Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Sam 5 Avr 2014 - 22:06

Ça y est... J'étais arrivé à Port Lieucca... Ou Port trapéd... Je n'étais toujours pas revenu sur ma décision même si on avait tenté de m'en convaincre... Je m’étais rendu au port pour prendre mon ticket pour repartir... Je rentrais à Unys... Cependant suite au conflit avec les zodiacs, certain bateau ne venait plus sur l'île, de peur d'attaque. Le prochain bateau pour ma région n'arrivait pas avant 2 semaines. J'étais bien parti... J'allais encore devoir rester ici un moment.


Quitte à devoir m'ennuyer pendant un moment, autant le faire à la plage. Boxer de bain. Je me mis à marcher sur le sable. Je n’avais pas spécialement envie de me baigner. Mais ce qui me dérangeait surtout c'était... comme j'étais obligé de rester torse nu. Et avec ma brûlure à l'épaule, parfaitement visible, ça me gênait particulièrement. Je sentais déjà les regards sur moi et ma blessure. J'entendais des murmures, surement se demandant comment ça m'étais arrivé. Même si je le dirais on ne me croirait pas de toute manière.


Mais mon attention fut alors reportée sur tout autre chose. Une femme avec une longue chevelure blonde, une tenue noir resplendissant, un regard mélancolique regardant la mer. J'y croyais à peine... C'était elle, C'était vraiment elle ? Je me cachais derrière un parasol trainant pas loin. Kitsun me rejoignit, se demandant ce qui m'arrivait.



"Tu sais qui c'est Kit ?"


Elle me fit un vif non de la tête, bien entendu... Elle ne regardait pas trop les infos c'est vrai... Même à la maison elle ne restait pas tellement devant la télé. Elle ne savait pas qui c'était. Je n’allais pas non plus lui faire tout un exposer mais lui dire ce qui avait à savoir sur elle.


"C'est la grande maitresse de Sinnoh... C'est une personne qui équivaut à Goyah chez nous tu sais ? Mieux vaut pas trop s'approcher... Je ne suis pas sûr qu'elle apprécie qu'on la colle de trop près. Je dois aussi t’avouer que c’est mon idole…"


Bon je disais ça... l'épier était pas non plus très malin. Mais je me sentais pas l'approcher... J'étais trop gêner pour oser venir vers elle. Je préférais l'admirer de loin que risquer à m'approcher et me faire envoyer promener d'un revers de la main. Mais alors Kitsun eu la mauvaise idée (ou très bonne tout dépend du point de vue) de quitter notre cachette pour la rejoindre. Je me mis à cri étouffé pour éviter qu'on ne m'entende trop.


"Non Kitsun non... revient... REVIENT !"


Mais elle n'en fit rien. Elle s'avança vers la jeune femme et commença à lui tourner autour, cherchant à attirer son attention. Puis indiqua ma position à la reine de Sinnoh. Misère... Je savais pas du tout ce que j'allais faire si elle décidait d'aller voir ce que Kitsun lui indiquait. Je me cachai le plus possible derrière le parasol. J'étais excité et à la fois inquiet qu'elle me trouve. J'avais tout de même assez honte. Mon idole était devant moi et je ne trouvai pas mieux à faire que de me cacher en espérant ne pas la déranger. Kitsun continuait à lui tourner autour, sautillant comme une fillette devant une sucette. Elle semblait montrer tant de joie... Bien plus que moi... Depuis cette accident j'étais tellement morose... Mais toujours était-il que je me demandais si je devais me réjouir ou craindre qu'elle me trouve.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 


Dernière édition par Dejan le Sam 26 Avr 2014 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Lun 7 Avr 2014 - 5:28

Regardant les vagues au loin, comme un phare qui, plutôt qu'éclairer la mer, préfère l'admirer dans une retraite calme mais jamais tout à fait inerte, Cynthia demeurait solide sur ses jambes et réfléchissait à ce qu'elle allait devoir faire, et surtout à ce qu'elle avait fait. Cela faisait maintenant trois jours qu'elle était partie du port au combien glacial de Frimapic en direction des côtes ensoleillées de la grande ville de Port Lieucca. Elle avait fait arranger ses affaires, et Lucio était désormais le maître régent de la Ligue de Sinnoh. Il était l'une des seules personnes en qui elle avait une confiance absolue, car elle savait que le pouvoir ne l'attirait pas ; il n'était à la Ligue que pour pouvoir se procurer chaque jour un savoir plus conséquent, tentant de créer l'une des plus grandes bibliothèques privées des sept régions réunies. Son calme et son tact inébranlable en faisaient un personnage tout à fait capable de prendre des décisions rapides et efficaces, surtout suppléé par les conseillers en affaires de l'archéologue qui étaient restés au pays. Cynthia, elle, avait débarqué la veille, et observait avec rigueur les conseils de ses guides en communication. Le débarquement de la veille avait été un grand événement diplomatique, pour lequel elle avait dû serrer un certain nombre de mains. Il avait été décidé qu'elle ne rencontrerait pas tout de suite les autorités de l'île, afin de pouvoir mieux appréhender l'ambiance et savoir ce qu'elle devait faire. Seulement, jusque-là, Port Lieucca avait été une ville plutôt protégée, et la foule qui l'entourait à chaque fois pour tenter de lui soutirer un autographe l'avait empêchée de mener à bien sa mission.

Le matin même, elle avait mis en place une stratégie pour se débarrasser des Sinnohites émigrés qui voulaient revoir de trop près la Championne de Sinnoh. De sorties de secours en escalier de service, elle avait réussi à trouver une place libre qui avait pu lui permettre de s'envoler sans éveiller les soupçons. Sur le dos de Nausicaa, elle était partie en direction de la mer, et avait fait sortir Calypso, directement sur l'océan, afin de monter sur son dos. Un nouveau débarquement l'avait attendue, et elle n'avait pas eu l'intention d'être repérée. Après une demi-heure de transport marin, elle avait enfin réussi à échapper à la foule, et pouvait profiter de la vue qui s'offrait à elle. La plage était presque déserte, et les rares personnes qui s'y promenaient n'avaient pas reconnu la blonde, ou n'avaient pas cherché à le faire.

Cela faisait maintenant dix minutes qu'elle jouissait de cette inactivité, de cette étendue de calme. Rien pour la déranger, pas d'hystérie. Juste cette vision d'un océan infini qui ouvre sur toutes les voies. Pas cette humanité qui s’entre-déchire, qui se bat pour une relique sans valeur ; non, seulement la paix de la nature.

Mais tout cela ne pouvait durer bien longtemps. Quelques crissements de pas dans le sable, des chuchotis. On l'avait repérée. Elle allait devoir repartir très vite avant que la nouvelle ne soit trop rapide. Hors de question de donner de la matière à ces journaux à scandales. Et surtout, elle ne devait pas gâter l'espoir qu'elle donnait à la population. Cette masse, cette entité informe qu'elle ne maîtrisait pas, mais qu'elle avait sacrifiée une fois pour son propre bonheur. Plus que pour vouloir achever le deuil de ses anciennes bêtises, elle était là pour la sauver. Elle, la population. Sans elle, pas de vie, pas de réflexion, pas de civilisation, pas d'art, pas de train-train auxquels quelques uns tentent d'échapper par ce que l'on appelle aujourd'hui l'art. Un Feunnec se mit à tournoyer autour d'elle, tentant d'attirer son attention. Sa connaissance de Kalos était assez limitée, mais ces quelques voyages diplomatiques et ses fouilles aux alentours de Krom'Lach lui avait permis de se faire une idée convenable de ces habitants. Paradoxaux, ils pouvaient tout aussi bien se soucier de la beauté d'une simple robe comme négliger beaucoup de choses.

Et elle eut l'impression de voir l'un de ses habitants en se retournant. Torse nu, il semblait faire admirer sa musculature et sa taille très imposante, mais possédait une terrible brûlure qui lui couvrait la moitié du bras. Plutôt que de donner une allure convenable à l'entièreté de son corps, il préférait sacrifier une partie de lui-même pour sauver ce qui pouvait l'être. Mais plus qu'il ne semblait faire le fier sur la plage, il semblait plutôt gêné. Comme si la présence de l'archéologue l'importunait, ce qui aurait normalement dû être l'inverse. Intriguée, Cynthia fit quelques pas en direction du jeune homme, toujours suivie par la folle petite renarde, qui semblait absolument vouloir cette rencontre. Mais qu'avait donc ce garçon ? Il était sûrement Dresseur, vue la rareté du Pokémon et l'âge du concerné. Seules les Dresseurs ou les fils à papa pouvaient se permettre une telle propriété : mais torse nu sur une plage n'était pas une position habituelle des enfants gâtés. Il y avait donc aussi une chance pour qu'il ait de l'admiration pour elle. Mais ça ne suffirait pas à enjouer autant le Pokémon Feu. Il devait y avoir une raison plus étrange, plus subtile. Plus vraie.

Faisant claquer sa cape de jais dans le vent de la plage quasi-déserte, elle s'approcha du jeune homme, un sourire inexistant sur le visage. C'était presque pour elle une corvée. Elle n'avait aucune envie de rencontrer ce jeune homme en particulier. Comme la plupart des Dresseurs, il n'habitait l'île que depuis très peu de temps. Mais il allait sûrement influer sur l'histoire de l'île, et même peut-être permettre d'éradiquer la Zodiac. Son instinct lui disait qu'aller le voir ne pouvait être une mauvaise chose, et pour lui, et pour elle. Peut-être n'était-elle pas la grande Cynthia, mais elle pouvait la paraître. Et la grande Cynthia était capable de bien des choses.


« J'imagine qu'il s'agit de votre Feunnec, n'est-ce pas ? »

La question était évidemment sans intérêt. Elle savait bien qu'il devait s'agir du sien. Vu le regard gêné qui stigmatisait son visage, aucun doute ne pouvait durer. Mais le tout était de lancer la conversation. Il était peut-être timide, vu la rougeur qui l'affligeait, et un premier pas en avant était toujours une aide certaine pour ces personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Jeu 10 Avr 2014 - 22:05

"En même temps, la question se pose-t-elle vraiment ?"


Repéré... Je ne sais pas si Kitsun avait bien fait ou si elle avait fait une bêtise. Je la pris dans les bras. Mais étrangement, je me sentais nu, bien que déjà torse nu, insignifiant. Cynthia dégageait une telle aura que je ne savais pas où me mettre. Mais je me mis à reculer. Je ne voulais pas fuir non... Mais... J'étais trop gêné pour lui parler. Je rencontrais mon idole tout de même. Et même si je la considérais autrement que comme une maitre de ligue. Son parcours était si impressionnant. Mais je ne me sentais peut-être pas "digne" de partager sa présence.


"Je... Je vous dérange plus désolé."


Mais avant que je ne fasse ne serait-ce qu'un pas, Kitsun se mit à japper, comme refusant ce que je venais de dire. Elle me regarda, je sentais comme des encouragements dans son regard, des petits "va y, n'est pas peur.". J'avais passé tellement de temps avec elle que je faisais presque de la télépathie avec ma renarde. J'aimais ce lien. J'étais content de voir comment j'avais put élever ma feunnec. Je l'aidais à surpasser ses peurs et elle m'aidait à surpasser les miennes en retour. Je soupirai, soulagé. Je me sentais prêt maintenant.


"Je... Je me nomme Dejan Dale et voici Kitsun ma Feunnec. Enchanté. Je suis un grand fan. Mais bon... On doit vous le dire souvent non ?"


Ouais... Mes derniers mots n'étaient pas forcément bien choisis, je ne voulais pas le dire comme ça, je voulais juste souligner que… J’imaginais que beaucoup de monde devait lui avoir dit ça et que ça devait la fatiguer. Je ne voulais absolument pas qu’elle me fuit. Je voulais tellement la connaitre d’une autre manière… Sans rentrer dans sa vie privée mais devenir un intime, une sorte d’ami en fait… Je voulais vraiment faire en sorte de pouvoir la mettre en confiance. Kit était tout sourire à la demoiselle en face d’elle. Mais à bien y penser, je pouvais lui demander une chose. Mais je pensais avoir une idée de la question.


"Mais dites-moi, vous ne devriez pas être à Sinnoh ?"


Je pensais bien qu’elle venait pour le problème que l’île parcourait mais ça pouvait bien être autre chose à bien y penser, je savais, en bon fan, qu’elle avait une fascination pour la mythologie et l’archéologie. Peut-être venait-elle explorer les ruines de Lakit ? Ou alors venait-elle simplement prendre des vacances pour décompresser ? Être people et maitre de ligue ne devait pas être simple tous les jours. Y avait juste à espérer que je ne l’insupporte pas trop.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Dim 13 Avr 2014 - 17:37

La répartie assez franche et presque sèche du jeune blond surprit la docteure. Car cela relevait pour elle de manières directes qui lui ressemblaient assez. Tourner autour du pot était en général l'une des choses qui l'agaçait le plus, et c'est ce qui se passait le plus souvent pour les gens qui se retrouvaient à son contact. Paraissait-elle donc à ce point inabordable pour que l'on évitât d'être trop franche avec elle ? Était-elle si effrayante ? Du moins, apparemment, pour ce jeune homme, ce n'était pas le cas. Mas en même temps, il était clairement embarrassé de la présence de la blonde. Étrange paradoxe dont la seule solution était que, plus que la venue de la Championne de la Ligue de Sinnoh, un tiers élément le dérangeait et le rendait incapable de supporter à outrance l'archéologue.

Puis, enfin, il dévoila son identité. Dejan Dale. Nom de la Feunnec : Kitsun. Statut social : Dresseur. Statut par rapport à elle : « grand fan ». Et ce fut cette utilisation du mot « fan » qui surprit l'archéologue. Elle trouvait l'emploi de ce mot soit déplacé, soit inquiétant. Respectait-il à ce point la Championne qu'il en possédait des posters dans sa chambre ? Avait-il une envie folle de se rendre à un match de la Ligue de Sinnoh ? Si non, il utilisait abusivement un mot passé dans le langage courant, et qui signifiait à l'égard de la blonde qu'elle était devenue une cible des magazines à scandales ; si oui, qu'il devait avoir certains problèmes de développement mental. Puis, elle comprit soudain ce qu'il voulait peut-être signifier : elle était pour lui devenue un modèle sur lequel il voulait se former, une personne dont il respectait à ce point les principes qu'il voulait s'y conformer. S'il savait ce dont elle avait été incapable, il ne réagirait pas ainsi.

Aussi, elle repensa à tous les produits dérivés qui avaient pu être vendus à son effigie dans sa jeunesse. Depuis ses dix-sept années de direction de la région de Sinnoh, elle avait été élevée au rang de symbole mondial de la perfection sinnohite, et de nombreux produits avaient été vendus à partir de son aura. Pourtant, elle n'avait jamais participé à la moindre campagne de publicité, et ce, même durant ses années de débrouille précédant sa venue à la Ligue. Elle avait toujours estimé que vendre son image lorsque l'on veut devenir l'une des têtes dirigeantes de la région, c'était une opération suicide. Mais une fois choisie, elle avait été criblée de photos, elle avait dû subir l'affront d'être peinte par un artiste officiel … Ç'avait été un moment assez ennuyeux pour qu'elle ne l'oublie pas.

Une nouvelle note de franchise sortit des lèvres du Dresseur, relevant d'un chouïa les commissures des lèvres de Cynthia. À vrai dire, on ne le lui disait pas si souvent qu'elle avait des fans. Puisque, de prime abord, elle n'allait pas les voir. Elle n'était pas une personne qui entretenait son image : elle avait déjà une foule de conseillers en communication pour cela, payés grassement pour ne pas que la population ne s'inquiète de tout ce que les torchons people peuvent inventer. Elle n'allait pas au contact des gens, qu'elle trouvait pour la plupart trop stupide pour pouvoir comprendre son rôle. Oui, Cynthia est crue, parfois. Peuvent-ils vraiment penser qu'elle était devenue Maître de la Ligue pour signer des autographes et réaliser des interviews compromettantes ? Elle ne prit même pas la peine de répondre à cette question-ci. Elle n'était pas là pour donner des informations, mais pour en récolter.

Mais la seconde interrogation du jeune blond la perturba un peu plus. Pensait-il réellement qu'elle était scotchée à un siège de la Ligue de Sinnoh ? Qu'elle n'avait le droit de franchir les frontières des régions que lors des voyages officiels ? Quelle étrange manière de penser.


« Je suis venue afin d'apporter le soutien de la Ligue de Sinnoh à celle de Maïlys. Sinnoh se débrouille très bien sans moi, je vous rassure. »

Le ton avait un peu sec et froid. Lui reprocher de ne pas être dotée du don d’ubiquité, c'était un comble, tout de même. Maïlys était dans une période de problèmes, où une organisation criminelle tentait de prendre le pouvoir par la force : et il aurait fallu qu'elle reste dans sa région, attendant tranquillement que le mal ne rampe jusqu'à ses pieds ? Elle devait aller affronter le mal à la racine. Elle avait fait partie des personnes qui avaient choisi d'instaurer cette Ligue : ce n'était pas pour l'abandonner dès que des problèmes arriveraient.

Mais maintenant que le contact – assez rude – avait eu lieu avec la faune du milieu, encore fallait-il savoir ce dont elle était capable exactement. Elle prit une légère inspiration, releva la tête, planta ses pupilles dans celles de son interlocuteur. Elle ne savait pas trop comment elle aurait dû amener ça dans une conversation normale, mais les conventions sociales n'étaient pas sa priorité, pour le moment. Elle sortit ostensiblement une Pokéball, et dit d'une voix tranquille :


« Bien. J'aimerais savoir ce dont vous êtes capable, pour voir si la situation est si désespérée que cela. »

Ce n'était même pas une question. Elle savait pertinemment qu'il était un Dresseur, et qu'un Dresseur normalement formé ne refuse jamais un match. Elle libéra celui qui deviendrait l'adversaire d'un moment.

« Clytemnestre. »



Le Pokémon Supersonic sortit, regardant avec intérêt la petite renarde qui se trouvait à terre. Elle n'en avait vu que très peu. Elle était certes le Pokémon emblème de la Maître de la Ligue, mais elle restait tout de même un Pokémon encombrant, qu'il ne fallait pas toujours sortir, car assez impressionnant. Lorsqu'elle avait appris qu'elle allait découvrir une nouvelle région, la grande femelle avait souri. Peut-être était-ce enfin l'opportunité qu'elle attendait pour que Cynthia déculpabilise. Et si elle devait se plier à un combat contre un jeune Dresseur, elle le ferait. Tant que cela mène Cynthia sur la bonne voie, elle le fera.

« Au juste, combien avez-vous de Badges ? »

D'habitude, on posait la question avant de choisir les Pokémons ; mais là, elle trouvait ça inutile, puisqu'elle n'en possédait pas d'autres. Elle devrait juste essayer de ne pas y aller trop fort contre l'adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Sam 26 Avr 2014 - 22:06

Apparemment je n’avais pas posé la bonne question. Mais en même temps, je pensais bien que Cynthia n'était pas attachée à son siège au conseil des 4 en permanence. Elle venait donc bien pour apporter son aide à Mailys. C'était louable, mais franchement là, c'était plus mon problème. Je ne tenais pas à mourir bêtement dans cette lutte...


Ensuite elle appela son Carchacrok en me disant qu'elle voulait voir de quoi j'étais capable...


WOW !


Attend, elle me proposait un combat ? Comme ça ? On venait à peine de se rencontrer. Pas de discutions, pas d'échange de numéro, pas de lancement de sujet à propos de mon épaule ? Non non...Directe un combat ! Sérieusement si elle était aussi pressée que ça en rencontrant quelqu'un, je me demande comment elle agirait au premier rendez-vous... Pendant que je digérais la surprise de la demande, j'admirai la bête en face de moi, une Cachacrok en parfaite santé, principale pilier de l'équipe de Cynthia. Je remarquai son regard intrigué pour Kitsun, elle ne devait pas avoir vu beaucoup de Feunnec. Comme quoi même avec tant d'année d'expérience, il y avait encore des choses qui pouvait intéresser des pokemons et même des dresseurs de haut niveau.


Mais bon... Elle faisait fausse route, je n'avais aucunement envie d'un combat... Oh oui, le fait d'être dresseur me ferait dire que je ne refuserais jamais un duel mais... C'était fini pour moi ça... J'arrêtais ça pour me reconvertir ailleurs. Elle me demanda tout de même mon nombre de badge. C'est vrai qu'en même temps, elle n'allait pas se battre à son maximum si je lui disais que j'étais débutant. C'était sympa de sa part mais je n’avais pas envie du tout de faire ce match.



"J'ai trois badge... Mais bon... J'ai arrêté... Donc c'est pas la peine d'aller plus loin... je rentre pour Amaillide au plus vite..."


Je me tins mon épaule brûlée, la caressant doucement pour tenter de faire partir cette douleur qui me tiraillait depuis l'accident. Mais j'avais l'impression que c'était plus une douleur mentale... Je n’arrivais pas à m'enlever cette douleur que j'avais ressentie de l'esprit. J'étais vraiment traumatisé... C'était bien pour ça que je partais ou que du moins j'essayais. J'avais beau avoir fait quelques combats depuis, j'y avais toujours été obligé. C’était certes une occasion en or mais je n’avais clairement plus la force de combattre même si un dresseur ne refusait aucun combat. Mais dans ce cas précis, je n’étais plus dresseur, seulement un voyageur qui tentait tant bien que mal de rentrer chez lui. Tout dresseur digne de ce nom voudrait tenter de combattre un maitre de ligue alors qu’il n’est pas prêt. Simplement pour se mettre à l’épreuve. Mais je n’avais plus cette ambition là… Kitsun se colla à mes pieds, me câlinant comme elle pouvait. Elle me regardait avec des grands yeux suppliants, presque pleurant. Elle était bonne comédienne ma renarde, mais je ne tombais plus dans le panneau. Elle voulait simplement que j’accepte ce combat. Mais ma décision était claire et précise, c’était fini pour moi les combats. Et même si mon équipe en pâtissait, c’était de moi qu’il s’agissait et mes ordres faisaient la loi pour eux.


Mais visiblement quelqu’un n’était pas cet avis. Un pokemon sorti d’une de mes pokeball, un vibraninf pour être précis, cette libellule me regarda d’abord, comme si il me disait « laisse-moi faire ». Avant de se tourner vers la Carchacrok, visiblement prêt au combat. Bien que son illusion tienne la route, je comprenais bien que c’était ma Zoroark. Croc ne se serait jamais permis d’intervenir comme ça. Ahlala Stella… Je soupirais, complètement biaisé par le fait que mes compagnons m’obligent une nouvelle fois à faire un combat dont je n’avais pas envie… Enfin… Ce n’était pas tout à fait vrai, j’avais une profonde envie de faire ce combat mais avoir été aux portes de la mort m’a fait réfléchir. Je ne voulais pas mourir bêtement, pris entre deux feux dans cette bataille ou simplement mourir d’une attaque incontrôlée ou d’une balle perdue. J’avais simplement peur pour ma vie et je voulais juste me mettre à l’abri.


Mais apparemment elle avait préparé son coup. Comme quoi les pokeball permettaient tout de même une certaine vue sur l’extérieur. Stella avait donc pris l’apparence de Croc pour tromper plus ou moins son adversaire. Prenant des types identiques à son adversaire, on pourrait croire que le combat serait régulier pour les deux. Le type dragon l’emportant sur l’un comme sur l’autre. Seulement ce n’était qu’une illusion. Ce type de tromperie ne marchait qu’avec un pokemon psy, qui frapperait un type combat en vain. Mais le faire sur en trompant l’adversaire en lui faisant croire qu’il avait l’avantage pouvait marcher si elle esquivait assez bien. Mais étant donné la puissance qu’on avait en face, ça n’allait surement pas servir à grand-chose. Je pensais bien qu’elle tenterait de se mettre à mon niveau en dépit de mes badges mais j’étais loin d’avoir le niveau que j’avais avant. Je soupirai. Être de nouveau plongé dans un combat contre mon gré me fatiguait un peu… Mais vu que j’avais en face de moi la reine de Sinnoh comme les médias la surnommaient parfois, fallait que je donne le meilleur de moi…



"Je me permets de prendre l’initiative… Attaque mutilation."

Ce combo était typique de Stella. J’avais modifié l’ordre en remplaçant combo-griffe par tranche-nuit pour la rendre plus efficace. Commençant par une feinte, Stella se mettrait par la suite en position de force pour frapper l’adversaire dans le dos ou sur une zone sensible du squale des sables. Encore fallait-il la trouver pour faire un coup critique. Le faux Vibraninf se dirigea alors vers la Cachacrok, s’apprêtant à lui donner visuellement parlant un coup de queue. Son illusion ne lui permettait pas de changer ses attaques mais visuellement cela ressemblait à l’attaque comme pouvait être faite le pokemon dont elle prenait l’apparence. De la sorte, lors de la tranche nuit lancé, cela ressemblera simplement à une attaque mâchouille alors qu’il s’agira de tranche-nuit.


Dans le même temps, Kitsun, contente de voir que Stella prenait le combat en main pour me faire combattre, elle prit dans mon sac une pokeball qu’elle ouvrit, révélant Sawa, ma petite Gobou née il y a peu. Je regardais d’un œil rapide ce qui se passait, Kitsun avait eu la même pensée que moi si j’aurais été en forme : sortir la poissonboue pour qu’elle observe le combat et apprendre d’elle-même. Elle avait beaucoup de retard à rattraper et il était bon pour elle de voir des plus doués qu’elle en combat. Elle resta en effet là, couché sur un linge de plage, scrutant du regard le combat qui commençait.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Mar 6 Mai 2014 - 21:16

Les hésitations du jeune blond en face intriguèrent Cynthia, qui ne put s'empêcher de se demander : mais quel est donc le problème ? La moue attristée aux paroles défaitistes de son Dresseur indiquait que le problème ne les avait pas concernés. Si elle était venue à ses pieds en tentant d'attirer son attention, ce n'était pas pour rien : elle voulait apparemment remotiver celui qui lui tenait lieu de maître. En possédant un Vibraninf, il devait aussi avoir un relativement bon niveau : il avait pris la peine de le faire évoluer. Le Gobou avait l'air assez jeune dans son attitude, il devait donc probablement sortir d'un œuf : soit il n'en avait reçu que le résultat, soit il avait attendu pour le faire éclore. Or, vue la maturité dont semblait faire preuve la Feunnec, ce ne devait pas être le premier Pokémon qu'il possédait, qui étaient très souvent les seuls Pokémons directement sortis de l’œuf que les Dresseurs pouvaient avoir sans devoir attendre patiemment son éclosion. Il avait donc eu la patience de faire éclore un œuf, d'obtenir trois badges, de faire évoluer un Pokémon, et même peut-être plusieurs, il était aimé de ses compagnons, et il voulait abandonner la quête des Badges ? Quelque chose ne tournait pas rond.

Cynthia, autant qu'elle pouvait s'en souvenir, n'avait pas eu de période de flottement au niveau du troisième Badge. C'était même justement la période où tout fleurissait, où les difficultés semblaient s'être envolées. Elle avait déjà tissé des liens forts avec son équipe, avait obtenu l’œuf de Nausicaa, avait obtenu l'artefact dévoilant Antigone, avait dégoté une canne à pêche qui allait lui servir à trouver Calypso. Tout était sur les rails, en voie de résolution. Et si elle ne prenait pas son exemple pour le cas général, elle savait que dans la première partie de son aventure, elle avait respecté les schémas classiques. Alors qu'est-ce qui différait avec ce Dejan ?

Première piste : une raison familiale. Mais quel problème familial pouvait-entraîner l'abandon d'une carrière de Dresseur ? La mort d'un proche ? Mais il n'avait pas vraiment l'air triste ou chagriné : il semblait plutôt résigné. Comme si inlassablement, quelque chose l'empêchait d'aller plus loin. Or, à moins que la moitié de sa famille ne soit morte tour à tour, il y avait peu de chances pour que ce soit cela.

Deuxième piste : la blessure à l'épaule. Une blessure physique pouvait démoraliser, c'était certain. Cynthia avait eu un certain nombre d'entorses lors de sa quête des Badges, il était vrai : mais il était aussi peu probable que ce soit cela qui entraîne une telle défaillance de motivation. Mais, en même temps, vu les marques qui y étaient relatives, elle se doutait que la blessure était récente. Qu'est-ce qui pouvait provoquer une brûlure telle ? Un incendie ? Non, pas au niveau de l'épaule : ce serait une poutre enflammée qui serait tombée, donc fracture de l'omoplate. Donc incendie criminel. Et la piste la plus prometteuse était celle d'un combat. Quoi de plus classique pour un Dresseur ? Mais qui pouvait brûler le maître et pas les Pokémons ? Un criminel, c'était certain. Mais pourquoi le faire ? Parce qu'il était une menace pour lui ? Il serait un peu plus combatif, dans ce cas-là. Il s'était peut-être interposé, alors. Mais pourquoi ? Une bonne âme à protéger ? Peut-être, c'était le genre du Dresseur type. Mais c'était tout de même un sacré sacrifice. Un ami, alors ?

Puis l'archéologue regarda plus attentivement la Feunnec, puis le Vibraninf. Les Kraknoix évoluaient bien après les Feunnec. Mais elle n'avait toujours pas évolué : pourquoi ? Différence de niveau ? Non, elle avait l'air combative, ne cherchait pas spécialement à se blottir dans les bras de son maître comme les Pokémons auxquels on réserve ce traitement de faveur. Elle avait le même niveau que les autres. Une envie de garder son apparence ? Peut-être, mais ce serait surprenant. Là où les Pikachus sont plus puissants que les Raichus par l'intermédiaire d'une Balle Lumière, ce n'est pas le cas pour les Feunnecs. Il est donc peu probable que cela soit voulu. La renarde était donc forcée à rester à ce stade-là. Ordre du maître pour apprendre une attaque ? Ce n'était pas le cas pour les Feunnecs.

Alors une maladie. Il y avait quantité de maladies qui empêchait l'évolution normale. Mais s'il s'était probablement jeté, c'était pour protéger sa Feunnec, car il devait entretenir une relation forte avec elle : et le verbe « devoir » prend aussi bien le sens de plausibilité que d'obligation. Car il y avait bien une maladie qui empêchait une évolution selon les schémas classiques.


« Syndrome de Stase. »

Rien de plus. Les mots étaient tombés comme un couperet. Cela serait suffisant pour entraîner une réaction chez le Dresseur, normalement. Elle avait tout de même quelque connaissance quant au monde des Pokémons et de leurs maladies. Et elle avait notamment connu un Togepi qui était dans ce cas-là. Elle savait qu'il avait été long, extrêmement long de faire sortir son Pokémon de ce syndrome-là. C'était une saloperie qui vous rongeait la vie beaucoup trop longtemps. Mais elle avait réussi, elle était passée par-là. Il n'avait plus qu'à faire la même chose.

Mais il n'était pas resté inactif pour autant. Le Vibraninf exécuta une Feinte avant de se mettre à faire une Mâchouille. Ce qui était plutôt étrange. Pourquoi utiliser des attaques de type Ténèbres ? Après tout, des attaques de type Dragon auraient été plus efficaces et moins dangereuses. Dracosouffle était une attaque à distance qui permettait de fuir le danger. Pourquoi l'éviter ?


« Tranche. »

Il n'était pas question d'y aller trop fort. Elle n'allait pas montrer la panoplie d'outils accessoires qu'elle avait utilisé ; une simple Tranche permettrait de savoir quelle était la véritable nature des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Sam 10 Mai 2014 - 22:53

Elle avait une sacrée réflexion la maitresse de Sinnoh... En quelques minutes j'étais certain qu'elle avait compris ce qui n'allait pas. Les raisons de mon arrêt de carrière de dresseur peut-être. En tout cas, loin ne fut pas ma surprise quand j'ai entendu "syndrome de stase" sortir de sa bouche. La plus surprise fut Kit qui releva soudainement la tête alors qu'elle se couchait sur le tapis de plage qui était là, provocant aussi l'étonnement de Sawa à ses côtés. "Comment savait-elle ?" Elle devait se demander.


"D'ailleurs, si ça peut vous aider, sachez que c'est les problèmes de cette île qui m'a fait ça. Car j'ai dût protéger Kit de quelque chose qui aurait pu lui couter la vie."


Je lui montrais bien mon épaule brûlé de la main. Si elle réfléchissait encore un peu elle pourrait vite comprendre que c'était un des oiseaux climatiques qui m'avait fait ça. Et donc que le commandant Cancer, ou du moins qu'un zodiac avait fait ça. Je me sentais en confiance pour lui dire les choses directement. C'était encore trop marqué en moi. Et j'en avais un peu peur. Je ne pouvais pas en dire grand-chose de peur pour ma vie et de celle de la personne qu'il l'apprenait. Je préférais le garder pour moi. Mais si elle le devinait seule, par simple déduction, cela me semblait moins grave qu'un aveu. De plus elle n’avait rien à craindre si elle se faisait prendre. Elle savait suffisamment bien se défendre. C'était Cynthia tout de même.


En parlant de se défendre, Stella ne put rien faire face au coup de tranche tombant sur elle. Elle finit par briser son illusion et à revenir à sa forme d'origine. En même temps, bien que le rapport de force/faiblesse était assez bien pris avec Vibraninf, elle aurait dût choisir quelque chose qui fasse plus substitution pour faire croire authentiquement au pokemon. De plus qu'elle ne possédait aucun prochain projectile. Donc aucun moyen de cacher un potentiel ball ombre en faisant un lance-flamme ou dans le cas de vibraninf un dracosouffle. De plus que créer des illusions de projectile était tout de même plus difficile à faire qu'un coup physique. Je remarquais cependant qu'avant de se prendre le coup du squale avait pu placer un coup bas. Sacrée Stella a vouloir taper dès que possible. En tout cas, le voile était tombé. Stella montrait son apparence de Zoroark. Je me relevai légèrement de ma position courbé et poing en avant, me mettant à hausser des épaules.



"Bon j'admets... J'ai triché !"


C'était une ruse, inutile de le cacher, un simple code pour dire à Stella d'utiliser tricherie qui me semble t'il devrait bien marcher sur l'équipe de Cynthia au vue de son niveau. De quoi réduire l'écart entre nous deux. C'était assez simple à deviner au final. Mais c'était rien d'essayer. Stella leva alors le bras, fonçant sur son ennemie. Au fil du chemin, son bras commençait à s'entourer d'une énergie mauve qui semblait faire extension de son bras. Cela prenait une taille démesurée, rajoutant bien 80 centimètre à la portée de son bras. C'était impressionnant de voir comme la portée de ce coup pouvait monter selon la puissance de l'adversaire. Mais encore fallait-il qu'elle touche son adversaire.


Je tentais de rester droit et fier face à elle. Mais me remémorer ma blessure et le sentiment de faiblesse que je sentais à l'affronter. C'était vraiment une occasion en or mais en avait la force de le surmonter ? Voir même, en avais-je seulement le courage ? C'était tout un test pour moi. Était-je toujours dresseur ou quelqu'un qui tentait de fuir ses problèmes en quittant tout ce qu'il l'entourait ? Avais-je juste eu un peu plus peur qu'à mon habitude ou bien étais-je un lâche depuis le début ? J'avais tellement de requestionnement qui me montait à la tête. Avais-je finalement raison de partir...

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Dim 18 Mai 2014 - 13:42

Cynthia fut pour le moins surprise de ce que le jeune homme lui annonçait pour le moins le plus naturellement. Oh. Elle avait eu raison, finalement. Même si ses déductions n'avaient pas été annoncées oralement car non abouties, elle avait réussi à deviner qu'il s'était en effet interposé, pour sauver la vie de sa Feunnec, en l’occurrence. Mais pourquoi aurait-elle péri d'une attaque de type Feu ? Même très incapable de se défendre, les Pokémons Feux survivent très bien à des brûlures. Alors pourquoi avoir voulu protéger sa renarde plus que de raisons ? Pour défaire le syndrome de Stase ? C'était trop, ne méritait pas une telle blessure, et ne correspondait pas au son très sincère de la voix du jeune homme, qui semblait relâcher toute la pression qu'il s'était mise sur les épaules. Un syndrome de Nuzlocke, aussi ? Peut-être, mais peu probable. Avoir les deux maladies en même temps, c'eut été avoir une malchance infinie. Alors qu'est-ce qui pouvait être dangereux ? Des flammes extrêmement puissantes. Plus puissantes qu'elle ne pourrait les imaginer. Celles d'un Dieu. Et quoi de mieux avec un Sulfura qui traîne parmi les forces adverses.

Elle regarda son adversaire d'un temps. Avait-il véritablement été la victime d'une personne assez gradée pour être en possession de l'oiseau des légendes ? Après tout, on lui avait communiqué qu'aucun Dresseur n'avait jamais dépassé les quatre Badges. Donc en avoir trois était plus qu'honorable. Un coup de malchance, et il pouvait être pris comme cible. Il aurait tenté de sauver un être il tenait vraiment – sa Feunnec, vraisemblablement – au détriment de sa propre vie. C'était assez beau, comme comportement.

Mais cette fois, elle ne devait pas faire la personne très intelligente, capable de deviner ce qui s'était passé. Car s'il était dans un état aussi hésitant, c'était justement à cause de cette rencontre. Et le lui dire, c'était lui rappeler ce qu'il risquait. Et même avec toute la prose du monde, on veut fuir ce qui nous tue. Cynthia fit donc une action charitable.

Elle parla.


« Vous connaissez le nom du Commandant au Sulfura ? »

Plutôt que de tenter de terrer ces mauvaises pensées, elle devait les lui rappeler et le faire se combattre contre elles. Elle n'était pas du genre à mentir pour qu'une personne reste sur une voie qui ne lui correspond peut-être pas. Malgré tout l'amour que ses Pokémons lui portaient, il n'avait peut-être pas les épaules pour devenir Maître de la Ligue. De tous ceux qui étaient venus jusqu'à elle, la plupart n'étaient venus que pour le titre. Et la seule personne qui ait jamais pu la vaincre n'avait pas pris la peine de tenter de prendre les rênes de la région. Beaucoup partaient avec la conviction qu'ils pourraient réussir à prendre cette place tant espérée ; et si quelques-uns se cassaient les dents au dernier moment, la plupart abandonnait progressivement au fur et à mesure de leur aventure.

Mais la discussion n'était pas la seule chose qui prenait place. Il y avait aussi un combat auquel elle prenait part. Elle se devait de jauger son adversaire. Elle partait du principe scientifique que ce qu'elle avait en face d'elle relevait de la moyenne. Irrémédiablement, il s'en écartait à un certain point ; mais il avait forcément un rapport avec la moyenne. Et ce qu'il mettait en place depuis tout à l'heure était plutôt malin. Une bonne chose, donc. L'utilisation d'un Pokémon aussi rare qu'un Zoroark montrait l'étendue de ce à quoi il avait accès, et la capacité à utiliser des capacités assez inhabituelles. Quant à duper une Maître le Ligue, il y avait tout de même du chemin.


« Te Waza. »

Le terme provenait d'un sport étranger, dont Cynthia connaissait quelques bases. Et qu'elle s'était bien sûr empressée d'adapter à ses Pokémons. Le principe était la projection de l'adversaire par les mains. Dans ce sport, le but était de plaquer au sol l'adversaire ; et dans un combat de Pokémon, c'est toujours utile.

Le colosse, face à son adversaire qui se dirigeait vers lui, une énorme griffe au poing, se baissa tout d'un coup, avant d'élancer une première griffe dans les jambes de son adversaire, qui serait irrémédiablement déséquilibré. Le coup n'était pas spécialement puissant, mais suffisant pour, avec l'écart de niveau, lui infliger une certaine douleur. Et, l'adversaire immobilisé, il se releva prestement avant de diriger son bras vengeur vers l'adversaire. Double Baffe. Il n'y avait rien d'autre à relever.


« Tricherie a un défaut, ne l'oubliez pas : votre adversaire peut être plus fort, mais il est aussi plus résistant. »

Elle n'était pas là pour le détruire, non plus. Elle devait seulement le tester, l'éprouver. Lui donner des conseils n'était pas interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 23

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   Mer 2 Juil 2014 - 17:39

Décidément les blondes sont loin d'être des cruches. Je me demande pourquoi on leur donnait cette image. Elle savait se servir de sa tête c'est sûr. Mais elle me posait une colle assez rude maintenant. Comment lui dire ? Je risquais beaucoup sur ce coup. Mais en même temps… Cynthia devait certainement être de confiance et elle saurait se défendre seule. Ceux qui l’apprendraient pouvaient vraiment se risquer à être sous le feu des zodiacs. Donc si je pouvais protéger Cynthia de cela… Mais en même temps elle pourrait parfaitement se protéger.


"Pfff… Vous savez que vous risquez beaucoup à l’apprendre ? Enfin soit. Je peux juste vous dire qu’il est un vrai cancer pour moi."

Voilà, cela devait pouvoir la faire réfléchir. J’évitais de trop en dire et à la fois j’en disais assez pour qu’elle comprenne d’elle-même. Je me tins douloureusement l’épaule, me souvenant de ce rêve que j’avais fait il y a quelques jours… Dans le noir… Tentant de fuir un grand oiseau qui me pourchassait. Tenant Kitsun dans les bras, sévèrement blessé, au final je finis par trébucher et eu à peine le temps de me retourner pour voir que c’était Sulfura et Adweyrin à ses côtés avant qu’il ne lance à nouveau des flammes sur moi cela juste avant que je me réveille.

Je me mis alors à frissonner, me déconcentrant légèrement du combat. Mais je fus projeté de mes pensées par un cri. Je fixai alors Stella qui venait de se faire plaqué au sol par le squale des sables. Elle avait évoqué un certain « Te waza » Mais qu’es que c’était ? Tout ce que je voyais, c’est qu’elle avait mise Stella à terre, lui tentant de lui mettre des baffes… Double baffe. J’aurais voulu lui faire échapper aux deux gifles mais cela fut trop rapide pour lui ordonner une esquive entre deux. Elle était au sol, feintant l’inanimation. Faire le mort ne pouvait pas lui servir à grand-chose surtout en restant entre les jambes du dragon. Il fallait lui en faire s’en échapper. Mais je retins le conseil sur tricherie. Certes l’attaque usait de la force de l’adversaire mais ne pouvait pas contrer la défense adverse. Soit je devais le fragiliser l’adversaire pour espérer une meilleure attaque, ce qui était peu faisable avec Stella, soit attendre que l’adversaire use de quoi monter son attaque. Ce qui devait déjà être plus faisable mais je ne comptais pas attendre de lui laisser l’occasion pour qu’il puisse me déglinguer en cas d’erreur. Même si Cynthia tentait de se mettre à mon niveau, son expérience du combat pouvait très bien fausser le combat à son avantage.


"J’en prends bonne note Mademoiselle… Demi-tour Stella !"

Stella rouvrit les yeux, tel un vampire sortant de son sommeil. Son regard écarlate fixa directement son oppressante adversaire. Elle se releva en faisant la chandelle puis se lança pied en avant sur le torse du Carchacrok. L’attaque était tellement soudaine, rapide et à une distance tellement courte que sauf avec une immense préparation ce n’était pas aisée de le contrer. Mais ce qui m’intéressait était surtout la retraite que demi-tour allait permettre qui m’intéressait. En faisant cela, la zoroark pourrait mettre suffisamment d’espace entre elle et son adversaire pour faire l’offensive. L’attaquer de front n’avait que peu marché, il fallait tenter de la laisser venir à moi. Même si je ne me faisais pas d’idée… Ce combat était perdu d’avance. Cela me décourageait légèrement mais ce n’était qu’un « test » que je prenais assez au sérieux. Avoir une maitresse de ligue, la personne qu’on idolâtre, l’incarnation de mon idéal de dresseur, je devais me montrer à la hauteur.


Pendant ce temps-là, mon attention toute centrée sur le combat, je ne remarquai pas ce qui se déroulait derrière moi. Mon sac s’agitait étrangement. Kit, intriguée l’ouvrit comme elle put pour remarquer que c’était l’une des deux couveuses qui s’agitait. Elle défit le couvercle de la couveuse avec l’aide de Sawa et sorti l’œuf. Celui-ci brillait et finit par dévoiler un nouveau compagnon…

Spoiler:
 

À entendre l’agitation derrière moi, je finis par passer un rapide coup d’œil. Il s’agissait d’un Riolu. Mais sa couleur m’interpela, je ne me prétends pas expert en la famille des pokemons aura mais il me semblait que son poil était bien plus claire que ses congénères. Le signe d’une maladie ? Une pigmentation des couleurs particulière ? Pour moi cela signifiait qu’il était un pokemon unique. Le meilleur à mes yeux. Un Riolu comme aucun autre en plus de faire partie de mes pokemons préféré. Cependant je remarquais de l’activité au niveau du couvercle de la couveuse. Celui-ci était plus épais que les autres couveuses, comme pour un compartiment. Elle révéla trois objets… Un gantelet contenant une gemme, une pierre brillante d’un rouge écarlate, d’un bleu saphir et d’un beige bien joli à la fois ainsi que d’une sorte d’épaulière avec un creux assez grand pour y tenir l’autre pierre. Mais elle semblait trop grande pour le Riolu. Peut-être pour son évolution… Va savoir… Mais je devais me déconcentrer du combat. Je me mis à reculer, toujours regardant l’action et arrivai à mes pokemons. Le Riolu me regarda depuis le sol, assit sur le sable. Je devais être géant pour lui. Je fléchis les genoux et lui tendit les bras, le regard toujours centré sur le combat… Il grimpa alors et je tins dans mes bras… Il semblait affectueux mais semblait comme moi regarder le combat, je le sentais comme attiré sur ce qui se passait. Je le sentais surtout de par son aura qui émanait de lui de manière si vive… Une aura claire comme sa fourrure… Ça ne devait pas être dût à la couleur de sa fourrure. Peut-être que son aura présentait une certaine pureté… Ou alors les Riolu et Lucario communiquait grâce à des auras de diverses couleurs. Je l’ai dit, je ne suis pas expert de ces pokemons… Je ne savais pas tout sur eux mais suffisamment pour l’apprécier.


"Je suis Dejan… Et toi… Aurion ?"

La petite boule approuva en levant la patte d’un geste vif. Je pris le risque de ne le tenir qu’avec un bras pour la lui taper. Je commençais déjà à bien l’aimer celui-là… Il semblait tellement réagir comme un humain… Je le sentant vraiment mûr malgré ses quelques minutes d’existence…

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh misère... C'est elle ?!? *se pince* Je rêve pas ! [Cynthia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??
» Sagittarius Cloth taille réelle !
» [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah
» La Légende d'Elle - Luc Doyelle & Romane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: