Pokémon Aube fait peau neuve! Rejoignez nous sur la Saison 2 à l'adresse suivante :
http://pa-saison3.forumactif.org/
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé   Lun 20 Jan 2014 - 21:06

Le match d'exhibition s'était achevé et la populace se vidait. On voyait cependant deux lignes se dessiner. Allant respectivement vers chaque champion. J'avais... Comme une envie de parler au champion local. Celui qu'on nommait le gant de fer avait parfaitement montré sa force mais lui... Il avait un petit quelque chose en plus. Ses combinaisons étaient dévastateur et élégante à la fois. Mes combo à moi était certes bien cherché mais... N’y avait pas la même magie et la même efficacité... J'espérais pouvoir lui demander quelques enseignements, si c'était possible en somme.



Stella sortit de sa boule d'elle-même. Elle prit son enveloppe "humaine". Et me prit par le bras, se câlinant presque avec. C'était un peu gênant... Si certain en venait à comprendre la supercherie, on pouvait me coller une mauvaise réputation. Kitsun lâcha un grand soupire en réponse à l'enthousiasme de sa collègue renard. Elle fit à peine attention au côté blasé de la feunnec.



"Bon allons y avant de se faire dépasser par la foule."


Je tirai Stella pour qu'elle avance. L'attente était longue, très longue. J'avais au moins eut le temps de trouver ce que j'allais demander pour un autographe. Un T-shirt c'était trop classique et surtout je n’allais pas me mettre torse nu devant tout le monde. J'avais envie de dédicacer une pokeball mais au final je n’étais pas sûr qu'il y ait assez de place. J'avais décidé de lui mettre son nom (voir un petit mot) au dos de ma boîte de badge. C'était une belle occasion pour lui demander son aide. J'arrivai enfin à lui. J'étais un peu stressé... Et un peu embarrassé avoir ma polymorfox accroché au bras.


"Je... Vous pourriez me signer ma pochette à badge s'il vous plait... ?"


Punaise... Pourquoi je bloquai autant à vouloir lui parler. J'avais la gorge noué, le regard fuyant et je ne réussissais pas à trouver les mots qu'il me fallait pour lui demander cette séance d'entrainement spéciale avec lui... Toute mon assurance et mon enthousiasme s'était envolé en arrivant devant lui.


"Je... Euh... Euh... Purée... Je... C'était un beau combat tout à l'heure. Vous... Vous pourriez me conseiller ?"


Ma crédibilité venait de s'envoler dans cette phrase. J'avais plus l'impression d'être un fanboy qui se pissait dessus devant son idole. Comme ces groupies devant leur Justain Beber. C'était assez honteux... J'avais les yeux rivés au sol après ma maladroite demande. C'était cuit, jamais il accepterait maintenant. Une crainte que mes pokemons semblait visiblement sentir et qu’elles semblaient vouloir tenter de soulager. Kitsun me gratouillait la tête et Stella s'accrochait encore plus à mon bras. Et avec tout ça, des fans s’accumulaient derrière moi allant jusqu'à me pousser pour pouvoir avancer. Je restai de marbre à ces agitations tant que je n'avais de réponse du champion.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 


Dernière édition par Dejan le Dim 16 Mar 2014 - 19:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Mar 21 Jan 2014 - 16:48


L'Imaginarium était une ville particulière, tant par sa construction que par ses activités. Peu de personnes pouvaient réellement prétendre y résister. Le rythme de vie était tout simplement incontrôlable. Des activités s'enchaînaient en permanence, jour et nuit, sans répit. Des casinos, des concours, des spectacles, des concerts, et surtout des combats. Le Champion mettait un point d'honneur sur ces derniers, et il était régulièrement convié à différents tournois plus ou moins officiaux, qui se faisaient de manière aléatoire.

Ce soir-là, il devait se donner en avant première. Un simple match d'exhibition, mais face à un invité de marque. Du moins, c'est ainsi qu'il aurait été désigné par la presse de Maïlys. Mais le Runefield n'était pas de cet avis. Un simple adversaire à sa hauteur, et un combat aux conséquences prévisibles dans de telles circonstances. Le terrain avait été littéralement détruit dès les premières minutes, devenant impraticables pour de simples dresseurs. Le tournois libre prévu pour durer le reste de la nuit avait été annulé, provoquant une huée et déception générale au sein des potentiels participants. Il avait fallu rattraper le coup, plus ou moins correctement.

Quoi de mieux pour cela que de détourner l'attention de la foule vers un événement inattendu, aux dépens des champions eux-mêmes ? Ethan ruminait. Une nouvelle fois, il se faisait exploiter. Oui, il était condamné à rester dans un coin du terrain jusqu'à point d'heure, signant de stupides autographes au péril de son poignet en détresse. Il détestait ces choses insignifiantes. Qui pouvait réellement apprécier avoir un résidu d'encre sur un objet quelconque, accompagné de quelques mots hypocrites ? Et pourtant, tous ces gamins s'empressaient de faire une file interminable, que ce soit pour l'un ou l'autre des champions.

Des noms et des mots défilaient, on lui tendait des objets improbables. Des feuilles, des livres, des photographies, des t-shirts, parfois même des sous-vêtements, des chaussettes, des pokémons. Le Runefield ne regardait même plus les visages qui passaient devant lui, alors que la séance venait tout juste de commencer. Ah, s'il attrapait celui qui avait eu cette foutue idée… Ts.

Un nouvel étui à badges lui était présenté, une voix légèrement bégayante, peut-être un peu timide, lui demandant poliment de le signer. Le Champion de l'Imaginarium s'exécuta d'un air machinal, et alors qu'il relevait la tête pour demander à quel nom il devait adresser cette dédicace, le garçon blond tenta un semblant de conversation. Visiblement, il n'avait pas l'air rassuré. C'en était encore plus ridicule. Est-ce qu'il pensait qu'Ethan allait lui sauter au cou pour le dévorer au moindre mot de travers ? Oh, peut-être bien. Mais il en avait connu des pires.

Une demoiselle s’agrippa fermement à son bras, probablement avec l'intention de le rassurer. Le Runefield l'examina quelques secondes, ne pouvant s'empêcher de constater un air étrange, sans pour autant réussir à mettre le doigt dessus. Quelque chose lui déplaisait, quelque chose de louche. Probablement tout clochait chez elle. Au sommet du crâne du garçon, un Feunnec trônait. Il avait déjà vu ce Pokémon, plus tôt dans le match. Probablement était-ce le même garçon.


« Un conseil ? »

Quelle question étrange. Ethan ne le connaissait nullement, comment pouvait-il conseiller un dresseur inconnu ? Ce garçon était de toute évidence un dresseur débutant, mais rien n'indiquait son niveau réel. Peut-être était-il plus compétent que d'autres garçons de son âge, ou peut-être l'était-il moins. Il ne pouvait juger de cela que sur le tas. Et c'était bien ce qu'il faisait, à longueur de journée, au cœur de son arène dans l'attente d'un quelconque challenger. N'était-ce pas ce que l'on attendait d'un champion, après tout ? Le Runefield se contenta d'afficher un sourire, espérant plus d'informations de la part de son interlocuteur, qui avait au moins réussi à tiquer son attention.

« Eh bien, dresseur … Qu'est-ce que tu souhaiterais savoir ? »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Mar 21 Jan 2014 - 21:17

J'avais réussi ? Vraiment ? Le champion voulait bien me donner un "conseil". Bon... C'était toujours ça de gagner mais ce que je voulais en vérité c'était recevoir son aide pour peaufiner mon style de combat. Avec tout ça je me sentais rassuré, j'avais au moins pus capter l'attention du champion. Bon le souci maintenant c'était ces fans un peu trop pressant derrière moi maintenant.


"Je..."


Je repris mon souffle, bien plus confiant. Je prenais enfin mon courage à deux mains et me redressai pour lui parler sérieusement. Le regard froncé pour montrer toute la volonté que j’avais.


"J'aimerais que vous m'appreniez à jouer avec votre élan artistique, comme dans votre match tout à l'heure. La puissance était terrifiante tout en faisant des combinaisons simple et belle à voir. Je n’avais jamais vu un champion faire un combat de la sorte. Ça peut vous sembler bas comme demande mais faites de moi votre apprenti."


Stella sembla grogner à l'encontre du Champion avant de montrer les dents et repris sa forme normale. Je me plaçai tout de suite entre le champion et la Zoroark en colère. Elle n'avait pas dût aimer que le champion la dévisage.


"Calme..."


La polymorfox lâcha un "Tss." et se mit à bouder. Il ne semblait pas avoir aimé que je m'interpose. Et je constatai à quel point les autres fans commençait à s'impatienter. Je lâchai un soupire devant tant de colère hystérique des gens derrières. Je n’avais pas d'autographe à signer mais ça devait être redondant de se faire harceler de cette façon. Je fis volte-face à la foule qui s'entassait et haussai la voix.


"Vous pourriez vous stopper ? C'est pénible là !"


J'en revenais pas que je me mette à crier pour ces gens. Je ne sais pas ce qu'en pensait Ethan mais là j'en pouvais plus de ces gens qui me poussai et criait dans mon dos. C'était de beaux hypocrites en tout cas. Penser qu'à de foutu autographe sans valeur était égoïste et stupide en même temps. Pour moi ce n'était qu'une misérable excuse pour l'approcher... Putain si j'avais su je l'aurais juste attendu devant son arène... Bordel... Ces gens étaient exaspérants. Que faisait la sécurité bordel ?!

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Mer 22 Jan 2014 - 17:40


Ce que le jeune dresseur avait à dire était plus étonnant que ce à quoi le Champion s'attendait. Il avait l'habitude de traiter des questions de débutants, ou des problèmes généralement traités par les sommeliers. Les gens avaient souvent tendance à généraliser les connaissances et les compétences d'un Champion, les surestimant un peu trop parfois. Après tout, ils n'étaient qu'un groupe de personnes engagées par une ligue pour veiller à l'ordre public et juger des compétences des dresseurs. Et c'est sur ce point que le garçon blond était surprenant.

Il sembla laisser sa gêne de côté, adressant sa requête de manière trop directe à Ethan. De simple conseil, il était passé à une demande d'apprentissage. Oh, ce n'était pas vraiment une mauvaise chose. Le Runefield pouvait reconnaître là qu'il avait un certain cran, mais aussi un certain culot. On ne lui demandait pas souvent de telles choses, et il acceptait encore moins souvent. Autant dire qu'il n'avait aucun apprenti, et ce gosse espérait le devenir ?

Ethan leva un sourcil intrigué en guise de première réaction. La démarche du dresseur n'était pas la seule chose qui l'étonnait. Celui-ci qualifiait ses combats d'artistiques. Lui-même n'avait jamais remarqué une telle chose. Il exécutait simplement ce qu'on lui demandait, et il y mettait un peu de touche personnelle. Combiner le feu au gaz ou au poison n'a jamais été quelque chose qui lui ai été conseillé, mais il se permettait de le faire pour deux ridicules raisons. Les conséquences étaient destructrices, et cela rentrait dans son domaine. Ce dresseur avait un Feunnec, et c'était suffisant pour apprendre les bases de sa méthode de combat. Mais en était-il seulement capable ?

Cela ne servait à rien de méditer sur de telles choses à un moment pareil. Il ne pouvait se rendre compte de la valeur des dresseurs que sur le tas. Et avoir prétexté un autographe pour demander une faveur de ce genre était une bien mauvaise idée. Mais le Runefield ne pouvait refuser. Tout au moins, il devait prendre en compte les faits, car c'était son devoir de Champion. Cela ne pouvait pour autant pas dire qu'il s'agissait d'une réponse définitive. Quelque chose l’intriguait dans ce dresseur. Le comportement un peu trop enflammé de son Zoroark qu'il arrivait à contrôler avec aisance, sans doute ? Le Runefield resta de marbre face à cette scène. Il connaissait ces Pokémons fourbes et farceurs, il avait même eu l'occasion d'en dresser un. Néanmoins, il ne s'y était jamais réellement attaché. Ce type de Pokémon avait quelque chose qui lui déplaisait, paradoxalement à ce que l'on pourrait croire.

Face à l'impatience du dresseur pour contenir la foule qui s'agitait derrière lui, le Champion se décida à réagir. Restant silencieux, il lui tendit l'étui à badges en lui faisant signe de l'accompagner. S'il comptait abandonner la foule sans raison ? Absolument. Elle, et les quelques reporters du journal de l'Imaginarium, toujours à l’affût du moindre événement, combat, ou interview. Ce dresseur lui servait simplement de prétexte pour quitter cette ambiance qui l'exaspérait tellement.

Ce n'est qu'une fois qu'ils s'étaient éloignés de la place centrale, et du vacarme encombrant, que le Runefield se décida à ouvrir la bouche pour laisser entendre ses intentions, sur un ton qui pourrait paraître peut-être un peu trop sérieux. Il ne freina pas pour autant sa marche, avançant d'un pas sûr vers sa destination, l'Arène, qui n'était qu'à quelques minutes du lieu où ils trouvaient.


« Je vais devoir vérifier quelques petites choses, avant de te donner une réponse. Mh. Tu as un nom, je suppose ? »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Ven 24 Jan 2014 - 16:42

J'avais réussi à pouvoir être seul à seul avec le champion. Bien que je me sentais manipulé par ce dernier pour quitter la foule. En même temps vu la populace qui criaient la derrière, j'aurais fait pareil. Il me demanda durant notre marche mon nom. Son "je suppose" m'arracha un ricanement. J'y répondis ironiquement.


"Bah comme tout le monde... Je me nomme Dejan Dale, Je viens d'Unys. La boule de peluche au-dessus de moi c'est Kitsun et la ronchonne c'est Stella."


Kitsun lui fit signe avant de descendre sur mon épaule, toute souriante bien qu'un peu gêné... Avait-elle peur ? Stella se contenta d'un rapide soupire et d'un jappement pour le saluer. Visiblement elle ne semblait pas avoir apprécié le regard du champion sur sa personne. En même temps se déguiser en humaine n'était une chose saine. On arriva alors à l'arène. Un large bâtiment d'environ 3 à 4 étages. Je trouvais que ça ressemblais plus à un musée vu de l'extérieur. Mais bon le masque ne fait pas le zodiac. Comme le titre ne faisait pas le champion aussi. On sentait de loin que Ethan n'aimait pas son titre. Arrivé à la porte je me risquai à placer une question assez tranchante.


"Bon... Ça doit vous faire plaisir d'être loin de ses hystériques pas vrai ?"


Je sentais bien qu’il ne faisait pas ça de bon cœur, je n'étais qu'une excuse pour lui pour s'éclipser de la scène. Je voulais tout de même prendre le risque de l’approcher. J’avais besoin de son enseignement. Je pris le risque de lui poser une simple question.


"Donc… On commence par quoi ?"

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Ven 24 Jan 2014 - 17:37


Ce gosse avait quelque chose qui titillait la patience du Champion. Toute sa gêne s'était visiblement dissipée, et il se permit même quelques remarques à la limite du désagréable. Oh, Ethan n'exigeait pas que l'on se plie à son autorité, bien au contraire. Mais il ne fallait pas non plus essayer de lui tenir tête avec acharnement, car celui-ci avait une patience très limitée. Mais Dejan l'apprendrait probablement à ses dépens, tôt ou tard.

L'Arène se dressa rapidement devant eux. Contrairement au reste de l'Imaginarium, elle était entièrement éteinte. Aucune lumière dansante, aucun effet technique. Les portes étaient verrouillées, le bâtiment désert. Et pour cause, le Champion avait exigé être le seul à détenir les clefs, refusant tout assistant dans l'exercice de ses fonctions. Un mode de vie de plus en plus rare chez les membres de la ligue, visiblement. Avoir un assistant, cela signifiait avoir une personne en qui placer sa confiance. Et pour le Runefield, c'était inenvisageable.

La première question de Dejan fit tiquer l'albinos, alors que celui-ci ouvrait les portes de l'Arène, l'invitant à y pénétrer. Il devinait bien le sous-entendu qui se cachait derrière cette remarque, à la limite du sarcasme. Ainsi, il supposait qu'Ethan fuyait ses responsabilités en se servant du premier naïf qui passait ? Eh. Pourquoi pas ? Mais pour le moment, il agissait bel et bien en sa qualité de Champion. Si ce rôle le dégoûtait tellement, il n'aurait jamais accepté les responsabilités que cela entraînait. Non, vraiment. Ethan appréciait tester les jeunes dresseurs, sans aucune ironie. Mais en faire ses apprentis était une chose bien différente.

Silencieusement, il traversa le terrain de l'Arène qui trônait en son centre, pour se rendre au fond de l'immense pièce. Là était déposé un fauteuil, permettant au Champion d'observer les matchs qui se déroulaient entre jeunes dresseurs de l'Imaginarium, dans l'attente d'un challenger. Mais cette fois-ci, le meuble n'aurait pas ce rôle. Ethan s'y installa, posant son menton dans le creux de sa main, apparemment prêt à attendre ou écouter quelque chose.


« Eh bien. Tu dis que tu veux devenir mon apprenti ? Tu vas devoir me convaincre. Raconte moi ton voyage, tes raisons, tes ambitions. Qu'est-ce qui te motive ? Quelle est la relation que tu entretiens avec tes Pokémons ? Je t'écoute. »

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Ven 31 Jan 2014 - 16:12

Et bien… Beaucoup de question à répondre en une fois… De mon plaisantin et sarcastique de tout à l’heure, j’étais passé à un ton plus calme, sérieux mais tout de même léger. En premier lieu, Je fis appelle à mes autres compagnons. Après quelques indications, ils s’assirent tous derrière moi, m’observant moi et Ethan. Gohma, Croc et Hwoarang qui venait d’arriver dans la discussion ne savait pas encore pas quel regard poser sur le champion. Kitsun tant qu’à elle était à mes pieds, regardant un peu curieuse et effrayé le maitre des lieux. C’était à croire qu’il lui rappelait quelqu’un et qu’elle avait peur de ça. Stella quant à elle était toujours quelque peu grincheuse. Le regard du champion sur elle quand elle était sous sa cape humaine l’avait dérangé certainement. Tous étaient là à attendre que je prenne la parole. Je rassemblais mes idées, cherchant pourquoi j’avais choisi de partir de la maison.


« Eh bien… Si je suis parti de la maison c’était pour la découverte. Au départ j’étais très réticent à vouloir m’en aller, je n’avais de pokemon à moi et mes parents s’acharnaient à me faire choisir entre dresseur du côté de père et coordinateur pour ma mère. Mais y a quelque années de cela, Goyah, l’ancien maitre d’Unys était venu s’installer dans mon village. C’est ce qui m’a décidé à devenir dresseur, pour marcher sur les traces de mon père, modeste dresseur mais néanmoins talentueux, aujourd’hui leader des examinateurs pokemon d’Unys. J’ai donc passé à l’arraché 3 ou 4 ans à m’entrainer avec l’ancien maitre. Mon ambition… Je dirais que je veux modestement suivre les traces de mon père et le dépasser, lui qui n’a jamais réussi à battre une ligue dans sa jeunesse. Mais il me manquait quelque chose pour pouvoir partir… C’était elle. »


Je pris Kitsun dans les bras, lui grattant la tête pour la rassurer, je sentais sa gêne et je tentais de la consoler.


« Ça remonte y a environ 8 mois, les villageois avaient peur d’une créature dont on ne voyait que l’ombre. Une sorte de démon renard pour ceux étant resté avant de fuir. Il s’avère que ce n’était que ma feunnec hurlant de faim. Elle était maigrelette, sale et avait réellement besoin d’aide. Un soir, une troupe avait décidé de la chasser sans à comprendre ce qu’elle était. Je m’interposai et révéla la vérité en ayant pu observer. Elle ne faisait que se nourrir dans les poubelles la pauvre. Mon père en avait conclu qu’elle avait été abandonnée par un dresseur égoïste. Je ne sais toujours pas le pourquoi du comment mais elle en a gardé de grave séquelle. Une maladie qu’on nomme "syndrome de Stase". Enfin bon. J’avais trouvé en Kitsun ma partenaire et mon ticket de départ pour Mailys. »


Je marquai une pause, essuyant une larme coulant sur le museau de Kitsun, cette séquence émotion avait été très dure pour elle. Lui rappeler ses souvenirs. C’était dur… Simplement trop dure pour elle.


« Mais avoir une feunnec ne me suffisait pas, il fallait que je trouve deux autres partenaire avant de partir. »

Je fis un rapide signe à Croc et Stella pour qu’ils s’avancent.


« Ce fut donc cette zoroark, zorua y a pas si longtemps et ce Kraknoix. Vous racontez leurs captures seraient long et pas forcément important je pense. Je suis donc arrivé à Mailys y a deux mois, j’ai rencontré quelque dresseurs débutant comme moi, des gens assez louche aussi… enfin bref. J’ai pu défier Alexander Armstrong à Lieucca qui n’était que champion intérimaire en attendant la venue de Gustav et y a quelques jours j’ai remporté de peu mon match contre Sugil Hyõro à Mégapagopolis. J’étais en direction d’Avalville en touriste quand je suis revenu de passage dans cette ville. »


Mon combattant et ma tique me rejoignirent à leur tour, sentant peut-être que j’allais les appeler à leur tour. Je fis une rapide caresse à tout le monde.


« Pour ce qui est de ma relation avec mes pokemons et bien… Je ne voudrais pas passer pour un gourou, alors je leur laisse le plus de liberté possible, les sortant parfois de leur pokeball pour parcourir un bout de route, je les laisse être eux-mêmes et apprendre de leurs erreurs mais en ayant un regard sur eux. Je tache de les nourrir régulièrement pour qu’ils ne manquent de rien et c’est parfois pas facile avec l’appétit de certain. »


Croc sembla se faire tout petit en sachant bien à qui s’adressait ce bout de phrase ce qui me fit lâcher un léger rire suivit d’un grattage de la tête de mon Kraknoix. C’était un gourmand, Je pouvais ne pas le lui enlever, mais je fais avec.

« Je tâche aussi à ce qu’ils soient en bonne santé et ça m’a jamais porté défaut jusque-là. Il y a juste Kitsun qui tient encore sa maladie, je fais tout pour son bonheur pour qu’elle oublie son triste passé. Mais on pourrait croire que je la chouchoute trop alors que je porte la même attention à tout le monde. »

Ce fut au tour de Stella de fuir du regard, comprenant bien que c’était elle que je visais à la fin de ma phrase. Je lui tapotai la tête, lui faisant comprendre qu’elle n’avait pas à se reprocher quoi que ce soit. Il me semblait avoir fait le tour des questions qu’il me posait. Je pris une grande inspiration. C’était rare que je parle autant et surtout pour parler de moi, je considérais souvent que je n’avais rien à raconter. Je n’étais qu’un garçon lambda qui se distinguait qu’en étant dresseur et en ayant eu une vie avec les pokemons dès le plus jeune âge. Je posai mon regard alors sur le champion trônant sur son fauteuil. J’espérais juste ne pas l’avoir ennuyé. Des discours comme ça, il devait en avoir entendu des tas, des gens plein d’espoir encore plus. Mais peut-être n’y avait-il pas grand monde qui souhaitait devenir le disciple du champion. Avoir un apprenti, c’est comme poser ses espérances en quelqu’un, l’aider à briller et à se développer. C’était presque en un sens comme reconnaitre son égal voir son successeur pour certains. Ça n’arrivait pas à n’importe qui, j’espérais juste que ça arrive à moi.


« Voila… Vous savez à peu près tout. Il y a autre chose que vous voudriez savoir ? »

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 


Dernière édition par Dejan le Ven 7 Fév 2014 - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Ven 7 Fév 2014 - 18:31


Ethan n'aurait jamais imaginé qu'un simple dresseur perdu sur les routes de Maïlys aurait tellement de choses à relater. Son passé, ses Pokémons, ses difficultés, ses rencontres. Tout y passait, dans les moindres détails. Le regard impassible et le visage fermé du champion auraient pu laisser penser qu'il se moquait bien de ce récit. Pourtant, il écoutait attentivement, se concentrant sur chaque phrase, relevant chaque élément important. Derrière ce discours se trouvait un personnage, qui s'ouvrait lentement à lui. Un détail banal pouvait prendre toute son importance, pourvu qu'il soit mêlé aux bonnes circonstances. À terme, il en saurait suffisamment sur ce dresseur. Peut-être plus qu'il ne l'espérait, mais assez pour le comprendre et pouvoir le cerner. Cependant, ce n'était là qu'une étape mineure.

La première chose que le Runefield nota n'était pas anodine. Dejan avait mentionné le nom de Goyah. Ainsi, il avait été son élève durant un certain temps ? Quelle ironie. À présent qu'il avait quitté Unys, c'était Ethan qu'il était venu chercher pour le remplacer ? Pourtant, il n'y avait aucun rapport entre les deux personnages, et le champion ne pouvait pas se proclamer être à la hauteur de l'ancien Maître d'Unys, à présent réputé pour initier de nombreux jeunes dresseurs aux combats Pokémon. Cependant, cela voulait confirmer au moins une chose : Dejan n'était pas un novice comme les autres. Il avait, tout au moins, appris les bases auprès d'un ex-Maître.

Le jeune blond confirma son potentiel plus tard. Il avait déjà récupérer deux badges, alors qu'il n'était arrivé à Maïlys que récemment. Certes, deux badges, ce n'était certainement pas ce qui allait lui ouvrir les portes de la ligue. Mais cela prouvait au moins qu'il n'était pas un incapable, et avait encore du chemin à faire. Deux badges … Tôt ou tard, il serait son challenger. S'il en faisait son apprenti, il devrait le mener au moins jusque là. Ce ne serait pas bien compliqué, le Runefield n'avait qu'une faible estime pour la plupart des autres champions actuels. De plus, l'histoire du dresseur prouvait sa relation avec son équipe, et en particulier sa Feunnec. Ainsi, elle était atteinte d'une maladie ? Il définissait cela comme le syndrome de Stase, en référence à la pierre du même nom. Ethan n'en avait que vaguement entendu parler, il n'avait jamais eu à faire à un spécimen qui en était atteint. Un Feunnec incapable d'évoluer, n'est-ce pas ? Il ravala bien vite un sourire qui n'eut pas le temps de s'afficher sur son visage. Le hasard faisait parfois de drôles de choses.

Finalement, Dejan termina son discours. Le champion avait déjà fait ses conclusions, et le résultat l'étonnait lui-même. Sans même s'en douter, ce dresseur avait piqué son attention pour quelques détails anodins. Ethan pouvait se montrer têtu et arrogant, mais il était loin d'être idiot. Il savait comprendre lorsqu'il y avait des avantages à exploiter dans une situation. Ce garçon voulait être son apprenti ? Eh bien, cela serait à double tranchant. Mais tout n'était pas encore joué pour lui.


« Qu'est-ce que je suis censé t'apporter ? »

Une question simple, en soi, à laquelle Dejan aurait pu penser avoir répondu. Mais cela serait une erreur. Une histoire de combats artistiques et de puissance ? Foutaises. Ethan s'était spécialisé dans un art, et le maîtrisait comme il l'entendait. Cela pouvait convenir à certains, pas à d'autres. Et tout cela n'avait aucune importance. Le combat qu'avait eu ce dresseur était un combat censé être d'exhibition. On voulait voir le talent des champions, et non pas le juger. Ce dresseur se reposait uniquement sur ce qu'il avait vu ? Alors sa demande perdait tout intérêt.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Sam 8 Fév 2014 - 14:38

Ce qu'il était censé m'apporter ? Oula... Euh... C'est que, son combat d'exhibition m'avait tellement ébloui que je sentais.... Je savais plus quoi en répondre... Mais pourtant je sentais que j'avais la réponse mais je ne la trouvais pas.


"Euh... Bin... Hum..."


Pour le coup j'avais vraiment la langue coupé. J'arrivais plus à parler. J'étais vraiment pris au dépourvu. Que dire... Rah ! Ça m'énervais d'être pris au dépourvu de la sorte. Que dire ? Que dire ?


"La vérité c'est que... J'ai senti quelque chose. Une chose que je n'aie pas. Que je sens que vous pourriez m'apporter ce quelque chose dans ma façon de combattre. Y avait comme ce regard ardent que... Je retrouve pas chez moi..."



Cela me rappela cet homme aux cheveux bleus lors de mon combat avec Lavi... Peut-être que c'était ça qui bloquait... Peut-être... Et si c'était vraiment ce qu'il m'avait dit ? Ethan pourrait surement y répondre.


"Avant que j'aille défier Sugil... J'ai rencontré deux personnes... deux hommes, un aux cheveux de couleur vermillon et un autre noir de jais. J'ai fait un combat contre eux avec un autre garçon de mon âge... À la fin le roux m'a fait une mauvaise blague que j'ai très mal pris en me faisant croire à la mort de son Munja. Je me souviens avoir ressenti une vive colère pour m'être fait berner comme ça, je me suis retenu à la frapper mais mon coéquipier du moment le fit à ma place. Suite à ça l'autre s'avança et nous fit une morale. Disant à mon compagnon qu'il n'avait pas la force d'aller au bout des choses et qu'il manquait de confiance en lui et à moi que... J'étais trop immature pour le monde extérieur. Vivant comme dans un enfantin et joyeux. Il m'a tout de même félicité pour la façon dont je traitais mes protégés. Mais depuis j'avoue ça me trotte dans la tête. Et s'il avait raison ?"


Je plongeais mon regard dans celui du champion. Le questionnant directement. Cherchant à savoir dans son regard impassible s'il avait la réponse à ma question. Et savoir si au final il allait accepter ma proposition.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Dim 9 Fév 2014 - 0:03


Bien sûr, le jeune dresseur n'avait pas été capable de répondre à une question si simple. Du moins, pas de la manière dont Ethan l'espérait. Après un moment d'hésitation et quelques propos incohérents, il eu droit à un nouveau discours. À nouveau, quelque chose de banal, cette fois presque inutile. Même s'il avait l'oreille attentive, la patience du champion était lentement rongée. Il se fichait bien de ses questions existentielles. Il se demandait s'il était immature ? Ts. Peu importe la personne qui lui avait lancé cette remarque. Il n'avait pas tout à fait tort. Et si Dejan attendait une réponse du champion, il se trompait lourdement. Oui, ce dresseur était critiquable. Mais s'il n'était pas capable de se juger lui-même, personne ne devait être en droit de le faire. Le Runefield mettait un point d'honneur sur ce genre de choses. La seule chose qu'il avait à faire était de l'évaluer, l'estimer apte ou non à recevoir son enseignement. Un enseignement ? Ah... C'en était presque drôle. Certains champions pouvaient se vanter d'avoir une relation étroite avec leurs Pokémons, d'avoir trouvé leur voie au fil des épreuves auxquelles ils ont été confrontés dans le passé. Mais pas lui. Ses méthodes avaient toujours été peu recommandables, et si Dejan voulait apprendre quoique ce soit de lui, il devrait l'accepter.

Le Runefield se contenta d'ignorer la question dans un sourire. Il détailla le dresseur un instant, ainsi que l'équipe qui l'entourait. Est-ce que l'on pouvait estimer la puissance de quelqu'un à la volée, d'un simple regard ? Avec un peu d'expérience, sûrement. Les personnes avec de l'expérience avaient quelque chose de particulier. Une certaine fierté dans leur démarche, un regard assuré. Il en était de même pour les Pokémons qui les accompagnaient. Ils étaient capables de nourrir une confiance aveugle en leur dresseur. Mais ce n'était qu'une estimation générale. La meilleure méthode restait de les voir à l’œuvre, en situation critique. Comment est-ce que Dejan se comportait, face à un danger quelconque ? Jusqu'où son caractère le menait vraiment, s'il était piqué à vif ? S'il était réellement un dresseur immature, il le comprendrait rapidement.


« Va, Fenrir... »

Ce simple murmure était destiné à la Pokéball que le champion venait de saisir, qui libéra le fameux Démolosse. Il avait entendu ces mots, et il savait ce qu'ils signifiaient. Il constata lui-même la situation, dévisageant le blond et son équipe ridicule d'un air presque moqueur. Ces créatures ne représentaient rien de plus que de vulgaires insectes, à ses yeux. Depuis combien de temps n'avait-il pas eu un véritable défi ? Cela le lassait, tout autant que cela devait lasser son dresseur. Dans un grognement arrogant, il prit une profonde inspiration, avant de relâcher une puissante gerbe de flammes. Le Lance-Flamme était directement dirigé vers Dejan sous le regard amusé du champion, qui n'avait pas jugé nécessaire de lancer un avertissement.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Dim 9 Fév 2014 - 18:54

Attend quoi ? Mais il faisait quoi ?! Je n’avais pas demandé à me faire immoler quoi ! Ce n’était pas ce qu'on avait convenu. Je n’étais pas zodiac que je sache. Il n’avait aucun besoin de m'attaquer. Va savoir quelle épreuve ça consistait si ce n'était pas une vulgaire attaque gratuite. Voyant les flammes arriver, je roulai sur le côté, emportant Kitsun dans mon mouvement pour la mettre à l'abri.


"Je m'attendais pas ça..."


Et là ce fut le vrai bazar. Comme par instinct de protection, mes protégés passèrent à l'attaque. Je n'avais rien ordonné. Ils semblèrent vouloir m'aider. Le fait qu'il m'est attaqué sembla les avoir fait réagir au quart de tour. Eux que j'avais toujours protégé, venait de prendre ma défense si expressément. Ça n'allait pas arranger les choses. Bien que dans un sens... J'appréciais cet acte de mes pokemons. Je considérais ça comme un juste retour des choses. Tu m'attaques, tu t'attaques à toute l'équipe. Seule Kitsun, restant dans mes bras ne passait à l'offensive. Bien que s'était pour la protéger, je sentais qu’elle ne voulait pas prendre de risque comparé aux autres. C'était une fière combattante mais ne prenait jamais de risque. Si un adversaire était trop puissant pour elle, elle ne risquait absolument pas de vouloir se risquer au danger.


Mes compagnons partirent alors à l'assaut. Voulant me venger de cette attaque en traitre. Gohma fut le premier à lancer l'attaque. D'un tir net et précis, merci l'œil composé, tira sa toile élek dans les yeux de du chien. Certainement plus pour l'aveugler que pour lui faire réellement mal. Hwoarang lui fit son classique bluff avant de lui lancer son demi-tour. Le tout pour l'attaque et se remettre à distance. Stella semblait suivre la marche en attaquant le chien de l'enfer en usant de feinte et demi-tour. Croc enfin préparait une attaque depuis sous la terre avec tunnel. Causant quelques dommages sur le sol assez fâcheux pour le maitre des lieux. Ils montraient une parfaite autonomie. C'était incroyable. J'étais plus spectateur que dresseur de ce combat. Ils se battaient seuls, sans aucune indication. Mais surtout, ils se battaient pour moi, aveuglément, est-ce que j'avais acheté leur confiance ou... Me l'avait-il donné dès leur capture ? Je devrais de me poser des questions là où n’y en a pas !

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Dim 16 Fév 2014 - 0:02


Intéressant. Alors, il laissait ses Pokémon agir à sa place, à l'exception de sa Feunnec malade ? Était-ce pas inconscience, ou par simple esprit de protection ? La jeune renarde ne semblait même pas prendre la peine de rejoindre l'offensive. Peut-être était-ce la seule un tant soit peu raisonnable du groupe, ou peut-être que sa bêtise les perdrait. Toute l'équipe, à cette exception près, s'était jetée sur le Démolosse. La scène était à la fois touchante et ridicule. Dans ce semblant d'organisation, le chaos régnait. Leur seul avantage était de pouvoir lancer une attaque groupée, empêchant Fenrir de riposter ou esquiver librement. Mais ils n'en restaient pas plus efficaces qu'un essaim d'insectes. Celui à qui ce titre correspondait le mieux avait entamé la marche avec une Toile élek, qui, en théorie, suffirait à laisser le champ libre aux autres assaillants. Un bluff qui fit tout juste tressaillir le chien des flammes, et quelques attaques sans réelle incidence. Seul le Kraknoix semblait avoir eu la présence d'esprit de s'abriter sous terre. Mais il ne poserait sûrement pas plus de soucis que les autres. Certes, sur le long terme, ces attaques finiraient par se montrer dangereuses. Fenrir n'était même pas assuré de pouvoir toutes les encaisser, une à une. Autant qu'il réduise l'essaim le plus rapidement possible.

« Machination. Feu d'Enfer. »

Maximiser la puissance de l'offensive était probablement le moyen le plus radical. Ici, aucun détour n'avait d'intérêt. L'équipe du dresseur avait répondu à la provocation, et cela avait suffit pour entamer un combat sans aucun sens. Pour le champion, cela semblait plus relever de l'amusant qu'autre chose, une sorte de divertissement qui ne méritait rien de sérieux. Alors que l'essaim portait encore quelques coups avant de s'éloigner du Démolosse, celui-ci tenta de se concentrer sur sa première capacité. Chose qui n'était pas évidente avec les insectes environnants, et ce ne fut que lorsque ceux-ci se retirèrent en arrière que Fenrir pu préparer sa seconde attaque. L'une des plus puissantes du type feu connues à ce jour. Le chien des enfers se recouvrit d'une aura de flammes bleues, qui eut pour effet de brûler instantanément la toile électrique qui lui gênait la vue. Bien qu'il s'agisse d'une attaque de zone, potentiellement capable de toucher toute l'équipe adverse, son plus gros point faible était sa précision, en raison de trajectoire aléatoire. Il était en effet difficile de contenir une capacité de cette puissance. Cependant, si elle faisait mouche, elle porterait la marque de son lanceur : une brûlure certaine et immédiate. Il était temps pour Dejan de constater de lui-même si les flammes des Démolosse provoquaient des douleurs éternelles.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Sam 22 Fév 2014 - 22:37

Spoiler:
 


Feu d'enfer ! Il y allait pas de main morte le saligot. En plus il l'avait certainement boosté. Je pris du recul en trottinant vers l'arrière. Peu importe l'autonomie de mes compagnons, des ordres étaient de mise. Y avait pas beaucoup de temps avant que les flammes se propagent.


« Gohma le plafond ! Hwoarang dans le trou ! Stella esquive ça comme tu peux ! »


Stella écoutant les ordres vit des flammes arriver sur elle et se mit à esquiver en bondissant sur le côté. Hwoarang quand à lui fit une roulade pour éviter quelque flamme arrivant sur lui et sauta dans le trou. Il écarta alors les bras et les jambes pour éviter de tomber dans le trou. Vu la petite taille du trou, il y avait peu de chance que des flammes tombe dedans. Ma tique forcément lança sa toile au plafond pour se mettre hors de portée. Mais un problème allait se poser à moi, des flammes se dirigeait déjà sur moi. C'est alors que Kitsun dressa un mur lumière qui bloqua les flammes arrivant sur nous.  Mais cela n'allait pas suffire. Je dû prendre encore un peu plus de distance. Je ne voulais pas me risquer à me bruler avec ce genre de flamme. Je regardai Kitsun dans mes bras. Son regard avait changé, malgré une certaine crainte, elle ne voulait absolument pas laisser ses compagnons dans la panade de cette manière.


« Tu le veux vraiment ? »


Elle me signe de la tête. C’était adorable. Prête à se battre même dans la difficulté. Elle prenait enfin ses responsabilités de leader. Elle qui s’effaçait toujours pour les autres. Elle avait mûri si vite. Si seulement elle pouvait évoluer désormais… Je la lâchai pour qu’elle commence le combat. Elle s’avança dans les flammes, rejoignant Stella qui sortait du trou où ils étaient protégés de l’assaut de flamme de l’enfer. Stella sembla montrer un geste disant à Kitsun de s’éloigner, un peu hésitante, et refrogna l’ordre de la zoroark qui accepta sa présence malgré tout.


« Kitsun, attraction ! Stella Tricherie ! Croc, engouffre le dans le sol et envoie lui un jet de sable ! Hwoarang, prend tes distances et concentre ton lire-esprit. »


Tout le monde se mit en position. Kitsun pour commencer créa plusieurs cœurs qu’elle envoya par la suite au chien infernal. L’attraction en plus, il lui serait surement plus difficile de nous attaquer si Kitsun était dans le lot. Stella exécuta une attaque intéressante puisque qu’elle allait user de la force adverse contre elle, étant donné la différence de niveau, la force allait être exponentiel, en témoignait l’aura violacé qui entourait le bras de la sombre renarde et la taille qu’elle prenait autour d’elle. Elle lança alors la charge. S’attaquant au démolosse. Dans le même temps, Croc plaça son piège, créant deux trous vers les pattes arrière du chien, si le chien trébuchait, il serait exposé un temps à nos attaques et plus particulièrement à la tricherie qui arrivait sur lui. Les trous formés, piégeant le l’adversaire ou non, Croc passa à sa seconde attaque, jetant du sable sur le chien qu’il avait caché dans sa gueule en tentant de lui lancer dans les yeux. Au pire le sable servirait à autre chose plus tard. Mais il restait quelqu’un qui n’était pas encore intervenu. Qui pourtant était des plus individuels par rapport aux autres. Je regardai au plafond… Gohma regardait la scène.


« Gohma ? »


Un grincement retentit et ma tique me fit une grosse surprise. Il s’illumina et se changea en tarentule… Il venait d’évoluer sous nos yeux… C’était un Mygavolt maintenant…

Spoiler:
 

« Gohma rayon signal ! »


Gohma s’exécuta, le mygavolt fit briller ses yeux et tira deux rayons sur le chien. Rayon signal allait certes être peu efficace mais il y avait des chances que ce faisceau puissent confondre le chien ce qui pouvait se révéler des plus utiles avec l’attraction lancé. Ce combat prenait une tout autre ampleur. Je n’avais pas l’impression de me faire tester ou quoi que ce soit. Je voyais ça comme une attaque gratuite de la part du champion. Ne faisait il ça que pour s’amuser quelque peu ou son scepticisme me faisait il mauvaise impression ? Il semblait si impassible qu’il me montrait une émotion pour en cacher une autre. Il n’y avait pas que mes compagnons qui se battaient… Je me battais avec eux à comprendre les agissements du champion. Quel casse-tête…

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Dim 23 Fév 2014 - 17:05

Eh … Ils avaient tout évité ? Même le gosse ? Dommage. Fenrir, à lui seul, aurait bien du mal à se concentrer de manière convenable, pour les prendre au piège à tour de rôle. Se contenter de frapper dans le vide, avec acharnement, ne mènerait qu'à un résultat pitoyable. Eh bien, s'il n'y avait pas d'autre solution … Le jeu du chat et de la souris était lancé.

Voilà que le dresseur avait repris les rênes, mais cela n'était toujours pas suffisant au goût du Champion. Ils se contentaient d'utiliser quelques capacités, plutôt bien pensées pour la plupart, mais qui ne faisaient que masquer un manque d'organisation flagrant. Le seul point fort de cet essaim était clairement leur nombre. Mais c'était aussi leur point faible majeur. Combien de temps fallait-il à Dejan pour lancer l'ensemble de ses directives ? Cinq à dix secondes, au mieux, si on supposait qu'il faisait ça l'instinct. Et vu la coordination de l'ensemble, c'était le plus probable. Soit, cela faisait cinq à dix secondes de trop. Réflexion, parole, exécution. Tout cela ne conduisait qu'à un minable échec.

Un claquement de langue. Ethan fixait la scène d'un air las. Il n'écoutait même plus les ordres du jeune dresseur. L'un des points forts des Démolosse était bien leur vitesse, autant l'exploiter jusqu'au bout, n'est-ce pas ? Celui-ci prit ses appuis, et bondit. Il n'avait pas besoin des paroles du Champion pour être guidé, il ne reconnaissait que trop bien cet ordre. Lorsque ses pattes touchèrent le sol, il s'élança dans une course rapide et souple. À partir du moment où il était une cible mobile, les chances que l'équipe de Dejan n'arrive à le toucher étaient limitées. L'attraction, la tricherie, le tunnel, n'étaient plus que des attaques vaines et sans importance. Il lui suffisait simplement de ce concentrer sur sa cible : le dresseur lui-même.

Si Fenrir ignorait le reste de la scène, Ethan, quant à lui, porta une attention toute particulière sur le plafond de l'arène. Celui-ci était placé à une hauteur assez conséquente, pour permettre aux plus grands Pokémon et aux divers volatiles de se mouvoir librement sans avoir à ouvrir le toit. Il était assez étonnant qu'un simple insecte, aussi petit que le creux d'une main, puisse se hisser jusque là. Mais plus surprenant encore, cet insecte n'avait pas tardé à évoluer. L'Araclectrik n'en devenait que plus redoutable. Surtout, qu'est-ce qui l'avait poussé à évoluer ? Avait-il senti un danger quelconque ? Amusant. Ne restait plus qu'à voir ce que cette équipe réservait face à la suite des évènements.

Le visage sans émotion du Champion afficha quelques traits amusés, alors que le chien des enfers exécuta un dernier bond en direction du dresseur, disposant ses pattes de part et d'autres de son corps. Les crocs à découvert, il commençait déjà à saliver et à grogner sur le visage de sa cible, comme une bête affamée. Cependant, Ethan ne semblait pas s'en inquiéter. Bien au contraire. Tant qu'il resterait silencieux, Fenrir ne broncherait pas.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Mar 25 Fév 2014 - 14:00

Non mais... C'était moi la cible ?! Qu'avait t'il ? J'avais dit quoi pour qu'il m'envoie carrément son chien sur moi ? C'était trop gratuit pour être un entrainement, aucun avertissement pour me dire de me mettre sur mes gardes.

Lorsque je vit le chien arriver sur moi, comme par réflexe, je me mis à courir, sans me retourner. Cependant dans la précipitation, je trébuchai, tombant au sol. J'eu juste le temps de me retourner pour voir le prédateur bondir sur moi, croc et griffe bien en vu prêt à me déchiqueter. Tout ce que je pus faire c'est me replier sur moi même pour vainement me protéger.


C'est alors que j'entendis un cri... Un hurlement guerrier et plein de courage. Avant que le démolosse ne me tombe dessus, Hwoarang me secourut. Il venait d'user d'un pied voltige bien placé en pleine face du dénommé Fenrir. Bien que le coup ne devait pas être bien puissant, le coup fut suffisant pour le dévier.



"Merci Hwoarang..."


Il me fit un ok du pouce pour me dire que tout allait bien. Juste après mes autres compagnons me rejoignirent assez vite. Je devais changer de style de combat si je souhaitais survivre.

"Autonomie. Ralentir."


Deux mots suffisait amplement à donner mes ordres, je leur indiquais donc qu’ils devaient agir d’eux même et avait l’ordre de le ralentir, le démolosse était des plus mobiles, le ralentir serait des plus pratique face à lui. Bien évidemment ils avaient compris qu’ils devaient me protéger. Chacun se mirent autour de moi, se faisant office de bouclier, c’était trop. Ils n’avaient pas à en faire autant. Faire office de protection. Ils n’avaient pas à en faire autant… Dire qu’à un temps c’était moi qui prenais les coups pour eux. Ils avaient tant mûri…


Hwoarang fit apparaitre une aura autour de lui, d’un bleu ciel translucide, Cette aura alla droit vers Croc qui sembla encore plus motivé. Cela devait être coup d’main, cette attaque qui montait spontanément la puissance d’un allié. Croc se mit alors à taper du sol en créant de mini-secousse vers le chien des ombres. Pietisol… Ce n’était pas au niveau d’un séisme mais on sentait la différence apporté avec l’aide de Hwoarang. Stella tant qu’à elle lâcha une grossière grimace au chien. Histoire de le ralentir mais étrangement je sentais cette attaque plus comme une provocation que pour le ralentir. Gohma lui descendit de son plafond et poussa un cri strident, ce grincement était toujours désagréable à écouter. Kitsun poussa un petit aboiement à l’attention de l’araignée qui comprit ce qu’elle voulait faire. La renarde s’avança et exécuta sa danse-flamme. Dans le même temps gohma lança une sécrétion, non seulement en direction du chien mais aussi sur le sol… Eh… Combo shishio ? Cette combinaison qu’avait faite cette motarde contre moi… Mais cela me revint aussi… C’était comme l’acide suivit du lance flamme sur le métalosse, ils avaient repris cette combinaison en l’adaptant. Il était cependant dommage que Démolosse soit de type feu, ce type le protégeant des brûlures. Si le danseflamme fonctionnait, le chien risquait de se retrouver dans un piège infernal. Mon équipe s’était parfaitement organisée selon mes ordres. Je ne pouvais qu’être fier d’eux… Mais Ethan ne voulait certainement pas me laisser courir ainsi. Il voulait ma peau. Je ne lui avais pourtant rien fait… Comme si cette attaque n’était qu’un simple jeu...

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Sam 8 Mar 2014 - 14:47

Fenrir grognait, bavant presque, muscles tremblants et babines retroussées. Un ordre, un seul, et il dévorait le visage de ce gosse sans la moindre compassion. Mais au lieu de cela, il reçu un coup d'une certaine violence, qui le fit dévier de quelques pas sur le côté. Certes, le Débugant était d'une puissance quasiment insignifiante comparé au chien des enfers, mais le corps de ce dernier était frêle, et sensible aux attaques combat. Un pied voltige lancé alors qu'il ne se souciait que de sa proie lui était redoutable, et surtout, le faisait ruminer de rage. À cet instant, on venait de lui porter atteinte. À lui, à sa fierté, au respect qu'il se devait d'imposer à ces misérables insectes. Intolérable. Mais Ethan ne broncha pas. Ce sourire narquois ne quittait plus son visage, et aussi immobile qu'une statue, il scrutait la scène comme on serait captivé par un feuilleton américain, un après-midi d'ennui. Seul le bout de ses doigts bougeait, semblant vibrer sur le bras du fauteuil, comme s'il les bougeait au rythme d'une musique qu'il était le seul à entendre.

Le dresseur s'était relevé, semblant donné quelques directives obscures à son équipe, qui forma un bouclier autour de sa personne. Ses Pokémon lui étaient-ils ainsi dévoués ? Fenrir observa le manège qui se déroulait sous ses yeux, patiemment. Si l'on examinait bien la bête, il aurait semblé qu'il était pris du même air que son dresseur : moqueur et insouciant, rictus malsain élevant la commissure des lèvres, pour peu que l'on puisse deviner un sourire sur le visage d'un Démolosse. Le piétisol le fit trembler désagréablement, mais il resta dressé sur ses pattes, d'aussi haut que sa stature le lui permettait. Suite à cela, il tendit l'échine, gueule tendue et poil hérissé. Il s'apprêtait à bondir ? Pas tout à fait. Il avait repris son équilibre, restait immobile. Impassible, il observa la Grimace. Malgré ce qu'il laissait paraître, celle-ci avait provoqué un léger frisson sous son pelage sombre. S'il avait daigné poursuivre le combat, il aurait certainement aperçu que sa vitesse était clairement diminuée. Mais non. Il resta là, toujours aussi inerte. Puis vint cette combinaison étrange, un fil de soie recouvert de flammes. Le Runefield n'avait jamais vu une stratégie pareille. L'avaient-ils inventée ? L'idée aurait pu être bonne. La sécrétion serait rapidement consumée par les flammes, mais elle limiterait la vitesse de la cible, tandis que celle-ci brûlerait sans pouvoir se défaire du piège. C'était une manière d'accroître l'efficacité de faibles attaques de type feu. Pour peu que la cible n'aie pas le talent Torche.

Les chien des enfers laissa la fine toile s'abattre sur lui, se nourrissant des flammes qui l'embrasait. Tout cela aurait pu être un sans faute, un sublime coup bien monté, un gain d'avantage incontestable. S'il n'y avait pas eu cette misérable erreur de débutant. Dans un réel combat, qu'importe l'avantage qui lui aurait été procuré vis à vis de la vitesse, il avait offert à son ennemi la puissance d'attaque. Un simple Lance-Flammes, et le terrain entier brûlerait. Mais Ethan restait toujours aussi silencieux, Fenrir toujours aussi stoïque. S'étaient-ils lassés ? L'idée était là. Le Champion avait vu ce qu'il désirait voir, et tout tournait dans le même sens. Il avait eu son jugement, le verdict était tombé. Qu'importe les variations de situation, les imprévus. Dejan agissait toujours de la même manière, et son équipe semblait éprouver toujours la même chose, la même fadeur. Et le dresseur ne s'était pas opposé à lui, quand bien même ses méthodes étaient à la limite de l'acceptable. Il avait cherché à fuir, lâchement, peut-être à lutter, maladroitement. Mais il ne s'était pas retourné contre le Runefield lui-même, véritable orchestrateur de l'attaque. Tout cela n'avait été qu'une perte de temps.


« Est-ce là tout ce que tu sais faire ? »

Le ton de la voix du Champion était dépourvu d'émotion. On y devinait une certaine paresse, mais surtout une grande neutralité. Il aurait pu poursuivre la moquerie jusqu'au bout, tout comme il aurait pu pousser Dejan à bout, et lui arracher les chairs. Mais il n'en fut rien. Il resta simplement là, le coude posé sur le bras de son fauteuil, en position d'attente. Un sourcil haussé, il semblait questionner le dresseur avec sérieux, comme si tout ce qui venait de se dérouler à l'instant n'avait été qu'une simple formalité.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Dim 9 Mar 2014 - 18:56

Que ? Le démolosse sembla absorber les flammes que le combo shishio avait provoquées. Mince... Il devait avoir un talent qui l'immunise du feu... Flambeau ou torche... Je ne sais plus trop. Le combo avait été ingénieux mais vu son efficacité j'aurais préféré qu'ils ne fassent rien.


C'est alors qu’Ethan me parla. Je tournai la tête vers lui au vu de la surprise de sa phrase. *Est-ce là tout ce que tu sais faire ?* Comment ça ? N'était-ce pas assez pour lui ? Alors là... RAH !


Spoiler:
 

Je ne répondais plus de moi ce coup-ci. S'attaquer à moi directement ça passe... Mais alors jouer ainsi avec mes nerfs. C'était déjà assez frustrant de parler avec un homme aussi inexpressif que lui. Avec son air suffisant sur tout. J'en pouvais plus. Tout ce que je voulais c'était qu'il m'enseigne, me prenne sous son aile mais il n'a fait que se jouer de moi. Me prenant comme une excuse pour quitter la foule. Ah ça devait bien lui faire chier de m'avoir pris avec lui. Je me mis à marcher doucement vers lui. Kitsun et Gohma me suivirent comme pour assurer ma protection. Laissant Hwoarang, Croc et Stella contre le cabot. J'avançais vers lui, le poing serré. Je m'étais retenu contre cette motarde, je m'étais retenu contre ce gars aux cheveux rouge, Mais là, s'en était trop... Il était temps que cet espèce de champion arrête avec ses moqueries.


"J'en ai assez... Je vous ai posé une simple question... Ça vous était trop demandé de répondre par un oui ou un non ? Vous vous êtes sentie obligé de jouer avec moi de cette façon ? C'est un jeu pour vous, avouez. Vous n'avez fait que vous amusez avec moi depuis tout à l'heure. Alors vous allez simplement me dire si on doit aller plus loin ou si on doit s'arrêter là... Décidez-vous et vite..."


J'en avais assez de ce petit jeu. Soit il me prenait au sérieux deux minutes, soit je prenais simplement la porte. Que je fasse juste ou pas, je m'en foutais là. J'avais assez côtoyé Ethan pour me dire que je faisais peut-être fausse route avec lui. La seule personne qu'il semblait vouloir aider c'était lui-même. J'avais une sainte horreur de ce genre d'égocentrique où tout doit tourner autour de leur nombril. Et ça, je n’aimais vraiment pas. Kitsun me regardait d'un air intrigué, elle ne semblait pas comprendre pourquoi je m'énervais comme ça. J'avais mes raisons et je les trouvais tout à fait légitime.


Pendant ce temps mes trois autres compagnons semblaient jauger le Démolosse d'Ethan. Ils avaient compris que la seule chose à faire en ce moment, c'était de faire barrage au chien si jamais l'idée lui venait de m'attaquer pendant que je parlais à son maitre.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Lun 10 Mar 2014 - 1:02


« Un jeu …? »

En répétant ces mots, le regard du Champion se fit plus vif, à la manière d'un fauve dont l'intérêt venait d'être piqué. Dejan voyait cela comme un jeu, Ethan le voyait comme une banalité. Le dresseur était encore sauf, et cela n'aurait pas été le cas dans le cadre d'un réel amusement. Il n'aurait été qu'un rat avec lequel le lion se divertissait, attendant que la famine le guette. Mais force était de constater qu'il était bien libre de ses mouvements, prêt à partir s'il le désirait, et bien sûr, entier. Ce dernier point était plus dérangeant, presque navrant, en réalité. Néanmoins, Dejan se portait bien. Alors, pourquoi s'impatientait-il de la sorte ? Probablement parce qu'il ignorait tout de ce Champion, qu'il ignorait sa personnalité, ses divertissements, et surtout ce qu'il advenait de ses ... jouets. Ethan se contenta de le fixer un instant, lui, ses Pokémon, et son poing serré. Il espérait en venir aux mains ? Bien sûr que non. Il était trop lâche. Il se contenterait de tourner les talons, comme il l'avait laissé entendre.

« Tu es venu demander mes services de toi-même, il me semble. »

Dejan attendait une réponse claire ? Il lui suffisait simplement de se remettre en question. Ethan n'avait jamais posé ses conditions, il avait simplement prétendu devoir procéder à des vérifications. Quelles vérifications ? C'est là-dessus que le dresseur devrait se creuser la tête. Il était évident qu'un Champion, qui plus est celui de l'Imaginarium, ne prendrait pas sous son aile le premier intéressé venu. Il n'y avait de l'intérêt que pour l'apprenti dont il était question, une perte de temps pour le précepteur. Il fallait donc une personne capable d'éveiller l'intérêt et la curiosité de l'albinos pour que celui-ci daigne transmettre son savoir, de la même manière que celui-ci avait été soumis à un enseignement du même gabarit.

Certes, le Runefield avait déjà son avis sur la chose. Il savait ce qu'il adviendrait de ce gamin, pour peu que celui-ci daigne accepter son sort. Il lui suffisait d'agir en fonction de la volonté d'Ethan, une façon de lui accorder une forme de reconnaissance. S'il n'acceptait pas ses méthodes, à quoi bon aller plus loin? Il lui aurait au moins permis de s'éloigner de la plèbe, l'espace d'une soirée. Fenrir, quant à lui, restait toujours aussi stoïque. Il ne comptait pas agir, tout du moins, pas tant que son maître ne le lui avait donné l'ordre. Contrairement au reste de l'équipe du Champion, il avait été dressé dans le but d'obéir, et non de combattre. Malgré cela, cette équipe qui espérait pouvoir lui tenir tête ne lui paraissait toujours rien de plus que de la vermine. Ils avaient clairement l'avantage numérique, mais sur un simple coup de tête de l'albinos, cela ne représenterait plus rien.
 

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Lun 10 Mar 2014 - 19:48

Alors là... Il n'avait pas tort...


C'est moi qui lui avais demandé, cependant il ne m'avait jamais expliqué comment il allait procéder. En réalité son attaque gratuite devait réellement consister en une épreuve... Pour savoir si j'étais méritant. C'est vrai qu'après tout devenir apprenti d'un champion ou d'un maitre ne se faisait pas d'une simple poignée de main. Cependant ce que je critiquais c'était la méthode. On disait certes que la fin justifie les moyens mais je me serais attendu à moins... Ou plutôt mieux expliqué. Ce moment de réflexion me permit de repenser à ce simulacre de combat... Il y avait peut-être une chose que je concluais. Même si j'avais demandé l'autonomie à mes compagnons... Peut-être en étais-je trop dépendant... Je demandais trop l'appui de mes pokemons ? Peut-être que je devais savoir me défendre de moi-même... Je n’en avais aucune idée... Ethan était si étrange dans ses méthodes que j'aurais pu comprendre une chose alors qu'il voulait l'inverse... Tout ceci était d'un compliqué à comprendre. Après une intense réflexion, je desserrai le poing et frottai la nuque avec la main... À la fois gêné et songeur.



"Vous aviez dit que vous aviez quelques petites chose à vérifier... Vous avez eu vos réponses ?"


C'était tout simple... S'il avait ses réponses c'était déjà une chose de faite... S’il ne les avait pas... Bah autant que je retourne me faire déchiqueter par son démolosse si c'était ce qu'il voulait... Du moment qu'il trouve les réponses qu'il souhaitait pour savoir si j'étais assez méritant pour avoir son enseignement. Je m'étais déjà remis en question... Peut-être était-ce se qu'il voulait.


Tous mes compagnons semblaient attendre quelque chose. Un quelconque ordre. Une ordre de retraite ? Une attaque à lancer ? Maintenir la défense ou bien simplement laisser le chien des enfers passer.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Runefield
Mad mind
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Mer 12 Mar 2014 - 1:40


Étrangement, le dresseur semblait s'être calmé. Peut-être était-il devenu plus attentif, comprenant son erreur, ou peut-être n'était-il qu'un gamin sans autorité. Cela n'avait aucune importance aux yeux du Champion. Celui-ci ne voyait qu'une chose : Dejan était sous sa coupe, tolérant d'une certaine façon qu'il prenne le pas sur ses propres choix. En acceptant cet enseignement, il acceptait, au moins indirectement, les conditions du Runefield. Il s'offrait de tout son être, malléable à souhait. Il était là, insignifiant, patient, presque ridicule. Le faux-blond resta silencieux un moment, s'amusant de cette situation. Il prenait le temps d'examiner le dresseur qui lui faisait face, un peu plus scrupuleusement qu'à ses précédentes occasions. Des yeux clairs, qui auraient pu être vifs et perçants s'ils n'avaient pas eu cette lueur de naïveté. Cette même impression se dégageait de toute sa personne. Il était plus grand, un tantinet plus imposant qu'Ethan, malgré une sculpture du corps assez fine. Pourtant, le Runefield ne l'avait pas perçu ainsi, et cela s'expliquait aisément. Qu'importe la formation dont il avait pu bénéficier jusque là, l'art d'un dresseur s'apprenait sur le tas. C'est ainsi qu'Ethan en avait fait les frais, et quant à Dejan, il n'était qu'un néophyte avec moins de la moitié des badges de la région à son actif.

« Je t'apprendrai uniquement ce qui est à apprendre. »

Le Champion s'était finalement décidé à parler, sa voix résonnant dans le silence sourd de l'Arène. Il ne faisait preuve d'aucune hésitation, ses paroles avaient l'allure d'une vérité incontestable. Il ne cachait aucun sentiment, ne feignait aucune tonalité. Cette situation lui paraissait banale à souhait. Aucun ravissement, aucune excitation. Les choses étaient comme telles, et Dejan les accepteraient. Ethan aurait pu tout autant l'accepter sous son aile dès sa première demande, cela ne lui aurait ni chaud ni froid. Le jeu était passé, et le sérieux de la situation l'ennuyait. Il n'avait aucun intérêt à gagner avec ce dresseur, si ce n'était le semblant de divertissement qu'il était capable de lui offrir. Ethan avait tendance à observer tout ce qu'il pouvait, tous les matchs qui lui étaient offerts dans cette même pièce. Il relevait les erreurs dès que l'humeur lui en prenait, mais ne s'était jamais investi dans un quelconque apprentissage auprès d'une personne en particulier. Il espérait qu'une telle chose le détournerait de la paperasse quotidienne, de l'ennui de l'Arène, et de la traque à la Zodiac. D'un autre côté, il avait déjà croisé la route de dresseurs plus talentueux et méritants que Dejan, qui possédaient un avenir qui leur était promis. À défaut de cela, le blond avait de l'ambition. Il avait été jusqu'à accepter les caprices du Champion, et son semblant de rébellion avait été remis en place en une seule phrase. Sage et docile, enfant naïf.

« Tu ne reviendras que lorsque tu seras prêt, et lorsque tu auras su maîtriser cette capacité. »

Sur ces mots, l'albinos sortit un objet peu banal de la poche intérieure de son veston, mais que les dresseurs connaissaient particulièrement bien. Il s'agissait une capsule technique, brillant de reflets violacés. Elle contenait une capacité qu'Ethan affectionnait particulièrement, Toxik. Une simple attaque de changement de statut ? Loin de là. Une stratégie menée avec brio au moyen du poison pouvait s'avérer redoutable, et entraînait une victoire quasi-assurée. Les utilisations qui pouvaient en être faites étaient diverses, et pouvaient s'appliquer à toutes les situations. C'était justement en cela que consistait le premier défi que devait relever Dejan. Un enseignement ? Ah ! S'il n'était pas capable de parvenir au bout de ce jeu d'enfant, il serait bien loin du titre de Maître de la Ligue, et c'était bien la chose dont Maïlys avait le plus besoin à l'heure actuelle. Voilà le seul réel bénéfice qu'Ethan avait à en tirer, et le moindre échec serait le déni assuré. Sans s'attarder plus longtemps, il remit la capsule au dresseur, et le salua brièvement d'un signe de tête. Pour l'heure, il n'avait plus rien à ajouter, et demandait implicitement à Dejan de quitter les lieux. Il n'avait pas l'intention de perdre plus de temps en sa compagnie, seulement celle de revoir un dresseur plus endurci par l'expérience de son voyage, capable d'une créativité certaine qui saurait faire d'un combat un art. Il n'avait qu'une seule certitude : c'était aux capacités employées que l'on jugeait de la personnalité d'un être.

~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dejan
Le Prodige
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 21

Mon Personnage
Mon équipe:

MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   Dim 16 Mar 2014 - 19:08

J'avais raison... Il me prendrait sous son aile finalement. De plus sa méthode me semblait intéressante. Me laisser continuer mon voyage et... Apprendre cette capsule technique... Elle avait une lueur violacée et était indiqué "toxic". Toxic... l'attaque toxic... cette technique qui causait un si puissant empoisonnement... La base pour tout joueur du type poison. Populaire pour son effet mais aussi pour le fait que pour ainsi dire tous les pokemons pouvaient apprendre. Pratiquement tous... tous ceux apprenant des CT du moins. Ça n'allait pas être simple de choisir à qui la donner. Surtout que je ne comptais pas perdre de temps pour l'appliquer à un de mes compagnons.

Il m'invita à sortir et m'indiqua la porte. Je la pris et sortie. Mais juste avant je devais le remercier pour prendre de son temps avec moi.



"Merci Ethan. Je reviendrais chez vous fort et entrainé et je vous prendrais votre badge. À bientôt !"


Je lui fis de grand geste de la main en refermant la porte, je reviendrais le défier et il pourra se rendre compte de mes progrès. J'avais hâte que ce jour arrive. Lui montrer mes progrès ou ma régression tout dépendant du chemin que j’allais prendre. Je représentais tout de même l’honneur d’Ethan désormais. Je devais me montrer à la hauteur de temps d’espoir ou de son désespoir vu la personne qu’était Ethan. Je n’avais plus de temps à perdre. Avant de partir pour une nouvelle arène je voulais tout de même visiter Avalville qui était en amont de l’Imaginarium.


Une fois au centre pokemon, bien que mes pokemons n’avaient pas été si blessé que ça, le profitait de petit temps des soins pour me décider à qui j’allais donner la CT que le champion venait de me donner. Mes pokemons revinrent soigné mais quelque peu démoralisé, c’était la première fois qu’on ne finissait pas un combat et la première fois qu’ils n’arrivaient pas à se défaire d’un adversaire. C’était en partie normal au vue de leur peu d’expérience face à Fenrir. Une fois dehors je les fis se mettre en ligne pour pouvoir leur parler.



« Messieurs, mesdemoiselles, j’ai ici la CT toxic, cette CT, bien que paraissant d’une puissance moindre, cache en fait une attaque des plus des plus handicapantes pour l’adversaire. L’apprendre à l’un d’entre vous serait tout à notre avantage. Qui pense être à la hauteur ? »


Personne ne sembla s’avancer à vouloir apprendre cette attaque. Personne ne voulait donc apprendre cette attaque ? Ça me décourageait légèrement. Cette attaque pouvait pourtant se rendre très utile et pouvait se montrer très efficace si on l’utilisait intelligemment. Et c’était bien ce que j’allais devoir faire. Si personne ne se fatiguait à l’apprendre, mon apprentissage allait en prendre un coup. C’est alors que Gohma, que je sentais bien plus calme depuis son évolution, finit finalement par s’avancer. Il lâcha un petit bruit semblant qu’il voulait se montrer volontaire. Je lui frottai la tête de satisfaction.


« Très bien. Allez, approche Gohma »

J’ouvris la capsule technique et déposa le bandeau sur le front de Gohma. Ce bandeau, stimulant ses capacités pour lui apprendre mentalement la capacité de la capsule, ici toxic. Par la suite, si le bandeau apprenait et permettait d’exécuter l’attaque en le portant, c’est en le retirant, avec les restes de ce que le bandeau avait appris de se servir d’un talent. C’est ainsi que Kitsun avait pu user de d’attraction par exemple. Je le déposai ainsi sur son front et l’engin se referma automatiquement sur sa tête. Il n’avait plus qu’à user de toxic comme lui enseignait la CT. Après un rappel des troupes, je quittais la ville pour me rendre à la ville des neiges.

~~~~~~



Ready for epicness ?

Dejan's theme battle ~Dejan great's moment

Kitsun's life

mon étui à badge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enseignement du maitre de l'illusion, ça coute cher ? /terminé\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [film] Le Maître des Illusions
» Donna TARTT (Etats-Unis)
» LE MAITRE DES ILLUSIONS (Tome 1) LE REVE INTERDIT de Brian Keaney
» LE MAITRE DES ILLUSIONS (Tome 2) LE SACRIFICE de Brian Keaney
» Joint Maitre cylindre Brembo 125 KTM 05

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Pokémon Aube :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: