Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Ven 4 Avr 2014 - 20:51

« C'est exact. L'Imaginarium sera le lieu où j'aimerai que vous testiez le nouveau venu. Et ce, sous mes yeux cette fois-ci. Il s'agit de quelqu'un prétendant être noble. Le genre de personne qui aime satisfaire leur vision du parfait. C'est un sbire qu'on ne peut rater tant sa méprise d'autrui ne se limite que difficilement. »
« Une récente recrue se permettant d'être méprisable à cause de son rang ? Pff. Tant qu'il reste efficace et qu'il se tienne tranquille, il n'y a pas de raisons que ça se passe mal. »
« Gare à ne pas vous égarer cependant. Même les sbires les plus bas dans notre système peut s'avérer plus surprenant que ce qu'on imagine. Les plus méprisables peuvent parfois être les plus intéressants... A vrai dire, je n'étais pas plus respectable lorsque j'étais moi-même sbire. »

A ce point ? Pourtant, j'avais déjà assez fait mes preuves pour imposer le respect aux plus tenaces, non ? Enfin, il n'y avait toujours pas eu de cas à la force de caractère aussi grande que celle de Libra ou d'un autre commandant tel que Cancer. Du moins, pas à ce que je sache. A quel point en sera celui de cet Antoine ? Un caractère assez fort pour oser me tenir tête ? Héhé, bizarrement ça ne m'étonnerait pas qu'ils me considèrent comme quelqu'un de bas à l'échelle sociale, vu mon nom et mon tapis sur le dos. Enfin bon, il y avait quand même cette fine cape recouvrant le tapis et cette tenue plus classe qu'auparavant qui démontrait déjà que je n'était pas à me morfondre par terre imitant l'utilisation primaire d'un objet si sournois. Néanmoins je suis curieux de voir à qui j'aurai à faire. Cela m'arrangerait si je tombe sur quelqu'un d'aussi sympa/détendu que Nath ou encore quelqu'un d'aussi démentiel que Sienne...

Mis à part ça, je trouve le concept de l'oreillette et de la petite caméra cachée très sympa dans l'optique de communiquer avec Libra. Cependant, je n'arrive pas à cerner pourquoi exactement s'intéresse-t-elle autant à moi et les histoires concernant Palut... Je suis sur qu'elle possède quelque chose derrière la tête. Je vais laisser couler les choses et en tirer parti, voir ce que ça donnera. Cette communication ne passait quand même pas inaperçu. Enfin bon, si on pourrait entendre ce que je disais, on ne pourrait par contre pas entendre ce que elle me disait. De là où elle était, grâce à la caméra, elle adoptait à peu près le même point de vue que moi.


« Que devrais-je faire pour le tester alors ? »
« Dans un premier temps, un combat. Arrange toi pour qu'il soit égalitaire. Puis dans un second temps, j'aimerai que vous vous exécutiez à une prise d'otage... Je vous donnerai les détails plus tard. Quelque chose me dit que je vais m'amuser à vous voir fouiller la ville... J'ai même apporté les pop-corns pour l'occasion ! »
« Génial... C'est pas comme si j'avais le choix, je suppose. »
« Non, pas vraiment. »

Son ton sur la dernière phrase était teintée d'un humour sadique illustrant un certain diabolisme dont elle avait le secret quand il s'agissait de nous faire patauger pour son plus grand plaisir... Et j'imagine que ce n'est que le début. Antoine aura la chance de ne pas l'entendre en direct en train de s'éclater à nous jouer des tours... Ah tiens, ce n'est pas lui qui arrive là-bas ? Etant donné que j'étais dans une petite place perdue au milieu de tout ça, il n'y avait quasiment personne par ici. Avec ce masque que je portais et mon tapis, je ne pouvais être que reconnaissable pour un autre Zodiac sensé avoir été avertit de mon apparence.

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~


Dernière édition par Angstorm Tapis le Mer 23 Avr 2014 - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 9:22

Quelle plaie. Et ce dans les deux sens du terme. En tout premier lieu, Antoine n’en revenait toujours pas d’avoir dû fuir face à un policier alors qu’il était si près d’accomplir la volonté d’Arceus et de supprimer la vie de ce massko quand il l’avait voulu. Maintenant, le pokémon devait être loin ou mort. Et cette seconde perspective réchauffait un peu le cœur du noble. Savoir le gecko avait sûrement souffert le martyr à cause de lui juste avant de clamser comme un chien errant. En second lieu, l’attaque qu’avait effectuée le pokémon contre le noble avait laissé une belle plaie sur la joue d’Antoine. Il y avait des chances que l’aristocrate s’en sorte avec une cicatrice et cela ne l’enchantait absolument pas. Souiller ainsi son beau visage … Si le massko était encore en vie, il avait du souci à se faire.

Mais Antoine ne pouvait pas plus se préoccuper de cela pour le moment. A peine était-il rentré de sa mission à Mégapagopolis (qui n’avait pas été plus intéressant que son altercation avec le gecko) qu’il avait été affecté à une nouvelle. Et bien ? Les haut-gradés commençaient déjà à s’intéresser au noble ? Peut-être même s’il y avait peu de chances. En tout cas, Antoine avait reçu comme ordre d’aller à l’Imaginarium, la ville de tous les excès. Déjà cela n’enchantait pas vraiment l’inestimable. On disait de cette cité qu’elle était magnifique, qu’elle brillait de mille feux, etc. Bref tous ce qui aurait normalement dû plaire à un noble comme lui. Mais n’était pas de trop ? La fortune familiale des Saint-Arce avait été dilapidée à cause d’un gueux qui s’était plongé dans les excès et n’en était jamais ressorti. Alors ce lieu rappelait bien trop à Antoine Gabriel, son pseudo-frère qui les a menés à la ruine.

Les ordres étaient les ordres et l’inestimable ne pouvait pas les contredire, même s’il en avait l’envie. Il n’était qu’un simple sbire et en plus un duc déshérité. Il n’avait plus aucun pouvoir, aucune influence. Il était de ces gueux qu’il méprisait tant. C’est donc à regret qu’il se déplaça à l’Imaginarium pour rejoindre son groupe d’intervention. On lui avait simplement dit qu’il serait sous les ordres d’un dénommé Maître principal Tapis. Tapis, quel nom. Tellement bas. Comment quelqu’un pouvait porter comme dénominateur le mot désignant quelque chose où l’on s’essuie les pieds ? Autant dire que la mission ne commençait pas très bien, du moins sur les préjugés. Et qu’en était-il du tapis ? Savait-il que l’inestimable était un noble déshérité ? Si oui, il avait aussi de quoi bâcher le duc s’il en avait l’envie.

En tout cas, il était arrivé dans cette ville affreuse. Tant de lumières fluorescentes, tant de bruits, tant de monde, elle avait tout de détestable cette ville. Antoine se dirigea vers le point de rendez-vous, il n’y avait personne mis à part quelqu’un qui de part son masque semblait être un Zodiac, le maître principal sûrement. Alors qu’il s’approchait, l’aristocrate mit le sien, le même que tous les sbires, le même que Tapis. Lorsqu’il fut à porté de voix, il déclara :


« C’est vous le maître principal Tapis ? »

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 12:28

J'attendais adosser à un mur qu'il approche, les bras croisés. Il avait une de ces tenues, coupler à une démarche stéréotypée du noble. Suis-je le seul à trouver les attitudes d'aristocrates ridicules au plus haut point ? Bah, la communauté de la noblesse comprendra bien un jour que non, ils ne sont pas les meilleurs lorsque j'aurai atteint mes objectifs premiers. Enfin bref ! Il était temps de voir ce que valait réellement cet Antoine, au-delà de ses allures. Une fois à mon niveau, il se lança, posant sa question de manière assurée. Aaah ce petit jeu d'étudier l'intonation pour savoir cerner l'autre... Ça devenait classique, je devrais penser à me renouveler.

« Yep. Et toi tu es Antoine de Saint-Arce, n'est-ce pas ? Nous sommes... Enfin surtout je suis en contact direct avec la commandante Libra. Nous avons d'ailleurs un petit test à te faire passer. »
« Un de tes pokémons devrait suffire face à ceux du sbire. »
« Les instructions concernant notre mission arriveront plus tard, si ce n'est que nous avons une prise d'otage sur les bras. Mais avant tout... »

Je pris une de mes pokéballs au hasard, et l'activa pour libérer d'un flash lumineux et bleuté mon pokémon. Je découvrais qui je choisissais en même temps que le sbire le découvrira. Et il s'agissait de mon Lakmécygne. Mmm... J'espère que ses pokémons seront assez caractériels pour lui faire face. Blusalka est continuellement de mauvaise humeur. Mais d'un côté, il avait de la chance, c'était le moins entraîné de mon équipe... Après mon Sucroquin, évidemment.

« Nous allons d'abord tester tes compétences. Sors tout tes pokémons ! C'est un un contre tous ! »

Cependant, alors que je lui ordonnais ceci, un petit quelque chose d'inattendu se produisit. Et dire que je ne voulais pas perdre de temps... Mon Sucroquin se libéra de sa ball sans que je ne demande rien. Qu'est-ce qu'il voulait cette fois ? C'était pas le moment...

« GRRR. CÂ. LIN. »

Il me regardait d'un air agressif, en disant ce qui était à nos oreilles pas d'autres choses que des "SU. CRO. QUIN." puis se jeta sur moi pour se coller contre mon visage de manière affectueuse. Alala... Comment faire perdre toute crédibilité à quelqu'un comme moi. J'entendais même Violeta glousser via mon oreillette. Bon bon bon... Et bien tant pis. Il participerait à la petite bataille. Autant en faire une occasion pour commencer dès maintenant un bon entraînement. Je l'attrapais alors, comme on attrape une barbe à papa. Je l'agitais un coup, de droite à gauche. Il semblait apprécier ça par ailleurs. Puis je le déposais.

« Cuchulainn... Tu vas te battre avec Blusalka tiens, ça débutera ton entraînement. »
« Tu es sur que ça va être équilibré... ? »
« C'est un nouveau né. Et Blusalka n'est pas non plus à un niveau maximal. »

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 15:52

Le gamin, parce que oui on pouvait le qualifier ainsi vu la différence d’âge entre lui et Antoine, semblait détendu et assuré, tout comme son interlocuteur lorsqu’il s’y adressa. Intéressant. Mais le dénominateur qu’avait utilisé mentalement Antoine pour désigner son supérieur était plutôt étrange. C’était un adolescent, certes peut-être même était-il tout juste majeur mais il était déjà maître principal. C’était très perturbant, il fallait l’avouer. Soit ce Angstorm avait de très bonnes raisons d’être entré tôt chez la Zodiac soit cela ne faisait pas longtemps qu’il y était et avait fait preuve d’un professionnalisme et d’une maturité impressionnants pour son âge, non sans omettre une féroce envie de pouvoir.

Mais ce n’était pas la seule chose qui était perturbante dans la première déclaration. Il disait être en contact avec la commandante Libra et qu’ils avaient décidé de lui faire passer un test. Antoine n’appréciait pas franchement cela. Ça voulait dire que les hauts-gradés ne lui faisaient pas confiance et ne croyaient pas à ces capacités. Mais d’un coté, si l’inestimable passait haut la main ce test, il montrait dans leur estime. Ce n’était donc pas plus mal.

Tapis l’informa sur la mission à venir. Une prise d’otages avait-il dit. Intéressant. Avec cela, ils allaient pouvoir proclamer haut et fort que la team n’avait peur de rien et si des otages étaient exécutés, ça montrerait que les sbires étaient prêts à tout. Mais ça bien sûr, les habitants le savaient déjà mais une piqûre de rappel ne faisait jamais de mal. Angstorm lui dit alors de sortir l’intégralité de ses pokémons, ce qui ne payait pas de mine et lui indiqua que le test consisterait en un one VS all. Et à ses mots, il dégaina une ball d’où en sortit un magnifique lakmécygne. Antoine sourit derrière son masque pour une raison qui n’allait même pas être effective durant le combat vu la différence de niveaux entre ses compagnons et l’oiseau.

Saint-Arce porta la main à ses balls et les saisit mais avant qu’il ne put en faire sortir les occupants, un second pokémon appartenant au maître sortit sans autorisation. Il s’agissait d’un sucroquin plutôt … affamé de câlins. Sans crier gare, il s’élança sur son dresseur et lui sauta au visage. Antoine, derrière son masque d’ivoire, sourit d’une manière moqueuse en voyant l’affection du pokémon pour son maître. En tout cas, Tapis venait de perdre en crédibilité aux yeux de l’aristocrate. Pour lui, les pokémons étaient faits pour obéir à leur dresseur, les marques d’affection, ça venait en privé.

Angstorm calma son coquin sucré et l’invita à se joindre au combat. Ouais, super le one vs all … Enfin bref, le pokémon semblait plus doux que fort et Antoine ne devrait pas avoir de mal à en finir avec lui. Sur ce, il libéra son équipe qui vint se poster en position de combat juste devant lui. Bien il était temps de commencer ce test et en mettre plein la vue au Tapis et à Libra. Les ordres fusèrent bientôt :


« Stark, Viridan, cage-éclair et vampi-graine sur le lakmécygne. Watashi, mimi-queue. »

Les trois s’exécutèrent. Le plan du sbire était simple. Blusaka était la menace la plus importante alors qu’il voulait l’handicaper pour qu’il lui pose le moins de problèmes possible. Bien sûr, il y avait des chances pour que le sucroquin soit uniquement là pour servir de bouclier. Mais ce n’était pas non plus très grave car comme ça il serait là bien moins longtemps sur le terrain ou ne pourrait pas porter assistance à son compagnon. Quant à la mimi-queue, elle n’avait pas de cible particulière. C’était au choix de la loutre et celle-ci préféra suivre l’exemple de ces compagnons en ciblant le cygne. Alala toujours à la traine et pas sûr de lui ce Watashi.

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 18:06

Un Vivaldaim, un Dynavolt et un Moustillon... Mmm, voilà qui pourrait être intéressant pour ce combat. Et il entama directement la bataille. Cage-éclair et vampigraine... L'attaque électrique avait été efficace et avait directement touché mon gracieux pokémon, se retrouvant paralysant et par la même occasion affecté par les vampigraines. Des graines qui germèrent rapidement, et qui procurerait un regain d'énergie continuel au Vivaldaim. C'était une bonne stratégie de départ. Cependant, les ordres de Violeta étaient clairs : un test qui devait être dur. L'important n'était pas qu'il gagne, mais qu'il prouve sa valeur. Et bien soit, de deux ordres, les deux atouts s'envoleraient.

« Danse Pluie, et Anneau Hydro. »

Ce n'est pas la paralysie qui empêcha Blusalka d'invoquer la pluie. L'effet particulièrement intéressant, c'était que son talent Hydratation allait le soigner de sa paralysie. L'eau était la plus grande de ses vertus pour les soins. Et après cela, mon pokémon s'entoura d'un voile d'eau pour contrer les dégâts infligés par la vampigraine. Au moins, le Vivaldaim profiterait de soins lui aussi. Bon, et bien au tour de mon Sucroquin qui lui... N'avait pas grand chose de possible à faire.

« Doux Parfum, Cuchulainn. »

Il s'agita alors, me regardant d'un air un peu idiot, sa langue sortit sur le coin de sa bouche. Puis tout à coup, il tilta et se mit à sautiller et à se secouer pour dégager un parfum agréablement sucré de sa fourrure mouillée par la pluie. En même temps, il s'exclamait avec des petits "Sucro ! Sucro !". Visiblement, il n'avait pas réellement conscience de ce dont était un combat de pokémon encore. Il devrait vite apprendre, et s'en amuser. Je n'en doute pas de lui.

« C'est intéressant, un Vivaldaim. Ce pokémon change d'apparence selon la saison. Et il est 100% écolo. »
« A croire que tout le monde devient écolo. Même moi avec mes deux plantes... »
« Je ne deviens pas écolo ! Je l'ai toujours été. Je tri mes déchets dans 8 poubelles différentes par exemple ! »
« Wow. C'est méticuleux. Je devrais en prendre de la graine. Enfin bref. Pour en revenir à nous, sbire De Saint-Arce, ne te laisse pas déconcerter. Le but de ce combat n'est pas de gagner. »

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Lun 7 Avr 2014 - 17:05

Antoine était content de son départ. Il pensait avoir handicapé assez sérieusement Blusaka pour qu’il lui pose un minimum de problèmes. Mais bien sûr si le maître Tapis avait laissé son compagnon encaisser les coups ce n’était pas pour donner l’avantage à son adversaire. Après tout le but de ce test était de mettre le noble à l’épreuve, pas de lui faciliter la tâche. Dans un certain sens, Angstorm agissait en champion de la ligue qui permettait à ses challengers de progresser. Mais Antoine n’était pas sûr que cette perspective plaise au maître principal, aussi ne dit-il rien.

Tapis, comme l’avait pressentit son adversaire du jour, avait bel et bien une tactique pour mettre à bas les plans et les espoirs de l’aristocrate. En une seconde il donna deux ordres consécutifs : danse pluie et anneau hydro. Le premier sembla faire du bien au cygne paralysé qui pu se mouvoir comme avant en quelques secondes. L’effet d’un talent ? Sûrement. En voyant cela, Saint-Arce fit la moue. C’était en partie dû au fait que la cage-éclair s’était révélée inefficace mais aussi parce que dans d’autres circonstances, dans le futur probablement, un mouvement tel que la danse-pluie aurait été risqué contre lui et ses compagnons, notamment contre Stark et ses puissantes attaques électriques … qu’elle ne possédait pas encore. Le second ordre était là pour apparemment contrer les effets de la vampi-graine, ainsi Blusaka n’aurait pas à s’inquiéter de son état de santé se faisant ronger par les semences. Là encore, c’était un échec pour le noble mais celui-ci pouvait se consoler en se disant que Viridan serait tout de même soignée.

Le sucroquin, pour sa part, lança un doux parfum qui embauma dans toute l’allée. Mis à part la fragrance bien plaisante, la technique avait pour but de baisser les réflexes des adversaires pour ainsi les frapper plus facilement, les amadouer en quelques sortes. Mais ça n’avait rien de très important à vrai dire. Ce n’était pas une barbe à papa vivante qui allait mettre des bâtons dans les roues du noble et de ses serviteurs. Alors que celui-ci était en train de réfléchir à sa prochaine action, Angstorm déclara sûrement après l’avoir vu si prit dans l’affrontement :


« Pour en revenir à nous, sbire De Saint-Arce, ne te laisse pas déconcerter. Le but de ce combat n'est pas de gagner. »


Oh ? Antoine leva un sourcil derrière son masque de nacre. Il n’était pas surprit parce qu’il venait de se rendre compte que, comme le disait son supérieur, le but n’était pas de gagner. Non, c’était à cause de la terrible vérité de la chose. En fait, Tapis était fort pour soulever des évidences. Il répondit alors sur un ton un brin sarcastique :


« Vous m’apprenez quelque chose, là. Il est clair que si le but était de gagner, vous l’auriez déjà fait et ce test n’aurait pas lieu d’être. Bon, comme la manière subtile ne marche pas, nous allons devoir passer à quelque chose de plus sérieux. Watashi, pistolet à O sur le sucroquin. Stark, grondement et Viridan, double-pied sur le lakmecygne. »


Les trois comparses s’exécutèrent. A la différence de d’habitude, Watashi ne montrait pas cette réticence à attaquer les pokémons du supérieur. Il n’hésita plus et lança son jet aqueux à haute pression sur la barbe à papa. Antoine sourit en voyant ça. La loutre avait-elle enfin comprit qu’il était dans son intérêt d’obéir aux ordres ? Apparemment oui. Ensuite Stark gronda fortement pour se rassurer et Viridan s’élança vers l’oiseau du beau plumage pour lui asséner une paire de coups de sabot. Attendez …
La contre-attaque allait se faire sentir …


~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Lun 7 Avr 2014 - 17:54

En l'entendant répondre, ce fut moi qui eut un sourire qui se dessiner sous mon masque. En même temps, que voulez-vous ? J'ai déjà réussit une épreuve bien plus dure que celle-là avec Sienne et Basil. Ensemble nous avions lutter contre Scorpio qui nous faisait face avec trois de ses pokémons, en plus du commandant Gemini qui nous pourrissait la vie. Et à ce moment, nos pokémons n'en étaient pas plus forts que les siens actuellement. Alors oui, ça me faisait doucement rire intérieurement son ton ironisant, semblant affirmer qu'il ne pouvait pas gagner. Et pourtant, il avait matière à cela ! Viser les points faibles, profiter des avantages de type, jouer sur des capacités de reproduction ! Egalement utiliser des combinaisons, l'environnement...

« Protège Cuchulainn, Blusalka ! »

Il y avait surtout une chose sur laquelle Antoine pouvait jouer... Trouvera-t-il quoi ? En attendant, mon mon pokémon gracieux se plaça devant la petite boule de poils, supportant le Pistolet A O et le Double Pied, pour ensuite repousser son assaillant avec son bec. Tel un escrimeur. Il étendit d'ailleurs ses ailes, piaillant un coup comme il en avait l'habitude.

« Danse Plume et Bulle D'O. »

Il battit des ailes pour projeter des plumes adoucissantes, abaissant fortement l'attaque adverse. Il n'avait pas de cibles en particuliers, ça pourrait tous les affecter comme aucun. Pareil pour le Bulle D'O qu'il déploya en balayage. Peut-être d'ailleurs le sbire pourrait-il y trouver un avantage en fonction des actions du cygne ? En tout cas, s'il y a bien une chose sur laquelle il devait jouer, c'est bien sur le nombre. Trois pokémons, c'était plus pratique qu'un seul en fonction. Quant à mon Sucroquin, il se contenta de bailler un coup, pour rien... A moins que ce soit un Baillement ? J'en sais rien, mais si ça l'était, il était prévu pour aucun adversaire. En tout cas, je le laissais faire un peu de regarde et apprend en plein dans la bataille. Je pourrai peut-être me servir de lui pour orienter la bataille.

« Il a un joli collier, votre Lakmécygne, brillant lorsqu'il a utilisé son Bulle D'O. Je n'arrive pas à voir de là ce dont il s'agit, même si je me doute de ce que c'est. »
« Une eau mystique. Un gracieux objet qui s'allie très bien à la grâce de Blusalka et à son type. C'est un objet idéal pour lui, je trouve. »

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Mer 9 Avr 2014 - 12:42

Apparemment le Tapis était décidé à faire résister sa fée jusqu’au but, sûrement pour augmenter la durée de son apprentissage. S’il venait à défaillir tout de suite ça ne lui aurait été d’aucune utilité. De fait, le supérieur ordonna à son cygne de se mettre en travers du jet d’eau pour protéger la barbe à papa. Après tout, vu l’écart de puissance et le type du pokémon, ce n’était pas un vulgaire pistolet à O qui allait lui faire grand-chose. Mais en tout cas cette action de dévouement total empêcha Blusaka de se prémunir face à la double attaque de Viridan. Antoine sourit en voyant les adversaires si près. Un acte digne d’un serviteur envers son maître. Et ça, le noble aimait bien.

En tout cas, comme Saint-Arce l’avait pressenti, Angstorm ne laissa pas ses pokémons s’en tirer comme ça. Il donna rapidement des ordres à son lakmecygne pour qu’il châtie les serviteurs d’Antoine. Une volée de plumes vint s’abattre sur Viridan qui était encore très proche de son ennemi. La douceur de cette flopée vint abaisser l’envie de frapper le beau plumage adverse. Antoine fit la moue. Le pokémon forestier était sa principale source d’attaque pure et voir ainsi baisser sa force de frappe n’était pas de très bon augure.

A nouveau ce fut Viridan qui fut pris pour cible de la bulle d’O, absorbant la plus grosse partie de la technique. Le reste fut pris par la loutre un peu plus en retrait. Malgré la résistance naturelle du daim face aux attaques aqueuses, la puissance de l’assaillant avait fait que la capacité avait prit une partie non négligeable de l’énergie de la vivaldaim. Le sbire se tourna vers le sucroquin qu’il vit bailler à s’en décrocher la mâchoire. Le combat l’importunait tant ? Et bien, il y avait de quoi lui faire comprendre l’inverse. Mais était-il vraiment la cible prioritaire ? Non, il ne semblait pas représenter une menace très importante sur s’il se mettait à s’endormir en plein affrontement. Même si Angstorm avait clairement dit que le but de ce test n’était pas de vaincre l’ennemi, Blusaka restait la cible principale d’Antoine. Celui en moins, une épine lui serait enlevé du pied surtout s’il avait une eau mystique qui l’augmentait grandement.

L’aristocrate allait alors mettre à profit le grondement de Stark et continuer de tenter de combler le fossé entre ses pokémons et ceux de son supérieur. De fait, Antoine ordonna une puissance à Watashi pour espérer frapper plus juste et plus fort. Ensuite, il se tourna vers sa dynavolt et sa vivaldaim. Stark semblait être pressée de mordre l’adversaire et Saint-Arce n’allait pas l’en empêcher.


« Stark, Viridan, charge décalée. »

Toutes deux devaient lancer la même technique, la plus bourrine et la plus basique des attaques. Mais là cela changeait de d’habitude c’est que les pokémons n’allaient pas partir en même temps. Viridan allait y aller en première, du fait de sa position près de l’adversaire mais aussi de sa rapidité. Stark viendrait ensuite. Grâce à ce décalage, Antoine s’assurait que le Tapis n’allait pas ordonner un abri pour mettre en échec les deux frappes. Et si le cygne se faisait toucher par la première, il y aurait de grandes chances que celle-ci la secoue assez pour qu’il ne voie pas venir la seconde.

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Jeu 10 Avr 2014 - 12:48

« N'essaye pas d'esquiver l'attaque, opte pour un Cru-aile. »

Je lui laisserai les bénéfices des charges, mais en échange il allait offrir un Cru-aile pour les deux. L'un se mit donc à le charger... Pour être repoussé d'un violent coup d'aile. Puis il s'élança à la rencontre du deuxième pokémon pour infliger son autre coup, bien qu'il subissait la seconde charge. De ce fait, il laissa le Sucroquin à découvert. Mais au moins, il aura bien amoché les deux. Surtout que l'attaque était efficace contre le Vivaldaim. Mon pokémon Cygne se remit donc droit sur ses pattes, étendant ses ailes grandement tout en piaillant pour impressionner l'adversaire.

Cuchulainn lui était toujours de son côté, sans vraiment se rendre compte de ce qu'il se passait. C'était tout à fait normal, tout lui semblait être un jeu, et il découvrait toutes les lois de ce monde. Il porta alors ses yeux sur le Moustillon, pour d'un coup bailler à s'en décrocher la mâchoire... Et finit par s'endormir lui-même. Alala... Vivement qu'il grandisse.


« C'est bien un Bâillement qu'il maîtrise. Cette fois-ci il était à l'intention du Moustillon, donc peut-être que lui va s'endormir... Mais aussi jeune que ton pokémon est, il a besoin de sommeil et cela lui a conduit à cette situation. Tâche de le protéger. »
« Ces jeunes... Que des fainéants. »
« Tel pokémon tel dresseur. »
« Eyh ! Au moins je me mets pas à manger toutes crèmes glacées malencontreusement étalé sur le sol ! Bien que ça doit redonner de l'énergie. »

J'avais donc raison. Il possède Bâillement. Bonne nouvelle, ça pourra lui être pratique dans le futur. Je dis bien dans le futur, parce que s'endormir avec sa propre attaque... Bon, et bien Blusalka devrait jouer la sentinelle.

HJ:
 

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Jeu 10 Avr 2014 - 16:37

Au lieu de tenter d’esquiver la série de charge qui lui imposait Antoine, Angstorm préféra rentrer dans le tas. Ce qui, dans le cas de son pokémon, n’était pas franchement dangereux. A vrai dire, c’était plutôt les assaillants qui devaient avoir peur des conséquences, notamment Viridan. D’une phrase, le supérieur Zodiac ordonna une cru-aille qui allait faire des dégâts. Antoine se pinça la lèvre lorsqu’il vit le fier oiseau fondre sur sa vivaldaim pour lui asséner le puissant coup de type vol. Du fait de la faiblesse des plantes face au type du cygne et de la différence d’expérience et … et de tout en fait entre le daim et Blusaka, la cible n’en sortit pas indemne. Celle-ci vola sur quelques mètres, ce qui laissa le champ libre à White Swann qui ne s’arrêta pas et s’élança en direction de Stark qui réussit tout de même à lui asséner sa charge avant de valser aussi.

La situation devenait de plus en plus compliquée. Viridan était toujours debout mais même avec la vampi-graine, un ou deux coups du cygne lui seraient fatals. C’était exactement pareil pour Stark avec le regain d’énergie en moins. Antoine se mordait tellement la lèvre qu’il allait finir par s’ouvrir. En plus, alors que Watashi se concentrait pour augmenter sa puissance, la barbe à papa vivante bailla encore une fois pour finir par s’endormir. Mais cet acte ne fut pas sans conséquences pour la loutre qui se mit elle aussi à ouvrir grand la mâchoire, signe d’une fatigue insoupçonnée par son dresseur jusqu’alors. Merde, c’était le cas de la dire.

Enfin il fallait voir le coté positif de la chose. Le sucroquin serait une cible facile et Watashi ne s’était pas encore assoupi. Et le noble allait attaquer avec lui avant que cela soit fait. Il réfléchit alors quelques instants en espérant que son supérieur ne prenne pas l’initiative. Quand cela fut fait, il déclara sur un ton un peu moins assuré qu’avant :


« Watashi, Pistolet à O sur le sucroquin. Vise les points faibles. Stark, charge la même cible. Viridan, gêne le lakmecygne, jet de sable. »


Les trois hochèrent de la tête, signifiant qu’ils avaient compris leurs ordres. Le moustillon, juste après un second bâillement, cracha un nouveau jet d’eau en tentant de viser les points faibles adverses. Le daim, lui, frappa fortement le sol de ses sabots pour projeter un nuage de poussière dans les yeux de Blusaka dans l’espoir que ça le gênrait assez pour qu’il n’intervienne pas. Et Stark s’élança à nouveau, tête en avant. En voyant ses pokémons se battre comme ça, Antoine lâcha dans un souffle et en tenant son pendentif :

« In hoc signo vinces … »


~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 13 Avr 2014 - 10:26

Ah, voilà qu'il passait à une autre stratégie. Maintenant il s'en prenait à Cuchulainn. Ça pouvait être intéressant s'il savait jouer dessus. Cependant, je ne le laisserai évidemment pas faire. Blusalka allait devoir être la tour protectrice de mon Sucroquin. Bien que sur le coup, il ne pourrait empêcher les deux attaques venant de deux côtés. Et puis, le Vivaldaim lui avait jeter du sable dans les yeux, ce qui n'était pas forcément le bienvenue. Bon, et bien si baisse de précision il y avait, alors baisse de capacité d'esquive il y aura.

« Anti-brume et Lame d'air sur le Dynavolt ! En même temps ! »

Il n'était pas loin de ce Dynavolt et semblait être la cible la plus dangereuse pour mon Sucroquin. L'Anti-brume, c'était une étrange capacité qui permettait d'absorber toute brume et qui, s'il n'y en avait pas, permettait d'accroître la vivacité des coups et du regard du lanceur. L'adversaire aurait donc plus de mal dans les deux cas à s'émanciper des assauts. Vous vous douterez bien que cela allait combler la gêne causée par le jet de sable. D'un battement d'ailes il s'éleva dans les airs, puis d'un mouvement horizontal de son aile gauche, il matérialisa une lame formée de puissants courants d'air qui se mit à se diriger à grande vitesse sur le Dynavolt dans l'espoir de le stopper dans son élan.

Néanmoins, le Pistolet A O atteignait sa cible, et ma fée, bien que toujours endormit, avait subit des dégâts non négligeables. Sous la force du jet d'eau, il avait un peu roulé, sa fourrure lui collant à la peau avec toute cette pluie en plus de l'attaque. Ça devait pas être génial pour lui, mais bon. Telle est la loi d'un combat de pokémon. A côté de ça, on pouvait voir que le Moustillon commencer à somnoler. Ça pouvait tout à fait rendre le combat plus intéressant. Chacun devrait protéger son pokémon endormit. N'empêche, c'était un comble pour un pokémon possédant le Gluco-voile de s'endormir... Tant pis.


]« Il se débrouille plutôt bien. J'aimerai voir qui de vous deux saura devenir l'attaquant et non le défenseur quand son pokémon se sera endormit. Pour le coup, le nombre comblera le niveau... Pas au niveau de la puissance, certes. »
« C'est un peu tester l'un de mes domaines, commandante. Je vous montrerai l'étendue de mes capacités à ce propos, dans une futur mission. »
« Vous aurez intérêt à être à la hauteur de ce que vous prétendez. »

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Lun 14 Avr 2014 - 16:47

Hors-RP:
 

De cet assaut fourbe à l’encontre du sucroquin d’Angstorm, il n’en sortit rien de vraiment probant. Même si Watashi avait su viser juste, Stark, elle, n’arriva à porter un coup de boule à la barbe à papa. Même la tentative de gêner de quelque façon le lakmecygne pour l’empêcher d’intervenir se solda par un échec. Quel piètre adversaire faisait Antoine. Si le test se jouait sur sa façon de donner des ordres et comment ils étaient réalisés, c’était un échec pur. Comme dit Stark fut la cible d’une lame d’air de la part de Blusaka qui la faucha en plein air et l’empêcha de délivrer son coup, la faisant de fait valser plus loin.

Quant à Watashi, le seul qui ait pleinement réussit son action, fut prit d’une envie irrépressible de bailler à s’en décrocher la mâchoire, signe que le bâillement commençait à avoir son effet. Peu de temps après, la loutre s’endormie indubitablement, rejoignant son adversaire au pays des songes. Ça ne se passait vraiment pas comme prévu pour le noble et son équipe. Ils n’avaient même pas réussit à déstabiliser le cygne. Certes, le pokémon avait été entraîné par un dresseur aussi puissant que le Tapis mais n’aurait-il pas dû montrer quelques signes de difficulté face aux assauts répétés de l’équipe ? Antoine pouvait se tromper mais si ce n’était pas le cas, c’est qu’il avait vraiment du chemin à faire. Une vraie douche froide pour l’aristocrate qui avait été habitué à se trouver au-dessus des autres, des gueux.

Mise à part ce retour à l’envoyeur par une lame d’air, le supérieur n’ordonna rien d’autre à son sujet. Voulait-il voir la réaction de Saint-Arce et tuer la contre-attaque possible de sa part dans l’œuf ? Après tout, Angstorm n’avait pas franchement fait d’autres choses que de réagir promptement aux ordres d’Antoine. S’il en avait été autrement, le combat ou le test plutôt se serait fini bien plus tôt. Le noble avait l’impression que le maître principal attendait quelque chose de sa part, et qu’il ne ferait rien d’autre que de réagir avant de l’avoir vu. Mais quoi ? Le test n’était clairement pas un combat où la loi du plus fort régnait. Attendait-il que son ennemi ait un éclair de génie ou le surprenne d’une quelconque manière ? Sûrement. Mais Antoine ne voyait plus trop quoi faire. La meilleure chose à faire était de renoncer au combat, bien que ce ne doive pas être dans les principes de la team. Le noble prit ses balls et rappela ses trois serviteurs dans leur sphère respective avant de lancer à l’intention de ses supérieurs :


« Je ne suis pas du genre à lutter pour une cause perdue. Alors pensez ce que vous voulez de mon attitude et libre à vous de déclarer ce test réussi ou non mais j’aimerais économiser mes pokémons pour pouvoir briller d’une autre façon. »

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Lun 14 Avr 2014 - 22:47

Il arrêtait ? Il rappelait purement et simplement ses pokémons ? Il croyait qu'on allait pas soigner ses pokémons après ça et voulait les conserver ? Pff. Les nobles sont véritablement des prétentieux pas capables de prendre le risque d'aller jusqu'au bout de la chose. Franchement, il y avait de quoi faire. Même si j'étais à peu près sur de gagner, je voulais voir son ingéniosité pour mettre fatiguer le plus possible mon Lakmecygne. J'aurai pu juger en fonction de son état de fin et de combien il aurait tenu face à mon pokémon. Surtout qu'il avait matière à le faire se dépenser un coup grâce au Sucroquin endormit. Mais il n'avait pas su se démarquer et remarquer qu'il s'agissait surtout un test d'endurance. Je rappelais donc à mon tour mes pokémons.

« Alors soit. Rends-toi ainsi à l'ennemi sans lutter de manière à ce que tes pokémons repoussent leurs limites. »
« Ce test est donc clairement un échec. MAIS QUEL POURRI ! Grrah c'est pas possible ces sbires-là... Pas capable de supporter qu'il y ait plus fort que soit et abandonner à la moindre difficulté ! Quel sérieux manque de patience ! Il serait même pas fichu d'entamer un adversaire pour qu'un sbire suivant l'achève ! Et puis, il aurait pu également t'attaquer toi ! Même si c'était lui-même qui s'attelait à cette tâche ! »
« Que-quoi ? Pour le coup, vous auriez pu préciser que le test aurait pu s'étendre jusque dans ces limites-là... Et puis, je n'ai pas spécialement envie de me retrouver pris pour cible. »
« Oooh le pauvre petit Angouchou... Il a peur de son petit adversaire ? Il a pas confiance en son petit Lakmecygnou ? »
« Ok c'est bon, assez ! Et puis, Blusalka n'aurait pu en même temps se défendre, protéger Cuchulainn et me protéger moi ! »
« Là est le point où je voulais en venir, imbécile ! »

Visiblement, les points de vue du test divergeaient entre moi et Libra. Non mais sérieux ! Elle aurait pu préciser que c'était un test à la manière d'un tout est permis ! Quoique... S'entraîner à agir en tant que Zodiac, c'est s'entraîné à jouer de manière vicieuse pour s'approprier la victoire coûte que coûte. Peut-être qu'au corps à corps, Antoine est plus fort que moi d'ailleurs ? Ouais enfin bref. Ça n'empêche que ça manquait de précision de sa part. Si elle, elle dénonçait ça, ce que je dénonçais était plus légitime par rapport à ça, non ? Bon, et bien autant faire passer le mot à Antoine, si je ne veux pas avoir la colère de madame plus longtemps sur le dos.

« Il semblerait que la commandante désirait que tu prennes des initiatives plus dignes d'un Zodiac dirons-nous. User de l'avantage du nombre pour t'en prendre aux deux vulnérables : mon Sucroquin... Et moi. Mon pokémon n'aurait pas pu défendre trois fronts en même temps, et tu aurais pu t'attaquer personnellement à moi. Enfin bon... Ce n'est pas ce que j'aurai critiqué quant à tes choix du test, mais bon. Dans tous les cas, c'est un échec. »
« Et ne lui offre pas les soins nécessaires qui étaient prévus pour la fin du test. Qu'il se débrouille lui-même. »
« Pour que ça soit moi qui fasse tout durant la seconde partie... ? »
« Combien de fois devrais-je vous rappeler à l'ordre ? Vous restez quelqu'un d'inférieur à moi je vous rappelle ! Vous prenez beaucoup trop d'assurance. »
« Pfff... M'en voilà désolé, sbire De Saint-Arce, mais madame Libra désire à ce que vous n'ayez accès aux soins prévus, et que vous vous débrouillez par vous-même pour soigner vos pokémons. »

Je soupirai un bon coup. S'il n'avait pas ses pokémons en forme, je vais devoir tout faire tout seul. Et on ne pourrait juger convenablement la recrue pour la prise d'otage. Espérons qu'il possède lui-même quelques soins sur lui... Tiens d'ailleurs, quelle prise d'otage ferions-nous exactement ?

« Ne gaspillons plus notre temps. On réglera ça lorsque vous serez rentrés. Passons à votre mission en elle-même. Nous sommes actuellement à la recherche d'un trafiquant de plantes toxiques. Trafiquant parce que ces plantes sont généralement interdites à cultiver. Cependant, s'il en possède et qu'il en vend, ça en fait quelqu'un avec des armes potentiellement dangereuses. Et surtout, parce qu'on aurait besoin de quelques unes de ces plantes dont seul lui à le secret... L'avoir sous la main nous permettrez de connaître toutes ses caches. »
« Des plantes toxiques ? Par rapport aux armes chimiques préparés par Bahia ? »
« Bel esprit de déduction. »
« Mmm... Très bien. »

J'ignore si Bahia en avait réellement besoin. En tout cas, c'est assez paradoxal pour quelqu'un comme elle de créer de telles concoctions. Elles sont dangereuses et totalement contraire à ce que la botaniste m'avait montré de son caractère. M'enfin bref... Sacré esprit d'éco-terrorisme de faire des armes chimiques à partir des plantes.

« Donc, Antoine, nous allons devoir trouver dans ces rues un trafiquant de plantes toxiques. Sûrement un trafiquant de drogues par la même occasion vu que les deux sont certainement liés... »
« Perdu. Certaines plantes sont beaucoup trop toxiques pour être fumées. »
« Ah bah pas totalement en fait. Enfin bref. Je compte sur toi pour avoir une idée d'où pourrait se trouver ce genre de personne dans la ville... Je te suis. »

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Mer 16 Avr 2014 - 14:16

L’initiative du noble eut son petit effet sur son supérieur et sûrement sur la commandante Libra avait tout entendu et tout vu. Une expression étonnée vint se greffer sur le visage du Tapis lorsqu’Antoine rappela ses pokémons et déclara sa tirade. Effectivement, il y avait de quoi rester bouche bée devant ça et de ne pas le comprendre. Il n’aurait pas été étonnant que Violeta, cachée dans son bureau, pousse une gueulante en voyant le peu de conviction de la recrue. Mais Antoine n’en avait que faire. Après tout, c’était Angstorm qui portait une oreillette, pas lui. Alors les paroles de la commandante ne le touchaient pas le moins du monde. Mais par contre, le maître principal était tout à fait audible et sa désapprobation était clairement exprimée. Comme ça, il estimait que ce test était le reflet de la réalité. Pathétique. Qui était-il pour tirer des conclusions si hâtives sur l’aristocrate alors qu’il ne le connaissait même pas, un dossier n’était pas suffisant, aussi bien fourni soit-il. Si la cause en valait la peine, Antoine serait prêt à lutter jusqu’au bout et ses pokémons le suivraient. Mais ce n’était qu’un test qui, de toute façon, se voulait dé loyal. D’ailleurs, Angstorm semblait être aux prises avec sa supérieure et de ce que Saint-Arce pouvait entendre, la Balance voulait que le sbire attaque son supérieur lui-même. Oui, vraiment, ces Zodiacs étaient un très bon exemple de la perfidie et du manque de principes. A croire que les ragots des habitants étaient fondés.

Enfin bon, ce test ne signifiait pas la disgrâce du sbire. Il avait encore une mission à remplir, ce qu’il comptait faire d’une façon telle que Libra en serait impressionnée. Saint-Arce manquait de conviction ? C’était tellement facile de prouver le contraire. Mais la commandante semblait bien décidée à empêcher son sous-fifre de faire ses preuves par d’autres moyens. Elle semblait bien rancunière d’ailleurs. Ne pas accorder des soins aux pokémons du sbire ? Pourquoi ? Les endurcir ou punir Antoine ? Foutaises, Antoine savait ce qu’il faisait et ce n’était pas cette mère nature, aussi gradée soit-elle, qui allait le punir. Bien évidemment, Angstorm fit un sermon à l’aristocrate à la place de la supérieure, lui expliquant qu’il était dans la Zodiac et qu’il devait se comporter comme tel. L’envie de répondre à Tapis était très présente dans l’esprit du concerné mais il s’était bien fait assez remarqué pour aujourd’hui. Sans transition, le maître principal passa à la suite des évènements :

« Donc, Antoine, nous allons devoir trouver dans ces rues un trafiquant de plantes toxiques. Sûrement un trafiquant de drogues par la même occasion vu que les deux sont certainement liés... Ah bah pas totalement en fait. Enfin bref. Je compte sur toi pour avoir une idée d'où pourrait se trouver ce genre de personne dans la ville... Je te suis. »

Un trafiquant de plantes toxiques ? Et puis quoi encore, ils étaient des protecteurs des plantes ? L’esprit d’Antoine fit un arrêt sur image lorsqu’il se rendit compte que Libra en était une défendant sa cause avec beaucoup d’ardeur. Il comprenait pourquoi la commandante supervisait le tout, maintenant. Enfin bon, un ordre était un ordre et si les hautes sphères de la team choisissaient de faire de telles choses, il y avait des raisons. Mis à part le but en lui-même, Antoine fit la moue derrière son masque lorsqu’il entendit que c’était lui qui devrait trouver le trafiquant. Bah voyons, le châtiment continuait.

Il inspira un grand coup pour réfléchir. Il n’était pas de Maïlys et encore moins de l’Imaginarium. C’était la première fois d’ailleurs qu’il y mettait les pieds. Alors comment aurait-il pu savoir les coins où se trouvaient les dealers ? Même si échouer à cette tache serait ce qui signerait l’arrêt de mort du sbire, une réussite potentielle aurait l’effet inverse. Et pour faire cela, Antoine avait une petite idée en tête. Il venait à peine de rentrer Viridan dans sa ball mais avait déjà besoin d’elle à nouveau. Le daim leva la tête vers son dresseur, pensant qu’elle devait encore combattre mais celui-ci lui expliqua ce qu’elle devait faire juste après lui avoir donné quelques pressions de potions. Il fit d’ailleurs de même avec Stark. Toutes deux allaient leur être utiles pour retrouver une possible trace. Grâce à l’odorat de la seconde et du type de la première, Antoine espérait trouver quelque chose qui les rapprocherait de leur cible. La vivaldaim et la dynavolt commencèrent leur travail avant de partir dans une certaine direction. Antoine se tourna vers son supérieur et lui fit signe de le suivre avant de partir à la poursuite de ses serviteurs.


~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Mer 16 Avr 2014 - 23:09

Ça se lisait avec son attitude, sa gestuelle. Il en avait marre. Il n'était pas content du résultat. Il rageait du jugement qu'on lui portait. C'est ce qui s'appelle récolter les graines qu'on sème. Abandonner pour des raisons aussi futiles un test demandé par un commandant était la preuve qu'il n'était pas prêt à agir pour la Zodiac. Un vrai Zodiac dévoué est un Zodiac qui va jusqu'au bout de ce qu'au moins les commandants demandent. Heureusement que tous n'était pas comme lui et se révélait beaucoup plus agréable et prêt à véritablement intégrer la team. Comme l'autre recrue que j'avais testé l'autre jour, Nathaël. Et surtout décevoir la commandante Libra était l'une des pires choses à faire... Il passera un vrai mauvais quart d'heure lorsque nous rentrerons. Un quart d'heure qui ne lui fera plus envie de revivre ça. Un moment qui le forcera à agir de manière à ne plus subir ça. Ouais, la méthode Virideïla était efficace en ce sens. De toute façon, il l'aura bien mérité. Si on ne peut pas juger de ses capacités, alors on ne pourra lui donner des missions adaptées. Enfin bref, il va falloir qu'il se fasse une sacré thérapie pour gagner du galon rapidement et être aussi libre et redoutable que moi...

Il apprendra tôt ou tard qu'ici, la noblesse, on s'en contrefout. Qu'il apprenne à la mettre de côté. Quand on sait ce qui est arrivé au dernier haut gradé noble dans la team et sa mort peu glorieuse à cause de leurs coutumes affreusement ridicules... Je sens que si la mission continue comme ça, je ne vais pas le supporter longtemps et prendre véritablement les rennes, ne lui laissant ainsi pas l'occasion de grappiller quelques "points" dans mon estime et celle de Libra... D'ailleurs, se rend-il compte de l'importance de la mission ? Possédait des plantes toxiques permettront à Bahia de faire, malgré elle, de puissantes armes chimiques qui nous seront d'une utilité forte importante dans l'exécution des missions.

Bon, le sbire prit l'initiative comme je lui ai demandé. J'espère qu'il ne croyait pas qu'il allait rester les bras croisés à me suivre comme un petit mouton. C'est un test après tout. Et pas dans le genre s'infiltrer quelque part pour poser des bombes, où là oui il aurait dû me suivre. Il eut en tout cas la bonne idée de se servir de son Vivaldaim et de son Dynavolt pour tenter de repérer ses traces. Il me fit alors signe de le suivre, ce à quoi je lui répondais qu'il passe devant. J'allais rapidement le rejoindre. Mais avant j'avais juste une petite chose à faire, sans que mon collègue actuel ne s'en rende compte. Je libérais donc mon Jungko, mon Alakazam et à nouveau mon Lakmécygne. Ce-dernier, je le soignai en vitesse tout en donnant des instructions à mes pokémons. Je leur décrivais le visage qu'aurait le trafiquant en question en fonction de ce que me disait Violeta, et leur demandait de partir de leur côté pour le retrouver, si jamais nous nous y arrivons pas.


« Que comptez-vous faire ? »
« Ils vont chercher de leur côté, évidemment. Kedavra me permettra de rester en contact et de nous réunir facilement dans la ville. C'est en même temps une course entre eux et nous. J'aimerai voir qui sera le plus efficace entre mes pokémons seul et Antoine pour retrouver notre cible. »
« Pas mal, l'idée. Je vous l'accorde. »

Mon Jungko se mit alors à grimper furtivement des bâtiments, tandis que mon pokémon oiseau prit son envol. Ils chercheraient la cible grâce à leur vision perçante, tout en étant guidé par les instructions que leur donnait Kedavra. Enfin instructions, plutôt rappels de description de la cible. En plus, ils avaient leurs capacités de pokémons pour les aider. Je ne doutais pas non plus qu'ils étaient capables de se défendre si nécessaire, ou de fuir facilement en se fondant dans la masse. Ah et, mon psychiste lui se téléporta dans une destination hasardeuse pour être plus efficace. Pas faux, diviser pour mieux régner. Surtout dans une ville aussi grande. Son intelligence et sa mémoire sans faille seront d'une utilité bienvenue dans sa recherche. De plus, vu ses capacités psychiques et tout l'entraînement qu'il avait reçut, il me permettait de garder contacts où que je sois, tant que c'était dans la ville. Pareil avec mes autres pokémons.

Sur ce, je rejoignis Antoine, et le suivit. J'espère qu'il saura prendre l'initiative pour trouver des indices, tenter de donner une explication etc, ainsi que de se servir de ses pokémons pour se repérer dans la ville. Un Vivaldaim et un Dynavolt, ça en était tout à fait capable, même aussi jeunes qu'ils doivent être. Espérons qu'on ne fasse pas de mauvaises rencontres cependant...

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~


Dernière édition par Angstorm Tapis le Jeu 17 Avr 2014 - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Jeu 17 Avr 2014 - 9:12

Hors-RP:
 

Angstorm rejoignit Antoine après avoir fait je ne sais quoi dans la ruelle. Encore une manœuvre ordonnée par Libra ? Sûrement. En tout cas, le noble ne prêta pas plus attention aux actions de son supérieur. Après tout, s’il ne l’avait pas fait devant le sbire, c’est qu’il ne devait pas être mit au courant. Mais ça, Antoine n’aimait pas trop. Encore un coup fourbe ? Ça aurait été étonnant mais on ne savait jamais. Saint-Arce avait beau être de ces Zodiacs, il n’empêchait que ceux-ci ne se gêneraient pas pour l’évincer s’ils le jugeaient encombrant ou tout simplement incompétent, ce qui était notamment le cas en ce moment même.

Tout en suivant ses pokémons qui avaient flairé une piste, Antoine repensait à ses choix durant le test. Il était clair qu’il n’aurait pu gagner mais était-il vraiment justifié de couper court au final ? Il en était de moins en moins sûr. Il n’était pas dans la team depuis très longtemps mais il avait entendu parler de Libra dans les corridors sombres du QG. Certains sbires disaient d’elle que c’était un monstre, une tortionnaire omnibulée par la perfection. Un combat contre un autre commandant aurait même éclaté à cause de cette recherche futile et ce but intouchable. En tout cas, ce n’était pas la plus aimable des personnes et l’idée de lui avoir désobéi à la Balance plaisait de moins en moins à l’aristocrate. La perspective d’une entrevue à la fin de cette mission se faisait de plus en plus certaine, une entrevue qui promettait déjà d’être musclée. Super, Antoine allait avoir le droit à un discours inspiré sur les objectifs de la Zodiac et sur ses échecs, déclaration qui, bien sûr, serait mené par quelqu’un dont le cerveau avait été lavé par le Serpentaire. Le noble avait hâte d’y être. Une voix vint le sortir de ses pensées, elle n’appartenait pas à Angstorm toutefois.


« Hé les mecs, qu’est-ce vous foutez là ?! Ici, c’est aux black Liepards alors vous dégagez ou vous crevez ! »

Un gars à la peau matte et affublé d’un jogging trop grand d’où dépassait le caleçon et portant un débardeur à l’origine blanc s’était présenté à eux. Tenu par l’élastique de son pantalon, un pistolet, peut-être un glock, se faisait menaçant. Sur les épaules découvertes du mec, un léopardus noir était tatoué. Il faisait apparemment parti d’un gang. Un autre homme émergea des ombres de la ruelle, il ressemblait à l’autre dans sa façon de s’habiller et arborait le même tatouage. Lui aussi portait un pistolet. Antoine soupira longuement. Ils étaient pathétiques, vraiment. Leur accoutrement était répugnant et le noble en aurait volontiers vomi de dégout. Et puis, avaient-ils conscience à qui ils s’adressaient ? Certes, Saint-Arce avait ôté son masque pour passer inaperçu mais sa tenue devait être assez explicite pour que les deux-là comprennent qu’Angstorm et lui faisaient parti de la Zodiac.

Et puis, les deux n’avaient absolument pas l’air menaçant. Peut-être auraient-ils eu un quelconque impact sur des gamins ou une petite vieille mais là, juste non. Ils portaient des armes à feu ? Antoine avait ses pokémons de sortis. D’ailleurs, cela lui fit penser à quelque chose. Il sourit en montrant sa dentition éclatante à celui qui les avait accostés. Il s’approcha du gars qui sembla hésiter. Arrivé à sa hauteur, il déclara d’une façon plutôt agressive :


« T’as mal choisi ton jour, Mec. »

Il fit un signe à ses serviteurs qui vinrent infligés une charge et un double pied à l’autre pendant que lui, profitant de l’incompréhension de sa cible, lui décocha un coup de tête qui mit l’autre à terre, hébété pendant quelques secondes. Antoine se retourna vers son supérieur, satisfait et haussa les épaules du genre ‘’bah quoi ?’’. Viridan et Stark, ayant fini leur besogne, reprirent leur route, suivit par leur dresseur.

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Jeu 17 Avr 2014 - 10:09

HJ:
 

Haha, les petites racailles de la ruelle. J'avais suivit l'idée d'Antoine en retirant mon masque pour... Je ne sais pas trop quoi exactement, puisque le masque était justement sensé cacher notre visage aux yeux des inconnus lorsqu'on était en mission. Ah, peut-être était-ce pour ne pas semer la panique dans la ville ? Pourquoi pas. Mais je trouvais ça plus marrant de paniquer les gens rien qu'avec notre tenue qui en disait long. Enfin bon, je les vis se faire démonter par le sbire. Bon, au moins ça de bien. Les deux étaient à terre, à moitié sonné. Moi, j'avais sortit mon Lançargot s'occuper vite fait du Leopardus. Puis je m'approchais des deux hommes qui ne pouvaient pas faire grand chose.

« Permettez que je me serve. »

Je pris leurs armes, les étudia rapidement, et m'empara de leurs munitions. Quant aux flingues eux-mêmes, je les lançais en faisant signe à mon pokémon de les transpercer avec précision. Vu sa force et le métal de ses lances, les détruire était un jeu d'enfant.

« Vous n'allez quand même pas les laisser en vie alors qu'ils connaissent vos visages ? En tout cas, ayant conscience de vos méthodes... »
« J'y venais. Je n'aime pas quand il y a des gens vivants connaissant mon appartenance à la team en plus de connaître mon visage sans ayant un garant qu'ils tiendront leur langue. Messieurs, le tapis. »

Je décrochais mon tapis du dos, et le plaça sur le visage d'un des hommes à terre, pour lui décocher un bon écrasement sur la tête. Je répétais ainsi le mouvement pour être sur de l'achever, puis je nettoyais rapidement mon objet. Adrane s'occupa de la méthode double transpercement pour l'autre. Je finis alors par récupérer la ball d'où était issue le Leopardus pour le faire rentrer dedans. En voilà un nouveau pour la cage aux fauves. Ou pour un membre de la team ? Les commandants décideront. Bref, une fois tout ça finit, je me remis à suivre mon collègue, rappelant mon pokémon pour ne pas être ralentit.

« J'ai quelques petites affaires dont je dois m'occuper. Je reviens bientôt. »

Ce qui voulait dire que la commandante allait nous laisser tranquille un petit moment. Peut-être est-ce le moment d'en profiter pour poser deux-trois questions à Antoine.

« Dis-moi, pourquoi es-tu entré dans la team exactement ? Et que penses-tu des commandants, globalement ? »

Evidemment, s'il mentait, je pourrais le savoir sans qu'il s'en rende compte lorsque mon Alakazam sera de retour. Mais ça, il n'en avait aucune idée.

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Sam 19 Avr 2014 - 8:24

Juste avant que les deux Zodiacs repartent, Angstorm entreprit de dépouiller les deux dealers, leur prenant leurs armes et en leur retirant leurs munitions. A la grande surprise d’Antoine, son supérieur ne déroba pas les pistolets et encore moins n’en remit un à son sous-fifre. Au lieu de cela, il les fit tout simplement détruire par un lançargot sorti prestement d’une ball. La confiance régnait … Alors que le noble allait se remettre en marche, il vit Angstorm sortir un tapis de son dos et recouvrir le visage de l’un des deux gars avec. L’homme étant assommé, il ne put se défendre contre cet assaut déloyal qui signa son arrêt de mort. Mais toutefois, il eut plus de chance que son copain puisque celui-ci se fit transpercer par les lances de l’escargot. Antoine resta de marbre devant ces actes purement criminels. Après tout, il avait beau être un aristocrate élevé pour répugner de telles choses, il avait voulu assassiner un pokémon l’autre jour. Il était donc du même acabit que son supérieur. Mais lui n’aurait pas étouffé ses assaillants comme cela. C’était bien trop bas.

Finalement, Tapis eut fini son œuvre macabre et rappela Adrane juste après avoir capturé le léopardus qui accompagnait les deux cadavres. Saint-Arce ne savait pas trop ce que le maître principal allait en faire mais si Angstorm ne l’avait pas mit dans la confidence, c’est qu’il ne devait pas le savoir. Sur ce, ils repartirent sur les traces qu’avaient flairées Viridan et Stark. C’est alors que, déambulant dans les rues les moins fréquentées de la ville des lumières, le supérieur se décida à entamer la conversation avec son subordonné. Il lâcha deux questions auxquelles Antoine aurait bien voulu ne pas répondre. La première était la raison de son engagement et la seconde, ce qu’il pensait des commandants. Les deux étaient toutes aussi gênantes l’une que l’autre. L’aristocrate ne se voyait pas dire à Angstorm qu’il était rentré dans la team par pur intérêt personnel mais en même temps, il ne pouvait pas lui mentir. Et puis, pourquoi poser une question sur les commandants alors que l’un d’eux était en liaison direct avec la mission ? Il y avait de fortes chances pour que ce soit un nouveau test de Libra visant à faire plonger encore plus Antoine. Mais finalement, après avoir pesé ses mots dans son esprit, le duc se décida à parler.

« Je suis entré dans la Zodiac pour une chose importante et qui pourtant ne devrait pas me tenir à cœur. Ma famille est sur la paille et en plutôt mauvaise position. Je crois même qu’en étant déshérité, je m’en tire mieux. Je veux redorer le blason des Saint-Arce et faire payer celui qui nous a menés à la ruine. »

Il fit une courte pause puis reprit, pensif, cette fois sur le sujet des commandants.

« Je ne pense pas pouvoir porter un jugement sur l’ensemble des commandants puisque je n’en ai pas encore rencontré personnellement. Mais de ce que les ragots colportent, on les dit affables et étranges. Je ne peux pas me forger une opinion tranchée sur la chose maintenant mais vu les conséquences de ce test, je ne peux que rejoindre les ragots sur le moment. »

Antoine avait dit tout cela sans même avoir la garantie de la présence de la Balance ou non. Mais honnêtement, ça lui importait peu. Il était très peu probable que l’avis de la commandante sur lui change après avoir vu ses choix pour ainsi dire désastreux lors de ce foutu test. Alors l’enfoncer un peu plus ou un peu moins, c’était égal.

Un appel de sa vivaldaim sortit le noble de ses pensées. Le daim et le chien survolté avait trouvé quelque chose. Au détour d’une ruelle, un homme ou plutôt une masse sombre se tenait entre les poubelles, entouré de la vapeur sortant de la cuisine d’un restaurant. En en croire Viridan et les grondements de Stark, les Zodiacs devaient avoir trouvé leur homme. La question était comment l’approcher, à présent. Ce mec était un trafiquant et donc, comme l’avait souligné Angstorm avant d’être démenti par Madame Virideïla, un dealer. Par conséquent, une approche peut-être plus fine qu’un rapt musclé serait préférable. Ayant toujours son visage à découvert, Antoine s’approcha de la cible après avoir fait signe à son supérieur qu’il tentait autre chose. Lorsqu’il fut à quelques mètres de la proie, il déclara d’une voix vacillante :


« Frère, t’aurais pas quelque chose pour moi. Ton prix sera le mien. »

Saint-Arce avait tenté de singer un consommateur en manque, mais comme il n’en avait pas vraiment vu, il n’aurait su dire si sa prestation était bonne ou s’il allait se faire démasquer tout de suite. De fait, une main dans sa poche empoignait fermement son couteau, près à frapper si les choses tournaient mal.

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Sam 19 Avr 2014 - 11:13

Les croyances du classique sbire des bas fonds. Croire que les commandants étaient réellement bornés à cause de leur sévérité. Et pourtant, il fallait apprendre à les connaître pour y découvrir qu'il y avait une personne humaine derrière ce titre et comprendre leur méthode. Etre trop laxiste ne permettrai pas de gérer toute cette masse qu'est la Zodiac.

« Classique. On rage contre les décisions d'un commandant allant à notre encontre et on les considère comme bornés. Vous ne vous démarquez pas des autres ainsi. »

Il prendra très certainement cette remarque comme une critique contre lui. Ca en était peut-être une, ou peut-être pas, et je m'en fout à vrai dire. Mais dans tous les cas, ça n'empêche pas que de ce point de vue, j'étais pareil. Je croyais que les commandants n'étaient que des personnes aveuglées par leurs propres intérêts, ne considérant les sbires que comme des pions dont on pouvait facilement s'en débarrasser. Et j'avais tort. C'est beaucoup plus compliqué que ça. Enfin, il apprendra peut-être ça un jour. Du moins je lui souhaite, s'il veut un minimum honorer cette blague qu'est la catégorie des nobles...

Bon, nous arrivions au niveau d'un drôle de gars. Il semblait correspondre à la description que nous avait donné Violeta. Aucun de mes pokémons en vue ? Je demandais à mon Alakazam. En réalité, apparemment, il se trouve qu'Ephéméris serait non loin de nous, et que Blusalka observe silencieusement la scène. Apparemment, l'homme en question posséderait un Amphinobi assez puissant pour délivrer un combat musclé avec mon Jungko... Il fallait donc faire attention à cet homme, n'est-ce pas ?


« De quoi ? Eyh tu te trompes de mec à qui parler, mon gars ! J'vends pas de la drogue ! »
« Dans tous les cas vous semblez posséder quelques plantes illégales... Des plantes terriblement toxiques, n'est-ce pas ? »
« Mais qui êtes-vous au juste ?! Des agents de sécurité ? »
« Non, non, ne vous inquiétez pas... Je vais vous laisser discuter un peu. »

J'allais me reculer un peu pour prendre des nouvelles de mon pokémon. Je glissais juste un mot discret à Antoine qui avait malheureusement raté sa tentative d'approche, mais qui devait rattraper ça.

« Fais gaffe. Ses pokémons sont plus puissants que les tiens. »

Me croirait-il sans preuves ? Tentera-t-il quelconque chose dont il risque de le regretter ? Au pire, je serai là pour tenter de rattraper le coup, mais bon... Sur ce, Kedavra me mis en liaison direct avec mon Blusalka pour qu'il me décrive la scène.

-Point de vue du Lakmecygne-

Joli duel d'escrime... Je me serai fait un plaisir de rejoindre Jungko... POUR TRANSPERCER CE TRUC ET DANSER EN FAISANT DES CLAQUETTES AUTOUR DE SA CARCASSE. Ils bondissent de partout, c'est impressionnant à voir. Ce ninja se défend en lançant diverses Sheauriken ou des tranches-nuits, et d'autres attaques à base de lame d'eau tandis que la plante se défend grâce à son agilité hors normes ! Beaucoup de Lame-feuilles et de Plaie-croix pour un sacré duel de lames ! Quoiqu'il possède aussi Tranche-nuit tiens... Je ne maîtrise pas une telle attaque MAIS C'EST PAS UN PROBLÈME, JE SUIS TOUT SIMPLEMENT MEILLEUR. Ohoh, et il a contré les projectiles aquatiques avec des feuillemagiks aussi !

Enfin tout ça est arrivé avant que tu demandes ENFIN des nouvelles... Tout s'est passé très vite. TROP VITE MÊME. Là tout de suite, l'Amphinobi vient de projeter un Laser Glace dont Jungko n'a su esquiver... Il a combiné ça à une Ombre Portée pour passer dans son dos le bougre ! Mais notre plante ambulante l'a également attrapé avec des monstrueuses lianes sangsues... J'aimerai pas être à sa place pour le coup. CA DOIT FAIRE MAL UN MAX, OUESH. En tout cas, c'est épique et ça doit fortement piquer ! Ça déménage ce combat !

En plus ce truc à une grosse langue comme écharpe... J'LUI ARRACHERAI BIEN TIENS.


HJ:
 

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Sam 19 Avr 2014 - 16:39

Hors-RP:
 


Vraiment, tout était méprisable chez les Zodiacs. Antoine commençait même à se demander s’il avait bien fait de rejoindre leurs rangs, même si c’était pour une cause aussi noble que la sienne. Non mais Angstorm lui pose une question, s’il ne répond pas franchement il se fait réprimander et s’il le fait, il a le droit à des reproches. Apparemment, c’était la prise de galons qui rendaient les sbires comme ça. Parce que si proche qu’il était du grade de commandant, le Tapis avait des réactions à la Virideïla. Enfin bon, à la remarque de son supérieur, Antoine ne répondit rien, laissant glisser la pique. Même si à vrai dire, ce ne plut absolument pas au noble qu’on le compare à ces gueux.

Sa tentative de se faire passer pour un consommateur fut un échec cuisant. Il n’aurait pas pu faire semblant de dire qu’il avait de la drogue, l’autre ? Non, il fallait que le sbire se fasse encore humilier et rabaisser. L’envie de sortir son couteau et de planter ce mec prit une place importante dans l’esprit d’Antoine. Mais le tuer maintenant aurait fait échouer la mission et signer l’arrêt de mort de Saint-Arce. Et ce n’était pas un sort très enviable. De fait, le duc se maîtrisa et fit comme si de rien n’était.

Angstorm enchérit en disant que ce n’était pas de la drogue qu’il vendait ou possédait, mais quelque chose de plus dangereux encore. Ne comprenant pas qui pouvait ainsi lui en vouloir, l’homme émit l’hypothèse que les deux Zodiacs étaient des agents de sécurité ou même des policiers qui faisaient une descente. Angstorm ne dit plus rien et partit, laissant ainsi Antoine gérer la situation tout en lui indiquant que l’homme possédait une équipe à la puissance non-négligeable. Le noble ne savait pas trop comment son supérieur avait pu savoir cela mais n’émit pas d’objections. Lorsque Tapis eut disparut de la ruelle, Antoine commença la discussion de courtoisie. Ah l’époque de la conversation, plaire et se montrer, briller en somme en usant simplement de la parole. C’était une tradition vivace à un certain temps et la duchesse de Saint-Arce avait enseigné les rudiments de cela à son fils, il y a longtemps.


« Comme l’a souligné mon très cher collègue, vous n’avez rien à craindre. Détendez-vous donc, vous n’êtes pas dans un salon où le moindre faux pas signifierait votre disgrâce. Nous ne sommes pas quelques policiers ou agents de sécurité, c’est bien trop formel et limité. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous allez perdre votre si précieuse marchandise. »

« Mais puisque je vous dit que je ne vends rien ! J … »

« Inutile de nous cacher quoi que ce soit. Si nous vous avons retrouvé, c’est que nous avons un dossier plutôt conséquent à votre sujet. Ces plantes et toxines qui sont étrangement en votre possession nous intéressent grandement. Non, pas vous bien sûr, seulement les plantes. Alors je vous serais gré de bien vouloir m’indiquer vos fournisseurs, si toute fois vous en avez. »

L’homme mit un peu de temps à assimiler les paroles de son interlocuteur. Etait-ce dû à quelques pollens narcotiques ou quelque chose du genre ou était-il simplement lent ? Antoine n’aurait su et ça l’importait peu. Finalement, l’autre finit par répondre, peut-être intimidé par les grondements de Stark.

« Je ne suis qu’un revendeur. Il faudra s’adresser à la mama, c’est elle qui gère tout. »

Cette réponse ne plut pas du tout au duc de Saint-Arce qui décocha un coup de poing à l’autre, le faisant tomber dans les ordures.

« Et elle est où, cette "Mama" ? »

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Sam 19 Avr 2014 - 20:23

Blusalka me fait rire lorsque je peux comprendre ce qu'il raconte. Il a un débit assez rapide et se met régulièrement à crier quelque chose témoignant de sa vitalité et de sa mauvaise humeur constante. Donc, mon Jungko dans un combat difficile contre un Amphinobi... Je ne voulais pas rater ça. Je demandais donc à mon Lakmecygne où ils étaient exactement. A un endroit surélevé, en plein air ? Mais personne pour voir ça, étant donné que tous circulent plus bas... Ils devaient bien entendre des bruits, non ? Je partais donc pour monter sur tout ce que je pouvais, histoire d'atteindre le champ de bataille. Coup de chances, il y avait pleins de monticules et de plate-formes dirons-nous pour me faciliter la tâche. Je pu alors les voir, se battre férocement. Blusalk' avait raison, c'était vachement impressionnant de les voir s'échanger des coups telles de véritables maîtres d'escrime. Si le ninja disparaissait, sautait ou glissait de manière spectaculaire pour tenter de prendre l'avantage, mon pokémon ne se laissait clairement pas faire grâce à des réflexes hors-normes, ainsi que de bons sauts et prises d'appuis. De plus, chacun d'eux avaient un petit quelque chose en plus pour attaquer. Le pokémon eau utilisait sa langue-écharpe et ma plante sa queue feuillue.

Ephéméris finit par me remarquer. Je lui lançais alors un regard qui lui disait "je te laisse te débrouiller", et il m'en renvoya un furtif à la "t'inquiètes, je gère". Apparemment, ils étaient en plein échange de Tranche-Nuit à ce moment là. Si j'avais quelque chose pour filmer ça, ce serait avec joie que je conserverai ce moment ! Rare sont les combats d'une telle intensité avec des techniques de combats assez... Similaires, en faisant une scène réellement plaisante.

A côté de ça, Kedavra me prévint qu'il revenait non loin de notre position. Je lui demandais alors de surveiller la scène, avec mon pokémon Cygne.


« Me revoilà ! J'ai dû aller m'occuper d'un Second Maître qui commençait sérieusement à me taper sur les nerfs à échouer sa mission en me ramenant certaines choses contraire à ce que je lui avais demandé... Jusqu'à que je remarque que j'avais sous les yeux le dossier d'un Lieutenant. »
« ... Ça ne vous est pas venu à l'esprit de comparer au moins son visage et la photo associait aux dossiers ? »
« J'étais en train de vous superviser, j'étais OCCUPÉE ! Laisse-moi tranquille ! Et puis d'ailleurs, pourquoi je vous parle de ça tiens ? »

J'avoue avoir eu envie d'éclater de rire sur le coup. Elle qui me raconte sa bourde et qui réagit comme ça... Ouais, c'était vraiment fun. Et en même temps, ça prouvait bien qu'il y avait quelqu'un derrière le titre de commandante Libra. Si Antoine en avait la moindre idée, il aurait une vision moins négative des commandants.

« Ouais, ouais, j'm'en doute. En attendant comme vous pouvez le constater mon Jungko est en plein combat avec un Amphinobi. C'est celui de notre cible. Vous auriez pu nous prévenir qu'il possédait des pokémons aussi puissant ! »
« Mon dossier ne l'indique pas. »
« Enfin bref. Antoine est en train de... Papoter avec lui. Une fois son pokémon mis hors état de nuire, on s'occupera de le ramener. Mon Alakazam et mon Lugulabre sont prêts à intervenir pour aider Antoine au cas où. »
« Ah, vous avez été efficaces. Ça en est presque pas drôle de ne pas vous voir un peu galérer dans la ville... Mais ce n'est pas grave puisque je gardais le meilleur pour la fin ! Notre cible fait partit d'un petit groupe dont tous ont des liens avec les plantes toxiques. C'est en réalité ce groupe dont je désire que vous rapportiez. Sachant qu'ils font partis d'une grande organisation... L'une des industries les plus importantes de l'île à vrai dire, qui s'occupe de tout ce qui est à la base des médecines faites à partir de végétaux. Ce n'est pas étonnant de les voir avec des réserves de produits illégaux... Et quelque chose me dit que nous allons pouvoir tirer partit de leurs ventes grâce aux futurs otages que vous allez ramener. »
« QUOI ?! Mais c'est trop pour juste deux Zodiacs ! »
« Allons, allons... Vous n'avez pas remarqué le flacon qu'à mis Ros'as dans votre tenue ? Ainsi que dans celle d'Antoine par ailleurs. Il s'agit d'un produit aux effets de somnifères très prononcés. Une petite dose suffira à les endormir, tout autant qu'ils soient. Utilisez-la si la situation dégénère. En réalité, ce produit appartenait à Bahia. Elle me l'avait passé juste avant que je ne réalise à quel point elle allait nous être utile. J'ai pu avoir l'effet en direct, l'ayant moi-même utilisée pour endormir la botaniste et la ramener. »
« Héhé, je vois que vous n'avez rien laissé au hasard. Notre sbire méprisant devrait comprendre avec ça l'utilité de cette mission... »

Je ressortais juste mon Lançargot, s'avancer discrètement vers la cible si le groupe se révèle dangereux et que le sbire se révèle être en danger. Et pas que d'ailleurs, j'envoyais aussi mon Lugulabre, qui se déplaça lui aussi silencieusement. J'avais aussi la main sur mon arme. De quoi être prêt à réagir immédiatement.

HJ:
 

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 20 Avr 2014 - 9:55


Antoine fulminait. Ce gars se moquait clairement de lui et apparemment, sous ses airs de petit saint qui n’a rien à voir avec les méchants et qui était apeuré par les grognements d’une jeune dynavolt, l’homme était quelqu’un de bien plus assuré et de biens plus puissant qu’il n’y paraissait. Toutefois, le coup surprise du noble sonna assez la cible pour qu’elle ne riposte pas sur l’heure, laissant ainsi Antoine poser sa question.

L’autre cracha un filet de sang mêlé à de la salive puis il regarda son assaillant sans même se relever du tas d’ordure. Il semblait lire en Saint-Arce, comme s’il lui était possible de comprendre pourquoi il faisait ça et ce qu’il allait faire ensuite. Mais ce n’était pas très difficile de deviner que le sbire allait encore infliger une correction à sa proie si elle ne lui révélait pas tout de suite ce qu’elle savait sur cette mystérieuse Mama. A en croire le peu de paroles de l’autre, il n’était qu’un intermédiaire qui agissait pour le compte de quelque chose de bien plus grand que ce que le Duc et sûrement Angstrom s’étaient imaginés. Antoine comprit alors pourquoi la mission consistait en une prise d’otage de cet homme, esseulé et inutile seul. Peut-être avait-il assez d’importance pour faire bouger la Mama et ainsi obtenir une entrevue avec elle. Enfin encore fallait-il que le gars coopère, ce qui n’était pas gagné.

Un fin sourire s’étira sur le visage du trafiquant. Il était en plutôt mauvaise posture, avec quelqu’un qui n’allait pas hésiter à le battre à mort devant lui et dont les pokémons se feraient une joie de l’aider. Pourtant, ça ne semblait pas l’effrayer le moins du monde. A croire qu’il trouvait qu’Antoine ressemblait à un chiot voulant jouer. Finalement, il finit par rire de plus en plus fort pour terminer par rire aux éclats d’une voix grave digne d’un grand méchant de jeux vidéo. Cela fit sortir Antoine de ses gons. Mais quelle impudence, si peu de déférence envers quelqu’un de si haut dans la société. Dommage que la guillotine ne soit plus si utilisée qu’avant. Une tête roulant sur le sol, détachée de son corps, ça avait du bon par moment. Mais n’ayant pas une lame en biseau sur lui, Antoine devait faire autrement. Il saisit ses gants noirs et les enfila pour ne pas se salir les mains. Alors que l’autre riait toujours pour quelques raisons obscures, l’aristocrate lui donna un autre coup de poing en pleine figure, tout en gueulant qu’il devait lui répondre.

Le premier fut suivi d’un autre et enfin le trafiquant se décida à parler, toujours avec ce sourire si rageant accroché à sa face ensanglantée. Antoine se calma alors un peu et se releva pour s’écarter de sa victime. Lorsque le dealer se mit à parler, il porta une main à sa ceinture d’où il décrocha une ball sans que le sbire le voie.


« Tu ne trouveras pas Mama. C’est elle qui te trouvera et je doute qu’elle veuille de quelqu’un comme toi. Enfin, tu ferais un bon petit divertissement pour elle. »


Sur ces mots, il libéra un puissant et imposant golemastoc qui vint se mettre en travers du chemin du noble. L’autre se releva rapidement en s’époussetant et en s’essuyant la bouche d’un revers de main. Le golem ancien rugit d’une voix puissante sortie de nulle part, appelant peut-être quelqu’un ou hurlant de rage ou de plaisir à l’évocation d’un combat. Le trafiquant sourit encore plus avant de déclarer sur un ton théâtral qui aurait très bien convenu à la personne d’Antoine :

« Mais encore faudrait-il que tu nous survives. Mon ami ci-présent vient de convier quelques amis à la fête. Mais il n’est pas d’un naturel très patient. Alors je doute que le groupe puisse faire mumuse avec toi. »

Antoine lâcha un tss de colère avant de s’envoler comme par magie pour se retrouver contre un mur de brique. Le golemastoc lui avait rendu la pareille en lui donnant un coup qui même  si sa force était canalisée, était tout de même effroyablement puissant. Merde, le Duc était vraiment mal barré. Surtout qu’arrivaient déjà trois autres mecs avec des pokémons aussi imposants que le golem. Dans un effort qui lui parut surhumain, Antoine contacta Angstorm par radio.


« Angstorm, on a un problème ici … »


~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Dim 20 Avr 2014 - 22:48

Tiens, Antoine me contactais... Par contre, d'où il prononçait mon prénom face à un "civil" ? Si l'autre a entendu ça, il pourra faire facilement circuler mon nom et révéler mon identité de Zodiac... Comment un simple mot, réflexe pouvait nous mettre dans une aussi délicate situation ? Enfin, si notre cible a entendu mon prénom, sinon on s'en fout. Mais dans ma tête, je me faisais un bon gros facepalm. L'une des règles premières de quand on est en mission est bien d'éviter d'évoquer notre prénom, surtout quand, comme le mien, il n'est pas courant... Bon, avant que je puisse intervenir, Kedavra m'informa que la cible possédait un Golemastoc et que d'autres personnes était en train d'arriver.

Je regardais rapidement à nouveau le combat opposant Ephéméris à l'Amphinobi, constatant un échange de Vive-attaque/Ombre Portée mêlée à des Taillades/Léchouilles. Dommage que je ne puisse pas assister plus longtemps au spectacle. Je redescendais alors, constant qu'ils étaient désormais 4 face à Antoine. Ses pauvres pokémons semblaient assez ridicules devant ça... Mais bon, s'il persiste dans la team, ils devraient rapidement évoluer et devenir plus imposant que les adversaires actuels. Je fis passer mes ordres via mon télépathe pour garder toute discrétion, et alla me positionner derrière le quatuor. Puis j'actionnais mon Méga-anneau, faisant méga-évoluer à nouveau mon Alakazam dans un éclat qui ne pouvait être inaperçu. Ainsi, Kedavra se révéla, projetant une Ball'Ombre sur le Golemastoc à partir des cuillères qu'il positionna au-dessus de sa cible.

Adrane se positionna alors entre Antoine et les quatre gars à prendre en otage, les menaçant de ses redoutables lances. Blusalka continuait de voler en dessinant des cercles d'un air peu commode au-dessus d'eux.


« Et bien, messieurs ! Il semble que tout le monde est prêt à jouer son rôle ! Vous n'avez pas d'issues me semble-t-il. »

Sur ces mots, mon Lugulabre utilisa un Feu d'Enfer pour délimiter la zone. Non, ils n'avaient aucune échappatoire. Et peu importe leur puissance, ils ne pourront rien faire face au produit aux effets somnifères immédiats. Ils se retournèrent donc face à moi, et je pus constater qu'aucun d'eux ne possédaient de pokémons psy ou vol pour s'échapper apparemment. Néanmoins, le trafiquant de départ ne perdait pas d'assurance.

« Vous croyez nous faire peur ? Je savais bien que vous étiez louches... Mais votre feu sera rapidement éteint tandis que vous, vous serez inconscients dans nos bras sans même vous y attendre. »
« Pourquoi ? T'as un Amphinobi, c'est ça ? Malheureusement, il est en tête-à-tête avec mon Jungko. Tu n'aimerais pas les déranger si ? »
« T'as mieux joué ton coup que ce que je pensais en fait... Mais comme je le disais à ton compagnon, la Mama vous tuera avant. »
« Économise ta salive pour les coulisses d'après scène... »


C'est qui cette Mama en fait ? Une vieille bornée ? Ou un gars qui veut jouer leur Maman poule ? J'en sais rien, et je m'en fout. Qu'il intervienne, ce sera le bienvenue d'avoir un nouveau poisson dans nos filets. Enfin attendez... Y a un Scorvol et Nostenfer qui viennent d'apparaître sous nos yeux ! Le Scorvol vient de faire une Acrobatie contre Adrane et le Nostenfer une Lame d'Air contre mon Lugulabre... Mmm, rapides et puissants. Et puis... What ? Une femme apparaissant juste devant nous ?! Intéressant...

« La "Mama" je suppose, n'est-ce pas ? Quand on parle du Grayhena, on en voit la queue... Vous allez l'air une véritable ninja. »
« Ent'ainée pa' Koga himself... »


Wow, entraîné par Koga ? Elle doit avoir un sacré niveau en fait. Nous devrions faire attention. Je restais sur mes gardes, histoire qu'elle n'applique pas ses talents pour me dérober ma petite arme secrète... Cette mission était véritablement plus dangereuse que ce que j'imaginais. Pourquoi Violeta nous a-t-elle donné cette mission dans de telles conditions ? J'espérais qu'Antoine, bien que possédant des pokémons faibles face à eux, puisse ajouter son grain de sel pour gêner la rapidité des pokémons de cette femme... C'était sûrement le plus gros problème dans tout ça. En tout cas, deux pokémons se jouant du poison, bizarrement ça ne m'étonne pas pour des gens cultivant des plantes toxiques.

« Voilà celle dont j'espérais qu'elle interviendrait. Redoutable, agile, et gardant une multitude de plantes non-pokémon réputées pour être les plus dangereuses pouvant pousser sur cette île. »

D'ailleurs, notre chère dame, fine, jeune et aux cheveux châtains attachés, ne possédaient pas quelque chose qui valait plus que tout. Une commandante supervisant les opérations.

HJ:
 

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces


Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Lun 21 Avr 2014 - 9:32

L’autre ne semblait pas avoir entendu l’appel au secours d’Antoine puisqu’il ne réagit pas. Aucune envie de meurtre qui serait dû à une pressante envie de fuite due à l’initiative du noble. De fait, celui-ci pensa que le trafiquant et ses trois autres acolytes n’allaient pas s’attendre à une riposte de la part du maître principal et de ses puissants pokémons. Ainsi pour ne pas éveiller les soupçons, Antoine se retint de sourire en pensant au sort qui allait s’abattre sur ses assaillants.

Sachant pertinemment que son supérieur allait se pointer tôt ou tard, l’aristocrate guetta les alentours pour finalement l’apercevoir, lui et un alakazam. Sa première pensée fut de se dire qu’il avait bien fait de ne pas mentir à Angstorm quand celui-ci lui avait posé des questions plus que gênantes. Répondre franchement quitte à ne pas être dans les bonnes grâces du maître principal était cent fois préférable à un interrogatoire mental où Tapis découvrirait tout sur lui. Une lumière éclatante apparut soudainement dans la ruelle, émanant du psychiste. Un cristal se forma autour de lui pour exploser quelques instants plus tard, révélant un méga-alakazam. Les yeux du noble s’écarquillèrent en voyant cela. Angstorm était vraiment quelqu’un de puissant, c’était indéniable. Etant originaire de Kalos, Antoine avait connaissance des gemmes de Yantreizh mais il n’avait encore jamais assisté à une méga-évolution. Et à vrai dire, voir Angstorm y procéder changeait grandement le regard que lui portait le duc.

Une balle ombre vint s’abattre sur le golem spectral qui vacilla un peu sous l’intensité du choc mais ne défaillit pas. Le Tapis sortit alors de l’ombre et s’exposa à la vue de tous dans une entrée digne d’un grand méchant. A ses mots, une vague de feu vint entourer le groupe, l’enfermant avec les deux sbires et empêchant ainsi toutes retraites. Le premier des trafiquants se montra plutôt confiant, après tout ils étaient à quatre contre un et demi (Antoine ne pouvant avoir un réel impact sur le déroulement du combat à venir). Toutefois, le supérieur refroidit ses ardeurs en lui indiquant que son amphinobi était en mauvaise posture face à son jungko. Décidemment, Angstorm n’en finissait pas d’étonner son sous-fifre.

Le maître principal allait passer à l’attaque et mettre hors d’état de nuire les dealers, espérant ainsi faire sortir de son trou la Mama. Mais avant qu’il puisse faire quoi que ce soit, une série d’attaques s’abattit sur ses acolytes, les deux techniques provenant de pokémons qui venaient de se montrer. Les deux chauves-souris prirent place au milieu du cercle de flamme, faisant face à Tapis. Soudain, une forme apparue aux cotés des pokémons. Le mouvement était tellement rapide qu’on aurait dit que la personne s’était téléportée. C’était elle, la Mama. A ses dires, elle avait été entrainée par le maître ninja Koga du Plateau Indigo. Impressionnant, les choses allaient se corser rapidement avec l’arrivée prématurée de la cible.

Même si Antoine n’allait pas être d’une grande utilité, il devait au moins tenter de gêner ses adversaires pour permettre à son supérieur de porter un coup fatal. Le sbire se releva alors, le dos endolori par le coup qu’il avait reçu. Il n’avait rien de casser mais son corps allait se couvrir d’ecchymoses dans les jours à venir. Lorsqu’il remua, il sentit quelque chose bouger dans sa poche et en sortit un flacon remplit d’un liquide incolore. Qu’était-ce ? Il n’en savait rien mais nul doute que ça allait leur être utile.


« Stark, Cage-éclair sur le nostenfer. Viridan, vampigraine sur l’autre. »

La chienne bleu jappa et fit jaillir de son pelage une onde électrostatique qui se propagea jusqu’à sa cible qui malgré sa célérité ne parvint pas à esquiver. Le vampire fut bientôt parcouru de spasme. Quant à son collègue ailé, celui-ci avait eu le temps d’anticiper les mouvements adverses et prit de la hauteur, empêchant ainsi les graines de le happer. Au lieu de toucher leur vraie cible, les semences continuèrent leur route pour aller se planter dans le corps massif du golemastoc qui ne les vit pas venir. Bon, au moins celui-ci verrait son énergie sapée petit-à-petit.

Ne se laissant pas plus faire, la Mama ninja tourna sa tête à la manière d’une chouette pour venir fixer le blond qui avait osé attaquer ses pokémons. L’aristocrate allait payer les frais de son initiative. D’une voix puissante, la dame ordonna à ses acolytes :


"C’obat, ult’ason. Glisco’ plaie-c’oix fo’ the alakazam !"

Oh ? Antoine n’était la cible que d’un ultrason envoyé par le nostenfer. La Mama devait avoir comprit qu’il ne représentait pas un danger et avait donc préféré s’en prendre à Kedavra qui, lui, était bien plus menaçant. Finalement, l’onde de folie vint frapper la vivaldaim qui commença à ne plus contrôler ses mouvements.

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angstorm Tapis
Sbire Topic


Messages : 445
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 20

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   Lun 21 Avr 2014 - 12:28

Coup de chance, Antoine avait réagit pile comme je l'espérais. Une Cage-Eclair pour le Nostenfer qui voyait son plus gros atout réduit fortement. Par contre, le Plaie-croix destiné à Kedavra n'était pas la bienvenue. Je lui demandais donc une Protection pour limiter les dégâts. Les autres avaient rappelé leurs pokémons, à part celui au Golemastoc, dans la nécessité de s'assurer une force pour fuir. Puis, ils étaient persuadés que la "Mama" allait nous vaincre. Sauf que ça ne serait pas aussi simple que ça pour eux. Le golem avait déjà subit une bonne Ball'Ombre et devrait supporter les Vampigraines. J'avais juste à l'utiliser un coup pour avoir une arme redoutable...

« Adrane, Mur de Fer. Hantisma, Châtiment pour le Nostenfer et Ombre Nocturne pour le Golemastoc. Kedavra, Eclat Magique. »

Chacun avait un rôle bien particulier. Mon Lançargot renforça sa défense pendant que mon Lugulabre fit apparaître un oeil rougeâtre immense au-dessus de lui. L'oeil s'ouvrit, déversant une horrible vague d'énergie malsaine qui allait s'amuser de la paralysie adverse pour infliger un maximum de dégâts. Puis il enchaîna directement avec l'Ombre Nocturne qui devrait affecter considérablement le golem adverse. En plus de cela, mon Alakazam produit un Éclat Magique pour infliger des dégâts au Scorvol, un peu au Nostenfer malgré son type poison, et surtout au Golemastoc. Bon, Hantis' et Adrane risquait aussi de subir ça, mais c'est pas comme s'ils craignaient vraiment le type fée. Malgré tout ça, le spectre adverse restait debout, son dresseur visiblement bien faire. Sauf que cela m'arrangeait.

« Finis-le, Adrane. Dard Mortel. »

Un coup qui n'était naturellement pas spécialement puissant s'avérait dans ce cas là redoutable. L'attaque profitait de la grande force de son lanceur et du type pour la renforcer de manière efficace. Mais surtout, lorsqu'un pokémon est mis KO avec cette attaque, le lanceur bénéficie d'un boost considérable au niveau de son attaque. Et devinez quoi, le Golemastoc chuta après ça...

D'après mon Lakmecygne, Ephéméris, grâce à son type, semblait prendre l'avantage sur son adversaire. Il avait pu apparemment lui planter des vampigraines et renforçait peu à peu ses taillades.


« Vous êtes plus 'edoutables that what I've expected... Je c'ois ce'ner qui vous êtes maintenant. Pas que de simples Zodiac. You, with the mask, et ton vêtement su' le dos... You a'e the carpet. N'est-ce pas ? We have an eye on ceux qui savent fai'e pa'ler d'eux. But, que di'iez-vous de this ? »

Aaah, elle savait qui j'étais. J'aime quand on reconnaît qui je suis lorsque mes talents d'acteur Zodiac font parler d'eux. Il y avait une certaine portion de Zodiacs, notamment les commandants, qui étaient reconnus lorsqu'ils étaient en mission. Mais personne, ou presque, n'est capable de nous identifier en tant que civils. Enfin bref, la ninja fit intervenir deux autres pokémons. Un Seviper et un Arbok... Deux redoutables serpents du type poison à nouveau. Une de mes mains se posaient délicatement sur mon flacon... A noter que je tenais dans mon autre main mon Sucroquin qui s'était réveillé, toujours pour le regarde et apprends.

Je fis juste passer un mot à Antoine grâce à mon Alakazam. Celui de protéger ses voies respiratoires.

~~~~~~

Mad tricks - Tapis marchant sur l'adversaire

~Admirez le Tapis du maître~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tapis rouge pour l'aristocrate ? [Antoine] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tapis Rouge pour Dilip Kumar
» Festival de Cannes / tapis rouge
» Filtre rouge pour caisson sous-marin
» SRK marche sur le tapis rouge de Screen Awards OK
» SRK à Berlin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: