Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lina
Survivante Légendaire


Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Dim 20 Avr 2014 - 14:19


Carlos sourit intérieurement. Mauve n'avait pas menti, et n'avais pas tenté de baisser le prix. Au contraire, elle profita de cette opportunité pour annoncer son désir de négocier. Et en effet, c'était à ça que servait ce genre de dîner. Le représentant s'adossa totalement sur son fauteuil tout en se carressant le bouc, un sourire aux lèvres.

« Vous avez tout à fait raison, Mademoiselle. Mais pour le moment, vous conviendrez que je n'ai guère de raisons de vous faire une autre offre. A vous de me convaincre. Mais avant toute chose, laissez-moi vous annoncer quelque chose : vous n'êtes pas la seule intéressée. »

Le coup d'envoi avait été donné. Carlos était ouvert à la négociation, mais Mauve devait rester très prudente : tout faux pas, ou tentative de chantage pourrait lui faire perdre l'intégralité de l'affaire. Pour l'instant, rien n'était signé et aucun engagement n'avait été pris. Le local pouvait très bien changer de propriétaire, et pas forcément dans les intérêts de la brune.

Je choisis ce moment-là pour revenir à table, m'excusant encore une fois de ma disparition. J'étais un peu plus détendue, mais j'étais quasiment certaine que les questions personnelles seraient évitées, de peur de me faire souffrir davantage. Un serveur arriva aussitôt et se présenta. C'était la coutume dans les grands restaurants : une table gardait le même serveur du début à la fin, et celui-ci restait aux petits soins de ses clients. Il se nommait Thierry, et nous proposa un apéritif. Carlos opta pour un cocktail dont j'ignorai l'existence, tandis que je choisis un mojito classique.

Le serveur repartit, avant de revenir rapidement avec les boissons commandées. Aussitôt, il nous tendit les lourdes cartes du restaurant, nous permettant de réfléchir à nos choix.

Avant de se plonger dans la lecture des menus, Carlos saisit son verre et le leva.


« Trinquons en l'honneur de ce local. »

Mon oreille tiqua. Pour moi, c'était la première fois que je me rendais compte que l'affaire était loin d'être gagnée. Je trinquai, et bus, la gorge serrée. J'avais peur que ma présence ne devienne néfaste à la jeune femme.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse


Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Jeu 24 Avr 2014 - 22:07



Il voulait se faire prier pour la négociation ? Croyait-il sincèrement que l'argument de la concurrence ferait plier la volonté de la pâtissière ? Elle n'était pas stupide, elle savait que concurrence il y avait. Ce local était à un emplacement idéal et n'importe quel commerçant vendant du "luxe" voudrait s'en emparer. Il était cependant hors de questions qu'il ne serve de futur magasin de maroquinerie hors de prix. On y ferait de la cuisine, un point c'est tout. Il ne payait rien pour attendre ce cher agent immobilier.

Lina revint alors à table, accompagnée par un certain Thierry. Au vu de sa serviabilité et de son uniforme, il était évident qu'il était employé ici. Alors que Mauve voulut demander à la blonde si tout allait bien, il prit la commande des boissons. La brune opta pour un rosé pétillant. Autant dire que ça partait dans le cliché de la femme qui buvait de l'alcool. Elle possédait pourtant une bonne connaissance de ces liqueurs, puisqu'utiles pour parfumer les pâtisseries.

Le serveur rapporta prestement les boissons. L'agent immobilier en profita pour se lever et porter un toast en l'honneur de sa propriété. Cherchait-il à provoquer la pâtissière ? Elle trinqua également, mais non sans une pointe de défi dans les yeux. Elle posa le verre contre ses lèvres (dont le maquillage seyait à la perfection avec la carnation de la demoiselle) et laissa quelques gouttes s'écouler le long de sa langue. Il était coutume de prendre une gorgée après le toast... Et elle aurait la gorge humidifiée pour annoncer la couleur. Mauve de préférence.

"Je ne suis pas idiote, j'ai bien conscience que je ne suis pas la seule sur le coup... Tout comme j'ai bien conscience que je ne serai pas la seule à négocier. Je suppose que la palme reviendra à la personne qui aura su se démarquer des autres. Me trompe-je ? " commença-t-elle.
Il était clair que le prix annoncé seul ne scellerait pas l'affaire. Il y avait bien plus "puissant", les boni offerts aux représentants de l'agence qui offraient la réduction. Ce qu'on appelle plus communément un pot de vin. En proposer un était néanmoins risqué, il suffisait qu'elle tombe sur un de ces ultra vertueux pour que le local lui passe sous le nez. Elle tentait néanmoins de tâter son interlocuteur pour vérifier sa nature. Buvant encore un peu de son alcool, elle continua son exposé.

"Dans mon cas, j'envisage de faire une pâtisserie de cette propriété. Les travaux sont immenses, rien que pour refaire la vitrine. Ne parlons pas de l'aménagement. Les seules qualités de ce bien sont sa taille et son emplacement. Justifient-elles réellement ce prix ?"
Les arguments rationnels d'abord. Avant de s'abaisser à des propositions sous la table, il fallait observer quelle réduction elle pourrait obtenir en discutant des caractéristiques du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire


Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Mer 14 Mai 2014 - 12:59


Je me pinçais les lèvres, discrètement, tout en avalant une gorgée d'alcool. C'était tellement facile de remporter l'affaire, maintenant, même en obtenant une réduction. Il suffisait juste de ne pas faire certaines choses, et tout irait bien. J'avais envie de hurler, de mettre Mauve en garde, mais je ne pouvais rien dire. C'était son test, et elle devait le réussir. Je commençais à regretter les avertissements que je lui avais donnés plus tôt, ils n'étaient d'aucun secours face à Carlos.

La brune toucha directement le point important du repas : il fallait qu'elle se démarque par rapport aux autres, oui. Mais Carlos attendait des choses bien particulières. Celui-ci répondit d'un simple hochement de tête, laissant Mauve continuer. Stressée, j'écoutais la jeune femme, mais je fus rapidement rassurée. Pour l'instant, tout se passait bien.


« Comme vous le dîtes, ses seules qualités sont sa taille et son emplacement. Mais c'est déjà beaucoup, surtout à notre époque. Le local est situé dans un quartier très calme, et peu touché par les conflits entre la Ligue et la Team Zodiac. C'est quelque chose de très recherché, surtout en ce moment. Vous n'êtes pas sans savoir que la Ligue a mis la main sur deux Légendaires supplémentaires, ce qui a provoqué une nouvelle vague d’agressivité chez les sbires. L'emplacement du local vous permettra d'être aussi tranquille que possible, vous assurant également que votre future clientèle ne fuira pas. A mon tour de vous poser une petite question, à combien avez-vous estimé le coût total de l'aménagement ? »

C'était maintenant que le vrai challenge commençait. La brune ne devait pas baisser les bras, et tomber dans des propositions douteuses. Pour l'instant, malgré la réponse de Carlos, elle avait l'avantage. Il fallait juste qu'elle continue comme ça.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse


Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Mer 21 Mai 2014 - 21:03


L'agent immobilier croyait sincèrement que le quartier était aussi calme et protégé que ça ? Il avançait par ailleurs les arguments qu'il ne fallait pas à la pâtissière : la capture récente des légendaires par la ligue. Comme il le soulignait si bien, les sbires redoubleraient d'agressivité pour tenter de les récupérer. Et pire encore, les commandants et capitaines sortiraient de leurs cachettes plus souvent pour forcer la Ligue à utiliser la force de leurs légendaires dans l'espoir de leur subtiliser.

Il était même probable que cette histoire finisse en guerre civile. Et que se passe-t-il durant les guerres civiles ? Les casseurs se mêlent au chantier et pillent les quartiers riches. Et donc potentiellement la pâtisserie que Mauve pouvait y ouvrir. Et avouons le, ce n'étaient pas les habitants aisés qui se battaient le mieux avec des Pokemons et qui se montreraient solidaires face à a Zodiac. En fait, cet argument avait tout pour casser l'envie de la brune.

Puis vint la question sur les coûts aménagement. La potentielle acheteuse s'était bien renseignée et avait fait faire plusieurs devis au préalable pour être sûr de ne pas avancer de faux. Elle sortit donc les nombreuses feuilles de son sac avant de les commenter et présenter à l'agent immobilier.

"Comme vous pouvez le constater, il y a tous les coûts de vitrine. Cette dernière est trop vieille et peu spacieuse. On ne profite pas beaucoup de la lumière solaire à l'intérieur, ce qui force des ampoules plus puissantes et augmente le coût à long terme. C'est donc soit la vitrine, soit les ampoules haute puissance qui forment un bel argument de coût d'aménagement. Il y a ensuite..."
Elle marqua un silence.
Pourquoi s'embêter à l'es exposer puisque de toutes façons elle n'était même plus sûre de vouloir acheter ce bien ? Autant en venir à l'essentiel.

"Enfin, ce n'est plus important. En effet, vous m'avez ouvert les yeux sur la situation géopolitique de l'île. Le climat est bien trop instable pour que je puisse y ouvrir ma petite affaire maintenant, en particulier dans cette grande ville. La guerre civile étant à nos portes, cela serait bien trop risqué... Vous comprendrez donc que je rétracte mon offre d'achat." dit-elle, d'un ton assuré.
En même temps, elle posa son verre en cristal sur la table et en caressa le pied. Ses yeux fixaient ceux de l'agent immobilier. Comment allait-il réagir face à ce retournement de situation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire


Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Sam 24 Mai 2014 - 17:26


Je levais un sourcil étonnée, comprenant que Carlos avait fait une erreur : il avait évoqué une idée, mais sans la développer suffisamment, et elle était très facile à retourner contre lui. Et déjà, je pouvais voir que mon ancien amant était en train de blémir en constatant que l'affaire était en train de lui échapper. Aussitôt, je compris : les autres clients potentiels avaient tous échoué au test : Mauve était la dernière acheteuse potentielle. C'était une information capitale qui venait d'être discrètement donnée. Si ma nouvelle amie était assez attentive, elle ne manquerait pas de la relever et de la saisir. Et finalement, l'annonce arriva : Mauve souhaitait se rétracter. Oh, que c'était bien fait. J'avais envie de montrer ma joie à la pâtissière, lui dire qu'elle était sur la bonne voie, et qu'elle n'avait quasiment plus rien à faire.

D'ailleurs, Carlos devait reprendre la parole rapidement, et rassurer la brune. Ce qu'il fit, d'ailleurs. Mais je voyais bien qu'il n'était pas tout à fait à l'aise : il il se caressa rapidement la moustache et semblait songeur. Il savait qu'il avait perdu l'avantage, et il tentait de choisir ses mots avec précaution.


« Mademoiselle, je me suis malheureusement mal exprimé. Je souhaitais pointer du doigt plusieurs choses. D'une, cette histoire de Team Zodiac sera bientôt terminée, nous avons pu voir à quel point la Ligue a brillé ces derniers jours. Et de deux, les petites frappes vont éviter les quartiers riches, plus protégés par la police que le reste de la ville ; ils vont se contenter des proies faciles, des vols à l'arrachée, et autres petits méfaits. De plus, une fois que le calme sera revenu, les prix de l'immobilier vont augmenter ; il est donc préférable d'acheter tant que les prix sont relativement bas. Après, je peux comprendre que vous soyez inquiète ; si la situation venait à dégénérer avant de se calmer, il est normal d'avoir peur pour ses biens. »

Carlos marqua une petite pause. Il avait partiellement reprit confiance et semblait savoir comment récupérer l'affaire. Il reprit après avoir bu une petite gorgée de son verre.

« J'ai bien compris que vous aviez des travaux à faire, d'envergure, en plus. Cela implique des frais, et je comprends mieux votre volonté de faire baisser le prix, c'est tout à fait normal. Voilà ce que je vous propose : je baisse le prix du local, et vous souscrivez à notre assurance. Celle-ci atteste que si votre bien est endommagé, les frais de réparation seront à notre charge. Bien sur, cette assurance n'est pas valable dans toutes les circonstances, mais si cela peut vous rassurer, "guerre civile" est une cause valide. Cette assurance est valable pendant trois mois - largement assez pour que le calme revienne -, et coûte... exactement le montant que je voulais enlever au prix du bien. »

Le prix final ne changeait donc pas, mais la brune était assurée de ne pas perdre son investissement à cause de la Team Zodiac. Le principe semblait bon, après il fallait voir si la pâtissière acceptait cette offre ou souhaitait négocier.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse


Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Lun 26 Mai 2014 - 20:48



Quel plaisir immense que de voir l'agent immobilier se tordre intérieurement de douleur suite à l'annonce de la rétractation. Finalement, Mauve avait su comment se démarquer sans même avoir à y réfléchir, son interlocuteur s'étant rabaissé tout seul. Il tentait de se dépatouiller tant bien que mal en cherchant des arguments pour rassurer la pâtissière. Mais elle n'était clairement pas dupe, cette histoire de conflit Ligue/Zodiac finirait surement très mal. Peut être mal au point que son affaire ne puisse pas fonctionner si l'île est trop meurtrie. Elle y répondrait plus tard, le vendeur semblait tout à coup ouvert à la discussion et à la négociation. Une assurance ? Ah ! La belle blague. Toutes les assurances sont des arnaques, calculées pour ponctionner plus qu'elles ne rapportent réellement. Et ce n'était pas l'assurance du local qui la protègerait du risque d'invendu.

"Cette histoire de Zodiac risque de ne pas être terminée de si tôt en fonction de son dénouement. Qui à cette table peut assurer qu'elle perdra ? Qui peut assurer que si elle gagne, cela se fera sans que des désastres naturels, politiques ou économiques ne se produisent ? Malgré la protection de la police, il y a bel et bien un risque que l'île souffre. A quoi bon une pâtisserie si elle ne vend pas ou que la mafia instaure sa dictature ? Et cette assurance n'y changera rien."
La pilule risquait d'être difficile à avaler pour l'homme. Il perdait son dernier client potentiel : les tentatives d'appât ne fonctionnant pas. Même si c'était annoncé à demi mot, la brune ne voulait plus de ce local. Coûteux et aux rendements incertains. Il valait mieux patienter un petit peu plus.

"Mes parents devraient arriver à Maïlys d'ici quelques temps, je discuterai de la nouvelle stratégie à adopter et des fonds éventuels à débloquer. Je ne démarrerai rien tant que cette histoire ne sera pas terminée ! Placé à la banque, ces millions me rapportent des intérêts monstrueux qui me serviront à contrecarrer l'inflation immobilière. Seulement à ce moment précis du dénouement j'investirai, pas avant."
D'un ton catégorique, la potentielle acheteuse refusait toute nouvelle offre. C'en était terminé des négociations, tout avait été annoncé. Afin de ne pas plomber l'ambiance du diner, elle décida d'embrayer sur son "mensonge".

"Tu m'en vois désolée Lina, je crois que ton apprentissage va devoir attendre un peu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire


Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Jeu 5 Juin 2014 - 23:08


Au fur et à mesure que Mauve parlait, je voyais le visage de Carlos se rembrunir de plus en plus. Cette affaire venait de lui échapper, principalement à cause de son honneur, l'empêchant d'accepter de vendre à des personnes prêtes à vendre leur corps ou à payer des pots de vin pour obtenir ce qu'ils voulaient. Si Carlos était convaincu de la victoire prochaine de la Ligue, il pouvait néanmoins comprendre que tout le monde n'était pas aussi confiant que lui. Et par ailleurs, il était vrai que son enthousiasme pouvait paraître comme faux et créé uniquement afin de rassurer les clients.

L'agent soupira, déçu, mais pas en colère. Il comprenait, et cela faisait aussi parti de son métier. Si la brune ne s'était pas montrée aussi catégorique, il aurait continué de tenter, avec une autre approche, mais là, il n'y avait plus rien à faire : la jeune femme avait fait son choix.

J'adressai un sourire navré à mon ancien amant, avant de me retourner vers ma nouvelle amie, lorsque celle-ci s'adressa à moi.


« Je comprends, c'est peut-être préférable. »

Carlos secoua légèrement la tête, balayant sa déception. Le repas n'avait pas vraiment commencé, il allait devoir se reprendre afin de pouvoir profiter du restaurant et des plats. L'ambiance autour de la table risquait d'en prendre un coup, mais il fallait faire de son mieux afin que le repas se termine bien.

Mais non, bien sur. C'était trop demander. J'entendis un bruit sourd au loin, puis un autre, et encore un, des bris d'éclats de verre et des cris. La lumière du restaurant clignota plusieurs fois, sembla se stabiliser un instant avant de s'éteindre.

Déjà, les clients hurlaient à l'attaque Zodiac, j'entendis des raclements de chaise, des bruits de pas précipités et tous les autres signes de la panique générale.

Étrangement, je pensais aux serveurs et aux responsables du restaurant : voilà une soirée qui ne serait absolument pas rentable pour eux : la plupart des clients avaient pris la fuite et n'allaient pas payer l'addition, tandis qu'ils avaient consommé.

Ni Carlos ni moi n'avions bougé. L'homme exotique eut un rire bref.


« Mademoiselle Orsola, après ça je crois que je ne peux plus vraiment vous contredire. J'espère malgré tout que vous serez prête à revenir vers nous, une fois que la situation sera stabilisée. »

Même à un moment comme ça, il pensait encore aux affaires. Décidément, il était incorrigible.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsola Mauve
Grande Ourse


Messages : 159
Date d'inscription : 26/10/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Ven 6 Juin 2014 - 11:21


Le vendeur semblait une nouvelle fois déçu du refus de sa cliente. Mauve préférait que l'embarras soit placé entre les mains de l'homme et non les siennes. De quoi aurait-elle eu l'air avec un local dégradé qui ne lui servirait pas ? Mais à présent, elle était particulièrement gênée de poursuivre ce repas. Certes, c'était le droit commun de pouvoir se rétracter, mais elle allait devoir passer encore quelques heures avec l'homme et nul doute que l'ambiance risquait d'être froide malgré la présence de Lina. Elle ne pouvait pas non plus s'éclipser ainsi, ce serait beaucoup trop flagrant... Il n'y avait plus qu'à faire la façade et attendre que ça passe tranquillement et qui sait peut être même que le repas deviendrait agréable.

Puis il y eut ces secousses, ces lumières vacillantes, ces bruits d'explosion, ces hurlements. La violence était telle que certaines vitres ne la supportèrent pas et volèrent en petits éclats. Même si elle restait d'ordinaire calme (combien de fois avait-elle cassé des ustensiles en verre ?), les circonstances firent qu'elle ne se sentait pas spécialement à l'aise ni en sécurité. Certes, l'hôtel était réputé et serait certainement protégé, mais la demoiselle préférait ne pas avoir à rentrer tard un soir d'émeutes.

Quelques secondes après que le calme soit revenu, l'agent immobilier saisit sa chance pour appuyer la thèse de la pâtissière. Très certainement en vue de la caresser dans le sens du poil pour pouvoir écouler son local une fois que l'incident Zodiac sera cloturé pour de bon. La demoiselle se leva et prit la parole

"J'y réfléchirais. En attendant, je vous prie de m'excuser, je vais m'en aller. Ces explosions ne me disent rien de bon. Je préfèrerai ne pas avoir à me déplacer à des heures où les rues sont vides après de tels attentats. J'espère que vous comprendrez..."
Elle rassembla rapidement ses affaires, lança un regard désolé à Lina tout en lui faisant un signe de main pour lui faire comprendre qu'elle l'appellerait plus tard. Son sac à main posé sur son épaule, elle prit alors congé.

"Au revoir, passez une bonne soirée malgré tout !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Survivante Légendaire


Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   Lun 9 Juin 2014 - 16:00


Mauve quitta le restaurant, nous laissant seuls. Sans elle, je commençai à devenir mal à l'aise : ce rendez-vous professionnel allait se finir en diner aux chandelles. Sauf que je ne voulais pas de ça. Après toutes ces souffrances, j'avais fini par avoir une vie stable. Je n'avais aucune envie de parler de comment j'étais arrivée là, et je n'avais pas envie de retrouver des éléments de mon ancienne vie.

Il me dérangeait. Il n'avait encore rien dit, mais je voulais m'enfuir. Je ne voulais pas faire face avec mes souvenirs. Ils étaient déjà assez douloureux. Aussi, j'eus des sueurs froides lorsque je vis Carlos prendre un air sérieux et commencer à ouvrir la bouche.


« Lina, je- »

« NON ! STOP ! Ne dis rien ! »

Je l'avais coupé net. Il ferma la bouche, étonné.

« Ma vie à Unys est devenue un enfer. J'ai tout perdu. J'ai failli perdre l'esprit. J'ai tout quitté après ça. Maintenant, tout va bien ici. Mes parents n'ont pas retrouvé la vie, mes cicatrices n'ont pas disparu, au contraire. J'ai pris des risques, j'ai failli perdre la vie contre les Zodiacs. Mais malgré tout ça, je me sens bien. J'ai trouvé un équilibre. Je sais ce que je fais, et où je vais. Je n'ai pas besoin de plus. Et je ne veux pas perdre tout ça. »

Je me levai, et quittai le restaurant en courant. Je ne voulais pas faire face à mon passé. Plus jamais. Je ne voulais plus revoir Carlos, je ne voulais plus retourner à Unys.

J'étais ici, avec mes Pokémons, j'avais un avenir qui me tendait les bras. Enfin, c'est ce que je croyais.

J'avais tord.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si t'es moche et pauvre, on y va ![Lina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Vie est Belle ?
» comme quoi on peut être moche et bien chanter
» pauvre bete
» L’étui le plus moche du monde ?! (MAJ 1/6/09 p2 : rangement)
» 1000 façons de tuer ce pauvre Gilderoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: