Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 We're all mad here. [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: We're all mad here. [Ethan]   Sam 12 Avr 2014 - 11:10


Soirée exceptionnelle que celle-ci. Après quelques difficultés à tenir le rythme de son restaurant tant celui-ci commençait à se faire connaître dans l'ouest de Maïlys, Sebastian était parvenu à s'accorder une vraie journée de repos. Pas de réservations à gérer et tous les clients étaient partis de l'hôtel le matin même. Seul Darmani, le Gigalithe chromatique, était resté au Heaven Circus pour en assurer la sécurité, avec pour ordre d'utiliser Explosion sans préavis si quiconque devait insister pour entrer dans le bâtiment avant que son propriétaire ne soit rentré.

Quelle était la raison de cette fermeture exceptionnelle ? Un entretien avec Ethan Runefield.

Le Roi Blanc ne s'était pas encore mis totalement au fait des événements qui avaient eu lieu au sein de la ligue ces derniers mois. Il ignorait qu'on changeait de Champion comme de chemises, que la Ligue avait du appeler des Maîtres d'autres régions pour tenir la cadence face à la Team Zodiac, et toutes ces choses ennuyeuses. Toutefois, il était le patron de la principale activité touristique d'Esperantown. Et en cette qualité, il avait été mis au courant de bien d'autres choses.

Par exemple de toutes les sales rumeurs qui courraient autour du si bien surnommé "Mad Mind".

Certes, ce n'étaient que des rumeurs. Mais Sebastian savait pertinemment qu'on ne donne pas naissance à autant de rumeurs sans un fond de vérité. Eussent-elles été tissés sur un tissus de quiproquos, ou colportées par de nombreux ennemis du Champion concerné, cela signifiait tout de même que celui-ci avait plus d'ennemis ou qu'il s'était retrouvé dans plus de situations gênantes que quiconque. Ce qui, de base, était louche.

Bref, c'était l'individu parfait.

Ethan était-il un naturel philanthrope? Ou la récente célébrité de Sebastian à Esperantown avait-elle fini par arriver à ses oreilles, l'intriguant juste assez pour attiser sa curiosité?


*Nous y sommes.*


Le Roi Blanc leva les yeux vers l'immense bâtisse qu'était l’arène d'Ethan. A son flanc, une sacoche en bandoulière contenait un œuf de Pokémon. Oui, un œuf. Sebastian savait que quand on était invitée chez une jeune fille ou une maîtresse de maison, il fallait apporter des fleurs. Chez un homme, du vin. Mais chez un Champion pokémon? Il n'avait pas trouvé de meilleure idée qu'un œuf rare. Enfin, un œuf que le petit escroc du marché noir du port d'Esperantown lui avait vendu comme rare. Ça n'était que pur courtoisie bien sûr. Si Ethan devait n'en tenir aucun cas, ça lui serait bien égal.

*Tu es sûr de toi ?*

"Il est un peu tard pour reculer, tu ne penses pas?"
répondit-il à Zelda avec un sourire impatient, mais une goutte de sueur perlant sur sa tempe.

*Je te couvre en cas de soucis.*

"Merci, mais je crains que nous ne soyons pas vraiment de taille à affronter un Champion sur son terrain. Même si Solem vous a bien entrainé, vous ne faites probablement pas le poids. Donc autant faire profil bas si tu veux mon avis."


La Gardevoir déglutit et porta à nouveau son attention sur le manoir avant, suite à une inspiration incertaine, d'appuyer sur la sonnette qui annoncerait leur arrivée.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Sam 12 Avr 2014 - 12:31


Un soupir brisa le silence de la pièce, alors que le Champion faisait pianoter le bout de ses doigts sur le bras du fauteuil en cuir. Face à lui, un modèle identique, vide, et séparé par un long bureau de bois massif. Sur la surface plane, de nombreuses feuilles étaient éparpillées dans un désordre apparent. Le Runefield posa un regard lassé sur cette masse blanche, tandis que sa main droite libérait le stylo plume en argent qui ne cessait de cracher son encre noire. Ce travail l'épuisait. Il avait l'impression d'être une machine dépourvue de volonté, à laquelle on assignait les tâches les plus ingrates. Cela faisait plusieurs heures qu'il était à cette même place, avec les mêmes papiers sous le nez, à exécuter les mêmes mouvements incessamment. « Il vous faudra juste signer quelques formalités », lui disait-on. Mais cela faisait bien trop longtemps que ces formalités s'accumulaient, sans que le Champion n'y prête grand intérêt. Jusqu'à cette soirée-là. Pour cause, il avait reçu une demande plutôt particulière : un entretien privé.

Bien sûr, un représentant de la ligue devait avoir l'habitude d'être sollicité. Il n'était pas rare que plusieurs dresseurs lui fassent parvenir leur désir de le rencontrer personnellement. Mais cette fois, ce n'était pas une rencontre traditionnelle. Ou du moins, elle ne l'était pas assez, ce qui intrigua particulièrement l'albinos. Cet homme... D'après les récents bruits qui couraient, il était le chef d'un nouveau restaurant à Esperantown. Un restaurant qui avait su se faire un nom, jusqu'auprès des plus fidèles joueurs de casino de l'Imaginarium. Ethan s'était d'ailleurs promis de s'y rendre un jour, pour pouvoir constater de lui-même si cet établissement était digne de la renommée qu'il s'était récemment attribué. Et quoi de mieux comme aperçu que de rencontrer directement son digne propriétaire ?

Bien sûr, le faux-blond se doutait bien que la conversation de la soirée ne tournerait pas autour de gastronomies et clientèles. Pourquoi est-ce que Sebastian avait tenu à le rencontrer en privé, plutôt que de s'accorder une visite improvisée à l'Arène ? Pour quelque chose de suffisamment digne pour faire perdre le temps du Champion, espérait-il. Il avait donc fermé les portes du manoir en milieu d'après-midi, prêt à recevoir son invité à tout instant, et s'était attelé aux dures tâches de l'administration. Mais tout cela avait rapidement puisé dans sa patience, et il ne put que ressentir une émotion libératrice lorsque le doux son de la clochette parvint à ses oreilles.

Tout en se redressant, il organisa rapidement son bureau dans de grands gestes méthodiques. Il passa la main sur son veston, chassant quelques plis, avant de se masser soigneusement son épaule souffrante. La blessure datait à présent de quelques semaines, et pourtant, elle le faisait toujours autant souffrir. Il lui en venait même à détester le corps humain, qu'il trouvait bien trop faible et fragile. Néanmoins, il ne s'attarda pas plus longtemps sur ce désagrément, et descendit les marches deux à deux pour se rendre jusqu'à l'entrée, souhaitant éviter de faire attendre son cher invité plus longtemps. Ce n'est qu'en ouvrant la grande porte de bois que le Champion découvrit, avec une certaine surprise, que celui-ci n'était pas seul.


«Welcome. Ravi de vous rencontrer.»

D'un mouvement de tête, et avec un sourire peu prononcé, Ethan invita les deux protagonistes à rentrer. Il n'avait pas prévu que le Sebastian dont il était question serait accompagné, par un Pokémon qui plus est. L'idée en elle-même ne le dérangeait pas plus que ça, mais avait plutôt le don d'attirer sa curiosité, et sa méfiance. Cependant, quand bien même un événement incongru viendrait à survenir, le Démolosse, attiré par l'arrivé des invités dont il n'avait pas été informé, serait probablement en mesure d'agir. Ce n'était pas parce que l'on était propriétaire d'un restaurant que l'on était recouvert d'un manteau d'innocence.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Sam 12 Avr 2014 - 17:07


A la grande surprise de Sebastian, ce fut le Champion lui-même qui vint lui ouvrir. L'arène était-elle fermée en ce moment, privée de challengers ou même d'habituels combattants ? Dur à dire. Toujours est-il que le Roi Blanc ne s'attendait pas à ce que Ethan Runefield vienne lui ouvrir directement.

*Il doit essayer de te prouver que vous serez seuls.*

Lui lança rapidement Zelda, en s'assurant pour que le Champion ne l'entende pas. Sebastian comprit mieux. Effectivement il avait demandé un entretien privé. Et l'aspect original de cette demande avait dû éveiller la paranoïa du concerné et le pousser à rendre la chose confidentiel. Si c'était bien cela, tant mieux. Ce genre de précaution en dirait long sur le personnage, et trahirait une attitude qui ne pourrait que aller dans le sens de ce que cherchait à obtenir Sebastian.

Lequel s'inclina poliment avant d'entrer et de se présenter.

"Merci de m'accueillir, et ravi de vous rencontrer. Je me nomme Sebastian Comstock, et voici Zelda, ma partenaire."

La Gardevoir s'inclina à son tour, saisissant les pans de sa "robe" pour les soulevers légèrement, comme si elle avait été une dame d'une autre époque. En se redressant, le pokémon Etreinte constata la présence du Démolosse dans la pièce et s'en sentit rassurée. Si un quelconque conflit devrait éclater, et si ce pokémon était le plus fidèle serviteur d'Ethan, l'avantage des types pourrait bien compenser la différence de niveau qu'il devait y avoir entre eux.

Ou lui permettre de survivre assez longtemps pour se téléporter hors du manoir avec son dresseur, faut voir.


"Avant toute chose, veuillez accepter ceci." Relança le restaurateur en sortant l’œuf de sa sacoche. "Veuillez m'excuser si ce genre de cadeau n'est pas de circonstance. J'ai passé dix ans à ne pas être réellement connecté avec le reste du monde. Mais je me suis dit que je devais faire un geste pour vous remercier de m'accueillir si rapidement."

Le sourire de Sebastian était impeccable. Si Ethan était un menteur avéré, il reconnaîtrait ce sourire. Le sourire parfaitement maîtrisé de l'individu qui n'est pas là pour faire des mondanités mais qui en fait tout de même. Les lèvres en croissant de lune, les pommettes relevées au point que les yeux soient presque fermés, ne laissant ainsi à leurs iris qu'une maigre marge pour diffuser un quelconque sentiment, et la voix juste assez haute pour paraître enjouée, mais juste assez grave pour rester crédible.

Si pour le commun des mortels ce genre de tableau parfait faisait magnifiquement illusion, peut-être Ethan se rendrait-il compte que l'absence totale de variation dans son intonation, qui à elle seule suffisait à faire la différence entre l'honnêteté et l'hypocrisie.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Lun 14 Avr 2014 - 10:03


Voilà un bien étrange spectacle que les deux protagonistes offraient au Champion. Sebastian se présenta, bien sûr ; Ethan ne le releva pas. Il était la seule personne attendue en ces lieux pour cette soirée, et quand bien même un autre touriste se serait perdu, l'albinos n'aurait eu aucun mal à le remarquer. L'homme correspondait relativement bien à la description qui lui en avait été faite. Grand et fin, plutôt sec, pâle, et des cheveux châtains. Il avait tout d'un homme ordinaire, et rien ne ne pouvait retenir l'attention du Runefield si ce n'était ce regard peu commun. Il ignorait quoi, mais quelque chose le dérangeait. Une couleur trop terne, ou des yeux trop marqués, peut-être.

Il ignora cette courtoisie inutile, mais Sebastian enchaîna sur une nouvelle formule de politesse sans grand intérêt. Cette fois, il présenta son Pokémon, qui réagit d'une salutation peu banale. Intrigué, Ethan eut un petit hochement de tête de côté, comme s'il cherchait à examiner la créature d'un angle sous lequel elle ne s'était pas dévoilée. Était-ce une coutume de présenter ses Pokémon, ou est-ce que cet homme la considérait comme sa partenaire ? À vu d’œil, la Gardevoir ne présentait aucun signe embarrassant, mis à part le fait qu'il s'agissait d'un type Psy. Comme la plupart de ses partenaires, elle devait certainement pouvoir communiquer télépathiquement avec son entourage, et par conséquent, avec Sebastian. Il n'était donc pas étonnant qu'il choisisse une Gardevoir en guise de compagne plutôt qu'une créature moins bavarde, comme... Un Démolosse.

Le Runefield lança un regard interrogateur à Fenrir. Devait-il, à son tour, faire les présentations ? Ou devait-il en venir directement aux faits ? Pour tout dire, il n'avait pas l'habitude de ce genre de scénario. Il détestait recevoir de la visite, et, en réalité, n'en recevait pratiquement jamais. La plupart des personnes qui pénétraient dans ce manoir désiraient simplement accéder à l'Arène, ou plus rarement, admirer l'architecture, les jardins, les murs tapissés de tableaux, et autres décorations auxquelles Ethan n'accordait pas grande importance. Dans ces cas là, il y avait toujours un homme à tout faire prêt à les accompagner, ôtant au Champion les tâches les plus ingrates. Mais cette fois, il était seul, et il ignorait totalement ce qu'il se devait de faire face à un homme aussi accroché aux coutumes.

Celui-ci coupa d'ailleurs court à ses interrogations, et lui tendit quelque chose. Un cadeau. Un œuf, plus précisément. Ethan le regarda béatement, avant de le prendre entre ses mains. Qu'était-il censé faire d'un œuf ? Le faire cuire, ou le poser à côté des divers bibelots qui décoraient son bureau ? Peut-être que cet homme lui demandait de lui faire un repas. Ou peut-être pas. Lorsque l'on était reçu chez quelqu'un, la politesse obligeait à offrir un présent. Mais dans ces circonstances, il s'agissait simplement d'un entretien. Alors, est-ce que cette marque de reconnaissance était vraiment nécessaire ? Le faux-blond avait bien souvent du mal à comprendre la plupart des règles de la société, mais celle-ci, il daignait l'accepter. Au moins pour ne pas vexer son invité. Un sourcil froncé, il glissa un remerciement à son attention. Il remarquait nettement ce sourire franc, bien trop franc pour être sincère. Encore une fois, le Runefield nota quelque chose qui clochait, sans pourtant réussir à mettre le doigt dessus. Peut-être que cet homme était un idiot naïf, qui essayait seulement de se faire passer pour quelqu'un de crédible. Ou peut-être qu'il simulait, pour essayer de cacher quelque chose. Ce fut plus particulièrement cette histoire de dix années qui retint son attention. Dix ans à ne pas être réellement connecté avec le reste du monde. C'est ce qui était, généralement, considéré comme peu courant. Est-ce qu'il avait été séquestré, ou est-ce qu'il avait vécu en ermite ou marginal de la société ? Ces deux derniers points ne semblaient pas coller avec son comportement actuel. Il semblait attaché aux valeurs, au moins de façon apparente. Ethan ne sembla pas relever la chose, mais il n'en pensait pas moins. Pour éviter de faire remarquer cela, il arbora un sourire. Celui-ci n'était pas aussi large et franc que celui de son interlocuteur, mais semblait plutôt timide, gêné. Il avait néanmoins son point commun : il sonnait faux. L'apparence même du Champion était trop réservée, sûre et contrôlée, pour laisser paraître la moindre gêne réelle. Sans se rendre compte de cela, il glissa un remerciement à Sebastian, et se dirigea vers les escaliers, œuf entre les mains.


« Si vous voulez bien me suivre. »

Une fois à l'étage, il indiqua le bureau aux deux protagonistes, dans lequel il était censé les rejoindre. Car, en réalité, il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire avec cette coquille. La poser sur le bureau comme un vulgaire pot de fleur pourrait paraître déplacé, et dangereux. Mais il n'avait aucune structure adaptée, aucun endroit propice à accueillir un œuf de ce gabarit, et pire encore, il se fichait éperdument de cette chose. Il pourrait peut-être aménager un coin plus tard, avec quelques serviettes et coussins, mais sa priorité était ses invités. Cet homme l'intriguait, et la Gardevoir n'était pas susceptible de gagner sa confiance. Il n'avait aucune envie de les laisser seuls. Plus encore, il désirait aborder le sujet de la venue d'un chef de restaurant dans son manoir au plus vite. Car, mis à part les rumeurs qui circulaient sur Sebastian, et le semblant de réputation qu'il s'était fait à la tête de son restaurant, le Champion ignorait tout de lui. De lui, et de ses activités. Rien n'empêchait, par exemple, qu'il soit un Zodiac. Et c'était justement là la raison qui l'avait poussé à se débarrasser de tout ce qui pourrait constituer un témoin potentiel, plus que la demande d'entretien privé. Paranoïaque ? Non. Juste prudent.

Ethan trouva finalement un endroit qui semblait plus ou moins propice à accueillir un œuf, ne serait-ce que temporairement. Il s'agissait d'une corbeille, dont le rôle habituel était de contenir des tranches de pain, posée sur un plan de travail dans la cuisine. D'ordinaire, il ne touchait jamais à ces instruments. Il était même rare qu'il pénètre dans cette pièce de lui-même. Il se risqua tout de même à poser l’œuf dans le panier à pain, un pincement aux lèvres. La coquille vacilla plusieurs fois, avant de finaliser se stabiliser.

Puis, un semblant d'illumination traversa l'esprit du faux-blond. Sebastian venait d'Esperantown, n'est-ce pas ? La ville était à l'autre bout de la chaîne de montagnes, et il fallait longer les falaises qui bordaient la forêt pour rejoindre l'une des deux villes. Sebastian n'avait probablement pas fait toute cette marche, il s'était certainement téléporté à l'aide de sa Gardevoir, et ils auraient pu séjourner à l’hôtel ou au Centre Pokémon. Dans le doute, le Runefield jugea qu'il serait bon de se soucier du bien-être de ses invités, et remonta les manches de sa chemise en sortant trois verres en cristal. Il se dirigea ensuite vers le bureau, où, d'un sourire clair, il s'adressa aux deux protagonistes.


« Un rafraîchissement ? »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Lun 14 Avr 2014 - 11:51

Sebastian ne nota pas spécialement les faux sourires d'Ethan. A vrai dire, il se méfiait de tout le monde, et cela le rendait plus prompt à occulter certains détails, puisqu'il ne cherchait pas à se faire un avis sur la personne. Toutefois il ne put s'empêcher de sourire à l'air gêné que peinait à masquer le Champion. Il l'avait pris au dépourvu. Et qu'Ethan soit ainsi mis dos au mur par une simple formule de politesse en disait long sur ses habitudes sociales. Involontairement, le "Mad Mind" venait de nourrir les rumeurs que Sebastian avait entendu à son sujet.

S'en suivit un court trajet dans les allées du manoir menant jusqu'au bureau du Champion. En traversant les couloirs et escaliers du bâtiment, le Roi Blanc se rendit compte de combien cette arène jurait avec le reste de la ville, au moins autant que le Heaven Circus jurait avec le reste d'Esperantown. Son restaurant était un feu d'artifice dans un cimetière, le manoir était une pierre tombale dans un casino. Peut-être en d'autres circonstance les deux hommes se seraient-ils plu. Mais il était pour l'heure trop question de faux semblants pour pouvoir ne serait-ce qu'envisager parler d'amitié ou d'entente.

Arrivés dans le bureau dudit Champion, celui-ci déposa l’œuf dans une panière. Sebastian s'en moquait. Le cadeau était fait, son effort social était passé comme une lettre à la poste, Ethan pouvait mettre l’œuf à la poubelle ou le manger que ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Le Roi Blanc déclina poliment la proposition de boisson qui lui était faite, et s'installa quand son hôte l'y invita.

Sebastian hésita un instant. Devait-il dire des banalités pour amorcer la conversation? Non, tout semblait indiquer le contraire. Ethan avait écourté les présentations, n'avait répondu à ses amorces que par de légers remerciements, et s'était empressé de les amener là où ils pourraient discuter tranquille. Soit il n'était pas à l'aise, soit il n'aimait pas tourner autour du pot, mais dans les deux cas rien n'indiquait qu'il apprécie un brin de causette avant de parler affaires. Le sourire hypocrite de Sebastian disparut et laissa place à un visage neutre, presque las, et à un regard mi-clos orné de sourcils légèrement froncés.


"J'apprécie que vous ayez pris le temps de me recevoir en privé comme je vous l'avais demandé. Aussi ne vous ferai-je pas perdre de temps inutilement." Commença-t-il. "J'aurais besoin d'un service de votre part. Un service que je ne pouvais demander au Champion d'Esperantown que je pense trop "droit" pour pouvoir l'accepter. Voyez-vous ce que je m'apprête à vous demander nécessite une relative malhonnêteté. Et du peu que j'ai entendu de vous, vous semblez être l'homme qu'il me faut. Dites-moi si je me trompe?"

Un sourire ponctua cette phrase, mais n'était pas un sourire aimable cette fois-ci. C'était un sourire signifiant "je ne suis pas dupe, n'essayez pas de me cacher la vérité". Sans air menaçant, sans air supérieur. Juste le sourire complice de quelqu'un qui sait que vous n'avez rien à lui cacher car il est lui-même dans le même cas que vous. Derrière lui, toujours debout, Zelda restait parfaitement neutre mais observait Ethan sans détacher son regard de lui. Essayer de lire dans ses pensées était trop risqué. Ses yeux et sa corne pectorale trahirait l'utilisation de ses pouvoirs psychiques. Mais elle voulait être prête si Sebastian ordonnait quoi que ce soit à ce niveau là.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Jeu 17 Avr 2014 - 9:00


L'invité refusa sa proposition, tandis que la Gardevoir restait silencieuse. Ethan n'avait pas une grande connaissance dans ces types, contrairement à l'une de ses collègues de la ligue qui siégeait au Conseil. Il savait, néanmoins, que ces Pokémon avaient tendance à user de leurs pouvoirs psychiques, comme un psychiatre s'amuserait à fouiller les neurones de chacun de ses patients. Mais celle-ci ne faisait rien. Elle laissait simplement la parole à Sebastian, à la manière d'une sage créature docile, bien dressée. Peut-être était-ce une habitude, ou peut-être que la situation semblait trop délicate pour se permettre une telle chose.

Le Champion rangea donc les verres, sauf un, qu'il posa sur le bureau. Il jeta un rapide coup d’œil à l'amas de feuilles empilées ci et là, avant de s'installer à son tour, face à Sebastian. L'endroit aurait pu paraître désordonné, négligé. Il était vrai que le Runefield n'y accordait, généralement, pas beaucoup de temps. Mais l'invité ne sembla pas relever la chose, et pris un air sérieux avant d'aborder le sujet qui l'avait mené jusqu'ici. Ou, du moins, une sorte d'introduction qui attira la curiosité du faux-blond. Ainsi, cet homme se risquait à accorder une crédibilité aux rumeurs ? Sa demande devait probablement lui tenir à cœur.

Sa remarque sur le Champion d'Esperantown lui fit esquisser un sourire, l'espace d'un instant. Probablement aurait-il dû être vexé d'avoir une telle réputation, contrairement à Drake. Est-ce que Sebastian laissait supposer que le Dragon était trop... honorable ? Dans ce cas, cela laissait entendre que l'albinos ne l'était pas assez. Et ça, c'était désagréable. Ce qui l'était moins, c'était de savoir qu'Ethan était lui-même à l'origine de la plupart de ces rumeurs. Malgré cela, il n'était pas certain de comprendre où son cher invité souhaitait en venir. Le Runefield avait beaucoup de choses à se reprocher. Beaucoup trop de choses.

Ou du moins, il aurait dû.


« Ce n'est pas impossible. Mais je préfère ne rien confirmer sans avoir plus de détails. »

Sur ces derniers mots, le Champion lança un regard insistant en direction de Sebastian. Il se doutait bien que tant qu'il ne rentrerait pas dans son jeu, il n'aurait aucune information supplémentaire. Ce qu'il voulait lui demander semblait dépasser le principe même de la morale, ou de la justice. Dans un cas, comme dans l'autre, Ethan n'aurait aucun mal à lui prêter main forte. Pour peu qu'il lui accordait un semblant de confiance. Par les temps qui couraient, les personnes qui souhaitaient qu'un représentant de la ligue accorde quelques faveurs, étaient essentiellement des Zodiacs. Et à l'heure actuellement, il n'avait aucune information concrète sur Sebastian.

« Comme l'intérêt que je pourrais tirer de votre petit jeu. »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Jeu 17 Avr 2014 - 16:46


Un léger sourire se dessina sur le visage de Sebastian. Le dialogue n'était pas fermé, et il ne connaissait que trop bien ce genre de discours. Quand bien même Ethan refuserait son offre, il n'était pas net. Quand bien même tout ceci n'était qu'un jeu, permettant au Champion de retourner le plan du Roi Blanc contre lui à la dernière minute, il l'écoutait. En de pareilles circonstances, Lyndia aurait probablement eu du mal à dissimuler un tic méfiant, surtout en entendant ça de la bouche de son ancien ami dont elle connaissait le potentiel. Lequel s'installa plus confortablement dans son fauteuil, croisa les jambes et joignit ses mains devant lui.

"Pour faire simple, disons qu'un cargo doit accoster à Esperantown dans une semaine, et qu'il portera à son bord quelque chose que je ne peux me permettre de voir tomber entre les mains de la Ligue. Ni entre les mains de la Zodiac d'ailleurs. Le soucis étant qu'à cause de ces guignols masqués, la sécurités des douanes de Maïlys est plus vigilante que jamais, et que s'ils inspectent les bagages de ce navire, nul doute qu'ils en saisiront une bonne partie, si ce n'est l'intégralité."

Un temps.

"Les Zodiacs, quelques amis et moipouvons nous en occuper. Mais depuis les catastrophes liées à Lugia la Ligue est omniprésente à Esperantown. Aussi aurai-je besoin que vous m'aidiez à en dégrossir les rangs ce soir là. Prétendez avoir trouver un Commandant, demandez des renforts au Champion Drake, peu m'importe. Ce que je veux c'est que les effectifs de la milice à Esperantown soient réduits le temps de la soirée. Le navire arrivera à quai, la surveillance sera donc relachée, et mes "amis" pourront ainsi attirer l'attention sur eux assez longtemps pour que je récupère mon dû."

Ses mains se posèrent sur les accoudoirs de son fauteuil et manifestèrent un signe d'impatience. Ou plutôt de frustration.

"Pour vous dire la vérité, ce que je cherche à récupérer m'appartient. Mais j'ai du faire transférer certaines choses de mon ancienne vie à Volucité jusqu'ici, et je ne sois pas sûre que ces choses soient très bien vues en des temps de guerre comme en connaît actuellement Maïlys. Mais bon, j'en ai besoin pour des raisons que, vous le comprendrez j'espère, sont trop personnelles pour que je puisse les partager."

Un dernier sourire appuyé vint ponctuer cette dernière précision avant un nouveau silence. Soudain, Sebastian ajouta, haussant les sourcils comme s'il se rendait compte de son oubli:

"Oh, et concernant votre bénéfice, je crains n'avoir pas grand chose à vous offrir d'autre que de l'argent ou qu'un service en échange. Le Heaven Circus a été particulièrement lucratif ces dernières semaines et j'avais envisagé de me montré généreux envers vous lorsque j'ai commencé à réunir des fonds. Donnez moi un prix, ou dites-moi ce que vous voulez de moi en échange, et je ferai mon possible pour vous statisfaire."


Voila. Tout avait été dit. Le Roi Blanc s'humecta les lèvres en attendant une réaction d'Ethan. La bombe avait été lancée, et quelle que soit la réponse et l'action que décidait d'entreprendre le Mad Mind, Sebastian savait qu'il pouvait y trouver son compte. Désormais, il était surtout question de pouvoir palier à toute éventualité, et de ne pas sous-estimer les employés de la Ligue. Lyndia ne le lâcherait plus d'une semelle sinon... Et malheureusement, pas question de compter sur l'action de Zelda pour deviner les intentions en question. A la seconde où sa corne rouge se mettrait à luire, Sebastian devinait que le Démolosse se jetterait à sa gorge avec ce qu'il avait de plus puissant en stock, juste pour lui apprendre à songer à manipuler son maître.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Lun 28 Avr 2014 - 15:50


Ethan haussa un sourcil, curieux. Finalement, son invité se montrait plus bavard que prévu. Plus bavard que nécessaire, à vrai dire. C'en était presque étrange. Douteux ? Non. À le croire, il voulait réellement récupérer quelque chose. Et tout cela n'avait rien de net. S'il prodiguait de tels efforts pour cela, et à en croire sa description, c'est que cette chose n'était pas assez anodine pour que le Runefield puisse fermer les yeux, comme si rien ne s'était passé. Il serait facile de vérifier, en quelques appels, si un bateau venait bien de Volucité. Il y avait peu de chances que Sebastian mente sur ce point là. Quant au contenu du dit bateau, et des projets futurs de cet homme... Tout cela serait bien plus délicat.

Deux points plus particulièrement retenaient l'attention du Runefield. L'air sérieux, il passa un doigt sur les contours du verre qu'il avait posé sur le bureau, quelques instants plus tôt. Cet homme essayait de le convaincre, par plusieurs moyens. Est-ce qu'il essayait de provoquer chez lui une certaine empathie ? Il parlait sans aucun mal de son projet. Il parlait de l'existence de ce quelque chose, de ce que cela pouvait représenter. Mais il voilait entièrement le passage quant à ce que pouvait être cette chose. Dans son discours,il essayait de prétendre, ou du moins il sous-entendait sa neutralité quant au conflit qui sévissait à Maïlys. Il tentait de convaincre que le contenu de ce navire avait été acheminé pour un but purement personnel. Mais n'avait-il pas affirmé, plus tôt dans la soirée, qu'il avait été coupé de la société pendant une dizaine d'années? Il était plutôt difficile à croire qu'une personne puisse se prétendre vivre comme un ermite dans une ville telle que Volucité. Dans ce cas, il n'avait probablement pas mis les pieds dans cette ville depuis une décennie, c'est du moins la conclusion à laquelle on pouvait en venir pour peu que l'on accepte de croire son discours. Alors pourquoi mettre tout ce temps pour transférer des effets personnels qui pourraient s'avérer douteux, voire dangereux ? Pourquoi maintenant ? Le conflit entre la ligue et la Zodiac arrivait probablement sur sa fin. Tout n'était plus qu'une question de temps, de mois ou d'années. Personne ne pouvait prévoir la suite des événements, mais quand bien même... Il était difficile de croire que cet homme était trop impatient pour attendre qu'une occasion se présente afin de faire passer quelques bibelots via la mer.

Tout cela était trop douteux pour qu'un quelconque membre de la ligue puisse accepter d'aider Sebastian. Et c'était probablement pour cela qu'il s'était dirigé vers Ethan. Quelle situation pitoyable. Quelles rumeurs avait-il bien pu entendre pour prendre une telle décision ? Pas les bonnes, visiblement. Comme compensation, il lui offrait de l'argent. Ou un service. Stupide. La première offre lui était totalement inutile, même superflue. D'une manière peu conventionnelle, le Runefield avait le bras le long, et pouvait obtenir à peu près tout ce qu'il voulait. Ou pratiquement.


« Les Zodiacs. »

La seconde offre se révélait déjà plus intéressante, bien que cela pouvait être relatif selon le point de vue. Ethan pouvait exiger des informations supplémentaires sur cette chose qu'essayait de transférer Sebastian. C'était certainement plus prudent, et plus en accord avec son rôle. Dans la théorie, il aurait dû s'assurer que tout cela ne représentait aucun danger. Mais les intentions du faux-blond étaient toutes autres. Qu'est-ce que représentait le danger à l'échelle d'un vulgaire chef de restaurant, lorsque deux puissances en quête de légendaires se déclaraient la guerre sur une île sans le moindre intérêt ?

« Vous avez dit "Les Zodiacs, quelques amis et moi pouvons nous en occuper." Donnez moi les Zodiacs. »

À ces mots, le visage du Runefield avait radicalement changé. Ce n'était plus cet air sérieux, parcouru de temps à autres de mimiques faussement enjouées, qui se voulaient agréables et sympathiques. Non. À présent, Sebastian faisait face à une paire d'yeux qui semblait s'éclairer en un regard malsain, comme celui d'un pyromane qui découvrait la magie du feu, comme celui d'un enfant à qui l'on apprenait les secrets les plus défendus de la Terre. Et, sur ses traits fins, un sourire se dessinait sans effort. Le sourire carnassier d'un fauve en cage, qui avait fait promesse de mort.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Jeu 8 Mai 2014 - 16:03

Le visage de Sebastian s'éclara également en découvrant le nouveau visage que venait de revêtir Ethan. Un faciès grotesque et ridiculement expressif, mais qui, paradoxalement, était le premier visage à ne pas ressembler à un véritable masque de foire comme ceux qu'alternaient les deux hommes depuis quelques minutes. Ethan avait quelque chose contre la Zodiac? Tant mieux. Sebastian n'avait que faire des ambitions d'Ophiuchus et du voeu de l'étoile. Il s'était déjà penché sur la question et avait trouvé le sujet complètement idiot. Alors si quelques sbires et quelques capitaines pouvaient satisfaire le Mad Mind, ca lui convenait parfaitement.

"Avec grand plaisir."

Le Roi Blanc s'assit plus profondément dans son fauteuil, posa son coude sur son accoudoir et porta ses doigts à sa tempe, appuyant ainsi son visage sur sa main droite avant de laisser son autre bras se poser le long de sa jambe. Si le Champion voulait des Zodiacs à ce point, il pouvait lui en fournir.

"Si je me débrouille bien, je peux peut-être même m'arranger pour faire surgir une nuée de Zodiac à cet endroit ce soir là. Si vous en voulez tout un stock, et si vous m'assurez que vous pouvez les gérer, cela ne me gêne pas plus que cela."

Merci qui? Merci Solem. Lorsque Sebastian s'était penché sur les activités du Soleil Noir en son absence, et lorsqu'il avait découvert, grâce à Zelda, les différentes planques de son ancienne amante, il avait vite compris que celle-ci avait mis le nez dans des réseaux divers et variés, dont ceux de la Zodiac. Elle avait été jusqu'à posséder un carnet où elle avait noté les lieux de rencontres pseudo-anonymes de ces guignols masqués. Il était grand temps d'en tirer profit, surtout si c'était la seule monnaie qu'Ethan réclamait pour accorder son aide et ses hommes à Sebastian. Qui sait? Peut-être même le Champion de l'Imaginarium serait-il assez inspiré par cette opportunité pour venir s'occuper lui-même des gêneurs qui risquaient fort de pulluler ce soir là.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 9 Mai 2014 - 2:12


Sebastian ne broncha pas. Aucune remarque, aucune objection, rien, si ce n'était un total acquiescement. Les termes du contrat lui convenaient ? Sceptique face à une telle réaction, Ethan ravala quelque peu son sourire. Certes, l'idée l'emballait. S'il en croyait cet homme, il obtiendrait des Zodiacs. Bien plus qu'il ne pouvait l'espérer, et déposés directement dans son assiette, encore crus. Tout cela en échange d'un ridicule service, hein ? Encore fallait-il qu'il accepte de le croire. Car tout cela était bien trop beau, bien trop douteux. Il ne posait aucune question. Il acceptait simplement de livrer de la chair fraîche au Champion si celui-ci acceptait de lui offrir quelques services.

Relevant le menton, le Runefield fixa d'un air intrigué son invité, puis la Gardevoir qui l'accompagnait. Implicitement, il lançait une question silencieuse. Mais surtout, il se donnait un moment de réflexion. Dans ces circonstances, pouvait-il réellement accepter ce marché ? Soit cet homme mentait, soit il cachait quelque chose. Quel genre de civil sans histoire pouvait prétendre pouvoir faire surgir des Zodiacs comme un magicien ferait apparaître des Laporeille ? Si Ethan acceptait de lui offrir sa confiance, ce que Sebastian souhaitait obtenir lui importait peu ; tout autant que ce qu'il pourrait en faire. Imaginer une émeute de Zodiacs prise au piège, ainsi que le sort que le Champion de l'Imaginarium pouvait leur offrir, relevait beaucoup plus de ses intérêts. Mais au-delà de tout cela, est-ce que cet homme ne se fichait pas de lui ? Ne jouait-il pas avec son temps, en essayant de le tromper pour en tirer avantage ? Plus encore, est-ce que son lien avec la Zodiac était suffisamment important pour qu'il puisse servir d'appât sur le long terme ? S'il était réellement capable de faire sortir ces insectes de leur nid, était-il capable de mener Ethan jusqu'à leurs quartiers ? Après tout, cet homme était ici en premier lieu pour son propre intérêt, celui du Runefield lui était clairement secondaire. Même si ce dernier pouvait, d'une manière ou d'une autre, tirer avantage de la situation, il pourrait probablement obtenir un meilleur résultat d'une manière plus détournée.

Mais ce type n'était pas un homme banal. Il possédait une apparence bien trop polie et docile. Une façade ? Probable. Dans ses propos, il avait semé les graines du doute, les unes après les autres, comme un petit Poucet ne souhaitant pas se perdre. Mais le chemin allait dans les deux sens, et il pourrait permettre à Ethan de le mener jusqu'à lui. Néanmoins, la traversée serait rude, et la Gardevoir était un obstacle. Pourquoi l'aurait-il emmenée avec lui s'il n'y avait trouvé aucun intérêt ? Il s'agissait d'un Pokémon Psy, très probablement capable d'utiliser la télépathie et la téléportation. Avait-il prévu de s'enfuir si les choses ne tournaient pas en sa faveur ? De riposter, en cas de frustration ? De sonder l'esprit du Champion ? Ou bien n'était-ce qu'une crise de paranoïa ? Non. Tout cela n'était pas un trouble dans son esprit, il en était à présent convaincu. Cet homme en avait simplement trop dit. En voulant flatter le Runefield, il s'était trahi. Mais pour l'heure, Sebastian ne devait pas s'apercevoir des doutes qui le travaillaient. S'il s'en rendait compte … Ethan serait incapable de prédire sa réaction. Ce dernier devait simplement se contenter de gagner du temps, suffisamment pour pouvoir sonder l'esprit de son interlocuteur.


« Vous pensez réellement pouvoir faire cela ? Je pourrais me rendre sur les lieux, et m'en occuper personnellement. Mais cela ne risque pas d'être dangereux pour vous, et vos... biens ? »

À cette interrogation, Ethan esquissa un sourire qui se voulait doux et chaleureux, presque amical. Cela lui donnait un faux air familier, tout juste exagéré, mais il ne maîtrisait pratiquement que ces grimaces pour se donner une façade dépourvue d'hypocrisie. Ou du moins, pour se donner un air plus concerné que ce qu'il ne l'était vraiment.

« Vous devez probablement être au courant des derniers événements. Avec cette guerre qui ne cesse de prendre de l'ampleur, les Zodiacs deviennent de plus en plus hargneux, et la Ligue redouble d'efforts pour les contenir. Vous comprenez, n'est-ce pas ? Même Drake aurait été ravi d'une telle offre. »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 9 Mai 2014 - 7:54


La chance voulut que, sans que le Roi Blanc n'en sache rien, Ethan décide d'émettre des doutes et à se faire suspicieux au moment où il n'avait absolument rien à cacher. C'est d'ailleurs pour cela que Zelda restait toujours parfaitement immobile aux côtés de son dresseur. A défaut de pouvoir lire dans les pensées, le pokémon étreinte était semblable à ceux de son espèce, et était particulièrement sensible aux émotions des gens. Le plaisir sadique qu'Ethan avait manifesté en signifiant être intéressé par la capture de sbires Zodiacs était sincère, donc elle n'était pas intervenue. Et elle savait que Sebastian n'aurait pas à se risquer à mentir maintenant puisque, aux interrogations du Mad Mind, il ne répondrait que la stricte vérité.

"Pendant mon...'absence' ces dix dernières années, une de mes amies, aujourd'hui décédée, a trainé dans les lieux les plus mal famés de l'île, et a recueilli des informations sur certaines planques de la Zodiac, ou certains de leurs lieux de rencontres. Au reste, pour ce qui est de me charger de les attirer sur les quais ce soir là, je crois que je n'aurai aucune peine."

Un léger rire dédaigneux ponctua le propos de Sebastian. Il savait la Team Zodiac facile à manipuler, surtout les participants les plus modestes. On enfile un masque, on appelle les gens "camarades" et on annonce qu'un émissaire de la ligue est dehors et que si on bosse bien Ophiuchus pourra nous récompenser, et aussitôt le groupe vous suit comme une horde de chiens affamés.

"Je vous aurais bien proposé de vous offrir le carnet directement, mais j'ai peur que si cette planque est réellement une "planque", le groupe sera averti de votre arrivée avant même que vous ne soyez entré, et que le bar sera désert à votre arrivée."

Le Roi Blanc décroisa et recroisa ses jambes avant de poser ses deux mains sur son genoux surélevé et continua:


"A vrai dire, non. Je ne suis pas tant au courant que cela de l'état actuelle de cette guerre. Je sais que nous sommes en guerre et que je me fiche des motivations de chacun. Mais j'ignore totalement jusqu'où serait désormais prête à aller la ligue pour mettre la main sur une poignée de Zodiacs. Voilà pourquoi je suis venu vous voir directement. Pour peu que Drake ait été un tant soit peu aussi "noble" que les gens que je connais à la Ligue, la situation de l'île n'aurait pas influé sur son jugement, et j'aurais essuyé un refus net et rapide."

Une secousse du visage, un sourire sarcastique, et il conclut:

"Et puis vous comprendrez aisément que j'aimerais que le moins de monde possible soit alerté de mes petites combines."

Tiens, Ethan. Essaie de décrypter ces mots, de déceler le vrai du faux. Chaque point, chaque virgule, chaque lettre de ce monologue était sincère et véritable. Cela faisait partie des choses que Sebastian avait appris à faire dans son jeune âge. Mêler ses mensonges de vérité pour mieux les crédibiliser, et pour qu'un quelconque expert ne soit pas en mesure de trop vous repérer sur le long terme. Au final, les soupçons du Runefield étaient fondés, mais pour le moment, si tant est que sa paranoïa ne prenne pas le pas sur son esprit d'analyse, le Mad Mind ne trouverait rien.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Mer 14 Mai 2014 - 19:31


Était-ce là tout ce qu'il avait à dire ? N'y avait-il rien d'autre que ce discours sans consistance ? Il répondait sans la moindre hésitation, avec un air bien trop serein qui avait tendance à irriter le Champion. Ce dernier ne pourrait rien exploiter de ses réponses, ou du moins, pas dans le sens désiré. Soit il serait incapable de forcer Sebastian à se trahir seul, soit le Runefield se trompait depuis le début. Peut-être que cet homme n'était rien de plus qu'un citoyen ordinaire, un simple chef de restaurant qui souhaitait mener une vie calme, éloignée de tout problème. Pourtant, rien ne semblait aller dans ce sens. Toutes les informations qu'il donnait s'associaient les unes aux autres pour former un mur marqué d'une croix rouge. Un mur qu'Ethan ne souhaitait qu'abattre.

Face au monologue de Sebastian, le Runefield resta songeur. De nombreuses questions surgissaient dans son esprit, les unes après les autres, et l'intervention de son invité ne fit qu'en apporter de nouvelles, plutôt qu'elle n'offrait de réponses. Les informations qu'il daignait donner se noyaient dans un flot de paroles inutiles, s'emmêlaient entre elles, et se perdaient dans des bribes superflues. Qu'est-ce qui était à retenir, et qu'est-ce qui était secondaire ? Quelle était la part de mensonge et de vérité dans ce qu'il disait ? Ethan n'avait pas l'esprit assez vif pour analyser tout cela, pour remettre chaque donnée en ordre sans que Sebastian ne s'aperçoive de quelque chose. Il posa néanmoins son regard sur le verre du cristal, sur lequel il continuait de faire bouger ses doigts. Sa respiration était calme, son air était posé, et pourtant rien n'allait.

Jusqu'à ce qu'un jappement ne se fasse entendre. Puis un second. Le faux-blond leva le nez dans la direction des bruits, qui semblaient provenir de la cuisine. Il ne les reconnaissait que trop bien. Il s'agissait des couinements de Fenrir, ou plutôt, de quelque chose qui devait s'apparenter à des pleurnichements. Le Démolosse se donnait rarement à un tel spectacle, mais lorsque c'était le cas, la source de ses réactions était généralement peu digne d'attention. Après tout, il n'avait rien de plus que le mode de pensée d'un vulgaire chien, et ses centres d'intérêt ne volaient pas bien haut. Néanmoins, le Runefield trouva l'excuse qui lui manquait pour s'accorder un temps mort. Après s'être excusé brièvement auprès de ses invités, il quitta donc son fauteuil, et se dirigea vers ce qui provoquait un tel comportement chez Fenrir. La source du problème fit hausser un sourcil d'incompréhension au Champion. S'il en croyait la scène qui se déroulait sous ses yeux, le chien n'était rien de plus qu'intrigué par l’œuf qui lui avait été offert par Sebastian. Pourtant, il ne voyait pas le problème. Tout avait l'air normal, et l’œuf était intact. Alors, qu'est-ce qui clochait ?

L'albinos lâcha un soupir. Il n'avait jamais été doué avec ces choses, et en réalité, il n'en avait que faire. Quand bien même le Pokémon contenu était rare, il avait très peu de chances de l'intéresser. Il privilégiait uniquement les représentants de ses deux types de prédilection, et il préférait réunir les spécimens de lui-même, après les avoir rigoureusement sélectionnés. Si cet œuf pouvait convenir au premier critère, ce n'était pas le cas du second. Il n'avait aucune idée d'où cette chose pouvait provenir, et n'avait aucune confiance en Sebastian pour lui accorder une quelconque crédibilité. Ce dernier n'avait, d'ailleurs, nourri aucun intérêt pour cet œuf depuis qu'il l'avait remis entre les mains du Champion. Probablement se fichait-il de son sort tout autant que lui. Mais ce n'était pas le cas du Démolosse, qui continuait de japper inlassablement, en regardant son Maître fixement.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Mer 14 Mai 2014 - 21:57


Le mutisme d'Ethan était-il bon signe? Rien n'était moins sûr. Ce manque de réaction en disait long sur la propension du Mad Mind à ne pas vraiment se choquer de combines malhonnêtes de ce genre, mais cette absence de répartie n'était pas encourageante pour autant. Excusant d'un simple signe de tête son hôte qui devait répondre aux appels de son Démolosse, Sebastian perdit son sourire poli dès que le Champion eut le dos tourné. De toutes évidence, il ne voulait pas que Sebastian ne le voit réagir. Tant mieux, cela donnait au Roi Blanc une opportunité pour se détendre et faire un point avec Zelda.

*Toujours rien?* pensa-t-il simplement, conscient que sa Gardevoir pourrait l'entendre et lui répondre sans qu'ils n'échangent une parole audible.

*De la curiosité, de l'excitation, de la méfiance et de la déception. Je ne peux pas percevoir de sentiments plus précis sans me faire repérer, mais dans les grandes lignes c'est ça. Ton cas l'a intrigué, son désir de trucider du Zodiac était réel, mais tes dernières paroles ont l'air de l'avoir blasées.*


Le restaurateur eut un rire jaune à peine audible et secoua négativement la tête.

*Foutus Champions, ils ont toujours besoin de plus, hein? Les héros comme Lyn se sentent obligé de jouer les flicailles, et les barges comme Ethan veulent que le moindre rendez-vous se transforme en barre d'adrénaline. Infoutus de se satisfaire de ce qu'ils ont.*
Il serra les dents en pensant cela. Selon jusqu'à quel point le Champion de l'Imaginarium était capricieux, il n'était pas impossible que cette déception le desserve.

*Qu'est-ce qu'on fait? On change de plan?*

*Non. Le prendre pour un idiot en changeant de façon de procéder ne ferait que nourrir son scepticisme et nous risquerions de faire une erreur. On garde ce cap. Tu continues de détecter ses signaux émotionnels, et je continue de dire la vérité. Enfin, le strict minimum bien sûr. Au pire, si on a le moindre doute quant à sa fiabilité, on a toujours un as dans notre manche.*


Zelda acquiesça en silence, Sebastian se massa la lèvre inférieure du bout des doigts, tandis que l'ongle de son pouce gauche grattait nerveusement son majeur en réfléchissant à ce qu'il allait bien pouvoir dire ensuite pour faire avancer les choses. Avait-il seulement besoin d'en dire beaucoup plus? Le plus gros du discours était passé, si Ethan avait des questions il n'avait qu'à les poser. Oui, il ferait cela. Il accélérerait les choses dès que le faux blond serait revenu dans la pièce.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Jeu 15 Mai 2014 - 20:49


Ethan pencha la tête sur le côté. Son invité ne se sentait pas concerné pour le moins du monde par la situation dans laquelle il se trouvait. Il se contentait de rester silencieux, bien trop calmement. Est-ce qu'il communiquait avec sa Gardevoir ? C'était probable. Le Runefield n'avait aucun moyen de vérifier : s'il revenait dans la pièce, ils cesseraient tout échange. Quant aux jappements du Démolosse, ils avertiraient immédiatement Sebastian des actions du Champion. Il n'avait donc plus qu'à s'occuper de cet œuf, profitant de ce laps de temps pour se remémorer de ses échanges avec le chef de restaurant, et espérer déceler des erreurs qu'il avait pu faire. Et si ses soins ne suffisaient pas à calmer Fenrir, il serait contraint de l'enfermer dans une Ball, une idée qui l'irritait particulièrement.

Une couveuse était généralement plus à même de contenir un œuf, mais c'était bien le genre de choses dont Ethan préférait se passer. Il devait donc improviser avec ce qu'il possédait sous la main, soit pas grand chose. Le seul endroit susceptible d'accueillir l’œuf sans faire d’aménagements majeurs était certainement le bureau : une surface plane, assez vaste, situé dans une pièce calme. Et surtout éloignée de sa vue. Il pénétra donc de nouveau dans le lieu où se trouvait les deux protagonistes. Il jeta un regard furtif en direction du Gardevoir, puis de Sebastian, avant de s'atteler à une tâche de rangement plutôt hâtive. Il ne décela aucune réaction étrange, ou au moins aucune qui ne l'interpella. S'était-il fait de fausses idées ? Ou bien est-ce que ce type était un véritable joueur ? Sa méthode n'était certainement qu'un manège, destiné à tourner en rond inlassablement, sans but final. Quoiqu'il en soit, il aurait au moins essayé d'en tirer quelque chose. Encore fallait-il qu'il le fasse assez rapidement pour ne pas que Sebastian ne s'impatiente.

Une fois l'ensemble des documents posés empilés sur le rebord du bureau, il positionna une lampe orientée vers le bas, de manière à éclairer la surface du bois. Il alla ensuite rapidement récupérer une couverture polaire qu'il déposa en forme de nid sous la lumière, de manière à ce que l’œuf puisse être accueilli de manière raisonnable, et chauffé au possible. Le résultat avait l'air assez médiocre, mais avait le mérite d'être plus construit qu'une simple corbeille. C'est alors que le Champion leva de nouveau un œil vers Sebastian. Il l'examina, tentant d'y déceler une quelconque impatience. Cet homme avait fait le chemin jusqu'à lui pour obtenir un service ; probablement n'attendait-il rien d'autre qu'une réponse. Et cette réponse ne faisait que tarder.


« Vous aviez dit connaître des gens à la Ligue. Qui donc ? »

Cette question n'avait pas plus d'intérêt dans le fond que dans la forme. Il ne s'agissait là que d'essayer de rentrer dans le jeu de Sebastian, ou du moins, de tester ses limites. Quelles informations étaient utiles ? Jusqu'à quel point allait-il se montrer bavard ? Et jusqu'où portait sa patience ? Il n'avait aucune notion du terrain sur lequel il pénétrait, et s'il voulait s'y risquer, il devrait probablement essayer d'amadouer son interlocuteur. Quand bien même cela serait une erreur.

« Je ne suis pas irréprochable, et j'admets que mes méthodes sont plutôt... Personnelles. Mais sachez que les Zodiacs m'importent autant qu'à vous votre précieux trésor. Je ne peux cependant rien vous affirmer sans garantie. »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 16 Mai 2014 - 7:43

Le Roi Blanc plissa les yeux. Comme il l'avait soupçonné, Ethan faisait attention au moindre de ses propos. Et de toutes évidence, il en avait trop dit. S'il parlait de Lyndia maintenant, et que le Mad Mind venait à le trahir, il était foutu. Que faire dans ce cas? Tourner autour du pot? Le Champion de l'Imaginarium l'avait mis au pied du mur et la moindre entourloupe se verrait instantanément. Continuer de dire la vérité? Pourquoi pas? Après tout le restaurateur n'était pas un combattant, et avouer ses craintes restait tout à fait crédible. Bien que ce choix ne le desserve dans son discours. Sebastian soupira légèrement en s'humectant les lèvres et s'apprêta à répondre lorsque:

*Vous avez besoin d'une garantie et nous vous l'apporterons sous la forme que vous voulez. Mais comprenez que si les gens que nous connaissons et que nous craignons à la Ligue venaient à avoir vent de ce que nous planifions, nous serions dans une très mauvaise situation. Dans l'idéal, nous préférerions garder cette information confidentielle.*

Le jeune homme se retourna, étonné, vers sa Gardevoir avant de revenir au Champion en souriant et en haussant les épaules, sans rien perdre de sa contenance.

"Malheureusement elle a raison. Mais s'il vous faut une preuve de ma bonne foi, je vous écoute. Je peux vous donner une adresse de planque Zodiac, la tête de l'un d'eux, tout ce genre de choses."

En espérant que cela soit suffisant. Mais comme le pensait bel et bien Ethan, Sebastian commençait à s'impatienter. Le Roi Blanc perdit de nouveau son sourire amusé et, d'un air grave, lança au Champion:

"J'aurais besoin d'une réponse maintenant. Si c'est de ma bonne foi que vous avez besoin, je ferai le nécessaire pour vous la prouver. Mais ne me demandez pas de me compromettre pour autant. Soit les Zodiacs vous intéressent et vous m'aidez, soit vous avez peur qu'un petit restaurateur ne vous piège et vous me laissez partir, c'est à vous de voir."

Oui, Ethan était plus puissant que lui, et oui, même sans avoir le nom de Lyndia il aurait pu envoyer un message d'alerte à tous les Champions et attendre que les concernés se manifestent. Sebastian savait très bien cela, et espérait que le Mad Mind s'en aperçoive. Malgré cet avantage écrasant de sa part, le châtain ne se démontait pas, et se mettait même désormais en position de force. Une position à laquelle il n'avait aucun droit, mais qu'il n'hésitait pas à arborer tout de même, prouvant, à défaut de sa bonne foi, qu'il ne les craignait pas, ni lui ni le reste de la ligue.

Dans l'idéal, ses objectifs devraient restés cachés. Avertir Lyndia de ce rendez-vous était le meilleur moyen de lui mettre des bâtons dans les roues. Mais même si cela se produisait, il avait les moyens de disparaître à nouveau, de retarder ses plans et d'agir bien plus tard, quand on ne le soupçonnerait plus. Sa patience serait mise à rude épreuve, mais il s'était préparé à ce genre d'éventualité.

Maintenant, restait à savoir comment Ethan allait réagir à cette pseudo-provocation.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 16 Mai 2014 - 13:36


« La seule garantie dont j'ai besoin est de savoir ce que vous souhaitez tellement amener sur les terres de Maïlys. »

La Gardevoir avait réagi. Pour la première fois depuis leur rencontre, elle s'adressait au Runefield. Pourquoi s'était-elle sentie obligée d'intervenir, alors que Sebastian lui-même aurait pu donner une telle réponse ? Voulait-elle lui donner un prétexte pour l'empêcher de répondre à sa question ? Cela voulait probablement dire que ce n'était pas un mensonge. Il connaissait réellement quelqu'un à la Ligue. Une, ou plusieurs personnes. Des personnes dont il voulait préserver l'identité, et qu'il se refusait à rencontrer. Il avait donné l'adjectif de « noble ». Cependant, c'était loin d'être suffisant pour permettre à Ethan d'identifier une quelconque personne. Il ne s'était jamais réellement intéressé à ses collègues de la ligue,mais savait tout au moins que cela ne pouvait qualifier ni Adam, ni Drake.

« Je pourrais accepter votre marché dès maintenant. Mais je reste un représentant de la ligue, et je ne peux me permettre d'autoriser une telle manœuvre si elle représente un potentiel danger. »

De ce que le Champion avait pu en déduire, Sebastian n'avait, semblait-il, aucun lien direct avec la Zodiac. Il admettait connaître au moins l'une de leurs planques, et si ce qu'il avait dit n'était que la vérité, il tenait cela d'une source extérieure. Une quelconque menace de la part des Zodiacs n'était donc pas à craindre. Néanmoins, si ce qu'il souhaitait obtenir pouvait-être obtenu et exploité, d'une façon ou d'une autre, par la team, ses craintes seraient les mêmes. Et quand bien même ce trésor pouvait être détourné par Sebastian lui-même, la ligue serait probablement incapable de surveiller les agissements d'une nouvelle menace. Toute la responsabilité revenait donc à Ethan, et ce dernier avait déjà bien à faire pour surveiller ses propres arrières.


« Il serait idiot de vous taire maintenant, n'est-ce pas ? Si vous souhaitez annuler votre requête maintenant, soit. Mais cela ne serait pas dans votre intérêt. »

Pour peu que Sebastian soit suffisamment intelligent, il comprendrait rapidement la situation. Il en avait trop dit pour pouvoir jeter l'éponge maintenant. Ethan détenait assez d'informations pour compromettre la situation du chef de restaurant d'une manière ou d'une autre, sans avoir eu à s'exposer plus que nécessaire. Il souhaitait importer quelque chose par bateau, quelque chose de suffisamment inhabituel pour intéresser les douanes, voire les autorités. Il détenait certaines informations sur la Zodiac, notamment la localisation de l'une de leurs planques. Et, plus que tout, il semblait souhaiter qu'Ethan ne sache quelles connaissances il pouvait avoir à la ligue, pour une raison encore obscure. Ce type était un oiseau rare, serti de plumes d'or. Et le Runefield ne pouvait se permettre de le laisser s'échapper. Il devait le retenir, et resserrer les chaînes. Sa plus grande crainte était probablement que le Gardevoir ne s'implique, et ne parvienne à s'enfuir à l'aide d'un Téléport. Mais quand bien même cela venait à se produire, le Champion saurait où les retrouver.

Face à cette opportunité, il avait mis de côté ses aménagements pour la coquille. Debout, derrière son bureau, il posait un regard décontracté sur son invité. Il ne s'inquiétait pas pour le moins du monde ; d'une manière ou d'une autre, il finirait par le piéger, quand bien même Sebastian essaierait de lutter comme un ver agité. Ce manque d'animation avait attiré le Démolosse, qui avait pénétré dans le bureau pour venir crier une nouvelle complainte.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 16 Mai 2014 - 14:31

Sebastian serra les dents. Dans la mesure du possible, il aurait voulu éviter d'avoir à révéler le contenu de ce colis. Mais si c'était la seule chose dont Ethan avait besoin pour lui accorder ses bonnes grâces, soit, il vendrait la mèche.

"Il y aura plusieurs choses dans ce transporteur. Aucune d'elle n'est un explosif ou une arme quelconque." Il se garda bien de dire que certaines étaient des outils pouvant mener à la construction d'armes, mais à ce compte là, le savon aussi. "Mais l'élément le plus ambigu que portera ce navire est le cadavre de mon père."

Il pencha la tête sur le côté et, pour lui prouver sa bonne foi, rajouta avec un sourire appuyé et condescendant :


"Que j'ai moi-même assassiné il y a une dizaine d'année."

Un silence. Tout était dit. Ce genre de révélation pouvait enlever une immense épine du pied du Roi Blanc. Si le Mad Mind avait tiqué sur son isolement de ces dernières années, l'hypothèse qu'il ait fait un tour en prison deviendrait désormais la conclusion la plus logique. Conclusion qui protègerait Sebastian puisqu'elle induirait que celui-ci avait déjà payé ses erreurs. Ce qui, quelque part, n'était pas totalement faux.

Un moment Sebastian envisagea d'ajouter quelque chose, de préciser qu'il voulait devenir quelqu'un de nouveau et qu'il avait besoin pour cela de réparer ses erreurs passées. Aussi enterrer son père comme ce dernier l'aurait voulu, et non comme les médecins légistes l'avaient décidé, semblait une bonne première étape. Zelda sentit cette hésitation et se gratta machinalement le bras. Signe préétabli que son Maître ne devrait rien rajouter. Celui-ci le vit du coin de l'oeil, le comprit, et resta muet.

Ethan avait eu ce qu'il voulait, restait à savoir si le Roi Blanc aurait la même chance.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind


Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 16 Mai 2014 - 16:31


Si Sebastian s'était contenté de la première partie de sa réponse, il n'aurait probablement jamais été sorti d'affaire. Aucune arme, aucun explosif ? En soi, cela n'avait aucune importance. Tout pouvait être détourné ou exploité. Un matériau précieux pouvait être revendu, et l'argent était certainement la chose la plus dangereux qu'un être mal tourné pouvait obtenir. Ethan ne le savait que trop bien. Cependant, la suite réussi à retenir bien assez son attention pour qu'il ne s'attarde à insister sur ce point. La réponse du restaurateur fut suivie d'un blanc, avant de décrocher au sourire au Champion. Exactement le même sourire qui avait traversé son visage en apprenant la possibilité d'une chasse à l'homme.

Cette révélation n'était pas plus claire que tous les autres propos de Sebastian jusqu'à présent. Il avait simplement admis l'avoir tué. Volontairement, accidentellement ? Que voulait-il en faire à présent ? Le Runefield aurait pu se réjouir d'un tel aveu. C'était d'ailleurs plus ou moins le cas. Mais il n'en restait pas moins sceptique, et cette soudaine tournure des événements avait réussi à piquer sa curiosité. Sebastian n'était pas comme lui. Loin de là. Si cela avait été le cas, il ne se serait pas soucié d'un vulgaire cadavre, une décennie plus tard. Néanmoins, il avait suscité son intérêt.

Sebastian était un joueur aux paroles inutiles. Il n'acceptait de dire que ce qui l'arrangeait, lorsque la situation l'exigeait. Et il cachait certainement encore d'autres informations. Pourquoi ne pas avoir mentionné ces détails plus tôt ? Pour une personne ordinaire, la réponse aurait pu être évidente. À vrai dire, les hypothèses étaient multiples, et toutes allaient en la faveur du chef de restaurant. Mais Ethan n'y songeait pas. Le simple fait d'admettre l'avoir tué jouait contre lui. Plus encore, tout laissait supposer que quelqu'un au sein de la Ligue connaissait ce secret. Soit cet homme se moquait de lui, soit il essayait de le manipuler.


« Vous vous donnez autant de mal pour un vieux tas d'os ? »

Et pourquoi dix ans plus tard ? D'après lui, il avait été coupé de la société. Avait-il été arrêté pour meurtre ? La conclusion était logique. Beaucoup trop logique. Sebastian ne lui avait donné aucune information supplémentaire sur ce point, et cela suffisait à mettre le doute. Mais tout cela devenait une autre histoire. Une histoire qui intriguait Ethan au plus haut point, mais qui ne concernait plus le sujet de la visite de son invité. Il voulait des réponses, et il les aurait. Il en savait suffisamment pour le retrouver un autre jour.

« Je pourrai m'arranger pour libérer Esperantown du plus gros de sa Milice, voire convaincre le Champion de quitter la ville. Vous aurez, disons, quelques heures de libre. Vous serez seul avec votre cher cadavre. Et les Zodiacs, bien sûr. Si vous le souhaitez, je pourrais vous offrir leurs squelettes. »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc


Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   Ven 16 Mai 2014 - 17:21

Si Ethan avait été maître dans l'art de déceler les micro-expressions, il aurait détecté après sa première interrogation un infime rictus teinté de mépris et d'exaspération. Fort heureusement, après un silence éloquent de la part du Roi Blanc, il continua sur sa lancée pour lui annoncer comment allaient se dérouler les choses. Ce retournement de situation surprit Sebastian qui ne chercha même pas à cacher son sentiment et qui se détendit aussitôt, tant mentalement que physiquement.

La dernière remarque du Champion arriva même à le faire rire.


"Non merci, la voie libre me suffira amplement. Je vous laisserai ensuite le soin d'envoyer ces ossements à Ophiuchus ou qui que ce soit que vous vouliez mettre à l'aise avec un cadeau d'une telle générosité."

Sebastian se releva, prêt à partir.

"Merci de votre collaboration, M. Runefield. Bien que vous m'ayez déjà demandé les Zodiacs, sachez que je vous reste redevable si d'aventure vous deviez avoir besoin de mes modestes talents. Vous me rendez un service dont vous n'avez pas idée, et je saurai rembourser cette dette."

La Gardevoir s'inclina poliment et fit volte-face, attirant le regard intrigué de son dresseur qui se retourna à moitié avant de la pointer du doigt en demandant au Mad Mind :

"Maintenant si vous permettez, la soirée à été longue. Puis-je prendre congé ou avez-vous d'autres questions?"

Il en avait dit suffisamment. Voire même peut-être trop. A partir de maintenant, chaque seconde passée sous l'oeil analytique d'Ethan serait une seconde dangereuse. De par sa réponse Sebastian ne doutait pas que le Champion ne lui veuille, au final, pas grand mal, mais il serait d'assez mauvais ton de lui donner d'avantage de matière à le manipuler à l'avenir. Maintenant qu'il avait eu ce qu'il voulait, plus tôt il quitterait ce manoir, mieux ce serait.

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We're all mad here. [Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
We're all mad here. [Ethan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire à Ethan
» T.commun ~ I n t r o d u c i n g [Ethan - Drayton] p.24
» Ethan Rayne
» Le cri des anges par Ethan - commentaires
» Brutal (2007, Ethan Wiley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: