Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mer 21 Mai 2014 - 16:50



Ce soir la, Mauve se faisait encore une fois belle. Elle avait bien progressé suite aux conseils de Lina. Pour preuve, elle utilisait un rouge à lèvres qui seyait parfaitement à sa carnation porcelaine. Mais cette fois ci, ce n'était pas pour un rendez vous d'affaires qu'elle se préparait. Ses parents avaient prévu de lui passer le bonjour en venant à Maïlys le temps d'une semaine. Dans un peu plus d'une heure, elle devrait les chercher à l'aéroport puis ils iraient dans un restaurant gastronomique pour y discuter de l'avancée du travail de la pâtissière. Le bilan était mitigé : elle avançait plus lentement que prévu malgré l'absence d'échecs pour le moment. Au moins le père Hans ne lui ferait pas une leçon.

La télévision allumée sur une chaîne populaire diffusant des concours de cuisine s'occupait de mettre l'ambiance dans son petit appartement. Elle riait aux erreurs grossières que certains faisaient. Ces petites erreurs que tout le monde fait mais qui font rire les professionnels car ils les jugent triviales.

"Naaaaaan ! Elle a quand même pas oublié ça !" s'esclaffa-t-elle à propos d'une candidate.
Cette dernière avait en effet omis de plier plusieurs fois sa pâte pour la feuilleter. Une opération simple et routinière pour Mauve, de quoi provoquer son hilarité. En même temps qu'elle riait, elle terminait de se vernir les ongles. Une teinte rose très pâle et à peine visible, transparente et extrêmement lucide pour leur donner du brillant.

Puis vint le moment tant attendu, le verdict des chefs à propos de sa pâte ratée. Ca allait être rigolo...
Mais non.
Un wannabe masqué qui se prenait pour le méchant d'un dessin animé que la pâtissière adorait. Amon de la Légende de Korra. Que faisait ce zigoto à l'écran ? C'était lui Ophiucus ? L'ennemi public numéro un qui régnait en maître sur la mafia locale ? Il parlait de la réalisation de son objectif qui approchait. L'étoile aller tomber. A la manière d'un militaire, mais utilisant un langage plus ampoulé, il signait une déclaration de guerre ouverte à la Ligue. Voila qui était inattendu. A la place d'entendre un jugement sur une pâte feuilletée pas feuilletée, elle assistait au début d'une guerre civile qui déchirerait la population de l'île.

Cela suffit pour énerver la pâtissière. Il était certain qu'aucun avion ne se poserait sur l'île ce soir la. Ses parents seraient déposés à Unys, à l'aéroport le plus proche. Ce bouffon d'Ophiucus avait réussi à gâcher sa soirée de retrouvailles familiales. Il voulait faire la guerre à la Ligue ? Eh bien la jeune femme rejoindrait leurs forces. Juste pour se venger du report de la visite familiale. Botter le cul des petits sbires la soulagerait, tout en entraînant son équipe Pokemon.

Il était alors temps de faire les préparatifs. Afin de ne pas perdre de temps, la jeune femme ne se changea pas. Sa robe de soirée blanche et violette l'accompagnerait ainsi que son brushing, son maquillage et ses chaussures hors de prix. S'ils étaient fichus, elle taxerait les ennemis de la Ligue pour rembourser les pertes. Il était évident qu'elle emmènerait son équipe avec elle. Afin de parer à toute éventualité, elle donna une Baie Sitrus à chacun d'entre eux. C'était toujours utile de pouvoir profiter de leur endurance un peu plus longtemps. Mauve décida de s'armer elle aussi. Elle ne voulait pas paraître d'une jeune femme bien fichue (car maquillée et bien habillée) sans défense. Son rouleau à pâtisserie serait donc de la partie. Il lui permettrait au passage d'assommer ceux à qui elle taxerait de l'argent...

Son rouleau à la main, la pâtissière descendit dans la rue pour aller affronter toute personne masquée ou qui lui chercherait des emmerdes. Son camp était clairement affiché. Des "A bas l'Ophiucus" ou "A mort la Zodiac" sortaient de sa bouche de temps en temps afin de rallier ses alliés ou faire comprendre aux sbires camouflés qu'il fallait pas chercher du soutien auprès d'elle. Il était encore tôt, peu de gens se battaient déjà dans les rues. Ainsi la dresseuse avait du mal à trouver chaussure à son pied...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 26 Mai 2014 - 9:52

Rentrant sur Megapagopolis, Erens soupira de contentement. Il était (enfin) chez lui. La fillette trottinait sur ses talons, le percutant presque quand il s’arrêtait dans la rue.

L'aventure à Esperantown avait été éprouvante. Il avait cassé la figure à une bande de racailles locales et eut une mésaventure avec un maître pokemon. La fillette muette lui souriait quand il le regardait. Un sourire innocent et gentil qui était totalement faux mais il fallait savoir ce qui se cachait derrière la jeune demoiselle pour le voir. Le détective préférait l'ignorer, de toutes manières, il avait beau lui donner l'ordre de ne pas revêtir cette apparence elle n'en faisait qu'à sa tête. Au moins avait-elle obéit quand il lui avait dit qu'il faudrait camoufler son bureau et berner la mafia enragée qui était à ses trousses...

Son holokit se mit à vibrer et il découvrit un visage masqué qui fit un pseudo discours sur la réalisation des reves des gens du peuple : des conneries de futur tyran tentant un putsch quoi... Un visage féminin remplaça la tête masquée quelques secondes après qu'elle fut partie demandant cette fois de rallier la ligue et d'aider le peuple. Erens s'en foutait aussi, quoiqu'il aurait bien répondu juste pour la rencontrer, lui offrir un verre et l'accompagner pour une nuit qui n'aurait surement pas été très longue. Cette femme était magnifique...

Alors qu'il rangeait son holokit, celui-ci vibra encore. Une tête apparue et cette fois l’intéressa beaucoup plus, autant qu'elle lui fit peur. Son créancier le regardait et avait, une nouvelle fois, retrouvé sa trace.


"Bonjour mon cher Mr Daker. Vous me devez de l'argent et j'ai retrouvé votre trace, des gens sont déjà passés chez vous mais vous n'y étiez pas. Néanmoins, j'ai un marché qui arrangera tout le monde à vous proposer. J'annule votre dette à condition que vous mettiez l'ensemble de vos forces et de votre expérience à la reussite du plan de l'homme masqué et de la zodiak. Si vous acceptez, j'annulerai votre dette et vous n'entendrez plus jamais parler de moi à part pour des contrats que je pourrai vous donner"

"Euh... Vous etes sérieux ? Et qu'y gagnez vous ?"

"Ca ne vous regarde pas mon très cher détective."

"J'accepte..."

"Aviez vous le choix mon cher Daker ? Vous préféreriez que la police trouve votre tête sur ses marches au petit matin ?"

La connexion se coupa dans un grand rire. Erens soupira, il avait un nouveau but, une nouvelle mission. Il venait de réouvrir la porte à son passé de militaire. Il rentra chez lui et s'équipa : couteau de combat, nettoyage et entretien du canon à main, rassemblement des munitions, rossignol, corde, etc.
Il mit le tout dans un sac et repartit accompagné de son zoroark qui combattrait pour lui pour la première fois...
Il avait apprit les effets et les attaques du pokemon : elle lui avait montré contre des arbres. Cela était maigre mais cela suffirait dans un premier temps s'il le couplait à son expérience du combat rapproché contre les pokemons.

Alors qu'il avancait, il vit nombres de personnes s'agresser entre elles. Il devait se faire la main sur un débutant... Il ne pouvait pas affronter l'élite sans avoir, au préalable, combattu avec sa Zoroark... et cible parfaite approchait : une femme en tenue de soirée avec un rouleau à patisserie à la main qui gueulait son discours anti zodiak au beau milieu de la rue... Erens fronça les sourcils se retourna et prit la fillette dans ses bras, comme un père serrerait sa fille dans ses bras, pour lui chuchoter à l'oreille.


"Tranche-Nuit sur la demoiselle Anna, tu t'approches d'elle sous forme de fillette apeurée et en larmes et tu la frappes... Fait comme si tu te séparais de ton père et que tu pleurais... "

S'executant, des larmes apparurent sur son visage et elle partit en courant la tete dans ses mains dans la direction de la jeune femme au rouleau à patisserie... La prestation était reussie et totale grâce à Erens qui lui faisait au revoir de la main d'un air triste...

Spoiler:
 

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mar 27 Mai 2014 - 21:20



En parlant de chaussures, elle aurait peut être du en prendre des moins habillées. Ce n'étaient certes pas des talons, mais ça restait toujours moins pratique qu'une paire de baskets s'il fallait courir. Néanmoins, elle ne ressentait pas encore ce besoin pressant de fuite : elle était même assez tranquille. Sans doute était-ce son arme improvisée qui effrayait...

Puis il y eut cet homme et la fillette qui pleurnichait. Sans doute la conjurait-il d'aller se cacher à la maison tandis qu'il allait se battre pour protéger la ville. On ne peut décemment pas être mauvais si l'on montre tant d'émotion à se séparer de sa fille... Quoique, un certain dictateur moustachu était quelqu'un de très humain dans sa propre sphère. Mmmh. Mauve arrêta de réfléchir pour rien : ses explications étaient capilotractées, cet homme serait probablement un des nombreux alliés qu'elle aurait. Du moins elle osait espérer. Ca serait dommage d'avoir à abimer un visage plutôt pas mal.

Puis la fillette partit. Enfin, partit loin de son père pour courir dans la direction de la brune. Elle n'avait pas le temps de s'occuper d'elle pour la consoler ou autre, en particulier après avoir examiné dans son esprit les raisons qui les poussaient à se séparer. Même si elle avait bon fond, la pâtissière n'était pas non plus Mère Thérésa ! Qu'elle parte donc, d'autres chats attendaient d'être fouettés. Elle semblait disparue de son champ de vision quand tout à coup, un passant probablement allié à Mauve s'écria :

"Attention !"



Même si cette apostrophe n'était pas nominative, un tel cri faisait réagir tout le monde. En particulier dans une telle situation de manifestations, voire guerre civile comme elle l'avait si bien dit à l'agent immobilier. Se retournant en direction de la voix, la pâtissière la vit. Les ombres semblaient émaner d'elle. Ces ombres qui virent rapidement trancher le bras gauche de la demoiselle bien habillée. Sans le passant pour la forcer à se retourner, elle n'aurait rien vu venir et se serait retrouvée avec le dos en sang. La situation était bien moins critique, seul son bras avait été écorché au point de faire apparaitre quelques perles rouges sur son bras. Petite fourbe. Cette fillette en avait profité pour la blesser.

"Pétasse !" s'écria la victime qui recula d'un pas.
Ce n'était clairement pas humain. Aucun humain ne pouvait déchainer cette énergie noire. Et si ce n'était pas humain, c'était Pokemon. Elle avait déjà rencontré des spécimens pouvant prendre apparence humaine pour tromper, comme le Zoroark qui avait tenté de la rendre amoureuse quand elle se promenait avec Lina. C'était probablement la même bouffonnerie.

"Tu vas voir, je vais t'apprendre moi..." dit-elle ensuite en sortant une ball.
Celle de Ramboutan, le Tropius. Qui était mieux placé que lui pour faire saigner une autre cible ? Apparaissant dans le spectacle habituel de l'orbe de capture, le mastodonte végétal se posa derrière Mauve, attendant ses ordres.

"Tranch'Herbe ! Ne sois pas trompé par son apparence, c'est bien un Pokemon !"
Et il s'exécuta. Agitant ses feuilles de palmier, il en créa une multitude d'autres plus petites qui foncèrent ensuite en direction de la fillette blanche. Le haut taux de critique de l'attaque pouvait la faire saigner elle aussi. C'était bien mérité après ce qu'elle venait de faire. Ou peut être révèlerait-elle sa vraie apparence ? Alors, Metamorph ou Zoroark ? La pâtissière en avait presque oublié le "père" de cette fourbe de fillette.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 16 Juin 2014 - 15:55

Les herbes filèrent vers la fillette qui rabattit ses bras sur elle pour encaisser le coup qu'elle venait de prendre. L'aura violette changea autour d'elle et une créature lupine apparu, dévoilant aux yeux des badauds et des passants la véritable apparence de la jeune fille.

Le détective saisit une bonne pierre par terre et la lança dans la direction d'Orsola. Il visait la tête et vu la trajectoire du caillou il y avait de fortes chances qu'il ai bien lancé. Le caillou gros comme une paume devrait surement l'assomer s'il touchait l'arrière de son crane comme il était parti pour...

Le zoroark ne perdit pas son temps et éclata de rire devant l'attaque tranch'herb. Une provoc était lancée et l'aura fonça sur le tropius. Puis bondissant vers le dino feuillu, Zoroark lança un demi-tour. Il fonça vers le pokemon herbe déterminé à lui en coller une avant de vouloir repartir d'un bond loin de lui.

Erens se dit que c'était une bien pauvre demoiselle... Il désirait en finir vite et espérait que son pokemon savait ce qu'il faisait. Au pire des cas, il sortirait son canon à main et lui tirerait dans le tibia... Elle aura une fracture et serait incapable de se battre.
Pour l'instant sa stratégie commençait bien comme il fallait, le caillou la toucherait normalement avant que Zoroark soit sur elle, surprise soit son tropius se tournerait et ne pourrait donc pas esquiver l'attaque... soit il pourrait meme l'attaquer sans s'en rendre compte via la provoc... A voir ce que cela donnerait, Erens n'avait que peu d'expériences en tant que dresseur.

Il observait toujours la course du caillou, attentif et sur ses appuis à plus d'une dizaine de mètres de la femme.



Spoiler:
 

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 16 Juin 2014 - 20:31



Mauve soupira désagréablement. C'était un Zoroark. Les auras ténébreuses et les poils sombres qui envahissaient rapidement le corps diaphane de la fillette en témoignaient. De ce qu'elle savait, un Metamorph copiait intégralement sa cible et le rendait donc prévisible. Au contraire, elle connaissait peu le renard des ténèbres qui était une menace bien plus grande que le chewing gum polymorphe en l'état actuel des choses. Voila qui était bien ennuyeux. Ne sachant pas trop à quoi s'attendre, il faudrait rester sur le qui vive perpétuellement.

Fière de sa tromperie, l'illusion provoqua allègrement le Tropius. Le dinosaure s'énerva : plus que jamais il avait ressenti le besoin de passer sa colère sur l'agresseur de sa maîtresse. Hors de question d'utiliser des techniques stratégiques, sa rage le lui prohibait. Seule l'attaque importait à présent : à l'ordre de sa dresseuse, il se déchainerait. Des cris guerriers, majestueux et faisant vibrer l'air ambiant pouvaient être entendus.

Tout ce cinéma était bien entendu un échauffement camouflé. Ramboutan se préparait à utiliser le pouvoir de l'air afin de venir à bout de son ennemi. Alors que la bête sombre lui fonçait dessus, il conjura une Tornade : en plus de bloquer sa course, le vent blesserait l'attaquant. Néanmoins, peut être que l'attaque particulière qu'il utilisait le sauverait. En effet, avec un temps de réaction assez correct, il pourrait justement effectuer le Demi Tour avant la colonne de vent. Alors que cette dernière soufflait de plus en plus fort, un bruit sourd se fit entendre dans le dos de Mauve. Elle se retourna pour constater son origine : un gros caillou qui s'était écrasé au sol derrière elle. Comment avait-il atterri ici ? La chaussée était propre et tout caillou inerte aurait suivi le mouvement de la colonne et ne serait pas tombé à l'intérieur. Une seule conclusion était envisageable : le vent avait détourné la trajectoire originelle de cette roche, qui avait donc du être lancée par quelqu'un.

Puis le déclic. La fillette masquée n'était pas seule. Il y avait Cet homme la. Alors que le vent retombait, la pâtissière l'apostropha.

"Nan mais ça va pas ?! Attaquer les gens dans le dos comme ça ? Aucun savoir vivre ni aucune galanterie ! Digne d'un vieux macho célibataire !"
Autant dire qu'elle fulminait. Si elle en avait eu l'occasion, elle lui aurait sans doute mis une gifle et un coup entre les jambes s'il se montrait trop agressif. Mais l'arme que l'homme tenait la dissuadait d'avancer. Certes, elle semblait d'un autre siècle, mais à bout portant, peu importe la force et la précision de tir... C'était encore plus indécent de s'attaquer à autrui avec de tels artéfacts létaux. Il valait mieux s'en protéger et tenter de le désarmer au moment opportun.

"Chimnée, couvre nous !"
Et une Puredpois infâme se dégagea des orifices fumants de la carapace de charbon. Quoi de mieux pour couvrir sa dresseuse que de la dissimuler derrière un épais nuage de gaz empoisonné qui volait en direction de l'homme ? De là où il était, il ne pourrait voir au travers et serait contraint de se déplacer pour garder le contrôle visuel de la situation. La pâtissière et ses Pokemons changèrent de place afin de ne pas pouvoir être attaqués sur la base de leur précédente position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mer 18 Juin 2014 - 8:09

La tornade désarçonna le zoroark mais elle réussit à maintenir son cap et à frapper le tropius via son demi-tour. Elle prit appui sur lui pour repartir dans une roulade. La tornade la cisailla, elle grogna mais ses blessures n'étaient pour l'instant pas graves.

Elle vit le nouveau pokemon apparaître et alla se réfugier d'un grand bond dans les branches d'un arbre à coté. Elle tendit la paume et une aura violette apparu pour être propulsée vers le groupe dans le brouillard. Le vibroscur volait dans les airs, du haut de son arbre elle avait essayé d'estimer la position du tropius mais n'était sûre de rien. En effet, bien que la tornade faisait que l'utilité du brouillard était réduite elle ne pouvait que discerner des formes tant les vapeurs de suie étaient épaisses.

Erens observa la scène et jura. La tornade grossissait et emmenait avec elle le brouillard de l'autre côté de lui. De son côté, rien ne perçait et il ne voyait pas le combat. Le seule avantage du brouillard de cendres était qu'il allait être rapidement irrespirable pour la petite dresseuse si elle restait dedans. C'était là sa carte à jouer et il alla se mettre à couvert. Là il rampa hors de la vision de la demoiselle, qui était elle aussi, à l'instar de notre détective, obstruée par le brouillard.

Il se positionna dos à un muret et risqua un discret regard vers la scène. Il vit son zoroark dans l'arbre et il eut une vision un peu plus nette du combat. Il ne pouvait pas agir au corps à corps à cause des deux pokemons qui pouvaient le broyer s'il s'approchait de trop. Bien qu'il n'avait pas peur d'un combat frontal s'il était equipé, il n'avait ici que son canon à main. Celui ci tirait des balles grosses et lourdes et même s'il pouvait l'utiliser avec précision à cette distance il ne voulait pas blesser, ou tout du moins le moins possible, la jeune femme.

"Écoutez mademoiselle... Vous feriez mieux de vous rendre. Vos camarades sont moins forts que le mien et je pourrai mettre fin à tout ceci d'une balle bien placée. Je peux comprendre votre colère mais je ne veux pas vous blesser, au pire vous assommer mais je préférerai que vous partiez de vous même en rangeant vos petits amis.

Je pourrai appeler mon Tyranocif et mon Démolosse pour mettre rapidement fin à tout ceci mais je n'en ai pas envie. Vous êtes une jolie demoiselle qui méritez de vivre heureuse... Ne vous mêlez pas à ceci s'il vous plait. "

Le message d'Erens était biscornu... Il n'avait aucunes envies de se battre contre elle. Certes c'était lui qui avait engagé le combat mais ses employeurs l'y avait forcé. Il n'avait pas d'affinités avec un camp ou l'autre, il voulait juste en finir avec ses dettes. Il était égoïste et il le savait. Son discours avait été lancé d'un ton qui ne laissait pas place aux doutes sur ses intentions d'envoyer ses pokemons imaginaires dans la bataille. Il avait bluffé comme il avait toujours bluffé aux jeux d'argents où il avait perdu tant de dollars.

"Que répondez vous Mademoiselle ? Arretez tout ceci et rentrez chez vous s'il vous plait..."

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mer 18 Juin 2014 - 21:33


Voila qui était étrange. Le Zoroark avait réussi à passer outre la Tornade pour frapper Ramboutan. D'habitude, ses vents étaient un écran protecteur extrêmement efficace et dissuasif. Sans doute l'écart de niveau très élevé justifiait le courage de l'assaillant. Tant pis pour lui, il passerait deux fois au travers des courants d'airs, ce qui le blesserait d'autant plus. En parlant de blessures, le Tropius avait été choqué par la force qui venait de lui rentrer dedans. Elle dépassait de loin toute son expérience passée, à son grand dam.

Il eut à peine le temps de reculer qu'une lame de ténèbres fendit le sol devant lui. Un Vibroscur qui aurait pu être très dangereux s'il avait atteint sa cible. Trop dangereux. Chimnée avait pu éviter le pire en dissimulant sa position un cours instant, empêchant l'adversaire de bien viser. La dresseuse aussi fut prise de panique quand elle vit le sol éclater sous l'effet des ombres. Elle allait devoir se montrer d'autant plus maline et prudente. Il était même certain que son Tropius et sa Chartor ne serait pas assez pour vaincre.

Puis il parla. Il tenta de lui faire croire que ses intentions étaient bonnes, qu'il ne voulait pas lui faire de mal... Quel toupet ! La pâtissière avait vraiment envie de le gifler. Il l'attaquait dans le dos sans qu'elle n'ait rien demandé, lui envoyait un rocher aussi gros qu'un poing encore une fois dans le dos, la menaçait avec son gros engin puis l'homme osait prétendre ne pas lui vouloir du mal ? C'était gonflé ! D'autant plus qu'avec des zigottos comme lui, elle ne pouvait pas voir ses parents. Outre les retrouvailles, ce rendez vous était d'une importance capitale pour ses projets. Elle avait toutes les raisons du monde de refuser son offre.

"C'est ça ! Vous essayez de me tuer deux fois pour ensuite tenter de discuter ? Votre sens des priorités est alarmant ! Tyranocif, Démolosse, Zoroark, peu importe ! Je vous botterai les fesses et vous apprendrai les bonnes manières !" assura-t-elle.
Elle n'était pas aussi confiante qu'elle le laissait paraitre. Sa carrière de dresseuse était encore récente et elle ne possédait qu'un seul badge. Néanmoins, elle ne perdait rien à essayer. Et puis elle avait une esquisse de plan. Elle sortit Korra l'Ecremeuh et QinLing la Pandespiègle de leurs orbes de capture respectifs. Il était temps d'employer les gros moyens.

Encore protégées par la Tornade ayant déblayé un peu l'air autour du groupe, les deux nouvelles arrivantes se renforcèrent pour mieux préparer leur assaut. Une Boul'Armure permit à Korra d'améliorer ses capacités défensives en se roulant sur elle même tandis qu'une Gonflette gonfla artificiellement les muscles de QinLing, augmentant ses capacités offensives et défensives dans la foulée. Mauve monta ensuite sur le dos de son Tropius.

"Korra, Roulade. Si tu vois l'homme avec le pistolet, fonce lui dessus. QinLing, carte blanche. Botte moi les fesses de ce renard. Chimnée, tu la couvres. Ramboutan, monte et déblaie le nuage. Il est temps qu'on t'offre la vengeance que tu réclames !" dit-elle à voix basse afin de ne pas être entendue.
Aussitôt, l'assaut débuta. Tout d'abord par les grands bruits de palme provoqués par l'envol du dinosaure végétal, portant sa dresseuse sur son dos. Il serait ainsi bien plus mobile et difficile à atteindre tout en profitant plus de l'air ambiant pour ses attaques. Le nuage de gaz fut dissipé dans toutes les directions. Malheureusement, il serait tellement dilué qu'il n'aurait plus aucun effet sur quiconque. La génisse entama sa course folle après s'être recouverte d'une couche protectrice de roches. Elle parcourrait à toute vitesse le terrain en quête d'une cible adverse, en particulier l'homme. Un tir de canon ne lui ferait pas peur ni ne la ralentirait grâce aux roches qui s'agglutinaient autour d'elle pendant son trajet. Le duo de la Pandespiègle et de la Chartor était sur leurs appuis, attendant de repérer l'ennemi. Et ce fut Mauve qui le vit la première, depuis son promontoire vivant.

"Tranche le !"
Aussitôt dit, aussitôt fait. Ramboutant poussa une nouvelle fois un cri guerrier afin de déclencher le pouvoir de Tranch'Herbe. Mais cette fois, il ne lancerait pas ses propres feuilles, non non. En parlant à la végétation (comme tout Pokemon Plante se respectant) il utiliserait celles de l'arbre ou se trouvait son ennemi. C'était bien plus surprenant et discret. Autant dire que le Coup Critique risquait bien d'avoir lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Dim 22 Juin 2014 - 10:04

Erens soupira. Quatre contre un faisait beaucoup à gérer pour son premier combat en tant que dresseur...

"MEUHHHH"

Il eut juste le temps de se retourner et de rouler sur le côté que l'echremeuh passa à l'endroit même ou il était quelques secondes plus tôt. Il allait devoir gérer tout seul la vachette. La dresseuse adverse s'envola. Pourquoi s'envolait-elle ? Etait elle au courant que s'il la touchait à cette hauteur la chute serait plus que brutale pour elle ?

"MEUHHHH"

La vachette revenait à la charge. Erens passa le mur pour s'abriter derrière. Il se fissura, l'impact avait été rude mais la vachette devrait s'en sortir sans dommages. Toutefois, le mur n'était pas une bonne option de protection future. Il devait trouver un endroit où la vachette ne pourrait le gêner. Le détective partit en courant vers la maison à quelques mètres. Il agrippa la gouttière et commença l'escalade. Ses années à l'armée avait été utile pour ça, l'escalade ça le connaissait.

De son côté, le zoroark observa la scène avec un certains intérêt. Un petit rire se fit même entendre. Il s'estompa rapidement quand elle sentit les feuilles de l'arbre se retourner contre elle. Aucunes possibilités d'esquives, elle essaya donc de limiter le choc en sautant de l'arbre. Un des feuilles lui cisailla le visage et elle grogna. Elle ne s'y attendait pas du tout et décida de prendre le tout plus sérieusement.

Analysant la situation, la cible la plus simple pour elle était le panda qui semblait vouloir lui sauter dessus. Néanmoins la vue du chartor plus loin lui indiqua qu'il était préférable d'en finir avec lui avant. Soit ! Ce serait son prochain objectif, elle fondit droit sur lui en se préparant à lancer une explonuit si le petit panda voulait s'interposer. Une aura violette émana donc d'elle : cette aura ne faisait pas de dommages, c'était juste un stock d'énergie accumulée pour déclencher illico presto une explonuit dans le but d'écarter le panda si il sapprochait.
Elle fonça tête baissée pour lancer une vendetta sur le chartor. Si elle prenait le risque de se faire toucher, c'était pour mieux frapper le pokemon roche via l'attaque combat. Elle désirait même qu'on la touche...

De son côté, Erens était arrivé en haut de la maison. Il en avait assez et allait forcer le tropius à redescendre des hauteurs. Il visa les feuilles qui battaient en rythme pour le faire voler et tira plusieurs balles. Elles devraient uniquement toucher les feuilles. Il ne voulait pas attenter à la vie des deux copains qui volaient. À coup sur ils s'élèveraient plus difficilement dans les airs avec des trous dans ses feuilles...

Spoiler:
 

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Dim 22 Juin 2014 - 20:28



D'un seul coup, la Zoroark surprit le duo formé par la Pandespiègle et la Chartor en bondissant à proximité. Par ailleurs, elle était enveloppée de cette même aura maléfique que lorsqu'elle avait frappé leur dresseuse. En plus de sa couleur rappelant les ténèbres, elle émanait d'énergies sombres et négatives. Par nature, QinLing était particulièrement sensible à cette corruption ténébreuse. De nombreux Pandespiègles embrassaient cette force sombre afin d'évoluer plus rapidement, les faisant basculer dans la fourberie et l'envie de nuire. La panda ressentait cette puissance au fond d'elle : son intensité, ses couleurs, son spectre lui indiquaient intégralement la puissance de son adversaire. Elle pouvait absorber ces ténèbres et se laisser corrompre pour gagner en puissance, même sans évoluer. Mais son attachement à sa maitresse, plus fort que le "côté obscur", lui firent opter pour une autre option reniant cette absorption des ténèbres pour la force pure. Alors que la renarde passait dans son voisinage, QinLing s'écarta en roulant légèrement sur le côté et la regardant avec un Groz'Yeux. Si tout fonctionnait bien, les points faibles de l'ennemi seraient plus exposés : diminuant de fait sa défense.

Chimnée, de son côté, resta fidèle à ses habitudes : passive et observante. Quand elle comprit que la renarde voulait s'en prendre à elle, elle se Replia dans sa carapace. Elle n'exposerait à l'adversaire que sa carapace de charbon, encore endurcie par l'augmentation de défense fournie par Repli. C'était l'une des rares techniques qu'elle utilisait pour se protéger étant donné qu'elle n'avait pas encore accès à tout son panel défensif. Et quand elle sentit que le coup allait bientôt tomber... Elle bailla. Pas de contre attaque, rien. Juste un Baillement. Chimnée restait fidèle à son atout fétiche. Celui-ci paraitrait inefficace au premier abord, mais il avait des propriétés très particulières. En plus d'être inévitable, il endormirait subtilement la Zoroark d'ici quelques temps. En échange, la forteresse de charbon subit de plein fouet la Vendetta. Malheureusement pour l'ennemi, elle n'était pas boostée par des dégâts additionnels ni par un avantage de type : Chartor étant Feu uniquement. Mais le différentiel de niveau, lui, assurait des dégâts conséquents. Des petits bouts de charbon furent arrachés durant l'impact, attestant de la violence de l'échange.

Pour Korra, les choses n'allaient pas aussi bien que prévu. L'homme était bien plus agile et malin que le commun de ses précédents adversaires. Il n'eut aucun mal à la tromper jusqu'à la forcer à rentrer dans un muret. L'impact fut intégralement amorti par la couche tellurique qui tomba au sol. En effet, la Roulade avait été stoppée par la collision : la force d'accrétion n'était plus assez forte pour retenir les roches contre la génisse. Quand elle fut remise du choc, elle constata que sa cible lui échappait en grimpant une gouttière. Elle tenta alors de lui lancer quelques gerbes de flammes avec un des Poing de Feu dont elle avait le secret. Au lieu de contenir les flammes autour de son bras, ces dernières étaient libres et suivaient le mouvement enclenché : les faisant se propulser aisément dans les directions voulues par Korra. Outre la perte du caractère physique au profit du spécial de ce Poing à distance, il était évident que plus la distance était grande, plus les flammes étaient faibles. Tout ce qu'elle pouvait espérer était éventuellement mettre le feu à ses vêtements. Même si la vache le faisait avec l'intention de neutraliser l'homme, elle ne pourrait rien faire de plus que l'ennuyer et gagner du temps en le forcer à éteindre ces étincelles... si elles arrivaient à le toucher et à saisir le tissu.

Mauve et Ramboutan guettaient la scène, tentant tant bien que mal de trouver le bon moment pour frapper. Son Tropius, encore provoqué, s'impatientait de pouvoir se venger de la renarde. Il se secouait un peu dans l'air et la jeune femme devait le raisonner plusieurs fois pour éviter qu'il ne rue ou fonce de manière inconsidérée. Puis le bruit de coup de feu accompagné par celui du dinosaure végétal. Ses feuilles avaient été percées par les balles de l'homme. Essayait-il de gêner le vol du colosse ? C'était très bien tenté, mais les balles usées risquaient de ne pas valoir le coup si ses munitions étaient limitées. La barbe banane restait en l'air, capable de voler. Grâce à sa maitrise des vents il conjura une Tornade balayant le sol vide en dessous de lui, lui permettant de tenir encore un moment avant de s'écraser.

"Attendez seulement que votre Zoroark soit vaincu, je vengerai mon compagnon !" s'écria la pâtissière, pointant son rouleau à pâtisserie en direction du tireur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mar 24 Juin 2014 - 10:00

La zoroark sourit en voyant l'impact de son coup. Il était dommage que l'ennemi se soit replié. Tout à coup, ses yeux la piquèrent et elle bailla aux corneilles. Un long bâillement, trop long pour être naturel et totalement hors de propos en plein milieu d'un combat. Les yeux du pokemon ténèbres se crispèrent. Elle comprit directement l'attaque qu'elle venait de subir. Elle allait s'endormir dans peu de temps et il ne fallait pas qu'elle reste ici.

Au corps à corps avec la tortue elle déchargea l'énergie de son explonuit avant de sauter vers l'endroit où se trouvait son maître dans l'espoir de l'atteindre avant de tomber endormie...

Erens, quant à lui, était concentré sur la vachette. Il observa avec attention la lupine qui frappait la carapace de la tortue et lancer son attaque explonuit. Quelle magnifique attaque quand même, ces vagues violettes qui s'échappaient d'elle donnaient l'impression qu'elle venait d'un autre monde, d'une autre dimension.
Un gerbe de flamme le percuta de plein fouet. Son veston commença à prendre feu et un juron sonore sortit de la bouche du détective tandis qu'il enlevait son vêtement qui s'enflammait.
Alors qu'il envoyait valser son habit, il vit la forme sombre du zoroark changer de trajectoire. Son saut n'était plus contrôlé et elle tombait maintenant comme une masse vers le mur de la maison... Du premier étage, le détective sauta pour l'attraper en plein vol. Dans sa propre chute, il roula dans les airs pour s'écraser le dos contre un muret. Au moins avait-il protégé son pokemon, il peina à se relever. Le choc avait été rude.

Il ne savait pas comment réagir et comment la réveiller. Elle pesait son poid mais il pouvait quand même la déplacer en trottinant. Il prit donc le parti de courir vers l'arrière de la maison. Il se repliait pour mieux revenir. Le corps endormi de son pokemon sur l'épaule, il couru vers l'arrière de la maison et saisit son arme avec sa main gauche. Heureusement qu'il avait fait l'armée...

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mer 25 Juin 2014 - 18:14


La Zoroark comprit immédiatement le mal qui la rongeait et chercha à s'enfuir. Bien entendu, il était bête de ne pas relâcher toute l'énergie maléfique qu'elle avait accumulée auparavant : ce serait du gâchis. L'Explonuit partit en multiples gerbes de vagues depuis la renarde. Les ondes violettes progressaient de manière erratique et tournaient au noir en fin de course. C'était comme si de la poussière de chocolat s'était mélangée à ce coulis de mûre qui dégoulinait sur la pépite géante qu'était la forteresse de charbon. Son Repli ne lui était d'aucune utilité contre les attaques spéciales : celle-ci n'était pas exception à la règle. Chimnée se sentit forcée de consommer sa baie Sitrus afin de poursuivre l'affrontement, faute de quoi le risque de KO par l'Explonuit était trop grand.

Mauve comprit rapidement que le duo ennemi prenait la fuite. Elle n'allait pas les laisser partir aussi impunément. Après tout, ils l'avaient blessé elle et ses Pokemons. La promesse d'une punition adéquate avait été faite et ne serait brisée que par la défaite de la pâtissière.

"En chasse !" cria-t-elle.
Il fallait que toute son équipe l'entende pour mieux poursuivre le brigand. Korra relança une Roulade afin de rattraper son adversaire. Le bonus de puissance offert par la Boul'Armure du début de combat était toujours présent. La nature ne manquera de rappeler à l'homme que malgré les apparences, les Ecremeuh étaient rapides. Il se ferait très vite rattraper, en particulier s'il était alourdi par le boulet que serait la Zoroark. Son objectif était simple : faire trébucher l'homme armé. La Pandespiègle courut également pour le rattraper. Elle n'avait pas la vélocité de Korra et arriverait bien après la génisse.

La demoiselle rappela sa Chartor le temps de poursuivre l'opposant. Elle serait bien trop lente pour se genre d'exercices. Son retour se ferait en temps utile. Le Tropius allait mettre à profit son aile blessée pour prendre le virage. En mettant ses ailes dans la position parfaite pour planer, il commença à tournoyer autour de ce côté atrophié. La force de flottaison offerte par ses ailes aplanies le faisait descendre de plus en plus rapidement jusqu'à ce qu'il atteigne une haute vitesse et ne soit plus qu'à un mètre cinquante du sol. De la, il arrêta de tournoyer et se propulsa en avant avec une Tornade. La vitesse accumulée par la chute tourbillonnante et l'autre tourbillon devrait être suffisante pour foncer en plein dans l'homme extrêmement rapidement. Tout ce que le dinosaure avait à faire était planer et écraser l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Dim 29 Juin 2014 - 16:00

"En chasse"

*En chasse hein ? Bonne blague ça, si elle croit que je m'enfuis elle se fou le doigt dans l'oeil...*

Erens avait été obligé de partir de son toit ce qui le laissait à découvert face à la vachette. Pendant qu'il courrait il entendit la roulade de la dite vache qui le rattrapait. Ni une ni deux il jeta la zoroark dans dans un parterre de fleur pour qu'elle soit amortit par la terre meuble. La boule rose le faucha et il se retrouva par terre le souffle coupé. Là il vit deux choses : le petit panda qui accourait et qui serait bientôt là et le dinosaure qui fonçait vers lui. Autant dire qu'il ne se trouvait pas en bonne posture.

Il se releva avec lenteur en secouant la tête et dégaina de suite son canon à main. Il visa le tropius et tira. S'il ne voulait pas dévier, Erens allait se faire écraser par le dinosaure mais celui ci aurait prit la balle. S'il déviait ce qui était relativement peu compliqué vu qu'il était encore assez loin, Erens n'avait que peu de chose à craindre. Il aurait alors à faire à la vachette et à la boule de poils zebrée.

Il jetta un dernier oeil à sa Zoroark qui dormait encore et recula vers elle pour pouvoir la protéger. Il tira le couteau de chasse qu'il avait à l'armée de son sac et attendit la suite des événements. Si les pokemons de la pâtissière voulaient engager le corps à corps, nuls doutes qu'il était armé pour cela...

Dans la tête du pokemon tenebre tout était beaucoup plus sympathique que dans la réalité, elle élevait la famille qu'elle avait perdu, tout allait pour le mieux et rien ne semblait pouvoir troubler la quiétude de son foyer. Un tremblement de terre altéra toute cette illusion et elle prit un rocher sur l'épaule en sauvant un de ses petits. Elle allait bien et elle aussi. Tout était tranquille... Tout le serait moins quand elle se réveillerait et qu'elle s'apercevrait que son rêve n'avait été créé que par un bâillement...

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 30 Juin 2014 - 18:48


Un peu avant sa rencontre inéluctable avec la génisse, l'inconnu jeta son Pokemon comme un sac à patates dans les fleurs. Quel gâchis, ruiner un si beau jardin pour des bagatelles. Korra exécuta son mouvement à la perfection : plus que déstabilisé, l'homme tomba au sol. Ca devrait l'empêcher de fuir pour le moment. A défaut de pouvoir s'échapper, il sortit à nouveau son arme. La pâtissière doutait énormément du caractère légal d'une telle possession. Mais malheureusement pour elle, la police était trop occupée pour arrêter ce dangereux ami de la Zodiac. Elle aurait donc à le faire elle même.

Puis le bruit de l'explosion. C'était un tir qui fonçait droit sur sa monture palmée. Il était hors de question de laisser Ramboutan se faire percer un deuxième trou de balle. Aucune réflexion, seul le réflexe. Elle tira sur son cou de toutes ses forces.

"Gaaaauche !"
Le Tropius tourna tellement rapidement qu'il fut emporté dans son élan et tourna sur lui même dans un mouvement de tonneau. N'importe quel abruti se prenant pour un geek aurait crié "Do a Barrel Roll !". A cette hauteur, la manoeuvre était particulièrement dangereuse, les feuilles du dinosaure raclaient le sol et désorientaient un peu plus son déplacement. Mauve se cramponnait à son ami pour éviter de tomber, de ruiner ses vêtements et de se faire extrêmement mal. La chute fut néanmoins inévitable pour le couple. Ce fut par chance que la pâtissière ne rejoint pas son Pokemon au sol, ce dernier ayant réussi à atterrir à peu prêt normalement en utilisant les vents.

A quelques mètres de la se trouvait la Zoroark, endormie dans les fleurs. Le parterre étant déjà ruiné, la demoiselle ne se gênerait pas pour terminer le travail. Elle renvoya à nouveau sa Chartor blessée au combat. Sa santé importait peu : elle affrontait la Belle aux Bois Dormants. Il fallait profiter de ce temps gratuit pour mettre la renarde à mal.

"Chimnée ! Essaie de combiner Puissance Cachée et Danseflamme ! Sois forte !"
C'était la première fois que l'ordre était donné. La forteresse de charbon ne comprit pas véritablement le but de la manoeuvre, mais elle obéit. Tout d'abord elle concentra son énergie interne. Celle ci se matérialisa sous forme d'orbes lumineux d'une couleur verte comme une prairie. Les feuilles mortes et quelques brins d'herbe au sol se soulevaient au passage pour orbiter autour de ces planètes d'énergie. Une Puissance Cachée Plante. A la manière d'un R de Syndra, tous les projectiles partirent en ligne droite vers l'ennemi. Non sans avoir été enflammés auparavant par la Danse Flamme. Une fois qu'ils seraient arrivés à hauteur de la Zoroark, en plus de l'attaquer avec le pouvoir combiné du Feu et de la Plante, il y avait fort à parier que la combinaison enflamme les fleurs alentours. Cette trompeuse finirait en plein barbecue.

De son côté, Korra attendit les renforts de QinLing la Pandespiègle pour s'en prendre à l'homme mystère. Il les menaçait avec un couteau, rien de bien dangereux. L'arme risquait même de se retourner contre son propriétaire. Comme avant, elle tira à nouveau son Poing de Feu vers son ennemi. C'était la diversion. S'il ne voulait pas que ses vêtements prennent feu à nouveau, l'homme bougerait et se concentrerait sur les gerbes enflammées qui lui étaient adressées. C'était là que QinLing interviendrait. D'un Poing Karaté amélioré par sa Gonflette et son Poing de Fer, elle frapperait le ventre de l'inconnu. Cela devrait bloquer sa respiration quelques secondes si elle y arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 7 Juil 2014 - 12:27

Erens regarda la dresseuse s'écraser sur le sol avec son pokemon dinosaure. Le choc avait du être dur même si le Tropius s'était à peu près bien rattrapé grâce à ses grandes feuilles. Il jeta un œil au pokemon ténèbre  qui continuait de roupiller tranquillement et qui ne preta même pas attention au bruit provoqué par la chute du pokemon plante.

Le chartor ressortit de sa ball et les ordres fusèrent. Erens fronça les sourcils et regarda les feuilles foncer vers le zoroark. Il le ne pouvait rien faire pour la protéger cette fois. Heureusement que la puissance de l'attaque était réduite par le feu, néanmoins c'était devenu une attaque incendiaire qui menaçait de réduire en cendre la lupine.

Alors qu'il allait se précipiter pour la jeter hors du parterre de fleurs, il s'aperçut que les fleurs ne prirent pas feu. En effet, le parterre n'était pas sec et les fleurs se consumèrent juste. La température augmenta beaucoup à cause de la la multitude de flammèches au sol.

Il repéra rapidement les deux autres protagonistes du combat qui passèrent à l'attaque eux aussi. La vachette recommença son attaque  qui projeta des gerbes de flammes dans sa direction suivit du petit pokemon combat qui s’apprêtait à se jeter sur lui.
Il lança son couteau dans sa direction : un joli jet bien droit comme on lui avait apprit à l'armée et qui partait droit vers la pandespiegle. Nul doute que le petit panda souffrirait beaucoup si la lame s'enfonçait dans son petit corps maigrelet. Il sauta sur le coté pour esquiver la gerbe qui lui brula le bout de son pantalon. Il sentit les pigments synthétiques s'enflammer et fondre pour s'enfoncer dans sa peau. C'était douloureux et il émit un rugissement sourd.


Le seisme du rêve du zoroark c'était estompé et elle s'occupait maintenant de ses petits en ramenant de la nourriture pour le diner. Heureuse elle leur donna des baies et des paquets de gateaux qu'elle avait volé dans la ville proche. Alors qu'ils dévoraient les victuailles, une lumière attira son attention et elle scruta l'horizon. Un torrent de flammes dévalait la colline et s'enfonça à la vitesse de l'éclair dans la grotte. La douleur fut intense et elle hurla.
Un long hurlement lugubre qui la fit sortir de son sommeil. Peinant à retrouver ses esprits, ses yeux s'ouvrirent pour lui devoiler l'ampleur du mensonge dont elle venait d'être victime. La chaleur était étouffante et elle vacilla en dehors du parterre. Elle secoua la tête et la mémoire lui revint rapidement : le détective, son combat contre la tarée à rouleau à pâtisserie, les pokemons qui l'avaient attaqué, le chartor qui l'avait endormi...

Il l'avait endormi et elle avait rêvé de ce qu'elle avait perdu... Un air de folie passa dans ses yeux et elle se tourna vers le chartor. Elle avait perdu la raison et était prête à tout pour se venger. La première étape du plat glacial qu'elle s’apprêtait à servir était à destination de la tortue de flamme...

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 7 Juil 2014 - 20:14



Mauve tira la moue. Sa combinaison n'avait pas enflammé les fleurs... Pourtant elle pensait avoir tout fait correctement. Apporter un combustible pour avoir des flammes vivaces et durables grâce à la Puissance Cachée Plante qui favoriserait l'embrasement et une Danseflamme dont le mouvement permettait une aération optimale de la zone à brûler. Mais il fallait se rendre à l'évidence, pour la pâtissière faire brûler des fleurs était plus difficile que faire cuire des biscuits avec une Chartor ou un four classique.

De son côté, Korra meugla en voyant que l'agresseur avait encore échappé en grande partie à son assaut. Elle ne supportait pas vraiment l'échec : rater son attaque autant de fois était un échec pour elle. Combattive comme elle était, et heureusement pour sa dresseuse, elle s'acharnerait encore plus pour vaincre son adversaire. La génisse lui prouverait que personne ne se jouait d'elle aussi facilement. Elle Chargea l'homme mystérieux. Celui-ci s'était défaussé de son arme en la projetant contre QinLing, il était donc plus vulnérable pour la vache. Après tout, il serait difficile de rivaliser avec elle au combat rapproché.

La petite Pandespiègle, elle, avait bien plus de soucis à se faire. Ne souhaitant pas être assailli, l'ami des Zodiac lui lança son arme à la figure. Le changement de plan fut rapide : QinLing stoppa net son élan et pris ses appuis. Au moment opportun, elle claqua ses deux pattes l'une contre l'autre, le couteau coincé entre les deux. Sa pointe était à une poignée de centimètres de son front : une seconde plus tard et la lame lui aurait entaillé le visage, faisant couler à flot son sang. Néanmoins, cette interception n'avait pas été sans danger. La paume gauche de la panda lui faisait mal. Elle lâcha alors le couteau au sol afin de regarder la source de la douleur :une fine entaille qui se perlait de pourpre. La blessure était superficielle et n'aurait aucun mal à cicatriser mais la vue du sang galvanisa le Pokemon Combat. Plus que jamais elle avait envie de botter le cul à ce timbré qui jetait des ustensiles de cuisine. Une autre Gonflette l'y aiderait.

Puis la Zoroark se releva, doucement mais sûrement. Le stress remonta d'un seul coup. Le visage de la demoiselle portait le masque de la surprise et son pied gauche recula d'un pas. Elle aurait espéré que le sommeil dure plus longtemps. Bien évidemment, Lady Luck l'abandonnait au pire moment possible : à tous les coups la dame de la chance avait opté pour la durée minimale syndicale.

"Déjà ? Chimnée, Ramboutan ! Défendez vous ! Préparez vous à contrer ses coups !" cria-t-elle précipitamment.
Il ne fallait laisser aucune place au hasard et aucune seconde à la discrétion du Zoroark. Chimnée se protégea en créant un écran de fumée grâce à Brouillard. La fumée noire forma une zone sombre autour d'elle, ce qui réduirait la précision des attaques ennemies en camouflant la position de la forteresse de charbon et en partie ses alliés à proximité. Le dinosaure végétal, quant à lui, souffla. Sa barbe de bananes luisait pendant que son porteur exhalait son haleine au parfum exquis. Un Doux Parfum à l'arôme fruité qui obnubilerait tellement l'ennemi que ses réflexes en seraient amoindris. En d'autres termes, cela diminuerait de deux crans les capacités d'esquive de la renarde. Ce n'était que la première partie de la ligne de défense, la seconde arriverait en fonction des actions adverses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Jeu 10 Juil 2014 - 20:53

La vache s'élança vers le détective qui était ravi que son pokemon se soit reveillé.
Il s’apprêta à recevoir le coup le corps de la grosse vache sur lui, il rentra la tete dans ses épaules et s'appréta à encaisser. Le coup serait rude mais il pouvait surement la ralentir.

Du coté du Zoroark c'était la fin du réveil. Elle était déjà en colère, elle le fut encore plus quand un écran de fumée vint se placer devant sa cible. Elle reporta donc son attention vers son maître qui allait subir un choc frontal. Le panda derrière venait d'arreter une arme avec une agilité certaine, le couteau fut stoppé net par le petit mammifère. Elle haussa un sourcil et devina que son maître allait affronter au corps à corps la vachette. Il lui vint de suite une idée qui était, sans qu'elle ne le sache, partagée par son maître...

L'écrémeuh prenait de la vitesse et Erens donna un élan vers l'arrière lors de l'impact pour amortir le coup. Le choc fut immonde, bien plus que ce qu'il ne s'y attendait. Il fut emporté par l'arrière par la violence et grogna de douleur. Cela lui rappela les gnons qu'il avait prit durant l'armée quand ils faisaient des tournois de boxe. Il était engagé dans un corps à corps avec la vache, drole de scène d'où sortit sa voix.


"ZOROARK BALANCE UNE VENDETTA MAINTENANT"

A moitié au sol, le zoroark n'eut pas de mal à sauter par dessus son maître pour essayer de porter une vendetta bien sentit dans la nuque de la vachette. Elle concentra toute sa force dedans, le coup allait être violent s'il portait, et  ce, même pour Erens qui devrait surement se reposer après le choc...

En même temps qu'elle avait balancé son attaque, elle lança un vibroscur dans la direction du panda pour essayer d'empecher qu'il attaque. Un genre de tir de barrage qui n'était pas des plus puissants par rapport aux autres qu'elle avait lancé avant.

Le match prenait un tournant décisif, l'équipe de mauve semblait fatiguer et Erens souria malgré tout. Il retrouvait la joie du combat et il était heureux. Il lui restait quelques balles dans son chargeur et il comptait bien s'en servir...

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Ven 11 Juil 2014 - 18:48



Voila qui était plus qu'inattendu. La Zoroark se retourna pour attaquer ceux qui s'en prenaient à son maître. Korra était en danger immédiat à en entendre les paroles de l'homme qui se débattait avec elle. En effet, la Vendetta frappait dans sa faiblesse naturelle tout en tirant profit de l'immense force que lui prodiguait son niveau avancé. Il était inacceptable qu'elle succombe aussi aisément.

"Tornade sur Korra !"
Le Tropius conjura toute la puissance de vent qui était à sa disposition pour le faible temps de concentration qui lui était offert. Habituellement, il pouvait effectuer des sauvetages doux en maitrisant parfaitement les flux aériens mais la situation ne lui permettait pas. Il devait agir vite, sinon Korra tomberait. C'est ainsi qu'une grosse Tornade happa la vachette et la poussa un peu plus loin, hors de la trajectoire des deux attaques de la Zoroark. Elle avait été sauvée des attaques ennemies, mais il y avait une contrepartie : elle subissait les dégâts de la Tornade. Après tout, les vents avaient été plutôt violents et la chute assez rude. Mais Mauve n'avait pas le choix, pour sauver sa génisse elle avait du la blesser un peu. Un mal pour un bien.

"Revenez, vite !" s'écria la pâtissière de toutes ses forces.
Elle était légèrement à court d'idées pour le moment. Elle aurait cru ce combat bien plus facile au premier abord, comment se faisait-il qu'elle était en mauvaise posture ? La première raison était qu'elle s'était trompée sur le rapport de force : l'homme en lui même était une menace réelle. Son arme à feu ainsi que son couteau le prouvaient. Ce n'était pas un individu lambda. Afin d'élaborer une stratégie efficace, elle se camouflerait dans le Brouillard pour gagner du temps. Korra la rejoignait déjà et QinLing ne devrait pas tarder, ramenant avec elle le couteau qui l'avait blessée. Sa principale motivation était de ne pas être frappée par la même lame deux fois. Ainsi, préférait-elle apporter l'arme à sa dresseuse. Après tout, elle l'avait souvent vue manier des couteaux de cuisine. Qui mieux qu'elle saurait quoi faire avec ce bout de métal ? Pénétrant joyeusement le nuage sombre, elle présenta l'arme à Mauve. Elle lui tendait comme si elle cherchait à lui faire un cadeau qui lui ferait plaisir. Et en effet, rien ne faisait plus plaisir à la demoiselle que de voir ce couteau.

"Merci ma grande, c'était exactement ce qu'il nous fallait..." remercia la brune en saisissant le couteau.
L'homme avait prit un énorme risque en l'envoyant contre la Pandespiègle. En effet, il avait laissé la possibilité à ses ennemies de l'utiliser contre lui. Et c'était exactement ce que Mauve comptait faire. Son rouleau à pâtisserie n'était pas véritablement approprié pour affronter le duo pro Zodiac, l'arrivée d'une nouvelle arme était une bénédiction, en particulier vu l'équipe de la demoiselle. Le taré mystérieux avait tenté de la tuer plus d'une fois, du coup la dresseuse ne ressentait aucune gêne à faire ses préparatifs. Elle saisit le manche de l'arme et le présenta au dessus de l'évent de la carapace de sa Chartor.

"Chimnée, Korra, chauffez moi ça !" murmura-t-elle.
Grâce à son Poing de Feu, la génisse frappa plusieurs fois la lame tandis que la tortue de charbon la chauffait en émettant une flammèche constante. Mauve allait faire chauffer ce couteau à blanc. Seul Ramboutan pourra la manier grâce à sa maîtrise des vents, mais il n'aurait besoin de la lancer qu'une seule fois. Le temps d'infliger une brûlure à quiconque aurait le malheur de rencontrer son chemin. Le statut sain de la Zoroark ne durerait pas longtemps. Il n'y avait qu'à l'occuper pour qu'elle ne porte aucune attention au couteau qui volerait sur elle.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 14 Juil 2014 - 17:26

La vachette s'envola loin du détective ce qui fit louper son attaque à la lupine.
Erens grommela dans sa barbe avant de se rendre compte de la décision de la jeune femme : se regrouper et... ne rien faire.

Le danger était son couteau de chasse qui pouvait maintenant se retourner contre lui. Le danger est d'autant plus grand que celui ci était en train d'être chauffé à blanc. Ce que la jeune femme ne devait pas prévoir était que la lame n'allait pas resister au changement brutal de température et des coups de poings de la vache. Ce n'est pas comme cela qu'on forgeait, ça allait juste casser le métal ou, tout du moins, le rendre plus cassant voir le déformer completement.

Le danseflamme se fit sentir et la zoroark gémit en sentant la chaleur des flammèches se relancer. Elle détestait cette attaque... Le gros point positif était qu'elle n'aurait à subir aucunes attaques cette fois ci : elle pouvait donc se concentrer sur l'attaque tout en restant à distance de l'arme blanche.


"On va faire simple, utilise la boule de nuit"

Zoroark aquiesça et concentra la même aura violette qu'une Explonuit autour d'elle. L'aura se dirigea vers ses mains et partit droit vers le petit groupe de pokemon.

"Prépare toi à esquiver "

Le pokemon ténèbres enchaîna alors les mouvements en restant près de son maitre, toute personne ayant déjà vu l'attaque reconnaîtrait aisément les étirements caractéristiques d'une attaque Hate.

Le détective, quant à lui, sortit son arme et la rechargea en profitant du temps mort. Il avait de nouveau son revolver chargé au maximum de sa capacité.
Néanmoins, il ne tira pas : se contentant de le garder à la main et d'attendre les actions ennemies

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 14 Juil 2014 - 20:23


La lame commençait à prendre des couleurs intéressantes. Sa forme devenait également "intéressante" d'une certaine façon, mais ça importait peu à la demoiselle. Son but premier n'était clairement pas de transpercer qui que soit avec, même si ça pouvait être un bonus. Elle comptait seulement infliger une brûlure à cette ennuyante Zoroark. En plus de lui drainer la vitalité, l'altération d'état devrait diminuer ses capacités offensives de moitié.

Malheureusement, l'homme mystère décida de ne pas rester passif face à la préparation de son adversaire. D'un ordre bref, l'offensive fut lancée. Un Explonuit concentré en boule à la manière d'une Aurasphère. Voila qui ôtait un peu le côté plaisant -du moins pour la pâtissière- de la technique originelle : pas de proximité corporelle nécessaire. Attaque sombre sur fond sombre oblige, la sphère noire ne fut détectée par le groupe qu'au dernier moment quand elle s'écrasa sur la Pandespiègle. Bien heureusement pour elle, son type la protégeait en partie des dégâts ténébreux. Elle posa un genou à terre, respirant fort et fermant les yeux. Des petits éclairs violacés parcouraient son corps, synonymes de l'assimilation du pouvoir sombre. Voici qui la rapprochait un peu plus de l'évolution qui adviendrait dans un futur lointain.

Désemparée face à l'offensive ennemie, Mauve décida de passer immédiatement à l'action. Elle ne pouvait pas rester passive éternellement au risque de prendre de trop gros dégâts. Le métal aurait la température qu'il avait actuellement, qui était déjà bien suffisante pour brûler, mais pas assez haute pour infliger des dégâts significatifs au toucher.

"Korra roule ! QinLing, suis la ! Chimnée, toute la gomme sur le chauffage de la lame. Ramboutan, trois secondes après qu'on soit partis, envoie la sauce."
Le murmure décisif. Le couronnement de toute une stratégie. D'un seul coup, trois corps sortirent du nuage de fumée sombre. Le premier menant la marche était celui de la génisse, enveloppée dans le voile rocheux de la Roulade boostée par ses précédentes Boul'Armure. Autant dire que les balles ricocheraient sur sa nouvelle carapace. Suivait ensuite QinLing la Pandespiègle, qui restait sur le qui-vive pour tenter d'esquiver toute technique portée à son attention. Son petit corps l'aiderait à mieux se mouvoir. Et finalement, Mauve, son rouleau à la main, prête à en découdre elle aussi. Et trois secondes après le départ du cortège sensé distraire le duo ennemi, Ramboutan concentra sa Tornade sur la lame chaude. Cette dernière fut propulsée à très grande vitesse sur la Zoroark. Elle avait beau avoir lancé hâte pour faciliter ses déplacements, ses réflexes restaient considérablement amoindris par le Doux Parfum ayant diminué son esquive de moitié. Par ailleurs, la diversion fournie par la jeune femme et ses alliées devrait lui faire détourner son regard de la source de l'attaque, ne lui laissant pas le temps de réagir grâce à ses réflexes d'ivrogne. Si le métal brûlant s'écrasait contre elle ou la frôlait, ce serait la brûlure. Cependant les dégâts de l'impact seraient peu élevés, voire quasi nuls à cause de la déformation de la lame. La jeune femme à la robe violette misait tout sur cette offensive, seule la brûlure pourrait lui offrir une victoire certaine, les autres chemins étant plus incertains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Lun 14 Juil 2014 - 21:39

L'avantage de s'être mis à distance c'est que ça laissait le temps de réagir face à une charge de ce type. La première à sortir fut la vache qui fusait plus vite que les autres. Ce serait l'occasion d'essayer de se débarrasser d'elle.

"Zoroark encaisse et enchaine avec une vendetta."

La zoroark aquiesca et commença à partir à reculons dans la direction opposée de la charge. L'idée était de continuer de prendre de la distance avec le nuage de fumée et ce qu'il y avait dedans. Alors qu'elle marchait elle vit sortir le reste du groupe : d'abord le petit panda puis sa maitresse qui courait un rouleau à patisserie à la main.

Elle jeta un coup d'oeil à son compagnon qui pointa son revolver vers le groupe et de tirer sur le rouleau à pâtisserie qui se dressait en l'air, pour être plus sur il tira deux balles. Même s'il ne visait pas directement les gens qui courraient vers eux : il y avait une chance qu'il se disperse à cause des coups de feu. Tant pis s'ils prenaient une balle perdue...

Alors que la vachette arrivait au contact, la zoroark vit la fumée se disperser et les vents souffler vers elle. Apparement Erens vit autre chose car il couru vers lui en hurlant une mise en garde sonore. La lupine ne comprit pas pourquoi parce qu'elle ne vit rien au premier abord... Puis elle vit une éclair rouge se déplacer droit vers elle : elle écarquilla les yeux. Il était trop tard pour qu'elle esquive, d'autant plus que le danseflamme fit effet à cet instant même et la douleur des flammèches lui revint d'un coup. C'est alors qu'Erens la propulsa hors du chemin relativement violemment. Un hurlement déchira la scène : le morceau de métal chauffé à blanc avait transpercé son haut et brulait sa peau. Le chaire se putréfia rapidement et Erens jura. Il était devenu blême et il transpirait : une blessure au troisième degré, il avait vraiment besoin de ça. Le bruit de la roulade lui permit de revenir rapidement à la réalité : à terre il se dit qu'il valait mieux qu'il essaye de la bloquer pour laisser une ouverture à son pokemon. Le détective avait beau être une force de la nature il approchait de ses limites physiques et il sentait que le combat allait toucher à sa fin par son propre épuisement. Il n'était pas équipé comme à l'armée et il sentait clairement la différence entre ce temps là et aujourd'hui.

Dans un dernier effort, il subit le choc de la roulade de plein fouet. Il essaya de la maintenir en place quelques secondes pour que Zoroark puisse porter son attaque. La lupine en profita pour arriver par derrière et lancer une Feinte. Ne se souciant pas de si la vachette était ko ou pas, elle enchaina en se lançant droit vers le panda, au contact, pour lancer l'attaque Punition qu'elle méritait bien...

Le combat allait se finir dans peu de temps... Dans tous les cas, Erens ne serait carrément pas en forme s'il arrivait à vaincre la dresseuse...

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mer 16 Juil 2014 - 21:36



Une nouvelle fois l'arme fut pointée en direction de Mauve. Sachant pertinemment la menace que représentait une balle transperçant son corps, la jeune femme courut dans des directions plus erratiques afin d'éviter les tirs dans la mesure du possible. Le premier ripa sur son rouleau et arracha quelques échardes en laissant l'objet cabossé. Le deuxième tir fut totalement évité grâce aux mouvements de la demoiselle qui s'énervait en voyant l'état de son arme de cuisine. Inutilisable. Voici l'adjectif parfait pour caractériser le rouleau. Heureusement pour elle, ça ne coûtait pas spécialement cher, mais ça ne faisait jamais plaisir de perdre du matériel auquel on tenait plus ou moins.

Mais la suite des évènements allait encore plus l'énerver. Son plan méticuleusement préparé venait d'être mis en échec par un mouvement désespéré et inconsidéré de l'homme mystère. Utilisant son corps comme bouclier, il protégea son Pokemon de la lame ardente.

"Mais t'es con ?!" hurla la pâtissière.
Le pro Zodiac n'était pas un Pokemon. La brûlure serait bien plus importante sur son corps que celle qu'aurait pu subir la Zoroark qui aurait guéri facilement. Il mettait directement sa santé en danger en entrant en contact avec la chaleur intense du métal qui le brûla profondément : risques de nécrose, d'infection et autres joyeusetés lui pendaient au nez. D'autant plus que l'atmosphère emplie de poussière par les différents affrontements risquait d'accélérer fortement le processus. Vouloir protéger son allié est une chose, se mettre inutilement en grand danger en était une autre.

Sa prochaine démonstration de témérité fut d'encaisser la Roulade de Korra pour offrir une ouverture à sa Zoroark qui la frappa dans le dos avec Feinte. L'attaque était puissante grâce à la différence de niveaux, mais la vachette avait boosté sa défense plus tôt dans le combat et était globalement résistante, ce n'était pas ce coup qui la mettrait KO directement. A la place, elle consomma simplement sa Baie Sitrus pour regagner un peu de tonus. Ce fut ensuite au tour de la Pandespiègle d'essuyer la furie de la lupine. Punition tirait sa force des différentes améliorations de stats dont la cible bénéficiait. QinLing avait deux Gonflettes à son actif, ce qui allait se retourner contre elle lors de l'impact ténébreux. Elle avait néanmoins de la chance dans sa malchance : sa défense avait été doublée et sa résistance au type ténèbres l'avantageait un peu. Les dégâts essuyés furent donc divisés par 4, ce qui lui permit de survivre in extremis en consommant elle aussi sa Baie Sitrus.

Les choses commençaient à mal tourner pour les Pokemons de la pâtissière. Mais elle avait un plan de rechange. La témérité de l'homme lui coûterait cher. Elle était arrivée à sa hauteur, là d'où il bloquait Korra et pointa le rouleau contre lui. Elle fixait son ennemi d'un regard à la fois menaçant et épuisé par la bataille. Ses cheveux décoiffés, la poussière se mêlant à son maquillage, ses vêtements froissés et son bras légèrement couvert de sang prouvaient également que la dresseuse avait subi l'affrontement.

"Abandonne ou je demande à mes Pokemons d'empoisonner cette plaie ! Ce serait un jeu d'enfant pour eux ! Je ne plaisante pas, t'as essayé de me buter plus d'une fois, je ne me gênerai pas de faire pareil ! Si tu te rends, j'ai quelques compresses pour empêcher que la brûlure ne soit à l'air libre. "
L'ultimatum était lancé. En gage de "bonne volonté", aucun ordre ne fut donné à son équipe le temps des pourparlers. La jeune femme espérait bien que son adversaire comprendrait la position de faiblesse dans laquelle il venait de se mettre. Les gaz toxiques de la Chartor transportés dans l'atmosphère proche du propriétaire de la Zoroark par les vents du Tropius seraient une arme fatale pour la santé de l'humain. Allait-il jouer les héros en tentant le tout pour le tout ou se rendrait-il sagement ? Il était certain que Mauve espérait qu'il choisisse la deuxième option.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Jeu 17 Juil 2014 - 21:38

Erens regarda la jeune femme qui parlementais sur le fait qu'elle puisse venir à bout de lui grâce à du poison. Qu'il était fait comme un rat et qu'il était maintenant impuissant parce qu'en danger de mort.

C'est amusant la perspective qu'ont les gens d'une situation donnée, Erens ne le voyait pas trop de cette façon. Il voulait qu'elle rentre chez elle majoritairement, il voulait s'entrainer et agir face à une dresseuse qui était moins forte que ceux qu'il avait affronté lors de son temps à l'armée. Elle était moins puissante, ces pokemons étaient faibles mais pour autant il était en état de faiblesse impressionnante.

Il avait prit trop de risques, c'était pensé plus resistant que ça mais il n'avait ni le même équipement qu'à l'époque, ni la même forme et ni la même envie. Finit le temps du tueur qui gardait des souvenirs de ses victimes, maintenant il ne tirait même plus pour descendre mais pour handicaper avec des blessures non mortelles.
Erens se redressa et fit signe à Zoroark de ne rien faire. Il était incroyablement las. Ce n'était même pas le fait de la blessure qui, pourtant, irradiait dans son flanc, ni même la tristesse de se dire qu'il n'était plus aussi fort qu'avant mais l'absence de raisons qui le bouleversait à ce point.
Il la regarda et lui adressa un sourire franc.


"En vérité je n'ai pas essayé de vous tuer : sinon j'aurai tiré sur vous directement ou j'aurai visé des points vitaux sur vos pokemons.
En vérité je ne sais même pas pourquoi je me bas contre vous là maintenant, enfin si je sais : parce que j'y suis forcé mais je ne sais même pas pourquoi on me force à faire ça.
Je suis sincèrement désolé pour les blessures que vous pouvez avoir vous et vos pokemons. Normalement ils n'ont rien de cassé, les blessures par balles qu'ils ont subis sont faibles et se répareront même plus rapidement que si vous aviez affronté des pokemons de types opposés aux votres."


Il se releva en grimaçant, sortit son portefeuille et lui tendit des billets, 5000P$ : la moitié de ce qui lui restait.

"Avec ça vous pouvez aller dans n'importe quelle clinique pour avoir des soins. Il y a un centre pokemon un peu plus bas pour vos pokemons. Ne vous en faites pas pour ma blessure, Zoroark m'aidera..."

La lupine redevenue la fillette du début se plaça derrière lui et fixa la dresseuse.

"C'était mon tout premier combat pokemon en tant que dresseur..."

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Ven 18 Juil 2014 - 12:40



Un signe de main fut adressé à la Zoroark. Quelle était sa signification ? Une attaque ? Mauve reprit bien appui et empoigna plus fort son rouleau, de peur d'être à nouveau attaquée en fourbe. Elle eut ensuite droit à un sourire. L'homme cherchait-il à la déstabiliser pour profiter d'une ouverture ? Il n'en était rien de tout cela. Il s'expliquait. Voila tout. Jamais il n'avait voulu attenter à la sécurité de la demoiselle et de ses Pokemons. Son seul motif de bataille lui avait été imposé par la volonté d'autrui. Voila qui était étrange, des menaces pesaient sur lui ou sa famille ?

Si son adversaire cherchait à semer le doute dans son esprit, il avait réussi. Elle ne l'empêcha même pas de se relever alors qu'une dizaine de secondes plus tôt, le rouleau à pâtisserie se serait écrasé sur sa tête si le moindre mouvement trop ample avait eu lieu. Elle tira néanmoins un regard apeuré lorsque son interlocuteur mis la main à ses vêtements et pour cause la menace d'une nouvelle lame était grande. Grand fut son soulagement quand le portemonnaie apparut à ses yeux. Elle lâcha son arme de cuisine au sol.

"Je n'ai pas besoin d'argent pour me faire soigner. Ce ne sont que des égratignures qui partiront très facilement... Par contre, la brûlure... C'est dangereux de la laisser à l'air aussi longtemps, surtout vu le climat malsain."
Elle parlait calmement et fouillait dans son sac à main sous le regard étonné de ses compagnons Pokemons qui convergeait tout doucement vers leur humaine de compagnie. Cette dernière avançait elle même en direction de son ancien ennemi. Il s'était rendu et avait fait ses excuses. C'était à son tour d'honorer sa promesse. Après plusieurs tâtonnements, elle reconnut les compresses, sa bouteille d'eau fraîche, quelques Lava Cookie de sa confection et une Baie Sitrus.

"Laissez moi voir ça, je ne suis pas infirmière, mais dans mon métier on est souvent confrontés au risque de brûlure. J'ai toujours le matériel adéquat sur moi au cas où ma Chartor me brûlerait pas inadvertance."
Elle venait d'arriver au niveau de l'homme et le regarda dans les yeux. Elle stoppa quelques secondes à cause de l'hésitation avant de baisser son regard vers la brûlure et les vêtements percés par les flammes. C'était peut être lui qui l'avait agressée et démarré le combat, mais c'était elle qui avait été la plus violente avec le corps de son opposant. Cela la mettait mal à l'aise. Ses mains se dirigèrent alors vers le vêtement du haut de l'homme comme si elle cherchait à le déboutonner pour le retirer.

"C'est plus facile si on enlève le haut, laissez vous faire..."
Afin de détendre l'atmosphère elle continua la discussion.

"Je suis également "débutante" dans l'art du combat. Néanmoins, je sais qu'il ne faut pas prendre de risques inconsidérés. Nous n'avons pas la force de nos Pokemons. Vous être interposé entre la Zoroark et la lame a été la cause de cette défaite. Si vous aviez laissé votre Pokemon gérer, il n'y a aucun doute que QinLing, Korra et Chimnée auraient fini hors jeu."
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndia
La Reine Noire
La Reine Noire
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Dim 20 Juil 2014 - 20:14

Etat des lieux:
 

~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-aube.bb-fr.com
Erens Daker
"Onontsira"
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   Mar 22 Juil 2014 - 10:02

Erens enleva son haut et dévoila un torse couvert de marques et de cicatrices mal soignées. On devinait facilement que c'était un combattant depuis longtemps en le voyant. Sa musculature montrait sa pratique journalière d'exercices musculation et d'un corps relativement entretenu.

"Avant j'étais dans l'armée : la brigade sans pokemons pour protéger les civils en cas d'attaques de groupes armés en ville. Nous avions des protections bien plus importantes que celle que j'avais aujourd'hui, d'où le fait que je me sois interposé. C'était une erreur car mon Zoroark est en bon état et j'aurai du la laisser encaisser le coup je pense.
Merci pour tout ce que vous êtes en train de faire. En vérité, je suis assez étonné de la tournure qu'on prit les choses. Je ne pensais que vous proposeriez votre aide comme ceci. "


Il examina les mains de la demoiselle qui était en train de l'examiner.

"Qu'allez vous faire maintenant ?"


La Zoroark regardait l'homme qui venait de la protéger et ne comprit pas trop son geste. L'appréciait-il au point de se mettre en danger mortel pour elle ? Apparemment. Cela l'intriga et elle se rapprocha de lui pour se mettre dans son dos pour eviter qu'il fasse trop d'efforts, c'était inutile car il ne dépensait pas d'énergie mais la chaleur du corps de la fillette apaisa, inconsciemment, le détective qui se détendit.

~~~~~~


Erens Baker, Détective Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tarte à cinq doigts [Erens dragonfe] [Final]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comme des cinq doigts de la main
» [ Film ] Comme les cinq doigts de la main
» Scrapbook Extra : appels été 2012
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
» Alive - the final evolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: