Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Sam 25 Jan 2014 - 17:55

Le navire de la famille Fourgerasse arrivait enfin à la ville de port Lieucca. La duchesse se trouva à la proue du navire, pour une fois son frère se trouvait à derrière elle, il était venu exprès pour assister au départ de sa petite sœur chérie, devant la duchesse se trouvait les trois pokémons de son équipe, Brunehilde toujours devant l'équipe. L'immense Yacht nobiliaire pénétrait enfin dans le port alors que les embruns frappaient le visage de la jeune Marie-Adélaïde. Des pas raisonnèrent sur le pont et le Duc apparut, le duc était un homme entre deux âges, quelque peu grisonnant, mais qui gardait grande allure.

Tu es prête pour commencer ton voyage, ma chère.


Père, je suis prête, je suppose donc que c'est la dernière fois que nous avons la chance de vous voir avant un bon moment.

N'oublie pas, petite soeur, tu dois d'abord être persévérante et ne pas dilapider ton argent. Les domestiques vont bien entendu apporter tes affaires à ton hôtel, surtout prend soin de penser à tout prévoir à l'avance.

Je sais, vous verrez, quand je reviendrais je serais Maître de la Ligue de cette île.

Le bateau accosta, les trois ducales personnes se dirigèrent vers la passerelle, il y avait foule sur les quais pourtant personne ne semblait prêter attention à l'immense Yacht des Fourgerasse. La jeune duchesse se tourna alors vers son père et le pris dans ses bras, avant de faire de même avec son frère. Plus loin sur l'autre passerelle, les domestiques des Fourgerasse s'afférait avec une dizaine de malles qui constituaient l'équipage de la duchesse, qu'il devait amener au premier hôtel ou elle était censée résider à Port Lieucca. Cette dernière se dirigea ensuite vers le quai descendant de la parcelle, après avoir rappelé son équipe.

Si on s'arrête un instant sur la toilette de la duchesse, on remarquera qu'elle n'avait pas revêtu l'une de ses robes, mais se trouvait être en tenue d'équitation et disposait ainsi d'un pantalon marron serré et d'une chemise blanche avec quelques rubans. Ses cheveux étant natté vers l'arrière et fermés par un autre ruban. Dans son dos se trouvait un sac en toile qui contenait plusieurs nécessaires que son frère avait constitués pour le début de sa vie de dresseuse et également un étui en cuir qui contenait aiguille, son fleuret d'escrime.


Une fois en bas de la passerelle, alors que cette dernière était en train d'être remonté, la jeune aristocrate se retourna une dernière fois pour saluer sa famille avant de s'enfoncer dans la foule, c'est ainsi que commençait l'aventure de la jeune Marie-Adélaïde à Maïlys.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 26 Jan 2014 - 9:43

Hors-RP:
 

Les jours passaient et se ressemblaient, se ressemblaient bien trop. Depuis l’assassinat de mon père, j’avais vécu au jour le jour, encore plus que d’habitude. C’était vivre pour vivre. Rien dans les jours qui avaient suivis le décès de mon père avait pu me redonner le sourire et m’avait rendu heureux. Enfin si, il y avait bien une chose mais elle me semblait tellement loin. Le match d’arène contre Mlle Elizabeth Hammington. Je ne pouvais cacher que cette partie de tennis improvisée avait eu quelque chose de comique. Mais c’était tout.

En ce jour, je me trouvais sur la jetée de Port Lieucca. Le port était, comme à son habitude, très encombré. Mais je n’y faisais pas attention comme personne ne faisait attention à moi. J’étais là, à contempler le bleu de la mer, à sentir les embruns marins. En temps normal, je me serais émerveillé devant cela comme lors de mon arrivée à Maïlys mais ce n’était absolument pas le cas. Mon regard était perdu dans le vague. Je regardais l’océan sans le voir, humais l’air salé sans y prendre du plaisir. Je ne pensais alors qu’à une chose.

La chose en question était apparue à la seconde même où j’avais pris conscience de la perte de mon paternel. Pendant longtemps je l’avais ignoré mais maintenant je ne pouvais plus le faire. Cette chose si pesante était l’annonce du décès de mon père à ma mère. Elle n’en savait encore rien et je ne pouvais nier que j’avais peur de lui annoncer. J’étais parti à Maïlys en lui promettant de revenir avec son mari, que je le retrouverais. Et là, je voulais retourner à Rosalia en lui disant qu’il était mort sous mes yeux ? C’était bien trop difficile, même le fait d’y penser me peinait.

J’étais tiraillé. Que devais-je faire ? Je me devais de retourner à Johto pour annoncer la triste nouvelle. Mais d’un autre coté, je me disais que ne rien dire pour le moment laisserait vivre ma mère en paix. Elle avait été abattue lorsque j’étais parti de la maison et honnêtement, je ne me voyais pas revenir chez moi seul … C’était trop dur.

Je regardais au loin, la mer était si calme. Soudain, un navire vint fendre les flots. Ce n’était pas un bateau de pêche ou un petit truc. Non, c’était bien plus que cela. C’était un yacht imposant, tellement grand que je ne pus résister à lever les yeux vers ce navire magnifique. C’était étrange. Il n’y avait pas vraiment de bateaux de croisière si chers dans le port. Alors que faisait ce presque paquebot à Lieucca. Interloqué, je me dirigeai vers le lieu d’accostage du navire pour observer ce qu’il s’y passait. J’avais fait appel à Lust pour qu’elle m’éclaire sur les évènements.

Nous nous approchâmes du quai. Là, il y eu foule. Pas de passants, non. J’étais d’ailleurs le seul à sembler m’intéresser. En fait, il y avait une troupe de ce qui semblait être des serviteurs, des majordomes qui débarquaient les paquets de quelqu’un de sûrement très important. Je ne tardais pas à voir cette dite personne. Une jeune accompagnée de deux hommes, un jeune et un plus vieux, débarquait du yacht. Elle revêtait une tenue de cavalière et portait un petit sac dans le dos.

Alors que les employés chargeaient déjà des bagages dans un taxi, la jeune fille regardait les passants et les rues bondées de la ville. Qui était-elle ? Que faisait-elle entourée de tant de monde ? Est-elle quelqu’un de bonne famille ? J’étais trop curieux pour rester là à ne rien faire. Même si ma gardevoir aurait pu m’apporter pleins d’informations, je m’avançais vers la jeune fille désireux d’en apprendre plus.

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 26 Jan 2014 - 12:44

Ce qu'on pouvait garantir aujourd'hui du port de Lieucca, était qu'il devait être bien bondé, un quelconque autre navire devait être arrivé récemment, déversant ses flots de passagers vers la porte de Maïlys. Ou alors, l'Etoile de Fourgerasse avait du attiré une bonne part de la population du petit port maritime.

En tout cas, la jeune duchesse avait un mal fou pour progresser dans en direction de la ville. Elle dut même se retenir de se tailler un chemin à grand coup de fleuret dans la file de gens qui tentait de rejoindre ou de quitter le port. Marie-Adélaïde essaya de prendre son mal en patience, car se faire remarquer dès le premier jour n'était pas forcément une bonne chose, même si son arrivée en yacht n'avait déjà pas arrangé les choses. Derrière elle, le yacht était justement en train de se préparer à lever l'encre, la duchesse ayant accosté, son travail était accompli et les Fourgerasse se devait de retourner à la gestion de l'entreprise familiale. Ainsi Marie Adélaïde se retrouvait pour la première fois de sa vie, toute seule pour gérer sa vie de jeune femme noble, il lui fallait donc agir comme une grande personne et une vraie noble Kalosienne et en premier lieu, cela commençait par se sortir de ce port sans avoir à se prévaloir de son rang, ni sans utiliser l'avantage que lui procurait Aiguille, qui lui permettrait de fendre la foule.

La progression de la jeune duchesse fut donc lente dans le port et moins de deux minutes après son départ, il lui fallut s'arrêter, en effet, elle se retrouvait coincer entre deux flux compact entrain l'un à sa gauche de descendre vers le port, tandis que le second à sa droite remontait vers la ville, mais elle ne pouvait y pénétrer, la population étant quasiment en train de se marcher sur les pieds. En face d'elle sans doute également coincé entre les deux flux de personnes anonymes, se trouvait être un jeune homme de chevelure blonde, bien plus grand qu'elle, peut-être même en mesure de dominer son frère en taille.


* Eh bien, il faut croire que les petites gens ne sont pas fait pour la politesse, il se marche sur les pieds d'une façon si peu courtoise.

La jeune duchesse put encore avancer pendant deux mètres avant de se retrouver quasiment au contact de son vis-à-vis, qu'elle dut apostropher.

Monsieur, il semblerait que nous soyons coincé au milieu de cette foule. Dites-moi, seriez vous en mesure de me conduire au centre pokémon ? Et peut-être aussi de nous sortir de ce guêpier ?

Le pari était risqué pour la jeune duchesse, en effet, elle se retrouvait à devoir faire confiance à un homme qu'elle ne connaissait pas, mais au vu de la situation, elle n'avait pas trente-six milles options disponibles et se perdre de la foule, ce qui ne lui permettrait pas de lui échapper s'il voulait lui nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 26 Jan 2014 - 14:02

Alors même que je me dirigeais vers le bateau et ce qui l’avaient occupé, qu’il sembla être prêt à lever l’ancre. Déjà ? C’était bien étrange. Ce n’était certes pas un navire de commerce mais où était l’intérêt de jeter l’ancre pour la relever aussitôt ? Je remarquais alors que la jeune fille vers qui je m’étais approché n’avait pas rejoint le reste de l’équipage. J’en conclus alors que le yacht l’avait déposé et que maintenant, sa mission accomplie, il repartait.

La jeune fille s’avançait à travers la foule. Je pris alors conscience du nombre de personne qui venaient d’arriver. Etait-ce dû à la présence d’un si beau bateau ? Sûrement. Mais moi, je ne faisais plus attention à ce yacht ou même à la foule. Ce qui m’intéressait, c’est pourquoi cette jeune femme avait bénéficié d’un tel traitement.
D’ailleurs, la dite femme semblait s’avancer vers moi. Mais malheureusement, la foule de plus en plus compacte l’empêchait de continuer sa route (et le mienne aussi). Bon sang, mais à quoi pensait-elle en arrivant avec un tel navire ? Forcément que ça allait attirer du monde et qu’elle serait submergé par les badauds.

Finalement, après s’être démenée pendant quelques minutes, elle se fraya un chemin jusqu’à moi. Je fus un peu surpris de la voir venir comme cela à ma rencontre. Il y avait tellement de monde alors pourquoi s’intéressait-elle à moi en particulier ? Une fois arrivée près de moi, la jeune fille se trouvait à quelques centimètres de moi. Tout jeune de mon âge aurait été gêné par ce presque contact. Mais moi, je ne ressentais rien. Peut-être parce que j’avais en partie perdu le goût de la vie.


Monsieur, il semblerait que nous soyons coincés au milieu de cette foule. Dites-moi, seriez-vous en mesure de me conduire au centre pokémon ? Et peut-être aussi de nous sortir de ce guêpier ?


Ow ? Elle voulait donc obtenir mes services ? Me considérait-elle comme ses serviteurs, comme quelqu’un à qui on pouvait ordonner à tout va ? Je n’aimais pas vraiment sa façon de m’aborder. Même si elle avait été polie.

Bon, ceci dit, elle n’avait pas vraiment tort. Nous étions coincés ici et se faire marcher sur les pieds n’était pas quelque chose de très agréable. J’appelai alors Lust qui était quelques pas derrière moi. La gardevoir nous rejoint vite et me demanda mentalement ce qu’il se passait. Elle scruta mon esprit pour en savoir plus. Une fois cela fait, je lui ordonnai :


« Téléporte-nous au centre pokémon, s’il-te-plait. »


La dame blanche prit la main et celle de la jeune fille et nous téléporta rapidement à l’endroit demandé. Nous étions devant le centre, la foule était beaucoup moins dense et nous pouvions respirer. Je n’attendis pas plus longtemps pour lui poser quelques questions, à commencer par une question à laquelle j’avais déjà la réponse :

« Vous venez arriver à Maïlys ? »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 26 Jan 2014 - 19:58

La duchesse et son interlocuteur se regardèrent pendant plus d’une minute, elle crut même pouvoir lire une interrogation sur son visage, puis une gardevoir apparut au côté de l’homme vers qui le flux de personne semblait avoir conduit la duchesse. Pendant deux secondes, elle se retrouva pris dans un flou total, fermant les yeux, puis lorsqu’elle les réouvrit, le décor avait changé, il était toujours en face d’elle, sa gardevoir entre eux deux, mais ils n’étaient plus entouré par la foule. Sans y penser, la duchesse mit la main sur l’étui d’Aiguille et le tirait vers elle, il ne lui faudrait pas plus d’une minute pour sortir ma lame, une minute trente pour pourfendre cet homme s’il tentait de l’attaquer. Puis elle regarda autour d’elle, interloquée, rejetant violemment la main de la psychiste, derrière le jeune homme se trouvait des infrastructures reconnaissables par tous les dresseurs, même les débutants, un centre pokémon. Le flou se dissipait dans son esprit, la jeune aristocrate conclus d’une rapide réflexion que son interlocuteur venait de les téléporter à l’aide de son psychiste. Pourtant, son visage s’empourpra de colère.

Oui je viens d’arriver sur l’île, mais auriez dû prévenir avant de faire cela. Marie-Adélaïde réfléchit puis se radoucit, enfin je vous remercie pour votre aide.

Elle se surprit ensuite à détailler un peu plus son interlocuteur, il était grand, même Charles-Etienne ne devait pas être aussi grand que lui, ses cheveux étaient aussi blonds que les siens et en fait il n’avait pas l’air dangereux. Je me demandais bien qui il était, sans doute pas l’un de ces Zodiacs, cette engeance qui gangrenait la petite île de Maïlys et contre laquelle la duchesse seraient sans doute bien forcée de lutter un jour. Elle reprit ensuite, sans lui laisser le temps d’en placer une.

Vous êtes dresseur n’est-ce pas, pour disposer d’un pokémon psychiste aussi puissant. Je doute pouvoir faire le poids dans l’immédiat, mais je vous propose tout de même de m’affronter. Mais il conviendra de trouver un endroit plus adapté.


La colère avait totalement disparu totalement de son visage, la jeune fille affichait plutôt une sorte de détermination à lui faire payer cette affront qu’elle venait de subir ou du moins à essayer de lui faire payer. Après tout, elle était une Fourgerasse et ne téléporte pas les Fourgerasse qui veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Lun 27 Jan 2014 - 18:16

Lust m’avait prit au pied de la lettre, et cela aurait bien pu me déplaire. En fait, ma gardevoir nous avait téléporté à l’intérieur du centre. Cette apparition soudaine avait donc fait quelques surpris, à commencer par l’infirmière. Nous voyant ainsi arriver, elle crut que c’était pour une urgence et se précipita vers nous avant de se raviser à quelques mètres de notre position. Dans mon esprit, je voulais que Lust nous transporte à l’extérieur de la bâtisse mais bon, il était vrai que je ne l’avais pas précisé la chose donc ma psychiste ne put le savoir. De fait, je décidai de passer l’éponge sur cela.
A mon instar, la jeune fille que j’avais rencontrée il y avait à peine quelques minutes semblait être en colère. Qu’avais-je donc fait ? N’était-ce pas ce qu’elle voulait ? Je venais de la mener loin de la foule dans l’endroit qu’elle désirait. Dans un geste de colère, elle retira violement sa main de celle de Lust. Je viens très clairement que ma compagnonne n’avait pas apprécié cela et que l’envie de lui toucher un mot ne lui manquait pas. Mais elle n’en eut pas le temps et de toute façon, je ne lui en offrirais pas le loisir.


Oui je viens d’arriver sur l’île, mais auriez dû prévenir avant de faire cela. Enfin je vous remercie pour votre aide.


Je poussais un ‘’tss’’ intérieur. J’aurais dû la prévenir avant ? C’est ce que j’avais fait. Enfin, il fallait croire que je n’y avais pas mis les formes, ni la bonne intonation pour plaire à Madame. Il était vrai que je ne m’étais pas adressé à elle mais elle aurait pu comprendre ce que j’allais faire si elle avait écouté mes paroles.

Se calmant un peu, la sûrement aristocrate reprit :


Vous êtes dresseur n’est-ce pas, pour disposer d’un pokémon psychiste aussi puissant. Je doute pouvoir faire le poids dans l’immédiat, mais je vous propose tout de même de m’affronter. Mais il conviendra de trouver un endroit plus adapté.


Oh ? Voilà qui était flatteur. Normalement, j’aurais souris à entendre cela mais là, je n’étais pas d’humeur et je n’étais plus, enfin du moins je le pensais, le petit Ash naïf qui s’était fait berner par un Zodiac. Alors tant mieux si Lust aimait ce compliment mais cela ne me touchait pas le moins du monde. Par contre, le reste de sa réplique était bien plus intéressante. Elle voulait un combat et disait clairement ne pas faire le poids contre mes compagnons. Je ris intérieurement. Elle n’avait pas froid aux yeux celle-là. Etait-ce pour me faire ‘’payer’’ le fait de lui avoir rendu service ? Peut-être mais cela m’importait peu. La perspective d’un combat, sûrement gagné d’avance, m’alléchait.

« Si vous voulez combattre, à votre guise. Suivez-moi, la plage est un excellent endroit pour les combats pokémons. »


Sur ce, je la menais –sans la téléporter- sur une plage non loin de l’entrée de l’arène de Lieucca. Si ça se trouvait, Gustav gardait un œil sur les combats de plage depuis son arène et cela pourrait lui donner un aperçu du niveau de l’aristocrate. La mer à ma droite, je déclarais :

« Nous y voilà. Je vous préviens, je ne vais pas y aller de main morte alors donner tout ce que vous avez. A toi, Nearys ! »


Le pikachu survolté sortit rapidement de sa ball et poussa un cri de contentement. Il était enthousiaste quant au combat qui allait se dérouler. Avant de commencer, je rajoutais :

« Au fait, quel est votre nom ? »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mar 28 Jan 2014 - 15:33

La jeune duchesse commençait à mettre la main sur la situation, elle réussissait même à contrôler son interlocuteur, ce genre de succès était grisant pour la cadette des Fourgerasse habitué à l’autorité froide des précepteurs. Mais elle savait qu’elle se retrouvait dans une drôle de situation, car si les autres pokémons du jeune homme était aussi puissant que son Gardevoir, elle avait peu de chance de l’emporter, mais d’un autre côté, elle espérait qu’une résistance suffisante soit une preuve de sa réussite. Marie-Adélaïde partait au combat en sachant qu’elle devrait manœuvrer pour une guerre d’arrière-garde. Elle suivit donc le jeune dresseur jusqu’à la plage et se mit en position à une dizaine de mètres de lui, bien entendu, la situation ne lui était pas favorable, dans un terrain accidenté, un combattant plus faible, mais qui usait mieux du terrain pouvait triompher, dans les étendues plates d’une plage, le combattant le plus expérimenté avait largement l’avantage. En face d’elle son adversaire signalait qu’il n’allait pas y aller doucement, justement, l’aristocrate pensait en faire autant. Son premier pokémon était un pikachu aussi, elle n’allait pas envoyer sa chère Brunehilde au combat qui ne pourrait rien faire contre lui, par contre, elle se remémora un conseil de son frère :

« Aussi puissant est ton adversaire, s’il ne peut pas ni attaquer, ni te toucher, il ne vaincra pas ».

Ainsi c’est cette tactique que la duchesse arrêta pour le combat. Elle saisit une ball à sa ceinture. Ce n’était sans doute pas le pokémon le plus adapté pour combattre un pikachu, mais le meilleur qu’elle pouvait avoir.

Iseult, je compte sur toi. Vampigraine et Poudre Dodo.

La duchesse ne perdait pas de temps, elle ne perdait jamais de temps, car du temps de perdu était de la place laissée à d’autre pour vous évincer de votre position. Aussi la Racine balançait les parasites et les spores par saccade. Le Pikachu ne pourrait sans doute pas éviter les deux et l’un comme l’autre serait bénéfique à Marie-Adélaïde. Les vampigraines augmentant légèrement la résistance de la Chlorobule, tandis que la poudre Dodo lui donnerait de facto la victoire pour la première manche.
Puis le dresseur lui demanda son nom, quel toupet, elle priait pour qu'Iseult lui fasse payer cette affront en mettant son Pikachu hors d'utilité. Mais elle allait quand même lui répondre.


La politesse exigerait que vous vous présentiez en premier mais passons, je suis Marie-Adélaïde, duchesse de Fourgerasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mer 29 Jan 2014 - 15:58

La jeune fille vint se placer à une dizaine de mètre de moi. Ah ! Que ce combat rappelait des souvenirs ! Je ne pouvais m’empêcher de penser à mon premier combat sur l’île. J’avais affronté Sugil Hyorô sur cette même plage et m’étais fait lamentablement écraser. Ça aurait pu être un mauvais souvenir mais il était accompagné d’un autre : celui de ma victoire ultérieure sur le champion lors d’un match officiel. Certes, l’affrontement ne s’était pas aussi bien déroulé qu’espéré mais j’avais tout de même réussit à triompher d’un adversaire tel que Sugil. D’ailleurs, on racontait que le glacial champion s’en était allé. Il avait donné sa démission et était partie sans dire mot. La patinoire avait donc perdue une partie de sa clientèle mais cela s’était fait au profit d’un autre endroit de la ville. Un restaurant/cabaret avait ouvert ses portes sous l’égide de la nouvelle championne. Je ne me souvenais plus bien de son nom mais on disait qu’elle maîtrisait les pokémons plantes. Je trouvais cela un peu dommage d’avoir combattu Sugil alors que j’aurais eu plus de facilité contre la Madame. Enfin, l’avantage des types ne faisait pas tout. Et je l’avais appris à mes dépends maintes fois.

La jeune fille me tira de mes pensées lorsqu’elle eut enfin décidé qui affronterait Nearys. Elle choisit un chlorobulle. Avait-elle l’intention de faire jouer la résistance de la plante face au type de mon pikachu ? Sûrement mais j’allais vite lui prouver que c’était vain. Alors que son pokémon venait de sortir, la blonde ordonna de suite. Vampigraine suivit de poudre Dodo ? Alors ce n’était pas sûr les faiblesses/résistances des types qu’elle allait jouer. Elle voulait en finir en mettant Nearys hors d’état de nuire en l’endormant. C’était bien pensé mais je n’allais pas me faire avoir comme cela.


« Vive-attaque ! »


La vitesse était le point fort des pikachus. Alors si en plus, on la combinait avec une attaque très rapide … Ça devenait explosif. Enfin, dans ce cas précis, ça devait mettre Nearys hors de portée des semences somnifères. La boule de poils commença son mouvement un peu trop tard, c’était de ma faute, sûrement. Et de fait, une ou deux petites graines se prirent dans les poils jaunes de la souris. Déjà, je les voyais se développer et prendre de l’ampleur en infectant le corps de mon meilleur ami. Mais heureusement, ce n’était qu’une vampigraine. La manœuvre avait fonctionnée et c’était le principal. Nearys ne risquait pas de s’endormir face à la racine vivante.

La politesse exigerait que vous vous présentiez en premier mais passons, je suis Marie-Adélaïde, duchesse de Fourgerasse.


Marie-Adélaïde, duchesse de Fourgerasse, hein ? Et bien voilà qui expliquait tout, de son air condescendant à ses manières étranges. Avec un nom pareil, elle ne pouvait pas faire partie de la plèbe et elle voulait tout faire pour s’en démarquer. En plus, elle me reprochait de ne pas m’être présenté avant. Encore une qui n’avait pas les chevilles qui enflaient. Elle n’avait certes pas tort, mais je ne pouvais pas lui accorder cela. C’était juste pour le principe. On aurait dit qu’elle s’autorisait à me donner des leçons juste parce qu’elle se considérait supérieure.


« N’était-ce pas vous qui m’avez abordé en pleine rue sans vous présenter ? Nearys, souplesse ! »


J’allais lui apprendre à ce croire supérieur à la normale et à penser qu’elle avait le droit d’avoir des égards parce qu’elle était simplement bien née. Et peut-être que par la même occasion, je lui ferais comprendre qu’elle était bien loin de son château et que Maïlys n’était pas une île toute rose. Les Zodiacs rodaient et pouvaient frapper à tout instant. Et eux n’auraient que faire des manières de la dame. Sur ce, ma boule de poils s’élança avec célérité dans le but de frapper son adversaire avec sa queue.


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Sam 1 Fév 2014 - 16:44

Je dus me retenir de rire, il fallait dire qu’il était drôle, réellement, je n’avais pas envie de me moquer de lui pour sa remarque, tellement elle était inepte, juste d’éclater de rire de façon tonitruante, mais ce n’était pas correct. Il ne seyait pas à une dame de rire de telle sorte, aussi je fis un effort pour me reprendre. Ma tactique avait presque lamentablement échoué, on pouvait dénoter quelques points positifs, notamment le fait que le Pikachu avait en parti subi les vampigraines, ce qui ne serait peut-être pas suffisant. En tout cas la riposte venant, mais je me souvenais que Souplesse n’était pas une attaque des plus précises et en effet la Racine put l’esquiver sans trop de souci d’un gracieux pas de danse.

Vous, vous présenter lorsque vous demandez votre chemin. A votre aise alors, Monsieur….


J’avais appuyé sur la fin de la phrase, sans le lui reprocher réellement, je notifiais qu’il n’avait pas donné son nom non plus, ce qui n’était pas chose très polie. Enfin, je commençais à croire que ce jeune homme qui m’avait paru si gentil, en plus d’être mignon, pouvait ne pas être si gentil qui cela. Enfin, il fallait continuer le combat et Iseult attendait mes instructions, je m’étais trop laissées absorber par la conversation.

Enfin, je vous ai sans doute froissé, aussi je m’en excuse. Iseult, Croissance et Vol-Vie.


La Racine se s’illumina, elle était en train de se renforcer en se servant de la faible lueur qui le Soleil laissait tomber sur Lieucca, malgré le climat assez clément dont bénéficiait la ville. A la suite de cela, elle déploya ses lianes parasitaires, j’espérais toucher le Pikachu et même si l’attaque ne pourrait pas régénérer énormément Iseult, qui n’avait pas été touché, mais qui verrait au moins disparaître une petite partie de la fatigue du aux deux combos que je lui avais demandé. Au vu de la situation, je serais contente si elle pouvait encore tenir plus de quelques dizaines de secondes, j’avais réellement agi comme une gourde, le voyage commençait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Sam 1 Fév 2014 - 17:51

Je restais les yeux grands ouverts et la bouche bée pendant quelques secondes. Qu’est-ce que … Comment était-ce possible ? La souplesse de Nearys venait d’être esquivée avec une facilité si déconcertante. Comme si elle effectuait un pas de danse, la chlorobulle passa à coté – ou plutôt, ce fut Nearys qui lui passa à coté – si légèrement. Certes, souplesse n’était pas réputée pour sa précision mais j’étais quand même surpris. Le pokémon plante se débrouillait plutôt bien, je devais l’avouer. Mais le pokémon ne faisait pas tout. Le dresseur coordonnait ses mouvements et lui permettait d’accéder à la victoire. Donc si le pokémon se débrouillait bien, le dresseur aussi. Et je crois que c’était plus de ce coté que j’étais surpris. Je crois que je m’imaginais que, comme la dame faisait partie de la Haute, elle ne savait se débrouiller et en fait, j’avais faux.

Vous, vous présentez lorsque vous demandez votre chemin. A votre aise alors, Monsieur….


A nouveau, la jeune fille marqua un point. J’étais tellement énervé et braqué sur les manières de celle-ci que j’avais répliqué quelque chose d’absolument illogique. Je me sentais un peu … idiot. Après cette déclaration de la dame, je me retrouvais dans mes petits souliers. En fait, je crois que j’avais honte de mon attitude. On aurait dit que j’avais l’attitude d’un … sale gosse, vraiment. Je me demandais alors si j’avais toujours été comme cela … aussi infect (si on voulait employer un bien grand mot) ou alors si le décès de mon père m’avait changé. Les évènements de ces derniers jours m’avaient forcément changé. De fait, je me dis que c’était sûrement à cause de ça que je me comportais ainsi.

Je remarquais alors que j’avais omis quelque chose et cela me faisait encore plus passer pour un peintre. La dernière phrase de Madame me fit m’en rendre compte. J’avais totalement oublié de me présenter. Je me maudis intérieurement. Comment pouvais-je donner des leçons de politesse alors que je ne les respectais pas moi-même ? J’étais vraiment irrécupérable. Tellement pathétique que j’en riais intérieurement. Mais qu’est-ce qu’elle allait penser de moi ? Le mal était certainement déjà fait mais je pouvais toujours essayer de me rattraper.


« Veuillez m’excuser, j’en oublie la politesse. Je m’appelle Lavi Ash. »


Pendant un instant, j’avais pensé à lui dire de qui j’étais le fils pour lui montrer que je n’étais pas une personne comme les autres, que j’étais né dans une famille importante à Rosalia. Mais je renonçai bien vite. Je trouvais cela bien trop hautain et je pensais que je n’étais pas comme cela.

Mais pendant que je me posais des questions existentielles et tentais de me racheter, le combat se continuait et la Dame n’avait apparemment pas l’intention de ménager Nearys. D’un coté, ce n’était pas plus mal puisqu’il n’avait pas combattu depuis longtemps et que cela le dérouillait un peu. Mademoiselle de Fourgerasse ordonna alors une croissance ainsi qu’un vol-vie.


Enfin, je vous ai sans doute froissé, aussi je m’en excuse.


Elle était désolée de son comportement ? Voilà qui était bien étrange. Je m’attendais à ce que jamais elle n’accepte ses torts. Et bien, j’étais un peu chamboulé par les évènements et surtout par le soudain changement de comportement de la Dame.


« Je crois que je ne me suis pas comporté correctement. Je regrette, à présent. Veuillez me pardonner. Nearys, cage-éclair, queue de fer ! »


A nouveau, je tenais une attaque peu précise et il ‘était hors de question que la racine vivante esquive aussi facilement la queue de fer. Du coup, c’était pour cela que la cage-éclair était là. En plus de bloquer la chlorobulle dans certaines actions, elle allait réduire sa mobilité pour permettre ainsi à ma boule de poils de frapper.

Le vol-vie venait de frapper Nearys lorsque celui-ci se prépara à lancer sa décharge électrostatique. Une fois que la cage-éclair fut lancée, Nearys s’élança en direction de son adversaire, sa queue brillant déjà signe de l’attaque acier que je lui avais demandé.


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Lun 3 Fév 2014 - 17:29

Il semblait que les deux protagonistes soit de nouveau, au moins socialement à égalité. Il était même intéressant de les voir s’excuser à tour de rôle. Pour la duchesse, il s’agissait d’une procédure normal, après tout, elle ne pouvait que difficilement garder de mauvais contact avec un bon dresseur, surtout s’il s’agissait du premier rencontrer sur l’île. La jeune dame fit la révérence pour accepter, par deux fois les excuses de son vis-à-vis. Mais d’un autre côté, sur le plan du combat, elle était clairement désavantagée. Le jeune dresseur en face, Monsieur Lavi Ash, avait agi de façon fort intelligente, Iseult ne put pas esquiver la cage-éclair, elle se trouva donc paralyser, ce qui ne ferait pas ses affaires au moment de se débarrasser de la queue de fer du Pikachu adverse. L’aristocrate serrait les dents, si la différence de niveau était telle qu’elle le présentait, la Chlorobule allait prendre de très lourds dommages, qu’elle ne se pardonnerait que difficilement de lui avoir infligé, après tout, une noble dame se devait de se préoccuper de ses dames de compagnies. Mais elle souriait quand même, car elle avait évité une autre erreur bien plus grave.

Au moins, nous revoilà au point de départ. Iseult, Poudre Dodo, attends qu’il soit au contact.

Marie-Adélaïde, avait calculé son coup pour que le dresseur ne puisse donner de contre ordre, elle espérait toujours obtenir une sorte de match nul, qui serait déjà une satisfaction, malgré la faiblesse relative de ses forces en présence et malgré le fait qu’elle devrait sans doute admettre sa défaite. La frappe fut bien évidemment cinglante et la jeune Racine ne put rien y faire, même si elle tenta d’esquiver elle ne put réussir, les spores avait été lâché au début de son mouvement. Sous le poids de l’impact, la Chlorobule volait deux bons mètres en arrière, se retrouvant quasiment au pied de sa maîtresse qui semblait horrifié par la puissance de l’impact. Iseult n’était pas encore KO, mais sa résistance ne tenait qu’à un fil, la jeune aristocrate rappela alors sa pokémon et reprit une constance un peu plus normale.

Je me doutais bien que vous étiez un dresseur puissant, j’admets ma défaite, je doute qu’envoyer mes autres pokémons soit le comble de l’intelligence. La duchesse regarda sa montre, il était pas loin de six heures et demi. Tiens, il va être l’heure du souper, dites-moi, quelque chose de particulier vous ferais plaisir, je vous invite.

La jeune Fourgerasse tentait ici de se racheter, après tout, le pauvre dresseur n’avait pas vraiment cherché l’ire de la jeune noble, elle n’avait vraiment eu aucune raison de s’en prendre comme cela à lui. En fait, Marie-Adélaïde avait cru comprendre quelque chose, à savoir que le monde des dresseurs et celui de la noblesse n’était pas les même, il fallait donc qu’elle s’adapte à sa nouvelle vie. Comme le lui avait plus ou moins indiquer son frère en disant « n’oublie pas, tu sera d’abord une dresseuse, ensuite une Fourgerasse, mais à ton retour, tu devra redevenir une Fourgerasse et ensuite une dresseuse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mer 5 Fév 2014 - 14:18

Je souris. Ma tactique avait porté ses fruits et la cage-éclair avait grandement handicapé la chlorobulle. Du moins, assez pour que Nearys ne rate pas sa puissante frappe. En effet, l’adversaire fut dans l’incapacité totale de réitérer sa gracile danse d’évitement. Bien. Voilà qui était fait. La racine s’envola sous la force de l’impact pour atterrir aux pieds de sa dresseuse. Le pokémon se releva faiblement, épuisé par le choc mais aussi parce qu’il avait dû lancer des poupres dodo en même temps. Poudres dodo ! Je reportais rapidement mon attention vers mon pikachu. Celui-ci était affalé sur le sable fin de la plage et dormait à point fermé. En temps normal, le voir comme ça m’aurait énervé mais là, je souris. Il était tellement mignon, tellement craquant. Et ce surtout lorsqu’il se roula en boule pour mieux dormir.

J’entendis alors un bruit bien connu des dresseurs : le bruit d’une pokéballe rappelant son occupant. Ça ne venait pas de moi donc une seule personne pouvait le faire ici-même : la duchesse. Effectivement, lorsque je me retournais vers elle, son chlorobulle n’était plus à ses pieds. C’était pour le moins étrange. Nearys étant endormi, elle aurait pu aisément remporter la victoire. Mais apparemment elle n’était pas de cet avis. D’ailleurs, ses paroles vinrent me le confirmer.

Je me doutais bien que vous étiez un dresseur puissant, j’admets ma défaite, je doute qu’envoyer mes autres pokémons soit le comble de l’intelligence.


Alors c’est donc parce qu’elle ne se voyait pas gagner le combat que la duchesse avait rappelé sa plante. Bon, comme elle voulait. Si elle acceptait sa défaite, tant mieux pour moi. Je n’étais pas de son avis mais je l’avais déjà vexée une fois, inutile de réitérer la chose. Pendant que je prenais Nearys dans mes bras, la jeune fille regarda sa montre puis déclara qu’il était l’heure de manger. Oh ? Déjà ? Je regardais l’heure sur mon vokit et me rendit compte qu’il n’était que six heures et demi. J’avais l’habitude de manger plus tard, c’était sans doute pour cela que je n’avais pas faim. Mais bon, la dame voulait diner et en plus, elle m’invitait. Je n’allais pas refuser l’honneur de lui tenir compagnie.


« Comme vous voulez. Il y a pas mal de restaurant dans le centre-ville. Je ne pourrais pas vous dire lequel est le meilleur mais allons découvrir leurs cartes pour nous faire une idée. »

Je la rejoignis alors et la convia à me suivre dans le centre de la ville. Malgré l’heure avancée, les rues ne désemplissaient pas. J’avais même l’impression qu’il y avait encore plus de monde. Et en soit, ce n’était pas faux. Les gens venaient pour manger ou flâner le soir. Nous arrivâmes alors devant un restaurant qui me semblait pas mal. J’invitais de fait la duchesse à juger la carte.

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mer 5 Fév 2014 - 17:47

La jeune duchesse suivit son ancien adversaire et désormais invité dans la ville de Lieucca, ce qui se trouvait être un avantage fort intéressant pour elle. En effet, elle pouvait profiter de cette tournée des restaurants pour découvrir la ville au côté du dénommé Lavi Ash et d’un autre côté, elle pourrait peut-être lui soutirer un ou deux conseils intéressants. D’un autre côté, l’aristocrate voulait aussi se faire pardonner du fait de l’avoir traiter de la manière dont elle l’avait traité, après tout comme il l’avait si bien souligné, il n’avait fait que lui obéir, ce qui était d’ailleurs plutôt une bonne chose. Enfin, d’un autre côté, la duchesse avait quand même eu une satisfaction durant le combat qui les avait opposés, après tout, le Pikachu de Monsieur Ash, était tombé en même temps qu’elle avait rappelé sa Chlorobule.

Enfin, Marie-Adélaïde et Lavi parcoururent donc la ville à la recherche d’un lieu ou diner, la duchesse aurait très bien pu mener son interlocuteur à son hôtel, mais pour une jeune dame comme elle, le fait d’inviter un inconnu dans sa chambre n’était pas des plus correct et aurait pu être très mal interpréter. C’est donc pour cela que la jeune duchesse suivait le dresseur dans la vite de Lieucca en quête d’un endroit où souper. Puis vint le moment où Lavi s’arrêta devant un restaurant qui semblait l’intéresser, la duchesse jugea la carte d’un regard. Le restaurant était Kalosien, un choix plutôt intéressant, la région de Kalos, étant réputé pour sa cuisine très raffiné. Après un rapide examen la duchesse prit la parole.


Vous semblez vous y connaître pour le raffinement de la cuisine, je dois avouer que ce restaurant présente une carte fort intéressante, mais voyez-vous, il sert de la cuisine Kalosienne et étant moi-même originaire de Kalos, j’aimerais bien essayez un autre type de cuisine, bien sûr si cela ne vous dérange pas.

Attendant la réponse de son vis-à-vis, la duchesse scruta la place où il se trouvait, le soleil commençait à décliner derrière les bâtiments et Marie-Adélaïde découvrit une chose qui l’intéressa immédiatement au plus haut point. Un restaurant d’une chaîne d’origine –inséré ici l’équivalent du mot chinoise dans le monde pokémon- son père lui avait déjà parlé de cette chaîne de restaurant, elle produisait une nourriture intéressante et de bonne qualité, encore une fois la duchesse prit la parole désignait le bâtiment.

Sinon, il y a ce restaurant, mon père le duc m’a déjà parler de sa cuisine, il m’a dit qu’elle était l’une de ces préférés, d’ailleurs, je crois que Charles-Etienne avait raconté qu’il s’y rendait souvent pendant son voyage. Qu’en pensez-vous Monsieur Ash ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Ven 7 Fév 2014 - 16:04

Après un rapide examen de la carte, la duchesse émit son souhait de vouloir manger autre chose que des plats typiques de Kalos. Je ne pouvais pas l’en blâmer, je la comprenais tout à fait à vrai. Un deux d’exotisme ne faisait pas de mal. Et puis c’était un restaurant à l’allure très raffiné, sûrement que les plats qu’on y servait étaient les mêmes que ceux qu’elle avait l’habitude de manger dans la demeure familiale.

« A votre guise. »


Ce fut ma seule réponse. Mais je n’étais pas sûr que Marie-Adélaïde l’ait ouïe. En effet, alors que je parlais, son esprit avait divagué et c’était concentré sur autre chose qui semblait bien plus important que ma réponse. En fait, la duchesse avait repéré un autre restaurant de l’autre coté de la place où nous trouvions. Elle désigna le restaurant pour illustrer ses paroles :

Sinon, il y a ce restaurant, mon père le duc m’a déjà parler de sa cuisine, il m’a dit qu’elle était l’une de ces préférés, d’ailleurs, je crois que Charles-Etienne avait raconté qu’il s’y rendait souvent pendant son voyage. Qu’en pensez-vous Monsieur Ash ?
Je m’approchais alors avec la jeune fille de la dite bâtisse. A en juger par son architecture, ce restaurant devait proposer une gastronomie comme on n’avait pas l’habitude d’en manger à Maïlys. Mais moi, je reconnaissais cette architecture typique et elle me rendit nostalgique : Ce restaurant devait certainement servir de la cuisine Rosalienne. Ah … Rosalia, ça faisait si peu de temps que je l’avais quitté et pourtant, cela me paraissait être une éternité.

A l’inverse de la duchesse, je n’étais pas contre manger un peu de cuisine typique. Ça me rappelait Rosalia et Johto alors je n’avais aucune raison de ne pas vouloir y aller.


« Ça me semble être une bonne idée. Allons donc voir la carte pour nous décider. »

J’emmenais donc Mademoiselle la duchesse à travers la foule et nous arrivâmes rapidement devant la carte de ce beau restaurant. Je parcourue rapidement les quelques lignes qui introduisaient les plats (genre : nom du restaurant, etc …) et là, je ne pus que saliver en voyant les mets qu’il proposait. Sushis de bargantua, rouleaux de printemps aux différentes baies, canarticho laquais et ailerons de sharpedo. Ce n’était que des mets de cette trempe et je savais déjà que si la duchesse ne voulait pas aller y manger, je la planterais là et y irais seul. Je ne pouvais pas passer à coté d’une telle occasion. Goûter à nouveau à la cuisine de Rosalia, j’en étais heureux rien que d’y penser.

« Cela me parait être bon. Nous y allons ? »


Sur ce, j’attendis que la dame me réponde et nous entrâmes dans le dit-restaurant. C’était très chic et dans le plus pur style rosalien. L’on aurait pu se croire à l’intérieur de la tour carillon ou dans la salle de danse communale. Déjà, je m’y sentais bien et à l’aise. J’avais l’impression, même, de me retrouver chez moi. En pleine admiration, nous fûmes abordés par quelqu’un de l’accueil qui nous demanda si nous avions réservé.

« Malheureusement non. Mais peut-être auriez-vous une table pour deux de libre ? »


Hors-RP:
 

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Sam 8 Fév 2014 - 16:02

On pouvait étrangement remarquer que depuis que la duchesse c’était présenté, le jeune homme avait changé d’attitude. Marie-Adélaïde n’y avait pas vraiment prêté attention, elle avait l’habitude que son nom lui ouvre de nombreuses portes, notamment quand il s’agissait de faire en sorte que les gens agissent autrement. C’est ainsi qu’elle avait trouvé le regain de courtoisie du jeune Lavi tout à fait normal, après tout, elle était noble, donc tout le monde se devait d’agir ainsi en sa présence. Du moins c’était ce qu’elle pensait. La duchesse opina tout de même lorsque le jeune dresseur ne s’opposa pas à sa décision de décliner le premier restaurant qu’il avait désigné.

A la suite de cela, les deux jeunes gens se rapprochèrent du second restaurant. La duchesse n’arrivait plus à retrouver le nom de la cuisine qu’il produisait, mais elle savait en avoir entendu parler surtout pour son caractère étonnant par rapport à la cuisine Kalosienne et elle se souvenait en avoir mangé plus d’une fois dans sa jeunesse. En arrivant devant le menu proposé, qui rappelait les plus grands festins donnés au manoir des Fourgerasse dans sa jeunesse, lorsque les cuisiniers se surpassaient pour mettre en valeur les cuisines de toutes les régions du monde et la présence des mets les plus raffinés de la terre, la jeune duchesse laissa échapper l’une des pensées qui fourmillaient dans sa tête en imaginant le repas qui allait arriver, une mauvaise habitude de son altesse, qui avait toujours apprécié espionner les personnels de la cuisine au travail.

Je me souviens maintenant, c’est un restaurant Rosalien, Père avait fait venir un chef pour le quinzième anniversaire de Charlie.

Puis la duchesse approuva lorsque le jeune Lavi proposait d’entrer dans ce restaurant. Ils entrèrent donc et Marie-Adélaïde précéda le jeune homme, pour ne pas rater une miette de la décoration sublime du restaurant, qui rappelait là encore les heures les plus sublimes de la vie au Manoir de Fourgerasse, lorsque son père donnait un bal pour la grande société Kalosienne, bien entendu, le restaurant était quelques tons en dessous, mais il aurait été une insulte pour la maison de Fourgerasse qu’un simple lieu comme celui-ci puisse concurrencer la magnificence de sa demeure. C’est alors qu’un serveur arrivait, demandant si les deux jeunes gens avaient réservés. Comme il convient, Lavi répondit le premier en demandant s’il restait une table. Le serveur se tourna alors vers la salle pour chercher un table et en trouva une quelque peu à l’écart, au fond de la salle et la désigna aux deux dresseurs.

Effectivement, il semblerait que cette table soit libre, vous semblez avoir de la chance jeunes gens.

Encore une fois, la jeune duchesse précéda le dresseur pour rejoindre la table où elle s’installa, laissait l’étui d’Aiguille et son sac pendre sur sa chaise. Elle récupéra le menu que lui tendait le serveur et commença à l’étudier. Dans tous les cas, Marie ne s’était pas trompé, ce restaurant était un très bon choix, le menu avait quelques choses d’encourageant, à un tel point que la duchesse ne savait trop quoi prendre, tellement le choix était important. Elle releva donc la tête avant de s’adresser à Lavi.

Vous avez une idée quelconque Monsieur Ash ?

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 9 Fév 2014 - 13:33

Le serveur jeta un rapide coup d’œil dans la grande salle et finit par tomber sur une table pour deux, excentrée. Bien, au moins nous avions une table. Et puis la position de celle-ci ne me dérangeait absolument pas. Là-bas, nous ne serions pas dérangés et à le bruit ambiant ne nous toucherait que peu. Pour moi, c’était parfait et Marie-Adélaïde ne sembla pas opposer à ce que nous allions manger là-bas.

Elle ouvra alors la marche et arriva à la table la première. Elle déposa ses affaires sur la chaise et, avant même que je pus lui reculer la chaise pour qu’elle s’y assit (après tout, c’était comme ça que faisait les gens bien éduqués en présence d’une telle dame), elle prit place à la table. Bon … Je ne pourrais pas marquer des points là-dessus. Je pris moi aussi place en face de la Dame. Le serveur nous tendit deux menus. La duchesse en attrapa un et commença l’étude de la carte. Je fis de même mais un peu plus avidement. J’avais hâte de goûter les mets qu’ils proposaient dans ce temple de la cuisine Rosalienne.

Soudain, Marie leva les yeux de la carte et me fixa pour me demander quelque chose. Elle voulait savoir si j’avais une idée ou une proposition en matière de plats. Je parcourue rapidement le reste de la carte et réfléchis quelques instants. Il y en avait tellement, c’était difficile de choisir, même pour moi qui connaissais la plupart de ses plats.


« Le choix est ardu, il est clair. Maintenant, venant de Rosalia, je peux vous dire que les sushis rosaliens, qu’ils soient au bargantua, au barpau ou au lumineon, sont délicieux. Sinon, les yakitoris de galifeu ou de grotichons se valent. Ce sont des brochettes grillées. Le carnarticho et la couaneton laquais doivent être délicieux aussi. Il me semble que ce sont les plats à ne pas rater. Maintenant, je ne puis faire un choix à votre place. »


Je repensai alors à mes paroles. Je lui avais donné beaucoup de plats et je n’étais pas vraiment sûr que ça puisse l’aider. Bon, au moins, elle avait un choix réduit et peut-être qu’elle allait trouver plus facilement son bonheur.
Pendant que la dame cherchait encore ce qui serait apte à la satisfaire, je portai attention à la salle. Ce n’était que maintenant que le nombre de personnes présentes me frappa. Toutes les tables ou presque étaient prises et les serveurs virevoltaient entre les convives, leur apportant leurs menus ou prenant leurs commandes. De l’autre coté de la salle, quelques musiciens jouaient des airs typiques de Johto et de ma ville natale. Il ne manquait plus que les danseuses et on aurait pu se croire à la salle de danse.

Un serveur vint me tirer de mes pensées. Il avait en main un petit calepin et un stylo. Apparemment il voulait prendre notre commande. J’attendis que Marie-Adélaïde fasse son choix et le dise à l’autre puis je lui communiquai aussi la mienne.


« Je prendrais des sushis de barpau en entrée puis des yakitoris de galifeu. »


Le serveur prit note et s’éclipsa. Bien, nous allions enfin pouvoir discuter. J’entamai la discussion avec une question peut-être un peu indiscrète :

« Puis-je vous demander la raison de votre venue à Maïlys ? »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 9 Fév 2014 - 18:58

Décidément, la duchesse avait fait le bon choix en orientant le jeune dresseur faire un restaurant rosalien, en fait Marie-Adélaïde en salivait déjà d’avance, en scrutant les nombreuses pages du menu. Comme elle l’avait laissé entendre, elle ne savait pas trop quoi prendre, fort heureusement, le jeune Lavi semblait s’y connaître et l’avait plus ou moins aiguillé vers quelques mets qu’il considérait comme suffisamment intéressant pour son aristocratique palet. La duchesse l’écouta donc attentivement et se reporta vers ce choix restreint que semblait lui indiquer le jeune homme, en le gratifiant d’un sourire de remerciement. Puis elle replongea son regard dans le menu, au moins, son vis-à-vis semblait savoir de quoi il parle, il indiqua notamment être originaire de Rosalia, ce qui fit tiquer la jeune aristocrate, qui avait refusé un restaurant typique de sa propre région pour s’orienter vers un restaurant de sa régions à lui, ça avait quelque chose de cocasse et d’inattendu. Dans le même temps, Marie se laissait bercé par la musique qui était joué un peu plus loin et resta concentrer sur la carte jusqu’au moment où un serveur se signala d’un raclement de gorge et d’un « Vous avez choisi ? » quelque peu éloquent. Le dresseur laissa alors la duchesse prendre la parole, un bon point pour lui dans la course aux bonnes manières, qui fit sourire la jeune fille, il fallait dire qu’il était plus que courtois depuis qu’il savait à qui il parlait.

Je prendrais des sushis de Lumineon en entrée, avec un laquais de Couaneton, je vous prie.

Puis ce fut au tour de Lavi, qui commandait également des sushis, mais avec des yakitoris. La duchesse attendit que le jeune homme commande à boire pour deux, ce qu’il ne fit, pas, elle rappela donc le serveur avant qu’il ne s’éclipse pour qu’il leur apporte une bouteille d’eau pour deux, Marie ne buvant pas d’alcool et ne devant en boire qu’à partir du jour de ses dix-huit années, ordre parental oblige. Le jeune homme n’avait qu’à se débrouiller s’il voulait s’enivrer, ce qui serait encore un mauvais point pour lui. La jeune fille devait d’ailleurs lui accorder qu’elle ne lui en avait pas accordé beaucoup, du moins, il s’était excuser pour son premier écart, ce qui annulait en partie ce dernier et n’en avait donc qu’un et demi, pour un nombre légèrement supérieur de bon. En tout cas, la jeune devait lui accorder qu’il était plutôt mignon avec sa tignasse blonde, il n’avait pas non plus le genre de façon d’être auquel elle était habitué, mais cela ne lui déplaisait pas. En tout cas, le dresseur était parti pour que sa présence fut plaisante à la duchesse, et marqua encore des points lors de l’entame de la conversation, qui fut courtoise comme elle le devait. Marie qui s’était attarder à observer très discrètement à observer les alentours, vu qu’il n’y avait rien de plus malpoli, lui répondit presque aussitôt.

Je n’y vois aucun souci, bien sûr, je suppose qu’on peut dire que je suis sur cette île pour la même raison que vous, vous êtes dresseur non, si je ne me suis pas trompé, en fait, mon but est très simple, tout membre de ma famille se doit d’être un dresseur accompli ou une dresseuse accomplie bien entendu. Aussi, je suis ici pour m’assurer que le Maître du Volcan soit une jeune fille de noble naissance.

Marie savait qu’elle en était loin, en fait Monsieur Ash devait être bien plus prêt dans son objectif qu’elle, mais, elle se devait d’être ambitieuse, car il était le propre de la noblesse de diriger, aussi devait-elle avoir un statut de dirigeant. Charles-Etienne avait assez largement rempli sa part du contrat, en remportant le total de seize badges, mais n’avait pas voulu s’attaquer aux ligues, comme il se passionnait pour le travail de son père. Il aimait ses pokémons, mais aimait encore plus voir des rouages bien huilé fonctionner de façon efficace pour fournir aux hommes se dont il avait besoin, le Comte de Fourgerasse-Daimville était ainsi, il voulait aider les gens, en leur fournissant ce dont il avait besoin pour vivre, on lui devait notamment l’utilisation d’une part des bénéfices des sociétés Fourgerasse au profit des pauvres et c’est cela qui rendait sa sœur fière de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mar 11 Fév 2014 - 9:42

La réponse de la duchesse ne se fit pas attendre. J’eus d’ailleurs fortement l’impression qu’elle s’attendait à ce que je lui pose la question. Elle venait donc à Maïlys pour accomplir une sorte de voyage initiatique. Elle disait que tout les membres de sa distinguée famille devaient être des dresseurs accomplis et qu’elle ne dérogeait bien sûr pas à la règle. Et forcément, comme tout dresseur qui se respecte, elle avait le volcan pour objectif. Je fus surpris de l’entendre dire si … aisément et sans vouloir le cacher. Bon après tout, c’était une dresseuse et ce n’était pas compliqué de deviner ses aspirations.

Ses paroles me rappelèrent mon vrai but lorsque j’étais parti à la conquête de Maïlys. Devenir dresseur et peut-être maître de la ligue n’était qu’un but secondaire. Avant même que je puisse répondre à la jeune femme, le serveur de toute à l’heure revint avec une bouteille d’eau en main. Une fois qu’il s’en fut allé, je pus parler librement.


« Je suis dresseur, il est vrai. Mais ma venue à Maïlys n’était pas motivée par le désir de devenir le maître du volcan. J’ai promis à ma mère de retrouver mon père qui était parti sans prévenir, du jour au lendemain à Maïlys. Mais maintenant je suis dresseur, et c’est tout … »


J’avais prononcé la dernière phrase amèrement, ma voix se réduisant plus je parlais pour finir presque inaudible au ‘’c’est tout’’. J’avais hésité à lui dire que je n’avais pas retrouvé mon père, qu’il était mort dans mes bras. En fait, elle n’avait pas besoin de le savoir, c’était personnel, trop personnel. Et une étrangère, aussi belle et distinguée soit-elle n’avait pas besoin d’en savoir autant sur moi. Et puis, ces paroles n’arrivaient pas à franchir mes lèvres. Je n’y arrivais pas, tout simplement.

Je soupirais alors. Qu’est-ce que ça allait être lorsque je retournerais à Rosalia pour annoncer la nouvelle ? Si je n’étais même pas capable de dire les choses à la duchesse, comment le serais-je lorsque je serais devant ma mère qui ne se posera que comme question : ‘’Où est mon mari ?’’ ?

A nouveau je fus tiré de mes pensées par un élément extérieur. Mais là, ce n’était en rien un serveur qui nous apportait nos plats. Non, c’était une mélodie qui fut entamée par les musiciens. Je l’avais déjà entendu il y a longtemps, dans la salle de danse de Rosalia. Avec cette douce musique vint une danseuse puis une seconde et enfin une troisième. Chacune d’elles avait revêtue le kimono rouge typique des danseuses de ma ville natale. Elles commencèrent leur danse, élégante, légère, comme il siait à la tradition rosalienne. Pourtant leurs mouvements trahissaient leurs origines. Elles n’étaient pas de Johto. Elles n’avaient pas cette aisance dont faisaient preuve ma mère et ses collègues. Je souris alors légèrement. Ça convenait parfaitement pour un restaurant comme celui-ci et pour des clients non-initiés aux coutumes rosaliennes.

A mon grand étonnement, Marie-Adélaïde n’avait toujours pas réagit à ma réponse. Je pensais qu’elle allait me demander si j’avais retrouvé mon père ou bien continuer la conversation sur un autre sujet. Enfin bon, ça allait peut-être venir.


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Jeu 13 Fév 2014 - 10:48

La duchesse dut fortement s’étonné de la suite de la conversation. Alors que son interlocuteur l’avait lancé sur le sujet de sa présence à Maïlys et initier une discussion qui aurait pu être fort intéressante, mais le dresseur semblait s’arrêter au milieu même, alors que cette dernière peinait à décoller. Et Marie-Adélaïde s’en tenait aux règles, à savoir qu’il était normale le boulot de l’homme de faire la conversation. Déjà qu’elle allait en enfreindre une en offrant le repas, elle ne comptait pas en enfreindre d’autre. Même si elle n’avait pas sa chère gouvernante pour la chaperonner, respecter les règles, c’est une chose que la noblesse avait dans le sang et la jeune aristocrate ne pouvait que difficilement pensé autrement.

En fait, la jeune Fourgerasse était bien ennuyé, parce qu’elle sentait que le regard du jeune dresseur se perdait ailleurs, en fait, elle commençait à regretter d’avoir choisi involontairement un restaurant rosalien, comme le jeune Lavi, qui semblait se perdre dans la nostalgie. Elle se devait donc de tenter de relancer la conversation autrement, vu que le premier sujet semblait le gêner, mais le plus dur était de ne pas le descendre en flèche pour son manque de politesse à se laisser absorber par la salle, comme si sa voisine de table n’existait pas, ce qui était un brin insultant pour l’aristocrate, en plus d’être dérangeant. Finalement, la jeune fille décidait de ne pas y aller par quatre chemin, après ton, elle n’était plus au manoir et donc libre de faire ce qu’elle voulait, à commencer par garder le jeune homme pour elle, au moins le temps du diner, surtout que son expérience dans le dressage de pokémon pourrait lui être utile. Aussi, la jeune Fourgerasse souffla une réponse qui devrait être assez inattendue et n’était pas exempte de reproche.

Votre ville vous manque on dirait, cela fait longtemps que vous êtes parti ?

Enfin, encore un mauvais point pour le jeune homme, au manoir, même s’il devait être très gentil, il se serait fait descendre en flèche par le père de sa jeune amie, le duc de Fourgerasse étant très cheval sur les règles et principes. Heureusement pour lui, Marie était bien plus tolérante et ne lui avait pas tellement tenu rigueur des premiers, le dernier la gênait beaucoup plus, elle était presque outrée d’avoir du réattirer son attention sur elle. En bref, le jeune homme avait tout intérêt à se rattraper s’il voulait laisser un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Ven 14 Fév 2014 - 17:29

Alors que mon regard et mes pensées se perdaient dans ce restaurant et ce qu’il représentait pour moi, la duchesse me répondit d’une voix douce mais cachant une sorte de … contrariété refoulée. Oh ! Je m’étais égaré. Je ne m’étais même pas rendu compte que j’étais parti dans mes souvenirs et parti à ressasser le passé. Nul doute que la jeune fille ne le prit pas bien, sûrement comme un outrage. Je la regardais alors avec un air étonné mais je me repris bien vite, posant à nouveau mes yeux sur le visage de Marie-Adélaïde pour lui montrer qu’elle avait toute mon attention.

Elle voulait savoir depuis combien de temps j’étais parti de Rosalia. Je pris du temps pour trouver la réponse tout simplement parce que cela me paraissait être depuis des lustres et je crois que le lieu dans lequel nous nous trouvions n’arrangeait pas les choses. Finalement, je parvins à trouver la réponse et je m’étonnai alors moi-même. Ça faisait si peu de temps … Et pourtant, il s’était passé tellement de chose.


« J’étais … ailleurs. Veuillez bien m’excuser. Et je dirais que ça fait quelques mois que je suis à MaÏlys. A vrai dire, je ne pourrais le dire avec précision. Passer sa journée sur les routes, ça n’aide pas ! »


Je souris légèrement histoire de détendre l’atmosphère qui me semblait bien trop lourde. C’était bien de savoir depuis combien de temps je n’avais pas revu Rosalia mais il n’y avait pas que cela. Mlle de Fourgerasse était une dresseuse, enfin allait le devenir. Je pensais bien qu’elle voudrait des conseils de quelqu’un de plus expérimenté qu’elle (si tant est que j’étais expérimenté).

« Dites-moi ? Vous avez d’autres pokémons que le redoutable chlorobulle que Nearys a pu affronter tout à l’heure ? »


C’est alors qu’à peine avais-je terminé ma phrase un serveur se présenta à nouveau avec deux assiettes en mains. Il s’agissait de nos entrées. Il demanda alors pour qui étaient les sushis de lumineon et je lui indiquai qu’il devait servir la jeune fille. Ce fut alors à mon tour. Ensuite, comme si le gars avait lu dans mes pensées, il nous demanda si nous voulions des baguettes pour manger. Je ne savais quoi répondre. Je voulais en prendre parce que j’y étais habitué – pour manger des sushis du moins - mais je ne savais pas s’il sied de manger sans couverts tels que la fourchette ou le couteau. Mais ce furent mes origines qui l’emportèrent. Après tout, des sushis, ça se mangeaient d’un coup et avec des baguettes.


« Vous en prendrez aussi ? »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Lun 17 Fév 2014 - 19:48

Ce jeune homme pouvait quand même être d’une grande politesse. La duchesse n’en revenait toujours pas, en fait elle se demandait s’il faisait exprès d’être aussi poli pour se moquer d’elle, surtout que derrière il enchaînait les gaffes. Enfin, Marie ne pouvait pas tellement lui en tenir rigueur, ne pas faire de gaffe pendant un diner mondain relevait de l’exploit, même pour elle. Alors pour un diner très largement improvisée. D’un autre côté, il était intriguant pour la jeune aristocrate, qui avait bien plus l’habitude des gens de sa classe que des gens du commun, même si elle avait côtoyé quelques filles de grande familles bourgeoises au pensionnat. Ces filles qui passaient leur temps à tenter de singer le grande noblesse pour se parer de son prestige, voilà qui était risible. Comme la petite amie de Charles-Etienne par exemple, autant elle adorait son frère, autant Marie-Adélaïde ne pouvait supporter sa façon de toujours essayer d’être gentil. Enfin, alors qu’elle fulminait encore intérieurement contre la bourgeoisie, le jeune Lavi changea encore de sujet pour s’intéresser à ses pokémons. Voilà qui était intéressant, surtout pour le compliment qu’avait reçu Iseult au passage.
Mais avant même que j’eus le temps de répondre, un serveur se présenta avec les repas, comme convenu des sushis au lumineon pour moi et ceux au barpau pour Lavi. Chose etrange, le serveur proposa immédiatement après une paire de baguette à chacun de nous, que Lavi s’empressa d’accepter avant de demander si j’en voulais. Je ne savais pas trop pourquoi le serveur les avait proposés mais il ne fallait pas être une lumière pour comprendre que les sushis se mangeaient avec.

Je suppose que les sushis se mangent avec, aussi je vais essayer, Merci.

J’acceptai donc les baguettes des mains du serveur, qui fit ensuite signe que notre bouteille d’eau arrivait immédiatement après. Il partit donc ensuite, nous laissant à nos assiettes pendant que je jetais un regard perplexe sur le deux bouts de bois que j’avais en main. Avant de reprendre la conversation où nous l’avions laissé.

Pour en revenir à ce que nous disions. J’ai deux autres compagnons, en plus d’Iseult, ma Chlorobule, une Azurill, Brunehilde et une Flabébé, Guenièvre. Vous en conviendrez, cela fait bien peu de pokémon, mais d’un autre côté, vous vous en doutez, je débute à peine. Et dites-moi, je suppose qu’en plus de votre Gardevoir et de votre Pikachu, vous disposez d’autres pokémons plus puissants les uns que les autres ?

Puis je me retourna vers mon assiette, il valait mieux manger, même s’il semblait que les sushis se mangent froid, ce qui constituait une nouvelle découverte pour moi. Il fallait dire que cela devait faire pas mal de temps que nous n’avions pas manger Rosalien, je n’étais qu’une petite fille à l’époque et il était compliqué de se souvenir de ses évènements. Je jetai un soupir de gêne en regardant le jeune homme avant de lancer tout bas.


Voudriez-vous m’expliquer comment je suis sensé utiliser ceci ?

HJ : Je vous prie de m'excuser pour le temps de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mar 18 Fév 2014 - 9:57

Je crus que Marie-Adélaïde se sentit obligé d’accepter les baguettes que le serveur lui présentait. Etait-ce parce qu’elle avait comprit que tout bon Rosalien mangeait des sushis avec des baguettes et qu’elle se devait de faire la même chose pour ne pas paraître idiote ? Ou bien parce qu’elle aimait utiliser des baguettes ? J’en conviens, c’était assez étrange de préférer deux bouts de bois à des couverts … plus civilisés.

L’employé nous laissa donc pour aller nous chercher notre bouteille d’eau. La duchesse s’empressa donc de me répondre. Elle avait donc plusieurs pokémons qui, par leurs dénominations, semblaient tous plus gracieux les uns que les autres.


Pour en revenir à ce que nous disions. J’ai deux autres compagnons, en plus d’Iseult, ma Chlorobule, une Azurill, Brunehilde et une Flabébé, Guenièvre. Vous en conviendrez, cela fait bien peu de pokémon, mais d’un autre côté, vous vous en doutez, je débute à peine. Et dites-moi, je suppose qu’en plus de votre Gardevoir et de votre Pikachu, vous disposez d’autres pokémons plus puissants les uns que les autres ?

La jeune femme ne possédait que des pokémons aux noms de princesses. C’était intéressant mais je trouvais cela un peu présomptueux. Nommer ainsi ses pokémons montrait une estime de soi assez poussée et sûrement un peu d’arrogance dissimulée. Marie me demanda aussi si j’avais d’autres compagnons que Lust et Nearys. Je doutais que cette question soit là par intérêt. Pour moi, c’était juste de répondre et de continuer la conversation.

« Puissants ? Je ne pourrais le dire mais oui, j’ai bien d’autres pokémons. Zuki, mon aligatueur, Aquiel, ma demolosse, Crocmou, mon draco et Raum, mon arcko tiennent compagnie à Nearys et Lust qui sont mon pikachu et ma gardevoir. »


La duchesse écouta attentivement mes paroles puis sembla être dubitative par rapport à ses couverts. Ah ! Alors elle n’avait accepté les baguettes que pour bien faire, elle ne savait pas les utiliser. D’ailleurs, elle-même me le dit en me demandant de lui expliquer comment faire pour manger avec de tels instruments. Je souris. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on avait l’occasion d’en utiliser. Et puis, ça pouvait paraître plutôt simple au premier abord mais si on ne savait pas les tenir correctement, le repas pouvait se transformer en enfer.

Alors que j’allais lui expliquer comment les prendre, le serveur revint avec notre bouteille. Quand il fut enfin repartit, je séparai mes baguettes et montrai à la duchesse comment tenir la première puis la seconde et aussi comment on faisait pour actionner les bouts de bois. Mais alors que j’avais terminé mon enseignement, je m’empressai de lui dire :


« Mais vous savez, vous n’êtes pas obligé de manger avec si vous n’y arrivez pas. Personne ne vous en tiendra rigueur. Et si toute fois, vous voulez manger avec, les sushis ne se coupent pas. »


~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Dim 2 Mar 2014 - 17:09

Ainsi, Monsieur Ash avait beaucoup de pokémon, en tout cas bien plus que moi, j’en comptais déjà six et il n’avait sans doute pas cité la totalité des pokémons qu’il possédait. Enfin, voilà qui était intéressant puisque je ne m’étais pas trompée. Le jeune Lavi semblait être un puissant dresseur ce qui serait sans doute plus qu’utile. Enfin, il fallait revenir au repas et à la gêne que je rencontrai avec les baguettes. Après ses explications j’e fis deux tentatives qui s’avérèrent peu fructueuses, j’eus beau tenter de mettre le sushi à ma bouche, il retombait automatiquement dans l’assiette, fort heureusement sans occasionner d’éclaboussure qui se serait révélé disgracieuse. Aussi, je fus soulagé quand il m’indiqua que je ne devais pas me forcer à utiliser les baguettes, même si je m’empourprai en saisissant ma fourchette et mon couteau et en prenant la parole.

Vous avez une bien belle équipe, il n’empêche, je suppose que vous avez du travailler dur pour obtenir un tel résultat. Je rêve déjà du moment où j’arriverais à ce niveau. Enfin pour les sushis, je vais laisser tomber les baguettes, ça n’est sans doute pas donner à tout le monde.

J’enfournai déjà un sushi dans ma bouche et commença à mastiquer, on pouvait affirmer que le restaurant avait été choisi avec soin enfin, surtout avec beaucoup de chance, la nourriture s’avérait être de très bonne qualité et le serveur nous apportait déjà la bouteille d’eau que j’avais demandé auparavant, puisque mon interlocuteur avait oublié ce petit détail. Je lui laissai toutefois le loisir de se rattraper en prenant l’initiative du service, comme il le devait. Enfin, normalement le serveur aurait dû s’en charger, mais on ne pouvait trop leur en demander aussi, après tout je n’étais pas non plus au manoir des Fourgerasse. Enfin, il fallait que je pousse la conversation dans une autre direction. Enfin, je devais surtout continuer la conversation, il fallait dire que j’avais toujours été fasciné par les histoires de dresseurs, je craignais même d’en faire trop tellement la situation était intéressante. J’avais enfin un vrai dresseur en face de moi, enfin, si on exceptait Charlie bien sur.

Dites, ou en êtes vous, dans la quête des badges, j’aimerais bien savoir comment se sont passées les premières arènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi Ash
Encre Diluée
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 19
Localisation : là où je suis

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Lun 3 Mar 2014 - 13:37

Malgré les conseils de Lavi, la duchesse n’arrivait toujours pas à utiliser les baguettes qui lui avaient été fournies. Son sushi retomba plusieurs fois dans l’assiette avant qu’elle ne renonce définitivement. Le blond fut amusé de voir cela mais n’en laissa rien paraître. Après tout, ce n’était pas très poli de se moquer ouvertement d’une dame comme Marie-Adélaïde et surtout quant il s’agit d’une chose aussi ardue que le maniement de baguettes.

La jeune fille devint un peu rouge lorsque son vis-à-vis l’invita à prendre des couverts plus … habituels pour elle. Mais toute fois, malgré son teint légèrement plus coloré, elle parut soulagée de pouvoir enfin avaler un sushi. Une fois qu’elle eut fini d’avaler, elle déclara qu’elle trouvait l’équipe de Lavi bien fort belle. Lavi la remercia du compliment et lui indiqua que de toute façon, avec de l’envie tout le monde peut arriver à avoir une telle équipe, il suffisait juste d’un peu de temps.

C’est alors qu’arriva enfin la bouteille d’eau. Enfin ! Bon, il était vrai que le restaurant était plein et que les serveurs étaient appelés de partout. Mais bon, une bouteille, ce n’était pas un plat, ça ne prenait pas dix ans à venir. Lavi oublia cela et prit la bouteille en main vu que le serveur n’avait pas daigné servir la dame. Il lui servit un verre avant de faire de même pour lui. C’est alors que son interlocutrice reprit la parole.


Dites, où en êtes-vous, dans la quête des badges. J’aimerais bien savoir comment se sont passées les premières arènes.


Question intéressante qu’elle posait maintenant. Lavi but une gorgée tout en réfléchissant à la manière de mettre les choses en forme. Quand il fut sûr de ce qu’il allait dire, il se lança.


« Jusqu’à présent, j’ai affronté trois champions et gagné leurs badges respectifs. Maintenant, comment est-ce que ça s’est passé ? Et bien, contre le capitaine, j’étais en mauvaise posture, c’était ma première arène et j’étais bien inexpérimenté. Contre Sug, c’était quasiment la même chose. Et je crois que contre Mlle Hammington, j’ai bien géré mon combat. Donc en définitive, il faut être bien préparé et ne pas perdre son calme pendant un match d’arène … ce qui m’arrive assez souvent, en fait. »

Lavi avait un peu rit à la fin de son explication. Un peu d’autodérision, ça ne faisait de mal.

~~~~~~

.:Lavi's battle theme:.

Étui à Badges:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Adélaïde
Dresseuse aristocratique
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2014

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   Mar 4 Mar 2014 - 10:57

Finalement, une fois que la duchesse eut renoncé à user des baguettes, le repas se passa bien mieux pour elle. Après tout, la fourchette était un couvert bien plus conventionnel dans les salons de la noblesse. Elle eut également le plaisir de constater que le jeune Lavi lui servi de l’eau. Et le remercia au passage comme elle le devait, tout en continuant à déguster les sushis, pendant que le jeune homme lui contait ses premiers exploits dans la course aux badges, qu’elle allait elle-même commencer quelques jours le plus tard, le temps de faire quelques combats en situation réelle, pour se sentir prêtre à affronter le premier champion, un Amiral d’après Lavi. Donc certainement un champion de type eau, ce qui serait une excellente chose pour Iseult, sa Chlorobulle.

Donc, le premier champion est de type eau, avec Iseult, ça pourrait être assez rapidement mené, enfin, nous verrons bien, je ne me sens pas encore prête à l’affronter.

La duchesse le savait exactement, mais elle feignait l'ignorance. Le dernier sushis finit dans la bouche de la duchesse, qui s’essuya élégamment les lèvres avant de saisir le verre d’eau qu’elle avait laissé pour l’instant. C’était étrange, mais elle se sentait bien avec le jeune homme, parce que en fait, dans ce restaurant, la situation était presque la même qu’au manoir, rien ne changeait dans ses habitudes qui allait être rapidement bouleversées. Mais d’un autre côté, une autre chose intriguait la duchesse, ce qui expliquait les deux minutes de silence assez gênant qu’elle avait laissé.

Sug ? Je n’ai pas entendu parler d’un champion de ce nom ? Aurait-il disparu ?

Voilà qui intriguait la jeune noble, si les champions changeaient tous les mois, le travail préparatoire qu’elle avait effectué était inutile et une bonne partie des conseils de Charles-Etienne tombaient à l’eau, il lui faudrait donc s’adapter a de nouveaux adversaires assez inattendues. La préparation dont avait parlé le jeune dresseur, c’était justement ce qu’elle risquait d’avoir perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ducale arrivée [Sir Lavi Ash]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES TV 3D sont arrivées
» [JEU] SHEEPRUN BETA : Faire passer les moutons avant l'arrivée du loup. [Gratuit]
» L'arrivée du Carpathia à New-York
» C'est arrivé aujourd'hui
» Cablecom salue l’arrivée de Bluewin TV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: