Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Sam 24 Mai 2014 - 13:43


Blessé. J'étais mentalement blessé. J'avais forcé une discussion avec Kikushihikidashi, et je n'en étais pas ressorti indemne. Mais ça valait le coup. Parce qu'elle était avec moi. C'était la fin, la dernière chance, et elle avait accepté de me soutenir. Elle savait aussi bien que moi que c'était la meilleure solution pour parvenir à nos fins, et réparer le mal que j'avais causé.

Je marchais donc sur Lieucca, avec un peu d'avance sur le reste des troupes. Je devais arriver en ville et commencer le combat avant le Champion n'ait le temps de partir aider le gros des forces de la Ligue. Il était puissant, je le savais très bien, et il était mon devoir de le retenir le plus longtemps possible. Je n'espérais pas gagner, il m'avait déjà montré qu'il était bien meilleur que moi. Mais je ferais ce que j'avais à faire.

J'entrais dans le bâtiment abritant le quai permettant d'accéder à l'arène. Je foulais le sable de cette fausse plage, me remémorant ma dernière bataille près de la mer, contre l'Amiral et le Génie des Vents : Boréas. J'avais perdu, mais cette défaite n'avait aucune importance : Sydarta descendait.

Je m'approchais du ponton, le visage à découvert, le masque encore caché sous ma tunique. J'étais habillé en civil : Gustav n'avait aucune raison de me suspecter, il ne penserait jamais que j'étais un Zodiac, jusqu'à ce qu'il puisse voir le masque du Scorpio. Je souris, savourant mon entrée.


« Bonjour, je viens pour le Badge Écume ! Je n'ai aucun badge de la Ligue Maïlysienne, mais il semblerait que j'ai le niveau d'un Champion. »

C'était totalement idiot, mais ça me faisait rire. Et si tout se passait bien, il m’emmènerait au large, dans son arène. L'annonce n'ayant pas encore été faite, il n'avait aucune raison de se méfier. Et une fois qu'il comprendrait, il serait trop tard pour s'enfuir. Le Champion serait isolé du reste des troupes. Mais moi aussi. C'était un sacrifice nécessaire.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Lun 26 Mai 2014 - 21:52



Un challenger se présentait à l'arène de Lieucca ? L'infirmière Joëlle s'énerva. L'homme comprendrait très rapidement pourquoi. En effet, la voici qui s'avançait vers lui pour lui annoncer son énervement.

"L'amiral est un homme très occupé vous savez ! Ce n'est pas pour rien qu'il faut prévenir deux jours à l'avance que vous voulez l'affronter !... Je vais voir ce que je peux faire"
Elle se calmait légèrement sur la fin. A vrai dire, depuis l'annonce de la capture de Boréas par le champion, elle était assaillie de demandes incessantes d'interview, de challenges et autres joyeusetés. Elle avait du mal à jongler entre toutes les activités qu'elle devait caser sur le planning de son chef. L'annonce de cette potentielle bataille venait ruiner ses plans, mais Gustav se devait d'honorer son rôle dans la mesure du possible...

Ce qu'il put finalement faire, étant libre à ce moment précis. Il arriva donc, avec quelques minutes de retard et légèrement frustré d'avoir été coupé de son occupation précédente. L'homme prétendait être capable de rivaliser avec le niveau d'un champion hein ? Très bien, il aurait droit à un combat contre la vraie face d'un champion. S'il surestimait ses forces, ça lui apprendrait. C'était tout de même bizarre qu'il se présente sans même réserver auparavant. Le règlement était pourtant clair... Surement un tête en l'air.

"Bonjour jeune garçon pressé. J'aurais préféré que tu passes un coup de fil avant de venir... Je suis très occupé en ce moment ! Mais bon, allons-y !"

Et c'est ainsi qu'il l'emmena au large, dans son arène préparée spécialement pour les combats d'un plus haut niveau. Son équipe personnelle se sentait bien trop à l'étroit dans le terrain sécurisé qu'il réservait aux challengers faibles. Pas de poutre, pas de nacelle ici. Juste des flotteurs extrêmement puissants à la surface de l'eau. Il était injuste que Brunehilde se cogne contre un poteau !

"J'annonce les règles. Un contre un, pas d'objets utilisés. J'espère que tes prétentions sont à la hauteur de ton niveau. "
Sans plus de cérémonie, il convoqua alors un Pokemon de son équipe. Ce fut Tyr, le Polagriffe, qui fut choisir comme premier atout de Gustav. Il affronterait ce roux. Que son adversaire ne soit pas leurré par l'apparence gigantesque et pataude de l'ours, il était un excellent nageur.

"Si tu acceptes les règles, appelle un Pokemon. Comment pourrais-je t'appeler pour la durée de cet affrontement ?"

HRP:
 

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Mar 27 Mai 2014 - 3:59


Je pris un air confus alors que je me faisais réprimander par l'infirmière. Ainsi, l'Amiral était tellement occupé qu'il fallait prendre rendez-vous pour pouvoir l'affronter ? En soi, ce n'était pas vraiment étonnant ; il m'avait vaincu, moi, le Commandant Scorpio, et avait ramené Boréas à la Ligue. Mais ils ignoraient encore que cette défaite n'en était pas vraiment une. Le temps s'écoulait et je n'avais qu'une seule hâte : prendre la mer et isoler le champion.

Quelques minutes passèrent. Je commençai à stresser. S'il mettait plus de temps, on risquait d'être encore à terre lorsqu'Ophiuchus ferait son annonce. Ce qui voudrait dire qu'une défaite de ma part - à laquelle je m'attendais - serait probablement synonyme de défaite pour nous. Avec Gudbjörn à la tête des dresseurs de Port Lieucca, la Team Zodiac aurait peur, et à raison. Mais même ça n'était pas dramatique. Notre objectif n'était pas de prendre la ville, juste d'entraver les forces de la cité portuaire et de gagner du temps.

Je finis par être rassuré. Même si mon stratagème échouait, tout irait bien. Et le champion arriva finalement. J'eus droit, une nouvelle fois, à des reproches, mais mon adversaire confirma sa disponibilité. Je souris, franchement, même si la raison de ma joie n'était pas celle à laquelle il devait penser.


« Je suis vraiment désolé, je suis un peu tête en l'air, ces derniers temps... »

Je me passais la main sur le visage, me grattant légèrement le front, en signe de malaise. Mais bien sur. Je devais garder les apparences aussi longtemps que possible.

Nous embarquâmes, et il nous amena au large, dans une arène spéciale, prévue pour des Pokémons de grande taille. Il y avait donc des chances que son Wailord fasse son apparition pendant l'affrontement. Dommage, je n'avais pas été en mesure de m'en débarrasser comme ça.

Ses règles furent énoncées, et j'hochai la tête, acceptant ses conditions. Son premier Pokémon était un Polagriffe. C'était intéressant, j'ignorai qu'il possédait un tel spécimen. Mais j'avais exactement ce qu'il fallait pour contrer ça. J'attrapai la ScubaBall de Kouei avant de la libérer.

La Pingoléon apparût sur un flotteur, sans mouvement superflu, sans cri, rien. Comme à son habitude, elle restait calme et sereine. Voir même trop.


« J'accepte ces règles. Et appelez-moi Ougi. Ok, Kouei, Danse-Plume et Anneau-Hydro ! »

Quoi qu'il arrive, il était hors de question que je donne mon vrai nom. Et celui que j'avais choisi reflétait bien mes objectifs. J'étais le Secret, le Mystère, avec l'objectif caché. Même si l'Amiral maîtrisait cette langue, il n'avait aucune raison de s'alarmer plus que raison : il s'agissait d'un prénom tout à fait courant.

L'Impératrice dansa alors que des plumes faisaient leur apparition et fonçaient sur le corps du Polagriffe. Avec le froid, elles devraient probablement geler, et tenir suffisamment bien, même si le Pokémon Glace décidait de faire un plongeon. Cette épaisse couche de plumes allait gêner l'ours polaire dans ses attaques ; tout contact serait considérablement adouci. En combinaison avec le double-type de la Pingoléon, les Restes qu'elle tenait et l'Anneau-Hydro qui venait de l'envelopper, cela devrait être suffisant pour nullifier une bonne partie des attaques Eau et Glace.

J'activai le premier bouton du dispositif électronique que je gardais caché au fond de ma poche. Celui-ci envoya un signal au deuxième, gardé par les troupes Zodiacs assignées à la ville. Aussitôt, Miwatasu, mon Airmure, qui était restée avec eux, prit connaissance de mes coordonnées. Si le combat dégénérait à un tel point que Kiku'chan devenait incapable de nous téléporter, elle viendrait à notre rescousse. Le deuxième bouton était là pour faire une demande d'extraction.

Scorpio était en place. Il n'y avait plus qu'à attendre le discours du Serpentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Jeu 29 Mai 2014 - 20:05



Un Pingoléon. L'amiral s'attendait pertinemment à ce que son adversaire choisisse un Pokemon qui contrerait les capacités naturelles d'un Polagriffe. Tous les challengers faisaient ça, certes plus ou moins bien, mais cela n'était pas à une surprise. Qui démarrerait avec un désavantage dans un match si important ? Néanmoins, le choix de son adversaire restait plus qu'intéressant. Un autre Pokemon de l'océan. Du pôle opposé à celui de Tyr. La situation était presque ironique : deux Pokemons opposés géographiquement... tout comme par le point de vue de leur dresseur -même si le champion n'en était pas conscient.

Le dénommé Ougi entama directement le combat. Danse Plumes ? Ah. Ce serait du gâteau d'envoyer cette technique balader.

"Renvoie les avec un Vent Glace ! Et déchaine la Grêle !" ordonna simplement le marin.
Aussitôt dit, aussitôt fait. Tyr exhala son haleine fraîche en direction des plumes. Leur mouvement perdit rapidement en intensité au fur et au mesur qu'elles se couvraient de glace qui réduisaient naturellement leur vitesse. Leur course se termina lamentablement dans l'eau, sous forme de petits glaçons. Elles ne baisseraient l'attaque de personne à présent. Satisfait, l'ours blanc entama alors la deuxième partie de ses instructions. Celle qu'il préférait. Alors que son adversaire se couvrait d'un fin voile d'eau pour se régénérer plus aisément, il poussa un cri puissant et bestial alors que sa barbe s'illuminait. La grêle allait tomber. Rapidement, une petite bruine fine se fit ressentir sur l'arène. De faux nuages couvraient la zone de combat et expulsaient leur eau qui devenait de plus en plus froide. Puis la neige vint. Puis la glace. Voila qui annulerait bien gentiment le bonus régénérateur de l'anneau tout en réservant une petite surprise polaire à l'adversaire.

"Très bien Oogie Boogie, ca ne fait que commencer !"
L'homme à l'uniforme blanc se gaussait légèrement du nom de son adversaire. A vrai dire, il trouvait que tous les noms à sonorité Ranseienne particulièrement stupides. Par ailleurs, l'occasion était trop belle pour ressortir ce vieux sac d'insectes sur le devant de la scène. Au moins, il pourrait savoir si le garçon roux avait le sens de l'humour.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Lun 9 Juin 2014 - 15:32


Le Vent Glace avait balayé les plumes sans aucun problème, et avait profité du répit qui avait suivi pour invoquer la Grêle. Cette décision donnait pas mal d'informations : le Polagriffe avait le talent Rideau Neige, rendant les esquives plus faciles pour l'ours blanc. Mais tout laissait à croire que cet avantage disparaîtrait une fois qu'il plongerait. Voilà mon objectif : forcer l'ours à venir sous l'eau, là où son talent n'aurait aucun effet. Il était hors de question que Kouei s'épuise à frapper un adversaire intouchable.

Mais comme le disait si bien Gustav, le combat ne venait que de commencer. Pour l'instant, tous les efforts étaient minimes. Chaque ordre en avait annulé un autre. Il était temps de remédier à ça, mais d'abord, je devais donner au Champion ce qu'il voulait. Je ris.


« Oogie Boogie ? Voyons, je ne fais pas si peur, si ? »

Depuis le début, je jouais le rôle du challenger insouciant et plutôt détendu. Je devais rester sur le même registre afin de ne pas éveiller les soupçons de mon adversaire. J'ignorai quand l'annonce serait faite, mais si possible, je devais garder la surprise le plus longtemps. J'avais hâte de me révéler, et de voir la surprise sur les traits de l'Amiral. Il faudrait également que je me débarrasse de l'infirmière. Je ne pouvais pas me permettre de la laisser interférer.

« Plonge, Danse-Lames et Siphon ! »

La Pingoléon ne perdit pas de temps et plongea aussitôt dans le bassin. Elle risquait de ne plus entendre mes prochains ordres, mais je ne me faisais pas de soucis : elle savait ce qu'elle avait à faire. Chacun de mes Pokémons avait été entraîné de façon à pouvoir se débrouiller tout seul, et Kouei ne faisait pas exception à la règle.

Une fois dans l'eau, à l'abri de la grêle - les glaçons perdaient drastiquement en vitesse lorsqu'ils touchaient l'eau, les rendant quasiment inoffensifs -, l'Impératrice fit apparaître une multitude de lames au dessus d'elle, tourbillonnant. La Danse-Lame effectuée, toutes ses attaques physiques deviendrait bien plus puissantes. En général, les Pingoléons étaient plus réputés pour leur attaque spéciale, mais, chacun ses préférences, n'est-ce pas ? Et Kouei préférait largement combattre au corps-à-corps plutôt qu'à distance. Mais ça ne voulait absolument pas dire qu'elle était incapable de se battre avec des attaques spéciales. Le Siphon allait le prouver.

Le tourbillon, une fois invoqué, engloba le flotteur du Polagriffe. Celui-ci commencerait une rotation de plus en plus rapide, qui avait de fortes chances de le déstabiliser et de l'envoyer à l'eau. De plus, tant qu'il était là dessus, il n'aurait quasiment aucune chance de toucher efficacement Kouei. L'Ours était peut-être un bon nageur, mais la pingouin était dans son milieu naturel, malgré son carapace de métal, elle était capable de se mouvoir avec aisance sous l'eau.

J'attendais, un sourire aux lèvres, la réaction de mon adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Jeu 12 Juin 2014 - 20:47



Le roux prit du bon côté la pique lancée à l'encontre de son nom. Ou bien faisait-il seulement semblant et se forgeait une nouvelle raison pour vaincre le champion : en plus de vouloir le badge, il voudrait vengeance pour l'affront. Mais ce n'était clairement pas important. Si le garçon se montrait un peu trop entreprenant, il finirait à l'eau par un malencontreux dégât collatéral. Zut alors.

Puis il ordonna à la Pingoléon de plonger. De quoi pimenter un peu plus le combat. En effet, l'adversaire tournait presque la confrontation dans le sens inverse : ce n'était pas le champion qui profiterait de l'océan mais bel et bien le challenger. La plupart des techniques de Tyr ne lui permettaient pas d'attaquer efficacement depuis la surface, ainsi devrait-il plonger à un moment où à un autre, ce qui risquait d'affecter l'efficacité de son Rideau Neige. Autant se préparer à la confrontation : si l'esquive diminuait, alors il fallait compenser avec de la défense.

"Gonflette."
De la défense et de l'attaque à vrai dire. Là où la Pingoléon optait pour une stratégie ultra offensive, le Polagriffe partageait son effort entre sa puissance et sa résistance. Plus de versatilité pour plus d'efficacité. Mais au moment où l'ours blanc aurait fini de booster artificiellement ses capacités physiques grâce à de la glace bien utilisée, l'oiseau marin aurait également terminé d'affuter ses lames. Nul doute qu'il passerait bientôt à l'attaque.

Toute la question était d'en déterminer la nature précise afin de mieux appréhender le futur. La Danse Lames présageait une attaque physique, mais la plupart ayant lieu au contact, le lanceur aurait besoin de sortir de l'eau : ce qui ne l'avantagerait pas à cause du rideau. Une attaque spéciale serait probablement utilisée. Si c'était bien ça, alors Gustav pourrait marquer des points facilement en l'esquivant.

"Montre lui pourquoi il n'y a plus aucun Pingoléon dans les mers nordiques Tyr ! Rejoins la !"
Les ordres étaient clairs : l'ours plongerait. Très certainement au plus grand bonheur du roux. Le dernier point à éclairer était la durée de l'euphorie adverse. Contrairement au précédent, ce plongeon là était bien plus offensif. Le colosse des neiges pénétrerait les eaux précédé par une Chute Glace. Ainsi, cette dernière ne perdrait pas en vitesse ni en puissance car toujours poussée par la puissance de l'ours. De plus, Kouei était occupée à déclencher les courants nécessaires pour générer un siphon, ce qui laissait le champ libre à cette contre attaque. La Glace ne lui ferait pas beaucoup de dégâts, certes, mais elle avait le grand potentiel de l'apeurer, offrant un nouveau coup gratuit à l'assaillant. Une véritable prédation : inspirer la peur à la proie pour mieux la dévorer par la suite.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Mer 18 Juin 2014 - 18:41


Alors que le combat continuait, je frissonnais, et me figeais. J'avais oublié de prendre une chose en compte. Une chose cruciale. Je ne voulais pas mourir. J'avais encore trop de choses à faire. Lorsque l'annonce aurait lieu, je deviendrais immédiatement un ennemi à abattre. Gustav m'avait fait une offre une fois, pas deux. La dernière fois, il avait tiré, et Kiku'chan m'avait sauvé in-extremis. Cette fois-ci, elle combattrait. Et après notre défaite - éventuelle, mais pas du tout impossible -, elle ne serait plus en état de me tirer de là. Et malgré sa vitesse, Miwatasu ne serait peut-être pas là à temps.

Une balle allait vite. Plus vite qu'un Airmure. Si je mourrais maintenant, je perdrais tout. Absolument tout. Ca ne pouvait pas arriver. Je devais jouer la carte de la chance, et de la trahison. Je n'avais pas le choix.

Je déglutis et levai la main.


« Kouei, stop. »

La Pingoléon, m'entendant parfaitement, se tourna dans ma direction, surprise, et se prit l'attaque. Mais ça n'avait aucune importance. Le combat était terminé, je me rendais.

Je regardais le champion droit dans les yeux.


« Votre offre tient toujours, Amiral ? »

Je passais la main dans la veste en même temps, lentement, avant d'en sortir le masque de Scorpio, que je jetais par terre. Nul doute que même à cette distance, Gudbjörn le reconnaisse.

Un geste lourd, dur à faire. Mais une fois accompli, je me sentis plus léger, moins tendu. Ce n'était pas très étonnant, en fin de compte. Je n'avais jamais été un criminel. J'avais toujours fait ça pour mes soeurs.


« J'ai des informations pour vous. En échange, je veux la vie sauve, une deuxième chance et selon le déroulement des événements, un Voeu. »

Malgré ma reddition, mon accord avec Kiku'chan devait être respecté si possible. C'était le plus important. Plus important que ma famille, mes amis, mes collègues. Plus important que ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Jeu 19 Juin 2014 - 20:32



Voila qui était pour le moins inattendu. Ougi, qui était jusqu'à présent si confiant et respirant la joie de vivre, sembla se pétrifier en un instant. Etait-ce la vue d'un Polagriffe plongeant qui lui faisait douter de sa stratégie ? Quelque chose ne tournait pas rond : à un tel niveau, les dresseurs ne paniquent pas au bout d'une minute de confrontation. Il devait y avoir autre chose. Il le découvrirait par la suite : l'affrontement ne faisait que commencer...

Ou venait tout juste de se terminer. Cela se passa lentement mais pourtant si vite. Le roux le va le bras et ordonna à son pingouin de cesser immédiatement les hostilités. Etonné, Gustav haussa les sourcils et entrouvrit la bouche, tentant tant bien que mal de comprendre les motivations de l'autre homme. Et sa réponse arriva aussitôt.

"Comment ? C'est TOI Scorpio ?"
Il n'y avait qu'une seule personne à qui s'adressait cette offre. Le Commandant sus cité. Même s'il était de notoriété publique que le représentant de la Ligue avait proposé un marché à l'ennemi, peu de gens en connaissaient la nature. Joëlle aussi était perturbée par une telle annonce, elle hésita à attaquer à l'aide de ses Pokemons, mais un geste de la main de son supérieur l'en dissuada. Si le roux se rendait, c'était qu'il connaissait les termes de ce contrat. Il était donc soit Scorpio, soit un leurre. Bien évidemment, l'étonnement arracha des mots de la bouche du champion avant qu'il n'ait pu songer à l'éventualité d'un kagemusha.

Puis ce fut au tour du fameux masque de s'écraser sur le support de bois. C'était le même que celui du commandant, renforçant les probabilités que ce soit bel et bien cet homme. Il fallait néanmoins rester prudent, la suite du dialogue prouverait une thèse ou une autre : un faux Scorpio finirait par se trahir... Ou il y avait bien plus simple, examiner son empreinte psychique. Astrid, bien que dépourvue d'yeux, n'était pas aveugle. A la place d'une vision basée sur la lumière, son espèce ressentait les énergies internes dégagées par chaque être, chaque objet. Le rendu final était une carte multicolore aux teintes subtiles et irisées, comme une roche passée au microscope polarisant. Elle reconnaitrait l'homme qu'elle avait déjà combattu à coup sûr. En silence, Gustav la fit apparaitre sur le champ afin qu'elle observe et confirme la véracité des affirmations du roux.

Scorpio reprit la parole. Il proposait des informations sur la team à l'amiral. En échange, il désirait ce qu'il lui avait été promis : la clémence de la Ligue à son égard. Les termes du contrat étaient corrects. Il tiqua cependant sur son histoire de voeu.

"Quel genre de voeu ? Une faveur de ma part, ou celui-ci ?" questionna-t-il en montrant le ciel du doigt.
Il était aisé pour le champion de Lieucca de répondre aux caprices éventuels du déserteur. Cependant, il était hors de question que l'étoile ne descende pour le satisfaire : cela reviendrait à faire gagner la Team Zodiac. A moins que...

Tout à coup tout semblait clair. S'il demandait un voeu, c'était que Sydarta était destinée à tomber. L'Ours Blanc ne saurait dire comment, mais il était certain que l'Ophiucus allait mettre en branle son plan de récupération des légendaires dès que possible. Scorpio était probablement ici dans l'espoir de subtiliser Boréas à celui qui lui avait volé au préalable, ou dans le pire des cas, séparer l'amiral de ses forces. Gustav n'avait pas eu son grade dans une pochette surprise, les stratégies de guerre ça le connaissait : la simple donnée de "Scorpio" "Voeu" et de ce combat lui parlaient énormément. Il se sentit mauvais d'être tombé aussi facilement dans le piège, mais quel choix avait-il ? Ses obligations de champions l'y avait contraintes.

"Je veux absolument TOUT savoir. Parle. Je ne vais pas te fouiller l'esprit étant donné que c'est douloureux et dégradant, mais ne t'avise pas de mentir, je le saurais."
Le ton employé était bien plus "impérieux" qu'agressif. C'était l'autorité naturelle du supérieur hiérarchique de la marine qui reprenait le dessus. Un tic professionnel... Gustav s'occuperait de la protection de Scorpio dès qu'il aurait eu ses informations. Il était pressé, très pressé. Si ses prévisions étaient exactes, ses collègues et la population courraient un danger imminent. Il n'y avait donc que trop peu de temps à consacrer aux politesses.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Lun 23 Juin 2014 - 19:58


J'aurais presque pu éclater de rire si la situation n'avait pas été aussi tendue. Déjà, je réfléchissais à comment survivre à cette histoire. En désertant, je me mettais toute la Team Zodiac sur le dos. Et même si elle perdait, des membres s'en tireraient. J'imaginais mal Libra se faire capturer aussi facilement, par exemple.

Je devais mourir. Au moins sur le papier. Tous devaient me croire mort. Tous sauf une. Je ne pouvais pas disparaître en laissant ça sur le dos de Sakuranbo. Je savais bien qu'en "mourant", mon identité serait révélée. Comment pourrait-elle supporter de savoir que son frère adoré ait été le Commandant Scorpio de la Team Zodiac ?

Déjà, une histoire se découpait. Je savais ce que je lui dirais.

Maintenant, je pouvais mettre mon plan à exécution.


« L'invocation de l'Étoile aura lieu aujourd'hui. Il suffisait que les six climatiques arrivent sur l'île pour que la prophétie soit accomplie. D'ici peu de temps, Ophiuchus passera une annonce révélant ça à la population. En parallèle, les troupes Zodiacs se mettront en marche dans le but de bloquer la Ligue. Déjà, un groupe attend à l'extérieur de la ville. »

Ils étaient assez nombreux pour donner du fil à retordre à Gustav, mais leur moral était instable : l'idée même de combattre le Champion de Lieucca les faisait s'uriner dessus. Après tout, il m'avait déjà vaincu, et j'étais réputé pour être un combattant d'exception.

« Il y a un moyen simple de se débarrasser d'eux. Il va falloir que je meure. Je compte donc sur vous pour faire votre possible pour que mon voeu soit exaucé. Ramenez Hayato Ash à la vie, s'il vous plait. »

Je libérais Kikushihikidashi qui me regarda droit dans les yeux. Je souris. Elle sourit. J'avais pris la bonne décision.

Je retroussais ma manche, sortis un couteau et m'entaillai profondément le bras. La Gardevoir, avec ses pouvoirs psychiques, guida le sang sur le masque de Scorpio avant de soigner ma blessure.

Il ne manquait plus qu'une chose pour compléter le tableau.


« Tirez. »

Je suis mort d'une balle dans la tête.

Enfin, ça c'est la version officielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Mar 24 Juin 2014 - 19:52



Le récit du commandant suffit pour énerver encore plus Gustav. Lui et la Ligue avaient été menés du bout de la baguette depuis le début. Comment se faisait-il que les innombrables historiens, archéologues et spécialistes des civilisations antiques qu'abritait l'île n'aient pas pu donner ce détail d'une extrême importance aux représentants de l'ordre ? Ces incompétents avaient ils été incapables de comprendre que le lieu d'invocation était l'intégralité du croissant ? Le plus stupide dans tout ça, c'était que la Zodiac, elle, le savait. Il n'y avait qu'une seule explication : tous ces professeurs émérites leur avaient menti au profit de la Zodiac pour l'amour de leur discipline. Plus que de protéger l'ordre, chacun d'entre eux voulait connaitre le secret de l'étoile, quitte à pactiser avec l'entité du mal de l'île. L'amiral veillerait personnellement à ce que chacun d'entre eux soient poursuivis et sondés par le plus performant des Sépiatroces de la marine.

"Ah le salaud ! C'était bien la peine que je t'arrache Boréas ! Dire que mes collègues ont été assez stupides pour vouloir le verrouiller au volcan au lieu de me laisser le cacher à Sinnoh..."
Plus que la colère, c'était la consternation qui faisait parler l'amiral d'une telle manière. Il avait toutes les raisons du monde d'en vouloir à ses collègues. Des artistes, des gosses, des personnes n'ayant jamais combattu autrement que pour gagner des matchs Pokemon. Des bureaucrates éloignés de la réalité en somme. C'était ainsi que le marin les voyait. Néanmoins, il leur prêterait main forte : la solidarité était une qualité primordiale entre soldats.

"Les troupes de la Zodiac bloquer Lieucca ? Hahaha ! Les forces de la police ont beau avoir été plumées tout ce temps, mes marins sont au dessus. Nous ne sommes pas ces cadres de bureau du volcan ! Ce n'est pas un attroupement de sbires qui fera se courber ceux sous mon commandement..."
Il marqua un silence après son discours qui lui donnait envie de rire jaune à propos des forces de la Ligue qui s'étaient montrées incapable jusqu'à présent.

"Mais ton plan la... Il me plait. Il peut accélérer la marée. Mes marins vont pouvoir prêter main forte à mes collègues plus vite si la Zodiac est désarçonnée par ta pseudo disparition."
Après toute la préparation préalable du masque de l'ancien commandant, Gustav sortit son arme et tira avec plaisir dans l'insigne le plus représentatif de son ancien ennemi. Il enterrait ainsi le passé de Scorpio, et avec elle les espoirs des sbires attaquant le port.

Il y avait aussi la question du voeu. Et ce dernier n'était pas moindre : rien de moins qu'une résurrection. Le nom de Ash disait quelque chose à l'amiral, mais il ne put pas se souvenir précisément. L'Ours Blanc avait vu passer de nombreux patronymes devant lui. D'une missive télépathique à Joëlle, il lui commanda de se renseigner sur ce défunt. Il ne fallait pas ramener à la vie quelqu'un de potentiellement dangereux. Bien entendu, pour n'éveiller aucun soupçon sur les recherches que ferait l'amiral par le biais de son assistante, cette dernière resta sur place, immobile. Heureusement pour Astrid, son niveau spirituel était suffisant pour tromper les capacités de reconnaissance télépathique de son homologue psychique.

"Je verrai ce que je peux faire pour exaucer ce "souhait". J'ai toujours été plus que méfiant avec ces histoires. Comme disaient mes parents : il n'y a pas de repas gratuit. Je doute que l'étoile donne si facilement de si gros services. Mais je tiendrai parole dans la mesure du possible. Mais j'y pense, que comptes tu faire ce soir ? Te cacher ? Combattre sous une autre identité ? "

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Mar 24 Juin 2014 - 20:17


La détonation me fit plisser les paupières et serrer les dents aussi fort que je pouvais. Après quelques longues secondes, j'entrouvris mes yeux, jetant un oeil à symbole de mon ancien titre.

Le Commandant Scorpio venait de mourir d'une balle dans la tête.

Mais j'étais encore vivant, et je ne comptais pas renoncer à la vie aussi facilement. La promesse de Gustav me fit soupirer. C'était ce que je pouvais espérer de mieux. A moi de faire en sorte que la Ligue gagne. Sans être vantard, je savais que mon départ ferait une énorme différence dans la balance. Avec l'Amiral libre de ses mouvements, avec ses subordonnés, la Zodiac pourrait être vaincue.

Avant de disparaître, j'avais tout de même quelques petites choses à faire.


« Avant de vous expliquer ce que j'ai prévu, j'ai un autre service à vous demander. Je voudrais que mon nom soit enregistré dans les fichiers de la Ligue, et m'identifie comme un agent double. »

Je souris légèrement avant de continuer.

« Je m'appelle Mamoru Yamazakura. Et j'ai fait tout ça pour mes soeurs. Mais j'avais tord. Je ne me suis rendu compte que trop tard que vouloir les protéger de tout danger revenait également à les empêcher de vivre. Lorsque je m'en suis rendu compte, il était déjà trop tard pour faire demi-tour. Ma mort est le seul moyen d'empêcher la Team de découvrir ma trahison et donc de protéger ma famille de la vengeance. Mais le risque qu'ils apprennent que j'ai servi la Zodiac est grand, et... je ne veux pas disparaître en laissant tout ça en l'état. Je voudrais que malgré tout, elles soient fières de moi. Après ça, je pense quitter la région, et vivre sous un autre nom. Me l'accorderez-vous ? »

J'en demandais beaucoup. J'en étais conscient. Mais après tout, ma trahison pouvait changer entièrement le cours de la bataille. Il ne me restait plus qu'à espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Mer 25 Juin 2014 - 20:39



L'ancien Commandant Scorpio lui expliquait comment il comptait se blanchir aux yeux de ses soeurs : prétendre jouer sur les deux tableaux... Ce qui n'était pas entièrement faux au vu de ce qui venait de se produire. Après tout, la défection de la Zodiac puis le ralliement à la ligue n'était-il pas une sorte de double jeu dont on ne change qu'une fois de côté ?

Puis il donna son nom. L'information pour laquelle tous les champions auraient presque tué pour n'en obtenir qu'une à propos d'un commandant. Et le roux le lui servait comme ça, sur un plateau et sans mentir. Ses intentions honorables n'en étaient que confirmées. Il était bien du côté de l'amiral à présent. Peu en importaient les raisons : l'envie de survivre, la protection de ses soeurs, le voeu... Cela n'importait que peu à Gustav tant que la bataille ne serait pas terminée.

"Charge toi de la paperasse électronique pour l'intégrer à nos fichiers Joëlle... Tu as toujours été plus douée que moi pour ce genre de choses !" lança-t-il à l'intention de l'infirmière.
Cette dernière baissa la tête pour faire comprendre que les ordres étaient passés avant de retourner vers le bateau dans lequel elle commença sa besogne. En même temps qu'elle inscrivait M. Yamazakura dans les fichiers de la Ligue, elle enquêtait sur Hayato Ash.

Ce dernier semblait être un moine de Rosalia ayant subitement disparu il y a quelques années. Le net regorgeait de quotidiens de Rosalia traitant ce sujet. Puis la partie intéressante et croustillante arriva. La dame aux cheveux teints de rose réussit à trouver la généalogie de cet Hayato Ash en fouillant dans d'autres fichiers auxquels le champion avait accès. Son fils lui avait arraché le badge Ecume. Une information qui ferait sans doute pencher la balance en faveur du voeu de Scorpio une fois qu'elle serait arrivée aux bonnes oreilles.

Alors que Joëlle était partie, les anciens ennemis continuaient leur conversation, ou du moins les négociations. L'ancien Zodiac désirait une nouvelle vie ? Peu importe ou, peu importe le nom qu'il aurait, elle lui serait servie volontiers. Ce n'étaient que peu de choses à accomplir pour éradiquer la Zodiac de cette île.

"Une nouvelle vie et la protection des tiens ? N'était ce pas ce que je t'avais promis sur cette plage ? Il est inutile de nous attarder plus longtemps sur ce que tu as déjà acquis, ne crois tu pas ?" termina-t-il sur une pointe de rire.
"As tu d'autres requêtes à me soumettre ou pouvons nous passer aux détails de ton plan ? Etant donné que TU possèdes l'information, il me semble sage de t'écouter avant d'émettre mes propres hypothèses... Même si j'ai déjà quelques idées pour répartir mes troupes."
La balle était, comme depuis le départ, dans le camp de Mamoru. Il fixait ses règles et conditions et Gustav y répondait du mieux qu'il pouvait. La suite des évènements ne se déroberait pas pour l'instant à cette règle tacite. Mais quand sera venu le temps de l'action, nul doute que l'Ours Blanc en personne serait l'homme aux commandes sur le front.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Ven 27 Juin 2014 - 11:30


J’ouvris de grands yeux. Tout m’avait été donné si… facilement. A partir de cet instant, tout était réglé. Dans tous les cas, la Zodiac allait penser que j’étais mort face à Gustav, et ils n’auraient donc aucune  raison de chercher à se venger auprès de mes proches. Et quoi qu’il arrive, Sakuranbo apprendrait que j’étais du côté de la Ligue. Et si ces derniers gagnaient, alors mon Vœu pourrait être exaucé, rajoutant le dernier point pour me blanchir totalement.

Je ne voyais rien d’autre à ajouter. J’avais donné les premières informations, témoins de ma sincérité, mais maintenant il fallait que j’en dise plus. Je devais révéler les plans d’Ophiuchus.


« Les troupes sont divisées en plusieurs groups. Un gros groupe sera à Mégapagopolis, sous les ordres d’Aquarius et de Cancer. Pisces, Aries et Libra seront à Lakit, avec la plupart des sbires afin de contrôler la foule et de sécuriser le lieu d’atterrissage de l’Etoile. Les autres sont dispersés un peu partout, je ne connais pas leur position exacte, mais elle n’a pas beaucoup d’importance stratégique : il s’agit uniquement de diversions dont le but est d’occuper la Ligue. »

Je ne dis rien sur les Geminis. Ils étaient mon ami et la femme que j’aimais, mais ils étaient fidèles à Ophiuchus. Je ne pouvais pas leur dire que j’étais en vie, aussi triste que ça soit. Mais je ne pouvais pas non plus me résoudre à les vendre aussi facilement à la Ligue. J’espérais juste qu’ils ne tenteraient pas de me venger. Mais bon, je ne pouvais rien faire pour arranger ça.

« Je pense qu’envoyer une partie de vos troupes à Mégapagopolis serait le plus judicieux : il faut calmer la situation le plus rapidement possible. Je propose que vous et vos meilleurs hommes alliez directement à Lakit. C’est l’endroit à sécuriser, et Ophiuchus s’y trouvera. »

Moi-même, j’avais mes propres objectifs. Avant de disparaître, je devais trouver Lavi et contacter Saku’chii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Ven 27 Juin 2014 - 19:22


Gustav écouta attentivement la répartition des forces ennemies. Il sourit. Soit M. Yamazakura ne lui avait pas tout dit, soit Ophiucus était un idiot fini. Pensait-il sincèrement remporter la victoire en n'occupant que trois positions et en laissant son fief sans protection ? Le champion compta au passage le nombre de commandants dont il avait entendu le nom. Le compte obtenu, bien inférieur au nombre réel de commandants, le renseignait sur la teneur informationnelle des dires de Mamoru. Faible.

"Tu ne m'as donné que la position de 6 de vos généraux aux positions auxquelles je m'attendais naturellement à les trouver. Qu'il en reste 6 dans la nature m'amène à me poser des questions." dit-il en haussant un sourcil.
Il se mit à faire les cents pas en tournant autour de l'ancien Zodiac. Très certainement pour rajouter un côté dramatique à l'élaboration de la stratégie... ou pour défouler son stress. Malgré son expérience, chaque bataille stressait l'amiral. C'étaient des combats où rien n'était gagné, où l'information était cruciale, où la moindre erreur de stratégie coûtait beaucoup. Toutes ces responsabilités lui incombaient. Il se devait de faire les bons choix. Qui ne serait pas stressé dans de telles conditions ?

"Il est pour moi évident que le Serpentaire laissera une partie de ses forces à son domicile dans le désert. Au moins un commandant, plus doué pour l'administration et l'élocution que le combat. Peut être deux s'il faut combattre. Même si votre repaire nous a longtemps été caché à cause des illusions des Zoroark, il est fort possible que nous le découvrions ce soir en sondant un capitaine. S'il n'est pas fou, Ophiucus défendra sa place forte. Et pourquoi ? Il lui faut un échappatoire inaccessible à nos forces pour se réfugier en cas d'échec. Il faut également du monde pour calmer toutes les troupes de renforts qui doivent attendre patiemment sous le sable.

Il y aura aussi assurément un commandant qui montera au volcan. Peut être même deux. Après tout, n'est pas en son sein que nous cachons nos Pokemons légendaires ? Le Serpentaire n'est pas stupide à ce point. Il enverra des troupes nous empêcher de les mobiliser et paralyser le Conseil. Cela nous mène à l'emplacement hypothétique d'entre 8 et 10 commandants. La question est alors : Où est le reste ?

Première hypothèse : il y a plus de commandants que prévus à l'un des endroits que j'ai ou tu as cités. Dans ce cas la, ils seront contenus. Deuxième hypothèse : il sont ailleurs. Je suis étonné que ton ancien chef ne porte aucun intérêt à Sableye. C'est pourtant une place forte clé pour lui. Avoir Sableye, c'est bloquer mes navires, c'est s'offrir une voie de sortie vers la mer si tout échoue, c'est avoir l'avantage de la proximité du repaire ! Mais je peux comprendre que l'échec pitoyable de la prise de Sableye les ait dégouté. Tant mieux, je préfère cette ville dans nos mains.

J'y enverrais des hommes pour la sécuriser. Les fuyards auront bien des surprises en les voyant. Concernant le reste de mes troupes, une fois Lieucca purgé, je ne marcherai pas sur Megapagopolis. Ce serait une perte de temps. Les plus grandes forces de la police s'y trouveront déjà, sans compter la population qui nous aura rejointe. Et c'est exactement ça le problème. Je ne veux pas que mes hommes doivent se limiter à cause de la présence de trop nombreux civils. Les Staross de l'armée enverra mon corps d'armes à Lakit pour faire barrage : empêcher quiconque d'entrer et sortir de cette ville est une priorité. Tant que les autres commandants sont ailleurs, nous pourrons nous concentrer sur la prise de Lakit. Ensuite, nos positions seront assez établies pour éponger le reste. Concernant le volcan, eh bien... Je suis tenté d'y envoyer quelques uns. Je demanderai aux conseillers avant si la situation est gérable. Ce n'est pas comme s'ils détenaient le Génie du Vent qui pourrait souffler des sbires minables au bas de la montagne...

Et toi, tes objectifs ? Je ne saurais te donner d'ordre, mais j'aimerais empêcher que tu fasses quelque chose d'imprudent.
"
Gustav marqua une pause. Il venait d'exposer les principaux pans de sa stratégie. Elle n'allait pas dans la même direction que celle de Scorpio malgré leurs similitudes. Tandis que l'ancien commandant accordait beaucoup d'importance à la capitale, le champion s'en contre fichait. Mais il espérait que son nouvel allié comprendrait. La dernière chose à faire pour l'agent double était de retourner dans la proximité de Lakit. Lui permettre de renouer avec le Serpentaire n'était clairement pas la meilleure idée. Même si Gustav ne doutait pas de l'intégrité de l'ancien Scorpio, il craignait qu'Ophiucus ne le reconnaisse et n'use de son chantage pour le récupérer à nouveau de son côté.

"D'ailleurs... Tu ne m'as rien dit à propos des Gemini. Tu sais pourtant à quel point j'adorerais les attraper moi même, n'est ce pas ?"
dit-il, fronçant les sourcils et regardant de telle sorte à faire comprendre qu'il parlait de son dos.
Après tout, il avait montré sa cicatrice au roux sur la plage. L'histoire de la marque avait été discutée et ses auteurs nommés. L'amiral les voulait. Pour une raison personnelle. Il se ferait un plaisir de les ramener dans son bateau pour leur ouvrir l'esprit à coup de Sépiatroce.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Lun 30 Juin 2014 - 18:31


Je déglutis lorsque le champion s'approcha de moi, relevant que la position de la moitié des Commandants était inconnue. Si j'ignorais tout de deux d'entre eux, je connaissais la position exacte des deux jumeaux. Et je pouvais faire des suppositions pour les deux derniers.

J'écoutai le reste de la présentation de Gustav, hochant la tête au fur et à mesure. C'était pour ça qu'il était Amiral : c'était un stratège, tandis que j'étais un tacticien. Sur le champ de bataille, je pouvais trouver des tactiques pour prendre l'avantage, comme celle de simuler ma mort, mais à grande échelle, j'étais moins bon.

Le Champion finit son monologue sur les Geminis. Je grimaçais.


« Je ne connais pas la position exacte de tous les autres Commandants. Mais je peux faire des suppositions : Virgo sera probablement au QG, les combats ne sont pas vraiment son point fort. Taurus doit faire son possible pour trouver Démétéros, il va surement parcourir l'île. Mais tout comme Virgo, ce n'est pas vraiment un combattant, il n'opposera probablement pas trop de résistance. Quant aux Geminis... Ils mènent une action de grande envergure, aidés par Genesect. Je pense que vous pouvez facilement deviner de quoi il s'agit. Quant aux autres... je n'en sais absolument rien, à vrai dire, je ne les connais même pas. »

Je ne pouvais pas prendre le risque de perdre la confiance de l'Amiral sous prétexte que je voulais protéger à tout prix les Geminis. Je n'avais pas la force de les vendre directement, aussi avais-je tenté de trouver un compromis.

J'enchainais sur une autre question soulevée par Gudbjörn.


« J'ai prévu d'aller voir le fils d'Hayato Ash, Lavi. Je souhaite lui donner un peu d'espoir et de force, le guider vers la bonne voie. C'est ce que son père aurait voulu, je pense. Ensuite... j'irai délivrer un message à ma soeur. Après ça, je quitterai les combats, en attente d'avoir des papiers d'identité. Puis-je encore compter sur vous ? »

Je lui donnai le nom que j'avais prévu de garder pour la deuxième partie de ma vie. Un nom lourd de sens, sur tous les aspects.

Kaerizaki Mamoru. La Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Lun 30 Juin 2014 - 20:02



De nouvelles informations précieuses furent mises sur la table par Mamoru. Pourquoi les avoir omises auparavant ? La présence de Genesect n'était pas une donnée anodine : elle pouvait même changer le cours de la bataille. Malgré l'état de guerre, Gustav n'en voulait pas trop à l'ancien Zodiac de ne pas avoir tout dit. Trahir une organisation est une chose, trahir des amis en est une autre. Après tout, le roux n'avait-il pas donné le surnom du Minotaupe l'ayant scarifié ? La connaissance de tels détails trahissait la proximité de Scorpio et des Gemini. Quant au reste, elle ne servit qu'à faire sourire le champion.

"Eh bien, je suis bien content que le Serpentaire ait aussi embauché quelques inaptes au combat. Ca facilitera notre travail. Deux commandants de moins sur le dos est un soulagement. Si Taurus est faible, il ne capturera jamais Démétéros... Après tout, rien que pour Boréas, on a du s'y mettre à deux experts. Alors la némésis des deux autres génies, les surpassant en deux contre un, n'a aucune chance de finir sous l'emprise de la Zodiac."
Courte pause, le temps de quitter son air hilare et satisfait. Le sujet suivant était bien plus piquant. Ou brûlant, compte tenu du disque que l'insecte robotique avait téléchargé dans sa mémoire. Bien entendu, Gustav n'en savait rien.

"J'aurais aimé que tu me préviennes plus tôt pour Genesect. J'ai lu les rapports à son sujet. Sa force de destruction est énorme, ce n'était pas à négliger ! Compte tenu de la situation actuelle, je parierai qu'il a été envoyé à la Ligue afin de passer nos portes blindées tout en ayant la force nécessaire pour s'opposer à notre arsenal légendaire. C'est évident... Dommage ! Je serais bien allé pêcher les deux jumeaux, mais ils ne sont pas aux endroits stratégiques que je veux réclamer. Grmblblblllblbll" grommela-t-il sur la fin.
On aurait presque dit un enfant à qui on venait de retirer sa sucette si ce n'était pas pour sa carrure et son timbre de voix. A vrai dire, ça se rapprochait plus de l'ours mal léché. Il espérait néanmoins obtenir sa part une fois que ses collègues du conseil auraient botté les fesses de ces Zodiacs. Il n'aurait de toutes façons pas le temps de trop réfléchir à leur cas, la soirée allait nécessiter toute son attention.

"Lavi... Ash tu dis... Ce petit gringalet blond ? Celui à qui j'ai fait nettoyé le pont d'un navire ? Tu veux que je ramène son père à la vie ?... C'est vrai que ça pourrait lui faire du bien. Il est un peu trop arrogant et irréfléchi, un peu d'éducation paternelle serait lui rendre service ! Très bien, fais ta besogne. Ne sois juste pas repéré. Au moindre Commandant qui t'aperçoit, tu te téléportes ici. Joëlle reste à l'arène avec le bateau afin de régler les détails techniques. De toutes façons, tu devras rester un peu caché le temps que j'aie les pièces officielles que tu m'as demandées."
Il ouvrit ensuite le bout de papier qui lui avait été tendu par son nouveau complice. Ce serait donc ça son nouveau nom ? Encore un truc complètement imprononçable pour le marin. L'ironie étant que son propre patronyme suivait la même règle de difficulté phonétique.

"Haha ! Tu veux émigrer à Ransei ou ?... Ca sera fait. Autre chose ou je peux partir ? Plus tôt je donne mes ordres, plus tôt nous marchons sur Lakit. "

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio


Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Lun 30 Juin 2014 - 21:05


Je continuais d'écouter les commentaires du Champion. Ses mises en garde me firent sourire. Je n'avais absolument pas l'intention d'être vu par un sbire, un Commandant ou même Ophiuchus. Tous devaient penser que j'étais mort, afin de protéger ma famille d'une potentielle vengeance de la part des criminels. Bien sur, la Ligue pourrait les défendre, mais il était bien plus sûr de faire en sorte que personne ne leur veuille rien.

Les commentaires sur Lavi me firent hocher la tête d'un air grave. Ce n'était pas vraiment pour cette raison que je comptais ramener son père, mais peu importait. Il n'avait pas besoin de savoir que j'étais celui qui l'avait tué.

Finalement, je répondis à la dernière question de l'Amiral.


« Je compte partir sur les traces de ma mère. Et allons-y. Nous avons beaucoup à faire, et la journée va être longue. Apportez la nouvelle de ma mort, vainquez la Zodiac. »

Je fis un salut militaire, et disparut, téléporté par Kikushihikidashi. Elle enchaînerait les téléportations jusqu'à ce qu'elle retrouve la signature psychique de Lavi. Il devait être dans le coin de Lakit, selon toute probabilité. Nous commencerions par là.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudbjörn Gustav
L'Ours Blanc


Messages : 218
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   Mar 1 Juil 2014 - 9:55


Tous les détails avaient été discutés et planifiés. Les deux hommes n'avaient plus grand chose à se dire pour le moment. Il était temps d'appliquer tout ce qui avait été prévu . Immédiatement après avoir salué l'amiral, l'ex Scorpio disparut dans les effets luminescents habituels d'une Téléportation. Sa quête pour Lavi la victime d'un père absent ne faisait que commencer.

Gustav se prépara également à la bataille. Il rejoint prestement son assistante Joëlle dans son bateau. Elle était en train de pianoter tout ce qui lui avait été demandé. Inscription de Mamoru aux registres officiels, création de sa nouvelle identité et autres détails de paperasse. Elle resterait dans la cabine pour superviser la suite des opérations depuis un endroit sûr. Personne n'irait attaquer l'arène de toutes façons. L'homme lui donna un coup d'encouragement sur l'épaule tout en lui souriant bouche fermée. C'était sa manière à lui de dire qu'il reviendrait en un seul morceau.

Arvid le Bekipan fut ensuite mis à contribution. Il allait permettre à Gustav de rallier le port rapidement sans pour autant user les téléports d'Astrid. En une dizaine de minutes, il fut de retour au quartier général de la marine. Il y montra le masque de Scorpio à ses supérieurs et subordonnés, annonçant le plan de l'Ophiucus dans la foulée. Bien entendu, le propre plan de l'amiral afin de contenir les assauts Zodiac fut également exposé, débattu et adopté. Du temps fut perdu, mais pas assez pour que l'annonce leur coupe l'herbe sous le pied. La défense de Lieucca fut levée, tous les marins déambulaient dans la rue, exhortant les habitants de rester chez eux. Gustav prit à nouveau la parole en public depuis la grande place du Port pour y montrer le masque de l'ancien Commandant tout en discourant afin de décourager les ennemis. C'était là où son rôle s'arrêtait à Lieucca, ses hommes n'avaient pas besoin de lui pour bouter les sbires. Le champion serait bien plus utile ailleurs.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tsunami [Bataille Finale : Gudbjörn Gustav]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TdA] Frond Sud - Bataille Finale - Le siège d'Artemis
» [TdA] Bataille Finale - Front Sud
» BSG - Saison 4 (Fin)
» TDA. BATAILLE FINALE - FRONT SUD - DU SANG POUR BE'LAKOR
» [TdA]Front Nord Bataille finale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: