Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Dim 25 Mai 2014 - 0:21

-‘ Comment me trouves-tu, Ender ? ‘

Sifflement de la part du Mangriff. Oui, évidemment, elle était magnifique. Elle avait simplement envie d’entendre le compliment venir de quelqu’un d’autre. La dame réajusta sa robe de gala et sourit à son reflet dans le miroir. Naomie était rayonnante et c’était le cas de le dire. La commandante avait terminé sa tenue de combat final à temps et la simple idée que son rêve était à porter de main la rendait presque hystérique. Bientôt, son corps allait échapper au ravage du temps. Par Arceus, elle tuerait quiconque qui tenterait de l’éloigner de ce vœu, c’était une promesse. Un sbire entra par la porte de sa salle d’essayage et posa un genou à terre lorsqu’il fut près d’elle. Qu’elle bonne idée elle avait eue de prendre celui-ci, un véritable gentleman. Naomie adorait être traité comme une reine et les Zodiacs qui travaillaient souvent près d’elle le savaient très bien. Au final ce n’était pas plus mal pour eux, la dame était de bonne humeur lorsqu’ils agissaient ainsi avec elle, ils étaient loin d’être maltraités, au contraire. La commandante s’approcha de l’homme masqué et lui fit signe de se relever, ce qu’il fit immédiatement. Il lui tendit son masque, qu’elle gardait dans une boite dans son bureau en temps normal. Aquarius le prit de ses mains et le regarda avec un large sourire. L’or qui formait son signe brillait et un diamant avait été ajouté entre les yeux. Gloussant en le voyant, celle-ci congédia le sbire rapidement et s’approcha de nouveau du miroir. Son masque était à présent propre et prêt à être porter. Jetant un dernier coup d’œil à son ensemble, celle-ci rappela son Pokémon et posa doucement le masque son sur visage. L’image que lui envoyait son reflet lui plaisait, elle était fin prête pour le dénouement final. Cela faisait des mois et des mois qu’elle préparait ce coup et elle espérait que les autres ne feraient pas tout foirer. Naomie avait été jusqu’à se marier et sacrifier le mari pour avoir droit à son immortalité, alors il valait mieux pour les gens autour d’elle que la Zodiac y accède. Son corps allait rester ainsi, un point c’est tout. La commandante tendit les doigts et toucha son reflet, avant de se retourner et de quitter la pièce. Il était temps pour elle de donner tout ce qu’elle avait.

Une heure après, la commandante était à Megapagopolis. La dame avait d’abord rencontré tous les Zodiacs qui allaient être lâchés dans la ville, leur donnant quelques consignes avant d’ouvrir la cage aux fauves. La commandante, quant à elle, avait droit à une garde efficace. Celle-ci devait s’occuper d’une des plus grandes menaces de l’endroit, à savoir la championne de la ville. La Zodiac se doutait bien que celle-ci viendrait probablement à sa rencontre, à moins qu’elle ne soit trop peureuse pour se mesurer à elle. Naomie, suivi par de nombreux autres Zodiacs, parcourut une partie de la ville, passant par la rue principale. La majorité des gens se sauvaient en les voyant et cela l’amusait, ils n’étaient que de petites larves sous ses pieds. Parfois certains d’entre eux engageaient le combat, la commandante continuant quand même son chemin. Elle perdait des membres le long de la route, mais cela ne la dérangeait pas. Partout on faisait le message qu’une commandante se promenait avec sa troupe de Zodiac au milieu de la ville, de quoi peut-être attirer sa rivale. La dame sourit en voyant la statue de Red, qui était à présent déguisée en Zodiac. Elle voulait se battre ici, au centre-ville. Elle envoya l’ordre et ses Zodiacs se dispersèrent autour. La commandante restait près de la statue, droite et fière. Deux de ses Pokémons étaient sorties, Titane et Iceberg. Les deux titans se tenaient de chaque côté d’elle, prêts à en découdre si quelqu’un tentait de s’approcher trop d’elle. La commandante attendait tranquillement, observant avec un sourire tout le carnage qu’il y avait autour. Alors, la championne allait-elle venir à sa rencontre ?

-' Restez concentrés. '
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Dim 25 Mai 2014 - 12:00

Eva était en colère. Vraiment très en colère. Oh, il lui arrivait souvent de se mettre en rogne, et elle était facilement agacée par de petites choses. Cela résultait généralement sur un coup de gueule dont l'intensité variait du commentaire acide et désobligeant au coup de poing dans la gueule, en passant par l'écriture d'une chanson aux paroles fortement insultantes, et son interprétation sur scène. La jazzwoman savait varier les plaisirs pour exprimer son mécontentement, employant une vaste gamme de moyen des plus subtils aux plus brutaux. Cependant, l'état dans lequel elle se trouvait actuellement était une denrée rare ; la championne avait beau être soupe-au-lait, avoir la tête près du bonnet, être irritable, et toutes autres expressions plus ou moins équivalentes, elle gardait un bon fond, et un esprit aiguisé qui lui permettait de rester largement dans les limites du raisonnable. Tout en marchant, poings serrés, dans les rues de cette ville qu'elle avait fini par aimer à force d'y vivre, malgré ses habitudes d'ermite qui avaient du mal à partir, elle observait la débandade générale, et cela ne faisait qu'entretenir le brasier de fureur qui brûlait en elle et se voyait par ses yeux. En même, temps elle repassait dans sa tête les événements qui l'avaient mise dans cet état, ce qui n'avait pas pour propriétés de la calmer non plus.

Alors qu'elle mettait au point le spectacle du soir, une représentation de la grande chorale des enfants d'Illumis, accompagnés d'un petit chœur de Mélos et de Toudoudous, observant avec satisfaction leur interprétation de "J'ai deux amours : Illumis et Maïlys", Manon la barmaid était venue la voir en urgence, et lui avait montré sur sa tablette le discours d'Ophiuchus qu'elle avait réussi à enregistrer, suivi de celui de leur ex-boss. La Ligue s'était fait mener en bateau comme des débutants, et le fait qu'elle ne puisse rien leur reprocher car elle ne pensait pas qu'elle aurait mieux fait si elle avait été là plus tôt n'était vraiment pas pour lui plaire... Peu après, alors qu'elle se préparait pour aller faire régner l'ordre dans la rue et qu'elle donnait les ordres pour que les enfants soient gardés dans le cabaret et protégés par les employés, tous préparés à ce genre de situations, on l'avait appelée pour lui signaler que le gros des troubles provenait du centre-ville, et qu'une supposée commandante y faisait des siennes. Sitôt appris, sitôt partie ; la spécialiste du type Plante disparut par la grande porte. Elle n'était pas très loin du centre-ville, aussi décida-t-elle de rejoindre sa cible à pied plutôt qu'en voiture, à moitié car ce serait plus rapide, et à moitié parce qu'elle était vraiment furax et préférait se défouler.

Une dizaine de minutes plus tard, Madame Camélia était en vue de son objectif : l'imposante statue de Red, qu'on avait affublée d'une cape et d'un masque. Eva avait un grand respect pour cette figure historique des dresseurs : comme d'autres grand Maîtres, il était partie de rien, ou en tous cas de pas grand-chose, et était devenu la personne la plus puissante de sa région. Cependant, qu'on travestisse ainsi une statue de sa personne ne lui faisait ni chaud, ni froid. Elle jeta à peine un regard à l'icône vandalisée : à ses pied se tenait quelque chose de bien plus intéressant. Une femme à l’opulente chevelure noire, vêtue d'une robe de haute couture pas vraiment pudique, au visage caché par le traditionnel masque de nacre de la team Zodiac, avec un diamant sur le front, l'attendait manifestement, le dos droit et les bras croisés. Une aura de confiance en soi emprunte d'arrogance et d'orgueil presque palpable se dégageait d'elle. Visiblement, la jazzwoman avait trouvé ce qu'elle était venue chercher... Elle devait lui concéder une certaine classe. Sa robe aurait été du plus bel effet sur scène ! Cependant, on ne sort pas dans la rue avec une tenue de crazy horse, il y a des enfants, dehors !

Un sourire mauvais aux lèvres succédant à sa mauvaise plaisanterie intérieure, la championne lança la ball de Kombucha entre elle-même et sa proie, avant de signaler sa présence par un coup de semonce oral.


_Hé bien, je vois là une potentielle danseuse de spectacle nocturne. Je vous conseille de vous rendre. Le moins qu'on puisse dire, ce que la team Zodiac n'a aucune chance. Nous sommes plus nombreux, plus loyaux. Plus forts, en fait. Assurez-vous un futur à l'extérieur des verrous. Si vous abandonnez maintenant, je vous promets de vous éviter la prison, et je vous offre une carrière prestigieuse et rémunératrice. Et un thé pour en discuter. Avec des biscuits.

Le tout avait été prononcé avec un sourire neutre, qui ne témoignait absolument pas de son état d'esprit. Ses yeux brûlaient toujours de colère, mais la championne avait repris le contrôle de l'expression de son visage. Même si l'offre était sincère, elle sonnait comme une insulte ; c'était parfaitement désiré. La conscience professionnelle de la dernière recrue en date de la Ligue lui dictait de laisser une chance de rédemption à son adversaire ; sa colère et son tempérament capricieux retenaient leur souffle, espérant que la plantureuse commandante décline l'offre, afin d'avoir l'occasion de lui régler son compte et de faire disparaître le sourire suffisant qu'elle imaginait sous le masque de la gangster gradée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Mar 27 Mai 2014 - 14:05

-‘ Mademoiselle Baker, quel plaisir de vous rencontrer.  Votre offre est fortement intéressante, mais croyez-vous réellement qu’une femme telle que moi mérite un tel taudis comme scène de représentation ? Je vaux trop pour cela. ‘

Eva avait bien raison de croire qu’elle souriait sous son masque, parce que c’était clairement le cas. Des rires venaient des Zodiac autour, certains visiblement intéressés à l’idée de voir les deux championnes ce battre. Naomie était confiante, son adversaire semblait être en rogne et les gens en colères avaient tendance à moins se concentrer sur ce qu’ils faisaient. Restait à voir si la championne resterait bien concentrée sur ce qui allait se passer, ou si elle allait laisser ses émotions prendre le dessus. La commandante de son côté semblait amusée et c’était le cas, elle ignorait complètement le regard hargneux que lui envoyait son adversaire. Si Eva voulait essayer de la choquer, ce ne serait pas de cette manière. La Zodiac était trop calculatrice pour se laisser aller, elle était ici pour vaincre et elle le ferait. Aquarius replaça sa robe tranquillement, sans accorder trop d’attention à Eva. Elle faisait exprès de faire comme si ce n’était qu’un insecte sous sa botte, de quoi peut-être augmenter son taux de haine. Poussant un long bâillement exagéré, la dame à la robe pourpre regardant l’heure sur sa petite chainette en or et tapa ensuite dans ses mains, d’un ton ennuyé.

-‘ Alors, on le commence ce combat ? J’ai un diner de prévu. ‘

Un diner de prévu avec l’étoile. Naomie leva le bras et fit un léger signe à ses deux titans. Les deux colosses s’éloignèrent d’elle, marchant avec lourdeur. Ils s’approchèrent d’Eva et se mirent en position. La commandante se fichait bien d’attaquer à un contre deux, si la championne voulait vraiment avoir une chance de gagner, il vaudrait mieux pour elle de sortir autre chose qu’un malheureux Chapignon. D’ailleurs, ce Pokémon avait une faiblesse glace, non ? Quelle chance d’avoir son énorme glacier sous la main. Le Galeking resta en retrait, attendant d’avoir un adversaire digne de ce nom alors qu’Iceberg rugissait en direction du champignon. C’était l’heure de commencer.

-‘ Iceberg, laisse une chance à ce pauvre chou.‘

Quoi, elle lui donnait l’avantage ? Pas vraiment. Celui-ci savait pertinemment où elle voulait en venir. Il préparait une attaque, sans toutefois s’élancer vers son adversaire. Son corps luisait et la température autour commençait à chuter, du givre ce créant sous lui. La raison était simple, il voulait que le Chapignon attaque aussi. Il était clairement plus rapide que lui et le toucherait sans problème… et dès qu’il le ferait, Iceberg libérerait une énorme Avalanche. Naomie restait en alerte, plus que lorsqu’elle s’était battue contre Brice. Pas le droit à l’erreur cette fois-ci.

Spoiler:
 

EDIT : Objets de mes Pokémons.
Mangriff : Balle fer
Seviper : Orbre Toxik
Kraboss : Eau Mystique
Galeking : Bulbe
Séracrawl : Restes
Cocotine : Grosse racine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 12 Juin 2014 - 14:24

La bimbo qui faisait face à Eva venait de qualifier son cabaret chic de "taudis", prétendant valoir beaucoup trop pour y travailler. Hun hun hun. C'est certain, bosser pour une bande de malfrat qui volent les pokémons des petites filles dans la rue, c'est beaucoup plus glorieux ! Enfin. Si elle préférait jouer les gogos pour Ophiuchus, c'était son problème, hein ? Mais il faudrait qu'elle aille assumer ses choix en prison... La bande de larbins en uniforme qui les entouraient semblaient, eux, hilares. Visiblement, Miss Décolleté avait besoin de sa petite cour de sous-fifres donc les QI, mis en communs, devaient donner un nombre à deux chiffres. Ils devaient sans doute flatter son ego en riant à ses mauvaises blagues, en la flattant et en libérant un filet de bave à chaque fois qu'ils osaient poser les yeux sur elle... Classique et pathétique ! Tout comme son attitude hautaine et ses bâillements audibles malgré son masque. La criminelle gradée semblait se donner tant de mal pour se donner des airs de méchante qu'elle en frisait la parodie.

Quoiqu'il en soit, la championne avait réussi à reprendre son calme en tournant mentalement en dérision l'ennemi qu'elle s'apprêtait à combattre. Elle allait devoir affronter deux colosses à la fois ; Kombucha ne tiendrait pas le coup tout seul. Eva tira de se ceinture la poké-ball de Ceylan et la lança sur le terrain. Dans un éclair rouge, le massif Ludicolo apparut sur le terrain. La jazzwoman siffla quelques notes d'un célèbre air de jazz pour le mettre dans la tête du pokémon Insouciant qui commença immédiatement à danser sur le rythme proposé par sa dresseuse : ainsi, il avait beaucoup plus le cœur à se battre. Visiblement, le brune masquée laissait l'initiative à son adversaire. Cette "faveur" cachait sans doute un mauvais coup ; Madame Camélia n'attendait aucun fair-play de la part de la bande de vaurien qu'était la team Zodiac à ses yeux. Mais soit ; elle allait jouer le jeu. De toutes manières, ils fallait bien que quelqu'un attaque en premier, sans quoi elles allaient passer le reste de la journée plantées là à s'échanger des politesses, et elle n'en avait absolument aucune envie.


_Hun hun hun. Je crains que votre dîner risque de se dérouler en prison. Y'a plus romantique, comme cadre. Vous devriez peut-être reporter d'une vingtaine d'années, non ? Je dirais bien que je suis désolée, mais j'ai bien peur que ce soit un mensonge... Kombucha, utilise Spore sur le Séracrawl, puis sur le Galeking ! Ceylan, utilise Bluff puis Hydrocanon sur le Galeking !

Le sens du rythme du Ludicolo lui permettait d'utiliser Bluff, et donc de frapper en premier, malgré sa lenteur naturelle. Il allait envoyer une baffe directement dans la tête du Galeking, ce qui aurait pour effet de le décontenancer et de lui faire perdre une action malgré la ridicule somme de dommages. Ainsi, si tout se passait comme prévu, les deux pokémons adverses seraient endormis avant d'avoir eu le temps de faire quoique ce soit ; les siens auraient alors tout le loisir de les transformer en carpaccio. D'ailleurs, la plantureuse commandante n'avait-elle pas parlé de dîner ? Le Chapignon n'était pas en reste niveau activité. Il projeta un nuage de spores soporifiques terriblement efficaces au visage du Séracrawl en standby et recommença sur le Galeking surpris. Enfin, Ceylan attaqua à son rythme naturel avec un impressionnant jet d'eau jaillissant de son bec de canard, pointé vers le colosse métallique, sans se soucier de l'état d'éveil ou non de ce dernier. Si l'attaque touchait, elle allait faire mal...


[HRP]Pas de soucis, dans un combat, de toutes manières, c'est pas dramatique si on en fait pas des tartines !
Les objets des miens :
Fragilady : Grosse racine
Manternel : Baie Chocco
Ludicolo : Restes
Meikuei : Pic Venin
Chapignon : Grelot Coque
Banshitrouye : Baie Sitrus[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Sam 14 Juin 2014 - 12:20

-‘ Abri et Clonage. ‘

Le glacier réagit rapidement, créant un bouclier qui arrêta les spores avant qu’il ne le touche. Iceberg regarda les spores glisser le long de son Abri, ne dégageant aucune émotion. En fait il bâilla et tapa du pied, défonçant l’asphalte sans trop de problèmes. Le Galeking de son côté avait reçu une gentille petite baffe de la part du canard dansant, mais la championne avait fait l’erreur d’attaquer avec ses spores le glacier en premier. Le temps que celui-ci attaque inutilement le Pokémon glace, le Galeking était sorti de sa torpeur. Naomie avait donné son ordre avant qu’il ne soit plus surpris, mais il l’avait entendu et dès qu’il fut capable de bouger, il réagit et se mit à briller. Juste avant qu’il ne se prenne les spores en pleine figure, le Pokémon se dédoubla, le clone partant vers l’avant. Il avait à peine eu le temps de le faire, leurs pieds étaient encore reliés alors que le clone absorbait les spores et restait éveillé. Naomie fut encore plus contente de son ordre lorsque le Ludicolo envoya une attaque eau puissante, qui risquait de mettre à mal son géant de fer. Le clone était toujours devant et ne bougea pas, absorbant aussi l’Hydrocanon. Malheureusement la puissance de l’attaque fut assez grande pour venir à bout du clone, qui disparut dans un petit pouf sonore, tombant en fumée. Le Galeking rugit, appréciant peu les techniques de la championne en face. La commandante hocha la tête négativement pour elle-même. Non, ça ne fonctionnerait pas comme cela. D’un mouvement rapide, elle rappela son Galeking et commanda un autre ordre à son glacier.

-‘ Rune Protect. ‘

Un ordre qu’elle aurait dû demander au début. Tant pis, cette fois-ci ça ne risquait plus de portée problème. Une autre Pokéball s’ouvrit et la Seviper de la dame se retrouva sur le terrain, sifflant avec la langue ressortie. Un meilleur choix contre un Ludicolo, elle ramènerait Titane dans le combat lorsque ce serait nécessaire. Médousa était prête à combattre, fixant avec amusement sa proie. Un canard laqué, ce serait bien, non ? Elle avait la bouche assez grande pour l’avaler. Excité à cette idée, le serpent frétillait, attendant l’ordre de la commandante.

-‘ Passe-Passe. ‘

L’ordre visait le canard. Les yeux de la Seviper se mirent à luire alors qu’elle tentait de faire le transfert d’objet, cherchant à voler les Restes du Ludicolo. C’était un peu comme un Tourmagik, le serpent se mit à dégager une aura noire et l’envoya sur le canard, pour ensuite la faire revenir à elle. Si l’attaque fonctionnait, celui-ci porterait l’orbe Toxik du Pokémon poison. Celle-ci se remit à siffler, sa queue frappant le sol. Elle ne saurait pas si l’attaque avait fonctionné avant le prochain tour, à savoir si l’Orbre allait faire effet ou si elle pourrait profiter des Restes. La commandante n’allait pas attendre de le savoir, il fallait en profiter maintenant.

-‘ Crochet Venin. ‘

Le serpent s’élança donc vers la cible, se déplaçant en frottant son long corps au sol. La commandante restait en alerte. Si elle pouvait changer de Pokémon, la championne aussi. Le glacier de son côté se préparait pour la prochaine attaque, dégageant du froid autour de lui. La commandante lui fit un léger signe de la main, lui demandant de retenir encore un peu son Blizzard.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Ven 27 Juin 2014 - 16:17

Hun. La plantureuse bonne femme qui faisait face à Eva n'était pas commandante pour rien ; son titre ne tenait pas qu'à un uniforme un peu plus joli que celui de ses sous-fifres et à un petit air suffisant... Habituellement, ses adversaires n'avaient pas la présence d'esprit nécessaire pour parer au sommeil de leurs pokémons... De plus, une rune protectrice avait été ordonnée ; les spores n'auraient plus aucun effet tant que la barrière magique érigée par le bloc de glace serait présente. Cette série d’événements fut accueillie par un "tssk." agacé de la part de la championne. Alors qu'elle s'apprêtait à envoyer une nouvelle salve de gnons aux combattants de la bimbo, cette dernière rappela son hideux galet métallique et envoya un Séviper à la place. La jazzwoman eut un sourire fugitif : comme c'était approprié... Le serpent eut pour ordre d'échanger de force son objet avec celui de son Ludicolo, comme semblait l'indiquer le regard de la criminelle gradée. Il n'en était pas question... Un pokémon Poison avec passe-passe, ça puait rien qu'un peu le sale coup !

_Ceylan, repousse-le avec Hydrocanon, puis balance-lui Vampigraine dans la gueule ! Kombucha, Poing Boost deux fois sur le gros !

Un flot d'eau, lancé avec un débit et une vitesse assez importants jaillit du bec du volumineux canard, en direction de la vipère qui fondait sur lui ; échanger les objets dans ces conditions serait risqué. Si le reptile s'y risquait quand même, peut-être verrait-il son objet emporté par le courant. Malheureusement, cette technique était coûteuse pour le pokémon Insouciant, surtout dans un environnement dépourvu de point d'eau. Les restes paraient un peu à ce problème, mais pas plus d'un peu ; il devrait bientôt cesser de l'utiliser. Qui dort dîne, mais qui dîne ne dort pas... Quoiqu'il en soit, Ceylan attendit en dansant que son adversaire ouvre la gueule, voyant presque sans broncher arriver le Crochet Venin qu'il allait devoir encaisser. Alors que les dents empoisonnées du Séviper allaient se refermer sur lui, il lança une salve de parasites, littéralement dans la gueule du monstre. Si celui-ci réussissait à éviter ça, il était un sacré virtuose de l'esquive. Le mouvement avait été risqué, mais la combinaison des restes et de la Vampigraine devrait lui rendre un peu de vie. Madame Camélia espérait que son serveur préféré n'avait pas été empoisonné. Cela ne semblait pas être le cas pour le moment...

Pendant ce temps, le Chapignon n'était pas resté inactif ; conformément aux ordres de sa maîtresse, il balança deux coups de poings au glaçon pour verre de whisky géant (à part Ceylan, aucun autre pokémon sur le terrain ne pouvait répondre au sobriquet énoncé par l'émissaire de la Ligue, et il aurait été absurde de frapper son coéquipier). Le Séracrawl étant naturellement lent, le champignon boxeur ne devrait pas avoir de mal à placer au moins un de ses deux coups de poings, lui infligeant des dégâts tout en boostant son attaque, ce qui serait intéressant pour la suite.

La commandante était désormais silencieuse, à l'exception des ordres qu'elle donnait à ses joujoux vivants. Autours d'eux, les sbires observaient avec attention les faits d'armes de leur chef ; quelle déception serait la leur lorsque la brune en décolleté se retrouverait à la merci des forces de l'ordre, les emportant comme des bagages pour son long séjour en prison... Ha. C'était une pensée bien réjouissante, d'autant que de fiers citoyens de Mégapagopolis, enhardis par la présence de leur championne, commençaient à les engager en duel et s'apprêtaient à leur causer du pays...


[HRP]Désolée pour le retard, je galère un peu en ce moment ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 3 Juil 2014 - 20:21

-‘ Évite ! ‘

Tant pis pour Passe Passe, ce n’était pas grave si la Seviper gardait l’objet encore un peu. Il y aurait d’autres occasions plus intéressantes. Le serpent glissa donc rapidement sur le côté alors qu’elle laissait tomber son assaut, restant bien collée au sol alors qu’elle serpentait en se décalant, évitant le puissant jet d’eau du canard. Le problème avec Hydrocanon, c’est qu’il n’était pas très mobile et manquait de précision. Lorsqu’elle fut décalée de l’attaque, celle-ci reprit son chemin vers le Pokémon eau, la bouche légèrement ouverte. Elle se donna de l’élan et tenta de bondir, bien que le mot ‘saut’ ne pouvait pas vraiment décrire ce qu’elle faisait La Seviper ouvrit grand la bouche alors qu’elle arrivait proche de sa cible et… avala les Vampigraines. Littéralement, le canard avait visé sa bouche et vu que celle-ci était ouverte à plus de 90 degrés, les graines étaient tombées dans le fond de sa gorge. Le serpent ouvrit grand les yeux et mordit le Ludicolo, son corps parcouru de spasme. La commandante sentit l’inquiétude la gagner alors qu’elle voyait que son serpent relâchait sa prise alors qu’elle était supposée restée accrochée à lui. Elle l’avait mordu à peine quelques secondes, ce n’était pas assez pour l’empoissonner. Serrant les dents, celle-ci vit alors le Chapignon s’attaquait à son géant glacier. La Seviper de son côté toussait légèrement avant de reprendre le contrôle, furieuse contre le canard. Les graines auraient-ils de l’effet même dans le tube digestif de Médousa ? Probablement. Naomie marmonna un peu et s’occupa de la plante combat avant, ne voulant pas laisser le temps à la championne de prendre un quelconque avantage.

-‘ Avalanche ! ‘

Icerberg était très lent et lourd, ce qui était une chance en soi. Le Chapignon cogna avant et dès que le glacier reçut des dégâts, il relâcha sur celui-ci une tempête de neige d’une grande puissance, recouvrant une partie du terrain de flocons blancs. Il avait envoyé le tout devant lui, profitant aussi de l’attaque pour repousser la plante avec sa neige. Peut-être avait-elle évité, mais Naomie n’attendit pas de le savoir.

-‘ Malédiction et Direct Toxik. ‘

Le gros glacier en profita pour augmenter son attaque et sa défense alors que le serpent retournait à l’attaque, avec un coup poison encore. Le but était de taper dans la faiblesse du canard et essayer le plus possible de l’empoissonner. Dès que le poison coulerait dans ses veines, ce serait terminé, Médousa pourrait utiliser une de ses attaques les plus puissantes. Il valait mieux qu’elle vienne rapidement à bout de lui, sinon il aurait le temps de drainer un peu de son énergie. Le serpent, qui était juste à côté, se recouvra le corps de poison et se dépêcha d’essayer de faire un câlin au canard dansant.

-‘ Essaie d’enchainer avec Meteores après ! ‘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 10 Juil 2014 - 13:44

La réaction de la commandante Zodiac face à l'hydrocanon fut des plus raisonnables : elle ordonna à sa vipère enragée de rester près du sol et d'annuler son passe-passe. Les Vampigraines furent, elles aussi, une réussite : projetées droit dans l’œsophage du reptile violet, elles lui provoquèrent des spasmes et une quinte de toux. Cependant, il sembla se remettre assez rapidement du choc. Sa maîtresse marmonnait derrière son masque, pour le plus grand plaisir d'Eva. Les réjouissances furent de courte durée : ce qui était moins réjouissant, c'était l'avalanche de neige qui venait de tomber du dos du Séracrawl sur la tête de Kombucha. Celui-ci s'écroula momentanément sous le choc, avant de se relever, encore en état de se battre mais déjà salement amoché. Il n'allait pas tenir longtemps contre le colosse qui lui faisait face, mais aussi bien, aucun des autres pokémons de la championne ne ferait beaucoup plus le poids... Le glacier vivant avait un énorme avantage face à l'équipe de la spécialiste du type Plante. Elle n'avait plus qu'à espérer que la Pose Spore du Chapignon fasse son ouvrage avant que celui-ci ne doive être rappelé dans sa ball...

De son côté, Ceylan ne s'en sortait pas franchement mieux. Le serpent qui lui servait d'adversaire se projeta sur lui après s'être rapidement enduit de toxines. Les plaies dues au Crochet Venin durent leur faciliter l'accès à son organisme, car le canard jovial fut secoué d'un frisson caractéristique : il avait été empoisonné, et un météore heurta son bec, comme pour l'empêcher de se remettre de ses émotions. Manquait plus que ça... Eva avait espéré se débarrasser du reptile avec Ceylan ; en effet, celui-ci n'était pas très solide et aurait peut-être pu être transformé en descente de lit... Enfin, il fallait qu'elle garde les dernières forces de son Ludicolo pour un éventuel pokémon de type feu. Saisissant sa pokéball, elle l'y rappela, avant d'en lancer une deuxième sur le terrain, libérant sa Roserade.


_Tiens bon, Ceylan, j'ai encore besoin de toi ! Meikuei, Pics Toxik ! Kombucha, reprends-toi ! Vampigraine sur le Séracrawl puis Dynamopoing !


Les deux Poing Boost permettraient au Chapignon, s'il tenait assez longtemps, d'infliger de lourds dégâts à son adversaire. Les pics, quand à eux, lui permettraient d'avoir une chance contre les monstres de la Zodiacs qui suivraient ceux-ci. C'était mal parti pour elle, elle devait bien l'admettre... Cependant, elle n'abandonnerait pas avant d'avoir passé l'intégralité de ses forces dans la neutralisation de la criminelle qu'elle était en train de combattre.

La foule commençait à se rassembler pour combattre les sbires qui les entouraient. Les tentatives, d'abord un peu timides, s'enhardissaient. La bande de sous-fifres rigolards n'étaient pas les premiers couillons venus et avaient des équipes capables avec eux, aussi les habitants de la villes se regroupaient-ils à plusieurs par Zodiac, afin d'avoir une chance d'aider la Ligue à faire régner la justice sur l'île. La championne en avait bien conscience et cela lui donnait plus de motivation encore pour se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Dim 13 Juil 2014 - 12:36

-‘ Médousa, reviens ! Iceberg… ne bouge pas. ‘

La championne ramenait son canard, alors la commandante rappelait son serpent. Il était hors de question que les Vampigraines ne lui prennent encore de la vie pour rien, elle préférait envoyer un autre Pokémon au combat. Naomie se mit à réfléchir en voyant le Roserade, la main sur une Pokéball en particulier. Hum. Il y avait fort à parier que celle-ci chercherait à empoisonner… Aquarius pinça les lèvres et décida finalement de changer d’idée, posant sa main sur une ball recouverte de diamants. Ender aurait été un bon choix, mais lorsque la commandante avait entendu le reste des ordres de la championne, elle avait décidé de le garder pour plus tard. Elle attendit que la plante place ces Pics Toxiks et que le combattant en face place ses Vampigraines sur son énorme glacier. Celui-ci ne bougea pas comme demandé, mais il préparait clairement quelque chose. Le Pokémon glace n’avait pas besoin de sa dresseuse pour savoir ce qui allait suivre, il fonctionnait toujours de cette manière et était prêt à agir sans son ordre. Dès que les petites graines se mirent à s’agrippera un peu à lui pour lui retirer de l’énergie, l’ordre de la commandante claqua d’un coup, juste avant que le Chapignon ne prépare déjà son Dynamopoing.

-‘ Tour Rapide. ‘

Le glacier poussa un long rugissement et souleva les deux pattes à gauche, frappant le sol avec force. Il se donnait de l’élan pour commencer à tourner sur lui-même, d’abord un peu lent pour ensuite prendre de la vitesse. Il était vrai qu’il était beaucoup moins rapide que certains Pokémons plus petits, mais il tournait néanmoins et fut frapper par le Dynamopoing sur le côté, pas en face. Naomie sourit sous son masque : il était vrai que son Pokémon venait d’encaisser une autre attaque et commençait à s’épuiser, mais elle savait qu’il pouvait tenir encore un peu. Il était peut-être faible au combat, mais sa grande défense physique et sa Malédiction en plus lui permettait de tenir. Le prochain risquait de lui être fatal, alors il valait mieux pour elle de trouver le moyen de se débarrasser de ce maudit combattant. Le Séracrawl s’était pris l’attaque et avait repoussé la plante ensuite avec le Tour Rapide, qui n’était pas une attaque très puissante. C’était plutôt l’effet secondaire qui intéressait la commandante, qui tenait à présent sa deuxième Pokéball dans la main. D’un geste rapide, elle libéra son autre Pokémon.

-‘ Je compte sur toi, Duchesse. Voix Enjôleuse sur le Chapignon et Psyko sur le Roserade. Iceberg, Vent Glace. ‘

La Cocotine avait à peine eu le temps de poser les pieds sur le sol, gonflant les joues d’un air énervé. Elle n’aimait pas être brusqué de cette façon, mais il valait mieux pour elle d’obéir. La petite boule rose commençait donc son attaque, en même temps que l’énorme glacier qui était à ses côtés. Voix Enjôleuse était une attaque qui ne manquait jamais et le Vent Glace pouvait toucher à la fois le Chapignon et le Roserade. Dès qu’elle aurait fini de chanter, la Cocotine se tournerait vers le Pokémon fleur pour lui envoyer son Psyko. La commandante posa les mains sur les hanches et observait le combat d’un air plus détendu. Elle préférait ne pas se réjouir tout de suite, même si elle avait un certain avantage. Et puis, le Vampigraine et les Pics Toxiks avaient été annulés par le Tour Rapide, cela mettait une partie de la stratégie de son adversaire à mal. C’était la raison pour laquelle Naomie avait attendu que le glacier fasse son attaque avant d’envoyer la Cocotine, qui ne souffrait donc pas de poison. De son côté Icerberg n’avait plus de graines sur lui, Aquarius espérant toucher suffisamment le Pokémon combat en face pour qu’il tombe enfin et laisse la voie libre aux autres. Restait à voir comment la championne réagirait face à la stratégie de la commandante. Un sourire fleurit encore sur son visage, alors qu’elle avait une pensée pour Brice. Vraiment, ce combat contre lui avait été une bonne chose, l’amélioration se voyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 17 Juil 2014 - 14:34

Eva commençait à croire que la commandante qui lui faisait face avait été envoyée à proximité de son arène dans le seul et unique but de lui faire plier le genou. Sûrement avait-elle été briefée à l'avance... En tous cas, il semblait évident que ce combat était mal parti... Cependant, hors de question de s'avouer vaincue pour la représentante de la Ligue. Elle se battrait jusqu'au bout, et profiterait de la moindre petite occasion d'obliger son adversaire à troquer sa haute-couture pour un habituel uniforme de prisonnier.

Le Séviper avait été rappelé et le Séracrawl avait dispersé les Vampigraines et les pics empoisonnés qui jonchaient le côté Zodiac du terrain avec Tour Rapide avant que sa damnée maîtresse envoie un damné Cocotine avec sa damnée fourrure rose. Ce pauvre pokémon aurait été bien plus dans son élément sur la scène du cabaret de la jazzwoman qu'à se battre ainsi dans la rue. D'ailleurs, la dénommée Duchesse manifesta son mécontentement en gonflant ses joues d'un air agacé. Madame Camélia fronça légèrement les sourcils et son regard se durcit. Ceci dit, le Dynamopoing avait touché le géant glaciaire au flanc. Les dégâts ne devaient pas être aussi importants que s'il avait pris le coup de face, mais l'effet de confusion systématique de cette attaque, ainsi que les boosts d'attaque conférés par les précédents Poing Boost, compensaient largement ce petit couac. L'iceberg sur pattes devrait être moins gênant désormais.

En revanche, la Cocotine qui venait d'être envoyée et dont l'odeur, bien que très agréable, embaumait l'air au point de donner envie de s'en éloigner, était un véritable problème. Elle chantonna quelques mots qui firent bien souffrir Kombucha du fait de son type combat, et s'apprêtait à envoyer des ondes psychiques à sa camarade Roserade. Ceci combiné au Vent Glace... Non. Il ne fallait pas. Bien qu'elle éprouve de la peine pour le pokémon Parfum, la championne ne pouvait se permettre de la laisser nuire. Elle aurait droit au programme de réinsertion réservé aux pokémons des Zodiacs capturés une fois la gangster gradée sous les verrous, mais en attendant il faudrait la combattre.

_Meikuei ! Utilise Abri puis Toxik sur la Cocotine ! Kombucha, acharne-toi sur le Séracrawl avec Vampipoing ! Il faut le mettre au tapis !

Certes, Vampipoing n'était pas un coup très puissant, mais il permettrait au Chapignon de tenir un peu plus longtemps. En effet, avec les attaques qu'il avait déjà encaissées, il ne tiendrait plus très longtemps, et Eva doutait que les soins apportés par les attaques ne fasse beaucoup plus que retarder l'échéance. De son côté, Meikuei se protégea avec un mur illusoire et scintillant, bloquant le Psyko et le Vent Glace. Elle était, de se fait, encore fraîche comme un gardon, et très décidée à en découdre. Si le cocktail de toxines qu'elle venait d'envoyer sur la fée faisaient effets, ce serait déjà un pas de fait vers la résolution de cette période de crise.

Les pupilles entourées d'iris sombres de la spécialiste du type plante se fixèrent sur la bimbo qui lui servait d'adversaire. "Connais ton ennemi", qu'ils disent... Ce n'était pas idiot, même si elle était plus d'avis de frapper d'abord et de discuter ensuite, quand il s'agissait de remettre quelqu'un dans le droit chemin. Quelques bleus et bosses sur celui qui écoute forcent efficacement son attention pour celui qui parle. Enfin... Pour une fois, elle pourrait faire les deux en même temps, d'autant qu'elle n'était pas assurée d'être celui qui pose les questions à l'issue du combat.


_J'ai toujours été curieuse de savoir ce qui peut intéresser des gens comme vous dans ce genre d'associations. Vous ne faites quand même pas partie de la bande d'allumés qui croient à cette histoire de vœux ? Et puis, vous êtes assez forte pour être indépendante, contrairement à la racaille qui vous sert de sbires. Alors, c'est quoi ? Le pouvoir ? Avoir le contrôle d'une bande de sous-fifres sans foi ni loi, c'est grisant pour vous ? Ou peut-être que vous voulez vraiment demander à l'étoile de vous apprendre à repasser vos chaussettes toute seule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Sam 19 Juil 2014 - 13:21

-‘ Hum. ‘

Naomie resta un instant pensive, observant la Cocotine qui avait lancé son Pysko dans le vide. Le liquide empoisonné qu’envoya la plante en réprimande coula sur le corps de Duchesse, qui se mit à frissonner alors qu’elle se secouait le popotin pour le retirer de sa peau. Le poison coula le long de son corps et tomba au sol, le Pokémon rose gonflant de nouveau les joues d’un air fâché. Vu les petits spasmes qui parcouraient son corps, il y avait fort à parier que le poison faisait effet. Hum, la commandante avait raison, le Rune Protect avait terminé. Aquarius n’eut pas trop le temps d’y penser, le Chapignon envoyait une nouvelle contre-attaque. Vampipoing ? La commandante fronça les sourcils et jeta un coup d’œil à son grand glacier, qui se tenait prêt à prendre l’attaque. L’attaque ne le mettrait pas à terre, mais cela risquait de le mettre bien à mal et aider son adversaire en plus. Que faire ? Naomie allait demander un ordre lorsqu’elle se rendit compte que le glacier semblait… étrange ? Il avait envoyé le Vent Glace par simple chance, ce n’est que maintenant que la dame se rendait compte de son erreur. Son Iceberg souffrait de confusion et semblait avoir du mal à se concentrer, prenant le Vampipoing sans trop réagir. La commandante soupira sous son masque et vit son géant poser un genou à terre, le regard fou. La confusion était encore de mise. La dame pouvait bien tenter un ordre, mais écouterait-il ? Il n’y avait qu’un moyen de le savoir.

-‘ Iceberg, mon chou, utilise Soin. ‘

Comme prévu, aucune réaction de son côté. Il se mit simplement à regarder sur le côté, grognant pour aucune raison. La folie c’était emparée de lui et Naomie savait bien qu’elle ne pouvait pas espérer qu’elle se retire tout de suite. Elle décida de le laisser là, le temps de régler le cas de la Cocotine rapidement.

-‘ Aromatherapi et Champ Brumeux. ‘

La Cocotine se dépêcha de suivre le premier ordre, pour se débarrasser du poison avant qu’il ne fasse du dommage. L’odeur se mit à flotter dans l’air, Naomie prenant une grande inspiration en souriant. Ce fumet était incroyable, digne des plus grands parfums. En plus de sentir bon, il permettait à la boule rose de se sentir mieux. Celle-ci se mit à gigoter d’un air satisfait, commençant à dégager de la brume rose par les pores de sa peau. L’attaque avait le même effet que Rune Protect, de quoi lui permettre de bloquer encore un peu les spores maudites des plantes. En attendant, que faire du glacier confus ?

-‘ Reviens mon gros. ‘

La commandante retirait encore un Pokémon du combat mais cette fois-ci, elle ne comptait pas le renvoyer. C’était fini pour Iceberg, il s’était bien battu. Naomie ne prit pas de temps à envoyer son remplaçant, son Mangriff. Il était faible au combat aussi, mais il le Chapignon avait pris beaucoup de dégâts et la dame se disait que ça ne serait pas compliqué de se débarrasser de lui.

-‘ Va-y, Ender. Direct Toxik et Tunnel ensuite. ‘

Avec un peu de chance, cela aurait raison du combattant. La mangouste s’élança donc, les griffes devant. Il frapperait le Chapignon et essayerait de disparaitre dans le sol ensuite, pour attaquer l’autre adversaire. La Cocotine restait en alerte de son côté, prête à contre-attaquer. La commandante tendit légèrement l’oreille, écoutant les paroles de la championne. Tentait-elle de faire la psychologue ? Naomie roula des yeux sous son masque, lassée de l’entendre. Les raisons pour lesquelles elle était dans la Zodiac ne regardaient qu’elle, la dame ne donnerait pas le plaisir à Eva de lui répondre. La commandante mit quelques secondes à réagir, pour ensuite ouvrir la bouche, simplement pour dire.

-‘ Concentrez-vous donc sur le combat, Miss Baker. Mes chaussettes peuvent attendre. ‘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Dim 20 Juil 2014 - 15:49

Le Séracrawl confus désobéit aux ordres de sa maîtresse, réagissant à la folie comme un poids lourd dont le chauffeur aurait perdu le contrôle ; bien qu'à l'arrêt, l'inertie d'un mastodonte pareil ne fut guère impressionnante. Il se contenta de poser un genou glacé au sol et d'ignorer superbement sa maîtresse, qui, après avoir essayé les mots doux et la patience, finit par le rappeler dans sa ball. Au vu de l'état dans lequel il devait être, elle ne le renverrait certainement pas sur place, du moins pas tant que Kombucha serait sur les lieux et en état de se battre. Pour le remplacer, elle libéra un Mangriff. C'était amusant de retrouver ce pokémon et un Séviper dans l'équipe d'un même dresseur, et cela ne devait pas être facile à vivre, ces deux espèces étant connues pour se vouer une haine farouche et avoir l'habitude de s’entre-tuer à la moindre occasion - et un regard de travers était généralement considéré comme une parfaite excuse à l'extermination. Qu'ils soient les deux vivants et à si peu de distance inspirait à Eva un certain respect pour leur "propriétaire", bien malgré elle.

De son côté, la Cocotine encaissa le Toxix et se mit à trembler en se trémoussant et en faisant la grimace, visiblement fort contrariée par la tournure qu'avait pris le début du combat. Cependant, c'était trop beau pour durer : sur ordre de sa maîtresse, elle dégagea un parfum imprégné d'antidotes au poison et l'inhala avec un soupir de soulagement, avortant ses effets, avant de répandre sur le terrain une brume rosâtre qui empêcherait Meikuei de lui inoculer à nouveau des toxines... Soit. Au moins, les pokémons de la championne profiteraient eux aussi des effets de cet écœurant brouillard couleur barbe-à-papa. Il était temps de réagir ; Kombucha ne pourrait sans doute pas supporter un Direct Toxik de plus.


_Kombucha, utilise Abri puis Vampigraine sur le Cocotine ! Meikuei, utilise Bomb-beurk sur la Cocotine puis Vampigraine sur le Mangriff quand il sortira de terre !

Au moment où le mammifère blanc et rouge allait frapper le Chapignon de son poing empoisonné, celui-ci interposa entre eux un mur iridescent qui encaissa le choc à sa place. Il projeta ensuite une salve des bien connus parasites végétaux sur la fée à fourrure rose ; ceci lui permettrait peut-être de se battre un peu plus longtemps. Meikuei, elle, réunit du venin dans la rose qui lui servait de main droite et l'envoya avec un ricanement sur la même cible ; si celle-ci encaissait le coup, elle risquait de souffrir. Elle attendit ensuite patiemment que le complice caché sorte de son tunnel pour l'infecter lui aussi, histoire de palier à des blessures qui ne tarderaient certainement pas à arriver.

La commandante, elle, réagit d'abord aux paroles de son adversaire par un silence difficile à interpréter. Était-elle vexée ? Réfléchissait-elle à une pique cinglante à envoyer ? L'ignorait-elle tout simplement ? La réponse, après s'être fait attendre quelques secondes, ne fixa pas la jazzwoman sur la portée qu'avait eu sa leçon de morale implicite. Elle se contenta de lui suggérer de se concentrer sur le combat et d'affirmer que ses chaussettes pourraient attendre, tout en lui donnant du "miss Baker", ce qui pouvait être également pris pour du mépris comme pour une simple banalité. La fraîcheur de cette réaction n'était pas beaucoup plus éloquente que le silence qui l'avait précédé, et le masque qui couvrait le visage de son émettrice n'aidait en rien sa compréhension. Soit. Elle verrait bien la tête que faisait la plantureuse brune une fois qu'elle lui aurait arraché son masque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Lun 21 Juil 2014 - 20:07

Les griffes du Mangriff frappèrent le mur lumineux du Chapignon et la mangouste blanche ne chercha pas réessayer son attaque, se donnant un élan pour ensuite disparaitre rapidement sous terre. Dès le moment où sa fourrure blanche ne fut plus visible dans le trou qu’il venait de créer, la commandante lui cria de ne pas ressortir tout de suite. La dame avait une idée, mais elle ne pouvait pas tout faire en même temps. Maintenant qu’Ender était dans le sol quelque part, à creuser comme un fou, il lui fallait s’occuper de la Cocotine. La commandante soupira en entendant les ordres de la championne, vraiment, les Pokémons plantes étaient fort désagréables. Il lui fallait trouver un moyen de se débarrasser de tout cela au plus vite. D’abord, retirer le Chapignon du terrain. Heureusement s’était lui qui lançait les Vampigraines sur Duchesse, pas le Roserade. S’ils réagissaient assez rapidement, il n’aurait pas trop le temps d’en profiter. Un plan se mit rapidement en place dans son esprit et la commandante ne tarda pas à donner ses ordres rapidement.

-‘ Duchesse, fais-moi confiance ! Laisse passer les Vampigraines et la Bomb’Beurk. ‘

La boule rose couina, mais écouta sa dresseuse, bien que cela ne lui plaise pas du tout. Les graines volèrent jusqu’à elle et s’agrippèrent à son corps dodu, la Cocotine se retenant de hurler de rage en sentant les petites racines se développer sur elle. Pas le temps de se fâcher à ce sujet, elle se prenait déjà la Bomb’Beurk dans la figure. Rouge de rage, la fée était sur le point d’exploser. Celle-ci se retenait de taper du pied, la commandante lui faisait signe d’arrêter de faire sa princesse. Il fallait qu’elle se concentre sur Ender, pas le temps de contenir la crise.

-‘ Ender, à gauche, suit le plan qu’on a travaillé ! Duchesse, prépare un Vampibaiser. ‘

Le plan qu’ils avaient travaillé ? Ça n’allait probablement pas dire grand-chose à Eva, mais pour la mangouste, c’était très clair. Le Pokémon normal sortit de terre, juste devant la plante. Il ne chercha même pas à esquiver les graines, celles-ci s’agrippant à sa fourrure. Le Mangriff se jeta sur le Roserade, bougeant devant lui et tentant de lui faire un câlin. Et… c’était tout. Il le bloquait et gigotait dans tous les sens, ricanant d’un air malsain. C’est alors que le sol s’ouvrit à côté du Chapignon, libérant le vrai Mangriff qui tenta de le frapper de son Tunnel. De son côté la boule rose était proche, voulant profiter de la surprise de l’attaque pour faire un gros bisou au combattant. Avec la grosse racine qu’elle portait, cela rattraperait les dégâts subis de la bombe puante et achèverait probablement son adversaire si les deux attaques étaient passées. Pas le temps de laisser de répit à son adversaire, elle devait profiter du Clonage qu’avait utilisé sa mangouste pour tromper le Roserade et esquiver ses Vampigraines.

-‘ Duchesse, vas-y, Psyko ! Ender, recule et laisse le clone faire le travail. ‘

La fausse mangouste avait lâché la plante, mais continuait de faire le bouffon devant elle, tentant de lui bloquer la vue. Les graines étaient tombées, incapables de lui prendre de la vie. Le clone protégerait évidemment le vrai, qui se tenait plus loin. La plante était obligée de l’attaquer pour le faire disparaitre, ce qui lui ferait perdre du temps. La Cocotine eut un large sourire en entendant son ordre et refit son attaque, sachant pertinemment que son adversaire ne pourrait pas réutiliser Abri.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Mer 23 Juil 2014 - 21:55

Après avoir crié à son Mangriff de ne pas sortir de son trou, la commandante ordonna à sa Cocotine d'encaisser les deux attaques dont elle était la cible. Voilà qui était surprenant, car cela allait sérieusement affaiblir le pokémon Parfum... Il y avait sans doute un plan derrière tout ça... La championne resta sur le qui-vive, prête à réagir au quart de tour si la situation le demandait. La réaction de la petite boule de fourrure rose tenait plus de la crise de caprice que du désespoir du pokémon forcé à combattre contre son gré pour une organisation criminelle dont il ne partageait pas la vision du monde. Détail à noter.

Peut après, deux Mangriff sortirent de terre à court intervalle de temps l'un de l'autre. Pas besoin de faire un dessin à l'envoyée de la Ligue pour qu'elle reconnaisse l'attaque Clonage... Puisque la réplique de la mangouste était dirigée contre Meikuei, il y avait fort à parier que le vrai s'attaquerait au Chapignon. Eva se dépêcha de donner ses ordres avant que la situation ne dégénère.


_Kombucha ! Saute en arrière dès qu'il sortira de terre ! ... Mais pas de ce côté, ducon ! Meikuei, encaisse, puis envoie deux Bomb-beurk sur la Cocotine, puis Vampigraine sur elle-même !

La championne serra les poings et regarda son boxeur végétal s'écrouler, inconscient. Sans doute la fatigue et la douleur expliquaient-elles le manque de concentration qui avait poussé le pokémon Champignon à esquiver le Mangriff... en direction de la dénommée Duchesse. Il bouscula légèrement cette dernière, mais sans lui infliger de dommage, et lui offrit toute cuite dans le bec une occasion de se gorger de son énergie jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien. La Championne espérait que son talent, Pose Spore, avait fonctionné, mais en l'absence de réaction de la part de la fée rose, c'était peu probable. De toutes manières, cela n'aurait fait que lui faire perdre un peu de temps... Fort heureusement pour Meikuei, son adversaire n'était pas de type psy et l'efficacité du Psyko était donc limitée.

Après un petit mot apaisant et une excuse pour le "ducon" qui avait fusé d'instinct, Madame Camélia rappela Kombucha dans sa ball. Pendant ce temps, sa Roserade envoyait des boules de venin peu ragoûtantes sur le délicat pokémon masqué. Heureusement, le Clone avait naturellement tendance à s'interposer entre son propriétaire et les assaillants, mais ne faisait que peu de cas de la santé de ses autres alliés. La spécialiste du type plante avait choisi de l'ignorer pour le moment, et d'en faire façon quand il deviendrait véritablement gênant. A deux contre un, il allait falloir qu'elle envoie un nouveau combattant. Elle avait sa petite idée à propos de qui envoyer ensuite. Sortant une ball de son sac à mais, elle la lança devant elle pour libérer Punch, sa Banshitrouye.


_Punch, Halloween sur la Cocotine puis Hantise sur elle-même !


Après avoir envoyé de faux spectres assez ridicules dignes de décorations d'Halloween en direction de la fée à attitude de princesse, la citrouille fantôme disparut dans les ombres. Elle viendrait frapper dès qu'elle jugerait le moment opportun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brice
L'éclat du rubis


Messages : 104
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 24 Juil 2014 - 13:15

HJ:
 

A Lakit, le terrain était libre. La dernière commandante présente allait être rapidement vaincue vu les deux champions et l'autre dresseur présent. Alors autant venir en aide là où il y avait le plus gros des troupes restantes, soit Megapagopolis. Le vole avait été rapide grâce à Grima. Une fois à terre, accompagné de Crimson, ils cherchèrent là où il y avait le plus besoin d'aide. Apparemment, il y avait déjà de quoi maîtriser Sulfura. Et plus loin, il y avait elle. La commandante Aquarius. Cette commandante que Brice avait déjà eu l'occasion d'affronter. Hahaha les souvenirs ! Cette fois-ci, il y aurait Crimson et la championne au type plante pour l'aider. En plus de ne pas oublier une petite erreur qu'il avait fait la dernière fois.

Sans attendre l'avis de l'ancien Zodiac, le jeune homme rappela son dragon, et sortit son Métalosse pour s'approcher discrètement d'Aquarius dans son dos. Cette fois-ci, pas d'ordres à voix haute : le colosse métallique utiliserait la connexion télépathique pour être indétectable. Brice fit d'ailleurs un clin d'oeil à Eva qui, de là où elle était pouvait le voir pour lui indiquer de ne rien dire. Et voilà, ses ordres fusèrent dans le plus grand des silences. Via sa pensée, il ordonna à son monstre de fer un Poing Météore contre la fée et d'enchaîner avec avec un Marto-poing pour le Mangriff. La première attaque vu sa priorité serait inévitable pour la fée qui mangerait gros, sachant qu'il s'agissait du type acier. Soit une attaque efficace contre les fées, et bénéficiant du type de Dyntos. L'enchaînement avec un Marto-poing serait là pour tenter de se débarrasser du Mangriff. Vu l'effet surprise, il y avait fort à parier que ce la mangouste ne puisse esquiver cela.

Le monstre de fer se mit à décoller silencieusement, usant d'une force similaire à celle d'un Vol Magnétif dans le but de retomber sur la Cocotine tel un météore d'acier. Immédiatement après cela, il userait de ses puissantes pattes pour infliger le Marto-poing qui écraserait le Mangriff.


« Commandante Aquarius ! Vous ne m'avez pas laissé le temps de vous répondre la dernière fois ! Saviez-vous que j'en étais fort contrarié ? Mais ne vous inquiétez pas, maintenant que je peux vous répondre, je me sens tout de suite mieux ! Je ne serai jamais assez fou pour demander l'immortalité. C'est trop horrible je trouve. »

HJ:
 

~~~~~~


Combat de maître
TC d'Angstorm/Violeta, préférez les mps sous mon 1er compte.


Dernière édition par Brice le Jeu 24 Juil 2014 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries


Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 24 Juil 2014 - 15:32

Spoiler:
 


                Après un rapide état des lieux, il s’était avéré que le Maître de la Zodiac n’était point encore en poste pour attendre ardemment l’arrivée de l’Etoile. Libra était aux prises avec deux champions et même avec le jeune Ash et il était inutile de perdre son temps à tenter de la raison, ce qui serait impossible, surtout vu au combien les rapports qu’entretenaient Crimson et elle étaient mauvais. De Pisces, nulles traces. Ainsi les forces de la team étaient bien réduites à Lakit. Chose qui n’était pas le cas à la Capitale, enfin pas au vu des commandants que le Serpentaire avait envoyés. Et attendre bêtement dans les ruines n’était pas une solution. Si Brice arrivait à avoir son vœu mais que Mégapagopolis était tombé aux mains des dernières poches de sbires, ça n’avançait en rien les choses. Ainsi il était de rigueur que d’aller prêter main forte aux pro-ligues qui se dressaient comme un ultime rempart à la Capitale.

Crimson, du fait de son statut de commandant, connaissait les positions de ses collègues. Usant de la célérité de Grima, les deux comparses arrivèrent assez rapidement sur les lieux pour finir par trouver un Adweryn bien entouré par Lyndia Dukos et Green Chen et ceux-ci étaient plutôt en bonne posture. Ainsi le champion et l’ex-commandant prirent une autre direction et arrivèrent là où un combat bien plus égal faisait rage. Eva Baker, championne de la ville face à Naomie, commandante Aquarius qui semblait déjà avoir un différent avec Brice. Quel tableau magnifique mais qui allait être mit à mal par l’intervention des deux anciens ennemis.

Déjà Dyntos avait été libéré et s’apprêtait à surprendre les pokémons du Verseau. Crimson, lui, allait jouer bien plus insidieusement du fait de la nature même de son acolyte. Il fit sortir San, son ectoplasma et ordonna rapidement ‘Mange’. Le déjà très large sourire du Troisième s’ouvrit encore plus. Il avait faim et il était de notoriété publique que les Ombres se nourrissaient des rêves et cauchemars de leurs victimes. Ainsi l’ordre simple consistait en une Hypnose de la cocotine suivit de l’attaque portant si bien son nom : Cauchemar.

Alors que le colosse d’acier venait de fondre sur sa cible aux allures nobles, l’Ombre se plaça judicieusement, ayant un angle parfait pour faire s’endormir sa proie. Seulement après, s’il était sûr qu’elle soit bien au pays des songes, il la ferait cauchemarder. Dans le cas contraire, il la frapperait d’un Point Ombre. 

Crimson sortit de l’ombre juste après ses ordres. Brice ayant fait assez de tintamarre, il n’était plus indispensable de se cacher dans les ténèbres. L’ex-commandant se montra alors en pleine lumière, affichant un visage blême par nature mais non masqué et un uniforme de Zodiac à l’insigne en forme de Z arraché. Il ne connaissait que très peu la commandante qu’il avait en face de lui mais de toute façon, son message serait le même pour tous ses ex-collègues.


« Aquarius, est-ce toujours indispensable de se battre alors que vous êtes en sous-nombre ? Il est encore temps de se repentir. »


Il était très peu probable que Naomie reconnaisse le roux. Il ne s’était jamais montré à elle sans son masque mais qui sait, ses cheveux couleur rouille seront peut-être un indicateur pour la bourgeoise. Mais Crimson n’en avait que faire, tout cette mascarade était finie.

Equipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Mar 29 Juil 2014 - 18:33


Naomie ne réagit pas en voyant le Chapignon tomber à la renverse, observant sans rien dire sa Cocotine se régaler de ses dernières énergies. À dire vrai la dame noire n’était pas vraiment concentrée sur l’attaque du combattant, elle était surtout choquée du ‘ducon’ lancé par son adversaire à l’intention de son Pokémon. Pour la commandante une chose était certaine à présent : la championne avait du mal à contrôler ses émotions. Sentait-elle que le contrôle de la situation lui glissait entre les doigts ? Naomie pinça les lèvres et releva la main, replaçant lentement son masque sur son visage. C’était beaucoup trop serré à son goût pour crier victoire, rien n’était gagné et elle devait conserver son calme… contrairement à madame Baker. Un sourire fleurit sur son visage caché et Aquarius se concentra de nouveau sur le combat, voyant que son adversaire ne perdait pas de temps. Encore des bombes puantes ? Cette fois-ci il était hors de question que sa boule rose encaisse une autre de ses attaques. Duchesse risquait de faire une crise de nerfs et ne plus écouter au bout du compte, ce n’était clairement pas le moment pour cela.

-‘ Ender, encaisse pour elle. Éco-sphère sur la bombe ! ‘

La Cocotine réagit rapidement, probablement parce qu’elle n’avait pas envie de se salir de nouveau. La sphère verte qu’elle était en train de préparer n’était pas là pour attaquer le Roserade, au contraire. La mangouste s’aida d’une Vive-Attaque pour aller plus vite et se placer devant sa collègue, se prenant la première boule toxique alors que son clone tentait de le suivre. La deuxième boule fut frappée de plein fouet par l’Éco-sphère, les deux explosant dans les airs sans toucher personne. Le Vampigraine fut réceptionné par le clone, qui s’était de nouveau remis devant son créateur. La commandante n’appréciait pas vraiment la manière dont la championne se concentrait uniquement sur un Pokémon, Aquarius cherchant à partager les dégâts entre les deux. Si Eva croyait qu’elle allait laisser Duchesse tout se prendre, elle se gourait. Ils ne se battaient pas en duo pour rien, le Mangriff était là pour donner un coup de main en cas de problème. La dame noire n’eut pas le temps de rajouter quoi que ce soit, la championne avait libéré un autre Pokémon alors qu’elle ripostait et celui-ci avait déjà reçu ses ordres. Malheureusement Ender avait bougé après l’attaque et son clone avait fait de même, laissant passer les faux spectres vers la Cocotine qui ne put rien faire. Naomie serra les dents, un souvenir désagréable lui revenant en tête. Les Banshitrouye étaient des Pokémons clairement chiants. Pas le temps de s’en occuper de toute façon, il avait disparu et attaquerait probablement bientôt la petite Cocotine. La commandante savait qu’elle avait peu de chance d’esquiver et le Mangriff ne pourrait pas y changer grand-chose à présent. Hantise était une attaque en deux tours, pendant ce temps-là, elle laissait son Roserade seul.

-‘ Faite lui goûter sa méthode. Duchesse, relance Psyko. Ender, Provoc. Dès qu’il y a une ouverture, Plaie-Croix ‘

Dès que le Branshitrouye sortirait de sa cachette, elle se concentrerait sur lui. La Cocotine retenta une attaque Psyko alors que la mangouste et son clone tournaient autour de la plante, le vrai Pokémon tentant de provoquer le Roserade pour qu’il arrête d’essayer de les handicaper avec ses graines. Seulement les plans de la commandante allaient vite être souillés, alors que sa Cocotine criait de terreur en se faisant attaquer lâchement dans le dos. Aquarius se retourna d’un coup et sentit la colère monter d’un cran en voyant le champion qu’elle avait affrontée il n’y a pas si longtemps que cela. La mangouste n’avait pas besoin d’ordre de sa dresseuse pour réagir, le clone se jeta devant et encaissa l’attaque du Marto-poing, disparaissant dans un pouf alors que le vrai rugissait de colère en direction des nouveaux assaillants. La commandante n’avait même pas le temps de réagir que la Cocotine s’écroulait tout simplement, sans même avoir eu la chance de se défendre. Que s’était-il passé ? Naomie ne faisait pas face à un combattant, mais à trois. En entendant les paroles de Brice, celle-ci dû se retenir de relever son masque et lui cracher au visage. Cet homme avait-il réellement été champion ? Sans parler de l’autre qui s’approchait à son tour, dont la simple manière de parler et son habit lui donnaient un gros indice sur son ancien statut. En plus de devoir se battre contre la ligue, elle devait se battre contre des Zodiacs qui n’avaient pas de colonne. Naomie n’était pas idiote, elle savait bien qu’elle n’avait aucune chance face à trois personnes ayant une équipe aussi forte que la sienne. Son Mangriff à ses côtés, la dame en noire restait droite et fière, fixant sous son masque ses trois adversaires. D’autres Zodiacs se battaient autour et l’un d’eux leva la tête en direction de la commandante, faisant un léger geste de la main. Celle-ci hocha à peine la tête, consciente que la majorité d’entre eux ne pouvait pas l’aider. De toute manière, elle avait autre chose en tête et elle savait qu’elle n’était pas complètement seule. Faisant signe à son fidèle Pokémon de ne pas bouger, Aquarius ouvrit la bouche et sa voix était plus froide que son glacier.

-‘ Pardonnez-moi, ne voyez-vous pas que nous sommes occupés ? Lorsqu’on s’est battu dans la ruelle, j’aurais pu lâchement demander à mes capitaines de s’occuper de vous à plusieurs. Mais je ne l’ai pas fait, tout comme j’ai décidé d’attaquer madame Baker seule. Pour un champion vous êtes… plutôt lâche. Encore plus pour un ancien Zodiac. ‘

Celle-ci joignit les mains et tourna légèrement la tête vers Crimson, qu’elle avait envie de tuer. Seulement… si elle était en mauvaise posture, les autres l’étaient probablement aussi. Cet idiot de chef avait lancé cette attaque alors qu’ils étaient clairement en sous-nombre, ce n’était pas les sbires qui allaient faire la différence. Naomie devait se rendre à l’évidence qu’elle allait perdre et ne pourrait pas faire son vœu. Cette pensée la rendait folle de rage, alors qu’elle tentait du mieux qu’elle pouvait de ne pas laisser libre cours à celle-ci. La commandante réfléchissait à toute vitesse, incapable de se faire à l’idée qu’elle ne pourrait pas profiter de la descente de l’étoile. Il était vrai qu’elle y avait pensé de nombreuses fois, mais ce retrouver devant son échec était plus dur que de l’imaginer. Celle-ci se retint de rire, consciente qu’elle était folle et que cela ne serait que pire. Il lui fallait cette immortalité, sinon elle serait obligée de… Aquarius tourna la tête vers sa mangouste, qui lui rendit son regard. Il semblait nerveux et il savait très bien où Naomie voulait en venir. Le regard de la dame en noire parlait pour celle-ci et cela lui faisait peur. Ils en avaient discuté de nombreuses fois, mais le Pokémon n’aurait jamais cru devoir le faire. Il se mit à couiner doucement, attrapant le bras de sa dresseuse qui se dépêcha de le retirer. La mangouste avait les larmes aux yeux, bien qu’il tentait du mieux qu’il le pouvait de le cacher. C’était ça ou ils finissaient tous en prison, ce qui était hors de question. Jamais la commandante ne laisserait le plaisir à ces idiots de la capturer. Ils avaient gâché son rêve le plus important, sans lui, elle n’était plus rien. Rien. La dame noire attrapa sa ceinture de Pokéball et la donna à son Mangriff, faisant mine d’abandonner. Ender la prit et l’attacha autour de sa taille, les mains tremblantes alors que la commandante reprenait la parole.

-‘ Je ne laisserais à aucun de vous le plaisir de me voir en état de faiblesse. Il y avait deux choix, Brice. Être immortelle ou mourir. ‘

La dame retira lentement son masque, le jetant au sol. Son visage se retrouva à découvert pour la première fois, Naomie souriant à ses adversaires. Ses cheveux noirs claquaient dans le vent et celle-ci ferma les yeux en relevant les bras, l’air serein. Déjà elle entendait les cris autour, certains la reconnaissant. Qui ne savait pas qui elle était ? L’une des plus grandes mannequins et designers de ce monde. Qui aurait cru qu’elle était une commandante ? Personne, jusqu’à maintenant. Elle ouvrit les yeux et lança d’une voix forte, le regard vers Brice.

-‘ Je t’aime, Ender ! ‘

Et le Mangriff enfonça ses griffes dans son dos, transperçant son corps de part en part.

La mangouste sanglotait, mais n’avait pas le temps de rester là. Il retira ses griffes d’un coup sec, le sang dégoulinant sur son pelage. Il émit une dernière complainte et, sans un regard pour les autres, se sauva en creusant un tunnel dans le sol, les Pokéballs avec lui. Le corps de la commandante tomba à la renverse, manquant de l’écraser alors qu’il s’enfuyait. Bien vite les réactions ne se firent pas attendre, les Zodiacs autour se rendirent compte de la mort de leur chef et se dépêchèrent d’essayer de s’enfuir à leur tour. Le cadavre de la dame en Noire trônait au centre de la place, une mare de sang s’étirant tout autour de son corps. Un sourire étirait toujours son visage, celui-ci commençant déjà à devenir blême et dur.

Le combat était terminé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Mar 29 Juil 2014 - 20:44

Le combat allait de mal en pis. Eva avait perdu l'habitude de combattre des adversaires aussi retors en s'installant dans son cabaret, et regrettait désormais amèrement de ne pas avoir passé plus de temps à s'entraîner. Cependant, l'heure n'était pas au remords... Il fallait qu'elle s'accroche au peu d'espoir de gagner qu'il lui restait. Aucune des deux Bomb-beurk n'avait touché la fée rose, mais au moins le Mangriff avait-il eu l'occasion d'en déguster une malgré son clone. La Vampigraine n'était pas passée non plus, c'était bien là l'inconvénient de donner autant d'ordres à la suite. Alors que la riposte s'apprêtait à être douloureuse pour la pauvre Meikuei, un événement inattendu l'interrompit. Deus ex machina ? Non... Certainement pas. Si le visage de Brice apporta à la championne une vague de soulagement, l'individu qui l'accompagnait et qui avait attaqué son ennemie de dos la transforma en déferlante de colère. Oh, elle ne pouvait pas vraiment reprocher à quelqu'un d'utiliser des moyen peu éthique en un temps de guerre pareil, quand il s'agissait de gagner pour la liberté de (presque) tous. Ici, plus que cette attaque en traître loin d'être nécessaire car ils se retrouvaient à trois contre une, c'était l'individu qui l'avait ordonnée qui mettait Madame Camélia hors d'elle.

Elle avait une dent contre la team Zodiac, comme toute personne normalement constituée contre une bande de criminels sans foi ni loi. Cependant, elle avait désormais de son côté le type d'individu qui appelait le plus au monde son  mépris. Ce Zodiac (un commandant, à en voir les grades sur sa veste dont l'insigne avait été arrachée), avait trahi au dernier moment. L'employée de la Ligue ne haïssait rien plus que les gens qui, en plus d'avoir des convictions nuisant à la majorité du reste de la population, n'y croyaient que parce que cela les arrangeait personnellement, et étaient capable de les abandonner si cela leur permettait d'être, au final, dans le camp des gagnants. Alors que la jazzwoman s'apprêtait à lui exprimer le fond de sa pensée, un autre événement inattendu l'interrompit, cette fois, elle.

Celle qu'elle qualifiait précédemment de bimbo retira son masque après avoir souligné la lâcheté de ses nouveaux adversaires et avoir soupiré quelque chose à propos d'immortalité... et de mort. Le disque de nacre retiré laissa apparaître un magnifique visage qui jeta un silence sur tous les occupants de la place. Elle avait en face d'elle Naomie Torc, célèbrissme mannequin et créatrice de vêtements. Tsss. C'était donc son vœu ? Être immortelle ? Quel cliché... Bien que la majeure partie de la vie du modèle ait dû tourner autours de son physique bien plus que simplement attirant, le fait qu'on puisse réellement souhaiter ce genre de chose dépassait de loin la spécialiste du type plante... Mais... Mourir !? Ah, non ! Alors qu'Eva commençait à se précipiter pour l'empêcher de se trancher une veine ou de s'empoisonner, histoire de la capturer vivante, la mangouste blanche et rouge qui se battait pour elle la prit dans ses bras, se saisit de sa ceinture de pokéballs, transperça de ses griffes sa dresseuse qui lui disait une dernière fois qu'elle l'aimait, avant de disparaître dans le sol en creusant.

Poussant un juron, la championne courut jusqu'au corps inerte de son ennemie, mais ne prit même pas la peine de prendre son pouls quand elle vit les blessures qui déchiraient son torse. Le cœur avait été proprement détruit et elle était indéniablement morte, un sourire figé donnant à son visage bientôt exsangue une expression étrange.


_Peuh. Pauvre idiote.


Après ces paroles post-mortuaires peu élogieuses, Madame Camélia abandonna le cadavre de Naomie au béton sur lequel il reposait et se releva, les poings serrés, avant de foncer comme un boulet de canon en direction de l'ex-Zodiac roux. Aidée de sa carrure imposante et de sa musculature non négligeable acquise par sa participation aux travaux pour son cabaret et par ses nombreux travaux manuels, elle saisit ce dernier par le col, le souleva de quelques centimètres du sol et l'adossa brutalement contre la statue travestie de Red. La commandante n'ayant plus vraiment besoin qu'on s'occupe d'elle, il ne restait plus que lui. Ne sachant pas par où commencer et cherchant un peu ses mots, la jazzwoman commença par élégamment cracher aux pieds de son nouvel ennemi.

_Alors comme ça, non content d'être une ordure de criminel et un gradé de la Zodiac, on veut être un connard jusqu'au bout, hein ? On retourne sa veste juste à la fin, pour être dans le camp des gagnants et s'assurer notre clémence ? HEIN !? Soupir. Ça ne marche pas comme ça, mon grand. Il va falloir arrêter tout de suite de nous prendre pour des cons et accepter les conséquences de tes actes ! D'ailleurs, Brice... J'attends des explications. Pourquoi ce déchet n'est-il pas déjà sous les verrous ?

Contrairement à Naomie qui avait eu droit à un vouvoiement poli, le triste sire aux cheveux rouges se voyait attribuer un tutoiement dédaigneux. De plus, l'employée de la Ligue partagée entre la haine et le mépris se sentait totalement en droit de demander des comptes au maître de Hoenn ; s'accoquiner avec un individu pareil était, de son point de vue, répréhensible. On ne se repent pas au dernier moment, un point, c'est tout, et lui accorder le droit de se promener ainsi en toute impunité avait été une très grave faute de la part du jeune homme.

La spécialiste du type plante avait bien conscience qu'en s'en prenant ainsi physiquement à leur dresseur, elle s'exposait à ses pokémons ; cependant, s'ils s'attaquaient  à elle, une championne, elle était certaine que le résultat serait assuré : l'agression d'un membre de la Ligue ne jouerait certainement pas pour lui devant un tribunal... De plus, elle était beaucoup trop en colère et désemparée par la mort de sa précédente adversaire pour réfléchir raisonnablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brice
L'éclat du rubis


Messages : 104
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Jeu 31 Juil 2014 - 11:07

Qu'est-ce que... Que faisait la commandante Aquarius ? Elle révéla son visage, celle d'une célèbre mannequine nommée Naomie... Et parla de mourir. Brice comprit bien vite. Mais même son Métalosse n'eut pas le temps d'arrêter ce qu'elle voulait faire.

« Aquarius ! Non stop ! Vous pouvez enc... »

Trop tard.

Elle s'était suicidée sans avoir expliqué son vœu en détail. Ses motivations. Ses arguments. Et Brice n'eut le temps de la convaincre que l'immortalité était une chose aussi affreuse que celle de se donner soi-même la mort. Cependant, la championne au type plante, ayant tout de même un sale caractère, se précipita sur Crimson. Comment pouvait-elle agir comme ça sans comprendre ce qu'il se passait ?! Le champion tremblait de tout son corps à cause de l'impuissance de ses actes face à cela. Même s'il y avait une commandante en moins, il avait échoué là où il avait réussit avec le roux. Le comportement de madame Camélia ne fut que la goutte qui fit débordée le vase. Il allait forcer cette championne à relâcher sa poigne sur l'ex-zodiac.


« ASSEZ ! Vous n'avez pas à vous attaquer à un homme comme lui sans chercher à comprendre qui il est ! Au-delà de son désormais passé de Zodiac ! Il est à mes côtés car j'ai réussi avec lui ce dont je n'ai pu faire avec Aquarius. Je lui ai fais prendre conscience du grave danger qu'il encourait avec son vœu, et nous aidera désormais à localiser l'Ophiuchus et à forcer les troupes Zodiac à se retirer. »

Le jeune homme avait sa voix tremblante. Pourquoi s'était-elle suicidée ? Pourquoi Madame Camélia était-elle aussi odieuse, se laissant gouverner par un sens de justice dénué de moral ?

« Les faits sont là. Crimson a la possibilité de changer de vie. Il a failli être accablé d'une malédiction... Semblable à la mienne. Il est aujourd'hui le mieux placer pour m'aider. C'est tout. Alors continuez à vous battre contre la Zodiac, mettre sous les verrous ceux qui le méritent. Lui est capable d'empêcher une catastrophe. »

Lastdawn pouvait s'expliquer s'il voulait. Le héros lui, n'avait pas l'intention de discuter plus longtemps, même s'il pourrait s'étendre sur le fait que plus que jamais, l'ancien Bélier était la personne qui était le mieux placé pour le comprendre et l'aider. Il était désormais l'homme capable d'empêcher la folie habitant le héros de produire une catastrophe sans qu'il le veuille. Il ressortit alors son Drattak, montant dessus et invitant l'ex-zodiac à le rejoindre. Le Métalosse resta sortit le temps que les deux autres aient leur mot à dire. Le colosse de fer les empêcherait de se battre.

~~~~~~


Combat de maître
TC d'Angstorm/Violeta, préférez les mps sous mon 1er compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Lastdawn
Le sombre bélier/ Commandant Aries


Messages : 170
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : QG de la team Zodiac

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Ven 1 Aoû 2014 - 9:51

Immortalité et mort, deux concepts des plus éloignés qu’il soit et Naomie, celle qui se cachait derrière le masque du Verseau, semblait incapable de se rendre compte qu’il y avait quelque chose entre. L’immortalité était son souhait, aussi atroce soit-il, la mort sa destinée. Laissant tout le monde dans le plus grand désarroi, elle délaissa la vie humaine qui pourtant lui était offerte et tandis que Brice lui sommait de ne pas faire cela, elle se laissait mourir entre les griffes de son plus fidèle ami.

Crimson ne réagit même pas, ne s’élança pas à sa rencontre, ni même ne réagit en effectuant une mimique surprise ou même dégoûté. Il était là, face à ce choix qu’il aurait peut-être dû prendre. Il regardait sans même voir. Naomie Torc avait choisi la mort contrairement à la vie et voilà que lui, Crimson, en venait à se demander s’il avait bien fait de choisir la repentance, surtout alors que Miss Camélia venait l’empoigner, le soulever et le coller contre le piédestal d’une statue à la gloire de Red. Il ne réagit pas, comme s’il était aussi mort qu’Aquarius. Pauvre inconsciente qu’Eva Baker. San se trouvait juste dans son dos, prêt à lancer un poing ombre si l’ex-Aries le désirait. Mais la chanteuse était bien trop en colère pour soupçonner ne serait-ce qu’un instant que l’Ombre était capable de la tuer d’un geste. Toutefois, l’ordre ne vint pas, Crimson subissait le beuglement de d’Eva sans réagir.

Il n’avait rien à lui dire, il n’était qu’un paria pour la ligue et ça lui était bien égal. Brice lui avait conféré une mission mais ça, la miss ne pourrait pas le comprendre si seulement il se prenait la peine de lui expliquer. Elle était bien trop hors d’elle pour ne serait-ce prend le temps de comprendre ce qu’ils disaient. Et lui expliquer qu’il en allait de la survie du monde, Ha ! elle lui aurait rit au nez, prônant que cela était un stratagème de Zodiac pour s’en tirer mais au final, elle ne l’aurait pas lâché. Non rien ne servait de parler avec elle mais Brice s’y employa quand même, bon cœur qu’il était.

Et finalement le champion d’Hoenn libéra son dragon et monta dessus, enjoignant ainsi Crimson à le rejoindre. De fait, celui-ci claqua son bras sur celui de la championne pour la faire lâcher et il rappela son ectoplasme puis monta sur le dos de Grima. Alors que Brice allait ordonner de décoller, l’ex-commandant se tourna vers la Baker.


« Si j’avais voulu lui planter un couteau dans le dos, ne croyez-vous pas que ce serait déjà fait ? Je ne désire qu’une chose : Arrêter la folie du Serpentaire et arrêter le massacre d’innocents. Je n’espère pas que mes fautes soient oubliées mais il y a des priorités dans la vie. Et chaque chose en son temps. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie
La Succube – Commandante Aquarius


Messages : 33
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Lun 4 Aoû 2014 - 11:49

Et le corps de la pauvre Naomie trainait au sol, sans plus d’intérêt pour les autres. Lorsqu’ils partirent et que des policiers s’approchèrent de la suicidée pour émettre la nouvelle et la déplacer, ils furent surpris de constater que le cadavre ne concordait pas à la description que leur avaient faite les gens ayant assisté à la scène. Ils leur avaient dit que la dame ayant été tuée était la célèbre Naomie Torg, seulement, ce n’était plus le cas. Le corps qui trainait au sol était celui d’une autre femme, plus jeune qu’elle. La demoiselle avait de longs cheveux blonds et des yeux bleus, ceux-ci fixant le ciel, grand ouvert. Les policiers n’eurent pas vraiment le temps de s’interroger sur l’étrange phénomène, c’était la guerre et ils se dépêchèrent de transporter le cadavre jusqu’à l’hôpital le plus proche.

Où était donc passée la mannequin supposée morte ?

***

-‘ Bien, Ender. Je suis fière de toi. Il valait mieux se débarrasser d’elle avant qu’elle ne s’échappe du pouvoir de Zeus. C’est du gaspillage, mais bon, je suis sûre que notre nouvelle recrue se montrera autant à la hauteur. ‘

Naomie se cala dans son fauteuil et caressa avec douceur le pelage de son ami. La mangouste était encore tâché de sang, mais ne semblait plus du tout triste, au contraire, un sourire mauvais fleurissait sur son visage. La dame en Noire releva son regard sur l’écran de portable qu’elle avait en face d’elle, celui-ci lui renvoyant les images des diverses caméras qu’elle utilisait un peu partout sur Mailys. Depuis sa demeure luxueuse à Unys, l’ancienne commandante était bien loin des conflits du continent. Un verre de Mojito à la main, celle-ci profitait du beau temps à l’extérieur, ne sachant pas trop si elle était contente ou déçue de la mise à mort de l’organisation. Elle aurait aimé pouvoir profiter du vœu, mais de l’autre côté elle se fichait bien de la Zodiac. Sa présence dans la team n’était due qu’à cette histoire d’étoile, le reste n’était que des pacotilles. Sirotant sa liqueur alcoolisée, la dame soupira et jeta un rapide coup d’œil à l’équipe qui lui avait permis de s’en sortir sans aucune égratignure.

-‘ Vous serez bien récompensé, comptez là-dessus. ‘

Le Sépiatroce et la Zoroark hochèrent la tête, prenant congé. C’était grâce à ses deux-là qu’elle avait réussie à entrainer des pantins pour se battre à sa place. Ils ne lui appartenaient pas, c’était des Pokémons mercenaires et libres. Ils offraient leurs services en échange de plusieurs choses et depuis qu’ils avaient rencontré Naomie au début de son mandat de commandante, ils étaient particulièrement gâtés. La technique était simple : trouver des simples d’esprit, les hypnotiser et les cacher sous des illusions. Naomie avait réussis à engager une jeune femme et celle-ci avait tellement subi les attaques du Sépiatroce qu’elle avait fini par croire qu’elle était elle-même Naomie. Il suffisait simplement ensuite de la voiler dans une illusion, faisant croire que c’était la commandante. Celle-ci se mit à rire en repensant au combat contre Brice. Non, ce n’était pas vraiment elle qui y avait participé. Le pauvre champion ne le saurait probablement jamais, il croyait Aquarius morte. C’était heureusement sa doublure qui l’était. La dame ferma ses onglets de caméra et ouvrit une nouvelle image, observant celle-ci avec attention.

-‘ La team est peut-être morte, mais pas mon vœu. ‘


-‘ On trouvera bien… un autre moyen. ‘

Elle se remit à rire, finalement contente de s’être débarrassé de son titre et du reste. Naomie avait à présent un autre but en tête et le reste ne lui faisait ni chaud, ni froid. Peut-être trouverait-elle un autre morceau de viande pour jouer son rôle pendant qu’elle se la coulait douce. Au final, c’était toujours ce qu’elle avait fait.

Laisser les autres faire tout le travail à sa place

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]   Aujourd'hui à 8:09

Revenir en haut Aller en bas
 
La cage aux fauves est ouverte. [Eva Baker][Bataille finale]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 881 Camion G.M.C. Pinder avec remorque-cage et fauves.
» La cage s'est ouverte...
» Tuto - Steel Cage (Jakks)
» L'histoire ,la porte ouverte a l'imagination (explication)
» Classics Ring Cage Deluxe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: