Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Watt
Jet Set Grind Trainer
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 09/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Mer 28 Nov 2012 - 21:29

Funky Note de début: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers (Funky Trainers en VO) prends plus de groove si vous écoutez une bonne playlist des années 80's (playlist Funky Cops ou GTA Vice City ou n'importe quel série de flic des années 80s) et si vous lisez Watt avec la voix (française) d'Eddie Murphy, Leane avec la voix de Clint Eastwood et Lyndia avec la voix de Samuel L. Jackson.

"Salut salut, les petits loups! Vous êtes bien sur Lakit FM, il est 8:00 du matins et les autoroutes sont déjà bouchées! Hahaha! Mais pas d'panique, on a le groove et le smooth pour vous faire passer votre retard et le savon de votre patron avec Let's boogie!..."

Watt tapotait nerveusement le volant de sa Bentley. La sueur perlait sur son front et il commençait à ne plus pouvoir tenir sur place. Il était effectivement bloqué dans les embouteillages de Lakit Vice, alors que le patron lui avait dit d'explicitement arriver à l'avance aujourd'hui pour une nouvelle mission.

"MEC! MAIS AVANCE! C'est quoi le problème? Hein?" Criait Watt en sortant la tête par la fenêtre. "C'pas normal et c'est pas le bon jour pour ça!"

Il rentra sa tête et la posa sur le volant en parlant à soi-même. Il s'imaginait déjà ce qu'il se passerait en arrivant au bureau. Le patron allait être assis à sa place, silencieux, en train de poser un long regard sur Watt et sortir une feuille de sous le bureau avec écrit en gros "Licenciement". Il faudrait pas beaucoup de temps avant que Watt se mette à genoux et supplie Lyndia "Gros cigare" Ducos de pas le virer. Il voyait déjà le dialogue qui allait suivre.

"Patron, patron, chuis désolé! C'pas moi! C'est les routes!
- Tu es encore en retard, Watterson.
- Mais patron! Me virez pas! J'vous en supplie!
- Ah. Et pourquoi je ferais ça?
- Parce que euh! Je! Euh!" Il attraperait la cafetière "Je peux vous faire un délicieux café!" Il servirait une tasse à Lyndia "Alors!?"
- Ton café est dégueulasse. Même toi tu le sais.
- Patron, je vous en suppliiiiiiiieeeeeeee."

À force de mimer des pleurs et de faire des expressions faciales rigolottes, Lyndia serait exaspérée et rangerait la feuille.

"C'est la DERNIERE FOIS, Watterson. Tu m'as bien compris?!
- OUI! MERCI GROS CIGARE!
- Pardon?
- Euh, je veux dire, M.Ducos..."

Oui, ça allait exactement se passer comme ça. Et ça allait être pire si la voiture de devant n'avançait pas un petit peu. Watt décida de faire une manœuvre un peu particulière du coup, il sortit la sirène de police de l'arrière de la voiture et l'accrocha sur le toit de sa Bentley tout en vociférant "ICI POLICE DE LAKIT ANGELES. DEGAGEZ LE PASSAGE.". Les voitures s’exécutèrent en libérant quelque peu le passage, permettant à Watt de filer à toute allure.

"Haha, j'adore ce métier." Il sortit de l'autoroute, s'arrêta une première fois au fast-food pour avoir son petit-déjeuner et continua sa route tranquillement jusqu'au Commissariat de Lakit Angeles. Il gara sa voiture un peu n'importe comment et entra dans le bâtiment qui était déjà en pleine ébulition. En effet, Lakit Angeles était également nommé "Lakit Vice" en raison de la (très) forte criminalité dans la cité. C'était une ville pleine de promesse mais il fallait s'efforcer de rester droit sinon, on allait rapidement finir les pieds dans le plâtre et coulé au fond de Lapras Beach. Actuellement, la police était débordée par les affaires de l'organisme Zodiac, racket, escroqueries, pots-de-vins, Zodiac était partout et très difficile de localiser.

Toutefois, cela ne concernait pas tellement Watt qui était placé sur l'affaire du meurtre du vendeur de glace Raphaello De Gelatto, un italo-mailysien qui avait été retrouvé chez lui assassiné. Enfin, c'est ce qu'il croyait.

Une fois entrée dans le poste, il entama sa petite routine habituelle, draguer la petite Stéphanie (sans succès), complimenter le petit cul de Jennifer (une claque), tenter le brofist avec Jeff (se prendre un vent car Jeff est occupé), voler le café d'Elena (se prendre une prise de judo et finir par terre car elle a fait 10 ans de judo et PERSONNE vole son café) et arriva finalement à son petit bureau avec l'enseigne "William Watterson".

Sans surprise, Lyndia était à la place de Watt et fixait effectivement le petit flic d'un regard plus noir que ses cigares. Le scénario se déroulait sensiblement comme Watt l'avait prédit mais il ne s'attendait pas à la suite.


"Bon, M.Ducos, je vais euh rassembler mes affaires, prendres mes pokémons et on va continuer à enquêter sur De Gelatto.
- Non. Oublie cette affaire, tu as été placé ailleurs.
- ...Quoi?
- Ca fait 6 mois que t'es dans la police, 5 mois que t'es sur l'affaire De Gelatto sans aucun résultat, je préfère laisser ça à des flics compétents. Toi, tu vas venir avec moi dans mon bureau.
- Mais! Mais! De Gelatto! C'était le bon moyen pour goûter ses glaces gratuiteme...euh je veux dire! Je commençais à trouver des preuves, hé!"

Ducos ne répondit pas, se leva et marcha jusqu'à son bureau, le bureau du patron, ou les noms Lyndia Ducos étaient gravés en noir sur la plaque dorée de la porte. Il ouvrit la porte et s'excusa de l'attente envers quelqu'un que Watt ne reconnaissait pas.

"Assieds-toi Watterson." Fit la cheffe en pointant une chaise à côté de l'inconnue. L'inconnue était d'ailleurs bien étrange, cheveux gris, teint pâle, quelque part, son apparence lui disait quelque chose mais il voyait pas d'où. "Je te présente Leane. Ce sera ta coéquipière pour ta nouvelle affaire.

Leane, Leane, Leane, ça lui disait quelque choooOHMAIS OUI!

"MEC! LEANE! CELLE AUX METHODES EXTRÊMES! On dit que tous ses coéquipiers sont morts! AH MAIS NON! Im-po-ssible. Je bosse pas avec elle. Je peux pas."

Regard sombre du chef.

"Je peux peut-être faire un effort..."

Lyndia poussa un soupir. "Crois-moi que ça ne me fait pas plaisir non plus mais tu es le seul disponible. Tu vas être placé sur l'Affaire Squalus... mais peut-être que tu peux l'expliquer mieux que moi, Leane." Fit-elle d'un mouvement de main en invitant Leane à prendre la parole.

Watt commençait un peu à regretter d'avoir utilisé la sirène pour squeezer l'embouteillage.

~~~~~~


Thème de Watt
Badges Obtenus:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Mer 28 Nov 2012 - 22:35

- Etant donné que je n'ai pas encore l'influence fonkifiante de Watt, ce post est hard boiled. Ecoutez en conséquence. -

Lakit "Vice" Angeles... Aussi appelée "Les ruines", car ce qui était autrefois une belle ville est à présent un repère pour les criminels en tout genre. Ca avait été prouvé: le taux de mortalité était plus élevé si on sortait le soir dans le parc que si on tabassait donnait un coup de poing à un Léviathor sauvage.

Les flics de cette ville étaient malheureusement impuissants face aux responsables de cet état, étant donné qu'on pouvait les séparer en deux catégories:

Les pourris et les morts.

Mais il y en avait bien une troisième: moi, Leane "dirty" Laubru, the baddest motherfucker in town.

La plupart des habitants aiment bien aller à leur travail en voiture, sentir le vent sur leurs pare-brises en dévalant les grandes pentes de la ville. Moi? Je marche. J'aime marcher. Ca m'aide à réfléchir. Et si un enfoiré de criminel brise ma réflexion? Encore mieux.

C'avait d'ailleurs été le cas, ce matin. Je marchais, tranquillement, après être passé chez le vieux Sam prendre mon café - plus que noir, ce vieil enfoiré avait une recette spéciale pour moi - j'étais passée dans une petite ruelle, en buvant tranquillement le puissant breuvage. Je n'avais pas pris trois gorgées qu'un petit merdeux avait surgi devant moi.

"'AZY MEC, J'AI LE SCALPION, FAIS PAS TON TARBA OU JTE PLANTE, TARBA!"

Ouais, ça avait fini comme vous le devinez. Il valait mieux ne pas me déranger quand j'étais dehors et que je n'avais pas fini mon café. Il était maintenant au sol, tremblant, son pokémon minable brûlé sur le côté. Je n'aime pas parler, mais il fallait que je lui explique la situation; que je lui laisse une chance. Ouais, je suis quelqu'un de bien, comme ça.

"Je sais ce que tu penses: c'est cinq fois qu'il a lancé feu d'enfer ou c'est quatre seulement? Si tu veux savoir, dans tout ce bordel, j'ai pas très bien compté non plus. Mais c'est un Lugulabre niveau 44, le plus puissant pokémon spectre-feu du monde. Un type à te brûler jusqu'à ce que tes os soient cendre. Tu dois te poser qu'une question: Est-ce que je tente ma chance?"

Je fixais le petit merdeux qui tremblait contre un mur et un petit sourire commençait à apparaître sur mes lèvres.

"Alors? Tu la tente?"

Je le vis commencer à hésiter à ramener sa main à sa ceinture où se trouvait une autre pokéball, mais il finit par abandonner. Je la saisis ainsi que celle où se trouvait son scalpion et le ramenai au poste sans hésiter à lui botter le cul à chaque occasion.

Merde, j'avais bu juste trois putain de gorgées et mon gobelet était tombé pendant que je le remettais à sa place.

A mon arrivée, le responsable de l'accueil me lança un regard agacé en voyant que j'amenai encore un autre merdeux bien amoché. Quoi? Ca l'agace que je fasse mon boulot?

Putain de pourri.

Sans dire mot, je me dirigeai jusqu'à mon bureau. Ce n'était pas mon genre de mettre mon nez dans la paperasse, mais il fallait bien que je le fasse de temps en temps pour savoir dans quelle direction les culs à botter se trouvaient.

Evidemment, j'aurais été trop chanceuse pour que ma journée se passe comme je l'avais prévu. Je n'avais pas eu le temps de m'asseoir qu'on me disait de passer au bureau de la cheffe. Lyndia. C'était une bonne flic, mais malheureusement, toute cette paperasse lui était monté à la tête et elle ne pouvait plus rien faire d'autre que de m'engueuler pour avoir fait mon boulot.

Putain de bureaucrates, à nous mettre des bâtons dans les roues.

J'entrai dans son bureau et elle me fit signe de m'asseoir.

"Leane... Vous êtes un bon flic, un des meilleurs, mais vos méthodes ne peuvent plus durer."

Je haussai un sourcil.

"Mes méthodes?"

Elle sorti une fiche d'un de ses tiroirs.

"Arrestation de deux jeunes qui volaient une voiture: un blessé grave et près de 15000 PokéSous de collatéraux. Un mec qui maltraitait une pute dans une allée: un mort. Un pickpocket..."

Je l'interrompis.

"Et ce serait mieux que je fasse comme les autres pourris et que je reste derrière mon bureau à me tourner les pouces? Non, cette ville a besoin d'ordre et j'y travaille. Quelques merdes sont éparpillées sur le chemin. Et alors?"

"C'étaient des crimes mineurs, Leane! Tu ne peux pas te comporter comme un expy de l'inspecteur Harr..."

Elle ne finit pas sa tirade, ayant visiblement réalisé une erreur au milieu avant de reprendre.

"Bref, tu ne peux pas te comporter comme ça. Et c'est pour ça que je vais t'assigner un coéquipier. Il est encore nouveau, mais lui, au moins, ne sème pas la destruction sur son passage."

A peine avait-elle fini sa phrase que je frappai mon poing sur la table.

"Je travaille seule, et tu devrais le savoir."

"Bon sang, Leane, ce n'était pas ta faute si Lindy est morte... De plus, ça fait quoi? Huit a..."

"Sept. Et. Je. Travaille. Seule."

C'est à ce moment plein de tension qu'elle abandonna et partit chercher celui qui était sensé devenir mon équipier. Lorsqu'elle l'eut ramené, je filtrai le flot de merde qui sortit de sa bouche jusqu'à ce que Lyndia me dise de lui expliquer la situation.

Non. Quand même pas. Non seulement elle voulait me forcer à parler mais en plus, c'était cette pièce de bleusaille qui allait être mon équipier?

Putain de... euh... Putain tout court.

Je le fixai un instant et je suppose que mon regard exprimait tout ce que j'avais à exprimer sur lui et sa dernière remarque.

"Ecoute, le bleu. Peut-être que quand tu sauras comme retrouver la sortie de ton trou du cul, tu pourras l'expliquer à tes pouces et commencer à être utile. En attendant, tu ferme ta gueule et tu observes la méthode qui marche. Et crois moi, je suis pas heureuse d'être mise en équipe avec un gamin qui suce encore sa mère. Ses seins. Pour du lait." Bon sang, c'est pour ça que j'aime pas les longs discours, je m'embrouille. "Bref, enlève ton cul de cette chaise, on va sortir, que tu voie la situation là dehors plutôt que tes cartoons. Si t'es encore en vie après ça, je t'expliquerai ce qu'il faut faire."

Sur ce, je me levai, fis un signe de tête à Lyndia et quittai son bureau. Je ne fis pas attention à si la bleusaille me suivait ou pas, ni au rares hochements de tête qu'un autre flic me faisait au passage ou les plus nombreux "connards" que d'autres m'envoyaient, parfois les mêmes lorsqu'ils pensaient que je ne pourrai pas les identifier.

Putain de pourris.

Je sortis enfin du bâtiment en commençai à marcher dans une direction au hasard. Il fallait que le bleu apprenne à marcher avant tout. C'était ça, l'avantage avec cette ville: on pouvait aller n'importe où et on trouverait quelque chose à arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Watt
Jet Set Grind Trainer
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 09/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Mer 28 Nov 2012 - 23:09

"Essaye de faire un effort pour bien t'entendre avec elle" Ajouta Lyndia lorsque Leane sortit de la pièce.
"Non. Non. Nonononononononon. Ca va PAS être possible, Mme Ducos. Je veux dire, t'as vu comment elle est? T'as vu comment je suis? Elle a pas de groove ou j'sais pas quoi. Je peux pas bosser avec elle et tu vois bien qu'elle a pas envie! Elle bosse solo!"
"Watterson. Tu obtempères. Elle a bon fond. Elle était pas comme ça avant."

Watt pesta et sortit du bureau en suivant Leane. Une fois dehors du commissariat, elle se mit à marcher dans la direction inverse du parking.

"Eh man, tu veux pas qu'on prenne ma Bentley? Ou ta caisse, si t'en as une?" Mais elle ne répondit pas. "Je sens que je vais m'é-cla-ter."

Leane ne semblait pas encline à répondre et Watt ne tarda pas à lâcher son premier tantrum. Il se plaça devant Leane et commença son discours. "Woh mec enfin, fille, hum, faut vraiment que tu soignes ton attitude un peu. Lâche-toi quoi. On dirait que tu t'es pris un balai dans le-" Il ne put même pas finir sa phrase qu'il se fit bousculer par un jeunot et son ratata. Suivi d'un "AU VOLEUR! IL M'A VOLÉ MON SAC!" d'une femme un peu plus loin. Il ne vut son visage qu'une fraction de seconde mais Watt le reconnut de suite. Il s'agissait de Joey Petrucci, dit "Le Youngster" et son Ratata "Top Percentage". C'était un voleur à la tire bien connu du service. Il n'était peut-être qu'une fourmi dans le monde du crime à Lakit Angeles mais hé, Lakit était alors une fourmilière remplis de jeunots comme ça.

Watt sortit son Canarticho et jeta un coup d'oeil à Leane
. "Bon part'naire, j'pense qu'on va devoir s'occuper de ça vite-fait, non?" Fit-il en souriant un peu. Peut-être qu'une fois dans l'action, Leane sera moins coincée.

~~~~~~


Thème de Watt
Badges Obtenus:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Jeu 29 Nov 2012 - 18:10

Au moment où Leane entendit le cri, elle avait déjà la main à sa ceinture, sortant une pokéball en cherchant des yeux la source du tumulte. Elle n'avait pas réagi au blabla incessant de son... équipier, mais le jour où elle ignorerait un crime serait le jour où elle serait morte.

Elle reconnaissait le jeune qui s'enfuyait un sac à la main. Pour cause, c'était elle qui l'avait amené au poste il y a pas deux jours. Visiblement, quelqu'un l'avait libéré pour une raison bidon.

Putain de pourris.

Cette fois, elle allait lui faire passer le gout du vol. Elle lança sa pokéball en l'air et se tourna vers le bleu, un petit sourire en coin.

"Visiblement, tu sais au moins que dans ce genre de situation, la seule chose à faire est de partir à sa..."

La balle tomba au sol, libérant une Noctali alors que Leane sortait une paire de lunettes.

"Poursuite."

Après avoir dit ça, elle les rangea sans qu'elles aient passé plus de deux secondes sur son nez.

Immédiatement, le pokémon partit tel un éclair noir et frappa le fuyard en plein dans le dos, l'envoyant valser tel un pantin désarticulé jusque dans un mur. Quelques briques étaient tombées sous l'impact, et il semblait que quelques os du voleur avaient tenté de faire de même au vu des angles particuliers de certains de ses membres.

Calmement, Leane s'avança, sa Noctali déchirant le "top percentage" après qu'elle lui en ait donné l'ordre d'un hochement de tête.

"Rappelle toi, le bleu. Y a pas d'honneur à crever, alors prends pas de chances. Bon, maintenant, montre moi si tu sais au moins faire une arrestation."

Elle s'était arrêtée en face du corps gémissant et envoyait un regard insistant à Watt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Watt
Jet Set Grind Trainer
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 09/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Dim 3 Fév 2013 - 12:30

Le pantin désarticulé faisait peine à voir. Surtout qu'en lui passant les menottes, ça risquerait presque d'empirer. Non, à ce niveau-là. C'était plus intéressant de le laisser comme ça. Vu sa jambe, il allait pas pouvoir s'échapper bien loin de toute manière. Après, vu le regard de Leane. Watt avait peur de finir dans le même état s'il n'obtempérait pas.

"Euh bah euh" bégeya-t-il s'approchant du Youngster. "Vous avez l'droit de garder le silence sinon on vous le ressort dans la tronche et vous avez le droit à un avocat commis d'office qui en a rien à branler de votre cas." Le Youngster cria de douleur lorsque Watt tenta de rapprocher les deux poignets. Ah ouais, un os avait bien été retourné. Chouette. Il parvint finalement à mettre les menottes alors que le youngster gémissait sans arrêt.

"Mec, t'aurais peut-être pu viser ailleurs, histoire qu'il aie pas les bras cassés. Maintenant il va chouiner sans arrêt." Fit-il en jettant un coup d'oeil à Leane qui... n'avait pas l'air d'en avoir grand chose à foutre. "....On l'laisse comme ça ou on appelle quelqu'un?"

Il nota près du cadav... du corps du Youngster un sac. Ah oui. Le sac qui avait été volé. L'objet qui a tout déclenché. Il alla le ramasser et checka les environs. Ah oui. Il y avait bien une femme traumatisée pas trop loin. Watt s'avança doucement vers elle et lui parla tout bas.

"Ok, tu vas prendre ton sac. Tu vas me donner ton numéro. Je vais te donner le mien. On se revoit vendredi soir au David's Pizza ou je vais ouvertement te draguer et sécuriser une partie de jambe à l'air le soir même et après on se reverra plus jamais. Mais pour l'heure, tu prends juste ton sac et tu te tire. Gentiment. Sinon la dame là-bas va s'énerver. Ok?"

La femme hocha de la tête nerveusement, tendit un papier avec son numéro et partit en courant après avoir soufflé un merci. Watt soupira avant de se retourner de nouveau vers Leane.

"Heu. Elle a dit merci. C'est cool non? On... continue, mec?"

~~~~~~


Thème de Watt
Badges Obtenus:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Sam 9 Fév 2013 - 17:44

Bon, si on enlevait son approche un peu agressive de la demoiselle sauvée, le bleu avait fait ce qu'il fallait faire. Ses remarques avaient même un fond de vérité, bien qu'agaçantes. Ce serait un vrai cauchemar pour le ramener au poste dans cet état.

Pour lui, bien sûr. Pour Leane, ce serait juste bruyant et salissant.

Mouais, elle allait appeler une ambulance; après tout, Lyndia lui avait bien dit qu'il fallait qu'elle change ses méthodes. Elle sortit son pokématos et composa le numéro avant de donner de brèves instructions, puis elle revint vers le bleu.

D'ailleurs, pourquoi il l'appelait "mec"? Ok, elle avait la voix de Clint, mais c'était une fille bon sang.

Ouaaaaaais, c'est assez étrange, maintenant que j'y pense. Disons la voix de Clint-ko, bien que la notion même de Clint-ko soit encore plus étrange.

Ignorant le Youngster (elle ne voyait pas trop ce qu'il pourrait faire dans cet état) elle réfléchit un peu à la suite de la journée.

"Tu sais... Ducos m'a dit de changer mes méthodes et il vaudrait mieux que je voie ce que tu sais faire avant de décider quoi faire de toi."

J'entendais le pim-pon d'une ambulance qui approchait de plus loin. Ils étaient rapides, quand même.

"Donc pour aujourd'hui, je vais me contenter de te suivre, montre moi ce que tu vaux, le bleu."

Elle était curieuse de la suite des opérations. Après tout, si on les avait mis ensemble, il devait bien valoir quelque chose, non?

...

En fait, il y avait des chances que ce soit une punition pour le bleu, maintenant qu'elle y pensait.

Si c'était le cas, elle n'avait qu'à lui apprendre à valoir quelque chose. Au pire, il quitterait la police pour devenir marchand de cacahuètes dans un cirque (la redirection la plus logique) mais bon, c'était les aléas du métier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Watt
Jet Set Grind Trainer
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 09/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Mar 19 Mar 2013 - 19:21

"...me suivre?"

Ok, donc la terreur de tout Lakit P.D. voulait suivre Watt dans ses aventures. Ok. Cool. Ca lui mettait absolument pas la pression et il fallait absolument qu'il soit à la hauteur. Ils devaient donc... hm... donc...

...?

Leane ne lui avait pas expliqué la mission. Il avait aucune idée d'où aller et simplement demander "On fait quoi? C'est toi qui sait.", ça allait sûrement l'agacer. Cependant, il pouvait pas non plus tout inventer...


"Bon, mec, alors. En fait, Ducos avait demandé que tu m'expliques l'histoire à propos des Zodiac, ou du moins le problème principal. J'étais pas sur cette affaire. Mais bon, je présume que le gros du problème est de trouver leur QG et d'arrêter, d'une manière ou d'une autre..." Fit-il en pointant le corps de Joey qui se faisait transporter par les ambulanciers. "...son leader. Donc... Je propose qu'on aille récupérer des infos. Je connais un mec qui peut nous servir d'informateur. Zigzag le Fleuriste qu'il s'appelle. Il connaît un peu tout dans la ville, par contre, ses informations ont un prix.... particulier. Ca peut être de l'argent, ou un test, ou un objet à lui donner. Il est un peu bizarre. Mais il est de confiance. Et de qualité."

Il s'arrête pour jauger la réaction de Leane. Elle semblait PAS TROP tirer la gueule. Il pouvait continuer un peu à expliquer... de toute manière, dès qu'elle en aurait marre. Elle parlerait en le coupant. Watt commençait un peu à comprendre comment elle fonctionnait la petite.

"Après, je propose qu'on aille aux Docks. Y a TOUJOURS quelque chose dans les docks. Que ce soit des mafieux du Zodiac ou... autre chose."

Y avait-il un port et des docks à Lakit? C'était une bonne question. Maintenant, oui, en tout cas.

"Maintenant, mec, faudra juste me briefer sur le statut et BARAGANG MOTHERFUCKERS! COMME DANS BAD GUYS II!"

~~~~~~


Thème de Watt
Badges Obtenus:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Mar 2 Avr 2013 - 22:28

Ah ouais, c'était vrai que c'était Leane qui était sensée expliquer la mission au bleu et qu'à force de se la jouer inspecteur Harry sur des pauvres gamins, elle avait complètement oublié.

Bah, c'était peu important, il suffisait d'aller aux docks et, avec ou sans briefing, ils tomberaient sur une piste qui les mèneraient à leur cible.

"Ouais... Avant d'aller voir cet informateur, on a meilleur temps de passer aux docks. On tombera sûrement sur quelque chose là-bas et on aura pas besoin de galérer pour des infos."

Et ils se mirent en route, Leane expliquant leur mission en marchant: trouver Squalius et l'appréhender. Si possible avec beaucoup de préjudice et de violence policière excessive.

Ce que l'inspectrice fit bien attention d'omettre, c'est qu'elle et le caïd avaient une sombre histoire... histoire qui remontait à une sombre nuit il y a sept ans. Elle chassa ces souvenirs néfastes de son esprit pour se concenter sur la mission et le duo arriva aux docks.

En apparence, il ne s'y passait rien, mais tout flic méritant son badge savait bien que ce n'était qu'une façade.

Il se passait toujours quelque chose aux docks. TOUJOURS.

Par sécurité, elle sorti son Lugulabre niveau 44 (le plus dangereux pokémon spectre-feu du monde, feel lucky, ya punk, huh, do ya?) et indiqua au bleu d'inspecter la zone en partant à gauche tandis qu'elle irait à droite.

Il devaient se retrouver au point de départ dans une dizaine de minutes pour partager leurs découvertes. Et si l'un d'entre eux ne revenait pas... Il reviendrait à l'autre la mission de le sauver ou de le venger.

Sur ce, elle partit silencieusement dans la zone qu'elle devait examiner, en prenant bien soin de rester cachée derrière les diverses caisses et barricades qui parsemaient la zone.

Cela dit, c'était étrange qu'il y ait de docks à Lakit, vu que cette ville se trouvait dans le désert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Watt
Jet Set Grind Trainer
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 09/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Mar 9 Avr 2013 - 22:24

HJ - Histoire d'être pas trop trop minable et d'être (un minimum) crédible en tant qu'agent de police, l'équipe de Watt devient plus puissante, un peu. Au lieu d'être aux alentours de 8-10, elle se situe plus aux alentours de 22-25 - HJ

Watt fit sortir son Tarsal et partit vers la gauche. Mais pas tellement en se cachant et plutôt en marchant comme un hurluberlu en regardant à gauche et à droite. Son Tarsal avançait également tranquillement en essayant de sentir une quelconque présence par-ci, par-là. C'est là qu'un hangar ouvert faisait pas mal de bruit et plusieurs hommes en noir y entrait et sortait régulièrement. Watt se plaqua sur un côté.

"Allez, on s'dépêche sinon le boss aura notre peau! On s'active!" Cria un homme en noir avec un bandeau vert sur le bras.
"Oui!" Firent les autres en s'activant.

"Ok, Funky, on est ptet tombé sur une bonne affaire." Fit Watt en essayant de comprendre de quoi il retournait. Au bout d'un moment, les hommes en noir apportèrent des cages contenant des pokémon. Dont un qui contenait un Empiflor et un autre un Tentacruel.

"Du trafic de pokémon? Ca doit faire partie de leur activité. Bon, je fais quoi, je fonce tel un héros leur défoncer la gueule ou j'appelle Leane pour de l'aide...?" Chuchota Watt vers son Tarsal.

"Tu viens avec nous plutôt." Fit une grosse voix derrière.

Et ouaip', surprise buttsecks. Fallait mieux se cacher. Watt venait de se faire surprendre par un membre de l'organisation et, en même pas dix minutes, s'était retrouvé enfermé dans la même cage que l'Empiflor. Tarsal quand à lui s'était retrouvé dans la cage du Tentacruel.

Bon bah plus qu'à espérer que Leane venait le venger.

~~~~~~


Thème de Watt
Badges Obtenus:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Lun 29 Avr 2013 - 10:40

Contrairement à son acolyte, Leane fit le tour des docks sans problèmes, mais sans rien trouver non plus. Ce n'est que lorsqu'elle arriva au point de rendez-vous qu'elle se rendit compte que quelque chose n'allait pas.

Et par quelque chose, j'entends que SON COEQUIPIER AVAIT DISPARU! Et par COEQUIPIER DISPARU, elle entendait QU'IL ALLAIT Y AVOIR DU SANG! BEAUCOUP!

Son esprit tourmenté repassa un instant sur le moment tragique où elle avait appris la mort de sa première coéquipière, sans qu'elle ne puisse rien y faire. C'était la première sur une longue liste qui l'avait laissée ce qu'elle était aujourd'hui.

Et ce qu'elle était aujourd'hui allait botter des culs. Pas question qu'elle l'avoue, mais elle sentait que le kid avait du potentiel, et il n'était pas question de la gâcher.

Quelques minutes d'investigations plus tard, en faisant des choses comme passer le doigt au sol et dire "encore chaud", elle avait déterminé où on l'avait emmené: un grand entrepôt non loin d'ici. Elle pouvait voir des malfrats qui montaient la garde, mais ce ne fut pas un problème; elle était Leane, the baddest motherfucker in town, et ça allait chier.

Deux-trois Feux d'Enfer plus tard, elle shoota les portes du hangar et arriva face à une horde de malfrats et un Watt ligoté et amoché.

"'SUP, MOTHERFUCKERS, LAW IS HERE! GET READY TO DIE, SONS OF BITCHES!"

And then, fire, fire everywhere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Watt
Jet Set Grind Trainer
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 09/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Lun 2 Sep 2013 - 20:10

"Oh." Ce fut la seule réaction de Watt en voyant Leane exploser un peu tout ce qui bouge. Et aussi ce qui bouge pas. Comme cette caisse là, qui prends feu, qui enflamme ce petit câble, qui fait exploser ce disjoncteur, qui donne des étincelles sur ce tonneau rempli d'huile, qui fait cramer une corde, corde qui mène à un baril énorme où c'est marqué "Essence" dessus.

Sérieux les gens. Arrêtez de poser des barils d'essences dans les entrepôts, ça complique les descentes musclées.

Passé ce petit moment d'analyse, Watt se mit à paniquer en appelant Leane.


"Mec mec mec! Tu viens de faire cramer une corde qui va faire exploser un baril plein d'essence donc euh ça va péter. VIENS ME SAUVER!" Siffla-t-il en espérant que sa voix porte plus que les cris des malfrats russes qui brûlaient vivant.

"Et les autres pokémons aussi. Ca serait tip-top. Et si tu pouvais le faire en moins de 30 secondes aussi?" Bon ok, ça c'était peut-être stresser inutilement Leane. Elle semblait faire des efforts et des concessions pour supporter Watt, fallait peut-être pas la brusquer. Un pas après l'autre. Un pas après l'aut-moins de deux mètres de corde avant l'essence. Ok, qu'elle se bouge le cul. Now.

~~~~~~


Thème de Watt
Badges Obtenus:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane
Ex-Championne des Ruines de Lakit
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   Sam 7 Déc 2013 - 14:36

L’entrepôt était en train de brûler, et ça pouvait vite être dangereux car, aussi vrai que les gens meurent quand on les tue, le feu brûle quand on le touche. Et la fumée asphixie quand on la respire. Et ainsi de suite.

Feu=méchant.

Suite au cris de détresse du bleu, Leane s'avança à travers les flammes, son manteau ne prenant miraculeusement pas feu (too cool to burn, man, too cool to burn) et brisa la serrure de la cage où se trouvaient Watt et les pokémons. Suite à ça, elle sortit de l'entrepot en marchant calmement et, lorsqu'elle fut à une quinzaine de mètres, le bâtiment explosa, faisant voler dramatiquement son manteau. Si elle fumait, elle aurait allumé une cigarette à ce moment. Etant donné qu'elle ne fumait pas, elle se contenta de continuer de marcher sans regarder l'explosion; cette image était présente sur une bonne partie des affiches qui voulaient vendre "Funky Trainer" comme un film sombre et mature. Avec des explosions.

Hey, un sur trois, c'est pas si mal.

"Toujours en vie, le bleu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Two Funky Trainers and a whole town of motherfuckers [Leane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plague Town
» Sondage Lemax, imaginez la future collection Spooky Town
» Cougar Town
» Village Town Hall
» mon arrivage mapple town

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Les Ruines de Lakit-
Sauter vers: