour objectif que la victoire. Il la tira donc de toutes ses forces de Pokémon jusqu’au deuxième groupe. Il la plaça juste à côté du corps de la Championne, et laissa une mallette blanche à côté. Elle était ornée d’une élégante croix rouge sur laquelle était écrite dans un noir des plus sombres (oui, parce qu’il y a des noirs clairs) : PHARMACIE. Tout ce que savait l’être casqué d’un crâne blanchâtre, c’était qu’elle était essentielle en cas d’urgence. C’était le moment de la sortir, non ?

Reprenant son courage, il sortit du mur d’enceinte représenté par le corps de la reptile métallique et leva la tête. Il y était bien obligé pour pouvoir observer la menace que représentait le roi des abysses. Et bah c’était pas de la tarte. Il repartit dans l’enceinte aussi vite qu’il y était rentré, et s’activa à faire comprendre à l’humaine ce qu’il voulait qu’elle fasse. Elle devait sauver la vie d’une personne qui devait avoir l’âge de sa grand-mère, avec pour seuls assistants une raie électrique, un animal avec un tricorne osseux et un serpent ferreux géant.

~~~~~~

The age of gold, the strength of vermilion

Merci à Lyndia pour l'avatar !


Dernière édition par Elizabeth le Lun 29 Avr 2013 - 12:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mewtwo
Badass Spoon User
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 25

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Mar 19 Mar 2013 - 23:35



















Teuh, ces Pokémons domestiques étaient si profondément ancrés dans leur servitude qu'ils allaient jusqu'à défendre l'honneur de leur maîtresse. Pendant un instant, le psychique considéra de faire tâter à ce Kaorine ce qu'il en coûtait de lui répondre ainsi. Fort heureusement pour le principal concerné, cette envie fugace de vengeance disparue aussi vite qu'elle était venue.
Vieille et faible ? Alors pourquoi une si frêle créature se trouvait-t-elle à la tête de cette troupe mille fois plus forte qu'elle ne le serait jamais ? Elle ne leur avait pas proposé de stratégie brillante, ni fournit une protection quelconque. Ses capacités de leader se limitaient à envoyer ses "protégés" sous le commandement d'un parfait inconnu qui aurait tout aussi bien pu les massacrer par simple caprice. Ce bafouage total de ce qu'il considérait comme l'ordre naturel des choses agaçait Mewtwo autant qu'il le fascinait. Qu'est-ce qui chez ces primates misérables pouvaient bien pousser tant de ses "comparses" à sacrifier leur liberté ? Pendant son bref contact avec Athéna, le clone en était venu à supposer que, peut être, une poignée d'humains n'étaient pas aussi détestables que la majorité... Mais la réduction de la haine n'a rien de voir avec la naissance de l'affection, encore moins de l'obéissance. Il ne suffisait pas d'être "un peu moins méchant que les autres" pour mettre la main mise sur autant de vies à la fois. Leur race était infiniment plus faible, ils n'étaient ni les plus malins ni les plus nombreux, et pourtant ils dominaient... Etait-ce parce qu'il n'y avait pas sa place qu'il ne parvenait pas à saisir la logique régissant ce monde ? Tout ceci paraissait si évident à tous les autres pourtant.

Mais ce Golemastoc avait raison, l'heure n'était pas aux disputes. Qu'ils soient des alliés insignifiants ou des ennemis inoffensifs, Mewtwo avait des choses plus urgentes à faire que de chercher querelles à cette bande. Il y avait dans ces eaux un ennemi autrement plus redoutable... accompagné d'un danger qui pouvait fort bien être pire encore. Que faire face à de telles menaces ?
Comme si elle avait entendu sa question silencieuse, Athéna retrouva enfin ses esprits, délivrant avec un sacré retard son fameux stratagème pour leur assurer la victoire.

    "Mewtwo! Ce que je voulais te dire avant que... euh… je ne sois téléportée ou que sais-je ici, ça me revient : il y a un Poste électrique Haute Tension à Esperantown, une installation immense, un champ de pylônes électriques sous très haute tension. Si Lugia touche les lignes, d’une façon ou d’une autre, il grille à coup sûr. Il faut l’amener à se prendre les pattes là-dedans!"


Mewtwo jaugea de nouveau son interlocutrice du regard, ses grands yeux cherchant à sonder la seule personne qui pouvait lui parler aussi librement sans risquer de perdre tous ses os... pour le moment. Etait-ce son instinct de survie qui lui avait permis de mettre quelque chose sur pied malgré l'agitation et la mort violente qui la menaçait sans interruption depuis le début des hostilités ?
C'était un plan assez déshonorable en soi... Bien loin des face à face de légendes qu'on attendrait entre deux guerriers dignes de ce titre. Mais Mewtwo n'était pas suffisamment gentil pour chercher à jouer selon les règles. Son code à lui ne stipulait qu'une chose, et c'était que la victoire était absolue. Il devait laver l'affront qui lui avait été fait, et utiliser les éléments du terrain à son avantage ne serait que la preuve de sa maîtrise supérieure. Pour une fois, les trouvailles technologiques des humains allaient lui être utiles. Amusant.

    -Bien... Nous opérerons ainsi. Je m'occuperais du Maître des Abysses, vous préparerez le piège dans lequel l'attirer.


La trêve accordée pour la réunion stratégique venait de prendre fin hélas. Car a peine cette discussion terminée que voilà que le Gardien des Abysses surgissait des entrailles de l'océan déchaîné à une allure qui n'avait rien à enlever à celle d'un Tauros en pleine charge. La magnifique créature semblait ivre de douleur, tourmentée par cette chose infâme qui la parasitait. Qu'est-ce qui pouvait bien provoquer de telles souffrances par simple contact ?! Cette aura bizarre avait décidément quelque chose d'oppressant.

    *Trop rapide !*


Il n'avait pas le temps d'esquiver. La charge était trop soudaine et trop véloce. Tout ce qu'il pouvait faire c'était se préparer à encaisser l'impact en minimisant les dégâts avec ses pouvoirs. Hélas, si Mewtwo avait peut être l'avantage d'un point de vue psychique, sa constitution était bien plus faible que celle de l'oiseau légendaire. Ses facultés musculaires avaient beau être supérieures à celles de son original, il n'avait pas la carrure pour résister à ce genre de coup direct sans son bouclier télékinétique. Ca allait faire mal...
Ou pas.
Alors qu'il s'attendait à être percuté de plein fouet, le maître des flots dévia sa trajectoire et passa au dessus d'eux, avant de se retourner pour que la créature qui parasitait son dos subisse à la place la déflagration d'un vol de missile que Mewtwo n'avait même pas vu venir derrière la bête massive. Un autre humain se cachait ici ? Un suffisamment équipé pour délivrer un tel barrage destructeur... Cela commençait à faire beaucoup trop de facteurs inconnus à son goût.

S'il avait évité de manger trois tonnes de viande écailleuse dans les dents, les réjouissances n'étaient pas finies pour autant. Car si Lugia ne les avait pas tués d'un vulgaire coup de boule, il n'en comptait pas moins profiter du moment de répits que lui octroyait le parasite pour leur lancer une de ses plus terribles attaques. Toute cette énergie qui se rassemblait en un seul point.... L'abhérration génétique n'avait même pas besoin de ses dons pour voir que le prochain coup allait être terrible. Aero Blast. Un pouvoir de colosse pour un duel de titan.

    « Kaorine crée une Mur Lumière qui amoindrira la puissance de l'attaque de Lugia, sans pour autant amoindrir tes propres attaques. »


Un rempart de lumière ? Le Pokémon artificiel analysa la situation en un battement de cil. Il pouvait attaquer, mais pas défendre en même temps. Si son assaut s'avérait trop frugal, il serait réduit en purée par le surplus de puissance ennemie... Tss, il détestait se reposer sur l'aide d'autrui, mais Mewtwo n'était pas en position pour refuser ce précieux renfort.

    -Maintenez votre barrière. Pendant ce temps...


Son aura s'embrasa d'un coup comme elle l'avait fait tantôt mais cette fois, elle était plus tranchante, plus aiguisée, évoquant un fouet claquant dans l'air. Les veines sur son front enflèrent dangereusement, la moindre cellule de son corps commença à vibrer en harmonie avec les autres tandis que dans ses mains apparaissait une arme des plus singulières : Une cuillère géante formée d'énergie pure. Le catalyseur ultime des pratiquants des arts psychiques.

    -Je vais vous montrer ce que le mot pouvoir signifie !


L'air se mit à vibrer autour des Pokémons présents, bientôt rejoint par le sol. La pression de Mewtwo sur les esprits alentours se fit écrasante, presque suffocante. Des éclairs dansèrent autour de sa silhouette difforme alors que l'ensemble de son potentiel hallucinant se concentrait sur lui même. Les gouttes de pluies ne s'approchaient même plus, balayées par des vents invisibles.
En ce monde, il n'existait pas d'attaque Psy digne d'être comparée à ce que le clone de Mew s'apprêtait à déchaîner. Un coup unique qu'il avait façonné de sa main, lui, le plus fort de tous les Pokémons, la quintessence de la maîtrise des arts mentaux : Frappe Psy. Le choc de deux techniques parmi les plus puissantes qui soient était sur le point de déchirer ciel et mer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missingno.
Crawling Chaos
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Mer 27 Mar 2013 - 23:22

Missingno. eut un instant d'incompréhension quand, malgré le fait que Ca avait téléporté Lugia presque au contact même de sa cible, cette dernière avait réussi à ne pas être touchée, mais Ca jugea que c'était peut-être parce que l'énonciation de sa manipulation n'avait pas été assez claire et donc Ca se retint de bitcher.

Ou plutôt de bitcher plus que ça.

Il y avait cependant plus important à faire. Alors que Ca ne comptait que s'amuser à regarder ce qu'il se passait, un misérable insecte l'avait gêné. La déflagration causée par la rafale de missiles Y délogea de l'oiseau légendaire et Elle tomba quelques instants avant de se rattraper, un buisson étant apparu et flottant sous ses pieds sans aucune raison ou logique. Il parcourut ensuite de son sombre regard la ville en proie au chaos avant de localiser le fou qui avait osé Y défier. Là, dans une bâtisse éventrée, commençait la piste qui menait jusqu'à une étrange machine bien amochée, mais qui avait tout de même pu Lui tirer dessus.

Et ça, ça n'allait pas du tout.

Ca ne faisait pas partie du plan, vous voyez?

Concentrant Sa maléfique attention sur l'assemblage, Elle s'aperçut que sa seule et unique issue était bloquée. Un sinistre sourire s'étira sur son visage et, alors qu'il y a un instant C'était dans les airs et bien loin, Il était à présent à quelques mètres de la machine.




>̭͓̤̥̜̣̳̄ͩ̎̏̃̇̀̓ͯ̿ͅ>͉̳̺͈̩̯̙͎̘̟͚̝̰̪̫̗̥ͫͨͪͪ̈͊ͨͯ̋̈́̌̓̈ͫÅ͓̖̘͔̼̭̪ͭ̅̆ͬ̑c̝̭̙̹̖̮̪̬͈͖͈̖̦͔̋̉ͯ̾̔ͮͬ́ͫͦ̀ͩ̋̄͆ͫc̲̜̠͎͇̞̳̱̫̯̫̻̲ͧͫ̈́ͧ͒̈è̯̫̦̤̞̟͓̉ͥͬͧͯ̒̓ͤs͔͕̲̺͕̭̺̬͈̱͆̏̏̐̆̋́̿̔͋͌̀̈́ͣ ̜͖͍͗̏̊͆ͧ̒͌̓́ͬͣ̿͂ͦ̚à͎̞͓̹́ͨͧ̇̍̃̐̅ͩͭ ̰̯͓̰͇̞̯̦̖̙̜̪̥̆̆͒̏̆ͨ̔ͤͥͨl̠͉̘̥̺̥̼͇̎̍͗́ͤͫ̈́̑̌́̎͌͊̚ͅa̼̖̥̜͙̞͑͒̌͊ͭ̂̐͒ͨ̿͒̿̔ͧ͌͗͊ͯ̐ ̺̣̬̒͂ͤ̓ͣͭ̅̈́̉́͋̚r̩̦̞̞̩̦̩̙̘̬̞̭̙̠̲̙͗͐̽ͩͫ̽ͥ̈a̼̭̗̣̹͔̪̪̩͔͚͚̮̞̭̜̖͈̓ͧ̑̊̈̀̓̈́̉́̄̇ͦc͇̖̠̱͉̖̲̬̩͇̥͙̼͇ͯͪ̾͛͑̀ͩ͛̔̒ị̻̰͍̦̹͇͉̩̤̹̗̹̭̭̼͗̀ͪͤͥ̈́͆̍ǹ̦͓̜͚̬̳̗̲̯̘̟̺̗̙̠̍̆ͭ̽̎̊ͦ̇ͥ̏ͩ̂ͧ͌͗̚e͕̣͉̰̻̾̊͗̽
̲̺̮̯̦͙͇̳̱͚̣͕̥̙̊̈́̆̅̓̐͐ͮ̋̂̇ͅ

̘͉̬̙̹̙̲̉̀̏̑̍ͥ͌ͭ̑ͥ̌̏>̭̣̳̥͖̤͓̹͓͎̘̭̳̥̻̜̐͆̓̔ͣ̒͂͗>̗̺̝̫̦̟͔͕̟͙͔̃̌͐̋̉A͎̱͙̼̫̩̠͇͈͂̉ͣ́̏͋ͧ̓ͨ͆̓ͥͭ̿͋ͬ͛n̫͈͉̪͇̬̭͈̐̍̈́ͪ̔ͬͣ̿̈́ͫͥ̓̇ͨ̎̉a̯̻͎̦̰͈͔͉̫̞ͩͤ͋̾͋ͭ̊ͦͣ̒ͯ̔ͨ̌l̰̞̜̫̘̖͓̳ͨͥ̎̽̃͗͆̅̏ÿ͍̲̪̰̳̲͇͓͔̭̫̪̳̺͈́̋̑ͨ͑̿s͚̪͖̜̮̯̻͙͕̠̮͚̪̳̦͌̀̆͐ͯ́͊̓̍̓ͨ͗͗ͬ̒͐̍̊ͅȅ̻͈̭̤̟̺̲̲͙ͪ͂r̟͙̩̞̱̙͕̤̥͍͕̘͎̣͓͉͓̣͎̾ͥ͛ͪ͑̏:̞͇͙̖̮͈͚̳̻̜̮͎͐̒̃̈́̏̓́̑̓ͯ̎͑ ̥͎͖̬̩̟̗̃̓̒͛ͮͫͤͪ̊͗̎ͨ̎͊ͫ̽ͅR̥͇͚͍̩̝͚̳̣̪͈̞̯̥̟̭͓̦̋ͫ̑̍͆̍ͥ̓͌͒é͔͔̗̠͚͉͖̩̦̦͔̭͚ͫ̂ͧ͂ͤͬầ͖̦̘̘̠͓̍ͤl͇̫͖͇̘̲̣͓̰̯̹̳̬̺̟͓ͩ̒̿̆̍ͩ̏̈́̇ͮͪ̓̃̓̌ͣ̓i̩̲͖͚͔͈͊͗ͣ̉͛ͣ̆͊ͧ͋̏̿͗̎t͔̠͇̩̺͇̳̺͙̞̟̝͙̆͛͑ͭ̽͋ͫ̑ͩ̃ͬͧ͒é̙͇̬̰̮͖̠̠̥̬͈̭̽ͨͧͪ̿͒ͅ.͙̫̣̝̺̫͓̘̩̮̜̯̮̗͙̇ͨ̉̏̀͛͌́̏̒ͅD̩̙̺̲̙̱͔̦ͭͫͮ͆́̾̄̇̓͆̒̿r̬̫̩̰͉̬͚͇̼͔͍̯͇̼̳͚̞̻͕̉̅̃ͯ̀̀̿ͨͥ̒I͚̞̮̪̮̻̥̗̱̳͙̺͓̖̖̺̗͚ͨ̓̇͛͑̂̇ͤͯ͌͐̽̈́ͥ͆̓ͅv̲̟̜̟̟͔̩̞̥̭͖̠̤̆̋̽̔ͣ̈́ͅȯ̪̼̰̜̃͒͗̄R̗̭̹͓̥̩͓̙͚͙̞͉̭͚̣̭̗͑̍͂̑̓̑ͩͮͦ̈͊̏̏̂͂̿o͙͖͈̣̟̼̹̺̣̻̍̂̓͊̈́́̈̆͊ͥͯ͒̐͌̽ḇ̮̣͖̱̺̦͍ͭ́̋̈ͬ̈͐ͪỏ͍̤͍̘̻̳͋̏͑͊̋ͩ̓ͭͭ̇̈̌̄̀̃̃́̿ͅt̹̘̗͈̲̣͚͓͎̝̰̺͔̫̩͈̦̟̒̈͊̆̈́͂̇̿ͦ͗̆ͦ̔ͨͭ̿͂ͦ͑ͅn̰̥̹̤ͣͯ̈̏̔ͩͤ͒̇͛͊̽͛ͭ͗̐̐ͨͩi͈͈̫̝̗̞͈͉͖̪̦̗̝̻̻̊ͭͭ͐͛̎̿͛̽̄̇̐ͧ̊̌ͯ̈́k̖̖̲̣̘̞͔̩͓̬͖̏̿̉ͬͪ̔͒̌̑ͨͫ̀́̾̒̿̍̚.̠̝̤̭͎̺̺͓̹̗̰̱̯̝̞̙́̀̅̍͑̇̊̉̆̒̂͐͆̔̌̏̄ͅÈ͓̞̱̹̞̜̫̳͖̜̤͇̣̜̽̎̐ͭ̋̈̑̈́̀̾͐̑̽ͬ̌̓ͣͣm̰͍͓̥̣̭̦͚̥̰ͪ̌̓̐ͨ̑ͬͬͯͅp̩͕̺̝̞̥̩̬̦̱̮͎̰͉̻̹͎͛̑͂̄̔͋̿̏͗̊̀̆͗̾ͭ̆l̹̜̠̖̺̖̾̾́ͦ̇ͅâ̘̜͓̭̫̤̻͍̝̘̆̎̒ͥͯ̋̋́ͩͦ͑c̥̲̯̟̱̟̩͔̩͔̲̘̻̮̳̠̜̗̈͑ͫ̇͋̈́̄e͔̣͔͇̦͈̟̬̜̫̼̱̠͊ͭ̊̇͗̊ͬm̟̤̬͔̿ͥ͛̀͗e͙̗̬͇͚͔̬͕͍̘̱̰̰̭̱̔̐͐̎ͨͫͮ̃͛ͥ̈́͐̂̽ͅn̬̙͈̫̤̮̲̹̯̹̯̖̗̏̐̈́̾̽̍ͧͯ͒̄̉͊͒ͫ̄ͅť̻̣̰̲̘̲̹̗̭͗̈̔̆̒͆̓ͩͦͧͥͧȊ͈̼̳͇̞̲͊͒̒ͯ͗ͦ̾ͩ̿͊͂̃n̰͇̥̝̮̾̂ͧ̈́̃ͯͨ̏ͦ́̉̒ͦ͒͂͗̆͑ͅͅv̪̱͕͙̼̮͇̝͎ͬ̐̃͑͛ͧ̐̓͆̐͑ͭ͗̄ͅẽ̤̩̭̖͎̺̦̼̟̲̩͇̺̈́ͪͪͨͤ̽͂̔ͨ́ͨ̿͑n̗͙͔͈̝̝̤̝̞̱̙͇͍̦̻ͤͨͬ̏ͤͤ̒̾̆̊̊͒̀t͕̬̙̳̺̝͎̲͆͛ͥ͑́ͪ͗̈̃̎̃͌͛̍ͦa̮̺̮̼̘͍̙̞͇̩̠̼ͣ̆̎̓̅̄̈͒̏̑͋́̄̂ͥ̈́̊ͅi͇͈͉̪ͨ́ͦ̒ͣ͂͛̐̾ͣ͌́̀ͨ͋ͅr̩̘̻͍̪̞̥̼̹̔̈͌̂ͅě͍̤̞̣̜̦̲̠̻̘̜̦̀͐ͭ̒ͥͨͤ̍̚:̯̖̖̠̮̺͈͙͕̟͕̥̮͕̙͗ͬ̈́̔6̹̲̭̉̋̂̽̐̊̔ͥͬͩ͐̉̓͆̚
͈͇̜͇͚͔̹̜̙̮̩̳͉̍͒ͧͬ̔̅ͣ̾̉̌̏ͧ̑͆̊̃ͦ̌̿
͖̼͍̪͚̬̙͎̩̮͔̜͆ͬ͋̈́̐͑ͤ̈ͥ͌̾͐̃ͨ̄̚ͅ>̘̘̭̩͇͖̹̪̗̜̪̱̟̪͓̩̋ͬ̈̊ͮ̔̊ͫͬ̆ͦ̑̚>͈̹̮͚̘̹̻̳̣̮͓̪̪̻̜̟̬̹͗͛̽ͫ̓̒͐ͣ̐̃̿ͬͬͥ͛̅ͨL̼͎̰̻͓̙̙̱̦͖̖̙̳̤̹͉̰͈͗̂ͦ͋̇̋ͫ̾ͧe͖̯͎̙̝̫̳͈̩̔͗̎̓͑͐c̟̥̤̪̅͒̃ͤẗ̲͓̺̳̹̖͔̞́̓ͤͣͅu̬̯̫͉̘̱͎̱͈͇̲̫ͩ̅͐̄͐̍̏̃ͧ̅͋̍ͦ̒̌̽ͅr͇̠̘͖̖̪̪̙̩̭̺͓̜̗̺̳͍̒ͮ̓ͣ̊ͅe̗̰̙̓̋̀̎ͬ̈̈̆͒̌̅ͧͩ
̱̝̜͇͔͙̞̥̱̟̼͂͂̅͌̌̐͛̿̒́͗ͨ̄ͦ͐ͦ̔̂
̜̜̗͙͇̫̫̮̆ͫͬ̃͋̈͛̀>̪̠̮̠̰͉̭̞̩͎̘̩̝͔͙͙̠̀ͫͪͣ͛̍̑̅͐̈́ͨ̀̃ͤ̚ͅ>̱̮̬͖̩̩̈́̅̎̐̌̄̓ͫ́ͧL̖̝̞̫͕͙̬̜̎ͪ̽ͤ͂ͦ̀̅̏͊͛̒͊̾e̗̘̺̤̹͖͙̫͍͈̦̖̔ͦ̆͐̏ͥ̈́ͧ̄̍̎̂̑̐͆ͯ̚ͅc̩͇̝̳̼̀̄̂̒̚t͔̰͓̞ͤ́ͮ̀̀̋͊̃̑͌ͭ̿̚ŭ͕̤̰̤͙͚̟̩̞̣ͫ̊͆̓̍̂̐̄ͫͦ͗̉̽͑́̚r̦͓̝̫̭̙͍̗̗̘͉̟̙̣̙͉̜̔͋̊ͣ̇́ͤͬ͗̓ͣ̆̽̚ͅe̮̪̣̗ͤ͒̊̃̆̾͑͌̚
̘̘̝̖̳͖͙͓̞̱̲̼̍ͭ̑ͬͭ̈́̉͐ͭ̊ͥͮ̂̆ͪ̚
̝̳̖̞̣̰̙̝̺͍̹̦̠ͯͦ̑̈́̇͒ͬ̈́̇̔͊̾̋ͭͯ͆ͬ>̳̪̲̯̝̦̭̜͎͎͍͚̘̗̳͇͖̥̅̓̏̇̒>̦̮͇̞͍̮̰͍̹̰͍͕̱̥ͩ͌ͭͪ͐ͩ̂̍̊ͨͩͦĹ͔͕͕̞͍̝̓̏͒͒̓̒e̠̗̮̪̯͇̱̰̙͕͕̭̟ͬ́̊̂͂̌ͣ̒͋ͦ̿ͅc͕͖̪͔̣͈͔͓̤̯̬͈͚͎̬̏͒̓ͩͤͪͮͫ͑̉t̯̮̼͍̥̟̗̘̖̙̪̼̆͂͌ͨ͆̑̇̾͋̇̈͑͐ͅu̹̝͔̺͈͇̪͆ͪ͗͛̒ͩr̘͇̳͍͇͚͕͍̙̟͚ͣ̾ͫ̉̾ͩ̅́ͨ̆͛̎ĕ̤̱̘̹̻̳̝͍̫̫͙̥̞̠̑̋͗ͩ̂ͩ̍̇ͨ̍͗̽͆̋̊̌
̺̞͖̮̼͎͍͕͕͇̜̞̲ͮͨͤ̇͋̽̾ͅ
̹̗̪͇̹̘̖̙̖͈͚̥̱̟̰̈ͨ̓͒͛̄̈̉͋ͨ͊ͮͪ͂ͯͥͫ̾>̠̭̼͉̝̱̮͚͈̂̿ͯ͂>̘͔̟͍̗̯̲̩͎̹̗̝̰̂͋̄ͩ̄͌̆̐̓̆̓̌͑̄.̥̝̹̱̤̻̬͖̩͔̰͓̤ͦ͑̔ͭ̍ͤ͊ͣ̒ͮ̑̎͑ͯ̓̋ͅͅͅ.̭̥̪͕̄ͥ͆ͮ͑̋̒̃ͤͨ̊ͦ̿̚.̱͔̗͖̠̩͖̝̯̹͔̆̅̀̔
̦̳̰̖̉ͬ́̑͂̃̃
̠̪͍̹͙͔͗̄̋ͣͣ̿ͮ̒̀́͑>̝̼͉̲͕̯̮̥͕͈͉̳̪̖̮ͬͦͪ̅͌ͩ̄̑̑̿̋̽ͥ̋͒>͍̜̬̭̙͔ͤ̒̿ͦͫ̇͆̿Ĭ͖̯̪̜͕͕̟̜̙̪̳̩̪̞͔̙̟͇̰̅͋̍͆̇̽͐̋̈́̽̓͂d͓̝̫̲̯͍̙̻̜̫̣̫̫̫̥̼̉̒ͣ̏̋ͪ̃ͫͩͤ̊ͬ͂̌̈́͑̚=̟̣̬̝̺̥̜̣͈̜̈́̎͑ͯͭ̅̾̆̉̆̏̂"̺̘͇͎̠̟̯͎̠͎͇̙͙͍̞̳̮̱̎ͨ̅ͬͮ͒Ć͎͈̯͖̦͔̱̠́ͫ͂ͥ͑l͖̙̣̗̻̰͍̥̤̹̜̜̜̦̝̩̜̈́̈̒̄ͥͅẹ̰̱͖̖̰̩͎͎͍̤̪͉͔̗͖̖́͛ͣ͂ ͈͈̖̞͔̋͑̋̏ͭ͌̓͑ͦ͗d̬͈̬̫̦͇͉͇͚̜͔̠̄̋̅͊̏e͍̝̪͎̥̩͚͎̫͇͚̼͖̙͙̦͚̓̆̐ͭ̑̓ͥ ͈͔͖̬̖͎̠̪̋ͮ̃ͩ͛̃̽ͬ̾̇̔̍̉̐̍̈̋̈́́l͎͍̝̱̯̭͕͕̭̜̱̳͔̠̭̳ͮͭ̊͋̈́̑̚̚a͖͖̬͙͙̩̘̻͇̤̙̳͈̩͚̗̒ͨ̑̒̒͂ͦ͐͆̀ͭ̌̓͒ͨ̿ ͙͖̩͍̼̰͙̞͉̻̞̯͉̫͓̦͎͙͍ͭͨ̐m̗͇͕͖̫̱͈̝̪͈͓͇͈͎̳͕͔͙̾ͪ̎̃͌ͦͥ͐̓̊͛̄ͥ̈́̚ͅ
a̱̫̺͙̰̲̺̼̜̿ͥͯ͒ͩ͋͑͋i͈̞̝͇̗̫̜ͬͨ̏͛͋͗͐̒͒̾̅̂ͧ͒̓́̌ͫs̘̳͔̬̪̰̝ͧ̎ͤ̽ọ̦̜͕͎̹̼̣̥͎͇̖̝͓̻̇ͭͥͮ̀ͩ̑̇͂ͫn̥̹̦̬̺̫͔̭̤̈ͮ͊̈́ͨ͛̔ͨ͗ͦ"̬̭̠̪̘̰ͩͨͫ̾ͅͅ
̗̪͚̙͖̙̩͔͈̝̠͎͓̜͓͉̜ͣ̿̒̊ͨ̀̇̄ͧ̑̃̿̉̂̄ͮͧͩ
̰͉̼̰͔̬̮̯̯̪̩̟̺͇̥̩͔̠ͨͧͣͭͨ̐ͮ̏ͫ̌͆ͥ̾ͅ
̟̦̺̹͇̠̞͙̻̲̋͌͑̐̋͑̓>̰͙̯̘̳͇̭͙͎͍̜̤̜̭̂̂͐̔͐̆̉ͨ͌̓͗̾́̄>̫̳̩̬̝͕̤̼̭̣̗̭̿͆͌̍ͨ̆̐̂ͨ̈ͫ̂̅͊̑͛E̯̪͓̲̠̳̙̝̗̖̞ͬ̽͋̐̋ͩͦ̈ͭ̌ͭ͂̍̇̽͊͐̚x͉̳͎̰̟͇̖̩͓͕̰͕͇͒̽̽͛͂̊̏ͭͅe͔̯̞̰̤͖͉̜͓͙͙̦̩̘̅̍̑̒̈́̒̈͂͊̿c̠͇̮͓̘̼͚͚̣̔̂̎ͨ̅ͅ.͍̙̻̫̙͎̗̻̻̠̐ͬͣͦ̄̄̀̿̎V͚̣̱͎̰͉͓̼̫̳̲̠̖͚̬͐ͧ̆͒̊̐ͪ̿̿ͮ̅̃ͮ͌̀̎͛̚o͎̲̮͙̹̤̬̳̯͍͇͚͇̲͕͔̥͋ͧͮ͗̽l̠͓͔̠̻̜̥̠̩̖̭ͣ̈́ͫ̈ͥͫ͊͋ͨͅ.͉͉̻͍̖̣̤͖͇̗̝̲̤ͦ̋ͣ͊̂̽ͫͅͅ ͖̘̬͚̺͍̬̖͛̂͂̏ͩͅd̘̻̻̝͈̦̺̱ͨ̽ͣ̑͆̎̌͋͛͆̑ͪ͊ė̙̠͍̮̬̲̥̯̘̺̘͕͚̬̻̳̲̙̳ͮ͆̑̊̆s̞͓͙̹̞̲͈͊͌͆͑ͅ ͉̘̜̩͚͓͕͎͈ͭ̓̎D͍̖̮̣̝͖͖̞̣̠̮̪̱̜̫͖̣̔̒̽̈͗ͣͫ͗ͣ̂ͪͣ̆̆̈́́͛̄͋i͎̝͕̹̞͉̱̮̹̲͕͊ͯ͋̿̉̏ͦ̅ͪ̒̈́̎̔̓̀͑͐͐͐ͅͅe͖̗͍͍̭̼̤̻̮͚̜̹̗͔̍͋ͮͣ̚u͔̜͓̜̦̜̙ͭͩͥ̆̈́̑ͣ͗͒x̼̘̟̖̩͕͙͎̐̌͗̾̒͗ͅ ̪̮̠̼̙̠͇̞̯̭͔̙̗̜̮̬̼ͯ͗ͤ̓̎́̍A̗̰̲͓̲̘̬͓̯͇ͮͪ̉̿ͭ̊̓ͯ̈͗ͣ͐ͤ̉ͥ͗̽̄ṋ̫̟͔̼̖̦͉̤̹̖̦̭͚̮̻̭̮̥ͥ̿̊̍̉ͨ͒̈́ͫ̚c̪̳̺͕̱̭̻̣̘̗̬͈̫͚̩̮ͯ̑ͥ͆̽ͅì͙̣̥̰̖̼͓͈̑ͮ̄ͫ͋̑̄ͥe͔̠̦͖̼̠̯̱͔͐͋ͩ̓͗̾͐̓̉̏̓̈ͨ̅̓ͤn͔̬͉͕̻̤̘͇͔̬̳̠̪̰̮̅̏͋̅̅̏͊̌͆s̩̜̮̗̳͎̩̫̝̼͈̠̬̜͈̍ͧ̋͛̂̍
̼̹̰̺̘̙̞̮̩̱̜̹̞̖̤͌̀ͮ̃̊̽́̉̚
̝͈̰̲̰̣͉̯̰̪̙̹͓͇͎̯̦̒̌ͤͩͣ>̠̺̺̦̜̱̳̹̹̳̪͉̭̌̂ͯ̉̑ͨ̀͗̆>̺̜̝̙̹͐́͂̉̾͒̊̎ͥ̽͑̽̚̚D̼̙͔̠̣̬͔̖͇͍̖̲̞͋ͯͨ̍́é͉̲̥̯̞̘͚͎̪̮͕̭̰͉̱͖͒̑́̒́͒ͯ̈́̀͂̐̾̊ͮͥ̃ͪ͒
s̰̗̜̣̗̲̪̤̦͇̈́̓̑͋̑͐͊ͧͮͤͬͤ̆ͧ͛̚a̜͙͔̥͓̠͍̰̬̝̝̯͍̥̎͌ͭ̓̊͐̿̑ͩ̔͐̔ͭͭ̿̐̈́͗̚ͅc̦͔̺̝̥͇͔̰̞̯̟̓ͬ̓ͫ̍ͭ̈́͒̏̽̚ͅṯ̳̦̭̳ͥ̐̓̎ͪ̽̉̓ͧ̿̀̉̂̉̄̽i̯̞̮̻̙̲̤̹͙̣̤̯̻͔̭ͧ̀͌̀͛̏́̆̆̓̌v̬̘̰̭͚̮̼̼̜͓̜̞͖̭ͨͫ̾ͣ͛̓̒̄̿̉ͬ͆͛̃ͮ͋ͅa̞̣͇̻̗̺̞̝̱͉̜̲̩͊͌͒̂̂̊̌ͨ̓ͨͭ͆̊͗͆ͯ̐͛ͅͅṫ̯͓͉̹̺͍̼̞̫̜̗̥͈͎̮͔̜̜̉̂ͨ͊̒͌̌̆ͬ̐͗ͭ̈́i̟̟͚̹̻͖ͭ̌̓͒̓o̟͎̥̪̗̮̝͖̦͚͙͈͉͕̾͌̄͑͌̇̃̇̅͂̋ͨ̊̂n̫̖̪̩̦ͣͩͯ͐̋̈͋̏͌ͨ̇ ͓̙̘͙̝͕̪̌͛̂̐ͩ͂ͭ́ͦͬͬ̓̔ͩͮ̓͛̌̾d̜͉̘̤̞̬̹̤͑̒̈́͋͒̓̓̓ͭ͋͐̑̈̅̚e̺̭͕̺̤̠̲̲̤̳̘̮̐͌̆̔̈̍ͯ͒͑̽ͭ͗̓̃̚s̗̘̣̙̲͔̼̲̮͕̉̓̒͒̉̍ͫ̍͌͐ͯ͌̆ ̠͚͙͙͇͇̲̜͚̪̟͈͚ͨ̂̊̎̇ͤͧ̏͆̿̓̽ͪ̉̃̿̚l̗̟̥͉̯̠̺̲̝̻̟͚̫̼͕̜̇͌̽̒͂̈́́̋̓̈̅̇̓͌ͧ͌̍͒͌i̯̟͎̮̫̯͖͎̜͈͖͈̳̤̲̺͗ͧ̑̊̔̐ͩ̆̆̚m̺̩̹̳͎̖͇̈̆̆͛͒̍̊i̬̥̞̹̻̱͉̲͖͖̙̤̖̙͚͔̟ͥͨͮͯ̎̓t̜͍͈͎̦̙̟̪͍̺̬̟̺͖̱͎̣̰͗͆̇͂ͫ͒̍̄ͤ̄ͅe͕̜͇͔̬̻̮͖͚͉͓̪͙̘͓̼̤ͪ́̌ͣ̔ṡ̗̞̹̱̺͖̱̙̘͖̠̜̋͊̓̎ͥ͋̾ͣͧ̈́̓́ͤ̚̚ͅ
͓̤̫͇̫̣̤̬̖̝̘̖̃̑͆̌ͣ̃ͭͧ̐͐̾͆͂̉̀̓͂̃
̮͖̯̟̠͉̤͔͈̺̻̮̹̠ͭ̎̊ͦ̑̆̒>͍͕̙̳̹͈͇̄̈́̇͊̒̿ͣ͐̌̓>̩̣̟̼͎̙̖̱̮̮̿͊ͥ͛ͯͤͭͥ̌ͭ̓ͧR̼̫̮͚̗̃̿̿ͩͪé̹͎̝̙̤̫͔͖̤̪̯̗̳̺̏͌ͤ̌̇͌ͩ̉̌͊̅͋͊͛͊̅̃͆é̖̹̪͍͉̰̞͓̬͍̳̝̳̻͎̲̪̖̯̎̅̎̅ͯ̄ͨ͂͛ͪͤ̋ͤ͋̇̃c̰͕̗̖͎̮̟͕̹̼̫͚͓͎ͬͮ͐̾ͨͥ͆̽ͪͭ̋̒̉̐̉̂̂ṙ͇͎͍͇͚̖͙̺̗̰̏͊̄ͩͅi̟͖̪̗̮̦͈͇̼̬̮̺̼̲͚ͯ̉ͯ̿͑̓t̙͚̣͉̼̰̤̹̫̰̠͈̐̓̽̃ͨ͌́͂͆̔́̒ͯͬ̃̍ü͍̺̝̫͉͓̹͖͙̤͙͖̼̟͗͊̈̈́ͯ͛ͭͪͤ͌̍ř͔̰͈̘̫͍͚̈ͨ̉̑̂̀̐̑ͭͤ̂͒ͮ͂̏̋̆̍e̦̩͓͔̮͖͌̆͗̆̐̾͆ͮͤ́͐ͯ͌ͧ̌̈̍ ̞͇̖͈͓͚͚ͪ̆ͬ̌̇d͍͚̹͍͓̥͓̯͕͚̺͊̑ͦ͂ͮͪ̚ȇ̥̤̭̭̗̙͕̘̲̗̺͓͎͔̆̉̐ͥ̈́̎ͣ̏̈͗ͣ͌͒s͖̻̙̼̼ͯ͛̃̾͒͒ͦ̌̚ ̙̥̼̦̘̖ͦ͗̇̌̽̔̈̉̅̓͋ͪ̋ͭͯ̊ͨ͗ͅľ͎̼̪̲͔̖͚͉̜͔͕̅̓̀̃ͧ͊ͅȯ̠̗̼͍̙͇͙͕̯̟͔̩̤͖͙ͦ̽͋̾ͥ͒̂̈́̿̐͑ͣ́̇̇ͬ͊ī̹͍͔̳̼ͬ̒̀͗̋͗s̮̹͎̪̳̹̭̰̲̻͕͈̗͕̲̐̎ͬ̇͗̈ͬͣ̇̚
̳̗͈̲̹̻̦͙̥͚̩͉̓ͨ͊͒ͫͤ̇̀ͦ
͔͉͔͎͈̜͓̮̘̎̏ͫ̍ͧͦ̎̒̇̏>̮̣̪͎̰͉̱̫̗̥̓̍ͧ̅̒ͯͣ͒̈́̆ͯ̑͌ͅ>̝̪̙͓͇̙̩̫̼̤̱̻̥͕̟̭͈ͬ̔ͣ̉̆͋̀ͧͅS̖͇̗͔͍ͭͣ̂͗ͯͮ̆ͤ͒ṵ̣̳̜͉̯̘̜̰͍̹̮̺̤̯̘ͫ͌̿ͨ̍̈͛ͦ̀ͪ̍̓ͅp͎͎͚͓̪̙̬̖͔ͨͮ̊ͤ̌̎p̗͍͍̲̣̉͗̈ͤͩ̓͑̾̔l̹̙͔̝̥̺̣̹̦̀̈́̓͋͊̒̾ͅä̜͙͚͍̲̞́͆͆͒ͫ̔͌͗ͥͦ͒͗ͦͫͅn͎͓̼̤͕͕͔͖̘̬̭͙ͯ̆͋̄ͬt̻̫̙͔͖̬̳̻̗̲͚͈̜̠͙̙͑ͦ̈͛ͨ̔̒̊̑̋̋̋ͨ̏ă̖͇̗͍̰̱͎̞̲̳̠̰̺̥͎̻̬̓̍ͮ͑ͦ̌g̺̳̰̱͍̜̱̞̭̖̓ͫͥͩ͋ͦ̌̈́ͦ͑͐ͤ̊̌̌̒̍̅ͅë̹̤̦̲̲͖̘́͒̽̿̒ͧ̇̉̄̃͐ͨ̂̒ ̬̞͉̝͕̥̗͔̗̫̟̜̂ͫͫ̓͋̈́̇ͣ̂̍ͪ̓ͥ͗̚d͎̱̦̪̬̤̜̪̫̤̦̲̩̘̭̳̱̦ͥ̉ͨ̓̃ͤ̽ͣ́e̹͓͍͍̳̳͖̮̫͙̺̝̼͉̮̒ͦ̾ͬͫ̍ͩ̑ ̻͍̰̞͙̣̇̄̐͗͛ͮͪ̑̏̑̓ͦ̄ͬͫ́̓ͧ̌r͚͎͕̭͓̮͇̰͉̼̻̝̠͎͋͛̃́̍̈́͐ͯ̀͋̓̏̒̽̄ͥ̚é̯͍̪̱ͩ͗͆ͨ͆ͤ̾̽͋̋ͫ͌͊͗͊̋̄̂̃á̺̖̭̲͕̘̘̩̬̲̪̟̬̍͛̆̄̎ͭͦͭ̑ͦͫ̚l̯̱̟̜̞̫̱̰̽̈ͩ̋͂̃̄̊͗͒i̪̗͙̤͇̣͉̬͚ͨ̀́ͧ͐͐ͤ̂̎ͨͣ̇̀̋ͭ̌̏̚t̲͔̺̘̲̯̝̘̭̝̙̬̬͍̂̆ͤͦ̾͆͗͛͛é̺̮̭̠͍̥͈̬͈̮̃ͫ̊͗
͕͈̤̗̻̱͉̗̘̘͍̹̯͔̰̪̳̿̿͋͐͂ͧ̈̾̔
̼̠̯̼̋̒̑̾̽͒ͮ̀>͖͎̼̭̩͔̞̜͙̫̳̰̠̲͙̾ͪͩ̿̓͊ͥͬ͑̇ͥͯͣͤͅͅͅ>͖̣̤̫̒̐̾͋̅͒̎̒̌̉ͬ̐̾ͥ͐ͯ̃N̤͇̬͚̼̅̀̇̆̀̎̈́̋͂͛̊͂͒͗̍ͬō͓͇̼̼̰̩̝͍͖̠͉͙ͩ͂̑u̠̞̫̩̺͉̤̹͕̱̎͛̆͑͐v̳͚͓͇̟̥̪͓̬͚͔̼̹͓̦̞ͥͯͦ́̑̇̀ͫͭ̚ͅe̞͓̥̙̗͉̺̗͕͙̗̣̥͋́̽̍͋̓͊͋̓ͧ̾̉̄̾̊͋̒ͩ̔l̩̣̳̥̺͗̒̊ͯͣ͂ͧ̔̋̌̎ͭͥ͛́ͅl͇͉̹͉͎̪̮̋̎͑̐̄ͬͯ̾̓͆͑̂ẻ̪̟͈̰̫̣̤̻̝͈̆ͧ̉͋̋͛̇͂͒̄ͪ ͍̞͇͈̭̰̝̪̞̖̼̙̭̟͈͕̦̋͒͗͑͐̓͐ͮͬv͙͓̦̹͚̹͔̤̿̽̅̏ͤ͊ͭ̋͌͛̓͗̓̐͊̃͗̚a͇͉̬̠̫̦͖ͤ̒ͦ̅ͮ̋͐l̟̩̫̫̣͎̝̺̜͗ͥ͂ͯ̓̇̐̉̍e̜̜̪̺̱̣̜̻̭̠̰̟̥̟̍̄̉̉ͨͥ̈̓͗ͅũ̮̯̠̘ͤ̔ͬ͌͛ͭř̲̳̖͈̣͎̞̟͙͕͖͌͗̈́ͣ̏ͣ͛ͧ̌̍͑̿ͯ ̭͎͎̥̟̰̺̥̱̫͉̅̌ͩ̍̆̆ͩͧͭ̅͗̈́͋̎ͤ̚̚>͇̟̱̙̯͍͉͔̖̹̪̟͕͂̅̓̐̊ͮ̈́͂ͅR̥̤̫̜̺̻̜͈̻͕̘̟͚̣̬͋ͤ̿̅̉ͮͅé̥͈̟̮̟̟̮̲̣̪̪̮̲̤̞ͩ͆͊̅̓̐̇̽̓͂a̗̝̱̣̜̝̻̙͍̻̬͚ͣ̂̑̏ͣ͂̈̏̇̊̒͋l̳̳̥͚̜͎͖̝̫̟̫̫̇̿̈ͥ̑ͮ̽̂i̗̦̩̱͎̫͉̺̙͐ͦ̍̉̐̓͌͋͛̍̊ͤ̉͗͆̾̄t̝͚̹̜̱̖̯̺̼̺̤͌ͩͥ͒̇̑͗́̎̉ͯ́͋̈́͂é̯̳̲̞̳̒͆ͥ̏̽̈̔͐̊̑.͎̜͉̻̜̳͉̖͉͕̤ͫͬ̓ͬ̃ͫͫ́D̦̲̻͙ͫ̌̽ͣ̿̊ṟ͕̻̦̯̯̭̼̹̦͎̦͕̞̗̄̅̽ͩͩ͌ͥ̋͒̀ͅI͙̦͙̭͌̌͒̓̋͂͆̇͊ͅͅv̟̘̺̜̗͚̹͎ͯͬ͛̋͐̇̔͒ͦ̾̓́͆͑́ͧ̆ͬ̾ͅͅö̺͙̫̼̟́̎̍̀ͪ̓ͣ̋ͯ̑͐R͙̭̳̣̦͓̹̥͖̺̼̪̲̝͔̺ͪ̍͂̍ͮͤo̳̱̰͚̤͔̦̺͍̠͍̯̳̽ͮͬ͌͒̑̉ͭ̚b̖̖̟͙̜̭̦̗̮͖̞̎̿ͬͤ͗̔͐̈́ͧ̄̽̾ͅͅö̻̪͍̘͇͈͈̳͇̤̼͉̻̙̱͈͍̭̽ͬ̿ͯt̳͚͇̳̣̖̹̰̠͉̝ͯ́̔̃̆͊͂͗̈͂̑͐̇ͥͯ̉́ͅn̫̣̲̝͈͔̦̗̾ͫ̽͂̏ͫ͆͂ì͇̮̮̹͙͇̬͓̝̳͈͍̪̬ͮ̈́͒̇͋̓̄ͥ̀͂̌ͅk̮̣̟͚̠͙̰̲̗͔͇͚̝̲͋ͩ̄͑ͅͅ.̼̝̦̯̺̖͓̲̪͍͔̠͇̣̞̟̲͆͂̏̇͗̇̆̎ͅÉ͚̙̪̳̘̰͚̭̹̳̻͉̜͂͋ͧ͛m̫͇̜̺͇͑ͪͦ͂̄ͪͭ͑̏̈ͭ̓̚ͅp̮͕̜̱̣̹̜̣̙̔͊̊̆͂ͦ͑ͬ̚l̝͍͍̰͖̱̳͗ͥ͗̐͑͆ͦ̄̔ͪ͊̒̓ͮ̐̓̒̍͒ȃ̜̜̭̜͓̱͓͈͍̩̜̯̪̭̺̮̒̄ͭ̉̌̇ͣͨͧ̓͂̾ͯͦͬ̚ć̟̬͍͍̝̮̰̫̯͈͍͎̦͔ͤ̈ͪͪ̑̚ͅė̹̗̞̦̪̰̝̹̺͚̞̜̹͖̌ͦm̙̦̞͖͕͎̭̽ͪ͊̈ͬ̐̇ͭ̏ͣͫ̅̂͛͋e̬͍͇̫͍̫̬̻̬̺͎͓͍͙̊ͣͪ̋͋̚n̯̹͓̠͊ͭ̃ͦt̤͎̘̲̻̟̝̥̥̲̠̼͋͋ͥ̓̊͛ͩ͋̍͒ͬ̆̑̄͋͌̚I̹̝͕̟̤̖͚̰̙͖͍͇̹̩͕͇̘̒ͭ̉ͬͨ̽̔̈̔̑̚n̙̭̯̞̮͙̲͍̳̬̥̒̏ͦ̊ͪͬ̇v̳̲͕͈̹̮̫̤̆̅ͪͥͬͤͣ̃̉ͪ̋̅͂ͨ̏̾ͤͮê̠͍̖̖͕͉͖̫̬̲͚̎̓́n̮̳̣͉̹̟̣͈̩̗͖̮̖̜͛̍ͣ͌̒̄ͫ̋̀͆ͧ̅̊̒̏ṫ̙̖͉̜̟̣͈͓͔͕̬̅̽͌͐͐ͫ̌̚a̩̫͓͇̖̭̰̼͙̙̙͓̍̑̃ͫͫͨ̍̈́ͭ̋̈́ͤ͑̚̚i̻̻̮̦̟̞̟͖̬̩̙̙̻ͥͬ̌̏̋ͨ̎̐͐́r̙̗̼̞̪̙̯̝͖͚̗̺̳̯̗̍͒ͮ̉̐̅ḙ̯̖̦̏̈́̆̈̂̓ͯ̐̉̑̿̓͊̀̆:͙͓̙̯͚͓̘̯͍̝͔͂ͮ̃̐̌̒̊̈̎ͮ̔̄̾͌ͅ6͚͉̟̞̮̥̳̪̗͆ͨ̿ͯ̇͋ ̱̱̙̗̭̰̰̲͕̜͇͆ͮ͋̈ͩͤ̉̓̈́ͦ=̠͍̝̳͓̫̥̲̇̅̃̈͋̇̍̈̎́̊ͮ ͚͔͚̖̱̝̮̫̳͖͔̤͚͚͕͎̫͚͊̋̄ͪ͐ͤ
̭̳͇̠͇̖̀ͫ̀̂̒̄ͭ͗ͫͬ͊̂ͅ
͎̝̥̦͍͔̰͎͉̫̺͌̓̽̐̓̇ͥͨ͆̽ͮ̆̆̑̑͌>̪̖̪̯̤̇ͫ̾ͦ̆̍̈́ͬ̿̿̋̊̎̂ͭ̌̒̊͗>̦̫͚̮̗̫͙͚̦̖̞̼͇͎̯̭͖̠̅͌̈ͨ̽̚ͅ.̜͕͍̣̩͉̰̜̦̑̈̌̍͂ͨ͂͗̈̎ͤ̔̈́̔ͤ̚.̪̳̬̼̘̩̮͚͉͍̯̥̣͚̤̘̮̟͉̍̋̄̉͂͒̅̾.͓̮̤͍̲̺̣̹͉̻̹̠̗̞̙̱͌̒̉̆̈́̀̆
͎̣̟̟͉̳͙͖͕̞̩͖̦̱̞̹̙̤̥̓̐̐̓ͦ̎͗ͯͫͦ̐
̙͔͕̲̺̯̩̘̳̟͈͍̬̰̗͖̝̞̓̅̑͐ͮ̀̉͋͐ͬ>͈̪̝͙̳̳̤̤̥̹̩̦̞̣̖͙̥̟ͫ̽̍ͨ͒ͥ̀̅ͮ̔ͬͣ͋̔ͬ̔̚>̦̖̝̗̋͂̿́̊ͥ͆̎̎͆̎ͣ̎̐ͥ̅́͒ͤ.̥̜̟̬͕̰̪̞͈̜̲̀͆̃ͫ̔̿̄̇̑͐̄̈͐̀͐̀͂̓.͓͕̠̬͖̥̻͚͎̟͔̝̳̬̹̜̓̒͋ͦͭͤ̅̑̍̓͂̄͋̀͒̑̚̚.̝̣̹̫̪͙͈̖͚̟̤̭̯̘̄ͧ̋̿̋͛̄̅ͅ
͉̜̫̮͇̬͍ͣ͂͑ͨͭͣ̏̽ͪ͐ͤͩ̓ͤ̓ͦ̉̚
̘̰̲͎̦̖̠̖̘̠͕̘͙̥̻̻͚̤̔̒́̋̎̈̌̂͗͐͐̐̂̈́ͩ̚>̜̟̖̭̘̦̣̤̩̠̥̩̟̾͂͒̈ͨ͂̆̍͛̇ͅ>͈̘̳̯͖͇͉̠͔̩̣͈̖̄̌̽ͫ̍̌ͤ͊̂̃ͮ̚̚ͅ.̹̭̱̣̔̄͒̏ͬ̓̈̽̆ͯ̾͐̔͋.͕̯͔̱̣͔̬̻̜̙̟͎͇̣̙͛͒͆ͬ̈́̈́ͥ̄͒͌̀͆ͣ̍̔͌.͈͉̘̪̗̣̩̱̒̌̔̉͋̏͂̒ͅ
̲̻̪̞͍̟͔̣͈͖͈̾͛́ͣ͐̋͑
̯̮̖̖̲̣̪̱͍͓̞͉̫̈́ͦͤͫ̽ͣ̀͛͊ͦ͑̅ͧͩ̋͊
>̹̼̠̗͖͙̞ͫ̇̈͑̓ͨ̊͂͑͌̿̊́̆̔̓̅̓̅>̼̗̜̺̠͎̭̖̼̪̩̬͖̹͔̬ͮ̒ͭ͗ͭ͌̉̚ ̭͓̰̞̙̣͚̜̰̰̮͐̒̊ͅ ̠͔͖̼̟̰͈̳͔̙̜̻̰̗͍̟̟̈̈̏͒̓̀͌͆̒ͩͬ̒∞͇̥̩͔͈͎̣̝͍͉͌̐̔̏̔̽͂̄͑ ̥̠̳̠̜̗͉̖̻̦̗̊̈̂ͮ̇̋̀͗̾̐̔̐͌̈ͣͫ̅̚ͅ ̲̱̯̰͓̖̱̙̫̪͕̹̣ͣͭ͑ͮ́̈<̲̺̞͕̥̗̤̗̘̝͚̭̬̖̋̋̒͑̓̈́̍͑̑̎ͧͧ̚<̖̟͍͓̰̣͕͙͖͚̤̼͍̪͈̖͈̜ͯͩͨ͗̓ͅ

Elle regarda avec un plaisir impie alors que des poches du docteur explosèrent une infinité de clés, enfermées avec le pauvre fou qui avait osé Le défier dans la machine qu'il avait lui même créée...

Croire qu'un simple amas de féraille pourrait avoir raison d'un Grand Ancien...

Quelle naïveté... Quelle folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Ivo Robotnik
Génie de la robotique / Commandant Taurus
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 28 Mar 2013 - 13:00

A bord de son Egg Walker dans son vaisseau, le savant put constater que ses missiles avaient fait mouche. Même si il détestait faire parti du coté des défenseurs, pour le coup il n'avait pas d'autres choix que d'essayer de stopper Lugia. Il n'avait cependant pas du tout prévu la suite des évènements... Le pokémon psy avait bel et bien organisé sa défense, avec des renforts semblerait-il, chose étrange quand on connaissait bien de qui on parlait, mais par contre l'anti énergie avait "gentiment" décidé de s’intéresser à lui... Sans doute n'avait-elle pas apprécié la douche de missiles...

Sur ses gardes, Le docteur finit rapidement les préparatifs de sont piège, arracha le boitier de commande et le fixa sur une batterie afin d'en obtenir une télécommande, qui ne pourrait assurer que la mise à feu du dispositif, mais ayant déjà verrouillé une cible, le piège devrait quand même fonctionner correctement... Encore heureux car à peine avait-il eut le temps de terminer la télécommande de fortune qu'il sentit quelque chose bouger dans sa poche... En y plongea sa main il en ressortit une vision incroyable, étrange, et certainement très inquiétantes... Il avait sorti une 10e d'exemplaires de ses clés de maisons, qui continuaient à se multiplier à une vitesse tout à fait surprenante. Si il n'agissait pas rapidement, il risquait de finir noyé par les clés.

Un missile de son egg Walker explosa une partie de la coque de son vaisseau, il rappela son electrode et s'engouffra dans l'ouverture créé, lança la clé qui n'arrêtait pas de se multiplier derrière lui et s'avança sur le champ de bataille. La fillette se tenait au dessus de lui, il n'avait plus beaucoup d'options, puisqu'il venait de verrouiller son piège sur elle... Il devait essayer de l'occuper avant de pouvoir le lancer, même si il avait très peu de chances pour que le piège fonctionne, surtout si elle/il n'est pas occupé à s'amuser avec quelqu'un d'autre... Si l'anti matière continuait à s’intéresser à lui, sa seule sortie serait d'activer son piège prématurément...

Pendant ce temps les clés ne cessaient de se multiplier. Si quelqu'un aurait voulu en faire le compte exact après que qu'elles aient fini de le faire, il serait tombé sur exactement 268 435 456 clés... Ce qui occuperait un espace approximé de 800 mètres cubes... Autant dire que le docteur avait fort intérêt à changer la serrure de sa porte si il ne voulait pas se faire cambrioler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Mer 24 Avr 2013 - 16:59


La terre trembla encore, et un puissant courant d'air passa au dessus de la jeune femme et des Pokémon, décollant presque les plus légers du sol. Athéna, couchée par terre dans l'espoir de ne pas se faire percuter par Lugia, redressa la tête et jeta un regard apeuré à Mewtwo. Avant que quiconque ne réagisse, Lugia se posa non loin d'eux, la gueule grande ouverte dans l'ébauche d'une attaque Aéroblast. Rien de que ça.

La blonde avait frôlé la mort tant de fois depuis le début de cette journée, que voir l'intense rayon d'énergie prêt à l'atomiser en une demie seconde ne lui fit pas plus peur que l'attaque Hurlement de tout à l'heure, ou la fois où Mewtwo l'avait à moitié étranglé. Non, vraiment, on s'habitue à tout.

Soudain, quelque chose lui attrapa les chevilles et la tira loin du Clone.
Athéna tourna la tête vers son assaillant et se tortilla jusqu'à être sur le flanc. La chose tira encore plus fort, jusqu'à ce que son corps glisse sur le sol en lui râpant les vêtements et les côtes. La blonde s'attendait à voir un géant à la force colossale lui tenant un pied façon homme de Cro-Magnon, la massue sur l'épaule, mais à la place d'un grand balaise, son regard se posa sur une petite forme qui devait mesurer un mètre dix sur la pointe des pieds, et qui ne tenait pas une massue dans son autre main, mais un... fémur?


"Gyaaah!" hurla Athéna en s'accrochant aux roches autour d'elle.

L'Ossatueur ne ralentit pas, à part pour ré-affirmer sa prise autour de son pied.
Mewtwo ne le traita pas en intrus, et Athéna ne put que limiter le mordant du gravier dans sa chair, en maudissant sa décision de venir à Esperantown.

Quand enfin son kidnappeur improvisé se décida à s'arrêter et à la lâcher, la jeune Dresseuse grogna et se redressa, étonnée que Lugia n'est pas encore fait feu (certes, l'attaque était longue à produire, et le Maître des Océans faisait face à Mewtwo).
Mais elle s'aperçut vite que son champ de vision était réduit par un gigantesque Steelix qui l'encerclait de toute la longueur de ses anneaux de métal. Placide, le serpent géant ne lui accorda même pas un regard et ne montra aucun signe d'agressivité, à part tourner en rond en grognant. Près d'elle, une galette marron gigota sur le sol, puis deux yeux s'ouvrirent sur le dessus. Athéna détourna le regard, pas très à l'aise à l'idée qu'une Limonde lui fasse de l’œil.

Mais le plus choquant dans cette réunion de Pokémon Sol, c'était que la jeune blonde n'était pas la seule humaine à avoir échoué ici.

Ou plutôt, "atterri".

Une vieille femme était couchée sur le dos, les yeux mi-clos. Ses vêtements étaient déchirés et tâchés, ses cheveux bruns et gris ébouriffés. Ses bras pendaient mollement le long de son corps, et elle ne bougea pas en voyant Athéna. Ce qui devait être un beau visage aux traits fins le reste du temps était maintenant ruisselant de sueur et contracté dans un rictus de douleur.

L'Ossatueur jeta une mallette blanche à ses pieds, et Athéna saisit enfin la situation.

Consciente d'être face à la Championne de Port Sableye, Athéna sut que le Steelix, l'Ossatueur et la Limonde ne l'attaqueraient pas... au contraire. Elle venait sans doute de se trouver de nouveaux alliés. Tant mieux, car au loin le bourdonnement de l'attaque Aéroblast de Lugia se faisait de plus en plus fort.

La blonde se jeta au chevet de la vieille Lady, et constata en grimaçant que les blessures de la Championne étaient sérieuses. Trop sérieuses pour ses maigres connaissances en premiers soins. Néanmoins, il y avait de quoi soigner un régiment dans la mallette, et Athéna n'allait certainement pas rester les bras croisés.

Maintenant à genoux près de la blessée, la Dresseuse n'aurait su dire si Elizabeth était en état de la comprendre et de parler. Dans le doute, elle se tourna vers les Pokémon présents :

"Je vais faire ce que je peux pour elle."

Puis elle se pencha sur la Championne et posa délicatement sa main sur l'avant-bras de la veille dame.

"Mademoiselle Hammington? Vous m'entendez? Si vous ne pouvez pas parler, clignez des yeux." dit-elle en élevant la voix pour couvrir le grondement des Pokémon s'affrontant quelques dizaines de mètres plus loin.
Tout en posant sa question, la blonde commença à sortir des compresses et des bandages. Elle n'osait pas bouger la blessée, de peur de lui briser quelques os supplémentaires... ou pire. Mais elle pouvait peut-être atteindre des plaies et arrêter des hémorragies.

A sa ceinture, ses trois Pokéballs vibraient d'inquiétude, impuissantes, tandis que Lugia et Mewtwo s’apprêtaient à recréer le Big Bang.

Spoiler:
 

~~~~~~



Avatar et Pixel Art (c) Lyndia

Carte de Dresseuse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   Jeu 25 Avr 2013 - 8:48

L'Aeroblast fut décoché. La Frappe Psy également. Les deux rayons d'énergie se foncèrent l'un sur l'autre et se percutèrent violemment dans une immense vague de non-bruit assourdissante.

Beaucoup de gens pense que l'inverse du bruit est le silence. C'est faux. Le silence est l'absence de bruit. Le non-bruit, lui, était une onde sonore comme les autres, à l'exception que lorsqu'elle vous arrivait aux oreilles, elle faisait taire tout autre son environnant. Comme une explosion qui, lors de sa détonation à courte distance, vous grille les tympans pour n'y laisser trainer qu'un mince et désagréable sifflement lancinant.

Et cette explosion de non-bruit fut plus gigantesque, plus violente, plus colossale que ce que le monde avait pu connaître à ce jour. Plus redoutable qu'un Ultralaser du Leviator rouge du lac Colère, plus impressionnante que le choc des titans qui avait opposé Reshiram et Zekrom cinq ans plus tôt. Lugia était une entité millénaire, puissante, expérimentée. Mewtwo était un condensé de force brute. Et lorsque le pouvoir du plus puissant des pokémons heurtait ainsi la rage d'un Maître des éléments, il ne pouvait en résulter qu'une chose: Une explosion cataclysmique, accompagnée d'une déformation de la réalité.

Les deux attaques se réunir et créèrent une bulle blanche et rose au cœur de laquelle des pouvoirs sauvages et déchainés s'affrontaient. Le dôme psychique s’agrandit, d'abord lentement, puis de plus en plus vite. Il gagnait en volume et en puissance de façon exponentielle, absorbant peu à peu la terre, la mer et l'air autour de lui. La bulle blanche et rose se développa encore et encore et bientôt engloutit tout Esperantown dans une vague aveuglante qui ne disparut qu'une fois que les deux pokémons Légendaires furent littéralement projetés aux deux bouts de la ville sous la puissance de l'assaut.

L'attaque avait été des plus étranges. L'explosion avait eu lieu et, un à un, les bâtiments, les structures, le sol et les toits, tout s'était quasiment désintégré, ne laissant plus trainer ça et là que quelques monuments et quelques installations souterraines. Mewtwo et Lugia avaient d'ailleurs eux aussi été profondément heurté par l'attaque. Mais les autres pokémons, les autres humains, tous n'auraient eu l'impression que de ressentir une bouffée de chaleur les enveloppant sans les tuer, avant que le dôme ne disparaisse.

Puis le silence.

Le ciel s'était vu dégagé lorsque l'explosion en avait absorbé les nuages. Les mers s'étaient vues apaisées dès lors que Lugia avait été expulsé en arrière. Le sable, la poussière, les débris, tout retombait comme un soufflé dans la ville maudite d'Esperantown.

Elizabeth, Athena et leurs pokémons n'auraient rien sentis, sinon la bouffée de chaleur précédemment évoquée.

Idem pour Ivo, bien que 90% de ses machines se seraient, lors du passage de la vague, soit détraquées soit mises automatiquement hors service. Toutes ses machines.

Missingno, en tant qu'aberration, ne put que jurer avec cette vague de déformation de la réalité qui venait de l'engloutir comme le reste de la scène. Et s'il se regardait dans un miroir, l'éternel se rendrait compte qu'il s'était changé.... en clé. Une grosse clé à taille humaine, du même modèle que celles dans la poche de Robotnik.

Mewtwo et Lugia allaient subir les plus grosses blessures de leur existence, mais seraient encore en mesure de se battre. Un peu.

Difficile de dire où le clone de Mew avait atterri. Mais le Roi des Océans, lui, était tombé, sans s'en rendre compte, dans une zone désagrégée ou trainaient ça et là des câbles électriques et des installations de haute énergie. La structure dont parlait Athéna. Laquelle avait été juste assez ensevelie sous d'autres étages qu'elle avait de justesse survécu à la vague psychique qui avait rasé la ville.

L'oiseau se redressa, tant bien que mal, les yeux fermés et le visage affichant une indescriptible douleur.

Il était vulnérable. Quel que soit le plan du Monde, c'était maintenant qu'il fallait agir pour faire taire Lugia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moon, petrify my ennemies... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moon, petrify my ennemies... [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» B-Wing Blue Moon 1/48 - terminé
» [Anniversaire] Personnages de Type-Moon ! =D
» Offre terminée.
» FRAZETTA'S MOON MAID
» moon disc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Esperantown-
Sauter vers: