Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]   Ven 16 Mai 2014 - 13:45

Tasogare prenait soin d’être (encore plus) présentable cette journée-là. Il faisait attention au moindre détail de son costume, soignait sa coiffure jusqu’à abandonner le petit épi qui se remontrait après chaque coup de peigne. Satané épi. Il ajustait sa cravate verte ensuite et se regardait dans la glace. Il avait pris pour deux nuits dans un hôtel trois étoiles du centre de Megapagopolis, juste le temps pour lui d’aller à l’arène, de prendre le badge et de repartir. Il aurait pu aussi aller chez lui, mais de une, c’était trop loin de l’arène alors que l’hôtel était à deux pas. De deux, il ne voulait pas se présenter chez lui temps qu’il n’avait pas le badge Blues avec lui. Il se retourna, attacha ses cinq pokéballs à sa ceinture et se dirigea vers la sortie.

Il était moins confiant que lors de son premier match d’arène. Cette fois-ci, l’enjeu était le second badge, donc le Champion serait moins « gentil » que Gustav et ne lui laisserait sûrement pas la victoire. Il soupira profondément, les mains dans les poches de son costume. Il se demandait s’il était prêt, s’il avait les capacités pour vaincre Eva. Après tout, ses pokémons n’avaient aucunes capacités de type Feu ou Insecte. Et il pensait éviter de lancer son Carabaffe au combat. Ce serait vraiment dommage de gâcher une manche en l’envoyant. Il avait également pensé à préparer ses pokémons pour le combat : il avait acheté divers objets à tenir, comme une Balle Lumière. Il avait aussi acheté les CTs Ténacité et Puissance Cachée.

Il soupira une seconde fois, arrivé devant la cabaret où se tiendrait le combat. Il observa la plaque à l’entrée où était écrit les noms des précédents challengers. Il y avait les noms de ceux qui avaient battu l’ancien Champion de type glace et encore une fois le nom de la momie ambulante au nom imprononçable. Il ajusta l’Amaryllis accrochée à son costume et entra dans le bâtiment. La pièce était grande, il y avait des plantes grimpantes savamment disposé, des tables, une scène … Un cabaret, quoi. L’endroit intéressait Tasogare, il y aurait bien fait un tour ou regarder un des spectacles. Mais là, c’était lui le spectacle. Il observa le ciel à travers le toit vitré qui, soyons honnêtes, devait être sacrément bruyant les jours de pluie.
Il prit enfin une profonde respiration et prononça d’une voix forte, restant dans l’encadrement de l’entrée :


« Bonjour ! Je viens pour le badge Blues ! La Championne est-elle là ? »


Voilà, il était lancé. Il ne pouvait plus reculer à présent. C’était la victoire ou la défaite.

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]   Ven 23 Mai 2014 - 16:30

Le premier vrai combat d'arène d'Eva contre un challenger, la veille, s'était plutôt bien passé. La confiance en elle de la championne n'en était que renforcée. Comme pour ajouter à sa bonne humeur, Amasis (le jardinier) et elle-même avaient terminé les petits travaux de printemps que la végétation du cabaret nécessitait tous les ans ; les plantes grimpantes n'en étaient désormais que plus belles et la salle plus resplendissante de classe et de bienvenue un peu feutrée. Assise à une table, un thé dans la main droite - un oolong à la rose - et la joue légèrement appuyée sur sa main gauche, le coude reposant sur la table, la jazzwoman observait son cabaret avec la satisfaction du travail bien fait. Les pot de fleurs disposés au sol hébergeaient des ancolies à la la coloration brun sombre. Les paravents en osier qui séparaient l'entrée du bâtiment de la salle proprement dite étaient couverts de rosiers blancs à petites fleurs, et du lierre aux feuilles très découpées commençait à bien s'installer le long des murs. Aux angles de la pièces, des pivoines d'un rouges violacé profond s'épanouissaient dans de gros pots carrés. Le tout mettait presque la larme à l’œil de la championne... Pour la peine, elle avait donné une semaine de congé à Amasis ; sans sa main verte, rien de tout cela n'aurait été possible, sans la main verte et les compétences exceptionnelles de l'homme aux cheveux poivre et sel. Il avait bien travaillé, et elle lui avait assuré que le reste de l'équipe serait à même de garder la végétation de l'établissement en état pendant son absence.

Alors que Madame Camélia sirotait l'ultime gorgée de sa boisson chaude raffinée, la porte s'ouvrit dans son dos, et une voix forte annonça qu'un nouveau challenger venait d'entrer. Parfait : la grande salle de représentation tendait à être vraiment trop calme en journée ; la possibilité de venir se battre librement sur scène pour le plaisir du spectacle n'attirait vraiment pas autant de monde que la spécialiste du type plante aurait pu l'espérer. Elle posa sa tasse de porcelaine sur la coupelle assortie qui était restée sur la table, se leva et se retourna. Elle portait une robe d'été rouge sombre, pratique et simple mais à la coupe élégante. Le nouvel arrivant était un jeune homme, à la limite supérieure de l'adolescence. Dire qu'il était tiré à quatre épingles aurait été un doux euphémisme : il était flagrant qu'il avait mis du temps à se préparer avant de venir. Son costume était impeccable, sa cravate nouée et épinglée, et ses cheveux avaient apparemment fait l'objet d'une coiffure méticuleuse, à l'exception d'une mèche rebelle sur le sommet du crâne qui dénotait franchement avec le reste.


_Hé bien, bonjour. Je suis Eva Baker, la championne de cette arène. Si tu es prêt, tu peux monter sur scène. Tu veux boire quelque chose ? J'offre un rafraîchissement aux candidats au badge. Je vais également avoir besoin de ton nom et de voir les badges que tu as déjà obtenus.

En s'approchant pour lui serrer la main, Eva nota avec un petit sourire l'amaryllis qui dépassait de la poche de la veste du jeune homme. Décidément, il avait dû prévoir le coup du spectacle... Une bonne chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare Akatsuki
Fils à Papa
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 21/09/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]   Lun 26 Mai 2014 - 7:57

Oh, la Championne était là, effectivement, sous ses yeux, dans une robe pourpre simple. Il n’aurait su comment dire, mais il trouvait que ce rouge allait plutôt bien à cette femme. Il se crispa légèrement en voyant la Championne s’approcher. Voilà, le combat allait être imminent. Celui-ci arrivait plus vite qu’il ne l’aurait cru et cela renforçait son malaise. Il chassa rapidement ce mal, alors que mademoiselle Camélia parlait avant de lui serrer la main.

« Hé bien, bonjour. Je suis Eva Baker, la championne de cette arène. Si tu es prêt, tu peux monter sur scène. Tu veux boire quelque chose ? J'offre un rafraîchissement aux candidats au badge. Je vais également avoir besoin de ton nom et de voir les badges que tu as déjà obtenus.
-Enchanté, je suis Tasogare Akatsuki. Et , hum, pour le rafraîchissement, je préfèrerais le prendre après le match, si possible. Je préfère rester concentrer sur le combat plutôt que sur mon verre, vous voyez. Et pour ce qui est des badges…
Il fouilla un instant dans la poche de sa veste avant d’y extraire le petit coquillage brillant. Je n’ai que le badge Ecume, de Lieucca. »

Il observa un instant autour de lui, remarquant le travail titanesque que le jardinier avait fait avec les plantes de l’arène. Les plantes… Il se souvint subitement d’une chose qui lui tenait a cœur pour ce combat et s’empressa de le demander à Eva.

« Hum, est-ce que mon Marisson pourra assister au match ? Il est encore faible  et j’aimerais qu’il voit d’autres représentants de son type combattre, c’est meilleur pour son apprentissage. » Dit-il, tout en se dirigeant vers la scène. Il se disait que, vu qu’il n’y avait pas de spectateurs, il ne devrait pas avoir trop de pression et qu’il pourrait s’éclipser en douce si jamais il perdait lamentablement. Non, il ne fallait pas qu’il pense à la défaite. Ni à la victoire, d’ailleurs. Il fallait qu’il se concentre sur le combat et qu’il garde son integrité jusqu’à la fin, quel que soit le déroulement du match. Il franchit la première marche qui menait à la scène, les yeux rivés sur celle-ci. Le combat. Mais il n’était pas encore commencé, si ? Il pouvait toujours discuter.

« Belle décoration. J’espère que notre combat honorera ce cabaret, Mademoiselle Camélia. »

~~~~~~

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]   Ven 13 Juin 2014 - 9:32

Ouh, là, qu'il était obséquieux, ce gamin ! Certes, elle était championne, mais elle n'allait pas le manger, quand même ! A voir comme il s'était tiré à quatre épingles pour venir, comme il avait l'air mal à l'aise et comme il parlait de manière ampoulée, il était difficile de croire qu'il n'était pas intimidé. Un sourire mi-moqueur, mi-maternel sur les lèvres, Eva donna une tape dans le dos du challenger, sans y mettre de force, comme pour appuyer les propos qui suivirent. S'il avait peur d'elle, qu'allait-il advenir de lui quand il devrait affronter Drake ? Cet autre gamin était beaucoup plus effrayant qu'elle, avec son air vide et son agressivité latente, ainsi que ses compagnons cracheurs de feu qui semblaient beaucoup plus enclins à s'en prendre à n'importe qui que la placide équipe de la championne.

_Hé bien, enchantée. Détends-toi, va. On mange pas les gens, ici ! Et si tu veux être concentré, tu ferais mieux de pas te crisper comme ça ! A en croire ta tête, j'ai l'impression que tu t'attends à passer à la casserole d'un instant à l'autre.


Après avoir regardé autours de lui, une lueur admirative qui n'échappa pas à la jazzwoman dans le regard, le dénommé Tasogare demanda l'autorisation de faire observer le match à son Marisson. Hé bien, s'il y avait une scène pour les combattants et des sièges devant, c'était bien pour qu'il y ait des spectateurs ! Madame Camélia désigna une table proche de la scène pour que le petit pokémon plante s'y installe ; en effet, sa taille réduite ne lui permettrait pas de bien voir le combat depuis un siège. Elle appela également Absinthe pour qu'elle surveille ce premier membre du public ; les suivants ne tarderaient pas à affluer, et le rôle de la Chef-Fleur serait à la fois de veiller au bien-être du pokémon surnuméraire du candidat au badge et de le surveiller, afin qu'un pokémon inconnu ne fiche pas la pagaille dans le cabaret. La plante humanoïde ne tarda pas à arriver de sa démarche gracieuse, à saluer avec élégance et à s'installer à une chaise derrière la table indiquée. Le jeune homme en costume ajouta également qu'il appréciait la décoration et... et il l'appela "mademoiselle", ce qui lui arracha un petit rire amusé mais pas de commentaire.

_Voilà. Ma Fragilady va s'occuper de lui, alors pas la peine de t'inquiéter pendant ton combat. Prêt ?

Sa question était rhétorique ; s'il n'était pas prêt, il allait falloir commencer quand même ! Ils n'allaient pas passer l'après-midi à traînasser, quand même... Comme elle n'attendait pas vraiment de réponse, Eva fit signe à Manon, la barmaid, de lui apporter son thé habituel, monta les quelques marches qui conduisaient à la scène, ouvrit la porte qui se trouvait au dessus et s'ouvrait dans le mur latéral droit de la zone de représentation, et s'installa dans le fauteuil qui lui était réservé, indiquant l'autre à son adversaire du jour. Elle enclencha ensuite le bouton, situé sous son accoudoir, qui faisait se mettre en place les vitres renforcées qui protégeaient le public et les deux dresseurs des attaques de leurs pokémons, afin qu'ils puissent s'en donner à cœur joie sans craindre de tout détruire. L'intégralité de l'estrade et des murs étaient construits à partir de matériaux extrêmement solides, et les rideaux étaient constitué d'un tissus supposé indéchirable et ignifugé.

Il était temps de passer aux choses sérieuses ; la championne allait envoyer son premier pokémon pour lancer les "réjouissances". Elle avait commencé ses deux premières arènes avec un Grindur, et... Elle avait envie de changer. Son choix fut vite fait. Elle lança une pokéball sur le terrain, qui libéra un Doudouvet pendant qu'elle énonçait les règles du match et que Manon lui apportait une tasse blanche remplie du breuvage brûlant parfumé à la rose qu'elle lui avait demandé.


_Deuxième badge, donc ! Trois pokémons chacun, objets tenus uniquement, pas de limite pour les changements de pokémons, mais si ça devient ennuyeux, je serai moins clémente. Des spectateurs ne vont pas tarder à entrer, ce serait dommage des les décevoir ! Allez, je te laisse commencer.

En effet, après avoir servi à boire, la barmaid était allée lever la pancarte qui se trouvait devant l'arène et indiquait qu'un candidat au badge avait défié la championne. Les curieux de passage ne tarderaient pas à venir jeter un œil. Manipulant une sorte de télécomande qu'elle venait de sortir de sa poche, Eva lança un air de jazz pour donner une ambiance appropriée au défi qui se lançait.


Dernière édition par Eva Baker le Ven 13 Juin 2014 - 9:33, édité 1 fois (Raison : Musique ! °^°)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cacophonie, symphonie et Rock'n'roll. [Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pull rock'n roll attitude
» Lucile amour et rock'n roll
» AutomobiliA (rock'n'roll spirit)
» BIENTOT NOEL BAGUES PENDENTIFS ROCK N ROLL .....
» Lucile et Mathias (Lucile amour et rock'n roll)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: