Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaël

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/02/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mar 11 Fév 2014 - 17:20


A peine arrivé à Lieucca, la ville portuaire où débarquaient tous les ferrys de ce pays, le Zodiac qui m'avait recruté m'avait envoyé vers la ville de Mégapagopolis avec deux-trois autres nouvelles recrues. Apparemment, leur business tournait grave bien.

On nous avait foutus dans une planque provisoire, une sorte de baraquement au sous sol d'une usine désaffectée, pis on nous avait fait passer un tas de tests pour nous enregistrer dans la base de donnée, tout ça. Bref. C'était un peu relou, tout ça. Alors quand ils en ont eu fini, j'me suis cassé rapidos en ville. Comme on était nouveaux, on avait pas encore d'ordre de mission, à part celui de rentrer avant le lever du jour. Pratique, j'allais pouvoir découvrir un peu la ville en attendant.

J'avais pas mis l'uniforme qu'on m'avait filé, ça servait à rien pour l'instant et ça grattait vachement. J'me baladais tranquille dans les rues, piquant une brochette à un vendeur ou un p'tit pain sur un étalage... La belle vie quoi. Puis j'me suis un peu perdu dans les ruelles, tournant à droite à gauche, juste histoire de tester mon sens de l'orientation.


Et puis là, j'suis tombé sur un Pokémon. Et pas, genre, juste un p'tit Rattata ou quoi. Un Arcko, mec. Un putain d'Arcko, le genre de Pokémon introuvable dans la nature que les p'tits fils à papa se font offrir par les Profs Pokémon ! C'était ma putain de veine. Une seconde après, El Cabron et Goz étaient dehors, prêts à entamer le combat.

Le lézard avait pas l'air commode non plus. Il s'était mis d'un coup en position de combat, et avait tout de suite foncé sur Goz à fond la caisse, pour lui foutre un vieux coup dans le ventre. Bien sûr, l'autre s'est marré en voyant son pote se faire démonter, alors j'ai gueulé :


"Eh Cabron, tu t'fous d'moi ? Aide le au lieu de te marrer comme un con ! Balance une Cru-Aile ! Et toi Goz, tabasse ce lézard de mes deux !"

Avec un sourire insolent, Cabron s'était jeté sur le Arcko et lui avait foutu un grand coup d'aile dans la tronche. Aaaah ça devait faire bien mal ça. Héhé. Du coup, c'était facile maintenant pour Goz d'arriver en pétard et de lui coller un Combo-Griffe bien placé, sans qu'il puisse se barrer.

Il me restait qu'une Pokéball dans la poche, nickel. J'l'ai sortie, et j'ai ordonné encore une attaque pour être sûr qu'il se barre pas et de le choper du premier coup :


"Cabron, tiens le ! Goz, recommence !"

Ouais, bah c'était fourbe et alors ? J'voulais pas gaspiller ma Ball, donc autant faire les choses bien hein ! Au moment où j'allais la lancer, y'a eu un bruit de pas derrière moi. J'me retourne, et j'vois un gamin blond, genre gringalet paumé. Sourire insolent, je lui lance :

"Eh, tu veux ma photo toi ? Casse-toi avant que j't'arrange la face !"

Bon, j'allais pas vraiment le tabasser pour rien, sauf s'il se cassait pas quoi. J'savais même pas depuis combien de temps il était là. M'en fous. J'retourne à mon Arcko, maintenant bien faible et prêt à se prendre une Pokéball entre les deux yeux.


Dernière édition par Nathaël le Sam 15 Fév 2014 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mer 12 Fév 2014 - 13:51

Je venais de partir de Port Sableye. La tempête de sable s’était calmée et j’avais donc pu aisément repartir sur les routes en quête de nouveaux badges. Mon prochain but était Esperantown, ses falaises ravagées et son cadre si pittoresque. On disait que là-bas, le champion était froid, comme l’eau qui battait les roches en contrebas de la ville. On disait aussi qu’il ordonnait aux dragons. C’était en partie la raison pour laquelle j’avais décidé de continuer ma voie avec lui. Les lézards étaient puissants et je me devais de relever le défi qu’ils proposaient. Pour ce faire, j’étais donc parti en direction de l’est. Prendre un bateau ralliant Sableye à l’espérance aurait pu être une bonne solution mais j’avais préféré prendre la route terrestre pour continuer à m’améliorer et à voir du pays. Après tout, n’était-ce pas un élément essentiel dans la vie de dresseur ?

J’étais enfin arrivé à la capitale. Comme lorsque je l’avais quitté, ses rues étaient bondées, noires de monde et bruyantes. J’allais alors rechercher la tranquillité dans artères moins fréquentées. Après tout, je n’avais pas l’intention de faire du shopping ou quoi que ce soit de ce genre. Je venais juste pour acheter des provisions pour le voyage jusqu’à Lieucca et d’autres équipements propres au dressage.

Je déambulais alors tranquillement dans les rues à mi-chemin entre les grandes artères et les ruelles peu fréquentables. C’est alors que, soudainement, j’entendis un cri de douleur, un de ces glapissements qui prouvaient qu’un pokémon souffrait non loin de là. Il fut presque aussitôt suivi par une vois humaine qui gueulait fortement. Intrigué, je me devais d’aller voir ce qu’il se tramait là-bas. Je parcourue rapidement la distance qui me séparait de la rue sombre et jonchée d’ordures d’où venaient les cris. Là, devant moi se tenait un homme à la chevelure rousse encadré par deux pokémons à l’air aussi commode que celui de leur dresseur. L’un d’eux, le ferrosinge, était en train de lyncher un pauvre arcko qui s’était roulé en boule sous les coups. Cette vue me rappela alors immédiatement deux scènes. La première était celle où je m’étais, moi-même, fait tabasser par des Zodiacs. La seconde était mon altercation avec le sbire au tapis. Dans tout les cas, cette scène qui se déroulait sous mes yeux me ramenait aux Zodiacs. C’est donc inconsciemment que je me mis à penser que l’homme-là était un sbire.

Alors, comme s’il m’avait entendu, le gars se retourna et, d’un air supérieur et assuré, me lança, tout en me jaugeant du regard avec mépris :


"Eh, tu veux ma photo toi ? Casse-toi avant que j't'arrange la face !"


Bon, c’était bien un Zodiac … ou alors un loubard qui trainait dans ces rues de Megapagopolis. Je ne dis rien pendant un moment, réfléchissant à ce qu’il se passait et à ce que je pouvais faire. Je sentais bien que l’autre était à deux doigts de m’en foutre une puis de recommencer le massacre. Le gecko, lui, ne bougeait presque plus. Il était prostré, incapable de faire quelque chose contre ses agresseurs. Si je ne faisais rien, il allait mourir, battu à mort par un sale con.

Dans un geste rapide et fluide, j’empoignai la ball de Lust et la libérai. Elle lu rapidement dans mes pensées et comprit la situation. Sans qu’un mot ne soit échangé, elle usa de son pouvoir psychique impressionnant en un psyko pour soulever le singe et ainsi l’empêcher de frapper encore une fois le gecko. Je lâchai alors amèrement, sans même cacher mon dégout à l’égard de cet individu :


« Que vous a-t-il fait pour mériter ça ? »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaël

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/02/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Jeu 13 Fév 2014 - 10:27


Sans penser au gosse une seconde de plus, j'm'étais retourné vers le Arcko pour continuer ma besogne. Celui-ci, plus costaud que je l'avais imaginé, avait foutu un coup à Cabron qui l'avait envoyé bouler, et faisait maintenant face à Goz. Mais maintenant, il était affaibli contre un Pokémon en pleine forme, qui...

Attends, WHAT ? Goz avait lâché un vieux couinement apeuré, et s'élevait dans les airs comme un ballon à l'hélium. Je gueulai :


"WOWOWOW C'EST QUOI C'BORDEL ?!"

La gueule de l'Arcko montrait qu'il était largement aussi surpris que moi, donc c'était sûrement pas lui qui faisait léviter un Férosinge de dix kilos. Inspiration divine, j'me retourne, et boum : le gosse a sorti un putain de Gardevoir. Mais quoi ?! C'est qui c'délire là ? Depuis quand on confie à des gamins de quinze ans des Pokémon aussi puissants que ça ?

« Que vous a-t-il fait pour mériter ça ? »
"Quoi ?! Mais putain ça t'regarde pas ! Dis à ton travelo de lâcher mon Pokémon MAINTENANT ! Et fous-moi la paix !!"

En même temps, j'avais libéré Niño de sa Ball. J'savais pas trop à quoi c'était faible les Gardevoir, mais je savais que c'était juste putain de puissant en général. On serait pas trop de quatre pour en venir à bout.

Ce p'tit con allait voir ce que j'allais lui foutre sur la tronche, une fois que son Gardevoir aurait lâché Goz. D'ailleurs, ça allait bientôt arriver, suffisait de le déconcentrer un peu. Niño et moi on avait déjà la super technique pour ça : le p'tit bondit dans mes bras, et moi j'le balance de toutes mes forces à la tronche du psychiste. Comme ça, il a un putain d'élan pour lui balancer une attaque dans la tronche. Héhéhé ça allait faire mal ça.

Cabron s'était relevé et était encore aux prises avec l'Arcko, qui lui mettait pas encore la pâtée grâce à son avantage de type mais ça allait pas tarder. Une fois que Goz serait libéré, le combat allait être vachement plus équitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Jeu 13 Fév 2014 - 17:38

Le mec, s’étant retourné pour continuer le cruel passage à tabac, ne vit pas Lust qui venait de sortir de sa ball. Mais c’est avec surprise qu’il découvrit les pouvoirs de la psychiste. Et d’ailleurs, il l’exprima très bien avec un ‘’C’est quoi ce bordel ?!’’. Je me serais, d’habitude, amusé devant un tel spectacle mais aucun sourire se fraya un chemin jusqu’à mes lèvres. Seule une moue sérieuse et à demi-dégoutée s’accrochait à mon visage.

L’autre se retourna vers moi et ne put que constater que j’étais à l’origine du tour que subissait son pokémon. Il écarquilla les yeux en découvrant Lust, sa corne pectorale et ses yeux brillant d’un rouge écarlate indiquant l’évoquation de ses pouvoirs psy. A nouveau, le roux gueula à s’en arracher les cordes vocales :

]
"Quoi ?! Mais putain ça ne t’regarde pas ! Dis à ton travelo de lâcher mon Pokémon MAINTENANT ! Et fous-moi la paix !!"


Je restai de marbre. Je ne voulais faire qu’une chose : écraser ce sale ferrosinge dans une étreinte psychique. Mais malheureusement, le sûrement-Zodiac libéra un troisième pokémon et le lança prestement en direction du pokémon étreinte. Celle-ci, trop concentrée pour avoir une emprise sur son adversaire ne vit pas le panda bagarreur lui fondre dessus. Cela eut pour effet malheureux de faire perdre le contrôle de la situation à Lust qui lâcha le singe.

Tss … Il n’avait visiblement pas l’intention de répondre à ma question et, EN PLUS, il osait s’en prendre à mes pokémons en réponse ! J’vous jure ! J’étais hors de moi bien que je ne le montrais pas. Il ne me fallut alors pas longtemps pour libérer Nearys et Crocmou pour prêter main forte à Lust. Il ne perdait rien pour attendre, ce gars-là.


« Draco-queue … Tonnerre … »


La cible de l’attaque foudroyante était toute désignée, du coup, je n’avais pas besoin de le préciser. Il s’agissait du brutalibre qui continuait toujours à faire saigner abondement l’arcko. Nearys laissa échapper un cri de colère et déchaina les cieux sur le colibri déguisé. Pour sa part, Croc n’avait pas de cible désignée. Il pouvait attaquer qui il voulait, ça m’était égal tant qu’il frappait quelqu’un. Je fixai alors le mec et déclarai sur un ton froid, glacial même :


« Que. Vous. A-t-il. Fait ? Lust, vibra-soin sur l’arcko, s’il-te-plait. »


Je ne voulais pas que ce malheureux gecko finisse raide mort, vidé de son sang par une brute comme l’homme que j’avais en face de moi. Je regardai alors la scène se dérouler. On pouvait dire que mes pokémons géraient la situation. Je pouvais donc rester là, à observer tranquillement ou à m’occuper du pokémon plante. Mais non, mon corps avait décidé de ne pas m’obéir. Je fis alors un pas en avant vers le mec. Je ressassai les derniers événements contre les Zodiacs et soudain, je laissai ma colère exploser. Je lui décochai une droite et criai :

« Et c’est pas une travelo, connard !! »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaël

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/02/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Ven 14 Fév 2014 - 12:19

L'instant d'avant, j'étais tranquillement en train de combattre un Arcko pour compléter mon équipe afin d'avoir l'air balèze en intégrant la Team Zodiac. Et tout à coup, j'm'étais retrouvé à me faire péter la gueule par un morveux blond et ses Pokémon surpuissants ?!

Le gosse avait balancé un putain de Draco, et un Pikachu en plus du Gardevoir. Et putain, le Pikachu, c'était pas une tapette. Il avait proprement grillé Cabron d'un putain de Tonnerre, et je ne pus que le rappeler le plus vite possible pour pas qu'il clamse sous la décharge. Bordel, ce gosse me gueulait d'arrêter de frapper le pauvre petit Pokémon sans défense (que je voulais capturer, à la base, quand même, c'est l'principe putain) et il défonçait mon Brutalibre à coup de Tonnerre surpuissant ! Bordel de merde !

Le Draco avait ordre de balancer une Draco-Queue dans le tas. Je gueulai vite fait :


"Goz, bouge, vite ! Puissance et Combo-Griffe sur le Gardevoir ! Niño, Charge, encore ! Essaie de..."

Pain dans la gueule. Le mioche s'était rapproché, et avait gueulé que son Gardevoir était pas un travelo, et en avait profité pour me foutre une patate à la joue droite. Ma tête partit sur le côté et je titubai, plus surpris du choc que réellement sonné. Il était pas bien gros, le mioche. Sans prendre le temps de réfléchir, je lui décochai un coup de pied dans l'estomac, l'envoyant bouler dans un tas de poubelles plus loin.

Le Gardevoir serait plutôt occupé avec mes deux teigneux qui lui refaisaient la face, il fallait s'occuper des autres. Rapidement, je jaugeai la situation : trois Pokémon super entraînés contre mes deux p'tits, ça allait être compliqué si je donnais pas un coup de main. Une seconde plus tard, je collais un autre coup de pied au Pikachu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Ven 14 Fév 2014 - 18:40

Comme j’aurais pu m’y attendre, le gars n’apprécia absolument pas l’initative que j’avais pris en le frappant au visage. Il répliqua avec véhémence, me donnant un grand coup de pied dans le ventre. Surpris, je ne pus me défendre et donc, je partis rejoindre les poubelles qui traînaient là. Je restai alors quelques secondes à ne pas bouger. En fait, je me maudissais pour avoir tenté une telle chose. Il était évident que je ne pouvais pas avoir le dessus au corps-à-corps contre un mec comme lui. Mais bon, comme à mon habitude, j’avais été impulsif et irréfléchi.

Restant là, sonné, je regardais le combat avant de me relever. Nearys avait littéralement grillé sa cible sur place, ne laissant plus qu’un piaf rôti devant l’arcko. Le Zodiac ne put que rappeler son oiseau de malheur dans sa ball. Mais il se reprit vite, son ferrosinge esquiva prestement le coup peu précis de Crocmou et le pandespiègle chargea son adversaire draconique. Lust, occupée à soigner le gecko, mit du temps avant de pouvoir se reconcentrer sur le combat et n’esquiva qu’une partie des quatre ‘’salves’’ de combo-griffes que le macaque avait lancé.

Mais ce n’était pas Crocmou se faisant frapper d’une charge ou Lust en train de se faire griffer par une furie primate qui me fit me relever. Non, c’était tout autre chose. Quelque chose de bien plus grave et qui ne pouvait que me mettre davantage en colère : cet enfoiré de loubard avait osé frapper Nearys. Il l’avait envoyé bouler contre un mur et le pikachu s’effondra au sol, salement amoché.

Bien que l’envie de me jeter sur son agresseur prenait de plus en plus de place dans ma tête, je me demandai s’il ne l’avait pas fait exprès pour que je vienne le frapper à nouveau. Je pensais alors qu’il voulait le faire pour être sûr de pouvoir me lyncher plus facilement. Mais non, malgré ce qu’il avait fait à Nearys, je n’allais pas tenter de le frapper le plus violemment possible. Par contre, je connaissais quelqu’un qui n’hésiterait pas à le faire : Aquiel.
Je sortis alors la chienne des enfers de sa ball et alors qu’elle aboyait de fureur, je lui ordonnai sur un ton froid et avec un sadisme non dissimulé :


« Fais-le souffrir. Croc feu. »


Il n’y avait rien de pire qu’une morsure de demolosse. On disait que lorsqu’on se faisait happer par un chien démoniaque, la douleur de la blessure et de la brulure qui en résultait ne disparaissait jamais. Je n’avais jamais tenté la chose pour confirmer mais le salopard serait bien en mesure de me servir de cobaye pour cette expérience plutôt … macabre.

Je remarquais alors que le mec ne m’avait toujours pas répondu. J’aurais bien voulu lui redemander encore une fois mais je n’étais plus tellement en position de force. Je regardai le pokémon plante qui semblait avoir reprit quelques forces. Il était libéré de son principal agresseur et, croisant mon regard, il me fit comprendre qu’il m’était reconnaissant. Mais bon sang, qu’est-ce que ce gars voulait à cet arcko ?! Ne pas savoir me rongeait.

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaël

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/02/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Sam 15 Fév 2014 - 15:39

Le gamin dans les vapes et le Pikachu hors-service, j'étais bon pour aller aider mes deux potes à s'occuper du Gardevoir. J'étais déjà en position de combat, poings serrés, quand un putain d'aboiement terrifiant retentit derrière moi. Un Démolosse. Oh, j'connaissais ces merdes. Les potes de Volucité en avaient souvent, tenus en laisse et muselés, pour se donner des airs de caïd.

Mais celui là était pas du tout putain de muselé. Au contraire, il avait l'air sacrément remonté, et le gamin lui ordonna de m'attaquer. D'une morsure enflammée. Putain mais que faisait la police ? D'où un gosse peut me lâcher son clébard enragé dessus, moi un pauvre gars qui voulait juste choper un putain de Pokémon sauvage ?! Bordel, y'avait bien des gens qui allaient rappliquer, non ?!

... De toute façon j'avais arrêté de compter sur les gens gentils et bien-comme-il-faut pour m'aider en cas de pépin. J'avais plus qu'une solution, me barrer vite fait. Sans quitter le Démolosse des yeux, je rappelai mes deux Pokémon qui étaient en train de gentiment tabasser le Gardevoir (qui s'était apparemment occupé de soigner le Arcko, putain tout ce mal que jme suis donné pour rien). J'm'étais mis à reculer, lentement, lentement... Et puis tout à coup, arrivé au niveau d'une ruelle adjacente, j'me suis mis à courir comme un dératé. Sauf que évidemment, même si la course ça m'connaît, j'suis pas un molosse de 30 kilos.

Moins de deux secondes plus tard, je sentais son souffle brûlant sur mes mollets. J'me suis retrouvé par terre, ma joue explosée contre le sol bétonné. Puis, y'a eu la douleur. Le clébard m'avait mordu en-dessous des côtes, juste là où ça fait bien mal. C'était comme si, en plus de la morsure, il y avait eu des flammes qui entraient dans mes veines à cet endroit précis, et se répandaient dans mon corps à partir de cet endroit.

Je sens une rage incontrôlable qui monte en moi. Putain que c'est pas le moment. Ca fait longtemps que j'ai pas perdu le contrôle, et c'est vraiment le pire moment pour le faire, là maintenant. J'suis encore la victime, si quelqu'un arrive, faudrait pas qu'il me retrouve avec le corps d'un gamin ensanglanté et ses quatre Pokémon éventrés.

La douleur et mon hurlement ne finissent plus. D'un soudain regain de force, je fous un coup de pied au clébard, et ma voix se brise. Le gamin a réussi à se relever, quelques mètres derrière, après ma course interrompue. Le Démolosse va revenir à l'attaque, c'était sûr. Faut que je trouve une... solution...

J'essaie de m'lever, mais je titube. Merde... J'ose même pas regarder la gueule de la blessure, même si je sens pas de sang couler. L'avantage de la brûlure... Mon cul, ouais... J'm'appuie contre le mur, face aux quatre Pokémon du gosse. Ils ont l'air d'avoir autant envie que lui de me défoncer la gueule. Je lance, d'une voix cassée par la douleur :


"Mais putain, tu... Qu'est-ce que tu veux ? J't'ai... rien fait... Bordel ! Jvoulais juste... le putain d'Arcko... de merde..."

Je sens que ma conscience s'en va au fur et à mesure. Des taches noires apparaissent devant mes yeux. Faut que jbouge. Que jfasse quelque chose. Jvais pas crever dans c'te ruelle, là, de la main d'un gosse !

Sans tourner le dos à la menace, je recule lentement, la main toujours contre le mur. Une sueur froide coule le long de mon dos, et mes jambes tremblent. Bon bah c'est un super premier jour en tant que Zodiac, Nath, dis moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Dim 16 Fév 2014 - 10:21

Hors-RP:
 

Aquiel s’élança. On pouvait clairement voir dans son regard qu’elle avait une certaine envie de meurtre qu’elle n’essayait même pas de cacher. En fait, moi-même je regrettais de lui avoir ordonné d’attaquer. C’était certes un molosse qui était utile pour se protéger mais là … ça devenait un peu extrême. Je ne pensais absolument pas que la chienne des enfers serait si prompte à allait déchiqueter ce gars. Et même si cet homme était un Zodiac, avais-je le droit de le mettre à mort ? J’avais un lourd passé avec cette maudite team mais cela m’autorisait-il à éliminer l’un de ses adeptes ?

Je n’eu pas le loisir de disserter plus sur le sujet puisque le gars avait prit la fuite face à Aquiel. Mais c’était bien futile. Ce n’était pas ma chienne et il ne pouvait s’opposer ou même tenter de passer outre sa colère. D’ailleurs, la demolosse le lui apprit bien rapidement. Pendant que je me relevais, elle l’avait happé juste sous les côtes. Avec cette morsure retentit un cri déchirant de douleur. Je crus alors que mon cœur rata un battement. Aquiel avait réellement mordu son adversaire avec rage et détermination. Je pris alors conscience de ce qu’impliquaient mes ordres. Je venais clairement de donner ordre de tuer ce mec et je n’avais même pas réagi. Mais qu’est-ce que j’avais fait ? J’étais un monstre ?! Jamais je n’aurais fait une telle chose avant les événements de Lakit, jamais.

Le gars donna un violent coup de pied à ma demolosse qui recula sous la force de l’impact mais elle ne comptait pas en arrêter là. Le Zodiac tenta de se relever, de fuir à nouveau devant l’implacabilité de la chienne mais sa blessure était trop importante et bien trop moche pour qu’il puisse avancer convenablement. Il fit quelques pas et tomba lourdement à nouveau. Aquiel était prête à réitérer sa morsure. Le gars se releva une nouvelle fois et s’appuya sur le mur pour se soutenir. Il s’était retourné vers moi et mes pokémons.

"Mais putain, tu... Qu'est-ce que tu veux ? J't'ai... rien fait... Bordel ! Jvoulais juste... le putain d'Arcko... de merde..."

Il se décidait enfin à parler ? Et bien, il lui en avait fallu du temps. Mais malheureusement, j’avais mal joué sur ce coup. Ainsi blessé et accablé par la douleur, ses mots étaient brisés, presque incompréhensibles. Merde ! Qu’est-ce que j’avais fait ?! Mais je réussis tout de même à comprendre l’essentiel du message. Il voulait l’arcko, le capturer. En entendant ça, j’étais encore plus dégouté. Le Zodiac avait tabassé un pokémon pour quoi ? Le capturer ? C’était bas … Digne de cette maudite team.

Le roux tenta de s’enfuir lentement, pensant peut-être que je ne remarquerais pas qu’il glissait lentement mais sûrement vers une autre ruelle. Aquiel, elle, réagit, esquissant un pas en avant pour faire comprendre au Zodiac qu’elle ne plaisantait pas. Elle aboya même avant de pratiquement se jeter en avant pour poursuivre sa proie.


« Arrête ! »

Mon ton était ferme et autoritaire. D’ailleurs, cela me surprit un peu. Je ne me pensais pas capable d’être si … stricte. Et pourtant, c’était le cas. Aquiel s’arrêta net dans sa course et se retourna vers moi, penchant sa tête sur le coté d’un air interrogateur. Elle ne comprenait pas pourquoi je faisais cela. Et sûrement qu’elle n’était pas la seule. Mes autres compagnons se retournèrent avec le même regard d’incompréhension. Même l’arcko se rapprocha de moi et me gratifia d’un regard dur, exprimant très bien son envie de voir son agresseur souffrir. Pourtant, je ne l’écoutai pas et restai là à attendre. Le Zodiac n’avait pas bougé, tétanisé par la tentative de meurtre d’Aquiel.

« Libre à toi de t’enfuir mais tu risque de crever comme un chien dans une ruelle plus loin. Lust peut te soigner … ou du moins atténuer ta douleur. »

J’espérais honnêtement que ce gars ne soit pas trop con pour tenter de s’enfuir malgré la perche que je lui tendais. Je voulais vraiment racheter ma faute mais s’il tentait à nouveau de s’enfuir, je n’étais pas sûr de pouvoir retenir Aquiel une nouvelle fois. Mais au fond de moi, je m’attendais à ce que le Zodiac prenne la poudre d’escampette. C’était l’un de ces malfrats qui s’enfuyaient promptement dès que les choses se compliquaient pour eux.

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Lun 17 Fév 2014 - 17:12


Un cri retentit dans la ruelle. L'Airmure arriva juste au dessus du Zodiac blessé et créa un cyclone, projetant en arrière la chienne infernale. Depuis le haut du bâtiment adjacent, j'observais la scène, le visage à découvert, et l'air soucieux. J'étais arrivé là par pure coïncidence. Après les événements de Lakit et de la plage, j'avais préféré prendre quelques jours de congé afin de me reposer et tenter - en vain - d'oublier l'atrocité que j'avais commise. Et il avait fallu que je tombe sur Lavi Ash. J'avais décidé de le garder à l'oeil, tout en restant à distance, afin de voir comment il avait évolué depuis notre dernière rencontre. Mais lorsqu'il ordonna à sa Démolosse de s'en prendre au jeune roux, je décidais d'intervenir. Même si, sur le moment, j'ignorais qu'il s'agissait d'un Zodiac, je me sentais responsable de ce qu'il lui arrivait, aussi avais-je envoyé Miwatasu. L'oiseau d'acier partit donc à la rescousse du jeune homme.

Peu de temps après, un deuxième Pokémon vint rejoindre l'oiseau. Iru, l'Aflamanoir, sembla surpris de se retrouver dans cette situation. Bien sur, il savait que je souhaitais l’entraîner et le faire découvrir le monde, mais il ne s'attendait pas à se retrouver en plein milieu d'un combat, plutôt sanglant. Il commença aussitôt à Stocker de l'énergie, afin de se préparer pour la suite, et en attendant mes ordres.

Pendant ce temps, Miwatasu avait remonté le jeune homme à mon niveau, et hors de vue de Lavi. La blessure était vraiment moche. Il fallait agir rapidement.



« Kikushihikidashi, aujourd'hui encore, je vois les conséquences de mon acte. S'il te plait, viens m'aider à sauver cet homme. »


La Gardevoir apparut, grande et majestueuse. Elle daigna à peine me regarder et soigna la plaie du rouquin, avant de disparaître à nouveau. Je soupirais, et une larme coula le long de mon visage, que j'essuyais, rageusement.

Je me tournai vers le jeune homme.



« Repose-toi quelques instants. Je descends. Si tu veux continuer à te battre, rejoins moi. Sinon, demande à l'Airmure de t'amener autre part. »


Je bondis sur le dos de l'oiseau qui me laissa juste derrière Iru, avant de remonter voir le roux.  Cette fois-ci, j'étais habillé en civil, et le masque n'était pas là pour modifier ma voix, Lavi n'avait donc aucune raison de me reconnaître - j'espérais juste ne pas être le seul dresseur à posséder un Airmure. Je devais garder l'anonymat jusqu'au bout.


« C'est pas très sympa de demander à son chien de bouffer un mec, aussi cruel soit-il. Iru, continue avec Stockage. »


Oui, bien sur, je ne cautionnais pas le fait que le roux ait voulu tabasser un Pokémon. Mais je supportais encore moins qu'il manque de se faire tuer, tout simplement parce que j'avais traumatisé son adversaire.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaël

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/02/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mar 18 Fév 2014 - 14:51

HJ:
 

Y s'passait des trucs autour de moi. Le gamin avait proposé de m'soigner, la bonne blague putain, il m'avait presque arraché la moitié du bide. Qu'il aille se faire foutre. J'préfère crever.

Sauf que y'avait un truc que j'avais pas trop prévu. Un Pokémon volant s'était pointé, m'avait chopé et ramené sur le toit de l'immeuble juste à côté, en plantant le gosse et ses monstres. C'était quoi un... Airmure ? Ouais, probablement. Y'avait un gars aussi, avec des cheveux orange. Il a dit des trucs, des noms incompréhensibles, et il s'est tiré en me laissant là, par terre, avant que j'ai pu dire quoi que ce soit.

Puis tout à coup, j'allais mieux. Une sorte de chaleur qui se répand tout le long de mon abdomen en partant de la plaie. Pas le même genre que la brûlure terrifiante de tout à l'heure, nan, plutôt comme si on me passait un baume.

Ma respiration se calme, je repère plus distinctement ce qui se passe. J'm'assois. Le Gardevoir est à côté de moi, et... Attends, c'est lui qui m'a soigné ?! Le gamin et l'orange sont de mèche, ou bien...?


"Mais tu..."

Il a disparu. Ou elle, bref, j'en sais rien putain. Evidemment, le temps que j'me lève pour me pencher par-dessus la rambarde, le Gardevoir du gosse est déjà retourné à côté de lui. J'pige rien. Le roux a sorti un Aflamanoir (dégueu, ce Pokémon, putain) et discute. Ou combat. J'sais pas, en tous cas le Pokémon bouge pas et j'suis trop loin pour entendre c'qu'ils racontent.

L'Airmure remonte en chandelle devant ma gueule, je sursaute et manque de tomber. Quel con, j'suis sûr qu'il se marre dans son langage Pokémon. Attends, le roux m'a dit un truc nan ? Si tu veux te battre... blablabla... ou demande à l'Airmure de t'amener autre part.

Ouais. J'vais faire ça. L'attaque de soins s'est dissipée, la douleur est moins importante mais j'ai quand même besoin de vrais soins, là tout de suite. Je titube un peu jusqu'au Pokémon métallique, et dis d'une voix mal assurée :


"Eh... Ramène moi à la base, ok..."

Les points noirs recommencent à voleter devant mes yeux. Je me traîne sur le dos du Pokémon, j'm'accroche à son cou et il décolle. J'ferme les yeux. Mes dents claquent, faut pas que je clamse, là. Je sens ma conscience qui se barre doucement.




J'me réveille en sursaut. Un bruit de "bip bip" résonne dans mes oreilles, et s'affole juste à côté de moi. Mais où j'suis, putain ? La lumière me fait mal aux yeux, jvois rien. Une main se pose sur mon bras, douce mais ferme. Une main de nana. Ou de gosse. Le gosse ? Celui qui m'a tabassé ?

J'essaie de me relever, mais une douleur me transperce le flanc.


"Calmez-vous, Jokeman. Vous êtes encore blessé."
"Je... Vous... On est où, là ?"
"Vous êtes à l'infirmerie de la base de Mégapagopolis. Vous êtes arrivé inconscient sur un Airmure, qui vous a déposé ici. Ca fait quelques heures que vous êtes sortis des soins intensifs, vous avez besoin de repos. Arrêtez de gesticuler. Ah, et vos Pokémon vont bien. Votre Brutalibre est aussi en repos."

Je ferme ma gueule. J'ai eu toutes les réponses qu'il fallait, pas conne l'infirmière. Elle doit avoir l'habitude des gars qui la bombardent de question. Je hoche la tête, et murmure un vague "Merci..." avant de me remettre à comater tranquille.

Comment l'Airmure a compris que j'voulais aller là ? Le roux, là, c'était forcément un Zodiac en civil. Comme moi. Mais à un Pokémon contre cinq, est-ce qu'il allait s'en sortir ?

Bah, s'il a lancé ce combat à un contre cinq, c'est qu'il pense avoir le niveau. Il doit être putain de balèze, du coup. Sympa d'm'avoir sauvé l'cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mar 18 Fév 2014 - 19:20

Mes paroles planaient encore dans les airs, attendant une quelconque réponse de la part de l’autre, lorsque je compris qu’il n’allait rien en faire et qu’il préférait tenter de survivre avec cette sale blessure, seul dans les ruelles pleines de germes de Mégapagopolis. Je me rembrunis alors. Ce mec allait crever comme un chien et c’était de ma faute … MA FAUTE ! Je me sentais mal, vraiment pas bien. Pourquoi avais-je fait cela ? J’étais pathétique et avais tellement honte de moi. J’avais pété un cable même si extérieurement, ça ne s’était pas vu. Il avait osé toucher à Nearys et je n’avais pas supporté ça. Etait-ce parce que le pikachu avait appartenu à mon père et qu’il était, pour moi, la dernière chose qui me rattachait à lui ? Ou bien était-ce la façon dont le Zodiac avait expulsé mon pokémon avec tant de violence qui m’avait conduis à un tel comportement ? Je n’en savais rien et je n’étais certainement pas en état de réfléchir à cela pour le moment. Le gars était en train de se barrer et je devais me décider.

En plus, je n’eus même pas le temps de prendre des mesures. Un airmure sorti de nulle part surgit et agrippa le Zodiac pour l’emmener sur un toit qui surplombait la ruelle. Incrédule, je levai les yeux au ciel. L’oiseau d’acier revint aussitôt vers moi avec quelqu’un d’autre sur son dos. Un autre gars, un roux à l’air étrange, il semblait indigné mais aussi peiné de quelque chose que je n’aurais pu savoir. Il libéra immédiatement un aflamanoir et déclara sur un ton grave :


« C'est pas très sympa de demander à son chien de bouffer un mec, aussi cruel soit-il. Iru, continue avec Stockage. »


Tss ! Je lui permettais de me dire quelque chose ?! Alors qu’il y avait à peine quelques instants, j’étais en plein désarroi et en proie des pleins de question, là, j’étais en colère. Je n’aurais su dire pourquoi. Peut-être étais-ce parce que ce mec se pointait comme ça et commençait à me donner des leçons. Et puis quoi ?! Il me menaçait clairement avec sur pokémon !

Que faire ? Affronter ce mec était sûrement la meilleure des solutions mais son tamanoir semblait plutôt fort et je n’étais pas sûr de pouvoir mener un combat dans un tel état d’esprit. Mais je ne pouvais pas fuir, pas après ce que j’avais commencé. Je me devais de terminer le bouleau et c’était tout.


« Et t’es qui pour pouvoir donner ton opinion ? Croc, hydroqueue ! »


Je savais très bien que je ne pouvais pas avoir raison mais c’était pour le principe. Ce mec était quelqu’un d’intègre à porter secours à des gens comme l’autre mais je ne voulais pas l’admettre. Sur ce, j’ordonnais une plénitude à Lust ainsi qu’une morsure pour Aquiel. Ce mec allait regretter de s’être mis en travers de mon chemin !

Je vis alors du coin de l’œil l’arcko remuer derrière moi. Qu’était-il en train de faire ?


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mer 19 Fév 2014 - 14:51


Du coin de l'oeil, je vis Miwatasu s'envoler et partir loin d'ici. Bon, très bien. Au moins, je serais seul pour examiner Lavi. Le visage de celui-ci se tordit de colère. Visiblement, mon intervention ne lui avait pas plu, et il décida de m'affronter. J'eus un petit sourire. C'était l'occasion rêvée d'entraîner Iru. Et peut-être de remettre les idées en place dans la tête du dresseur.

Lorsqu'il ordonna une Hydroqueue à son Draco - qui avait évolué lors de notre dernière rencontre -, j'eus un nouveau sourire, presque attristé pour le dresseur. Juste avant de subir le choc, Iru consomma sa baie Pocpoc, affaiblissant ainsi l'attaque. Juste après, ce fut le tour de la Démolosse de passer à l'attaque, et elle mordit brutalement l'incendiaire. Qu'à cela ne tienne, Iru avait déjà stocké deux charges d'énergie, réduisant de moitié toutes les attaques qui le frappaient. Derrière, je voyais la Gardevoir accumuler de l'énergie. Je croisai son regard, m'interrogeant sur ce qu'elle savait. Ses capacités psychiques lui permettaient-elles de comprendre qui j'étais ? Je savais que Kikushihikidashi était largement assez puissant pour reconnaître la signature psychique d'une personne, mais est-ce que Lust avait déjà atteint ce niveau de puissance ? Honnêtement, j'en doutais. Et j'espérais que ça ne soit pas le cas : mes moyens de fuite étaient limités tant que Miwatasu ne serait pas revenu.

Je me décidais à répondre à Lavi, tout en donnant mes ordres.



« Qui je suis ? Celui qui vient de sauver le mec que ton Démolosse a failli tuer ! Bordel, c'est une vie humaine ! Même s'il a fait du mal, il mérite pas de se faire bouffer ! Iru, Stockage, Éructation ! »


Un petit "C'est dégueulasse-euuuuh" résonna dans ma tête. L'Aflamanoir venait de stocker sa troisième charge d'énergie, le préparant ainsi pour la suite du combat. En revanche, là où Lavi m'avait aidé, c'était en utilisant une attaque Eau aussi tôt dans le combat. Maintenant que la baie était consommée, une réaction chimique s'était lancée dans le ventre de l'incendiaire, provoquant la création de fluides empoisonnés. Qui furent recrachés subitement à la tête de la Gardevoir. Et la beauté de cette attaque, c'était qu'une fois la baie consommée, elle était réutilisable de nombreuses fois. Le combat promettait d'être riche en feu et en poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mer 19 Fév 2014 - 16:08

Je me retournais vers l’arcko, celui-ci avait en fait levé les yeux au ciel pour voir l’airmure s’envoler. Et apparemment, il était accompagné par l’autre roux. Tss … Je n’en revenais pas. Ce mec avait prit la poudre d’escampette sans même crier et gare et en plus grâce à l’autre ! Mais je rêvais ! Ils étaient qui pour se permettre de faire ça ?! J’eus alors un éclair, une pensée qui traversa mon esprit brièvement. Si le premier roux était un Zodiac et s’il venait de se faire évacuer par le pokémon du second, c’est qu’ils devaient se connaître. Et peut-être même que le second était un putain de Zodiac. Je souris sans joie. Et bien, c’était ma journée aujourd’hui.

Et en plus, l’autre m’avait envoyé un pokémon résistant qui ne cessait d’utiliser un stockage. Merde ! Ça n’augurait rien de bon en plus de réduire la puissance de mes attaques. J’émis un petit rire pathétique qui montrait très bien ma colère face à la situation mais aussi mon impuissance. Parce qua oui, j’étais impuissant ou presque.


« Qui je suis ? Celui qui vient de sauver le mec que ton Démolosse a failli tuer ! Bordel, c'est une vie humaine ! Même s'il a fait du mal, il mérite pas de se faire bouffer ! Iru, Stockage, Éructation ! »


Et en plus, il se permettait de me faire la morale ?! Je savais très bien que c’était un homme et je n’avais pas besoin d’un gars comme l’autre pour me le faire remarquer. Et puis j’avais mes raisons. Il était qui, lui, pour s’incruster et juger les gens comme ça et leur donner des leçons ! Je répondis alors du tac au tac, sans même faire attention à l’attaque étrange que le tamanoir était en train de générer.

«J’en ai rien à battre ! C’est un Zodiac et sa vie ne compte pas ! Y’a que sa mort qui m’importe, le monde se porterait bien mieux sans eux ! »


J’avais bien évidemment pensé à ce foutu commandant Scorpio qui avait si lâchement assassiné mon père. Je pensais vraiment ce que je venais de dire. Les gens comme lui, ça ne méritait que de mourir atrocement et d’être oublié ensuite. Et comme ce scorpion était un Zodiac, tous étaient comme lui : Des tueurs de sang-froid.

Quelques secondes après mon intervention, l’aflamanoir lâcha un rot extrêmement puissant et extrêmement dégueulasse en direction de Lust. Celle-ci était bien trop occupée à se plaindre pour augmenter ses stats qu’elle ne fit attention qu’à la dernière seconde. Le rot semblait hautement toxic, vu comment ma gardevoir réagit. Elle fut prit de nausées et posa un genou à terre, se sentant vraiment mal. Je la vis refouler un refoulement une fois, deux fois puis à la troisième, elle dut tout relâcher. Bweurk … C’était vraiment … dégueulasse. Mais quelle démonstration d’immondices et d’insanité !

J’inspirais un bon coup (les effluves nauséabondes qui flottaient dans l’air) et réfléchit du mieux que mon état de colère me le permettait. L’aflamanoir en était à son troisième et dernier stockage. Dans une telle situation, le roux pouvait soit relâcher le tout en une attaque dévastatrice. Ou bien avaler pour regagner son énergie. Quoi qu’il en soit, je ne pouvais laisser passer une telle situation. Et bien heureusement, Crocmou connaissait grâce à ses ancêtres une capacité bien utile en de telles situations.


« Croc, buée noire ! Aquiel, purée de pois ! Lust, reste loin et relance plénitude. »


Mais avant même que mes compagnons esquissent le moindre mouvement, le gecko se rua en avant, traversant la zone de danger avec, sûrement, pour but de frapper le pokémon feu. Mais avant que je puisse voir ce qu’il faisait, il se fit engloutir par la buée noire, suivie par la purée de pois.

« Non ! Reste là ! »


Il n’avait pas froid aux yeux, ce petit arcko …

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mer 19 Fév 2014 - 17:10


Pendant une seconde, je fus stupéfait. Ainsi, le roux que j'avais sauvé était un Zodiac ? Et bien, j'aurais deux mots à lui dire, après. Genre "TON MASQUE !". Mais ce n'était pas le seul point intéressant dans la phrase du blond. Celui-ci vouait maintenant une haine immense envers nous, ce qui était compréhensible, vu que j'avais tué son père sous ses yeux. Mais de là à dire que nos vies ne comptaient pas... C'était dur. J'avais gâché la vie de ce gamin. Mes yeux commencèrent à s'humidifier légèrement, mais je refoulais les larmes. Je ne devais pas me faire repérer. Si je m'y prenais bien, je pourrais peut-être faire une leçon de moral au jeune homme. Déjà, je commençais à préparer mon discours.

A ce moment là, la Gardevoir tomba à terre avant de vomir ses tripes. Je ne pensais pas que l'Eructation serait aussi puissante, c'était intéressant. Néanmoins, Lavi réagit bien et annula les bonus du Stockage à l'aide de buée noire, au détriment de la plénitude de la Gardevoir. Celle-ci se prépara à récupérer son bonus, tandis que le Démolosse tentait d'empoisonner - sans succès - l'Aflamanoir.

Juste après, et pour une raison que j'ignore, l'Arcko bondit sur l'incendiaire, dans une attaque Ecrase'face.



« Saisie sur la Plénitude et Danse-Flamme sur l'Arcko ! »


Une main noire sembla apparaître au dessus de la Gardevoir et saisit une boule qu'elle ramena au Pokémon feu. Celui-ci enchaîna avec un tourbillon enflammé, destiné à piéger l'Arcko. Il aurait probablement pu le mettre hors d'état de nuire d'un seul Lance-flamme, mais quelque chose m'empêchait de donner cet ordre. Ce Pokémon n'y était pour rien, dans l'histoire. Il était juste là au mauvais endroit, au mauvais moment. Et vu que j'avais pris la défense du Zodiac, à ses yeux, j'étais un ennemi.


« Traverse le feu. »


Confiant, l'Aflamanoir marcha droit sur le Danse-flamme, ignorant l'Arcko, et se nourrissant du feu. Son talent Torche venait de s'activer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Jeu 20 Fév 2014 - 13:10

Bien évidemment, j’avais demandé une nouvelle plénitude à Lust parce qu’à cause de la buée noire, elle venait de perdre toutes les augmentations de la première plainte. C’était un peu idiot de ma part d’avoir lancé une buée noire alors que je voulais augmenter mes pokémons. Mais je préférais faire cela plutôt que de laisser ce maudit tamanoir se booster un maximum. J’avais déjà bien assez de mal à le vaincre comme ça alors qu’est-ce que ça aurait été si le pokémon feu devenait encore plus fort. Non, je ne voulais même pas y penser.

Et ce n’était pas le pire, loin de là. Alors que Lust se préparait à se plaindre à nouveau, le Zodiac ordonna une saisie sur la capacité. En mon fort intérieur, un criant déchirant du genre ‘’NOOOOOOooon !!’’ retentit. C’était affreux. Je m’acharnais à augmenter du mieux que je le pouvais mes compagnons et ce gars réduisaient tout en miettes d’un simple ordre. Merde ! Mais qu’est-ce qui ne tournait pas rond ? Pourquoi est-ce que j’étais totalement impuissant face à ce gars. Il n’avait qu’un seul et unique pokémon, UN seul. Et moi, j’en avais quatre sur le terrain. C’était un cauchemar. J’avais l’impression que ce mec cherchait à m’humilier, à me faire passer toute envie de combattre en me faisant clairement comprendre que je ne pouvais rien contre lui.

En plus, le roux ordonna une danse-flamme sur l’arcko. Je rageai intérieurement. Il osait s’en prendre à un si faible pokémon. Tss … Et après, ça voulait donner des leçons ? Ce mec faisait vraiment pitié. Il ne valait pas mieux que l’autre Un cri déchirant retentit alors que le monstre enflammé invoquait ses flammes. C’était le pokémon plante, il souffrait tellement de se faire bruler ainsi. Merde ! Je devais faire quelque chose mais une directive de mon adversaire me cloua sur place.


« Traverse le feu. »


L’attaque n’avait alors pas seulement pour but de punir l’impudence du gecko, elle servait aussi de boost pour son propre pokémon. Je me sentais alors vraiment idiot. J’aurais dû y penser plus tôt. Lust n’était pas la seule à pouvoir s’augmenter. Aquiel en était elle-aussi capable, comme venait de le prouver le roux. Mais ça ne m’aurait été d’aucune utilité dans ce combat.
Outre le fait que l’aflamanoir s’abreuve de ses propres flammes, il y avait quelqu’un d’autre qui les mangeait de force : l’arcko. Je devais le sauver, le mettre hors d’atteinte du roux et de son pokémon de malheur.


« Lust, Psyko sur l’arcko ! »


L’attaque n’avait pas pour but de faire du mal au petit gecko. J’avais prévu de l’extraire grâce à la capacité et ainsi le protéger des flammes et de l’incendiaire. Lust s’exécuta, invoquant ses pouvoirs et faisant briller ses yeux et son plastron d’un rouge écarlate. La cible s’éleva alors en l’air et vint rejoindre mon camp. Je le pris alors dans mes bras pour l’empêcher de repartir au front puisqu’apparemment, l’envie d’était toujours là malgré les blessures. Je sortis aussi Zuki de sa ball et ordonnai d’un ton ferme et résolu à faire le plus de dégâts à l’autre :


« Zuki, pistolet à O ! Nearys, tonnerre ! Crocmou, Cage-éclair et Aquiel, purée de pois à nouveau ! »


Le pistolet à O et le tonnerre ne devaient faire qu’une seule et même attaque. J’avais vu cela pendant mon match contre Mlle Hammington, d’une façon différente. Et je réitérai donc cette combinaison. La cage-éclair était là pour limiter les déplacements de l’adversaire et je voulais une nouvelle purée de pois en espérant que, cette fois, elle puisse empoisonner l’ennemi.

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Jeu 20 Fév 2014 - 13:47


Lavi semblait avoir de plus en plus de mal à contenir sa rage. Visiblement, il n'avait pas apprécié que je m'en prenne à l'Arcko, et pourtant... c'était de la pure légitime défense. C'était également lui qui avait amorcé le combat contre Iru : celui-ci n'avait fait que Stocker de l'énergie, en prévision d'un affrontement possible.

Je fus satisfait lorsqu'il ordonna à sa Gardevoir de sortir l'Arcko du Danse-Flamme. L'incendiaire se retrouvait donc seul au milieu du feu. Je vis Lavi prendre le petit Arcko dans ses bras, afin de l'empêcher de retourner au combat. Je fis un signe de tête.



« Empêche le de retourner se battre. Je ne fais que me défendre, et la différence de niveau est bien trop importante pour qu'il puisse s'en tirer sans dommages. »


Le blond sortit un nouveau Pokémon, sa Crocodile, et donna ses ordres. Je souris légèrement en voyant qu'il perdait ses moyens. Il venait d'ordonner une Cage-éclair et une purée de pois. Les deux effets - paralysie et poison - étant incompatibles : le métabolisme des Pokémons protégeait automatiquement des autres altérations une fois qu'ils étaient soumis à l'une d'entre elles. Ce fut donc l'effet de poison qui fut appliqué à mon Aflamanoir, vu que la Démolosse était plus rapide que le Draco. A vrai dire, je préférais qu'Iru soit empoisonné et libre de ses mouvements que l'inverse.

Par contre, je ne pouvais rien faire contre le combo eau/électricité qu'il décida d'utiliser. Heureusement, le pistolet à O fut affaibli par la présence du Danse-Flamme : l'eau avait commencé à s'évaporer avant d'arriver jusqu'à l'incendiaire.

Pour l'instant, Iru était encore assez en forme pour ne pas avoir à consommer ses stocks d'énergie. Par contre, il était plus que temps de passer à l'attaque.



« Suc Gastrique sur Démolosse, et enchaîne avec Canicule. »


Je n'étais pas certain que la Démolosse ait le talent Torche, mais je préférais jouer la carte de la sécurité et m'assurer qu'elle ne puisse pas encaisser l'attaque. L'incendiaire ouvrit grand la gueule et envoya un fluide qui fila à toute allure sur la chienne. Cette substance acide allait s'infiltrer dans son corps et neutraliser son talent inné, la rendant vulnérable au feu.

Et finalement, l'attaque arriva, boosté par la Plénitude volée à la Gardevoir. Une immense vague de chaleur fut propagée juste devant l'Aflamanoir. La puissance était déjà importante de base, mais en plus, Iru, du fait de son type feu, maitrisait à la perfection toutes les attaques de ce type (NdA : STAB). Et ce n'était pas tout. La Torche permettait également d'utiliser les attaques feu à leur plein potentiel.

Les Pokémons de Lavi n'allaient pas s'en tirer sans dommages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Jeu 20 Fév 2014 - 17:39

Les attaques fusèrent en direction de l’aflamanoir. Ce fut d’abord au tour d’Aquiel qui, cette fois, réussit à empoisonner l’adversaire. Bien, c’était très bien, même. Il allait se consumer à petit feu jusqu’à la fin du combat. Mais par contre, la cage-éclair de Crocmou ne parut avoir aucun effet. Je me rembrunis en voyant cela. Evidemment, ça aurait été trop beau si l’ennemi avait été touché par les deux altérations.

« Empêche-le de retourner se battre. Je ne fais que me défendre, et la différence de niveau est bien trop importante pour qu'il puisse s'en tirer sans dommages. »

Le roux parlait de l’arcko. Comme s’il m’apprenait quelque chose, là, Ha ! Il croyait peut-être que c’était pour autre chose que j’avais retenu le gecko. Et si c’était le cas, il faisait bien pâle figure. Je marmonnai quelque chose du style ‘’Vous ne m’apprenez rien’’ à l’attention de l’autre. Mais à vrai dire, c’était tellement faible que je n’étais pas sûr qu’il l’entende.

La combinaison pistolet à O/Tonnerre fonctionna très bien si on omettait le fait que l’attaque eau perdait de sa puissance en étant au contact de la danse-flamme. Et apparemment, j’ai suffisamment causé de dégâts à l’adversaire pour que celui-ci daigne réagir. En fait … j’aurais préféré que le Zodiac ne fasse absolument rien. Parce que vu ses ordres, j’allais avoir du mal à résister. Le roux voulait clairement qu’Aquiel se fasse frapper par la canicule et pour se faire, il ordonna un suc gastrique pour faire disparaître les effets de son talent, à savoir torche.

Je tressaillis. Ça allait faire mal, très mal. Mais alors que le tamanoir remontait les choses de ses entrailles pour les envoyer sur ma chienne, l’arcko se libéra de mon étreinte. Je poussai un Ho de surprise en le voyant se jeter entre Aquiel et les remontées gastriques de l’aflamanoir. C’est avec … joie (le moment qui correspond le plus à l’émotion ressentie) que je vis le pokémon plante se faire frapper par l’attaque. C’était … merveilleux ! Ma demolosse ne souffrait pas de la perte de son talent à présent et allait pouvoir résister à la canicule qui se préparait !

D’ailleurs, en parlant d’elle, l’incendiaire était en train de rassembler ses forces pour l’effectuer. Maintenant qu’Aquiel était libre, j’allais pouvoir établir une riposte … ou du moins, mieux me protéger mais il fallait faire vite. Lust et Nearys souffraient le plus, j’allais donc les mettre près de la chienne ou alors loin de l’aire d’effet de l’attaque.


« Nearys, vas derrière Aquiel ! Lust, téléport ! »


Le petit pikachu fit de son mieux pour se retrouver derrière sa compagnonne lorsque la vague de chaleur s’abattit sur l’étroite ruelle. Pour sa part, Lus décida de se transférer sur un toit, en hauteur. Les autres, ainsi que moi-même, devraient résister tant bien que mal à l’attaque. L’aflamanoir invoqua sa canicule et presque aussitôt nous fûmes submergés par la chaleur étouffante. J’avais du mal à respirer et quand j’y arrivais, j’avais l’impression que mes poumons me brûlaient. C’était tout simplement l’enfer. Mais bien heureusement, il ne dura pas longtemps. Lorsque la chaleur refit place à la relative fraîcheur de ce mois, mes pokémons tenaient toujours bon. Nearys n’avait apparemment pas été entièrement protégé par la torche d’Aquiel. Bon, l’essentiel était qu’il tenait toujours sur ses pattes.

Je respirai un grand coup l’air froid pour tenter de me rafraichir les esprits. Je devais penser à la contre-attaque. Mais je me rendis compte que je n’avais pas de solutions. Absolument rien. Je ne pouvais pas gagner, même en jouant tout sur l’attaque. C’était impossible et je ne m’en rendais compte que maintenant. Un flot de honte et de regrets s’abattit alors sur moi. Qu’avais-je fait ? Oui, pourquoi j’avais fait cela ? POURQUOI ?!

Je ne pus retenir mes larmes plus longtemps. J’avais tellement honte de ce que j’avais fait. Mais qu’est-ce que j’étais devenu ? Qu’est-ce qu’il s’était passé pour que je devienne un monstre comme ça ? Je tombais à genoux, les larmes tombant de mes joues et s’écrasant sur le béton juste devant moi. Je sanglotais alors :


« Qu’est-ce que j’ai fait ? … »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Ven 21 Fév 2014 - 8:07


« NON ! »


J'avais crié en voyant l'Arcko se défaire de l'emprise du blond. Il bloqua ainsi le suc gastrique, protégeant ainsi le talent de la Démolosse. Mais il n'allait pas être protégé de la Canicule. Les dommages allaient être atrocement élevés, peut-être même que la blessure serait fatale. Mon visage se couvrit d'un masque d'horreur. C'était pour ça que je voulais que l'Arcko reste loin du combat... Mais Lavi n'avait visiblement pas prêté attention à mon ordre, faisant risquer sa vie au Gecko. Pire encore, le blond semblait satisfait que le talent - Torche, vu sa réaction - soit conservé. Il ne semblait pas prêter attention aux risques encourus par le Pokémons Plante. Quoi qu'il pense, j'avais précédemment choisi mon attaque avec soin : le Danse-Flamme avait juste la puissance nécessaire pour forcer l'Arcko à se tenir tranquille. Oui, il avait souffert, mais c'était un combat, et il n'avait pas risqué sa vie.

Je voulus ordonner à Iru de stopper son attaque, mais je savais bien que c'était trop tard. La vague de chaleur se propagea dans la ruelle, et je dus attendre, les lèvres pincées, qu'elle se dissipe. Lorsque ce fut fait, je me mis à courir vers l'Arcko, le prenant dans mes bras, priant pour qu'il ne soit pas trop tard.

Je pouvais prier autant que je voulais, ça ne changerait rien. Tenant le corps innanimé de l'Arcko dans le creux d'un bras, je fouillais dans une poche, sortant un petit cristal étoilé, de couleur jaune. Si le Pokémon avait encore une once de vie en lui, il s'en sortirait. Mon soulagement fut intense lorsque le cristal commença à se dissiper au contact du corps. Celui-ci réagissait à la gemme et en absorbait les propriétés curatives. L'Arcko remua, mais n'ouvrit pas les yeux. Il était vivant, mais encore inconscient.

Je posai son corps à terre, et me redressai. Mon regard était sombre, et j'avais l'intention de faire comprendre à Lavi que ses actes n'étaient pas sans conséquences. Derrière moi, j'entendis Iru se rapprocher. Le connaissant, je savais qu'il mettrait un long moment avant de se remettre de cet incident. Il se le reprocherait, alors qu'il n'y était pour rien. Heureusement que l'Arcko avait survécu...

Mais je fus surpris en voyant le blond tomber à terre et commencer à pleurer. Mon cœur se serra. J'avais vraiment fait du mal à ce garçon. Même s'il n'était plus si jeune, il restait sensible, et il avait traversé trop de situations difficiles pour ne pas être affecté. Mais je devais être dur. Je devais lui faire la leçon de morale que quelqu'un d'autre pourrait lui faire. Je devais le faire moi-même, parce que j'étais responsable de son état, et que j'étais le mien placé pour en parler.



« Ce que tu as fait ? Tu as voulu tuer un homme. Tu dis que c'est un Zodiac, et qu'il mérite pas de vivre. Mais t'es qui pour juger de ça ? Si tu commences à dispenser ta propre justice et à tuer ceux qui ne te plaisent pas, tu deviendras comme eux. Exactement comme les Zodiacs que tu détestes. Je ne sais pas ce qu'ils t'ont fait, et je veux pas le savoir, mais au final, tu n'es pas meilleur qu'eux. ARRÊTE DE PLEURER ET REGARDE CET ARCKO ! Je t'avais prévenu de le tenir loin du combat, mais non, tu as préféré le laisser partir pour qu'il protège ta Démolosse ! Ce sont les forts qui doivent protéger les faibles, pas l'inverse ! Et tu vois le prix qu'il en a payé ? Il a failli en mourir ! »


Au fur et à mesure que je parlais, je me détestais. Je faisais tellement souffrir le blond, encore une fois. Mais cette fois-ci, je savais ce que je faisais - ou du moins, je l'espérais. Il devait rentrer dans le droit chemin. Il le fallait. C'était la seule solution pour que je puisse vivre avec ce que j'avais fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Dim 23 Fév 2014 - 9:01

Hors-RP:
 

Des pleurs et des lamentations, voilà tous ce qui était audible dans cette petite ruelle insalubre de Mégapagopolis. Les ordures qui jonchaient cette rue étaient renversées (si tant est qu’elles étaient en ordre à un moment donné) et témoignaient très bien du combat qui venait d’avoir lieu et qui venait de toucher à sa fin. Il n’y avait plus d’envie d’en découdre, ni même de combattre. Il s’était passé des choses bien bouleversantes en cette fin d’après-midi.

Le jeune blond était toujours prostré au sol, pleurant de chaudes larmes et ne semblait pas vouloir s’arrêter de se lamenter et de verser ses larmes. Sa gardevoir, si haut au dessus de ce bien sombre spectacle, ne fit rien pour le réconforter. Elle qui l’avait consolé du mieux qu’elle le pouvait durant les évènements tragiques de Lakit ne fit rien si ce n’est redescendre de son perchoir et attendre derrière son dresseur, en fixant le Zodiac.

Celui-ci s’était précipité vers le corps inerte de l’arcko que le blond n’avait su protéger pendant la période caniculaire. Le pokémon plante ne devait certainement pas avoir su résister à l’attaque dévastatrice et avait quitté cette terre pour de bon. Le roux se tenait lui aussi à genoux. Il portait le corps du gecko en tremblant. Son visage était un masque de douleur et de regret, mais aussi de colère. En fait, si l’autre ne pleurait pas toutes les larmes de son corps, on aurait pu voir que les deux opposants revêtaient la même expression, horrible et dégoutée.

Alors que l’adolescent ne cessait de se morfondre et de répéter à qui voudra bien lui répondre ce qu’il avait fait, l’autre se releva alors. De son expression, l’indignation semblait avoir prit une place prépondérante. Il semblait aussi un peu soulagé, sûrement quant au sort du gecko qui, finalement, avait décidé de rester sur terre et de reporter à plus tard son entrevue avec Arceus le tout puissant. Soudain, une voix grave et marquée d’une intonation tout aussi grave s’éleva, surpassant les sanglots du jeune garçon.


« Ce que tu as fait ? Tu as voulu tuer un homme. Tu dis que c'est un Zodiac, et qu’il ne mérite pas de vivre. Mais t'es qui pour juger de ça ? Si tu commences à dispenser ta propre justice et à tuer ceux qui ne te plaisent pas, tu deviendras comme eux. Exactement comme les Zodiacs que tu détestes. »

Le roux venait de répondre à son ancien adversaire, ses paroles montraient un dégout non dissimulé envers le blond et sûrement que l’autre se retenait de vomir devant l’incapacité de son vis-à-vis. Le garçon ne leva pas pour autant la tête. Il resta là, à se morfondre comme s’il n’avait rien entendu, comme si les paroles pourtant justifiées qui s’adressaient à lui ne le touchaient pas le moins du monde. Mais cela n’était qu’en apparence, qu’à l’extérieur. Il bouillonnait intérieurement, disant à son fort intérieur ce qu’il aurait voulu dire au roux et qui ne voulait pas franchir ses lèvres. En fait, la deuxième phrase du Zodiac l’avait fait tressaillir, tout comme les troisième et quatrième. On pouvait aisément comprendre ce que le garçon se disait dans sa tête si on connaissait un minimum son histoire. Il se posait une nouvelle question où il demandait ce qu’avait fait son père pour que son assassin ait voulu dispenser sa justice, pour reprendre les mots de l’autre.

« Je ne sais pas ce qu'ils t'ont fait, et je veux pas le savoir, mais au final, tu n'es pas meilleur qu'eux. ARRÊTE DE PLEURER ET REGARDE CET ARCKO ! Je t'avais prévenu de le tenir loin du combat, mais non, tu as préféré le laisser partir pour qu'il protège ta Démolosse ! »


Le reste des paroles du Zodiac firent enfin réagir le blond. Il releva la tête, s’arrêtant subitement de se morfondre et affichant à présent un air de surprise sur ses traits encore juvéniles. Il avait complètement oublié l’arcko, l’avait délaissé au profit de la sauvegarde de son équipe. Il avait honte, encore plus qu’avant, lorsqu’il s’était laissé tomber à terre. C’était paradoxal. L’adolescent avait entamé le combat contre le premier des Zodiacs en ayant pour but de sauver et de protéger le gecko. Et pourtant là, il l’avait laissé se faire gravement blessé parce que sa rage et ses différents personnels avec la team avaient pris le dessus. Il était pathétique et le savait et en avait honte.

Ses yeux se portèrent alors sur le corps inerte du pokémon et s’imagina le pire. Il ne savait pas que l’autre l’avait soigné en usant d’un rappel max et du coup, il ne pouvait pas savoir que l’arcko était hors de danger. Son visage se transforma en un masque de d’horreur. Il se releva et parcourut les quelques mètres qui le séparaient du pokémon du plus vite qu’il le put, comme si sa vie en dépendait. Il souleva le corps et déjà les larmes qui s’étaient subitement arrêtées de couler sur ses joues faillirent rejaillir. Mais il réussit à les contenir, comme si les injonctions de l’autre venaient enfin de traverser son esprit et qu’il les obéissait.


« Ce sont les forts qui doivent protéger les faibles, pas l'inverse ! Et tu vois le prix qu'il en a payé ? Il a failli en mourir ! »


Cette remarque désarçonna complètement le gosse. Il ne savait quoi dire, quoi répondre au roux. Et puis, que pouvait-il lui dire ? Le Zodiac avait raison et l’adolescent ne pouvait pas le contredire. Et de toute façon, il n’en avait pas l’envie, il se sentait vide. Il avait l’impression qu’il n’était plus qu’une coquille vide, dénuée de toute âme ou que celle-ci s’était enfuie en voyant les horreurs qu’il avait commises.

Mais finalement, ses lèvres se délièrent, trouvant la force de prononcer quelques mots à l’intention de l’autre. Contrairement aux paroles intérieures qu’il avait proféré à l’encontre du Zodiac, cette fois-ci les mots étaient dénués de fiel, seul résidait la tristesse dans sa voix et le regret.


« Je n’ai jamais voulu ça … »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamoru Yamazakura
La fin justifie les moyens - Commandant Scorpio
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/06/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mar 25 Fév 2014 - 9:55


Lavi se précipita au chevet de l'Arcko, le visage dévasté. J'attendis un peu avant de le rassurer. Je voulais qu'il ressente la même culpabilité que moi. Je voulais qu'il comprenne ce que ça faisait de se sentir responsable de la mort de quelqu'un. Après ça, il ferait surement attention à ses actes, et peut-être même qu'il comprendrait ce que je ressentais.

Ce fut lorsqu'il décida de m'adresser la parole que je le rassurai.



« J'ai utilisé un Rappel Max. Normalement, il est hors de danger, mais il serait préférable de l'amener dans un Centre Pokémon afin qu'il soit examiné. »


Je fis une pause, et me retournai vers Iru. Visiblement, le combat était terminé, et il était toujours sujet au poison. Je le renvoyai donc dans sa ball, où l'état de stase le préserverait des toxines. Je regardai Lavi dans les yeux.


« J'espère que tu comprends bien que tes actes ne sont pas sans conséquences. La situation aurait pu être bien pire, et tu t'en serais voulu toute ta vie. Parce que la Vie doit être préservée. Nul n'a le droit de juger ceux qui doivent vivre, et ceux qui doivent mourir. »


Quelle ironie. Que je me retrouve à faire ce discours. Je savais ces choses là. Depuis toujours. Mais pourtant, j'avais tué son père. J'espérais qu'il ne suivrait pas ma voie. Que mes paroles lui permettrait de retourner sur le droit chemin. J'étais responsable de lui.


« Depuis le début, cet Arcko était de ton côté. Prends-le avec toi. Soigne-le, entraîne-le, occupe toi de lui. C'est ta punition. Qu'il soit le rappel vivant de ce qu'il s'est passé aujourd'hui. »


Je me retournai subitement, et partit, les yeux humides. Il fallait que je rentre. J'avais besoin de repos.

Je voulais oublier. Mais je ne pouvais pas.

--------------------

Depuis les ombres, j'observais la scène. Mamoru l'ignorait, mais je ne l'avais pas quitté des yeux un seul instant. Il n'avait pas le droit de mourir. Lui qui avait tenu tant de beaux discours sur la valeur de la vie, il avait tué un homme, sous prétexte qu'il le mettait en danger. Je m'étais associée à lui parce qu'il m'avait sauvée, lorsque Gallame avait été tué sous mes yeux.

Perdre une personne qui nous est cher, sous nos yeux, est une des pires choses qui puisse arriver. Je n'avais pas pu supporter qu'il inflige à ce jeune garçon ce que, moi, j'avais subi.

Après l'avoir sauvé la première fois, j'avais attendu ses explications, mais il ne m'avait rien dit, il avait préféré m'ignorer, probablement par peur.

A partir de là, j'avais décidé de l'observer, et de lui refuser la mort s'il la cherchait.

Mais il m'avait surprise. Il semblait maintenant bien décidé à vivre, et à corriger son erreur.

J'attendais de voir comment les événements se dérouleraient par la suite, mais...

J'avais bon espoir.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   Mar 25 Fév 2014 - 10:46

Le silence plana quelques secondes dans les airs comme attendant d’être brisé. Et c’est ce qu’il se passa. Le roux prit la parole et, pour une fois, alors qu’il n’avait délivré que sermons à l’égard du jeune garçon, là, il le rassura. L’arcko était en vie bien que faible. L’adolescent leva des yeux surpris mais aussi rouges d’avoir pleuré sur le Zodiac. Il venait de sauver la petite vi que le blond s’était évertué à protéger, en vain. N’est-il pas si mauvais que cela, en fin de compte ? Ou bien cachait-il son jeu comme tout sbire qui se respecte ? Le garçon ne le savait pas et ça lui était bien égal à vrai dire. L’arcko était sauf et, à ce moment, c’était la seule chose qui comptait pour lui.

L’homme rappela son pokémon dans sa ball et se retourna à nouveau vers son interlocuteur qui ne s’intéressait déjà plus à lui. Sa voix grave couvrit à nouveau le silence qui s’était installé dans la ruelle. Il avait encore des leçons à donner, encore et toujours des sermons.


« J'espère que tu comprends bien que tes actes ne sont pas sans conséquences. La situation aurait pu être bien pire, et tu t'en serais voulu toute ta vie. Parce que la Vie doit être préservée. Nul n'a le droit de juger ceux qui doivent vivre, et ceux qui doivent mourir. »


Le blond ne l’écoutait pas mais les paroles du roux resteraient gravées dans sa mémoire à jamais, c’était sûr. Maintenant, libre au concerné de les mettre en pratique ou non. Et nous pouvions d’ores et déjà savoir qu’il lui serait difficile de les respecter pour un homme en particulier.

Le gecko remua dans les bras de l’adolescent alors même que le Zodiac lui avait à nouveau adressé la parole. Il disait que cet arcko, aussi puissant et sage deviendra-t-il, rappellerait à jamais les évènements affreux qui s’étaient passé en ce jour. Le blond eut le cœur pincé. Il avait voulu, et ce depuis le début, capturé le pokémon plante. Mais maintenant que le Zodiac lui avait révélé une vérité si dure que celle-ci, il n’avait plus envie d’avoir un nouveau membre dans son équipe. Mais il n’avait plus le choix. Il avait fait du mal à cet arcko et en était à présent responsable. S’il le laissait ici, n’était-il pas plus odieux que les sbires qu’il exécrait tant ? Et puis, le garçon devait réfléchir à ses actes et ce n’était certainement pas en tentant de les enfuir au plus profond de soi qu’il allait  réussir à redevenir meilleur (si tant est qu’il l’était un jour). Alors oui, il allait prendre ce pokémon sous son aile et faire ce qu’il aurait dû faire depuis le début : le protéger.

Déjà le Zodiac s’éloignait. Le garçon se retourna pour le voir s’en aller et disparaître à un embranchement. Il respira un grand coup l’air frais de la ruelle comme si ça allait l’aider puis sortit une ball de son sac et l’appliqua sur le front de son nouveau pokémon. Son nom avait déjà été choisi et il en prendrait connaissance à son réveil. L’équipe du blond venait de s’agrandir, Raum, l’arcko l’avait rejoint.

L’adolescent se leva, Lavi Ash se leva. Il avait changé en mal durant ses dernières semaines et lui avait ouvert les yeux. Il devait se reprendre, redevenir meilleur et réfléchir à ses actes. Mais Lavi n’allait pas oublier la Team Zodiac et ses méfaits. Elle devait être arrêtée, point à la ligne.


Hors-RP:
 

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kick out the epic motherf***er ]Lavi[ [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Geyser - 3.000 - Garde Impériale et DeathWatch - Terminé
» Regle Net Epic en français
» Supplément Epic Raiders - Nécrons, Eldars Noirs et GI
» Epic Mickey WII (2010)
» Forgeworld arrête (peut-être) la gamme Epic !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: