Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test Célébrité - Gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Test Célébrité - Gold   Lun 9 Juin 2014 - 11:12

« C’est fini ! »

Gold posa un premier pied à terre, nauséeux. Par Arceus, ce voyage avait été pire que celui pour se rendre à Kanto ! Il avait duré plusieurs jours et le champion avait bien failli rejeter plusieurs fois son déjeuner à la mer, de quoi nourrir les petits Magicarpes qui tentaient de suivre l’énorme paquebot. Il posa le deuxième pied sur le béton et s’étira les bras, son sac de voyage bien lourd sur les épaules. Quel plaisir de retourner sur le plancher des Ecremeuh. Il tourna légèrement la tête et sourit en voyant son amie qui descendait lentement de la dernière marche. La Bulbizarre était plutôt peureuse et avait passé la majorité du voyage sous le lit, malgré les nombreuses demandes du garçon à venir jouer avec lui. Il avait dû se rendre à l’évidence qu’elle avait besoin d’un peu de temps pour s’adapter, sans pour autant la laisser tranquille. Il avait donc passé une partie du voyage assit sur le plancher froid de sa cabine, à essayer de rassurer le Pokémon plante. Sa patience avait fini par porter fruit, celle-ci avait bien voulu se promener avec lui sur le pont du bateau au dernier jour. À présent Wihakayda le suivait presque partout, Gold étant bien content des progrès de celle-ci à ce sujet. Cela faisait des nombreux mois qu'il tentait de l’entraîner et tout les jours, la petite faisait des progrès. Il s’approcha d’elle et tendit les mains, pour voir si la Bulbizarre voulait grimper dans ses bras. Celle-ci recula un peu, ses grands yeux observant le champion et ensuite le reste de Port Lieucca. Le jeune homme se disait qu’elle serait peut-être plus à l’aise s’il la traînait contre lui, vu la foule qu’il y avait dans la ville. Le Pokémon plante fit quelques pas tremblants vers l’avant et voyant que tout allait bien pour l’instant, fit sortir une liane de sous son bulbe et la tendit au dresseur. Gold sourit et posa la main dessus, commençant à marcher tranquillement, main dans la ‘main’ avec la Bulbizarre. Celle-ci faisait des petits pas incertains, restant collée à la jambe du champion. Le jeune homme ne s’était pas retenu de sautiller de joie lorsque le professeur Chen lui avait proposé un des Pokémons de sa région. Récupérer Wihakayda avait été la cerise sur le gâteau, le gâteau étant le combat qu’il avait eu avec Red. Le simple fait d’y penser lui donnait envie de se mettre à danser. Comme ça, au beau milieu de la place publique. N’importe qui aurait été aussi excité, c’était Red, quand même ! Bon d’accord, son adversaire n’avait pas dit un mot, mais Gold n’en était pas offusqué. Quand on était une légende comme lui, pas besoin de parole. Il l’avait affronté il y a quelques années de cela, mais y penser le rendait encore euphorique.

« Bulbi ? »

« Oulà ! »

Gold était trop occupé à se remémorer les moments forts de son affrontement, il venait de se cogner le bout du soulier contre un étalage de baie, sur le bord de la rue où ils marchaient tous les deux. Il manqua de tomber à la renverse, mais reprit son équilibre en s’agrippant à la pancarte de la boutique. Le vendeur l’apostropha de plus loin et le champion reprit sa marche rapidement, s’excusant plusieurs fois pour éviter de s’attirer les foudres du commerçant en colère. La Bulbizarre vérifiait à présent ce qui se trouvait au sol avant d’avancer, pour éviter que son dresseur ne se prenne encore les souliers dans quelque chose. Il était un peu tête en l’air, parfois. Parfois ? Toujours souriant et ayant déjà oublié ce qui venait de se passer, Gold était impressionné par la grosseur du port et aussi du nombre de touristes qui débarquaient. Visiblement, la menace de la Team sur l’île ne semblait pas calmer les ardeurs des voyageurs. Le champion s’arrêta à une terrasse moins achalandée pour avoir un peu de calme et posa la petite Bulbizarre sur une chaise, prenant celle juste en face. Il regarda tranquillement le menu et posa un regard amusé sur sa petite protégée, qui jouait du bout de sa liane avec une fourchette. Il déposa le menu sur la table et balaya du regard le paysage. Mailys. Une région dont il n’avait jamais vraiment entendu parler, à part de vagues conversations sans trop d’intérêts. Il avait commencé à s’intéresser à cet endroit à cause du taux de criminalité qui était en hausse. La région avait visiblement un problème de … Team. Et les Team de criminels, il connaissait ! C’était quand même lui qui avait empêché la Rocket de refaire surface. Quand Gold avait appris que même Green était ici pour aider la population, il avait décidé que c’était de son devoir de faire pareil. Partout où il était allé, le champion n’avait jamais hésité à aider qui que ce soit. Dès qu’il avait su que la Zodiac commençait à devenir trop puissante, il avait fait son sac et était reparti pour l’aventure.

Il venait de finir la conquête des badges à Hoenn et pensait au départ aller à Kalos, mais cela pouvait attendre. Puis il pouvait toujours faire les badges d’ici, ce serait encore mieux ! Gold aimait les défis, affronter les Zodiacs et les champions d’ici l’excitait déjà. Seulement il n’avait prévenu personne de son arrivée, il était un peu venu à l’incognito. Il préférait éviter que la Team apprenne qu’il était ici pour l’instant, pour les surprendre un peu. Il valait mieux pour eux d’avoir les reins solides, car il ne leur laisserait aucune chance. Gold sourit en pensant à la fois où il s’était déguisé en membre de la Team Rocket pour les infiltrer. Il se souvenait surtout que le costume grattait horriblement. Comment faisaient-ils pour être à l’aise là-dedans ? Le champion l’avait porté pendant vingt minutes et c’était vingt minutes de trop. Les commandants pourraient au moins offrir des vêtements confortables à leurs sbires… Enfin, assez pensé, il était sur cette terrasse pour une raison particulière.


« Alors Wiha, tu veux quelque chose ? »

« Bulbiiii ! »

Heureusement qu’elle lui pointait ce qu’elle voulait sur le menu avec sa liane, Gold n’aurait jamais deviné sinon. Les devinettes, ce n’était pas son fort. Il commanda et attendit tranquillement son jus, ouvrant un peu sa veste. Ce qu’il faisait chaud, par ici. Gold retira sa casquette quelques secondes, pour se gratter le crâne. C’est alors qu’il remarqua un jeune garçon qui pleurait un peu plus loin sur le bord du restaurant, restant debout proche d’une ruelle. Gold se releva d’un bond et ne laissa même pas le temps à sa Bulbizarre de réagir, s’élançant d’un pas rapide vers l’enfant. Gold était ainsi, il ne pouvait tout simplement pas laisser des gens en détresse, c’était plus fort que lui. Le gamin releva la tête en entendant les bruits de pas et observa de ses yeux humides le dresseur qui se tenait à présent devant lui, arrêtant ses larmes pendant quelques secondes. Gold souriait et tentait se faire rassurant, parlant d’une voix douce. Il avait aussi posé ses mains sur ses genoux, se penchant légèrement vers l’enfant pour être plus proche de sa hauteur.

« Hey mon petit bonhomme, pourquoi tu pleures ? »

« Je… sniff sniff, mon.. sniff… »

Gold sourit doucement et attendit avec patience que le garçon soit capable de lui expliquer la situation. Il fouilla dans son sac et tendit un mouchoir, laissant l’enfant frotter son nez coulant avec. Celui-ci lui expliqua simplement que son papa lui avait dit d’attendre ici pendant qu’il allait voir quelque chose dans la ruelle, sauf que cela faisait déjà un bon moment de cela. Le champion se frotta le menton d’une main, pensif. Il ne pouvait quand même pas laisser le petit garçon tout seul, qui lui expliqua en sanglotant qu’il avait trop peur pour aller voir dans la ruelle. Le champion se tassa sur le côté et observa celle-ci. Il y avait beaucoup moins de monde dans ce coin-si et la ruelle était assez longue pour qu’il ne voie pas ce qu’il y avait au bout. Gold était incapable de s’imaginer qu’un père abandonne ainsi son fils derrière de manière voulue, surtout dans un endroit moins fréquenté et plus sombre comme ici. Le champion jeta un coup d’œil à la terrasse, la Bulbizarre était descendue de sa chaise et courait vers lui, tout essoufflée. Il décida de la rappeler, envoyant sur le terrain un de ses Pokémons plus expérimentés. La lumière vive libéra son Dracolosse, qui lui avait été offert après son combat avec Sandra. Il aurait pu prendre son Typhlosion ou sa Pharamp, mais Isha était d’un naturel protecteur et beaucoup plus calme que son Pokémon feu. L’enfant paraissait fortement impressionné par le dragon, qui le salua de la patte. Gold se pencha vers le garçon, se voulant toujours rassurant.

« Je vais t’aider à chercher ton papa, d’accord ? Ça te dirait de faire un tour de dragon ? »

Deux minutes après, le gamin était assis sur les épaules du Dracolosse, le regard brillant et le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Voilà, il avait déjà les joues sèches, une bonne chose de faite. Il ne restait plus qu’à trouver son paternel et vérifier que tout allait bien. Gold et Isha se mirent à marcher, le dragon restant à côté de son dresseur. Ils s’engouffrèrent dans la ruelle sombre, observant autour d’eux. Gold était en alerte, la main posée sur la Pokéball de son Typhlosion. En cas de problème, il enverrait Tyee sur le terrain. Il entendit du bruit plus loin et se mit à accélérer le pas, courant finalement pour voir ce qui se passait.


Dernière édition par Gold le Mar 24 Juin 2014 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Lun 9 Juin 2014 - 22:02


Il frappa l'homme à terre. Une fois, puis encore une. La rage se lisait dans ses yeux tandis que sa bouche laissait passer un flot continu d'injures. A deux mètres de là, une femme se tenait recroquevillée, le visage en sang. On aurait pu penser qu'elle était inconsciente, ou pire : morte, si elle ne sanglotait pas.

D'ailleurs, il se retourna, agacé par ses gémissements. Il donna un coup de pied dans la poitrine de l'homme, l'envoyant rouler plus loin, avant de se rapprocher de sa victime précédente. Il l'attrapa par ses longs cheveux noirs autrefois doux et brillants, maintenant poisseux de sang et de sueur. Tirant dessus, il la força à lever la tête et à le regarder.


« Ta gueule, grognasse. Tu vois ce qui est arrivé à ce pauvre type ? Simplement parce que tu as hurlé ? Tu veux que j'en explose plus, c'est ça ? Ou alors, tu veux que je t'arrache la langue. Après tout, j'ai pas besoin que tu puisses parler pour ce que je veux te faire. ALORS TU LA BOUCLES ! »

Sans même se rendre compte que c'était lui qui hurlait, il lâcha les cheveux de sa première victime et la repoussa vers le sol. Sa tête heurta le béton une nouvelle fois, il y eut un gémissement étouffé, puis plus rien. Est-ce qu'elle était morte ? Il n'en savait rien. Et il s'en fichait : il aurait préféré qu'elle soit encore en vie, mais ce n'était pas si grave si ce n'était pas le cas.

Il lui cracha dessus et repartit vers l'homme. Celui-ci avait tenté de ramper en dehors de cette ruelle, surement pour appeler à l'aide. Mais dans son état, il ne pouvait pas aller très vite, malheureusement pour lui. Il tenta d'accélérer mais c'était trop tard.

Le bourreau arriva au dessus de lui, et posa sa botte renforcée de métal sur la tête de la victime. D'une simple impulsion il envoya la bouche du pauvre gars rejoindre le sol, lui explosant quelques dents au passage. Il était hors de question qu'il aille raconter ce qu'il avait vu. Et avec les lèvres éclatées et des dents en moins, le temps que quelqu'un comprenne ce qu'il voulait dire, Dan serait loin.

Oui, Dan. C'était le nom de notre abominable tyran. Le crane rasé, grand d'un bon mètre quatre-vingt dix, des piercings en veux-tu en voilà, et des fringues en cuir. Ses petits yeux noirs enfoncés dans leurs orbites trahissaient la férocité et la perversité du mec. Il regardait tout ce qui passait autour de lui comme étant une proie ou un jeu. Et aujourd'hui était une bonne journée : il avait d'abord trouvé une proie, et le jeu était venu directement à lui, tentant de faire le sauveur.

Alors qu'il se tournait, une nouvelle fois, pour aller vérifier l'état de la jeune femme, il entendit des bruits de pas. Une cadence assez rapide, et une autre, plus lente, mais plus lourde. Beaucoup plus lourde. Il fit face à l'entrée de la ruelle, d'où émergeaient un jeune homme d'une vingtaine d'année avec une casquette noire et jaune, accompagné d'un Dracolosse où siégeait un pauvre morveux.

Un Dracolosse. Ici. C'était carrément emmerdant : vu la puissance requise pour faire évoluer un Draco, il était clair que le dresseur à la casquette n'était pas un débutant. Mais c'était pas grave. Dan aussi avait des Pokémons puissants. Et il aurait l'avantage du nombre. Parce que, sérieux, il était inenvisageable que le nouveau venu possède plusieurs Pokémons d'une telle puissance. Sauf si c'était un Champion ou un Maître, ce qui était hautement improbable, ahah. Et puis, tant que le môme serait sur les épaules du Dragon, celui-ci ne pourrait pas se battre sans mettre la vie du mioche en danger. Et c'était ça qui était risible avec ceux qui se prenaient pour des héros : ils voulaient toujours défendre tout le monde, ce qui devenait leur principale faiblesse.

Dan passa la main à sa ceinture où siégeait deux Pokéballs. Sans les libérer, il toisa le nouvel arrivant.


« Conseil : fais demi-tour et casse-toi. Ou alors je t'explose. »

Dan sourit à cette idée, révélant une rangée de dents jaunies par le tabac et autres substances. Pour compléter son effet, il libéra ses deux Pokémons.

Le Kravarech et l'Aflamanoir apparurent, quelques pas devant leur maître, le Dragon sur la gauche, l'Incendiaire sur la droite. Ils toisèrent tous les trois le trio d'arrivants. Avec ça, nul doute qu'ils allaient se faire dessus et faire demi-tour, laissant à Dan l'occasion de commencer ses loisirs.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Lun 9 Juin 2014 - 23:16

« Qu’est-ce que… »

Gold s’arrêta subitement, dérapant un peu sur ses souliers neufs. Il venait de tomber face à face avec le criminel le plus stéréotypé qu’il avait vu de sa vie. Ce n’était pas sa tête chauve, ses piercings ou ses vêtements en cuir qui le rendait dérangeant, c’était l’éclat de violence qui brillait dans ses yeux. Le jeune champion fronça les sourcils en remarquant les deux victimes au sol, proches de leur bourreau. Visiblement cet homme avait un malin plaisir à faire du mal à autrui. Le dresseur releva la tête et toisa d’un air neutre le criminel devant lui. Il avait probablement affaire à un individu fort désagréable, provenant peut-être d’un gang. Un Zodiac ? Il n’avait pas le costume et le masque qu’il avait vu à la télévision. Peut-être sortit-il à l’incognito, comme lui. Un sourire étira alors les lèvres de Gold, qui se doutait bien que ce grand agressif n’avait aucune idée de qui il était. Autant en profiter, pas vrai ? Le champion fut sorti de ses pensées lorsqu’il entendit son dragon qui le rejoignait rapidement. Il se retourna et voulu lui crier de reculer, mais c’était trop tard. Le Dracolosse était à côté de lui et le jeune garçon sur ses épaules pouvait admirer la scène depuis son perchoir. Dès que son regard se posa sur l’homme à terre, l’enfant se mit à crier, tentant de descendre de sa monture improvisée. Heureusement le dragon était assez rapide pour attraper le petit et le soulever avant qu’il ne se jette malencontreusement en bas. Néanmoins le Dracolosse ne le lâcha pas, voulant évidemment éviter que l’enfant rejoigne son père alors que le criminel était là. Gold réagit au quart de tour, voyant les deux Pokémons que son adversaire avait envoyés. D’une main il lança une deuxième Pokéball, se rapprochant du petit garçon. Il se pencha vers lui et le prit par les épaules, laissant son dragon se mettre devant eux pour qu’ils soient protégés d’une attaque fourbe du chauve. Juste à côté se tenait le Maraiste du champion, celui-ci regardant autour de lui d’un air béat. Gold parlait rapidement, de sa voix la plus rassurante.

« Tout va bien aller, okay, petit bonhomme ? Tu dois attendre que j’aie fini avant. T’inquiète pas, ton papa il va s’en sortir, je te le promets. Je m’occupe de tout, reste près de moi. »

L’enfant se mit à sangloter, mais en voyant le regard de Dan, ne chercha pas à courir rejoindre son père. Gold se retourna et garda sa main appuyée sur la tête du garçon, juste pour être sûr qu’il ne changerait pas d’idée. Le champion devait faire vite, l’état des victimes était ce qu’il y avait de plus important. Dès que le combat serait commencé et que son adversaire serait déconcentré par celui-ci, le jeune homme en profiterait pour libérer sa Fouinar et lui demander d’aller chercher de l’aide médicale. La détermination se lisait dans son regard alors qu’il faisait signe à ses deux Pokémons sur le terrain. Ce grand baraqué allait devoir lui passer sur le corps s’il voulait continuer ses petits méfaits tranquilles, Gold ne le laisserait pas s’en tirer comme ça, hors de question. Il avait promis à ce petit garçon que son père allait être sauvé et ce serait le cas. Il toisa son adversaire et répondit d’un ton amusé.

« J’imagine que tu vas devoir m’exploser, alors. »

Gold n’était pas du genre moqueur d’habitude, mais vu le comportement de l’homme en face de lui, cela risquait peut-être de le mettre encore plus en colère. Être colérique apportait des désavantages, comme un certain manque de concentration, et il en tirerait profit. Le champion commença donc, ne voulant laisser aucun avantage à son adversaire. La stratégie de Gold était plutôt simple en soi. D’abord, préparer le terrain. S’il avait bien appris quelque chose de son premier voyage, c’était que les attaques de statuts ou les réductions de statistiques pouvaient s’avérer fortement handicapantes en fin de compte. Il y avait sur le terrain deux Pokémons ayant le potentiel de lui rendre la vie plus compliquée, un avec la brûlure et surtout l’autre, avec le poison. Bien bien, Gold avait décidé de ce qu’il ferait et se décida à mettre le tout en place, pas de temps à perdre !

« Yahto, Brume. Isha, Rune Protect. »

Le Pokémon eau se mit à dégager une petite bruine, celle-ci allant se coller aussi contre le dragon à côté. Le Dracolosse leva les bras et rugit, son corps brillant légèrement. Voilà, pas de changement de statistique, pas de statut. Son adversaire aux piercings pouvait toujours booster ces propres Pokémon, mais il risquait d’avoir une mauvaise surprise dans ce cas-là. Gold tourna la tête et sourit à l’enfant, qui tremblait toujours et pleurait à chaudes larmes. Le champion comprenait sa peine, voir son père dans un tel état sans pouvoir rien faire, c’était triste et frustrant. Il allait le faire pour lui, pour venger son papa. Autant dire que ce grand idiot allait finir dans une prison d’ici la fin de la journée.

« Séisme. »

Pas besoin de faire un dessin. Le dragon s’envola à quelques centimètres du sol, ignorant l’attaque de son acolyte. Les deux Pokémons en face avaient une faiblesse sol, alors autant en profiter, pas vrai ? La terre se mit donc à trembler, le Pokémon eau continuant de sourire alors qu’il sautillait sur place. Gold sourit en le voyant faire : c’était toujours la même chose avec lui, tout le monde le prenait pour un sans cervelle, alors qu’il était simplement heureux. Enfin, peut-être était-il un peu naïf sur les bords, mais il était fort. Le champion ne donna pas d’autre ordre pour l’instant à son Dracolosse, voulant voir la réaction de Dan avant de faire quoi que ce soit. Plus vite il règlerait son cas, plus vite il pourrait porter assistance à ses victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mar 10 Juin 2014 - 0:07


Et voilà que le gosse se mettait à brailler. Sérieusement, qu'est-ce que c'était chiant. Dan décida qu'il le ferait taire, une fois qu'il se serait occupé du pénible. D'ailleurs, celui-ci avait un deuxième Pokémon, un Maraiste. Bon dieu, qu'est-ce qu'il pouvait haïr cette chose ! Ca le mettait encore plus en colère de devoir affronter une telle immondice. Oui, le mec ayant un Aflamanoir pensait ça, mais bon, les goûts de Dan étaient un peu particuliers, quand il s'agissait d'aimer des Pokémons.

Mais non seulement, le Maraiste n'était au goût du criminel, mais en plus, c'était mauvais signe : il y avait de fortes chances qu'il soit aussi puissant que le Dragon. Enfin, du moment que le gêneur n'avait que deux Pokémons, tout irait bien. Il ne fallait pas qu'il en sorte d'autres, par contre. D'ailleurs, s'il en envoyait un autre, Dan prendrait aussitôt la fuite : il s'agirait d'un combat qu'il ne pouvait pas gagner, et sa survie et sa liberté étaient bien plus importantes que cette nana.

Pire que tout, le mec à casquette commençait à faire son malin. Mais rapidement, Dan devint blanc. Il venait d'entendre les ordres donnés. Mais non ! Mais non ! Mais pourquoi ?! C'était qui ce mec ? En deux mots, il avait complètement acculé le chauve : sa stratégie principale venait déjà de tomber à l'eau. Enfin, presque. Quand on a de tels Pokémons, il fallait être prêt à contrer cette éventualité.


« Drunka SAISIS-MOI CETTE RUNE ! Krhonwa, Toxik sur l'Maraiste ! »

Une main noire apparût au dessus du Dracolosse au moment où celui-ci voulait s'envelopper de la Rune Protect. La Saisie lancée par l'Aflamanoir récupéra la protection, et l'installa du côté des voyous. Avec ça, plus d'immunités au Poison et à la Brûlure. Il pourrait toujours la relancer, mais ça ne soignerait pas l'amphibien : profitant qu'il attaquait, le Kravarech envoya une boule de poison pur. Le Dracolosse pouvait toujours se précipiter pour intercepter l'attaque, mais le résultat serait le même : l'un des adversaires serait empoisonné. Plus le temps passerait, plus les toxines deviendraient virulentes.

Mais bien sur, contrer la Rune Protect avait un prix : se prendre un Séisme. Occupés par leurs ordres, les deux Pokémons de Dan ne purent échapper au bouleversement terrestre. Celui-ci était assez bien contrôlé pour ne pas toucher les dresseurs, les blessés et le mioche, signe de l'expérience des "alliés de la justice".

Dan s'énervait déjà. Ce mec était doué. Il avait probablement d'autres Pokémons avec lui. Mais déjà, un plan se dessinait dans l'esprit tortueux du crane rasé. Un plan mauvais, mais jouissif pour lui. Il devait juste gagner un peu de temps. Héhéhé.


« Krhon', Ouragan ! Drunk', Lance-Soleil sur le Maraiste ! »

Malheureusement, il n'avait pas le temps de faire briller le soleil, l'Aflamanoir mettrait donc un peu plus de temps pour préparer son attaque. Mais si celle-ci touchait, le Maraiste se retrouverait dans une très mauvaise situation. Et bien sur, comme les problèmes ne viennent jamais seuls, l'Ouragan était là pour perturber les Pokémons du mec à casquette. En plus de les déstabiliser, ils risquaient de succomber à une peur primaire, faisant gagner un peu plus de temps à Drunka, afin qu'il puisse placer son Lance-Soleil.
HPR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mar 10 Juin 2014 - 2:11

« Hum. »

Saisie ? Il était rapide, Gold pouvait lui donner cela. Le champion ne parut pas désarçonner en voyant son attaque se retourner contre lui, restant parfaitement calme. Yahto souffrait à présent de poison, comme il l’avait pensé au départ. Au final le jeune homme savait qu’avec Isha sur le terrain, le problème du poison pourrait être contrôlé un peu. La capacité spéciale de son Maraiste était Absorb’Eau, il suffisait donc au dragon de lui envoyer une attaque eau pour l’aider à reprendre un peu de vie. Gold réfléchissait à toute allure, fixant les adversaires sans ciller. Séisme avait touché, mais ce n’était pas assez. Peut-être qu’au final, le mec aux piercings était plus puissant que ce qu’il aurait cru. Eh bien, c’était une bonne nouvelle pour lui, il tiendrait un peu plus longtemps face au champion. Sans se montrer impressionner le moins du monde, le jeune homme cala sa casquette bien sur son crâne et se mit à tapoter sur sa cuisse de l’autre main. C’était la preuve qu’il était pleinement concentré dans ce qui se passait devant lui, ne laissant aucun détail lui échapper. Le petit garçon sanglotait toujours et ses pleurs résonnaient dans son esprit, ne faisant que renforcer encore plus la détermination qui le poussait à vouloir écraser son adversaire le plus vite possible. Il n’osait pas encore libérer sa Fouinar, il ne voulait laisser aucune chance au criminel de s’enfuir. Pour cela, il devait bien entamer la puissance de ses Pokémons, pour le laisser vulnérable. Gold tapota sur le crâne du gamin, qui releva la tête pour observer le dresseur. Celui-ci se mit à sourire et lui pointa du doigt le combat en cours. Le père du jeune garçon était visiblement réveillé, la tête légèrement relevée, derrière Dan. Il sourit à son fils et Gold sentit un frisson lui traverser le dos en voyant qu’il lui manquait quelques dents, la bouche en sang. Il était conscient et c’était assez pour rassurer un peu l’enfant, qui s’agrippa aux pantalons courts du champion, faisant un léger mouvement de main vers son père. Gold reporta son attention sur le combat, serrant les poings en attendant la suite. Vite, une solution.

« Danse-Pluie ! »

Le triton ouvrit la bouche alors que son adversaire préparait son Lance-Soleil, attirant vers lui de gros nuages gris. Il se mit presque immédiatement à pleuvoir, de quoi rendre la puissance de l’attaque moins importante. Il aurait pu simplement utiliser Abri, mais Gold n’aimait pas se servir de cette attaque en début de match, il aimait s’en servir uniquement en cas d’urgence, ce qui n’était pas le cas pour l’instant. La pluie n’allait pas servir qu’à cela, il avait autre chose en tête. Il lui fallait à présent contrer l’Ouragan qui leur venait droit dessus. Le vent soufflait et la colonne s’avançait vers les deux Pokémons, Gold continuant de réfléchir à toute vitesse. Ouragan au final était une sorte de tornade, le vent faisait une rotation et c’était ce qui la créait.

« Vas-y Isha, Vent Violent sur l’Ouragan ! »

Le dragon réagit et se mit à battre rapidement des ailes, créant des grandes bourrasques qui frappaient la tornade en approche. Le but ici n’était pas d’attaquer les Pokémons, non. Gold se servait de la puissance des vents de son Dracolosse pour défaire le mouvement de rotation de la tornade, rendant les mouvements irréguliers. Celle-ci finit par se défaire, juste avant de happer le Maraiste qui la regardait avec des grands yeux ébahis. Le champion avait réussi à contrer l’attaque, mais cela ne changeait pas que le Lance-Soleil allait venir. C’était déjà le cas, le dragon aurait aimé le prendre à la place de son ami, mais il était encore concentré sur l’Ouragan quand elle se produisit. Le triton se replia légèrement sur lui-même, la pluie l’aidait à tenir le coup. Le poison fit son entrée en même temps et Yahto se mit à faire la grimace. Voilà qui risquait d’être handicapant.

« Surf. »

Le Dracolosse répondit à l’appel et créa une grande vague d’eau, qui s’élevait sur l’asphalte et fonçait vers les autres. La bonne chose avec Surf, c’est que cette attaque touchait tout le monde… même les alliés. Le Maraiste s’engouffra dans la vague, son corps brillant alors qu’il profitait de l’effet de sa capacité spéciale. Celle-ci continua son chemin, allant vers les deux autres. Gold était curieux de voir si son adversaire tenterait de contrer son attaque de la même manière qu’il l’avait fait. La Danse-Pluie allait rendre son attaque plus puissante, il allait devoir essayer de s’en échapper. Peut-être se montrerait-il plus intelligent que ce qu’il paraissait ? Cela restait encore à voir. Gold entendit le gémissement de la dame un peu plus loin et serra les poings, fixant la scène. Ils étaient vraiment dans un état alarmant, tous les deux. Dès qu’il en aurait la chance, il s’occuperait d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mar 10 Juin 2014 - 10:13


Danse-Pluie. Et merde, fuck you. Avec le ciel couvert de nuages, le Lance-Soleil perdrait drastiquement en force. Heureusement, il visait un Pokémon qui était deux fois vulnérable aux attaques plantes, du fait de son double-type. Aussi, ce n'était pas vraiment dramatique, mais c'était le principe qui dérangeait Dan. Il n'aimait pas voir que son adversaire arrivait à le contrer.

En revanche, le crane-rasé sourit en entendant l'ordre donné par le bouffon à casquette : Surf ! Enfin une attaque aquatique. Et lancée par le Dracolosse, en plus. Avec ça, pas de bonus sur la maîtrise du type, et il était connu que cette espèce de dragon était plus à l'aise avec les attaques physiques que spéciales.

Le Kravarech n'avait absolument pas peur de cette attaque : son type et sa résistance lui permettrait d'encaisser sans trop de problème. En revanche, la situation aurait pu être plus problématique pour l'Aflamanoir, s'il n'avait pas porté une baie Pocpoc. Voyant la vague arriver, il la consomma, se donnant une résistance accrue pour un temps très réduit. Dan savait bien qu'en voyant un Aflamanoir, les gens avaient tendance à vouloir utiliser des attaques de type Eau, d'où le choix de la baie. Une fois celle-ci consommée, une réaction en chaîne se déclencha dans l'estomac de l'Incendiaire : il était maintenant capable d'utiliser Éructation.


« Krhon', Brouillard, Bomb'Berk ! Drunk', Eructation ! Lance-Flamme ! Visez le Dracolosse ! »

Le Kravarech cracha une fumée noirâtre en direction des ennemis, gênant leur visibilité. Les deux Pokémons enchaînèrent ensuite leurs attaques Poison : l'Incendiaire rota grassement, envoyant un gaz malodorant et toxique sur son adversaire, tandis que le dragon balançait une boule de poison condensé - vu son type et son talent, Adaptabilité, rien que cette attaque ferait mal.

Mais tout ça, ce n'était rien. L'Incendiaire devait mériter son titre. Il cracha un long jet de flamme en direction du Dracolosse. Ou plutôt, en direction des résidus d'attaques. Le brouillard, le gaz de l'éructation et le poison prendraient feu. Un immense feu de joie, assez puissant pour blesser les deux Pokémons adverses, le gêneur et le mioche.

Et même s'ils trouvaient un moyen de contrer ça, le pire restait à venir.

Dan en riait d'avance. Par contre, s'il échouait maintenant et après, il serait foutu. Totalement foutu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mar 10 Juin 2014 - 20:58

Gold restait en alerte, observant la grande vague d’eau qui alla frapper les deux autres Pokémons en face. Hum, il avait vu le Pokémon feu bouger, amenant quelque chose à sa bouche. Le champion fronça les sourcils et sa vue fut bouchée quelques secondes, le temps que la vague passe et s’écrase sur le mur derrière. Il comprit alors ce qui venait de se passer, en voyant que l’Aflamanoir avait résisté à l’attaque eau. C’était bien penser, le champion devait l’avouer. Il l’aurait probablement félicité dans une autre situation, mais là il n’en avait pas vraiment envie. En plus de se protéger de la vague et des dégâts qu’elle aurait dû occasionner à cause de sa faiblesse, il avait préparé autre chose derrière. Le brouillard se mit à glisser sur le sol, emplissant aussi l’air et rendant la visibilité moins bonne. La pluie tombait toujours et Gold était trempé jusqu’aux os, grelottant un peu alors qu’il plissait les paupières pour mieux voir ce qui se passait devant. Sa vue était peut-être un peu bloquée, mais il n’était pas sourd. Le champion entendait les ordres de son adversaire et cela lui permettait de mieux se préparer à ce qui allait venir. Éructation et Bomb’Beurk, tout sur son dragon. Le Dracolosse était devant lui, restant immobile sous la pluie. Gold pencha la tête vers l’avant et réfléchit à peine deux secondes avant de lancer la contre-attaque, alors que ses adversaires réagissaient aux ordres de leur dresseur.

« Clonage ! »

Le dragon se mit à luire et se dédoubla rapidement, reculant un peu d’un coup d’aile. Son clone se tenait devant lui, s’approchant des deux attaquants. Il ne pouvait pas attaquer, mais servait de bouclier efficace. Il se prit la première attaque et ne réagit presque pas, bloquant le poison. Le clone se secoua un peu, le liquide mauve coulant le long de son corps et tombant au sol. Le faux Dracolosse fut aussi frappé par le rot puant du Pokémon feu, disparaissant dans un pouf. Même s’il avait encaissé la majorité des deux attaques, le gaz continuait sur sa lancée, se rapprochant du dragon et surtout de Gold et du petit garçon. Le champion réagit immédiatement, se penchant vers l’enfant. Le gaz n’était pas toxique, mais lorsqu’il vit l’Aflamanoir commencer à jouer les lance-flammes, il comprit où il voulait en venir. Il attrapa le garçon dans ses bras, se mettant à genoux pour éviter de souffrir de ce qu’il allait ordonner à son ami et aussi pour protéger à l’aide de son corps l’enfant sanglotant encore plus fort. Au sol le poison de la Bombe’Beurk s’était déjà enflammé, ce n’était qu’une question de temps avant que le gaz dans les airs s’enflamme à son tour malgré la pluie. C’était déjà le cas et Gold serra les dents en sentant la chaleur subite juste au-dessus de lui.

« Vent Violent, vite ! »

Le dragon se dépêcha de déchainer encore une fois les vents, derrière son dresseur. Gold resserra sa poigne sur le garçon et grogna en sentant sa veste se soulever sous les secousses. Il essayait le plus possible de rester près du sol, ce qui lui permettait de garder son équilibre et sa stabilité. C’était lui où il commençait vraiment à avoir chaud, par contre ? Gold resta dans la même position, mais commença à se demander si ce foutu chauve n’avait pas fini par mettre le feu à sa veste. Le gaz enflammé fut repoussé rapidement, dispersé par les vents. Malheureusement le gaz était trop volatile pour être renvoyé contre les Pokémons de son adversaire, il ne fit que s’éteindre et repartir un peu partout dans les airs, le reste fut achevé par la pluie. Gold se releva lorsque son Dracolosse eut terminé son attaque, hésitant. Le jeune homme toucha son dos et marmonna en se rendant compte que sa veste avait un peu brûlé au milieu du dos. Heureusement son Dracolosse l’avait éteint avec le reste avant qu’il ne se brûle gravement la peau, mais cela n’empêchait pas que sa belle veste rouge était fichue. Enfin, le plus important était que le gamin n’avait aucunement souffert de l’attaque, pas comme le Dracolosse qui s’était frotté un peu à l’Éructation et au Lance-flamme avant son Vent Violent. Gold ne semblait pas fâché, mais ce qui se voyait dans son regard donnait une bonne idée de ce qu’il pensait de l’attaque du mec aux piercings. Le petit garçon restait étendu au sol et réclamait son papa, qui semblait avoir souffert un peu de la dernière attaque. Il ne bougeait plus et le champion commençait à hésiter. Il avait une éthique de combat très stricte, il n’aimait pas attaquer en ayant l’avantage du nombre, c’était une technique qu’il considérait comme lâche. Seulement ce combat n'était pas régulier, ce n’était pas pour le plaisir, ni pour la compétition. Cet homme avait clairement intenté à la vie de quatre personnes, en premier ses deux victimes et ensuite lui et l’enfant. Gold était considéré comme un héros – même s’il n’aimait pas cela – et il devait se comporter comme tel. Il avait voulu être au même niveau que son adversaire, mais celui-ci le méritait-il vraiment ? Le plus important n’était pas de gagner, mais bien de sauver les deux victimes avant qu’elles ne subissent plus de dommage. Il avait essayé la manière plus douce pour voir la réaction du chauve, à présent, fini de jouer. Le gamin ne méritait pas de voir son propre père dans cet état et Gold ne pouvait pas laisser un tel individu se promener librement dans la nature.

« Yahto ! »

Le dresseur avait vu le mouvement de son triton avant de se jeter à terre avec l’enfant. Le Maraiste avait profité du fait que les deux autres étaient concentrés sur le Dracolosse pour s’enfoncer dans le sol, disparaissant aux yeux de tous. Il était à présent temps pour lui de sortir de sa cachette. Le Pokémon eau sortie de terre en entendant son nom, frappant par surprise le Kravarech juste au-dessus de lui avec son Tunnel. Gold profita de cet instant pour attraper trois Pokéballs et les envoya sur le terrain. Les deux éclairs blancs libérèrent son Typhlosion et sa Pharamp, qui restaient aux côtés du Dracolosse. Le Pokémon feu se mit à rugir et sa collerette brûlait avec force, éclairant l’endroit. La Pharamp à côté paraissait nerveuse, libérant des petites décharges sans importance à cause de son anxiété. La troisième fut libérée près de lui, sa Fouinar se mettant en couiner en voyant la scène.

« Sakari, va chercher de l’aide médicale. »

La Fouinar se retourna et s’enfuit à coup de Vive Attaque, disparaissant rapidement. Le champion se tourna alors vers son adversaire, qui devait faire face à quatre Pokémons, contre deux. Allait-il en libérer d’autres aussi ? Ou tenter de s’enfuir ? Qu’il essaie donc de partir juste pour voir, le champion ne le laisserait pas se sauver aussi facilement. Gold considérait qu’il n’avait plus le choix, pas avec le danger qu’il représentait. Le gamin se releva légèrement, fixant la scène et surtout son paternel, qui ne bougeait toujours pas.

« Je te laisse deux choix. Un, tu abandonnes. Deux, tu perds. »

Gold n’était pas prétentieux ou vantard, c’était simplement qu’il considérait qu’il ne pouvait pas laisser d’autres choix à son adversaire, pas avec un tel comportement. Il allait l’attaquer à plusieurs et le capturer de force s’il le fallait, pour sauver les deux victimes avant que leur état s’aggrave. Le champion resta ensuite silencieux, regardant la réaction du chauve devant. S’il choisissait la force, alors Gold serait obligé d’ordonner l’offensive, qui risquait d’être forte. Ses Pokémons étaient prêts et ne lâchaient pas du regard Dan. Qu’allait-il faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mar 10 Juin 2014 - 22:10


... Mais c'était qui ce type ? Peu importe ce que Dan ordonnait, le bouffon à casquette trouvait un contre. Un deuxième Vent Violent avait été utilisé, d'une précision extrême grâce à la pluie qui s'abattait sur le terrain. Pour le skinhead, une chose était devenue certaine : son adversaire n'était pas n'importe qui ; pour avoir de Pokémons si puissants, il devait s'agir d'un topdresseur, d'un Champion, ou pire, d'un Maître. A cet instant là, le criminel regretta de ne pas avoir assez suivi les actualités des dix dernières années et de ne pas s'être renseigné sur les différents dresseurs qui étaient rentrés dans la légende ces dernières années.

Il avait fallu que lui, le Pyro-Bioterroriste, se retrouve contre un tel mec. Et voilà qu'il était dans de sales draps. Le Maraiste avait disparu durant le feu de joie, creusant un tunnel dans le sol goudronné de la ville, afin de pouvoir ressortir sous le Kravarech, le frappant d'une nouvelle attaque efficace. A ce rythme là, Dan ne pourrait même pas utiliser sa dernière carte, d'autant plus que le héros à la casquette venait de libérer deux nouveaux combattants : un Typhlosion et un Pharamp. Finalement, ce furent ces deux Pokémons là qui illuminèrent la cervelle du terroriste : son adversaire n'était nul autre que Gold, le héros de Johto. Une grimace déchira le visage de Dan alors qu'il réfléchissait à un moyen de s'en sortir. L'ultimatum de son adversaire n'était pas une menace en l'air, ou alors il jouait très bien la comédie. Mais une chose était sure : s'il se rendait, il finirait ses jours en prison. Il avait commit bien trop de crimes pour espérer s'en sortir, ni même pour espérer pouvoir sortir de prison un jour. Au moins, ce n'était pas un Zodiac.

Mais ce n'était pas n'importe qui. Le Pyro-Bioterroriste avait entraîné ses Pokémons afin qu'ils deviennent aussi puissants que possible. Jusqu'à ce que Krhonwa parvienne à maîtriser son ultime attaque. Dan cracha par terre, balayant "l'offre" de Gold, et lui indiquant ce qu'il en pensait.


« CRÈVE ! DRACO-MÉTÉOR ! CANICULE ! »

C'était la dernière arme du chauve. Ses Pokémons envoyèrent leurs attaques les plus puissantes, visant... tout le monde. Pokémons, dresseur, morveux. Tous. Ils allaient tous crever, et Dan profiterait du chaos qui en résulterait pour s'en tirer.

Les météorites, invoquées par la volonté du Dragon venimeux, et renforcées par son type et son talent, Adaptation, commencèrent leur chute. Gold n'avait que quelques secondes pour trouver une solution, auquel cas... il y aurait des blessés, voir des morts.

Et il était inutile de compter sur les renforts du Centre Pokémon : le Fouinar, malgré sa vitesse, ne pouvait pas accomplir des miracles : il était limité par la réalité. Gold devrait se débrouiller seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mer 11 Juin 2014 - 0:29

Il crachait à terre. Gold regarda sans ciller son adversaire, qui semblait avoir décidé de décliner son offre. Alors il voulait continuer à se battre ? Tant pis pour lui. Le champion était à présent certain qu’il avait pris la bonne décision, il valait mieux pour lui de marcher sur ses concepts de l’honneur et régler son cas le plus rapidement possible. Ce chauve avait la tête dure et le jeune homme savait à présent qu’il ne se rendrait que s’il mettait ses Pokémons hors d’état de nuire. Le mec aux piercings jouait le tout pour le tout et en entendant son ordre, Gold ouvrit grand les yeux. Cet homme était sérieux, il voulait vraiment les blesser, voir même les tuer. Le jeune homme avait fait face à de nombreux adversaires, mais très peu d’entre eux avaient réveillé autant de dégoût chez lui. Comment pouvait-il faire une telle chose ? Cela semblait impossible aux yeux du champion, mais il devait se faire à l’idée que d’autres étaient capables de telles atrocités. La loi du plus fort, pas vrai ? Le champion ferma les yeux et écouta quelques secondes les bruits qui venaient d’autour. Le calme. Se fâcher contre cet homme sans cœur ne règlerait aucun problème, Gold l’avait appris avec le temps. Il ouvrit les paupières et observa la scène devant lui. Un homme et une femme comptaient sur lui, le temps que les secours arrivent pour s’occuper d’eux, ils étaient à sa charge. Plus encore, l’enfant à côté de lui nécessitait aussi sa protection. Il était fort et son devoir était de protéger ceux qui étaient en détresse, c’était le but qu’il s’était donné en battant la Team Rocket. Le jeune homme avait su mettre à mal l’une des plus grandes organisations au monde, cette situation ne lui faisait pas peur. Il était confiant et cela se voyait dans son regard, avec sa détermination, toujours inébranlable. Gold était néanmoins dans une situation délicate, s’il avait été seul, cela aurait été beaucoup plus facile. La présence des trois autres lui rendait la tâche plus compliquée, sachant que les Météorites qui commençaient à descendre du ciel n’épargneraient personne. Il pouvait se protéger lui et envoyer les autres combattre, mais cela laisserait les victimes à la merci de leur bourreau. Gold ne voyait donc qu’une seule solution.

« Abri, tout le monde. »

Tous les Pokémon du champion connaissaient cette défense, sans exception. La Pharamp se jeta rapidement vers la femme au sol, alors que son Typhlosion faisait la même chose vers le père de l’enfant. Le Dracolosse restait proche de son dresseur, enjambant le petit garçon toujours au sol. Tous trois levèrent les bras et déclenchèrent leurs boucliers, ceux-ci brillant au-dessus de leurs têtes. C’était une situation que Gold aurait préféré éviter, mais maintenant il n’avait plus le choix. Il ne pouvait tout simplement pas envoyer ses Pokémons se battre en laissant les autres sans protection, c’était impensable à ses yeux. Peut-être que cela pouvait être considéré comme lâche de se protéger sans chercher à faire une contre-attaque spectaculaire, mais la vie des autres était trop importante. Il ne pouvait pas se donner le luxe d’essayer de contrer les attaques de ses adversaires avec d’autres attaques, cela risquait de blesser encore plus les victimes dans le processus. Alors ses amis attendaient simplement que les météorites touchent le sol, espérant tenir le coup. Gold en profita pour rappeler son triton, qui commençait clairement à souffrir de son empoisonnement. Il n’hésiterait pas à le renvoyer si besoin, mais pour l’instant il n’en voyait pas l’intérêt. Se collant à son dragon, Gold leva la tête au ciel et serra les dents. Les voilà. Les énormes cailloux se mirent à frapper le sol autour d’eux, allant jusqu’à se cogner contre les bâtiments. Des cris venaient de l’intérieur des bâtisses, les gens étant probablement alertés par les bruits et les secousses qu’il y avait à l’extérieur. L’un des gros cailloux fumants alla frapper le bouclier de la Pharamp, qui se recrovilla sur elle-même malgré la protection de son Abri.

« Taima, ne t'inquiète pas, je suis là ! »

Le Pokémon électrique poussa un petit cri, relevant la tête pour voir son dresseur qui lui faisait un signe de la main depuis son propre Abri. La femme sous elle recommençait à montrer quelque signe de vie, ayant visiblement repris conscience. La Pharamp se pencha un peu et vérifia l’état de celle-ci, essayant de ne pas lui décharger un coup de jus sans faire exprès. Le pokémon lui tapota gentiment sur la tête, comme pour la rassurer – même si ça ne changerait probablement pas grand-chose-, reposant ensuite son regard sur les autres. Tyee se remit de nouveau à rugir, fixant avec rage cet humain imprudent qui osait s’en prendre à ses amis. Le Typhlosion était plus agressif depuis son évolution, la seule envie qu’il avait, s’était de carboniser sur place le chauve. S’il pouvait juste…

« Ne bouge pas, Tyee. »

Le Typhlosion grogna, mais écouta son dresseur, restant sous son Abri. Gold lui faisait confiance, le Pokémon feu devait protéger le papa de l’enfant, rien d’autre. Il continuait de regarder l’humain et ses Pokémon d’un air menaçant, ignorant la météorite qui frappa le côté droit de son bouclier. Gold restait coller à son dragon, qui s’était penché pour protéger le gamin. L’enfant regardait autour de lui, les yeux ébahis à la fois par la beauté de l’attaque et par la peur qu’elle déclenchait chez lui. Il poussa un cri quand l’une d’elle alla frapper l’Abri d’Isha, s’agrippant à la jambe du dragon. Les météorites se calmèrent finalement, les boucliers se brisant à la fin. Seulement la contre-attaque n’était pas finie. Jetant un coup d’œil rapide aux trous que l’attaque avait créé dans le bitume, Gold vit alors la vague de chaleur que l’Aflamanoir commençait à dégager. Heureusement pour le champion, la Danse Pluie était toujours en place, réduisant les attaques feu de 50%. Le dresseur n’eut pas besoin de demander à ses Pokémons de continuer leur protection, ils se placèrent devant eux et encaissèrent l’attaque. Le Dracolosse et la Pharamp grognèrent, sans pour autant paraitre déranger par les flammes. Tyee, quant à lui, ne fit qu’absorber la puissance de celle-ci, les flammes disparaissant en touchant son corps. Sa capacité spéciale était Torche et sa collerette de flamme grossit d’un coup, profitant du boost que lui fournissaient les flammes de son adversaire. Gold ne chercha toutefois pas à s’en servir, ce serait stupide, lui aussi verrait ses attaques feu devenir plus faible.

« C’est drôle, je ne suis pas encore mort. »

Gold sourit à son adversaire, pas une once de peur dans le regard. Quoi que celui-ci dise, il ne viendrait pas à bout de son courage. Ses trois Pokémons étaient prêts à reprendre le combat de manière offensive et le champion n’allait plus se gêner, à présent. Il ne laisserait pas la chance à l’autre de recommencer son petit jeu, surtout que la Fouinar risquait de revenir d’un moment à l’autre.

« Taima, reste derrière et utilise Chargeur. Isha, Hydroqueue. Tyee, Extrasenseur. »

La Pharamp recula donc un peu, fermant les yeux alors que son corps commençait à briller. La queue du Dracolosse s’enroula d’eau et il fonça vers l’Aflamanoir, qui n’avait probablement pas une autre baie à porter de main. Le Typhlosion, quant à lui, ne bougeait pas du tout. Il semblait concentré et ne lâchait pas du regard le dragon adversaire, libérant son attaque psychique. Gold restait aux côtés du gamin, surveillant chacun de ses Pokémons en se préparant à la suite.

~~~~~~



Dernière édition par Gold le Mar 24 Juin 2014 - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Jeu 12 Juin 2014 - 15:29


Bwuahahahaha ! Euh, attends, quoi ?!

Une fois de plus, Gold s'était défait de la stratégie du criminel avec une facilité déconcertante. Un Abri généralisé avait mis le Draco-Météor en échec. Dans ce cas de figure, la Canicule n'avait presque aucun effet : il s'agissait d'un complément à la technique draconique. Et pire encore, la vague de chaleur avait été partiellement absorbée par la Torche du Typhlosion.

Déjà, des ordres étaient données. Dan ne réfléchit même pas à comment les contrecarrer, ou à comment les encaisser sans pertes : le combat était terminé, et il avait perdu. Mais il était hors de question de se laisser attraper. Il s'enfuirait, laissant son adversaires et ses proies sur place. Il prendrait la fuite, comme un lâche, mais il se vengerait, même s'il devait attendre dix ans avant de devenir assez puissant pour affronter le bouffon à casquette.

Pendant que ses Pokémons se faisaient maltraiter, le crane rasé passa une main à sa ceinture, attrapant les petits fumigènes qui s'y trouvaient. Le duo toxico-pyrophile s'effondra, vaincu. Ils n'avaient même pas cherché à résister, eux non plus. Cachant les fumigènes dans ses mains, elles-même derrière son dos, Dan avança d'un pas, regardant le héros.


« Il semblerait que je t'ai sous-estimé, merdeux. Très bien, je reconnais ma défaite. »

Il fit un pas de plus, et présenta ses poignets, comme pour se faire menotter. Mais ce n'était pas son intention. A l'instant même où ses bras furent tendus, il ouvrit les mains, lâchant les fumigènes, envahissant la ruelle de fumée. Il savait très bien qu'un tel stratagème ne suffirait pas à se débarrasser de Gold, mais au moins, il pourrait prendre la fuite. Rappelant ses Pokémons en vitesse, il courût vers la liberté, bousculant la légende au passage...

Avant de s'effondrer, les tendons sectionnés.

Il était attendu à la sortie. Un Kabutops se tenait au dessus de lui, les lames affutées dégoulinant de sang. Juste à côté, adossé contre le mur, se trouvait une autre légende. Green. L'ancien maître de Kanto. Et pire encore pour Dan, il était accompagné de son Noadkoko. Celui-ci se pencha vers sa proie, et analysa son esprit de fond en comble, à la recherche d'une information.

Le Pokémon Plante se redressa et fit un signe négatif à son dresseur, celui-ci soupirant. Décidément, sa recherche d'informations sur l'emplacement du QG Zodiac n'avançait pas.

Offrant gracieusement un coup de pied au criminel qui, soudainement, se retrouvait à la place de ses proies, Green avança vers l'autre grand dresseur. Il se toisa, et lâcha un mot, le sourire aux lèvres.


« Minable. »

Ils s'étaient déjà affrontés dans le passé, et le dresseur à casquette avait triomphé, obtenant ainsi le badge de l'arène de Jadielle des mains de son champion légitime, chose dont peu de dresseurs pouvaient se vanter. D'autres préféraient attendre que Green soit en voyage pour aller affronter un remplaçant, et ainsi avoir une chance d'obtenir la récompense.

Mais là, il n'était pas question d'arène, ni-même de combat. Il s'agissait simplement de la retrouvaille entre deux dresseurs d'exception.

Au loin, les sirènes des ambulances sonnaient, se reprochant à grande vitesse. La vie des deux - non, trois - proies était sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Jeu 12 Juin 2014 - 17:32

C’était étrange, ça. Pas d’ordre, rien. Les Pokémon de Gold eurent facilement raison des deux autres, qui s’effondrèrent sous les attaques. Le jeune homme restait stoïque, mais il sentait que quelque chose clochait. Le mec aux piercings n’avait quand même pas fait tout cela pour finalement lui tendre les bras pour qu’il l’arrête ? Avait-il compris qu’il n’avait aucune chance face à lui ? Plutôt dur à croire. Gold n’eut pas vraiment le temps d’y réfléchir, dès que ces Pokémons tombèrent et qu’il se rapprocha de lui, son adversaire lâcha sournoisement des fumigènes. Le champion ouvrit grand les yeux et se mit à tousser, maudissant le fait qu’il n’avait pas réagi plus tôt. Le Dracolosse attrapa l’enfant et au moment où il tentait d’agripper aussi son dresseur, celui-ci se fit bousculer par une ombre dans la fumée. Gold toussait toujours, sa manche de veste contre la bouche et le nez. Le champion se retourna et chercha à suivre l’autre, ne voulant pas le laisser s’enfuir aussi facilement. Il avait fait une promesse, il allait la tenir, coûte que coûte. Gold se mit à avancer rapidement, sans savoir s’il finirait par se cogner à un mur. Pour l’instant tout allait bien, le jeune homme se déplaçait dans le même sens que la ruelle. Un peu plus loin son dragon recommençait son petit manège, ses vents dispersant la fumée opaque. Bien vite les bourrasques eurent raison des fumigènes et Gold se retrouva un peu plus loin dans la ruelle, face a un spectacle qui le laissa sans voix sur le coup. Son adversaire était au sol, les jambes en sang. Le jeune homme se rapprocha un peu plus, ne lâchant pas des yeux le chauve qui souffrait le martyr. L’auteur de cette attaque un peu barbare se trouvait juste à côté, avec son dresseur. Gold leva la tête et croisa le regard de l’inconnu appuyé au mur… qui s’avérait plutôt être une connaissance. Le champion n'en revenait pas. Green, ici ? Gold savait qu’il était à Mailys, mais il ne croyait pas tomber sur lui aussi facilement, dès sa première journée sur le continent. Le dresseur était vraiment surpris de le voir et c’est Green qui prit la parole en premier, Gold restant silencieux. Il ne dit rien lorsque la légende frappa d’un coup de pied le criminel déjà à terre, même si cela se voyait dans son regard qu’il désapprouvait. Au final ça ne servait à rien de le lui dire, le champion savait que l’autre n’en aurait probablement rien à faire. Tout comme il se fichait probablement que Gold trouve son attaque un peu trop sadique. Minable ? Gold sourit simplement, ses Pokémons le rejoignant.

« Salut, Green. »

Lorsqu’il avait rencontré celui-ci la première fois, Gold n’avait pas su sur quel pied danser. C’était dur au départ de savoir quelles étaient les réelles intentions derrière ses paroles. Le champion l’avait battu et avait fini par le cerner un peu plus par la même occasion. Ils étaient différents, mais Gold le respectait, même s’il considérait qu’il y allait un peu trop fort. Au final c’était peut-être lui qui était trop doux… Gold ne rajouta rien, alors que sa Fouinar revenait à toute allure avec des policiers derrière. Les bruits de sirènes qui les accompagnaient étaient rassurants, cela voulait dire que les deux – ou plutôt trois – victimes allaient avoir droit à des soins adaptés. Le champion remercia ses Pokémons et rappela tout le monde, sauf son Dracolosse. Isha avait encore le petit dans les bras, s’étant visiblement attaché à celui-ci. Néanmoins il était temps pour lui de lui dire au revoir, les ambulanciers avaient mis son père sur une civière et les policiers étaient prêts à amener le garçon avec eux, pour le redonner à sa mère. Le dragon relâcha donc l’enfant, qui fut pris en charge par une demoiselle qui lui parlait doucement, l’amenant avec elle dans la patrouille de police. Gold regarda avec inquiétude le gamin qui était bien blême, les yeux gonflés par les pleurs et encore tremblant de peur. Il aurait évidemment préféré que celui-ci ne voit pas toute cette scène, mais le plus important restait que son père et cette femme soient sains et saufs. Il lui fit un petit signe de la main, auquel le jeune garçon répondit du même geste. Gold se promit d’aller faire un tour à l’hôpital avant la fin de la journée, pour voir si tout allait bien. Il rappela son Dracolosse et garda sa Fouinar à l’air libre, incapable de se promener sans avoir au moins un Pokémon qui le suivait. Celle-ci grimpa le long de son pantalon court et s’enroula autour de son cou, toute essoufflée de sa course. Gold regarda le criminel partir lui aussi en ambulance, accompagné de policiers. Il laissait la justice s’en occuper à partir d’ici, son devoir était terminé. Il allait se retourner vers Green pour lui parler, mais un policier s’interposa.

« Nous aimerions vous poser quelques questions. »

Évidemment, il était celui qui avait vu et affronté le chauve, les policiers ne le laisseraient pas partir comme cela. Gold hocha la tête et suivit le policier à l’écart, qui fut vite rejoint par des collègues. Le champion se retrouva bombarder de questions et tentait de répondre le plus clairement possible à chacune d’entre elles, ne pouvant s’empêcher de détailler les visages des gens devant lui. Ils semblaient… fatigués. La Zodiac commençait à prendre de l’ampleur, les forces de l’ordre avaient visiblement beaucoup de travail sur les bras. Cela ne fit que confirmer au jeune homme qu’il avait du travail ici, il devait aider les gens contre la menace qui pesait sur eux. Après un léger interrogatoire, les policiers lui donnèrent son congé et le champion revint vers Green. Gold se souvint alors qu’il y avait un verre qui l’attendait sur une terrasse et fit simplement signe à l’autre, sortant de la ruelle pleine de monde. Il s’approcha du restaurant et alla prendre son verre, qui trainait sur la table. Debout et caressant Sakari d’une main, il prit une gorgée de son breuvage et retourna voir Green, sans vraiment se soucier de la serveuse qui risquait de se demander ce qu’il fichait.

« J’avais entendu dire que tu étais ici, mais je ne pensais pas tomber sur toi dès ma première heure dans le coin. Les médias n’arrêtent pas de parler de la Zodiac, est-elle aussi puissante que ce qu’ils prétendent ? »

Gold aurait pris le temps de discuter dans une autre situation, mais il était en face de Green. Il considérait que les questions comme ‘ça va’ ou ‘quoi de neuf’ étaient inutiles, il allait directement dans le vif du sujet, pour ne pas ennuyer son homologue.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
La Perfection Imparfaite
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mer 18 Juin 2014 - 18:20


Le Kabutops secoua ses lames, faisant goutter le sang par terre. Il n'appréciait pas de garder de l'hémoglobine sur lui ; ça collait horriblement et ce n'était pas très agréable. Le fossile ranimé, devenant inutile, fût rappelé dans sa ball. En revanche, le Noadkoko demeura à l'extérieur. Green n'avait aucune envie de discuter avec les policiers ; il préférait largement laisser son Pokémon s'en charger. D'ailleurs, le champion n'eut pas un seul mot à dire, l'arbre psychique alla directement voir les autorités.

Pendant que tout le monde s'afférait autour de lui, l'ex-champion s'adossa contre un mur, regardant le remue-ménage d'un air absent. Ses yeux parcouraient la scène mais il n'y prêtait aucune attention. Il était concentré sur ses prochaines actions. Il avait misé beaucoup d'espoir sur la capture de ce criminel, en espérant qu'il appartienne à la Team Zodiac. Malheureusement, ce n'était pas le cas, et le champion allait devoir opter pour un plan de rechange.

Au final, tous partirent, sauf Gold. Celui-ci se dirigea vers son ancien adversaire, avant de repartir, lui faisant un signe de main. Green haussa des épaules : si Gold était trop lent, il quitterait les lieux sans l'attendre. Mais celui-ci revint rapidement, un verre à la main, et engagea directement la conversation, touchant le vif du sujet.

Green poussa un rire bref.


« Puissante ? Pas vraiment. Mais ils sont nombreux et bien cachés. Certains de leurs Commandants, leurs chefs, sont plutôt doués, mais d'autres sont ridiculement faibles. »

En prononçant ses mots, le Héros de Sableye pensait à Pisces. Un doux sourire fleurit sur son visage à l'idée de pouvoir l'affronter une nouvelle fois. Lors d'un duel, il lui prouverait sans aucune difficulté qu'il lui était supérieur : il n'y aurait personne pour le sauver. Mais ce n'était pas le sujet.

« La Ligue a mis la main sur trois Légendaires, au total. Si la prophétie est exacte, rien ne se passera tant qu'ils ne seront pas tous réunis au même endroit. Ce qui veut dire que la Team Zodiac va probablement lancer un assaut massif et généralisé d'ici peu, afin d'avoir une chance de récupérer les Pokémons climatiques. »

Une analyse du sujet, simple et brève. Gold le savait peut-être déjà, mais Green s'en fichait.

« Pourquoi t'es là ? »

Il s'était redressé, regardant le Maître de deux régions droit dans les yeux. Inutile de répondre "la Team Zodiac", Green voulait des informations plus détaillées : qu'est-ce qu'il l'avait poussé à agir ? Ou bien... peut-être s'agissait-il d'une simple coïncidence ? C'était possible, après tout. Possible mais peu probable. Gold, tout comme Red, était considéré comme un héros, un sauveur. Le genre de mec qui vient parce que le peuple était en danger. Ni pour la gloire, ni pour l'argent, mais pour protéger une morale que Green avait du mal à assimiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mer 18 Juin 2014 - 23:41

Gold continuait donc tranquillement de siroter son verre de limonade, prenant quelques gorgées alors que Green parlait. Sakari se plongea le nez dedans lorsqu’il l’éloigna de ses lèvres, donnant des petits coups de langue pour récupérer un peu du liquide. La Fouinar regretta vite sa décision, la liqueur était acide et elle releva la tête en faisant la grimace, le poil tout hérissé. Le champion soupira et passa une main sur son pelage pour la calmer, gardant le verre hors de sa portée. La Zodiac n’était pas si puissante que cela ? Hum. Gold ne savait pas si c’était vrai ou si c’était Green qui considérait la menace comme peu existante. Il disait qu’ils étaient nombreux, ce qui pouvait peut-être expliquer la difficulté de la police à les contenir. Le jeune homme replaça sa casquette, pensif. Au final cette Zodiac ressemblait un peu à la Rocket, rien de bien nouveau de ce côté-là. Des commandants ? Le champion observa sans rien dire son homologue, qui souriait étrangement à la fin de sa phrase. Il y avait fort à parier qu’il en avait déjà affronté un. Eh bien, s’ils étaient commandants, ils avaient peut-être de quoi offrir un peu de résistance. Autant dire qu’avec ce qui venait de se passer, l’organisation et le reste de Mailys allaient vite savoir qu’il était présent sur l’île. Peut-être allait-il lui aussi rencontrer un commandant bien assez tôt. Gold reprit une gorgée, pas du tout déranger par le fait que sa Fouinar avait bu dedans à peine quelques secondes plus tôt. Il écouta le reste, devenant subitement plus concentré.  Le champion posa son verre vide au sol et croisa les bras, sa Fouinar couinant doucement dans son oreille. La Zodiac allait devoir attaquer de front pour récupérer les Légendaires… il arrivait juste à temps, visiblement. Le jeune homme avait hésité à discuter avec les membres de la ligue, mais à présent il se disait que ce serait probablement une bonne idée. Il ne connaissait pas l’endroit et il devait montrer qu’il était prêt à se battre avec eux. Il entendit la question de Green d’une oreille et sortit de ses pensées, regardant l’autre légende d’un drôle d’air.

Pourquoi il était venu ici ?

C’était évident aux yeux de Gold, mais cela le semblait moins pour Green. Le champion se gratta la tête, tassant un peu sa casquette. Comment répondre à cela ? Le jeune homme était venu ici parce qu’il avait vu l’effet de la Team Rocket sur son pays et qu’il ne s’imaginait pas capable de laisser la Zodiac faire pareil. Il était puissant et possédait un atout de taille, il n’avait aucune raison de ne pas venir ici et prêter main-forte aux autres. Gold ne pouvait pas mettre de mot sur ce qu’il ressentait, il voulait aider les gens, c’est tout. Il était le chêne qui protégeait les plus faibles, parce que c’était son devoir et surtout parce que c’était ce qui motivait le plus l’élu au cœur pur. Dès le moment où il avait commencé son aventure, il avait rencontré sur sa route des gens en détresse et avait toujours tout fait pour leur venir en aide. Il avait fini par attirer l’attention des filles en Kimonos, ses actions le suivant partout dans son aventure. Il était devenu ce qu’il était aujourd’hui grâce à tout cela. Gold soupira et jeta un coup d’œil à sa Fouinar, qui semblait attendre sa réponse. Il tourna la tête vers Green, essayant de reprendre un air sérieux.


« Parce qu’il est hors de question que la Zodiac devienne comme la Rocket. Le peuple d’ici a besoin d’aide et si la Zodiac réussit, je serais bien étonné qu’elle s’arrête à Mailys. Ils risquent d’avoir envie d’une plus grosse part de gâteau. Disons que j'ai décidé de faire de la prévention, au final. »

Et par gâteau, il sous-entendait le reste de la planète. Le champion posa la main sur la fermeture éclair de sa veste et la descendit de quelques centimètres, laissant voir son chandail blanc en dessous. Ce qui attirait surtout l’attention, c’était le collier qu’il portait. Une simple chainette entourait son cou, une MasterBall au bout. Le champion passa sa main dessus, l’air pensif. Ashaisha. Gold savait que la présence de ce protecteur aurait peut-être de quoi rassurer la population un peu. Ce n'était pas le plus puissant, il savait ce débrouiller. On comptait sur eux, il s’arrangerait pour ne pas décevoir.

« Puis il doit bien y avoir des badges ici, non ? »

Gold souriait, l’air amusé. Oui, dès qu’il aurait réglé cette histoire de Zodiac, il irait faire les badges. Il voulait s’assurer que l’organisation ne ferait plus de mal à personne, ensuite il pourrait bien rester ici et continuer de s’entrainer. Il reprit son verre vide dans sa main, de peur de l’oublier là en repartant. Gold jeta un coup d’œil à la terrasse, voyant la serveuse et une de ses camarades qui semblaient les observer de loin. Il haussa les épaules et leur fit simplement un signe de la main, juste pour être sûr qu’elles ne croient pas qu’il partirait sans payer son verre. Le champion se tourna ensuite vers Green, retournant la question.

« Et toi, pourquoi tu es venu ? Tu t’ennuyais à Jadielle ? »

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
La Perfection Imparfaite
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Sam 21 Juin 2014 - 19:20


Green hocha la tête. Il comprenait tout ça. Gold était connu, tout comme Red, tout simplement parce qu'il était altruiste. Il voulait protéger les gens, sans rien attendre en retour. Ce n'était pas une très grande surprise, au final. En entendant la suite de ses plans, Chen sourit. Les badges, hein ? Il n'avait pas vu beaucoup de champions - une seule, en fait -, mais elle n'avait pas été si mauvaise que ça. La quête des badges pouvait s'avérer intéressante, même pour lui.

« Kanto et Johto ne t'ont pas suffi, hein ? Il faut que tu viennes démolir les champions de Maïlys, maintenant ? »

Green, en prononçant ces mots, souriait toujours. Il s'agissait d'une simple boutade. Mais avec l'humour particulier de l'ancien Maître, on n'était jamais sûr de rien.

En revanche, la phrase suivante fit disparaître toute trace de joie ou d'ironie sur son visage. Le sujet était déjà plus délicat.


« C'est à peu près ça. Je suis parti il y a un moment. Je voulais voir d'autres endroits, voyager à nouveau. Alors je suis venu ici. J'ai croisé la route des Zodiacs dès mon arrivée, et c'est devenu une affaire personnelle entre eux et moi. »

Il avait dit ce que Gold avait à savoir, rien de plus. Pas un mot sur son Tortank, ni sur sa quête de reconnaissance. Il n'avait pas besoin d'entendre ça.

Changement de sujet.


« Et maintenant ? Tu comptes faire quoi ? T'allier avec la ligue ? Aller les affronter tout seul ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Sam 21 Juin 2014 - 20:57

Gold sourit aux paroles de Green. Démolir n’était pas un mot qu’il aimait employer dans ce contexte, mais il était là pour rendre la vie dure aux champions du coin, oui. Le jeune homme cherchait constamment du défi, il lui restait encore beaucoup à faire, à son avis. Il ne se considérera jamais comme le meilleur, c’était trop facile à son avis et trop vantard aussi. L’élu savait qu’il trouverait toujours quelqu’un de plus fort que lui et que s’il ne trouvait plus un jour, quelqu’un finirait par le dépasser lui. Même s’il avait fini par battre Red, il considérait celui-ci comme meilleur que lui. Gold avait l’étrange pensée qu’il l’avait vaincu grâce à un peu de chance ou parce que le grand dresseur l’avait laissé gagner. Il fallait comprendre que plus jeune, il était son idole, un modèle. Au final il avait voulu que cela reste ainsi. Il avait promis à Red qu’il reviendrait encore le voir, lorsqu’il serait plus vieux. Il voulait le combattre de nouveau, lui et les autres. D’ailleurs, il se demandait si le rouge savait à propos de la Zodiac. Et puis, Green était ici, peut-être que la plus grande Légende du monde viendrait à son tour. Gold soupira en y pensant et replaça sa casquette, un léger sourire aux lèvres.

« Eh bien, il faut se garder en forme, non ? »

L’entrainement, toujours l’entrainement. Le champion écouta la suite et regretta immédiatement sa question précédente. Gold regarda avec surprise le visage de son homologue changer subitement, le voyant devenir froid. Avait-il dit quelque chose de travers ? Le jeune homme se sentit un peu mal à l’aise, ne sachant pas trop comment réagir à ce changement. Pourtant il ne croyait pas sa question si indiscrète… c’était-il produit quelque chose dont il n’avait aucune connaissance ? L’élu resta pensif, essayant de se souvenir des diverses informations qu’il avait entendues à propos de Green avant de partir pour l’île. Rien ne lui vint, il fallait avouer qu’il n’avait pas la meilleure des mémoires. Il se disait que si cela avait été réellement important, il s’en souviendrait. Préférant ne rien dire à ce sujet, il écouta les paroles du champion en face. C’est à peu près ça ? Gold avait l’impression qu’il cachait des choses, mais au final, c’était normal et personnel. La vie de Green ne le regardait pas et il hocha simplement la tête, ne cherchant pas à fouiller plus loin. Le champion avait eu raison sur un point, l’homme avait déjà rencontré des Zodiacs. Visiblement Green n’avait pas apprécié, Gold se demandait ce qu’ils avaient fait pour le combattre. Aurait-il droit lui aussi à un accueil chaleureux de leur part ? Probablement. Le jeune homme sourit un peu à cette pensée, reposant sa main sur la MasterBall à son cou. Qu’ils viennent un peu pour voir, il leur ferait regretter ce qu’ils faisaient vivre aux autres. Pas de manière aussi violente que Green, néanmoins. Il voulait juste les mettre hors d’état de nuire, les battre et les ramener à la police était suffisant pour lui.

« J’imagine que je risque d’avoir des nouvelles d’eux très bientôt. »

Il se tut et écouta la suite, qui concernait la ligue. Ce qu’il allait faire ? Il fallait avouer qu’au départ il avait décidé de se la jouer solo, mais si les Zodiacs étaient bien nombreux, alors il valait peut-être mieux se rapprocher de la ligue. S’ils étaient plusieurs, ils en viendraient mieux à bout. Le travail d’équipe, c’était la clé. Gold ne savait pas trop où se rendre, par contre. C’était bien son genre ça, ce renseigner sur la Zodiac et la situation un peu puis débarquer dans le pays sans même avoir une carte ou des indications. La Fouinar couina un peu et le champion ce remit à caresser sa tête, souriant à cette pensée. Oui, il manquait un peu d’organisation. Enfin, Green en savait peut-être plus que lui à ce sujet. Il ne savait pas depuis combien de temps qu’il était ici, mais il se doutait qu’il devait connaitre l’endroit mieux que lui. Gold tentait de reprendre une conversation normale, toujours mal à l’aise à cause de la soudaine froideur de son homologue à sa question. Il préférait ses boutades un peu bizarres à cette expression sans émotion.

« Je pensais travailler seul pour plus de discrétion, mais tu m’as fait changer d’avis. Je pourrais peut-être aller leur parler… huh… tu sais où ils sont ? »

Gold avait parlé avec un ton mi-amusé, mi-gêné. Il allait probablement passer pour un idiot auprès de Green, mais ce ne serait pas la première fois. On ne pouvait pas être bon dans tout, pas vrai ?

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
La Perfection Imparfaite
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Lun 23 Juin 2014 - 20:19


Gold était un touriste. Voilà ce qui passa dans la tête de l'ancien Champion de Jadielle. Il haussa les épaules et répondit simplement « Au volcan » avant de rappeler son Noadkoko et de tourner le dos au dresseur à la casquette, et à Lieucca.

Il avait mieux à faire que de passer sa journée à discuter. Il avait des Zodiacs à débusquer.

Green croisa le chemin d'un homme dégarni d'une cinquantaine d'année. Sur son crane luisant trônait un Natu. Le Pokémon psychique avait la tête de quelqu'un qui avait vu Mégapagopolis se faire raser par une futanari géante dans une vision. L'homme boitillait à un rythme soutenu en direction de Gold.


« C'est terrible ! C'est terrible ! »

Le cinquantenaire avait une voix qui tremblait sous le choc. Son visage était émacié et ses traits tirés : l'air de quelqu'un qui a peu dormi et peu mangé pendant des jours, voir des semaines.

Et c'était le cas.


« Je vous ai vu dans mes visions ! Votre venue annonce la destruction de Maïlys ! Mais heureusement, j'ai trouvé un moyen d'annuler ce funeste destin ! »

L'homme, essouflé par l'effort et par sa courte tirade, reprit son souffle, laissant s'écouler quelques longues secondes, rajoutant de l'effet à sa déclaration.

Il sortit une petite boite de la grande toge qu'il portait. En regardant le Maître droit dans les yeux, il ouvrit la boite, révélant une Mimigale naine, de quinze centimètres de long.


« Vous devez manger, vivant, ce Pokémon ! Il est le symbole de la destruction et du malheur qui va tomber sur l'île ! Accomplissez votre devoir, et sauvez nous tous ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Lun 23 Juin 2014 - 21:13

Au volcan et… c’était tout. Gold haussa les épaules, poussant un soupir. Il ne fallait pas s’attendre à plus venant de Green, ce n’était clairement pas le plus sociable du coin. C’était déjà une bonne chose d’avoir réussi à attirer son attention plus de deux minutes, l’élu ne chercha aucunement à le retenir. Ils avaient des choses à accomplir tous les deux, Green avait probablement des trucs plus importants à régler. Le champion le regarda donc partir après lui avoir rapidement dit au revoir, se demandant où il pourrait bien trouver ce volcan. Bah, c’était là où siégeait le conseil, il n’aurait aucun mal à trouver d’autres informations à ce sujet. Gold bailla et caressa le menton de sa Fouinar, tournant les talons pour aller rejoindre la terrasse, pour payer son breuvage. Néanmoins il fut arrêté dans son mouvement par une voix tremblante et un peu étrange. Surpris, le jeune homme se retourna et vit alors le vieux monsieur qui était passé à côté de l’autre champion alors qu’il partait, boitillant vers lui. Que ce passait-il ? Gold réagit rapidement, s’approchant de l’homme pour réduire la distance qu’il avait à parcourir. Il avait l’air… fatigué et affamé. Le jeune homme ressentit un pincement au cœur en voyant le visage du plus vieux, se demandant ce qui pouvait bien le déranger. Gold tendit l’oreille et resta près de lui, offrant son bras pour aider le cinquantenaire s’il le désirait. Il s’en passait des choses à Mailys dans une journée, dit donc. Cela ne faisait même pas deux heures qu’il était là et il était déjà demandé. Pas que cela le dérange, au contraire. Mais ça par contre, c’était encore plus bizarre que le chauve de tout à l’heure.

« La… la destruction de… ? »

Gold avait un peu de mal à suivre, les yeux ronds comme des balles de golf. Cet homme semblait délirer un peu. Peut-être souffrait-il de problèmes mentaux ? Le champion n’était pas sûr de cela, mais ce qu’il savait, c’est que ce serait une bonne chose de lui payer à manger, vu la tête qu’il faisait. Le jeune homme allait lui proposer un dîner à la terrasse, mais l’homme reprenait de plus belle. Il voulait qu’il mange une… Mimigale vivante !? Non. Non non non. Le jeune homme retint une grimace de dégoût, passant une main sur son visage. Ce n’était pas le fait que ce soit un insecte qui le dégoûtait, c’était le fait que c’était un Pokémon vivant. Il ne pouvait pas faire une telle chose, voyons ! Gold était pris dans une situation peu confortable et il ne savait pas trop comment s’en sortir. Un, il ne voulait pas manger l’araignée juste pour calmer les délires de cet homme. Deux, il voulait offrir quelque chose à celui-ci mais avait peur de sa réaction s’il n’acceptait pas. Le vieux monsieur avait clairement besoin d’aide, il ne pouvait pas refuser et partir en le laissant comme ça dans la rue. L’élu se mit à réfléchir rapidement, cherchant une solution à ce problème. Il décida de faire appel à la ruse, même si cela ne lui plaisait pas vraiment. Ce n’était pas le genre de Gold de tromper les gens, mais il ne voyait pas d’autre moyen dans cette situation. Il pouvait faire semblant, ce qui serait le meilleur des deux mondes. Il ne mangerait pas un Pokémon vivant et le vieux monsieur croirait que le monde était sauvé. Peut-être accepterait-il de manger ensuite… Il fit signe à sa Fouinar, qui glissa le long de son bras et s’approcha du vieux monsieur, alors que celui-ci lui tendait la boite avec le Mimigal dedans.

« Bon … d’accord. »

Le jeune homme attrapa l’araignée et celle-ci ne bougea pas trop, ses pattes frottant dans sa paume de main. Elle était vraiment petite et fragile, Gold espérait que son plan allait fonctionner. Il détourna légèrement le regard vers le rongeur, qui se tenait à côté de l’homme. Il fit un léger mouvement de son autre main et la Fouinar lança son attaque. Le Pokémon utilisa Par Ici, faisant assez de bruit pour attirer l’attention du vieux monsieur.  Elle couinait et s’agrippait à sa jambe, se servant de l’attaque pour avoir son attention quelques secondes. Dès que Gold eut l’impression que le regard de celui-ci glissait vers son amie, il leva la main, faisant mine de rapprocher l’insecte de sa bouche. Il manqua malheureusement sa cible et la Mimigal termina dans la capuche de sa veste, le jeune homme espérant qu’elle continuerait à se tenir tranquille. La Fouinar arrêta son attaque et le jeune homme s’exclama.

« Voilà, je pense qu’on peut dire que le pays est sauvé ! Hum, dites-moi mon bon monsieur, vous ne voudriez pas manger un peu ? Je vous invite ! »

Est-ce que la supercherie allait fonctionner ? Gold savait pertinemment qu’il n’était pas un bon menteur et le simple fait de mentir ainsi le rendait mal à l’aise. Seulement, que pouvait-il faire d’autre ? Il ne voulait pas décevoir le monsieur et il ne voulait mettre fin aux jours d’une pauvre petite Mimigal sans défense. Gold souhaitait vraiment offrir son aide à cet homme, mais s’il se montrait trop têtu, il serait forcé d’abandonner ou de trouver une autre stratégie. Quoi qu’il dise, le champion ne mangerait pas un Pokémon vivant, c’était beaucoup trop pour lui. Il attendit sa réaction, en alerte. Sa Fouinar s’était rapprochée, l’air innocente. Elle observait le monsieur avec le même air mignon que tout à l’heure, faisant comme si de rien n’était. Comment allait-il réagir ?

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mer 25 Juin 2014 - 22:34


Plusieurs émotions passèrent sur le visage du Maître, et le voyant le regardait droit dans les yeux, avec une expression de supplication extrême. Lorsque Gold accepta finalement de sauver le monde, un soulagement infini s'empara du prophète. Il avait accompli sa mission.

Mais il souhaitait voir le salut de l'île de ses propres yeux. Malheureusement, son attention fut attirée par la Fouinar. Les yeux du Prophète et de son Natu quittèrent l'Elu une fraction de seconde pour se poser sur le Pokémon, et lorsqu'ils se reconcentrèrent sur Gold, celui-ci avait accompli sa mission.

Le cinquantenaire n'écouta qu'à peine l'invitation du dresseur à la casquette. Son regard, et celui de son Pokémon, se perdit dans le vide. Quelques instants plus tard, il s'effondra par terre en pleurant.


« Pourquoi ?! Pourquoi est-ce que la vision ne change pas ?! Où me suis-je trompé ? Qu'ai-je raté ? Je ne sais pas comment faire ...! »

Ses propos, hachés par les sanglots étaient difficiles à comprendre, mais son désespoir était facile à saisir. L'expression du Natu était exactement la même que celle du Prophète, à un tel point que ça en était perturbant.

« Nous allons tous mour-... »

Homme et Natu regardèrent subitement Gold. Leurs sourcils se froncèrent et une expression de rage totale occupa leurs traits. Le cinquantenaire se leva, toujours aussi furax, et alla se planter juste devant Gold, sans rien dire. Leurs corps se touchaient presque, et même si l'homme faisait quelques centimètres de moins que son interlocuteur, son expression en restait intimidante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Mer 25 Juin 2014 - 23:58

Hein ? Mais voyons, que ce passait-il ? Gold était complètement perdu. Le champion avait fait face à des combats dont la stratégie était plus compliquée que cela, mais là, c’était vraiment n’importe quoi. Le jeune homme allait jusqu’à se demander si ce n’était pas un Zodiac qui était en train de le rouler dans la farine, tellement c’était surréaliste. Il resta là, à fixer le vieux monsieur avec la bouche semi-ouverte, la main sur sa Fouinar qui n’aimait pas trop la tournure que cette journée prenait. D’abord le petit garçon, le chauve, Green et maintenant lui. Gold replaça sa casquette d’un geste nerveux, pensif alors qu’il ne savait pas trop comment réagir face aux pleurs de l’homme. Devait-il lui tapoter le dos, lui offrir autre chose ? L’élu aurait réagi rapidement en temps normal, mais la situation était tellement étrange qu’il hésitait à faire un mouvement. Heureusement l’araignée semblait se tenir tranquille dans sa capuche, il sentait son poids, mais pas de mouvement. Il allait dire quelque chose pour tenter de rassurer l’homme, mais celui-ci se releva d’un coup et se rapprocha tellement vite que Gold n’osa même pas reculer. Il déglutit et continua d’observer le monsieur sans rien dire, surpris de la colère qu’il voyait dans son regard. Est-ce que l’insecte l’avait trahi ? Non, elle semblait être encore à sa place. Sakari réagit tout de suite, pas très contente de voir un inconnu se montrer si agressif envers son maitre. S’il y avait eu une raison peut-être qu’elle l’aurait laissé passer, mais son dresseur n’avait rien fait ! Furieuse, la boule de poils ne laissa même pas le temps à Gold de tenter de raisonner l’homme. Elle se glissa devant son visage et poussa un puissant Mégaphone, de quoi briser les tympans du vieux juste en face. Gold se décida finalement à reculer, surpris par l’attaque de la fouineuse. Celle-ci descendit des épaules de son maitre d’un bond et se mit à couiner en direction de l’agresseur, toujours aussi fâchée.

« Sakari, calme toi voyons ! »

Gold tendit les mains pour l’attraper, mais celle-ci se glissa agilement en dehors. Elle arrêta néanmoins de couiner, non sans continuer de regarder l’homme avec une pointe de colère dans le regard. Le champion voulait éviter que la situation s’envenime encore plus, surtout vu l’état de cet hurluberlu. Le champion se sentait mal à l’aise, essayant de rattraper le coup.

« Je suis désolé, elle a eu peur. » Sakari tourna la tête vers lui, l’air de dire : Pas du tout ! « Euh, enfin, voilà. »

Quoi faire ? L’élu au cœur pur avait vraiment du mal avec son mensonge. Réfléchissant rapidement, celui-ci décida finalement de dire la vérité. C’était sa faute, il avait menti, maintenant il devait faire avec. Tant pis si ce vieux fou s’énervait contre lui, il ne mangerait pas cette Mimigal. Lentement le champion leva le bras et passa sa main par-dessus son épaule, allant chercher l’araignée dans sa capuche. Il sentit le petit corps fragile de celle-ci et referma doucement les doigts, celle-ci gigotant à peine. Gold la ressortit et la montra au monsieur, l’air gêné. Cette histoire était vraiment abracadabrante, le champion avait hâte qu’elle soit réglée. La Mimigal naine restait dans sa paume, bougeant une patte alors qu’il la ramenait vers lui. Avant que l’inconnu ne se mette à lui crier dessus, le jeune homme se dépêcha de parler, essayant encore de recoller les morceaux de son erreur.

« Écouter, je ne crois pas qu’avaler une Mimigal change quoi que ce soit. Je ne tuerais pas cet être parce que vous le dites ! Enfin, si c’est pour vous rassurez sur cette apocalypse… »

Gold attrapa la MasterBall accrochée à son cou et appuya sur le mécanisme pour libérer le Pokémon à l’intérieur. La lumière l’aveugla une seconde alors que le chien légendaire apparaissait entre lui et le monsieur. Suicune releva la tête et posa son regard sur son porteur. Il était… magnifique. Le champion ne pouvait s’empêcher d’être émerveillé chaque fois qu’il le voyait, même si cela devait faire plusieurs milliers de fois. Le Pokémon bleu se retourna avec grâce vers l’homme, ses rubans flottant autour de lui. L’apparition du légendaire avait attiré l’attention sur eux. Des gens qui marchaient non loin de là pointaient du doigt le Pokémon Aurore et le prenaient en photo, celui-ci les ignorant complètement. La bête brillait, majestueuse et royale. Le champion s’en approcha et posa la main sur son dos, sa chevelure mauve flottant au-dessus. Ashaisha, son lien direct avec Ho Oh. Le jeune homme tourna la tête vers le monsieur, se voulant rassurant.

« Vous voyez ? J’ai avec moi Suicune, le monarque de l’eau. Il m’aide dans ma quête et il me permet de rester lié avec Ho oh. Si c’est la fin du monde, lui il le saura. Hum, Ashaisha, crois-tu que je doive manger cette Mimigal pour sauver le monde ? »

Le loup bleu haussa un sourcil, son visage restant neutre. Il devait clairement se demander dans quel pétrin Gold s’était mis… encore. Suicune parut réfléchir quelque secondes, avant de finalement hocher la tête de manière négative. Ouf, le champion pourrait le remercier plus tard. Il lui sourit et le légendaire fit de même, amusé de la situation. Gold attendait la réaction du monsieur, espérant que celui-ci accepterait la parole du grand Pokémon. Si Suicune en personne ne le faisait pas changer d’idée, il y avait fort à parier que rien n’y arriverait. Dans ce cas-là, le jeune homme se verrait bien obligé de le laisser seul dans son délire.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Sam 28 Juin 2014 - 23:41


Le vieux encaissa le Mégaphone presque sans broncher, toujours furax. Sa colère grimpa d'un niveau lorsqu'il vit que la Mimigal était encore vivante. Voilà qui expliquait tout ! L'Elu avait tenté de le tromper ! Lui, le Prophète ! A quoi est-ce que ça servait qu'il fasse des prédictions si personne ne l'écoutait ?

Alors qu'il s'apprêtait à se jeter sur la pauvre créature pour la tuer - la vision disait qu'il fallait que Gold la tue, mais au point où il en était, le vieil homme n'avait plus rien à perdre -, lorsque son interlocuteur libéra un Pokémon de la Masterball qu'il portait autour du cou. Pendant tout ce temps, en vrai comme dans ses visions, l'homme croyait qu'il s'agissait juste d'une manière de ne pas perdre la balle ultime, il n'avait pas envisagé un seul instant qu'elle puisse être pleine.

Et son contenu étonna encore plus le Prophète. Il ne s'agissait pas de Ho-Oh, l'Oiseau Légendaire, connu pour avoir redonné la vie aux trois bêtes, Suicune, Entai et Raikou, mais il s'agissait justement de la première de ces créatures : Suicune, le monarque de l'Eau.

Gold parla avec le Légendaire, lui demandant son avis sur l'Apocalypse à venir, événement qui fut réfuté par le Pokémon Eau. L'homme cligna des yeux, une fois, deux fois, trois fois, avant de poser une question. La seule question que son cerveau arriver à formuler devant l'amas d'interrogations qui se créait dans sa tête.


« ... Rester lié avec Ho-Oh ? »

Il ne comprenait pas ce qu'entendait Gold par là. Mais le fait d'avoir parlé sembla lui redonner confiance, et il enchaîna :

« Pourquoi ce n'est pas Ho-Oh ? Où est-il ? »

Après tout, Gold était connu pour être l'Elu de Ho-Oh, non ? A moins qu'il ne s'agisse d'une autre de ces légendes urbaines ? Le Prophète était complètement perdu, au point d'en oublier la Mimigale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Dim 29 Juin 2014 - 1:07

Gold lâcha un long souuupir en voyant que le vieux en face ce calmait enfin. Heureusement qu’il avait pensé à cela, sinon il serait probablement en train de se battre avec lui pour une pauvre Mimigal. Le jeune homme retira sa main du dos de Suicune et écouta la question du prophète. Pourquoi pas Ho Oh ? Il fallait avouer que c’était une bonne question. Partout on disait de lui qu’il avait été choisi par l’oiseau légendaire, alors pourquoi ne pas en avoir profité ? Le champion sourit et le monarque fit de même, ignorant toujours les gens qui s’arrêtaient pour le regarder. Gold n’allait pas passer à côté de cette occasion, l’homme s’était calmé et il voulait que cela continue ainsi. Peut-être oublierait-il son mensonge s’il lui racontait pourquoi il était accompagné de Suicune. Celui-ci se tapota le menton et prit une petite minute de silence, le temps de réfléchir à ce qu’il allait dire. Ashaisha bâilla et posa son arrière-train sur le bitume, ses longs rubans flottant dans le vent. Ce n’était pas la première fois qu’il entendait cette histoire, Gold avait déjà eu à l’expliquer dans le passé. À chaque fois il changeait la version un peu, comme s’il avait eu le temps de mûrir la question dans son esprit. Le champion claqua subitement des doigts, commençant son récit d’une voix passionnée.

« Quand je me suis retrouvé en face de Ho oh, en haut de la tour Carillon, j’ai hésité. J’avais la MasterBall dans les mains, il suffisait de la lancer pour l’avoir. Il était venu pour moi, son élu… quelque part j’imagine qu’il savait que j’allais probablement le capturer. Seulement… il apportait trop au reste du monde pour que j’accepte de le prendre, vous comprenez ? Il est l’un des maillons permettant de maintenir l’équilibre de notre planète, il parcourt le monde et apporte la joie à ceux qui le voient. Il est trop important et trop puissant, l’avoir sous mon contrôle me faisait peur. Pour moi c’était évident, il devait rester libre. Alors je l’ai battu parce que c’était ce qu’il voulait, mais je n’ai jamais envoyé la MasterBall. »

Moment de silence. Suicune gardait un visage neutre, ne réagissant pas au récit de son ami. Le loup bleu savait bien que sa partie allait venir et à son avis c’était le meilleur moment. Gold prit encore quelques secondes pour laisser le temps au vieux monsieur d’assimiler ce qu’il venait de dire, cherchant à contrer tout signe de colère soudaine de la part de celui-ci. Tout semblait bien aller, pour l’instant. Sakari observait aussi la scène, prête à répliquer de nouveau si l’homme délirant tentait encore de s’attaquer à son dresseur. Gold reprit son récit, reposant la main sur la tête du monarque de l’eau.

« Puis il y a eu Suicune. Enfin, je l’avais déjà rencontré avant, lui et les deux autres. Seulement… pour une raison qu’il ne veut toujours pas me dire, il était le seul à me suivre. Parfois je le croisais comme ça, au hasard. Il … m’épiait ? »

Le principal intéressé fit claquer ses dents rapidement, jetant un coup d’œil à Gold. Bah, quoi qu’il en dise, c’était un peu le cas. Sinon, comment faisait-il pour savoir où il était ? Le champion lui sourit et le loup bleu détourna le regard vers le vieux monsieur, reprenant son air sans émotion.

« Enfin, il a continué à me suivre, même après le combat avec Ho Oh. Avec le temps, j’ai réussi à l’approcher et j’ai fini par le capturer, à sa demande. Suicune est directement lié à Ho Oh, il les a ressuscités, quand même. Peut-être a-t-il senti la même chose que lui à mon propos ? » Le chien légendaire hocha doucement la tête. « Même avant que Ho Oh ne connaisse vraiment mon existence, lui l’avait senti en moi. Il m’a vu devenir un champion et au final, je suis tout autant lié à lui. Il a beaucoup insisté pour me suivre et il faut avouer qu’il est moins puissant que Ho Oh, le fait qu’il me suive ne changeait pas grand-chose au reste du monde. Alors j’ai accepté. »

Ce n’était pas pour être méchant, Suicune le savait. L’oiseau légendaire était bien plus puissant que lui, vu comment il l’avait ramené d’entre les morts. Le loup bleu était unique et plus fort que la moyenne, mais il avait un rôle moins important pour ce qui était du bon maintien de ce monde. Le champion avait dû y penser longuement, mais il avait fini par dire oui. Puis il fallait avouer qu’il avait passé plus de temps en compagnie de Suicune, sa présence était devenue habituelle et cela le rendait moins mal à l’aise. C’était devenu… un ami. Gold se tut et attendit la réaction de l’homme en face, se demandant s’il s’était finalement calmé. Il espérait sincèrement que oui, il détestait confronter les gens de cette manière.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndia
La Reine Noire
La Reine Noire
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 27

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   Dim 29 Juin 2014 - 14:34


Bistouquette.

Fautes d'Oretaugraffe:
 

Rapidité du Topic:
 

Qualité des Posts:
 

Interprétation du Personnage:
 

Note Finale:
 

~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-aube.bb-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test Célébrité - Gold   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test Célébrité - Gold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Batterie Gold 2430mAh sur HTC HD2 Android
» JBL L100 Century Gold
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: