Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Sam 29 Mar 2014 - 20:04


Aurora s'était éveillée. L'Amagara était revenue à la vie après une mort de plusieurs siècles. Anacho avait terminé tout ce qu'il avait à faire à Mégapagopolis, et s'était donc mis en route pour l'Imaginarium, prêt à affronter le prochain champion d'arène, Ethan Runefield. Le dresseur serra les dents en repensant à leur dernière rencontre. Le champion n'avait eu absolument aucun remord à faire exploser une partie des ruines, au risque de tuer son allié. Le Glacial n'avait pas apprécié ce comportement, et avait bien l'intention de se venger, dans un match officiel pour récupérer son quatrième badge.

Habillé de sa tenue "de voyage", composée d'un pantalon noir, d'une chemise bleu clair, et de son manteau noir, tacheté de gris, le dresseur parcourait la forêt dense, Maulin sur l'épaule et son sac sur le dos. Celui-ci contenait des affaires de rechange, sa tunique de protecteur d'Artikodin, sa canne-épée (démontée, afin de prendre moins de place) et quelques provisions. Le jeune homme voyageait léger depuis que les Zodiacs avaient retourné son appartement de fond en comble.

Depuis que son frère avait pillé son appartement.

Le jeune homme sera les dents, en repensant à cette rencontre. Il s'était passé tant de choses depuis cette révélation. D'abord, il avait appris le fait que la Zodiac gardait un oeil sur lui, puis il y avait eu le conflit entre Sneaffle et BG. Anacho déglutit en y repensant. Il allait devoir prendre un moment pour donner des explications à la Momartik, mais il redoutait ce moment : il n'avait aucune idée de la possible réaction de la Reine des Neiges. Mais c'était devenu indispensable. Il se fit la promesse mentale de régler tout ça le soir même.

Le soleil atteint son zénith, et sa lumière se déversa sur le forêt, celle-ci se remettant lentement, mais surement de l'hiver. Le brun à queue de cheval décida donc de faire une pause. Il posa son sac, et s'adossa contre un arbre pendant quelques longues secondes, profitant du repos qu'il avait mérité. S'il continuait à ce rythme là, il atteindrait la ville assez rapidement, et aurait donc tout le temps de s'installer et de se préparer pour son combat.

Maulkin descendit de son épaule, et donna quelques coups de museau dans le sac, rappelant ainsi à son dresseur la raison de leur pause. Celui-ci fut tiré de ses pensées, et sortit donc le tuperware contenant son repas de midi, ainsi qu'une baie sitrus pour l'Evoli chromatique. Celui-ci commença à manger, lentement afin de déguster sa nourriture, tandis que le regard d'Anacho se perdait à travers les arbres. Une fois de plus, il pensait à ce que lui avait dit Angstorm. Et une fois de plus, il s'inquiétait pour les autres.

Il n'avait pas beaucoup d'amis, ou de connaissances. A vrai dire, en faire la liste était très facile : Khaïl, Lavi et Sakuranbo. Il avait déjà croisé le roux, tandis qu'il était à Mégapagopolis, et avait pu l'avertir que les Zodiacs le surveillait, et qu'il n'était donc pas hors de danger. Il n'avait pas encore croisé le blond, mais ne se faisait pas trop de soucis pour lui : leur niveau était le même, et Lavi était probablement capable de se débrouiller. En revanche, Sakuranbo n'était pas une dresseuse, elle avait beau avoir des Pokémons, ils n'étaient pas taillés pour le combat, et elle n'avait pas vraiment l'expérience nécessaire pour bien les guider. Elle était la plus vulnérable, si les Zodiacs décidaient de s'en prendre à elle. Bien entendu, il ignorait qu'elle était hors de danger, vu que son frère n'était autre que le Commandant Scorpio.

Le dresseur secoua la tête, chassant ces pensées et se concentra sur son repas. La jeune femme aux cheveux roses ne risquait rien tant qu'ils ne se croisaient pas, à vrai dire. Leurs deux premières rencontres dataient, et ils n'avaient eu aucun contact depuis. Et puis, elle était aux côtés de Touya, non ? Celui-ci devait être plus que capable d'assurer la sécurité de Sakuranbo.

Soudainement, la Pokéball contenant Santon s'ouvrit, laissant le Blizzaroi à l'air libre. Celui-ci huma l'air de la forêt, se tourna vers son dresseur, lui fit un signe de tête et partit sous le couvert des arbres. Bien sur, Anacho n'avait nulle raison de s'inquiéter : il savait que son ami reviendrait, aussi bien qu'il savait que celui-ci était nostalgique, et que les forêts lui manquaient. Il avait passé toute sa vie, avant d'être capturé, dans les bois des Hauts Monts, et n'avait pas encore eu l'occasion d'y retourner. La Forêt Dense était ce qu'il se reprochait le plus de son environnement natal.

Mais aucun des deux ne s'imaginait qu'il allait faire une rencontre des plus inattendues.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Mar 1 Avr 2014 - 10:41


A cette période de l’année, j’avais pour habitude de me promener aux alentours de la capitale en compagnie de mes pokémons ; le décor urbain n’était pas vraiment leur préféré –le mien non plus d’ailleurs. La serre était une solution pour changer d’environnement mais elle était loin d’être suffisante aux besoins de mes compagnons et elle ne remplacerait jamais la fraîcheur revigorante deu grand air. Aujourd’hui, le temps était au rendez-vous pour une balade en plein air. Le ciel était éclairci d’un azur limpide et quelques nuages cotonneux paressaient çà et là, la brise était accompagnée de délicats parfums floraux et le chant des Nirondelles flottait dans les airs ; le tout s’orchestrait merveilleusement autour d’une symphonie qui évoquait le retour du printemps. Il aurait été dommage de ne pas profiter d’une journée comme celle-ci pour se changer les idées en dehors de la capitale.

Chargée d’un lourd panier à pique-nique, mes pas m’avaient naturellement portée vers la Forêt Dense et ses nombreux bosquets. Il s’agissait le dernier endroit où je m’étais rendue avec Touya avant sa disparition, et c’était peut-être cela qui m’avait attiré dans ces lieux particuliers : j’espérais secrètement le retrouver au milieu des bois comme s’il ne s’était rien passé d’autre entre temps. Cela faisait longtemps que je n’étais pas sortie ainsi ; le calme de la nature avait un effet bénéfique sur moi, bien plus que les bruits incessants et stressants de la ville. Je me sentais reposée, presque sereine pour la première fois depuis plusieurs semaines. Je cheminais tranquillement sur les sentiers dessinés par l’homme, Konoha à mes côtés ; Youkou et Shinkou avaient déjà été libérés pour la promenade et je comptais sortir les autres de leur ball une fois que l’on aurait trouvé une clairière pour déjeuner.

On avançait lentement en admirant la renaissance des frondaisons lorsqu’un détail anodin m’intrigua. Etrange, j’avais l’impression que quelque chose faisait défaut dans le décor, et il ne me fallut quelques secondes pour m’en rendre compte : c’était calme, beaucoup trop calme, bien trop calme par rapport à ce que ça devrait être. Il manquait un bourdonnement incessant dans les airs et ce bourdonnement c’était…


- … Shinkou ! m’exclamai-je en me retournant.

Il avait disparu. On garda quelques instants de silence incrédule devant son absence avant de s'enfoncer dans les fourrés à sa recherche. Mais où est-ce qu’il avait bien pu aller celui-là, encore ?


~~~~~
Quelque part, non loin de là…

- ATTRAPEZ CE JAMBONEAU DE COXY ! QU’ON EN FASSE UN CASSE CROÛTE POUR LES ASPICOTS !
- Pardon je m’excuse je suis sincèrement désolé je ne savais qu’il s’agissait de votre réserve de baies sinon je n’y aurai jamais touché je vous jure n’importe qui aurait réagi comme moi en les voyant si bien rassemblées c’est un réflexe pokémon auquel on ne résiste pas à cette tentation alors par pitié pardonnez-moi arrêtez de me poursuivre aussi alors que je n’ai rien fait de mal ne je le recommencerai plus jamais je vous le promets pardon pardon pardon !
- A MOOOOOOORT !


Olala, ces Dardagnans ! Quel que soit l’endroit, ils étaient toujours aussi peu commodes !

Shinkou s’enfuyait aussi rapidement qu’il le pouvait au milieu des arbres et des buissons, poursuivi par une demi-douzaine de pokémon Guêpoison qui avaient vraiment l’air de vouloir en découdre avec lui. Ce n’était rien enfin… presque. Sa légendaire gourmandise avait encore fait des siennes et il en payait encore le prix. D’ordinaire, Sakuranbo et Konoha étaient toujours là pour le sortir d’affaire mais est-ce qu’ils le retrouveraient avant que ses insectes géants en finissent avec lui ? Il l’espérait de tout son cœur, il ne voulait pas servir de repas à des Aspicots. C’était une fin beaucoup trop horrible pour lui ! Il jaillit soudainement du feuillage d’un arbre lorsqu’il croisa le regard d’un Evoli chromatique en face de lui.


- KONOHA tu tombes bien au secours je suis poursuivi par des Dardagnans ils m’en veulent pour avoir mangé leurs baies mais en fait tu n’es pas lui maintenant que je suis devant toi et que je te vois de plus près parce que tu lui ressemblais mais en fait pas du tout et en Konoha a évolué entre temps c’est sans doute la panique qui m’a fait confondre avec toi mais même si je ne te connais pas je me cache quand même derrière toi parce que j’ai trop peur alors qui que tu sois s’il te plait vient à mon aide avant qu’ils viennent me dévorer tout cru !

-HRP-:
 


Dernière édition par Sakuranbo Yamazakura le Mar 1 Avr 2014 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Mar 1 Avr 2014 - 12:40


Maulkin venait de terminer sa baie lorsque le Coxy débarqua à toute vitesse devant lui. Ses propos débités à la vitesse de la lumière, et sans aucune pause - bien évidemment - étaient difficiles à comprendre. L'Evoli chromatique allait lui demander de se calmer et de répéter lorsqu'il comprit soudainement ce qu'il se passait.

Les Dardagnans commencèrent à se déployer devant les deux petits Pokémons, tout en les menaçant de leurs dards empoisonnés. Maulkin, avec son attitude et sa mentalité princière, avança vers les Pokémons sauvages. Il n'était pas certain d'avoir la puissance nécessaire pour vaincre ses adversaires, mais il était de son devoir de protéger les plus faibles.

Fort heureusement pour lui, il n'eut pas à se battre. Anacho leva la tête de son repas, vit les Dardagnans, et libéra Fharwon. Le Mammochon grogna, et utilisa immédiatement Pouvoir Antique sur les Guêpoisons. Devant une telle attaque, les assaillants insectoïdes décidèrent de faire demi-tour, non sans laisser deux d'entre eux écrasés par les rocs. Leurs cris de promesse de vengeance retentirent, alors qu'ils se repliaient.

Maulkin remercia son compagnon d'un hochement de tête simple, mais plein de sens, avant que le Pokémon Deudéfenses ne soit rappelé dans sa sphère métallique. A ce moment là, Anacho commença à prêter attention au nouvel arrivant. Sa première pensée fut qu'il ne s'agissait évidemment pas d'un Pokémon sauvage. La deuxième étape fut de tenter de déterminer à qui il appartenait, et ce qu'il faisait ici. Et enfin, le ruban rose sauta aux yeux du jeune homme.

Il avait déjà vu des rubans similaires, sur d'autres Pokémons. Sur un Azurill et un Phyllali, entre autres. Sur les Pokémons de Sakuranbo.

Le dresseur ouvrit de grands yeux ronds lorsqu'il réalisa que Sakuranbo ne devait pas être loin. Il n'avait plus qu'à rester là, en demandant au Coxy de rester ici, et la jeune femme aux cheveux roses allait surement rapidement débarquer, à la recherche de son Pokémon.


« Dis moi, tu ne serais pas un des... amis de Sakuranbo, par hasard ? Il se trouve que je la connais... Si tu veux, tu peux rester avec moi le temps qu'elle arrive, comme ça tu ne risques pas de retomber sur les Dardagnans. »

Anacho avait hésité sur le terme à employer. Saku n'était pas vraiment une dresseuse, donc parler de "ses Pokémons" aurait pu être déplacé. La relation qu'elle entretenait avec les Pokémons ressemblaient plus à de l'affection ou à de l'amitié à qu'à des liens Dresseur/Pokémon. Si le jeune homme avait vu juste, le Coxy ne manquerait probablement pas de le confirmer, vu à quel point il semblait bavard. Dans l'autre cas... il verrait bien ce qu'il ferait. De toute façon, il n'était pas question de partir sans Santon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Sam 5 Avr 2014 - 9:15

Un Blizzaroi ? Dans la forêt dense ? Au début du printemps ? Je savais que la Team Zodiac en avait après les légendaires qui régissaient le climat et les saisons, mais de là à imaginer que l'impact sur la faune locale soit touchée à ce point, cela me surprenait vraiment ! Le colosse nous dévisageait de toute sa hauteur. Ce genre de pokémon n'était pas seulement impressionnant, il était  également puissant ; s'il venait à attaquer, même en combinant les forces de Konoha et de Youkou, je doutais que l'on en sorte indemne et pas seulement à cause de notre désavantage de type.

Le Verdoyant était sur ses gardes, prêt à réagir si le bonhomme de neige amorçait le moindre geste hostile. La chose la plus raisonnable à faire, songeai-je, c'était de ne pas engagé un combat perdu d'avance. Il était préférable d'essayer de communiquer, ou dans le pire des cas, fuir.


- Bon... bonjour monsieur le Blizzaroi ? Beau temps pour la saison, hein ? Ahahah...

Bravo ! Parler du temps à un pokémon glace, brillante idée !

- Que fais-tu ici-bas ? Tu t'es perdu ? Ou .. tu as à un dresseur peut être ? Tu peux me mener à lui ? fis-je, craintive.
~~~~~

A l'entente du nom de sa maîtresse, Shinkou s'était exclamé :

- Oui c'est Sakuranbo alors comme ça tu la connais mais moi je ne te connais pas comment ça se fait mais comme tu es un de ses amis tu auras de quoi me nourrir n'est-ce pas d'ailleurs comment tu t'appelles toi désolé de t'avoir pris pour Konoha tout à l'heure les Dardagnans m'ont induit en erreur tu comprends j'étais un peu paniqué alors sur le coup comme Konoha était aussi un évoli avant d'évoluer oui oui un chromatique tout comme toi on pourrait presque vous prendre pour des frères d'ailleurs sauf que vous ne vous ressemblez pas du tout !

Il voletait autour d'Anacho et de Maulkin en définissant de grands cercles dans les airs, sans jamais cesser de débiter ses paroles.
-HRP- :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Sam 5 Avr 2014 - 12:15


Santon se baladait, profitant ainsi de la forêt. Il n'allait pas tarder à revenir à son point de départ lorsqu'il se retrouva nez à nez avec une jeune femme aux cheveux roses et son Phyllali chromatique. La posture de celui-ci poussa Santon à passer immédiatement en mode combat combat, libérant la petite lumière blanche qui s'éleva dans les cieux. Aussitôt, la grêle commença à tomber doucement sur la zone, avant d'être immédiatement stoppée. La femme tentait la communication, et le Verdoyant ne semblait pas enchanté à l'idée de l'attaquer. Le Blizzaroi n'avait donc aucune raison de combattre, et il se redressa donc tout en stoppant le bouleversement climatique qu'il avait amorcé.

En revanche - et c'était compréhensible - la rose semblait avoir peur. Et pourtant, il n'était même pas en forme Méga-évoluée, ahah ! Puis Santon explosa de rire en l'entendant parler du climat. Ca, c'était drôle. Vraiment. Surtout pour un Pokémon capable de déclencher des tempêtes de grêle à volonté. Néanmoins, il reprit rapidement son sérieux et répondit. Il se doutait bien que la jeune femme ne comprendrait pas un mot de sa réponse, mais son Phyllali pourrait probablement la mettre en confiance.


« Oui, j'ai un dresseur. Suivez-moi. »

Sans un mot de plus, le Blizzaroi fit demi-tour, tournant le dos à la femme et à son Pokémon. Il ne craignait pas vraiment d'être attaqué. S'ils essayaient, c'était à leurs risques et périls. Et à l'opposé de ça, vu son rythme franchement lent, il ne risquait pas de les semer.


Un peu plus loin, Anacho se frottait les tempes, fatigué. Visiblement, il s'agissait bien d'un Pokémon de Sakuranbo au vu de sa réaction. Mais bon sang, il ne pouvait pas se tenir tranquille quelques instants ? L'idée horrible de le faire tomber KO afin de le forcer à le faire se taire lui traversa l'esprit, mais il la repoussa immédiatement. Il devait faire preuve et de patience. Et puis, Saku risquait fort de ne pas apprécier qu'il maltraite ses Pokémons juste sous prétexte qu'il parlait trop. C'était un comportement digne d'un Zodiac.

Ce fut Maulkin qui trouva la solution parfaite. Il fouilla dans le sac de son dresseur et poussa tout son stock de baies vers le Coxy. Aussitôt, il arrêta de brailler et se jeta sur la nourriture. Pour l'Evoli chromatique, qui n'avait pas dit un mot, c'était un sacrifice nécessaire et rentable. Il n'avait rien contre l'insecte, à part le fait qu'il parlait bien trop. Et afin de préserver sa zone de confort, il était prêt à sacrifier sa nourriture, quitte à devoir aller se réfugier dans sa ball plus tard afin d'éviter de crever de faim.

Le dresseur et l'Evoli regardèrent le Coxy faire un festin, tous les deux effarés du changement total d'attitude de l'insecte. Ils semblaient ne plus exister : pour lui, seules les baies étaient présentes. Anacho grattouilla son Pokémon au niveau du collier de fourrure, le remerciant de son intervention quasi divine.

Et puis, finalement, Santon fit son apparition, suivi de Sakuranbo et de Konoha. Anacho se leva, et fit un pas en avant, accueillant ainsi les nouveaux arrivants.


« Bonjour Sakuranbo, heureux de te revoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Mar 8 Avr 2014 - 16:00


Il éclatait de rire ? Il avait trouvé ça drôle ? Je soupirai de soulagement avant de rire nerveusement. Il était plutôt sympa ce Blizzaroi, il n’y avait vraiment pas de quoi paniquer ! Enfin, ça c’est que j’ai pensé pendant environ dix secondes car son hilarité ne dura pas bien longtemps : sa moustache cessa soudainement de s’agiter et il reprit aussitôt un air sérieux. Je… je n’aurai pas dû rire c’est ça ? Konoha était aussi mal à l’aise que moi face à ce colosse des montagnes, mais ce qui n’était pas du tout le cas pour Youkou. Elle pétillait de vie et de douceur, comme à son habitude, et ne semblait pas être impressionnée pour le moins du monde. L’Arbregelé bafouilla quelque chose dans sa barbe avant de se retourner, nous invitant à lui emboiter le pas. Le Verdoyant et moi nous jetâmes un coup d’œil intrigué avant de le suivre ; la Fée des Fleurs nous avait déjà devancé de quelques pas.

Nous marchâmes quelque longues minutes au milieu des fourrés avant d’arriver à l’orée d’une clairière. Le pokémon glace était imposant et plutôt lent, il aurait été difficile de le perdre de vue, même volontairement. Tout en avançant, je scrutais les alentours à la recherche d’une énorme boule rouge volante en train de fureter un peu partout ; Shinkou devait se trouver quelque part dans le coin c’était obligé, il n’avait pas pu aller bien loin. Et puis, à l’instar du Blizzaroi, je me demandai comment est-ce que j’avais pu perdre un pokémon du gabarit du Coxy, surtout lorsqu’on le sait aussi bruyant.

A notre plus grande surprise, c’est notre guide qui le retrouva. Le 5 étoiles, cette canaille, était en tranquillement en train de se goinfrer au pied d’un arbre pendant qu’on se débattait entre branche et buisson pour le retrouver. Ma réaction fut immédiate :


- Shinkou ! m’exclamai-je sur un ton de léger reproche. Tu étais donc là ! Combien de fois est-ce que je t’ai dit de ne pas t’éloigner de nous lorsqu'on se promène en forêt ?

Mais le Coxy ne m’écoutait qu’à moitié, ça sautait aux yeux. Ses deux globes oculaires étaient mi-clos tandis qu’il gobait les dernières baies en sa possession. Dans cet état, il était incapable de se concentrer correctement, il n'y avait donc qu'une chose à faire : attendre qu'il termine de manger. Il me fallut quelques secondes pour remarquer l’Evoli chromatique qui siégeait à ses côtés et encore plus de temps pour croiser ce regard d’un bleu glacial que je connaissais déjà.

- Bonjour Sakuranbo, heureux de te revoir.
- Anacho.

Pas d’effusion de paroles ravies ou d’exclamations enchantées par ses retrouvailles, non. Juste… Une simple constatation. Ni plus, ni moins.

- Moi de même, lui répondis-je d’une voix neutre.

Oh, ce n’était pas que je n’étais pas contente de le revoir non, ça me faisait très plaisir même, mais j’avais juste un peu de mal à manifester mon enthousiasme.


- Oh… c’est toi qui a retrouvé Shinkou et qui s’est occupé de lui ? J’espère qu’il ne t’a pas trop embêté ou qu’il ne t’a pas trop causé d’ennuis : c’est un vrai sac à problèmes quand il s’y met. En tout cas merci beaucoup, on s’est inquiétés lorsqu’on a vu qu’il n’était plus là.

Le petit Evoli attira de nouveau mon attention. Il était si mignon celui-là ! Il me faisait penser à Konoha lorsqu’il était plus jeune. Je posais un genou à terre et lu tendis la main. Le Phyllali, quant à lui, s’était contenté de s’asseoir à mes côtés en dévisageant intensément l’Evolutif de son regard noisette.

- Il est à toi ce petit ? Tu ne l’avais pas la dernière fois que l’on s'est vus ...

La dernière fois, c'était à Port Lieucca, et Anacho venait juste de récupérer son premier badge. Depuis, il s'était passé beaucoup de choses, et je me demandais jusqu'à où est-ce qu'il avait progressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Mer 9 Avr 2014 - 4:57


La première réaction de la jeune femme, avant même qu'Anacho n'ouvre la bouche, fut de gronder son Coxy. Mais celui-ci était toujours occupé par le festin offert par ses sauveurs et n'y prêta pas - ou à peine - attention. Quelques instants après, le regards de deux humains se croisèrent, et les salutations commencèrent. La réponse de Sakuranbo était étrangement neutre. Pas forcément froide, mais vraiment... neutre. Ce qui était plus que surprenant, surtout lorsque l'on connaissait la demoiselle en question. Pleine de vie, de joie, et d'autres bons sentiments. Voilà la Sakuranbo qu'Anacho avait rencontré par deux fois. Le jeune homme leva un sourcil étonné mais ne dit rien de plus, mais il commença à être quelque peu tendu : visiblement, quelque chose n'allait pas, mais il ignorait quoi. Ce qui était sur, c'était qu'il risquait d'être difficile d'aborder le sujet de la Team Zodiac dans ces conditions là.

Néanmoins, le jeune homme se détendit quelque peu lorsque la jeune femme le remercia pour avoir retrouvé et pris soin du Coxy.


« Il a déboulé ici avec un essaim de Dardagnan derrière lui et nous a demandé de l'aide. Mon Mammochon nous a débarrassé d'eux et Maulkin - mon Evoli - a offert sa réserve de baies pour occuper ton Pokémon. Donc ne t'en fais pas, tout va bien. »

Le jeune homme avait hésité un instant sur le mot "occuper" : "faire taire" aurait été plus juste, ainsi que "sacrifier" au lieu de "offert", mais cela sonnait comme si le Coxy avait été dérangeant - ce qui n'était pas vrai, à l'exception de son babillage incessant.

L'attention générale fut ensuite réquisitionnée par l'Evoli évoqué précédemment. Les deux nouveaux arrivants le regardaient. Il devait leur rappeler Konoha plus jeune, les deux étant des chromatiques. Sakuranbo tendit la main vers le jeune évolutif, qui la renifla doucement, avant de décréter que cette odeur lui plaisait, tout en le faisant savoir d'un léger et rapide coup de langue. Il croisa ensuite le regard de son ancien sosie et se présenta.


« Je suis Maulkin, fils de Koori. Tu es Konoha, je présume ? Ton camarade - dont j'ignore le nom - m'avait confondu avec toi. En tout cas, ravi de faire ta connaissance. »

A côté de ça, le Blizzaroi s'était glissé discrètement - aussi discret qu'il puisse être - aux côtés d'Anacho et avait touché le bouton de sa ball, se laissant ainsi aspirer à l'intérieur. Le jeune dresseur sourit lorsque Sakuranbo évoqua Maulkin ainsi que leur dernière rencontre. Il s'était passé beaucoup de choses depuis. Et en y repensant, pas que des choses agréables, loin de là.

« Oui, il s'appelle Maulkin, il a éclot il y a quelques jours. Son oeuf m'a été confié par Sugil, l'ancien champion de Mégapagopolis, après que je l'ai vaincu pour obtenir mon deuxième badge. Et oui, mon équipe s'est beaucoup agrandie, et a beaucoup évolué depuis notre dernière rencontre. Ma Stalgamin a évolué en Momartik, mon Marcacrin en Mammochon, ma Otaria en Lamantine. J'ai également capturé un Blizzi, qui a évolué depuis. J'ai sauvé un Kaimorse qui a décidé de rejoindre mon équipe après ça. Et j'ai obtenu une Amagara grâce à son ADN contenue dans un fossile. A part Maulkin et elle, ils ont tous le niveau pour aller affronter le quatrième Champion. Ma cible était celui de l'Imaginarium, raison de ma présence dans la Forêt Dense. Et toi ? Que fais-tu par ici ? »

Anacho avait l'impression d'avoir monopolisé la parole - ce qui ne lui ressemblait pas beaucoup, d'ailleurs -, et il n'avait pourtant quasiment rien dit de ses aventures. Il n'avait ni parlé de la Team Zodiac, ni de Lyndia et d'Artikodin, ni d'Ethan et encore moins de son conflit avec BadGirl. Il était plus que temps qu'il cède la parole à la jeune femme. Et d'ailleurs, le dresseur était assez étonné : Sakuranbo semblait très engagée dans la forêt pour une simple balade. Mais après tout, elle devait connaître les lieux bien mieux que lui - il s'agissait de sa première excursion dans la Forêt Dense, il avait très bien pu se perdre ou faire des détours. Le plus "drôle" serait qu'il se trouve en réalité à moins d'un kilomètre de la lisière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Lun 14 Avr 2014 - 18:50


Déboulé ici avec un essaim de Dardagnans derrière lui ? Je fis la moue. C’était Shinkou tout craché ça. A vrai dire, je me serai plus inquiétée s’il n’avait pas attiré l’attention de ses pokémons que le contraire. Bon, par chance il était tombé sur Anacho qui avait réussi à gérer la crise d’un tour de main. D’ailleurs, je m’étonnais que le jeune homme ait évoqué cette attaque avec un ton si détaché : on aurait dit qu’il ne s’agissait rien de plus qu’un tas d’insectes insignifiants pour lui. Pourtant, il était de notoriété publique que les Guêpoisons fassent parti des pokémons les plus dangereux de la forêt : tous les jours, de nombreux randonneurs et voyageurs se faisaient agresser par des hordes entières de ces créatures ; sans prendre les précautions nécessaires pour se protéger, se promener dans les bois était fortement déconseillé. Dans notre cas, étant loin d’être assez puissants pour rivaliser  avec eux, nous nous étions spécialisés dans la fuite. De cette manière-là, on se débrouillait pas trop mal et on était même plutôt bons !

Le dresseur m’apporta la réponse de lui-même : il avait simplement pris de l’expérience et son équipe s’était agrandie et avait gagné en puissance. Elle n’avait plus rien à voir avec celle de la dernière fois. Il avait même fait l’acquisition de deux nouveaux badges d’arène ; si je m’en souvenais bien, il devait être à présent à mi-parcours de la Ligue. Imperceptiblement, je mordis ma lèvre inférieure. Il avait tant progressé que ça en quelque mois ? Comment pouvait-il avancer si rapidement ? Une boule se forma de mon ventre ; hm, qu’est-ce que ça pouvait bien être cette étrange sensation ?

Un sourire enchanté fleurit sur mon visage lorsque l’évolutif me lécha les doigts. Olala, c’était si craquant ! Je lui caressais d’abord la tête, puis le collier de fourrure avant d’essayer de le prendre dans mes bras, mais il semblait bien plus intéressé par Konoha que par moi. En même temps, Ko’kun était un élégant Phyllali chromatique ; il avait de quoi attiser la curiosité du jeune Evoli qu’était Maulkin. Finalement, je laissais tomber les câlineries pour le laisser tourner autour de mon pokémon. Le Verdoyant me lança un regard dubitatif mais ne protesta pas. Je savais qu’il avait horreur de jouer les baby-sitters : dès qu’il pouvait échapper à cette tâche en la confiant à You’chii, il le faisait sans hésiter. Surtout que là, il y avait Anacho dans les parages et il ne l’appréciait pas particulièrement… Je le vis dévisager intensément le renard argenté avant de lui répondre dans sa langue :


- Konoha, affirma t-il d’un ton poli. Tout le plaisir est pour moi. Notre ami le Coxy se nomme Shinkou.

Il fit mine de réfléchir à ce qu'il pourrait ajouter d'autre. Notre Fée des Fleurs, devinant l'intense réflexion qu'il pouvait avoir vint à sa rescousse.

- Toujours aussi laconique que d’habitude Konoha, fit la concernée de sa voix chantante en s’approchant du groupe. Permets de moi de me présenter Maulkin : je suis Youkou, ravie de faire ta connaissance également. J’espère que Shinkou ne t’a pas trop importuné en notre absence, il est d’une nature un peu envahissante et maladroite, mais il est très gentil au fond. Il faut juste savoir s’habituer à lui, déclara-t-elle avec indulgence.

Satisfaite de ce que je venais d’assister, je me tournais vers Anacho mais quelque chose me dérangea dans son apparence. Il avait l’air différent de la dernière fois, plus maigre et plus chétif. Je savais que la vie d’un dresseur pokémon n’était pas évidente pour en avoir moi-même fait l’expérience ces derniers mois. Mais à ce point-là, ça m’étonnait. Je laissais mon interrogation fleurir sur mes traits tout en répondant à ses questions.

- Tu en as fait du parcours. Pour ma part : rien en particulier. Je suis simplement venue profiter du début du printemps avec mes pokémons, lui-dis en lui montrant le panier en osier rempli de victuailles.

C’était un peu comme les retrouvailles de vieux potes qui racontent ce qu’ils sont devenus depuis leur dernière rencontre. Sauf que je ne voyais pas quoi ajouter d’autre : je n’avais absolument pas envie de parler de Touya ; du moins, pas volontairement. En attendant, j’esquivais la question.

- Ca te dirait de déjeuner avec nous ? Pour te remercier d’avoir sauvé Shinkou : il y a assez de nourriture pour nous deux et peut être pour tous nos pokémons –enfin, selon le bon vouloir du Coxy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Mar 15 Avr 2014 - 13:27


Maulkin écouta les deux Pokémons se présenter, et se pencha à nouveau, les saluant.

« De même Youkou. Et ne vous inquiétez pas, contrairement à Shinkou, je ne suis pas un grand gourmand ; j'avais déjà mangé ma part lorsqu'il est arrivé et j'ai décidé de lui offrir mes provisions de bon cœur, ça me semblait être la meilleur chose à faire à ce moment-là. »

Une personne m'a dit un jour qu'il existait uniquement deux types d'Evoli : les pipelettes, et les princes. Maulkin faisait partie de cette deuxième catégorie. Dès sa naissance, il semblait déjà sérieux, attentif et vif d'esprit. La preuve en était sa réaction dans les Ruines de Lakit : il avait aidé sa camarades - qu'il ne connaissait pas encore - de son propre chef, alors qu'il était totalement inexpérimenté. Et de ce que le petit Evoli chromatique pouvait voir, Konoha était du même genre. Surement plus renfermé, mais il appartenait à la même catégorie.

Du côté des deux humains, Anacho sentit le regard de Sakuranbo le parcourir de la tête au pied. Un léger malaise naquit dans le cœur du dresseur alors que la jeune femme l'interrogeait en silence. Son état était tout simplement du à la perte de sa rate et de l'hospitalisation qui s'en était suivie. Même s'il avait retrouvé une partie de sa force et de son ancienne carrure, il était encore loin d'être au sommet de sa forme. Et il ne le serait jamais. Il ne se rappelait que trop bien de la dernière fois qu'il avait poussé son corps dans ses retranchements, sur la plage.

Heureusement, Saku enchaîna, lui permettant d'éviter d'avoir à répondre à l'interrogation silencieuse. La femme aux cheveux roses voulait simplement profiter du retour du printemps pour déjeuner en forêt avec ses Pokémons. Déjeuner qu'elle proposait de partager avec lui. Anacho s’apprêtait à décliner poliment, vu qu'il avait déjà mangé, lorsqu'il repensa à son repas. Une portion de... quelque chose, achetée en ville, aussi peu consistante que dépourvue de goût. De plus, partager le repas de la jeune femme serait un véritable plaisir. Le dresseur lui répondit donc en souriant :


« Ce sera avec plaisir. Et je pense qu'après le festin qu'il vient de faire, Shinkou risque d'avoir des difficultés à avaler une miette de plus. Ou alors, je le sous-estime grandement ! »

La dernière phrase avait été lâchée avec une petit rire. Anacho était à l'aise et allait avoir l'occasion de passer un moment privilégié avec la demoiselle. Dans cette optique, il libéra Sneaffle de son Honorball, avant de lui glisser quelques mots.

« Sneaf', tu peux surveiller les alentours, s'il te plait ? Promis, je te garde une portion. »

Le Dimoret sourit et, après avoir lancé une Hâte, grimpa dans les arbres. De là haut, il serait capable de garder un œil sur les environs et pourrait donc les prévenir en cas d'attaque de Pokémons sauvages ou - pire - en cas de présence de Zodiacs.

Une fois le Griffacéré parti, Anacho libéra ses autres Pokémons. Rapidement, le bois était envahi de Pokémons glaces, la plupart étant plus qu'imposants. Une seule Pokéball restait pleine. Le dresseur contemplait la Momartik à travers la transparence de la sphère métallique. Il réfléchissait. La libérer maintenant n'était pas forcément judicieux. Mais la tenir à l'écart des autres risquait fort d'empirer la situation. Dans un soupir mental, le Protecteur d'Artikodin se demanda comment il en était arrivé là. Puis, il libéra la Reine des Neiges.

BadGirl apparût dans un éclair rouge, libérée de sa ball. Il y eut un moment de silence général pendant lequel tous les Pokémons d'Anacho la regardèrent, attendant sa réaction avec une certaine appréhension.


« Je vois que l'ambiance est à la fête, aujourd'hui. Profitez bien de ces petits plaisirs avant que la Team Zodiac ne vous tue. »

Sur ces paroles, elle s'éloigna du groupe, restant à portée de vue, mais s'excluant volontairement du groupe. Anacho soupira mentalement une nouvelle fois. Ça aurait bien être bien pire. L'absence de Sneaffle avait du jouer en sa faveur. Il se tourna finalement vers la jeune femme et s'excusa.

« Par contre, je suis désolé, mais je n'ai pas, ou plutôt, plus, de provisions pour t'aider à nourrir tout ce beau monde. Si tu ne penses pas avoir assez, dis le moi, je renverrais certains d'entre eux dans leurs balls. Ils comprendront sans problème. Oh... et... est-ce que tu souhaites une compensation ? »

Santon, Fharwon, Killujoï et Ontakhan étaient les plus gros mangeurs de son équipe, ce qui était normal, si l'on prenait leur corpulence en compte. Mais ils étaient également compréhensifs et assez doux - surtout les deux Pokémons aquatiques - et ils n'auraient aucun problème à repartir en stase jusqu'à leur arrivée en ville. Surtout qu'ils étaient bien partis pour piocher allègrement dans les réserves de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Jeu 8 Mai 2014 - 18:43


Evoquer quatre pachydermes d’un mètre quatre-vingt-quinze de moyenne, c’était vraiment différent de les avoir devant soi. Je me sentis soudainement toute ridicule avec mon petit panier, car j’étais sure et certaine de ne pas en avoir assez malgré mes dires précédents. Même si Anacho m’assurait que ça ne dérangerait pas ses pokémons, c’était quand même drôlement gênant de leur demander de rentrer dans leur ball parce qu’il n’y avait pas suffisamment de nourriture pour tout le monde ! Je m’éclaircis légèrement la gorge, et m’armant tout mon courage, je me tournais vers le jeune homme.

- Euh, en fait… commençais-je d’une petite voix, la tête rentrée dans les épaules et l’air toute peinée, je… il n’y en aura peut-être pas assez pour tous nos pokémons. Pas pour ceux-là en tout cas –je désignais d’un geste de la tête les quatre titans de glace- mais pour Maulkin, Sneaffle, ta Amagara et ta Momartik –tes « petits » pokémons quoi - pas de soucis normalement

Je jetai un bref coup d’œil aux concernés et le retrait de la dame des neige ne m’avait pas échappé. C’était étrange, il y avait eu comme un froid a son apparition, un genre de malaise général, du moins entre les pokémons d’Anacho. Konoha dut le sentir tout aussi bien que moi et la suivit du regard tout le long de son déplacement. Elle s’était exprimée sèchement envers ses camarades et même en ignorant le sujet de son discours, je devinai sans peine tout le ressentiment qui s’en dégageait. Je vivais ce trouble en même temps qu’eux sans être capable de poser le moindre mot là-dessus.

Depuis que les pokémons du dresseur étaient apparus, la température avait chuté de quelques degrés. Leur élément était la glace et ils généraient autour d’eux une aura aussi fraîche que les premières brises hivernales ; ils ne s’en rendaient sans doute pas compte et leur puissance amplifiait d’autant plus ce phénomène. Mes amis le ressentirent très bien, mais ne m’adressèrent aucun signe de gêne : ils sauraient s’en accommoder. La fée à jupette colorée poursuivit avec entrain sa conversation ; sa petite voix cristalline résonnait dans les airs comme l’agréable tintement d’une clochette.


- Quelle générosité ! s’exclama Youkou en flattant Maulkin de quelques caresses sur la tête. N’est-ce pas Konoha ?
- … oui, affirma brièvement le Prince Charmant sans quitter le spectre des yeux.

Il était méfiant et l’hostilité dont elle faisait preuve ne l’aidait pas à se rasséréner :

- Maulkin, parle moi de cette Momartik, demanda-t- il d’un ton princier, mais sous le regard insistant de la Joliflor, il ajouta : … s’il te plait.

La Fleur sourit de sa victoire et ajouta d’un air peiné :
- EQue s’est-il passé pour qu’elle s’isole ainsi ?

De notre côté, je nous installai en discutant de choses banales. Je sortis du sac un grand paréo de pique-nique à carreaux blanc et rose, et l’étalai sur l’herbe tendre de la clairière. J’y déposai notre panier et entrepris de tout déballer : des sandwichs à la confiture de baies, des poffins aux parfums exquis et des profiteroles pour tous les goûts, des bouchées assaisonnées aux 4 baies, des friands au fromage de lait meumeuh, des onigiris à la baie prine vinaigrée, des omelettes à baie tomato, un bol de baies mepo mûres juste comme il le fallait, et une bouteille de jus Corail et une de jus Saphir –mes préférés- avec les gobelets en plastique. Je m’étais levée très tôt ce matin pour préparer tout ça, mes pokémons avaient attendu ce moment avec impatience, et je ne voulais pas les décevoir. Une fois tout en place, je me relevai et observai le tout avec un air vaguement satisfait.

- A table maintenant ! lançai-je à l'adresse de tout le monde.

Je comptais bien sur ma petite fée des fleurs pour modérer Shinkou, car il n'y avait pas plus doué qu'elle pour mener mon équipe à la baguette. On entama tranquillement le déjeuner sans encombre. Je mâchais un morceau de friand lorsque je revins sur la conversation de tout à l’heure :


- J’ai bien réfléchi à ta proposition… à ta « compensation »…

J’avalai ma bouchée, bus une petite gorgée de jus rose, comme pour me donner du courage, et laissai ma phrase en suspens quelques secondes, la tête baissée.

- Ca va paraître bizarre mais... j’ai besoin de devenir plus forte. Nous avons besoin de devenir plus fort, mes pokémons et moi, me corrigeai-je en croisant le regard de mon Prince Charmant. Alors je m’étais dit que tu pourrais nous aider à nous entraîner aujourd’hui… un combat pokémon tout à l’heure, ça te dirait ?

Je jouais nerveusement avec mon verre, faisant tantôt tournoyer le liquide à l’intérieur, tantôt rouler le récipient entre les mains. Le soleil reflétait ses rayons sur les couleurs vives de la nappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Jeu 15 Mai 2014 - 19:35


La tête que fit Sakuranbo devant le troupeau de titans gelés était assez comique. Anacho se rendit rapidement compte que la jeune femme avait très envie de revenir sur ses paroles. Les principaux concernés comprirent d'ailleurs rapidement qu'ils allaient devoir attendre. Et ils s'en fichaient réellement. Ils comprenaient le malaise de la jeune femme, et n'avaient aucun problème à jeuner un petit peu. C'était d'ailleurs l'avantage de leur corpulence : ils avaient tendance à stocker d'avantage d'énergie dans leur corps ; et ce, combiné avec la stase de la Pokéball, rendait la prétendue épreuve aussi facile que... de ne rien faire.

La jeune femme prit finalement son courage à deux mains et fit sa demande, d'une toute petite voix. Quasiment aussitôt, la clairière était à moitié vide, et la température remontait doucement. Les deux seules à altérer la température extérieure étaient la Momartik et l'Amagara. Le Dimoret, lui, était toujours en patrouille.


« Aucun problème, ils mangeront ce soir. Sneaff' reviendra un peu plus tard, il est parti en éclaireur. »

A côté de ça, Maulkin discutait toujours avec Konoha et Youkou. Malheureusement, la scène de BG n'avait échappé à personne, et si Sakuranbo n'avait pas évoqué le sujet, il n'en allait pas de même pour ses Pokémons. Le chromatique baissa la tête, navré et triste. Il se souvenait très bien des événements des derniers jours, et ils n'étaient pas plaisants à raconter. Mais il le ferait.

« C'est une longue histoire, et très triste, qui a commencé avant ma naissance. Peu après l'arrivé d'Anacho, celui-ci est allé défier Sugil, l'ancien champion de Mégapagopolis, afin de s’entraîner. Ils ont affronté ma mère, Koori. Ce fut un carnage, la différence de niveau était bien trop importante. Mais quelque chose a plu à Sugil, et il a pris le jeune homme sous son aile. BG, qui n'était encore qu'une Stalgamin, passa beaucoup de temps avec l'Oniglali et la Momartik du champion, afin de déterminer ce qui lui correspondrait le mieux. Il ne fallut pas longtemps pour comprendre que sa part de sadisme et de cruauté était prédominante. Elle deviendrait une puissante Momartik.
Puis, vous l'avez rencontré, quand tout allait encore bien. Mais peu de temps après votre deuxième rencontre, ils ont affronté un Zodiac, appelé Angstorm Tapis. Le combat fut brutal, et Anacho remporta l'affrontement, grâce à BG. Mais ce n'était pas une victoire totale. Dans un dernier effort, le Grindur du Zodiac envoya une dernière salve d'épines de fer, blessant de nombreuses personnes, dont Anacho.
Il manqua de mourir, et, lorsqu'il reprit conscience, et il était fou de rage, et empli du désir de se venger. Lorsqu'il sortit de l’hôpital, il fit évoluer BG, lui permettant d'atteindre le sommet de sa puissance, en tirant profit de la rage et de la haine qui l'habitait. Elle devint très dangereuse. Elle tua un homme qui les agressait, et elle aima ça. Et Anacho n'en avait pas grand chose à faire, il pensait uniquement à se venger.
Ils obtinrent le deuxième badge, en vainquant Sugil, et celui-ci m'offrit à Anacho, alors que j'étais encore dans mon œuf. Mais cet affrontement avait eu du bon. Il commença à se remettre en question et à reprendre ses esprits. Juste après, il apprit qu'Artikodin avait été capturé par la Ligue. C'était son rêve, son but. Il réussit à aller voir Lyndia. Ils discutèrent, combattirent, et Anacho rencontra finalement le Seigneur du Blizzard. Entre ça et sa discussion avec Lyndia, il reprit ses esprits. Mais malheureusement ce ne fut pas le cas de BG, qui s'enferma dans un cercle de haine et de promesse de vengeance.
Après qu'il ait obtenu son troisième badge, il y a... une semaine, environ, je naquis. Je pense que ce fut une bouffée de joie pour tout le monde. Toute l'équipe arrivait à se fixer, à trouver ses passions. Sauf BG.
Et le pire arriva. Nous rencontrâmes Angstorm. Et ce qu'il nous raconta fut terrible. »


Maulkin marqua une pause. Il parlait déjà depuis un moment et était concentré sur ce qu'il racontait. Il ne remarqua pas le regard d'Anacho qui était posé sur lui. S'il ne comprenait pas ce qu'il disait, il pouvait néanmoins le deviner facilement. L'Evoli reprit.

« Ils sont frères. Demi-frères. Anacho n'a jamais connu ses parents et a été élevé par son grand-père après que sa mère soit morte à l'accouchement. Et soudainement, il s'est retrouvé avec un demi-frère décédé et un demi-frère ennemi. Et un père inconnu. Même s'il ne le dit pas, et refusera probablement toujours de le reconnaître, il a toujours voulu une famille, être "normal".
Il laissa aussitôt tomber toute idée de vengeance. Ils combattirent une nouvelle fois, dans le but de se comprendre.
Mais finalement, BG affronta le Grindur, évolué en Noacier. Mais elle était incapable de faire le même effort qu'Anacho, et elle tenta de tuer Angstorm. Sneaffle s'interposa. Ils avaient toujours été proches, mais leur complicité s'est brisée à cet instant. L'intégrité même du groupe a été mise en péril.
Depuis, elle obéit à peine à Anacho, et elle est convaincue que nous allons tous mourir, tués par les Zodiacs, et qu'il a laissa tomber toute idée de combattre.
Avant, elle était un pilier du groupe, maintenant, elle est seule. Désespérément seule. »


Maulkin s'interrompit. Il n'avait plus rien à dire. Maintenant, ils savaient tout. Étrangement, l'Evoli se sentait mieux. Depuis sa naissance, il était celui qui incarnait l'équilibre. Se confier, parler de ces événements, était un soulagement pour lui. Il ne savait pas quoi faire, et même s'il ne s'attendait pas à ce que ces deux inconnus lui donnent la solution, il était soulagé d'avoir pu en parler.

Pendant cet énorme monologue, tout le monde - excepté la Momartik - avait commencé à manger. Soudainement, Sakuranbo reprit la parole. Anacho ouvrit de grands yeux en entendant la "compensation" qu'elle demandait. Mais il se ressaisit et hocha la tête.


« Je comprends, aucun problème. Maulkin et Aurora ont besoin d'entrainement et c'est l'occasion parfaite. Mais si tu préfères, tes Pokémons peuvent affronter les miens dans un combat "un contre plusieurs", afin d'équilibrer. »

Avec ces mots, Anacho disait ni plus, ni moins, qu'il était plus puissant qu'elle. Ce qui était vrai. Mais derrière les paroles, il n'y avait aucune moquerie, aucune condescendance. Juste les faits, et une proposition afin de rendre l'entrainement le plus efficace possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Dim 25 Mai 2014 - 15:32


Konoha hocha pensivement de la tête. C’était moins grave que ce qu’il avait imaginé : Momartik, Bad Girl de son prénom, aurait pu retourner son hostilité contre Sakuranbo et son équipe pour une quelconque raison tant elle semblait instable. Mais il y avait moins à craindre que ce qu’il pensait. Même s’il n’était pas de poids contre elle, il la garderait à l’œil et interviendrait si les choses s’envenimeraient. Ce n’était pas que le Phyllali était insensible à l’histoire de Maulkin, il avait juste une autre priorité en tête que s’apitoyait sur l’Evoli. Néanmoins, il tapota maladroitement le crâne de Maulkin de sa patte protectrice.

Si le Verdoyant ne s’émouvait pas autant du malheur de l’Evolutif, Youkou, elle, compatissait sincèrement pour cette petite chose : il évoluait dans un monde bien trop sombre et mature pour un pokémon de son âge, ça faisait ne faisait que quelques jours qu’il était sorti de son œuf ! Bien plus démonstrative que son compagnon, la Fée des Fleurs réconforta l’Evoli en le prenant dans ses frêles petits bras et le serra contre elle dans une étreinte pleine de douceur et de gentillesse.


- Oh, pauvre petite chose ! le plaignit-elle. Ca n’a pas dû être évident pour toi depuis le début. Et dire que tu dois affronter toute cette ambiance malsaine tout seul…

Le repas débuta enfin. C’était décidé, le temps de cette journée, elle sera la bonne marraine la fée de Maulkin : elle le prendra sous son aile et s’occupera de lui comme elle s’occupait de Yuki, comme il le seyait à un pokémon de cet âge. Elle ne l’étouffera pas, non, elle veillera simplement à ce qu’il dispose de tout ce dont il a besoin, et qu'il oublie le temps d'une après-midi tous ses soucis.

~~~~~
Je hochai doucement de la tête. Je comprenais où est-ce qu’il en voulait venir et ne m’en offusquais pas plus que ça. Comment le pouvais-je de toute manière ? Il avait raison, ni plus ni moins, et je le reconnaissais ; sinon, pourquoi irai-je demander de l’aide à quelqu’un de plus faible que moi ? J’avais l’habitude des combats de plusieurs pokémons contre un seul, Touya m’entrainais souvent de cette manière-là. Et même si j’avais l’avantage toujours du nombre, il ne prenait jamais plus de quelques minutes pour nous terrasser –et encore, c’était les jours où il était bien luné. Le reste du repas se déroula silencieusement.

Je fis quelques étirements. Dans un match, ce n’est pas seulement les pokémons qui combattent, mais le dresseur aussi : il est aussi impliqué que ses compagnons d’arme. Je parcourais mon équipe des yeux. Lequel d’entre eux avait le plus besoin de s’entrainer ? J’hésitai quelques instants avant de désigner le Coxy. D’après le Roi Maléfique, les pokémons insectes possédaient des évolutions rapides. Si c’était effectivement le cas, Shinkou ne devait pas être loin du sien. Anacho et moi nous placèrent de part et d’autre de la clairière, elle était assez petite, mais suffisamment spacieuse pour permettre cet entrainement.  


- Shin’kun, à toi ! Et toi, Zetsu’chii, fis-je doucement à la Tarsal qui se cachait derrière une de mes jambes, observe bien comme on fait, d’accord ? Elle hocha lentement de la tête. Shin’kun, Ultrason !

Le Chevalier fit un tour sur lui-même avant de balancer les ondes sonores en direction de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Ven 30 Mai 2014 - 13:09


Après le discours - ou plutôt le babillage pour les oreilles humaines - de Maulkin, le repas se déroula dans le silence. Anacho mangea peu - après tout, il avait déjà déjeuné - et n'ouvrit pas la bouche. Une fois de plus, il était plongé dans ses pensées, occupé à réfléchir sur le problème de BG. De son côté, Maulkin profitait de la compagnie de la fée des fleurs, et de ses gentilles attention. Le reste de l'équipe d'Anacho était également très aimable avec lui, à sa disposition et prêt à l'aider, mais ils n'avaient soit pas le physique nécessaire soit pas le caractère approprié pour le dorloter comme le faisait Youkou. Aurora avait également rejoint les autres Pokémons, laissant la Momartik seule avec son repas.

Repas qui se termina finalement. La jeune femme se leva, s'étira et se prépara pour le combat. L'Evoli et l'Amagara rejoignirent leur dresseur d'un côté de la clairière, tandis que la Momartik retournait à l'intérieur de sa ball. Anacho attendait que son adversaire fasse le premier mouvement : il ne savait pas encore quel Pokémon envoyer au combat, tout dépendrait du choix de Sakuranbo. Et cette fois-ci, hors de question de prendre un avantage écrasant : ce n'était ni un combat d'arène, ni un combat contre un Zodiac, ni même un affrontement. C'était un entrainement, le but était d'apprendre des choses, de permettre à ses Pokémons de progresser, pas d'humilier son adversaire en deux attaques.

Aussi, lorsque le Coxy fut envoyé, Anacho savait qu'il était hors de question de laisser Aurora combattre. Un Pokémon Roche/Glace contre un Insecte/Vol n'était clairement pas une bonne idée pour un entrainement. Le dresseur fit donc signe à l'Evoli chromatique qui avança sur le terrain, confiant, jusqu'à ce qu'il soit traversé d'un frisson. Son talent, Anticipation, venait de s'activer. Shinkou avait donc une attaque de type combat à sa disposition. Mais à vrai dire, il semblait encore un peu faible pour maitriser le Mach Punch ; il devait donc s'agir d'une capacité transmise par ses ancêtres. Peut-être que la coccinelle n'avait pas encore la puissance nécessaire pour l'utiliser à sa pleine puissance, mais ce qui était sur, c'est qu'il en avait le potentiel, chose que la jeune femme ignorait peut-être.


« Ton Coxy connait une attaque de type Combat, probablement transmise par reproduction. »

Puisqu'il s'agissait d'un entrainement, autant la prévenir, c'était l'une des utilités de ce talent, après tout. Mais pendant qu'il parlait, Sakuranbo et son Pokémon étaient passés à l'action. Elle avait beau manquer d'expérience, elle savait très bien que faire la première action dans un combat pouvait donner un avantage conséquent, surtout avec un tel ordre. Les Ultrasons rendraient Maulkin confus s'ils l'affectaient. Heureusement, cette capacité manquait de précision, surtout en comparaison avec une Onde Folie. Malheureusement, elle toucha l'Evoli chromatique qui sombra aussitôt dans la folie. C'était bien joué dans la part de la jeune femme, mais Anacho n'avait pas dit son dernier mot : Maulkin était très expérimenté, malgré son jeune age. Son principal inconvénient venait justement de sa jeunesse : son corps n'avait pas encore eu le temps de se développer suffisamment pour supporter de grosses dépenses d'énergie dues à l'utilisation de capacités de combat.

« Regard Touchant et Vive-Attaque. »

A ce niveau là, les Coxys n'avaient - en général - que des attaques physiques, aussi était-ce intéressant de pouvoir baisser sa puissance de frappe dès le début du combat. Par contre, ils étaient également réputés pour une chose : une défense spéciale à toute épreuve : il était donc inutile de penser à se battre à coup de Météores ; le glouton aurait réussi à encaisser l'attaque sans aucun problème. C'était donc dans cette optique là, et dans le but de se rapprocher de l'adversaire le plus rapidement possible que la Vive-Attaque fut ordonnée. Malheureusement, la vitesse et la confusion ne font pas bon ménage, et l'Evoli se retrouva à faire la fusée en direction d'un arbre, le percutant de plein fouet, et manquant largement son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Lun 9 Juin 2014 - 14:06


Des attaques de reproduction ? Qu’est-ce que c’était ? Ca voulait dire qu’il fallait qu’ils se reproduisent pour apprendre certaines capacités ? Alors ça je l’ignorais totalement : Touya n’en avait jamais évoqué auparavant. Et quelle drôle manière d’élargir sa palette d’attaques, c’est un peu farfelue comme méthode. Enfin, si Anacho en parlait si sérieusement ce que ça devait surement être vrai et je fis de gros efforts pour assimiler cette nouvelle information qui n’avait rien d’évident pour ma petite cervelle.

Maulkin plaça Regard Touchant avant l’Ultrason. Il papillonna des yeux en prenant de grands airs candides qle Coxy ne fut pas indifférent à son charme. Ses gros yeux globuleux étincelèrent de sympathie pour son adversaire : comment pouvait-il faire mal à une chose pareille ? C’était complètement insensé. Puis vint son attaque sonore. Les ondes de confusion étaient pratiques, mais pas très précises malheureusement : il s’agissait presque d’un quitte ou double lorsqu’on l’employait. Par chance, les vagues de son atteignirent leur but et l’Evoli se retrouva confus : il fonça à toute allure sur un arbre et la collision fit gémir son feuillage.

J’enchainai sur une Protection pour accroire la Défense de Shinkou. Des barrières luminescentes apparurent subrepticement autour de pokémon 5 étoiles, prêtes à amortir les attaques externes.

Youkou fronçait des sourcils de son côté. Il était inconcevable qu’elle laisse son nouveau protégé dans cette situation. Doucement, un délicat fumet rosâtre émergea de ses fleurs et enveloppa son partenaire : elle venait de lancer Doux Parfum à mon insu. Si Maulkin était confus, il n’était pas question que le Coxy en profite pour esquiver plus facilement ses attaques.



Dernière édition par Sakuranbo Yamazakura le Ven 13 Juin 2014 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Mar 10 Juin 2014 - 9:32


Jusque là, Sakuranbo menait l'affrontement : tous ses ordres étaient sensés et bien pensés. Après avoir infligé la confusion à l'Evoli chromatique, le Coxy s'était enveloppé d'une Protection, ramenant sa défense physique, habituellement faible - et même très faible - à un niveau plus que correct, juste en dessous de sa défense spéciale. Néanmoins, Anacho fronça les sourcils lorsqu'il vit le fumet se propager vers l'insecte, mais il ne dit rien : en combat, on est jamais à l'abri de l'intervention - discrète - d'une personne extérieure au combat. Tant qu'il ne s'agissait que d'une réduction d'esquive, il n'y avait rien à dire.

Mais tant que l'Evoli était en proie à la confusion, il était préférable de limiter ses déplacements, afin d'éviter de reproduire la situation précédente.


« Charme, Mimi-queue. »

Même si le corps de l'Evoli ne pouvait pas encore lui permettre d'utiliser correctement ses plus puissantes attaques, il était facile pour lui d'user de son Charme pour baisser encore plus le potentiel physique de son adversaire ; un jour ou l'autre, il devrait commencer à attaquer directement, et les réductions seraient utiles à ce moment-là.

Maulkin fit les yeux doux à son adversaire, imitant le chat potté. Ce regard était encore plus efficace que le Regard Touchant : tout le corps était mis à contribution pour déstabiliser l'adversaire. Après ça, le chromatique fit volte-face, montrant son postérieur à son adversaire. Malheureusement, la vision périphérique de sa queue éveilla un sentiment de peur dans son esprit confus : il était attaqué par cette boule de poils blanche ! Courant un instant après sa propre queue, il finit par l'atteindre et la mordre violemment, le ramenant aussitôt à lui, et le guérissant de la confusion : la douleur était connue pour être le meilleur remède.

Maintenant qu'il avait repris ses esprits, l'Evoli pourrait enfin passer à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuranbo Yamazakura
Un brin de fraîcheur dans votre journée !
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 28/04/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Ven 13 Juin 2014 - 14:29


Ce n’était pas évident. Anacho s’appliquait à réduire l’Attaque de mon Coxy depuis le début du combat et Arceus sait à quel point les pokémons 5 étoiles ne possèdent pas une force physique très élevée. A ce rythme, le soleil pouvait se coucher sans que l’un des pokémons ne tombe KO, car si je ne pouvais rien faire pour améliorer l’attaque de mon Chevalier, je m’acharnerai à maintenir sa défense optimale en compensation. C’était la seule chose que je pouvais faire pour lui de toute manière, je ne voyais pas très bien comment le dépêtrer de cette situation.

Maulkin semblait avoir repris ses esprits –au grand soulagement de la Joliflor et à mon damn. Shinkou ne connaissait pas beaucoup d’attaques et toutes celles qu’il maitrisait étaient purement physiques. Je n’avais jamais eu beaucoup de choix avec lui, d’ordinaire, ça ne me dérangeait pas plus que ça mais dans cette situation précise, c’était assez contrariant d’être aussi limité. Je n'eus pas à réfléchir très longtemps pour ses prochaines attaques
.

- Shin'kun, Charge, Poing Comète !

La coccinelle géant fonça droit sur l’évolutif argenté tandis que ses 6 petites pattes s’illuminaient d’une lueur blanchâtre. La Charge devait non seulement servir à infliger des dégâts, mais également pour se rapprocher le plus rapidement possible de l’adversaire afin de permettre au Poing Comète d’asséner le maximum de coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Glacial
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 24

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   Dim 20 Juil 2014 - 12:51


Finalement, le Coxy passa à l'attaque. Il frappa Maulkin à six reprises, une charge, et les cinq coups de poing. Heureusement, le chromatique avait bien diminué la force de frappe de son adversaire. Mais alors qu'il reculait sous les coups de l'insecte, il commença à briller, et à s'entourer une lumière blanche.

Anacho connaissait cette lumière. C'était celle d'une évolution. Maulkin allait évoluer en Phyllali. Il ouvrit la bouche et s'apprêta à dire à l'Evoli d'arrêter, mais il ne dit rien, finalement. C'était le choix de son Pokémon, pas le sien. S'il souhaitait devenir un Phyllali, Anacho n'avait pas à l'en empêcher.

Et finalement, ce fut le Pokémon qui prit sa décision, la lumière disparut, et l'Evoli en ressortit inchangé. Il avait refusé l'évolution. Un soulagement égoïste s'engouffra dans le coeur du jeune homme : décision ou non, il préférerait que Maulkin devienne un Givrali, comme sa mère. Mais qu'importe sa décision, il la respecterait, et il l'aimerait malgré tout.

Profitant de cet événement qui ne manquerait pas de surprendre tout le monde, le chromatique combla la petite distance qu'il le séparait de son adversaire à l'aide d'une Vive-Attaque. Voyant ça, le dresseur se ressaisit, et donna ses ordres.


« Plaquage ! »

Voilà qui allait faire mal au Coxy, malgré son augmentation de défense. Mais ça ne serait probablement pas suffisant pour le vaincre. Néanmoins, le Protecteur d'Artikodin et son Pokémon devaient faire attention : l'Evoli n'était pas invincible, s'il continuait à subir autant de coups, il finirait par tomber K.O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
To A New Appointment [Sakuranbo Yamazakura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TONNER] Mei Li
» Nouveau lien XBmod HD Manila 1.8.5 CFC.cab
» resolue - Sutton and sons – Seedsmen by appointment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Naturelles :: La Forêt Dense-
Sauter vers: