Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test de Célébrité - Cynthia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Test de Célébrité - Cynthia   Dim 9 Mar 2014 - 20:14

Dans ses crépuscules, Vaguelone était une ville calme, tranquille, qui aurait pu inspirer n'importe quel artiste en manque de création. Et Cynthia, derrière sa fenêtre, observait les derniers rayons du soleil briller sur les vagues fatiguées qui s'écrasaient lentement sur la plage désertée. Elle vivait alors dans cette maison sobre mais moderne que lui avait prêtée une « amie » - en réalité une ancienne camarade de l'université à qui elle avait osé parler. Habituée au silence et à la solitude, elle observait le magnifique paysage par la baie vitrée. Depuis bientôt deux mois, elle était ici, effectuant des fouilles dans les ruines de la baie. Avec son Milobellus, elle pouvait en atteindre n'importe quel point, même si le système mis en place par cette civilisation ancienne était extrêmement performant et empêchait d'atteindre facilement plusieurs endroits. Mais, heureusement, elle avait assez de matériel pour pouvoir faire toutes les études qu'elle voulait. L'architecture des ruines en elle-même était sidérante, car elle ne ressemblait à aucune autre jusque-là. S'agissait-il des prémices de l'architecture d'une civilisation ? D'un caprice de roi étrange et novateur ? Ou même d'une civilisation totalement inconnue jusqu'alors ? Le portail des possibilités scientifiques qui s'ouvraient jusque-là devant la grande blonde l'émerveillait, et depuis presque cinq ans, elle ne pouvait s'empêcher, au moins une fois par jour, de penser à ces ruines et de compulser un livre anonyme écrit par un chercheur oublié depuis bien longtemps. Elle savait qu'il n'y avait quasi aucune chance pour qu'elle ne trouve quelque chose d'intéressant, mais on ne savait jamais. Tout était possible.

Mais, à vrai dire, les ruines de la Baie Vaguelone n'étaient pas exactement ce qui occupait l'esprit tourmenté de la Maître de la Ligue de Sinnoh. Non, sa région natale ne souffrait d'aucun problème. Malgré la crise économique dont elle avait souffert, elle se relevait, et le Conseil 4 était bien plus efficace qu'elle sur ce plan-là. Aucune organisation criminelle, se rapprochant de l'erreur Galaxie, n'était venue troubler le repos de ses concitoyens. En revanche, elle troublait celui de ceux d'une région assez peu fréquentée jusqu'ici : Maïlys. En regardant les dernières informations, elle avait appris qu'une sorte de guerre semblait déchirer en deux camps la jusqu'alors timide île : certaines personnes, réunies sous le nom de « Team Zodiac », semblaient vouloir mettre à exécution une vieille légende, relative à l'étoile de Sydarta. La Ligue, elle, tentait de les en empêcher, du mieux qu'ils le pouvaient. Provenant d'une région bien connue pour son adoration des mythes et des légendes, Cynthia se sentait vraiment concernée par ce qui se passait là-bas. Et son expérience face aux élucubrations d'Hélio y jouait aussi un rôle. Une ancienne membre du Conseil 4, apparemment emblématique, du nom de Lyndia Dukos, avait fait le voyage jusqu'à Kanto, pour mener une mission secrète. Cela, elle ne l'avait pas vu aux informations, mais l'avait su via les voies diplomatiques entre Sinnoh et Kanto. Elle aurait, vraisemblablement, capturé Artikodin. Et si, cela avait tout d'abord soulevé un intérêt tout à fait scientifique en elle  - que voulez-vous, on n'étudie pas un Pokémon Légendaire tous les jours –, elle restait tout de même intriguée par le comportement de la jeune rousse. Bien sûr, en tant qu'experte en mythologie, elle connaissait très bien la légende de l'étoile de Sydarta. Celui qui réunirait les six êtres volants mythologiques activerait l'étoile de Sydarta. Mais l'idée de capturer l'un d'entre eux l'étonnait pour le moins : certes, cela empêchait la fameuse Team Zodiac d'avoir l'une des clés d'accès à l'exécution de la légende : mais ils pouvaient tout aussi bien mener une mission de vol. Et dans ce cas-là, leur tâche aurait été plus facilitée qu'autre chose.

Et c'était pour cela qu'elle avait demandé à rencontrer un émissaire de la Ligue Pokémon de Maïlys, qu'elle avait aidé à fonder elle-même. Elle voulait connaître les motivations de la Ligue acéphale, leurs espoirs quant à un possible Maître, les enjeux d'un tel conflit, les difficultés quant à l'éradication – oui, avoir affronté soi-même une mafia aussi puissante façonnait le lexique – de cette Team Zodiac. Tout, en fait. N'étant pas elle-même tout à fait renseignée, elle avait besoin de savoir ce qu'elle pouvait faire. Car oui, Mlle Karashina avait prévu de se prendre des « vacances » à Maïlys. C'était d'abord une île terriblement attirante archéologiquement parlant, et les légendes l'avait toujours attirée. Il existait là-bas les ruines d'une civilisation qu'elle connaissait relativement peu – relativement, elle avait tout de même une doctorat d'histoire des civilisations. Il y avait une chance pour que la solution du mystère des ruines de la Baie Vaguelone se trouvât là-bas. C'était peut-être une seule et même population, ou alors existait-il deux civilisations qui se sont côtoyées et influencées l'une l'autre, donnant lieu à la formation de cet incroyable bâtiment. Et puis, elle n'avait pas fait de combat valeureux depuis quelque temps. Tout au plus devait-elle se rendre à peu près une fois par an à Sinnoh pour écraser du gamin stupide et arrogant qui se croit capable de battre une sommité des combats, mais la Ligue de Sinnoh pouvait très bien se passer d'elle un certain temps.

Vingt heures. On toqua à la porte. La personne avec qui elle avait rendez-vous était pour le moins ponctuelle. Traversant l'immense demeure secondaire, elle se dirigea vers la porte d'entrée beaucoup trop moderne et branchée à son goût, avant de lancer un tonitruant mais élégant :


« Entrez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Lun 10 Mar 2014 - 21:25


Contrairement à la Zodiac, il fallait avouer que la Ligue de Maïlys était plutôt longue à la détente. La population de l’île s’était découragée aussi rapidement qu’elle était tombée sous le joug de la nouvelle Team. Comment ne pas les comprendre lorsque trafics, menaces et chantages redoublaient sous le nez de ceux qui étaient censés les protéger de ce fléau ? La confiance et la fidélité du peuple s’étaient érodées petit à petit devant le manque d’intérêt évident des Champions, et certaines personnes préféraient d’ores et déjà se ranger au côté de la nouvelle organisation afin d’assurer la sécurité de leurs proches. Pourtant, la Ligue n’était pas restée les bras ballants face cette menace, mais les dégâts provoqués par les nombreux raids marquaient plus les esprits et effaçaient instantanément les interventions des autorités. Mais les choses commençaient enfin à bouger à Maïlys. L’espoir renaissait dans le cœur des gens et on appelait de nouveau la confiance du peuple. Les longs mois d’absence de Lyndia Dukos s’était soldée par la glorieuse prise du pouvoir d’Artikodin, le légendaire oiseau de Glace, et le nom de dresseurs plus renommés les uns que les autres filaient sur toutes les lèvres : on parlait autant de Green, de Serena que de Brice. L’arrivée de ces derniers constituait un soutien inespéré pour la Ligue et un facteur psychologique important dans cette guerre. Qui n’avait jamais entendu parler de ses valeureux dresseurs sortis de nulle part, venus décimer à eux seuls une Team tout entière avant de s’emparer du trône de leur région ? Car ici, sur l’île en croissant de lune, aucun Maître ne se dressait face à charismatique chef de la Zodiac, et la place vacante se faisait cruellement ressentir. Pourtant, dans le cœur des plus jeunes, on continuait d’espérer qu’un tel héros fasse soudainement son apparition. Un peu partout, on évoquait vaguement quelques jeunes hommes qui avançaient à leurs rythmes vers la Route Victoire, et on espérait à mi-voix qu’ils soient ces nouvelles lueurs porteuses d’espoir.

Pour l’heure, la Ligue Pokémon essayait de regrouper les meilleurs alliés possibles. Dans toutes les régions avoisinantes, elle informait les Champions et grandes personnalités et les invitait à se joindre à leurs causes : ils avaient également connu un désarroi aussi grand que la leur et devaient comprendre mieux que quiconque la détresse dans laquelle se trouvait la région. Certains avaient ignoré l’appel, refusant purement et simplement de s’impliquer dans les affaires d’une autre région, mais d’autres, plus intéressés, avaient répondu à la demande d’aide. Ce fut le cas de Cynthia, Maître de la Ligue de Sinnoh. Quelques jours plus tôt, elle avait demandé à prendre contact avec les autorités de l’île afin de prendre plus ample connaissance sur la situation actuelle de Maïlys. Tout cela aurait très bien se faire par mail ou par vodkit, mais désireuse de se faire entendre et obtenir une nouvelle alliée de poids, la Ligue avait envoyé un de leurs meilleurs émissaires pour parler en son nom. Pour une femme de cette trempe, il fallait un homme de caractère et aux manières aussi raffinées qu’elle. Quelqu’un qui saurait la convaincre de la gravité de la situation tout en lui dévoilant avec passion, la souffrance et la détresse de Maïlys. Le choix avait été vite fait. Après un coup de téléphone, Etienne prit le premier bateau en direction d’Unys.

Vaguelone. Comment ne pas se sentir revigorer par son air délicatement parfumé d’iodée ? Cette ville offrait un tableau magnifique sur l’océan, particulièrement lors des saisons calmes où les vacanciers étaient peu nombreux. Les plages se présentaient alors comme des longues étendues de sable fins dénuées de toute trace humaine. Etienne se tenait droit face à la mer, les poings sur les hanches, et admirait cette grande étendue d’eau. Un profond sentiment de sérénité l’emplissait, si bien qu’il en oublia presque l’essentiel. Ce sont les premières étoiles piquetant la toile obscurcie du ciel qui lui rappela les raisons de sa venue. Il s’étira de tout son long alors qu’une brise marine vint jouer dans ses cheveux bruns mal peignés, avant de revenir sur ses pas, les pieds nus dans le sable encore chaud de la journée et ramassa ses affaires trainant dans un coin. Fort heureusement, le lieu du rendez-vous ne se situait pas loin de-là, et il ne lui fallut que quelques minutes à peine pour repérer la dite-maison. L’émissaire de Ligue Pokémon de Maïlys était en avance et il en profita pour préparer les derniers détails. C’est à vingt heure précise qu’il frappa à la porte de la demeure et qu’un
« Entrez. » sonore se fit entendre peu de temps après. Il prit une grande inspiration. C’était maintenant que tout allait se jouer. Il allait accomplir la tâche importante qu’on lui avait confiée. Il ouvrit la porte d’un geste… et prit la pose. Une jambe repliée, une main sur la hanche et l’autre tenant une rose, il sentait à plein poumons le parfum enivrant de la fleur, les yeux fermés, avant de tourner lentement la tête en direction de la jeune femme. Ses yeux turquoises se posèrent instantanément sur le Maître de Sinnoh et un sourire à la blancheur irréprochable apparut sur ses lèvres. Une brise marine balaya doucement sa chemise hawaïenne ouverte, dépareillée avec son short de plage blanc.

« Bonsoir… Cynthia. »

Sa voix se fit grave et sensuelle… sur le dernier mot. En deux pas, il arriva à la hauteur du Maître et lui présenta la fleur au moyen de grands gestes exagérés.

« Dès que j’ai su que nos chemins allaient se croiser, j'ai tout de suite pensé que nous étions faits l’un pour l’autre. Et j’en ai à présent la certitude maintenant nous nous sommes rencontrés. »


Il prit ses mains dans les siennes et les serra délicatement.

« Cynthia… Je me nomme Etienne Lupin, et je suis l’homme de ta vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Lun 10 Mar 2014 - 22:44

Cynthia, debout dans le hall, ne put qu'observer l'arrivée pour le moins originale et directe de l'émissaire. S'attendant à rencontrer un anonyme vieux briscard qui avait passé ses dernières années aux fonctions de ministre très important mais impossible à reconnaître dans la rue, elle avait pensé que la soirée allait s'avérer être une calme explication des faits, et qu'elle n'aurait pas vraiment à parler. Calée dans son fauteuil, elle aurait regardé avec avidité le bout de ses ongles en réfléchissant à toutes les possibilités qui s'ouvraient devant elle concernant l'aide de Maïlys. Une opération politique, en quelque sorte.

Mais elle ne s'attendait pas le moins du monde à une action de séduction aussi forcenée de la part du gouvernement de Maïlys. Lorsqu'elle vit le bellâtre aux cheveux gris évoquant une volée de philosophes bohèmes prônant la paix dans le monde arriver dans des manières aussi théâtrale, elle esquissa – instinctivement – un pas de recul, que l'intrus n'hésita pas à franchir pour lui tendre une rose rouge. Effrayée, la Maître de la Ligue doctorante en archéologie et histoire des civilisations anciennes inspecta avec pudeur l'envahisseur qu'elle avait sous les yeux. Deux yeux bleus qui battaient dans un ridicule geste de papillon séducteur, une tenue aussi séduisante qu'un Octillery malade, une démarche horriblement clichée : était-ce là tout ce que pouvait offrir Maïlys pour s'attirer l'aide des régions extérieures ? Un vulgaire séducteur à la noix tout juste capable d'adopter une voix grave, virile et bien trop sensuelle pour être réaliste ?

Lorsqu'« Étienne » lui prit les mains avant de lui annoncer dans un effet rhétorique bien trop réfléchi, elle eut un doute effroyable. Après tout, comment pouvait-elle être sûre qu'elle avait bien un ambassadeur de la Ligue de Maïlys ? La Team Zodiac pouvait très bien avoir intercepté le message, et avait pu vouloir s'arranger pour se débarrasser de la menace potentielle d'une Maître de la Ligue en pleine possession de ses moyens. Tout était permis pour remporter la bataille, même les coups les plus vils et les plus grotesques. Envoyer un bellâtre grisonnant au torse abondamment velu était certes absolument ridicule, mais seul le résultat comptait : du peu qu'elle en avait su, la Team Zodiac prônait une démarche machiavélique, où seule la fin compte, qu'importe les moyens.

Profitant de la situation de ses poignets, elle attrapa fermement ceux de son « invité », avant de les lui tordre comme elle l'avait appris aux cours de self-défense. Oh, elle n'avait jamais pratiqué aucun sport de lutte. Trop fatiguant, trop chronophage, trop abrutissant. Mais les membres de Conseil 4 avaient tenu à ce qu'elle prenne quelques cours de self-défense, au cas où un cambrioleur s'introduise chez elle et ne se mette à l'attaquer. Elle avait appris quelques tours de protection élémentaire, mais elle n'avait ni force brute, ni connaissance technique beaucoup plus avancée. Si elle était en face d'un espion envoyé par l'organisation criminelle, elle n'allait pas pouvoir faire long feu. Mais le tout n'était pas d'être supérieure à l'adversaire, dans ce cas-là ; c'était de le faire croire.


« Vraiment ? Vous êtes de la Ligue ? J'en doute fort. »

La pestilence de rose qui régnait alentours importunait terriblement le nez facilement chatouilleux de la blonde, qui dut se renfrogner le nez pour ne pas éternuer brusquement sur « Étienne ». Ça lui aurait certes fait les pieds, mais elle n'était pas là pour donner un coup de boule à ses invités.

« Et, qui que vous soyez, pour vous, ce sera Mademoiselle Karashina. »

Elle éprouvait, à chaque fois que quelqu'un se contentait de la nommer par son prénom, l'indécrottable sentiment qu'on voulait s'adresser à la personne derrière l'image, mais sans y parvenir. Et elle l'abhorrait, cette sensation. Elle n'était pas qu'une Championne de la Ligue, prête à tout pour combattre les vilains-vilains ou pour dispenser d'insipides cours d'archéologie à la faculté d'histoire de Voilaroc ; elle avait une personnalité, propre, une vie privée qu'elle voulait absolument préserver. Elle n'était pas qu'une puissance brute ou un puits de culture ; elle avait tout bêtement une âme, qu'on oubliait en général bien trop vite.

Elle lâcha les poignets de son adversaire, avant de reculer d'elle-même de deux ou trois pas. Même si elle tentait de conserver un masque de sang-froid, intérieurement, elle avait peur. Irrépressiblement peur. Elle se prépara à tout affrontement, la Pokéball de Clytemnestre dans la main. Hors de question de finir entre les mains de la Zodiac avant d'être même allée à Maïlys. Quitte à ne pas aller là-bas et à préserver sa vie. Elle pourrait toujours trouver un autre moyen de leur venir en aide, et ce sans même y mettre les pieds. Et s'il s'avérait que l’hurluberlu qu'elle avait en face était réellement un émissaire de Maïlys, elle allait devoir envoyer des fonds pour se payer de meilleurs ambassadeurs. Et surtout de moins flippants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mar 11 Mar 2014 - 13:12

Que de froideur dans ces réponses ! Les femmes, elles étaient toutes les même : Lyndia et Gabrielle avaient répondu exactement la même chose lorsqu’elles avaient croisé pour la première fois le chemin d’Etienne. Mais au fond il comprenait bien et acceptait cette réticence avec philosophie : comment ne pas être troublées par les charmes foudroyants d’un parfait inconnu ? Un étranger qui les subjuguait par la seule force de son sourire et de son regard ? Il y avait de quoi être effrayé lorsqu’on se sentait soudainement pris d’attirance pour une personne que l’on venait tout juste de rencontrer. Dans ces cas-là, il devait simplement leur tendre la main et les aider à accepter ses sentiments nouveaux, sans les brusquer ou les forcer à faire y face directement. Le reste viendrait très naturellement. Le prétendant devait avouer que des femmes aux abords inaccessibles étaient plus intéressantes à séduire que ces jeunes filles qui tombaient comme des mouches à ses pieds, le challenge était d’autant plus difficile que la personne était distante. Après tout, s’il obtenait du premier coup ce qu’il désirait, quel plaisir aurait-il à tirer de la relation plus tard ? Il fallait viser une personne sur le long terme, histoire que l’excitation de la séduction monte un peu plus à chaque fois. Le petit jeu de l’indifférence ne faisait que commencer et ce masque de réticence n’était qu’une invitation à persévérer dans cette direction.

Pour l’heure, c’était bien la première fois qu’une femme le traitait de cette manière… mais Etienne se réconforta maigrement en songeant qu’il avait eu droit à un contact privilégié avec le Maître de Sinnoh. Le doute sonnait fort dans les paroles de la jeune femme : craignait-elle quelque chose de sa part ? Enfin, comment pouvait-elle douter de la sincérité d’un bel homme comme lui ? Certes, ce n’était pas ses cheveux en bataille et sa barbe de deux jours qui allaient jouer en sa faveur, surtout si elle s’attendait à une rencontre costar-cravate. Mais la légère négligence du porte-parole quant à son apparence lui conférait en revanche un petit côté viril et sauvage que la plupart des femmes s’amourachaient, et s’accordait à merveille avec son style « surfeur du dimanche ». Soit, ce n’était peut-être pas la tenue vestimentaire le plus appropriée pour ce genre de meeting, mais malgré la gravité du sujet dont il était question, Etienne préférait de loin une discussion amicale et spontanée plutôt que des discours sérieux et préparés à l’avance. Ce n’était pas qu’il prenait ses responsabilités à la légère, non : la Ligue ne l’aurait jamais envoyé la représenter aux yeux de Sinnoh si ça avait été le cas, mais il avait une autre manière de voir et de présenter les choses qui attiraient la sympathie et la sensibilité du public. Tel était le genre porte-parole qu’il était. 


« Et bien soit. Va pour... Mademoiselle Karashina. »

Il y avait une légère pointe de raillerie dans cette appellation qui témoignait très clairement de la psychorigidité du Maître. L'homme se frotta les poignets, un sourire fort amusé aux lèvres. Elle devait apprendre à se détendre la Cynthia et savoir arrêter prendre ses grands airs. Elle était peut être une personnalité importante mais cela ne devait pas l’empêcher de prendre quelques instants de répit, une fois de temps en temps. Heureusement pour elle, c’était Etienne qu’on avait envoyé pour la secourir… si ce n’était pas un signe du destin, ça. Il se redressa et lui tendit une poignée de main.

« Recommençons alors… Mademoiselle Karashina. Malgré ce que vous semblez croire, je suis bel et bien un envoyé de la Ligue de Maïlys, Etienne Lupin. A votre service. »

Il avait déclaré ceci d’un ton neutre et assuré en sortant de la poche de chemise à fleurs, le passe officiel de la Ligue pokémon contenant ses identifiants et sa photo d’identité, et la lui tendit. Il la caressait dans le sens du poil en optant pour l’attitude qu’elle attendait de lui. Mais cela n’était que temporaire, et elle s’en rendrait compte bien vite. Cette technique de séduction était aussi vieille que le monde : il fallait amadouer la donzelle et multiplier les ouvertures dans son comportement. Etienne se douterait bien qu’avec une personne comme Cynthia, la tâche n’allait pas être facile, mais il était persévérant et c’était sans doute un de ses points forts.

« Il y a un peu plus de deux jours, vous avez demandé à prendre contact avec un émissaire de notre région, non ? Alors me voici conformément votre requête. Si vous voulez bien m’inviter à l’intérieur pour discuter plutôt que de rester sur le palier de votre porte, la discussion sera sans doute plus agréable… pour nous deux. Vos questions sont nombreuses, et les réponses le sont tout autant.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mar 11 Mar 2014 - 19:39

Face à la toute nouvelle docilité de son interlocuteur, Cynthia se méfia, tout d'un coup. Seules deux personnes pouvaient transformer aussi aisément leur manière d'agir : les schizophrènes et les manipulateurs. Et elle craignait que Monsieur Lupin n'appartînt aux secondes. Il était peut-être un ambassadeur des autorités de Maïlys, mais il n'en restait pas moins quelqu'un dont elle devait profondément se méfier. Les séducteurs, quels qu'ils pussent être, avaient toujours une nature profonde de menteur, de fourbes, et ne changeaient de comportement qu'avec une idée en tête : celle de continuer ce pourquoi ils étaient venus. Elle l'avait bien trop appris à ses dépens de l'être le plus abject qu'elle ait connu à ce jour et qui avait malheureusement un charisme surdéveloppé, surpassant celui de la blonde : Hélio. Il avait, par la seule force de son talent d'orateur, réussi à fédérer autour de lui une organisation puissante, qui avait pignon sur rue, et qu'elle même avait sous-estimé jusqu'au dernier moment. On croyait trop au calme, à la paix sur Sinnoh, au fait que rien ne pourrait déranger la placidité ancestrale qui animait les habitants, qui ne sortaient que rarement de leurs habitudes. Un agitateur de la sorte ne pouvait pas réussir à séduire assez de gens pour parvenir à ses fins … mais si, il l'avait fait. Et elle voyait en ce Étienne Lupin un ersatz de ce leader incontesté qu'avait été Hélio.

Néanmoins, si c'était ce que Maïlys avait décidé de lui envoyer pour la convaincre de se rallier à leur cause, il devait bien y avoir une raison. Derrière ce physique au combien ridicule et ces manières pour le moins surprenantes devait se cacher un diplomate d'envergure, un connaisseur pointu des affaires, mais qui, à côté de ces connaissances très sophistiquées, possédait un ego et une confiance en lui-même désobligeantes. Elle allait devoir engager un combat de finesse durant cette soirée auquel elle ne s'était pas du tout préparée. Et, à Sinnoh, elle n'était pas vraiment confrontée à ce genre de situations. Tout au plus devait-elle trancher dans certaines situations et respecter un code diplomatique, mais tout cela n'allait jamais plus loin. Elle n'avait jamais dû combattre l'ennemi sous la forme d'un beau parleur front à front. Et elle savait que ses manières, généralement abruptes, n'allaient pas l'aider.


« Monsieur Lupin … »

Elle avait dit cette simple apostrophe avec la même force de rigidité que son interlocuteur s'était efforcé à en fournir dans sa raillerie. Non, elle n'aimait pas rire, pas séduire. Ces protocoles ridicules l'empêchaient d'avoir un recul net sur la situation, de savoir clairement chacun des points des partis. Avec des manières, on ne pouvait comprendre ce que ressentait les membres d'autres civilisations, car les manières étaient forgées par la société dans laquelle on vit. Sans tact ni politesse artificielle, on pouvait tout à fait mieux apprendre à connaître les autres. Les affabilités d'une conversation ne font que jeter un flou superficiel à la personnalité qui nous parle. Elle ne prit même pas la peine de regarder la main qui lui avait été tendue. Pour elle, c'était pactiser avec l'ennemi. Et pour le moment, l'ennemi, c'était ce crétin qui voulait se jouer d'elle.

« … nous recommencerons cette conversation, selon votre gré. Mais si vous continuez à jouer au papy fringant, j'abandonne toute coopération avec Maïlys. »

Même si les mots étaient incroyablement durs car condamnant un peuple à son triste sort, elle avait dit ça sur une voix à la fois sèche, coléreuse et angoissée. Sèche, car c'était l'impression qu'elle voulait donner. L'apparence jouait beaucoup trop sur la perception que les autres avaient de nous, et il fallait donc la modeler autant que possible. Mais elle n'avait pas pu s'empêcher d'être atrabilaire, car elle avait véritablement quelqu'un qu'elle n'aimait pas à côté d'elle. Et le fait qu'il ait commencé aussi vivement avec elle ne l'avait pas énervé comme l'aurait pu faire un garçon énervant et crispant ; non, il s'était présenté, trop sûr de lui, tout à fait conscient de ce qu'il effectuait. Et c'était ceci qui l'effrayait plus qu'autre chose. Cette assurance prouvait qu'il n'en était sûrement pas à son coup d'essai, et qu'elle n'était qu'une personne sur une liste.

Elle conduit son interlocuteur à la salle à manger, sobrement décorée. Dans la sombre nuit, on ne pouvait qu'avec peine percevoir les décorations géométriques. La table d'inox noir corbeaux était entourée de chaises blanches qui, si elles étaient quelque peu confortables, ne l'étaient pas autant que les moelleux fauteuils du salon. Seulement, l'état de stress dans lequel se trouvait Cynthia ne lui aurait pas permis de paraître assez naturelle dans un grand fauteuil de cuir affreusement coûteux. Les chaises, austères, lui permettaient de garder une attitude droite et rectiligne, tout en empêchant une prise de position tout à fait confortable à son invité. La vue sur la baie à travers la grande vitre suffirait comme décor nocturne, et le plafonnier qui diffusait une importante lumière blanche ne rendrait pas ce rendez-vous comme diplomatique, mais en ferait plutôt une sorte d'interrogatoire. Ce qui plaisait plus à l'esprit pragmatique de Cynthia.


« Bien. J'aimerais savoir, actuellement, où en est la situation. Quel est le rapport de force, de quel côté penche la population, et en quoi je peux être utile pour résoudre la situation. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mar 11 Mar 2014 - 23:59

Etienne haussa des épaules d’un air désinvolte, un sourire placide et goguenard figé sur le visage tandis que Cynthia le guidait vers la cuisine. Il marchait à quelques pas derrière de son hôtesse et ne quittait pas des yeux sa silhouette gracile. Son long manteau noir flottait à chacun de pas en donnant grâce et légèreté à sa démarche. Ce que l’on réclamait d’un Maître Pokémon, ce n’était pas seulement des capacités de dressage exceptionnelles, on exigeait également une image afin qu’il puisse devenir une icône représentative de la région. Elégance, charisme, et répartie… tout cela faisait parti des qualités d’un maître dresseur. Mais la plus grande exigence que l’on portait sur un tel titre ne concernait pas la personne en elle-même, mais plutôt sur la qualité de ses prestations publiques. Les combats d’un Maître de Ligue se doivent d’être irréprochables, tant pour le style que l’esthétisme du match. Chaque manche devait se présenter comme un spectacle artistique, une œuvre éphémère. Sans nul doute que la demoiselle devant lui réunissait toutes les conditions nécessaires pour siéger à cette place si prisée. C’était ce qui manquait à Maïlys : un leader de la même trempe que Cynthia. L’émissaire de la Ligue s’émerveillait devant la fraîche beauté de la jeune femme tout en remuant qu’elle avait déclaré tantôt. Comment penser qu’une telle splendeur puisse cacher autant de sévérité ?

Car c’était des menaces. Des menaces qu’elle venait de proférer à son égard et c’était le soutien de Sinnoh qui était en jeu. A partir de maintenant, la situation pouvait s’avérait être délicate : d’une seule parole, d’un simple mot, elle pouvait annuler toute collaboration avec la Maïlys et abandonner l’île et sa population à son triste sort. Un seul faux pas, il reviendrait bredouille de sa mission. Pourtant, il s’attendait à ce genre de recours -l’avait même planifié pour tout dire- mais ce qu’il le surprenait, c’était qu’ils arrivent si tôt dans la discussion. Cette information, il la rangea précieusement dans un coin de sa mémoire. Le Maître semblait être en position de pouvoir, c’est du moins ce qu’on pourrait penser à la vue de la situation. Mais rien ne pouvait tromper l’œil expert de l’ambassadeur. Si c’était de la sècheresse et de la dureté qu’il y avait dans le comportement de Cynthia, l’expérience y décelait plutôt les premiers signes de faiblesses : les menaces en étaient la preuve flagrante. On ne parvenait d’ordinaire pas si rapidement à telles extrémités, surtout dans un sujet diplomatique aussi grave. En soit, la question devait quand même se poser : était-ce simplement de l’exaspération… ou bien de la crainte ? Mais qui mettrait en jeu aussi impunément des intérêts aussi importants que celles de la sécurité nationale ? Car si la Team Zodiac parvenait à s’emparer de Maïlys tout entière, il n’était pas certain qu’elle songe à y rester toujours. Et cela, Etienne se doutait bien que la jeunesse du Maître de Sinnoh ne l’ait pas remarqué. Il ne restait plus que la deuxième solution, et cet état d’esprit était mauvais pour le reste des négociations même si elle pouvait grandement pencher la balance en sa faveur. L’émissaire de la Ligue n’était pas le genre d’homme qui profitait de ce genre de faille pour de tel sujet, il préférait que cela se déroule en toute conscience de cause et devait en conséquence trouver un moyen de rassurer la jeune femme.

Ils s’installèrent tous les deux dans la cuisine où une grande baie vitrée offrait une vue magnifique sur l’océan. La lune reflétait ses reflets sur la surface calme de la mer et renvoyait à la terre un éclat doux et tamisé. La pièce était plongée dans une mi obscurité presque romantiques, et les ombres jouant sur les meubles rendaient l’ambiance plus intime. Ce décor de rêve pourtant ne dura pas, car les ampoules de la salle s'allumèrent soudainement et les inondèrent de lumière. Etienne s’assit lourdement en face de Cynthia, posa les deux coudes sur la table, joint les mains face à son visage et dévisagea franchement l’archéologue.  


« Vous désirez donc savoir beaucoup de choses, mais je ferais de mon mieux pour résumer tout cela… sinon nous en avons pour la nuit entière. Passer autant de temps en votre compagnie ne me dérangerait pas, mais la réciproque n’est sans doute pas vraie. »

Il eut un sourit amusé. Sa blague n’avait pour autre objectif que de détendre l’atmosphère : il n’appréciait pas trop la tournure trop administrative que prenait cette rencontre.

« La situation actuelle est très mauvaise. La Zodiac possède  tient sous son influence plus de la moitié de l’île . Cela ne se remarque sans doute pas car elle agit la plupart du temps dans l’ombre, mais elle affirme de plus en plus sa présence en organisant des raids un peu partout dans la région en terrorisant les populations locales. On reçoit un peu plus de soutien depuis les récentes avancées de la Ligue –Artikodin et l’intervention de Maîtres d’autres régions- mais les habitants continuent de craindre les représailles et la tendance globale continue de tendre en faveur de la Team. La Ligue de Maïlys souffre beaucoup également, pas seulement à cause du manque de confiance, mais plusieurs Champions ont mystérieusement disparu sans oublier du départ de certains. Vous avez sans doute entendu parler du retrait de Lyndia Dukos, n’est-ce pas ? Elle était une dresseuse hors du commun et dirigeait la lutte anti-Zodiac. Vous devez vous doutez que ce genre d’initiative donne un coup dur au moral de la population, non ? Le général des troupes qui déserte la guerre… il y a de quoi se laisser abattre. Du coup, les courants de pensées vont dans ce sens :
"la situation est à ce point désespérée que même des membres du Conseil 4 décident de baisser les bras". Les Champions font de leur mieux pour affronter la crise et les Commandants de Zodiac profitent de la moindre occasion pour leur mettre les bâtons dans les roues. »

Il avait parlé d’un trait, sans ambages et avec gravité. Son regard turquoise n’avait pas quitté le visage de Maître de tout le discours, il observait avec calme l’évolution de son expression.  

« En ce moment, on s’attend à ce que les prochains Climatiques apparaissent. Les Champions sont au taquet mais nul doute qu’ils rencontreront des obstacles assez tenaces sur leur chemin. »

Etienne soupira faiblement. Parler aussi longtemps asséchait la gorge, mais fit un effort pour continuer, d’un ton légèrement plus détendu.

« Quant à ce qu’on attend de vous, et bien… du soutien tout simplement. Sachez que l’arrivée d’un nouveau Maître en ces temps difficiles remonterait le moral des habitants : ils se sentiraient rassurés en sachant que d’autres régions les soutiennent et que la Ligue n’abandonne pas aussi facilement. Avoir un dresseur aussi talentueux que vous au côté de la Ligue serait d’une grande aide étant donné le défaut numérique des Champions, et la Zodiac n’aura qu’à bien se tenir avec un nouveau Maître dans les parages. Vous comprenez donc qu’en plus d’apporter votre soutien dans cette guerre, vous aurez un rôle psychologique déterminant ? Et puis… »


Etienne garda quelques secondes de silence et plongea ses yeux dans ceux de Cynthia.

« … il n’en va pas seulement de l’intérêt de Maïlys, mais également du votre. Si la Zodiac parvient à conquérir l’île dans son intégralité, rien ne nous dit qu’elle se contentera de rester à son bord. Je vous rappelle que Sinnoh est la deuxième région plus proche de Maïlys. Et plus important, cette Team a déjà en sa possession deux des six pokémons de la légende, et la Ligue n’en possède qu’un seul. Rien n’est encore sur pour les prochains Climatiques, mais vous vous doutez que les conséquences seraient désastreuses si la Zodiac parvenait à mettre la main sur les six légendaires, n’est-ce pas ? L’Etoile de Sydarta serait perdue, et qui sait quel genre de vœu Ophiuchus pourrait souhaiter... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mer 12 Mar 2014 - 17:57

Lorsque son interlocuteur lui expliqua la situation, Cynthia regardait ses mains, qui se tenaient l'une l'autre sur la table. Concentrée, elle ne faisait pas attention à l'image qu'elle pouvait émettre ni à celle qu'elle pouvait observer sur le visage de l'émissaire. Tout ce qui comptait était ce qui se disait dans cette conversation. Le sort d'un peuple était probablement entre ses mains. Elle avait failli, elle ne voulait pas recommencer la même erreur. Sinnoh avait assez souffert de son incompétence et de sa jeunesse impotente. Elle n'en était plus à ses coups d'essais, après dix-sept années d'exercice du pouvoir : mais quel pouvoir maniait-elle réellement, au juste ? Avant tout, plus qu'une force de combat, une image impeccable. Même après les incidents de l'erreur Galaxie, elle avait toujours eu l'image d'une Championne de la Ligue toujours très propre sur elle, incarnait un idéal – qu'elle ne comprenait pas elle-même – pour les générations futures, suscitait une image de but accompli chez les plus sages de Sinnoh. Elle était l'incarnation de cette région, calme, froide, intelligente, mais incapable de réagir. Elle était sûrement tombée sur le pire de tous les émissaires qui puisse être, mais elle devait avant tout garder cette stature de Maître, ne pas laisser déborder ces émotions. Elle respira un bon coup, calma ses angoisses et se concentra sur celles d'une région en péril. Qu'était-elle, Cynthia, par rapport à une population entière ?

Lorsque le dénommé Étienne tenta de détendre l'atmosphère, elle sentit qu'aux manières lourdingues et désuètes s'ajoutaient des connaissances en diplomatie plus fines qu'on ne pourrait le percevoir. Maintenant qu'il avait fait son show, il était redevenu un ambassadeur, et essuyait du mieux qu'il le pouvait les erreurs commises. Ce qui n'était pas une mauvaise chose, en soi. Mais elle devait garder à l'esprit qu'il lui avait dit plus tôt dans la soirée qu'il était l'homme de sa vie. Et donc qu'il pourrait tenter de la séduire plus à son propre compte qu'à celui des autorités de Maïlys.

La première partie du speech terminée, elle en tira ses propres conclusions. Elle n'était pas la seule à s'intéresser à la situation, ça n'avait pas suffi. L'avantage du nombre était du côté de la Team Zodiac, et ils avaient l'avantage de ne pas avoir à changer régulièrement d'équipe dirigeante. L’emblème de la guerre anti-zodiac était partie, laissant la population dans le dépit. Il fallait absolument combattre ça. Une Ligue inactive, qui se laisse aller … elle avait été ça. Elle n'avait rien fait, avait laissé pourrir la situation. Les autres Champions aussi, d'ailleurs. Tout au plus Lovis avait-il cherché qui avait pu détruire son Grand Marais, mais pas plus loin. Apparemment, à Maïlys, les Champions se démenaient, au moins. Il fallait absolument garder cette verve, ne pas laisser se refroidir les ardeurs.

Puis, le point des climatiques fut évoqué. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi les Champions s'acharnaient à aller les capturer. D'abord, cela allait entraîner un dérèglement climatique majeur, qui allait plus déranger les populations que les aider. Et puis il y avait la question du vol. Si elle avait bien compris, la Team Zodiac était prête à tout pour parvenir à ses fins : pourquoi ne passerait-elle pas par le cambriolage ? C'était simple, à leur portée, très efficace. Les protections de la Ligue devaient être solides, mais elles ne pouvaient pas être infranchissables pour des criminels aussi retors.

Le soutien qu'elle pouvait apporter à la Ligue de Maïlys consisterait donc surtout à montrer son image. Elle allait devoir faire plusieurs discours télévisé à Sinnoh pour expliquer sa décision. Elle sentait que, dans sa propre région, elle allait avoir droit à des remontrances, à des scandales. Mais elle devait montrer qu'elle n'était pas qu'une force dans la politique intérieure ; elle pouvait aussi être utile en dehors, apporter sa force à un combat d'envergure qu'elle n'avait pas pu mener dans sa propre région. Elle allait devoir prévenir son équipe de communication. Et elle sentait qu'ils allaient avoir du mal à effectuer le travail sur sa réputation qui risquait sérieusement de diminuer.

Et quand elle entendit les présomptions du dragueur de plage quant à une étendue de l'attaque sur Sinnoh, elle trembla dans un premier temps, releva brusquement les yeux, puis se ressaisit. C'était la motivation dont elle avait besoin. Elle qui n'avait pas su détecter la purulence de la Team Galaxie se devait de se rattraper. Sa conscience la taraudait depuis trop longtemps avec cette erreur terrible, avec cette inconscience qui avait failli mener Sinnoh, sa chère région, au bord du gouffre, alors qu'elle était toute puissante. Si son immobilisme devait non seulement condamner Maïlys mais aussi Unys, région la plus proche, et Sinnoh, ce serait terrible. Si un vœu, comme celui prodigué par Jirachi selon les légendes, venait à être exécuté, elle aurait peur qu'il n'établît le règne de l'organisation criminelle dans le monde. Rien de plus terrible, en somme, ne pouvait avoir lieu. Elle avait gardé un regard éveillé sur les yeux turquoises de son interlocuteur. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle hésita à regarder de nouveaux ses mains : mais il pourrait prendre ça pour un signe de faiblesse – ce que c'était en réalité, à vrai dire. Mais elle ne voulait pas laisser percevoir sa faiblesse face à ce genre d'individu. On ne l'avait jamais dragué aussi ouvertement, et elle devait avouer que cela la gênait terriblement. Avant qu'elle n'atteigne la Ligue, elle n'avait jamais été en boîte, et était de toutes façons trop jeune pour ; et, à l'université, elle avait une aura de solitude et de puissance qui avait jusque-là suffi à se débarrasser des séducteurs.


« N'est-il pas imprudent de capturer les Climatiques ? La Team Zodiac pourrait s'en emparer une fois capturés … »

Cynthia tapotait du doigt sur la table. Ce n'était pas là sa seule interrogation. Elle en avait beaucoup, et elle allait encore avoir besoin d'un certain nombre de réponses - ce qui n'allait pas déplaire à Etienne, qui devait prendre un plaisir fou à passer du temps avec elle.

« Et que sait-on de l'organisation de la Team Zodiac ? A-t-elle une branche scientifique, une branche de combat ? Et comment avez-vous pu avoir des informations sur les mouvements des Pokémons climatiques ? Ils sont très difficiles à trouver, et le faire en aussi peu de temps relève soit du miracle, soit du calcul. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mer 12 Mar 2014 - 21:42

Etienne avait visé juste en dépeignant un tableau volontairement catastrophique mais réaliste de la situation. Le corps de Cynthia parlait beaucoup plus qu’elle ne le pensait : chacun de ses mouvements, chacun de ses gestes, même les plus infimes qui soient, révélait des informations que seule une personne avertie pouvait discerner. Avec ses années d’expérience et de diplomatie, l’émissaire de la Ligue avait appris à les reconnaitre et à les interpréter chez ses interlocuteurs. Dans le cas actuel, la jeune femme avait manifesté plusieurs troubles à chacune de ses révélations : un battement de paupière un peu trop rapide, un imperceptible froncement de sourcils, un pli de la bouche ou encore un léger resserrage des mains… il avait réussi à faire naître en elle un début d’agitation en lui exposant directement les difficultés rencontrées par la Ligue de Maïlys ces dernières années, et elle devait à présent mesurer toute l’ampleur des actions de la Zodiac maintenant qu’il avait évoqué le danger potentiel que représentait l’organisation criminelle… pour toutes les régions. L’ambassadeur poursuivit son observation en la dévisageant avec patience, le regard fixe par-dessus ses mains. Cynthia lui rendait un regard franc et ouvert qui se voulait être l’égal du sien et posa alors sa première question.

La réaction de l’ambassadeur se déroula en deux parties. Dans un premier temps, il se félicita intérieurement d’avoir réussi à susciter l’intérêt et la curiosité de son interlocutrice. Et dans un second temps… il haussa un sourcil d’un air dubitatif. Cynthia pouvait-elle être à ce point naïve ? C’était étonnant étant donné ses qualifications et ses hautes responsabilités, mais qui sait ? Peut-être que cette insouciance était au contraire une des qualités qui l’avaient portée jusqu’ici. A moins que ces années passées dans les affres de l’histoire et de la mythologie ne lui aient enlevée tout réalisme de la chose. Il conserva un bref moment de silence incrédule avant lui répondre d’une voix parfaitement maîtrisée.


« Ce qui serait imprudent surtout, ce serait de laisser ces Pokémons sans protection. Certes, les Zodiacs pourraient s’en emparer-le risque est présent- mais ils devront pour cela affronter la barrière des Champions et s’introduire dans l’un des lieux les mieux protégés de l’île. A supposer bien sûr que les Légendaires en possession de la Ligue se situe au siège du Conseil 4 et non dans un endroit caché connu des Champions seuls. »

Etienne se racla la gorge bruyamment.

« Et la confiance en nos Champions est absolue. Soyez en certaine. »

Il appuya ses paroles d’un regard lourd de sous-entendus, comme si la jeune femme avait osé mettre en doute la fiabilité de ces derniers, et poursuivit.

« La Team Zodiac est organisation criminelle qui opère comme la plupart des autres Teams. Par les méthodes, elle se rapproche sans doute le plus de la Team Rocket et se présente comme la mafia locale : vols, chantages, trafics et tout ce qui suit. Il semblerait que cette organisation soit très complète et possède des alliés économiques et scientifiques de poids. Pour le moment, nous n’avons aucune idée de quelle entreprise il pourrait s’agir, mais les enquêtes se poursuivent toujours. Alors oui, nous soupçonnons la Zodiac de posséder des secteurs de recherche et de développement. Elle présente également une hiérarchie plus ou moins complexe mais dont on a réussi à démêler la plus grande partie : elle serait composée essentiellement en trois parties. Le corps exécutif qui accomplit toutes les basses besognes, les Commandants du Zodiac –douze personnes à la tête des armées et coordonnants les actions et les missions- et enfin… Ophiuchus, la tête pensante de toute la Team. Actuellement, nous ignorons presque tout de cette personne et de ses objectifs, hors mis qu’il s’agit d’un manipulateur hors pair qui se fait passer pour un prophète et qu’il tente de ramener l’Etoile de Sydarta à Maïlys. Quant à la localisation des Légendaires... Vous vous doutez bien qu’après l’annonce de la capture de Fulguris il y a quatre ans, Lyndia n’est pas restée les bras croisés l’année suivante, n’est-ce pas ? Elle a envoyé plusieurs espions et informateurs un peu partout dans le pays depuis pour retrouver les Climatiques, surveiller leurs mouvements et guetter toutes personnes suspectes les recherchant pour une raison ou une autre. Donc dire que cela a été fait en si peu de temps… pas vraiment : c’est le résultat de plusieurs années de recherches. Sans oublier les technologies de pointe qui permettent de détecter des déplacements d’anomalies climatiques. »

L’émissaire de la Ligue prit une courte pause.

« Pardonnez mon audace …Mademoiselle Karashina… mais vous semblez sous-estimer un brin la situation. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Jeu 13 Mar 2014 - 22:08

Cynthia, écoutant les explications, sentaient qu'elle n'était pas tout à fait à la hauteur. Bien sûr que les Pokémons étaient bien dissimulés. On n'allait pas laisser le Pokémon sans surveillance simplement dans sa Pokéball. La technologie, dont elle ignorait manifestement les avancées, avait bien sûr évolué, et n'était plus aussi rudimentaire qu'à une époque. Maintenant, on pouvait tout à fait empêcher la détection de zones de froid ou de chaleur anormales. L'Artikodin capturé n'avait que peu de chances d'être récupéré par l'autre camp. Les défaillances techniques étaient de plus en plus rares, et les moyens de la Ligue étaient suffisamment importants pour se payer des équipes entières de scientifiques et d'informaticiens dédiées tout à fait à la sécurité des biens de la Ligue. L'explication quant à l'organisation de la Team Zodiac ne lui avait, en revanche, pas appris grand-chose : le nom d'Ophiuchus était remonté plusieurs fois à ses oreilles, et une organisation en douze commandants était prévisible vu le nom de leur chef.

Mais le véritable choc furent les dernières déclarations de l'émissaire. Elle n'avait pas pu s'empêcher de se pincer les lèvres. Bien sûr qu'elle était peu utile. Elle n'y connaissait strictement rien. Depuis 17 ans, sa vie était régie autour de l'histoire de l'humanité, de la découverte de ruines anciennes, de l'étude de grandes civilisations. Le démantèlement d'organisation ne la concernait que peu. Tout au plus donnait-elle un discours à la population pour les rassurer, ou elle allait prêter main forte aux forces de l'ordre pour se débarrasser d'une vermine ; mais elle n'en connaissait pas beaucoup plus.


« Monsieur Lupin … Je dois vous avouer que je n'ai jamais démantelé d'organisation criminelle. La Team Galaxie … je ne les ai détectés que trop tard. Je ne suis pas la grande Maître que vous semblez croire. »

Elle n'allait pas lui déballer toute sa vie, car elle était tout de même face à un inconnu – un inconnu qui tentait de la draguer, même – mais elle savait bien qu'elle ne leur serait pas utile par son savoir stratégique. Elle, elle était une savante, une historienne : ses Pokémons, elle les avait élevés, avait élaboré des combinaisons avec elle. Mais elle était loin d'être une stratège de renom. Elle était une Dresseuse, nuance.

« Si j'ai demandé cet entretien, c'est parce que je savais que je ne la connaissais pas bien, que la situation me paraissait grave mais m'échappait tout de même. Je suis Championne, mais très libre, je ne suis qu'une grande image et une bonne Dresseuse, mais en aucun cas une grande chef de gouvernement. »

Cynthia estimait que mettre au point ce détail était important. Si elle était arrivée aux commandes de Sinnoh, c'était parce qu'elle représentait une personne forte, parce qu'elle était jeune, parce qu'elle était belle : elle était un symbole parfait. On ne l'avait pas sélectionnée parce qu'elle était intelligente – bien qu'elle le soit tout de même assez pour être une aussi bonne Dresseuse.

Depuis tout à l'heure, elle regardait le mur derrière Monsieur Lupin, pensive. Non, elle n'avait pas arboré une moue gênée, comme si c'était un point faible ; non, pour elle, ce n'était qu'un état de fait, qui méritait tout au plus d'être ajouté à la conversation. Depuis le temps, elle avait eu le temps d'assumer ces faiblesses, et les avait maintenant tout à fait acceptées : c'était simplement ce qui définissait son être, sa manière d'être. Elle était cultivée, mais pas spécialement intelligente. Elle avait appris par cœur des raisonnements, des manières de penser ; on ne lui avait pas inculqué, depuis maintenant dix-sept années d'exercice de pouvoir – presque la moitié de sa vie – le principe de la réflexion spontanée. Elle avait été lessivée, avait dû lire mécaniquement des discours, se tenir droite devant les caméras, sourire aux fans dans la rue ; mais jamais elle n'avait eu à improviser. Déjà, avoir convoqué d'elle-même un émissaire de la part de la Ligue de Maïlys était culotté, et nul doute que son équipe allait la gronder pour cette audace.

Mais maintenant, elle estimait avoir assez donné de sa personne à Sinnoh. Elle n'était plus, ces dernières années, qu'un pantin désarticulé du gouvernement anonyme, qui prenait les décisions sans jamais la consulter – ce qui, à vrai dire, ne la dérangeait pas tant qu'elle pouvait continuer ses recherches. Elle voulait redevenir quelqu'un et penser à elle. A son honneur. A son estime d'elle-même. Elle n'avait pas pu réparer l'erreur Galaxie, et s'en était voulu depuis maintenant neuf ans. Elle avait consulté des psychologues, qui avaient tenté de la inculquer qu'elle devait arrêter de culpabiliser, que tout avait été sauvé, que les habitants de Sinnoh s'en étaient sortis sains et sauf.

Mais pas grâce à elle. La personne sur qui ils auraient dû pouvoir compter était trop occupée à rendre une thèse d'archéologie et d'histoires des civilisations plutôt que d'aller au front, de combattre d'elle-même, d'aller de l'avant. Tout juste avait-elle été dans le monde Distorsion, mais ce n'était pas non plus un exploit. C'était même déjà une défaite. Le plan d'Hélio avait fonctionné, Giratina avait été réveillé. Bien sûr, c'était une occasion en or, une découverte sans précédent qui l'avait enthousiasmée ; mais, en même temps, elle savait qu'elle n'avait pas été assez alerte pour empêcher un tel accident. Des innocents avaient été sacrifiés, des familles déchirées. Et elle ? Elle avait été dans son coin, inactive, inutile.


« La Ligue de Maïlys ne devra pas compter sur moi comme une force de stratège. Je mettrais la main à la pâte, je ferais des allocutions télévisées. Mais ne comptez pas sur mon ingéniosité pour pouvoir vous tirer de là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Ven 14 Mar 2014 - 13:26

Un sourire satisfait s’étira sur les lèvres d’Etienne. Ce n’était pas le sourire arrogant et fier d’une personne qui était parvenue à ses fins, non, mais plutôt le sourire rassuré de quelqu’un qui avait réussi à mener à bien sa mission. Néanmoins, les paroles de ma jeune femme l’interpellèrent légèrement. Ainsi donc, elle était prête à porter secours à Maïlys mais ne comptait pas participer à la stratégie de la lutte anti-zodiac ? Est-ce que cela signifiait qu’elle acceptait simplement de se soumettre aux directives de la Ligue ? Si cette hypothèse s’avérait être juste, il y avait de quoi s’inquiéter car dans une telle guerre, on demandait un minimum d’autonomie et d’initiative de la part de chacun. Ils avaient besoin de personnes capables de prendre une décision rapide et importante à tout moment : les Zodiacs et les Légendaires n’attendaient généralement pas qu’une stratégie soit établie avant de surgir. Comment réagirait Cynthia si elle venait à être confrontée à une telle situation ? Etait-ce parce qu’elle n’avait pas réussi à arrêter elle-même la menace de la Team Galaxie qu’elle doutait à ce point de ses capacités de Maître ? Parce qu’elle n’avait pas réussi à démontrer sa valeur en tant que dirigeante de la Ligue de Sinnoh dans le bon timing ? Culpabiliser était une chose, mais il fallait aussi savoir relever la tête et profiter de la moindre occasion pour rappeler à tous, mais surtout à elle-même, qui elle était vraiment et pourquoi est-ce qu’on lui avait attribué ce rôle : parce qu’on croyait en elle et en ses capacités. Et Etienne espérait que cela, Cynthia le comprendrait lors de ses mois de lutte à Maïlys. L’ambassadeur garda bien toutes ses réflexions pour lui et se contenta de sourire à sa déclaration.

« En voilà une bonne nouvelle ! De quoi réjouir les membres de la Ligue et la population de notre région. Je dois vous remercier chaleureusement au nom de tous. »

L’émissaire se leva de sa chaise et tendit une nouvelle fois une poignée de main au-dessus de la table. En espérant que cette fois-ci, la jeune femme ne l’ignore pas. Au moins pour le symbolisme de l’accord.

« En espérant que notre collaboration se déroule sans problème. »

Une lueur franche étincelait dans ses yeux.

« J’ai une idée. Et si nous fêtions cela autour d’un bon diner ? En tête en tête ? C’est moi qui vous invite. Qu’en dis-tu ? »

Les habitudes avaient la vie dure chez Etienne. Si tôt l’affaire conclue qu’il revenait à la charge. Mais devant le regard assassin que lui lançait Cynthia, il reformula sa proposition.

« Et si nous décidions cela par un petit combat ? Si je gagne, tu devras accepter mon invitation. Et si je perds, et bien… je promets de ne plus jamais tenter quoi que ce soit à l'avenir. Ca me parait bien comme enjeu, non ? Allons, ne me dis qu’une dresseuse de ton rang a peur d’affronter un bonhomme ventripotent comme moi ! Et puis tu n’as rien à perdre, seulement un bon repas en ma charmante compagnie. »


Il lui fit un clin d’œil joueur avant de rire de bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Ven 14 Mar 2014 - 22:37

Lorsque l'archéologue entendit son interlocuteur se réjouir à la suite de ce qu'elle avait dit, elle fut pour le moins … surprise. Elle venait tout de même de leur annoncer qu'elle ne se sentait pas capable de leur être utile sur un plan stratégique, qu'elle allait seulement être une image, que la Ligue de Maïlys ne pourrait compter qu'à moitié sur elle … Et il trouvait que c'était une « bonne nouvelle » ?! Certes, elle lui avait dit, au passage, qu'elle allait venir sur l'île, allait participer au combat, allait utiliser les moyens à sa disposition pour redonner du courage aux populations ; mais il aurait normalement dû avoir une allégresse plus en demi-teinte. Était-ce là les manières diplomatiques ? On oubliait un pan de l'information, car elle était globalement si positive que le reste ne comptait pas ? C'était à la fois surprenant et effrayant. Surprenant, car l'optimisme ne semblait pas forcément être un talent du monde diplomatique, et effrayant, car la diplomatie pouvait décider du cours de notre vie … et que l'optimisme avait une grave tendance à mettre en danger. Avec un temps de retard, sous le coup de l'aberration, elle se leva et serra la main de l'émissaire en chemise hawaïenne – comment avait-elle fait pour être convaincue par ce truc ? - avec une vigueur tout à fait relative.

Puis vint la fin de l'entretien. Brusquement, un changement d'atmosphère s'opéra, et, à vrai dire, cela ne plut pas beaucoup à Cynthia. Monsieur Lupin s'était mis à la tutoyer, comme s'il la connaissait depuis des lustres, et les familiarités commençaient à s'enchaîner, au grand déplaisir de la Maître de la Ligue de Sinnoh. On aurait dit un patron d'entreprise qui, après avoir obtenu son contrat et s'être tenu à merveille, se lâchait tout d'un coup, et se permettait toutes les fantaisies qui lui plaisaient. Et lorsqu'elle entendit la proposition du dîner, elle lança, par le regard, une bardée de missiles nucléaires. Il était hors de question qu'elle ait à partager un dîner en tête à tête avec ce fichu dragueur qui se croyait plus séduisant qu'un acteur pour publicité de parfum. Déjà qu'elle n'aimait pas les personnes prétentieuses, si en plus celle-ci tentait de la séduire … Il allait finir en hachis à un moment ou un autre.

Puis, lorsque la proposition de combat fut amenée, elle douta un instant de ce que voulait Monsieur Lupin. Pensait-il sérieusement pouvoir rivaliser avec une Maître de Ligue ? Certes, elle n'avait plus la force te la fougue de sa jeunesse : mais elle restait l'une des plus grandes Dresseuses des six régions, et dont la place n'avait qu'une fois été remise en cause. Avait-il donc une quelconque forme d'espérance de victoire ? Après tout, cela arrangeait les affaires de Cynthia ; mais soit son interlocuteur était un ignorant fini, soit il lui faisait un coup fourré. Avait-il donc relevé dans sa jeunesse le challenge des Badges ? Après tout, il avait capable d'une certaine sournoiserie en arrivant à l'improviste, la chemise ouverte, les cheveux dans le vent : et elle sentait dans le ton de sa voix qu'il y avait une donnée qu'elle n'avait pas, comme lorsque l'on vous propose de participer à un jeu qui vous paraît gagné d'avance, mais dont les principes sont truqués dès le départ. S'il n'avait aucune chance de réussir, il ne proposerait pas ce match. C'est donc qu'il devait avoir une équipe particulière … En même temps, relever un tel défi ne serait pas mauvais pour elle, et elle avait la certitude d'être motivée à l'idée de se débarrasser de ce crétin en short. Elle lui lança donc, le plus froidement du monde :


« D'accord pour le combat. Dehors, sur la plage, trois Pokémons. Manches comme vous voulez, vous pouvez lancer tous vos Pokémons sur le seul que je lancerai. Le premier à mettre les trois Pokémons de l'autre au tapis a gagné. »

Contrairement à ce qu'espérait son interlocuteur, elle ne rigolait pas, non. Si lui, une fois sorti du sujet sérieux, était redevenu le dragueur lourdingue, elle, elle était redevenue la femme froide et exaspérée. Hors de question de le tutoyer. Il serait extrêmement impoli de lui signaler son désaccord avec cette camaraderie qui l'agaçait du plus profondément, mais ne pas lui rendre la pareille permettrait de lui faire comprendre qu'il n'était pas le bienvenu. Elle se dirigeait vers l'entrée, préparant les trois Pokéballs contenant les compagnons qu'elle allait utiliser. Elle savait très bien qui elle allait choisir, ce ne serait pas une grande surprise. Elle avait des groupes tout à fait déterminé selon le nombre de Pokémons autorisés. Ses camarades eux-mêmes le savaient, et lorsqu'ils devaient combattre, ils essayaient de savoir quelle était la formule du combat. C'était devenu une sorte de jeu, auxquels ils réussissaient plutôt bien, car ils avaient le temps de voir passer plusieurs Pokémons.

La ciel, éperdument sombre, était tout de même éclairé par la douce clarté de la lune, qui miroitait doucement sur les eaux tristes de la Baie Vaguelone. On voyait quelques Wailmers se débattre gentiment, s'arrosant l'un l'autre par l'eau de leurs évents. Ce paysage, elle l'avait beaucoup admiré, des heures durant, lorsque l'inspiration quant à de nouvelles pistes ne lui venaient pas. Elle connaissait plutôt bien le lieu, depuis le temps qu'elle venait, mais chaque fois, elle en redécouvrait un coin, un panorama, une image. C'était ça, aussi, la magie d'un lieu de résidence secondaire.

Elle n'avait pas regardé derrière elle, mais il devait être certain que son congénère devait être en train de la suivre, et d'évaluer le romantisme de la vue en vue de d'en profiter. Il devait être aussi en train de se demander quel restaurant il allait bien choisir s'il gagnait. Ce que Cynthia ne voulait absolument pas qu'il fasse.


« Nausicaa, à toi. »

Elle n'avait pas hésité à sortir son Pokémon. Plus vite le match était fini, plus tôt elle était débarrassée de cet opportuniste. Et la Togekiss allait l'aider à y parvenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Sam 15 Mar 2014 - 20:38

Le vieil homme ne put s’empêcher de lâcher un « Ah ! » sonore et approbateur. Cynthia avait accepté son offre dès la première proposition alors qu’il s’attendait bien à insister un peu plus avant d’avoir une réponse positive ; enfin, ce n’était pas pour lui déplaire en fin de compte. Même s’il ne parvenait pas obtenir son dîner romantique, il aura eu le plaisir d’affronter la plus grande idole de Sinnoh dans un match privé, et qui plus est, dans un décor absolument poétique. Combien de personnes avaient eu droit à ce privilège avant en lui ? Une poignée de personnes peut-être… ou alors un peu moins. Tout cela pour dire qu’Etienne jubilait intérieurement en attendant, mais la jolie blonde ne voyait certainement la chose du même angle, il s’en doutait bien. Quelle rigidité d’esprit cette femme, vraiment ! C’était une beauté froide mais gare à celui qui s’en approchait trop prêt, car il risquerait de se brûler les ailes en l’admirant. Mais cela importait peu l’ambassadeur, avec du recul, il ne prenait plus tellement ça au sérieux. Au contraire, pour lui, c’était plus un divertissement qu’autre chose. Combien de fois avait-il chuté dans sa palpitante jeunesse ? Combien de personnes lui avaient brisé le cœur et combien de cœurs avait-il brisés ? Ah ! Tant de souvenirs lui revenaient en mémoire à la simple évocation d’un diner aux chandelles. C’était beau la vie, c’était l’amour. Il fallait en profiter tant que l’on pouvait encore. Vive les cœurs, vive les fleurs et les petits chocolats.

Cynthia était sortie, Etienne à sa suite. La chaleur de la journée avait laissé place à une agréable fraîcheur nocturne. Le ciel était dégagé de tout nuage, et laissait la pâle lueur de la lune éclairer leur chemin. Le Maître avait le maintien droit et fier, elle marchait sans hésiter, la tête haute, comme si ces pas étaient guidés par la lumière des étoiles. Le match se déroulerait sur la plage selon le bon vouloir de la jeune femme. On pouvait entendre les vagues s’échouaient sur le rivage comme une étrange mélodie mélancolique alors le sable crissait doucement sous leurs pieds. L’astre reflétait son image à la surface calme de l’océan ; il y avait quelque chose de très paisible dans l’atmosphère, une brise sereine ou un parfum tranquille… qu’une jeune femme perturbait de sa mauvaise humeur. Etienne soupira. Elle n’arrivait même pas à apprécier ce paysage nocturne ? Parce qu’elle pouvait l’admirer tous les soirs depuis la fenêtre de sa cuisine ou bien il l’irritait tant que ça ? Si elle se montrait toujours aussi raide, son corps n’allait pas tenir bien longtemps. Pour le moment elle était jeune et vigoureuse, mais elle remarquera bien vite qu’en vieillissant ses muscles ne le supporteraient pas de la même manière. Il fallait qu’elle se décontracte, elle se relâche de temps en temps pour les reposer. Être cool, quoi, dans la tête et dans le corps. Ce n’était pas la peine d’être aussi crispée et à cran si c’était pour mourir du tétanos sans avoir attrapé la bactérie. Pourquoi est-ce qu’elle ne voulait pas le comprendre, ça ? Bon, il ne restait plus qu’un seul moyen maintenant, c’était de gagner et de la forcer à profiter de cette soirée.

Ils se positionnèrent face à face, à une distance respectable l’un de l’autre. A peine placée, la jeune femme libéra son pokémon : une Togekiss de tout ce qu’il y avait de plus charmant. Le pokémon Célébration s’envola dans les airs et fit quelques cabrioles sous la voûte céleste. C’était une danse aérienne belle et agréable à regarder, du genre celle qui vous faisait sourire sans même que vous vous en rendiez compte. Nausicaa – dont le nom évoquait bien le talent et la grâce du pokémon à se fondre dans le vent- revint bientôt à la hauteur de la maîtresse. C’était beau de commencer un combat de cette manière. Il y avait une complicité évidente entre elles, Etienne le remarquait bien.


« Je pencherai plutôt pour un combat en trois manches, un contre un. Sans objet, ni switch. Faisons de notre mieux ! »

Puis, il sortit de sa poche une ball et la ramena à sa taille maximale avant de l’envoyer.

« Je compte sur toi, Buglosse ! »


Un éclat rougeoyant libéra un imposant Noctunoir. C’était ça qui était rigolo avec les pokémons d’Etienne, c’était que ses pokémons étaient à son image. Car tout comme son maître, Buglosse était un pokémon assez grand et au tour de taille plutôt rondouillet. Etienne et le Mainpince se ressemblaient, ils se reconnaissaient et c’était pour cela qu’ils s’entendaient aussi bien. Il y avait entre eux une connivence qui s’était construite sur plusieurs longues années d’entrainement et  que seuls les dresseurs les plus expérimentés comprendront. A peine le Noctunoir était-il arrivé sur le terrain que l’atmosphère se fit soudainement pesante. Le pokémon dégageait une aura sombre alors que son œil unique fixait sinistrement le Togekiss : Pression, le talent de Buglosse, s’était activé. C’était une capacité spéciale qui convenait à merveille à un pokémon de sa trempe, car les Noctunoirs avaient plutôt une endurance limitée –il fallait l’avouer- et Pression permettait de ré-équilibrer partiellement les niveaux.

« Je me permets d’ouvrir le bal alors, ma chère Cynthia ! Buglosse, Distorsion ! »

L’œil du Mainpince s’illumina d’un éclat rouge de plus en plus intensément, et bientôt, l’attaque fut lancée. Voilà qui allait donner du fil à retordre à la jeune femme. En effet, si on partait sur la vitesse de base de chaque pokémon, le Noctunoir était clairement désavantagée par rapport au Togekiss, mais avec Distorsion activée, la tendance était inversée : les pokémons les plus lents pouvaient frapper en premier. Le gain de vitesse naturelle de Nausicaa par rapport à Buglosse devenait inutile dans une telle situation ! Mais pour l'heure, la lenteur du spectre jouait à son désavantage car la Célébration avait le temps de l'attaquer avant cette attaque ne fasse complètement effet.

« Allez, continue avec Onde folie ! »

Des sphères lumineuses apparurent autour du Noctunoir et entamèrent une danse macabre. Leurs mouvements s’accélèrent et s’intensifièrent jusqu’à ce qu’on ne distingue qu’une bande faiblement luisante autour du pokémon. D’un coup, la ligne se rompit et fila en direction du Togekiss, telle une onde porteuse de la douce folie qu’elle contenait.


-- HRP -- Nocturtoir, mâle, Pression. Merci d'également préciser le talent de ton pokémon, et bon courage pour la deuxième partie du test ! Smile-- HRP --
Rappel sur Pression:
 
Pardon pour ce post un peu chiant, j'ai mis en bloc tout ce qui me passait par la tête au début.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Dim 16 Mar 2014 - 21:23

Pas d'objet, pas de changement. Un combat réglementaire, selon les lois de la Ligue. Finalement, peut-être prenait-il aussi du plaisir à combattre de lui-même la Championne. Il ne mettait pas toutes ses forces en jeu, et préférait la lutte longue et douloureuse. Ce qui en fait relevait de la meilleure tactique : s'il épuisait toutes ses forces sur un seul Pokémon, il se ferait balayer par le second. Et c'était ce qui risquait d'arriver avec les Pokémons de Cynthia.

Nausicaa contrastait quelque peu avec l'attitude de la Championne. Celle-ci savait elle-même qu'elles ne se ressemblaient pas vraiment, mais ce n'était pas cela qui les avait empêchés d'être proche. Avec son aura de joie permanente, elle ne pouvait que faire sourire la blonde, ce qui était une chose extrêmement rare. Car, comme tous les Pokémons, Nausicaa avait sa personnalité propre. Elle estimait que sa maîtresse était trop rigide, et lui faisait généralement quelques farces pour tenter de la faire sortir de ses gonds. Et si, au départ, cela agaçait énormément la Dresseuse, elle comprit un jour ce que voulait lui signifier l'oiseau : la vie mérite d'être vécue pleinement. Cela reflétait sa propre histoire : Pokémon élevé en vue des Concours, il avait été abandonné car trop lent à élever, et avait dû survivre comme il avait pu à Bonville. C'était Cynthia qui l'avait trouvée. Et, à vrai dire, ce n'avait pas été bien compliqué de susciter l'intérêt de trop calme blonde : voir un Togetic en train de fouiner dans une poubelle a toujours quelque chose de beaucoup trop étrange pour laisser indifférent.

Après le dressage de la Maître de la Ligue, Nausicaa s'était révélée être une grande combattante. Mais, au grand désespoir de sa maîtresse, elle avait gardé des manières de Pokémon de Concours, et avait souvent tendance à pavaner pour rien. Elle virevoltait dès qu'elle sortait de sa Pokéball, signifiait la joie qui débordait sans cesse de son cœur et s'amusait à perturber les adversaires, qui ne s'attendaient en général pas à une telle différence entre Cynthia et ses Pokémons. L'humaine était beaucoup plus réservée que ses compagnons, et faisait dans l'efficacité discrète ; eux ne pouvaient s'empêcher d'exprimer leur différence, qui leur avait permis de triompher de la Ligue.

Le combat, pour en revenir à un sujet plus prosaïque, prenait une tournure qui ne plaisait pas tant que ça à Cynthia. La mise en place d'une nouvelle dimension allait grandement défavoriser la colombe, qui était naturellement plus rapide que son adversaire. L'avantage, en revanche, était que la dimension allait se refermer à un moment ou à un autre. Le tout allait être une question de timing : il allait falloir se débarrasser de l'encombrant Pokémon Spectre avant qu'il ne relançât la Distorsion. L'Onde Folie, elle, n'était pas vraiment en problème, par contre. La Maître de la Ligue de Sinnoh avait un tour dans son sac qui allait lui permettre de gagner beaucoup de temps.


« Rune Protect. »

En combat, Cynthia était toujours du genre minimaliste, comme elle l'était dans une conversation entre humains. Moins de mots, plus d'utile. La Togekiss n'aimait pas toujours cette manière très cavalière de s'exprimer, mais elle savait que Cynthia avait toujours raison. Discuter ses ordres signifiait toujours la défaite pour elle. Elle forma donc un mur dont la texture semblait celle d'une bulle : se mouvant légèrement, un simple coup aurait pu la faire exploser. Mais tout cela n'était qu'une barrière psychique, qui empêchait les attaques de statut de passer. Les Ondes Folies se briseraient sur la paroi imaginaire, permettant au Pokémon Célébration d'éviter une folie qui lui aurait sans doute été mortelle.

Puis vint le second ordre.


« Lame d'Air. »

Bien que ralentie par les nouvelles caractéristiques de son environnement, la Togekiss virevolta tout de même en une pirouette avant de lancer deux scies bleues avec ses bras. Elles n'étaient composées que d'air condensé, mais elles restaient tout de même assez compacte pour infliger des dégâts. Elles avaient aussi la grande qualité de surprendre l'adversaire. En effet, elles étaient rapides et silencieuses, et il y avait une chance pour que celui-ci s'immobilise un court instant, de peur. Et si cette stratégie n'était d'habitude pas des plus importantes, elle devenait beaucoup plus intéressante lorsque le Togekiss en question possédait le talent Sérénité. En effet, plus calme et pondéré, celui-ci lançait l'attaque de manière plus calme et plus efficace. C'en était devenu à ce point connu que beaucoup de personnes avaient capturé un Togepi seulement afin de tirer profit de cet effet.

Mais ce n'était pas le cas de Nausicaa. Non. Le Pokémon Célébration de Cynthia était beaucoup trop fier de lui-même et en mouvement permanent pour pouvoir profiter de cela. En revanche, la surabondance de motifs que l'on pouvait voir sur son buste, et qui signifiait le bonheur qu'il apportait à son entourage, indiquait un autre talent : Chanceux. Observatrice, la femelle avait tendance à mieux cerner les points faibles de l'adversaire, et en tirait une plus grande chance d'effectuer des coups critiques. Ce qui était toujours utile, mais pas très fiable : heureusement que Nausicaa avait bien d'autres qualités que celle de manier la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Lun 17 Mar 2014 - 16:14


Cynthia semblait imperceptiblement changer depuis qu’ils avaient commencé le combat, c’était à dire depuis deux minutes et trente-six secondes. Elle avait perdu l’hésitation qu’elle avait manifestée plus tôt dans la soirée, lorsqu’ils traitaient ensemble des affaires étrangères liées à la Maïlys et la Team Zodiac, et avait revêtu le calme et la confiance sereine d’un Maître dresseur. Cela pouvait se comprendre, elle était à présent en territoire connu –celui du combat pokémon. Elle excellait dans ce domaine et n’hésiterait pas à le montrer, surtout si cela lui permettrait d’échapper à un diner en tête à tête avec l’émissaire. C’était ce que songeait Etienne à ce moment-là. C’était dommage pour le rendez-vous improvisé, mais très enthousiasmant pour le match qui allait suivre. Cynthia ne manifestait pas la fougue et l’énergie d’un dresseur quelconque, elle était sobre et concise dans son attitude et ses ordres. Elle préférait sans doute garder son sang-froid pour analyser les situations et en élaborer dans un temps très court la meilleure stratégie possible. Si on ajoutait cela à son talent, Etienne reconnaissait là les très grandes qualités que l’on attribuait naturellement aux plus grands dresseurs pokémons. Mais pour l’heure, la situation n’était pas à une réflexion aussi éloignée.

Rah, c’était là que la lenteur du Noctunoir faisait encore défaut : le temps de lancer l’Onde Folie, le pokémon Célébration avait eu le temps de se protéger avec Rune Protect et de contre-attaquer immédiatement. Beaucoup trop lent pour esquiver, l’énorme spectre encaissa les dégâts sans trop broncher lorsque les deux lames d’air condensé virent le percuter. Il devait remercier sa défense spéciale naturellement élevée, car si on avait été dans le cas contraire, le Mainpince aurait pris beaucoup plus cher. Cet oiseau de malh… euh… de bonheur allait causer beaucoup de problèmes s’il continuait à virevolter ainsi : non seulement il jouait dans un environnement qui lui était avantageux pour l’esquive, mais plus il serait plus difficile à atteindre – et pour un spécialiste des attaques physiques, ce n’était vraiment pas l’idéal. Et ça dans l’esprit d’Etienne, c’était aussi clair comme de l’eau de roche : il fallait ramener la Togekiss dans la dimension qui l’avantageait lui.


« Buglosse, cloues ton adversaire au sol : utilise Gravité ! »

Avec Distorsion, la réaction du Noctunoir ne se fit pas attendre. Il joignit les mains jusqu’à ce qu’une petite sphère sombre apparaisse et grossisse à vue d’œil, jusqu’à ce qu’elle soit trop imposante pour tenir entre les mains du spectre. Il la jeta alors au-dessus de lui et la boule engloba entièrement le terrain jusqu’à devenir un dôme gigantesque. Dès lors, la gravité s’amplifia fortement. Etienne lutta pour ne pas tomber à genoux. Un sourire satisfait s’étira sur les lèvres du doyen. A présent, le Togekiss allait moins faire le malin : la pesanteur était telle qu’elle ne pouvait que s’écraser au sol, et plus elle était en altitude, plus la chute allait être douloureuse. Mieux, Nausicaa ne pourrait même plus prendre son envol avant un certain temps, elle allait donc être à la merci du Mainpince. C’était dommage, son type vol aurait pu lui être utile mais l’ambassadeur de Maïlys avait réussi à le contrer : il n’allait pas lui servir à grand-chose pour le moment !

Mais Etienne n’avait pas fini de mettre Cynthia en déroute. En effet, s’il prenait le temps de ne pas attaquer lors des premiers tours pour mettre la jeune femme en difficulté, il n’était absolument pas question que cela soit réciproque. La Célébration possédait aussi plus d’un tour dans son sac et il devait, dans l’absolu, la neutralisait sur ce plan également. Pour cela, le vieil homme comptait sur les bonnes Défense et Défenses Spéciales de son pokémon, et il fallait avouer que le Noctunoir n’en manquait pas.


« Allez Buglosse, énerve moi cette donzelle avec Provoc ! »

Car oui, Provoc allait obliger le pokémon adverse d’attaquer et rendait toute attaque non offensive inutilisable. Le Mainpince se redressa de toute sa hauteur et dévisagea l’oiseau déchu de son œil unique d’un air moqueur :

« Alors le sale piaf, on fait moins le fier maintenant qu’on a les ailes coupées ? Enfin, il faut dire qu’avec tes petits pieds, t’es pas prête de me mettre des coups au cul ! »

Le spectre avait accompagné ses paroles de grands gestes de bras exagérés, avant d’éclater d’un gros rire tonitruant qui rappelait fortement celui de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Lun 17 Mar 2014 - 19:08

Cynthia sentait qu'elle était dans une situation inextricable. Rien ne pouvait la sortir de là, si ce n'était la divine providence d'elle-ne-savait quelle religion. Nausicaa était très ralentie, et la nouvelle Gravité allait l'empêcher de continuer à virevolter. Elle avait réussi à se poser relativement en douceur – ce qui l'avait assez fatiguée – mais allait devoir continuer le match sur la pointe des pieds. Certes, elle avait reçu quelques entraînements dans le cas où elle serait confrontée à cette situation – Cynthia était presque trop prévoyante – mais elle n'allait pas pouvoir profiter de son type Vol très longtemps. Aussi, l'un des avantages de Gravité était qu'elle améliorait la précision des attaques, ce qui allait sûrement avantager l'adversaire : en effet, des attaques comme Blizzard ou Fatal-Foudre devenaient bien plus précises, puisque les esquives se raréfiaient. Elle allait donc devoir essayer de trouver un moyen soit d'en profiter, soit d'empêcher l'adversaire de le faire. Voire les deux.

Seulement, Monsieur Lupin se mit à lancer un autre ordre, qui compliquait encore plus la situation. En effet, Provoc avait comme énorme désavantage d'empêcher la Togekiss de profiter de la formidable palette d'attaques défensives qu'elle possédait naturellement dans son arsenal. Elle allait devoir se restreindre à des attaques offensives, ce qui allait convenir aux grosses capacités défensives de l'adversaire. Cynthia devait élaborer très vite un plan pour vite user les défenses de l'adversaire.

Et en attendant qu'elle lance son ordre, la femelle Pokémon eut le temps de s'indigner face à son adversaire au combien repoussant. Quel langage châtié, quel manque de respect pour une aussi jolie demoiselle ! Quelle vulgarité ahurissante ! Mais que faisait la Société de Protection des Pokémons ?  Comment pouvait-on laisser de tels énergumènes en liberté ? Et la Togekiss, outragée, sortit de ses gonds en lâchant :


« Malotru ! Goujat ! Mufle ! »

Ce qui se traduisait aux oreilles des deux humains par une série de piaillements stridents et incompréhensibles. Nausicaa,  peu habituée à un tel manque d'éducation, s'évertuait à lâcher tout son mépris sur le spectre – ce qui était bien sûr le but recherché – et hurla de colère un dernier : « PIGNOUF ! » qui ne manqua pas de détruire une bonne partie de l'acuité auditive des deux combattants. Certes, elle était le Pokémon Célébration, émettait du bonheur et tout le bazar, mais elle restait un être vivant à la dignité offensée et sensible !

Et, sentant que son Pokémon allait sérieusement déraper, la Maître de la Ligue décida de lui faire lancer une attaque afin de canaliser son ire. La Provoc n'allait certes pas augmenter conséquemment la puissance de frappe de l'oiseau sur pattes, mais plus elle allait attaquer, plus vite elle oublierait les propos choquants pour la conscience facilement ébranlable de l'oiseau.


« Pouvoir Féerique, Nausicaa. »

Le surnom rajouté à la fin de l'ordre indiquait bien la crainte de la blonde : que la femelle n'en fasse qu'à sa tête et se mette à utiliser des attaques inutiles contre le Pokémon Mainpince, notamment des attaques Normales. Hors de ses gonds, la Togekiss invoqua furieusement une salve de roches sédimentaires, entourée d'une lueur violette, qui de dirigèrent vers l'adversaire. Mais elle ne se contenta pas uniquement de cela. En effet, derrière son lancer, la femelle s'était mise à lancer un Vent Féerique en continu, derrière, qui était certes faible, mais accélérait la vitesse du choc. Et aussi, la puissance de l'attaque était augmentée par l'affinité liant le type Fée à Nausicaa. De plus, en mêlant deux attaques, Cynthia avait deux fois plus de chances d'infliger un coup critique via Chanceux : soit l'impact des gemmes ensorcelées soit la violence du courant féerique pouvaient devenir atrocement efficaces, et permettre d'emporter le portier de la mort dans la tombe. Comme elle ne pouvait pas compter sur la force brute ou sur des effets de manches dus à des attaques défensives, la Maître de la Ligue de Sinnoh devait recourir à la chance pour tenter de terrasser l'adversaire. Elle n'avait jamais été très brillante en mathématiques, mais, par utilité, elle avait dû apprendre un certain nombre de formules de probabilités et de statistiques. Et elle savait qu'avec Nausicaa, le taux de coups critiques valait un sur huit. Ce n'était certes pas grand-chose sur un seul match, mais dès que ceux-ci commençaient à se cumuler, le bénéfice devenait tout à fait tangible. Autre probabilité qui pouvait arranger les affaires de la blonde : il y avait une chance sur dix pour que le Pouvoir Antique augmente toutes les statistiques de la colombe. Le seul inconvénient était que sa vitesse allait être augmentée, et que sous la Distorsion, son ralentissement allait être exacerbé : mais elle serait à même de se débarrasser du Pokémon suivant.

Enfin, l'un des avantages de cette technique, c'était qu'elle permettait de convenir aux manières très élégantes de l'oiseau à terre. En effet, de nuit, les pierres entourées de violet se mettaient à être poussées par un vent rose. Et les changements de mouvement dus à la présence des roches rendaient un effet d'aurore boréale au Vent Féerique, qui se scindait, se réunissait, avant de foncer vers le spectre aux grandes mains. D'autant plus qu'en pleine nuit, la phosphorescence des particules de fées rendait l'attaque tout à fait séduisante, comme le voulaient les habitudes de Concours de l'oiseau.

Le problème de cette technique, en revanche, était qu'elle mettait du temps à se mettre en place : et l'adversaire allait avoir le temps de trouver une stratégie à mettre en place. Il le voulait vraiment, son dîner en tête à tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Lun 17 Mar 2014 - 21:38


Ohohoh ! Etienne aurait payé cher pour comprendre ce que son Noctunoir venait de déclarer, car son adversaire avait l’air d’être ô combien offensée ! La Togekiss avait commencé à fulminer mille et une paroles incompréhensibles aux oreilles des humains, mais ils y devinèrent sans peine les insultes lancées à l’intention spectre. Après tout, c’était une réaction tout à fait naturelle : s’énerver lorsqu’on nous cherchait des ennuis. La voix stridente du pokémon Célébration résonnait sur toute la plage et l’ambassadeur se retenait à grand peine de pouffer de rire, une affreuse grimace figée sur le visage. Oui, c’était une réaction puérile de sa part mais comment résister à un tel spectacle ? Quelque part, le vieil homme avait gardé une âme d’enfant et n’hésitait jamais à rire d’une bonne blague. Ou mieux : d’y participer lui-même.

Buglosse continuait à beugler aussi gravement qu’un Tauros. Ah, qu’il était fier de sa blague même si elle était d’une vulgarité affligeante. Au moins, elle avait eu l’effet escompté et c’était ce qui comptait le plus en soi. Mais il cessa soudainement de rire lorsqu’il vit ce que préparait le pokémon adverse : lentement, d’imposants blocs de pierre s’élevèrent du sol sous le pouvoir de la Togekiss. Tout de suite, c’était beaucoup moins drôle, et même pas marrant du tout. Surtout lorsque la puissance d’un Pouvoir Antique était ingénieusement doublée par celle d’un Vent Féérique. On reconnaissait là l’esthétisme et la force d’un combat forcé mené par un Maître Pokémon. S’ils avaient été de simples spectateurs Etienne et son pokémon se seraient sans doute extasiés devant ce spectacle mais actuellement, c’était eux la cible de l’attaque. Et ils devaient réagir. Et vite.


« FLASH ! »

Heureusement pour eux, la technique employée par la jeune femme et son pokémon était plutôt longue à mettre en place, et le Noctunoir eut juste le temps d’illuminer son adversaire avant qu’elle ne lance l’assaut. La précision du tir avait naturellement été affectée, mais la multiplicité des projectiles ne rendait l’esquive que plus compliquée. Et si le Mainpince parvint à sortir hors de la zone de tir, ce fut au douloureux prix d’une collision-critique. Aïe. Les dégâts étaient sévères cette fois-ci : malgré ses Défenses élevées, le spectre n’allait pas faire long feu si ça continuait ainsi et particulièrement si Cynthia persistait sur cette voie, car le Noctunoir n’allait pas pouvoir encaisser un autre coup critique. Les autres rochers sédimentaires s'étaient plantés violemment sur la plage dans un bruit assourdissant, du sable volait dans tous les sens, c'était l'apocalyspe, la fin du monde, Etienne fut abasourdit par la puissance d'une telle attaque et priait pour que l'Helix Fossil sauve son âme. Il en aurait pas donné cher de sa peau s'il avait été victime d'une technique aussi redoutable.

Bon, l’avantage c’est que l’utilisation de Pouvoir Antique allait un peu fatiguer la Togekiss, le désavantage c’est que ses capacités allaient peut-être se voir augmenter. Mais cela n’était pas la principale préoccupation d’Etienne car si cela venait à arriver, il n’aurait aucun mal à contrer cette légère amélioration. Non, la véritable question c’était comment se rapprocher du pokémon Célébration, car en tant que spécialiste d’attaque physique, Noctunoir était désavantagé par rapport à la distance, contrairement à l’oiseau de bonheur qui excellait dans les attaques spéciales. C’était un jeu à double-tranchant et pour le moment, Buglosse avait le couteau sous la gorge. Il devait trouver une solution, et vite. En attendant, ce n’était pas une mauvaise idée de titiller encore un peu l’adverse. 


« Buglosse, allez mon gros, utilise Balance ! »

Tel était l’instruction qu’il ordonna. Si le Mainpince avait subi d’importants dégâts depuis le début du combat, cela n’était pas vrai pour la Togekiss. Elle était encore en plein possession de ses moyens et son énergie était intacte, Etienne comptait sur ce fait à son avantage. Une aura blanche recouvrit les deux pokémons sur les terrains, et celle du pokémon Célébration était beaucoup plus franche et intense que celle du spectre –elles devaient sans doute représenter leur niveau d’énergie. Puis, un mince fil luminescent relia les deux émanations et un flux de lumière se dirigea de la Togekiss vers le Noctunoir. Non seulement la colombe déchue s’affaiblissait mais en plus le cyclope regagnait de l’énergie : c’était une manière bien fourbe de gagner du temps et d’affronter son adversaire. Une fois que les auras furent mis au même niveau, le lien se rompit, et Buglosse était de nouveau en pleine forme. Ah ! Comment Cynthia allait-elle réagir face à ce retournement de situation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mar 18 Mar 2014 - 7:32

Cynthia regardait sa compagnonne, inquiète. L'effort exigé par la combinaison des deux attaques avait été épuisant, et n'avait pas eu totalement les effets escomptés. Certes, un coup critique avait eu l'air d'avoir lieu – ce qui arrangeait grandement les affaires de la Championne – mais l'adversaire avait effectué un Flash, qui avait pu diminuer la précision des attaques de l'oiseau. Certes, les roches, en face des yeux de Nausicaa, avait quelque peu diminué la force de la surluminosité, mais il en restait que le résultat se faisait sentir. Et se voyait, même, au vu des paupières de la colombe qui s'ouvraient et se fermaient très rapidement. Cette série d'attaques non-offensives jouait terriblement contre elles, et resserrait sans cesse l'étau de la défaite. Mais, selon le point de vue que l'on prenait, la vision du combat changeait. Certes, Cynthia était dans une position d'extrême handicap : mais elle n'avait reçu aucun coup, et l'ennemi s'était contenté, jusque-là, d'apposer des pièges et de nouvelles données au combat, sans pouvoir frapper directement. Il n'avait pu que contrer ou mettre des bâtons dans les roues, n'était pas encore vraiment allé au combat. Ce qui était, au fond, une bonne chose.

Mais les choses ne pouvaient pas rester aussi longtemps unilatérales. Le spectre, fatigué par le coup qu'il avait reçu, lança une attaque Balance, qui put profiter de la lenteur anormale de la colombe pour se régénérer et la blesser. Décidément, le match tournait vinaigre. Cynthia n'avait pas énormément de techniques offensives prévues avec Nausicaa, qui se révélait être plutôt être un pilier défensif dans son équipe : naturellement dotée d'attaques comme Vœu, Relais ou Encore, elles n'avait pas été particulièrement dressée pour se lancer dans de grands assauts offensifs. Seulement, il allait bien falloir qu'elle le fasse.


« Lame-Magik ! »

Vraiment, elle aimait les techniques combinatoires. Cette fois, les deux attaques qui s'entremêlèrent au bout des deux ailes de l'oiseau furent Lame d'Air et Feuillemagik. Elles allaient se mêler, et chacune allait tirer profit de l'autre : la précision divine de Feuillemagik serait alliée à la puissance et aux chances de peur de Lame d'Air. Cette fois, l'attaque ne mettrait pas un temps extrêmement long à être effectuée. Lancer des tranchants ne demandaient pas autant de préparation que soulever des pierres et les lancer avec une tornade magique ; mais, en revanche, cela demandait plus d'énergie que si elle les avait lancées séparément. D'autant plus que sous la Pression constante du spectre de malheur, les attaques suivantes allaient être bien plus compliquées à mettre en place.

Lorsque ses deux ailes se libérèrent des poids des lames en baissant vivement les bras comme un arbitre indiquant le début d'une course, elle se posa sur ses talons et respira un bon coup. Elle allait devoir encore tenir un certain temps. Au moins celui que la Distorsion se désolidarise de la cage d'espace-temps du combat. Cynthia était plutôt dubitative à cette idée : les attaques de ce genre mettaient un long moment avant de se résorber, et elle n'était pas sûre que la Togekiss puisse survivre aux assauts de l'adversaire durant ce moment, qui n'allait pas tarder à passer à une partie plus offensive du combat. De ce que la Maître de la Ligue de Sinnoh savait, le Noctunoir n'avait pas beaucoup d'autres handicaps à imposer à l'équipe féminine. A moins qu'il ne tente des attaques de statut comme Toxik ou Feu Follet, il allait devoir se mettre à utiliser sa puissance propre, qui se résumait surtout à des attaques au corps à corps, raison pour laquelle elle avait décidé de ne pas jouer sur ce plan-là. C'était aussi parce que les Togekiss ne possèdent principalement que des attaques Normales en ce qui concerne le physique, et que le Pokémon Mainpince y était immunisé.

Cynthia regarda son adversaire, de son œil froid de Championne. Elle ne le voyait plus comme un dragueur forcené et trop vieux pour être crédible, mais comme un adversaire. Un simple adversaire. Comme ceux qu'elle avait pu affronter à la Ligue. Pour elle, il n'était qu'un garçon trop plein d'espoir qui s'enorgueillit d'avoir vaincu tous les Champions, ou un Top-Dresseur assez fougueux et présomptueux pour tenter de battre l'archéologue. Certes, elle ne faisait pas une grande gouvernante, mais elle avait réussi à garder son poste à la force du poignet. Ses Pokémons avaient été sa grande force ses dernières années, lui permettant de ne pas sombrer totalement dans la solitude qui menait inéluctablement à la folie, d'effectuer ses fouilles comme elle l'entendait et sans devoir compter sur le soutien toujours vacant des humains, et de garder ce poste, ce ridicule poste aux yeux de l'Histoire, qui lui permettait de rester une dignité humaine. Et si elle s'appuyait sans cesse sur ses compagnons, elle savait qu'il en était de même dans le sens inverse. Rien de très égoïste : elle savait seulement qu'elle ne leur était pas inutile. Pas comme elle l'avait été pour Sinnoh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mar 18 Mar 2014 - 18:29


Cette fois à l’affut, ils n’étaient pas prêts de se laisser avoir par surprise une nouvelle fois. Si bien que dès que Cynthia avait lancé son ordre, Etienne en avait ordonné un autre. Cette nouvelle combinaison était redoutable– pouvait-on s’attendre à autre chose de la part de la meilleure technicienne de Sinnoh de toute manière ? Elle connaissait ses pokémons sur le bout des doigts, leurs avantages, leurs faiblesses, et savait tirer profit de chacune de leurs attaques. Comme dans le cas présent. La précision d’un Feuillemagik était imparable, et si on ajoutait à cela la puissance d’une Lame Air, les dégâts pouvaient être considérables, surtout en cas de coup critique. L’impact de la combinaison était imminent et essayer de l’éviter était inutile. Mais s’il était impossible d’esquiver une attaque, on pouvait toujours la bloquer.

« EBOULEMENT ! »

Parfois, Etienne s’aimait pour avoir des initiatives aussi géniales que celle-là. Des rochers tout droit sortis d’une autre dimension –oui, parce que merci Pokémon- s’écroulèrent juste devant le Noctunoir et soulevèrent un épais nuage de sable. L’ensemble rocheux formait à présent une barrière naturelle entre les attaques de la Togekiss et le Mainpince. La Lame-Magik vint se percuter violemment contre le bouclier improvisé. Et ben, c’en était moins une ! C’était bien beau de se régénérer mais c’était encore mieux s’il pouvait garder son énergie pendant un temps. Il fallait rentabiliser ses actions : il n’allait pas passer le reste du combat à contrecarrer les assauts de son adversaire. Ce ne serait qu’une perte de temps, et d’énergie. La zone de combat était dissimulée dans un brouillard de poussière. Une légère brise soufflait sur la plage, elle n’allait pas tarder à le disperser aux quatre vents. Le vieil homme devait profiter de ce léger avantage : dans la nuit et dans la poussière, le Noctunoir, bien qu’imposant, pouvait se fondre facilement dans ce nouvel environnement et se rapprocher de sa cible.

« Buglosse, profite de la confusion pour te rapprocher de la Togekiss et contrattaque avec Ombre portée ! »

Etienne ne faisait pas dans le raffinement. Pas de combinaison sublimée par la grâce de son pokémon, ni même de tactique élaborée avec soin. Juste des coups simples, mais efficaces. Ombre portée n’était pas une attaque aussi puissante que celle que proposait Cynthia, mais elle avait trois gros avantages. La première c’était qu’elle était optimisée par le type spectre du Noctunoir, il n’y avait pas de malus de type quant aux dégâts qu’elle pouvait infliger. La deuxième, c’était qu’elle était une capacité physique et entrait parfaitement dans les cordes du Mainpince. Et la troisième : il s’agissait qu’une attaque prioritaire, le vieil homme était donc sur que son pokémon avant que celui de Cynthia n’agisse en premier. Et même si c’était le cas, Distorsion assurait la priorité au cyclope. D’autant plus que, contrairement aux capacités combinées du Célébration, elle était bien moins fatigante. Si on devait ajouter cela le talent Pression qui agissait depuis le début du combat, Nausicaa devait déjà commencer à s’essouffler. Ce qui n'était pas le cas du spectre.

Buglosse sortit discrètement de sa cachette. Il longeait le brouillard dans la direction du vent, il était arrivé à une dizaine de pas à droite de sa cible lorsqu’il émergea enfin du nuage de poussière, l’œil brillant d’un rouge inquiétant. La lune brillait de mille feux et projetait les ombres de toute chose sur la plage. Soudainement, la silhouette du Noctunoir s’allongea en direction du Togekiss et elle émergea du sol comme si elle venait de prendre vie. Mimant les mouvements du spectre, l’ombre leva son poing et frappa directement l’oiseau déchu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mer 19 Mar 2014 - 18:45

A mesure que la manche avançait, la situation empirait. Rien ne pouvait libérer la colombe de la situation où elle se trouvait. Aucune chose qu'elle puisse faire ne pouvait vraiment l'aider à se sortir de ce combat aberrant où la puissance était synonyme de faiblesse, où chaque coup était contrecarré. Et cela, Cynthia ne pouvait le supporter. C'était sa fierté de Dresseuse qui commençait à être blessée. Elle connaissait bien la nature des spectres, ayant elle-même un Spiritomb ; mais elle n'aimait pas toujours la nature horripilante et extrêmement agaçante. D'autant plus que la stratégie adverse était impossible à contrecarrer. Pas d'échappatoire, pas d'échange, pas de fuite possible. La Distorsion formait un cadre autour d'elle dont elle ne pouvait pas sortir. Enfin, si, elle pouvait fuir. Mais c'était beaucoup trop loin pour qu'elle puisse espérer échapper à l'emprise de la déformation spatio-temporelle. Dans tous les cas, le spectre allait pouvoir la rattraper, et ramener la bulle de temps autour de lui. Cynthia devait donc trouver un moyen de sortir de ce cercle vicieux, et vite.

Et c'était donc pour qu'elle s'était tue. Tenter une stratégie inutile pour tenter de faire gagner un peu de temps à son Pokémon aurait été stupide et contre-productif. Nausicaa tiendrait de toutes façons assez bien le coup, ce n'était pas la peine de s'en soucier. L'attaque était assez faible, elle n'avait pas subi d'autres coups que la Balance et elle avait assez de ressources pour très bien s'en sortir. Le choc n'était pas à minimiser, bien sûr, mais par rapport à des attaques plus dévastatrices comme Poing Ombre, sa puissance était assez faible.

Toutefois, ce n'était pas cette attitude passive qui allait lui faire remporter le match et lui éviter un bien ennuyeux dîner aux chandelles. Certes, seule l'attente de la fin de l'un des tours de magie de l'adversaire pouvait réellement la tirer de là, mais elle pouvait très bien profiter du temps qui lui restait avant la fin de l'un de ses pièges pour blesser l'adversaire et faire avancer le plus possible le match. Dans cet état, l'ange déchu ne pouvait être au zénith de ses capacités, et devait se restreindre à ce que ce nouvel état lui imposait. Et un observateur averti aurait souligné que même gravement entravée, la puissance de l'oiseau restait tout à fait remarquable. Finalement, ç'avait été une mesure de prudence de la part de son adversaire grisonnant de la ligoter pour qu'elle ne puisse pas donner le meilleur de ses capacités.


« Aurasphère, puis Lame d'Air. »

On pouvait s'étonner des ordres donnés, et surtout du premier. Certes, le Pokémon Célébration pouvait manier les auras, peut-être avec légèrement moins de brio qu'un Lucario, mais de manière tout de même assez efficace ; mais l'offensive serait tout simplement inutile sur l'adversaire, qui ne pouvait craindre un coup aussi direct d'aura concentrée. Mais l'idée de la Maître de la Ligue avait été comprise par sa compagnonne. Et, effectivement, elle matérialisa un globe d'un bleu cristallin insoutenable, et le lança en direction de son ennemi à l’œil unique.

Mais pas de toutes ses forces. Faiblement propulsée, la sphère d'énergie pure s'écrasa lamentablement au sol, au pied du Pokémon au visage factice. Tout cela aurait pu bêtement se finir, sans effet. Mais il y avait bien quelque chose qui réagit. Le sol lui-même. Car le sol n'était que du sable, léger et sans accroche. Et l'attaque avait soulevé un nuage de poussière surprenant. Pas le moins étonnée du monde, Cynthia releva ses longues manches noires jusqu'au niveau de son front, le temps que la vague de scories s'arrête d'émettre, et revint à sa position naturelle. Imperturbable, elle était habituée à ce genre de situation. Des nuages de poussières, des pluies en trombes, un soleil brûlant … Toutes ces choses n'étaient que des conséquences auxquelles il fallait inévitablement se plier. Rien de moins. Être gêné par ces conditions signifiait un cruel manque d'expérience dont elle avait été plusieurs fois surprise alors qu'elle affrontait de jeunes Dresseurs à la Ligue. On n'avait pas toujours des lunettes spéciales pour la tempête de sable sur soi. Il fallait composer avec.

Et, dans ce brouillard sablonneux, Nausicaa coupa l'air devant elle, envoyant la Lame d'Air, qui était le véritable effet recherché. L'effet était assez joli, car l'épée aérienne coupait la mince brume de particules rocheuses, créant un véritable effet de film pokéwoodien. Tournant sur elle-même, le disque d'énergie céleste allait droit vers sa cible. La fatigue due à la sur-utilisation de cette attaque couplée au talent Pression de l'adversaire l'empêcherait d'effectuer cette attaque avant un certain temps, mais cette dernière attaque en valait la peine. Si celle-ci n'atteignait pas sa cible, l'archéologue allait devoir attendre la fin de la Distorsion, de la Gravité ou de la Provoc. Et éviter les potentiels assauts du séducteur acharné. Ce qui, vu ce qu'il avait produit jusqu'ici, allait s'avérer plus compliqué que prévu. Ou alors elle pouvait prier tous les dieux des cultes sinnohites. Ce qui allait s'avérer long et douteux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mer 19 Mar 2014 - 21:35

Lame Air, Lame Air, Lame Air… Cynthia n’avait que ça à la bouche depuis tout à l’heure. En même temps, c’était compréhensible cette attaque était parfaitement adaptée aux capacités et au type de la Togekiss. Elle était sûrement l'un des principaux éléments que possédait le Pokémon Célébration pour allier grâce et technique, à l'image de sa dresseuse. En soit, une des attaques les plus redoutables qu'elle maîtrisait vu les possibilités de combinaison. Cela se faisait ressentir tout au long de ce combat. Cette nouvelle lame ne faisait que confirmer tout cela. Le disque mêla beauté et puissance. Beauté qui naquit d'une utilisation plutôt inattendue d'une Aurasphère, visant à soulever un nuage sablonneux pouvant gêner qui ne s'y attendait pas. C'était d'ailleurs le cas du Noctunoir, qui fut un peu surprit par cette idée là. Le brouillard poussiéreux avait donc été découpé par la fine et redoutable lame circulaire, provoquant un effet tourbillonnant. Décidément, Cynthia ne cessait de surprendre à vouloir allier des attaques dans un but artistique à d'autres au but offensif. Néanmoins, même si son coup fut un succès vu la proximité des deux Pokémons, Etienne n'allait pas laisser cela impuni. Si la Pression demandait à la Togekiss plus d'efforts pour la réalisation de ses techniques, elle pouvait réutiliser cette douloureuse compétence. Enfin, jusqu'à ce que le nouvel ordre du vieil homme soient prononcés. Un ordre qui retentit, à peine la Lame d'Air exécutée. Heureusement d'ailleurs que le Mainpince possédait une résistance sur le plan spéciale parfaitement adaptée.

« Entrave ! »

Voilà une autre fourberie du spectre. Après avoir tant joué sur des éléments que l'on pourrait qualifier de soutien -pour lui-même, évidemment-, il n'avait pas épuisé tout son stock. Cruelle idée, mais selon laquelle la fée ne pourrait que s'y plier. Le pouvoir maudit du spectre fut produit d'un mouvement vif et simple. Ses mains s'entrechoquèrent dans un bruit de clappement alors que son œil émit une lueur rouge qui vint frapper le corps de la dénommée Nausicaa. La lueur n'allait évidemment pas la blesser, juste la priver temporairement de la Lame d'Air. Temporairement, mais suffisamment longtemps pour finir ce duel sans revoir l'un de ces disques. En effet, Entrave allait empêcher le pokémon Célébration de s'atteler à invoquer une nouvelle scie aérienne, étant donnée qu'il s'agissait de sa dernière action jusqu'à maintenant. Etienne ne put être à nouveau que satisfait de son idée, continuant de mettre à mal son adversaire, aussi exceptionnelle qu'elle soit. Ce n'était cependant pas tout. Car l'homme allait profiter de la Distorsion pour exécuter une contre-attaque efficace. Le Mainpince allait pouvoir s'y donner à cœur joie, dans une optique de vengeance par rapport à la lame qui lui avait fait subir une nouvelle coupe douloureuse.

« Aller, Buglosse ! Sers-toi de la proximité pour ne la lui laisser aucune chances ! Inflige-lui un Poing Eclair ! »

A nouveau, les méthodes de cet homme ne faisait pas dans la dentelle. Puissante, efficace, mais sans avoir cette élégance qui accompagnait celles de Cynthia. Si le choix d'un Poing Ombre aurait été plus judicieux dans le sens que cette attaque aurait été sans aucun doute inesquivable et jouissant de son type, il fallait prendre en compte les autres avantages du Poing Eclair. Comme l'a si bien précisé le possesseur du spectre, les deux étaient proches. Il s'était rapproché pour exécuter son Ombre Portée précédemment, et allait profiter de la Distorsion pour glisser avec vitesse sur le sol dans l'optique de décrocher un violent Poing Eclair. Un poing qui bénéficiait de sa force physique ainsi que de l'avantage du type pour infliger un maximum de dégâts. En plus d'avoir quelques chances d'infliger une paralysie.

C'est ainsi que la main de Buglosse se ferma et prit de l'élan en arrière, laissant s'échapper des bribes d'électricités, avant de s'élancer de l'avant lorsque l'ensemble du pokémon se retrouver proche de cet oiseau à terre. Comment la championne de Sinnoh réagirait-elle devant cela ? Etienne ne doutait pas qu'elle serait capable de décider du choix le plus judicieux pour réagir de la meilleur manière qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Jeu 20 Mar 2014 - 22:15

Cynthia trouvait cette situation réellement … dantesque. Tout ce que l'ennemi pouvait faire pour lui pourrir la vie était effectué consciencieusement, dans les règles de l'art. Seule une attaque avait techniquement été directe, et encore, elle n'était pas des plus puissantes. Seulement, le champ des possibilités qui s'offraient à l'oiseau se restreignait toujours plus, et le talent Pression allait apporter une limite considérable aux nombres d'attaques effectuées. Si le match continuait sur cette lignée, Nausicaa allait devoir jouer une attaque extrêmement théorique, vue en de très rares cas : Lutte. Mais elle ne devait pas atteindre ce point sans retour. Elle devait vaincre avec ses moyens du bord, se débrouiller avec les restes que lui laissait Monsieur Lupin et éviter ce futur mais déjà horripilant dîner en tête-à-tête dans un restaurant affreusement chic de la station balnéaire.

Et l'ennemi se mettait à attaquer. Mais pas de manière subtile. Non. On tapait dans le super efficace, sans réfléchir à ce qu'elle pourrait mettre en place. Et cela, elle le trouvait quelque peu étrange et même pathétique. Au fond, jusque-là, c'était elle qui avait dû réagir à ce qu'il mettait en place depuis tout à l'heure pour s'adapter ; mais depuis qu'elle s'était prise l'Ombre Portée, elle pouvait commencer à mener la danse, et à sortir de la position très défensive qu'elle avait dû adopter.


« Feuillemagik sur le poing. »

L'ordre était inhabituel, et pour une fois, la Maître de la Ligue devait préciser ses ordres. Mais en général, les attaques de type poing sont de type Combat, et il n'était donc pas très employé dans le combat contre les Togekiss. Seulement, elle était là face au cas de ce que l'on appelle les poings élémentaires, et elle devait donner un ordre plus précis. Et s'il paraissait tout de même court, il était amplement suffisant pour que Nausicaa comprenne les pensées de l'archéologue. Elle matérialisa une salve de feuilles bariolées, mais au lieu de les envoyer bêtement et brutalement sur l'ennemi, elle les dirigea lentement, et elle se posèrent sur la main électrifiée du Noctunoir. Et l'effet fut surprenant : les éclairs furent en grande partie absorbés par les plantes mystiques, qui éclatèrent lors du choc électrique en petit artifice indolores. Toujours et encore, elle avait le souci du détail, et la beauté à l'était infinitésimal était aussi une forme qu'on oubliait souvent.

Mais l'atténuation des arcs électriques ne suffit pas à rendre totalement inefficace le Poing-Eclair. L'oiseau à terre se prit tout de même le coup, ce qui le sonna quelque peu. La situation n'était pas critique, mais elle commençait à sentir le brûlé tout de même. Cynthia regardait avec une légère, imperceptible, mais bien réelle angoisse l'ange déchu qui n'allait pas pouvoir continuer le combat indéfiniment sous ses conditions. La Championne aurait aimé changer de Pokémon, pour notamment imposer Antigone à son adversaire, qui s'en serait mordu les doigts, mais elle n'en avait pas le droit. Après tout, elle n'avait rien redit au règlement que son adversaire lui avait imposé. Elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même.

Mais maintenant que l'ennemi était proche, il fallait le fuir quelque peu, et s'en aller le plus rapidement possible. Et pour cela aussi, la Championne avait une solution. Qui blesserait même l'adversaire.


« Recul Féerique. »

L'émissaire pourrait le remarquer, Cynthia avait inventé une pléiade de noms de combinaisons ou de manière de combattre. Et celle-là faisait partie des plus simples mais pourtant des plus surprenantes qu'on puisse trouver chez elle. Seulement, sous l'effet de la Gravité, elle n'était pas sûre que l'effet escompté soit tout à fait celui réalisé. Mais il fallait bien qu'elle le tente, après tout.

Nausicaa ouvrit donc grands ses ailes, et se mit à faire jaillir spontanément un Vent Féerique. Jusque-là, rien de bien particulier. Mais, en même temps, elle sautilla, et le recul de l'attaque l'expulsait au passage en arrière, la faisant reculer assez rapidement malgré la Distorsion. Et, effet suprême de la technique : l'opposant était blessé. Certes, la puissance globale n'était pas très puissante ; mais c'était en additionnant un certain nombre de petits dégâts qu'on mettait une montagne au tapis.

Et, ce pendant, quelque chose se passa. Le sourire pas aussi souriant que la normale de l'oiseau reprit sa moue habituelle, et désormais, sa joie s'affichait pleinement. La Provoc avait été oubliée. Le changement était peu tangible, mais il pouvait tout de même se voir. Le match allait enfin pouvoir se faciliter pour Cynthia et sa compagnonne.


Hors-jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Sam 22 Mar 2014 - 21:55


-- HRP -- Pardon pour le léger ralentissement du topic.

Oh, c’était finement bien joué : atténuer les éclairs de son attaque pour n’en subir que les dommages physiques, bien moins importants que les dommages élémentaires. C’était bien la petite Cynthia ça, Etienne trépignait littéralement d’impatience devant l’ingéniosité de la parade. Il s’attendait à un retournement de situation à tout moment et cette attente ne faisait qu’attiser sa fébrilité. Les délicieux frissons d’excitation d’un combat rondement mené, c’était ça qu’il recherchait. Depuis le début il aurait pu attaquer, attaquer, et encore attaquer, mais cela n’aurait été d’aucune utilité. La différence de stratégie employée entre les deux pokémons était bien trop importante : on ne pouvait pas espérer un match équitable lorsque les combattants possédaient des spécialités diamétralement opposés. Pour espérer prendre le dessus, il fallait ruser. Cela convenait parfaitement à l’esprit mielleux du vieil homme et encore plus à son pokémon, dont le type spectre jouissait de mille et une techniques plus perfides les unes que les autres. Cynthia en faisait d’ailleurs les frais ce soir.

La proximité du pokémon Célébration avec le Noctunoir ne semblait pas plaire à la jeune femme. En même temps, la Togekiss se situait au beau milieu du champ d’action de son adversaire, et ce n’était qu’une question de les carottes sauvages sont blanches secondes avant qu’il ne porte un nouveau coup. Mais elle n’était pas encore prête à jouer un jeu aussi dangereux et elle profita du temps de réaction de l’ambassadeur afin de le prendre de court et ordonna à son pokémon de reculer. Le retrait de l’oiseau blanc ne s’était pas fait de manière quelconque, non : encore une fois, Nausicaa s’était déplacée avec un style raffinée. Aucun mouvement superflu ou saccadé n’avait rompu la fuite judicieusement exécutée ; elle utilisait la pression exercée par le Vent Féérique comme force de projection pour bondir en arrière et sortir hors de la zone de contact. De là où il était, Etienne admirait le spectacle d’un œil brillant. Tout ce qu’il apercevait, c’était une Togekiss s’éloignait, précédée d’un vent étincelant d’étoiles roses. S’il devait décrire ce à quoi il assistait en ce moment, il comparerait certainement ce combat à une danse, à un ballet étroitement sophistiqué que toute personne, même les plus ignorantes d’entre elles, serait à même d’en apprécier la beauté.

La distance restreinte entre les deux pokémons entrainait la certitude de l’impact mais l’utilisation de la capacité de cette manière-là pouvait en surprendre plus d’un. Ce fut le cas de Buglosse qui ne s’attendait visiblement pas à voir son adversaire s’éloigner aussi promptement. L’effet de surprise fut des plus totales et le spectre encaissa un coup critique. Sa Défense Spéciale était naturellement élevée et l’attaque portée n’était pas très puissante, mais s’il devait recevoir des dommages de ce genre à tout bout de champ, il n’en aurait pas pour très longtemps. Malheureusement, ces coups très spéciaux étaient du domaine de la Togekiss : son talent Chanceux était plus que gênant dans ce genre de situation. Au cours de ce combat, il avait déjà été touché par deux de ses attaques, et qui sait combien d’autre encore il allait devoir encaisser ? Etienne craignait que le vent tourne en faveur du Maître de Sinnoh. Et pour cause : il le voulait… son rendez-vous !

Non ! Que l’ange déchu s’éloigne ne l’arrangeait ABSOLUMENT pas. Il avait besoin qu’il reste à portée des attaques du Noctunoir. Il restait à peu près deux tours avant que la Gravité ne s’estompe, il devait en profiter pour mettre des bouchées doubles et attaquer en force lors ses prochaines actions. Mais c’était sans compter la fin de provoc. Elle était arrivée bien vite, il n’avait pas été suffisamment rapide dans ses phases d’exécution. Si le pokémon Célébration piaillait d’une joie manifeste, ce n’était pas vrai pour tout le monde. La contre-attaque allait bientôt commencer et l’émissaire craignait fortement les instants à venir. Une boule se forma dans son ventre : de l’angoisse… et de l’excitation aussi, lui semblait-il. Bon, dans ces cas-là, il devait forcer la Togekiss sur le terrain et l’empêchait de switcher, dans le cas contraire, quel genre de pokémon Cynthia allait-il lui sortir ? En plus de la large gamme d’attaques de soutien que possédait la colombe ? Non, il devait à tout prix éviter le pire.


« Bon mon gros, il va falloir se magner maintenant ! Etreinte d’Ombre ! »

C’était l’une des quelques techniques qu’Etienne avait élaboré avec son pokémon : une astucieuse combinaison qui alliait la matérialité de l’Ombre Portée à la prise d’Etreinte. Cela pouvait semblait surprenant dans un premier temps : un mélange d’attaque spectre et d’attaque normal, deux types qui d’ordinaire ne pouvaient atteindre l’autre. Pourtant, la discrétion naturelle des fantômes servait à assurer l’attaque directe des pokémons dits « normaux ».

Après coup, le cyclope s’était immédiatement relevé, d’ores et déjà prêt à obéir à son maître et ami. Son ombre fondit vers sa proie et un colosse de masse noir émergea du sol pour tenter de l'emprisonner. L’Ombre Portée ne lui causait aucun dégât, seule l’Etreinte était à même de blesser la Togekiss bien que faiblement. En revanche, elle interdisait toute échappatoire possible et réduisait la liberté de mouvement. Alors Cynthia, prête pour ce rendez-vous ?! Enfin, il restait encore deux manches, mais tout de même…  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Dim 23 Mar 2014 - 17:47

La tension qui faisait le match se défaisait peu à peu. Finalement, la Provoc disparaissait, permettant de beaucoup étoffer le nombre de possibilités qui s'ouvraient devant la Maître de la Ligue. Enfin, elle n'était plus restreinte aux seules capacités offensives. Et cette nouvelle liberté la grisait un peu. Comme les écrivains qui se restreignaient à ne pas employer telle ou telle lettre dans leurs écrits, la contrainte de ne pas utiliser une attaque qui n'effectue aucun dégât direct était inspirante, et avait permis à Cynthia de faire montre de ses capacités à improviser en cas de situation extrêmement défavorable. Certes, elle allait pouvoir être plus efficace : mais cela serait moins impressionnant que lorsqu'elle était confrontée à des situations moins extrêmes. Son imagination était forcément moins sollicitée, l'originalité moins primée.

« Encore. »

Rien de moins compliqué. Une fois empêtrée dans les fils spectraux, l'ange se mit à battre dans ses mains. L'archéologue ne savait pas trop comment réagirait l'adversaire, mais elle savait qu'elle avait deux possibilités sur trois pour que l'Encore ne soit utile. Cynthia était assez intelligente pour savoir quand l'efficacité d'un coup était à son paroxysme, et dans le cas d'Encore, c'était tout particulièrement crucial. Ici, trois cas : soit l'Encore s'appliquait au combo, tout simplement, ce qui arrangeait les affaires de la blonde, car l'attaque était assez peu puissante ; soit elle s'appliquait à un seul des deux éléments de la combinaisons. Si c'était Étreinte, ça ne poserait pas de réel problème, l'attaque étant encore moins puissante que l’Étreinte d'Ombre ; soit elle s'appliquait à l'Ombre Portée, ce qui était le pire des cas. L'attaque était relativment peu puissante, mais avait l'atout d'être très rapide, et il allait chaque fois frapper avant que Nausicaa ne puisse le faire. Ce qui n'arrangerait pas les affaires de l'archéologue.

Cette fois, l'attaque n'était pas tournée de manière tout à fait élégante. Comme aucun enchaînement n'était effectué, rien de particulièrement resplendissant n'avait pu sortir : mais la vision d'une Togekiss battant gentiment des ailes pour encourager son camarade en lançant des piaillements joyeux qui auraient pu se voir traduits par « Magnifique, mon brave ! ». Le langage assez chatoyant de l'oiseau était des fois un peu surprenant pour les Pokémons, mais rendait souvent les choses plus faciles lorsqu'elle devait tenter de discuter avec eux. Et la légère illumination qui exsudait du corps de l'oiseau pour sublimer l'adversaire sous le ciel nocturne et étoilé donnerait au tableau un brin de beauté. Certes, une beauté brute et simple, mais c'était toujours mieux que rien.

Le match se renverserait assez facilement par le biais de cette attaque. Cynthia n'en était pas tout particulièrement fière, car c'était tout particulièrement perfide et bas, mais elle devait d'abord penser à la victoire. Tout faire pour ne pas avoir à subir ce fichu rendez-vous. C'était la seule chose qui importait. Ne pas connaître ce que certaines appelleraient un « rencard à la noix ». Et puis lui ne s'était pas gêné pour faire montre de toute la fourberie dont il était capable. Alors ce n'était qu'un juste et partiel retour des choses.

Seulement, elle n'allait pas pouvoir rester longtemps les bras croisés. Sérieusement blessée, la colombe allait certes pouvoir tenir quelques coups, mais pas énormément. Il était temps de se soigner le plus efficacement possible, et heureusement, les Togekiss avaient une solution bien adaptée à eux.


« Vœu. »

La syllabe fut prononcée avec un tranchant qui contrastait avec l'attitude joyeuse du Pokémon. Elle savait que les personnes n'aimaient en général pas tellement les attaques de ce type qui permettaient de se régénérer énormément. L'un des problèmes de ce coup était le fait qu'il faille attendre un certain temps pour que le soin effectif. Temps dont l'adversaire allait sûrement pouvoir profiter pour tenter d'emmener Nausicaa au tapis.

Tout comme l'Encore était jolie par essence, le Vœu n'était pas des plus déplaisants. Elle entama un court chant de quelques secondes, mais qui possédait la grâce et l'exotique des chants religieux, ou des incantations de ces cultes étrangers mais dont la profonde sincérité ensorcelle. Un instant de silence onirique suivit la prière, sans que rien ne se passe. Non, il fallait le temps à la demande divine d'être entendue. La beauté de l'attaque, plus que dans un effet visuel, résidait dans un calme, une plénitude de l'esprit. Pas de caractère soudain, physique et précipité ; pas de sciences impies, de calcul utilitaire ou d'humanité trop en réflexion ; non, juste une autre dimension, celle du néant, du vide sidéral si calme et de la simple contemplation. La beauté pouvait être tout à fait philosophique, des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Lun 24 Mar 2014 - 22:47


Bon, les ennuis commençaient déjà. C’était absolument magnifique. Encore était l’une des techniques qu’Etienne redoutait le plus, et pour cause : elle obligeait son adversaire à reproduire sa dernière action pendant 4 tours d’affilé. Par chance, elle avait été appliquée sur une capacité offensive : il serait donc à même de porter quelques dommages, mais ce serait loin d’être suffisant pour tenir tête à la Togekiss, désormais capable de lui donner du fil à retordre. En effet, il était de notoriété publique que les pokémons Célébrations possédaient tout un arsenal d’attaques dits de soutien qui mettaient en déroute leur adversaire en quelques tours de main… ou plutôt d’aile dans le cas présent. Cependant ce qu’il y a de bien dans ce genre de situation désastreuse, quand on n’a trop envie de réfléchir ou quand on a un peu la flemme, c’est que l’on peut faire appel à une force supérieure pour nous assister dans cette lourde et difficile tâche. Une aide du Dieu des Aléas et du Hasard, plus communément appelé… Destin. La règle est simple : se soumettre (sans tricher) à cette volonté providentielle. Bien entendu, le résultat n’était pas toujours celui qu’on espérait et il arrivait même que cela empire les choses. Mais parfois, on pouvait tomber sur de bonnes surprises. La situation, sans être exceptionnelle, pouvait être nuancée ou même atténuée.

Et voici venir le super narrateur-time qui te pond un paragraphe pour rien ! Comme Cynthia l’avait décrit dans son post, il y avait trois situations possible par rapport à Encore. Ne sachant quoi choisir, j’ai opté pour la méthode du « on tire aux dés et on fera avec » -celle du grand flemmard quoi. J’ai donc lancé un dé 3 virtuel, dont chaque chiffre représentait les solutions proposées dans l’ordre numérique. Le Dieu des Aléas et du Hasard a fait le reste. La grande veine, quoi. D’habitude, c’est la malchance qui me poursuit.

Etienne suait à grosses gouttes malgré les températures relativement fraîches de la soirée. Le suspens était à son comble : il ignorait totalement quelle serait la réaction de son pokémon face au Encore, et pourtant il allait déterminer la suite du match. A première vue, il le prenait plutôt bien –ce qui était parfaitement normal en soit : Buglosse avait l’air d’être plus que flatté par les acclamations de sa camarade, et il se hâterait de recommencer dès que le vieil homme lui en aurait donné l’ordre. Il fallait à tout prix qu’il lui remontre le charisme de cette attaque… ah ! Que son orgueil était gonflé d’une telle ovation ! Cette Togekiss avait beaucoup plus de goût qu’il ne l’avait cru, et il serait bon et judicieux de revoir son jugement à propos de cette espèce : plus jamais il ne les reverrait de la même façon maintenant ! D’ordinaire, les pokémons de type spectre et de type fée ne s’entendaient pas très bien, il y avait trop de différence entre eux dont une popularité disproportionnée. Les Fées étaient adulées : joyeuses, charmantes, délicates, elles avaient tout pour plaire au grand public. C’était tout le contraire pour les types Spectre : ils arboraient plus généralement des apparences effrayantes qui faisaient fuir les gens, et leurs habitudes faisaient froid dans le dos. Cette tension –peut être de la jalousie- était omniprésente et dégradait grandement les relations entre pokémon. Mais ce pokémon Célébration ! Elle reconnaissait parfaitement la classe des attaques ombres. Enfin un peu de reconnaissance ! En même temps, le grand Noctunoir qu’était Buglosse avait tellement de charisme… Et tout en se félicitant, le spectre riait à grosse voix au milieu du terrain.

Si seulement ça pouvait être aussi satisfaisant pour son maître… car le Vœu ne le réjouissait pas du tout. Si le cyclope n’était pas sous Encore, il aurait facilement pu le contrer avec Balance pour rétablir un équilibre, mais ce n’était pas le cas. Le bon point c’est que cette capacité nécessité un certain laps de temps avant qu’elle ne fasse effet : le Mainpince aurait peut-être le temps de mettre son adversaire au tapis avant. Le mauvais point, c’est que si elle n’était pas profitable à Nausicaa, elle le serait pour son prochain pokémon. Mais dans l’état actuel des choses, ce n’était plus trop la peine de réfléchir : il n’avait plus le choix de l’action. Etienne soupira. Son diner à tête à tête… pourquoi est-ce qu’il le voyait s’envoler tout à coup ? Décidément, ce match était plein de rebondissements.


« Buglosse ! »

Aucun ordre. Une apostrophe suffisait.

Sur l’injonction de l’émissaire, le Noctunoir s’était redressé de toute sa taille, fierté et arrogance qu’on lisant dans son œil unique, et il lança deux Ombres Portées successives. La même scène se reproduisit que précédemment. L’ombre du spectre projeté sur la plage s’agrandit soudainement et fondit sur la Togekiss. S'il attaquait dans un premier temps, peut être qu'il parviendrait à utiliser la matérialité de l'Ombre Portée à son avantage par la suite ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia
Various and single
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   Mar 25 Mar 2014 - 21:07

Le match commençait à se retourner en faveur de la Championne. Finalement, aucune parade n'avait été apportée à l'Encore, qui lui permettrait d'amorcer une remontée en force des plus efficaces. La proximité du rendez-vous s'éloignait et cela mettait du baume au cœur de la blonde. La situation n'était finalement pas si terrible que ça. Même plutôt bien amorcée, à vrai dire. Enfin, « amorcée ». La manche risquait de bientôt toucher à sa fin, car l'oiseau s'était pris un certain nombre de coups. Une Ombre Portée, un Poing-Eclair atténué, une Étreinte d'Ombre, tout cela commençait à se cumuler. Elle allait devoir jouer serrer pour pouvoir réussir à réchapper de la violence de son adversaire.

Et ce qu'elle craignait arriva. L'attaque concernée par l'Encore était l'Ombre Portée, soit l'attaque la plus problématique. Si le spectre se mettait à lancer des salves d'attaques spectrales, elle n'allait pas pouvoir tenir jusqu'à la réalisation effective du Vœu. Et surtout, elle n'aurait que peu de temps pour pouvoir trouver une parade, car ces offensives étaient tout particulièrement rapides. Elle n'aurait que peu d'occasions de pouvoir montrer tout ce dont elle pouvait être capable pour échapper au sort qui l'attendait. Et quand il s'agissait de combat Pokémon, Cynthia était capable de tout.


« Damoclès. »

Quel ordre stupide, dirait n'importe quelle personne un tant soit peu au courant des règles d'immunités et autres facéties du genre. Une attaque de type Normal ne pouvait affecter un Pokémon de type Spectre comme l'était l'adversaire. Elle ne ferait que le traverser, sans l'affecter le moins du monde. Mais une personne réfléchie aurait aussi remarqué qu'utiliser une attaque physique sur un Pokémon aussi faible sur ses petites pattes qu'un Togekiss n'était pas non plus très sensé, bien qu'elle n'ait plus le droit à son attaque fétiche, Lame d'Air. De plus, se blesser volontairement alors que le but était de garder le plus de vitalité possible relevait de l'aberration. Mais que voulait donc effectuer avec cette capacité l'archéologue ?

Elle cherchait tout simplement à se doter des propriétés physiques des Pokémons Normaux. Car si elle ne pourrait toucher l'adversaire avec des attaques de ce type, celui-ci non plus ne pourrait l'affecter. Le principe était réciproque, et l'oiseau serait soudainement immunisé aux tentatives de l'adversaire. Ce qui était parfait, puisqu'il était restreint aux seules Ombres Portées.

Seulement, tout cela n'était que théorique. Si elle avait activé dès le début l'attaque, avant même que les coups ne lui soient portés effectivement, elle aurait pu réussir à bloquer complètement les coups, et à se sortir indemne des tentatives de l'adversaire. Mais la vitesse avec laquelle l'attaque avait été décochée l'empêchait de réellement pouvoir éviter rien que le premier assaut, que Nausicaa prit de plein fouet. Légèrement inquiète, Cynthia se mordit l'intérieur de la joue. Il fallait à tout prix éviter que l'oiseau déchu ne tombe à terre, incapable de se relever. Certes, elle avait encore deux Pokémons à sa disposition : mais ce serait donner un énorme avantage à l'adversaire que de pouvoir profiter des dernières forces de son dernier Pokémon pour amorcer la chute du deuxième assaillant de la Championne de Sinnoh. Et si cela devenait réalité, elle verrait se rapprocher conséquemment le rendez-vous tant redouté.

En pensant à ceci, la blonde ne put s'empêcher de sourire – trop légèrement pour être perceptible, bien entendu : que penserait-on d'une Maître de la Ligue qui sourit ? - et de se dire qu'elle ne s'était que très rarement autant décarcassée. D'habitude, la victoire s'offrait quasi sur un plateau d'argent à elle, car sa puissance globale était bien au-dessus de la moyenne ; mais là, l'insistant émissaire semblait avoir une certaine intelligence tactique, et ne devait pas être négligé. Mettre autant à mal l'un des éléments les plus efficaces de l'équipe de l'archéologue relevait presque de l'exploit.

Après coup, la Dresseuse se fit la réflexion qu'elle n'avait certes pas entraîné son Pokémon à effectuer de très gracieuses Damoclès, mais que par son élégance et ses manières naturelles, elle réussissait à donner de la contenance à sa charge forcenée. Les ailes en arrière, la tête en avant, elle semblait donner de la grâce à un mouvement aussi rude par sa posture qui paraissait tout de même naturelle. Chargeant comme un taureau contre l'adversaire, elle réussit à outrepasser la seconde Ombre Portée, et continua à foncer, traversant le corps sans consistance pour la force pure comme un simple hologramme. Elle se retrouva de l'autre côté, et continua à s'éloigner encore de plusieurs mètres. Même si elle avait tenté une attaque de contact, il fallait continuer à garder ses distances.

Et, lancée sur sa course, la colombe, tentant de s'arrêter soudainement, s'envola quelque peu, prise par le souffle de sa course dans ses ailes. Ce qui ne fit se distendre les orbites de la blonde. La Gravité se finissait. Le combat allait pouvoir reprendre dans les cieux. Mais pas seulement. En effet, on vit des reflets de parois roses autour du spectre, qui disparaissait automatiquement. Plusieurs fois. Puis à des intervalles de plus en plus courts. La Distorsion elle aussi se résorbait. Tous les pièges de l'adversaire avaient un problème : ils disparaissaient d'eux-mêmes, et ne pouvaient durer une éternité. Mais, en réfléchissant à cela, elle se rendit compte d'autre chose. Le voile qui séparait les deux camps s'était brisé et avait disparu. La Rune Protect, ainsi que tout ce que l'adversaire avait entrepris, s'était désamorcée. Tant de changements, aussi rapidement, c'est tout simplement incroyable. Il fallait profiter de cette chance tant qu'il en était encore temps.


« Métronome. »

Le hasard total allait décider de l'action qui allait s'ensuivre. Et, elle devait l'avouer, elle aimait bien ça. L'oiseau à terre, derrière son adversaire, se mit à se balancer d'un côté sur l'autre, de plus en plus rapidement. Le temps de cette interminable attente, le Vœu eut le temps de se réaliser. La vitalité de Nausicaa venait d'être brusquement régénérée. Et elle allait ou non frapper un grand coup.

Finalement, le sort décida de l'attaque choisit. L'ange invoqua une floppée de flammes bleues, qui se mirent à tourner autour d'elle. Sous la lune noire, on eut dit que les ténèbres tentaient de s'emparer de l'esprit incorruptible de l'oiseau. Puis celui-ci ouvrit grand les ailes, envoyant les sphères enflammées sur l'ennemi. Feu Follet. Quoi de mieux contre un ennemi de cette trempe.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test de Célébrité - Cynthia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test de Célébrité - Cynthia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Test de célébrité - Chef de la team Boréale - Terminé-
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test Tokina AT-X M100 AF PRO D 100mm F/2.8 (A)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Avant Propos :: Célébrités-
Sauter vers: