Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuugure Akatsuki
♫ ♪ Let's start the show ! ♪ ♫
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 04/04/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]   Ven 4 Avr 2014 - 10:29

Nom / Prénom: Yuugure Akatsuki

Surnom: Yuu’/

Rang désiré : ♫ ♪ Let's start the show ! ♪ ♫

Age: 21 ans

Sexe: Masculin

Métier : Agent de la Ligue/ TopDresseur.

Origine: Maïlys

Groupe Principal :
Neutre

Histoire:



Le jeune Yuugure, à l’âge de ses 14ans obtint son premier pokémon et pas des moindre : un Spinda. Ce pokémon à la démarche chancelante, sans tâches, ni sur le visage, ni sur les oreilles, avait attiré l’attention du jeune garçon alors qu’il était parti en quête de pokémons dans la plaine de Mailys, au sud de Megapagopolis. Mais, n’avant pas de pokémons, comment pouvait-il affaiblir celui-ci ? Yuu’ ne se posa pas la question, lui. S’il fallait l’affaiblir, il le ferait. A la force de ses poings. Il se jeta donc sur sa proie, comme un Grayhena sur un Haydaim, roula avec le pokémon sur quelques mètres avant qu’ils n’échangent des coups. Si bien que, au final, les deux adversaires avaient la même démarche non-assurée et manquaient de tomber à plusieurs reprises, rigolant comme des bienheureux. Avant que le futur dresseur ne se souvienne pourquoi il était venu dans cette plaine : capturer un pokémon. Il se retourna donc vers le pokémon Panda, lançant sa Ball sur celui-ci. Il y entra sans mal, bien sûr. La ball se secouait faiblement. De plus en plus. Avant de … S’ouvrir, laissant s’échapper le pokémon de type Normal hors d’elle. Le jeune dresseur jura avant d’aller récupérer la ball dans l’herbe de la plaine. Est-ce que la réutiliser fonctionnerait ? Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir… Essayer ! Il serra la Poké-Ball dans sa main avant de la lancer de nouveau vers le pokémon fuyant. Et ce fut un nouvel échec.

Il continua comme ceci pendant une bonne heure, poursuivant le pokémon boudiné dans la plaine, le ratant plus d’une fois. Mais plus il s’acharnait, plus il avait envie de ce pokémon en particulier. Il lui trouvait des qualités, comme son entêtement aussi grand que le sien ainsi que son manque de tâches sur le corps. Oui, c’était ce pokémon qu’il voulait pour commencer son équipe.

Et finalement, après cette heure de course-poursuite, le destin voulu bien lui accorder ce pokémon. Alors qu’il respirait fort, ralentissant le rythme de sa course et se disait qu’il abandonnerait l’affaire au prochain lancé de ball, le pokémon revint vers lui, penchant la tête sur le côté. Il avait pris cette course-poursuite comme un jeu. Et si l’humain s’arrêtait maintenant, ce n’était plus intéressant pour lui. Il voulait encore jouer avec cet humain. Il voulait être à ses côtés. Il voulait être son partenaire. Alors, dans un mouvement circulaire de tête, il frappa le bouton de la ball de son front, se laissant aspirer par la sphère bicolore.

Yuugure fit de grands yeux, se demandant si le pokémon l’avait fait exprès ou s’il s’agissait d’un de ces mouvements involontaires que les Spindas savaient si bien faire. Dans tous les cas, la ball cessa de bouger au creux de sa main après trois secousses. Il avait réussi, enfin. Son premier pokémon était là, dans la sphère qui trônait sur sa paume. Il lâcha un profond soupir, se laissant tomber en arrière dans l’herbe, les bras en croix. Ainsi que la ball qui roulait sur le versant de la plaine.

Lachant un juron, il se releva et reparti à la poursuite de son pokémon.


~~~~


Deux ans après, la Zodiac faisait son apparition. Encore une année après, la Ligue de Maïlys était constituée. Pendant ce temps, Yuu’ avait capturé un autre pokémon : sa Leveinard. Il avait alors dix-sept ans lorsqu’il se présenta au poste de Champion. Doux rêveur qu’il était. Il se fit éjecter au premier tour, lamentablement et rentra bredouille chez lui. Son père était là. Il l’attendait dans l’appartement familial. Ses relations avec celui-ci étaient plutôt houleuses : le concept de travail n’était pas le même chez le père et chez le fils. Le paternel suait sang et eau pour gagner toujours plus de galons à la Devon SARL et il souhaitait que son fils ainé fasse de même. Mais celui-ci ne souhaitait pas étudier toute l’économie et autres gestions. Et encore moins travailler dans une grosse boîte comme l’entreprise Devon. Non, il voulait être dresseur. Pas partir à la quête des badges, non, ce qui enrageait encore son père, mais simplement vivre sa vie, avec ses pokémons.

Ce soir-là, Yoinokuchi, le père, avait eu vent du cuisant échec de son fils. Un échec de plus de son fainéant de fils. C’en était trop. Et les paroles de celui-ci qui ne lui convenait pas. Il fallait avouer que le fils avait été sec avec son père, ce qu’il ne supporta pas. Il arrivait à garder son calme face à des clients étrangers trop demandeurs. Il arrivait à garder son intégrité face à ses supérieurs. Mais là, son propre fils, la chair de sa chair, qui se rebellait contre lui ! C’en était trop. Dans un élan de colère, il partit vers la chambre de Yuugure, jeta les affaires de celui-ci, de son armoire à une valise et revint avec celle-ci. Il ne pouvait pas garder un fainéant, un rebelle sous son toit. Le jeune homme garda une mine neutre, observa la valise, puis son père et prononça sèchement :


« Tu parts ? »

La rage pouvait se lire sur le visage du père, il leva sa main menaçante en l’air, s’apprêtant à gifler ce gamin qui lui tenait tête impunément et qui semblait attendre que cette main atterrisse sur sa joue. Mais non, la douce mère, la douce femme prit le bras de son mari, bloquant son geste.

« C’est bon... Il va partir… Pas vrai ?... »

Elle tourna la tête vers son fils ainé. Celui-ci comprit ce qu’il avait à faire : Partir. Il ne pourra se présenter à son père que lorsqu’il sera « quelqu’un ».


~~~~


Quatre ans après, Yuugure à 20ans.

Des tempêtes monstrueuses. Des évacuations en masse. Des immeubles qui s’effondrent par dizaines comme des châteaux de cartes. Lugia attaque Esperantown. La Championne de port Sableye défend les côtes. Le commandant du Taureau est présent également. Mewtwo, le pokémon génétique combat l’oiseau des tempêtes et une ombre apporte le Chaos dans ce combat pour l’île. Mais quelle est le lien avec Yuugure ? Il n’était pas au combat comme ces personnages, non. Il était à l’arrière, dans la ville, cherchant désespérément à sauver les quelques citoyens qui n’avaient pas été encore évacués. Il faisait partie de l’équipe de secours occupant le secteur de l’arène d’Esperantown. Satané boulot. Il en trouvait enfin un qui lui convenait et il se retrouvait a devoir traverser une ville en ruine, sous la pluie et sous les feux ennemis.

« Pffuiii » Voilà ce qu’avait entendu le jeune homme, dans la cavité que formant l’arène. Comme un sifflet. Yuu’ n’eut le temps que pour voir la terrible réalité : Un orbe pourpre fonçait vers l’arène. Et il était dans l’arène. Une explosion, puis le vide. Encore une fois, il avait tout raté. Aaah, au moins, il pourra se reposer maintenant…

Ah bah non. Voilà qu’il entendait des voix dans son néant. « Etat stable. », « Aucunes séquelles. », « Pourra bientôt partir », « Assurances. » . Tant de brides de paroles qui rassuraient Yuugure : il n’était pas mort. Mais selon lui, le médecin qui disait ces mots se trompait. Aucunes séquelles… Ça se voyait qu’il n’était pas dans le corps du jeune homme qui souffrait dès qu’il tentait un seul mouvement.

Peu de temps après, le jeune homme sortait de l’hôpital, non sans être suivit par un psychologue. Celui-ci abandonna rapidement : il ne voyait qu’un homme heureux de ne pas être mort et d’être capable de poursuivre sa vie comme bon lui semblait. Et puis, ce temps alité lui avait permis de savoir ce qu’il voulait faire. Il voulait devenir Champion. Et, ô, surprise, un poste se libera quelques mois plus tard. La flamme du conseillé de type feu s’était éteinte.

Il se précipita donc, prenant le plus rapidement possible des congés pour quitter son travail de présentateur de combats pokémons à Megapagopolis. Cette fois-ci, il allait l’avoir ce titre ! Ses pokémons étaient parés. Depuis le temps, il avait eu le temps de fortifier son équipe tout en restant dans une spécialité : les pokémons de type normal. Il avait choisi ce type précipitamment, après avoir capturé son Spinda.

Il se rendit donc au Volcan et traversa la route victoire- Bah oui, monter un Noarfang, ce n’est pas classe. -, combattant les pokémons qui s’y trouvaient sans grand mal. Il combattait également quelques-uns des dresseurs qui s’entrainaient en son sein. Il montait encore et toujours, jusqu’à, enfin, atteindre les grandes portes de bronze du siège de la Ligue pokémon. Le moment était enfin venu, il était prêt à devenir Champion, il le sentait. Lorsqu’un des Rangers qui gardaient l’entrée lui demanda pourquoi il se présentait là, il ne put retenir un large sourire.


« Salut ! Je viens pour le poste de Conseiller ! »


Un léger silence plana dans la montagne, perturbé par le bruit du vent passant entre les roches. Il était vrai qu’il n’était pas très crédible comme Conseiller. Mais le ranger restait stoïque et lui répondit simplement et sèchement avant de retourner à son poste :

« Adam Yonowaaru est le nouveau conseiller. Désolé. »

~~~~

Encore une cuisante défaite pour le dresseur. C’est à croire qu’il n’était jamais au bon endroit au bon moment. Mais il n’abandonnait pas. Le prochain poste sera pour lui, c’est sûr. Un magnifique exemple d’entêtement comme savait si bien le faire les frères Akatsuki. En attendant, il reprenait son métier de présentateur, jouant de temps à autres les émissaires pour la Ligue, afin de se faire bien voir. La vie de Yuugure aurait pu continuer comme ça, entre métro-boulot-dodo. Mais voilà, encore une fois, le destin ne voulait pas jouer ainsi. Aussi, ce ne fut pas un, mais deux postes de Champions qui furent libérés. Tout d’abord, celui de Champion de l’arène de Lakit. Leane, la Championne locale avait été victime d’un terrible accident qui lui avait valu le côté droit de son corps. Quant au deuxième poste, il s’agissait d’un poste de Conseillé, une nouvelle fois. Mais la personne qui avait laissé ce poste vacant n’était pas des moindre. Il s’agissait de Lyndia Dukos, la Championne de type ténèbres et plus ancienne Conseillère de la Ligue. Yuu’ avait beau n’être pas très futé, il connaissait au moins la composition du Conseil des Quatre.

Alors que choisir ? Retenter le poste de Conseillé, en risquant d’arriver encore une fois trop tard ? Ou alors prendre l’autoroute pour atteindre au plus vite Lakit ? La question ne se posa même pas pour Yuugure : il alla directement à Lakit.

Une fois arrivé dans cette ville ô combien lugubre, il se dirigea vers les six statues, marquant une pause solennelle avant de continuer son chemin vers l’arène. Des tombes. Partout des tombes. Heureusement que le jeune homme était arrivé en milieu d’après-midi, sinon il aurait eu peur de tomber sur un zombie et autres revenants. Brr. Et la chapelle qui n’était pas plus accueillante. Mais il ne recula pas. Après tout, c’était un homme et peut-être un futur Champion. Il poussa donc les lourdes portes grinçantes de l’église. Il y découvrit une silhouette d’homme, comme un fantôme dans ce bâtiment mal éclairé. Mais qui avait eu la bonne idée d’éteindre la lumière ? Si il y avait des projecteurs, c’était pour qu’ils soient utilisés, bon sang ! C’était, comment dire, un blasphème pour le jeune homme. Celui-ci s’avança, reprenant son sourire habituel, faisant un grand signe de la main à l’homme habillé d’une soutane :


« Hey ! Je viens pour le poste de Champion ! Owh, tu es du genre gai, toi, nan ? »


Il avait vite déchanté en voyant l’homme au regard morne. On aurait vraiment dit un cadavre sorti de sa tombe et, visiblement, il n’était pas heureux d’être revenu parmi les vivants et il semblait d’autant plus blasé en voyant le jeune homme qui se présentait face à lui. Faust se contenta donc de lui répondre, utilisant le moins de mots et de force possible :

« Ce n’est pas ici… Va à la Ligue… »

Le vent siffla dans la chapelle. Non ! Il ne pouvait pas rater une nouvelle fois cette occasion ! Et puis, pourquoi il ne pouvait pas se présenter à l’arène concernée ? Satané système. Il jura et salua le cadavre ambulant avant de repartir le plus vite qu’il pouvait, laissant un simple commentaire à l’homme fantomatique :

« Et… Garde le sourire ! »


Cette fois-ci, il ne passa pas par l’intérieur de la route victoire, mais par les sentiers qui entourait le volcan. L’air était frais et contrastait avec le reste du chemin de la Ligue. Plus il montait, plus l’air se raréfiait, si bien que, lorsqu’il atteignit le sommet, il fut à cours de respiration et s’accouda à une paroi rocheuse.

« Putain de Route Victoire… Survivre à cette Route est déjà une Victoire… »

Ouais, Yuu’ restait fidèle à lui-même même en temps de crise. Ce qu’il venait de dire aurait très bien pu être un slogan pour la Route Victoire, qui sait. Sans le « Putain », bien sûr.

Il se releva après avoir pris quelques minutes pour reprendre son souffle et se présenta face aux portes de la Ligue pour la seconde fois en une année. Et pour la seconde fois, il salua le ranger qui semblait étonné de revoir le dresseur.


« Encore toi ? Tu es venu pour le post de Conseiller, encore ? Ou alors celui de Champion ?
-Ah, je suis pas très bon pour les conseils,
dit-il avec un grand sourire avant de mimer une carte de restaurant, donc ce sera un poste de Champion s’il vous plait. »

Le ranger l’invita à le suivre à l’intérieur du bâtiment, non sans cacher son exaspération. Si ç ane tenait qu’à lui, il renverrait ce rigolo chez lui à grands coups de pieds… Mais la Ligue avait insistée pour étudier toute les candidatures, malheureusement. Ils arrivèrent dans un petit bureau où le ranger invita l’ainé Akatsuki à s’asseoir avant de se mettre face à lui, debout, les paumes plaquées sur la table qui les séparait.

« Bon, CV, s’il vous plait.
-Oh, d’accord. Je n’en ai pas sur moi.
Mais avant que le ranger ne l’envoi balader, il ajouta : Mais j’ai de quoi vous satisfaire dans cette clé, ah ! »

Il présenta alors une clé USB flambant neuve que s’empressa de prendre son interlocuteur avant de l’enfoncer dans un ordinateur portable qu’il sorti d’un tiroir à serrure du bureau. Il ne semblait pas très confiant, à vrai dire et s’attendait à voir un CV vide. Mais à mesure qu’il le lisait, il s’y intéressait alors que le jeune homme se balançait sur sa chaise.

Yuu’ semblait être un homme souhaitant la dissolution de la Team Zodiac, ayant aidé la Ligue à plusieurs reprises sans en demander pour autant des récompenses. Et surtout, il semblait être un bon dresseur. Mais pour vérifier cette thèse, il n’y a qu’un seul moyen possible, n’est-ce pas ?


« Très bien, très bien… Mais il y a une chose qui me chiffonne. Et pour cela, il n’y a qu’une seule option possible. Vous êtes prêt ?
-Prêt à quoi ?
- Combat. Un seul pokémon, pas de Swith, Pas d’objet.
Ah ! Un combat !
dit-il, son sourire grandissant encore et arrêtant de se balancer. Okay, mais faites gaffe ! Je suis un véritable… Champion, Ahah !
-Oui, c’est ça. »


Yuugure avait choisi son Queulorior alors que le Ranger avait sorti un Noadkoko. Le pokémon Plante avait l'air clairement plus puissant que le Peintre, mais Yuu' n'abandonna pas et poursuivit le match. Epargnons-nous les évènements du combat et allons droit au but : la fin du match, le résultat. Enfin, le résultat semblait évident : le dresseur avait perdu. Le Chien-Peintre était tombé sous les assauts du cocotier. « Dommage, vous étiez en bon chemin. » Encore une défaite pour le fils Akatsuki. C'était difficile à avaler, mais ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait devenir Champion. Il rentra donc bredouille à son appartement.

Quelques jours plus tard, alors qu'il regardait, allongé sur son canapé, son Spinda boulotter une bouteille d'alcool et qu'il pouffait de rire, on vint frapper à sa porte. Il se leva, grommelant et alla ouvrir à l'inconnu qui insistait. Il s'agissait d'un grand homme, en manteau noir, le crâne entièrement rasé, reflétant la lumière du néon.

« Yuugure Akatsuki ?
- Lui-même.
- Charles Grant, de la Police de Protection Spéciale de Maïlys. Je vais aller droit au but : Voulez-vous nous rejoindre ? »


Le mastodonte observait de ses bons deux mètres le jeune homme. Celui-ci semblait pensif et pour cause : la proposition l'intéressait. Il s'agirait d'un bon moyen de prouver sa fidélité à la Ligue et peut-être, qui sait, être un jour assez fort pour prendre le poste de Champion. Il releva donc la tête et croisant le regard du colosse donna sa réponse avec un grand sourire :


«C'est quand qu'on commence ?»




















Mental :


Que dire du Mental de Yuugure… La chose la plus frappante, lorsque l’on le rencontre pour la première fois est son éternelle bonne humeur. Cela aurait pu être un bon point, si elle n’était pas VRAIMENT éternelle. Quel que soit la situation, il gardera son sourire. Quel que soit le pétrin dans lequel il est, il continuera de ses jeux de mots pourris avec son grand sourire. Ah, ses jeux de mots. Beaucoup tellement, trop de jeux de mots. Aussitôt qu’il peut, il lancera une blague qui ne fait plus rire depuis cent ans. Sugil Hyôro était son inspiration première, avec les « Sugil brise la glace ! » Et autres « Sugil jette un froid ! ». Oh oui, il aime ces jeux de mots qui ne font rire que lui et ne les quittera pour rien au monde.

Si bien que, lorsqu’on discute avec lui et quelque soit son interlocuteur, on ne peut pas tenir une discussion sérieuse sans qu’il ne rajoute son petit grain de sel, ce qui en fait un personnage assez… Dérangeant, embêtant, lourd, insupportable, éminemment exaspérant. Ça en fait des mots pour une seule personne.

Mais rassurez-vous, il n’est pas tout le temps comme ça. Outre les moments où il dort, il peut être un peu sérieux. Par exemple, lorsqu’il est auprès de ses pokémons ou bien qu’il est seul, il se calme. Evidemment : il n’y a plus personnes pour jouer les publics. Yuugure est un homme du spectacle, un homme d’action. C’est pour cela qu’il avait fait le métier de Présentateur lors des combats pokémons de Megapagopolis.

En parlant de pokémons. Bien sûr, Yuu’ aime ces petites bêtes, toutes autant qu’elles soient, de n’importe quels types, de n’importe quelles formes.Il n’a pas de préféré et il ne collectionne pas pour autant les pokémons, se cantonnant aux siens avec lesquels il se fait un plaisir de jouer le plus souvent possible. A ce qui parait, c’est bon pour leurs développements.

Il a la fâcheuse manie de toujours remettre tout au lendemain, si bien qu’il se retrouve la plus part du temps sur le fil du rasoir. Et, au contraire, il tentera toujours d’aller trop vite dans ce qu’il fait. Cela à pour résultat des choses bâclées. Mais ne vous inquiétez pas ! Une chose qu’il ne remet jamais au lendemain et qu’il ne bâcle pas, c’est ses matchs de pokémons. Il fera tout pour déconcentrer son adversaire, le gêner et, bien sûr, pour gagner.

Apparence physique :

Yuu’ est grand. Enfin, tout dépend de la personne qui se présente face à lui. Il fait entre un mètre quatre-vingt et un mètre quatre-vingt-cinq. Sa taille est, lorsqu’il est dans son rôle d'Agent, mise en valeur avec le long manteau noir à capuche qu’il porte, mais nous reparlerons de sa tenue plus loin. Il a ce qu’il faut, là où il le faut, sans pour autant tomber dans l’excès et ressembler à un Machopeur sous testostérone ni à une brindille.

Il a de longs cheveux blonds qu’il soigne soigneusement chaque matin pendant près d’une heure pour arriver à un résultat lui convenant : les cheveux longs à l’arrière, d’autre maintenu en l’air avec du gel sur le haut de sa tête, le tout accompagné de mèches rebelles. Il a les yeux bleu clair avec de légers reflets cyans. Une mine réjouit est constamment dessinée sur son visage et, lorsqu’il trouve ses blagues drôles – c’est-à-dire tout le temps-, il lâche quelques gloussements, faute de pouvoir rire aux éclats.

Habituellement, il s’habille de vêtements classiques, décontractés : tee-shirt ou chemise, burmuda ou jean, privilégiant le noir, le blanc et les autres nuances de gris. Mais lorsqu’il entre dans son personnage d'Agent de la Ligue et qu’il commence son Show, il change de vêtements : il s’habille d’un pantalon noir serré et ne porte en guise de haut qu’un long manteau à capuche noir, au longues manches , à demi ouvert au torse, tenu par une chaine afin que les épaules ne tombent pas lorsqu’il bouge trop, ce qu’il fait souvent. Il est également ouvert en bas pour ne pas gêner Yuugure lorsqu’il marche. Il accompagne cela de fins gants noirs.

Ouais, quand on fait un boulot comme ça, on cherche à avoir un minimum de classe lorsqu’on fait son boulot, imposer son style, sa puissance, sa supériorité.

Equipe : ( Il choisi différentes balls pour les reconnaitre facilement. )


Saké : Spinda Niv 40 (Mâle)
Talent : Contestation
Ball : Poké-ball

Isha : Leuphorie Niv 40 (Femelle)
Talent : Sérénité
Ball : Soin-Ball

Ekaki : Queuelorior Niv 40  ( Mâle)
Talent : Technicien
Ball : Honor-Ball

Aryuu : Metamorph Niv 40 (Asexué)
Talent : Imposteur
Ball : Faiblo-Ball



Autre:


Il s’agit également d’un fainéant invétéré, voilà pourquoi il n’a pas de Monaflemit dans son équipe : il en est un, ahah. Et il joue un peu de guitare, Voilà, voilà.

EDIT : Ah ! Et c'est l'éventuel TC de Tasogare Akatsuki/ Mysty


Dernière édition par Yuugure Akatsuki le Sam 5 Avr 2014 - 14:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndia
La Reine Noire
La Reine Noire
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 28

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]   Ven 4 Avr 2014 - 16:31

Désolé, mais je ne peux pas valider cette fiche.


Dans l'ensemble, celle-ci n'est pas mauvaise. Toutefois quelques bizarreries de formulations, quelques lourdeurs et répétitions, mais surtout des tonnes de "tournage autour du pot qui allongent superficiellement la fiche" trahissent ce que je t'ai reproché dans ton test. D'ailleurs, sortir cette fiche si peu de temps après ton test n'était pas très malin. J'ai dit que je serais désormais bien plus exigeant avec les Champions, et les derniers posts que j'ai lu de toi sur le test en question n'étaient pas d'un niveau Champion.

Je ne peux donc que t'inviter à t’armer de ce qui te fait réellement défaut : de la patience, pour continuer à RP tranquilement, poursuivre tes efforts, et attendre avant de tenter un rôle important, puisque ceux-ci ne se débloquent pas d'un claquement de doigt.

~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-aube.bb-fr.com
Yuugure Akatsuki
♫ ♪ Let's start the show ! ♪ ♫
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 04/04/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]   Sam 5 Avr 2014 - 13:58

EDIT.
Yuu' n'est plus Champion.
Yuu' devient Neutre.
Seule la dernière partie de l'histoire à changée.
L'équipe de Yuu' est passé à 4pokés lv 40.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian
Le Roi Blanc
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]   Lun 7 Avr 2014 - 8:24

C'est bon pour moi, validé!

Bon jeu :3

~~~~~~

~Doublette de Lyndia, ne pas envoyer de MP sous ce compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yuugure Akatsuki. Let's start the show ! [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [S1] Yuugure Akatsuki ! On l'attendait, le voici ! [Validée]
» Yuugure Akatsuki. V3.0. - Validé -
» Kate Winslet on the Ellen DeGeneres Show
» Problème de chauffe bougie/Ez Start...
» Kit Car Show Chanteloup 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Avant Propos :: Fiches Persos et Carnets de routes :: Règlement et Fiches de Personnages-
Sauter vers: