Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Mar 20 Mai 2014 - 15:39

Oh. A peine Ophiuchus avait-il fait son annonce que déjà la ville était en train de bouger. Puis vint l’annonce de Lyndia, renforçant ce mouvement. Et Tasogare, il était où, là-dedans ? A Megapagopolis, au milieu des passants, dans une rue. Il était, comme tout le monde, les yeux rivés sur les dizaines d’écrans et resta dans cette position même après les annonces. Quel camp choisir ? Celui qui avait, visiblement,  le plus de force et trahir ce qu’on lui avait appris pendant ces 18 années ? Ou alors rester du côté de la Ligue et risquer de se faire zigouiller par les plus forts ? Il soupira, avant de courir se mettre à l’abri, au coin d’une ruelle. Il prit son téléphone, chercha rapidement dans ses contacts et lança l’appel aussi tôt après :

« Hey, fréro, quoi de neuf ?
-… Tu te fous de moi ? La guerre a commencée, Yuu’ !
-… Et pourquoi tu m’appelles, alors ?
- Quoi ?
- Tu l’as dit toi-même, c’est la guerre, ou plutôt une bataille. Chacun va choisir un des quatre camps possible.
- Quatre ?
- La Zodiac, la Ligue, les casseurs et les fuyards. J’imagine que tu vas être dans les fuyards, toi, hein ? Ahah.
- Non.. Je..
- Allez, j’te laisse, j’ai choisi mon camp, moi et j’ai des Zodiacs à humilier, Ahah ! On se voit après, ciao Taso ! »


Le jeune homme resta un instant dans le silence, laissant le téléphone collé à son oreille. Un camp ? Il ne pensait pas que ça marchait comme ça… Il soupira, jura et rangea son téléphone. Yuugure l’avait toujours provoqué comme ça, lorsqu’il doutait, frappant dans l’énorme égo de son petit frère.  Et ça fonctionnait toujours, même dans cette situation. Il allait lui montrer. Il allait montrer qu’il n’allait pas fuir. Il grogna et observa la rue. Déjà, les passants courraient. Il y en avait qui allait au combat, sûrement, et d’autres qui fuyait. Mais combattre pour quoi, au juste ? Pour protéger la ville ? Pour se faire bien voir de la Ligue ? Ou tout simplement pour sauver leurs peaux ?  Il soupira, reprenant son calme et marcha dans la ruelle. S’il devait combattre, autant trouver une raison. Simplement exterminer les Zodiacs ? Attaquer ou se défendre ? Il soupira, shoota dans une canette et la suivait du regard. Il remarqua qu’il était arrivé dans un endroit formant un large carré où se trouvaient toutes sortes de détritus. Même les Miamaisme et les Tadmorvs avaient désertés.  Il soupira, s’appuyant au mur et regardait devant lui. L’endroit était calme et l’on entendait à peine les bruits des batailles alentours. Il resta sur place pendant une quinzaine de minutes et lorsqu’il se leva, remarqua une silhouette à l’autre bout de la clairière urbaine. Ennemie ou Alliée ? Quelle que soit la réponse, Taso prit deux de ses pokéballs et les envoya devant lui. Mizu le Carabaffe et Den’kou la Pikachu étaient lancés au combat. Il avait bien fait ? Visiblement oui, car, outre les cheveux verts, il distinguait un masque qui semblait avoir été fait avec tout et n’importe quoi. Un peu comme les vêtements, en fait.

Il serra des dents. Il ne pouvait pas appeler à l’aide de là où il était et il ne connaissait pas le niveau de la personne face à lui. Il s’agissait d’un Zodiac, ça c’était sûr. Il demeura silencieux, observant la réaction de son, probablement, adversaire.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Jeu 22 Mai 2014 - 13:42

[HRP]Comme j'ai 10 topics inférieurs à celui-ci impliquant du combat et les pokémons de Sienne, j'estime qu'ils sont à peu près lvl 30, vu que j'ai pas été promue, tout ça.[/HRP]

Il était encore tôt. Le crépuscule n'avait même pas commencé à tomber. Cependant, Sienne avait encore réussi à trouver un moyen de se la couler douce en tirant au flanc, feignant la bonne sbire épuisée par le travail abattu dans la journée, assise à une table d'un petit bar qui servait de façade à une base  mineure de la Team à Megapagopolis. Les pieds croisés, posés sur la table, la jeune femme tentait avec peine de cacher un grand sourire auto-satisfait derrière une choppe de bière déjà à moitié vidée. Son expression d'amour-propre bien nourri était alimentée par les souvenirs qu'elle se remémorait avec emphase : comment elle avait volé son ordre de mission de patrouille de la poche d'un premier Maître peu attentif, et comment elle l'avait falsifié pour s'offrir une soirée de repos supplémentaire. Aaah... La grande fierté que lui procurait ses gamineries, associée à la possibilité de glander pendant que d'autre font votre travail à votre place, suffisaient à la rendre quasi-extatique.

Prise en pleine crise d'auto-satisfaction frisant le ridicule, l'attention de l'As de Pique se reporta malgré elle sur le petit poste de télévision au son crachotant qui occupait un angle de la pièce : alors qu'un concours Pokémon sans grand intérêt était diffusé en direct à l'instant pour divertir les rares clients du pub minable déjà vautrés devant leur consommation, un crachotement plus fort que les autres se produisit, et l'image changea, sans que, a priori, quiconque n'ait touché à la télécommande. Et là... Ô, surprise ! Le masque du Patron, en personne, apparut à l'écran. Médusée par le spectacle, la folle à crinière verte fixa l'apparition tout le long de la transmission pirate, et quelques secondes après le retour du concours sans intérêt, n'arrivant pas à assimiler ce qu'il venait de se passer.

Elle secoua la tête, après s'être essuyée la bouche d'un revers de manche : en effet, Miss Gazon bavait un peu sous l'effet de la surprise. Alors. Ophiuchus était passé à la télé. Le coup de l'étoile, c'était pour ce soir. Il avait berné la Ligue. ... Nouveau crachotement. La rousse borgne de la Ligue apparut à nouveau à l'écran. Peuh. D'habitude, c'est le chef des méchants, pas le pigeon-en-chef, qui porte un cache-oeil ! Les bonnes manières se perdaient... ... ...


_BORDEL, ON A MEW !?


Ce disant, la faiblement gradée Zodiac avait balancé un négligeant coup de pied dans la table, brisant sa chope sur le sol. Elle n'eut même pas un regard peiné pour la flaque peu engageant parsemée d'éclats de verre qui avait été sa boisson ; elle avait de plus importants soucis à régler : une euphorie bien supérieure avait supplanté son état d'esprit déjà plutôt positif : elle allait enfin avoir sa revanche sur tous ceux qui se permettaient de coller l'étiquette "fou/folle" sur d’honnêtes citoyens tels que sa propre personne. Elle allait avoir l'occasion du siècle de balancer un coup de pied dans la fourmilière et de pourrir la vie du pigeon moyen de manière durable. Et elle avait annulé une mission qui avait sans doute trait à cet événement ! Hé bien, mandatée ou pas, elle allait aller casser quelques dents, tiens ! Bondissant, sur ses pieds, Sienne n'écouta même pas la communication de l'ancien Maître de la Ligue.

Malheureusement, elle n'avait pas pris la peine d'apporter son uniforme neuf et ne portait que sa tenue habituelle, faite de bric et de broc, avec sa crinoline-boîte-à-outils. Peu importe. Son masque "de fabrication artisanale" était dans sa poche, et il ferait parfaitement son office. Elle l'accrocha devant son visage à l'aide des élastiques prévus à cet effet, rajusta ses couettes, repassa sa cape par dessus ses épaules, et sortit du bar sans payer l'addition ; aussi bien, le barman était parti se changer avec une série de jurons quand il avait vu l'annonce du Maître.

Ses pokéballs à portée de main, la fuyard de la famille Ve'ilcar s'engagea dans la rue d'une démarche guillerette, presque sautillante, avant de s'arrêter au bout de quelques dizaines de mètres à peine. Quelqu'un l'observait, un peu plus loin. L'individu était un peu plus jeune qu'elle, et... Oh, merde. C'était, à première vue du moins, l'incarnation même du parfait petit fils à papa. Le type même de raté qui donnait tous les jours à la cambrioleuse professionnelle l'envie presque meurtrière d'empoisonner des existences et de détruire en beauté le bien être aveugle de son prochain... Elle adressa à l'inconnu, bien qu'il ne puisse pas le voir, un rictus qui était exactement le même que celui représenté par son masque : un sourire de mauvais augure, qui exprimait presque aussi bien qu'un long discours qu'elle allait "faire des trucs pas cool". D'une voix mielleuse on ne peut plus artificielle, elle interpella le jeune homme.

_Hun hun hun. On t'a pas dit que c'est pas poli de dévisager les gens dans la rue, mon petit ? Oh, je suis sûre que tes adorables parents de l'ont déjà enseigné. Hé bien, je vais en rajouter un couche ! Seulement, moi, j'ai une façon un peu originale d'être adorable~...


Bon, okay, elle avait improvisé, c'était pas terrible. Enfin, elle était dans le camps des méchants, elle avait bien le droit d'agresser des supposées proies faciles dans la rue sans excuse valable, nan ? Elle sortit les balls de son Bulbizarre et de son Pachirisu. En effet, l'individu cravaté semblait posséder un Carabafe et l'une de ses crevures de Pikachu. Elle allait devoir se battre plus ou moins à la loyale ; en effet, il fallait dégommer le plus de pokémons possible pour ralentir les partisans de la Ligue. Les empêcher d'empêcher le plus grand casse de l'histoire !


_Bryone, Vampigraine sur les deux tocards ! Pachiant, Boule Elek sur la tortue et Meteores sur la tache jaune !

Sienne avait beau ne pas être une grande amatrice du combat, elle savait que Pachiant était loin d'être aussi fort que la plupart des pokémons ; elle comptait principalement sur la vitesse de son souffre-douleur favori. De plus, les Carabaffe n'étant pas spécialement reconnus pour leur vitesse et sensibles à l'électricité, si l'attaque passait, elle allait faire mal.[/i][/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Ven 23 Mai 2014 - 8:36

… Hein ? Elle était bizarre, celle-là. Car oui, il s’agissait visiblement d’une fille et pas plus vieille que Tasogare. Alors pourquoi « mon petit » ?! Taso était déjà un adulte depuis quelques mois ! Alors pourquoi, pourquoi ? Il fulminait intérieurement. Et il était encore plus en colère en voyant le Pachirisu et le Bulbizarre. Le fils à papa n’était pas aussi doué que son frère pour voir le niveau approximatif d’un pokémon, mais il pouvait clairement voir que les pokémons face à lui étaient aussi fort que les siens, voire plus. En plus, les deux pokémons qu’il avait mis sur le terrain n’avaient aucuns avantages de type : les attaques électriques de Den’kou ne feraient rien face au Bulbizarre, idem pour Mizu. Il était en colère et ça se ressentait plutôt bien. M’enfin, il n’était pas non plus un exemple de patience et de calme. Et lorsque son adversaire donna ses ordres, le jeune homme fit de même, à peine la phrase terminée :

« Bryone, Vampigraine sur les deux tocards ! Pachiant, Boule Elek sur la tortue et Meteores sur la tache jaune !
-Canon à boue sur les graines ! Chargeur ! »


Canon à boue ? C’était le petit nom qu’il avait donné à la forme alternative de lance-boue, étant donné qu’il avait pris l’habitude de lancer la boue sur une cible plutôt que sur son pokémon. Lancer l’isolant sur le générateur électrique était toujours plus utile que s’isoler soi-même. Mais là, la capacité n’avait pas seulement pour objectif de réduire la puissance de capacités électriques ennemies, mais aussi d’aller rencontrer les graines en vol. Car oui, la tortue avait lancé son jet de boue alors que les graines étaient en vol, elles furent donc stoppées, tombant au sol couvertes de terre mouillée. Malheureusement, la Boule-élek atteignit sa cible, propulsant le Carabaffe derrière Tasogare. Il serrait des poings, alors que sa Pikachu, infestée par les graines, chargeait son énergie, réduisant au passage les dégâts effectués par les Météores ennemis. Il rageait, ça, c’était sûr. Il allait perdre, lamentablement et sans avoir pu résister. Les dégâts reçus d’entrée de jeu étaient trop élevés. Et puis, Tasogare savait qu’il allait perdre. Il se remémorait ses derniers combats et se rendait compte qu’il les avait presques tous perdus. Il grogna. S’il fallait qu’il perde, autant que ce soit en essayant de gagner ! Et quoi de mieux pour gagner que de jouer sur le nombre ? Il ordonna à ses deux combattants présents d’aller sur les flancs du combat, avec Aqua-jet et Vive-Attaque, alors qu’il dégainait une troisième ball et l’envoyait devant lui, hurlant son ordre, comme toutes les personnes dans cette ville :

« Combinaison N°1 ! Mizu, Den’kou, préparez-vous aux prochains assauts !»

La combinaison numéro une de son Porygon2. Créée lors du combat contre Gustav, testée lors de celui contre Mauve. Il espérait vraiment que cela allait lui permettre de gagner. Gijutsu accéléra donc son système d’exploitation en utilisant Hâte, sans bouger de sa position, alors que ses traits devenaient plus aigus grâce à Affutage: son bec, tout d’abord, puis le bout de « ses pattes » et de sa « queue ».

Mais pourquoi avoir déplacé ses pokémons ? Car, à présent, ils enserrent leurs adversaires : Mizu et Den’kou sur les côtés et Gi sur le front. Le combat en équipe était peut-être le domaine de prédilection de Yuugure, son frère, mais Tasogare était encore novice dans ce type de combat. Il savait qu’encercler les ennemis offrait un avantage, mais sa déduction s’arrêtait là. Il allait bien voir comment le combat se présenterait après.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Ven 23 Mai 2014 - 9:37

Ah ouais, il le prenait comme ça, l'autre tache ? Il arrêtait les Vampigraines et il trichait ? Alors ça, c'était carrément pas cool. D'habitude, c'était elle qui trichait la première ! Nan mais il se prenait pour qui ? Pour un rebelle ? Avec son costard qui sortait du pressing et sa cravate à la con ? Ha ! Le quartier-maître Ve'ilcar était hors d'elle. Elle adressa un geste assez peu poli impliquant un poing serré à l'exception du majeur à son adversaire (qui, en l'occurrence, méritait plutôt le titre d'ennemi), avant de l'invectiver.

_Alors, on sort un troisième, pokémon, mon grand ? Décidément, ta maman a radicalement échoué sur les bonnes manières ! Un peu comme sur ta tronche, en fait. J'espère que quand j'en aurai fini avec toi, tu ramperas jusqu'à elle pour lui demander pardon ! Si tu as encore l'énergie nécessaire... Uhuhu.

La bonhomie du ton qu'elle employait contrastait avec les vibrations de colère presque palpables dans sa voix, et les éclairs que lançaient ses yeux dissymétriques. Le tout était accompagné d'un rictus composé de sourcils froncés et de lèvres pincées. L'As de Pique était en rogne, et ça se voyait. Son exaspération était communicative. Bryone gronda un "Bulbiii !" mécontent, et Pachiant... ne réagit pas. Son regard vide et son air stupide ne furent pas modifiés d'un iota. Bon. Le Carabaffe avait échappé à la Vampigraine, mais pas à l'attaque électrique, qui l'avait repoussé en arrière. Ha ! Pathétique. Le Pikachu, lui, avait tout pris dans la gueule. Chargeur avait cependant diminué les dégâts, déjà faibles, infligés par les Météores. Soit. Il prendrait quand même cher, jusqu'à ce qu'il soit devenu inutile à son maître !

Miss Gazon hésita un instant à envoyer elle aussi d'autres combattants, mais se décida rapidement à les garder pour plus tard ; sa Bulbizarre et son Pachirisu avaient encore, a priori, l'avantage, et ses deux autres pokémons étaient beaucoup plus sensibles aux adversaires qu'ils affrontaient actuellement. Il serait bête de leur donner l'occasion de se faire blesser pour rien... ET PUIS MERDE, ELLE ALLAIT PAS COPIER UN TOCARD PAREIL, NAN ?! Le moment était venu de continuer le pugilat. Elle donna ses ordres d'une voix criarde et assez aiguë, toujours aussi vibrante de mécontentement.


_Bon, les gars, deux contre trois ! Bryone, Vampigraine, encore ! Sur la tortue et le truc en ballons ! Pachiant, doux baisers sur les deux même !


Et voilà. Plus il y avait d'adversaires, plus la petite Bulbizarre était avantagée. Et Pachiant réduirait leur avantage du nombre. BLAAAM ! Sienne avait vaguement remarqué que son équipe était encerclée, mais n'y fit pas attention ; de son point de vue, ça ne changeait pas grand-chose. Puis, comme elle était une grande bavarde, et qu'elle aimait bien emmerder ses adversaires, elle entreprit de faire la conversation.

_Au moins, tu peux être rassuré, j'risque pas de te voler tes pokémons. Des loques pareilles vaudront absolument rien au marché noir ! Au fait, c'est quoi ton nom ? Histoire que je puisse nommer mes victimes quand je raconterai ma journée à mes collègues... Tu vois, ça donne tout de suite plus d'animation dans mes histoires...


Pendant que la folle à crinière verte parlait, Bryone balançait des graines pour infecter ses adversaires de parasites draineurs de vie. Pachiant, lui se précipita tour à tour vers le Porygon et le Carabaffe pour leur planter un gros baiser bien bruyant là où il le pouvait sur leur visage. Il enchaîna les deux sans se soucier si, oui ou non, son opération de déstabilisation avait fait mouche. Après tout il n'en avait rien à faire ; l'écureuil électrique n'était pas ici pour gagner, ni même pour se battre ! Il était ici, c'est tout. Et sa maîtresse lui donnait des ordres, alors il obéissait... La petite porteuse de bulle, elle, était pleine de bonne volonté. Elle était une recrue assez récente dans l'équipe de Sienne, et voulait faire de son mieux pour rendre fière sa nouvelle maîtresse. Après tout, le commandant aux longs cheveu noirs lui avait sauvé la vie, et l'avait confiée à elle, n'est-ce pas ? Il fallait qu'elle devienne forte pour que personne ne regrette de l'avoir secourue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Lun 26 Mai 2014 - 9:38

Comment Yuugure pouvait-il garder son calme en combat et se concentrer simplement sur l’important ? Car là, l’adversaire de Tasogare était clairement trop bavarde et impolie. Oui, il sortait un troisième pokémon et alors ? Les combats contre les Zodiac n’étaient jamais fair-play, JAMAIS. Il serra les dents, ignorant les insultes à sa personne venant de l’autre fille aux cheveux de pelouse en friche. Jusqu’à ce qu’elle donne ses ordres :

« Bon, les gars, deux contre trois ! Bryone, Vampigraine, encore ! Sur la tortue et le truc en ballons ! Pachiant, doux baisers sur les deux même ! »


Vampigraine et Doux baiser, hein ? Si les pokémons de Taso se prenaient ces capacités, il aurait un désavantage clair et net. Il grogna, il ne pouvait pas laisser ses alliés ne rien faire. Mais sérieusement, il ne voyait aucuns moyens d’éviter les capacités… A moins que… Le Pachirisu avait l’air tellement idiot que ça pourrait fonctionner :


«  Mizu, Replis avec Ecume ! Gi, envole-toi ! »

Ça pouvait marcher. Ça devait marcher. La tortue se replia rapidement dans sa carapace, larguant une nuée de bulles qui avaient pour objectif de contrecarrer les Vampigraines. Le repli, lui, servait à éviter le Doux-baiser. Comment ? Car le Carabaffe ne sentira pas la bouche baveuse de l’écureuil sur sa carapace de minéraux. Et ça fonctionnait. Les deux attaques avaient été contrés ainsi, sans vrai problème, seulement une dizaine de plante voleuse de vie qui grouillait à terre, encore en activité. Le Porygon2, lui, eut encore moins de mal à éviter les capacités. Il n’eut qu’à s’envoler avec son Vol Magnétik , plus vif grâce à sa Hâte, alors qu’une Vampi-graine l’effleurait à peine et que la bouche baveuse le ratait. Mais c’était déjà ça de trop. La Vampigraine s’était accroché à sa queue et elle avait déjà commencé à lui drainer son énergie. Mais le jeune homme n’en prit pas rigueur, alors que la Zodiac lui demandait son nom. Pourquoi pas ? Après tout, il ne risquait rien à le donner, en ce temps de guerre.  Il lui répondit en même qu’il donnait une nouvelle salve d’ordres:

«  Gi, Puissance cachée ! Den’Kou, Reflet ! Je m’appelle Tasogare Akatsuki.»

Bon, bon, bon. Voyons comment se produisent ces capacités.  Tout d’abord, le Porygon2 invoqua deux orbes translucides à ses côtés, pourvus chacune d’un noyau brillant d’une lueur violette. Il les lança sur les deux adversaires, faute que Tasogare n’ait donné de cibles précises. Dès que l’une des deux sphères subira un impact, elle explosera dans une colonne de feu mauve, symbole de son type Dragon. Ouais, pour une fois, Taso’ n’avait pas eu de chance et n’était pas tombé sur une Puissance cachée de type avantageux, comme le Psy. Pendant ce temps,  la souris sembla se scinder en deux, invoquant un double factice d’elle-même.  

Cela fait, le jeune homme resta concentré sur le combat, bien décidé à ignorer les propos impolis de son adversaire et à gagner. Ou, tout du moins, survivre un maximum de temps.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Jeu 12 Juin 2014 - 11:05

Le gamin essayait visiblement de se concentrer, mais ses dents serrées et son air mécontent presque palpable étaient délectables. Les piques peu fines de la sbire promue faisaient aussi mouche qu'il l'était possible pour des réparties de qualité aussi médiocre. Il essayait de ne pas écouter ce qu'elle disait, comme en témoignaient sa mine fermée et le fait qu'il ne réponde à aucune de ses railleries bas-de-gamme. Hé bien, soit. Elle n'avait qu'à parler plus fort ! Sortant, un sourire soudain sincèrement amusé aux lèvres, un ordre de mission périmé se sa poche, la jeune femme le roula en cône, en faisant un "mégaphone" improvisé comme on en trouverait... dans la cour d'une école maternelle. Ce faisant, elle ne perdait pas une miette de ce qu'il se passait autours d'elle. Visiblement, son adversaire n'avait pas du tout envie de voir ses pokémons diminués par les capacités non-offensives des siens... En effet, le Carabaffe s'était défendu contre tout ce qu'il lui avait été envoyé, et le Porygon2 avait esquivé les mamours de Pachiant, mais pas la Vampigraine. Hé bien, soit ! Toute l'énergie qu'ils passaient à se défendre, ils ne la passaient pas à attaquer, et pendant ce temps, la Vampigraine faisait son œuvre, insidieusement... Ah, tout de même ! Une puissance cachée venait d'être ordonnée. Il était temps de passer aux choses sérieuses.

La lenteur de Bryone ne lui permettrait pas d'esquiver cette attaque ; de toutes manières, les multiples Vampigraines auraient tôt fait de réparer les dommages. Pachiant avait, en revanche, la caractéristique d'être très rapide ; lent d'esprit, mais pas dans ses mouvements... Et pas lent à réagir aux ordres de sa maîtresse non plus. C'étaient bien là ses seuls avantages en combat. Sienne beugla ses ordres dans son morceau de papier enroulé.


_Pachiant, planque-toi derrière le Carabaffe, puis recommence Doux Baisers ! Bryone, utilise Doux Parfum et relance une Vampigraine sur la tortue !

Sitôt dit, sitôt fait. Le Pachirisu, qui se retrouvait du mauvais côté du pokémon aquatique, fit un bon par dessus ce dernier, comme pour jouer à saute-mouton. Il se retrouvait donc derrière son bouclier vivant quand la sphère du violet snob caractéristique du type Dragon arriva à sa hauteur. Il était fort peu probable que le Carabaffe réussisse, lui, à esquiver l'attaque, caché comme il l'était dans sa carapace. D'un autre côté, l'angle avec lequel le projectile avait été lancé visait un point proche de lui et non sa position exacte ; ainsi, il ne prendrait par l'attaque de plein fouet, et les dégâts seraient sans doute minimes. De son côté, la Bulbizarre encaissa presque sans broncher. Elle avait pris des dégâts, mais son espèce était connue pour plutôt bien résister aux attaques spéciales et Puissance Cachée n'était pas une technique très puissante. Juste après avoir été touchée, elle libéra à partir du bouton de fleur dans son dos un parfum entêtant et très agréable. Cette fragrance ne fit qu'ajouter à la bonne humeur nouvellement acquise de l'As de Pique, et donnerait peut-être une chance aux Doux Baiser et Vampigraine de réussir. Justement, l'écureuil électrique tenta à nouveau sa chance dans la catégorie Bisounours, tandis que le batracien végétal lançait une nouvelle salve de parasites sur la même cible.

Sur ce, la casse-pieds professionnelle rajouta une couche de moqueries sans queue ni tête. Ma foi. Si ça déstabilisait son adversaire, et qu'en plus ça lui faisait plaisir, à elle, pourquoi se priver ? Le dresseur lui avait effectivement communiqué son nom. Quelque chose qui ressemblait à Tass O'Gare, a.k.a. Tsuki. Hmm. Drôle de nom ! Et puis, Tsuki ne ressemblait absolument pas à Tass, alors d'où ce surnom pouvait bien venir ? Sans doute des amis le lui avaient-ils attribué... Hmm.


_Hé bien, mon grand, on a donné sa langue au Miaouss ? Tu sais parler qu'aux pokémons ? Ooouuh, peut-être que ta maman t'a appris à ne pas parler aux inconnus. C'est très noble de sa part, tu sais, mais il est un peu tard pour lui obéir, tu ne crois pas ? Enfin bref. Tass c'est moche, alors je vais t'appeler Tsuki, d'accord ? C'est moche aussi, mais si c'est ton surnom, j'y peux rien, hein ? Je suis ni ta maman ni ton amie... Uhuhu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Mar 17 Juin 2014 - 18:42

Que ?..; Raaah ! Mais qu'elle arrête avec ses Vampi-graines et ses provoques ! Tasogare en avait clairement assez de cette pimbêche. Okay, il n'était pas patient, mais là, même un mort aurait eu envie de la faire taire ! En plus, son Pachirisu allait se cacher derrière Mizu qui, bienheureusement, ne reçu qu'une légère onde de choc lorsque la colonne de feu violet se créait dans le vide. Puis elle avait demandé un autre Doux Baiser, un Doux parfum et de nouvelles Vampi-graines. Des techniques « douces » pour faire mal... Mais Taso' n'allait pas laisser son Carabaffe ainsi, oh que non. A peine les capacités anti-jeu l'avaient-il touché qu'il fut happé par le faisceau lumineux rouge de sa Poké-ball. Après tout, il n'avait rien pour combattre deux pokémons aux types efficaces contre le sien et le jeune homme préférait le garder pour plus tard, quand l'écureuil et le bulbe vivant seraient tombés K.O. Il allait tenter de vaincre ces deux pokémons avec sa Pikachu et son Porygon2. Il prit donc une profonde inspiration, cherchant à se concentrer tout en ignorant les énièmes piques de son adversaire. Et ça marchait. Il reprenait un peu de son calme perdu et il était temps de lancer la contre-offensive.

« Rafale-psy sur la plante puis Conversion ! Mimi-queue et Frotte-frimousse sur la même ! »

La frappe psychique sur le Bulbizarre avait un but très simple : frapper dans sa faiblesse en usant de la puissance spéciale légèrement élevée du Porygon2. Ensuite, la Conversion servait surtout à obtenir un nouveau type selon ceux des capacités du pokémon virtuel, Psy ou Electrik, à ce moment-là. Alors après avoir lancé son rayon aux couleurs donnant mal au crâne sur le bulbe, il lança la roulette virtuelle pour tomber sur... Le type Elektrik, le recouvrant de motifs en forme d'éclairs jaunes. Merde. Il n'aurait donc pas le STAB pour renforcer sa Rafale-psy et il était hors de question de relancer la capacité pour risquer de retomber sur le type Normal. Enfin, il n'avait plus aucune faiblesse aux types, entre son nouvel attribut et le Vol-magnétik.

Pendant ce temps, le Pikachu agitait sa queue dans un mouvement tout mignon pour baisser les défenses adverses, principalement celles de sa future cible, tout en regardant son reflet se faire emporter par le parfum de la Bulbizarre. Justement, la Bulbizarre était la cible et la souris se jeta sur elle pour frotter son nez contre celui de la plante, tout en délivrant le surplus d'énergie électrique concentrée par le Chargeur de début de combat. Et, si tout se passait bien, le bulbe serait paralysé, donc devant s'en remettre un peu à la chance pour pouvoir attaquer.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Ven 27 Juin 2014 - 17:16

L'expression sur le visage du jeune homme était délectable. Le mélange de frustration et de fureur était exactement l'objectif visé par la fainéante Zodiac. Il rappela sa pathétique tortue bleue et donna des ordres aux deux autres. Ah ! Parfait ! Ça allait enfin commencer à bastonner ! Une guerre de bisous, c'est rigolo, mais on s'en lasse... Tous sur Bryone ? Hé, c'est pas cool, de s'en prendre aux nouveaux ! Cependant, Sienne préparait une petite surprise à son adversaire, et il était possible que celui-ci ne l'apprécie pas vraiment...

_Pachiant, intercepte la souris avec Vive-attaque puis Doux Baiser ! Bryone, encaisse et fais rencontrer le mur au ballon à gonfler avec fouet liane !


Sitôt dit, sitôt fait. Pendant que le Pikachu était occupé à distraire Bryone avec Mimi-Queue, son cousin bleuté lança une Vive-attaque qui n'avait pas pour but d'infliger des dégâts (et n'avait aucune chance de le faire), mais de le rapprocher sans délais, et s'interposa entre la souris jaune et sa cible au moment du Frotte-frimousse. Son talent Absorb'volt entra alors en jeu, et il se gorgea d'électricité pour son plus grand plaisir. Pour une fois que sa maîtresse lui donnait un ordre qui débouchait sur une situation agréable... C'était si peu habituel qu'il PENSA. Cette fois-ci, il allait bien en profiter ! Il répondit au câlin pas très franc de son presque-congénère par un Doux-baiser, lui, des plus sincères.

Pendant ce temps, Bryone grimaçait sous le choc de la Raffale-psy. C'était la deuxième attaque qui la touchait, et celle-ci avait été beaucoup plus douloureuse que la première. Même si elle n'était encore vraiment pas dans un état critique, la petite plante allait avoir besoin de répit pour récupérer sa santé au détriment de celle de ses deux adversaires. Déconcentrer l'un des deux devrait lui en fournir un peu... Dégageant une liane de son bulbe dorsal, la petite Bulbizarre s'en servit pour saisir le Porygon2 en transformation par une patte, et y imprima un mouvement vers le mur d'un des bâtiments qui flanquaient la ruelle. Habituellement, elle jetait ses adversaires au sol, ce qui lui permettait de les piétiner allègrement en bonus, mais l'effet magnétique qui maintenait le logiciel matérialisé en l'air ne le lui permettrait pas.

Quoiqu'il en soit, le gamin n'avait toujours pas fait de commentaire. Son silence commençait à devenir barbant. Hé, c'était autorisé par le code des dresseurs, de laisser son adversaire s'ennuyer pendant un combat ? Ça devrait pas !


_Hé bien oui, on dirait qu'il parle plus qu'aux pokémons. C'est d'un ennui... Au fait, tu as tuné ton truc en ballons ? J'saurais pas dire si il est un peu moins moche ou un peu plus... J'suis pas sûre que ça vaille tous les efforts que tu lui as fait faire. Espèce de dresseur indigne !

Contrairement à ce qu'elle laissait entendre, l'As de Pique avait une vague idée de l'intérêt de la Conversion ; bien qu'elle ne connaisse rien à cette technique, les petits éclairs n'étaient pas très discrets, et sans doute l'intelligence artificielle avait-elle gagné le type électrique. Big deal... Ça n'allait pas l'aider beaucoup à s'en sortir !

[HRP]Désolée pour le retard, je galère un peu en ce moment.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Sam 28 Juin 2014 - 10:08

Et merde. Voilà que le Frotte-frimousse Chargé se faisait intercepter par l'écureuil, l'électricité absorbée par celui-ci. Il avait donc Absorb'volt ? C'était bon à savoir, Tasogare ne voulait pas que ses pokémons souffrent de paralysie. Par contre, sa souris allait être confus, avait le Doux-baiser que lui renvoyait le Pachirisu... Mais la Mimi-queue et la Rafale-Psy étaient passées, c'était le principal. Il fallait se débarrasser du Bulbizarre en priorité pour pouvoir mettre d'autres combattants au combat sans risquer les Vampi-graines. Taso' avait l'avantage du nombre, il fallait qu'il le conserve.
Sa Pikachu entra donc dans la confusion, suite au baiser baveux et son Porygon2 avait été projeté vers l'un des murs de la ruelle, sans pour autant perdre en altitude.


« Okay, on ne se laisse pas faire ! Den'kou, Rugissement et Cage-éclair ! Gi', Affutage suivit de Charge sur le bulbe ! »

Le jeune homme en costume n'était pas confiant quant à sa Pikachu et il avait raison : celle-ci alla s'étaler sur le sol au lui de pousser son cri. Heureusement, cette chute lui accorda un moment de lucidité où elle libéra une onde circulaire électrique, laissant très peu de chance aux pokémons alentour d'en échapper, à part s'ils savaient voler. Tasogare ressenti même un petit picotement lorsque la vague électrique l’atteignit. Oui, ça allait marcher. La Pachirisu et son Porygon2 allaient y échapper, c'était certains, mais la Bulbizarre n'avait aucune chance, elle. Pendant ce temps, Gi se reprenait de sa rencontre avec le mur et rendait ses pointes encore plus dangereuse avant de fondre vers le pokémon au bulbe. La double augmentation de puissance d'attaque, la Mimi-queue et la vitesse donné dans cette piqué allait sûrement faire beaucoup de mal au pokémon Plante. Tasogare avait utilisé beaucoup de fois cette technique et elle avait toujours porté ses fruits, pourquoi pas maintenant ? Il pensa justement à une erreur qu'il avait fait : il aurait dû demander la Conversion après l'attaque, pour bénéficier du STAB. Enfin, ç a ferait quand même mal...

Et la Zodiac qui continuait de lui envoyer des piques. Non, il devait garder son calme. Il commençait tout juste à redresser le combat et il ne devait pas se laisser avoir par les paroles de la fille au gazon à la place des cheveux.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Ven 4 Juil 2014 - 20:47

Le lancer de ballon, le goûter électrique et le bisou avaient été des réussites. Le Pikachu, confus par la démonstration d'affection de Pachiant, tituba avec un sourire bienheureux jusqu'à s'écraser au sol en poussant un couinement qui ressemblait à celui d'un jouet en caoutchouc pour Ponchiens. La douleur provoquée par la chute rappela un instant la dureté de la vie (et celle du bitume) à la souris jaune, instant qui fut suffisant pour lui permettre d'obéir au second ordre de son dresseur : une Cage-éclair partit en direction de Bryone. Compte tenu de la vitesse médiocre de la Bulbizarre et du fait qu'elle était encore en train de martyriser le Porygon2, elle n'eut pas la moindre chance d'esquiver l'onde électrique et poussa un grognement de contrariété quand elle sentit la paralysie gagner l'ensemble de son corps. Ça, c'était pas bon ; Sienne n'aurait pas le temps d'aller la faire soigner avant longtemps et n'avait rien qui puisse arranger ça dans ses poches. En effet, elle s'était préparée pour une soirée "glandage, détente et bière" et non pour une soirée "baston et démontage de dresseurs"... Bryone allait être handicapée pour toute la soirée alors que c'était le moment que toute la Ligue attendait avec impatience. La poisse ! Enfin bref. Elle se contenterait d'humilier un peu plus ce dresseur quand elle aurait gagné, ce dont elle n'avait pas le moindre doute.

De son côté, le Porygon2 préparait une charge boostée d'un Aiguisage. Qu'est-ce qu'il avait à s'acharner sur la pauvre Bulbizarre, le gamin ? Les bizutages, c'était illégal ! L'idée d'envoyer la symbiote jouer au combat de bouquetin contre le "truc en ballons" avec un Damoclès pour voir qui était le plus solide traversa l'esprit de l'As de Pique. Mauvaise idée ; au vu du nombre de boosts qu'avait l'"intelligence" artificielle et de la pénalité subie par le petit pokémon Plante, c'était perdu d'avance. De plus, la Vampigraine ferait bien son travail. Le Pikachu comme le Porygon2 ne devaient plus en avoir pour longtemps ; à chaque mouvement, une petite portion de leur énergie partait en fumée pour aller redonner des forces à la propriétaire des parasites. Si elle se contentait d'éviter au maximum les dégâts, tout devrait aller pour le mieux. Seul bémol : tout le temps passé à attendre n'était pas passé à tabasser d'autres dresseurs. Enfin ! Elle était de trop bonne humeur pour s'arrêter sur un tel détail.


_Bryone, esquive, puis balance-lui de la Poudre dodo dans sa gueule de truc fondu ! Pachiant, Météore sur le même raté et prépare-toi à t'interposer si besoin !


La petite Bulbizarre roula sur elle même d'une manière un peu comique pour échapper à la charge, ce qui lui demanda pas mal d'effort à cause de la précision de son adversaire, puis prépara un nuage de poudre soporifique à lancer au "visage" de ce dernier, et... se ramassa sur elle-même en grimaçant, son corps paralysé refusant de lui répondre. Pfff ! Toujours tout pour gâcher les bons moments, ces dresseurs ! De son côté, le Pachirisu envoya une série de cailloux brillants sur l'agresseur de son alliée. L'attaque ne pouvait échouer et atteint donc son but sans encombres. Il resta ensuite aux aguets, prêt à sauter pour intercepter tout ce qui pourrait tenter d'atteindre sa nouvelle amie.

La ruse déloyale et crasse mais légale était en passe de devenir la spécialité de combat de Miss Gazon. C'était en majeure partie dû à l'arrivée de Bryone dans l'équipe ; le principe un peu sordide de vaincre un ennemi en lui aspirant peu à peu sa force vitale n'était pas pour déplaire à la sbire promue, et elle ne pouvait que chaleureusement remercier le commandant Cancer de lui avoir confiée sa dernière recrue. Aubergine désapprouvait ouvertement ses méthodes ; pour lui, rien de plus vrai qu'une série de gnons dans la tronche et un Cru-aile bien senti... Cette diversité de techniques équilibrait plutôt bien la petite équipe.

Comme le jeune homme en costard continuait d'ignorer ses piques, la jeune femme plongea une main dans sa poche, en sortit un papier vide de bonbon Sitrus, le roula tranquillement en une petite boule compacte et le lança sur lui, visant pile entre les deux yeux. Ignore ça, tiens, TOCARD ! Sans faire attention à s'il l'avait esquivée ou pas, elle sortit un chewing-gum de la même poche, le déballa, commença à le mâchouiller ostensiblement et roula le papier qui représentait un Mackogneur faisant jouer ses biceps de la même manière que le précédent avant de lui imprimer le même vol plané provocateur.


[HRP]Fais gaffe à la Vampigraine, hein ! En admettant que ça draine 1/8 de la vie par tour comme dans le jeu, ils ont déjà pris cher ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Sam 5 Juil 2014 - 13:34

Ah ! La Paralysie avait fait effet ! C'était coolos, ça ! Par contre, ce qui était moins coolos, c'était la contre-attaque... Une nuée de Météores qui allaient frapper le canard virtuel, qui tomba sous le choc. Il était K.O. Ce n'était pas bon, ça. Taso' rappela son Porygon2 dans sa ball avant d'hésiter un instant sur le prochain combattant. Mizu était à éliminer, à cause des adversaires et Eiki ne suffirait pas à renverser la vapeur, il le gardait pour les urgences. En plus, sa Pikachu n'était pas loin de tomber, elle aussi. Il ne lui restait plus que Ki. Mais pouvait-il vraiment supporter un combat ? Il était encore jeune, après tout, et il était faible par rapport aux autres pokémons de Tasogare. Mais il  ne pouvait pas faire autrement.Il se résigna donc et lança la ball de son Marisson au combat et à peine celui-ci fut-il sur le bitume que Taso lui donna ses ordres, en même temps que ceux de sa Pikachu :

«  Malédiction, Mimi-queue ! »

Malédiction. Une capacité que les Marissons n'apprenaient que par le biais d'ancêtres, disait Poképédia, pour le plus grand plaisir de Tasogare. La capacité permettait au petit hérisson d'augmenter sa puissance et sa résistance au détriment de sa rapidité d'action. Mais il n'avait pas franchement besoin d'être rapide, le Marisson. Ensuite, vint la Mimi-queue du Pikachu. Ou l'échec de la Mimi-queue. Alors qu'elle se retournait, elle tomba une nouvelle fois au sol, laissant les Vampi-graines lui drainer ce qui lui restait d'énergie. C'était mauvais. Taso la rappela donc, esquivant au passage un papier volant, pour la remplacer par son Insolourdo, étant donné que le combat était trop risqué pour son Carabaffe. Il serra les dents, avant d'avoir une idée. Peut-être qu'elle n'allait pas marcher, mais il ne perdrait rien à essayer.

«  Vampigraine ! Eiki, Bâillement et Boul'armure sur la Bulbizarre ! »


Il fallait que ça marche. Le Marisson envoya donc une salve de Vampi-graines en directions de ses ennemis, alors que la limace se mettait à bailler, lançant dans le même temps un petit nuage blanc en direction du Bulbizarre, avant de se rouler en boule pour augmenter sa défense.

Et pendant ce temps-là, la Zodiac renvoyait un autre morceau de papier en direction du jeune homme en costume. Bien sûr, celui-ci l'esquiva, mais non sans jurer entre ses dents. Elle avait un grain, cette nana.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Sam 12 Juil 2014 - 13:19

Le Porygon2 et le Pikachu s'écroulèrent chacun son tour. Ça, c'était une bonne chose de faite ! La bonne humeur de l'As de Pique s'intensifia au point qu'elle se trouva dans un état second, un peu comme si elle avait trop bu. Elle effectua quelques tours sur elle-même pendant que son adversaire envoyait deux autres pokémons, un Insolourdo et un Marisson qui avait l'air un peu jeune. Sans doute n'était-il pas au niveau des autres, mais dans son euphorie, Sienne n'y prêta pas le moins du monde attention. Elle donna des ordres à ses pokémons, pressée d'en finir et de pouvoir aller taper sur ceux d'autres dresseurs. Il fallait qu'elle assure la sécurité de Bryone qui n'allait pas tarder à s'endormir et qu'elle profite au mieux de sa présence.

_Pachiant, esquive la Vampigraine avec Vive-attaque et utilise Boule-élec sur le... truc moche ! Bryone, utilise Vampigraine dessus puis Damoclès sur le truc vert !

Comme demandé, le Pachirisu fonça sur le côté avec Vive-attaque afin d'éviter d'avantager l'ennemi, puis envoya une boule crépitante sur la larve insomniaque. Celui-ci était beaucoup plus lent que lui, ce qui donnerait à l'attaque une puissance raisonnable. Quand à la Bulbizarre, elle envoya une salve de ses habituels parasites végétaux sur la même cible avant de foncer sur la plante plus petite qu'elle encore, tête la première. La force physique n'était pas son fort, mais la puissance de cette charge combinée à la différence d'expérience du combat devrait compenser cette lacune pour cette fois. Les dégâts collatéraux que prendrait la symbiote seraient, Sienne l'espérait, compensés par la Vampigraine...

Observant la scène, Sienne s'apprêta souffler une bulle avec son chewing-gum, s'abstint en se rappelant qu'elle portait son masque, et se remit à mâcher consciencieusement, tentant de se calmer pour faire le point dans sa tête. La défense de Bryone avait un diminué, et l'attaque de la grignette végétale avait augmenté avec la malédiction ; peut-être devrait-elle la rappeler dans un futur proche pour économiser ses forces pour plus tard. En attendant, si elle tenait le choc. ... Elle fronça le sourcil qui surplombait son œil gris, puis celui qui surplombait son œil droit. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas moquée de son adversaire ! Il était temps de réparer cette erreur à la limite de l'impardonnable ! Miss Gazon désigna du doigt l'Insolourdo, avant de s'adresser à son dresseur.


_Décidément, t'es irrécupérable ! Ça se fait pas, d'envoyer son petit frère se battre pour soi ! D'ailleurs, comment t'as réussi à le faire rentrer dans une pokéball ? T'as une astuce ? En tous cas, l'air de famille est impressionnant.

Elle tira la langue à son interlocuteur, avant de se rappeler à nouveau au contact froid de la plaque de nacre qu'elle portait sur son visage qu'elle était en uniforme... Et fit un rictus tout aussi caché que sa précédente grimace. Quoiqu'il en soit, si son adversaire continuait à l'ignorer, elle finirait pas en venir aux mains, dans la joie et la bonne humeur... Elle avait eu jusqu'ici le savoir-vivre de ne pas s'en prendre à l'humain de l'équipe adverse, plus par peur de le casser que par politesse ou respect. Si jamais il continuait de se montrer ennuyeux, il faudrait bien qu'elle se distraie pour profiter de l'euphorie qui l'avait gagnée sans réelle raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Jeu 17 Juil 2014 - 13:31

Okaaaay. C'était trop. Taso ne pouvait pas se concentrer, ses pokémons étaient mis à mal et à l'origine, il ne voulait pas franchement combattre. Alors quoi ? Alors il retira ses pokémons, après l'assaut ennemi et la dernière remarque de la Zodiac, la tête basse et sans rien dire. Okay, il avait foiré, là. La chance n'avait pas été avec lui, ce jour-là. Il commençait même à douter de son statut de dresseur. Il fit donc un pas en arrière, puis un autre plus rapide avant de se retourner et de fuir par la rue d'où il était venu, zigzagant entre les poubelles. On ne fuyait pas un combat de dresseur, que l'on disait... Pourtant, c'était ce qu'il faisait à l'instant. Il ne pouvait pas combattre comme son frère. Comment ce gars pouvait tant aimer combattre ? Il y avait autre chose dans la vie, bon sang ! A commencer par la vie, d'ailleurs. Il allait donc chercher un abri, peut-être un centre pokémon, pour se cacher. Yuugure avait eu raison : il n'allait faire que fuir, pendant cette journée maudite. Il ne regarda même pas en arrière pour voir si la Zodiac le poursuivait. Non, ne pas se retourner était le mieux à faire. Il ne voulait pas recombattre.

Mais c'était mal parti : la rue était pleine de combats. Bon Arceus. Il ne voyait même pas le centre pokémon. Alors quoi, foncer dans le tas ? Ou chercher à contourner les combats ? Il allait bien voir, hein ? Dans tout les cas, il risquait le combat. Donc autant prendre le chemin le plus court. Il s'engouffra donc à travers la rue, passant derrière des combattants trop concentrés pour le remarquer ou lui prêter une quelconque attention. Voilà, la porte vitrée du centre s’ouvrait devant lui, laissant la place à un mur humain. Voilà, il était en sécurité, pour un certain temps, en tout cas. A moins que la Zodiac ne l'ai poursuivit ? Il ne l’espérait pas...

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienne Ve'ilcar
As de Pique
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 04/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Jeu 17 Juil 2014 - 15:27

Un air déprimé sur le visage et contre toute attente, le gamin qui avait pourtant l'air déterminé à en découdre rappela tous ses pokémons, et après deux pas en arrière un peu hésitants, s'enfuit en courant en tournant le dos à Sienne. Elle hésita. Le mettre hors d'état de nuire, ou le laisse filer ? Elle pourrait ordonner à un de ses pokémons de le mettre au tapis, ou utiliser l'un de ses dards drogués pour l'envoyer au pays des songes... Enfin. Tout ça pour quoi ? L'empêcher d'utiliser une tortue à deux balles et un feuille de salade bas niveau ? Pas rentable. Pas rentable du tout ! De plus, il avait l'air tellement effrayé qu'il passerait probablement les trois prochaines semaines à se cacher et à trembler à la vue de sa propre ombre... Ceci dit, Sienne avait envie de l'humilier un peu.

Se dépêchant avant qu'il soit parti hors de portée, elle roula son chewing-gum en une petite boule, chargea sa sarbacane avec et tira la boulette rose, collante et odorante à l'arrière de la tête du fuyard. La vision un peu gênée par son masque, la sbire promue ne vit pas si son tir avait fait mouche, mais le "paf" étouffé qu'elle entendit au milieu des bruits de pas précipités l'encouragea à penser qu'elle avait atteint sa cible, à savoir la tignasse sombre du jeune dresseur en costume.

Après un petit rire et une série de gestes malpolis et inutiles, étant donné que celui à qui ils étaient adressés ne les verrait pas, elle consulta le vokit vétuste qui attendait dans sa poche et pris connaissances des informations qui lui avaient été envoyées. Une liste interminable de noms (dont la plupart devaient être des pseudonymes, étant donné leur excentricité) majorés du rang de leurs propriétaires, et quelques informations stratégiques. Elle apprit avec grand plaisir qu'Adweyrin et Angstorm étaient au même endroit qu'elle. Elle hésita un instant à rejoindre la position du commandant qui s'était occupé de sa première promotion, afin de lui montrer les progrès qu'avait faits sa protégée. Cependant, il lui faudrait au moins quarante-cinq minutes à pieds pour rejoindre sa location, alors qu'à en croire ses renseignements, Angstorm n'était qu'à une quinzaine de minutes de la sienne.

Après avoir effacé le message compromettant de la mémoire de son vokit, l'As de Pique ramassa sa Bulbizarre endormie pour qu'elle se réveille en chemin et rappela Pachiant dans sa balle avant de se mettre en marche d'un pas guilleret en empruntant le chemin qu'elle estimait le plus court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aversan
L'illuminé
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 10/05/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   Jeu 17 Juil 2014 - 21:04

Etat des lieux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La folie des grandeurs ! [BATAILLE FINALE avec Sienne Ve'ilcar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Folie des Grandeurs : Blu Ray Octobre 13
» La folie des grandeurs . 1971 . Gérard Oury .
» La Folie des grandeurs:
» Bataille navale de Bordeaux 9-10 octobre 2010
» TDA. BATAILLE FINALE - FRONT SUD - DU SANG POUR BE'LAKOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: