Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Sam 8 Fév 2014 - 18:35

Rien.

Mon exploration aux ruines de Lakit n'avait rien donné.

Pendant un moment, j'avais cru que les légendes qui entouraient cette région de Maïlys seraient non seulement justifiées, mais en plus me permettraient d'avoir un meilleur aperçu (et donc une meilleure accessibilité) à mes objectifs. Mais il n'en fut rien. Je n'eus pas besoin de longtemps pour comprendre que la chimère que suivait la Team Zodiac n'aiderait en rien ma situation. Un tel pouvoir, une telle récompense: exaucer n'importe quel vœu, un vœu promis à tous... quelle utopie. Même si cet Ophiuchus était de bonne volonté, l'être humain est assez fou pour piétiner son prochain, fusse-t-il son supérieur, pour un peu de pouvoir. Que la Zodiac ou que la Ligue mette la main sur l'étoile ne débouchait dans mon esprit qu'à une seule et même issue: une véritable guerre interne pour avoir plus de vœu que les autres. Et je n'avais aucun besoin de cela.

Ce voyage me permit toutefois d'entrainer ma petite équipe et de m'endurcir moi-même. Au fil des jours et des semaines, je retrouvais l'usage de mon corps, et d'ici peu je serai aussi endurant que jadis. Ou du moins le pensais-je. Et quelle meilleure option pour vérifier ce genre de théorie tout en avançant dans le but que je m'étais fixé que d'affronter la deuxième arène de Maïlys?

J'hésitais longuement sur le choix de celle-ci. Mon ambition première se porta sur les Ruines de Lakit elles-même. J'en étais proche, et la Championne, Leane, Maitresse des Spectres et des Pokémon Ténèbres me sembla un défi approprié au message que je voulais porter au monde autour de ma personne. Hélas j'appris rapidement l'indisponibilité de celle-ci. J'envisageais ensuite Esperantown, l'arène de Drake le Dracologue. Mais les travaux incessants de cet endroit dévasté me fit douter de la disponibilité du Champion. Et je ne voulais pas attendre.

Puis j'eus vent d'une autre nouvelle: Sugil, le Champion Glace de Megapagopolis avait rendu son tablier et cédé son titre à une nouvelle dresseuse. Eva Baker, maitresse du type Plante. Une once de verdure dans un environnement bétonné et aseptisé. Que c'était pittoresque. Qu'il en soit ainsi, je serais son premier adversaire.

Armé de mon premier et seul badge, je me rendais, en fin d'après midi, à l’arène en question, vêtu d'une façon qui ne pouvait pas me laisser passer inaperçue. Sous cet accoutrement cocasse se cachait toutefois un déguisement très réfléchi. J'avais pris possession d'un Kimono violet qui m'enveloppait les jambes, la taille, les manches et les épaules, fermé le plus possible, afin de dissimuler ma silhouette du mieux que je pouvais. Mes seules clavicules saillantes trahissaient ma morphologie, mais auraient aussi bien pu appartenir à un homme malade qu'à une femme maigre. Sur mon crane, le casque laissant échapper quelques mèches rebelles contenait une perruque dissimulant ma véritable couleur et qualité de cheveux. Mon corps tout entier était recouvert de rubans, me donnant l'air d'une momie, que j'avais pris soin de rendre juste assez lâches au niveau du visage pour qu'ils ne dévoilent rien de mes traits réels. Pour finir, j'avais assombri ma peau et mes lèvres aux endroits nécessaires pour avoir un look de grand brulé.

Oui. J'étais méconnaissable. Ridicule, mais méconnaissable. Enfin, ridicule, si tant est que quiconque ose se moquer d'un ou d'une grand(e) brûlé(e). Un grand brûlé... Je ne m'étais rendu compte que tardivement de combien cet accoutrement était ironique au vu du type auquel j'allais faire face ce soir là. Ah ah ah.

C'est ainsi préparé que j'ouvrais les portes du cabaret, me présentais et présentait le Badge que Gustav Gudbjörn m'avait remis à l'époque. J'avais beaucoup appris depuis, et je m'étais nettement amélioré. Cette fois, je serais attentif aux règles. Mes Pokémon avaient des objets, et, leurs puissances nouvelles leur offrant de nouvelles perspectives, je les avais préparés à de nouvelles techniques.

Showtime.

~~~~~~



Dernière édition par Rephakn'athut le Mer 16 Avr 2014 - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 9 Fév 2014 - 8:47

Mardi après-midi. Tout était calme au cabaret, personne n'était venu ni pour se battre contre d'autres dresseurs sur scène, ni pour défier la championne, aussi cette dernière était-elle en train de rempoter des pieds de lierre pour décorer un peu plus la grande salle. On n'a jamais assez de verdure dans une arène de type Plante. A terme, son travail devrait apporter de la verdure à l'extérieur aussi, et couvrir la façade qui donnait sur la rue de lianes décoratives. Elle était tellement absorbée par son travail et par ses rêveries sur le résultat qu'elle obtiendrait dans un an ou deux, à genoux devant un pot en agrile émaillé rouge et les mains couvertes de gants dans le terreau, elle manqua de ne pas remarquer le nouvel arrivant qui ouvrait la porte de son arène.

Ce fut l'intervention d'Amasis, l'un des jardiniers de l'arène, qui la sortit du monde où les plantes envahissent la ville. Il l'interpella pour lui signaler la présence du nouveau venu. Émergeant du coup, elle se releva prestement. L'arrivant était un franc hurluberlu. Il (ou elle, d'ailleurs, comment savoir ?) avait le corps recouvert de bandages, et portait un kimono violet. Hé bien, il n'avait pas dû passer inaperçu en venant, celui-là ! Malgré le ridicule de sa tenue, il fallait de l'audace pour porter ça en public... Un bon point pour lui. Tout en le saluant, la championne réalisa qu'elle-même n'était pas présentable du tout : elle ne pouvait pas décemment monter sur scène avec ses vêtements de jardin élimés et maculés  de terre...


_Bonjour, et bienvenu au Lys en Fleurs ! Je suis Eva Baker, la championne. Si vous désirez monter sur scène pour combattre, voyez avec Amasis, il saura s'occuper de vous. Je vais me rendre présentable, j'en ai pour quelques minutes.

Dès la plus élémentaire des politesses satisfaite, Madame Camélia dégagea en touche par le couloir qui menait à sa loge. Le jardinier à qui elle avait implicitement demandé de s'occuper de l'hurluberlu se tourna vers ce dernier. De taille moyenne, les cheveux noirs et la peau mate, il était un peu plus vieux qu'elle était à peu près dans le même état que la championne d'un point de vue vestimentaire ; cependant, lui n'avait absolument pas l'intention de monter sur scène, alors c'était bien le cadet de ses soucis. Il prit la parole sur un ton un peu désolé.


_J'espère que vous venez défier Mme Baker, parce qu'il n'y a aucun autre dresseur présent... Quoiqu'il en soit, si vous voulez vos battre, la scène est par là.


Retirant ses gants maculés de terre, le jardinier ouvrit la porte du petit escalier en bois qui menait à la scène qui servait de lieux de combats pour l'arène autant qu'elle remplissait son rôle premier, le soir. D'un geste de la main, il indiqua au visiteur de les monter. En haut des marche se trouvait une deuxième porte, en métal, visiblement renforcée pour résister à tous les éléments. Si le supposé challenger décidait de la franchir, il trouverait ladite scène, dont le sol, le plafond, toutes les autres portes et même les rideaux étaient également étanches, ignifugés et incroyablement solides. Une épaisse vitre de verre dit "incassable" se levait déjà pour protéger le reste de la salle, et deux cabines relativement spacieuses, aux deux extrémités du terrain de combat étaient sorties de trappes dans le sol. Construite dans le même matériau que l'écran qui les séparait des potentiels spectateurs, elles servaient sans surprise à permettre aux pokémons de s'en donner à cœur joie sans risquer de blesser les dresseurs.

Trois ou quatre minutes à tout casser après avoir disparu dans sa loge, Eva était de retour, débarrassée de loques qu'elle portait pour jardiner et vêtue de manière à pouvoir monter sur scène. Sans être clinquante, sa robe relativement sobre était quand même de bonne facture et... Présentable. Elle avait pris soin de rassembler les pokéballs de son équipe d'arène : avoir mis en place la scène pour un combat et préparé un challenge se révéleraient parfaitement inutile si le nouvel arrivant était venu simplement pour regarder en sirotant un rafraîchissement. Cependant, quand on est vêtu de pareille manière, on n'est généralement pas du genre "spectateur"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 9 Fév 2014 - 9:23

Deux choses me frappèrent en entrant dans l'arène, puis en montant sur scène. Etait-ce un effet de mon imagination, de mes préjugés, de mon éducation, je n'en savais rien. Mais j'avais toujours considéré les Pokémon plantes comme des Pokémon moins dangereux que les autres. Les insectes avaient certains représentants dangereux, tels que les Pyrax, les Cizayox ou les Brutapodes. Mais les plantes, si l'on enlevait les Florizarre généralement abjects, souffraient à mes yeux d'un manque cruel de charisme effrayant qui donnait cette crédibilité aux Pokémon feux ou dragons, ou de fourberie qui trahissait les plans des Pokémon spectres et ténèbres par exemple. En somme, je voyais les Pokémon plantes comme des herbivores. Quasiment le stade le plus bas de la chaîne alimentaire.

Toujours est-il que ce préjugé idiot fut rapidement remis en question quand je rencontrai la Championne. En répondant poliment à son accueil, je voyais par son attitude, sa tenue, le travail qu'elle avait réalisé ici et la fermeté qui émanait de son regard, que c'était une femme travailleuse et assidue. Et je savais que le travail pouvait combler le talent. Si ses Pokémon ne m'effrayaient pas, je savais déjà que je devais me méfier d'elle.

C'est en suivant ensuite les instructions pour me rendre sur scène que je finis de ballayer mes avis préconçus. Arrivé sur la scène, je ne pus m'empêcher d'observer les lieux. Ma main gantée tata un peu les rideaux et les tissus décoratifs et reconnut aussitôt la même matière ignifugée dont était composée ma propre cape quand j'agissais de nuit, sous mon masque de Tutankafer. Enfin, un coup rapide sur la vitre et un « poc » sourd plus tard, je compris que cette protection devrait pouvoir résister à de nombreux et violents chocs.

Eva Baker avait tout fait pour que cet endroit soit indestructible. Et déjà je savais que ça n'était pas que pour protéger les lieux de mes Pokémon.

Adieu les stéréotypes. Le type plante était devenu un type dont je devais me méfier.

La diva réapparaissant sous mes yeux, pokéballs à la ceinture, sembla attendre mon intervention. J'acquiesçais silencieusement et tournais ma propre ceinture pour dévoiler les quatre pokéball qui y étaient accrochées, et sans rien ajouter je montais sur la petite zone protégée qui devait m'accueillir en tant que dresseur. Enfin, je lançais finalement :


"Je suis prêt."


J'attendais ses instructions. Le nombre de Pokémon, les règles du combat, bref : qu'elle ouvre le bal.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 9 Fév 2014 - 11:13

Eva avait débarqué directement sur la scène, un grand sourire au lèvre, et ce pour trouver le visiteur en train de sonder la solidité du décor. Héhéhé, il ne risquait pas d'être déçu. Le fait qu'ils soient vierges de traces et d'éclats engendrés par des chocs n'était pas uniquement à mettre sur le compte de leur nouveauté... Quoiqu'il en soit, elle avait vu juste : elle avait son premier challenger. Elle s'était attendue à une affluence plus importante, mais en deux semaines personne n'avait encore osé la défier. Sans doute était-ce dû à la tradition qui voulait que les dresseurs commencent par l'arène de Port Lieucca, dont le champion avait l'air assez sévère et pour le moins compétent. Soit. Elle attendrait ; ça, elle savait faire. Quoiqu'il en soit, pour son premier test d'aspirant au badge, elle comptait bien marquer le coup avec un combat haut en couleurs et de grande classe. L'hurluberlu était prêt, selon ses dires. Hé bien, va pour le blabla de règles !

_Dis-moi, c'est ton premier badge ? Quoiqu'il en soit, mes règles sont les mêmes dans tous les cas : trois pokémons, pas d'objets à utiliser. Je serai plus indulgente si tu fournis du beau spectacle pour les visiteurs qui ne devraient pas tarder à arriver. Tiens, d'ailleurs... Amasis ? Tu peux afficher devant le cabaret que le premier challenger de l'arène est là ? Ça devrait faire venir du monde. Et dis à Manon qu'elle va avoir du boulot...


Cette fois qu'elle allait l'affronter, Madame Camélia s'autorisa détailler le nouveau venu de la tête aux pieds, à la recherche d'indices sur sa personne. Comment qu'elle regarde, elle n'arrivait pas à déterminer son genre. Bah, qu'importe ? Un homme, un femme ? La même chose. Elle supposa donc que c'était un homme, du fait de sa prise de parole au masculin. En revanche, un détail plus intéressant avait attiré son attention. Les lèvres et le tour des yeux de l'étrange personnage avaient été foncés (ou éclaircis, d'ailleurs, elle n'avait aucune idée de sa carnation naturelle). Elle avait travaillé toute son enfance dans le monde du spectacle, à regarder les maquilleuse travailler et parfois à les aider en cas d'urgence : les artifices du maquillage, elle connaissait. Visiblement, son adversaire s'était donné du mal pour être méconnaissable, mais on ne la lui faisait pas : c'était louche. Eva avait horreur d'être le dindon de la farce, et craignait que son adversaire ne soit un Zodiac déguisé, et il était hors de question qu'elle donne son badge à un individu de cette espèce.

De plus, elle ne voyait aucun badge épinglé sur le kimono violet. Elle en avait déduit que c'était le premier combat d'arène de la momie ambulante, mais plusieurs autres hypothèses étaient tout aussi probables : elle pouvait avoir affaire à un dresseur possédant déjà un ou plusieurs badge mais ne les affichant pas ouvertement... Ou à un Zodiac. Et il était, encore une fois, hors de question qu'elle cautionne, même involontairement, les activités criminelles de la Team. Enfin, la jazzwoman n'était pas du genre à brusquer ses hôtes. Chaque chose en son temps. De plus, si elle mettait le doigt sur n'importe quel autre détail étayant sa dernière hypothèse, elle aurait tout le temps d'épingler l'hurluberlu : Absinthe et Chartreux s'étaient installés à une table de devant, afin de profiter du match, et ne le laisserait pas fuir s'il tentant de partir précipitamment... Ils avaient été rejoints par deux curieux déjà, qui feraient certainement obstacle en cas de fuite.


_Quoi qu'il en soit, ne faisons pas attendre le public. Boskara, go ! Manon, musique !

La plante insectoïde apparut dans un rayon de lumière rouge alors qu'un air de jazz instrumental commençait à se faire entendre. Sa maîtresse n'avait pas attendu de connaître le niveau des pokémons du challenger pour libérer son premier combattant : en effet, son équipe d'arène, bien que moins puissante que son équipe véritable, n'était pas réellement de bas niveau, où elle devrait la changer régulièrement, et elle n'aimait pas considérer les êtres vivants comme des pions jetables. Aussi étaient-ils de très bon acteurs et simulaient-ils d'être gravement blessés puis KO, tout en retenant leurs coups. Elle avait mis longtemps à les y entraîner, mais c'était désormais chose faite.

Madame Camélia se dirigea tranquillement vers sa cabine en claquant des doigts, puis, une fois confortablement installée dans le fauteuil, engagea la conversation sur un ton quelque peu ironique. Manon, la barmaid, n'en manquait pas une miette, et était prête à effectuer toutes les recherches disponibles pour découvrir l'identité du challenger.


_Les bandes, le kimono, c'est original... C'est une spécialité de chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 9 Fév 2014 - 12:41

Je plissai les yeux une fraction de seconde en entendant la question de mon interlocutrice. Soit elle n'était d'aucune délicatesse, soit elle se méfiait de quelque chose. Dans les deux cas, je ne pouvais pas prendre le risque d'essayer de berner plus longtemps cette Championne. Aussi répondis-je, avec toute la sincérité du monde:

"J'ai fait des erreurs par le passé. Et j'aimerais juste éviter d'être reconnu. Tout le monde a le droit à une seconde chance n'est-ce pas?"


Si Eva se posait des questions quant à mon appartenance à la Zodiac, cette réponse devrait la rassurer. En effet la Team Zodiac agissait toujours le visage masqué. J'aurais pu donc venir à l'arène visage découvert que personne ne se serait douté de rien. Non, à l'instar de mon combat contre Gustav, venir déguisé me permettait de ne pas passer pour Rephakn'athut, mais me permettait également de me cacher d'autres individus qui, eux, connaissaient mon vrai visage. Et si ceux ci me reconnaissaient, j'aurais plus de soucis que dans le premier cas.

Cette pensée me fit sortir des pans de mon kimono la petite boite que j'avais présenté à l'entrée, et qui contenait le badge de Port Lieucca que je présentais à Eva. Laquelle ne sembla pas attendre ma réponse pour appeler son premier Pokémon. Un Boskara. Depuis mon combat contre Gustav, contre lequel ma profonde ignorance des types de mes adversaires avait failli me coûter la victoire, j'avais travaillé. Je savais que ce Pokémon évoluait en Torterra, Pokémon plante et sol. J'étais toutefois incapable de me souvenir si cet adversaire était déjà de type sol ou non.

Dans mon cas ca ne changerait pas grand chose. Toutefois j'allais faire preuve de prudence et bien choisir mon premier participant. D'un geste je lançais la seconde pokéball attachée à ma ceinture et libérais, dans un flash de lumière, Izanami, ma Feuforêve. Son talent Lévitation la rendrait insensible à d'éventuelles attaques Sol, et ses compétences assez polyvalentes me permettrait de m'adapter à cette situation et à cet adversaire dont je ne savais rien.


"Au reste vos conditions me conviennent. J'espère vous offrir un spectacle digne de ce nom."

J'avais prévu de faire tenir à ma Feuforêve un Orbe Vie. Cet objet décuplerait son pouvoir offensif au détriment de sa santé, laquelle était de base déjà loin d'être exceptionnelle. Malheureusement ces objets coûtaient une fortune et je n'avais pas réussi à en obtenir un avant de venir. J'avais donc décidé de me contenter et avais accroché à son cou, comme un collier, une pierre précieuse mauve: un Joyau Spectre. Celui-ci, trouvé lors de mon excursion à Lakit, me permettrait d'augmenter considérablement sa première attaque de ce même type, puis aurait besoin de longues heures avant de se recharger. Autant dire que je l'avais prévu pour ce combat uniquement.

Malgré tout Izanami souffrait encore d'un trop faible nombre d'attaques. Il fallait donc que je joue de prudence. Mon adversaire n'était pas de type normal. Tant mieux. J'allais pouvoir commencer.


"Izanami! Rugissement!"

L'aspect massif du Pokémon me laissait à penser qu'il serait plus enclin à utiliser des attaques physiques. Et les défenses spéciales d'Izanami étant déjà assez élevées comparées à ses défenses physiques, il me semblait important de combler cette lacune avant d'envisager quoi que ce soit d'autre. Ma spectre bomba le torse et, d'un coup, hurla de toutes ses forces un cri intimidant dont les ondes sonores fondirent vers le Boskara.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 9 Fév 2014 - 16:00

Le challenger prétendit qu'il avait commis des erreurs par le passé et comptait changer d'identité. Hé bien, tant qu'il ne continuait pas à commettre des erreurs... Eva se contenterait de cette explication pour le moment ; elle l'aurait cependant à l’œil jusqu'à obtenir la preuve de son honnêteté (ou celle qu'il se payait sa tronche, ce qu'il regretterait sans doute amèrement). On aurait dit qu'il avait balayé le sujet du revers de la main ; il tentait sans doute d'éviter d'avoir à mentionner un passé douloureux, et dont il avait honte, mais le fait qu'il soit un petit malin cherchant à humilier la ligue n'était pas à exclure. Ceci dit, il lui présenta un écrin à badges, qui contenait le badge de Port Lieucca. Bon, si il avait réussi à acquérir la confiance d'un champion, c'était soit un réel dresseur, soit un Zodiac plus malin que les autres... Elle opta pour la première solution.

Quoiqu'il en soit, il venait de libérer un Feuforêve. Un spectre pour une momie ! Voilà qui était pour le moins intéressant, d'autant que le physique de Feuforêve semblait le prédestiner à la danse, ou du moins au show business. C'était un pokémon très esthétique et dont les talents pour la lévitation étaient un petit plus pour élaborer des chorégraphies originales. Enfin bon, ce n'était pas le sujet. Bien que n'ayant pas de prédisposition particulière contre les spectre au niveau du type, le Boskara avait tout à fait les moyens de leur mettre des bâtons dans les roues, et c'était parfait. On allait voir de quel bois était fait ce dresseur au visage dissimulé...

Ce fut l'adversaire qui entama les réjouissances avec un Rugissement. A peine lancé, la plante insectoïde vit sa statistique d'attaque baisser. Ce n'était en réalité pas grand chose par rapport à sa véritable force, mais il faudrait qu'il se souvienne de ça pour retenir un peu plus ses coups. Qu'à cela ne tienne... Il était temps de renforcer un peu son pokémon Bosquet contre les assauts spéciaux de l'élégant petit spectre, et de voir si l'ectoplasme était à son goût. Elle donna ses ordres avant de répondre à l'individu recouvert de bandages. Ni lui, ni elle n'avaient sans aucun doute la journée à passer en bavardages, sans compter que les deux tiers de celle-ci s'étaient déjà écoulés.


_Boskara, c'est un deuxième badge. Utilise Mur Lumière, puis Morsure !

Le pokémon exécuta les ordres. Il érigea un mur qui ressemblait à une envolée de paillettes particulièrement approprié pour le lieu, et fonça en direction de son adversaire le bec grand ouvert. La jazzwoman regretta soudain de ne pas avoir pris une boisson : on apprécie mieux un spectacle quand on a de quoi se rafraîchir sous la main. Bah, elle en offrirait une à son adversaire une fois que le matche serait terminé, et ce quelle que soit son issue. Elle ferait passer ça comme une récompense supplémentaire si il remportait le badge Blues, et comme une sorte de cadeau de consolation s'il échouait. Elle doutait que la deuxième option se présente. Après tout, un deuxième badge n'est pas si difficile que ça à obtenir, à moins d'être vraiment mauvais. Changer de vie en apprenant de ses erreurs requérait une volonté supérieure à celle qui était nécessaire pour entraîner une équipe de pokémon capables d'obtenir un deuxième badge pour leur dresseur...

_Tout le monde a le droit à autant de chances qu'il le désire s'il a la volonté de changer... Et si il ne tombe pas sur quelqu'un qui n'est pas de cet avis et a l'intention de le prouver. Rassure-toi, ce n'est pas mon cas. Du moins, tant que tu ne te contentes pas de recommencer l'histoire en changeant simplement le type d'erreurs... Je suppose que tu as un nom ? Oh, je ne te demande pas celui qui t'as été donné à la naissance... Mais tout le monde a besoin d'une manière de se présenter. Qu'as-tu choisi ?


Les noms ne voulaient pas dire grand-chose. Elle-même n'était pas connue comme Eva Baker, du moins pas jusqu'à ce qu'elle accède au poste de championne de Megapagopolis. Les gens voulaient écouter Madame Camélia, la renommée chanteuse de jazz, mais ignoraient qui était Eva Baker, la fille de couturière, et n'avaient pas grand chose à faire d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 9 Fév 2014 - 16:56

Le Boskara eut à peine reçu l'influence du Rugissement qu'il érigea autour de lui une barrière défensive. Mur Lumière et Protection. J'étais incapable de me souvenir laquelle de ces techniques protégeait des attaques et laquelle protégeait des attaques spéciales. Mais j'étais face à une Championne. Une championne qui me voyait utiliser un Pokémon clairement orienté sur le spécial. J'optais donc pour cette solution. Si je me souvenais bien, les effets étaient limités. J'allais donc essayer de gagner du temps.

Deux options s'offraient désormais à moi. Je décidais d'opter pour la plus sécurisante. A peine Eva eut prononcé ses ordres que je savais ce que je devais faire:


"Recommence et encaisse!"

Alors que le Mur Lumière éclatait en un milliers de paillettes étincelantes, Izanami poussa un nouveau cri qui aurait pour but de diminuer encore l'attaque de mon adversaire. Et pour cause. Si j'avais pu me douter que celui-ci connaissait Morsure, j'aurais probablement envoyé Ankou à sa place. Qu'importe. Cela me servira de leçon. La suite de mon plan était aussi risquée que réfléchie. J'avais décidé d'encaisser la Morsure après ces deux Rugissements pour pouvoir la limiter par la suite. Je voyais sur le long terme. Avec un Feuforêve, c'était peut-être idiot. Mais ce choix me permit toutefois de constater autre chose.

L'incroyable lenteur de mon adversaire.

Alors que le Boskara se mit à me foncer dessus, Izanami aurait dû avoir tout le loisir d'esquiver la morsure. Et ce malgré l'immobilité induite par son Rugissement. Mais au lieu de cela elle m'obéit, attendit une seconde et laissa les crocs du Pokémon plante se refermer autour d'elle. Son visage crispé par la douleur m'indiqua que un ou deux Rugissements ne seraient peut-être pas suffisants pour faire la différence. Mais c'était déjà quelque chose. Avec le recul, je me dis que c'était une erreur. Convaincu que je ne pourrais éxecuter ma prochaine action si j'évitais l'attaque, je pensais plus intelligent d'encaisser le coup, alors que la vitesse d'Izanami aurait amplement fait l'affaire. Tant pis, il fallait bien apprendre.


"Maintenant Dépit, puis éloigne-toi!"

Ma spectre baissa soudain le visage vers celui du Boskara et laissa émaner d'elle une intense aura noire qui s'employa à diminuer l'énergie dont il disposerait pour utiliser Morsure. Ce ne serait peut-être pas grand chose, mais ce coup de fatigue couplé à sa vitesse d'escargot me permettrait sans doute de le prendre de cours d'ici peu.

Ce laps de temps, je le gardais en tête. Je voulais voir si le Mur Lumière aurait quelque effet visible que ce soit lorsqu'il cesserait de faire effet. J'essaierai d'attendre (et peut-être serait-ce chose aisée grâce à la mollesse du Boskara) mais je devais espérer qu'Izanami tienne elle même le choc. Cette Morsure avait fait mal malgré les Rugissements. Je ne pouvais pas me permettre d'en essuyer une seconde de façon aussi téméraire.

Ma Feuforêve se libéra enfin de la mâchoire de son adversaire et s'éleva dans les airs en reculant. Je profitais de ce moment de flottement pour réfléchir à ce que j'allais dire à Eva. Parler pendant un combat... Je n'étais certes pas habitué à cela. Sous mon masque de Tutankafer je restais muet, je voulais me faire passer pour une ombre, un véritable fantôme. Heureusement pour moi, nul n'avait eu la présence d'esprit de me demander mon nom en me rencontrant de nuit. L'appellation de Rephakn'athut était donc restée totalement inconnue de quiconque autre que moi. Je pouvais donc me permettre de l'arborer. Et si Eva voulait vérifier, elle verrait ainsi que c'était sous ce même nom que j'avais affronté Gustav. Mon sourire s'élargit, plein d'assurance et de défi, mais dénué d'outrecuidance.


"Je me fais appeler Rephakn'athut. J'espère que ce nom vous suffira le temps que je retrouve mon honneur perdu."

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Baker
Championne de type Plante (Megapagopolis)


Messages : 50
Date d'inscription : 21/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mar 11 Fév 2014 - 19:27

Le challenger recouvert de bandage ordonna à son Feuforêve de rugir à nouveau sur le Boskara, puis de fuir après avoir utilisé Dépit. La victime dépitée poussa un grognement comme une partie de son énergie s'enfuyait dans les airs. Un sourire vaguent encourageant fleurit sur le visage de la championne. Cela ne se remarquerait probablement pas du fait des deux épaisseurs de verre la séparant de toutes les autres personnes présentes à part les pokémon, et c'était peut-être mieux ainsi ! Quoiqu'il en soit, un petit regard en coin en direction de la salle lui apprit que plusieurs autres badauds s'étaient joints aux spectateurs. Le public commençait à être conséquent. Si elle-même était depuis belle lurette immunisée au trac, ce n'était peut-être pas le cas du candidat au badge... Peut-être n'avait-il pas de problèmes avec ça, et peut-être le fait qu'il soit totalement méconnaissable l'aidait à le surmonter. Bref : ça allait être intéressant à observer !

Le petit spectre s'était donc éloigné du coléoptère végétal. Soit ! Le dresseur devait avoir compris que son adversaire n'était jamais arrivé premier à la course à pied... Parfait, un bon point pour lui. Bon, il aimait la lenteur ? Il allait en avoir !


_Boskara, mon grand, utilise Malédiction.

Bon, en tous cas, c'était bien mignon, ces histoires de statistiques, mais ça manquait de spectacle ! Elle ne pouvait quand même pas décevoir le public grandissant qui commença à affluer dans la grande salle fleurie ! Son champion fumait déjà comme il ralentissait encore et durcissait son bec se sa carapace.

_Utilise Mega-sangsue, et mets le paquet sur les lumières ! Je veux que ça brille !

L'hurluberlu venait de lui donner son pseudonyme, qui faisait encore gagner le personnage en étrangeté. Rephakn'athut ? Il se prenait vraiment pour une momie revenue à la vie ! Hé bien, au moins, ça ne manquait pas de spectaculaire. En tous cas, heureusement pour Eva qu'elle était une adepte du scat, chant composé de syllabes débitées à grande vitesse ; dans le cas contraire, elle n'aurait peut-être pas pu répéter le nom de son adversaire du tac au tac ! Elle se remit à parler pendant que son pokémon se concentrait pour lancer son attaque.

_Rephakn'athut, hmm ? C'est joli, mais ça doit pas être facile à porter... Sans vouloir te vexer. Tu l'as choisi toi-même ?

Madame Camélia, le coude posé sur l'accoudoir de son fauteuil, faisait balancer sa main de droite à gauche en rythme avec la musique. Elle collait parfaitement avec ce combat. La mélodie lente mais entraînante traduisait bien ce qu'il était en train de se passer aux yeux de la jazzwoman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Sam 15 Mar 2014 - 11:16

HRP:
 

Aha! Malédiction! Ca au moins je connaissais (Et pour cause, avec une équipe entièrement composée de Spectres). Je savais l'effet exact de cette attaque sur mes Pokémon et sur ceux de mes adversaires. Et je savais donc que le Boskara, ne partageant pas le type de mon challenger, venait de diminuer sa vitesse pour booster Attaque et Défense. Bon, ca mettait un peu ma stratégie initiale sur les rotules, mais ça me permit d'envisager autre chose. Aussi réagissais-je au quart de tour:

"Onde Folie!"

Elle voulait de la lumière? Elle allait en avoir. Avant que les sphères émeraudes de Mega Sangsue n'émanent de son Pokémon, Izanami cracha une petite boule de lumière qui fondit vers sa cible, prélude doré au feu d'artifice qu'Eva avait prévu juste après.

Mais cette fois je ne refis pas la même erreur et décida d'esquiver l'assaut :


"Esquive et utilise Etonnement!"

Ma Feuforêve prit un petit élan et se laissa descendre avant de se diriger à toute allure vers le Boskara. Vu la vitesse déplorable de ce dernier, la Mega Sangsue avait été projetée avec un élan qui permit à ma spectre d'en deviner la trajectoire. Passer en dessous du tir fut donc chose aisée. Et encore heureux. J'avais déjà reçu quelques dégâts, il était temps pour moi d'en infliger. Mon Onde Folie, si elle rendait l'adversaire confus comme prévu, allait me permettre de percer ses grosses défenses malgré mon potentiel offensif limité. Malheureusement elle faisait contre-emploi avec l'utilisation de mes Rugissements qui allaient en diminuer l'efficacité. Surtout après le boost de défense de Malédiction.

Mais mon but ici n'était pas de faire de gros dommages. Mon but était de le tuer à petit feu en espérant qu'Izanami tienne la distance. D'où l'utilisation d'Etonnement. Si l'attaque n'était, en soi, pas très puissance, elle avait environ une chance sur trois d'effrayer l'adversaire et de l'empêcher d'attaquer. Et quand bien même le Boskara se remettait de l'attaque sans en avoir peur, il avait une chance de se blesser dans la confusion, ce qui me permettrait de prendre de nouveau du recul et d'attaquer une seconde fois en toute impunité.

Après tout, je n'avais pas beaucoup d'autres options. Je pouvais utiliser Malédiction également, mais je préférais attendre de ne plus avoir d'autre choix avant de priver mon Pokémon de sa précieuse et déjà si limitée énergie vitale. Izanami s'enveloppa donc d'une lumière violette et chargea son adversaire. J'espèrais réellement que cela fonctionne, car dans le cas contraire le revers de bâton serait absolument redoutable
.

"Un homme qui ne part de rien doit choisir et assumer son nom, peu importe ce qu'en pensent les autres, vous ne pensez pas?"

Malgré mon sourire, une goutte de sueur perlait sur ma tempe. Envoyer un pokémon aussi limité et fragile qu'Izanami contre un adversaire solide et polyvalent avait peut-être été une erreur, mais j'avais bon espoir qu'elle me surprenne comme elle l'avait fait contre Gustav. Il ne me restait qu'à prier.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mar 25 Mar 2014 - 1:13


Le spectre profita de son avantage de vitesse et envoya une onde folie pendant que les lianes-sangsues se déployaient. Et encore une fois, la différence de vitesse était tellement importante - et encore plus depuis que la Boskara avait utilisé Malédiction - que la Feuforêve fut également en mesure d'esquiver. Par contre, vu la taille du bestiau, il était stupide de penser que la tortue-plante était capable du même tour de force. Elle encaissa donc l'onde lumineuse, quasiment sans broncher. Mais tous savaient que cette action était potentiellement décisive. Tout dépendrait de la chance de la championne, ainsi que de la maîtrise du Challenger.

Celui-ci venait d'ailleurs d'ordonner un Étonnement à son Pokémon, ce qui était un choix plutôt quitte ou double. Si ni la confusion, ni la peur ne s'emparaient de la Boskara, celle-ci serait en mesure d'infliger de gros dommages à son adversaire, étant donné la proximité entre les deux protagonistes.

Mais Eva n'allait pas pouvoir continuer le combat. Une jeune femme débarqua, toute paniquée, sur scène. Ses cheveux roux virevoltant dans les airs, semblaient étonnamment longs, et étaient une autre preuve de son empressement. La championne se tourna vers la jeune femme et la regarda. Son expression en disait long sur son mécontentement. C'est vrai, être interrompue lors de son premier combat d'arène, voilà qui était fort décevant. Mais si Mairie osait déranger la chanteuse, c'était que la raison était valable.


"Madaaaaaaame Caaaaaaaaméliiiaaaaaaaa ! C'est terribleeeeee !"

"Marie, tu vois bien que je suis en plein combat, j'espère que c'est important !"

La chanteuse avait de bonnes raisons d'être énervée. Sa secrétaire, Marie, était on ne peut plus soumise, ce qui n'était pas fait pour attirer les faveurs de la championne. Malgré ça, son efficacité et son sens du devoir la rendait plus qu'utile.

"Je suis désolée, Madame ! Mais la Ligue a appelé, ils ont un message urgent pour vous !"

Un court instant, Eva sembla hésiter. Son premier match d'arène, ou bien ses responsabilités de championne ? Le choix fut finalement fait, et la chanteuse de jazz se leva de son fauteuil. Elle se tourna finalement vers la momie en kimono, et s'excusa.

"Et bien, Rephakn'athut, il semblerait que mes autres obligations me rattrapent. Mais n'ayez crainte, votre combat va continuer. J'espère être de retour le plus rapidement possible afin de terminer ce combat et cette discussion. Jean ! Viens me remplacer !"

Les derniers mots étaient adressés à l'un des spectateurs et également l'une des personnes de confiance de Madame Camélia. Celui-ci se hâta de quitter son fauteuil et de venir aux côtés de la championne. Quelques mots plus tard, la chanteuse quittait la scène, juste derrière la rousse, tandis que Jean la remplaçait. Il s'agissait d'un homme brun, de grande taille, et tout en nerfs. Son visage était inexpressif, et ses connaissances en termes de combats Pokémons étaient très développées, ce qui en faisait le candidat idéal pour remplacer la championne. De plus, il avait ses propres Pokémons pour continuer le match, et ceux-ci étaient plus qu'adaptés au thème de l'arène.

Au final, tout ceci s'était passé en une trentaine de secondes, ne laissant pas le temps au combat de s'interrompre. Aussitôt en place, la voix grave de Jean retentit dans la salle.


"Boskora, utilise Morsure."

Le Pokémon plante avait eu le temps de se remettre de la terreur induite par l’étonnement adverse, et la confusion de sembla pas l'affecter dans l'immédiat. Il pu donc avancer vers le spectre, et tenter de le frapper de ses puissantes mâchoires. Si le challenger et son Pokémon avaient été divertis par le changement d'adversaire, alors ils risquaient d'en payer le prix fort.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mar 25 Mar 2014 - 17:00

La Championne était appelée ailleurs, grand bien lui en fasse. Je me fichais de mes adversaires tant que je pouvais quitter cette scène de théâtre avec un second badge à ma veste. Ce léger contretemps m'importait donc peu. Au contraire même, il m'arrangeait. A cause d'un fichu coup du destin, ni la Confusion ni la Peur n'avaient affecté la prochaine attaque du Boskara, donnant ainsi à ce dernier tout le loisir de contre-attaquer avec une nouvelle attaque Morsure. Mais voyant le duel s'interrompre un court instant, Izanami en profita pour reculer de quelques centimètres en préparation d'un nouvel assaut du Pokémon plante ou d'un nouvel ordre de ma part. C'est donc sans peine qu'elle pu achever son mouvement et s'éloigner de l'énorme tortue dont la mâchoire s'illuminait d'une teinte sombre et se refermait dans le vide avec un énorme claquement.

Plusieurs options s'offraient à moi désormais. Et après avoir salué Eva Baker d'un signe de tête, je devais rapidement me replonger dans le combat et choisir mes prochaines attaques avec attention. Pour l'instant, hormis ses techniques naturelles, Izanami n'avait appris que Malédiction, et il était hors de question que je grille cette cartouche trop vite.


"Etonnement puis Châtiment!"

Réutiliser la même stratégie n'était peut-être pas très original, mais après le coup de malchance d'un peu plus tôt, j'avais bon espoir que relancer mes dés puisse me redonner l'impunité sur laquelle j'avais compté initialement. Etant ainsi réutilisée, Etonnement perdrait un peu d'efficacité, mais l'aura de peur qui pourrait saisir le Boskara aux trippes était toujours là, elle. Si par malheur ni la peur ni la confusion ne faisaient mouche à nouveau, Izanami risquait d'avoir très mal. Mais si l'un de ces deux handicaps se manifestait enfin, elle pourrait lancer le Châtiment de toutes ses forces.

Certes, le Boskara n'était ni empoisonné, ni paralysé, ni endormi, et Châtiment ne bénéficierait ainsi pas du petit bonus de puissance dont il se délectait face à l'un de ces statuts. Malgré tout c'était mon attaque actuelle la plus puissante, et elle frapperait dans la défense spéciale douteuse de mon opposant, même si celle-ci était encore amplifiée par le Mur Lumière. C'était quitte ou double, encore une fois. Mais avec Izanami, je n'avais pour le moment pas beaucoup d'autres options...

Ma Feuforêve chargea son corps d'une énergie sombre et fonça une seconde fois vers son adversaire, prêt à le terroriser du mieux qu'elle pourrait. Je croisais les doigts.



~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mer 26 Mar 2014 - 8:51


Comme il fallait le prévoir, la Feuforêve prit avantage du moment de flottement et de l'absence d'ordres donnés au Boskora. Les mâchoires de celui-ci claquèrent donc dans le vide, incapables d'atteindre son adversaire. C'était dommage, fort dommage. Le brun se gratta la joue, seul signe de sa déception. De plus, voilà que la momie voulait appliquer à nouveau le même procédé. C'était risqué, mais la chance ne serait surement pas du côté de Jean à tous les coups.

Et en effet, la frappe du Feuforêve sembla perturber profondément la Boskara qui se fit soudainement toute petite devant son adversaire, intimidée par le spectre. Le remplaçant de la championne ne se donna même pas la peine de donner des ordres : il savait reconnaître la peur et il savait donc qu'il était inutile de gaspiller sa salive.

Evidemment, le challenger prit avantage de cette terreur en frappant d'un Châtiment. Ce n'était pas une utilisation optimale de cette attaque, mais vu le niveau du Pokémon, c'était probablement ce qu'elle avait de mieux. La Boskara secoua la tête après avoir encaissé cette nouvelle attaque. Ca commençait à bien faire. Elle subissait en boucle, et n'avait pu toucher son adversaire qu'une seule fois, et uniquement parce qu'elle l'avait bien voulu. Jean soupira, lassé par cette manche. Peur, confusion, esquive. Ce n'était pas du tout son style de combat. Il était bien plus direct, et brutal.


"Boskora, utilise Tranch'Herbe."

Si le Pokémon plante ne pouvait pas atteindre son adversaire, alors il frapperait à distance, tout en conservant les avantages de sa force physique. Un instant s'écoula, et Jean s'interrogea sur l'effet de la confusion sur le Pokémon de la championne : est-ce qu'il allait réussir à exécuter l'ordre correctement ? La réponse fut finalement oui. Mais l’œil acéré du brun constata que la précision de l'attaque en avait pâti : peu de chance de toucher sa cible, au final. A moins que celle-ci ne tente d'esquiver. Si l'attaque arrivait à toucher la Feuforêve, celle-ci risquait de se faire violemment découpée par les feuilles ; cette technique était réputée pour son taux de critique supérieur à la moyenne. Et qui disait critique, disait également une force physique non altérée par les Rugissements.

Jean regardait la scène, d'un œil morne. Est-ce que cette momie et ce spectre allaient pousser le vis à vouloir esquiver une nouvelle fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mer 26 Mar 2014 - 15:29

"Esquive!"

Plus facile à dire qu'à faire. La peur avait fonctionné et Izanami avait pu porter son second coup très efficacement. Mais l'adversaire tenait, toujours plus solide que jamais. Le Mur Lumière était une plaie, et ses défenses naturellement monstrueuses rendaient mes assauts inutiles. C'était mal parti. Ma Feuforêve était trop fragile pour résister aussi longtemps que ses techniques ne l'auraient réclamées, tout en n'étant pour l'instant pas assez polyvalente pour réussir à percer la garde du Boskara.

En étais-je donc réduit à utiliser Malédiction, rendant mon Pokémon plus fragile que jamais, pour espérer faire quelque chose? Cette pensée me fit serrer les dents en affichant un rictus de colère.

Si Izanami avait entendu mon ordre, l'exécuter ne serait pas forcément aussi simple. Les Tranch'Herbe, à défaut d'être très précises, étaient cette fois très rapides.  Et alors que ma spectre envisagea de s'écarter de leurs chemin, elle ne put se soustraire à une partie d'entre elles qui l’immobilisèrent juste assez pour que d'autres l'atteignent également. Ma Feuforêve tomba lourdement au sol et se redressa en secouant la tête. Bon. De toutes évidences elle avait échappé au coup Critique. C'était déjà ça. Et après tout, un Rugissement était encore actif sur le pouvoir offensif du Pokémon plante.

La confusion n'avait pas frappé mon ennemi, et ce pendant deux actions consécutives. Je décidais alors de croire en ma dernière chance et hurlais ce nouvel ordre qui m'arrachais le cœur:


"Malédiction!"

Le regard exaspéré de mon Pokémon brilla d'une fumée noire qui s'aggloméra autour d'elle avant de fondre vers le Boskara. Elle venait de sacrifier la moitié de son énergie vitale pour infliger des dégâts considérables à son adversaires. Mais des dégâts qui mettraient du temps à se faire sentir. Elle, par contre, manqua de tomber au sol de suite.

Si j'étais chanceux, la confusion ferait mouche cette fois-ci, laissant au Boskara le soin de souffrir des effets de la Malédiction en toute tranquillité. Si j'étais malchanceux, il sortirait de ladite confusion sans jamais avoir essuyé le moindre dégât, et aurait tout le loisir de reprendre l'offensive. Et vu son état, ma Feuforêve ne tiendrait que peu de temps avant de s'effondrer. Je lui prévoyais deux coups. Un seul si la tortue arrivait à placer une Morsure.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Sam 29 Mar 2014 - 18:06


Touché. Voilà qui était bien. Mais bien évidemment, ce n'était qu'une étape ; un seul coup ne suffirait pas pour vaincre le premier Pokémon du challenger. Entre la vitesse de celui-ci, et la confusion, qui, même si elle n'avait pas encore provoqué de dommages directs, brouillait les sens du Boskora. Jean soupira, déjà lassé par ce combat. Si le Pokémon de la championne correspondait en partie à son style, celui de la momie était une véritable plaie. Le remplaçant commença déjà à réfléchir au prochain Pokémon qu'il enverrait, lorsqu'il entendit l'ordre de Rephakn'athut. Aussitôt, il se redressa, intrigué. Malédiction ? Voilà qui était intéressant. Visiblement, l'homme - ou la femme - aux bandages venait de paniquer et avait utilisé son atout, affaiblissant grandement son propre Pokémon afin d'en finir le plus rapidement possible avec le Boskora.

Mais Jean avait également un atout.


"Utilise Champ Herbu !"

La future tortue-continent tendit tout son corps, se prépara à altérer toute la scène, avant de s'effondrer par terre, et de se cogner violemment la tête contre le sol. Cette fois-ci, la confusion avait eu un effet direct. Un autre sec de la part du brun le rappela à l'ordre, le poussant à recommencer sa tentative.

Cette fois-ci, elle fut courronnée de succès, et le sol se couvrit de fines herbes. Le Boskora, les pattes sur le sol, allait régénérer une partie de sa vitalité, réduisant ainsi les effets de la Malédiction. Mais ce n'était pas tout : toutes les attaques plantes seraient également boostées. Tandis que la Feuforêve, lévitant légèrement, n'aurait droit à aucun de ces avantages.

Jean se redressa, curieux de voir la réaction du challenger, et comment il allait agir afin de limiter les avantages du champ herbu. Allait-il continuer à se reposer sur l'esquive de son Pokémon, le temps que la Malédiction fasse son travail ? Si c'était le cas, alors Jean arriverait à le vaincre : le jeu du chat et de la souris ne pouvait pas durer éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Sam 29 Mar 2014 - 20:08

Banco. Cette fois la confusion avait fait son lot de dégâts, laissant à la Malédiction le soin de prélever un peu de l'énergie de mon adversaire. Pendant ce laps de temps d'inactivité, je décidais de ne pas rester inactif :

"Réutilise Rugissement!"

Je ne me faisais pas d'illusions : la Confusion n'allait pas durer très longtemps. Et quand bien même elle durerait, elle risquait de ne pas se manifester de nouveau. Diminuer l'attaque de mon adversaire pour protéger mes arrières était donc la meilleure chose à faire. Avec cela, malgré ma faible énergie vitale, je pourrais peut-être résister à un coup de plus que prévu.

Puis le remplaçant de la Championne utilisa une technique que je ne connaissais pas: Champs Herbu. Il ne me fallu pas longtemps pour constater que le sol tout entier s'était couvert d'herbe et que l'atmosphère elle-même sembla s'épaissir et s'éclaircir autour de nous. Si j'avais du deviner, j'aurais dit que cela renforcerait l'action des attaques plantes du Boskara. Utiliser Rugissement avait donc été un bon choix si tel était le cas. Mais loin de s'arrêter là, je notais alors que l'herbe sous les pieds de la tortue brillait, laissant échapper des particules de lumières qui remontaient le long de ses grosses pates couleur sable.

Merde, il était en train de se régénérer.

A la façon d'une Racines, il utilisait cette technique pour s'assurer une longévité supplémentaire sans risquer de me manquer comme avec la Méga Sangsue d'un peu plus tôt.

De ce que je savais de Malédiction, il n'existait que peu de techniques de Soin qui compensaient la perte d'énergie colossale induite par l'attaque spectrale. Ce "champs herbu" ne devrait donc pas totalement couvrir les dégâts. Malgré tout il rallongerait l'espérance de vie du Pokémon et forcerait Izanami à jouer sur la longueur. Ce qui n'était pas vraiment souhaitable.

Si, lors de ce combat, j'avais su que le Champs aurait fonctionné sur mon propre Pokémon, je lui aurais ordonné de se poser au sol, quitte à risquer de perdre mon immunité au Sol. Mais ce n'était pas le cas; l'idée ne me traversa même pas l'esprit.

"On recommence! Châtiment! Autant de fois que nécessaire!"

Restant à distance, ma Feuforêve chargea une énergie sombre qu'elle cracha sur le Boskara. Malgré le Mur Lumière, cette technique était ma plus puissante actuellement. Si elle faisait mouche (ce dont je ne doutais pas vraiment vu la vitesse d'escargot du Pokémon Bosquet), elle devrait à peu près compenser la récupération d'énergie du Champs Herbu, donnant à la Malédiction le temps de faire son office sans être trop gênée.

Mais si j'avais demandé à mon spectre d'utiliser cette attaque à répétition, je sentais dans ses mouvements qu'elle commençait à fatiguer. Son endurance était égale à sa capacité défensive: pas brillante. Et les quelques dégâts encaissés, l'utilisation de Malédiction et les attaques répétées commençaient à l'affecter.


"Tiens bon, Izanami! Continue de l'attaquer et d'esquiver ses assauts et il ne tiendra pas longtemps!"


Je dévoilais certes ma stratégie à mon adversaire mais qu'importe. Il était important que ma Feuforêve sache ce que j'avais en tête et qu'elle ne se sente pas jetée à l'abattoir.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 30 Mar 2014 - 8:01


Jean s'affala à nouveau dans le fauteuil, déçu. Il avait espéré une technique plus... originale, ou développée, afin de contrer le Champs Herbu, mais ce n'était visiblement pas dans les intentions - ou les possibilités - de la momie. Mais même si sa façon de combattre manquait d'élégance et de spectacle, le challenger était dans une bonne situation. S'il continuait ainsi, il allait vaincre la tortue sans prendre un seul coup supplémentaire, ce qui aurait été honteux pour la réputation de l'arène.

Il ne voulait pas mettre de spectacle ou d'animation ? Tant pis, Jean s'en chargerait. Après ce Rugissement et ce Châtiment, les forces physiques et vitales du Boskara fondaient à grande vitesse. Mais il n'avait pas d'autre choix que de frapper sur le plan physique : la Méga-sangsue était bien trop lente pour avoir une chance de toucher le spectre volant. La seule chance était donc d'utiliser l'effet de surprise.

Et comble de chance, le Pokémon de Madame Camélia venait de reprendre ses esprits, au même instant où le Mur Lumière s'effondrait. Il s'agissait probablement de la dernière action de cette manche.


"Fonce, saute, et utilise Morsure."

Les ordres avaient été donnés à mi-voix, afin d'éviter de donner une chance au challenger de réagir. Les consignes étaient également un peu vagues, mais rapidement, le remplaçant sourit : le Pokémon avait compris ce qu'il voulait dire.

Le Boskara bondit en avant, et rentra dans sa carapace, à l'aide d'un Repli. Sans ses pattes, et avec l'élan, la tortue avançait bien plus rapidement, sa carapace glissant sur le parquet herbu de la scène. Un ou deux mètres avant d'atteindre le niveau du Feuforêve, il sortit ses pattes et appuya de toute sa force sur le sol, se projetant ainsi en l'air. Il parvint à la hauteur de son adversaire, et sa mâchoire s'enveloppa d'une aura noire. Bien sur, après ça, la chute serait douloureuse, et risquait bien de l'achever. Mais étant donné les circonstances, ça valait le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 30 Mar 2014 - 20:54

Conscient qu'essayer d'esquiver trop tôt la charge du Boskara ne ferait que lui donner l'occasion de changer sa trajectoire, je n'ordonnais rien à ma Feuforêve, attendant le bon moment pour réagir. Puis, lorsque le moment me parut opportun, je demandais à Izanami d'esquiver. C'est alors que le Pokémon plante me prit au dépourvu en amorçant un mouvement auquel je ne m'étais pas attendu : utilisant sa carapace et la puissance de ses pattes, il augmenta significativement sa vitesse de charge et pu dévier sa charge, arrivant soudain à atteindre la vitesse de pointe de la spectre, voire même à la dépasser. Elle n'arriverait pas à fuir longtemps. Il fallait que je trouve une combine, ou la Morsure serait la dernière attaque que mon Pokémon subirait. Malgré les baisses d'attaque du Boskara, la défense et l'endurance du Pokémon Strident ne lui permettrait pas de durer d'avantage.

C'est alors que j'eus un éclair de génie.


"Izanami, mets-toi dos à la baie vitrée !"

Mon spectre me regarda une seconde interloquée, puis s'exécuta. Arrêtant sa course, essoufflée, elle se retrouva face à la tortue fonçante qui n'allait pas tarder à bondir pour la dévorer.

"Maintenant ! Recule !!"

Un sourire amusé passa sur le visage d'Izanami qui m'obéit aussitôt... Traversant la vitre de protection de la scène comme un véritable fantôme et... laissant au Boskara le soin de s'écraser lamentablement dessus ! Une goutte de sueur perla sur mon front et mon visage afficha un sourire satisfait alors que je laissais échapper un « oui ! » victorieux.

Ma spectre était éreintée. Le prochain coup serait le dernier, quel qu'il fut, et je sentais que ses mouvements étaient grandement affectés par son état.


"Tu as bien combattu, Izanami. Finissons cette manche en beauté : envoie lui le plus beau Châtiment dont tu dispose !"

Poussant un dernier hurlement, ma Feuforêve s'avança de nouveau, traversant la vitre et se jetant vers le Boskara, libérant une vague d'énergie sombre sur son adversaire.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mer 2 Avr 2014 - 18:47


Le public éclata de rire lorsque le spectre traversa la vitre, laissant ainsi le Boskara s'écraser dessus et tomber au sol dans une scène digne d'un dessin animé. Visiblement, les spectateurs avaient apprécié cette action.

Pas Jean. Il se retourna dans sa cage en verre, et appela l'arbitre qui se tenait en retrait, discret et invisible. Pendant ce temps là, le Pokémon de la Championne se tenait au sol, simulant son KO. Son niveau, largement supérieur à celui de son adversaire l'empêchait de s'effondrer aussi facilement, mais il devait se mettre au niveau demandé pour un deuxième badge, ce qui le forçait à prétendre être vaincu.

Pendant une longue minute, le remplaçant et le juge discutèrent. Le premier semblait en colère et fulminait, tandis que l'autre était plus posé et tentait de trouver un compromis. Le juge sortit finalement, et annonça le verdict.


"Suite à l'infraction à la règle sur la zone de combat, le Feuforêve doit être rappelé et considéré comme vaincu. Il en va de même pour le Pokémon du représentant de la Ligue. Le verdict est rendu."

Et oui. Sortir des limites du terrain était une règle commune à presque toutes les arènes, ce qui était logique. Surtout dans ce cas là. Après tout, il suffisait de maudire, d'empoisonner ou de bruler son adversaire, puis de traverser la vite pour obtenir une victoire facile.

Jean voulait que le challenger soit directement disqualifié, mais le juge l'avait convaincu d'oublier cette idée - même s'il était dans son bon droit de demander la fin de la rencontre. Il s'agissait du premier challenger, le renvoyer aurait fait une mauvaise publicité pour la nouvelle arène.

Le remplaçant rappela la tortue et regarda en arrière. Madame Camélia n'était toujours pas de retour. Et cette momie lui tapait sur les nerfs. Il allait en finir le plus rapidement possible.


"La deuxième manche sera un combat double. Le dernier ayant un Pokémon encore sur le terrain sera déclaré vainqueur. Roserade, Farfaduvet, à vous deux. Deuxième badge."

Tout comme les Pokémons d'Eva, ceux de Jean étaient capables de s'adapter au niveau demandé. Sauf qu'il s'agissait du duo le plus terrible que le brun ait jamais entrainé. Rephakn'athut avait intérêt à être irréprochable et à ne pas faire d'erreurs s'il voulait éviter que Jean ne s'énerve et ne fasse exterminer les Pokémons de la momie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mer 2 Avr 2014 - 19:21

Je ne dissimulais pas ma surprise en entendant la décision de l'arbitre. Certes, il était envisageable qu'un ring out signifie une élimination. Malgré tout mon pokémon n'était pas "tombé" hors du ring. Lors d'un combat sans murs, un oiseau n'aurait-il donc pas le droit de voler librement au dessus des limites du terrain pour attaquer? Je chipotais bien entendu. J'avais conscience des arguments qui allaient à mon encontre. Mais Eva n'avait mentionné aucune règle à ce sujet, d'où mon audace. Probablement fut-ce ce point qui attira la clémence de l'arbitre.

Clémence qui eut le don d'exaspérer le remplaçant de la championne qui décida d'en finir avec ce combat le plus vite possible en terminant sur un combat duo. J'écarquillais les yeux de surprise. Je n'avais, de mémoire, jamais eu à mener pareil combat. J'espérais alors que ce format d'affrontement ne me désavantage pas.

Après avoir féliciter Izanami pour son duel, je la rappelais dans sa pokéball. Elle était épuisée, et pour la première fois de sa carrière elle était parvenu à finir un combat important sans tomber KO. Je la récompenserais en conséquences par la suite.

Il me fallait donc appeler deux pokémons, et javais trois challenger à ma ceinture. Ma main se posa naturellement sur celle de Mot, mon Funecire. L'avantage de types qu'il me procurerait ne serait pas négligeable, surtout pour seconder Ankou, que le Farfaduvet risquait fort d'ennuyer avec son type fée.

... Non.

Pas de facilité, pas d'avantage de type, pas de Funecire aujourd'hui.

Mes doigts lâchèrent prise et glissèrent le long de ma ceinture pour saisir les pokéball de mes deux autres Pokémon: Atropos ma Polichombr et Ankou mon Spiritomb.

Pourquoi ce choix? Car il correspondait mieux à mes objectifs. Mon but n'était pas de remporter les badges, mon but était de m'améliorer, de devenir fort. Un badge, c'est une formalité. On vous reconnait une certaine puissance, un certain niveau, mais si vous en ratez un vous pouvez en réussir un autre, ou le retenter le lendemain. Mon objectif ultime était bien plus ambitieux: je devais devenir fort. Et comme l'écrivait Olivier de Kersauson, on ne devient pas quelqu'un de grand en choisissant les routes les plus confortables. Au diable les avantages, je gagnerai ce combat en suant toute l'eau de mon corps, en tirant le meilleur de mon équipe, et en m'imposant un challenge qui ne serait pas nécessaire, ou j'échouerai en essayant.

Les deux pokéball s'ouvrirent, libérant dans un flash de lumière immense mes deux Pokémon spectres.


"Qu'il en soit ainsi. Ankou : Toxik sur le Farfaduvet! Atropos: Feu Follet sur le Roserade!"

Sans quitter leur place d'apparition, mes deux pokémons crachèrent une série de flammes mauves et de bulles violettes qui se ruèrent sur leurs adversaires. La CT Toxik avait été récupérée à Lakit lors de ma rencontre avec Ezekiel, et je m'étais empressé de l'apprendre au plus solide de mes Pokémon : mon Spiritomb.

Lequel serait probablement ma pièce maitresse dans ce combat: son Talent Pression forcerait les adversaires à utiliser le double de leur potentiel offensif pour l'emporter, et il tenait, accroché dans les recoins de sa stèle couleur sable, des Restes, eux aussi trouvés à Lakit. Rendu ainsi plus solide que jamais, j'avais bon espoir qu'il tienne plus longtemps que le Farfaduvet qui risquait malgré tout de lui poser problème.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Mer 2 Avr 2014 - 19:56


Rephakn'athut n'avait pas contesté la décision du juge, ce qui était un bon point pour lui, et avait envoyé deux de ses Pokémons. Sans grande surprise, ils allaient très bien dans le thème du dresseur ; tout comme le Feuforêve, il s'agissait de Pokémons spectres. Polichombr et Spiritomb. Le premier était puissant, mais fragile et peu endurant, tandis que le deuxième était incroyablement lent, peu endurant, mais très résistant et assez puissant. C'était une bonne combinaison. Il ne restait plus qu'à voir si le challenger était capable d'en tirer le plein potentiel.

Ses premiers ordres, bien que dérangeants, étaient logiques. Il souhaitait affaiblir ses adversaires au maximum, via des altérations. Mais Jean n'avait pas l'intention de se laisser faire.


"Farfaduvet, derrière Roserade."

La fée sautilla rapidement, et se planqua derrière son allié, qui encaissa les deux attaques de statut. Grace à son type, l'attaque Toxik n'eut absolument aucun effet, tandis que la Brûlure fut immédiatement guérie via son talent, Médic Nature. Malheureusement, cette carte défensive ne fonctionnait qu'une seule fois par affrontement, le temps que le Pokémon génère les anticorps nécessaires à la guérison instantanée.

Le premier assaut de la momie avait été déjoué sans difficulté.


"Vampigraines, Farfaduvet sur Polichombr, et Roserade sur Spiritomb. Farfaduvet, Croissance. Roserade, Para spore sur le Polichombr."

Aussitôt dit, aussitôt fait pour la fée. Son talent Farceur lui permettait d'utiliser toutes les attaques non-offensives bien plus rapidement. C'était donc pour ça que sa cible était l'adversaire le plus à même d'esquiver. Et si les Para spores touchaient, sa vitesse moyenne serait considérablement réduite, en faisant une cible facile.

Pour encore quelques minutes, le Champs Herbu était encore présent. Sa disparition serait synonyme d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 7:46

Utiliser le Roserade comme bouclier à l'attaque Toxik me fit grincer des dents mais ne m'étonna pas une seconde. J'utilisais moi-même souvent ce genre de méthodes. Toutefois, la raison pour laquelle le Pokémon Poison se rétablit immédiatement de sa brûlure m'échappa. Je ne connaissais pas assez cette espèce pour en déterminer la cause. Un objet ? Un Talent ? Dur à dire.  Mais mon adversaire ne me laissa pas plus de temps pour y réfléchir et entama aussitôt une contre-attaque. L'ordre qu'il lança à son équipe fut assez long pour me permettre de réaliser qu'il essayait de mettre en place une stratégie défensive pour m'avoir à l'usure. Alors qu'il finissait de parler, je n'avais pas besoin d'en entendre d'avantage pour savoir comment réagir :

"Atropos, Feu Follet sur les Vampigraines ! Ankou, Abri et Malédiction sur le Farfaduvet ! Atropos, protège-toi derrière Ankou puis Grincement sur le Roserade !"

La moitié de mes ordres avaient été donnés à l'instinct, par réflexe. Je n'avais pas de stratégie en tête. C'était la première fois que Ankou et Atropos devaient se battre en dépendant à ce point l'un de l'autre, et la rapidité avec laquelle mon adversaire essaya de s'accaparer le combat ne me laissa pas le temps de réfléchir plus que cela. Dans mon esprit, j'avais fait un calcul risqué, basé sur des spéculations. Le remplaçant de la Championne semblait mieux connaître mon équipe que je ne connaissais la sienne. Mais de ce que je voyais, il utilisais deux Pokémon a priori spécialisés sur le plan défensif. Pour ma part, j'utilisais un Pokémon défensif et un Pokémon offensif.

Le calcul était vite fait : je ne pourrai pas gagner à l'usure. Si son équipe devait durer assez longtemps pour qu'Atropos ne tombe, j'aurais perdu. Je devais donc attaquer vite, réduire ses stratégies à néant dès le début du combat et le prendre de vitesse, lui imposer MES règles et mener la danse moi-même.

Je n'avais pas prévu l'étonnante rapidité d'action du Farfaduvet. Et ignorant tout du Talent Farceur, je mettais cette vitesse sur le compte du naturel rapide du Pokémon. Toujours est-il que ses petites graines furent décochées à une telle vitesse qu'elles atteignirent ma Polichombr avant que celle-ci n'ait eu craché les flammes qui auraient dû l'en protéger. La Vampigraine était donc placée sur Atropos qui venait de perdre la carte précieuse de son éventuelle durabilité.

En contre-partie, le Feu Follet fut lancé juste après, fondant vers le Farfaduvet qui était trop occupé à préparer sa prochaine action pour envisager de bouger. Les flammes ne tarderaient pas à l'envelopper. Et si Atropos allait perdre un peu de vie à chaque minute qui passait, le Farfaduvet, lui, au moins, n'en gagnerait pas. Ceci fait, il se mit à couvert derrière le Spiritomb pour ne pas recevoir les Para Spore.

Ankou quant à lui se posa moins de question. La salve de Vampigraines crachée par le Roserade fut stoppée net par l'Abri. Et à peine mon Pokémon fut-il de nouveau à découvert qu'il sacrifia la moitié de son énergie vitale pour Maudire le Farfaduvet. Au final, si la brûlure passait, la Malédiction pourrait faire son office tranquillement. Et les Restes de mon Spiritomb lui donneraient tout le loisir de récupérer l'énergie sacrifiée au cours du combat. Restes qu'il commenca à consommer dès à présent.

Je ne cherchais même pas à esquiver la Para-Spore qui tombait vers Ankou. Je savais mon Spiritomb désespérément lent. Le ralentir encore ne changeait pas grand chose. Tout au plus il serait gêné dans ses mouvements et ne pourrait pas attaquer à chaque coup.

Enfin, Atropos surgit à nouveau de derrière son partenaire de combat et poussa un hurlement suraïgu dont l'onde sonore se déversa vers le Pokémon Poison.

Bilan de tout cela : Un Farfaduvet probablement brûlé et maudit, un Roserade à la défense grandement diminuée, un Spiritomb paralysé et un Polichombr affecté par des Vampigraines. Bon. Ca aurait pu être pire.

J'avais répondu aux ordres de mon adversaire, mais si je voulais continuer de mener la danse, c'était à mon tour de prendre l'initiative :



"Maintenant à l'attaque : Double Ombre Portée sur le Roserade !"

Mes deux Pokémon acquiescèrent en silence, se fondirent dans le sol jusqu'à n'être plus que des tâches noires sur le parquet, et foncèrent à toute allure sur le Pokémon Poison dont la défense avait été considérablement réduite. Ankou était plutôt résistant, mais ses capacités offensives étaient tout à fait respectables. Atropos, par contre, jouissait d'une force physique remarquable qui ne manquerait pas de faire de gros dégâts.

J'avais pris beaucoup de risques sur cette deuxième salve d'ordres. Jouer la carte de l'offensive était à double tranchant et risquait de me couter un de mes Pokémon d'ici peu de temps. De plus j'avais déjà grillé la carte d'Abri de mon Spiritomb. Lequel eut au moins une chance : ne pas être touché par la paralysie lorsqu'il s'élança à l'assaut de son adversaire.

J'avais joué de malchance contre le Boskara, je priais la Mort, mon gardien, de m'apporter meilleure fortune contre ces nouveaux opposants...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 11:42


Jean était satisfait. Dans un combat double, il n'y avait pas le temps de réfléchir. Tout se jouait à l'instinct et à la rapidité. Et Rephakn'athut semblait avoir pris le rythme. Ses actions étaient plutôt bien choisies, même s'il semblait manquer cruellement de connaissances tactiques. Néanmoins, il s'en sorti plutôt bien, en dissipant une vampigraine, en brûlant et maudissant le Farfaduvet et en affaiblissant considérablement la défense - déjà faiblarde - de la Roserade. Son assaut suivant été la conséquence logique de ce dernier fait : une attaque groupée, et rapide sur le Pokémon poison. Mais en faisant ça, ils s'exposaient.

"Farfaduvet, Passe-Passe sur le Spiritomb. Roserade, Sifflherbe."

Même depuis sa position, le remplaçant pouvait voir les restes accrochés à la stèle du Pokémon ténèbres. Une main fantomatique s'élança en avant et s'en empara, avant de les remplacer par... rien du tout. Bien entendu, l'objet serait restitué à la fin du combat : Jean n'était pas un voleur. Mais durant toute la durée de l'affrontement, les restes, combinés avec les vampigraines combattraient la brûlure et la malédiction. Ca ne serait évidemment pas assez pour survivre - surtout que le Champ herbu venait de se dissiper -, mais plus qu'assez pour tenir un moment et affaiblir les adversaires.

De son côté, la Roserade n'était pas aussi rapide que son collègue, et son chant débuta à l'instant précis où elle se fit frapper par les deux spectres. Elle avait mal. Mais elle savait très bien que c'était un mal nécessaire. Avec une telle proximité, le Polichombr serait probablement incapable de se soustraire à la douce mélodie qui risquait fort de l'envoyer dans les bras de Morphée. Les deux autres apprécieraient la musique, sans pour autant s'endormir : la brûlure du Farfaduvet était suffisamment douloureuse pour le tenir en éveil, tandis que la paralysie du Spiritomb devait être assez frustrante pour qu'il ne s'endorme pas pour si peu.

Endormi, ou pas endormi, le festin allait commencer.


"Double Giga-sangsue sur le Polichombr."

Le petit spectre était probablement le plus dangereux. L'autre était également pénible, mais il était plus facile de l'avoir à l'usure. Au final, les deux Pokémons plantes envoyèrent leurs lianes suceuses d'énergie sur leur proie. Si elle avait succombé au sommeil, c'était encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 12:06

Mon sourire disparut instantanément lorsque j'entendis les ordres donnés par mon adversaire en réplique à ma double offensive. Les deux Ombres Portées avaient fait mouche, oui, mais quel en serait le prix? Mon Spiritomb ne put pas esquiver l'attaque Passe-Passe et fut contraint de donner ses Restes au Farfaduvet. Ainsi privé de son aptitude à se régénérer, et diminuant au passage l'effet de la Malédiction sur le Pokémon Fée, mon Spiritomb venait de prendre un sacré coup à son rôle dans ce combat. Lequel m'échappait déjà complètement. Et si cela ne suffisait pas, Atropos fut trop lente pour pouvoir s'éloigner du Rosérade lorsque celui-ci entamma son chant, faisant tomber mon Pokémon dans un profond sommeil.

Je poussais un juron et réfléchissais tant bien que mal à ce que je pouvais faire dans une situation si désespérée. Atropos, déjà affecté par les Vampigraines, ne durerait pas si elle devait subir les deux Giga Sangsue. Tant pis, je devais jouer le tout pour le tout :


"ANKOU! OMBRE PORTEE SUR ATROPOS!"

Mon Spiritomb obéit et percuta sa partenaire qui fut projetée en arrière. Continuant son mouvement, le corps rose d'Ankou fut en mesure de laisser les Giga Sangsues lui passer dans le dos également. L'aspect prioritaire de cette attaque avait permis à mes Pokémon d'éviter les deux attaques plantes régénératrices. Mais ma Polichombr avait au passage essuyé une attaque spectre dans une défense physique déplorable. Même si Ankou s'était (je l'avais bien vu) retenu afin que son coup ne soit pas trop puissant, cela restait une attaque spectre.

Bon, au moins, l'adversaire ne s'était pas régénéré.

Il voulait jouer à l'endormissement? Qu'à cela ne tienne. Je ne devais pas me laisser aller, je devais faire confiance à mon Spiritomb pour renverser la vapeur comme il l'avait fait des dizaines de fois avant aujourd'hui.


"Hypnose sur le Roserade!"

Les yeux verts du Spiritomb commencèrent à s'illuminer et une spirale psychique commença à sortir du visage gazeux de mon Pokémon. Mais avant que ladite onde n'ait fait la moitié du chemin, celui-ci se courba en arrière, parcouru par un spasme électrique qui se déversa dans son corps. La paralysie faisait son effet.

"Merde..."

Serrant les dents et les poings j'attendis de voir ce que ferait mon adversaire plutôt que de donner un deuxième ordre irréfléchi. J'étais meilleur quand il s'agissait de réagir, autant éviter de refaire une erreur idiote.

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur
Compte PNJ


Messages : 393
Date d'inscription : 10/09/2012

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Dim 6 Avr 2014 - 16:46


La proie s'était faite secourir par son allié, au prix d'une partie de sa vitalité. C'était dommage. Mine de rien, les deux Pokémons de Jean avaient subis de gros dommages, l'une à cause de sa défense réduite et des deux Ombres Portées, et l'autre à cause de la Malédiction et de la brûlure. Les Vampigraines compensaient en partie, mais la vitalité du Polichombr était trop faible pour subvenir correctement aux besoins du Farfaduvet.

L'action du Spiritomb était problématique, et rapidement, la Roserade sembla être captivée par le regard hypnotique du spectre avant de revenir soudainement à elle-même lorsque la paralysie interrompit la technique. Pendant un instant, Jean se demanda s'il n'y était pas allé trop fort avec la momie, avant de se rappeler que ses Pokémons n'étaient pas non plus en très bon état.


"Farfaduvet, Vampigraines sur Spiritomb. Roserade, Croissance et Giga-sangsue sur Polichombr."

En plaçant ses graines vampires sur les deux adversaires, la fée allait pouvoir annuler ou au moins considérablement réduire sa dégénération de santé, mais le Farfaduvet se transformait en même temps en cible prioritaire. Mais pendant qu'il attirait les coups, la Roserade serait capable de faire mal et de se soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rephakn'athut
Le Messager des Morts


Messages : 113
Date d'inscription : 12/09/2013

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   Lun 7 Avr 2014 - 13:54

"Esquive avec Ombre Portée !"

Ca y était, je commençais à paniquer. Je réutilisais les mêmes ordres en boucle sans savoir quoi faire pour me sortir de cette situation. Et à côté d'Ankou, Atropos continuait de dormir comme un loir. Mais à mon grand dam, la paralysie frappa une seconde fois mon Spiritomb qui, après avoir convulsé pendant quelques secondes, reçu la salve de Vampigraines sans rien pouvoir faire. Voila. Définitivement j'étais mal parti.

Ce temps de latence laissa tout le loisir au Roserade d'utiliser Croissance pour lancer une Giga-Sangsue qui se jeta vers Atropos sans que celle-ci ne puisse rien faire.

Calme-toi, Reph', calme-toi. Grâce à ma lourde offensive de début de combat, et grâce à la Malédiction, l'équipe adverse était déjà entammée. De mon côté, Atropos n'avait reçu que deux attaques, et Ankou souffrait principalement de son propre sacrifice de vie. Pour le moment, rien n'était encore joué, mais les placements de mon adversaire allaient lui donner tout loisir de remonter la pente pendant que je me débattais tant bien que mal.

Puis une idée me vint. C'était risqué, mais au diable l'avarice. Sans Atropos, Ankou devait réussir à tenir seul pendant au moins quelques secondes :


"Dépit sur Roserade ! Onde Folie sur Farfaduvet !"

Le pokémon poison avait utilisé deux fois Giga-Sangsue en très peu de temps. Combinez cela au Talent Pression de mon Pokémon et vous verrez qu'il ne devait plus lui rester beaucoup de jus pour cette attaque. Avec Dépit, je m'assurais qu'il ne pourrait plus la recommencer. Du tout. Et ai-je vraiment besoin d'expliquer le rôle d'Onde Folie ? Faire perdre du temps au Pokémon Fée, essayer de lui infliger quelques dégâts supplémentaires pendant qu'il perdrait du temps à ne pas pouvoir attaquer. Temps qui me serait précieux si je voulais qu'Atropos se réveille.

Allez ma grande, un peu de nerf !

Ankou, quant à lui, resta immobile et cracha ses deux attaques, la première fondant sur la scene comme une vaste vague sombre, la seconde, une onde lumineuse qui se dirigea rapidement vers le Farfaduvet. Si je ne me faisais pas trop de soucis pour le premier coup, je priais pour que la seconde fasse mouche...

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"This little hamlet has too much boring and not enough burning." [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Hamlet"... en opéra...
» Shakespeare à l'honneur à Lambton en 2011 : challenge Hamlet
» [Shakespeare, William] Hamlet
» Hamlet à Grignan (Drôme) en juillet-août 2011
» Hamlet de Kenneth Branagh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: