Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vanilla Amarfi
L’Enfant de Lavanville
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   Mer 30 Juil 2014 - 20:26

Nom / Prénom: Amarfi / Vanilla (prononcé Vanila (et non pas Vaniya))
Surnom : Aucun
Rang désiré : L’Enfant de Lavanville
Age: 13
Sexe: Féminin
Métier:
Origine: Kanto
Groupe Principal : Neutre
Groupe Secondaire : /

Histoire :
Tout comme ses frères Alex et Nicol, Vanilla est née à Kanto, mais pas dans la même ville qu’eux. En effet, là où les deux garçons sont nés dans une clinique dans les meilleures conditions, la naissance de la benjamine a donné du fil à retordre à ses parents puisqu’elle est née avec une semaine d’avance alors qu’ils étaient en voyage dans la ville éloignée de Lavanville. Et la naissance fut le premier choc. Là où Nicol avait les yeux marron de son père et Alex les yeux bleus de la mère, Vanilla ouvrit sur le monde de grands yeux rouge vif.
La première surprise passée, ses frérots, encore gamins et stimulés par le lieu de naissance de leur petite soeur, s’amusaient à lui raconter des histoires de fantômes pour l’effrayer, mais celle-ci y semblait bien insensible. En vérité, Vanilla s’avéra être une enfant calme, trop calme aux yeux de ses proches. Par moments, on appréciait son silence, mais parfois et assez souvent, celui-ci dérangeait. Rien ne semblait pouvoir l’émouvoir.
Lorsque l’on rencontre Vanilla pour la première fois, ce ne sont ni ses cheveux verts, ni ses yeux rouges qui vous restent en mémoire. C’est sa froideur, ce mur qu’elle a mis entre le monde et elle. La plupart des gens qui la connaissent rapidement peuvent la considérer comme une autiste par ce manque d’intérêt pour la socialisation.
La vérité est… inconnue. Quand elle était petite, ses parents, inquiets du manque de dynamisme de leur benjamine, l’avait fait consulter plusieurs psychologues qui leur avait expliqué que la jeune fille souffrait d’un trouble de la personnalité schizoïde, qui se caractérisait justement par un désintérêt de la socialisation, une froideur émotionnelle et une préférence pour la solitude et les jeux calmes.
Mais pour ses deux frères, ce n’était pas vrai. Pour eux, Vanilla était autre chose que juste « différente », comme la présentait ses parents. Ils savaient que leur petite sœur avaient autre chose de caché, ils le devinaient. Et ces pressentiments s’avérèrent lors d’une journée qui avait somme toute semblée normale. Vanilla avait 4 ans et jouait en silence dans la chambre des enfants, de son côté, tandis qu’Alex et Nicol jouaient à un jeu de cartes (d’ailleurs, Nicol gagnait, mais là n’est pas la question). Les deux garçons avaient appris à avoir une affection pure pour leur petite sœur, sans ce soupçon de pitié que les autres personnes y mettaient.

- Vanilla, l’avait appelé Alex. T’es sûre que tu veux pas jouer avec nous ?
Vanilla s’était juste retournée et l’avait fixé avec ses grands yeux rouges.
- Oh, je sais que tu préfères jouer toute seule, mais tu n’as jamais essayé ne serait-ce que de les regarder.
Et doucement, d’un revers de main, il fit glisser un tas de cartes du côté de sa sœur qui avait arrêté son activité. Elle fixa les cartes du regard et le rouge de ses yeux se mit à briller.
Alors, une à une, doucement d’abord, les cartes se levèrent en l’air. En quelques secondes, toutes les cartes flottaient dans les airs sous le regard de la petite fille qui les faisait tournoyer au-dessus d’elle. Puis, comme emportées par la force centrifuge, elles se dispersèrent aux quatre coins de la pièce.
Alex et Nicol étaient restés bouche bée et, une fois les cartes retombées, leur regard se posa sur leur petite sœur qui mit son doigt devant la bouche :

- Pas papa-maman. Shhh…
Elle voulait garder le secret et, tout enfants qu’ils étaient les frères Amarfi respectèrent leur promesse. Leur sœur était une psychiste et souhaitait garder ça pour elle.
Par la suite, sa nature psychiste lui permettait de comprendre plus facilement qu’un autre humain ce que les Pokémons voulaient lui dire, mais elle ne pouvait pas exprimer ses mots ni ses idées dans leur langage.
À six ans, comme ses frères, Vanilla reçut son premier Pokémon, un Feunnec qu’elle appelait parfois Ugiugi. Mais même ce Pokémon ne semblait pas la faire sourire.
Après le départ de Nicol, c’était elle qui la première, avait osé supposer à haute voix que son frère était mort. Le lendemain, Alex partait à son tour. Mais elle, elle restait ici.

Quelques semaines plus tard, son père était venu la voir. Elle était dans le jardin, derrière la maison, en train de regarder son Feunnec courir. Elle restait immobile, tandis que le Pokémon s’efforçait de la faire bouger. Il aurait voulu qu’elle joue avec lui, mais elle se contentait  de le regarder et parfois de jeter un bâton qu’il lui rapportait.

- Vanilla.
La fillette s’était retournée calmement, comme si elle savait que son père avait été là à la regarder depuis quelques secondes.
- J’ai… quelque chose à te dire. Tu veux bien venir à l’intérieur ?
Elle s’était levée doucement et avait suivi son père avec sa démarche mécanique. À l’intérieur, elle retrouva sa mère, allongée sur le lit, visiblement en fièvre.
- Vanilla, trouva-t-elle la force de murmurer.
La mère prit la main de sa fille : celle-ci, comme à son habitude, était glacée malgré les heures passées à caresser son Pokémon feu.

- Vanilla, reprit son père, ta mère va très mal. Nous pensions pouvoir vous le cacher plus longtemps car nous n’en n’étions pas sûrs, mais maintenant, les médecins sont formels.
Il laissa un instant et se mordit la lèvre :
- Vanilla, ta maman va mourir. Il ne lui reste plus beaucoup de temps. Elle n’a pas pu dire tout ce qu’elle avait à dire à tes frères et à toi.
D’une main tremblante, la mère désigna sur la table de chevet trois enveloppes chacune marquée d’un nom : Nicol, Alex et Vanilla. La fillette se retourna vers sa mère pour demander confirmation de ce que son instinct lui disait : celle-ci hocha la tête. Vanilla prit donc l’enveloppe à son nom mais ne l’ouvrit pas.
- Vanilla, reprit son père. Ta mère m’a demandé plusieurs choses. La première, c’est que vous, ses trois enfants, ouvriez vos lettres en même temps. La seconde, c’est que vous ne reveniez pas à la maison avant six mois. Elle ne veut pas que vous gardiez une image dégradée d’elle. Elle veut que lorsque vous reveniez, elle ne soit que le souvenir de la mère qu’elle a essayé d’être. Maintenant, fais donc un bisou à ta maman et suis-moi dans le salon.
Vanilla s’approcha du front brûlant de sa mère et déposa un baiser. Elle sortit de la pièce sans se retourner et retrouva son père dans le salon :
- J’ai quelque chose à te demander, Vanilla. Ta mère ne veut pas que tu la voies dans ses derniers instants. Aussi j’avais pensé à t’envoyer chez ton oncle Dearka, à Kanto, à Céladopole. Mais j’aimerais aussi qu’Alex et Nicol puissent recevoir leur lettre le plus tôt possible. Comme tu le sais, Alex est déjà parti à la recherche de Nicol, mais il est possible qu’il ait besoin d’aide. Ta mère et moi avons eu un… pressentiment.
Il la précéda dans une salle reculée.
- Et tout comme Alex et Nicol, j’aimerais te donner un Pokémon puissant que j’ai attrapé par le passé. Tu es la dernière à partir, il n’en reste donc qu’un, mais je pense que tu t’entendras bien avec lui.
Il lui tendit la Pokéball que Vanilla accrocha directement à sa ceinture.
- Voilà, dit le père. Je suis conscient que c’est une tâche très difficile que je te demande d’accomplir, mais tu dois comprendre qu’elle est essentielle. Je serais  bien parti à ta place, mais ta mère préfère que je reste à ses côtés, et je pense en effet qu’il en est mieux ainsi.
Alors qu’elle sortait de la salle, son père la retint juste un moment :
- Ah, et pense à passer voir monsieur Zala. Il m’a dit qu’il avait quelque chose pour toi.
Vanilla ne se retourna même pas et se dirigea vers le dojo où elle prenait ses cours d’arts martiaux depuis toute petite.

La nuit commençait à tomber, mais la petite fille poussa la porte qui s’ouvrit sur une grande salle sombre. Au centre, éclairé par juste un projecteur, monsieur Zala frappait un punching-ball. Les coups étaient répétitifs, il ne semblait y mettre aucune conviction, comme s’il frappait pour se donner bonne conscience. Lorsqu’il constata que la porte était ouverte, il s’arrêta et se retourna vers la fille aux yeux rouges qui se tenait droite à plusieurs mètres de lui.

- Ah, Vanilla. Je suis désolé pour ta maman. Je sais ce que t’a demandé ton père. Je n’ai malheureusement pas d’autre chose à t’offrir que mon soutien moral. Il te faudra être forte. Montre-moi ta force, montre-moi si tu pourras faire face au monde qui t’attend.
Il se mit en garde. Calmement, Vanilla elle aussi se mit en garde. Sa garde était très basique. Elle s’appuyait volontairement sur une garde qui laissait croire qu’elle avait un faible niveau pour mieux surprendre son adversaire lors du premier coup ou de la première riposte. Bien sûr, son maître le savait et attaqua sans retenue. La petite bondit sur le côté et lui attrapa le poignet qui avait été lancé. Utilisant la force de son adversaire, elle l’envoya contre le mur. Connaissant cette technique, monsieur Zala reprit très vite l’équilibre et attaqua cette fois à l’aide de coups de pieds très rapides, mais Vanilla les esquivait sans sembler fatiguer. Soudain, elle en bloqua un, s’avança immédiatement et frappa sec le genou qui soutenait le reste du corps, faisant tomber son adversaire qui partit d’un grand éclat de rire :
- Haha, bien joué ! Je n’ai aucun regret à te laisser partir seule désormais. Enfin, presque seule.
Il sortit une Pokéball de la poche arrière de son kimono.
- Tiens. Voilà quelqu’un qui veillera sur toi. Ce n’est pas forcément grand-chose, mais je tiens à ce que tu saches qu’Alex et Nicol ont reçu le même. Malgré ça, je suis certain que les trois seront bien différents l’un de l’autre. Et c’est bien ça qui fait votre force à tous les trois. Va. Et porte le message de ta mère.
Vanilla salua et sortit sans se retourner. La nuit était maintenant complètement tombée sur le petit village de son enfance. Elle savait qu’elle devait partir. Elle avait avec elle les trois enveloppes que lui avait laissé sa mère.
Mais plutôt que de se diriger vers la route qui partait du village, elle retourna à la maison. Elle entra sans bruit ; son père et sa mère dormaient. Elle se glissa dans la chambre de sa mère et resta un long moment immobile, droite comme un i, à côté de sa mère allongée. Puis, au bout de plusieurs minutes dans un silence absolu, elle passa doucement son doigt sur la joue chaude de sa mère. Elle venait d’y essuyer une larme. Elle se dirigea alors vers la sortie, s’arrêta et se retourna :

- Maman.
Puis elle sortit et ferma la porte derrière elle.


Caractère :
Le caractère de Vanilla est directement lié à ce que les docteurs ont appelé son trouble de personnalité. Elle est froide, distante et ne sourit jamais. Personne, pas même un Pokémon Psy, ne peut comprendre ce qu’il se passe dans son esprit. Ses frères ont émis l’hypothèse que par-dessus le trouble schizoïde soit en plus un trouble de déficit de l’attention. En effet, il arrive plus que souvent que la petite fille réponde ou réagisse complètement à côté de la plaque, comme si elle évoluait dans un monde différent des autres.
Vanilla est également très croyante en celui qu’elle appelle « Dieu ». Elle ne parle déjà quasiment jamais, et une réplique sur deux comportera sans doute une allusion à lui.
Ne parlant quasiment jamais de vive voix, elle s'exprime bien mieux et a plus souvent recours à son accès télépathique pour communiquer, que ce soit avec des Pokémons ou des humains.

Apparence physique :
Vanilla est une petite fille de 13 ans, à peine formée. Elle a bénéficié des mêmes cours d’arts martiaux que ses frères et bien qu’elle soit une élève assidu malgré ce que peuvent dire les médecins, elle reste de constitution assez faible. Plus que la puissance des coups, elle excelle dans l’art de retourner la force d’un adversaire contre lui-même. Autrement dit et paradoxalement, plus l’adversaire possède une grande force physique et plus elle aura de chance de s’en sortir. Cependant, elle s'appuie également beaucoup sur son agilité, mais au cas où l'adversaire vienne vraiment à l'atteindre avec un coup, elle n'aura certainement pas la constitution pour continuer le combat.
Vanilla porte toujours une sorte de tiare sur sa tête, avec une pierre rouge au milieu. Ce couvre-chef lui a été offert par ses frères pour son septième anniversaire et semble être une des seules choses à laquelle elle tienne vraiment.
Le reste de son ensemble est une robe blanche serrée à la taille et plus lâche en bas, disposant de frous-frous à différents endroits spécifiques, comme le col, le bout des manches ou le bas de la robe.


Pokémons Possédés:

Feunnec / Ugi ugi (Niv. 10)
Talent : Brasier
Le premier Pokémon de Vanilla. Même lui n’a pas réussi à percer le voile de froideur de la jeune fille, mais il pense au fond de lui qu’elle tient à lui.

Minidraco/ Tiny (Niv. 20)
Talent : Mue
Pokémon donné par monsieur Amarfi. Il semble déjà très attaché à la jeune fille.

Débugant (Niv. 15)
Talent : Cran
Pokémon donné par monsieur Zala.

Autre:

Les pouvoirs de Vanilla :


- Pouvoir de télékinésie. Vanilla peut soulever certains objets avec la force de son esprit, allant d’un feuille de papier à une ou plusieurs Pokéball. Elle n’a cependant pas assez de puissance pour lancer quelque chose de lourd. Par exemple, elle pourra lancer très fort une feuille de papier (voir l’anecdote avec les cartes), mais pour les poké-balls (ou les pommes) qui sont plus lourdes, elle ne pourra que les faire flotter, puis redescendre.

- Pouvoir de télépathie. Tout comme les Pokémons Psy, Vanilla peut et préfère en général exprimer ses pensées directement via l’esprit. Le sujet entend alors la voix de la petite fille, mais directement dans sa tête, sans qu’elle ait besoin de parler. Elle peut faire la même chose pour les Pokémons.
Ce pouvoir lui permet également de lire modérément les pensées des personnes qui l’entourent. Sans pouvoir prédire leurs mouvements, elle peut par exemple deviner leurs motivations, voir certaines images qui sont restées ancrées dans l’esprit de son interlocuteur.

Si ces pouvoirs sont acceptés (j’aimerais vraiment, ça m’amuserait (je suis d'ailleurs prêt à modifier des détails de mon histoire/pouvoirs pour ce faire)), je m’efforcerai bien sûr de n’en faire que des pouvoirs anecdotiques qui n’altéreront en rien ou très peu les RP que je ferai avec d’autres joueurs.

~~~~~~



Dernière édition par Vanilla Amarfi le Jeu 31 Juil 2014 - 10:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndia
La Reine Noire
La Reine Noire
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   Jeu 31 Juil 2014 - 6:35

Avant de lire complètement l'histoire, je me suis penché sur les pouvoirs. Et malheureusement je ne peux pas tous les accepter.

Télépathie : pas de soucis.
Télékinésie : idem. Dans ces deux cas, avoir un psychiste façon ceux du jeu sur le forum sera intéressant et original.

Malheureusement, le Geass / la Force / appelle ca comme tu veux, c'est too much. Même si tu dis que ce sera qu'une utilisation modérée, l'utilisation que tu décris peut etre suffisante pour faire te donner un badge par un champion (après tout, c'est moins gros qu'un poisson) etc. Et c'est toujours le même problème: si j'accepte ce pouvoir sur ta fiche, je ne pourrai le refuser à d'autres qui ne sont pas forcément aussi bien intentionnés que toi.

Donc voila, retire le pouvoir de persuasion et adapte l'histoire en fonction de ce retrait et ca devrait être bon. Préviens quand tu auras édit qu'on relise ca.

Merci!

~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-aube.bb-fr.com
Vanilla Amarfi
L’Enfant de Lavanville
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   Jeu 31 Juil 2014 - 7:03

Je n'avais même pas pensé aux badges, mais maintenant que tu le note, c'est vrai que ça pourrait poser problème si d'autres personnes l'avaient. Dommage, mais bon, je comprends.

Normalement c'est bon, j'ai revu la section Caractère dans laquelle j'avais donné un exemple du pouvoir de persuasion et supprimé le pouvoir.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaël

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/02/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   Jeu 31 Juil 2014 - 8:13

BON même si t'as situé Céladopole à Hoenn (la géographie c'est mal, m'voyez) ta fiche me paraît en ordre Wink

T'as corrigé ce que Lyndia t'avait demandé sur les pouvoirs psy, ça me paraît correct du coup. Allez have fun, t'es validé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aversan
L'illuminé
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 10/05/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   Jeu 31 Juil 2014 - 9:46

J'ai une objection ! Il manque les talents des pokémons. J'ai donc dévérouillé pour que tu les rajoutes et ce sera bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanilla Amarfi
L’Enfant de Lavanville
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   Jeu 31 Juil 2014 - 10:20

Toutes mes excuses. Cette faute a été réparée.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vanilla Amarfi, l'Enfant de Lavanville [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Killua, l'enfant perturbé(validé)
» Piñata / pignata anniversaire enfant
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» UN poeme pour un enfant
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Avant Propos :: Fiches Persos et Carnets de routes :: Règlement et Fiches de Personnages-
Sauter vers: