Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Mar 18 Mar 2014 - 18:55

Deux jours après son évolution...
Massko quitta à son grand regret le lieu où il vivait, la forêt qu'il connaissait, n'ayant plus le choix, ne pouvant plus vivre parmi les Pokémon insectes.
Il n'avait pas la moindre idée de ce qui pourrait l'attendre au dehors, mais qu'importe... Il entreprit alors un grand voyage, bien plus qu'il ne l'aurait imaginé; Veillant à ne fréquenter les routes que de nuit, rester à l'écart de tout humain, les considérant comme danger.
Sauf que voilà, les ressources, principallement en baies, la base d eson alimentation s'avérèret bien rares, et chaque arbre à fruit trop proche des routes était exploité pour les humains, il falait explorer les champs, les petits bois pour trouver de quoi se replir la panse, mais cela ne suffisait pas.
Quatre jours se sont écoulés depuis le départ du jeune Pokémon, chaque nuit devenait le défi à relever de trouver un endroit pour dormir, chaque jour celui de trouver un point pour s'abreuver, mais un petit ruisseau n'était pas des plus difficiles à trouver.

Le printemps s'installait d'avantage, et avec lui les premières chaleurs, une température très douce et un beau temps étaient très favorable à sa forme. Théoriquement, en tant que Pokémon plante, la pluie ne le dérngerai pas non plus, mais le froid engendré pouvait s'avérer dangereux, surtout de nuit [...]

Ce qui devait arriver arriva, après une semaine. La pluie commença à tomber, de plus en plus. Pour Massko il n'y avait qu'une solution, trouver un abri et vite. C'est alors qu'il arriva devant Megapagopolis, une ville immense, peuplée d'humains à chaque recoin et donc de danger... Mais ses pattes habiles et ses griffes puissantes n'avaient pas peur de l'altitude, que Massko jugea inaccessible pour les humains.
Il grimpa alors, pas besoin de se rendre en haut d'un building, une dizaine de mètres au dessus du sol suffisait, jusqu'à trouver un abri, assez aisé, ses immenses bâtiments étéient l'équivalent de gruyère, il ne lui suffit que de briser une fenêtre et se cacher dans un petit logement style studio pas encore occupé.

La nuit passa, paisiblement, Massko se rendit compte s'adapter très facilement, cette nouvelle maison de briques ne l'avait pas empèché de dormir, il ne lui fallait qu'une chose en réalité: Un lieu où personne ne pourrait le déranger, et ou aucun humain ne pourrait le trouver. Mais restait un problème, un gros même: Massko n'a toujours rien trouvé à se mettre sous la dent depuis deux jours, et commençais sérieusement à en subir les conséquences, déjà largement affaibli de son long voyage...
Il regarda dehors, le jour se levait, et bientôt la ville allait à nouveau grouiller d'humains -jusqu'au soir- Cette idée le forçerait d'ici peu à rester caché toute la journée, et donc encore rien manger...

Massko se précipita en bas rien qu'à cette idée, fouillant dans chaque recoin, chaque ruelle, partout... Et ce fut en fouillant une grande poubelle qu'il baissa sa garde, ne sentant pas l'humain approcher, les narines déjà emplies de cette odeur abjecte...

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3


Dernière édition par Massko le Sam 5 Avr 2014 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Mer 19 Mar 2014 - 13:15

Quelle plaie. Se retrouver au milieu de tous ces gens dans une ville si immense que Megapagopolis. Mais qu’est-ce qui dérangeait tant Antoine ? La réponse était on ne peut plus simple, tellement évidente si on connaissait ne serait-ce qu’un pourcent du personnage. Les gens, voilà la raison de cette morosité qui ne le quittait pas depuis qu’il avait mit un pied dans la mégapole. Il ne pouvait accepter de se retrouver entouré de tant de ces personnes si différentes de lui, si basses. Ils étaient des gueux et lui un noble et rien ne pouvait faire changer ces conditions. Et être entouré par tant de bassesse, c’en était horripilant pour l’héritier.

Mais il ne pouvait pas faire autrement. Supporter ces gens était son fardeau pour la mission. Oui, Saint-Arce avait reçu une mission, sa première en tant que Zodiac. Mais il n’en savait pas plus. On lui avait juste dit de se rendre dans une ruelle sombre comme il y en avait tant dans la capitale. Là-bas, il devait retrouver ses acolytes pour la mission. Mais encore une fois, il n’en savait pas plus. Allaient-ils s’attaquer à une banque ? Martyriser la populace et affirmer le pouvoir de la team ? Rien n’avait filtré et honnêtement, l’Inestimable n’en avait que faire. Ça pouvait bien lui importer de commettre des méfaits tant qu’un jour, la Zodiac accède à son but et qu’il ait sa part du gâteau.

Pour le moment, il déambulait dans les artères principales de Megapagopolis à la recherche de la bonne ruelle, celle du point de rendez-vous. Mais autant dire que ce n’était pas chose aisée. Dans une ville aussi bondée et aussi grande, des rues et ruelles, il y en avait des monceaux. Et ce n’était pas une plaque indiquant le nom de la rue qui allait l’aider à s’y retrouver. Décidemment, ces Zodiacs étaient très dégourdis. Il fallait qu’Antoine fasse tout.

Mais finalement, il arriva à destination. Enfin, c’était ce qu’il pensait. L’artère était bien sombre, jonchée d’ordures et peu accueillante. Ce n’était pas la place d’un noble et Antoine le ferait savoir à ses collègues le moment venu. Mais pour l’instant, il devait les trouver, ce qui était loin d’être fait. La ruelle était déserte, littéralement. Seuls les pas du noble se répercutaient contre les murs de briques brutes. Quand soudain, un bruit étrange se fit entendre dans une poubelle. Un miasmax ? Faites que non, Antoine n’avait vraiment pas envie de devoir affronter une pareille imperfection. Mais alors qu’il s’approchait, il libéra Stark, sa dynavolt chromatique au cas où.

C’est alors qu’une masse sombre s’extirpa de la poubelle mais ça n’avait rien d’un sac-poubelle géant et vivant même si ça restait un pokémon. Il s’agissait un Massko qui se rabaissait à faire les poubelles. Excédé, Antoine ne put s’empêcher de faire une remarque que le pokémon ne comprendrait sûrement pas :


« On ne t’a jamais apprit les bonnes manières ? On ne fouille pas les poubelles et ce encore moins en présence d’un noble ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Mer 19 Mar 2014 - 19:01

Massko chercha plusieurs minutes, mais avait l'avantage physique de ses deux pattes avant très maniables, en tant que bipède, pouvant atrapper les objets à la façon d'un humain. Il trouva quelques reste, notamment un peu de viande, et dut s'en contenter, même si le goût était peu enviable [...]

Il sentit un Pokémon proche, mais sur le coup cela ne l'inquiéta pas, pouvant très bien imaginer d'autres Pokémon vivant dans ses villes, et ne sortant que de nuit, mais l'odeur de l'huain déjà proche était trop faible pour qu'il la perçoive, les narines plongées dans ce cas d'ordure, c'est en l'entendant crier que le jeune Pokémon Plante réalisa en un sursaut, bondissant net en arrière, et cette fois put observer les deux inconnus.

Un Humain, et un Dynavolt, l'air jeune lui aussi... C'était très mauvais signe, prouvant que cet humain était un dresseur... Quel était la raison de sa venue? Massko trouva systématiquement la réponse: pour le capturer.
Il se recula pour garder ses distances, analysant le lieu d'un nouvel oeil désormais, cherchant un passage qu'il pourrait utiliser pour s'enfuir, mais mada, c'était une impasse. Il n'y avait que les murs, et les bâtimnts, et le temps de grimper là-haut... Non, impensable.

Massko se sentit dès lors en danger, ne pouvant fuir, le seul échappatoire était de l'autre côté, et l'humain faisait obstacle. Sa peur se matérialisa par une forte agressivité, sans pour autant attaquer, se préparant à se défendre, s'imaginant déjà devoir combattre le Pokémon électrique... Il n'avait pas peur de se battre, et avait déjà affronté de nombreux Pokémon sauvages, du moins des petits, n'ayant évolué que depuis peu... Mais l'idée de risquer de perdre pour finir enfermé dans une de ses balles blanches et rouges, condamné à servir l'humain... C'était horrible, le risque était trop grand.
Il ne voulait pas se battre, la première solution fut à chercher à intimider son adversaire, se montrant hargneux, cachant du mieux possible sa maigreur dûe à son alimentation trop légère depuis son départ.

Il attendait, observant la réaction de l'humain avec la plus grande attention, pour peut-ètre pouvoir anticiper la suite, ne cessant de gronder:
Mass-koo!... [...]

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3


Dernière édition par Massko le Jeu 20 Mar 2014 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Jeu 20 Mar 2014 - 13:28

Le pokémon daigna enfin lever les yeux vers celui qui venait de l’interpeler. Ah enfin ! Mais Antoine regretta presque tout de suite d’avoir fait une telle chose. Non pas que le pokémon se mit à l’attaquer, ce qui ne fut absolument pas le cas d’ailleurs. Mais simplement parce que l’apparence de celui-ci était plus que repoussante. Les masskos n’étaient pas très musculeux et d’un naturel agile et fin. Mais là, ça frisait l’indécence, vraiment.

L’inestimable fit la moue devant un spectacle si attristant … non, attristant n’était pas le mot. Désolant et repoussant convenaient mieux à la situation. Il fallait corriger tant d’imperfection, tant de bassesses. Le noble ne pouvait pas plus longtemps poser le regard sur le corps décharné du gecko. Et celui-ci était justement en train de tenter de s’enfuir juste après avoir observé Stark. Antoine poussa un soulagement en le voyant ainsi mais se reprit bien vite. La ruelle était une impasse et le pokémon n’avait donc aucune chance d’échappatoire mis à part l’entrée qu’Antoine bouchait.
Le gecko comprit bien vite que s’il voulait s’enfuir à toutes jambes, il allait devoir passer à coté du noble. Celui-ci, au vue de sa dernière réaction, aurait pu aisément laisser le pokémon s’en aller mais il n’allait rien en faire. Pourquoi ? Parce qu’il n’acceptait qu’un roturier, qu’un gueux, qu’un manant lui passe ainsi à coté alors qu’en plus il avait fouillé les poubelles.

De plus, le gecko se mit en position de combat (?), tentant de se faire plus gros à la manière d’un chat et grognant à qui voulait l’entendre son mécontentement. Sérieusement ? Il voulait s’en prendre à une si haute personne qu’Antoine. Décidément, il ne faisait qu’aggraver son cas.

Saint-Arce soupira longuement. L’envie de corriger l’impudent était bel et bien là mais était-elle justifier ? Est-ce que ce massko avait le droit de recevoir pareil traitement alors qu’il crevait comme un chien dans une ruelle ? Mais le noble ne se posa pas plus de questions. Trop de questionnements tuent les questionnements. Oui, ce gecko allait faire les frais de son arrogance et de son imprudence.


« Stark, cage-éclair. »


La dynavolt émit un jappement sourd et relâcha de l’électricité statique contenue dans sa fourrure grise bleutée. Voyons comment l’adversaire allait s’en sortir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Ven 21 Mar 2014 - 19:13

Massko retroussa très vite son aussi léger qu'inutile acte de bravoure, s'il pouvait ètre considéré comme tel. Il ne pensait pas que l'humain pourrait réagir ansi, et encore moins attaquer, mais il était trop tard désormais pour revenir en arrière...

Le jeune Pokémon Plante se laissa surprendre, mais réagit à temps, usant de sa capacité "hâte" pour esquiver l'attaque, de peu d'ailleurs. Ce bond en arrière l'accula d'avantage, jusqu'au mur de briques lui coupant toute retraite; Cette fois Massko ne pourrait pas reculer d'avantage, si son adversaire voulait se battre, il devrait encaisser le prochain coup, et répondre en conséquences, se sachant avantagé par son type face à un type électrique, mais sachant également qu'un dresseur possédait rarement un seul Pokémon...
Il imagina la suite aussi simplement, s'il parvenait à vaincre ce pokémon, un autre serait invoqué pour l'achever, il n'avait aucune chance...

Massko cessa sa menace, cherchant à se faire pardonner cet affront en quelque sorte, n'ayant pas fonctionné. Il se calma vite, se laissant entrainer par la peur, un sentiment bien visible sr son visage et dans son attitude.

De par son silence, le jeune Pokémon parla au dresseur, demandant de l'épargner, sans pour autant se rabaisser à implorer ou se rendre, encore une fois rfusant toute capture, et s'il devait lutter, même jusqu'à la mort pour rester libre, il le ferait.
Au cas ou, pas aussi naîf qu'il le prétendait, il se prépara toute de mêem au combat, sérieusement cette fois...

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Sam 22 Mar 2014 - 14:17

Malgré un affolement palpable, le pokémon sur réagir avec discernement et rapidité. D’une hâte, il s’arracha à la cage-éclair qui lui promettait d’être le début d’un combat rempli de souffrance et où, à la fin, il serait obligé de faire repentance devant le noble qui lui faisait face. D’ailleurs, Antoine leva un sourcil de surprise en voyant son adversaire esquiver presque gracieusement le courant d’électricité statique qui lui fondait dessus.

Mais mis à part cet élan d’intelligence, le massko ne semblait pas très futé. Normal pour un pokémon qui faisait les poubelles, pensa immédiatement l’inestimable. La preuve ne tarda pas à venir puisque le gecko se recula jusqu’à coller le mur de brique qui refermait l’impasse. Antoine soupira, il n’avait toujours pas comprit que le combat était inévitable s’il voulait pouvoir partir.

Mais finalement, le pokémon tenta autre chose que les menaces pathétiques de tout à l’heure et qui lui avait valu de mettre le noble en colère. Mais cette nouvelle tentative était tout aussi futile que la première à cause du fait qu’Antoine, qu’importe ce qu’il se passera ne le laissera pas partir. Ce changement de comportement adverse consistait simplement en l’arrêt des grognements et en une passivité la plus totale. Pathétique. Ce pokémon espérait-il vraiment pouvoir s’en sortir en faisant cela ? Oui, vraiment pathétique.

Encore une fois, le noble soupira en analysant la situation. Il n’allait pas partir ainsi pour laisser le massko libre, c’était sûr. Mais si de toutes façons, l’affrontement que la créature tentait d’éviter se révélait inévitable, pourquoi ne pas essayer de capturer ce pokémon ? Certes, il n’était absolument pas du goût d’Antoine et Viridan lui apportait déjà son lot de type plante mais il pouvait toujours être utile à quelqu’un d’autre à la team. Et peut-être qu’ainsi, Antoine pourrait se faire bien voir au sein de la Zodiac. Et c’était non-négligeable, d’autant plus que c’était le premier pas vers la reconstruction de la famille.

Un sourire carnassier illumina le visage du duc déshérité, un sourire qui n’augurait rien de bon pour l’autre impudent. Oui, Antoine allait le faire rentrer dans une pokéball qu’il le veuille ou non et le donnerait à un plus haut gradé pour augmenter son prestige personnel. De fait, l’affrontement était inévitable. Stark n’avait pas beaucoup d’attaques mais cela paraissait amplement suffisant vu l’adversaire. L’inestimable baissa la tête pour toiser sa dynavolt avant de lui ordonner un groz’yeux suivi d’une charge.

A nouveau, la chienne sur vitaminée jappa et fit un regard noir à son adversaire dans le seul but qu’il baisse sa garde pour ainsi permettre une ouverture. Ensuite, elle s’élança pour effectuer la technique la plus basique qu’il soit.

Hors-RP:
 

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Lun 24 Mar 2014 - 19:38

Massko n'était pas dupe, il était très bien imaginé une autre attaque, mais en revanche n'a pas pensé à l'éventuallité d'une attaque spéciale, s'étant focaliser à parer directement un coup dritique... L'attaque "gros yeux" toucha fort; Déjà en détresse, le Pokémon Plante observa l'ombre son adversaire se déformer sous ses yeux, jusqu'à devenir immense, l'illusion était telle que celle-ci prit l'ampleur de toute la ruelle...

Et puis plus rien, mais le temps que Massko reprenne ses esprits pour comprendre ce qu'il s'était passé, son adversaire avait déjà chargé; N'ayant préparé sa défense, il se retrouva écrasé contre le mur avec force, le coup le fit s'effondrer au sol, mais il se releva vite, grondant:


Mass- ko... Koo!

Quelque chose s'activa en lui, bien visible. pas une compétence, pas une capacité spéciale... Mais pourtant il se passait quelque chose, et cette fois le Pokémon encore mort de trouille quelques secondes plutôt le regarda de face; Son adversaire, et surtout l'Humain en arrière plan... On pouvait penser à une crise de bravoure avant la défaite, mais dès le début du combat? Non, çà e collait pas. C'était autre chose, dominé par l'instinct...
Il se releva courageusement, reprennant sa place, forcant à son adversaire de reculer un peu pour ne pas se faire surprendre. Si c'était un Pokémon de type feu, on aurait pu le qualifier "fumant"...

Massko fit scintiller les feuilles sur ses bras, et lanca alors une puissante attaque, une lame-feuille. Bien pensé, ou pas? Dans tout les cas, une attaque de zone aurait des effets dévastateurs dans un recoin si clos...
Il ne se contenta pas de viser son adversaire, mais porta également une partie de son attaque, droit sur l'Humain...

Il repensa pour lui-même, il ne se laissera pas capturer, à aucun prix. Il n'abandonnera pas. Cette fois, le combat était lancé, il ne fuira plus... Que son adversaire ne sous-estime pas la puissance de "l'instinct de survie"...


Hors RP:
 

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Jeu 27 Mar 2014 - 13:18

Pathétique, vraiment. Le pokémon ne fut même pas capable de se prémunir face aux prédations de Stark. Certes, un groz’yeux était difficilement esquivable mais quand même. Qu’était donc ce pokémon de l’espèce réputée pour être l’une des plus rapides. Il ne fut même pas capable de passer outre la faible charge de la dynavolt. Désespérant, voilà le seul mot qui venait à l’esprit d’Antoine. L’envie d’en faire son pokémon commençait à faiblir pour la seule raison qu’il ne le jugeait pas assez fort pour pouvoir le servir convenablement.

Mais attention, ne plus vouloir le capturer pour son usage personnel ne voulait pas dire que l’inestimable n’allait pas enfermer le massko dans une ball. Car son ambition de donner le gecko à un plus haut-gradé ne faiblissait pas, loin de là. Certes, étant un pokémon faible, ça n’allait pas faire très bonne impression mais tout était bon pour se voir bien voir au sein de la team. Et puis, c’était déjà trop bien parti pour qu’Antoine décide brusquement de changer d’avis.

Mais le massko semblait finalement décidé à ne pas se laisser faire. Alors que quelques instants plus tôt, il avait violement jeté contre le mur de briques, il recommençait à gronder un avertissement sous la forme d’un entêtant refrain de ‘’mass-ko’’. Le noble aurait bien chargé Stark de l’achever de suite pour ne plus entendre ses grognements se résumant plus à des lamentations. Mais c’était sans compter que le pokémon plante tenta une futile attaque. Lame-feuille au vu des longues feuilles de la créature qui s’illuminaient. Le fouet naturel vint happer Stark qui, trop près, ne put y échapper. Mais ce n’était pas tout. Ce massko semblait bien culoté et n’avait certainement pas comprit qu’Antoine allait le battre quoi qu’il faisait. Il lança une partie de son fouet en direction du Zodiac, près à trancher sa chair, imbibant ses habits tellement hors de prix d’écarlate du plus mauvais goût.

Antoine ne fut, pourtant, aucunement touché par l’attaque qui aurait pu se révéler dévastatrice. La raison de cela ? Non, le noble n’avait pas esquivé à la manière d’un pokémon ni même s’était protégé grâce à un couvercle de poubelle (c’était bien trop indécent). Non, il avait fait prestement appel à Viridan, sa vivaldaim qui para le coup. Mais elle non plus ne fut pas l’objet d’une quelconque blessure. La daim avait proprement mangé et avalé l’attaque adverse grâce à son talent herbivore.

Antoine soupira longuement en repensant à cette futile tentative de meurtre. Il pouvait considérer cela comme un régicide et punir l’assassin comme il se devait. Mais même si cette pensée s’éveilla dans son esprit, ce fut la curiosité qui l’emporta. Le pokémon semblait avoir un regain d’énergie et de combativité. Etrange et pourtant si intéressant. Semblait-il avoir comprit qu’il devait combattre pour sa liberté ? Sûrement. Et cette résignation plut à Antoine. Ce massko ne semblait pas être si faible que cela finalement.

Mais cela ne suffit pas pour que le noble décidé d’abandonner toutes poursuites contre l’impudent. Loin de là. L’envie de châtier de façon encore plus violente le pokémon avait enfin fait sa place dans l’esprit du noble et puisque Viridan était sortie, elle allait aider.


« Charge, toutes les deux. »

Etant donné que la vivaldaim avait absorbé l’attaque ennemi, celle-ci lui avait octroyé un plus de puissance, lui permettant de frapper plus violement son adversaire. Pour sa part, Stark revint à la charge, outrée d’avoir été ainsi l’objet d’une telle atteinte à sa personne.

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Jeu 27 Mar 2014 - 19:46

Massko n'aimait pas du tout l'idée d'un nouveau venu, à deux contre un, ce n'était pas loyal, quelle lâcheté... Mais en plus un autre Pokémon Plante; Mauvais signe pour lui, ne connaissant presque exclusivement des capacités offensives de type Plante... à part une seule, en réalité.

Il déporta en premier son attention sur le Pokémon Electrique, déjà légèrement blessé, et qui chargea en premier. Prêt, il esquiva aisément l'attaque, et profita de la feinte pour racler avec une attaque Griffes, lui lacérant profondément le visage...

Massko chercha ensuite à se reculer pour voir ce que l'autre préparait mais trop tard, il ne vit pas la Vivaldaim se précipiter sur lui en exécutant la même attaque, mais eut tout juste le temps de croiser les bras et parer au mieux l'attaque, de sa force pure.
Résultat moyen, il se fit acculer sur plusieurs mètres, et encore une fois se retrouva écrasé contre le mur... Mais sa manœuvre lui permit de se ressaisir très vite et bondir à distance. Quoique déjà fatigué...

Désormais ses adversaires étaient devant lui, et l'Humain -ainsi que la sortie- derrière, mais à une bonne distance...
Massko observa ses deux avant-bras raclés par la puissance de l'attaque charge, saignant légèrement, celle-ci l'avait bien plus épuisé que blessé n réalité. Quand au dos, quelques égratignures mais rien de grave. Son corps était plutôt robuste, mais la forme ne pourrait pas en dire longtemps encore très longtemps, il fallait écourter, ou bien ce serait perdu... Une idée lui vint alors en tête.

Le Pokémon Plante dévoila la dernière de ses capacités, encore une fois sur le Dynavolt, espérant pouvoir l'achever aussi vite que possible, c'est sa seule chance. Il profita de sa vitesse pour enchaîner directement, il se concentra un instant pour être sûr de ne pas manquer sa cible... Et lança Méga-sangsue en grondant une nouvelle fois: Masss-ko!
Massko s'étonna lui-même en voyant son attaque, bien plus puissante que d'ordinaire. La dernière fois qu'il s'en était servi sous sa forme de Arcko, ce n'était qu'une légère attaque vol-vie, mais là... La différence de puissance était bien visible, et la taille du rayon lumineux. Cela lui donna d'avantage de courage, se mettant en tête qu'il pouvait s'en sortir; Mais encore une fois fût obligé de négliger son autre adversaire durant l'attaque.

Le temps que la Vivaldaim mettrait à réagir pourrait lui offrir un très grand avantage, il ne lui fallait tenir que quelques secondes, et pour le Dynavolt ce serait gagné... Resterai ensuite elle seule, à un contre un. Le Gecko l'espérait, mais tout ce joua sur la chance en réalité...


H.RP:
 

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Ven 28 Mar 2014 - 17:16

Spoiler:
 

Grâce à la plutôt bonne coordination entre Stark et Viridan, le massko ne put échapper qu’à l’assaut de la première puisque que la vivaldaim put changer de trajectoire alors que sa cible venait de passer outre la chienne survoltée. D’ailleurs, juste avant que son adversaire des bois ne le frappe, le gecko parvint à frapper Stark d’une griffe bien placée. A ce que put voir Antoine, l’attaque avait été porté à la gueule de la dynavolt, manquant de peu de lui crever un œil. Et d’ailleurs, la victime ainsi que son maître n’apprécièrent absolument pas ce que se permettait cette créature.

Mais encore une fois, le pokémon adverse ne sembla pas vouloir s’avouer vaincu même malgré les différentes blessures que lui avaient infligées les deux comparses. Et pire ! Il décida de se régénérer en puissant directement dans les forces de la dynavolt et c’était inadmissible. Antoine fronça encore plus des sourcils comme s’il pouvait tuer son ennemi d’un simple regard. Et d’ailleurs l’envie de le faire n’était pas si loin dans son esprit. Et même qu’instinctivement, il porta la main à sa poche, là où se trouvait su canif au manche ouvragé. Si jamais le combat tournait mal, le noble n’hésiterait pas à planter son adversaire pour qu’il ne lui cause plus de soucis. Et ce sera tant pis pour la capture.

Mais malgré toute la volonté de son dresseur de ne pas se faire toucher, Stark ne put échapper à la sentence ennemie, se faisant de fait agripper par des lianes puisant son énergie vitale. Antoine ne pouvait pas laisser cet impudent s’en tirer ainsi. Il devait être châtié, devait payer pour avoir osé porter la main sur l’un de ses courtisans. Et une idée germa dans son esprit. S’il ne pouvait pas empêcher le drain de se produire, il pouvait donner une contrepartie.


« Cage-éclair ! »

Les adversaires étaient reliés entre eux par de nombreuses lianes qui allaient bientôt avoir raison de Stark. Et c’était justement ça que l’inestimable voulait utiliser. Même si le massko tentait d’esquiver l’attaque, il la recevrait par le biais de ses lianes. Oui, les plantes possédaient de la sève en partie composée d’eau, eau qui était plutôt conductrice. Donc normalement, l’électricité pourrait se propager par les lianes et celles-ci délivreraient cette dite-électricité en même temps que l’énergie de la dynavolt. La chienne eut juste le temps de se décharger avant de défaillir et d’être rappelé par son dresseur en furie.

Il avait osé récupérer de l’énergie en puisant dans celle d’une dame. Mais quel goujat ! Pire qu’un gueux de la pire espèce ! Antoine, par le biais de Viridan, allait lui faire payer cet affront et cela commençait pas une attaque qu’il sentirait passer.


« Double-pied. »

Cette attaque combat avait la particularité d’être plutôt rapide, ce qui permettait au lanceur de frapper deux fois avant que la cible puisse réagir. Et si toute fois le massko parvenait à esquiver un coup, il lui serait difficile de faire de même pour le second. Déjà Antoine fanfaronnait :

« Voilà ce qu’il en coûte de s’en prendre aux serviteurs des Saint-Arce ! »

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Lun 31 Mar 2014 - 19:35

Massko n'aurait jamais pu prévoir ce retour, mais put au moins mettre son adversaire K.O avant de se faire paralyser. Mais de ce fait, il encaissa salement les deux attaques qui suivirent...
Lr premier coup fut déjà assez puissant pour le faire sortir de son état, et un second le propulsa au sol quelques mètres plus loin, près de l'humain, trop près...

Le Pokémon Plante se servit de l'énergie absorbée sur le Dynavolt au lieu de puiser dans ses dernières réserves et parvint à se relever, saignant du visage désormais, mais qu'importe.
Il ne savait pas comment il pourrait vaincre son nouvel adversaire, et n'aurait pas le temps d'y réfléchir avant la prochine attaque; Il usa à nouveu de la capacité Hâte pour prévoir le coup et l'esquiver plus facilement, mais cette capacité avait un gros défaut, l'épuisant d'avantage chaque minute...
Il s'en servis toutefois pour un double effet, l'Humain juste derrière lui pourrait tenter de porter un coup fatal avec un de leurs fameux outils en fer, la capacité lui permettait d'agir instantanément même pris de dos.

Massko ne s'avoua pas vaincu, il ne demanda qu'un peu de temps pour réfléchir à une stratégie, espérant bien tenter un dernier coup avant la fin, déjà si proche...
Il garda un oeil bien attentif sur l'Humain 4en arrière, songeant à une autre stratégie qui serait de l'attaquer directement. Cette fois aucun Pokémon ne pourrait le couvrir, et d'un autre côté, il le méritait bien...

C'est çà, il le méritait. Le Gecko se servit de sa dernière capacité utilisée pour attaquer à une vitesse incroyable, d'un coup de Griffes, et eut même le temps de frapper une seconde fois dans sa fureur, hurlant: Massko- Massko!!

Ceci fait, le courageux Massko avait fait cette ultime tentative, surement inutile puisqu'un autre Pokémon encore en pleine forme était prèt au combat, mais lui n'en pouvait plus, ayant vidé ses dernières forces dans l'attaque. Il tanta la fuite, bondissant par dessus l'Humain, mais se retrouva très vite cloué au sol une dizaine de mètres plus loin;
A bout, peinant même à respirer... C'est à cet instant que sa vie ce joua [...]

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3


Dernière édition par Massko le Mer 2 Avr 2014 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Mer 2 Avr 2014 - 13:07

Un large sourire s’étala sur le visage satisfait du noble quand il vit le massko remuer à cause de la décharge que Stark lui avait infligé. On aurait dit qu’il était en pleine crise d’épilepsie et bien sûr Antoine n’allait rien faire pour lui venir en aide. Au diable l’assistance à personne en danger, ce n’était même pas un humain, rien de plus qu’un pokémon qui avait osé se mettre en travers de son chemin et de tenter de le blesser. Pour le duc déshérité il n’était rien de plus qu’une créature tout juste bonne à servir d’esclave pour un sbire Zodiac très peu contentieux (non pas Antoine).

Et lorsque la sangsue végétale s’arrêta, prenant les dernières forces de Stark et que Viridan expulsa l’ennemi un peu trop près de son maître, celui-ci perdit tout sourire et son visage redevint un masque insondable. Ça ne lui plaisait absolument pas que le gecko soit si proche de lui. Cette odeur de poubelle commençait à lui chatouiller les narines et pour ainsi dire l’incommoder au plus haut point. Déjà sa main, déjà dans sa poche, se referma sur le couteau qui y était. D’un geste, il pourrait planter le gueux si les besoins s’en faisaient sentir.

Mais apparemment l’inestimable ne fut pas le seul à penser attaquer son adversaire de façon si brusque et pleine de violence. Car oui le massko, après avoir effectué une autre hâte, décida de porter atteinte à l’intégrité physique du noble. Mais déjà avant Antoine avait eu du mal à sortir Viridan à temps pour se prémunir de l’attentat alors là, il ne put même pas sortir Watashi pour qu’il se prenne la griffure à sa place, ni même dégainer son coutelas pour infliger la même sentence au gecko. De fait, les pattes sales du pokémon vinrent tailler une entaille assez profonde dans la pommette du noble. Le sang commença immédiatement à couler.

Antoine, trop surprit par l’initiative plus qu’audacieuse de l’impudent ne put réagir à temps et ne put que le voir lui sauter prestement au dessus pour rejoindre une artère plus fréquentée. Merde, la massko allait s’échapper. Mais alors que la chance de capturer le pokémon lui passait entre les doigts, Antoine vit l’intéressé se figer à terre, incapable de faire un mouvement, comme tétanisé à cause d’avoir utilisé trop de force en si peu de temps. A nouveau, un sourire carnassier s’afficha sur le visage du noble. Alors comme ça le massko n’avait plus assez de force pour s’enfuir de la ruelle ? Intéressant et tellement gratifiant pour le duc.


« Charge. »

Antoine n’attendit pas plus longtemps pour enfoncer le clou. Si ce n’était qu’un coup de barre passager, le gecko ne resterait pas comme ça, prostré au sol et il aurait vite fait de prendre ses jambes à son cou. De fait, le daim au pelage de cerisier s’exécuta, s’élançant vers son ennemi, tête en avant. Le massko serait-il capable de résister à cette frappe fourbe ?

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 21
Localisation : France

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Mer 2 Avr 2014 - 19:25

       Massko savait qu'il ne s'en sortirait pas cette fois, la douleur le clouait ardemment au sol... Il leva les yeux sur l'Humain à moitié dévisagé, et se contenta de trouver satisfaction dans cette vengeance...
Le Dresseur envoya son Pokémon à l'attaque, encore une fois. Vu sa manœuvre, c'était une attaque charge, mais dans tout les cas, c'était bien une attaque de trop. Le jeune Gecko chercha à se relever, essayant de lui échapper... Une grille était proche, et derrière le jardin d'une grande maison; En deux bonds c'était faisable, deux bonds seulement, et il serait sauvé de ce danger mortel...

   Massko ne pouvait plus se défendre, ni même attaquer, c'était évident; Il parvint à se relever mais c'est au moment là que le Vivaldaim le chargea. Il se laissa emporter sur une bonne dizaine de êtres s'accrochant bêtement aux cornes de son adversaire pour éviter que sa peau ne racle le sol, avant de se retrouver écraser -encore une fois- contre la-dite grille de métal.
Il tint bon même après ce coup, et s'accrocha aux barreaux pour ne pas s'effondrer au sol. Il eut le temps de bondir une dernière fois, tout juste assez haut pour passer au dessus des barreaux de métal, avant de se laisser tomber de l'autre côté. L'herbe retint légèrement sa chute, mais mal réceptionné et déjà hors de combat, une patta craqua mollement, signe d'une fracture.

   La douleur échappa un cri à ce pauvre Massko meurtri, il se laissa affaler sur le sol, incapable de bouger... Cette fois son état était critique, il était K.O, et nécessitait des soins le plus rapidement possible. Le sang coulait lentement tâchant la verdure d'un rouge profond... Le Pokémon Plante peinait à respirer, toussant:

"Mass-koo...koo..."

   Il ne se retourna pas, espérant que cette frontière métallique suffirait pour sa sécurité... Trop mince pour qu'une PokéBall puisse la traverser, haute d'un peu plus de deux mètres, mais il était encore trop près de son adversaire.
Le Pokémon bloqué e l'autre côté n’avait plus qu'à enchaîner des attaques à distances pour en finir avec lui définitivement. Peut-être que Massko y tiendra une minute, mais pas deux, déjà en un état critique...

   Mais c'était ce qu'il voulait, il était satisfait, fier même. Quitte à en mourir c'était ce que son instinct lui dictait, et son vœu le plus cher, au point de valoir plus que la vie à ses yeux... Aucun Humain n'avait le droit, de le commander. En d'autres termes, il ne laissera aucun dresseur le capturer. Son vœu était accompli, il ne restait plus qu'à voir ce que le destin lui réserverait, en finir là ou pas... Il attendit le châtiment fatal, agonisant, le souffle bas...

~~~~~~

Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.

Chronologie RPG:

La Frontière du monde naturel [Antoine]
Shoppiiiiiiiiiiiiiiing ! <3 <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Saint-Arce
In hoc signo vinces
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 14/03/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   Ven 4 Avr 2014 - 18:19

Malgré son état de faiblesse avancé, le massko tenta tout de même un futile repli vers un jardin qui bordait la ruelle. De fait, alors que Viridan le chargeait, il s’agrippa fermement à la tête de celle-ci pour ne pas faiblir et être poussé en arrière. Mais ce qui devait être fait fut fait. La force de l’attaque –même d’une ridicule charge- était de trop pour lui aussi faible et meurtri qu’il était. Du coup, il fut emporté par l’inertie du daim et fut plaqué contre les grilles qui ceignaient le havre de verdures qu’était le jardin aux yeux du gecko. Antoine grinça des dents. Le Massko avait pour but de s’échapper et Viridan venait de la rapprocher d’un endroit où le noble ne pourrait pas aller le chercher s’il parvenait à y entrer. Mais d’un coté, ce n’était pas non plus grave. Le pokémon était bien mal en point et il serait étonnant qu’il réussisse à gravir de si hautes grilles.

Mais toujours était-il que l’impudent était encore en vie et conscient. Rien qui allait faciliter la tâche du noble pour la capture. Et d’ailleurs, il n’était même plus sûr de vouloir emprisonner le pokémon. Un élan de compassion ? Bien sûr que non. C’était simplement que celui-ci s’était montré incapable sur toute la ligne. Qu’est-ce qu’allait gagner Antoine s’il offrait un pokémon faible et complètement inutile à un supérieur ? Lui-même ne voulait pas y penser mais cela lui vaudrait d’être la risée des sbires et sa manœuvre ne lui apportera aucun avantage. Mais cela ne voulait pas non plus qu’il allait laisser ce gecko s’enfuir et mourir comme un chien dans ce jardin qui, accessoirement, pourrait se révéler aussi dangereux que la ruelle, surtout si les propriétaires étaient de vieux croûtons aigris.

L’inestimable avait envie d’une chose, une chose qu’il n’avait encore jamais fait mais qui le tentait tellement. Quelles conséquences pouvait-il y avoir ? Aucune, ils ‘étaient seuls ou presque devant ce grillage et personne ne pleurera la mort d’une pokémon fouillant les poubelles. Oui, le noble voulait mettre fin à la vie misérable du massko et cela n’avait rien d’un élan de compassion. C’était seulement une envie à assouvir, une chose qu’il devait faire puisqu’il serait certainement amené à faire de même en tant que Zodiac. Alors autant commencer tout de suite sur une cible aussi répugnante.

Pourtant le massko semblait avoir un regain d’énergie, comme avant. D’un geste normalement vif mais ici ralenti par les blessures de la bête, il passa outre les grilles et arriva de l’autre coté, dans le jardin. Mais jamais il n’aurait dû faire cela. La première raison était parce que l’une de ses pattes venait de décrire un angle impossible montrant ouvertement une fracture. La seconde et la plus importante était qu’il venait de mettre Antoine encore plus en colère. L’envie de lui lancer son couteau à travers le grillage se fit sentir mais les chances de succès plus que limitées le firent renoncer. Il ne pouvait tout simplement pas traverser et l’adversaire, même affalé et criant de douleur, venait de gagner sa liberté, échappant ainsi au fil du canif du noble qui ne voulait que lui trancher la carotide.

Attendez … Antoine avait encore quelque chose pour châtier ce misérable. Ça n’allait peut-être pas lui offrir la paix d’Arceus mais un K.O empli de douleur était un bon début pour faire ses armes dans la Zodiac. Un énième sourire carnassier réapparut sur le visage du noble, déformant ses traits. Même si le dernier pokémon du duc déshérité n’était pas franchement avantagé face à l’adversaire, ce dernier n’était pas en position de se défendre, même d’une attaque de type eau. De fait, Antoine sortit Watashi, son moustillon.


« Pistolet à O »


De tous les pokémons du sbire encore conscient, c’était la seule attaque à distance dont il disposait. Certes, ce n’était pas optimal pour en finir avec l’ennemi mais bon, on faisait avec les moyens du bord. Watashi avait toujours été très câlin, curieux et très peu prompt à combattre. Alors inutile de dire que devoir achever un pokémon déjà vaincu était peu engageant pour la boule de poils. Mais lorsqu’il croisa le regard de son dresseur, il n’hésita plus et lança son jet d’eau. C’est alors que retentit des bruits venant de plus loin suivis d’un jappement et d’une interpellation.

« Eh vous ! Plus un geste ! »

De ? Antoine se retourna avec stupeur pour voir un policier, ou du moins qui ce qui semblait lui en être un accompagné d’un grahyena grondant déjà pour effrayer les pokémons du Zodiac. Merde ! Fallait qu’un flic se mette en travers de son chemin à ce moment précis. Le représentant de l’ordre était seul mais bien trop accompagné pour pouvoir tenter une quelconque et futile contre-attaque. De fait, Antoine, qui n’avait pas son masque, préféra prendre la fuite pour ne pas laisser le policier voir son visage une seconde de plus. Il rappela ses pokémons et piqua un sprint. Il fulminait intérieurement. Il était si proche du but, si proche de tuer le massko et de répandre son sang sur la pelouse de l’habitation. Si proche et pourtant il avait échoué.

Alors qu’il courait, il n’espérait que deux choses : Que le massko meure de ses blessures ou si non qu’il le rencontre à nouveau pour en finir avec lui une bonne fois pour toute.


Hors-RP:
 

~~~~~~

In Hoc Signo Vinces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Frontière du monde naturel [Antoine] [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Event] La pluie, c'est bien pour un escargot, mais pas pour tout le monde [PV Antoine]
» Le miroir naturel.
» Je rêve d’un monde sans frontières
» AUTRE-MONDE (Tome 5) OZ de Maxime Chattam
» Tour du monde en voilier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: